Vous êtes sur la page 1sur 3

1.

Mécanismes , structures , pièces indéformables , pièces déformables,


pièces déformables élastiques .
Dans un mécanisme , les différentes pièces ont des possibilités de mouvements
les unes par rapport aux autres .
Exemple : moteur , serrure de porte , …………………

Dans un mécanisme , on distingue :

1- Les pièces rigides , c’est à dire des pièces qui ne changent pas de forme ou de
dimensions lorsque l’on exerce un effort sur elles .
Exemple : Tige ; Cylindre , tirant , ……..

3- Des pièces déformables , c’est à dire des pièces qui changent de forme et /ou de
dimensions ( de manière visible ) lorsque l’on exerce un effort sur elles .
Exemple 1 : Le Ressort

Le ressort est un solide déformable élastique . Lorsqu’il est déformé , il cherche à


reprendre sa forme initiale .

Exemples de solides déformables : Les membranes , les tissus , ressorts , joints , rondelles élastiques ( W ) .

La première étape de l’analyse d’un mécanisme consiste à identifier les éléments


déformables et à les barrer dans le tableau de nomenclature .

ED = { 8 } (Joint torique )

2 – Classes d’équivalence cinématique

Définition : Une classe d’équivalence cinématique est un ensemble de pièces fixes les
unes par rapport aux autres ou qui bougent de la même manière .

REGLES POUR CONSTITUER LES CLASSES D’EQUIVALENCES CINEMATIQUES

REGLE1 : Il ne doit pas y avoir de pièce déformable dans une classe


d’équivalence cinématique .

REGLE2 : Une pièce ne peut appartenir qu’ à une seule classe d’équivalence
cinématique .

REGLE3 : A la fin de la répartition , il ne doit pas y avoir de « pièce orpheline »


c’est à dire une pièce qui ne se trouve pas dans une classe d’équivalence
cinématique .

NOTA : Le nombre de pièces dans une classe d’équivalence dépend du mécanisme Il


peut y avoir une seule pièce dans une classe d’équivalence .

Mécanisme de bridage – Analyse page1


CE 5 = { 5 ; 6 ; 12 ; 13 ; 14 }
C’est la classe d’équivalence du « réservoir » du Vérin double-Effet et donc des
pièces fixes par rapport au Fond-arrière .

CE7 = {7 , 9 ,11 , 10 , 4 }
C’est la classe d’équivalence du Piston

CE 1 = { 1 }
C’est la classe d’équivalence de la Bride

CE 17 = { 17 , 2 , 3 , 18 , 15 }
C’est la classe d’équivalence de l’Embase . Les Axes Rep. 2 et Rep.18 sont
considérés comme fixes par rapport à leurs articulations ( en « U » ou « Articulation
en chape ») Rep.3 et Rep.15 .

3- Etude des ajustements entre le Piston et le Corps de vérin

Ø35H7g6

+25
Ø35 H7 0

-9
Ø35g6 -25

Pour Ø35H7 –Pièce contenante ou Pièce alésage : Corps de Vérin

Cmin = 35+0 = Ø 35
CMax = 35 + ( +0.020 ) = Ø 35,020

Pour Ø35g6 - Pièce contenue ou Pièce arbre : Piston

Cmin = 35 + ( - 0.025 ) = Ø 34 , 975


CMax = 35 + ( -0.009) = Ø 34 , 991

Mécanisme de bridage – Analyse page2


Calcul du Jeu

Jmin = CMax ( alésage ) – Cmin ( arbre ) = Ø 35,020 - Ø 34 , 975 = 0.045 mm


Jmax = Cmin ( alésage ) – C Max ( arbre ) = = Ø 35 - Ø 34 , 991 = 0.009 mm

Les deux jeux sont positifs et donc les deux pièces peuvent bouger l’une par rapport à
l’autre : C’est un Ajustement avec jeu .

4 – Contacts surfaciques entre classes d’équivalence cinématiques

CE1 et CE 17 : plan / plan et cylindre / cylindre

CE5 et CE 17 : plan / plan et cylindre / cylindre

CE 7 et CE 5 : cylindre / cylindre

Mécanisme de bridage – Analyse page3

Vous aimerez peut-être aussi