Vous êtes sur la page 1sur 9

B3

Information Amont - Aval - Transport

INFORMATION TRANSPORT -2
TRANSFORMATION, STOCKAGE ET TRANSPORT DU GAZ NATUREL
Ingénieurs en
Sécurité Industrielle

I - TRAITEMENT - TRANSFORMATION ET TRANSPORT DU GAZ NATUREL.......................... 1

II - TRANSPORT PAR GAZODUC ................................................................................................. 2

III - TRANSPORT PAR MÉTHANIER .............................................................................................. 3

1 - principales étapes ........................................................................................................................ 3


2 - Liquéfaction du gaz naturel .......................................................................................................... 3
3 - Méthanier .....................................................................................................................................5

IV - STOCKAGE CRYOGÉNIQUE DU GAZ NATUREL .................................................................. 7

V - CONVERSION CHIMIQUE DU GAZ NATUREL ....................................................................... 8

Ce document comporte 9 pages


PSTT - 02103_A_F - Rév. 2 18/04/2006

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


1
B 3 -2

I- TRAITEMENT - TRANSFORMATION ET TRANSPORT DU GAZ NATUREL


À la sortie du puits de production le gaz contient des impuretés (H2S, CO2, eau, …) et doit donc subir un
certain nombre de traitements de façon à le rendre transportable jusqu'aux lieux de consommation.

Les traitements consistent :


– à éliminer les composés soufrés au moyen d'une solution d'amine : procédé
d'adoucissement
– à éliminer l'eau par lavage au glycol pour éviter la formation d'hydrates : procédé de
déshydratation
– à éliminer les condensats liquides : procédé de dégazolinage
– à fractionner le gaz entre :
• le gaz naturel à proprement parler constitué pour l'essentiel de méthane et d'éthane
(GNL)
• les gaz de pétrole liquéfiés constitué de propane et de butane (GPL).

Les produits ainsi obtenus peuvent être :


– transportés vers les lieux de consommation :
• soit par pipe-line (gazoduc) sous forme de gaz comprimé
• soit par navire après liquéfaction
- méthanier pour le GNL
- navires spécialisés pour le transport des GPL
– transformés pour le GNL
• par conversion chimique pour la fabrication d'un certain nombre de dérivés
• par conversion thermique pour la production d'énergie (cogénération).

La figure ci-dessous schématise les différents types de transformation et les principaux moyens de transport
du gaz naturel et des produits associés :

PRODUCTION
TRANSPORT DISTRIBUTION
TRAITEMENT

PUITS
GAZ
FRACTIONNEMENT

EXPÉDITION RÉCEPTION
TRAITEMENT

GAZODUC

transfert Regazéi-
Liqué- GNL stockage
faction GNL fication

stockage transfert
transfert GPL stockage
GPL GPL
stockage transfert
transfert BRUT stockage
condensats condensats
conversion
D MEQ 1749 A

chimique PRODUITS CHIMIQUES

conversion
thermique CÂBLE ÉLECTRIQUE

Transformation et transport du gaz naturel

02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


2
B 3 -2

II - TRANSPORT PAR GAZODUC


Une chaîne de transport par gazoduc comprend les principales étapes :

– collecte des effluents provenant des différents puits

– traitements du gaz pour le mettre aux spécifications de transport

– compression du gaz si la pression en tête de puits est insuffisante (notamment en phase


d'épuisement du gisement)

– transport en conduite

– recompression en cours de transport, si la distance est importante, pour éviter une chute
trop significative de pression

– traitement complémentaire éventuel pour mettre le gaz aux spécifications de distribution

– stockage et transfert au réseau de distribution

– distribution du gaz

TRAITEMENT
GAZODUC GAZODUC
GAZ
NATUREL GAZ NATUREL
DU PUITS COMMERCIAL

D MEQ 1750 A
COLLECTE COMPRESSION STATION DE RÉCEPTION
RECOMPRESSION STOCKAGE

Chaîne de transport du gaz naturel par gazoduc

02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


3
B 3 -2

III - TRANSPORT PAR MÉTHANIER

1- PRINCIPALES ÉTAPES
Une chaîne de transport de GNL comprend les principales étapes suivantes :

– traitement et transport par gazoduc jusqu'à la côte ; ces opérations sont similaires à celles
qui sont réalisées dans la chaîne gazoduc

– traitement du gaz produit pour le mettre aux spécifications requises pour la liquéfaction

– liquéfaction du gaz, accompagnée ou non d'un fractionnement

– stockage et chargement (terminal d'expédition)

– transport par méthaniers

– réception et stockage

– regazéification

STOCKAGE RÉCEPTION
CHARGEMENT STOCKAGE
GNL
GAZ
NATUREL GAZ NATUREL
GAZEUX GAZEUX

D MEQ 1751 A
LIQUÉFACTION REGAZÉIFICATION

Chaîne de transport de GNL

2- LIQUÉFACTION DU GAZ NATUREL


Comme indiqué précédemment, le gaz "sortie" du puits est préalablement débarrassé de ses
impuretés (condensats, gaz acides, eau) puis fractionné de façon à éliminer les GPL (propane,
butane).

Le gaz naturel ainsi traité est ensuite liquéfié, stocké et transporté à la pression atmosphérique à une
température voisine de la température d'ébullition du méthane (– 161,5°C). En effet, le transport sous
pression du gaz naturel a été écarté pour des raisons économiques et de sécurité.

02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


4
B 3 -2

D SEC 1430 A
GAZ DU
TRAITEMENTS FRACTIONNEMENT LIQUÉFACTION GNL
PUITS
(-161,5 °C, 110 kPa)
Eau GPL
Gaz acides
Condensats

Schéma de principe de la liquéfaction du gaz naturel

Il existe plusieurs procédés commerciaux pour la liquéfaction du gaz naturel.

Le principe consiste à comprimer le gaz puis à abaisser sa température, par paliers successifs, par
compression et détente de fluides réfrigérants.

La détente finale permet d'atteindre la température de – 161,5°C à la pression atmosphérique.

Eau
1300 kPa
Cycle 140 kPa
propane - 35°C

Eau
Cycle 2100 kPa
éthane 140 kPa
- 100°C

3300 kPa Eau


Cycle
méthane 140 kPa
- 155°C

Eau
3900 kPa
GAZ
NATUREL

110 kPa
110 kPa

110 kPa
GAZ
COMBUSTIBLE PC 3800 kPa
110 kPa - 151°C
- 161,5°C
D MEQ 1752 A

GNL
STOCKAGE

Principe de la liquéfaction du gaz naturel

02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


5
B 3 -2

3- MÉTHANIER
Le transport maritime à basse température du GNL nécessite des conceptions particulières de
navires :

– navires à cuves intégrées

– navires à cuves auto-porteuses

a - Navires à cuves intégrées (cuves membranes)

Les cuves sont constituées par une membrane métallique résistant aux basses températures. Celle-ci
s'appuie sur la double coque du navire par l'intermédiaire d'un isolant et d'une barrière secondaire pour
étancher une fuite éventuelle de GNL.

D MEQ 1754 A
Méthanier à cuves intégrées

Membrane TGZ (technigaz)

D MEQ 1667 A

Membrane TGZ
(technigaz) Contreplaqué

Membrane
extèrieure
Triplex

Double Mousse PU
coque renforcée

Réservoir à membrane
(T cryogénique)
02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


6
B 3 -2

b - Navires à cuves autoporteuses

Les cuves sphériques isolées s'appuient sur la coque du navire. Une barrière secondaire de sécurité
est placée à la base des cuves pour protéger la coque contre une fuite éventuelle de GNL.

D MEQ 1755 A
Méthanier à cuves auto-porteuses

Protection
extérieure
Descente
tuyauterie
Isolant

Ballast

Pompes
D MEQ 1685 A

Ballast

Cuve sphérique auto-porteuse

02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


7
B 3 -2

IV - STOCKAGE CRYOGÉNIQUE DU GAZ NATUREL


Le dessin ci-dessous représente les éléments constitutifs d'un réservoir cryogénique.

Coupole en béton
Tôle d'étanchéité gaz

Plafond suspendu

Virole en béton
précontraint
Tuyauteries
Panneaux d'isolation de procédé

Enduit d'étanchéité

Dalle de fond

D MEQ 1089 A
Fondation sur pieux Membrane
gaufrée

Bac de stockage cryogénique

Un bac de stockage cryogénique est composé de 2 enveloppes :

- une enveloppe intérieure souple en matériau résistant aux basses températures

aluminium
acier à 9 % de nickel
acier inoxydable ( ex : 18 % Cr /10 % Ni) pour les très basses températures.

Dans le système Technigaz une membrane gaufrée confère la souplesse nécessaire pour
absorber les contractions lors de la mise en froid

- une enveloppe extérieure, en acier de qualité courante ou quelquefois en béton armé


précontraint , qui assure la résistance mécanique

Le toit intérieur est généralement plat et suspendu au toit bombé de la cuve externe.

02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training


8
B 3 -2

Entre les deux enveloppes un matériau isolant diminue l'échange thermique entre le liquide stocké et
l'atmosphère .

Le stockage à basse température du produit provoque en continu une légère évaporation qui permet
de maintenir la température constante.

Il est nécessaire de recondenser ces vapeurs pour limiter les pertes au stockage ce qui nécessite :

- un compresseur dans le cas de propylène-propane


- un cycle frigorifique dans le cas de produits plus volatils tel que l’éthylène

V- CONVERSION CHIMIQUE DU GAZ NATUREL


Le schéma ci-dessous résume les filières de conversion chimique les plus courantes industriellement.

Synthèse
AMMONIAC
ammoniac
URÉE
urée

Production gaz de MÉTHANOL


Synthèse
GAZ synthèse : ALCOOLS
méthanol
NATUREL oxyde de carbone SUPÉRIEURS
alcools
+ hydrogène
Production

D MEQ 1753 A
Éthers
CARBURANT
Réaction
Fischer-Tropsch

02103_A_F

 2006 ENSPM Formation Industrie - IFP Training