Vous êtes sur la page 1sur 112

11I

n s titu t fr a n ç a is d e S a in t-P é te rs b o u r g

082 0
Pin flts ï
guide de
communication
en français
pour tous niveaux (Ai à B2 du CECR) H>)
Vous souhaitez progresser en français et
75 dialogues-modèles
téléchargeables sur site
vous sentir à l'aise pour communiquer en
toutes situations?
Riche, pragmatique et illustré, ce guide
vous aidera à améliorer votre expression
à l'oral comme à l’écrit.
uide de
L’ouvrage comprend :
. l’e ss e n tie l d e s f a ç o n s d e d ir e dans les trois registres
ommunication
d e la n g u e (s t a n d a r d , s o u te n u ,
• 7 5 d ia lo g u e s - m o d è le s p o u r
les p h r a s e s - c lé s d e la v ie
• u n e s é le c t io n d e s c o d e s
familier) ;
illustrer et mémoriser
quotidienne et professionnelle ;
culturels francophones
n français |
les plus courantes.
e t d e s e x p re s s io n s im a g é e s
tlia Martins
J i-Jacquös Mabilat

[In s t it u t f r a n ç a is d e S a in t-P é te rs b o u r g

44 9634 5
III! II IIIII
077082 1 <DO
Rendez-vous sur le site w w w . c e n t p o u r c e n t f l e . f r 9 782278 079247
pour télécharger tous les dialogues de louvrage l ISBN
KX>%
FLE
Guide de
communication
en français *

C id alia M artins & Jean-Jacques M a b ila t

Edition actualisée et enrichie


de l'ouvrage Conversations paru en 2003

rg n
Pourquoi ce guide ?
e guide vous aidera à progresser et gagner en confiance dans votre
C communication en français. Il s'adresse à un large public :
- étudiants de français langue étrangère, dès le début et toutau long de leur
apprentissage (niveaux A l à B2 du CECRL) ;
- personnes installées en France, dans un pays francophone oude passage
(tourisme, travail) ;
- professeurs de français langue étrangère qui pourront l'utiliser comme
matériel complémentaire à leurs cours.

Cet o u v ra g e est d 'a b o rd un outil très p ratique. Chacun des douze chapitres
recense les situations-clés de la vie quotidienne : des plus simples (chapitres
« Premiers pas dans un pays francophone » et « Premières conversations ») aux
plus complexes (« Échanges - Argumentation », « Résider en France »).
Dans chaque chapitre, les façons de dire sont classées par acte de parole, puis
par niveau de langue (standard, soutenu, familier et familier-jeune), pour vous
aider à (re)trouver la structure, l'expression la plus adaptée à votre besoin.
Et, en fin d'ouvrage, l'index traduit en 7 langues, facilite la circulation dans
le guide.

C'est ensuite un outil actuel. Nous avons pris soin de proposer dans les
différentes rubriques, des façons de dire et des dialogues écrits dans le
français d'aujourd'hui. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur l'enquête
que nous avons menée auprès de nombreux francophones de tous âges et de
tous milieux sociaux.
L'ouvrage est en outre complété par les enregistrements audio des dialogues
disponibles sur le site www.centpourcentfle.fr. que vous pourrez télécharger
et ensuite écouter partout !

Enfin, ce g u id e est ouvert su r la fran co p h o n ie . Il fournit des informations


sur les usages et pratiques linguistiques en France et dans d'autres pays
Édition : Valentine Pillet / Illustrations : Joëlle Passeron / Couverture : olo.éditions / Maquette : amarantedesic francophones comme la Belgique, la Suisse ou le Canada.

« Le photocopillage, c'est l'u sage abusif et collectif d e la photocopie sans autorisation des auteurs et des éditeurs. Largem ent répandu dans les étahlisseme:
d 'en seign em en t, le photocopillage m enace l'aven ir du livre, car il met en danger son équilibre économ ique. Il prive les auteurs d'u ne juste rémunération, Nous espérons que vous aurez plaisir à l'utiliser très régulièrement comme
dehors d e l'usage p rivé du copiste, toute reproduction totale ou partielle de cet ouvrage est interdite. » « La loi du 11 mars 1957 n'autorisant, au term e (
alinéas 2 e t 3 d e l'article 41. d'u ne part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'u sage privé du copiste et non d estin ées à une utilisât
nous avons eu plaisir à le concevoir !
collective » et, d'autre part, que les analyses e t les courtes citations dans un but d 'ex em p le et d'illustration, « toute représentation ou reproduction in tégri
ou partielle, faite sans le consentem ent de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite. » (alinéa 1er d e l'article 40) - « Cette représentatior
reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait don c une contrefaçon sanctionnée par les articles 4 25 e t suivants du Code pénal. » Les auteurs

© Les Éditions Didier, Paris, 2014 ISBN 978 -2-2 7 8-0 79 2


Sommaire
11 COM M UNICATION
Point de vue........................... 116
Approbation.......................... 117 Courrier professionnel
Certitude............................... 118 ou administratif...................... 166
Éventualité............................ 118 Correspondance privée 171
Conseil................................. 119 Modèles de correspondances 172
Souvenir............................... 120

4*) Conversations................... 121

* ACHATS - VOYAGES
Les courses Le logement 180
Prendre contact...........................12 Dans un magasin.................. Intention............................... 128 Les études ............................. 182
Rendre service 15 Au café................................. Demandes, ordres L'emploi................................... 184
En v ille ....................................... 17 Au restaurant et directives......................... 129 La banque............................. 185
À l'hôtel................................ Permission 131 L'ordinateur, l'informatique 185
4>) Conversations 20 Internet....................................186
Les voyages Interdiction 131
À l'office du tourisme Nécessité / Obligation 132 Les loisirs................................ 187
La sa n té................................ 188
Conversations Conversations 133
Quelques abréviations
et sigles utilisés en France 189
Au téléphone............................. 28
4 » Conversations 190
Les sorties.................................. 31 ÉCHANGES -
Les rendez-vous........................ 32 À propos des choses ARGUMENTATION
Recevoir quelqu'un................... 33 À propos des personnes Converser............................. 138
Le temps qui passe Diverses appréciations Comprendre............................ 141
et le temps qu'il fait 36 à propos de Argumenter.......................... 142 Français ................................ 196
Souhaiter quelque chose En réunion ........................... 145 A n glais................................... 200
^ ’8 Conversations
à quelqu'un............................... 38 Espagnol.................................204
Conversations 147 Allem and................................ 208
Conversations 40 Chinois.................................... 212
Japonais .................................. 216
Humeur Arabe ...................................... 220
Émotions..............................
Décrire une personne 48 Relations sentimentales Protester / Reprocher 154
Décrire un objet.........................54 Injurier / Insulter 156
^ >}) Conversations
Parler d'un lieu 55 Calmer................................... 157
Parler d'un changement 56 Se défendre 157
Comparer...................................56 S'excuser................................. 158
Parler d'une quantité................. 57 Excuser / Pardonner.................158

Conversations 58 Conversations 159


Profitez pleinement
de ce guide ! , voue pouvez répondre : Quatre n ivea ux
APPRÉCIATION POSITIVE
о C'est mon tableau favori /
ma chanson favorite. > Eipfimti uneappréciation, page86
>tire sal.slait, paie 103
de l a n g u e : s ta n d a r d ,
O Ce»t mon livre préféré.
о Rester Ici. c’en préférable
> Donnai im avis, paie I ¡6
so u te n u , fa m ilie r
o*Cest / C'était bon / bien.
о J'aime mieux le café.
о J e préfère l'eau gazeuse
о Je trouve / J'a i trouvé ça bien,
о Qu'est-ce que c'est intéressant !
et fa m ilie r - je u n e .
a J'aimerai* mieux du thé.
о Ça me plaît (bien / beaucoup).
о Je préférerais autre chose.
0 Ça en vaut la peine.
• Il a ma préférence. U O lh .
01 C'est correct / positif.
о C’est remarquable.
INTERET OU DESINTERET о C’est un plaisir,
R e tro u v e z o C e s t st an d ar d
I
о C’est épatant / sympa,
о C'est pas mal / pas mauvais.
les situations de о Ça m’intéresse / me tente,
/Selon l'intonation. cela peut signifier
a Je trouve ça Intéressant, C’ttt ш ts blen.l
Ip 4
commun i c at i on о Je m'intéresse à l'histoire
de ce peuple, /plutôt pour
• Ça vaut le détour.
I - C'est très intéressant I
un inttrfl ftneraI ou un goût/ ••C’a ne me déplaît pas.
q u i v o u s in t é r e s s e n t . • N'est ce pus extraordinaire ?
C’est pas mal du (oui.
/ —L
• J'éprouve de l'intérêt C'est tris bien. I

• Ça n soutenu
pour cette culture. C’est vachement bien.
• Je porte de l'intérêt à ce projet. C'est le pied ! / C'est terrible !
I * C’est génial./'
EXPRIMER SON DÉSINTÉRÊT • C'est top ! / C'est méga top I

* CiillQuer,page89
I ‘{C'est extraordinaire. I \t>
о C'est sans (aucun) intérêt.
о Ça ne m'intéresse pas
(beaucoup / рал du tout). C'est trop bien '
iV u
о Je ne suis pas Intéressé(e). • Trop cool ! I - SupeKÿ
О Ça ne me dit rien.
° Oh moi. vous savez, la poésie -» Pour moduler votre appritfation.
vous pouvez utiliser, du mo>.is fort
C ’e ô t f ami l ie r
» Ça me laisse froid. eu plus tort: assez, plutôt ou tris :
I - Ça me laisse indifférentI
o C'est assez plaisant,
o C'est plutôt agréable,
[= r
c C'est tris bien

z-T -x
• C ’e s t t ™ M e r - i e u n e

A partirde 12h00. onutilise et qn LA METEO


l = r
0 Quel temps fait-il ?
o Que dit la météo ?
at
o 12 / 13 0 Il est douze heures
trente / midi et demi,
o 13/130 : Il est treize heures
o Quelles «ont les prévisions
de la météo ?
Tas vu la météo ?
¡1 <,

trente / une heure et demie. ->Vous pouvez répondre : x II fiait Les ^ p r e s s i o n s


0 23*U5 •' II u t vingt-trois heures o II fait beau / mauvalà /
i m a g é e s le s p lu s
quarante-cinq / minuit moini
le quart.
chaud / froid,
o II y a une averse / u n orage /
/ = // f! ______ . _
de la tempête/du soleil,
Çue
lormutamЫЬ»Il pour«lia(tuipl** 0Дpjué(ап1
.... ! DE LA PONCTUALITÉ o Le ciel est bleu / gris,
o II va pleuvoir / neiger
» Clle est en avance / en retard /
Premier* paa Щ ÎV à l’heure. o II fait 28 'C. /uinsr-huir degré«/
dan* un paye francophone М-ОМЛНШ1 • £>cusei-mol.monsieurPoumuvousm'aider?
=*=• «""*> p l
° Il est pile à l’heure.
" Il a eu une panne d’oreiller.
o II fait -4'Olmcîns quatreI
o On va avoir du beau temps.
« il fait un temps de chien /
»■»к. • Bonsoir.fdouard.Comme«ves-tu? TJ)
* Clle est réglée comme une montre de cochon. I - Il lait mouvou. il pleut./
ли«.« - BienleteprésenteCveiyne.macousinedeSaint-Flour. suisse. I = Clle est toujours à l'heure I
(nuw - Enchant*,madame.Commentadei-voua?
Il est à la bourre. I = 11 est en retord /
* Il fait un froid de canard.
es froid I
En France, il
Своилпо • Bien.C’envotrepremièrevisiteSStrasbourg? м*"адиимем C’estgentildevotrepen
tvttvwi ■Non,|esuisd4|avenuekll'annéedernière QUIIOUISMinuitsPLIAТАМ)
LE JOUR DE LA SEMAINE
et de rien, de
Caimch * l'aperçoisOlga.Jevouslaissefaireconnelssance.
Lisez et écoutez m-Oauimmb ■Mercibeaucoup,monsieur.Vousm’avetretiréunesecraeépine
0 Quel jour sommes-nous ? futiles pour '
4*rani ° Nous sommeâ Queljour ? En France. 11 est héquenl. de parler de lw
les d i a l o g u e s quiarrivedenotresuccursaledeBangkok MLambert,
o On est quel Jour ? ■'l que la
4*шт.. -> Vous pouvez répondre : Les p r i n c i pa ux
p o u r m é m o r is e r 0 Nouî iommei lundi. * Nous avon« parlé de la pluie
MlaMBMT • Vouseveitaitbonvoyege? Пшш Çadepend Qu'est-cequetuveux? 0 On est Jeudi. et du beau temps, i Neus avons c od es culturels
le s fa ç o n s d e d ir e .
4* nm. LA DATE u t ilis é s d a n s le s
0 Quelle est la date d’aujourd’hui ? o II fait froid aujourd’hui.
0 On e*t le combien ? Vous pensez qu’il va neiger ? p a y s fr a n c o p h o n e s .
o II fait une de ces chaleurs en
4Vous pouvez répondre : ce moment. Vous ne trouvez pas ?
° Nous sommes le 25 (novembre). o Voua pensez qu'il va faire
° On eat le 19. très chaud ce week-end ?
»
*

»
>
i
*
*
*
» PREMIERS PAS
* DANS UN PAYS
I FRANCOPHONE
PREMIERS PAS
DAWS UN PAYS
FRANCOPHOWE

PRENDRE CONTACT p.12


■lice. • Saluer
№ ..
Seeons ? • Transmettre ses salutations
• Nommer quelqu'un de loin
• Demander à quelqu'un
de se présenter
• Se présenter
• Présenter quelqu'un
• Demander des nouvelles
• Proposer de se tutoyer
• Complimenter
• Aborder quelqu'un

RENDRE SERVICE p.15


• Informations
• Aide
• Promettre
• Remercier

EN VILLE p.17
• Changer de l'argent
• Aller à la poste
• Circuler en ville
• En cas d'urgence
Q u a n d on ne sait pas
1. Premiers pas dans un pays q u a n d on va se revoir :
SE P R É S E N T E R

francophone c À bientôt (j'espère). o Je suis M. Martin,

0 À un de ces jours. o Je m 'appelle Alexandre / Céline.

0 on se téléphone. - • Permettez-moi de me présenter,


À un de ces quatre ! je suis M. Grandet.

PRENDRE CONTACT Moi, c'est Stéphane / Patricia.


EN PARTANT On se maile.
(Ct toi ?)
On se ¡¡ait signe.
o Au revoir.
À plus.
SA L U E R o Au revoir m onsieur / m adam e /
P R É S E N T E R Q U E L Q U ’U N
mademoiselle. Q u a n d on sait
Si en France et en Belgique (surtout entre
o Adieu, /expression m élodram atique q u a n d on va se revoir : o Vous connaissez Philippe ?
jeunes), on a l'habitude de faire la bise pour
qui ne s 'u tilise plus beaucoup, et qui OÀ demain. o Je vous présente mon mari /
se dire bonjour (deux, trois, voire quatre
bises), il n'en est pas de même au Québec peut s ig n ifie r sim plem ent au revoir. I o À lundi. mon épouse,
où cette pratique est plutôt réservée aux amis. Voici mes coordonnées.
o o À la sem aine prochaine. o Je voudrais vous présenter
Salut ! notre comptable, Mme Carsac.
EN A R R I V A N T
Tchao / bye / bye bye. T R A N SM E T T R E SES S A L U T A T IO N S o Voici Inès, une amie.
o Bonjour. / Bonsoir.
-» On peut répondre : o Dites bonjour à Ju a n de ma part. Lui, c'est Mustatja. /£//e,
En France vous pouvez dire bonjour e ’eôf Laurence.
o Avez-vous une carte de visite ? • Mes amitiés à votre mari.
jusqu'à 19 h ou 20 h en été, 17 h ou 18 h
en hiver. Ensuite, dites bonsoir. o Je vous laisse ma carte. Embrasse bien les enfants. -» Vous pouvez répondre :

• Le pla isir est pour moi. o Cnchanté(e).


On ne dit bonjour qu'une fois par jour N O M M E R Q U E L Q U ’U N DE L O IN o Bonjour / Bonsoir.
à la même personne. Sinon, on risque -» Vous pouvez ajouter :
• Ravi(e) de vous connaître.
d'entendre un rebonjour qui signifie o Bonne journée, o C'est la femme d'Ctienne /
On s'est déjà vu aujourd'hui. la directrice / Stéphanie /
Si vous voyez une personne pour la deuxième
o Bon(ne) après-m idi,
Mme Vincent.
fois, contentez-vous d'un petit sourire. o Bonne fin de journée, D E M A N D E R DES N O U V E L L E S

o Bon week-end. Quand la personne arrive : o Comment allez-vous ?


o Bonjour m onsieur / m adam e /
> Souhaiter quelque chose à quelqu’un, page 38 0 Voilà Cmilie / le docteur. Vous allez bien ?
mademoiselle. o

o Bonsoir docteur. -» Si la personne va dormir : o Tout va bien ?


D E M A N D E R À Q U E L Q U ’U N
o Bonjour m onsieur le d ire c te u r/ Bonne nuit. o Ça va ? / Comment ça va ?
E SE P R É S E N T E R
Pierre / Isabelle. Dors bien. Salut, quoi de neufi ?
0 Quel est votre nom
Salut. Fais de beaux rêves. (de I)amille) ? Vous pouvez répondre :
Coucou.
Quand on se revoit 0 Vous êtes M. / Mme / Md,e... ? o (Très) Bien (merci), et vous ?
En cas d'incertitude entre madame dans la même journée : Tu t'appelles com ment ? o Bien, et vous-m êm e ?
et mademoiselle, il vaut mieux utiliser o À tout de suite. Quel est ton prénom ? o Ça va (bien).
madame, quitte à se faire corriger.
Notez que mademoiselle a disparu des o À tout à l'heure, Comment tu t'appelles ? Pas mal et toi ?
formulaires officiels pour être remplacé
o À plus tard.
par madame.
o À ce soir.

13

P R E N D R E CONTACT P R E N D R E C ONT A C T
-» Si ça ne va pas très bien, -» À propos du physique :
•¿ANS U N E SOI RÉE A ID E
vous pouvez dire : o Vous avez l ’a ir en pleine fiorme.
o Comme un lundi ! /Cette expression 0 On ne se connaît pas. Bonsoir. D E M A N D E R DE L ’ A I D E
o Vous avez une mine iuperbe.
est utilisée quand leâ sens n ’o n t pas
O n n e s'est pas déjà vus
très envie de tra v a ille r.! Tu ad / T’a& bonne mine. o Pourriez-vous me rendre
quelque part ?
o Non. ça ne va pas. /Si voua ne connaissez рал bien un service ?
la personne, m ieux v a u t ne рал o Alain, quelle surprise ! Ça hait
Bol)! lu i haire de com plim ents.!
o Pourriez-vous m 'aider ?
longtemps !
o Cela me rendrait service s i ...
-» Il est rare d'entendre une réponse > État physique et santé, page 53 Tiens, salut !
négative, mais dans ce cas vous o J 'a i / aurais besoin d ’un numéro
-» Vous pouvez répondre : Ah tiens, qu'est-ce que tu fiais là ?
pouvez dem ander : de téléphone.
o Qu'est-ce qui ne va pa<j ? o Merci. Oh. M arianne, c ’est toi ?
J'a i besoin de ton aide.
o Vous êtei gentil / gentille. je ne t ’avais pas reconnue
o Qu’est-ce qu'il y a ? Tu m ’Ifiles / m ’donnes un coup
avec cette nouvelle coihfiure !
o C'est sentil de votre part. de main ? I = Tu m aides ?]
Qu'est-ce qui se p a n e ?
Tu trouves ?
Qu'est-ce qui t'arrive ? -r Dans une situation de danger :
> Remercier, page 16
> État physique et santé, page 53
RENDRE SERV ICE o Au secours !
> Compassion, page 103
o À l ’aide !
A B O R D E R Q U E L Q U ’U N

PR O PO SE R DE SE TU TO YER IN F O R M A T IO N S
D A N S LA R U E
A C C E P T E R D ’A I D E R
o Cst-ce que vous pourriez
Quand on fréquente la même école o Cxcusez-moi, m onsieur / me renseigner ? > Accepter, page 168
ou la même université, quand on est jeune,
m adam e / m adem oiselle !
quand on travaille dans la même entreprise o J ’aurais besoin o Bien sû r !
à un niveau hiérarchique équivalent, o Pardon, m onsieur / m adam e / d ’un renseignement, o Avec plaisir !
il est normal de se tutoyer. m adem oiselle !
o Je voudrais une inform ation. o Si cela peut vous rendre service,
o S'il vous plaît, m onsieur /
À noter que dans d'autres pays francophones, m adam e / m adem oiselle ! o J ’aurais voulu savoir si l ’entrée o Si je peux fa ire quelque chose...
au Québec notamment, le tutoiement est / était payante.
h Je l ’ai fiait de bon cœur.
est plus habituel qu'en France.
o Savez-vous si le train de >6/145 I = Je l ’ai fa it volontiers.!
DANS UN B UR EA U
o On pourrait se tutoyer, s'arrête à Poitiers ? Si pa peut te rendre service.
o On se tutoie ? o Cxcusez-moi de vous déranger ! o Pouvez-vous me dire à quelle Si ça t ’arrange.
o On 6e dit tu ? o Je peux entrer ? heure est le dern ier métro ?

Arrête de me vouvoyer ! o Vous permettez ? Tu sais si la clim est réparée ?


R E F U S E R D ’AI DER
Iclim = c lim a tiia tio n l
-» On peut vous dire :
Tu connais l'adresse o Désolé(e) mais je ne peux pas.
C O M P L IM E N T E R o Je peux vous aid er ? deM athilde ?
o J e regrette.
o J e peux vous renseigner ?
-> À propos des vêtements : Pour toute demande polie, ajoutez J e peux pas t ’aider.
o C’est à quel sujet ? s 11vous plaît ou s'il te plaît à la fin
o J'a im e beaucoup votre robe, °*e la phrase. J ’ai pas le temps.
o Vous désirez ?
o Ça vou i va bien. C’est pas le moment.
• Que puis-je /¡aire pour vous ? ^ Demander quelque chose, page 166
> Demander de l'aide ou un conseil, page 66 Demande plutôt à Manu.
> Inciter à la discussion, page 139 v fo rm e r , page 167

15

P R E N D R E C ONT A C T RENDRE SERVI CE


P R O P O S E R DE L ’A I D E PROM ETTRE EN VILLE C IR C U L E R E N V IL L E

o Je peux vous aid er ? > Promettre / Rassurer, page 168


E N B U S OU E N M É T R O
o Vous voulez que je vou<5 aide ? o C’e it promii. , MGER DE L’A R G E N T
> Acheter un billet, page 72
o Cs t-ce que je peux voui renseigner ? o Ne vou i inquiétez pai, je le ferai,
Bonjour, je vou draii changer
o Je vou i prom eti que ce ie ra hait, Vous pouvez dem ander :
x Je uaii vous dépanner. l0o d o lla n en euroi,
I = Je vais vous rendre service (souvent Voui pouvez com pter i u r moi. o Un ticket / carnet, i'i l vou i plaît.
o ¿■[I voui plaît.
à propos d ’a rg e n tll lu n carne t = lo ticketsl
o Soyez ia m crainte, je vais le faire. Quel est le taux de change,
Tu veux de l'a ide ? o Pour aller à Paiteur,
o J e vous promets de haire ¿'il vous plaît ?
Je te donne un coup de main ? je p ren d i quelle ligne ?
tout mon p o a ib le. Vous prenez une com mission ?
I = Je t'a id e ?] o Voui pouvez me dire où ie trouve
S a m faute ! l'arrêt du b u i 95 / la itation

A C C E P T E R DE L ’A I D E
T'inquiète ! / = Ne t'in q u iè te pas.l , E R A LA POSTE de métro la p lu i proche ?
o Voui allez bien à P a iteu r ?
> Accepter, page 168 a in te n a n t, en général, en France, un hôte
R E M E R C IE R o Nom io m m ei à la gare
' a c c u e i l vous reçoit à l'entrée de la poste
o Ça me rendrait vraim ent service. St Charlei ici ?
> Remercier, page 170
t v o u s demande ce que vous désirez.
o Merci, c 'e it trèi gentil, 1vous dirigera ensuite vers un guichet
DI RE ME R C I un distributeur automatique. -» On peut vous dire :
o Je veux bien.
o Voui prenez la ligne 13,
x Voui me retirez une épine o Merci. /M erci pour tout. ^ Pour des lettres ou des paquets : vom changez à Duroc
du pied. I = Vous me rendez o Merci beaucoup pour le livre, et vom prenez la ligne 10.
un grand service.! >n France, vous pouvez acheter des timbres
o C 'eit (vraim ent / trèi) gentil la poste et aussi dans un bureau de tabac. o Non, c'est le 95 qui va à Pasteur,
• Merci, c 'e it trèi aim able
à voui. /M e rc i à voui. o Non, la gare c'est la prochaine.
de votre part. Je voudrais envoyer une lettre /
o Je vou i remercie d ’être venu(e).
C 'eit iym pa, merci. un paquet.
o J e vou i remercie pour votre aide. E N T A XI
Je voudrais un timbre pour
Tu m 'a i rendu un ia c ré iervice. l'Argentine, s'il vous plaît.
R E F U S E R DE L ’A I D E o 120, quai de la Gare,
Pour renouveler un remerciement : j . J e voudrais envoyer une lettre s'il vom plaît !
o Ce n 'e it p a i la peine, merci, recommandée (avec accusé
o Cncore merci. o C’e it là.
o Merci c 'e it trèi gentil, de réception).
m aii ça va aller. o C’e it bien, arrêtez-vom ici !
■ Je viens retirer une lettre
RÉPONDRE
• C’e it trèi aim able à voui, A UN REMERCI EMENT | ^com m andée / un paquet. En France on reconnaît les taxis au voyant
m a ii je trouverai une solution. lumineux TAXI placé sur leur toit. Il est
ur retirer une lettre recommandée. allumé si le taxi est libre. Si une des
o Ce n ’e it rien. / De rien,
C’est sym pa de ta part Paquet, n'oubliez pas de vous munir lumières A, B ou C, qui correspondent
mais je vais m'arranger. o Je vou i en prie v°tre carte d'identité ou passeport. à des zones et des tarifs différents, est
(c'eit fouf naturel), allumée, le taxi n'est pas libre.
Merci, mais je vais me débrouiller
o C 'eit la m oindre d e i ch o iei. pour de l'argent :
(tout seul).
J e viens retirer des e ip è c e i Un nouveau système, se met en place :
Je va ii me démerder, merci. y a p a i de quoi. / P a i de quoi ! lumière verte = il est libre,
lassez grossierl I = Il n 'y a pas de q uo i.l au distributeur automatique.
lumière rouge = il est occupé.
" m eraii envoyer un mandat. En général, les chauffeurs de taxi refusent
Un mc,n d a t = un envoi d 'a rg en tl qu'un client s'asseye à l'avant.

i6 17
RENDRE SERVI CE EN VI L L E
EN CAS D ’URGENCE EN CAS DE VOL

E N CAS D ’A C C I D E N T Si on vous a volé vos papiers, de l'argent Si vous vous garez à un emplacement
F ra n c e, il est obligatoire d'avoir en
ou des objets précieux, allez au commissari -rm a n e n c e une pièce d'identité avec soi. interdit, il est possible que votre véhicule
> Chez le médecin, page 188 se retrouve à la fourrière. Vous devrez
de police ou à la gendarmerie pour porter
> À l’hôpital - Aux urgences; page 189 plainte. vous y rendre pour le récupérer et payer
n cas de contrôle d’identité, une amende.
En France, le numéro de téléphone le policier peut vous dire :
Ne pas confondre policiers et gendarmes.
à composer en cas d'urgence est le 112. police nationale, vous avez o Bonjour, je viens chercher
Leurs uniformes sont différents.
On a affaire aux policiers surtout dans votre pièce d'identité / passeport / ma voiture /moto.
Les autres numéros sont les suivants : les villes et aux gendarmes principalement carte de séjour ? o Voici la carte grise
15 pour le Samu (secours médical), dans les petites villes et à la campagne.
Votre permis de séjour est périmé. et mon passeport.
17 pour Police Secours,
18 pour les pompiers.
Icarte srise = papiers du véhiculeI
Dans les autres pays francophones d'Europ! Veuillez nous suivre au poste !
et d'Amérique, à côté de la police fédérale,!
o Je peux régler la contravention /
Tout est en règle, merci.
En cas de maladie, vous pouvez appeler il existe des structures décentralisées : l'am ende avec une carte (bleue) ?
au 3624 pour SOS médecins (appel payant) police locale en Belgique, provinciale En voiture :
ou bien un médecin de votre quartier. et municipale au Canada, cantonale
Sinon, allez aux urgences de l'hôpital et locale en Suisse. Puis-je voir votre permis
QUELQUES FORMULES
le plus proche. de conduire et votre carte grise ? A U CAS OÙ. . . :

-> Vous pouvez dire : Vos papiers, s ’il vous plaît !


■4 Vous pouvez dire :
o Je voudrais téléphoner
o Bonjour, je voudrais déclarer Vous n'avez pas vu le feu ? à mon am bassade,
o Allô, police secours ? J e vous le vol de mes papiers.
Pourriez-vous sou ffler
téléphone pour vous signaler o J e ne parlerai qu'en présence
o Bonjour, on m'a volé dans l'alcootest ?
un accident, de mon avocat.
mon passeport / portefeuille.
o Allô, il y a eu un accident Je viens pour porter plainte.
de voiture et il y a un blessé.
-> On peut vous dire :
Cst-ce que vous pouvez /
o Vous avez une (autre) pièce
pourriez ven ir le plus vite
d'identité ?
possible ?
o Veuillez me suivre, je vais
o Un homme est tombé dans la rue
enregistrer votre plainte.
et je crois qu'il s'est cassé
o On vous l ’a volé
une jam be.
ou vous l ’avez perdu ?
o Mon voisin est très malade.
o Vous avez vu la personne
Vous pouvez ven ir le voir ?
qui vous l ’a volé ?
-» On peut vous dire : o Décrivez-moi votre agresseur !
o Quelle est l ’adresse exacte ? o Ça s ’est passé quand / où ?
o Quels sont les sym ptôm es ? o Comment ça s'est passé
o De quoi souffre-t-il exactem ent ? exactem ent ?
o Une am bulance vient de partir, o Voici le récépissé de votre
elle arrivera dans moins de dix plainte. Signez en bas !
Ile récépissé = le reçuI
minutes.

19

EN VILLE EN VILLE
C O N V E R S A T IO N S
>)) P IS T E 5

Premiers pas NS LA RUE, UNE AUTOMOBILISTE DEVANT UN PNEU CREVÉ

dans un pays francophone sg a u t h i e r - Excusez-moi, m onsieur. Pourriez-vous m 'aid er ?


r passant - Désolé, je n'ai pas le tem ps.
4» PISTE 2 V a u t r e p a s s a n t a r r iv e

É d o u a rd - Tiens, Patrick ! Bonsoir. fù g a u t h ie r - M onsieur, s'il vous plaît ! M o n pneu est crevé...
P a t r ic k - Bonsoir, Édouard. C o m m en t vas-tu ? : P ASS a n t - Je suis pressé. D ébrouillez-vous I
É d o u a rd - Bien, m erci e t toi ? N TROISIÈME PASSANT ARRIVE
P a t r ic k - Bien. Je te présente Evelyne, m a cousine de Saint-Flour. | 3=p a s s a n t - Vous avez un pro blèm e ? Je peux vous donn er un coup de m ain ?
É d o u a rd - Enchanté, m ad am e . C o m m en t allez-vous ? *■* g a u t h i e r - Avec plaisir, m onsieur. J'ai crevé.
Eve lyn e - Bien, e t vo u s-m êm e ? y passant - Je vais vous changer le pneu.
E d o u a rd - Bien. C'est v o tre pre m ière visite à Strasbourg ? g a u t h ie r - C'est gentil de v o tre part.
Éve lyn e - N on, je suis déjà venue ici l'année d ernière. UELQUES MINUTES PLUS TARD
P a t r ic k - J'aperçois Olga. Je vous laisse faire connaissance. e 3epassant - Et voilà. Ça y est !
b|MEG a u t h i e r - M erci beaucoup, m onsieur. Vous m'avez retiré une sacrée épine
> Saluer, page 12 1
du pied.
- Je vous en prie, m ad am e. C'est to u t naturel !
4» PISTE 3 e 3epassant

- Rendre service, page 15


Le d ir e c t e u r - Ah ! Lam bert, vous voilà. Je vous présente M meDelaunay,
• Remercier, page 16
qui arrive de n o tre succursale de Bangkok. M . Lam bert,
n o tre d irecteu r financier.
M. La m b e rt - Ravi de vous connaître, m ad am e. ' PISTE 6
M "E D e la u n a y - Enchantée, monsieur.
O LANGE Dis, Fatou, tu pourrais m e rendre un service ?
M. La m b e rt - Vous avez fa it bon voyage ?
•TO U M A TA Ça dépen d. Qu'est-ce que tu veux ?
M ME D e la u n a y - Oui, m erci. M ais c'était un peu long to u t de m êm e.
O LANGE Tu peux m e garder m es poissons rouges pe n d a n t les vacances ?
>• Présenter quelqu’un, page 13
;A T 0 U M A T A Tes poissons rouges ?
O LANGE Oui, il suffit de les nourrir une fois par jour.
4» PISTE 4 TOUM ATA Tu pars com bien de tem ps ?
P h il ip p e - Belle soirée, n'est-ce pas ? LA N G E S eu lem en t une sem aine.
C a t h e r in e - Oui. ¡T O U M A T A Bon, je veux bien. M ais pas plus. Après je m 'en vais aussi.
P h il ip p e - C'est la pre m ière fois que vous venez ici, non ? A'de, page 15
C a t h e r in e - Non.
P h il ip p e - C'est dom m age que je ne vous aie jam ais vue avant.
Q uel est v o tre prénom ?
C a t h e r in e - C atherine.
P h il ip p e - M o i, c'est Philippe. On peu t se tu to y e r ?
F r a n ç o is - Regarde notre dragueur de service.
N a t h a l ie - Eh, oui I

> Aborder quelqu’un, page 14


> Proposer de se tutoyer, page :
21

CONVERSATIONS CONVERSATIONS
4 >}) PISTE 7
|») PISTE 9
M “ E R iv a - Bonjour. Je voudrais envoyer un paq u et en Suisse. Police française, bonjour. C ontrôle d 'id e n tité .
E POLICIER
L'em ployé - Oui, en re co m m an d é ? Bonjour... ?
TOURISTE
M “ER iv a - Non, norm al. Vos papiers s'il vous plaît ! '
E p O lld E R
L'em ployé - Il fa u t rem p lir cette fiche pour la douane.
Ju r is te
M “ ‘ R iv a - D'accord. Il arrivera dans com bien de tem ps ? Vous savez que vous devez avoir v o tre passeport avec vous ?
g POLICIER
L'em ployé - Une p e tite sem aine. Je ne parle pas français. Touriste japonaise.
£ TOURISTE
M ME R iv a - Ah, bon ?... Ça fa it com bien ? V otre passeport, passeport... You s p e a k e n g lis h ?
E POLICIER
L'e m p l o y é - 7 ,3 0 e u ro s.
A TOURISTE E n g lish ? No, ja p o n a is e .
M ME R iv a - Voilà. Tu parles japonais, to i ?
| POLICIER
L'em ployé - M erci. Au revoir, m ad am e. Tu crois que je serais un sim ple flic * si je parlais japonais ?
2 ! POLICIER
> Aller à la poste, page 17
:
,E PO LICIER Bon, ça va pour cette fois. Vous pouvez circuler.
M erci. Au revoir, m ad am e.
E 2 £ POLICIER

4» PISTE 8 . Contrôle de police, page 19


* policier

Edm ond - Taxi ! Taxi !


M a lik a - M ais non, ça ne sert à rien de l'appeler. Il n'est pas libre.
Tu ne vois pas que le voyant jau n e est allu m é ?
Edm ond - Ah, bon !... Taxi ! Taxi !
Le c h a u f f e u r - Vous allez où ?
Edm ond - Place de l'O péra.
Le c h a u f fe u r - Ah ! Désolé ! Ce n'est pas m a direction. Je re n tre à Levallois.
Ed m o n d - !!!
M a lik a - Ça fa it vingt m inutes qu'on atten d . J'en ai m arre.
On prend le m é tro ?
Ed m o n d - A ttends, en voilà un. Taxi ! Taxi !

Edm ond - Place de l'O péra, s'il vous plaît.


Le 2‘ c h a u f fe u r - Oui, vous avez un itinéraire préféré ?
Edm ond - N on, m ais essayez de faire le plus vite possible.
Nous som m es déjà en retard.
Le 2 e c h a u f fe u r - Je ne vous promets rien. Il y a beaucoup d'embouteillages
quand il pleut.
> En taxi, page 17

22

CONVERSATIONS
CONVERSATIONS
PREMIÈRES
CONVERSATIONS
PREMIÈRES
CONVERSATIONS

RECEVOIR QUELQU'UN
• Inviter
• Accueillir
• Offrir un cadeau
• Installer
• Proposer à boire
• Passer à table
• Prendre congé
• uciiidiiutii d pcmei d q ueiq u un
• Dire l'objet de l'appel
LE TEMPS QUI PASSE
• Interrompre ET LE TEMPS QU'IL FAIT p.36
une communication
• L'heure
• Conclure
une communication • Le jour de la semaine
• La daje
LES SORTIES p.31 • La météo
• Proposer une activité
• Accepter SOUHAITER
QUELQUE CHOSE
• Refuser
À QUELQU'UN p.38
• Ne pas choisir
• Au quotidien
• Différer sa réponse
• Événements spécifiques

LES RENDEZ-VOUS p.32 • Félicitations

• Proposer un rendez-vous
• Proposer un rendez-vous
professionnel
• Fixer un rendez-vous
• Se décommander
• Déplacer un rendez-vous
• Arriver à un rendez-vous

C O N V E R S A T IO N S

J.
o Le num éro que vo u i dem andez
2. Premières conversations f c T E R U N E CARTE
M t l t PH O N E
n 'e it p a i attribué,
o Noui regrettom de ne pouvoir
| une télécarte /
v o u d ra ii
donner iu ite à votre appel,
arte téléphonique (de 50 unitéi),
a voui plaît. o Par iu ite d'encom brem ent,
votre dem ande ne peut aboutir.
Une carte téléphonique prépayée,
AU TÉLÉPHO NE o Le num éro de portable de Pierr Veuillez renouveler votre appel,
l'il voui plaît.
e it l e ... o Toutei le i ligne,i de votre
o Déiolé(e). je ne l ’ai pai. on peut vous deman(ier ■ correip on dan t io n t occupéei.
Pour obtenir un numéro de téléphone (De) Combien d'unitéi ? Veuillez rappeler ultérieurement.
o J e regrette, je ne le co n n a ii pai.
en France à partir d'un nom
De quelle valeur ?
ou d'une adresse, vous pouvez appeler
les renseignements téléphoniques P o u r combien de m in u ta ? VOTRE C O R R E S P O N D A N T
(service payant) ou bien consulter DEM ANDER U N ABONNEM ENT
NE R É P O N D P AS
un annuaire gratuitement (papier
ou Internet) : les Pages blanches
La liste rouge est la liste des abonnés ■t PH O N E R o Ça io n n e occupé,
pour les particuliers, les Pages jaunes
qui veulent garder secret leur numéro
pour les professionnels.
de téléphone (service payant). >Je pane un coup de fil. o C’e it i on répondeur,
[- je téléphone. 1 o Ça ne répond pai.
o Je vou draii un abonnem ent x II e it pendu au téléphone / x Ça io n n e d a m le vide.
DEM ANDER U N NUM ÉRO de 5 h eu rei d ’ap p eli, SMS. MMS p a n e ia vie au téléphone. I = Ça ne répond pas.!
DE T É L É P H O N E illim itéi et Internet de /Go, ¡-■■Il téléphone trèi souvent et longtemps.!
y a p en o n n e. Iy a = il y a l
i 'il vo u i plaît.
o Voui co n n a in ez le numéro
de téléphone de la mairie, o Je vou draii un forfa it 4G /
AVANT DE P A R L E R
ô'il vou i plaît ? un forfait bloqué / une carte A V OTRE C O R R E S P O N D A N T
VOTRE C O R R E S P O N D A N T
RÉPOND
prépayée, i ’il vo u i plaît.
o Voui avez le numéro de téléphone
de Mme Dumont ? ■4.Vous pouvez entendre un disque : o Allô.
o Avez-voui le numéro de téléphone D E M A N D E R L’A U T O R IS A T IO N
o Pour accéder au iervice. o Allô, j'écoute.
de T a m b a n a d e du Chili ? DE T É L É P H O N E R appuyez iu r la touche étoile !
En France, un particulier n'a pas l'habitude
Pouuez-voui me donner le numéro ojVoui avez dem andé la police.
o o £ it-ce que je peux téléphoner de donner son nom en répondant au
Ne quittez p a i ! téléphone. C'est la personne qui appelle
de téléphone du docteur Aziz ? (c'eit un appel local) ?
0 Voua êtei bien au 03 72 0/ 24 38. qui se présente la première.
T'ai le numéro o Vo uô permettez que je téléphone
Je ne iu ii p a i là actuellement.
de portable d 'In è i ? que j ’u tiliie votre téléphone ?
Parlez aprèi le bip. / Laiaez-moi -» Vous pouvez poursuivre :
Tu me p a n e i le numéro Je peux u tiliier ton téléphone ? 11 >1 m énagé a p rè i le iign al o Bonjour, ici M. Didier,
de téléphone d'Ibrahim ? Tu me prêtei ton portable ? 1 honore. de la iociété Verdoux.
On peut vous répondre :
-» On peut vous répondre : j J 1 cas de problème, o Allô, bom oir, Je a n Delacroix
o Voui pouvez la jo in d re au ... i v°us pouvez entendre : à l ’appareil.
o Oui, bien iûr. Le voilà,
o Le numéro de téléphone 0 11 n 'y a p a i d'abon né au numéro Bonjour, c ’e it Maria.
o Je vo u i en prie,
de M. Darmon e it le ... | Vue voui avez dem andé. Veuillez Allô ? C 'eit Irène.
o Déiolé(e), je n'ai p lu i de forfait.
o Son numéro de téléphone e it l e ... Corn u lter l ’annuaire.
C 'eit moi !
Tiem !

29
AU TÉLÉPHONE AU TÉLÉPHONE
DEMANDER CONFIRMATION o Pourriez-vous me p a n e r DE L’A P P E L L E S SORTIES
DU N U M É R O la com ptabilité ? > Activités, page 51
, inform ations, page 15
o C’e it bien le 03 7? 01 24 38 ? • P u ii-je parler à m om ieu r
leV oui appelle pour avoir
le directeur ?
o Je i u i i bien au 03 72 01 24 38 ? un renseignement. P R O PO SE R U N E A C T IV IT É

o J e i u i i bien chez le docteur


Je peux parler à Antony ?
I c :e ô t a u sujet de l'annonce. o Nous pourrions aller au cinéma,
Vincent ? -» On peut vous répondre : I c ’est pour une réiervation. o Pourquoi ne pas aller au théâtre
C'e&t toi, N icolai ? o Voui êtei Mme / M. ... ? 3 je t'appelle pour avoir je u d i soir ?
o Qui e it à l ’appareil ? de tes nouvelles. On va au ciné ? ¡ciné = cinémal
CONFIRMER o C’e it de la part de qui ? Si on allait boire un pot ?
Si vous avez un problème
o Ne quittez pai. K compréhension, vous pouvez dire : lun pot = un verrel
o Tout à fait.
o Un moment, i ’il vou i plaît, o La ligne est mauvaise. Ça t'dirait d 'a ller en boîte ?
o Oui, je vous écoute, Iboîte = boîte de nuit, discothèquel
o Je vo u i la p a n e , OJe vous entends très mal.
o Oui, c ’e it moi. T'as pas envie d ’aller au resto ?
o Veuillez attendre un im tant. OJe ne vous entends pas bien.
Iresto = restaurantl
• Oui, c 'e it lui-m êm e / elle-même. je vais le chercher. OPouvez-vous parler plus hort ?
En cas d'erreur, on peut vous dire : Ne raccroche p a i ! Clle arrive. MII y a de la friture. 1= Il y a dei bruits
qui p e rt u rb e n t la communication.! A C C E PT E R
o C 'eit un fa u x numéro. Si votre correspondant est en ligi
o C’e it une erreur. on peut vous dire : Lorsque vous rappelez après
o D'accord,

o Voui vo u i trompez. / Voui o C’e it occupé. une communication interrompue, o Avec plaisir.
vo u i êtei trompé(e) de numéro. o Je regrette, il e it vous pouvez dire : o C'est très gentil de votre part,
en com m unication, o Je ne sais pas ce qui s ’est passé. o Merci, c ’est très aim able à vous.
o Quel numéro dem andez-voui ?
Nous avons été coupés,
o Déiolé(e), il n'y a p en o n n e o Voui patientez ? o Pourquoi pas ?
o On a été coupé.
de ce nom ici. o Préfiérez-voui attendre o C'est une bonne idée !
q u elqu ei im ta n ti ou rappeler o (C'est) Cntendu.
-> Vous pouvez répondre :
H TERROM PRE Pas de problème.
o Cxcusez-moi, je me Si votre correspondant est absent^1
U S E C O M M U N IC A T IO N
suis trompé(e) de numéro. on peut vous dire : Ça marche !
o Clle e it abiente. ° Je suis désolé(e). il haut
o Je i u i i déiolé(e), j'a i hait OK.
que je raccroche.
une erreur. o II n 'e it p a i là. Je veux bien. /Attention, cette
■ Sxcuôez-moi. je dois raccrocher. expression peut être plus ou moins
o Voui pouvez rappeler p lu i tard
P Excusez-moi, on m 'appelle enthousiaste. Clle dépend beaucoup
o Voulez-voui lui la ia e r
D E M A N D E R À PA R LE R , t 6ur une autre ligne. de l'in to n a tio n q u ’on y m et.l
A Q U E L Q U ’U N un m én a g é ?

o Cst-ce que je p ou rraii parler -» Vous pouvez répondre :


R E F U SE R
■ K C L U R E U N E C O M M U N IC A T IO N
à èvelyn e ? o J e peux la ia e r un m é n a g é ?
revoir. o Non, merci.
o Je vo u draii parler à M. Sylvestre, o Je rappellerai p lu i tard,
■M erci d'avoir appelé. o Je suis désolé(e).
o Je vo u d ra ii le p o ite 546. o Voui ia vez quand elle rentrera
mais ce n'est p a i p on ible.
o Le service d e i réiervatiom , o Pouvez-voui lui dire ° ^ erci de votre appel.
K Remercier, page 16 o J e regrette, je ne iu i i p a i libre.
i ’il vo u i plaît. que j'a i appelé ?

L ES SO R T IES
AU TÉLÉPHONE
o C’e it dommage, je ne peu x p ai. o Je vo u i envoie un e-mail, o Cit-ce qu'il ie r a it p o n ib le
m u n R E N D E Z -V O U S
o C 'eit trèi gentil à voui, o Je ne i a i i p a i i i c 'e it p o n ib le, j de reporter notre rendez-vom ?
4 8hoo. cela vou i convient ?
m a ii j ’ai déjà quelque choie. je vo u i confirm e demain, o Cit-ce q u ’il e it pon ible
o Ça ie ra it avec plaiiir, o J e vo u i rappelle pour con firm a| 0n ie retrouve de changer la date ?
devant le cinéma ?
m aii je në i u i i p a i libre. o Je ne i a i i p a i ii c 'e it p o n ib le, j o Cit-il p o n ib le de n om voir
0n 6e retrouve où / p im tôt / tard ?
o Dommage, je ne peux p a i ce ioir. je vo u i rappelle.
à quelle heure ?
o Merci, m a ii je ne peux Attendi. je v a ii voir ii je peux. | On peut i e voir p im tard ?
Quelle date vou i conviendrait ?
vraim ent p a i. Rappelle-m oi ce io ir ! Ça m'arrange.
On ie voit où et quand ?
o Samedi, ça ne m 'arrange pai. J e te le d ii demain. On peut remettre ça
À S/ioo. ça te va ? à un autre jo u r ?
o M alheureuiem ent je ne peux pai.
C'eit parfait.
• Je ne pourrai m alheureuiem ent
a (C’eit) Cntendu.
p a i me jo in d re à voui. LE S REN D EZ VOUS A R R IV E R À U N R E N D E Z -V O U S
Je p ren d i note.
Non. je n ’ai p a i envie. o Bonjour, j ’ai rendez-voui
C'eit noté.
Tu p la iia n te i ! / Tu rigolei ! avec M. / Mme / Melle Lu.
PR O P O S E R U N R E N D E Z -V O U S Rendez-vom à Odéon à 8hoo !
P a i queition ! o Je voudraii voirM. / M me / M elle Lu.
Accepter, page 31
o £ it-ce que vou i êtei / «seriez lib
Refuser, page 31
o J'a i rendez-voui.
ia m ed i prochain ?
REFUS ATTÉNUÉ * Ja cq u ei m ’a poié un lapin.
o Qu’eit-ce que vou i fa itei ce io ir I = Jacques n'est pas venu
o On peut ie voir à midi ? ¡»É C O M M A N D E R au rendez-vous. I
o Cela me paraît difficile,
o P a i m aintenant, peut-être o Voui fa ite i quelque cho ie Je iu ii déiolé(e) m aii je ne x Clle n o m a fa it fa u x bond.
dem ain io ir ? pourrai p a i venir ce ioir. I = Clle n'est pas venue à notre
un autre jo u r ?
rendez-vous.]
On i e retrouve ce io ir ? M alheureuiement. n o m
Leila a un rencard.
On i e voit dem ain ? ne pourrom p a i venir.
N E PAS C H O IS IR I = Leila a un rendez-vous.I
Je ne va ii p a i pouvoir venir.
T’e i libre ce week-end ?
o Ça m 'e it égal. Je vou i appelle pour
o Peu importe. décom mander mon rendez-voui.
PR O P O S E R U N R E N D E Z -V O U S RECEVOIR QUELQU’UN
J e m ’en fiche ! Je regrette, m aii je d o ii reporter
P R O F E S S IO N N E L
J e m ’en fo u i ! notre rendez-voui.
o Je téléphone pour prendre Déiolé(e). maii j'a i un contretempi.
IAttention cet, deux dernières expressions, IN V IT E R
très employées, peuvent signifier que vous rendez-voui. J ai un em pêchem ent
> Proposer une activité, page 31
n'êtes pas intéressé(e) et peuvent être mal o J e vou draii prendre rendez-voui de dernière minute.
acceptées.I avecM . / Mme / Mdle Coita. o Ça vom dit de venir à la m aiion
Ça ne marche p a i
dem ain io ir ?
o Cit-ce que je pourrai avoir %°ur demain ioir.
un rendez-voui avec le docteur o Venez p a n e r la ioirée
D IF F É R E R SA R É P O N S E C eit foutu pour le reitau.
o Voui pouvez me donner à la m aiion !
o Je ne i a i i pai. je v a ii réfléchir,
un rendez-voui pour le m on o Pourquoi ne viendriez-voui
o J 'a i déjà quelque c h a e . prochain ?
W î-a c e r u n r e n d e z v o u s
p a i dîn er à la m aiion ?
m aii je va ii e a a y e r de me libérer,
• Cit-ce que vou i pourriez Cela m arrangerait J e t'invite à dîj
o Je vo u i la in e un m énagé. me recevoir ? 1 0,1 reportait notre rendez-vom. cela signifie qy
&DIATHÈQUÉ

LES RENDEZ-VOUS R E C E V O I R QU E L QU ' U N


Tu view 5 à mon anniversaire ? O F F R IR U N C A D E A U j
i Vous pouvez ré P° n d re : S O U H A I T E R U N BON A P P É T I T

Une bou ffe chez moi. ça te dit ? > Événement spécifique, page 38
K ’est-ce que vous avez ?
o Bon appétit !
o Tenez, c'est pour vous ! | je p re n d ra is bien un pastis.
Si, au Québec, pour une soirée entre amis, Bon a p p '!
il est possible de demander à chacun V f P veux bien un doigt de porto.
o Je vous ai apporté
d'apporter sa boisson (BYOB - Bring your Vous pouvez répondre :
un petit cadeau / souvenir, 1 ° ¡u n d o iÿ f = u n e p e tite c ) u a n f i r è d a , c o o , /
own booze), cette pratique est inhabituelle
o Vous aussi.
en Europe. o J ’ai pensé que cela vous ferait
plaisir. trinquer
Toi aussi.
o J'e sp è re que vous aimez les lila J'a i très faim.
I Santé !
A C C U E IL L IR o J e vous ai apporté des fleurs / Ah ! J e meurs de faim /
des chocolats. O A la Vôtre !
o Ça nous fa it plaisir J'a i la dalle.
• Tiens, c'est pour toi ! o A votre santé !
de vous voir / recevoir !
• J ’espère que tu vas aimer. o À la nôtre !
o Merci d'être venu(e). DEMANDER QUELQUE CHOSE
A la tienne !
o Vous avez trouvé facilem ent ? Vous pouvez répondre :
[si c ’e it la prem ière visite] Tchin tchin ! o Pourrais-je avoir de l'eau,
o C'est très gentil à vous ! s'il vous plaît ?
x II m'a reçu(e) à bras ouverts. Dans un contexte formel (réception,
o Merci, c'est très gentil,
1 = Il m ’a très bien accueilli(e).] banquet), vous pouvez dire :
o Je peux avoir le sel, s'il vous plaît ?
o Oh ! Il ne fa lla it pas !
x Elle est arrivée comme un cheveu Je lève mon verre à la santé Tu peux me p asser le pain,
su r la soupe. I = Clle est arrivée o Vous n'auriez pas dû ! s'il te plaît ?
de tous les participants.
à un m auvais m om ent.] ICes deux dernières form ules Tu me passes le poivre,
» Portons un toast à notre succès.
ne son t pas u n reproche
• Soyez la bienvenue ! s'il te plaît ?
m ais u n rem erciem ent.!
Ah. te voilà !
Super ! C'est sympa. »ASSËR Â TABLE À noter que, au Québec même en cas
Tiens, voilà le plus beau ! de tutoiement, on dit très souvent
o Nous pouvons passer à table ! s'il vous plait.
-»P o u r faire entrer quelqu'un : IN S T A L L E R ;
o On va manger !
o Entrez ! / Entrez donc !
o Asseyez-vous (je vous en prie) fl À table !
o Entrez, je vous en prie ! P R O P O S E R Q U E L Q U E CHOSE
o M ettez-vous à l'aise ! ^Pour répondre, contentez-vous
-» Pour laisser quelqu'un entrer Fais comme chez toi ! d ’un hochement de tête.l o Vous reprendrez bien
avant vous, vous pouvez dire : Ne reste pas planté là. assieds-ti de la salad e ?
o Après vous ! placer a table o Vous prendrez un café ?
o Je vous en prie ! o Qui veut un ca fé ?
PR O P O S E R À B O IR E ^ ^oulez-vous vous mettre ici ?
Après toi ! o Servez-vous !
o Qu'est-ce que vous prenez Paul, tu es à côté de Virginie.
Vraiment ? Tu n ’en veux plus ?
-> Pour débarrasser un(e) invité(e) (comme apéritif) ?
de ses vêtements, vous pouvez dire :
BJ:13 Personne qui vous a invité{e)
o Qu'est-ce que vous buvez ? ®e dit rien, vous pouvez demander : -> Vous pouvez répondre :
o Donnez-moi votre m anteau ! o Qu’est-ce que je vous offre o Avec plaisir,
I ù m ~ce Que je me mets ?
Donne-moi ton blouson ! (à boire) ? ° J e Peux m 'asseoir ici ? o Volontiers.
Tu peux mettre ton im per o Qu’est-ce que je vous sers ? Je me mets où ? o Merci, c ’est vraim ent délicieux,
dans la chambre.
Tu prendras bien un apéro ? I o Oui, merci.
¡im per = im perm éableI
lapéro = a p é ritifI

R E C E V O I R QU E L QU ' U N
o Non merci. -4 Vous pouvez répondre :
de i 2h00, on utilise et quart, LA M É T É O
o Merci d ’être venu(e). À • et m oins le quart uniquement
o Non merci, j'a i déjà trop mangé.
et d6f cVhiffres indiquant l'heure de 1 à 11, o Quel tem pi fait-il ?
o Le p la iiir était pour moi.
• Non vraiment, i a m façon. o Que dit la météo ?
/Merci utilisé[seul est ambigu, l'intonation o J'é t a ii content(e)
o Quelle,i io n t le i p réviiio m
ne suffit pas toujours, il est bien souvent que vo u i ioyez là. m 2 n3 o : iî e it douze heurei
nécessaire de préciser oui. merci ou non
de la météo ?
C'était iu p e r que tu io ii là. f trente / midi et demi.
merci. 1 T’a i vu la météo ?
0 ,0/130 ; Il e it treize heurei
Il est de bon ton de téléphoner ou d'envo;
un petit mot / e-mail pour remercier vos
1 trente / une heure et demie. -»V ous pouvez répondre :

P R E N D R E CONGÉ hôtes le lendemain de l'invitation. 0 23 h45 : 11 e6t vinSt-troii heurei o II fa it beau / m a u va ii /


1 quarante-cinq / m inuit m oim chaud / froid,
DÉPART
le quart. o II y a une a v e n e / un orage /
> Saluer, page 12 de la tempête / du ioleil.
o Je vais vo u i la in e r. parler de la PONCTUALITÉ o Le ciel e it bleu / grii.
o Oh ! Il com m ence à i e faire tard. o II va pleuvoir / neiger,
o Clle eit en avance / en retard /
il va fa llo ir que je parte.
à l'heure. o II fa it 28 °C. /vingt-huit degrés/
o Je vo u i prie de m 'excu ier L’H E U R E o II fa it ~4°C. /moins quatre/
O II eit pile à l'heure.
m aii je d o ii partir.
D E MA N D E R L’HEURE I x /1 a eu une panne d ’oreiller. o On va avoir du beau tem pi.
x II a filé à l'a n g la iie / en douce.
1=11 a trop dorm i et est arrivé en retard.I x II fa it un tem pi de chien /
I = Il est parti discrètement sans
o Quelle heure eit-il. i 'il voui plaîtj de cochon. I = Il fait mauvais, il pleut.I
prendre congé./ x Clle e it réglée comme une montre
o Cxcuiez-moi. vou i avez l'heure, iu ia e . I = Clle est toujours à l'heure.I x II fa it un froid de canard.
x Clle e it parti(e) en claquant
i'il vou i plaît ? I = Il fait très froid./
la porte I = Clle est partie furieuse.! Il eit à la bourre. I = Il est en retard./
o Pouvez-voui me dire l ’heure,
II fa u t que j ’y aille.
i ’il vou i plaît ?
Bon, ben je vo u i la in e . LE } JR DE LA S E M A IN E CONVERSATIONS
o II e it quelle heure ? DE C I R C O N S T A N C E S
Salut, je file. 0 Quel jou r io m m ei-n o u i ?
T’a i l'heure, i'il te plaît ?
Il fa u t que je me iau ve. 0 tfouô iom m ei quel jo u r ? En France, il est fréquent, de parler de tout
° On eit quel jo u r ? et de rien, de choses diverses et souvent
DI RE L’ H E U R E futiles pour combler le silence,
REMERCIEMENTS tel que la météo.
■pous pouvez répondre :
o II e it p reiq u e midi.
> Remercier, page 16 ®ji Nou<5 iom m ei lundi. x Noui a vo m parlé de la pluie
o II e it dix heurei pile,
o Noui a v o m p a n é 0 jDn e it jeudi. et du beau tem pi. I = Nous avons
o 8hoo : Il e it huit heurei
une trèi bonne ioirée. parlé de tout et de rien./
(du matin),
o J e vo u i remercie, j'a i p a n é La F ate Vous pouvez dire :
o 2ohoo : Il e it vingt h eu rei /
une io irée trèi agréable. o II fa it froid aujourd'hui.
huit heurei (du ioir). 0 Quelle e it la date d 'a u jo u rd ’hui ?
o C’était une trèi belle ioirée. Voui pem ez q u ’il va neiger ?
o 9/725 : Il e it n eu f heurei * r n eit le combien ?
o C'était trèi bon. merci. vingt-cinq, o II fa it une de ce i ch a le u n en
C’était génial. pouvez répondre : ce moment. Voui ne trouvez p a i ?
o î oh/5 •' M e it dix h eu rei et qua
1 1 iom m ei le 25 (novembre). o Voui pem ez qu'il va faire
C'était trèi iym pa. o n h so : Il e it midi m oim dix /
| 0ri eit le i9. trèi chaud ce week-end ?
>Appréciation positive, page 87 onze heurei cinquante.

LE T E M P S Q U I P A S S E E T LE T E M P S Q U 'I L F A IT LE T E M P S Q U I P A S S E E T LE T E M P S Q U 'I L F A IT
SOUHAITER QUELQUE É V É N E M E N T S S P É C IF IQ U E S
U H A I T E R BONNE CHANCE FÉLICITATIONS

CHOSE À QUELQU’ UN
L ORS D ’ U N M A R I A G E t d'usage en France de souhaiter bonne En France, il est d'usage de féliciter
1 iUCe avant un événement important tel lors d'une naissance, d'un mariage,
o Tous mes / nos vœux de bonheur . n examen, un entretien d'embauche... d'une réussite à un examen,
c\
U « d'une promotion, d'une embauche...
A U Q U O T ID IE N
o Mariage pluvieux, mariage
0 B o n n e chance !
À Q U E L Q U ’UN heureux ! ¡expression de consolation o Félicitations !
Q U I S OR T LE S OI R p o u r le i m ariages u n jo u r de pluie. I c Tous mes vœ ux de réussite !
o Toutes mes félicitations !
Merde !
o Bonne soirée ! o J e suis content(e) pour vous !
L ORS D ’ U N D É C È S
M erd e ! n 'e it рал trop grossier. c'est
o Bon spectacle ! ¿„nplem ent fa m ilie r, m ais ne le dites o Bravo !
Amu&e-toi bien ! o Toutes mes condoléances, рил trop to rt ! Ct si on vous le dit. ne dites Chapeau ! 1= Bravo !l
p ai M erci !. c'est la tra d itio n .!
o J e partage votre peine.
A Q U E L Q U ’UN o J e vous assure de toute
Q U I T R A V A I L L E OU É T U D I E
ma sympathie,
o Bon courage ! o J e vous présente mes sincères
Travaille bien ! condoléances,
o J'a i été profondém ent touché(e)
par le décès de v o tr e ...
A Q U E L Q U ’ U N Q U I EST M A L A D E
J ’ai beaucoup de peine pour toi,
o Reposez-vous bien !
o Bon rétablissem ent !
L O RS D ’ U N E FÊTE
Soigne-toi bien !
o Bon anniversaire !

A Q U E L Q U ’UN o J e te souhaite un joyeu x


QUI R E N T R E CHEZ LUI anniversaire.
o Joyeu x Noël !
o Bon retour !
o Joyeuses fêtes !
Rentre bien.
o Je vous souhaite un jo yeu x Noël,

A Q U E L Q U ’ UN
o Bonne année ! Bonne santé !
QUI PART EN VOYAGE o Santé, bonheur et prospérité !

o Bon voyage ! o Joyeuses Pâques !

o Bonnes vacances ! o Ça se fête !


o Bonne fête !
À Q U E L Q U ’ U N QUI É T E R N U E n II fa u t arroser ça.
I = Il fa u t boire un verre p o u r fê te r ça.:
o À vos souhaits !
En France, on souhaite bonne fête le jour
À tes souhaits ! de la fête du saint dont la personne porte
/Dans une s itu a tio n un peu form elle, le prénom.
il e it préférable de ne rien dire./
39
38
S O U H A IT E R Q U E L Q U E C H O S E À Q U E L Q U 'U N
S O U H A I T E R Q U E L Q U E C H O S E Л QU E L QU ' U N
C O N V E R S A T IO N S
^ ') PISTE 12
,ta n d a r d is t e - Robot & Frères, j'écoute.
Premières conversations - Bonjour, je voudrais le poste 5 2 7 , s'il vous plaît.
s t a n d a r d is t e - Un m o m e n t, s'il vous plaît.
LA +

(A n d a r d is t e - Je suis désolée, ça ne répond pas. Voulez-vous rappeler


plus tard ?
f ^ 0 ël - Oui, d'accord. Vers quelle heure ?
lA s t a n d a r d is t e - Dans une d e m i-h eu re.
IV, NOËL - Entendu. M erci.
LA s t a n d a r d i s t e - Au revoir, m onsieur.
(JNE d e m i - h e u r e p l u s t a r d

îa n d a r d is t e - R obot & Frères, bonjour.


(V, N oël - Bonjour, je voudrais le poste 5 2 7 , s'il vous plaît.
L t a n d a r d is t e - O ui, m onsieur.
La SECRÉTAIRE - AIIÔ ?
P IS T E 10 IV n o ë l - Allô, bonjour. Jevoudrais parler à M meBourdelle.

M . M o re a u - Allô, N ouveaux Horizons ? LA se c ré ta ire - C'est de la part de qui ?


M "E a ll a in - Ah non, m onsieur, c'est une erreur. M NOËL - M . N oël.
M . M o re a u - Vous n'êtes pas N ouveaux Horizons ? L 4 s e c ré ta ire - M me B ourdelle est en ligne. Vous patien tez ?

M ME a ll a in - N on, m onsieur. Q uel n u m éro dem andez-vous ? M. N o ë l - Euh... non. Je peux lui laisser un m essage ?
M . M o re a u - Le 05 77 34 72 00. i se c ré ta ire - O ui, bien sûr.
M ME a ll a in - Ah I Vous avez fa it un faux n u m éro. Ici, c'est le 05 67. M. N o ë l - Dites que M . Noël a téléph oné e t qu'elle peut m e rappeler
à m on bureau aujourd'hui ou dem ain. Elle a m on num éro.
M. M o re a u - Ah, m erci. Excusez-m oi, m ad am e .
La s e c ré ta ire - Entendu. C'est noté.
M ME a ll a in - Ce n'est rien, au revoir, m onsieur.
M Noël - M e rci, m ad am e . Au revoir.
> Téléphoner, page 29
1 ■s e c ré ta ire - Au revoir, m onsieur.

v Demander à parler à quelqu’un, page 30


4» P IS T E 11
Un d isq u e - N ouveaux Horizons, bonjour.
4 ^ PISTE 13
M. M o re a u - Allô, b onjou r m ad am e . C'est pour une réservation.
L/aniel - Si on allait à la piscine ?
U n d isq u e - Tapez sur la to u ch e étoile.
Sylvie - Tous les deux ?
M M£ m o re a u - Alors ? C'est le bon num éro, cette fois ?
‘MIEL - Oui.
M . M o re a u - Oui, mais c'est un disque. C hut, je n'ai rien e n tendu.
Svlvie - Ça ne m e dit pas grand-chose.
U n d isq u e - N ouveaux Horizons, bonjour.
''miel - Tu n'as pas envie d'aller faire un tour, alors ?
M. Mo reau - ...
aviE - Écoute, j'ai beaucoup de bo u lo t en ce m o m e n t.
M "E m o re a u - Écoute, je vais passer à leur agence dem ain m atin.
On verra après les e xa m s*.
Il y en a une juste à côté d'ici.
> Téléphoner, page 29 V Rtlfuser, page 31

C ONV ER SAT IO NS
CONVERSATIONS
>)) P IS T E 16
4 ® P IS T E 1«
- Tu es sûre q u e c'est ici ?
SIlVlON
La c o iffe u s e - Espace C oiffure, bonjour. - M ais oui, regarde, c'est le 36. Sonne !
Aî H ALIE
M “Ela d u r ie - Bonjour, m ad em oiselle. Ici M me Ladurie. - Éric, on sonne. Tu peux a lle r o u v rir ?
Je voudrais prendre rendez-vous pour m ercredi. JULIE
- J'y vais.
l a c o iffe u s e - Oui, m ad am e . Qui est v o tre coiffeur ? ÉRIC
- Ah, c'est vous ! Bonsoir.
RlC
M “Ela d u r ie - C'est Jean-Pierre. - Bonsoir. Excuse-nous pour le retard, on a eu un m al fou
NATHALIE
La c o iffe u s e - 10 h, cela vous convient-il ? à se garer.
M ME la d u r ie - Je préférerais un peu plus tard. - Pas de pro blèm e.
ÉRIC

La - 11 h 3 0 ? - Entrez donc.
c o if f e u s e ÉRIC
M MÏ la d u r ie - C'est parfait. SIMON - Tiens, c'est pour vous.
- C'est très gentil, m erci. Julie, regarde le beau b o u q u et
La c o iffe u s e - Vous pouvez m e rappeler v o tre nom ? ÉRIC
qu'ils nous o n t apporté.
M ME la d u r ie - M me Ladurie. - O h! Elles sont m agnifiques. Vous avez fa it des folies.
JU LIE
La c o iffe u s e - Bien. M me Ladurie, m ercredi, 1 1 h 3 0 . C'est noté.
Il ne fa lla it pas.
Au revoir, m ad am e . À m ercredi.
- Asseyez-vous. Q u'est-ce que vous buvez ?
¡ÉRIC
M ”Ela d u r ie - Au revoir, m ad em oiselle.
S IM O N - Q u'est-ce que tu as ?
> Proposer un rendez-vous professionnel, page 32 - Du kir ou du jus d'ananas. N ath alie, qu'est-ce que tu prends ?
ÉRIC
N a t h a l ie - Pour m oi, un jus d'ananas.

4» PISTE 15 S im o n - M o i aussi.
N PEU PLUS TARD
La s e c r é t a ir e - C abinet m édical.
J u lie - Le d în e r est prêt. À ta b le I
M. M o n t m o l l in - Bonjour, m a d a m e . Ici M . M o n tm o llin .
s mon - Je m e m ets où ?
La s e c r é t a ir e - Bonjour, m onsieur. je - Toi ici, à côté de m oi e t N ath alie, à m a dro ite.
M . M o n t m o l l in - J'avais rendez-vous avec le d o c te u r C om parât à 17 h Na t h a l ie - C 'est m ag nifique I Q u'est-ce que c'est ?
e t je souhaiterais le re p o rte r à d em ain . C'est possible ? lie - U ne te rrin e de saum on. J'espère que vous aim erez.
La s e c r é t a ir e - D em ain à la m ê m e he u re ?
Ekic - Bon a p p é tit I
M. m o n t m o l l in - Oui. E n fin de s o iré e
La s e c r é t a ir e - C'est d'accord, m onsieur. io n - Il se fa it ta rd . Il va fa llo ir qu'on y aille. On travaille tô t dem ain.
M . M o n t m o l l in - M e rc i beaucoup, au revoir, m ad am e . é r ic - V ra im e n t ? Vous ne voulez pas un d e rn ie r v erre ?
La s e c r é t a ir e - Au revoir, m onsieur. À d e m ain . m on - N on, m erci. Je conduis.
a t h a l ie - Au revoir. Le d în e r é ta it v ra im e n t délicieux.
> Déplacer un rendez-vous, page 33
Julie - M e rc i. Au revoir, bon retour.
mon - Au revoir. On s'appelle, hein ?
éric - O ui. Bonne ro u te !

éviter, page 33

43

CONVERSATIONS

CONVERSATIONS
P IS T E 17

Ja c q u e s - Oh, Pierre ! J'ai appris la disparition de v o tre père.


Toutes m es condoléances.
P ie r r e - M erci, Jacques.
Ja c q u e s - C 'était un h o m m e c h arm an t. Nous le regretterons tous.
J'ai beaucoup de peine pour vous.
P ie r r e
Ja c q u e s
P ie r r e
- Oui, c'est une grande perte.
- Et c'est arrivé c o m m en t ?
- Il a eu une attaq u e p e n d a n t la nuit.
3|
Ja c q u e s - J'espère qu'il n'a pas souffert.
P ie r r e - Le d o cteu r a dit que non.
Ja c q u e s - C'est triste à son âge. Il é ta it encore je u n e , non ?
P ie r r e - Il v en a it d'avoir 70 ans.
Ja c q u e s - En to u t cas, si je peux vous ê tre utile, n'hésitez pas à m e faire signe
P ie r r e - D'accord, merci.

> Lors d’un décès, page 38

DESCRIPTIONS

44

CONVERSATIONS
DESCRIPTIONS

DÉCRIRE
UNE PERSONNE p.48
• Informations générales
• Aspect d'une personne
• Aspect physique
• Caractère
• Activités
• Autres informations
• État physique et santé

DÉCRIRE UN OBJET p.54


• Désignation
• Définition
• Utilité
• Aspect

PARLER D'UN LIEU p.55


• Localiser
• Décrire un lieu
• Parler de son pays d'origine
• Parler du pays d'accueil

PARLER
D'UN CHANGEMENT p.56

COMPARER p.56
• Comparaison
• Similarité
• Différence

PARLER
D'UNE QUANTITÉ p.57
3. Descriptions Yous pouvez me donner o j e travaille au lycée français,
coordonnées ? o J e suis dans l ’inform atique,
£lle habite où ? o Je travaille chez Renault.
[ À quel étage ? o J e suis architecte / m édecin ...
Il habite à Paris, dans le VIIIe / -
Attention, contrairement à d'autres pays
en banlieue. ivnr= huitième francophones, en France, certains noms
DECRIRE UNE PERSO NNE o C’est un(e) adolescent(e) / ; arrondiMement.I de profession n'ont pas encore de féminin :
>• À propos des personnes, page 90
un(e) ado. on dit une avocate mais une femme
c Clle vit à la cam pagne /
o C’est un(e) jeune, médecin.
a /a mer / à la montagne /
o C'est un je u n e homme / en Normandie / dans les Alpes / o J e travaille 40 heures / 3 5 heures
IN F O R M A T IO N S G É N É R A L E S
une je u n e femme, sur la Côte d'Azur. p ar sem aine,
NOM o C'est un(e) adulte. o H habite dans une maison / o Clle travaille de nuit.
o C’est une personne âgée / un pavillon (de banlieue) /
o Quel e&t son nom ? o II fa it les 3 / 8 en usine.
un senior. une villa (au bord de la mer) /
Iles 3/8 = trois équipes de travail
o Qui est-ce ? un appartem ent / un studio. qui se succèdent en 24 heuresI
Pour être poli(e), utilisez l'adjectif âgé(e),
o C 'eit m om ieu r Dupont ? o C'est au troisième étage,
plutôt que vieux / vieille car ce dernier o Clle fa it des rem placem ents.
C'eit qui ? a une connotation péjorative. deuxième porte à droite
Qui c ’e it ? en sortant de l ’ascenseur.
A S P E C T D ’U N E P E R S O N N E
o Clle ¿ ’appelle Olga, o Le code de la porte / g r ille
ORIGINE
est le 1968B.
o C 'eit Robert / Chriitine. ASPECT GÉNÉRAL

• Il ¿e nomme Ivan Simon. o Quelle est sa nationalité ?


o Comment est-il ?
o Quelle est sa ville / SI TUATI ON F A MI L I AL E
o Clle est com ment ?
sa région d ’origine ?
ÂGE ■ o II est marié et a deux enfants. o C’est quelqu'un de drôle.
o II vient de quel pays /
c II est célibataire / divorcé / veuf. o II a une expression souriante /
o Quel âge a-t-il ? de quelle région / de quelle ville
o Clle est célibataire / triste / sérieuse / m élancolique...
o Clle a quel âge ? o Clle vient d ’où ?
divorcée / veuve. o Cet homme / Cette femme
Ça lui ¡¡ait quel âge ? o II est fran çais / étranger /
0 H / Clle a un(e) petit(e) ami(e) / a un air bizarre.
o II a 30 ans. alsacien.
un copain / une copine. o Clle a de drôles de manières.
o Clle est étrangère / normande.
-> Pour évaluer l'âge de quelqu'un, 0 elle vit avec Claude. IPlacé devant un nom, drôle a le sens
o II vient de Pologne / du Portuga
vous pouvez dire :
10 Us vivent ensemble. de bizarre. I

o II a la quarantaine. o Sa mère est bretonne et son père o II a une drôle d ’allure.


tunisien.
o Clle a une trentaine d'années.
PROFESSI ON
o Clle a un certain âge. PREMI ÈRE IMPRESSION

o II est je u n e / vieux / âgé. LIEU D ’HABI TATI ON Qu'est-ce que vous faites
(dans la vie) ? o Vous le trouvez com ment ?
o Clle est je u n e / vieille / âgée. > Parler d’un lieu, page 55
^ouô travaillez où ? o Quelle est votre prem ière
o C'est un enfant. > Le logement, page 180
im pression ?
Tu bosses dans quelle boîte ?
o C'est un petit garçon / o Quelle est son adresse ?
Tu travailles dans quelle entreprise ?] o II paraît sérieux.
une petite fille. o Où est-ce qu'il habite ?
48
D É C R I R E UNE P E R S O N N E D É C R I R E U NE P E R S O N N E
o Elle a l ’a ir / sem ble -» Dans un magasin, Ha b i l l e m e n t x Elle a un caractère en or.
sym pathique. on peut vous dem ander : I = Clle a beaucoup de qualités.]
o Quelle est votre taille ? Il était habillé comment ?
o II donne l ’im pression * Il a un sale caractère /
d'être distrait. ■ o Quelle taille faites-vous ? 0 ¡e dois m 'habiller com ment ? un caractère de cochon.
o Elle fa it bonne / m auvaise
[pour les vêtements] 0 Qu'est-ce que vous allez m ettre . 1= Il a u n caractère difficile.]

impression, o Quelle est votre pointure ? pour la soirée ? x C’est une langue de vipère /
[pour les chaussuresI Elle est m auvaise langue.
o C'est une personne Qu'est-ce que je dois porter ?
I = Clle dit du mal des autres.]
qui a beaucoup de qualités. -» Vous pouvez répondre : 0 a porte une tenue sport /
o il se comporte en dictateur. o J e hais du 42. une veste et un pantalon ...
o Elle /¡ait comme si elle était o J e fiais / chausse du 38. o Elle a / porte un tailleur / A C T IV IT É S

la chef). une robe / une j u p e ...


OCCUPATIONS
o Quel drôle de type ! CHEVEUX
0 II a mis un gros pull,
I = C'est un homme étrange.] o Qu’est-ce que vous faites
o ils sont en costume.
x Elle a la tête su r les épaules. o II est blond ou brun ? pen dant le weekend ?
o ¡e n'ai rien à me mettre.
I = €lle est lucide et raisonnable.]
o Elle a les cheveux courts j'a i besoin d 'acheter des vêtements.1 o Vous faites quoi pendant
x C'est un homme / une fem m e ou longs ? les vacances ?
o Tenue correcte exigée.
comme il faut. I = C'est un homme /
o II a les cheveux longs / o Quels sont vos passe-tem ps
une femme bien, selon des critères o Tenue de soirée.
conservateurs.! courts / mi-longs, favoris ?
expressions son t utilisées p o u r
[Ces d e u x

C'est un mec / une nana super. o Ses cheveux sont blonds / référence au type de vêtements
fa ire o Je me repose / je lis.
bruns / roux / blancs / noirs / v e ua ires p ou r une soirée ou une
o Je vais à la piscine / au cinéma,
cérémonie.!
gris / frisés / raides / souples,
o Je fais du sport / du shopping.
A S P E C T P H Y S IQ U E o Elle est blonde, brune, . Tu t ’es mis(e) su r ton 31 !
I Tu t'es très bien habillé(e).]
T A I L L E ET C O R P U L E N C E o II est chauve.
x II portait des vêtements usés HABITUDES

o Quelle est sa taille ? ¡a squ ’à la corde. [ = Ses vêtements


étaient v ra im e n t usés.] o J ’ai l ’habitude de me prom ener
B A R B E ET M O U S T A C H E
o II mesure com bien ? en fin de journée,
o Elle est de taille m oyenne / o II porte / ¡ l a une barbe / o D’habitude, je me lève à 7 heures,
de petite taille, une moustache, C- AACTÈRE
o II vient toujours ici p a r habitude,
o II est grand / petit. o II est barbu / moustachu. ue/ est son caractère ?
o Comme d ’habitude / toujours,
o Elle m esure 1,80 m. [un mètre 0 II a quel caractère ? je prends un ca fé après
quatre-vingtsl ........................................................ I
YEUX •''île est drôle / égoïste / le déjeuner.
o II est maigre / mince / tympa / tim id e ...
corpulent / gros. /Pour éviter le mot o Elle a les yeu x de quelle couleur t
gros(se). vous pouvez dire fort(e)
0 11 parle peu / beaucoup. FRÉQUENCE
o II a les y eu x bleus / verts /
ou bien en chair.] £lle a un com plexe
gris / marron / noirs, o Vous y allez combien de fois
x Elle est maigre comme un clou. d ’infériorité / de supériorité.
I = Clle est très maigre.] o Elle porte des lunettes / p ar jo u r / sem aine / mois / a n ?
1 a du cœ ur / un grand cœ ur /
des verres de contact / o Vous en achetez souvent /
x II est haut comme trois pommes. le cœur su r la main.
1= Il est petit. I des lentilles. H est généreux.! fréquem m ent ?

50 51

D É C R I R E U NE P E R S O N N E D É C R I R E U NE P E R S O N N E
o Vous n ’en prenez ja m a is ? o Clle est de droite / de gauche / -» Après guérison :
I t P H Y S IQ U E ET SA N T É
o J ’en mange deux fois centriste / d ’extrême droite / o Ça va mieux.
D e m a n d e r des nouvelles, page 13
p ar sem aine, d ’extrême gauche. o J e me sens (beaucoup) mieux,
est conservateur / libéral / vous ALLEZ b i e n
o J e n ’y vais jam ais, o II o J e vais (beaucoup) mieux.
écologiste / socialiste,
o J'e n bois (très) rarem ent / 0 je s u i s en (pleine) forme.
occasionnellem ent. o Elle vote à droite / à gauche,
0 je vais très bien. PRENDRE / DONNER
o Je vais parfois / quelquefois o II a voté pour Martin DE S N O U V E L L E S
Il se porte comme un charme.
au cinéma. à la dernière présidentielle, . il est en très bonne santé.!
o Comment ça va ?
o J e vais (très) souvent au musée, o Clle est au PS /
Il a bonne mine.
au Parti démocrate. o Comment va-t-il ?
Il p a ra ît en bonne santé.!
o J e lis toujours un peu
o Clle s'est rétabli(e) ?
avan t de me coucher, j'a i la pêche.
CAPACI TÉ I r je suis en pleine horme.l Tu vas m ieux ?
o J e lis le jo u rn al tous les jours.
o J'a i 39 de fièvre,
o II est capable de m archer
pen dant des heures. SI V O U S A L L E Z M A L o II a de la fièvre,
A U T R E S IN F O R M A T IO N S
o Clle conduit très bien. > Chez le médecin / À la pharmacie, page 188 o J ’ai eu un accident,
LOI SI RS o II est doué pour les langues. > À l’hopital - Aux urgences, page 189 o J e me suis cassé un bras.

> A propos des choses, page 86 o Clle a le sens des affaires. ‘a ne va pas. o II va mieux, mais il sou ffre
o II s ’y connaît en inform atique. o Je ne vais pas bien. / encore.
o Clle fa it du sport ?
x Clle a la bosse des maths. le ne me sens pas bien. o Clle est grièvem ent / légèrement
o Quels sont vos loisirs /
I = Clle est douée en mathématiques. Je suis fatigué(e). blessée.
passe-tem ps ?
x II a la m ain verte. je me sens mal. o II est dans un état grave.
o Qu’est-ce que vous faites
I = Il sait bien s'occuper des plantes.] o Je suis en congé maladie.
pen dant votre temps libre ? II est souffrant. IA tte n tio n . ¿ignifie
sim plem ent q u ’il est m alade.l
o Vous faites quoi comme sport ?
INCAPACITÉ J'ai mal à la gorge / à la tête /
o II fa it de l'équitation / ÊTRE AU R É G I M E
au dos / au ventre / aux dents.
de la natation. o Clle ne sait pas (bien) nager,
J'a i attrapé un rhume. / o Je suis à la diète.
o Elle jo u e au golf / au tennis. o II ne sait pas (du tout) conduir
J'a i pris froid. o Clle est au régime,
o II jo u e du piano / de la gui tare. o Clle n ’y connaît rien.
Je n'ai pas d'appétit. o II fa it / suit un régime.
o Clle collectionne les bouchons o II n ’est pas (très) doué,
Clle a m auvaise mine.
de champagne. o Clle n ’en est pas capable, I - Clle p a ra ît en m auvaise santé.l
ATTENDRE U N BÉBÉ
o II est incapable de le faire.
J'ai mal au cœur.
I DÉES P OL I T I QU ES o Clle est nulle en français, I - J'ai envie de vom ir.! o Je suis enceinte de trois mois,
o II cuisine très mal. l'ai un coup de barre. o Je vais accoucher dans un mois.
o Quelles sont ses idées 1= Je suis hatigué(e).!
Il danse comme un pied. o Sa grossesse se passe bien.
politiques ?
I = Il danse mal.l I ai la gueule de bois. I = J ’ai mal
o II est de quel bord ? o Clle attend un bébé / un garçon /
Clle s ’y prend comme à la tête, car j'a i bu trop d'alcool hier.!
une fille / des jum eaux,
o Vous avez voté pour qui ? un manche. I = Elle est maladroite.! 1 ai la crève. I = J ’ai un gros rhume.!
o Paul et Léa vont avoir un bébé.
v Se plaindre, page 106
Clle est en cloque. I = elle est enceinte.!
52 53
D É C R I R E U NE P E R S O N N E D É C R I R E U NE P E R S O N N E
D ÉCRIRE UN OBJET U T IL IT É jl

o À quoi ça sert ? 0 Quelle e it i a form e ?


D É S IG N A T IO N o Ça sert à quoi ? Il est en form e de quoi ? L O C A L ISE R
o C'est pour fa ire quoi ? 0 c'est (assez / très /plutôt /) - > Chercher un lieu, page 64
-» Quand vous indiquez un objet,
un vêtement par exemple, dans o C'est fa it pour faciliter le travai I ç-and / petit / gros / mince / fin. > Demander un Itinéraire, page 74

un m agasin, vous pouvez dire : o Ça sert à enlever les m a u va ises\I c a est épais / minuscule. o Où est-ce que c'est ?
o Celui de gauche / de droite, herbes. c £He est longue / courte / o Où est-ce que j'a i mis
o Celle d'en haut / d 'e n bas. o On iu t iliie pour ié c u r iie r I lourde / légère. le parapluie ?
o Celle de devant / de derrière, le courrier électronique. c C'est carré / rectangulaire / o C'est où ?
o Celui qui est d a m la vitrine, o On s'en sert pour ouvrir rond / circulaire / ovale. • Où est-ce ?
les huîtres. o Clle a la form e d'u n carré /
o Le vert. / La rouge, Où c'est ?
o C'est utile pour la cuisine. rectangle / triangle / cercle.
o Le petit. / La grande, o Mon ity lo e it sous les papiers,
o C'est pratique pour ranger o II est difform e.
o Le pluô foncé. / Le plus clair. o Les clés sont su r la table.
les papiers.
o Le premier. / La deuxième, o C'est à gauche / à droite
o La dernière en partant MATIÈRE de l'ordinateur.
de la droite. ASPECT jl o La lam pe est devan t / derrière
o C'est en quoi ?
o Un comme ça. ..........................................................I le canapé,
DIMENSIONS o C'eit fa it en quoi ?
o Un plu,i gro,i que celui-ci. o C'est (tout) près / (très) loin d'ici.
0 C'eit en quelle matière ?
o Quelle est sa taille / longueur / ■ o C'est ju ste à côté / en face
-> Si vous ignorez le nom d'un objet, largeur / hauteur / profon deur ? 0 C'est (fait) en b oii / coton /
de la boulangerie.
vous pouvez dire : laine / métal / o r / p ie r r e /
o Quelles sont ses dim ensions / o Ça se trouve près d'ici.
o Cela / Ça. plaitique.
ses mesures ? Il
Ce truc / m achin / bidule. Au toucher, vous pouvez dire :
o Ça fa it deux mètres su r trois.
D É C R IR E U N L IE U
o C’e it doux / du r / mou /
o II m esure 60 m2.
/soixante mètres carrés! | rugueux. > Le logement, page 180
D É F IN IT IO N
> Les lieux, page 93
o Qu’est-ce que c 'e it ? o C’est grand /petit ?
COULEUR
POI DS
o Comment peut-on le d éfin ir ? o C'est com ment ?
C’e it quoi ? o Quel e it le poidi de ce meuble ? 0 Clle est de quelle couleur ?
o Quelle est sa su rface ?
o C 'eit un livre électronique. o Clle p è ie com bien ? C'est de quelle couleur ?
o II fait combien de mètres carrés ?
o Ce io n t d e i instrum ents O II fa it combien ? IAttention. 0 C'est rouge / orange / blanc.
o L’appartem ent est im m ense /
de musique. peut au âii bien signifier il pèse / Clle est violette / noire / marron. tout petit / minuscule.
il mesure / il coûte combien ?]
o C'est comme un logiciel. La neige est blanche. o C'est sauvage / calm e /
o Ça p è ie 50 kilo,i. désertique / iso lé/ en pleine
o C'est une espèce / u ne sorte / Les tournesols sont jaunes.
un genre de pince. o Clle p è ie 15 kg. nature.
Ce blouson est vert foncé.
o C'est un type de test. o Ça fa it deux tonnei. » C'est paradisiaque.
Sa robe est bleu clair. I = C'est très beau et agréable. I
Cet orange tire su r le rouge.
x C'est l ’enfer. 1= C'est horrible.I
54
D É C R IR E U N O B JE T P A R L E R D 'U N L IE U
P A R LE R DE SO N PAYS D ’O R IG IN E
-> Pour annoncer un changement, PARLER D’UNE OUA >im u
[m il a r it ê
vous pouvez dire :
o C'est deu x fois plus grand o Ça devient dihhicile. Çü ressem ble à quoi ? -» Pour s'inform er sur une quantité :
que la France.
o Les temps changent, U ^¿sem ble à qui ? o II y en a com bien ?
o C’est grand comme la Suisse,
o II y aura un changem ent ¿'Iles se ressem blent ? o II m esure / pèse / coûte / fa it
o C'est à dix heures de vol. com bien ?
d'horaires en décembre. Cest la même chose.
o C'est un peu comme la Provence,
o Nous allons changer de voiture, Cest pareil, -> Pour exprim er une quantité
o II fa it plus chaud / froid q u ’ici,
o C'est une transhormation totale ça revient au même. spécifique :
o Le clim at est plus / moins / o J e vais prendre un litre de lait /
o Elle rajeunit / vieillit. Ils sont sem blables /
aussi agréable qu'ici. deux kilos de tomates /
о II se hait vieux. / Elle se hait vieill identiques / analogues.
n J 'a i le mal du pays. une boîte de petits pois /
I = M on pays me m anque.! o On m odifie / change le décor. On dirait des jum eaux.
un paquet de spaghettis.
o Ils ont tout changé. Clle ressem ble à son père /
o Vous devez prendre une cuillerée
Je ne reconnais plus rien. t sa mère. à soupe de sirop avan t chaque
PA R LE R D U PAYS D ’A C C U E IL
Ça ressem ble à une tulipe. repas.
o J e me sens bien ici. -> Pour annoncer qu'il n'y a pas
de changement, vous pouvez dire Is se ressem blent o On m ’a augm enté de 12 euros,
o J ’ai des problèmes avec la langue. comme deux gouttes d'eau.
o Tout est pareil, c ’est maigre. I = C’est peu.l
o J'a im e (beaucoup) les gens / I Ils s o n t absolum ent sem blables./
o Rien n 'a changé,
la culture / la gastronomie d'ici, C’est du pareil au même. Attention ! En Suisse et en Belgique
o C'est toujours la même chose, francophones, on utilise septante et nonante
o II y a beaucoup de choses I C’est la même chose. I
au lieu de soixante-dix et quatre-vingt-dix
à haire ici. жMa situation financière C’est blanc bonnet et bonnet comme en France et au Québec. De même,
o Ici. mon travail me plaît n 'a pas bougé d 'u n iota. blanc. I = C’est la même chose./ en Suisse romande, huitante (plus rarement
I = Clle n 'a рал du to u t changé.! octante| remplace quatre-vingts.
(vraiment). C’est Icih kit- I = C'est p are il.!
o Je ne peu x pas trouver de travail,
-» Pour exprim er une quantité
o II y a beaucoup de différen ces / non précise :
FFÉRENCE
sim ilarités entre ici et mon pays. COMPARER
o Je vais prendre de la confiture /
o L'adaptation est fa cile / d ifficile Ce n ’est pas la même chose. de l ’e a u / d u fromage / des œuhs /
pour moi. C O M P A R A IS O N C'est différent. quelques hruits.

o J e suis comme toi. Ça n ’a rien à voir. o II m ’aim e un peu. beaucoup,


Tout les oppose. passionném ent, à la holie,
o II est plus grand que son frère,
PARLER Leurs points de vue divergent. pas du tout.
o Cite est aussi rapide que lui.
D’UN C H A N G EM EN T Il y en a des tas / des tonnes /
o II gagne au tant que te directeur, C’est le jo u r et la nuit.
I = Ce sont des choses ou des réalités un max. I - Il y en a beaucoup.!
-»P o u r se faire confirmer o Clle est moins ja lo u se com plètem ent d iffé ren tes.! C’est pas énorme. / Ça fa it pas
un changement, vous pouvez dire : que son mari. lourd, / y en a pas des masses.
C’est pas la même chanson.
o II y a quelque chose o II est aussi drôle que sympathique. I = C’est p eu.l
I = C'est d iffé re n t.!
de changé, non ?
o C'est meilleur.
o Vous avez changé de coihhure /
o C'est m ieux / pire.
voiture ?
h Tel père, tel fils. I = Le fils est comme
T'as grossi / maigri, non ?
son père.l

56 57

P A R L E R D ' UN C H A N G E M E N T - C O M P A R E R P A R L E R D' UNE QUANT I TÉ


CO NVERSAT IONS
■ > )} PISTE 20

specteur - Alors, m ad am e , décrivez-m oi v o tre agresseur.


Descriptions
^ rH 0 M AS - C 'était un h o m m e d'un certain âge, à l'allure bizarre.
[ in s p e c t e u r - Q u el âge a-t-il envh-on ?
THO M AS
- Je ne sais pas, une soixantaine d'années. Il n 'é ta it pas très grand.

4» PISTE 18 INSPECTEUR - Q u elle est la couleur de ses cheveux ?


«Mf T H O M A S
- Il é ta it un peu chauve, avec des cheveux blancs. Il avait aussi
M. Dum as - Alors, le rem p laçan t de M o lle t, le nouveau D R H *, tu l'as vu ?
une longue ba rb e blanche.
M . Hu g o n - Oui, je sors de son bureau. Elle a l'air sym pathique e t c o m p éten te.
¡L'IN S P E C TE U R - Et ses yeux ?
Elle a le sens du contact.
0M' T H O M A S - Il avait les yeux bleus.
M . Du m as - Elle ? C'est une fe m m e ?
.'INSPEC TEUR - Bien. Et c o m m e n t était-il habillé ?
M . Hu g o n - Oui, elle s'appelle M y ria m D uchem in.
THOM AS - Il p o rta it un long m an te au rouge.
M. Du m as - D'où vien t-elle ?
L'INSPECTEUR - Rouge ? Vous en êtes sûre ?
M . Hu g o n - De l'agence de Rennes. Je crois qu'elle est breton ne.
|V1ME T H O M A S
- Oui il é ta it déguisé en Père Noël. Je ne vous l'avais pas dit?
M . Du m a s - Et quel âge a -t-elle ?
M. Hu g o n - Elle est p lu tô t je u n e pour le poste. La tren tain e . > spect physique, page 50

M . Du m as - Et bien, au m oins, ça va nous changer de M o lle t e t de sa p e tite


m oustache ridicule!
i'>) PISTE 21
M. Hu g o n - C'est parce qu'il est parti en re tra ite que tu dis ça. A vant, tu n'aurais
jam ais osé le dire to u t haut. j M “ E T H IB A U L T - Bonjour, m onsieur.
w , i , ' - i ao ' D irecteur d e s R esso u rces Humairf L'E M P LO Y É - Bonjour, m ad am e .
> Informations generales, page 48
M “ ! TH IB A U LT - J'ai perdu m on parap lu ie hier. Est-ce que quelqu'un
l'aurait re tro u vé ?
4» PISTE 19 L 'e m p l o y é
- Nous allons voir. Où l'avez-vous perdu e xa ctem e n t ?

M ME T H IB A U L T - Dans le bus 3 8, du côté de la gare du Nord.


M aud - T'as vu le nouveau copain de Sandrine ?
L 'e m p l o y é - C o m m en t est-il ?
Pa u l in e - Non. Raconte I II est c o m m en t ?
MMETH IB A U L T - Il est assez grand, gris...
M aud - C'est un grand brun, frisé. Il est d'origine m arocaine.
L em plo yé - Le m anche est en quelle m a tiè re ?
Pa u l in e - Il est beau ?
M MÎ t h i b a u l t - En bois clair.
M aud - Pas m al du to u t. Assez a th létiq u e. Il fa it de la m uscu*.
IN STA N T P L U S TA RD
Un peu le genre S uperm an, tu vois ?
Pa u l i n e - Ah, ouais ! Et il a l'air sympa ? L 'e m p lo y é - C'est celui-ci ?
M aud - Oui, il rit to u t le tem ps. Ils s 'en ten d en t bien tous les deux. t h ib a u l t - Ah, non I Le m ien est en m e ille u r é ta t e t plus foncé,
presque noir. Tenez I C'est celui d'à côté. Je le reconnais.
Pa u l in e - Elle l'a renco ntré où ?
e m p lo y é - Im possible, m ad am e . Nous l'avons depuis une sem aine.
M aud - Ils sont dans la m ê m e classe, en te rm in a le .
Pa u l i n e - Je ne com prends pas c o m m en t Sandrine a trouvé un m ec pareil. Décrire un objet, page 54

Elle qui est to u te p e tite e t m aigre co m m e un clou.


M aud - Tu ne serais pas un peu jalouse, to i ?
■ m usculation
> Décrire une personne, page 48

58 59

CONVERSATIONS
CONVERSATIONS
4» PISTE 22
S a n d r in e - Salut Bruno. Ça va ? Tu as l'air triste, abattu.
Qu'est-ce qui ne va pas ?
Bruno - Je ne sais pas. Je m e sens triste.
Sa n d r in e - T'es m alade ?
Bruno - Non, c'est pas ça. Tu sais Sandrine, quand je suis arrivé,
j'étais é m e rv eillé. Tout é ta it nouveau e t si d ifféren t
de chez m oi.
S a n d r in e - M ais ça ne te plaît plus d 'ê tre ici ?
Bruno - SI, si, bien sûr mais j'ai la nostalgie de m on pays,
des odeurs, des plats que ma m ère préparait.
M a fam ille e t m es amis m e m an q u en t.
Tu peux pas im aginer à quel point to u t ça
m e m an que.
4|
S a n d r in e - T'as des amis ici aussi. Tu m'as m oi I Et la cuisine,
elle est délicieuse ici.
Bruno - C'est pas la m ê m e chose. Tu peux pas com prendre.
T'as jam ais q u itté to n pays.

> Parler de son pays d'origine, page 56

ACHATS - VOYAGES
4» PISTE 23
P h il ip p e - Eh, M arc. C'est toi ?
M arc - Excusez-moi. On se connaît ?
P h il ip p e - M ais, oui. C'est m oi, Philippe. Tu ne m e reconnais pas ?
M arc - Philippe I Ça fa it un b a il* ! Tu as changé, dis donc. Tu as m aigri, non ?
P h il ip p e - Oui, j'ai pris un coup de vieux après m on divorce. Et m es cheveux
o n t blanchi.
M arc - Ah I T u as divorcé. Je ne savais pas...
P h il ip p e - Et to i, tu n'as pas changé. Toujours le m êm e . Encore célibataire ?
M arc - Oui. M ais je vis avec m on a m ie, Élodie...
P h il ip p e - Ah I Ah I Tu vas m e racon ter ça. Allez, viens. On va prendre
un v erre pour fê te r nos retrouvailles.
„ ' ça fait loneteml
> Décrire une personne, page 48
> Parler d’un changement, page 56

CONVERSATIONS
ACHATS
VOYAGES

LES COURSES AU RESTAURANT p.70


Dire qu'on va faire • Réserver par téléphone
des courses • S'installer
Chercher un lieu • Demander la carte
• Commander
DANS UN MAGASIN p.64
• Demander des informations
• Arriver dans un magasin à propos des plats
• Dire ce qu'on cherche • Payer
• S'informer sur le prix
• Demander à essayer À L'HÔTEL p.72
• Demander de l'aide • Demander une chambre
ou un conseil • S'informer sur une chambre
• Demander des retouches • S'informer sur le petit
• Hésiter déjeuner
• Demander les conditions • Demander un service
de vente supplémentaire
• Négocier • Payer
• Ne pas acheter
• Acheter LES VOYAGES p.72
• Réserver un produit • Acheter un billet
• Payer • Demander des informations
sur le voyage
• Contester le rendu
de monnaie • Procéder à une vérification
avant le départ
• Commander un produit
• Prendre l'avion
• Réceptionner un produit
• Prendre le train
• Réclamer
• Voyager en voiture

AU CAFÉ p.70 • Passer la douane

S'installer
À L'OFFICE
Commander
DU TOURISME p.75
-» S'il n'y a pas le produit,
Vous désirez ?
4. Achats - Voyages vous pouvez dem ander :
H vous fa u t quelque chose ?
o Cst-ce que vous savez
puis-je vous aider ? quand vous allez en recevoir ?
o Cst-ce que vous savez
rE CE Q U ’O N C H E R C H E où je peux en trouver ?

-» On peut vous répondre : Savez-vous où sont les boissons ? o Vous ne savez pas qui en vend
LE S COURSES
dans le quartier ?
o Vous trouverez ce magasin Où est-ce que je peux trouver
dans la 2 e n ie à droite. l'électrom énager ? x Clle est rentrée bredouille
D IR E Q U ’O N VA FAIRE de la librairie. I = Clle n'a pas trouvé
o Vous allez le trouver su r votre le rayon lingerie, s'il vous plaît ?
LES C O U R SE S les livres qu'elle cherchait.I
droite au bout de cette rue.
Vous faites des plats à emporter ? > Commander un produit, page 68

Ne pas confondre fa ire le s co urses o À ma connaissance.


le voudrais un paquet de farine,
(acheter des produits quotidiens, il n ’y en a pas.
s ’il vous plaît.
notamment alimentaires) et faire S’IN F O R M E R SU R LE PR IX
o Je ne sais pas. je ne suis pas
des co urse s / d es ach ats (pour des Il me fa u drait une bouteille
achats plus occasionnels : vêtements, du quartier. o Ce pantalon est-il soldé ?
d'eau / une boîte de petits pois /
chaussures...).
une dem i-douzaine d'œ ufs. o Quel est le prix de cette robe ?
o Je vais faire les courses / Cst-ce que vous avez o Combien coûte cette montre ?
des courses / des achats, DANS UN MAGASIN des enveloppes ? o Pourriez-vous me dire le prix
o Je pars en courses, Avez-vous des timbres fiscaux ? de cette statuette ?
o Je vais faire les soldes. Donnez-moi une dem i-livre o II fa it com bien ?
Principales indications à connaître :
x J'a im e fa ire du lèche-vitrines. - Magasin ouvert de 10 h 00 à 21 h 00 de beurre ! h livre= 500 grammes! o C’est combien ?
I = J ’aime regarder le& vitrines - Fermé le lundi Le plein, s'il vous plaît. o À com bien sont les haricots
des magasins.! - Vente à emporter
là la station-service!
- À consommer avant le ... verts ?
- Date limite de vente :...
On peut vous répondre :
- Les DVD ne sont ni repris ni échangés -> Si vous faites un gros achat :
C H E R C H E R U N L IE U
- La maison ne fait pas crédit C'est au fond du magasin. o Cst-ce que vous pouvez me faire
> Parler d'un lieu, page 55 - La maison n'accepte pas les chèques
Deuxième rayon à gauche. un devis pour ces travaux ?
- TTC (Toutes Taxes Comprises)
> Demander un itinéraire, page 74
- TVA (Taxe à la Valeur Ajoutée) Je vais vous montrer.
Il est vivement conseillé de demander
o Pouvez-vous me dire
Il n'y en a pas ici. un devis écrit avant de commencer des
où se trouve le superm arché ? travaux. Vous éviterez ainsi un désaccord
Je suis désolé(e),
o Cst-ce que vous savez A R R IV E R D A N S U N M A G A S IN lors du paiement.
nous n'en avons pas.
où est le centre com m ercial ?
Ah ! Je n'en ai plus. x Clle ne regarde pas à la dépense.
On peut vous demander :
o Cst-ce qu'il y a une pharm acie /= Cllen’héiite pas à dépenser
o J e peux vous aid er ? Navré(e), mais nous ne faisons beaucoup d ’argent.I
près d ’ici ?
o On s ’occupe de vous ? pas ce type d'intervention.
o J e cherche un bureau de change. x Je l ’ai eu pour une bouchée
o Vous désirez un renseignem ent Désolé(e). ça ne se fa it plus. de pain. I = Je t’ai eu pour pas cher.l
Vous savez où Je peux en trouver
un ? une inform ation ? Désolé(e), il est déjà réservé. > Le prix de quelque chose, page 93

o Savez-vous où se trouve o M onsieur / M adam e /


le Café de la Gare ? M adem oiselle ?

65

D A N S UN M A G A S I N
L E S C O U R S E S - D A N S UN M A G A S I N
o Je pense que c'est p arfa it On peut vous répondre :
D E M A N D E R À ESSAYER m ander
pour la taille. o Je vous fais un prix d'ami,
С C O N D IT IO N S DE V E N T E
Lfc3
-» Vous pouvez dem ander : o Je pense que la taille en-dessous o Nous vous faisons des facilités
Si ça ne convient pas.
o Je peux essayer te pantalon, au-dessus vous irait mieux, de paiement,
1 ¡e peux le rapporter ?
s ’il vous plaît ? o La couleur vous va bien o Vous pouvez payer en trois fois.
nuelles sont les conditions
o Où se trouvent / sont les cabines et la coupe vous amincit, o Je vous fais une rem ise de 5 %.
d'échange et de remboursement ?
d ’essayage, s ’il vous plaît ? o C’est un appareil , Vous remboursez, o Vous avez un crédit gratuit
o Vous avez une cabine d'essayage ? de grande qualité. de trois mois,
ii ça ne plaît pas ?
o £st-ce que je peux essayer ce pull ? x Ça vous va comme un gant. o Désolé(e), on ne peut pas baisser
On peut vous répondre :
o Cst-ce que vous pouvez me x Ça se vend comme le prix.
montrer comment ça fonctionne ? iVouô ne reprenons pas
des petits pains. 1= Ce p ro d u it o Nos prix sont déjà serrés.
les sous-vêtem ents.
a beaucoup de succès./
On peut vous dire : o J e regrette, mais il est déjà
Les articles en promotion
o Voulez-vous l ’essayer ? en promotion.
ne sont ni repris, ni échangés.
o Les cabines d'essayage DEMANDER DES RETOUCHES
Mous ne rem boursons pas
sont au fond du magasin.
o Vous faites des retouches / les articles déjà échangés. NE PAS ACHETER
o Vous avez une cabine d ’essayage raccommodages ? Mous vous donnerons un avoir.
à gauche. -» Pour refuser, le plus simple
o Vous pouvez raccourcir / Si ça ne vous convient pas,
est de dire :
raccom m oder cette chemise vous avez une sem aine
o J ’ai changé d'avis.
D E M A N D E R DE L’A ID E pour dem ain ? pour effectu er l ’échange.
O U U N C O N S E IL o Je vais réfléchir.
o Les retouches sont chères ?
> Demander de l'aide, page 15
o Non je ne les prends pas.
-» On peut vous répondre : GOCIER IÀ éviter, c a r trop d irect.]
On peut vous dire : o Les retouches sont payantes /
En Europe, on n'a pas l'habitude
o Ça vous va / plaît ? gratuites. marchander, mais vous pouvez ACHETER
o Ça va, la taille ? o On vous fa it les retouches essayer de négocier lors d'un gros achat
(appartement, voiture,...) ou si vous achetez o C’est d'accord.
pour dem ain soir.
-»V o u s pouvez dem ander : quantité. o Je prends celui-là.
o Nous n ’avons pas de service
o Vous pensez / trouvez o Vous pouvez me le livrer ?
retouches. Vous n ’avez pas moins cher ?
que c ’est la bonne taille ? IS’il s 'a g it d 'u n a ch at volu m ine ux.1
o Nous ne faisons pas de retouches. Vous me faites un (petit) prix ?
o Vous pensez / trouvez
-» Le vendeur peut ajouter :
que ça me va bien ? C’est trop cher pour moi !
On peut négocier ? o C'est un (très) bon choix,
o Cst-ce que ce pantalon HÉSITER 1 o Très bien. Ce sera tout ?
ne fa it pas trop décontracté ? Vous ne pourriez pas faire
o J ’hésite. un petit prix ? o D'accord. €t avec ceci / ça ?
o Vous croyez que ce modèle
est le plus approprié ? o Je ne sais pas si je vais la prendre. La voiture est super, o II vous fa u t autre chose ?
o J'h é site entre les deux paires n a is je n'ai pas les moyens. o Vous désirez autre chose ?
On peut vous répondre :
de chaussures. On peut discuter le prix ?
-» Vous pouvez répondre :
o Cela vous va à merveille,
o J e ne sais pas si ça me plaît Si j ’en prends trois, o C'est tout, merci.
o Cet ensem ble vous rajeunit. vraiment. vous me faites une rem ise ?
o Ce sera tout.

D A N S UN M A G A S I N D A N S UN M A G A S I N
S ' i l le produit n'est pas (exactement) o J ’ai acheté ce pantalon hier
R É SE R V E R U N P R O D U IT C O N T E S T E R LE R E N D U
c e l u i q u i a été demandé, on peut et je viens de m 'apercevoir
DE M O N N A IE
o Vous pouvez me réserver vous dire : qu'il y a un défau t à la couture.
cet appareil pen dant une heure ? o Cxcusez-moi, je crois ça va comme ça ? Cst-ce que vous pouvez
o Cst-ce que vous pouvez qu'il y a une erreur, me l'échanger ?
Ça ira quand même ?
me le sarcler ju sq u à ce soir ? o Vous vous êtes trompé(e)
Cela vous convient ? o Vous m 'aviez assuré
o Vous pouvez m ettre de côté dans la monnaie.
0 Ce n'est pas tout à fiait le même, que ça fonctionnait aussi
ces livres ju sq u a cet après-m idi ? o Vous avez oublié mais c'est d'au ssi bonne qualité. avec des piles.
de me rendre la monnaie.
On peut vous répondre : o Ils vendent de la camelote.
Vous pouvez répondre :
o On vous le garde Icam elote = p ro d u it de m auvaise
C'est bon, je le prends q ua lité I
pen dant une heure. C O M M A N D E R U N P R O D U IT
quand même.
o Pas de problème, > Commander, page 169 -> On peut vous dire :
Il n'y a pas de problème.
je la mets de côté. o Vous pouvez me le com m ander o Nous ne reprenons pas
Ce n'est pas ce que j'a v a is
o Désolé(e). nous ne pouvons o J e voudrais com m ander les articles soldés.
commandé.
pas réserver les articles. un poulet hermier pour demain, o Vous avez le ticket de caisse ?
Vous m 'aviez montré autre chose
o J'a im era is com m ander ce livre, o Vous avez apporté la facture /
lors de la commande.
PAYER o Pourriez-vous me l'avoir le certificat de garantie ?
Désolé, ça ne me convient pas.
pour lundi prochain ? o Je m 'occupe de votre problème
o Je vous dois com bien ? Non. je n ’aim e pas (du tout).
(tout de suite).
o Ça hait com bien ? -» On peut vous dire :
o J e vais voir ce que je peux faire,
o II y a une réduction o Pour quand
pour les étudiants ? en avez-vous besoin ? RECLAM ER o Nous allons exam iner
> Protester, pages 1 5 5 ,1 6 9 votre réclamation.
o Cst-ce que vous acceptez o Vous le voulez pour quand ?
les chèques ? o Je vais faire un bon A u service après-vente : A près exam en des documents,
o Je peux payer avec une carte de commande. Il y a un (petit) problème. on peut vous dire :
de crédit ? o Vous êtesM . / M me/ M lle... ? J ’ai une réclam ation à haire. o Nous allons arranger ça.
o Vous prenez la carte bleue ? o Je le mets à quel nom ? o Nous allons trouver une solution.
l'aim erais avoir
o Cst-ce que je peux payer o Voulez-vous signer des explications ! o Nous allons faire tout
en plusieurs m ensualités ? le bon de com m ande ? notre possible pour résoudre
Si u n appareil a un problèm e
cette situation.
-» On peut vous dire : de fonctionnement :
o Vous réglez com ment ? R É C E P T IO N N E R U N P R O D U IT o J e suis désolé(e). la garantie
Ca ne marche pas.
¡Les Français n ’u tilis e n t pas souvent n 'est plus valable.
o Je viens chercher ma com m ande Ça ne fonctionne pas.
le verbe payer, Ils p rêtèrent u tilis e r o Cet appareil n'est plus
régler. I o Je viens pour la com m ande ¡1 fait un bruit bizarre.
sous garantie.
o Ça fa it 30 €. d'hier. C’est prêt ? Je n'arrive pas à le faire
o Je regrette mais la date
o 72 €, s'il vous plaît. démarrer.
On vous dem andera : de validité a expiré.
o Ça vous fera 13,15 euros. o C'est à quel nom ? Si v o u s êtes mécontent(e) o J e regrette mais nous ne sommes
Itreize euros quinzel d ’u n produit ou d'un service : pas responsables,
o Vous avez le bon de com m ande 1
o Je vous hais un reçu / o C'est déjà réglé ? /réglé = payél Je ne suis pas (du tout) o Ce n ’est pas de notre faute.
une hacture ? i a tisfait(e) de vos services.

D A N S UN M A G A S I N D A N S UN M A G A S I N
D E MA N D E R A PARLER PAYER en Peut V0US demander : o Je prendrai le menu à 30 €.
AVEC U N R E S P O N S A B L E
Vous avez réservé ? o De l'eau m inérale et un verre
o Ça fa it combien ?
o Vous voulez bien appeler \vez-vous une réservation ? de (vin) blanc, s'il vous plaît.
o J e vous dois com bien ?
un responsable ? c A quel nom ?
o Ça fa it 12,50 euros,
o Appelez te chef de service !
s'il vous plaît. D E M A N D E R DES IN F O R M A T IO N S
o J e voudrais voir le directeur. Idouze euros cinquante/ A PR O PO S DES PLATS
M ANDER la carte

o Gardez la monnaie. o Cst-ce qu'il y a de la moutarde


gi le serveur oublie dans la sauce ? J e suis allergique,
En France, dans les cafés et les restaurant de vous donner la carte :
AU CAFE o La blanquette de veau.
le service est toujours compris. Mais vous
c ie peux avoir la carte ?
pouvez laisser un peu plus si vous le désirJ qu'est-ce que c'est ?
C'est ce qu'on appelle le pourboire. 0 on pourrait avoir la carte ?
o Cst-ce qu'il y a des tomates
S’IN S T A L L E R
0 Je pourrais avoir la carte dans la salade mixte ?
o C'est libre ? des vins, s ’il vous plaît ?
o Qu'est-ce qu'il y a
o Je peux prendre cette chaise ? AU RESTAURANT En vous remettant la carte, comme garniture / légumes
o II y a quelqu 'un ici ? la serveuse peut vous dem ander : avec le saum on ?
o Cst-ce que je peux m 'asseoir ici 0 Désirez-vous un apéritif ? o La sauce am éricaine,
Si en France les repas du matin, du midi c'est très pim enté ?
с Vous prendrez un apéritif ?
On peut vous répondre : et du soir sont respectivement le petit
déjeuner, le déjeuner et le diner,
o Oui, bien sûr. Pour les viandes rouges, le serveur
au Québec et en Suisse ce sont le déjeune
pourra vous dem ander le degré
o Je vous en prie, le diner et le souper. 1 MMANDER
de cuisson :
o Désolé(e), il y a quelqu'un, > Au café, page 70
R É SE R V E R PAR T É L É P H O N E
o Quelle cuisson le steak ? Bleu,
o Je regrette, c'est pris.
On peut vous dem ander : saignant, à point, bien cuit ?
o J e voudrais réserver une table
0 Vous avez choisi ?
pour je u d i soir.
COMM ANDER Je peux prendre la com m ande ? PAYER
On peut vous dem ander :
o Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?
On peut vous dem ander : > Au café, page 70
o À quel nom ?
o Que voulez-vous boire ? Qu 'est-ce que vous prenez > Note culturelle sur le pourboire, page 70
o À quelle heure ? comme dessert ?
o Qu’est-ce que je vous sers ? o Monsieur, je peux avoir
o Pour combien de personnes ? Vous prendrez un dessert,
o Vous désirez ? l'addition ?
un café ?
> Recevoir quelqu’un, page 33 o Madame, pouvez-vous apporter
S’IN S T A L L E R pour les boissons, l ’addition ?
-» Pour com m ander : vous avez choisi ?
o Monsieur, l ’addition,
o J e voudrais une orange pressée. En général, dans un restaurant vous devez
attendre que l'on vous place à table. Vous pouvez répondre : s ’il vous plaît !
o J e prendrai une eau gazeuse, x Je trouve que l ’addition est salée.
Noua n'avons pas encore choisi.
o J e vais prendre un café. -> Vous précisez : I = Je trouve que c'est très cher./
Un moment, s ’il vous plaît.
o Un demi, s'il vous plaît. o Nous avons réservé pour 20 h.
Quel est le plat du jo u r ? -> Si vous voulez inviter vos convives :
lun demi = un verre de bière.I
o Nous sommes quatre, o C’est pour moi, je vous invite.
Qu’est-ce que vous nous
o Pour moi, ce sera une lim onade, Iinviter = payer l'addition/
o Vous avez une table recommandez avec le poulet ?
o La même chose. / Pour moi aussi. pour cinq personnes ?

AU C A F É - AU R E S T A U R A N T AU R E S T A U R A N T
A L’HOTEL On peut vous dem ander :
S’IN F O R M E R P R E N D R E L’A V IO N
SU R LE P E T IT D E J E U N E R 0 Vous partez quand /
4 quelle date ? -» On peut vous dire :
o Cst-ce que le petit déjeuner
Pour vous loger, vôùs pouvez choisir entre
est compris ? 0 Aller-retour ? Première o J e suis désolé, vous arrivez
hôtel, auberge de jeunesse (si vous avez
0u deuxièm e classe ? len tra/nl trop tard. Nous avons attribué
une carte de membre), chambre d'hôte o Le petit déjeuner est servi
(chez l'habitant), gîte rural (chambre 0 Classe économ ique / touristes / votre siège à une autre personne.
à quelle heure ?
à la campagne), ou même camping. IDam ce cai d'overbooking,
affaires / prem ière classe ?
o Où est servi le petit déjeuner ? voui devez abiolument proteiter.l
/en avionl
> Protester, page 155
y C ircu le r en ville, page 17

D EM AN D ER U N E CHAM BRE o Voici votre carte d ’embarquement,


D E M A N D E R U N SE R V IC E

o Je voudrais une chambre S U P P L É M E N T A IR E o Vos bagages ne sont pas


h M A N D E R DES IN F O R M A T IO N S
pour une personne avec bain / conform es au règlement.
o Pouvez-vous me réve illera 7^30] h R L E VOYAGE
douche du 2 au 15 juillet, Ils sont trop gros / lourds.
s ’il vous plaît ?
10 Quel est la durée du voyage / o Vous êtes en excès de poids.
o Avez-vous une cham bre o Cst-ce que vous pourriez du vol ?
avec vue su r la m er / Vous devez payer un supplém ent
m 'appeler un taxi ?
0 il arrive à quelle heure ? de 100 euros.
la m ontagne ?
o Avez-vous un accès Internet ? 0 À quelle heure y a-t-il un ca r /
-> Dans l'avion :
-» Le réceptionniste peut vous dire : o Quel est le code pour Internet, erry / b a t e a u pour M arseille ?
o C’est pour com bien de temps ? s ’il vous plaît ? 0 C’est un train / vol direct ? o Attachez votre ceinture.

o Désirez-vous un lit double o Cst-ce qu'il y a la wifi 0 II faut être à l'aéroport o Redressez votre siège.
ou des lits ju m eau x ? dans la cham bre ? a quelle heure ? o Vous êtes priés d ’éteindre
o Nous sommes désolés, votre téléphone portable.
On peut v o u s d i r e :
tout est complet, o Laissez votre ceinture attachée
PAYER 0 II fait escale à Madrid,
o Je regrette, nous n'avons ju sq u 'à l ’arrêt com plet
o Pouvez-vous me préparer la notéf o N’oubliez pas d ’être à l'aéroport
plus de cham bres disponibles, de l'appareil.
s ’il vous plaît ? deux heures à l ’avance.
o Vous prenez la pension
I 0 Vous avez droit à deux bagages
(complète) / la dem i-pension ? -> En rendant la clé de la chambre : PR E N D R E LE T R A IN
maximum.
o Nous partons.
Demi-pension = petit déjeuner + un repas. 0 Vous ne pouvez em porter o Cette place est libre ? / C'est libre ?
Pension complète = petit déjeuner + deux qu'un bagage en cabine. o Cxcusez-moi m onsieur / madame,
repas.
0 V'ouô devez respecter la taille je crois que c ’est ma place.
LES VOYAGES de votre bagage de cabine. o C'est bien la voiture 17, ici ?
o Je cherche la voiture bar.
S’IN F O R M E R S U R U N E C H A M B R E
A C H E T E R U N B IL L E T !CÉDER À U N E V É R IF IC A T IO N o Vous n'avez pas vu le contrôleur ?
o Cst-ce qu'il y a la possibilité N T LE D É PA R T ;
o J e voudrais un billet pour Milan$ o Pouvez-vous me réveiller
d ’ajouter un lit ? T as les billets ? une heure avan t l ’arrivée
départ le 26 janvier,
o La cham bre a l ’air conditionné ? s'il vous plaît, e<5sûr que tu n ’as rien oublié ? à Florence ?
o Les duvets et les oreillers sont o Un aller pour Nantes, °n n a rien oublié ? o J'a i la couchette du haut,
en plum e ? J 'y suis allergique. s'il vous plaît. e<i passeports ? Les billets ? o J 'a i la place 57.

iL ^
À L'HÔTEL - LES VOYAGES L E S VOYAGES
-> Le contrôleur peut vous dire : DEMANDER UN I TINÉRAIRE France les voies routières ont des noms
À L’OFFICE DU TOURISME
o Votre billet, d'il vous plaît ! différents selon leur type.
o Bonjour, est-ce que vous auriez
o Quelle est la route la plus cn aggloinération' on a :
o Contrôle des billets ! t ,.ne avenue (av.), un plan de la ville, s ’il vous
directe / la plus touristique
o Vous n'avez pas composté pour aller à Cahors ?
' boulevard (bd), plaît ?
liUe rue, un chemin (ch.),
votre billet, vous devez régler o Je cherche un hôtel
o Vous connaissez un bon ' ,,ne impasse (imp.).
une am ende de 50 €. ^ l extérieur des villes, on a : pour trois nuits,
restaurant pas loin d'ici ?
une route départementale (D),
En France, avant de monter dans un train, o Cst-ce que la rue de la Gaîté o Pouvez-vous m ’indiquer
, un boulevard périphérique,
vous devez composter votre billet au moyen est loin d ’ici, s'il vous plaît ? _ , ne voie rapide / rocade, un restaurant de spécialités
des appareils situés à l'entrée des quais, . une route nationale (RN), régionales ?
sauf si vous avez imprimé vous-même votre o Cxcusez-moi, comment
. une autoroute, signalée par
titre de transport. est-ce que je peux aller L panneau bleu (A). o Avez-vous le programme
SNCF = Société Nationale des Chemins ju s q u ’à l'autoroute ? des spectacles / du ¡¡estival ?
de fer Français
TGV = Train à Grande Vitesse o Savez-vous comment rejoindre o Qu'est-ce qu'il y a à voir ici /
AR = Aller - Retour la nationale 7 ? EN CAS D ’A C C I D E N T dans la région ?

-» On peut vous dire :


o II y a un parc d'attractions
: si vous avez un accident, vous devez pour les enfants / un zoo ?
o Ne prenez pas l'autoroute, faire un constat au moyen du formulaire
VO YAGER E N V O IT U R E
c'est très cher. qui vous a été fourni avec les papiers
o Qu'est-ce que vous me conseillez
o Passez par Sarlat, du véhicule. de visiter ?
Si vous n'avez pas de voiture, sachez
que l'auto-stop n'est plus à la mode c'est une très jo lie ville, > En cas d’urgence, page 18
o À quelle heure
en Europe, mais vous pouvez consulter ouvrent les m usées ?
un site de covoiturage sur Internet
o Pour aller là-bas. prenez la A12
ou bien louer une voiture. et sortez à la sortie numéro 6. o Cst-ce q u ’il y a une carte
M /2 = autoroute numéro 121 PASSER la d o u a n e
de réduction pour les musées
LOUER UNE VOI TURE o Prenez la deuxièm e rue à droite et les autres sites touristiques
Le douanier peut vous dire :
puis la prem ière à gauche de la ville ?
o Bonjour, je voudrais louer 0 Vous avez quelque chose
et vous arriverez directem ent : o II y a une excursion organisée
une voiture pour le week-end 1 déclarer ?
su r la RN 20 qui vous conduit pour visiter le château
prochain pour deux conducteurs. ° Cette valise est à vous ?
à Montlhéry. de Chenonceau ? Le déjeuner
o Je vais à Orléans, est-ce que IRN 20 = route nationale numéro 20] 1 Pouvez-vous l ’ouvrir ?
est compris ?
je dois ram ener la voiture o Continuez tout droit > Loisirs, page 187
à Bordeaux ? et, au rond-point, prenez
o Cst-ce que la voiture est équipée la deuxièm e sortie puis
d'un GPS ? tournez à droite.
o Quelles sont les conditions o L'hôpital se situe dans
d 'assu ran ce ? la troisième rue à gauche.

On peut vous dire :


o Arrivé(e) au ¡¡eu, dem andez
à nouveau,
o Quelle catégorie ?
o C'est toujours tout droit,
o Je peux avoir votre permis
de conduire, s'il vous plaît ? o Au croisement, vous trouverez ;
un pla n de la ville,
o Vous pouvez laisser la voiture
à Orléans si vous voulez. o Désolé(e), mais je ne connais
pas / je ne suis pas du quartier.
75

LES VOYAGES
LES
C O N V E R S A T IO N S Pour dem ain soir, si vous voulez.
u VENDEUR
Ça fe ra it com bien en plus ?
Achats - Voyages A^a
L VENDEUR Pour ce ty p e de retouches, c'est 12 euros.
Oh I C'est un peu cher I Et vous n'allez pas en recevoir
|ANA
d'autres à m a taille ?
LE V E N D E U R Ce n'est pas prévu, m ais je vais voir s'il y en a en stock
dans un au tre m agasin.
p LIS TA RD

LE V E N D E U R Je viens de télép h o n er. Vous avez de la chance. Il en reste une.


J'ai d e m an d é qu'ils nous l'envoient. Elle sera ici après-d em ain.
Ça vous va ?
ANA Oui. C'est parfait.
PISTE 24
L VENDEUR La réservation, je la fais à quel nom ?
Ana - Tu as vu cette ju p e bleue, elle est pas m al, non ? ANA Ana M arques.
Viens ! On entre. I LF V E N D E U R Vous avez un n u m éro de té lé p h o n e pour le cas où... ?
La u r e n c e - Si tu veux. Oui. C'est le 0 6 88 05 75 98.
Ana

LE V E N D E U R C'est noté. Vous pouvez passer après-dem ain à partir de 15 h.


Le v e n d e u r - Bonjour. Je peux vous a id er ?
, ans un magasin, page 64
Ana - Bonjour. Je pourrais voir la p e tite ju p e bleue
qui est en v itrin e ?
Le v e n d e u r - Oui, m ad em oiselle. Q u elle taille faites-vous ? S» PISTE 25
Ana - Du 38.
A fx a n d re - Excusez-moi. C'est libre ?
Le v e n d e u r - Je vais vous chercher ce m odèle. Je crois
U ime c l i e n t e - Euh... non. J'attends quelqu'un.
que nous en avons encore.
Q u elq u es in s t a n t s p l u s t a r d
e rv e u r - Bonjour. Qu'est-ce que vous prenez ?
Le v e n d e u r - La voilà.
A le x a n d r e - Pour m oi, un café.Et to i ?
Ana - Je peux l'essayer ?
f o ie - De l'eau m inérale.
Le v e n d e u r - Bien sûr. Les cabines sont au fond du m agasin, à dro ite.
Le s e r v e u r - Gazeuse ou plate ?
Da n s la c a b in e d ' e s s a y a g e
É’ o d ie - Gazeuse.
La u re n c e - Elle est jo lie. Elle est chère ?
Ana - Pas trop. C'est 3 9 ,9 9 euros avec la réduction de 2 0 %.
A lexandre M onsieur, je vous dois com bien ?
La u re n c e - Elle n'est pas un peu grande pour to i ?
L SERVEUR Le ticket est sur la table.
Ana - Je trouve aussi.
A lexandre Ah, oui !... Excusez-m oi, mais je crois qu'il y a une erreur.
P lu s ta rd
Nous n'avons pas pris de croque-m onsieur.
Le v e n d e u r - Elle vous va p a rfa ite m e n t.
Lt s e r v e u r Oh ! Je suis désolé. Je m e suis tro m p é de table...
A n a - Vous trouvez ? Je la tro u ve un peu large à la ceinture. Voilà v o tre ticket. Ça fa it 6 euros.
Vous n'avez pas la taille en-dessous ?
Au café, page 70
Le v e n d e u r - Non. Nous n'avons plus que de grandes tailles, e t celle
qui est en v itrin e est déjà réservée. M ais vous savez,
quelques retouches e t elle sera im peccable.
Ana - Vous pourriez les faire pour quand ?

77

CONVERSATIONS CONVERSATIONS
4» PISTE 26 Quoi ? À une sem aine près ? Vous ne pouvez pas faire un g e s te ** ?
- Je regrette, m onsieur. C'est la m ê m e chose pour to u t le m onde.
La c o i f f e u s e - B onjour m ad am e.
B vEr' C'est pas croyable. Je vais vous faire de la publicité sur In te rn e t,
M ME B o u b l i - Bonjour, j'ai rendez-vous à 17 h, M me Boubli.
vous pouvez m e faire confiance.
La c o i f f e u s e - C'est bien ça. Asseyez-vous au bac, m ad am e . On s'occupe
de vous to u t de suite.
P lus tard 9 JvEND
- A ttendez ! M o n s ieu r I
* il ne m arch e pas
La c o i f f e u s e - Qu'est-ce que je vous fais ? “ fa ire un g este com m ercial, une e xcep tion
.p ag e 69
M ME B o u b l i - Je veux juste un brushing. Et coupez le m inim um de cheveux ! |R é c¡-
La c o i f f e u s e - D'accord. Avez-vous déjà essayé des m èches ?
M ME B o u b l i - Non, jam ais. 4 > ) P ISTE 28

La c o i f f e u s e - Vous devriez. Je pense que ça vous irait bien ! E|»e colbeRT - Q u'est-ce que tu as envie de m an ger dem ain m idi ?
Les tons cuivrés m e ttra ie n t en valeu r v o tre visage. - Je ne sais pas, c'est co m m e tu veux.
|\j|. COLBERT
lv r EBo ubli - Vous croyez ? ... Je ne sais pas. - C'est toujours m oi qui dois choisir. Un rosbif-haricots verts,
¡y!« cOLB RT
La c o i f f e u s e - Essayez, je vous assure. En plus, c'est très à la m ode. ça te va ?
M ME B o u b l i - Vous êtes sûre ? Bon d'accord. J'espère que je ne vais H/|, C O L B iR T
- Très bien.
pas le regretter.
CHEZ LE BO UCH ER
La c o i f f e u s e - Je vais pré p a rer la couleur e t je reviens to u t de suite. L r c o lb e r t - Bonjour. D onnez-m oi un rosbif d'un kilo I
À la f in H I e boucher - Il y en a un peu plus. Ça ira quand m ê m e ?
La c o i f f e u s e - Et voilà.
M “Ec o l b e r t - Oui.
M ™ Bo ubli - C'est bizarre de m e voir avec ces m èches. Je n'aim e pas beaucoup. Le b o u c h e r - Et avec ça ?
La c o i f f e u s e - Vous avez to rt, ça vous va très bien. C'est parce que vous n'êtes I M " 'c o lfert - D e u x tr a n c h e s d e ja m b o n , s'il v o u s p la ît.
pas habituée.
Chez l | m a rc h a n d de lé g u m e s
M ME B o u b l i - Vous croyez ?
Le m a r c h a n d - Et pour M a d a m e ?
> Demander de l’aide ou un conseil, page 66 S M “‘ coi e rt - U ne livre de haricots verts e t six to m a te s pas tro p m ûres.
Vous n'avez plus de courgettes ?
- Ah, non I Vous arrivez tro p tard . M ais j'en aurai dem ain.
4» PISTE 27 Le m a r c h a n d

Ce sera to u t ?
Suzann e - Dis ! Tu ne trouves pas que le scanner fa it un bru it bizarre ? c o lb e r t - Oui. Ah, non I J'oubliais. Deux citrons, s'il vous plaît.
G il l e s - C'est vrai. Il d é c o n n e * c o m p lète m en t. ■ Le m a rch a n d - Voilà. Ça vous fa it 8 ,3 0 euros.
Suzann e - Il fa u t le p o rte r à réparer. le f r o m a g e r

G il l e s - D'accord. Je m 'en occupe dem ain. ^ R rémière - Q u'est-ce que je vous sers ?
Le l e n d e m a in , a u m a g a s in ^ ^ ^ ■ lb e r t - Un c a m e m b e rt bien fait, un chèvre pas tro p sec
G il l e s - Je vous rapporte ce scanner. Il fait un bruit bizarre. Il grésille. et... un p e tit p o t de crèm e fraîche.
Le v e n d e u r - C'est pe u t-être un faux contact. Vous avez am en é la facture
e t le certificat de garantie ? ^ jC o lb e r t - Tu veux bien aller chercher une tra d itio n *
G il l e s - Oui, les voilà. J e t un p e tit c a m p a g n e ** pe n d a n t que je fais la queue
1 chez le poissonnier ?
Le v e n d e u r - M erci... Mais... vous savez que la garantie a expiré il y a une semaine ? ■CoiBiRT
- Tu m e donnes de l'argent ? J'ai oublié m on porte-m onnaie.
G il l e s - V ra im e n t ?
* u ne b agu ette trad itio n n elle
Le v e n d e u r - Oui. Les réparations seront à vos frais. “ un pain de cam pagne
I - 67
I s H p i'

79

CONVERSATIONS CONVERSATIONS
4 * ) PISTE 29 I >)r P IS T E 3 1

Le p a t r o n - Au Bon Accueil, bonjour. I LA r é c e p t i o n n i s t e - H ôtel Beaurivage, bonjour.


M “ED U M A S - Allô, bonjour. Je voudrais réserver une table pour dem ain soir. I M A R T IN E Z - Bonjour, m ad am e . Je voudrais réserver une cham bre
Le p a t r o n - Oui m ad am e , à quelle heure ? pour deux personnes, le w e e k-e n d prochain.

M ME D U M A S - H uit heures e t dem ie. I la R É C E P T IO N N IS T E - Pour deux nuits ?

Le p a t r o n - Pour com bien de personnes ? I (vl. M A R T IN E Z - Oui.

M ME D U M A S - Q u atre personnes. I la r é c e p t io n n is t e - Alors... nous avons une cham bre avec bain à 8 0 euros
la nuit ou une cham bre avec douche à 70 euros,
Le p a t r o n - C'est à quel nom ?
pour deux personnes.
M " ED U M A S - Dum as.
|V!. M A R T IN E Z - Le p e tit d é je u n e r est com pris ?
Le p a t r o n - C om m e l'écrivain ?
LA R É C E P T IO N N IS T E - Oui, p e tit d é je u n e r com pris.
M ME D U M A S - Q uel écrivain ?
M . M A R T IN E Z - Est-ce que vous faites la dem i-pen sion ?
Le p a t r o n - A lexandre Dum as, l'au teur de N o tre -D a m e d e P a ris * I
LA R É C E P T IO N N IS T E - Ah non, m onsieur, je regrette. À cette période,
M ME D U M A S - Euh... oui. le restaurant est ferm é. Mais il y a un excellent restaurant
Le p a t r o n - Bien, c'est noté. À dem ain, m ad am e. juste en face de l'hôtel.
M ME D U M A S - Au revoir. M. M A R T IN E Z - Bien. Alors je vais prendre la cham bre avec bain.

’ N ous rap p elo n s au lecteu r distrait que c 'e s t Victor Hugo qui a é crit Notre-Dame de Pari LA R É C E P T IO N N IS T E - Oui, c'est à quel nom ?
> Réserver par téléphone, page 70 M. M A R T IN E Z - M a rtin e z.
LA R É C E P T IO N N IST E - C'est noté. Vous pensez arrive r à quelle heure ?

4» PISTE 30 ?. M A R T IN E Z - Nous arriverons vendredi par le train de 16 h.


LA R É C E P T IO N N IS T E - C'est parfait. Au revoir, m onsieur.
Le s e r v e u r - Vous avez choisi ?
M . M A R T IN E Z - Au revoir, m ad am e . À vendredi.
M . S im e o n i - J'ai une p e tite question à vous poser. Qu'est-ce que c'est
> À l’hôtel, page 72
le p o ulet du chef ?
Le s e r v e u r - C'est un p o ulet cuit au vin blanc, servi avec des cham pignons
e t une sauce à la crèm e. Je vous le recom m ande.
4» PISTE 32
M. S im e o n i - Bien. Alors, nous prendrons deux m enus à 20 euros.
Avec, co m m e e n tré e , deux hors-d'œ uvre variés et, pour m oi, r EC a p u t o - Bonjour, je voudrais deux billets p o u r M arseille,
une en tre cô te m aître d 'h ô te l, e t toi, B ern adette ? pour vendredi prochain.
M " Es i m e o n i - Une sole grillée. Qu'est-ce qu'il y a com m e garniture avec ? L’ e m p l o y é - Oui, m ad am e . Vous partez le m atin ou l'après-m idi ?
Le s e r v e u r - Des pom m es vapeur. Q u elle cuisson,l'en trecô te ? Æ“ E C a p u t o - Vers 9 h, si possible.
M. S im e o n i - Bien cuite. L’ e m p l o y é - Vous avez un TGV à 8 h 4 5 e t un a u tre à 9 h 27.
Le s e r v e u r - Et co m m e boisson ? /1MEC a p u t o - Ils sont au m ê m e prix ?

M. S im e o n i - U ne d e m i-b o u teille de C rozes-H erm itage e t une carafe d'eau, L em plo yé - Celui de 8 h 45 est en période b le u e * et l'autre en période
s'il vous plaît. b lan ch e *. C'est 20 euros de plus pour celui de 9 h 27.

> C om m ander/ Demander des informations sur les plats, page 71


'I “ 1 C a p u t o - Alors 8 h 4 5, c'est bien.
l’ e m p l o y é - Il y a un re to u r ?
Ca p u t o - Oui, dim an che soir. Je crois qu'il y a un train à 20 h.
em plo yé - C'est exact. Ça vous fa it 156 euros au to tal. Vous réglez
com m ent ?
V|ME C a p u t o - Avec une carte de crédit...

CONVERSATIONS CONVERSATIONS
l'e m p lo y é - Vous pouvez tap er votre code... Voilà. Deux allers-retours Lyon-
M arseille. D épart vendredi 9 à 8 h 45, retour dim anche 11 à 20 h 02
M ME C a p u to - M e rci. Au revoir, m onsieur.
’ Les tarifs son t d ifféren ts selo n la d a te et l’h oraire des tra iï
> Acheter un billet, page 72

4» P IS T E 33
U n t o u r is t e - Excusez-moi, m onsieur, pour aller à la m airie, s'il vous plaît ?
Un p assan t - C'est très sim ple. Vous to u rn e z à droite... Ah, non I ...
C'est pas possible, c'est un sens interdit. Alors, vous allez to u t
droit, vous rem o n tez l'avenue G am b etta e t au ron d -p o in t, vous
prenez l'avenue Jean-Jaurès à gauche. Ensuite, vous traversez la
voie fe rré e . Et là, vous to u rn e z à dro ite. Vous roulez trois cents
m ètres e t vous arrivez à la m airie. Vous avez com pris ?
U n t o u r is t e - Oui... On va p e u t-ê tre d e m a n d e r plus loin.

> Demander un itinéraire, page 74

4» P IS T E 34
L' e m p l o y é Bonjour, m ad am e.
GOÛTS
M M! L e T r o a d e c
L' e m p l o y é
- Bonjour, m onsieur. Je cherche un hôtel pour cette nuit.
Oui, quelle catégorie ?
APPRÉCIATIONS
Le T r o a d e c - Pardon ?
L’e m p l o y é Deux étoiles ? Trois étoiles ?
M "E L e T r o a d e c - D eux étoiles.
L 'e m p l o y é Dans quel q u a rtie r ?
M Mi L e T r o a d e c - Je n'ai pas bien com pris. Vous pouvez parler plus len tem e n t,
s'il vous plaît ?
L 'e m p l o y é Vous voulez un hôtel dans le centre ?
M ME L e T r o a d e c - Oui. C'est loin du m usée des Beaux- Arts ?
L' e m p l o y é Non. Je vais vous proposer un hôtel dans le q u a rtie r des
musées...Vous avez des cham bres à l'hôtel Flaubert, rue Flaubert
M ME L e T r o a d e c - Flaubert ? Ça s'écrit c o m m en t ?
L' e m p l o y é F.L.A.U.B.E.R.T. Il est situé d e rriè re la m airie.
M ME L e T r o a d e c - Bien. M erci, m onsieur. Juste une question. Les musées
sont ouverts dem ain ?
L 'e m p l o y é Oui, ils sont tous ouverts sauf la G alerie d'art m o d ern e.
Elle est fe rm é e pour travaux.
M ME L e T r o a d e c - Ok. M erci. Au revoir monsieur.
L' e m p l o y é Je vous en prie. Au revoir m ad am e.

> À l’office du tourisme, page 75


82
CONVERSATIONS
GOÛTS
APPRÉCIATIONS

A PROPOS DES CHOSES p .86


• Demander une appréciation
• Exprimer une appréciation
• Préférences
• Intérêt ou désintérêt
• Appréciation positive
• Appréciation négative

A p ro p o s
DES PERSONNES p.90
• Appréciations positives
• Appréciations négatives

DIVERSES APPRÉCIATIONS
A PROPOS DE... p.91
• La propreté et la saleté
• La beauté et la laideur
• Les arts
• Les spectacles
• Le toucher
• Les parfums / les odeurs
• La cuisine
• Les lieux
• La mode
• Les objets
• Le prix de quelque chose
• Le travail
iUS pouvez répondre :
5. Goûts - Appréciations T ^ e6t mon tableau favori /
A P P R É C IA T IO N P O S IT IV E

> Exprimer une appréciation, page 86


0 ma chanson favorite.
> Être satisfait, page 103
. e it mon livre préféré.
OL > Donner son avis, page 116
0 R e s t e r ici. c'est préférable.
o C'est / C'était bon / bien,
0 j 'aime m ieux le café.
o Je trouve / J 'a i trouvé ça bien,
A propos d es ch o ses o J ’aim e beaucoup ce meuble. 0 je préfère l ’eau gazeuse.
o Qu'est-ce que c ’est intéressant !
IAttention, сел expressions n'ont рал g j aimerais m ieux du thé.
la même valeur pour une personne.I o Ça me plaît (bien / beaucoup).
0 Je préférerais autre chose.
D E M A N D E R U N E A P P R É C IA T IO N > Amitié, page 108 o Ça en vaut la peine,
, a ma préférence.
> Demander son avis à quelqu’un, page 116 o C'est correct / positif.
-» Si vous n ’appréciez pas, vous
o Ça vous plaît / Ça vous a plu ? pouvez dire, du moins fort au pli| o C'est remarquable.
fort : j; R Ê T OU D É S IN T É R Ê T o C'est un plaisir,
o Voua aimez / avez aim é
le spectacle ? o J e n'aim e pas tellement, o C’est épatant / sympa.
E XP R I ME R son intérêt

o Vous trouvez que c ’est bon ? o J e n'aim e pas vraiment, o C'est pas mal / pas m auvais.
o Je n ’aim e pas beaucoup, e Ça m 'intéresse / me tente, /Selon l'intonation, cela peut signifier
o Vous me le recom m andez ?
o Je n'aim e pas le froid, o Je trouve ça intéressant, C’est assez bien / très bien.l
o C’est intéressant ?
o Je n'aim e pas du tout o Je m’intéresse à l ’histoire x Ça vaut le détour.
o Ça vaut la peine d'y aller ? I = C’est très intéressant.I
les verbes irréguliers. de ce peuple. Iplutôt pour
o L’expo est bien ? lexpo = exposition! | ¡¡n intérêt général ou un goûtl • Ça ne me déplaît pas.
Vous pouvez égalem ent dire :
T'as trouvé ça com ment ? 0 Je suis intéressé(e) par ce modèle. • N'est-ce pas extraordinaire ?
o Ça ne me plaît pas tellement, 1 'pour un intérêt particulierI
C'est pas mal du tout.
o Ça ne me plaît pas du tout, * J'éprouve de l ’intérêt / = C'est très bien.l
E X P R IM E R U N E A P P R É C IA T IO N
o J ’ai horreur de l'hypocrisie, pour cette culture. C'est vachem ent bien.
> Donner son avis, page 116
o Le fouillis. Quelle horreur ! • Je porte de l'intérêt à ce projet. C’est le pied ! / C'est terrible !
> Appréciation négative, page 88
o Je déteste ça. I = C'est génial.l
o J ’adm ire l'œ uvre de Victor Hugo,
x Ce n'est pas ma tasse de thé. E XP R I ME R S ON D É S I N T É R Ê T
• C’est top ! / C’est méga top !
o J'a d o re le chocolat. I = C’est extraordinaire./
l = Je n'aime рал ça.l
o J'apprécie (beaucoup) ses qualités, ^ Critiquer, page 89
Certains Français n'hésitent pas
o J'aim e son confort / s a simplicité / C’est sans (aucun) intérêt. à utiliser trop à la place de très :
PR É F É R E N C E S
leur esthétisme. Ca ne m ’intéresse pas C'est trop bien !
o J ’aim e aller au théâtre. > Exprimer sa passion, son enthousiasme, page 88 <beaucoup / pas du tout).
• Trop cool ! I = Super !j
Je ne suis pas intéressé(e).
• Je kiffie le rap. Pour dem ander à quelqu'un
Pour m oduler votre appréciation,
ce qu'il préfère : « ne me dit rien.
-» Si vous appréciez un objet, vous pouvez utiliser, du moins fort
o Qu'est-ce que vous préférez ? 0(i moi. vous savez, la poésie...
vous pouvez dire, du moins fort au plus fort: assez, plutôt ou très :
o Quelle est celle a me laisse froid.
au plus fort : o C'est assez plaisant,
que vous préférez ? fa me laine indihhérent.l
o J'a im e assez. o C'est plutôt agréable,
o Quelle est votre préférence ? B0f !
o J'a im e bien. o C'est très bien.
• Pour lequel optez-vous ?
o J'aim e.

À PROPOS DES C HOS E S À PROPOS DES C HOS E S


-» Le m anque de clarté :
o C'eit vraim ent parfait. E X P R I M E R SA P A S S I O N , P R I M E R L’ E N N U I
/Vous ne pouvez pa<s utiliser très
SON E N T H O U S I A S M E o C 'eit co n fu i / flou /
avec un adjectif dont l'intensité L Ennui, page 104 incom préhem ible.
> Exprimer une appréciation, page 86
est déjà forte compie magnifique. c , e n ’eit p a i in térea a n t. o C 'eit trop vague.
> Préférences, page 86
Si vous voulez insister, utilisez vraiment.!
> Appréciation positive, page 87
' C'e¿t ennuyeux. o Ce n 'e it p a i clair.
x C 'eit de prem ier ordre.
1= C'eit de première qualité.! o C'eit extraordinaire. F ruelle triite io irée ! o Ça m anque de clarté,

o II e it fa n ta itiq u e / form idableM c Quel ennui ! o Ça n'a p a i de ie m .


, c'e it barbant / raioir. x Ça n'a ni queue ni tête.
VANTER L’ORI GI NALI TÉ o C’e it inoubliable / magique.
[ = C'est totalement incompréhensible,
o Clle e it m erveilleuie / La barbe !
incohérent.!
o C 'eit exceptionnel / L r eit chiant.
iem atio n n elle.
original / unique, -> Le m anque d'intelligence :
o C’e it une merveille. Qu'eit-ce que je m 'em m erde !
o J'a im e io n originalité. I /grossier!
o C 'eit groteique / idiot /
o Ça m 'enchante / me p a a io n n e / ridicule / itupide.
o Ça io rt de l'ordinaire.
m 'en th ou iia im e / me fa icin e. I
o C 'eit fou. im em é.
o C 'eit h o n du commun, E X P R I M E R LE D É G O Û T ,
o Je i u ii p aa io n n é(e) • C’e it une ineptie,
l -é c œ u r e m e n t
o C’e it tout à fa it iingulier. p a r mon travail.
o C 'eit n'im porte quoi !
o C'eit vraim ent particulier. o Je iu i i fou de jazz. >• Exprimer une appréciation, page 86
Ça vole bai. / Ça ne vole
o Ce n 'e it p a i banal. o Je iu i i une adm iratrice > i cuisine, page 92
p a i haut. / C 'eit au rai
de la m uiique de Berlioz. o C'eit répugnant / d e i paquerettei. I = Ce n'est pas
Je i u i i fan / fa n a / de mode, j ynoble / abom inable. intelligent, (particulièrement à propos
FAI RE L’ ÉLOGE
I = Je suis fanatique de la mode.! , g o Ça m ’écœure / me dégoûte. d’arguments dans une discussion)!
> Félicitations, page 39 > In ju rier/In su lte r, page 156
Je i u i i dingue de glacei. o c ’e it dégoûtant.
o C 'eit une grande œuvre I = J’adore les glaces.!
o Ça me donne envie de vomir. Le m anque d'originalité :
ciném atographique.
• C'eit abject. o C'eit banal / im pen on n el /
o Je vou i recom m ande ordinaire,
A P P R É C IA T IO N N É G A T IV E
ce reitaurant. * Ça me répugne.
> Être insatisfait, page 106 o Ce n 'e it p a i original (du tout),
• J e vo u d ra ii faire l'éloge C'eit d é g u e u la a e / dégueu.
> Déception, page 104 o Ça m anque d'originalité.
de ce monument.
o C’e it d é p la ç a n t / o C 'eit d'u n e banalité !
critiquer
Pour évoquer la renommée : déiagréable / m auvaii.
Le m anque de moralité :
o Cette ch am o n e it connue / o Ce n ’e it p a i (trèi) bon / bien, p L'excès :
o C 'eit bai.
célèbre / populaire, 0 r 'eit exagéré / e x c e a if.
o Ça me déplaît, o Quel m anque de p u deu r !
o Ce b a r e it renommé / réputé ° C'eit de la folie.
o C’e it (trop) nul. o C 'eit immoral / indécent.
p o u n o n accueil, 0 r 'eit de l'a bu i.
o Je trouve ça nul. o C 'eit indigne / m épriiable.
o Cette diicothèqu e a une bonne 0 ‘ là abuient.
réputation, o Qu’eit-ce que c 'e it moche !
-» la vulgarité :
o Tout le m onde dit du bien Ça m 'em balle pai. inutilité :
o C’e it g r o a ie r / trivial / vulgaire,
C’e it p a i génial / p a i terrible. e<if inutile / iuperfilu.
de ce reitaurant.
re n ’e it p a i in d iip e m a b le / o Quelle g ro a ièreté / vulgarité !
o Ce iite apparait d a m toui C 'eit p a i le pied / p a i le top !
!)cu utile / p a i n écea a ire. o Quel m anque de fin e a e /
le i gu id ei touriitiquei. I = Ce n’est pas extraordinaire.!
f a ne ie r t à rien. d'élégance !

A PROPOS D E S C HOS E S À PROPOS DES C HOS ES


A PROPOS o C 'eit m agnifique / iuperbe.
° Clle e i t &ympa. j f ne l'aim e pas.
DES PE R SO N N E S ° C 'eit un homme / u n e femme 1 ne le Ш е pa<">■
o Cette itatu ette e it mignonne,

> Décrire une personne, page 48 com m e il faut. I = C'æst un hom m ® • ie i aime pas. /Je ne l'apprécie o C 'eit une jo lie m aiion.
W \*Y
> Amitié, page 108
une femme traditionneàlement
I pat-l o J 'a i v iiité un beau château.
correct(e). convenable. I
er du comportement ? o C 'eit ra vin a n t.
iponr pâTÏBÏ
F ¿ne e&t mal élevée, o C’e it d'u n e beauté !
A P P R É C IA T IO N S P O S IT IV E S
A P P R É C I A T I O N S N É G ATIVES f i l
c il est snob. Ouah !
Pour parler de l'apparence :
° Il eit antipathique y déiagréable L ¡lest méchant. ICe sont surtout
o II a bon goût. K ¡es enl'Cml* qui le (lisent. I
° J ’é p ro u v e de l ’a n tip a th ie pourelle LA L A I D E U R
o Clle a de la grâce. l elle fait tout de travers.
° Clle n 'e s t p a i ¿ y m p a. ■ o Ce n ’e it p a i (trèi) beau,
fait tout mal.l
o II a du charm e / un charm e /¡ou. J e ne p e u x p a i le v o ir / le sentir.
IAttention, avoir du charme signifie
o C 'eit laid / difform e,
I = Je ne le supporte pa^.l \
être attirant, séduisant, mais être o C 'eit affreu x / horrible,
charmant a perdu de sa force et Clle n e p e u t p a i l e pififier.
I = Clle ne l'apprécie pas du tout./
m v E R S E S APPRÉCIATIONS o C 'eit sans attrait.
signifie souvent poli, agréable./
' A PROPOS DE... o C'est (plutôt) moche.
x Clle est (trop) mortelle. • I l e it relou . I = il e s t lourd,
I = Elle est très belle./ in s u p p o r ta b le ./ C'est tarte. I = C'est moche.l

• Il e it ch elo u / z a r b i. C'est pas terrible.


-> Pour parler des capacités : I L A PROPRETÉ ET LA SALETÉ
I = Il est étrange / bizarre./
o Clle a du mérite /d u talent /
LA P R O P R E T É
du génie, Pour p a r le r de l'a p p a re n c e : LES ARTS

o II e&t intelligent / compétent, ° Clle n 'e s t p a i terrib le. 0 C'est im p e c c a b le / tou t p ro p re.
Si l'appréciation est positive :
o C'est un expert / un ai. * Il e it B.C.B.G. ¡bon chic bon genre 1 w C'est p ro p re c o m m e u n s o u n e u f.
o C’est un jo y a u /
(expression ironique) = Il est bien fl ■ I = C'esl 1 r e s p r o p r e . I

habillé, avec une bon n e éducation.® un enchantem ent.


-> Pour parler de la personnalité : I* C'est nickel.
o C 'eit une personne ouverte / C 'eit p a s miss m on de. 1 1= C'esl p arfa ite m e nt propre.! o Cette sculpture
tolérante / com préhensive. I = Clle n ’est pas spécialement belleM est un chef-d'œ uvre.

o Clle a de la personnalité, o À mon avis, c'est le plus grand


-> Pour p a rle r des in cap acités : il LA S AL ETÉ
poète / com positeur du siècle.
o II est authentique. ° Il n ’est p a s in te llig e n t /
P C’est m a lp r o p r e / s a l e / s o r d id e .
com pétent. -»S i l'appréciation est négative :
-> Pour parler du comportement : I Cesl d e g u eu la ss e.
° Clle est nulle. o Ce n ’est pas le roman du siècle,
o Clle e it bien élevée. r Quelle p o r c h e r ie ! I ("est très sale.l
o C'est kitsch.
o C 'eit une p en o n n e exem plaire. -=»■ Pour p a rle r de la p erson n alité |H|
° C e it u n e p e r s o n n e fermee. ■ o C'eit de m a u va ii goût.
II fa it tout comme il faut. ^ H p ^ T E ET LA L A ID E U R
o C'est du gribouillage.
° Il est in sen sib le.
Pour parler des sentiments : là propos de peintureI
l A » F-AU TÉ..................................................
° J e n e la c o m p r e n d s pas.
> Amitié, page 108 o C'est chargé, là propos des arts
o Je le trouve sym pathique, -Si Pour p a rler des sentim ents : 1 M plastiques et de l'architecture!
fort au plus fort,
o J'a i de l'adm iration / ^ Amitié, page 108 ■ Vous pouvez dire : o Ce n'est pas mélodieux. /
de la iym path ie pour elle, ^ J e la t r o u v e a n t i p a t h i q u e . ■ C f,i'5non / jo li / beau. C’est dissonant. /
■ et je/ l)c ilvez pas u tilis e r m ignon C’est une cacophonie.
o Je l ’adore. ** J e la déteste.
1 P ° u r d e s c h o s e s de g r a n d e t a i l l e . I là propos de la musique!
91
D I V E R S E S A P P R É C I A T I O N A P R O P O S DE. .
A PROPOS D E S P E E S O N N E S
x Ça ne fera p a i date d a m
LE T O U C H E R r est un cordon bleu. LA M O D E
l'hi&toire de la littérature / C'est un excellent cuisinier /
de la peinture ... 1= Ce n'est line excellente cuisinière.!
> Dans un magasin, page 64
-> Si l'appréciation est positive : j
pas une œuvre extraordinaire./ > Habillement, page 51
o C'eit asréable / doux / e it vachem ent bon.
x C 'eit un roman à l ’eau de m e . moelleux / ioyeux. I = C'est trèi bon. I ->Si l'appréciation est positive:
I = C'est ûn roman trop sentimental.I
Si l'appréciation est négative : o C 'eit à la mode.
-> Si l'appréciation est négative : j

o C 'eit déiag réab le / rêche / dur. C'eit écœ urant / im buvable / o II e it chic.
LES SPECTACLES
tnmangeable / in fe c t. o £lle e it élégante,
-> Si l'appréciation est positive : C'eit hade / i a m ia v e u r / mal o Ça vou i va bien.
LES P A R F U M S / LES O D E U R S
a n a iio n n é / trop ia lé / lourd.
o C 'eit d iitra y a n t / d iv e rtin a n t / o Ça vou i va à ravir,
am uôanf / drôle / rigolo. Si l'appréciation est positive: Ça n a p a i de goût.
o Cette robe e it haite pour voui.
o C’e it b o u leven a n t / o Ça ie n t bon. Ça m anque de «sel.
o Ça va bien avec vo i yeux,
ém ouvant / palpitant. o C 'eit parfum é / odorant. ,, C'eit brûlé.
o II vou i met en valeur.
o C’e it le film / le ip ecta cle o J'a im e ce parfum / cette odeur. Ce n 'e it p a i a n e z cuit.
o Quelle c la n e !
de l ’année.
Ça me reite iu r l'eitom ac.
-» Si l'appréciation est négative: Clle e it branchée.
o Ça m ’a m u ie / me d iitra it / I = Ce n ’est p a i digeite.l
/= Clle est à la mode.l
me divertit. o II ie n t m a u va ii ce parfum .
Berk ! ICxprime un dégoût très tort.l
• Il e it chébran. I = Il est à la mode.l
0 C 'eit m arrant comme tout. o Ce parfum e it im u pp ortab le /
C'eit du pipi de chat, /(pour une
écœurant. j| -» Si l'appréciation est négative :
x Cette pièce de théâtre boisson) = Ça n 'a pas de goût.l
o Ça ie n t m auvaii. o C’e it dém odé / d é p a n é / vieux.
¡¡ait un tabac. 1= Cette pièce Exprimer le dégoût, l’écœurement, page 89
de théâtre a du iuccèsl Ça pue. o Clle a m a u va ii goût,
-> Si l'appréciation est négative
Ça chlingue ! S L IE U X o Ça lui va mal.
à propos d'un film ou d'un acteur /
Parler d’un lieu, page 55 o Je ne pourraii ja m a ii mettre ça.
d'une actrice :
LA C U IS IN E C 'eit ringard. Iringard = démodé.I
o C’e it une «série B. I = C'eit un film Si l'appréciation est positive :
de deuxième ordre./ Il e it mal hringué.
-> Si l'appréciation est positive : C 'en pittoreique / rom antique /
[Ùringué= habillé.!
o II en hait trop. I = L'acteur o C 'eit a p p étin a n t. typique.
n'est p a i naturel./ C'eit un coin charmant.
o C 'eit (trèi) bon.
o Le film / Le ip ecta cle a duré Le cadre e it exceptionnel. LES OBJETS
o C 'eit délicieux / excellent /
troii plom bei. Itroii plom ba = La vue e it iuperbe.
iavoureux. Si l'appréciation est positive :
troii heures / trop longtempil
o Délicieuie. cette ia u c e ! C'eit un parad ii. I = Ce lieu
x Clle jo u e comme un pied. o C’e it adapté / conhortable /
est merveilleux./
1 = Clle interprète mal «son rôle.l o Délicieux, ce plat ! pratique / utile / in d iip em a b le.
Si l'appréciation est négative :
x C 'eit un navet. o C’e it un délice. o II e it irrem plaçable.
I = C'eit un mauvais ûilm.l C'eit moche / mal entretenu.
o C 'eit extra / ¡¡ameux. -» Si l'appréciation est négative :
Ce film e it nul / nul à chier. o J e me régale. La déco / la décoration
Itrès grossierI o C 'eit inutile / inadapté /
e it trop chargée.
> Ennui, page 108
o C 'eit une cu iiin e rahfinée. inconfortable,
La vue e it horrible.
• C 'eit exquii. o Ce n ’e it p a i pratique.
C et un vrai taudii.

92
93
D I V E R S E S A P P R É C I A T I O N À P R O P O S DE. .
D I V E R S E S A P P R É C I A T I O N À P R O P O S DE. ,
LE P R IX DE Q UELQUE CHOSE LE TRAVAIL

Si l'appréciation est positive : -» Si l'appréciation est positive : Goûts - Appréciations


o Ce n 'eit p a i cher. o C’e it un travail rem arquable,
o C 'eit bon marché, o Voui avez (trèi) bien travaillé
o Le prix e it équitable. o Bravo. Il n'y a rien à dire,
o C’e it un bon rapport x II a fiait un travail de Romain.
qualité-prix. 1= Il a hait un travail long et dihhicile

x Je l'a i eu pour troii fioii rien.


-> Si l'appréciation est négative :
I = Je l’ai eu pour vraiment pai cher.l
o Son niveau e it ¡¡aible /
Ça vaut le coup. I - c ’eit une bonne
im ufiljiiant / moyen.
affaire./
o Votre travail e it médiocre,
Si l'appréciation est négative :
o C 'eit mal ¡¡ait.
o C 'eit abuiili / exagéré /
o Tout e it à refaire,
exorbitant / h o n de prix /
inabordable. o C 'eit bâclé, 'i) PISTE 35

x Ça coûte le iy e u x de la tête. o C 'eit ni I;ait ni à haire. G f îg e s - Allez, raconte I C o m m en t ça s'est passé avec H élèn e ?
I = Ça coûte beaucoup trop cher.l > Le système scolaire français, page 183 r é d é r ic - C'est une fe m m e re m arq u ab le , séduisante...
Elle a un charm e fou.
Gt rges - Et en plus, elle est très belle.
r é d é r ic - Ce n'est pas le plus im p o rtan t. Elle est intelligente, cultivée, ouverte.
Et, tu sais, elle est un as* dans son dom aine.
Geo rges - Oui, d'accord. M ais qu'est-ce que vous avez fa it ?
Fr é d é r ic - Nous avons beaucoup parlé de B audelaire. C'est son poète préféré.
Gi rges - Et c'est to u t ?
Fr é d é r ic - Ben, oui. Tu n'es pas très ro m an tiq u e, toi.
‘ e lle e st très forte

* propos des personnes, page 90

^ PISTE 36

G' v - Alors, Frédéric, tu le trouves c o m m en t ?


Hélène - Sym pa, m ais un peu rasoir.
Ga b y - || est ennuyeux ?
H tù N E - C'est un in te llo *. Il m 'a te n u laja m b e * * à propos de Baudelaire
p e n d a n t deux heures. Il est fou de poésie.
G' av - Il est p lu tô t m ignon, non ? Il ne te plaît pas ?
Hé l è n e - Si, mais il n'a pas l'air très débrouillard.
■ intellectuel
" re ten ir quelqu 'u n p ar d e s p aro le s sou ven t e n n u yeu ses

3r°P0s des personnes, page 90

94 95

D I V E R S E S A P P R É C I A T I O N A P R O P O S DE. . CONVERSATIONS
4>)PISTE 37 ;) p is t e 40

évelyn e - Qu'est-ce que c'est que cette installation inform e ? p iS c a l - Si on allait voir E ra d ic a to r ? Q u'est-ce q u e t'en penses ?
Q u elle h o rreu r ! )D ie - Ah, non I C'est encore une série B où des types se ta p e n t dessus
J u l ie - C'est le nouveau style de Jean-Yves. Tu n'aim es pas ? to u t au long du film . J e /i'a im e pas la violence.
Ev e l y n e - Je tro u ve ça nul. Dire qu'il peig nait de si belles toiles, Va le voir avec tes copains, si tu veux.
il y a quelques années ! Pascal - Bon. Q u'est-ce que tu proposes, to i ?
J u l ie - Tu exagères. Disons que ça m an q u e d'originalité. Élodie - M a rie -G a la n te avec Brad Stevens. Il p a ra ît qu'il est fantastique.
Év e l y n e - Ah ça, oui I Ça ne fera pas date dans l'histoire de la peinture. p cal - Je suis sûr q u e c'est encore une histoire à l'eau de rose, un tru c
A tten tio n , le voilà ! à te faire c h ia ler* to utes les cinq m inutes.
J e a n -y v e s - Alors, m es chéries, to u t va bien ? ÉI d ie - S'il te p laît I
J u l ie - Oh I Jean-Yves ! Q u elle expressivité, c'est génial I pascal - Bon, d'accord. M ais c'est v ra im e n t p o u r te faire plaisir.
Ev e l y n e - Et cette recherche de fo rm es nouvelles I Sublim e I ’ pleu rer
Il n'y a qu'un m o t : sublim e ! > s spectacles, page 92

y Les arts page 91 ’ inau gu ration d ’u n e e x p o sitio n , notam m ent d e p ein d re

4» PISTE 38
Éd o u a rd - Alors ? Q u'en pensez-vous ?
C a r o l in e - Oh, Édouard I Le cadre est élégant, les plats sont exquis.
M erci de nous avoir fa it décou vrir ce restaurant.
Éd o u a rd - Il m'a été re co m m an d é par Évelyne.
C a r o l in e - Et ces profiteroles, un vrai délice I
S t é p h a n ie - La sauce au chocolat est p a rtic u liè re m e n t savoureuse.
B e n ja m in - En to u t cas, c'est fam eu x. M o i, je m e régale.
C a r o l in e - B enjam in ! On ne parle pas la bouche pleine I
On ne t'a pas appris les bonnes m anières ?
> La cuisine, page 92

4» PISTE 39
M “ E p o ir e t - Q u elle idée tu as eu de nous faire d é je u n e r dans ce boui-boui
m inab le I
M . P o ir e t - Il n'y avait rien d'autre sur l'au toro ute.
M “ E p o ir e t - L'agneau qui baigne dans la graisse, j'ai h o rreu r de ça I
Et m on verre qui n'est pas pro pre I C'est é cœ u ra n t !
M. P o ir e t - C'est vrai que ce n'est pas très bon. M ais c'est m angeable.
M ME p o i r e t - M a n g e ab le ? Infect, oui I
K e v in - M a m a n a raison. C'est v ra im e n t dégueulasse.
M. P o ir e t - Toi, surveille to n langage e t sois poli. Sinon tu vas t'e n prendre
u n e ** I
*café, resta u ra n t d e d e rn ie r ord re “ p ren d re une gifle
> La cuisine, page 92
97

CONVERSATIONS CONVERSATIONS
SENTIMENTS

11 esl" d ' «ne


4
V\i Meui? Noide* * * a ’ * HUMEUR
--------- si------- • Bonne humeur
• Mauvaise humeur

EMOTIONS
• Calme
• Colère
• Compassion
• Confiance
• Contentement
• Curiosité
• Déception

Désespoir
Émotion
Énervement
Ennui
Espérance
La S \V u <?v iûm es I- Gêne / Embarras
M ais pas déíesp¿P-te Honte
Indifférence
y---------------
Indignation / Révolte
Inquiétude / Nervosité
Jalousie / Envie
Joie
Mécontentement
Méfiance
Peur
Regret
Reproche
Soulagement
Surprise

RELATIONS
SENTIMENTALES
6. Sentiments p o u r q u o i tu m ontei x J ’y v a ii le i y eu x ferm éi.
¿ u r t e i gra n d i chevaux ? I = J'ai entièrement confiance./
I z pourquoi tu te mets en colère ?l x On lui donnerait le bon Dieu
Clle e it folle de rage. i a m con fenion. 1= On a confiance
I = Clle est très en colère. I en lui.l

il e it rouge de colère.
j = Il est très en colère. I
H U M EU R EMOTIONS CONTENTEM ENT

Si c'est habituel : ÊTRE C O N T E N T


II e it colérique / coléreux.
Pour s'inform er de l'hum eur -» Pour exprim er un sentiment, o C 'eit (trèi) bien,
Clle i emporte facilem ent.
de quelqu'un : une émotion, vous pouvez utiliser
o C'eit parfait.
o II est com ment au jourd'hui ? les structures suivantes :
o Je i u ii content(e) / enchanté(e) /
o Clle e it de bonne hum eur ? o J 'a i un ien tim en t de honte / M P A S S IO N
ravi(e) de vo u i avoir rencontré.
de liberté.
Il e&t de bon poil, ce matin ? C’e it triite. o Je i u ii heurem e d'a voir
I = Il est de bonne humeur, ce matin ?l o J'ép ro u v e de la curioiité.
le vou i pla im . pu le i voir,
o Je r e n e m du b o n h e u r/
Voui n'avez p a i de chance, o Tant m ieux !
de l'a n g oin e.
BONNE H UM EUR le iu i i déiolé(e) pour voui.
o Je i u i i de bonne humeur. Quelle déveine ! ÊTRE S A T I S F A I T
C A LM E
o Je me s e m de bonne humeur. C'eit moche.
o C’e it ia t iifa iia n t.
x II e it bien luné. I = Il est de bonne o II reite calm e Mon pauvre ! / Ma pauvre !
o Je iu i i ia tiifa it(e)
humeur. I o Clle e it iereine. Pauvre petit(e) ! de votre travail.
x Clle i e lève tou jo u n du bon pied o II a d e i nerfji d 'acier,
Oh ! là, là ! o C'eit bien comme ça.
l = Clle eit toujours de bonne humeur./ o Clle a gardé io n iang-froid.
je com patii. o C 'eit trèi bien.
J ’ai la pêche. I = Je suis en f orme
et de bonne humeur./ Tu n ’a i vraim ent p a i de veine /
COLÈRE pa i de bol ! l=Tu n'as vraiment
C U R IO S IT É
pas de chance.I
> Protester, page 155
M A U V A IS E H U M E U R C’e it p a i drôle. o Je iu i i / ie r a ii curieux de ia v o ir
> Reprocher, page 154
pourquoi il a réagi aim i.
o J e ôuii de m auvaise humeur, o Je iu i i ¡jurieuie. Quel m anque de pot ! I = Quel
manque de chance !/ o J ’a im eraii ia v o ir ce q u ’il a dit.
o II est d'u n e hum eur noire, o J e iu i i excédé(e).
Lors d’un décès, page 38 • Cette critique littéraire a piqué
o Clle e it d ’une hum eur Je iu i i furax. / J'a i le,j boulei. ma curioiité.
m a n acra n te. 1= Je suis furieux.I
o n f ia n c e
x II ne i 'e i t p a i levé du bon pied. / Si quelqu'un montre une curiosité
Quand quelqu'un montre sa colère
Il i 'e i t levé du pied gauche / M éfiance, p a g e 107 excessive, vous pouvez lui dire :
o II i e fâche.
du m auvaii pied. I = il est de J'ai confiance en voui. o Voui êtei bien in d iieret !
mauvaise humeur./ o Clle i 'e i t m u e en colère.
On lui fa it (entièrement) o De quoi je me mêle ?
x Aujourd'hui, elle n ’e ü p a i o II e it en colère,
confiance. o Petit curieux ! IAttention curieux
à prendre avec d e i pincettei. o Clle e it jjurieuie. peut être poiitif (qui s'intéreae à...)
I = Aujourd’hui, elle est de très Clle e it confiante.
x II a une dent contre moi. ou négatif (indiieret). Placé devant
mauvaise humeur./ Il ie fie à voui. le nom. il signifie bizarre, étrange.1
I = Il éprouve de la rancune. I
103

H U M E U R - É MOTI ONS ÉMOTI ONS


Clle fourre son nez partout. x J'e n suis tout(e) retoumé(e) ! | i c o u RAGER INDIGNATION / R E x *
I = Clle est trop curíeme. I I = Je suis bouleversé(e).! OLTE
° C’est in supportabf
Quel fou in eu r ! I = il e&t trop x II a un cœ ur de pierre. Allez !
° Je suis révolté(e) ^
curieux. I I = Il n'éprouve aucune émotion.! Г ourage !
° C'est révoltant / $ ^ égoûtéfe).
0 'hésitez pas !
o Ça me révolte. d u ra n t !
D É C E P T IO N ÉNERVEMENT g N'ayez pas p e u r !
o Quel scandale !
> Mécontentement, page 106 o II est énervé. Vas-y •'
• Je suis outré(e) / £
o C'est une (véritable) déception. o Ça m ’agace / m ’énerve ! >• Protester, pages 1 55 , 169
^ d ig n é (e ).
o Ça m 'a vraim ent déçu(e). J'a i les nerfs en boule. H n E / EM BARRAS
h Je suis énervé(e).l
o Je n aurais ja m a is cru ça d ’eux. , C'est ennuyeux.
INQUIÉTUDE / N E f t .
Ça me tape su r les nerls. V O S IT É
o Je suis déçu(e). , Ça me gêne / m ’e n n u ie .
I = Ça m'énerve.! o Ça m'inquiète / 7^
o Tant pis ! IC'eât dommage, , j e ne sais pas q u oi dire. me trouble. e Préoccupe /
II a pété un cable ! I = Il s'est
mais ce n'est pas grave.I
vraiment énervé.! , j e ne sais pas q u o i faire. o Je suis préoccuper .
, je suis co n fu s(e) / désolé(e) / ^ / troublé(e)
• Elle est vénère. I = Clle est énervée. ° Je suis inquiet / $
D É P R IM E em barrassé(e) / ennuyé(e). , , . , °U cieux.
° Je me fais du so u 0 .
IAttention ennui et ennuyeux ont deux , 1 P ou r elle.
o II a le moral ? ENNUI 1 significations : ils peuvent indiquer ° Cest une preocci,^
qu'il y a un problème, un souci. ... , ,,. dation.
o Ça pourrait aller mieux. > Exprimer l’ennui, page 89 ° J éprouvé de l m o >
1 ou bien l’absence d'intérêt.! ^iétude
o Ça ne va pas du tout. o Je m ’ennuie (à mourir), 0 Ca me donne d u A
> Eiinui. page 105 0 tici
o Je suis déprim é(e) / abattu(e). o Ce travail m ’ennuie. x Clle s ’est fait d u ^
I = Clle était très inq,
buvais sang,
o Ça m ’angoisse. o Je ne fais rien d'intéressant, 'ète.l
IH O K LE x C est une vraie bç>1
o Je déprime. / J ’angoisse. o J e m embête.
I- Il est très nerveux j e ^ e nerfs.
J'e n ai marre de tout. I o J ’ai honte de moi /
Je m emmerde, ¡grossier! > Rassurer, page 120
de ce que j'a i fait.
> Consoler/Réconforter, pao
-» Pour dire qu'on n 'a pas le moral :
° C'est honteux ! 108
x J ’ai le ca fard / le blues. ESPÉRANCE I
0 Vous devriez avoir honte !
I = Je n ’ai pas le moral.I JALOUSIE / E N V IE
E X P R I ME R U N ESPOI R
I * H était rouge de honte.
x II a le moral à zéro.
I = Il n'a pas le moral.I > Espérer, page 170 1 T’as pas honte ? 0 J'aimerais être à .
„ , ,+ place.
o J ’ai bon espoir / de l ’espoir, T , o fa me fait envte.
o J ’espère que je réussirai, o Je suis jaloux de /,
D É S E S P O IR B W 'F É R E N C E U(.
o J'éprouve de la /0 ,
o Je souhaite réussir l'examen. , . °Usie.
o Je suis découragé(e). 0 Со m 'est égal. 0 Je vous envie.
0c
o C’est désespérant. Quelques proverbes ! esi com m e vous voulez. 0 Clle est envieuse
pour ne pas désespérer :
o J'a i perdu mes illusions. 1 Cela m 'indiffère. *11 est ja u n e d ’enV[
o La situation est critique I = Il est très envie^ ^'
B w e m ’im porte !
m ais pas désespérée,
1 J fc n ’en fiche. *£lle est verte de j Q.
É M O T IO N
o L’espoir fa it vivre, l=Clle est très jaloui ( ° u<i^e-
J ^ eTr>'en fous.
o Je suis ému(e). o Tant qu'il y a de la vie, * Il est ja lou x com ^
o Ça me bouleverse. il y a de l ’espoir.
choisir, page 32 1
= Il est très jaloux, j e tigre.
105

É M O T IO N S
JOIE SE P L A I N D R E f ia n c e
o Dommage ! / H élai ! /
M alheurem em ent !
o Je i u i i heureux / joyeux, > Protester, page 155 Confiance, page 103
o Quel dommage !
o Je ôu ii fière d ’elle. > Reprocher, page 154 e me m éfie de lui.
o II e it dommage
[Attention ! Si être fier de quelqu'un o J'e n ai au ez. /e iu ii méfiant(e).
eit positif, Tu et. fier de tel ? peut être
q u ’il ne p u in e p a i venir,
J'e n ai r a i le bol ! ¡e ne lui fa ii p a i confiance.
un reproche ironique et il eit fier iam
I = J'en ai vraiment aaez.l o Je regrette
complément signifie il eit orgueilleux.I que ce ne io it p a i p on ible.
o C’e it épatant ! Si vous avez mal :
üR o Je iu i i déiolé(e)
x II e it heureux comme un roi. o A ïe ! de ne p a i la voir.
¡ appréhende io n retour.
1= Il eit trèi heureux.! o Ce que j ’ai mal ! o C’e it bête / idiot / itu p id e !
,e ne i u i i p a i ranuré(e).
x Clle e it gaie comme un pim on. 0 J 'a i un mal de tête • Je déplore cette iituation.
I = Clle eit joyeuie.l je préfère ne p a i regarder,
im upportable.
C 'eit con !
x II reip ire la jo ie de vivre. > Si vous allez mal, page 53 e redoute i e i critiquei.
I = Il eit toujoun joyeux. I > Protester, pages 155 et 169
> Chez le médecin, page 188 l'ai peur.
• Je me réjou ii de votre bonheur. e iu ii anxieux / terrifié /
Si vous êtes fatigué(e) : R E PR O C H E
Chic ! /C h ou ette ! / épouvanté.
o Je n'en peux p lu i !
Cool ! / Génial ! / Super ! Ça me fa it peu r / > Protester, page 155
o J e iu i i mort(e) (de fatigue) ! > Reprocher, page 154
me panique / me terroriie.
J e i u i i crevé(e) / kapout !
M ÉCONTENTEM ENT C’e it a n g o in a n t / SE R E P R O C H E R
J'e n ai plein le i bottei ! épouvantable / terrifiant. Q U E L Q U E CHOSE
Ê T RE M É C O N T E N T 1= Je suis trèi fatigué(e).I
le panique. o J ’ai eu tort,
> Protester/Reprocher, pages 1 5 4 ,1 6 9 -» Si vous avez trop de travail : C’e it la panique. o J'a i honte.
o Ça m'agace, o J ’ai trop de travail, J'ai été prii(e) de panique,
o J'a i d e i regreti / d e i rem ordi.
o Ça m ’ennuie. o J e n'y arrive plu.i ! le craim q u ’il ne io it p a i
o J ’a u ra ii dû / Je n ’a u ra ii p a i dû
o J e i u i i débordé(e). d ’accord.
o J e ne i u i i p a i content(e) de lui. accepter ia propoiition.
Il en a été quitte pour la peur. /
o J e i u i i mécontent(e) du réiultat. Si vous reprochez quelque chose o J ’a u ra ii m ieux fa it de reiter
Il a eu p lu i de peur que de mal.
o Zut ! à quelqu'un : à la m aiion.
I = Il a eu peur maii i'en eit sorti
M erde ! o Dei fle u n , vo m croyez sam dommage./ o Si j ’a v a ii iu , j ’y ie r a ii allé(e).
q u ’il m'en offrirait ? II tremble de peur. 1= lia trèi peur.l o J ’ai fa it une bêtiie.
o II ne peut p a i fa ire attention ! Clle a eu une peur bleue. o Que je i u i i bête !
Ê T RE I N S A T I S F A I T
o Quel bruit ! / Quelle odeur ! 1= Clle a eu trèi peur.l Que je i u i i con(ne) !
o Ce n ’e it p a i ia tiifa iia n t. o Oh ! Ce type ! l'ai eu une de ce i fr o u n e i /
o Je ne i u i i p a i ia tiifa it(e) o Tu ne te rend,j p a i compte ! trouillei. I = J’ai eu (trèi) peur.l SOULAG EM ENT
de votre travail.
x J'e n ai p a r -d e n u i la tête. o Ça me calm e / tranquilliie.
o Ça pourrait être mieux, IJe ne peux plui iupporter ça.l gret
o Je i u i i ran u ré(e) / ioulagé(e) /
o C’e it nul. Clle ne m 'a p a i calculé(e).
C 'en regrettable ! tranquilliié(e).
• Votre propoiition 1= Clle eit paaé(e) iam faire
attention à moi.l O'eit (vraiment) dommage ! o Tant mieux.
ne me convient p ai.

1 07

É MOTI ONS ÉMOTI ONS


o Ouf ! o C'est un grand malheur, lP l'aime beaucoup. Attention, si vous dites «Je suis allé(e) au
O lL
х On Га échappé belle. / On a eu o Quel m alheur ! cinéma avec mon ami(e)», on comprendra
c je l'aime bien.
mon petit ami / ma petite amie.
chaud. I = On a évité un danger./ o Cela m 'attriste / cntion. je t'aime est une déclaration Alors qu'un ami ou une amie ne sous-
me désole / me peine. j-ymour tandis que je t'aime beaucoup entendent que de l’amitié.
gii référence à de l'amitié et je t'ainre Par contre, mon ami Christian ou mon
S U R P R IS E o J'ép ro u ve du chagrin / )j(,„ à de l'estime.! amie Frédérique sont ambigus et peuvent
de la tristesse / de l'amertumeM être employés dans les deux cas.
о Ah bon ? / Vraiment ? o j'ai beaucoup d ’affection pour lui.
o Ça me fait de la peine,
о Tiens ! / Oh ! 0 i ai de l ’amitié / de l'estime /
o II est peiné / triste / inconsolable du respect pour elle.
о C'est étonnant / surprenant. E X P R I M E R L ’A T T I R A N C E
> Lors d’un décès, page 38
i C’est un pote. Ipote = copain!
о Ce n'e&t pas croyable ! o Clle est attirante.
о Рал possible ? o II est séduisant. [Attention, ne signifie
SE C O N S O L E R
о Ça alors ! h OUR pas charmant qui veut dire adorable./

о Ça m 'étonne / me surprend, o Ça me console, o Clle me plaît.


D É C RI RE D E S R E L A T I O N S
o C'est rassurant, ENTRE d e u x p e r s o n n e s o II m'attire.
о Comment ?
o Ça me réconforte. o Clle a du charme.
о Incroyable ! OIls flirtent.
> Soulagement, page 107
о J e n'au rais ja m a is cru / o Ce n ’est qu'un flirt, D É C L A R E R S ES S E N T I M E N T S
im aginé ça (de sa part),
o Ils sont ensemble.
о J e suis étonné(e) / CONSOLER / RÉCONFORTER o Vous me plaisez (beaucoup),
o Ils sortent ensemble.
surpris(e) / stupéfait(e). o J e t'aime.
> Rassurer, page 120 ! o II est amoureux. /
о Quelle surprise ! • J e vous aime.
o Ça arrive à tout le monde, Clle est amoureuse.
о Vous plaisantez ?
o Ça va passer, o Ils sont tombés amoureux
x II est resté bouche bée. I = Il est (l'u n de l'autre), D O N N E R DES P E T I T S N O M S
o Ce n'est pas grave.
reité la bouche ouverte de surprise.1
x Clle lui remonte le moral.
o II est passionné.
x Je n'en crois pas mes yeux. o Mon amour.
I = Clle le / la réconforte.! o C’est son a m a n t/s a maîtresse.
Quoi ? / Hein ? o Mon chéri / Ma chérie. [S'emploient
iCes deux termes sont maintenant
moins souvent qu'autrefois./
C'est une blague ? / S a n s blague ? moins employés.!

C'est pas vrai ? Attention, les Français n’hésitent pas


RELATIONS à employer certains noms d'animaux
P R É S E N T E R SON P A R T E N A I R E
J ’en reviens pas. S E N T IM E N T A L E S comme : mon lapin / mon canard /
mon poussin / mon chat...
Tu rigoles / déconnes ? l=Tu te 0 C'est mon ami / mon petit ami /
moqueó de moi. c'est рал vrai ?/ mon compagnon / mon mari.
A M IT IÉ
c C'eôf mon amie / ma petite
P A S S E R A L ’ A CT E
o C'est un ami / une amie. am ie / ma compagne /
T R IS T E S SE
ma femme. o Donnez-moi un baiser.
o Je suis un ami / une amie
E X P R I M E R SA P E I N E
de Tristan. C'est mon époux / mon épouse. Cmbrasse-moi.
o C’est un copain / une copine. C'est mon copain / ma copine. J'a i envie de toi.
о C’est m alheureux /
désolant / affligeant, o Je l'estim e beaucoup. C'est son mec / sa nana.
Pour la suite, demandez à un Français
о J 'a i de la peine. o J e la respecte.
C'est âa meuf. Imeuf = femme / ou à une Française !
Petite amie!
109

RELATI ONS SE N TI ME NT AL E S RELATIONS SENTIMENTALES


CONVERSAT ION S ) p IS T E 4 3

„« g U é r in - Ah, Paul I Te voil^ ! Je suis inquiète pour Sophie,


elle n'est pas enc£>re rentrée.
^ g u é r in - Elle est très en re ta rd ?
^ ..■> g u é r i n - Elle d evrait #tre-| à depuis une heure.
g u é r in - A rrê te de te faire? du m auvais sang ! Tu te fais beaucoup
tro p de souci poU 1" elle. C est une grande fille m ain ten a n t.
g u é r in - Tiens I J'entends s ° n Pas dans l'escalier.
|V1. g u é r i n - Tu vois, j'avais ra ¡soi- Tu es rassurée m a in te n a n t ?
g u é r in - Ah, te voilà I Où étais-tu ?
st ,,Hie - Je suis allée che2 Noém ie. Elle voulait m e m o n tre r
sa nouvelle g u it^ re -
w, g u é r in - Tu aurais pu me prévenir ! Le té lép h o n e, ça existe I
P IS T E 4 1
> inquiétude/Soulagem ent, pages 105,
A n t o in e - C'est génial. J'ai gagné un voyage à Tahiti I
F r a n c in e - Pas possible I C'est super ! Qu'est-ce que t'as fait
pour le gagner ? PISTE 44

A n t o in e - J'ai participé à un concours radiophoniqu e, e t voilà. G 1R G ET T E - Vous savez, il paifaît qu'Alexandre, le nouveau, est devenu l'adjoint
F r a n c in e - Je t'en vie I Tu ne veux pas m 'e m m e n e r avec to i ? de Favier, le directeur du m arketing.
A n t o in e - Désolé. La place est déjà prise. Si io n e - Ça alors ! Dites ¿ onc' M - M usil d oit ê tre fou de rage.
F r a n c in e - Ah oui ? Et tu pars avec qui ? GbORGETTE - Je vous crois. Il ^ ta it v ert de jalousie. Avec ses 15 ans d'ancienneté,
A n t o in e - Avec Sophie. voir ce p e tit pjs1t onr|é* lui passer devant... Vous im aginez ?
Fr a n c in e - Sophie D uquesne ? S io n e - Bien sûr. Je n 'a i*™ rais Pas ê tre a sa P|ace-
A n t o in e - Oui. Ge o r g ette - Q uand m êm e, j i e "'aurais jam ais cru Favier capable de faire ça.

Fr a n c in e - C'est ta nouvelle copine ? * quelq u 'u n qui ob tient un p oste grâce à s e s relation s

A n t o in e - Non, mais elle p ourrait le devenir. > Jalousie, page 105

F r a n c in e - Je vois.

> Jalousie / Joie / Surprise, pages 1 0 5 ,1 0 6 ,1 0 8 ' PISTE 45

i1 r c - V ra im e n t sym pa, c & Thierry !

4 > ) P IS T E 4 2 Yan - Q uel Thierry ?


M arc - Celui de la c o m *.
P a s c a le - Salut, Brigitte. Ça va ?
v n - M o i, je ne le sens pflas Je ne 'ui fais Pas confiance. Je pense
B r ig it t e - Ça p o u rrait aller m ieux.
qu'il serait prêt à v i ^ re Père e t m ère pour avoir une pro m o tion,
P a s c a le - Q u'est-ce qui t'arriv e ? me - Ah, oui ? P ourtant, il1'13 proposé de l'aide pour le dossier Lam bert.
B r ig it t e - J'ai le cafard depuis que M a rc est en stage à Londres. n - M é fie -to i I II doit ê î tre encore en train de p ré p a rer q uelque chose.
P a s c a le - Ce n'est pas la fin du m onde. Il revient quand ? Il ne fa it rien gratu itement.
B r ig it t e - Le mois prochain. ' com m unication

P a s c a le - Allez, courage I Un mois, c'est vite passé. M éfiance, p a g e 10 7

> Déprime, page 104

m
110
C ONV ER SAT IO NS
CONVERSATIONS
4» PISTE 46
Pa u l Alors, tes vacances ?
Gérard M e s vacances ? Pas terribles ! Je m e suis ennuyé à m o u rir :
je m e suis cassé la ja m b e le p re m ier jour.
Pa u l Oh, m on pauvre I Pas de b o l* I
Gérard J'ai donc dû rester au chalet sans rien faire.
Pa u l Aïe I Aïe I Aïe I C'est sûr que ce ne devait pas ê tre génial pour toi.
G érard Des vacances co m m e ça, j'en veux plus. Et les tiennes, au fa it ?
Pa u l Pour m oi, c'était v ra im e n t c h o u e tte I J'en suis ravi I
Gérard On dirait !
Pa u l M o i qui suis un tr o u illa rd ** de p rem ière, j'ai fa it du saut à l'élastique
e t, encore m ieux, j'ai renco ntré une fe m m e extraordin aire.
Tu im agines ?
G érard O ui, je vois ! Et quand est-ce que tu m e la présentes ?
* p as de chanj
" p eu r!
> Contentement / Mécontentement / Peur, pages 1 0 3 ,1 0 6 ,1 0 7

4 }) PISTE 47

S y lv ie - Salut, Cécile ! Alors, quoi de n e u f ?


OPINION - PENSEE
C é c ile - Une sale nouvelle.
S y lv ie - Ah, oui ? Q uoi ?
C é c ile - Figure-toi que j'ai travaillé p e n d a n t to u t ce tem ps sur m a thèse
e t voilà que m on d ire cteu r de recherche a eu le c u lo t* de publier
un article qui est la copie intégrale d'un de m es chapitres
e t de le signer de son nom .
S y lv ie - C'est pas vrai ? Et qu'est-ce que tu vas faire m a in te n a n t ?
C é c ile - Qu'est-ce que tu veux que je fasse ? Jen'ai plus que m es yeux
pour pleurer. Ça m e dégoûte de travailler avec des gens com m e ça.
C'est révo ltan t !

> Indignation / Révolte, page 105

112

C ONV ER SAT IO NS
OPINION
PENSÉE

POINT DE VUE p.116


• Demander son avis
à quelqu'un
• Donner son avis
• Partager un point de vue
• Approuver un point de vue
en émettant des réserves
• Adopter une position neutre

APPROBATION p.117
• Demander à quelqu'un
son approbation
• Exprimer son approbation
• Exprimer sa désapprobation
• Exprimer une condition

CERTITUDE p.118
• Exprimer la certitude
• Exprimer le doute

ÉVENTUALITÉ
Exprimer la possibilité,
la probabilité
Exprimer l'impossibilité

CONSEIL
• Demander un conseil
• Donner un conseil
• Déconseiller
• Mettre en garde
• Rassurer

SOUVENIR p.120
• Se souvenir
• Ne pas se souvenir
7. Opinion - Pensée jesuis partiellem ent / E X P R IM E R SA D É S A P P R O B A T IO N
en partie d ’accord.
o J e ne partage pas votre avis,
Ça se peut.
o II désapprouve notre décision,
Mouais...
o Nous n'avon s pas
la même opinion.
o J e pense / trouve / crois jO P T E R U N E P O S IT IO N N E U T R E Je ne suis pas d 'accord.
POINT DE VUE o
qu'il exagère, Ça m est égal. o Ce n'est pas vrai.
o J'estim e que c'est inutile, Ça n'a pas d'im portance. o Absolum ent pas.
D E M A N D E R SO N A V IS
À Q U E L Q U ’U N
o Pour ma part, je préfère le traii Peu importe. o Bien sû r que non.
o Si vous voulez mon avis, • Je suis hostile
> Interroger / Questionner, page 140
il vaut mieux s arrêter là. à cette proposition.
o Quel est votre point de vue ?
Ipoint de vue = avis] o Ça ne m 'étonnerai! pas
Si vous voulez être plus direct :
q u ’il y ait de la neige à Noël.
o À votre avis. est-ce que o Vous avez tort !
c'e&t intéressant ? x Elle a une idée fixe.
I = Clle a une Idée obsessionnelle./ j M ANDER A Q U E L Q U ’U N o Vous plaisantez ?
o J'a im era is avoir votre aviâ. N A P P R O B A T IO N
x II se fiait des idées. o Vous vous trompez.
o Pouvez-vous m 'expliquer I = Il imagine quelque chose de faux.] C'est bien comme ça ? o Hors de question !
pourquoi il a fiait cela ?
l'ai bien fiait, non ? Il a tout fiaux.
o Qu'en pensez-vous ?
PARTAGER U N P O IN T DE V U E j D’accord ? Quelle drôle d 'id ée !
o Qu'est-ce que vous en dites ?
o C’est aussi mon avis, Tu rigoles ?
o Quelle est votre opinion ?
o Nous sommes du même avis, .•(PRIMER SO N A P P R O B A T IO N £f puis quoi encore ?
o Vous êtes d'accord avec moi ?
o Je pense comme vous, Il se met le doigt dans l'œil.
o Voua pensez que c'est bien ? Bien entendu. / Bien sûr.
1= lise trompe./
o Je suis de votre avis, C'est vrai, / évidem m ent.
o Vous croyez que ça en vaut Elle est à côté de la plaque.
la peine ? o Je suis (entièrement) d accord Vous avez bien fiait. I = aie se trompe totalement./
avec vous.
Vous avez (bien) raison.
• Nous sommes en tous points
D O N N E R SO N A V IS Bien sûr que oui. D É S A P P R O U V E R
d ’accord. DE M A N IÈ R E A T T É N U É E
> Exprimer une appréciation / Préférence, page 86 Absolument. / Cfifiectivement. /
£n efifiet. / Exactement. / o Ce n'est pas sûr.
o À mon avis, c ’est le prem ier
A P P R O U V E R U N P O IN T DE V U E ! Tout à fiait, là la place de oui!
le meilleur, o J e me le demande,
E N É M E T T A N T DES RÉ SE R V E S f l
c 'est ça.
o D’après moi, il repartira en juin, o J e ne suis pas tout à fiait
> Exprimer le doute, page 118
Mon supérieur m ’a donné d'accord,
o En ce qui me concerne, > Exprimer la possibilité, la probabilité, page 118
I? fieu vert. I = Mon supérieur
je n'aim e pas la chasse, o Pas vraiment. / Pas tout à fiait,
o C’est bien possible. 'fl a donné l’autorisation.I
o II me sem ble que l'autre o Pas toujours,
o Je n ’ai rien contre, He nous donne carte blanche.
est plus clair, Clle nous laisse agir comme nous o J e n ’en suis pas si sûr(e).
o Peut-être bien.
o J'a i l'im pression qu'il va pleuvoir. ,e souhaitons./

116 1 17

P O I N T DE V U E APPROBATION
o J'hésite. I dei Chances q u ’il pleuve o À ma place, que fieriez-vous ?
E X P R IM E R U N E C O N D IT IO N
o J'a i un doute. / J ’en doute. WL soiï ly a dei c^ancei = ‘I eit o Vous avez une suggestion ?
o J ’accepte à condition
o Je ne suis pas convaincu(e). m U le l o Qu’est-ce que vous fieriez
que vous baissiez le prix,
ça ле peut. à ma place ?
o Nous.pouvons signer le contrat o Je n'en suis pas (si) sûr(e).
o J e suis sceptique, Ж pouvez aussi utiliser le verbe T’as une idée ?
i i vous êtes d ’accord.
o Si j'a v a is les moyens, je fierais o J e n'y crois pas trop, Гdev;,ir:
t ¡I n'est pa& encore arrivé,
ce voyage avec vous. o C'est douteux. D O N N E R U N C O N S E IL
« l o i f être malade, lu doit
o À moins d'avoir un empêchement, À ce q u ’il paraît, elle aura > étre f imagine quel > Donner son avis, page 116
je serai présent(e) à la réunion. une augmentation. o II vaudrait m ieux / fiaudrait
Pas possible ! partir tôt.
B iM E R L 'IM P O S S IB IL IT É
o Je vous conseille de prendre
Pour exprim er un doute plus fo f l L. E x p rim e r la certitude, page 118
CERTITUDE vos billets à l'avance.
vous pouvez utiliser : L Exprimer le doute, page 118
o C’est surprenant. o Je vous recom m ande le menu.
b Ce n ’est pas possible,
E X P R IM E R LA C E R T IT U D E o Ça m ’étonnerait ! o Vous devriez dorm ir plus.
o C’est impossible,
o C'est évident / clair / o À votre place, je prendrais le TGV.
o C'est exclu,
sû r / certain ! o Si je t a is vous, je partirais
o C'est hors de question,
о II n'y a pas de doute. ÉV EN TU A LIT É au x Antilles.
с II y a peu de chances
o J ’en suis certain(e) / y a q u 'à prendre le bus.
que cela arrive, ly a qu’à = il n’y a qu'à]
sûr(e) / persuadé(e).
o C'est improbable.
o Je vous assure.
E X P R IM E R LA P O S S IB IL IT É , 11 T'as qu'à lui dire que tu étais
LA P R O B A B IL IT É I 0 C’est peu probable. m alade. It’at qu'à = tu n'ai qu'à]
o Sans aucun doute.
o C'est (bien) possible. Je serais toi. je lui dirais la vérité.
IAttention. contrairement aux apparences,
лат doute, certainement et iûrement o II est (bien) possible Tu fierais mieux de te taire.
n'expriment qu'une forte probabilité : que cela se soit passé ainsi. Rien ne t'em pêche d 'a ller le voir.
Je viendrai лат doute voué voir demain
(ii c'eit poaible).
o C'est une possibilité, Si tu veux un conseil,
Si voui voulez exprimer une certitude, o C’est une éventualité, РМ / >e r U N C ON S E I L arrête de fiumer.
voui pouvez utiliser лат aucun doute.I
o II n 'est pas im possible
| Demander son avis à quelqu'un, page 116 Vous pouvez aussi utiliser
h J'e n mettrais ma main à couper. qu'il dise la vérité.
Г Déconseiller, page 120 l'im pératif (attention à l'intonation,
I = J'en iuii iûr(e).l
O Il se pourrait bien qu'il neige- ne soyez pas trop directif !) :
x J ’en mets ma main au fieu. besoin d ’un conseil.
I = J ’en i u i i àûr(e).] O éventuellem ent. / Peut-être. o Si vous avez mal aux dents,
dem ande ce que
o C'est faisable. allez chez le dentiste !
fiaire.
o C’est probable. o Prenez le métro, c'est plus rapide !
E X P R IM E R LE D O U T E ■ ^ K d r a ió que vous me donniez
o Probablement. 1 Votr<‘ avis. -> Et vous pouvez utiliser l'indicatif :
o C'est vrai ?
o Il est probable q u ’il viendra. dirais vous dem ander o C’est bien simple, vous
o Vous en êtes sûr(e) ?
[ Un соnseil. téléphonez et vous prenez
o Ça dépend, o Sans doute.
| ' Ue ■' f'C’nseillez-vous de fiaire ? rendez-vous avec le docteur.
o Pas fiorcément. o Peut-être bien que oui.

CERTITUDE - ÉVENTUALITÉ CONSEIL

-
SOUVENIR CONVERSAT ION S
D É C O N S E IL L E R
> Rappeler quelque chose à quelqun’un, page 139
o Ce n'est pas.la peine. Opinion - Pensée
> Rappeler quelque chose, page 169
o Ça n ’en vaut pas la peine,
o Je ne vous le corneille /
recom m ande pas. SE S O U V E N IR

o Vous ne devriez pas accepter. o Je me rappelle ma visite à Rome,


Ce serait bête de fiaire ça. o Je me souviens de son arrivée. j

o Je ne l ’oublierai pas.
M E T T R E E N GARDE o Ça me rappelle quelque chose,

o Attention ! o II se remémore les élections,

o Faites (bien) attention ! o Clle évoque sa jeunesse,

o J e vous préviens que la route o J 'a i un vague souvenir


de cette histoire, 4 ° ) P IS T E 4 8
est verglacée,
o Méfiiez-vous. Ce virage o II a une mémoire visuelle / LE JO U R N A L IS T E - M onsieur, pensez-vous que l'équipe de France de rugby
sensorielle / auditive. re m p o rte le prochain M o n d ia l ?
est dangereux.
x Clle a une mémoire d'éléphant. I U N S P O R T IF - Oui, bien sûr I
o Soyez prudent(e).
[ = Elle a u n e très b o n n e m é m o ire .] J LE JO U R N A L IS T E - Et vous ?
Fais gafifie ! 1= F a ii a tte n tio n H
J 'J P A S S A N T - Je suis d'accord avec m onsieur, ce sont les m eilleurs.
LE JO U R N A L IS T E - M esd am es, pensez-vous que l'équipe de France
N E PAS SE S O U V E N IR I
R A SS U R E R de rugby re m p o rte le prochain M o n d ia l ?
o J e ne me rappelle pas. Une ven d eu se - C'est probable.
> Promettre, page 116
o J e ne m ’en souviens pas. 1 " ! CLIEN T E - J'en d o u te, les A ustraliens sont très forts.
> Promettre / Rassurer, page 168
o Ça ne me dit rien. IA tte n tio n : ,£ CLIEN T E - M o i, je ne sais pas. Je m 'en fic h e * c o m p lète m en t.
o Ça va aller.
ce tte expression p e u t s ig n ifie r a u s si M L e JO U R N A L IS T E - M onsieur, pensez-vous que l'équipe de France de rugby
o Ça va s'arranger ! je ne sais pas ou je n'en ai pas envie.j re m p o rte le prochain M o n d ia l ?
o Ce n 'est rien, o II perd la mémoire. U n c y c l is t e - Je n'y crois pas tro p . Je suis sceptique.
o Pas de problème. o Clle a tout oublié de notre histoire ça ne m in te re sse pas
Donner son avis, page 116
o Ne vous en fiaites pas. o J'a i la mémoire qui flanche.
I = Ne v o m in q u ié te z p a s.]
o Tu n ’as pas la mémoire des dates, PISTE 49
o Vous pouvez com pter su r moi.
I = Vous pouvez a v o ir c o n fia n c e
x II a la mémoire courte.
'a t r ic e - Francis, tu penses que tu auras to n b ac* ?
I = Il o u b lie v ite .]
en m o i./
a n c is - M ais oui, papa, tu vas voir. Ça va m archer.
o Comptez su r moi ! x J'a i eu un trou de mémoire.
I = Je ne m 'e n su is pas s o u ve n u .] | 'trice - Je suis un peu inquiet pour toi ; tu n'as pas v ra im e n t révisé
Ne t'inquiète pas ! les m a th s **.
x Ça lui entre par une oreille,
T’inquiète ! <a n c i s - T'en fais pas, j'ai un bon niveau.
ça lui sort p a r l ’autre.
Tu vas voir, ça va marcher. I = Il ne m ém orise rie n .] j Patrice - M ouais. J'espère que tu as raison.
* b a c calau réat : ex am en de fin d 'étu d es sec o n d a ire s a van t l'en tré e à l'u n iv ersité
“ m athém atiques

*■ Rassurer, page 120

120 121

SOUVENI R CONVERSATIONS
4 }) P IS T E SO jo) PISTE 52

¿o - Bon, c'était très réussi cette c rém aillère. V o tre nouvelle m aison
M . VERD O N - Il est possible que j'aille à Paris le w e e k-e n d prochain.
est super. M ais je dois p a rtir m ain ten a n t. J'ai de la ro u te à faire.
C'est la pre m ière fois. Q ue m e conseillez-vous ?
C o m m en t je rejoins la rocade O uest ? Je reprends le m ê m e chem in
M . La m b e r t - En cette saison, il fa u t que vous preniez des v ête m en ts chauds.
à l'envers ?
M . VERD O N - Oui.
0 imy - O ui, c'est le plus sûr.
M . La m b e r t - Em portez aussi un im p erm éa b le e t un parapluie !
[ éo - C'est bien possible, m ais ça m e fa it faire un sacré détour.
M . VERD O N - Oui, e t quoi d'autre ? Y a pas plus court ?
M . La m b e r t - Si j'étais vous, je ne prendrais pas l'avion, il est toujours oimy - Tu peux prendre la D 25 à la sortie du village. M ais m éfie-to i,
en retard. la rou te est souvent verglacée la nuit.
M . VERD O N - Ah, bon ? éo - T 'in q u iè te pas. Je ferai gaffe ! Allez, au revoir.
M . La m b e r t - Oui. Et là-bas, faites a tte n tio n à v o tre portab le ! To ny - Salut, re n tre bien !
Il y a beaucoup de vols en ce m o m e n t.
/ iy r ia m - Au revoir I Sois p ru d en t !
M . VERD O N - Ah, oui ?
>• Conseil, page 119
M . LAM BERT - Oui, oui. M éfiez-vous !
M . VERD O N - Bon, je vous rem ercie m ais je crois que je vais rester
à Toulouse. C'est plus sûr.

> Conseil, page 119

4» P IS T E S I
Lé a - Je n'ai plus rien à lire. Qu'est-ce que tu lis en ce m o m e n t ?
A m é l ie - Je viens de fin ir le d e rn ie r Eifel. Il est pas m al.
Lé a - Eifel ?
A m é l ie - A rsène Eifel. Ne m e dis pas que tu ne connais pas.
Lé a - Ça m e d it quelque chose. M ais je n'ai pas la m é m o ire des nom s.
A m é l ie - Tu ne te souviens pas de lui ? C'est l'au teur du rom an que je t'ai prêté
l'été dernier, La m é m o ire des sources. Tu l'avais bien aim é, je crois.
Lé a -Ah, oui ! Je m e rappelle m ain ten a n t, ça se passait en Grèce.
C 'était v ra im e n t bien. Et son d e rn ie r livre, tu crois qu'il m e plairait ?
A m é l ie - À ta place, je lirais p lu tô t son to u t prem ier, S o u ve n irs en cascades.
C'est l'histoire d'un e princesse égyp tien n e qui se réveille au x x i8 siècle
Je te le conseille, il y a to u t ce que tu aim es : passion, aventures,
suspense e t c'est p lu tô t bien écrit.
Lé a - Tu crois ?
A m é l ie - Fais-moi confiance I
léa - D'accord. Tu m e le passes ?
A m é l ie - M ais je ne l'ai pas e t il est épuisé. Tu ne le trouveras plus en librairie.
Va à la b ib lio th èq u e !
> Conseil/Souvenir, pages 1 1 9 ,1 2 0

123
122
CONVERSATIONS
CONVERSATIONS
VOLONTÉ
VOLONTE

INTENTION

• Ne pas vouloir
• Ne plus vouloir
• Questionner quelqu'un
sur ses projets
• Projeter
• Désirer / Souhaiter

DEMANDES. ORDRES
ET DIRECTIVES p.
• Demander à quelqu'un
quelque chose
• Demander des instructions
• Donner des instructions /
Dire comment faire
• Donner un ordre
• Réagir à un ordre

PERMISSION p.
Demander une permission
Permettre
Annoncer une permission
Refuser une permission
DEM ANDES, ORDRES
8. Volonté !e compte (bien)
ET D IRECTIVES
a v o i r une explication.
Vion objectif, c ’est de devenir
avocat(e).
D E M A N D E R A Q U E L Q U ’U N
je pars / Je vais partir à Bruxelles DE FAIRE Q U E L Q U E CHOSE
dans un mois.
> Demander de l’aide, page 15
INTENTION N E P L U S V O U L O IR ■ /e passerai sans doute
>■ Demander de l’aide ou un conseil, page 66
dans la soirée.
o J e n'ai plus envie de le voir, o Cela ne vous dérange pas
y Exprimer la certitude, page 118
V O U L O IR o Je n 'ai plus l'intention de partir.i de garder les enfants ce soir ?

o Je ne tiens plus à obtenir ce poste, o Pourriez-vous a va n cer un peu,


-» Si ça ne dépend que de vous : ! S IR E R / S O U H A IT E R
o Plus question de partir, s'il vous plaît ?
o J'a i décidé d'arrêter de fumer. > Espérance, page 104
o II se désintéresse o Pouvez-vous me dire
o J e tiens à p artir le plus j'a i (bien / très) envie où se trouve la photocopieuse ?
de la photographie.
rapidem ent possible, d 'aller à la plage. o Vouô pourrez le faire pour lundi ?
o Clle se détourne de sa passion j
o Je veux suivre un cours pour le sport. J'a i hâte d ’arriver.
o Cst-ce que vous pourriez
d'inform atique. ¡e souhaite un m eilleur travail.
Je laisse tomber. / = J'abandonne./ I me rem placer demain,
o Je souhaite déménager. Pourvu qu'il ne pleuve pas si ça ne vous dérange pas ?
dim anche ! • Pourriez-vous avoir la gentillesse
-» Si ça ne dépend pas de vous : Q U E S T IO N N E R Q U E L Q U ’U N j Tout ce que je souhaite, de ne pas fu m er ici ?
o Je voudrais que vous m 'écoutiez SU R SES PROJETS 1
c ’est que vous soyez heureux.
cinq minutes. • Auriez-vous l ’amabilité
o Qu'est-ce que vous envisagez Vivement le week-end !
J'aim erais qu'il vienne vite, de m'ouvrir la porte ?
o de fa ire ? ■
Si seulem ent il réussissait Tu pourras / peux me prêter
o Je souhaite qu'il fasse beau. o Que comptez-vous fa ire ? son bac ! Ibac = baccalauréatI ta bagnole / caisse, s'il te plaît ?
o Quelles sont vos intentions / ü le désire changer de vie. Ibagnole. caisse = voiturel
N E PAS V O U L O IR
objectifs / projets ?
Tu veux quoi
o Qu'est-ce que vous pensez fa ire ? pour ton an niversaire ?
o J e ne veux pas arriver en retard. D E M A N D E R DES IN S T R U C T IO N S
o Où est-ce que vous aimeriez J'en ai trop envie !
o J e ne voudrais pas vous gêner. o Qu'est-ce que je dois fa ire ?
aller en vacances ?
o Je n'ai pas l'intention Avec la marque de l'incertitude o Comment est-ce que ça
Qu'est ce que tu nous prépares ?
de me laisser faire. ou de la politesse :
IÀ quelqu'un qui fait quelque chose \ fonctionne ?
o J e n'ai pas envie de faire secrètement. I Vous désirez ?
o Qu'est ce que je dois fa ire ?
cette activité. • Quels sont tes plans ? J'aim erais (bien) qu'on fasse
o Je com mence par quoi ?
o J e ne tiens pas à me retrouver /plans = projetsI le tour du monde tous les deux.
Comment ça marche ce truc /
seul(e) avec lui. Tu veux fa ire quoi plus tard ? Je souhaiterais (tellement)
bidule ? Itruc / bidule = choseI
* II l'a fa it de m auvaise grâce / le rencontrer.
J e fa is quoi / com ment ?
Je voudrais que vous veniez
bon gré mal gré. 1= ilia faitsam PROJETER 1 Tu m 'expliques ?
en avoir envie. I avec moi.
x Elle le fa it à contrecœur. o J'a i l ’intention de partir Je voudrais bien me jo in d re C’est quoi le mode d'em ploi ?
I = Cite le fait contre son gré / à l ’étranger, a vous. IAttention. je voudrais bien Comment je m 'y p rends ?
contre ia volonté.I o J'en visa g e de changer de travail, j] Peut signifier que ce n 'est pas possible. I
128 129

D E M A N D E S , O R D R E S ET D I R E C T I V E S
I NTENTI ON
D O N N E R DES IN S T R U C T IO N S / D O N N E R U N ORDRE P ER M ISSIO N R E F U S E R U N E P E R M IS S IO N
D IR E C O M M E N T FAIRE
o II haut le hctire. > Refuser, page 31
o II fa u t que. vous alliez o (C'e<5i) Non !
o J e vous dem ande de venir 1 .1ANDER U N E P E R M IS S IO N
au guichet n° 6.
dem ain à gh. o Pas question ! /H ors de question !
fst-ce que je peux /
o Pour téléphoner, il haut une carte /
o N’oubliez pas de m ’appeler pourrais em prunter ce livre ? o C’est impossible,
un code.
quand vous aurez la réponse, o Permission refusée !
Ce serait possible de venir
o Vous n'avez qu'à prendre le métro,
o Millet, vous passerez me voir lemain ? o Je ne vous autorise pas à utiliser
o Vous devez rem plir ce form ulaire. dans mon bureau.
o Vous permettez que je hume ? mon ordinateur.
o Moins / Plus haut ! Allez, hile / passe / donne-moi
0 ’a ne vous dérange pas si mon o Je suis désolé(e)
o Pas si haut ! ton stylo ! mais ce n ’est pas possible.
mari / m a hemme vient avec moi ?
o Plus à gauche ! Dépêche-toi ! o Je regrette m ais les bureaux
o Ca ne vous ennuie pas
o Moins de ja u n e su r le portrait ! y a intérêt à ce que tu ranges si je reste encore un peu ? sont hermés.
o Pas si vite ! tes ahhaires. ly a = il y al o Vous ne pouvez pas consulter
o Serait-il possible d ’ouvrir
o Demandez à la réception ! a henêtre ? ce document,
Pour plus d'autorité :
o Suivez cette rue ! o C’est un ordre ! o Je voulais vous dem ander o La loi ne vous perm et pas
si je pouvais partir plus tôt. de construire ici.
o Ne bougez pas ! o On ne discute pas !
Ça t ’embête pas de rester o Ça me dérange.
ICei trois dernières expressions sont o Un point c ’est tout !
à l'impératif, donc attention à ne pas
Obéis ! plus longtemps ?
adopter un ton autoritaire pour ne pas
en faire des ordres. I
Г RM ETTRE INTERDICTION
o C'est simple, vous remplissez R ÉAG IR À U N ORDRE 1
cette hiche et vous l ’envoyez. > Accepter, pages 3 1 ,1 6 8
-> Si vous êtes favorable : Interdiction de me déranger !
o II suhhit d 'a p p u yer su r ce bouton, Bien sû r que oui. o
o Ce sera hait, с Ма/л bien sûr. o II ne haut pas le déranger.
o Vous prendrez deu x pilules
avan t chaque repas. o Comptez su r moi. o D’accord, o Vous n ’avez pas le droit
y a qu ’à téléphoner et commander.
o Parhait ! 1 le vous en prie. d ’agir ainsi.
ly a qu'à = il n'y a quai o Sans problèm e ! Vas-y ! o Vous ne devez pas rester ici.
T'as qu'à écrire la lettre. o Bien sû r ! OK. o J e ne veux pas que vous arriviez
It'as qu'à = tu n ’as qu’àl « OK. en retard.
Pas de problème.
-> Dans les recettes Tes désirs sont des ordres. o Je vous interdis / défends
ou les modes d'em ploi : de me parler su r ce ton.
-> Si vous n'êtes pas favorable : E N O N C E R U N E P E R M IS S IO N
o Brancher l ’appareil, o N’en parlez pas !
o Non, je ne le herai pas. £lle est d ’accord.
o Sélectionner la température, Fais pas ça !
o Vous n ’avez pas à me donner I J'ai obtenu son accord.
o Redémarrez l ’ordinateur, des ordres ! Sur un panneau, un écriteau, vous pouvez lire :
J'a i sa perm ission /
o Ajoutez cent gramm es de beurre ! - Il est interdit de parler au conducteur
o Ja m a is de la vie ! son autorisation. - Entrée interdite
o Laissez reposer la pâte. h II me dem ande la lune. j On m ’a autorisé(e) à assister - Propriété privée - Défense d’entrer
I = Il demande une chose impossible.! I - Ne pas marcher sur les pelouses
Mélange les ingrédients. à cette réunion. - Prière de ne pas faire de bruit après 22 h
Tu peux toujours rêver / c o u r i r !

DEMANDES. OR D R E S ET D I R E C T I V E S PER MI SS ION - INTERDICTION


-» Avec une nuance d'excuse,
N É C E S S IT É / OBLIGATION
vous pouvez ajouter :
o C'est nécessaire / o Je n'ai pas le choix, Volonté
obligatoire / indispensable.
o Je ne peux pas faire autrement.
o II e.st im portant qu'il vienne,
o II n'y a pas le choix.
o II est temps de partir,
• Je suis contraint(e) d ’accepter. I
o II fa u t (absolument)
x II haut en p asser p a r là.
que vous finissiez ce travail. <C
I = On n'a рал le choix.I
o J'a i besoin de votre réponse
Pas moyen de faire autrement.
immédiatement,
Tu vois d ’autres solutions ?
o Je dois refu ser cette proposition,
J ’étais coincé(e), je ne pouvais
o J e suis obligé(e) de m 'en aller,
pas y échapper. I = J’étaiA obligé(e),
o On m ’a obligé(e) à me taire. je n'avais рал le choix.I

U PISTE 53

М ш QUENTIN - Qu'est-ce que vous c o m ptez faire pour les prochaines vacances ?

|\ ‘ POIRET - M o n m ari a l'in te n tio n de suivre un stage de tennis au Cap


d'Agde. Pour m a part, j'envisage de pa rtir à l'île M aurice.
M " E QUENTIN - Ah, bon ! Vous ne partez pas ensem ble ?
IV: ' POIRET - Si, si. À l'île M a u rice , c ertain e m en t. Et vous, que faites-vous ?

> Projeter, page 128

H») PISTE 54
& H u s s e in - Bonjour, je viens d 'arriver dans la société e t je voudrais aller
au labo ratoire L 54, s'il vous plaît.
L v ig il e - Vous avez v o tre badge ?
H u s s e in - Oui, le voilà.
L v ig il e - D 'abord, il fa u t que vous preniez l'ascenseur C pour le 3 e étage.
Là, vous devez aller au fond du couloir, à gauche, pour accéder
au b â tim en t B. Vous présenterez votre badge au vigile qui se trouve
dans la loge. Si vous ne le voyez pas, n'hésitez pas à frap p e r
à la v itre : il est quelquefois dans la pièce du fond.
Q uand vous serez dans le b â tim e n t B, le labo ratoire L 54,
c'est la 2 e porte à dro ite. N'oubliez pas de faire vo tre code
personnel sur le digicode I ...Vous avez to u t noté ?
1 H u s s e in - Oui, c'est clair. M ais vous n'avez pas un plan ?

v 'onner des instructions / Dire comment taire, page 130

132 13 3

N É C E S S I T É / OBLI GAT I ON C ONV ER SAT IO NS


P IS T E SS

Pour avoir une bonne jo u rn é e , il fa u t que vous m élangiez de la patience,


de la bonne volo nté, de la pru dence, de la to léran ce e t beaucoup d'espoir.
Ensuite, ajou tez de la bonne hum eur, de la sym pathie e t du sourire I
Enfin, assaisonnez avec de bonnes actions !
Pour avoir de bons résultats, ce cocktail est à conso m m er tous les jours
à jeu n .
> Donner des instructions / Dire comment faire, page 130

P IS T E S6

Ca r o l in e - Papa, je peux aller au ciném a avec Sylvie, ce soir ?

M a u r ic e - Je regrette, mais tu as cours d e m ain . Je ne veux pas


que tu te couches tard.
Ca r o l in e - M ais Sylvie a eu la perm ission.
M a u r ic e - Pas question I Sylvie, c'est Sylvie. Toi, c'est toi.
Ca r o l in e - M ais papa...
M a u r ic e - Ça suffit. Ne discute pas. C'est co m m e ça.
- Y en a m arre. C'est to ujo urs la m ê m e chose.
ÉCHANGES
Ca r o l in e

M a u r ic e - J'ai dit non e t c'est non. Et parle-m oi a u tre m e n t !

> Permission, page 131


ARGUMENTATION

9|

134

CONVERSATIONS
ÉCHANGES
ARGUMENTATION

CONVERSER p.138 ARGUMENTER p.142


• Engager la conversation • Généraliser
• Faire une confidence • Insister
• Inciter à la discussion • Nuancer un propos
• Demander une confirmation • Hésiter
• Confirmer • Exprimer sa connaissance
• Rappeler quelque chose • Exprimer sa méconnaissance
à quelqu'un • Exprimer une alternative
• Faire référence • Ajouter une idée
à quelque chose
• Justifier son point de vue
• Attirer l'attention sur un point
• Contredire
• Faire une digression
• Nier
• Recentrer une discussion
• Exprimer une cause
• Interroger / Questionner
• Exprimer une conséquence
• Rapporter les paroles
• Exprimer une concession
d'une personne
• Exprimer un but
• Demander de parler
moins fort • Exprimer une opposition
• Se taire
EN RÉUNION p.145
COMPRENDRE p.141 • Commencer un exposé,
une discussion
• S'assurer qu'on est compris
• Ordonner un exposé,
• Dire qu'on a compris
une discussion
• Dire qu'on n'a pas compris
• Conclure
• Faire préciser une idée,
• Résumer
un mot
• Changer de sujet
• Préciser / Rectifier
• Éviter de répondre
• S'expliquer
9. Échanges - Argumentation I T E R A LA D IS C U S S IO N R A P P E L E R Q U E L Q U E C H O SE
À Q U E L Q U ’U N
Oui ? > Souvenir, page 120
( est à quel sujet ? > Rappeler quelque chose, page 169
je peux vous aid er ? o J e vous rappelle
Vous désirez ? que vous êtes invité(e) demain.
CO NVERSER o Figurez-vous que Stéphane De quoi s'agit-il ? o N'oubliez pas que vous avez
a dém issionné. un rendez-vous à 8 h.
Qu’est-ce que vous vouliez
o Vous savez / saviez me dire ? o N'oubliez pas votre rendez-vous !
E N G A G E R LA C O N V E R S A T IO N
que nous allons dém énager ?
\llez, raconte ! Tu te souviens que nous allons
> Garder la parole, page 146
o Vous êtes au courant que Pierre au théâtre ce soir ?
o J'a i quelque chose à vous dire, arrive dem ain ?
o J e ne vous dérange pas ? 1ANDER U N E C O N F IR M A T IO N
o Vous connaissez la nouvelle ?
FA IR E R É F É R E N C E
o J e peu x vous dem ander C’est vrai ?
-> Si vous voulez dire À Q U E L Q U E CHOSE
quelque chose, s'il vous plaît ? ous parlez sérieusem ent ?
que vous plaisantez :
> Annexer, page 169
o J e peux vous parler ? o C’est une blague / C'est pas une blague ?
> Accuser réception, pages 1 6 7 ,1 7 3
o tcoûtez, il fa u t que je vous dise une plaisanterie, Tu rigoles ?
o À ce propos. / À ce sujet, je dois
quelque chose. o J e plaisante, Tu déconnes ? vous dire que la réunion est à 14 h.
Dis donc, je voulais te dem ander o C'est pour rire !
our dem ander si c'est d'accord : o À propos de votre voyage,
une chose.
C'est entendu ? nous aurons une réponse demain.
FAIRE U N E C O N F ID E N C E C'est toujours d'accord ? o Quant à votre promotion,
AMORCER UNE HISTOIRE
nous en discuterons plus tard.
o Je peux vous confier Vous me rappelez / téléphonez
o II fa u t que je vous raconte, pour confirm er ? o Cn parlant de ça. je dois vous
quelque chose / un secret ?
dire que Pascale ne viendra pas.
o J'a i quelque chose o Je vais vous dire une chose mais Cnvoyez-moi un e-m ail /
à vous raconter. u n message pour confirm er ! o Dans ce livre, on parle des Droits
ne le dites / répétez à personne Í
o Vous ne savez pas de l'homme.
o J'a i quelque chose à vous dire, I
ce qui m 'est arrivé ? mais soyez discret(e). N F IR M E R
J'a i un truc à te dire. o J ’ai une confidence à vous faire. A T T IR E R L’A T T E N T IO N
C'est entendu. SU R U N P O IN T
Je t'ai pas raconté ? o II lui a parlé discrètem ent /
le vous confirm e o J ’attire votre attention su r
Tu connais la dernière / secrètement.
notre rendez-vous. le fa it que je n'ai pas encore
la m eilleure ? o Je ne peux rien dire,
le vous rappelle été payé(e).
désolé(e) c'est un secret.
pour confirm er notre entretien. o Remarquez qu'il n ’a rien promis.
ANNONCER UNE NOUVELLE x Motus et bouche cousue !
IPour demander à quelqu'un Comme convenu, o Je voudrais vous faire rem arquer
o II paraît q u ’Antoine va se marier. de garder un óecretl le vous envoie mes coordonnées. que c ’est de ma responsabilité.
lil paraît que = j'a i entendu dire quel C'est OK pour demain.
x Clle est m uette comme o N'oubliez pas que le rendez-vous
o J 'a i une bonne / m auvaise une tombe. I = Clle est capable D’accord. est à g h.
nouvelle à vous annoncer. de garder un àecret.l j

us
CONVERSER CONVERSER
о Justem ent, je voulais vous dire o Quand partez-vous I I [ c 'e s t o ffic ie l : COMPRENDRE
que le rendez-vous est annulé. en vacances ? L-île a annoncé / déclaré
Je te signale que tu n'as pas qne M. Dupont serait candidat
o Comment ça s'est passé ?
toujours-dit ça. ux élections présidentielles. S ’A S S U R E R Q U ’ O N E S T C O M P R I S
o Pourquoi est-ce qu'elle 1 o C’est clair ?
est partie ? gi la p e r s o n n e p a r l e f o r t : .

FAIRE U N E D IG R E S S IO N |c i s ’est exclam é o D’accord ?


o Vous n'avez pas la recette
que c ’était un scandale. o Vous comprenez (ce que je veux
o À propos, vous avez lu de la blanquette de veau ? 1
dire) ?
l ’article su r notre entreprise x II m'a posé une question piège J Clle lui a crié de haire attention.
dans le jou rn al ? I = Il m a posé u n e q u e s tio n à la q u e ll o Vous voyez ?
il e s t d i f f i c i le d e ré p o n d re ./
I si la p e r s o n n e p a r l e b a s : Tu piges ?
o Au hait, vous avez des nouvelles
H lui a chuchoté / murmuré
du client ?
q u ’il l ’aimait.
o Ça me hait pen ser que M. Pierrot R A PP O R T E R LES PARO LES | D IR E Q U ’O N A C O M P R IS
n'a pas confirm é sa venue, D ’U N E P E R S O N N E 1
o C’est clair.
o Ju ste une parenthèse ! h M A N D E R DE PA RLER
o Clle m ’a dit o J ’ai compris. / J e comprends.
r OINS FORT
x II est passé du coq à l'âne. q u ’il viendrait dim anche. I o Pas de problème.
1= Il a changé brusquem ent de iu je t.l Moins hort. je n ’entends rien.
о II m'a dem andé J'a i pigé.
si je t a is hrançais(e). Ne parlez pas si fort !
R E C E N T R E R U N E D IS C U S S IO N o a i e a voulu savoir | Pourriez-vous parler moins hort
D I R E Q U ’ O N N ’A P A S C O M P R I S
o Pour en revenir à la question, 5
</ nous étions satishaits. Baisse d ’un ton !
o Concentrons-nous о II m ’a répondu - > Si v o u s a v e z m a l e n t e n d u :
su r l'essentiel ! qu'il ne pouvait rien faire. I o J e n 'ai pas (bien) compris,
TAIRE
o Ne nous égarons pas !
-»P o u r une certitude : g o Pardon ?
D E M A N D E R DE SE T A I R E
o Sxcusez-moi, m ais vous o Clle affirm e / assure / certifie A o Comment ?
vous éloignez du sujet.
confirm e qu'elle n'était pas là. 1 Un peu de silence, o Pourriez-vous parler plus fort !
x Revenons à nos moutons ! s ’il vous plaît !
1= Revenons au suje t II -»P o u r une information : Я o Vous pouvez répéter ?
Chut ! / Silence !
о II nous a avertis / inhormés / I o Cxcusez-moi, je n'ai pas compris.
prévenus / indiqué qu 'il ne I Tais-toi !
IN T E R R O G E R / Q U E S T IO N N E R Le quoi ? / Le com bien ?
pourrait pas venir. Ferme-la !
> Informations, page 15 Qui ça ? / Comment ç a ? /
Ta gueule ! / Vos gueules !
-> Pour une histoire : I Où ça ? / Quand ça ?
o Qui est venu en mon absence ? I = Tais-toi ! Taisez-vous ! (grossier)!
о II m'a raconté comment
o Qu'est-ce que vous regardez ? -> Si v o u s n e c o m p r e n e z p a s u n m o t :
elle avait réussi un tel exploit. 1
o Que faisait-il su r le pont ? C O N S E R V E R LE S I L E N C E o Je ne com prends pas ce mot.
-» Pour un secret : I
o Avec quoi est-ce que vous o Qu'est-ce que ça veut dire /
écrivez ? о II m'a confié / révélé le ne me prononce pas.
ça signifie ?
o Où allez-vous ainsi ? q u ’elle était am oureuse de Loïc. I Clle n ’a pas dit un mot.
o Pourriez-vous parler
o Quelle est la capitale du Pérou ? Pour une explication : I II n ’a rien rétorqué. plus lentem ent / moins vite ?
o Combien de personnes I = Il n’a rien répondu.!
о II nous a expliqué / précisé Quoi ? / Hein ?
seront présentes ? com ment aller à la plage. aie n ’a pas sou fflé / pipé mot.
I = Clle a gardé le silence.!

но
COMPRENDRE
CONVERSER
FAIRE P R É C IS E R UNE IDÉE, S’E X P L IQ U E R IT iN CE R U N PR OP OS
o Ou on reste, ou on va au cinéma,
o Dans ce magasin, ou bien c'est
UN MOT
> Se justifier, page 157 4 dire vrai, ce n'est pas cher, ou bien c'est de m auvaise
S ’A S S U R E R D ’ U N P R O P O S o Laissez-moi vous expliquer n cyclone, c ’est plutôt qualité.
une tempête,
o C’est-à-dire ? o Je me suis mal exprimé(e). o On partira soit en Provence,
r ’est beaucoup dire. soit en Bretagne.
o Vous pouvez préciser ? o Ce n'e&t pas
ce que je voulait dire, Ce n 'est pas aussi simple.
o Vous avez bien dit que ... ? Il ne fa u t pas généraliser.
IVoua répétez le <s paroteA de votre o J e crois que je n'ai pas AJOUTER UNE IDÉE
interlocuteur./ été assez clair(e). Il ne fa u t rien exagérer.
o De plus. / Cn plus,
o Si j'a i bien co m p ris.... o Par là. je voulait dire que Il est vrai que ce cas
cela coûte très cher.
la situation est critique. if compliqué.
o Qu'est-ce que vous voulez o Par ailleurs / D'autre part,
dire (par là) ? o Ce que je voulait dire, c'est que il fau t parler des préparatifs.
o Soyez plus explicite ! nous ne pouvons pas continuer I SITER
o Non seulem ent il a accepté
ainsi.
j'a i ce mot su r le bout notre offre, m ais encore il a déjà
T'as pas compris ce que j'a i dit. de la langue. IQuand un mot passé commande.
D E M A N D E R DE S P R É C I S I O N S
S U R U N MO T
q u e voua connainez vous manque.I
o D'une part, il fa u t qu'on lise
Ben... la proposition, d'au tre part
o Comment ça se prononce ?
A R G U M E N TER Euh ! nous devons y répondre.
o Comment est-ce qu'on d it...
C'est-à-dire que... • Outre l'attestation de réussite,
en fran çais ? ► En réunion, page 145
faites-nous parven ir votre CV.
o Comment peut-on tra d u ire... ?
I P R I M E R SA CO NNA ISSA NCE
ICV = curriculum vitael
o Vous pouvez épeler ? G É N É R A L IS E R 1
• Cn outre, cela me sem ble
o Ça s'écrit com m ent ? Je connais cette situation,
o Cn général, les Français important.
o Que veut dire ce m o t... ? m angent beaucoup de pain. ] le (le) sais.

o D’une façon générale, J ’en ai été informé(e).


JU S T IF IE R SON PO INT DE VUE
P R É C IS E R / R E C T IF IE R en Curope. les m archandises '
circulent librement, o Justem ent.
P R I M E R SA M É C O N N A IS SA N C E
o À vrai dire, elle est plutôt o Ça prouve que j ’ai raison.
o Cn règle générale. le n 'en ai pas la m oindre idée,
mécontente.
o J e pensais le fa ire en un quart
on peut voter à 18 an< . 5 le n 'en sais rien.
o La preuve, c'est que tout
le monde m'a soutenu(e).
o Tout le m onde aim e la musique.
d'heure. Cn fait, c'est beaucoup le ne la connais pas.
plus long. là propoA d ’une personnel
C O N T R E D IR E
o Je croyais qu 'elle était anglaise : I N S IS T E R I Je ne sais pas (du tout),
> Exprimer sa désapprobation, page 117
en réalité, elle est australienne, le l'ignore.
o M a /<5 si !
o £n d'autres termes. Aucune idée. o Cn réalité, la situation
o Si, si ! J s'est améliorée.
vous n'êtes pas satisfait,
o J e vous assure. o Contrairement à ce que
o J e voulais dire
(Si,) J e te le dis. P R I M E R UNE ALTERNATIVE vous pensez, les résultats
que c'est très important.
Hy a plusieurs possibilités. sont meilleurs.
o Ça n'em pêche pas que le bilan
D’un côté, il y a l'offre,
de l ’autre, la dem ande. est négatif.
142
ARGUMENTER
о C’est fa u x ! E X P R I M E R UNE CO N C E S SIO N H , est pessim iste. £n revanche / POUR C ON T I N U E R
о C'est vite dit. l’ar contre, son frère est très
о L'un n'em pêche pas l ’autre.
o Bien que la discussion ait d u r é ! Г 0ptimiste.
o Après. / Ensuite. / Puis
rien n'a été décidé. je vais vous parler des causes
Il voudrait qu'on parte en Chine
o C’est une bonne solution, de ce problème.
alors que je préférerais le Japon.
N IE R toutefois / cepen dan t /
Contrairement aux attentes,
о Non, ce n ’est рал vrai. néanm oins elle coûte trop cher, POUR FI NI R
ils sont venus.
о II ment. o Même s'il nous aide.
\u lieu d ’étudier. il regardait o £nfin, / Pour finir,
о Clle nie être responsable on ne finira pas à temps, Io
la télévision. nous étudierons le cas Schmidt.
d ’une telle situation. o II a tout pour être heureux.
o £n dern ier lieu, je vais vous
о Je ne nie pas q u ’il soit venu. pourtant il est dépressif,
parler des conséquences.
о C’est une situation o II a dépassé l'âge de la retraite ;
qu'on ne peut nier. malgré ça, il continue à travailler, m
EN REUNION

o a ie s ’est cassé la jam be, y Converser, page 138 CO NCLURE

mais / néanm oins elle conduit > Argumenter, page 142


E X P R I M E R UNE CAUSE o £n conclusion, / Pour conclure,
quand même. je vous invite à consulter
о éta n t donné les circonstances,
il fa u t s'attendre à tout. o aie est venue en dépit de / C M M E N C E R UN EXPOSÉ, ce dossier,
malgré la tempête, l E D IS C U S S IO N
о £n raison des travaux, o Par conséquent, nous devons
nous ne pouvons pas travailler. o II a eu beau travailler, Aujourd’hui, nous allons discuter prendre des mesures,
il n ’a pas réussi l'exam en. des résultats des ventes. o £n définitive, la situation
о Reposons-nous un peu puisque
nous sommes en avance. o La baisse des ventes est stable.
о II viendra parce q u ’il le faut. E X P R I M E R UN BUT e st à l'ordre du jour. o £n fin de compte, / Finalement,
Durant cette réunion, vous vous occuperez du dossier
о Comme c'est férié, ce magasin o Rappelez-moi pour que /
est fermé. nous allons parler du bilan de M. Durant,
afin que je n'oublie pas
о Ce n ’est pas parce q u ’il ne dit trimestriel. o Je crois que nous avons tout dit.
notre rendez-vous.
rien qu'il ne fa u t rien faire.
o Je suis ici afin de / dans le but
de / pour vous parler du dossier DO N N E R UN EXPOSÉ, RÉSUMER
U N E D IS C U S S IO N
E X P R I M E R UNE C O NS ÉQ UE NCE Chine.
o £n résumé, / £n somme, /
o II a une forte grippe. Alors, o J ’ai beaucoup révisé P OU R C O M M E N C E R Bref, les résultats sont
il est resté chez lui. en vue de mon examen. satisfaisants,
(Tout) d'abord. / £n prem ier
o Clle veut se perfectionner On va boire un verre, o Pour résum er ta situation, nous
lieu. / Prem ièrem ent, /
en inform atique. C'est pourquoi histoire de bavarder un peu. devons agir le plus rapidem ent
Dans un prem ier temps,
elle suit un stage. ie vais vous présenter possible.
o II est pompier. Il prend donc E X P R I M E R UNE O P P O S IT IO N la situation.
des risques tous les Jours. Je voudrais que nous
o aie a un bon salaire CH AN GER DE SUJET
o II neige ; par conséquent, commencions p ar discuter
mais la vie est très chère ici. o Je n'ai rien à ajouter,
il fa u t être prudent su r la route, du bilan.
o II fa it très beau ici ; p ar contre, o Passons à autre chose,
o Le bus n ’est pas passé. C'est Le prem ier point à l'ordre du jo u r
il pleut su r la côte nord.
pour ça que je suis en retard. e s t le cahier des charges. o Passons au point suivant.

145

ARGUMENTER EN R ÉUNI ON
É V IT E R DE R É P O N D R E GA R D E R LA PAROLE

o II est vrai que ce ca,i o Vous permettez que je termine ? Echanges - Argumentation
est compliqué, o Laissez-moi parler / term iner / ]
o effectivem ent, finir.
il fa u t s'en occuper. o Je peux continuer / fin ir ?
o Je com prends Tu m ’écoutes / Tu permets ?
que vous disiez cela.

Pour gagner du temps : D O N N E R LA PAROLE


o C'est une rem arque
o Ct vous, qu'en pensez-vous ?
très intéressante,
o La parole est à Mme Roland.
o Vous venez de soulever
un point important, o y a-t-il des questions ?
4>) PISTE 57
o Je vous remercie o C’est à vous,
caude - Ah, Alain ! Tu connais la m eilleure ?
de me poser la question. o J ’attends vos questions.
o Je vous laisse y réfléchir.
I C la u d e - Alain, je peux te pa rler ?
-»P o u r remettre à plus tard : IN T E R V E N IR D A N S U N ÉCHANGÉ A lain - Un moment, je suis occupé.

o II me sem ble que ça vaut C la u d e - Je voudrais juste te dire un m ot.


o J e dem ande la parole,
la peine d'y réfléchir, A lain - C hut !
o Désolé(e) de vous interrompre,
o Ce n ’est pas le sujet du jour, C la u d e - J'ai q uelque chose d 'im p o rta n t à te dire.
mais je voudrais ajouter
un point, A lain - Tais-toi. Tu ne vois pas que je finis m on rap p o rt
o Ce n'est pas la priorité,
pour la direction ?
o Nous avons d'autres urgences, o Je voudrais intervenir.
Cl a u d e - Justem ent. Figure-toi que le pro jet est aband onné.
o II nous fa u drait o Je voudrais ju ste dire un mot. Tu peux t'arrêter.
d'autres renseignem ents, • Si je puis me permettre, > Inciter à la discussion, page 139
o On verra ça plus tard, il n 'a pas encore accepté.
o Nous y verrons plus clair x II lui a coupé la parole.
le mois prochain. 1= l i a in te rrom p u q ue lqu 'u n./ 4» PISTE 58
E v im a - On p e u t savoir à quelle heure tu es re n tré cette nuit ?
G il l e s - À deux heures du m atin, je crois.
E v im a - Et qu'est-ce que tu faisais dehors à une heure pareille ?
G il l e s - Je revenais de la discothèque.
Emma - Et tu étais avec qui ?
G il l e s - Avec Sophie.
Em m a - Sophie ? Qui est-ce ?
G il l e s - U ne collègue de travail.
Em m a - Ah, bon I Et que fo n t ses parents ?
G il l e s - M ais m am an , tu exagères ! J'ai tre n te -d e u x ans, quand m ê m e !

v Interroger /Questionner, page 140

146
CONVERSATIONS
EN R É U N I O N
4 > ) PISTE 59 - M e n te u s e I
WIN
- Je plaisantais.
D a n s l e h a l l d e l 'i m m e u b l e I lllE
„ - Et tu lui as d e m an d é une a u g m en tatio n de salaire ?
M . H e rn a n d e z - Ah ! B onjour M me Lepic.
- Non, m ais elle m 'a confié que j'étais en bonne place
M " ‘ le p ic - B onjour M . H ern andez. Q uel beau tem ps, n'est-ce pas ?
pour les m esures individuelles l'année prochaine.
M . H e rn a n d e z - Oui, c'est bien agréable.
EV'lN
- M ouais, rien de concret alors I
M ME l e p i c - M ais la m é té o d it qu'il va pleuvoir dem ain.
- On verra si tu te débrouilles m ieux que m oi. C'est b ien tô t
lULlE
to n tour, non ?
M . Hernandez - Dites donc ! Je ne vois plus v o tre voisin de palier,
¡, pporter les paroles d’une personne, page 140
M . D ém angé. Il n'est pas m alade au m oins ?
M ME LEPIC M ais non, il est en voyage, q uelque p art en Italie. Je peux
vous confier un secret ? Je com pte sur v o tre discrétion. ’>) PISTE 6 1
Vous ne le rép éterez à personne ?
M . Hernandez - Vous pouvez m e faire confiance. p ria - Faites a tte n tio n , m onsieur, v o tre sac à dos est ouvert.
| L; t o u r is te - C o m m en t ?
M ME LEPIC Il a renco ntré une je u n e tte , une Italienne d'un e tre n ta in e
d'années e t il paraît qu'ils vo n t se m arier. I r ria - V o tre sac à dos est ouvert.
M . Hernandez - Ce d o it ê tre la belle brune qui é ta it avec lui L t o u r is te - Je ne com prends pas. Vous pouvez ré p é te r ?

quand je les ai croisés dans l'escalier, l'autre jour. m a r ia - V o tre sac à dos.Il est ouvert.
Il n'a pas m auvais goût, D ém angé. 1 t o u r is te - M o n quoi ?
M "ELEPIC Oh ! M . H ernandez ! m a r ia - V o tre sac. Il est ouvert.
M. H e r n a n d e z - C'est n o tre voisine, M m e Decœ ur, qui va ê tre déçue. F LE M O N T R E LE SAC
M MELEPIC Oh I Vous êtes m auvaise langue, M . H ernandez. 1 un t o u r is te - Tout v e rt ? Qu'est-ce que ça v eu t dire ?
M. H e r n a n d e z - Oui, une vraie langue de vipère. A n n ie - Allez viens, M a ria, laisse to m b e r !
M MELEPIC Bon, c'est pas to u t. Il fa u t que je vous laisse. J'ai m es courses > comprendre, page 141
à faire. M ais m otus e t bouche cousue, hein ?
M . Hernández - Je serai m u e t com m e une to m b e . Bonne jo u rn é e , M me Lepic.
> Faire une confidence, page 138
48PISTE 62
C a r o l in e Vous connaissez la d e rn ière ? La m unicipalité va fe rm e r
la b ib lio th èq u e du quartier.
4» PISTE 60 Jules C'est pas vrai ?
K e v in - Alors ? Qu'est-ce qu'elle te vo u lait la DRH ? ROME Pourquoi ?
C AR O LIN E Politique d'économ ie. Il paraît qu'elle n'est pas assez fréq u e n tée .
J u li e - Rien de spécial, c'était pour m on évaluation annuelle.
Jules Ça ne m 'é to n n e pas. J'ai e n te n d u dire qu'ils vont en fe rm e r d'autres.
K e v in - M ais qu'est-ce qu'elle t'a dit ? Je suis curieux de le savoir.
Il fa u t qu'on fasse quelque chose. S'ils co n tin u en t com m e ça,
J u lie - D'abord elle m 'a félicitée parce que j'avais déjà a tte in t on n'aura b ien tô t plus rien dans ce quartier. Ils o nt déjà fe rm é
m es objectifs pour cette année.
la piscine.
K e v in - Bravo I Désolé de vous in te rro m p re, m ais on a du travail I Hein ?
Sy l v a i n
J u li e - Ensuite, elle m 'a d e m an d é ce que je pensais de l'am biance Et si on reven ait à nos m outons ?
de travail au bureau. J'ai répondu que to u t allait bien.
Annoncer une nouvelle, page 138
K e v in - H ypocrite !
J u lie - Après, elle a voulu savoir si j'avais des pro blèm es relationnels
avec certains collègues, je lui ai assuré qu'à p a rt avec toi
je n'avais aucune difficulté.
148 149

CONVERSATIONS C ONV ER SAT IO NS


DISCUSSIONS
DISPUTES

1 0
DISCUSSIONS
DISPUTES

PROTESTER / REPROCHER p.154


• Exprimer son étonnement
• Exprimer une contrariété
• Reprocher
• Protester
• Exprimer son exaspération
• Exprimer son impatience
** A t (! I • Rendre quelqu'un responsable
* ! -T • Menacer
I P? • Se débarrasser de quelqu'un
.1 -A-

INJURIER / INSULTER p.156

CALMER p.157

SE DÉFENDRE p.157
• Demander
des éclaircissements
• Contester des paroles
• Rejeter la responsabilité
• Se justifier
• Signifier à quelqu'un
que cela ne le concerne pas
• Dire que l'on est pas concerné

S'EXCUSER p.158
• Reconnaître ses torts
• Demander pardon
• Proposer une solution

EXCUSER / PARDONNER p.158


-»E n cas de bruit :
10. Discussions - Disputes RESTER
o C’est insupportable,
protester, page 169
o C'est pas bientôt fini ce vacarme ?
¡je st très grave, o Arretez ce chahut !
je proteste. Arrête ce boucan ! Iboucan = b ru it!
Ve vous gênez pas !
-» En cas de prix très élevé :
PRO TESTER / REPROCHER o Ça vous fa it rire ? p o u r qui vous prenez-vous ?
o Mais c'est du vol.
> Mécontentement, page 106 • Votre com portem ent me déçoit Tu te moques de moi !
C'est de l ’arnaque !
> Reproche, page 107 Ça va pas la tête ? Tu te fiches /¡¡o u s du monde !
'tu te fiches / fous = tu te moques! -» Si quelqu'un fait mal
-» Notez que, dans les situations • T'es pas bien ?
Tu prends les gens quelque chose :
de ce chapitre, il est très fréquent
• T es oufj ! I = Tes fo u !l
d'utiliser des tournures très pour des cons ! Igrossier I o Ce n 'est pas sérieux !
fam ilières voire grossières telles
Tu es pénible / insupportable. o II n'y a vraim ent pas de quoi
que Ça m 'e m m e rd e ! E X P R I M E R UNE CONTRARIÉTÉ
Tu m énerves. être fier.
o Ce n'est pas très intelligent, Arrête de me prendre la tête ! • J e suis (prohondément) déçu
E X P R IM E R S O N É T O N N E M E N T
o II ne m anquait plus que ça ! ' I = Arrête de m énerver !l p a r votre travail.

Si vous voulez exprimer un reproche de façon 0 C'est absurde ! -» Si un fait se répète :


atténuée ou polie, montrez de l'étonnement.
Ça m 'emmerde, [très grossier! X P R IM E R SO N E X A S P É R A T IO N o C'est toujours la même chose.
Ça me casse les pieds. C'est lam entable / o C'est toujours moi
S ’É T O N N E R D ’U N E S I T U A T I O N
insupportable / sca n da leu x ! qui hais ce travail,
о C’est incroyable / invraisemblable.
___________________ I
REPROCHER ! C'est un scandale ! o Je vous ai déjà dit plusieurs hois
о C’est la prem ière hois que je vois C'est une honte ! de ne rien poser par terre.
o J'a i un reproche à vous haire.
une chose pareille ! Ça hait trois hois que je te dis
II m 'exaspère.
o Vous n'avez pas à dire
о C’est la m eilleure ! / J e rêve ! de ranger tes ahhaires.
des choses pareilles ! Je trouve ça scandaleux.
IContrairement aux apparences, ces deux
phrases e xprim ent un étonnem ent o Voua auriez pu mele dire avant, Je ne tolère pas que vous me -» Pour mettre fin à une situation :

agacé, renforcé p a r l ’in to n a tio n .I parliez su r ce ton. o J'e n ai assez.


o Vous auriez dû m'en parler,
о C’est pas croyable / pas possible ! Merde ! o J e com m ence à en avoir assez !
o Si vous m 'aviez dit ça avant,
о C’est pas vrai, ça ! Tu m'em m erdes ! o Ça suhfit !
je ne lui aurais pas écrit.
Tu ¡¡ais chier ! o Dans ces conditions,
o Vous avez eu tort de partir
Ces trois expressions son t très grossières.! je m'en vais !
S ’ É T O N N E R DE L ’A T T I T U D E sans elle.
DE Q U E L Q U ’ U N Tu me tapes su r le systèm e !
o J e vous en veux. o C'est comme ça. Un point
/Pour dire que l'o n est fâché.I I = Tu m ’exaspères.! c'est tout !
o J e m 'étonne de votre attitude.
o Je ne com prends pas comment x II s'est fait remonter les bretelles. > Si la situation est inacceptable : C'est pas bientôt fini ?
1 = Il a reçu des reproches. I x J'e n ai par-dessus la tête.
vous pouvez dire cela. ° C’est inacceptable !
• Je ne peux adm ettre que vous ° C’est inadm issible ! [ = J'en ai assez.I
o De quel droit me donnez-vous
vous comportiez ainsi. J'e n ai marre.
des ordres ? ° C'est un com ble !
o Qu'est-ce qui vous prend ? Tu aurais m ieux hait de te taire. ° Vous dépassez les bornes. J'e n ai ras le bol. I = J'en ai vra im en t
Tu exagères ! assez.!

PROT ES TER / REPROCHER PROTESTER / REPROCHER


E X P R IM E R S O N IM P A T IE N C E M ENACER T'es conne ! / Petit con ! / REJETER LA R E S P O N S A B IL IT É
Qros con !
o Ça fa it une dem i-heure q u ’on o Ne refa itei p lu i ja m a ii ça ! o Ce n'est pas moi.
attend ! Qu’eit-ce qu'il &e p a n e ? Ne recommence p lu i ! Mous insultez quelqu'un o Je ne suis pas responsable,
à cause de son comportement :
o Voui ne pourriez paô Tu v a i voir. o Ce n'est pas (de) ma faute,
vous dépêch er ? Quel sale type !
Tu me cherchei ? o J e n'y suis pour rien.
o Dépêchez-vouô ! Quelle ordure !
Tu v a i t'en prendre une. o Vous m ’aviez dit
Quel salau d !
o C 'eit pour aujourd'hui I = Tu vas te prendre une claque.I que vous étiez d'accord,
ou (c'eit) pour dem ain ? Quelle salope !
o C'est vou i qui m 'avez dit
x On ne va pas y p a n e r la nuit !
Quel fu m ier !
SE D É B A R R A SS E R de le faire.
I = Il n 'y a pas de temps à perdre II DE Q U E L Q U 'U N
Grouille-toi !
o Lainez-m oi tranquille ! CA LM ER SE J U S T IFIE R
Aloró, ça vient ?
Fiche-moi / Fom -m oi la paix ! > S'expliquer, page 142
Q u'eit-ce que tu fa b riq u ei /
Débaraise-m oi le plancher ! Allons ! o Je ne l'ai pas fa it exprès.
fais / f ic h e i ?
Fiche-moi le cam p ! / Dégage ! Du calme. o Je pensais que c'était une bonne
Q u'eit-ce que tu f o u i ? IgrossierI 1 = Pars H
Calmez-vous ! idée.
-» Vous pouvez répondre :
Restez calm e ! o J 'e n a y a ii iim plem ent
o Un moment / Un instant, de vous aider.
écoutez, ne vous énervez pas !
s'il vous plaît. INJURIER / INSULTER
Ça va ! o J 'a i cru bien faire.
Une seconde ! • J e n 'avais pas l'intention
Mollo ! I = Doucement.!
Ça va. J'arrive. Il est rare de prononcer un mot insultant I de vous c a m e r du tort.
Une minute. J ’arrive. seul, comme Idiot ! ou Imbécile !
Les Français utilisent souvent de petits mots -> Si vous n'aviez pas le choix :
Minute, papillon ! I = Rien ne presse./ auparavant tels que espèce de..., pauvre..! SE DÉFEN DRE o J e n'ai p a i pu fa ire autrement,
petit... que vous pouvez compléter commel
y a p a i le ¡¡eu ! I = Inu tile de se presser.1 o J ’ai été obtigé(e) de le faire.
vous le voulez.
I EM AND ER
> Nécessité/O bligation, page 132

R E N D R E Q U E L Q U ’U N -> Vous insultez quelqu'un ! E S É C L A IR C IS S E M E N T S


RESPONSABLE pour son manque d'intelligence : I ]
Qu'est-ce que vous me S IG N IF IE R A Q U E L Q U ’U N
o C'est vous le responsable. o C'est (complètement) débile / ] reprochez ? Q U E CELA N E LE C O N C E R N E PAS
stupide.
o C'est à cause de vous. Qu'est-ce que j'a i fa it (de mal) ?
o C'est mon affaire. /
я II n ’a pas inventé l'eau chaude, j
o C'est vous qui avez fa it ça. I = Il est stupide. I Я
C'est mon problème.
o C'est (de) votre faute. x Clle n ’a pas inventé le fil à couper O N T E S T E R DES PARO LES o Ça me regarde. /
Ça ne vous regarde pas.
-> Dem ander réparation le beurre ! I = Clle est stupide. I > Exprimer sa désapprobation, page 117

d'un dom m age : Pauvre mec ! 1| Ce n'est pas ça. o Occupez-voui de vo i a ffa irei.

T'es le roi / la reine des imbéciles. 1


o Remettez tout en ordre ! Je n'ai ja m a is dit De quoi je me mêle ?

o Assumez vos responsabilités ! que je ferai ce travail. Mêle-toi de tei a ffa irei.
• T es vraim ent un crétin.
Ce n'est pas vrai. Ce ne io n t p a i /
x Vous devez p ayer les pots casséi. Espèce d'abruti / d ’im bécile.
I = Voua devez p ayer les dégâts. I ° C’est un m ensonge ! C 'eit p a i tei oignom.
C'est (vraiment) con. 1= Ce ne sont pas tes athaires.l
Tu mens !
157

INJURIER / INSULTER C A L M E R - SE D É F E N D R E
D IR E Q U ’O N N ’E ST PAS C O N C E R N É • Veuillez m ’excuier.

o Ça ne me concerne p ai. • J e i u i i navrée.

o Ça ne me regarde pai. • Je vou i prie de m ’excuier.


J e vou i ga ran tii que cela
o Ce n'eât p a i mon problème,
ne i e reproduira plui.
o Ce ne io n t p a i m ei a ffa irei.
Pardonne-moi. Id a m un c a i grave!
J ’en ai rien à faire.
C 'eit p a i m ei oignom.
1= Ce ne dont p a i mes a M a ire i.l PR O P O S E R U N E S O L U T IO N

o On va arranger ça.
o J e v a ii fa ire le n écen aire.
S ’EX CU SE R o J e v a ii voir ce que Je peux fa ire,
o Nous allons résoudre
le problème.
R E C O N N A ÎT R E SES TORTS
o Je vais trouver une solution.
o Je i u i i reip om a ble.
On va rattraper le coup. O liv ie r - Ah ! Te voilà ! Tu as vu l'h e u re ? Ça fa it une d e m i-h e u re
o C 'eit moi le reip om a ble. que je t'atten d s !
> Promettre / Rassurer, page 168
o C 'eit (de) ma faute. é m ilie - Excuse-m oi, m ais le té lé p h o n e a sonné au m o m e n t
o J 'a i eu tort. où je sortais.
- liv ie r - Ouais. Tu as to ujo urs de bonnes excuses. C'est la d eu xièm e fois
E X C U S E R / PARDONNER que tu m e fais le coup c ette sem aine. J'en ai ras-le-bol I
D E M A N D E R PARD O N viiLiE - C alm e-toi I Ce n'est pas si grave. Je suis là.
o C’est oublié,
> S'excuser, page 169
O liv ie r - On v o it bien que ce n'est pas to i qui te gèles dans la rue.
o Ça ne fa it rien,
> Renouveler des excuses, page 170 R eprocher/C alm er/S 'excuser, pages 1 5 4 ,1 5 7 ,1 5 8
o Ce n ’est pas (bien) grave,
o Pardon. Ip o u r une petite choie
o Ce n ’est rien.
¿and im portance ou p o u r a ttire r
l'a tte n tio n de q ue lqu 'u n! o Ce n ’est pas (de) votre faute. 18 PISTE 64

o Je i u i i (vraim ent) déiolé(e). o Ne vous en faites pas ! LE D IR EC TEUR - Desm arais, vous pouvez v en ir dans m on bureau ?
o J e regrette. Vous êtes pardonné(e). VI. D e s m a r a i s - Oui, m onsieur le directeur.

o Cxcuiez-moi. o J e vous en prie. Ip o u r une excuie Le d i r e c t e u r - Desm arais, j'ai un reproche à vous faire.
légère!
o Toutei m ei excu iei. M . D e s m a r a is - ... ?
x Je passe l ’éponge. 1 = J'oublie ça.! Le d i r e c t e u r - Je m 'é to n n e de ne pas avoir reçu le rap p o rt Schm idt.
Vous m e l'aviez prom is pour lundi.
M . D e s m a r a is - C'est que... Je n'y suis pour rien.
Le d i r e c t e u r - C o m m en t ça ?
M . D e s m a r a is - M . H ubert, de la c om ptabilité, m e l'a repris.
Il m'a d it que vous l'en aviez chargé.
Le d i r e c t e u r - J'ai dit ça ? Ah, bon ! Eh bien... m erci, Desm arais.
№!■ D e s m a r a i s - Au revoir, m onsieur le directeur.

v Reprocher, page 154

158 159
CONVERSATIONS
S ' E X C U S E R - EX C US E R / PARDONNER
4>)PISTE 65 >)) p IS T E 67

S e rg e - Allô, H élèn e ? ED U V A L Excusez-moi ! Je crois que vous avez fa it une e rreu r


en m e re n d a n t la m o n n aie.
S e rg e - H élèn e, je voulais m 'excuser pour hier soir. c a is s iè r e ... ?
« DUVAL Ça faisait 1 8,35 euros. Je vous ai d onn é un billet
de 5 0 euros e t vous ne m 'avez rendu que 2 1 ,6 5 euros.
S e rg e - Je le sais, j'ai é té odieux. Je re g re tte to u t ce que je t'ai dit.
Il m an que 10 euros !
Je ne le pensais pas. J'étais é n erv é à cause de tous ces pro blèm
au travail. CAISSIÈRE Oh I Je suis désolée. Voilà un billet de 10 euros.
DUVAL D écid ém en t, c'est m a jo u rn é e I À la poissonnerie, le v en d e u r
n'a pas respecté l'ordre d'arrivée dans la qu eu e, à la caisse,
S e rg e - Pardonne-m oi. N o tre a m o u r ne p e u t pas fin ir co m m e ça.
vous c o m m ettez des erreurs I Ça ne to u rn e pas rond
dans ce magasin I
S e rg e - H élèn e ! Réponds-m oi ! Dis-m oi quelque chose !
yp. CAISSIÈRE ■ Je suis désolée m ad am e .
U ne D am e - Q uel n u m é ro d em andez-vous ?
| M DUVAL • M e rci. Au revoir.
> S’excuser, page 158
y Protester, page 155

4» PISTE 66 4 ’) PISTE 68
V É R O N IQ U E - Ah I D elphine, te voilà. Tu ne m'as toujours pas rendu
l ’h ô te s s e - Je regrette, m ad am e , m ais il n'y a plus de place sur ce vol.
le dictionnaire que je t'avais p rêté le m ois d e rn ie r I
iv C ohen - C o m m e n t ça? M ais j'ai m on billet depuis deux m ois.
D e l p h in e O h I Je suis désolée. Ça m 'est c o m p lè te m e n t sorti
C'est scandaleux ! C'est du délire !
de la tê te *.
L’ h ô t e s s e - Nous pouvons vous pro poser une place sur le prochain vol,
V É R O N IQ U E - Tu exagères. J'en avais besoin pour p rép arer m es exam ens.
à 18 h.
D e l p h in e Oh !
ivi C ohen - C'est hors de question I Ça ne va pas se passer c o m m e ça. A ppelez-
V É R O N IQ U E - En plus, je t'ai laissé trois messages sur to n ré p o n d e u r m oi un responsable I Depuis quand est-ce qu'on refuse à quelqu'un
e t tu ne m 'as m ê m e pas rappelée. Tu te fiches du m o n d e I d 'e m b arq u e r avec un billet ?
D e l p h in e Écoute ! Je suis v ra im e n t désolée. Je ne savais pas que L h ô te s s e - Il fa lla it v en ir à l'en registrem en t plus tô t.
tu en avais besoin... Au fait, je suis c o n te n te de te voir. IV Cohen - Vous plaisantez ? Il y a encore des personnes d e rriè re m oi pour
Je n'ai pas ma carte de crédit, tu pourrais m e p rê te r le m ê m e vol. Eux aussi ne p a rte n t pas ? A ppelez-m oi v o tre ch ef I
5 0 euros pour quelques jours ?
L’h ô t e s s e - Calm ez-vous, m ad am e I Je vais voir ce que je peux faire.
> Reprocher, page 154 ’ j ’ai complètement oub
totester, page 155

160 161
CONVERSATIONS CONVERSATIONS
COMMUNICATION
ÉCRITE

u|
COMMUNICATION
ÉCRITE

COURRIER PROFESSIONNEL
OU ADMINISTRATIF p.166
• S'adresser au destinataire
• Demander quelque chose
• Informer
• Accuser réception
• Faire référence
à quelque chose
• Constater
• Regretter
• Accepter
• Manifester de l'intérêt
• Promettre / Rassurer
• Protester
• Commander
• Rappeler quelque chose
• Annexer
• S'excuser
• Conclure

CORRESPONDANCE
PRIVÉE p.171
• Débuter une lettre
• Conclure
• Petit mot / Post-it
• SMS/Texto

MODÈLES DE
CORRESPONDANCES p.172
• Présentation d'une lettre type
• Écrire l'adresse
sur une enveloppe
• Courriers / Courriels
administratifs
• Correspondances privées
n -» Pour annoncer
11. Communication écrite \jous vous serions obligé(e)s
une m auvaise nouvelle :
c¡e prendre contact
o Nous avons le regret
tvec Mme Simon.
de vous inform er
Nous vous saurions gré
que votre candidature
de recevoir nos journalistes.
n 'a pas été retenue,
je vous prie d 'a vo ir l ’obligeance
o Nous regrettons (vivement)
COURRIER - » À un avocat ou à un notaire :
de nous répondre dans
o Maître, de ne pas pouvoir donner suite
PRO FESSIO N N EL les m eilleurs délais.
à votre dem ande,
OU AD M IN ISTRA TIF -»V ous connaissez bien la p e r s o n n e *
o II nous est m alheureusem ent
> Argumenter, page 142 dans un courriel, ou pour une le t t f l
ORM ER im possible de vous répondre
> En réunion, page 145 commerciale, publicitaire : m
Informations, page 15 favorablem ent,
o Cher Monsieur, / Chère Madame,
J e vous adresse ci-joint o Nous sommes dans l ’impossibilité
o Cher Manuel. / Chère Valentine, de vous do n n er une estim ation
Les lettres et courriels / e-mails commerciaux le form ulaire d'inscription
ou administratifs présentent peu de différences o Bonjour, immédiatement,
à notre club.
en français. Les formules de politesse sont
Si dans la même journée, vous envoyez 1 J e vous fais part de la décision o Nous nous voyons dans
souvent moins formelles dans les courriels.
plusieurs e-mails à une même personne, ■ d e M. Marlin. l'obligation de saisir notre
ne saluez que lors du premier courriel. | service contentieux,
Si vous écrivez au nom d'une société, Nous devons vous inform er
utilisez nous plutôt que je (sauf si vous d e notre décision. o C'est avec regret que nous vous
êtes concerné(e) personnellement). informons de la décision de notre
D E M A N D E R Q U E L Q U E CH OSE Nous avons l'h o n n eu r
client.
d e vous in fo rm er
> Informations, page 15
que votre ca n did atu re • Nous sommes au regret de vous
S’A D R E S S E R A U D E S T IN A T A IR E
o J e vous prie de (bien vouloir) a été retenue, ¡p o u r une in fo rm a tio n faire savoir que votre candidature
renvoyer ce questionnaire o ^ic ie lle l ne correspond pas aux critères
Pour commencer une lettre vous choisirez
la formule d'appel correspondant à l'adresse indiquée ci-dessus. d ’attribution de la Légion
P o u r annoncer une bonne nouvelle :
au destinataire. Et vous la répéterez en fin o J e vous dem ande de bien vouloir d'honneur.
de lettre, dans la formule de salutation. Nous avons le p la isir
contacter notre client.
de vous fa ire sa v o ir
> Débuter une lettre / Conclure, page 171 o Nous vous serions
que votre ca n d id a tu re A C C U S E R R É C E P T IO N
> Saluer, page 170 reconnaissants de nous adresser
a été sélection n ée > Faire référence à quelque chose, pages 1 3 9 ,1 6 8
ce docum ent le plus rapidem ent
-»V o u s ne le connaissez pas : pour l'en tretien final.
possible. o Suite à votre courrier
o Madame, Monsieur, Nous avons le p la isir du 18 février, ...
o Veuillez me contacter
de vous an n o n cer l'accord
-»V o u s ne connaissez que son nom rapidement. o Suite à notre entretien /
de p arten a ria t entre
ou sa fonction : conversation téléphonique
o Vous voudrez bien nous faire notre en treprise
o Madame, / M onsieur, du /8 (du mois) courant,
parvenir votre réponse et la société Coco Khôlo.
o M onsieur le Directeur, / dans les m eilleurs délais. o Conformément à notre accord
C'est avec plaisir téléphonique d'aujourd'hui, ...
M adam e la Directrice, o Nous vous prions de nous faire I que nous vous inform ons
o M onsieur le Présiden t, / connaître votre décision. o £n réponse à votre lettre
de l'attribution d'u n e bourse
M adam e la Présidente, du 18 février, ...
d'études.

166 167
C O U R R I E R P R O F E S S I O N N E L OU A D M I N I S T R A T I F C O U R R I E R P R O F E S S I O N N E L OU A D M I N I S T R A T I F
o Je vous rem ercie de votre lettre
du 18 février. satisfaire votre dem ande. »!
o Nous avons le regret de ne pouvoir* , p OTESTER

r Réclamer, page 69
o J e me perm ets de vous rappeler
que vous n 'avez pas encore réglé
o Votre courrier du 18 février • Nous som m es au regret notre facture 1254.
r protester, page 155
a retenu toute notre attention. de vous an n o n cer la fin o J e crois utile de vous rappeler
o Nous avons pris connaissance / de notre collaboration. pans une première lettre les consignes de sécurité,
bonne note de votre lettre de protestation, plutôt que d'utiliser o Nous nous référons à notre lettre
du 18 février. des termes forts, manifestez du 18 février vous dem andant
ACCEPTER Щ votre surprise :
o Nous vous remercions de régler votre facture.
> Accepter, page 31 Mous sommes surpris
de votre lettre du 18 février,
de ne pas avoir reçu de réponse.
o Nous accusons réception o Nous acceptons votre proposition.
ANNEXER
o Nous consentons à baisser je m 'étonne de votre silence.
de votre courrier du 18 février.
nos tarifs de 5%. Il o Veuillez trouver sous ce pli
Pour une deuxièm e lettre,
le bon de commande,
o Nous sommes disposés / prêts I on peut écrire :
FAIRE R É F É R E N C E
à vous faire une rem ise de 10%. 1 À défau t de paiem ent de votre o Veuillez trouver ci-joint
À Q U E L Q U E CHOSE
part, nous sommes obligés / un ju stific a tif de domicile.
o J e vous envoie les modifications o Vous trouverez en annexe /
nous nous voyons contraints
concernant le dossier Tambour. M A N IF E S T E R DE L’INTÉRÊT Я
de vous fa ctu rer des intérêts en pièce join te mon curriculum
o Cn ce qui concerne / Concernant > Intérêt, page 87 de retard. vitae.
votre stage. ... o Nous sommes intéressés В o Cn annexe, vous trouverez
o Quant / Relativem ent à votre p a r votre offre. le form ulaire à remplir.
)M M AN DER
com m ande 157. ... o Nous nous intéressons o Nous vous envoyons
> Commander un produit, page 68
o Nous avons reçu les inform ations à l'ensem ble de vos produits. , par la présente une invitation
au sujet / à propos des articles Veuillez m 'adresser / m 'envoyer à l'inauguration de notre
o Votre catalogue nous intéresse j
manquants. vivement. ■ les articles suivants :... nouveau magasin.
Je vous prie de m 'adresser /
o Votre proposition
m 'expédier les accessoires
CONSTATER nous a particulièrem ent S ’EXCUSER
intéressés. suivants : . . .
o J e constate que vous n'avez pas Nous vous dem andons > Renouveler des excuses, page 170

encore réglé votre ¡facture. de nous fa ire parvenir, dans > S’excuser, page 158

o Je note que vous avez envoyé PR OM ETTRE / RASSURER les plus brefs délais, les articles o Veuillez m 'excuser
les docum ents requis. > Promettre, page 16 qui suivent :... pour ce retard de paiement.
o Nous avons pris (bonne) note o Vous pouvez com pter Après avoir consulté votre o Veuillez accepter toutes
de vos coordonnées. su r notre collaboration. catalogue, nous vous passons nos excuses pour cet oubli,
o Vous pouvez être assuré(e) com m ande de deux lam padaires o J e vous prie de (bien vouloir)
de notre engagement. dont la référence est Fs 2515. m 'excuser pour mon absence,
REGRETTER
o Nous nous engageons o Vous voudrez bien nous excuser
> Regret, page 107
à vous répondre APPELER QUELQUE CHOSE pour cet incident,
o Nous regrettons de ne pouvoir
dans les plus brefs délais. o Nous tenons à vous présenter
vous satisfaire. v Rappeler quelque chose à quelqu’un, page 139
o Soyez persuadé(e) nos excuses pour ce fâcheux
o Nous regrettons le désagrém ent Je vous rappelle notre rendez­
que le nécessaire sera fait. contretemps.
subi. vous du 18 février.
168 169

C O U R R I E R P R O F E S S I O N N E L OU A D M I N I S T R A T I F C O U R R I E R P R O F E S S I O N N E L OU A D M I N I S T R A T I F
Dans un courriel, on utilise -> À un fam ilier :
CO NCLURE R E S T E R A LA D I S P O S I T I O N
DE Q U E L Q U ’ U N des formules plus sim ples : o Amitiés,
-> Les exem ples qui suivent précèdent Salutations distinguées. o Affectueusem ent,
o Restant à votre disposition
les formules de salutation. Sincères / M eilleures salutations,
pour tout renseignem ent o Bons baisers.
com plémentaire. ... (Bien) Cordialement, J e t'em brasse (tendrement),
ATTENDRE
o Me tenant à votre disposition, Cordiales salutations. (Grosses) Bises, / (Gros) Bisous,
o Dans l ’attente de votre rép o m e ,... o Je reste à votre (entière) disposition Bien à vous,
o En attendant votre r é p o m e ,... pour tout renseignem ent
En bas de page, vous pouvez P E T IT M O T / PO S T -IT
com plém entaire e t ...
o Comptant su r une réponse indiquer les pièces jointes :
o Urgent. Passez voir M. Quinton.
rapide de votre part. ... PJ. pièce d'identité / CV / contrat
SVP. ISVP = â'il vous plaiti
SALUER Écrire l’adresse sur une enveloppe, page 172
o Passer chez le teinturier.
Courriers / courriels adm inistratifs, page 172
ESPÉRER
-» Toutes ces formules de salutation I I N’oublie pas de rapporter
> Espérance, page 104 valent indifféremment pour I du pain !
les hommes et les femmes. g Ta mère a téléphoné, rappelle-la.
o Nous espérons que notre offre
vous satisfera e t ... -> Reprenez la formule d'appel 1
STP. ISTP = ¿'il te plaiti
o Dans l'espoir d'u n e réponse du début de la lettre. §
favorable / positive, ... > S’adresser au destinataire, page 166 S M S / TEXTO
o Cn espérant que vous nous > Débuter une lettre, page 171 EBUTER UNE LETTRE
garderez toute votre confiance, ... Quand on envoie un SMS ou quand
o Veuillez agréer / recevoir / Saluer, page 12
on communique sur les réseaux
accepter. Madame, l ’expression i
 une connaissance : sociaux, on n'hésite pas à maltraiter
RENOUVELER DE S E X C U S E S
de mes salutations distinguées. I
la syntaxe et l'orthographe
Cher Monsieur,
o J e vous prie d'agréer. M onsieur I et à utiliser de mystérieuses
> S’excuser, pages 1 5 8 ,1 6 9 Chère Madame,
le directeur, l'assuran ce de mes 1 abréviations. Voici quelques
o Cn vous renouvelant sentim ents les meilleurs. À un fam ilier : exem ples :
mes excuses, ... • a + I = Àplui tardl
o Veuillez croire. M adam e Cher Omar,
o Nous vous renouvelons la présidente, à l'assuran ce Chère Tania, • biz I = bisesl
nos excuses p o u r... de mes salutations distinguées / 1 Bonjour, • dsl 1= déiolé(e)l
les meilleures.
Coucou, • gfl 1= J ’ai fiaiml
REMERCI ER o J e vous prie de recevoir /
Salut, • jtm [=Je t'aimel
d 'accepter, cher client, mes
> Remercier, page 16
cordiales salutations / • m dr I = mort de riret
o Vous rem erciant par avance. mes sentim ents distingués. ONCLURE • msg I = message/
o Avec nos rem erciem ents o Nous vous prions de croire. * Saluer, page 170
• p k i = pourquoiI
(anticipés), Madame, à nos sentim ents • qqc I = quelque choseI
dévoués. Ip o u r u n clien t! À une connaissance :
o Nous vous remercions d'a va n ce / • qqi I = quelqu'unl
p ar avan ce / à l'avance Cordialement,
• t OU I = Tu es où ?]
de votre attention e t ... Sincèrement,
• loi 1= (laughing out loud) = mort de rireI
Amicalement,

1 70 171

C O U R R I E R P R O F E S S I O N N E L OU A D M I N I S T R A T I F C O RRESPON DANCE PRIVÉE


MODELES •g ï T R E S D ’ I N F O R M A T I O N LETTRE DE COMMANDE
DE CORRESPONDANCES
Eva Manya
P Formation
38, rue Boris Vian
, quai Malaquais
C O U R R IE R S / C O U R R IE L S 75019 Paris
7SOO6-PARIS
A D M IN IS T R A T IF S Paris, le 2 février 20...
Paris, le 15 décembre 20...
PRÉSENTATION Madame, Monsieur,
Monsieur,
D ’ UNE L ETTRE TYPE
Après avoir consulté votre catalogue,
j ous avons bien reçu votre demande de stage j'ai décidé de vous passer commande
Léïla Cordesse du 22 novembre.
— votre adresse, l'expédition d'un service de porcelaine Limoges blanc,
38, rue Boris Vian
75019 Paris
Nous avons le plaisir de vous faire savoir que 32 pièces, référence LIM 26 01 (Cf. bon
EDF-GDF votre candidature a été retenue, de commande).
65, quai de Seine — l'adresse du destinataire ous vous prions donc de nous faire parvenir, Veuillez trouver ci-joint un chèque de 369,99 €
75019 Paris dans les meilleurs délais, la photocopie de en règlement de cette commande, à faire
Réf. : 07527 526 votre titre de séjour, un certificat de naissance parvenir à l’adresse ci-dessus.
— vos références
Objet : Prélèvement automatique un certificat de scolarité de l'année en
— motif de la lettre
cours à notre service des ressources humaines Vous remerciant par avance, je vous prie
Paris, le 26 janvier 20... qui prendra contact avec vous.
— lieu et date d'agréer. Madame, Monsieur, l'expression
de mes sentiments distingués.
Madame, Monsieur,
— la formule d’appel ;uillez agréer. Monsieur, nos salutations
distinguées, Eva Manya
Je vous demande de bien vouloir m'envoyer les
—le corps de la lettre
informations nécessaires afin de pouvoir payer Émilie Durand
mes factures d'électricité par prélèvement
automatique.

ACCUSER RÉCEPTION
Dans l'attente de votre réponse, je vous prie
—la formule de politesse D ’UNE COMMANDE
d'agréer. Madame, Monsieur, mes salutations van Desetov
distinguées.
23 rue Volta
94000-CRÉTEIL À : eva.manya@free.fr
Léüa Cordesse la signature Ce:
Créteil, le 23 décembre 20...
Objet : Votre commande du 2 février
Madame,
LETTRE DE DEMANDE
Votre numéro de client : 19 745
ÉCRIRE L ’A D R E S S E D ’INFORMATION Suite à votre courrier du 15 décembre, je vous Votre numéro de commande : 6376345
SUR UNE ENVELOPPE fais parvenir les documents demandés :
la photocopie de mon titre de séjour, Chère Madame,
i. Matignon
15 rue de Varennes un certificat de naissance en bulgare ainsi que
78000-VERSA1LLES sa traduction officielle en français et un certificat Je suis heureux de vous annoncer que ce jour
Madame Huguette Peyot
de scolarité. nous avons expédié votre colis sous le numéro
24, av. Gambetta
Versailles, le 15 décembre 20... Colissimo 6Q0013.
84000 AVIGNON Veuillez agréer. Madame, mes salutations
Qté Désignation article Référence
France Madame, Monsieur, les meilleures.
1 Limoges blanc LIM 26 01
Je vous prie de bien vouloir m’envoyer votre Ivan Desetov
Vous pourrez suivre dès demain votre
catalogue à l'adresse ci-dessus. 1
So Colissimo sur www.redoutable.fr depuis
Abréviations utilisées dans une adresse : Pourriez-vous, d'autre part, me dire de quels pays
av. = avenue l'onglet «suivre mes commandes».
proviennent vos produits et s'ils sont fabriqués
bd = boulevard de façon éthique (respect des lois sociales
et de l’environnement, producteurs rétribués Merci de votre confiance et à très bientôt.
imp. = impasse
équitablement) ?
bât. = bâtiment Cordialement,
Sttel = Saint(e) ■
En vous remerciant par avance, je vous prie
BP = boite postale d'agréer. Madame, Monsieur, mes salutations 1 André SANFRAPÉ
CEDEX = Courrier D'Entreprise À Distribution distinguées. Relation Clients
Exceptionnelle
J. Matignon

172
17 3
M O D È L E S DE C O R R E S P O N D A N C E S M O D È L E S DE C O R R E S P O N D A N C E S
LETTRES DE RÉCLAMATION L E T T R E DE R É S I L I A T I O N t £ TTRE DE REMERCIEMENT À : e.asti@hotmail.com
D ’UN CONTRAT
Ce: _____________
J. Matignon Objet : Nouvelles
15 me de Varennes Joseph Paoli
78000-VERSAILLES Omar Gatlato
4 0 , rue Boris Vian
16 rue Paul Eluard le 22/02/15
| 38 OOO Grenoble
Paris, le 15 décembre 20... 38200-BESANÇ0N
Salut Manu,
Contrat n°123abc258 Grenoble, le 23 décem bre 20...
Madame, Monsieur,
Ça va bien.
Besançon, le 15 décembre 20... Oui, ça fait longtemps. Vous me manquez aussi,
N'ayant pas reçu votre catalogue, je suis dans Monsieur, mais je suis très occupée ces jours-ci. Mon chef
l'impossibilité de passer commande des produits
Madame, Monsieur, va venir la semaine prochaine pour superviser
qui m'intéresseraient.
Je vous rem ercie de v o tre envoi du 15 courant, mon travail. Je me sens un peu fatiguée
Comme la saison des têtes approche, je me vois
Par la présente, je vous fais part de ma décisiotj v'otre brochure me p e rm e ttra de program m er et un peu stressée I Après m'être débarrassée
donc obligé de me retourner vers une autre
de résilier mon contrat Providencia B (référença ; mes vacances dans v o tre belle région. de mon patron, je reviendrai aux répétitions.
société qui, je l'espère, sera plus attentive
ci-dessus|. Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations En fait, j'ai besoin de toi et de tes connaissances
aux souhaits de ses clients.
Vu la qualité de votre information et de <es meilleures. pour mon blog. On pourrait en discuter un midi.
relations avec la clientèle, ce geste me semble Viens avec Clotilde. Tu ne me parles pas d'elle.
Recevez mes salutations.
tout naturel. Elle va bien ?
Joseph Paoli
En tout cas, merci de ne pas m'oublier.
J. Matignon
Avec mes salutations,
Bisous,
Omar Gatlatcf Béa

JR R E S P O N D A N C E PR IVÉE
Eva Manya
38, rue Boris Vian EXCUSES COURRIELS
CARTES POSTALES
75019 Paris
A : eva.manya@free.fr À : beatrice.costa@gmail.com
Commande n°8376345
Ce : Ce :
Paris, le 25 mars 20... Bons souvenirs M. et M”‘ Peyot
Objet : Votre commande 8376345 Objet : Ça va ? de Bretagne à vous et leurs enfants
Monsieur, quatre ! 24, av. Sambetta
le 12/02/15
Chère Madame, 84000 AVIGNON
Je suis surprise de ne pas avoir reçu ma Coucou Béa, Fam ille Lopez
commande d'un service Limoges blanc Veuillez accepter toutes nos excuses Ça va?
(références ci-dessus). Vous m'aviez pourtant le retard dans la livraison du service Limoge Tu nous manques trop.
annoncé son envoi le 13 février. Et nous que vous avez commandé. Puisque tu ne viens plus aux répétitions pour
sommes maintenant le 25 mars ! le spectacle, on pourrait prendre un café après
Je vous prie de bien vouloir faire le nécessaire Après vérification, il apparaît que Colissimo S alut les amis,
mon travail ou déjeuner quelque part.
pour me renvoyer le service commandé. a égaré l'envoi qui vous était destiné. ]
Qu'est-ce que tu en penses ?
Nous regrettons beaucoup cet incident, dont
nous ne sommes pas responsables. Nos vacances se passent
Veuillez agréer. Monsieur, mes salutations Bises, trè s bien. Le soleil e s t
distinguées. Nous vous faisons livrer aujourd'hui même, Manu là e t la te m p é ra tu re e s t
et par notre propre service de livraison estivale.
Eva Manya la commande que vous attendez. Vous recevra M. et M"' Thierry
Nous vous embrassons trè s
par la même occasion, en dédommagemen 24, rue Molière
fo r t.
un bon d'achat de 100 € et nous espérons que 76000 ROUEN
vous garderez votre confiance en notre maison. ;{
Yannick e t Emilie
En vous renouvelant nos excuses, nous vous
prions d'agréer, Chère Madame, nos salutation PS. : L'avion a rriv e à 5 h du
les plus cordiales, m atin dimanche prochain I
Rendez-vous à l'aéroport.
André SANFRAPÊ
Relation Clients

174 175

M O D È L E S DE C O R R E S P O N D A N C E S M O D È L E S DE C O R R E S P O N D A N C E S
INVITATIONS
N ou s vous rem ercion s de la jo lit
tém oignée à l occa sion de la nais
Pour les invitations et les faire-part, de C é c ile .
l'imagination estdésormais au pouvoir
et chacun libère sa créativité.

L o rd et Lad y Com m andem ent on t l


de vous fa ire p a ri de la
l/ous êtes cord ia lem en t con viés à la
de C h a rles-E d ou a rd le 30
récep tion que nous donnerons à l occa sion
de n otre 2Cf anniversaire de m ariage, dans 15 rue de Passy
les salons de l h ô te l A la u rice. 9 1 1 2 0 -PA LA IS E A U

B e rn a rd e t S o p h ie S tiq u é
t2 rue Tabaga
33000 - B o rd e a u x M . Laurent -Barre a ta douteux j
de mus fa ire p a rt c(u décès j
de Qeneviève Caran-'Barre, sa mère ]
à ('âge de 102 ans.
Les cèsèques auront iieu
Samedi, c'est mon anniv. 16 ans déjà, (e 15 novembre
j'y crois pas ! en (’église Saint-‘Pierre-de-rNeuiC[yjm
Tu viens à ma te u f ?
“bfi fleurs, ni couronnes.
LAURA Dons à (a -Fondation contre (e cancer.

la n n iv = ann ive rsaire!


Iteub = bétel
SMS / TEXTO
. RÉSIDER EN FRANCE
FAIRE-PART
On va au ciném a jeudi ?

Ne pas confondre un faire-part qui est une OK, j'aimerais bien voir le dernier Tarantir
simple information (mariage, anniversaire,
décès et cérémonie religieuse) et une invitation
qui vous convie à un repas, une fête...
T OU ? JE TATEN 2OR CPA5PA BIZ
Enfin ! λp 9 et “Msrosn se msvient ITu es où ? Je t'a tte n d s dehors. C’est ¡ f l
9 h roslrie Je "î’onterfler,
sympa. Bisesl
ssroec/i 15 juin è 10 h 30 !

Ju te s SLTC0KJAR1VJTM

/Salut, c'est d'accord, j'a rriv e , je f'a i'l


N o tre p e tite princesse e s t née. Alphonse
e s t fie r de sa p e tite soeur Cécile.

176
M O D È L E S DE C O R R E S P O N D A N C E S
1 2
RÉSIDER
EN FRANCE

LE LOGEMENT p.180 L'ORDINATEUR,


• Chercher un appartement / L'INFORMATIQUE
une maison • Principales actions
• Parler de son logement • Problèmes
• Problèmes divers
• Avec le gardien / INTERNET
la gardienne Connection
Communiquer
LES ETUDES
• Parler de ses études LES LOISIRS
• Un cours de langue • Au musée
• Le système scolaire français • Au kiosque à journaux
• Au théâtre ou à l'opéra
L'EMPLOI p.184 • Au cinéma
• Recherche d'emploi • Dans un club de sport
• Pôle Emploi • Devant la télévision
• Entretien d'embauche
• Contrats salariés LA SANTÉ p.188
• Chez le médecin
LA BANQUE • À la pharmacie
• Opérations • À l'hôpital - Aux urgences
• Problèmes
QUELQUES ABRÉVIATIONS
ET SIGLES UTILISÉS
EN FRANCE p. 189

C O N V E R S A T IO N S p.

..Ем quoi
Con scs f-e 0
ce V ^ v ^ il f
12. Résider en France 0r S de LA V I S I T E o Je partage un appartem ent /
un logement avec d ’autres
Ce studio / Cet appartem ent étudiants.
ne convient parfaitem ent.
o J ’habite dans une résidence
0 c ’est un peu cher pour
universitaire.
ce que c'est.
o J 'a i une résidence secondaire /
LE LO GEM ENT 0 il y a le chau ffage central ?
o II est à quel étage ? une m aison à la campagne.
> Lieu d'habitation, page 48
o II y a un(e) gardien(ne) / Défauts à signaler au propriétaire x Je vais pendre la crémaillère.
> Parler d ’un lieu, page 55 un ascen seu r / un digicode / avant de rédiger l'état des lieux 1 = Je vais organiser une petite fête
un parking ? {document que le locataire en l ’h on n e u r de ma nouvelle m aison.I
En France, quand on donne le nombre et le propriétaire doivent signer
de pièces d'un logement, on ne compte o Quel est le m ontant du lo yer, avant l'emménagem ent) :
ni la cuisine ni la salle de bains. de la caution ? P R O B L È M E S D IV E R S
c II y a des travaux à faire.
o Les charges sont com prises ? y a une fuite d'eau.
Le papier-peint est décollé. о II

CHERCHER U N A PPA R TE M E N T / En France, les dépenses d'entretien _ Cet appartem ent est sale / o L'ascenseur est en panne.
U N E M A IS O N de l'immeuble (les charges) sont à la charg en m auvais état, o Des carreaux sont tombés
du propriétaire ou du locataire.
o Le parquet est abîmé. dans la salle de bain,
LORS DE LA R E C H E R C H E

On peut vous répondre :


La fenêtre ne ferm e pas bien. о II n'y a plus d'eau chaude.
- » Si vous voulez louer ou acheter o Le bail est d'u n an minimum. L'installation électrique
un appartement ou une maison, Ib a il = c o n tra t de loca tio n ! est défectueuse.
AVEC LE GA R D IE N / LA G A R D IE N N E
vous pouvez dire :
o C'est un appartem ent tout La peinture s'écaille.
0 J e téléphone à propos o Vous avez du courrier pour moi ?
confort : vous avez le chaufhage
de votre annonce. o J'attends une lettre recommandée.
au gaz et tous les équipem ents
A RLER DE S O N L O G E M E N T
1 J e vous appelle électroménagers. Vous voulez bien la prendre
pour le deux-pièces. J'habite dans un appartem ent, pour moi ? Je vous signe
o Vous avez un garant ? /g a ra n t =
>J e viens pour l'annonce personne qui devra payer le m o n ta n t 1 o Je vis dans un studio une procuration.
du loyer si vous ne le faite s p lu s l m inuscule / sombre. ¡La p ro cu ra tio n est nécessaire p ou r
parue dans le journal.
recevoir un recom m andé au nom
Le studio est toujours libre ? o Venez avec vos fiches de paye / j Mon im m euble est bruyant / de q u e lqu ’un d ’a utre .I
un relevé d ’identité bancaire / RIB ! tranquille,
C'est libre tout de suite ? o J'a tten d s une livraison.
o J'h a b ite dans une maison je peux vous laisser mes clés ?
Il se situe où exactem ent ? Abréviations les plus courantes 1 spacieuse / ensoleillée /
Le quartier est calm e / utilisées dans les petites annonces : o J'a i laissé mes clés à l'intérieur,
ap. 2 0 h : après 20 h moderne,
com m erçant / bien desservi vous connaissez le numéro
asc. : ascenseur o C'est exposé plein sud.
(parles transports en commun) ? éf. : étage de téléphone d'un serrurier ?
F4 : quatre-pièces ] o Ma maison est an cienne /
Quel est l ’arrêt de bus o Mes voisins fon t toujours
m° : métro pittoresque.
le plus proche ? m2 : mètres carrés beaucoup de bruit la nuit,
parie. : parking
° J'a i installé une chambre vous pouvez faire quelque chose ?
Il ¡¡ait combien de mètres et une salle de bains
part. : particulier
carrés ? tél. : téléphone 1 dans le grenier. Il est d'usage de donner, pour la nouvelle
La cuisine est-elle équipée ? tt cft : tout confort année, quelques dizaines d'euros au gardien
vd : vend ■ ° Je suis propriétaire / locataire.
de son immeuble. Ce sont les étrennes.
° J'a i un bail de trois ans.
l8o 181
LE L OGE MENT I L OGEMENT
LES ÉTUDES U N COUR S DE L A N G U E E S Y S T È M E SC O L A IR E F R A N Ç A I S

o Je voudrais m ’inscrire
a scolarité est obligatoire et gratuite
PARLER DE SES ÉTUDES à un cours de français, le 6 à 16 ans.
o Je voudrais faire du français
o V o u î > êtes dans / en quelle
écrit / oral, DIPLOMES
classe ? rABLISSEMENTS ÂGES NIVEAUX
o Je voudrais suivre un cours Igcole maternelle à partir ■petite section
o Vous êtes en term inale ?
de conversation / de phonétique, de 2/3 ans ■moyenne section
o Vous êtes en quelle section ? ■grande section
[se ctio n = o p tio n d 'é tu d e s : sciences,
o Je suis intéressé(e) p ar un cours j
École primaire / 6 -11 ans ■cours préparatoire |CP)
lit t é r a ir e ...] de fran çais par le théâtre, élémentaire ■cours élémentaire l re année (CEI)
o Je voudrais me préparer ■cours élémentaire 2e année (CE2)
o Vous avez bac+2 / bac+4 ?
■cours moyen l re année (CM1)
Ibac + 2 = lycée + d e u x années au DCLF / TCF. IDCLF et TCF =
• cours moyen 2 e année (CM2)____
d ’études s u p é rie u re s I c e rtific a ts de la n g u e fra n ç a is e .I
ollège 12-15 ans ■sixième (6e) • Brevet des collèges
o Quel est votre niveau d ’études ? o Quels sont les horaires possibles ? ■cinquième (5e)
o Vous êtes étudiant en quoi ? o Quelle méthode utilisez-vous ? 1 • quatrième (4e)
■troisième (3e)
o Je suis étudiant(e) à l'u niversité o £st-ce que vous utilisez
Lycée 16-18 ans 1seconde (2de) • CAP*
de Rouen / à la fa c de lettres, un m anuel ? 1 première (lre) . ВЕР **
■terminale fPle) . Baccalauréat
o J étudié le droit, je veux être o Cst-ce que le livre est fourni ? 1
Université / à partir > Licence (3 ans)
avocat(e). o II y a un exam en à la fin ?
grandes écoles de 18 ans > Master 1
o J e fais / suis une form ation o Cst-ce q u ’on reçoit un diplôm e ? ; > Master 2 / Diplôme
en gestion d ’entreprise. d'ingénieur
o Vous donnez des cours > Doctorat
o J ’ai un m aster en / d ’économie. en entreprise / des cours
Institut DUT *** (deux ans)
o Je suis en doctorat à Sciences particuliers / des cours Universitaire
Po. ISciences Po = l ’In s t itu t d ’études par correspondance ? de Technologie
p o litiq u e s I
On peut vous dire : j
o Je fais des études en alternance. * CAP = Certificat d'Aptitude Professionnelle
lu n e pé rio d e en cours et u n e a u tre o Quel est votre niveau ?
En France, on note les élèves en général ** BEP = Brevet d Études Professionnelles
en e n tre p ris e 1 o Intensif ou extensif ? sur 10 (dans le primaire) ou sur 20 *** DUT = Diplôme Universitaire de Technologie
o J e suis en internat. o Vous voulez un cours individuel 1 (à partir du collège).
o Je suis étudiant Crasmus. ou collectif ? Ces notes correspondent aux mentions
suivantes :
o Quel diplôm e souhaitez-vous
Le programme Erasmus consiste en 10/20 = passable
un échange d'étudiants universitaires préparer ? 12/20 = assez bien
entre les différents pays ayant signé o Vous devez p asser un test 14/20 = bien
un accord. 16/20 = très bien
Cela comprend les pays de l'Union
d ’orientation pour connaître
Dans certaines matières, littéraires
européenne entre autres. votre niveau,
notamment, il est rare que la note
Pour cela, l'étudiant doit avoir terminé
o Vous préférez des cours maximale dépasse 16/20.
sa première année d'études universitaires
et être citoyen de l'Union Européenne. en Journée ou le soir ?

182 183

LES ÉTUDES LES É T U D E S


L’EMPLOI EN T R E T IE N D ’EM B A U C H E LA BANQUE AU D I S T R I B U T E U R
AUTOMATIQUE
> Profession, page 49
-»V o u s pouvez dire : 1
Je vais passer à la banque, o Introduisez votre carte.
R E C H E R C H E D ’E M P L O I o Bonjour, je suis Mme Laplace.
J ’ai rendez-vous avec M. Bertrand, je vais retirer de l ’argent / o Composez votre code secret
o Je suis à la recherche à l'abri des regards,
o Comme vous l'avez lu des espèces au distributeur
d ’un emploi. o Reprenez votre carte.
dans mon CV, j ’ai quinze ans (automatique).
o Je cherche un stage en marketing. > Chercher un lieu, page 64
d'expérience dans cette branche,
o Je suis sans emploi, PR O B L È M E S
o En quoi consiste ce travail ?
o Je suis au chômage.
o Quelle est la définition du poste ? PÉRATIONS o J'a tte n d s un virem ent
o Quels sont les horaires de travail ? depuis une sem aine
AU G U I C H E T
PÔLE E M P L O I et il n'est pas encore arrivé,
o Quel est le salaire ?
> Changer de l’argent, page 17 o J ’ai perdu ma carte de crédit.
Pôle Emploi est un organisme public chargé On peut vous dire : ]
Je voudrais voir mon conseiller. Je voudrais faire opposition,
de proposer un travail aux demandeurs o Parlez-nous de votre expérience
d'emploi et d'indemniser les chômeurs. Quelles sont les form alités o On m ’a volé mon chéquier.
professionnelle ! Que dois-je faire ?
pour ouvrir un compte ?
o Je viens pour m ’inscrire, o Pourquoi avez-vous choisi o Je paie des agios, car je suis
Je voudrais retirer 1000 euros
o J ’ai été licencié(e). notre entreprise ? à découvert, là découvert = solde
sur mon compte courant,
o C’est un licenciem ent o Quelles sont vos principales débiteurI
o Je voudrais faire un virem ent
économique, qualités ? o J e suis interdit bancaire.
à l'étranger.
o Vous êtes disponible à partir Iinterdiction d ’émettre des chèquesI
o Mon contrat a pris fin vendredi Je voudrais com m ander
dernier. de quand ? o €lle m 'a fa it un chèque
un carnet de chèques.
o Cst-ce que vous accepteriez sans provision, ¡sans provision =
o Je suis à la recherche d ’un poste o C'est pour une rem ise de chèque. pas d'argent sur te compteI
de secrétaire. des horaires flexibles ? Ipour déposer un chèquel
x II m 'a fa it un chèque en bois.
o J ’ai fa it un stage o Nous vous recontacterons, Je voudrais ouvrir un compte I = Cite m'a fait un chèque
de perfectionnem ent en anglais, o On vous téléphonera. épargne. sans provision.!
o J ’ai suivi une formation de grutier. C'est pour déposer de l ’argent x Je suis à découvert. /
sur mon compte courant. Je suis dans le rouge.
-» On peut vous dire : C O N T R A T S S A L A R IÉ S j
I = Mon compte en banque
o Quel type d ’emploi recherchez- Je voudrais solder mon compte.
a un solde débiteur.!
Intérim : l'intérimaire travaille de façon Ipour ¡¡ermer un compteI
vous ?
ponctuelle, souvent pour une courte durée I
o Vous avez apporté un curriculum (remplacement). L'employé(e) peut vous dire :

vitae / u n CV ? CDD : contrat à durée déterminée. Adressez-vous au guichet 6 /


CDI : contrat à durée indéterminée. L’ORDINATEUR / L’INFORMATIQUE
o Veuillez rem plir ce formulaire, à la caisse.

o Vous avez de l'expérience o Nous vous proposons un CDI Quel est votre numéro de compte ? P R IN C IP A L E S ACTIONS
(professionnelle) ? avec une période d ’essai Pourriez-vous endosser
de six mois. ce chèque ? ¡endosser un ORDINATEUR
o Pour vous aider, vous allez faire
un test psychotechnique. Il travaille au noir. 1= Il tra v a ille 1 chèque = signer un chèquel o Allum er / ¿tein dre l ’ordinateur,
sans être déclaré.1 Veuillez signer ici. o Brancher l'ordinateur portable.

184
185
L' EMPLOI
LA BANQUE - L' ORDINATEUR / L' INFORMATI QUE
DOCUMENTS o II faut réinstaller ce programme Avoir Skype. A U K IO S Q U E À J O U R N A U X

ce logiciel. enregistrer une adresse / o est-ce que vous avez


o Ouvrir un fich ier / un document, un e-m ail dans le carnet
L'ordi déconne. des jo u rn a u x / magazines
o Créer un fich ier / un dossier, d'adresses.
Il a planté. I = il est bloqué.I ja p o n a is / libanais ?
o Fermer un fichier. Ajouter un site au x favoris. - o Le Parisien, s'il vous plaît !
o Quitter. -»Votre imprimante a des problèm es ¡j
On se skype ? o Vous avez une revue
o L’im prim ante ne marche /
Je te maile. d 'a rt contem porain ?