Vous êtes sur la page 1sur 34

« Bibliographie », La Stásis dans la politique d’Aristote.

La cité sous tension,


p. 385-417

DOI : 10.15122/isbn.978-2-406-06227-1.p.0385

La diffusion ou la divulgation de ce document et de son contenu via Internet ou tout autre moyen
de communication ne sont pas autorisées hormis dans un cadre privé.

© 2018. Classiques Garnier, Paris.


Reproduction et traduction, même partielles, interdites.
Tous droits réservés pour tous les pays.
BIBLIOGRAPHIE

INSTRUMENTS DE TRAVAIL

Bonitz, Hermann, Index aristotelicus, Graz, Akademische Druck, 1955 (1870).


Brunschwig, Jacques ; Lloyd, Geoffrey ; Pellegrin, Pierre [et al.], Le savoir
grec : dictionnaire critique, Paris, Flammarion, 2011 (1996).
Chantraine, Pierre, La formation des noms en grec ancien, Paris, Champion, 1933.
Chantraine, Pierre, Études sur le vocabulaire grec, Paris, Klincksieck, 1956.
Chantraine, Pierre, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Paris,
Klincksieck, 2009 (1968).
Humbert, Jean, Syntaxe grecque, Paris, Klincksieck, 2004 (1946).
Liddell, Henry George, Scott, Robert, Jones, Henry Stuart, A Greek-
English Lexicon, Oxford, Clarendon Press, 1996 (1925).
Pantelia, Maria (dir.), Thesaurus Linguae Graecae, CD-ROM (version #E),
TLG Project, University of California, 2000.
Pellegrin, Pierre, Dictionnaire Aristote, Paris, Ellipses, 2007.
Romilly, Jacqueline (de) ; Trédé, Monique, Petites leçons sur le grec ancien,
Paris, Stock, 2008.

AUTEURS ANCIENS

ŒUVRES ­­D’ARISTOTE 

Éditions de référence
Aristotelis Ars Rhetorica, William David Ross (éd.), Oxford, Clarendon Press, 1959.
Aristotelis Athēnaíōn politeía, Hans Oppermann (éd.), Leipzig, Teubner, 1968
(1928).

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


386 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Aristotelis Ethica Eudemia, Franz Susemihl (éd.), Leipzig, Teubner, 1967 (1884).
Aristotelis Ethica Nicomachea, Ingram Bywater (éd.), Oxford, Clarendon Press, 1894.
Aristotelis politica, William David Ross (éd.), Oxford, Clarendon Press, 1957 (1921).
Aristotle, vol. 18, G. Cyril Armstrong (éd.), Cambridge, Harvard University
Press, 1935.

Traductions utilisées
Constitution ­­d’Athènes, texte établi et traduit par Georges Mathieu et Bernard
Haussoulier, revu par Claude Mossé, Paris, Les Belles Lettres, 1996.
De ­­l’âme, traduction inédite, présentation, notes et bibliographie par Richard
Bodéüs, Paris, Flammarion, 1993.
Économique, texte établi et traduit par Bernard Abraham van Groningen et
André Wartelle, Paris, Les Belles Lettres, 2003 (1968).
Éthique à Eudème, introduction, traduction, notes et indices par Vianney
Décarie, Paris, Vrin, 1978.
Éthique à Nicomaque, introduction, traduction et ­­commentaire par René-
Antoine Gauthier et Jean-Yves Jolif, Louvain-Paris, B. Nauwelaerts, 4 vol.,
1970 (1958-1959).
Génération des animaux, texte établi et traduit par Pierre Louis, Paris, Les
Belles Lettres, 2002 (1961).
Histoire des Animaux, texte établi et traduit par Pierre Louis, Paris, Les Belles
Lettres, 3 vol., 1964-1969.
Le mouvement des animaux ; suivi de la locomotion des animaux, introduction, traduction,
notes et bibliographie de Pierre-Marie Morel, Paris, Flammarion, 2013.
Les grands livres d’éthique :
­­ la grande morale, traduit par Catherine Dalimier,
présenté par Pierre Pellegrin, Paris, Arléa, 1992.
Les parties des animaux, traduction, présentation, notes et bibliographie par
Pierre Pellegrin, Paris, Flammarion, 2011.
Métaphysique, introduction, traduction, notes, bibliographie et index par Marie-
Paule Duminil et Annick Jaulin, Paris, Flammarion, 2008.
Œuvres ­­complètes, Pierre Pellegrin (dir.), Paris, Flammarion, 2014.
Organon. I, Catégories. II, De ­­l’interprétation ; traduction et notes par Jules Tricot,
Paris, Vrin, 2004 (1936).
Physique, traduction, présentation, notes, bibliographie et index par Pierre
Pellegrin, Paris, Flammarion, 2000.
Politiques, traduction et présentation par Pierre Pellegrin, Paris, Flammarion,
1993 (1990).
Rhétorique, introduction, traduction, notes, bibliographie et index par Pierre
Chiron, Paris, Flammarion, 2007.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 387

AUTRES TRADUCTIONS

Aristotle : in twenty-three volumes. XXI. Politics, Harris Rackham (éd.), Cambridge,


Harvard University Press, Londres, W. Heinemann, « The Loeb classical
library », 1977 (1932).
Éthique à Eudème, introduction, texte grec, traduction, notes, bibliographie et
index par Catherine Dalimier, Paris, Flammarion, 2013.
Éthique à Nicomaque, introduction, traduction et c­­ ommentaire par Jules Tricot,
Paris, Vrin, 2007 (1959).
Éthique à Nicomaque, traduction, notes et bibliographie par Richard Bodéüs,
Paris, Flammarion, 2007.
La Politica, Livres I-III, Lucio Bertelli et Mauro Moggi (dir.), introduction, traduction
et ­­commentaire de P. Accattino, Rome, L’Erma­­ di Bretschneider, 2011-2013.
La Politique, traduction avec introduction, notes et index par Jules Tricot,
Paris, Vrin, 1962.
La Politique, texte établi et traduit par Jean Aubonnet, Paris, Les Belles Lettres,
4 vol., 1968-1989.
La Politique, Livre II, texte traduit par Jean Aubonnet et Marie-Laurence
Desclos ; introduction et notes par Marie-Laurence Desclos, Paris, Les
Belles Lettres, 1998.
Politics. Books I and II. Aristotle, traduction et ­­commentaire de Trevor J. Saunders,
Oxford, Clarendon Press, 1995.
Politics, traduction d’Ernest
­­ Barker révisée, introduction et notes de Richard
F. Stalley, New York, Oxford University Press, 1998 (1946).
Politics, traduction d’Ernest
­­ Barker, introduction et notes d’Ernest
­­ Barker,
Oxford, Oxford University Press, 1962 (1946).
Rhétorique, texte établi et traduit par Médéric Dufour, Paris, Les Belles Lettres,
« C.U.F », 2 vol., 1932-1938.
The Politics of Aristotle, traduction et c­­ ommentaire de Benjamin Jowett, Oxford,
Clarendon Press, 2 vol., 1885.
The Politics of Aristotle, traduction et notes de William-Lambert Newman,
Oxford, Clarendon Press, 4 vol., 1887-1902.
AUTRES SOURCES PRIMAIRES

Alcée, Fragments, texte établi, traduit et annoté par Gauthier Liberman,


Paris, Les Belles Lettres, 2 vol., 1999.
Antiphon, Discours suivis des Fragments, texte établi par Louis Gernet, Paris,
Les Belles Lettres, 1989 (1923).
Aristophane, Œuvres, texte établi par Victor Coulon et traduit par Hilaire
Van Daele, Paris, Les Belles Lettres, 5 vol., 1954-2002.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


388 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Démosthène, Plaidoyers politiques, texte établi et traduit par Georges Mathieu,


Paris, Les Belles Lettres, 4 vol., 1947.
Die Fragmente der Vorsokratiker, Hermann Diels et Walter Kranz (éd.), Berlin,
Weidmann, 3 vol, 2004-2005 (1934-1937).
Elegy and iambus : being the remains of all the Greek elegiac and iambic poets from
Callinus to Crates excepting the Choliambic writers with the Anacreontea, traduit
par John Maxwell Edmonds, Londres, Loeb Classical Library, 2 vol., 1979-
1982 (1931).
Énée le Tacticien, Poliorcétique, texte établi par Alphonse Dain, traduit et
annoté par Anne-Marie Bon, Paris, Les Belles lettres, 1967.
Eschyle, Agamemnon, Les Choéphores, Les Euménides, texte établi et traduit
par Paul Mazon, Paris, Les Belles lettres, 2004 (1983).
Eschyle, Les Suppliantes, Les Perses, Les Sept ­­contre Thèbes, Prométhée enchaîné,
texte établi et traduit par Paul Mazon, Paris, Les Belles lettres, 1969 (1921).
Ésope, Fables, texte établi et traduit par Émile Chambry, Paris, Les Belles
Lettres, 1961 (1927).
Euripide, t. 2. Hippolyte, Andromaque, Hécube, texte traduit par Louis Méridier,
Paris, Les Belles Lettres, 1997 (1927).
Euripide, t. 3. Héraclès, Les Suppliantes, Ion, texte établi et traduit par Léon
Parmentier et Henri Grégroire, Paris, Les Belles Lettres, 1994 (1923).
Hérodote, Histoires, texte établi et traduit par Philippe-Ernest Legrand,
Paris, Les Belles Lettres, 11 vol., 1932-1955.
Hésiode, Théogonie. Les travaux et les jours. Le bouclier ; texte établi et traduit
par Paul Mazon, Paris, Les Belles Lettres, 2002 (1944).
Homère, ­­L’Iliade, texte établi et traduit par Paul Mazon, Paris, Les Belles
Lettres, 4 vol., 1937-1938.
Homère, ­­L’Odyssée, texte établi et traduit par Victor Bérard, Paris, Les Belles
Lettres, 4 vol., 1924-1925.
Isocrate, Discours, texte établi et traduit par Georges Mathieu et Émile
Brémond, Paris, Les Belles Lettres, 1972-1987 (1928).
Les Présocratiques, Jean-Paul Dumont (éd.), Paris, Gallimard, 1988.
Les sophistes : écrits c­­ omplets, traductions, présentations et notes par Mauro Bonazzi,
Luc Brisson, Marie-Laurence Desclos [et al.] ; Jean-François Pradeau (dir.),
Paris, Flammarion, 2 vol., 2009.
Pausanias, Description de la Grèce. Tome I, texte établi et traduit par Michel
Casevitz, Paris, Les Belles Lettres, 1992.
Pindare, Œuvres, texte établi et traduit par Aimé Puech, Paris, Les Belles
Lettres, 4 vol., 1923-1931.
Platon, Alcibiade, traduction, introduction et notes par Chantal Marboeuf
et Jean-François Pradeau, Paris, Flammarion, 2000 (1998).

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 389

Platon, Lois, traduction, introduction et notes par Luc Brisson et Jean-


François Pradeau, Paris, Flammarion, 2 vol., 2006.
Platon, Ménexène, texte établi et traduit par Louis Méridier, introduction et
notes de Jean-François Pradeau, Paris, Les Belles Lettres, 1997.
Platon, Phédon, traduction et présentation par Monique Dixsaut, Paris,
Flammarion, 1991.
Platon, Politique, traduction, introduction et notes de Luc Brisson et Jean-
François Pradeau, Paris, Flammarion, 2003.
Platon, République, introduction, traduction et notes par Georges Leroux,
Paris, Flammarion, 2002.
Platon, République, introduction, traduction et notes par Robert Baccou,
Paris, Flammarion, 1966 (1936).
Platon, Platone, La Repubblica, traduction et ­­commentaire de Mario Vegetti,
Naples, Bibliopolis, 7 vol., 1998-2007.
Pline ­­L’Ancien, Histoire naturelle. Livre XXXIV, texte établi et traduit par
Henri Le Bonniec, Paris, Les Belles Lettres, 1983.
Plutarque, Dialogue sur ­­l’amour, introduction, traduction, notes et bibliographie
par Sophie Gotteland et Estelle Oudot, Paris, Flammarion, 2005.
Plutarque, Œuvres morales, t. 11. Deuxième partie. Préceptes politiques. Sur la
monarchie, la démocratie et l’oligarchie,
­­ texte établi et traduit par Jean-Claude
Carrière et Marcel Cuvigny, Paris, Les Belles Lettres, 1984.
Polybe, Histoires, t. 4. Livre IV, texte établi et traduit par Jules Albert de
Foucault, Paris, Les Belles Lettres, 1972.
Sophocle, Tragédies, texte établi par Alphonse Dain et traduit par Paul
Mazon, Paris, Les Belles Lettres, 1964.
Solon the Athenian, the poetic fragments, texte traduit par Maria Noussia-Fantuzzi,
Leiden-Boston, Brill, 2010.
Théognis, Poèmes élégiaques, texte établi et traduit par Jean Carrière, Paris,
Les Belles Lettres, 1948.
Thucydide, La Guerre du Péloponnèse, texte présenté, traduit et annoté par
Denis Roussel, Paris, Le Livre de poche, 1966.
Thucydide, La Guerre du Péloponnèse, texte établi et traduit par Jacqueline
de Romilly, Paris, Les Belles Lettres, 4 vol., 1953-1963.
Xénophon, Constitution des Lacédémoniens ; Agésilas ; Hiéron ; suivi de Constitution
des Athéniens par Pseudo-Xénophon, texte traduit et annoté par Michel
Casevitz, Paris, Les Belles Lettres, 2008.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


390 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

OUVRAGES ET ARTICLES SUR ARISTOTE

Aalders, Gerhard Jean Daniel, « Die Mischverfassung und ihre historische


Dokumentation in den Politica des Aristoteles », in Fondation Hardt (éd.),
La “Politique” d’Aristote :
­­ sept exposés et discussions, Genève, Fondation Hardt
pour l’Antiquité
­­ Classique, 1965, p. 199-237.
Annas, Julia, « Comments on J. Cooper », in Günther Patzig (éd.), ­­Aristotles’
“Politik”, Göttingen, Vandenhoeck et Ruprecht, 1990, p. 242-248.
Anton, John Peter, « Revolutions, Reforms and Educational Philosophy in
­­Aristotle’s Theory of Constitutional Law », in John Peter Anton, Categories
and Experience : Essays on Aristotelian Themes, New York, Dowling Studies
in the Humanities and the Social Sciences, 1996, p. 237-248 (1985).
Aubenque, Pierre, Le Problème de ­­l’être chez Aristote, essai sur la problématique
aristotélicienne, Paris, PUF, 1991 (1962).
Aubenque, Pierre, La prudence chez Aristote, Paris, PUF, 2009 (1963).
Aubenque, Pierre, « Sur la définition aristotélicienne de la colère chez Aristote »,
Revue philosophique de la France et de l’étranger,
­­ no 147, 1970, p. 300-317.
Aubenque, Pierre, « Politique et éthique chez Aristote », Ktèma, no 5, 1980,
p. 211-222.
Aubenque, Pierre, « La loi selon Aristote », Archives de philosophie du droit,
vol. 25, 1980, p. 147-157.
Aubenque, Pierre (dir.) ; Tordesillas, Alonso (éd.), Aristote politique : études
sur la “Politique” d’Aristote,
­­ Paris, PUF, 1993.
Aubenque, Pierre, « Amitié et ­­communauté chez Aristote », in José Maria
Zamora Calvo (éd.), La amistad en la filosofía antigua, Madrid, Université
autonome de Madrid, 2009, p. 113-120.
Balot, Ryan Krieger, « ­­Aristotle’s Critique of Phaleas : Justice, Equality, and
Pleonexia », Hermès, vol. 129, no 1, 2001a, p. 32-44.
Barker, Ernest, The Political Thought of Plato and Aristotle, New York, Dover
Publications, 1959.
Barnes, Jonathan (éd.), The Cambridge ­­companion to Aristotle, Cambridge,
Cambridge University Press, 1995.
Barnes, Jonathan, Aristotle, New York, Oxford University Press, 1982.
Barnes, Jonathan, « Aristotle and Political Liberty », in Günther Patzig (éd.),
­­Aristoteles’ “Politik”, Göttingen, Vandenhoeck et Ruprecht, 1990, p. 249-263.
Barnes, Jonathan ; Schofield, Malcolm ; Sorabji, Richard (éd.), Articles on
Aristotle, Londres, G. Duckworth, 4 vol. 1975-1979 (notamment Tome 2.
Ethics and Politics.)

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 391

Berger, Shlomo, « Revolution and Constitution in Thurii : ­­Aristotle’s Politics


1307a-b », Eranos, vol. 88, no 37, 1990, p. 9-16.
Bermon, Emmanuel ; Laurand, Valéry ; Terrel, Jean, Politique ­­d’Aristote :
famille, régimes, éducation, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2011.
Bermon, Emmanuel ; Laurand, Valéry ; Terrel, Jean, ­­L’excellence politique
chez Aristote, Louvain-Paris, Peeters, 2017.
Bertelli, Lucio, Historia e Methodos. Analisi critiqua e topica politica nel secondo
libro della “Politica” di Aristotele, Turin, Paravia, 1977.
Berti, Enrico, « La notion de société politique chez Aristote », in Olof Gigon
et Michael W. Fischer (éd.), Antike Rechts-und Sozialphilosophie, Berne, Lang,
1988, p. 80-96.
Besnier, Besnier, « Aristote et les passions », in Bernard Besnier, Pierre-
François Moreau, Laurence Renault (dir.), Les passions antiques et médiévales,
Paris, PUF, 2003, p. 29-94.
Betbeder, Philippe, « Éthique et politique selon Aristote », Revue des sciences
philosophiques et théologiques, no 54, 1970, p. 453-488.
Bezevengui, Agnès, « Homme de bien et bon citoyen chez Aristote », in
Marie-Madeleine Mactoux et Évelyne Gény (éd.), Mélanges Pierre Lévêque,
III, Paris, Les Belles Lettres, 1989, p. 7-19.
Bickford, Susan, The Dissonance of Democracy : Listening, Conflict and Citizenship,
New York, Cornell University Press, 1996.
Bickford, Susan, « Beyond Friendship : Aristotle on Conflict, Deliberation,
and Attention », Journal of Politics, vol. 58, no 2, 1996, p. 398-421.
Bickford, Susan, « Reconfiguring Pluralism : Identity and Institutions in
the Inegalitarian Polity », American Journal of Political Science, vol. 43, no 1,
1999, p. 86-108.
Bien, Günther, Die Grundlegung der politischen Philosophie bei Aristoteles, München,
Alber, 1973.
Bodéüs, Richard, Le philosophe et la cité. Recherches sur les rapports entre morale
et politique dans la pensée ­­d’Aristote, Paris, Les Belles Lettres, 1982.
Bodeüs, Richard, « La durée des régimes politiques ­­comme condition ­­ de la
morale selon Aristote », in Congrès des sociétés de philosophie de langue
française (éd.), Justifications de ­­l’éthique, xixe Congrès de ­­l’Association des Sociétés
de philosophie de langue française, Bruxelles, Éditions de l’Université,
­­ 1984,
p. 103-108. 
Bodéüs, Richard, « ­­L’animal politique et ­­l’animal économique », Aristotelica :
mélanges offerts à Marcel De Corte, Cahiers de philosophie ancienne, no 3,
1985, p. 65-81.
Bodéüs, Richard, Politique et philosophie chez Aristote : Recueil d’Études,­­ Namur,
Société des études classiques, 1991.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


392 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Bodéüs, Richard, Aristote – La justice et la Cité, Paris, PUF, 1996.


Bodeüs, Richard, « La concorde
­­ politique, ­­l’amitié parfaite et la justice », in
Guy Samama (dir.), Aristote, Éthique à Nicomaque (livres VIII et IX), Paris,
Ellipses, 2001, p. 71-81.
Bordes, Jacqueline, « La place d’Aristote
­­ dans l’évolution
­­ de la notion de
politeia », Ktèma, n  5, 1980, p. 249-256.
o

Bornemann, Eduard, « ­­Aristoleles’ Urteil über Platons politische Theorie »,


Philologus, vol. 79, 1923, p. 70-157.
Bourriot, Félix, « Le c­­ oncept grec de cité et la Politique ­­d’Aristote  », Information
historique, no 46, 1984, p. 193-202.
Brunschwig, Jacques, « ­­L’esclavage chez Aristote », Cahiers philosophiques,
no 1, 1979, p. 20-32.
Brunschwig, Jacques, « Du mouvement et de ­­l’immobilité de la loi », Revue
internationale de Philosophie, no 133-134, 1980, p. 512-540.
Canto-Sperber, Monique, « Idées grecques sur la révolution : les Sophistes,
Platon, Aristote », in Michel Perrin (éd.), ­­L’idée de révolution : colloque
ouvert organisé par le centre d’Histoire
­­ des Idées (Université de Picardie) et
dans le cadre du C.E.R.I.C., Fontenay aux Roses, Les Cahiers de Fontenay,
1991, p. 55-69.
Canto-Sperber, Monique, « ­­L’unité de ­­l’État et les conditions
­­ du bonheur
public (Platon, République, V ; Aristote, Politique, II) », in Pierre Aubenque
(dir.), Aristote Politique, Paris, PUF, 1993, p. 49-73.
Cassin, Barbara ; Narcy, Michel, « Sophistique, philosophie et consensus, ­­
la généalogie du consensus »,
­­ Cahier du Collège international de philosophie,
no 5, 1988, p. 136-139.
Cassin, Barbara, « De ­­l’organisme au pique-nique : quel consensus ­­ pour
quelle cité ? », in Barbara Cassin (dir.), Nos Grecs et leurs modernes, Paris,
Éditions du Seuil, 1992, p. 114-148.
Centre de recherche sur le Proche-Orient et la Grèce antique (éd.), « Autour
de la Politique ­­d’Aristote », Ktèma, no 5, 1980.
Christodoulou, Panos, « Le tyran dans le rôle du roi. À propos du Chapitre 11
du Livre V de la Politique ­­d’Aristote  », in Silvia Gastaldi et Jean-François
Pradeau (éd.), Le philosophe, le roi, le tyran, Sankt Augustin, Academia
Verlag, 2009, p. 157-179.
Coby, Patrick, « ­­Aristotle’s Three Cities and the Problem of Faction », The
Journal of Politics, Austin, vol. 50, no 4, 1988, p. 896-919.
Contogiorgis, Georges D., La théorie des révolutions chez Aristote, Paris,
Librairie générale de droit et de jurisprudence R. Pichon et R. Durand-
Auzias, vol. 22, 1978.
Cooper, John M., « Aristotle on the Forms of Friendship », Review of Metaphysics,

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 393

Washington, vol. 30, 1977, p. 619-648 (notamment p. 642-648 sur


­­l’amitié politique).
Cooper, John M., « Political animal and Civic Friendship », in Günther
Patzig (éd.), ­­Aristoteles’ “Politik”, Göttingen, Vandenhoeck et Ruprecht,
1990, p. 220-241.
Crubellier, Michel ; Pellegrin, Pierre, Aristote : le philosophe et les savoirs,
Paris, Éditions du Seuil, 2002.
Davis, Michael, « ­­Aristotle’s Reflections on Revolution », Graduate Faculty
Philosophy Journal, Charlottesville, vol. 11, 1986, p. 49-63.
Davis, Michael, The Politics of Philosophy : A Commentary on ­­Aristotle’s Politics,
Lanham, Maryland, 1996.
Day, James ; Chambers, Mortimer, ­­Aristotle’s History of The Athenian Democracy,
Berkeley, University of California Press, 1962.
Defourny, Maurice, Aristote. Études sur la “Politique”, Paris, Beauchesne,
1932 (1902).
Demont, Paul, « Les régimes politiques et les nez (Aristote, Pol., V, 9, 1309
b 21-22) », in Alain Billault (éd.), Opôra, Études de littérature antique offertes
au Recteur J. Bompaire, Paris, Presses de ­­l’Université de Paris-Sorbonne,
2001, p. 17-21.
Deslauriers, Marguerite ; Destrée, Pierre (dir.), The Cambridge Companion
to ­­Aristotle’s Politics, Cambridge, Cambridge University Press, 2013.
Despotopoulos, Konstantinos, Aristote – Sur la famille et la justice, Bruxelles,
Ousia, 1983.
Destrée, Pierre, « Aristote et la question du droit naturel », Phronesis, vol. 45,
2000, p. 200-239.
Edmond, Michel-Pierre, Aristote, la politique des citoyens et la ­­contingence, Paris,
Payot, 2000.
El Murr, Dimitri, « Aristote et la poluphilia », in Guy Samama (dir.), Aristote,
Éthique à Nicomaque (livres VIII et IX), Paris, Ellipses, 2001, p. 131-149.
Fondation Hardt (éd.), La “Politique” d’Aristote :
­­ sept exposés et discussions,
31 août – 5 septembre 1964, Genève, Fondation Hardt pour ­­l’Antiquité
classique, 1965.
Fortenbaugh, William Wall, Aristotle on Emotion – A Contribution to Philosophical
Psychology, Rhetoric, Poetics, Politics and Ethics, London, Duckworth, 1975.
Fortenbaugh, William Wall, « ­­Aristotle’s Analysis of Friendship », Phronesis,
vol. 20, 1975, p. 51-62.
Fortenbaugh, William Wall, « Aristotle on Prior and Posterior, Correct
and Mistaken Constitutions », in David Keyt et Fred Dycus Miller (éd.),
A Companion to ­­Aristotle’s Politics, Oxford, Blackwell, 1991, p. 226-237.
Frede, Dorothea, « Citizenship in ­­Aristotle’s Politics », in Richard Kraut et

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


394 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Steven Skultety (éd.), ­­Aristotle’s Politics : Critical Essays, Lanham, Rowman


et Littlefield, 2005, p. 167-185.
Frère, Jean, « Emportement et colère : “thumos” et “orgè” selon Aristote »,
in Nestor-Louis Cordero (éd.), Ontologie et dialogue : mélanges en hommage à
Pierre Aubenque avec sa collaboration à ­­l’occasion de son 70e anniversaire, Paris,
Vrin, 2000, p. 171-187. 
Gastaldi, Silvia, Aristotele e la politica delle passioni, Turin, Tirrenia, 1990.
Gauthier-Muzellec, Marie-Hélène, Aristote et la juste mesure, Paris, PUF, 1998.
Goldschmidt, Victor, Temps physique et temps tragique, Paris, Vrin, 1982.
Goldschmidt, Victor, « Aristote : la théorie aristotélicienne de ­­l’esclavage
et sa méthode », in Écrits. Études de philosophie ancienne, t. 1, Paris, Vrin,
1984, p. 63-81.
Hatzistavrou, Antony, « Aristotle on Constitutional Change and Faction »,
in Marguerite Deslauriers et Pierre Destrée (dir.), The Cambridge Companion
to ­­Aristotle’s Politics, Cambridge, Cambridge University Press, 2013,
p. 275-301.
Horn, Christoph, « Epieikeia : the competence­­ of the perfectly just person
in Aristotle », in Burkhard Reis (éd.), The Virtuous Life in Greek Ethics,
Cambridge, Cambridge University Press, 2006.
Irwin, Terence H., « Generosity and Property in Aristotle’s ­­ Politics », Social
Philosophy and Policy, vol. 4, 1987, p. 37-54.
Irwin, Terence H., ­­Aristotle’s first principles, Oxford, Clarendon press, 1988.
Irwin, Terence, « ­­Aristotle’s Defense of Private Poperty » in David Keyt et Fred
Dycus Miller (éd.), A Companion to ­­Aristotle’s Politics, Oxford, B. Blackwell,
1991, p. 13-56.
Jaeger, Werner, Aristote : fondements pour une histoire de son évolution, traduit
de l’allemand
­­ par O. Sedeyn, Paris, L’Éclat,
­­ 1997 (1923).
Jaulin, Annick, « Aristote : les deux formes de la justice », in Guy Samama
(dir.), La justice, Paris, Ellipses, 2001, p. 143-159.
Jaulin, Annick, « Aristote et la pathologie politique », in Annie Ibrahim
(dir.), ­­Qu’est-ce ­­qu’un monstre  ?, Paris, PUF, 2005, p. 29-45.
Jaulin, Annick, « Aristote : la “chorégie politique” : les ­­conditions quantitatives
de ­­l’excellence politique  », in Emmanuel Bermon, Valery Laurand et Jean
Terrel (dir.), ­­L’excellence politique chez Aristote, Louvain, Peeters, à paraître
en 2016.
Johansen, Thomas K., The Powers of ­­Aristotle’s Soul, Oxford, Oxford University
Press, 2012.
Johnson, Curtis N., « ­­Aristotle’s Polity : Mixed of Middle Constitutional »,
History of Political Thought, vol. 9, no 2, 1988, p. 189-204.
Johnson, Curtis N., ­­Aristotle’s Theory of the State, Londres, Macmillan, 1990.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 395

Jouanna, Jacques, « Médecine et politique dans la Politique ­­d’Aristote (II,


1268b25-1269a28) », Ktèma, no 5, 1980, p. 257-266.
Kalimtzis, Kostas, « ­­Aristotle’s Concept of Stasis », Philosophical
Inquiry, Thessalonique, 1995, vol. 17, no 1-2, p. 44-78. 
Kalimtzis, Kostas, « Homonoia and the Democratic Constitutions », in
Konstantine Boudouris (éd.), Aristotelian Political Philosophy, International
Association for Greek Philosophy, vol. 1, 1995, p. 91-100.
Kalimtzis, Kostas, On Political Enmity and Disease : an Inquiry into Stasis,
Albany, State University of New York Press, 2000.
Kamp, Andreas, « Die aristotelische Theorie der Tyrannis », Philosophisches
Jahrbuch, vol. 92, 1985, p. 17-34.
Kamp, Andreas, ­­Aristoteles’ Theorie der Polis : Voraussetzungen und Zentralthemen,
Berne, Lang, 1990.
Keyt, David, « Injustice and Pleonexia in Aristotle : A reply to Charles
Young », Southern Journal of Philosophy, vol. 27, 1988, p. 251-257.
Keyt, David, « The Four Causes in Aristotle’s
­­ Politics », in Konstantine
Boudouris (éd.), Aristotelian Political Philosophy, Athènes, International
Center for Greek Philosophy, vol. 1, 1995, p. 101-107.
Keyt, David ; Miller, Fred Dycus, (éd.), A ­­companion to ­­Aristotle’s Politics,
Oxford, Blackwell, 1991.
Klonoski, Richard J., « Homonoia in ­­Aristotle’s Ethics and politics », History
of Political Thought, vol. 17, no 3, 1996, p. 313-325.
Kraut, Richard ; Skultety, Steven (éd.), ­­Aristotle’s Politics : Critical Essays,
Lanham, Lanham Rowman et Littlefield, 2005.
Kullmann, Wolfgang, « Man as a Political Animal in Aristotle », in David
Keyt et Fred Dycus Miller (éd.), A Companion to ­­Aristotle’s Politics, Oxford,
Blackwell, 1991, p. 94-117 (1980).
Labarrière, Jean-Louis, « The political animal’s­­ knowledge according to
Aristotle », in Marcelo Dascal et Ora Gruengard (éd.), Knowledge and Politics,
Boulder, Westview Press, 1989, p. 33-47.
Labarrière, Jean-Louis, Langage, vie politique et mouvement des animaux : études
aristotéliciennes, Paris, Vrin, Problèmes et controverses,
­­ 2004.
Lana, Italo, « Le teorie egualitarie di Falea di Calcedone », Rivista Critica di
Storia della Filosofia, vol. 5, 1950, p. 265-276.
Lanza, Diego, « La critica aristotelica a Platone e i due piani della Politica »,
Athenaeum N.S., vol. 49, 1971, p. 355-392.
Larran, Francis, « Pisistrate au Lycée ou le temps de Cronos retrouvé »,
Kentron, vol. 28, 2012, p. 53-89.
Leandri, Antoine, « ­­L’aporie de la souveraineté », in Pierre Aubenque (dir.),
Aristote Politique, Paris, PUF, 1993, p. 315-331.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


396 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Lefebvre, René. « Φιλία et ὁμοιότης », in José Maria Zamora Calvo (éd.), La


amistad en la filosofía antigua, Madrid, Université autonome de Madrid,
2009, p. 121-134. 
Lefèvre, Charles, « Approches aristotéliciennes de ­­l’égalité entre les citoyens »,
Revue internationale de Philosophie, no 133-134, 1980, p. 541-566.
Lévy, Edmond, « Cité et citoyen dans la Politique ­­d’Aristote  », Ktèma, no 5,
1980, p. 223-248.
Lévy, Edmond, « La théorie aristotélicienne de ­­l’esclavage et ses ­­contradictions »,
in Marie-Madeleine Mactoux et Évelyne Gény (éd.), Mélanges Pierre Lévêque,
III, Paris, Les Belles Lettres, 1989, p. 197-213.
Lévy, Edmond, « Politeia et politeuma chez Aristote », in Marcel Piérart (dir.),
Aristote et Athènes, Paris, De Boccard, 1993, p. 65-90.
Loraux, Nicole, « Corcyre 427, Paris 1871. La “guerre civile” grecque entre
deux temps », in Nicole Loraux, La tragédie ­­d’Athènes, Paris, Éditions du
Seuil, 2005b, p. 31-60 (1993).
Lord, Carnes, ­­O’Connor, David K. (éd.), Essays on the Foundations of Aristotelian
Political Science, Berkeley, University of California Press, 1991.
Lord, Carnes, Education and Culture in the Political Thought of Aristotle, Londres,
Cornell University Press, 1982.
MacIntyre, Alasdair Chalmers, After Virtue, South Bend, University of
Notre Dame Press, 1982.
Mayhew, Robert, « Aristotle on the Extent of the Communism in ­­Plato’s
Republic », Ancient Philosophy, no 13, 1993a, p. 313-321.
Mayhew, Robert, « Aristotle on Property », Review of Metaphysics, vol. 46,
no 4, 1993b, p. 803-831.
Mayhew, Robert, « ­­Aristotle’s Criticism of ­­Plato’s ­­communism of Women
and Children », Apeiron : A Journal for Ancient Philosophy, vol. 29, no 3,
1996a, p. 231-248.
Mayhew, Robert, « Impiety and Political Unity : Aristotle, Politics 1262a25-
32 », Classical Philology, vol. 91, no 1, 1996b, p. 54-59.
Mayhew, Robert, ­­Aristotle’s Criticism of ­­Plato’s Republic, Lanham, Rowman
et Littlefield, 1997.
Modrak, Deborah K. W., Aristotle : the Power of Perception, Chicago-Londres,
The University of Chicago Press, 1987.
Miller, Fred Dycus, Nature, Justice and Rights in ­­Aristotle’s Politics, Oxford,
Clarendon Press, 1995.
Morel, Pierre-Marie, « La vertu ­­d’amitié chez Aristote : affinité et moralité »,
in Guy Samama (dir.), Aristote, Éthique à Nicomaque (livres VIII et IX), Paris,
Ellipses, 2001, p. 27-34.
Morel, Pierre-Marie, « Action humaine et action naturelle chez
Aristote », Philosophie, no 73, 2002, p. 36-57.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 397

Morel, Pierre-Marie, Aristote, une philosophie de ­­l’activité, Paris, Flammarion,


2003a.
Morel, Pierre-Marie, « Pouvoir, crise du pouvoir et juste milieu dans la
Politique ­­d’Aristote  », in Sylvie Franchet ­­d’Espérey, Valérie Fromentin,
Sophie Gotteland [et al.], Fondements et crises du pouvoir, Bordeaux, Ausonius,
2003b, p. 13-22.
Morel, Pierre-Marie, De la matière à l’action.
­­ Aristote et le problème du vivant,
Paris, Vrin, 2007.
Mossé, Claude, « La ­­conception du citoyen dans la politique d’Aristote »,­­
Eiréné, no 6, 1967, p. 17-22.
Mulgan, Richard G., « ­­Aristotle’s doctrine that man is a political animal »,
Hermès, no 102, 1974, p. 438-445.
Mulgan, Richard G., ­­Aristotle’s Political Theory : an Introduction for Students
of Political Theory, Oxford, Clarendon press, 1977.
Mulgan, Richard G., « ­­Aristotle’s Doctrine of Democracy and Oligarchy »,
in David Keyt et Fred Dycus Miller (éd.), A Companion to ­­Aristotle’s Politics,
Oxford, Blackwell, 1991, p. 307-323.
Müller, Robert, « La logique de la liberté dans la Politique ­­d’Aristote  », in
Pierre Aubenque (dir.), Aristote Politique, Paris, PUF, 1993, p. 185-209.
Murray, Oswin, « Polis and politeia in Aristotle », in Mogens Herman Hansen
(éd.), The Ancient Greek City-State, Symposium on the occasion of the 250th
Anniversary of the Royal Danish Academy of Sciences and Letters, 1-4 July
1992, Copenhague, Munksgaard, 1993, p. 197-211.
Natali, Carlo, « Actions humaines, évènements naturels et la notion de
responsabilité chez Aristote », Cahiers de philosophie politique et juridique,
no 27, 1995, p. 193-213.
Natali, Carlo, « Actions et mouvements chez Aristote », Philosophie, no 73,
2002, p. 12-35.
Nielsen, Karen Margrethe, « Economy and private property », in Marguerite
Deslauriers et Pierre Destrée (dir.), The Cambridge Companion to ­­Aristotle’s
Politics, Cambridge, Cambridge University Press, 2013, p. 67-92.
Nussbaum, Martha Craven, « Shame, Separateness and Political Unity.
­­Aristotle’s Criticism in ­­Plato’s Republic », in Amélie Oksenberg Rorty
(éd.), Essays on Aristotle’s
­­ Ethics, Berkeley, University of California Press,
1980, p. 395-435.
Pakaluk, Michael, « The egalitarianism of the Eudemian Ethics », Classical
Quarterly, 1998, 48, p. 411-432.
Paradiso, Annalisa, « Tucidide, Aristotele, la stasis a Sparta », Mètis.
Anthropologie des mondes grecs anciens, Paris, no 9, 1994, p. 151-170.
Patzig, Günther (dir.), ­­Aristoteles’ “Politik”. Akten des XI. Symposium Aristotelicum

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


398 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

(Friedrishafen – Bodensee 25. 8-3. 1987), Göttingen, Vandenhoeck et


Ruprecht, 1990.
Pellegrin, Pierre, La classification des animaux chez Aristote. Statut de la biologie
et unité de l’aristotélisme,
­­ Paris, Les Belles Lettres, 1982.
Pellegrin, Pierre, « La Politique ­­d’Aristote : Unités et fractures. Éloge de
la lecture sommaire », in Pierre Aubenque (dir.), Aristote Politique, Paris,
PUF, 1993 p. 3-34 (1987).
Pellegrin, Pierre, « Naturalité, excellence, diversité. Politique et biologie
chez Aristote », in Günther Patzig (éd.), ­­Aristoteles’ “Politik”, Göttingen,
Vandenhoeck et Ruprecht, 1990, p. 124-151.
Pellegrin, Pierre, « Aristote, Hippocrate, Œdipe », in Renate Wittern et Pierre
Pellegrin (éd.), Hippokratische Medizin und antike Philosophie : Verhandlungen
des VIII. Internationalen-Kolloquiums in Kloster Banz, Hildesheim, Olms,
1996, p. 183-199.
Pellegrin, Pierre, ­­L’excellence menacée : sur la philosophie politique ­­d’Aristote,
Paris, Classiques Garnier, 2017.
Petit, Alain, « ­­L’analyse aristotélicienne de la tyrannie », in Pierre Aubenque
(dir.), Aristote Politique, Paris, PUF, 1993, p. 49-73.
Piérart, Marcel (dir.), Aristote et Athènes : table ronde de Fribourg, Suisse (23-
25 mai 1991), Fribourg, Séminaire ­­d’histoire ancienne de ­­l’Université de
Fribourg, 1993.
Polansky, Ronald, « Aristotle on political change », in David Keyt et Fred
Dycus Miller (éd.), A Companion to ­­Aristotle’s Politics, Oxford, Blackwell,
1991, p. 323-345.
Ritter, Joachim, Metaphysik und Politik, Frankfurt, Suhrkamp, 1969.
Rodrigo, Pierre, « ­­D’une excellente constitution
­­ – Notes sur la politeia chez
Aristote », Revue de philosophie ancienne, vol. 5, no 1, 1987, p. 71-93.
Rodrigo, Pierre, « Aristote urbaniste : ­­l’esprit de la géométrie et la Politeia »,
Philosophia, no 19-20, 1989-1990, p. 278-297.
Rodrigo, Pierre, Aristote et les choses humaines, Bruxelles, Ousia, 1998.
Rodrigo, Pierre, « Aristote et le savoir politique. La question de ­­l’architectonie
(Éthique à Nicomaque, I, 1) », in Gwenaëlle Aubry et Gilbert Romeyer
Dherbey (éd.), ­­L’excellence de la vie : sur l’Éthique
­­ à Nicomaque et l’Éthique
­­ à
Eudème ­­d’Aristote, Paris, Vrin, 2002, p. 15-39.
Rodrigo, Pierre, Aristote : une philosophie pratique : praxis, politique et bonheur,
Paris, Vrin, 2006.
Robin, Léon, Aristote, Paris, PUF, 1944.
Rogan, Esther, « La cité dans tous ses états. Ordres et désordres dans la politique
aristotélicienne », in Sandrine Alexandre et Esther Rogan (dir.), Ordres et désordres
dans la philosophie grecque – Actes des colloques de ­­l’association Zetesis, 2012,
no 2, [En ligne] URL : http:--zetesis.fr-wp-­­content-uploads-2015-04-2Rogan.pdf

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 399

Rogan, Esther, « Les formes politiques de la pleonexía chez Aristote », in


Sandrine Alexandre et Esther Rogan (dir.), “Avoir plus” : une figure de l’excès ? ­­
– Actes des colloques de ­­l’association Zetesis, 2013a, no 3, [En ligne] URL : http:-
-zetesis.fr-wp-­­content-uploads-2015-04-3Rogan.pdf
Rogan, Esther, « Crise politique (stásis) et métamorphoses de la cité chez
Aristote », in Luca Scuccimarra (éd.), Pensare la guerra civile, Giornale di
Storia Costituzionale, vol. 2, no 26, 2013b, p. 15-31.
Rogan, Esther, « Perversité et passions humaines : la mécanique ­­complexe des
discordes civiques dans la politique ­­d’Aristote », Bulletins de ­­l’Association
Guillaume Budé, no 1, 2014, p. 60-77.
Rogan, Esther, « Unité et tensions de ­­l’amitié et de la justice chez Aristote »,
in Annick Jaulin, Michel Crubellier et Pierre Pellegrin (dir.), Philia/Dikè,
autour de la Politique ­­d’Aristote. Acte du Séminaire international aristotélicien
(Paris 1-CNRS-Lille 3) 2008/2010, Paris, Classiques Garnier, à paraître en 2017.
Romeyer-Dherbey, Gilbert, Les choses mêmes. La pensée du réel chez Aristote,
Lausanne, ­­L’âge ­­d’homme, 1983.
Romeyer-Dherbey, Gilbert, « ­­L’un et l’autre ­­ dans la cité ­­d’Aristote », Revue
philosophique de la France et de ­­l’étranger, no 130, 2005, p. 191-202.
Rosler, Andrés, Political Authority and Obligation in Aristotle, Oxford, Oxford
University Press, 2005.
Rosler, Andrés, « Civic virtue : citizenship, ostracism, and war », in Marguerite
Deslauriers et Pierre Destrée (dir.), The Cambridge Companion to ­­Aristotle’s
Politics, Cambridge, Cambridge University Press, 2013, p. 144-176.
Ross, William David, Aristote, traduit de l’anglais ­­ par J. Samuel, Paris,
Gordon et Breach, 1971 (1923).
Roux, Sylvain, « Pouvoir des élites et aristocratie dans la “Politique” ­­d’Aristote »,
in Laurent Capdetrey et Yves Lafond (éd.), La cité et ses élites : pratiques et
représentation des formes de domination et de contrôle
­­ social dans les cités grecques,
Bordeaux, Ausonius, 2010, p. 49-68.
Ruzé, Françoise, « Les oligarques et leurs “­­constitutions” dans l’Athènaión ­­
Politeia », in Marcel Piérart (dir.), Aristote et Athènes, Paris, De Boccard,
1993, p. 185-201. 
Sadler, Gregory, « The Passional Substratum of Political Faction in Aristotle :
Rhetoric Book ­­II’s Significance for Politics Book V », Midwest Political
Science Association Conference, 2006, [en ligne] URL : http:--reasonio.
academia.edu-GregorySadler-Talks-11197-The_Passional_Substratum_of_
Political_Faction_in_Aristotle_Rhetoric_Book_IIs_Significance_for_Politics_
Book_V
Salkever, Stephen G., Finding the Mean : Theory and Practice in Aristotelian
Political Philosophy, Princeton, Princeton University Press, 1990.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


400 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Schütrumpf, Eckart E., Die Analyse der Polis durch Aristoteles, Amsterdam,
Grüner, 1980.
Sherman, Nancy, « Aristotle on Friendship and the Shared Life », Philosophy
and Phenomenological Research, no 47, 1987, p. 589-613.
Shulsky, Abram N., « The infrastructure of Aristotle’s ­­ Politics : Aristotle
on Economics and Politics », in Carnes Lord et David K. O’Connor ­­ (éd.),
Essays on the Foundations of Aristotelian Political Science, Berkeley, University
of California Press, 1991, p. 74-111.
Sichirollo, Livio, « Révolution – dissension dans le monde grec, et chez
Aristote », in Anne-Marie Amiot, Philosophie(s) de la révolution française,
Paris, Vrin, 1984, p. 3-15.
Siggen, Michel, ­­L’expérience chez Aristote : aux confins­­ des connaissances
­­ sensible
et intellectuelle en perspective aristotélicienne, Bern, Lang, 2005.
Skultety, Steven C., « Delimiting ­­Aristotle’s Conception of Stasis in the
Politics », Phronesis, vol. 54, no 4-5, 2009a, p. 346-370.
Skultety, Steven C., « Competition in the Best of Cities : Agonism and
­­Aristotle’s “Politics”  », Political Theory, vol. 37, no 1, 2009b, p. 44-68.
Skultety, Steven C., « ­­Aristotle’s Oligarchs and the Origins of Misguided
Elitism », in David E. Tabachnick et Toivo Koivukoski (éd.), On Oligarchy :
Ancient Lessons for Global Politics, Toronto, University of Toronto Press,
2011, p. 90-109.
Skultety, Steven C., « Disputes of the Phronimoi : Can A ­­ ristotle’s Best Citizens
Disagree ? », Ancient Philosophy, vol. 32, 2012, p. 105-124.
Smith Pangle, Lorraine, Aristotle and the Philosophy of Friendship, Cambridge,
Cambridge University Press, 2003.
Stalley, Richard F., « ­­Aristotle’s criticism of ­­Plato’s Republic  », in David
Keyt et Fred Dycus Miller (éd.), A Companion to Aristotle’s
­­ Politics, Oxford,
Blackwell, 1991, p. 182-199.
Stern-Gillet, Suzanne, ­­Aristotle’s Philosophy of Friendship, Albany, State
University of New York Press, 1995 (notamment p. 147-169).
Swanson, Judith Ann et Corbin, David C.,  ­­Aristotle’s Politics : A ­­Reader’s
Guide. Continuum ­­Reader’s Guides, London-New York, Continuum, 2009.
Terrel, Jean, La politique ­­d’Aristote. La démocratie à ­­l’épreuve de la division
sociale, Paris, Vrin, 2015.
Tedeschi, Arcangela, « Aristotele, la stasis e ­­l’uguaglianza  », Annali della
Facoltà di Lettere e Filosofia dell’
­­ Università di Bari, vol. 30, 1987, p. 141-154.
Tegos, Spiros, « ­­L’amitié politique chez Aristote : un tournant anthropologique »,
in Guy Samama (dir.), Aristote, Éthique à Nicomaque (livres VIII et IX), Paris,
Ellipses, 2001, p. 63-71.
Vegetti, Mario, « La critica aristotelica alla Repubblica nel secondo libro

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 401

della Politica », in Platone, La Repubblica, traduction et ­­commentaire de


Mario Vegetti, Napoli, Bibliopolis, vol. 4, Livre V, 2000, p. 439-452.
Vergnières, Solange, Éthique et Politique chez Aristote. Physis, Êthos, Nomos,
Paris, PUF, 1995.
Viano, Cristina, « Passions, désirs et plaisirs de rivalité chez Aristote », in
Gwenaëlle Aubry et Gilbert Romeyer Dherbey (dir.), ­­L’excellence de la vie,
Paris, Vrin, 2002, p. 237-253.
Vilatte, Sylvie, « Aristote et les Arcadiens : ethnos et polis dans la Politique »,
Dialogues ­­d’Histoire ancienne, vol. 10, 1984, p. 179-202.
Vilatte, Sylvie, Espace et temps : la cité aristotélicienne de la “Politique”, Paris,
Les Belles Lettres, 1995.
Waldron, Jeremy, « The Wisdom of the Multitude ; Some Reflections on
Book III, Chapter 11 of ­­Aristotle’s Politics », in Richard Kraut et Steven
Skultety (éd.), Aristotle’s
­­ Politics : Critical Essays, Lanham, Rowman et
Littlefield, 2005, p. 145-167.
Weed, Ronald L., Aristotle on Stasis : a Moral Psychology of Political Conflict,
Berlin, Logos Verlag, 2007a.
Weed, Ronald L., « Democratic Envy in Aristotle : An Other-Centered
Vice ? », in Elizabeth Hoppe et Ronald Weed (éd.), From Ancient Greek to
Asian Philosophy, Athènes, Atiner, 2007b, p. 101-112.
Weil, Raymond, Aristote et ­­l’histoire. Essai sur la “Politique”, Paris, Klincksieck,
1960.
Weil, Raymond, « Philosophie et histoire, la vision de ­­l’histoire chez
Aristote », in Fondation Hardt (éd.), Entretiens sur ­­l’Antiquité classique,
tome XI : la “Politique” ­­d’Aristote, Vandoeuvres-Genève, Fondation Hardt,
1965, p. 159-189.
Weil, Raymond, « Aristote le professeur. À propos des deux premiers livres
de la Politique », ­­L’information littéraire, no 17, 1965, p. 17-29.
Welsch, Wolfgang, Aisthesis. Grundzüge und Perspektiven der Aristotelischen
Sinneslehre, Stuttgart, Klett-Cotta, 1987.
Wheeler, Marcus, « ­­Aristotle’s Analysis of the Nature of Political Struggle »,
American Journal of Philology, vol. 72, 1951, p. 145-161.
Wolff, Francis, « Aristote démocrate », Philosophie, no 18, 1988, p. 57-87.
Wolff, Francis, « Justice et pouvoir, Aristote, Politique, III, 9-13 », Phronesis,
vol. 33, no 3, 1988, p. 273-296.
Wolff, Francis, Aristote et la politique, Paris, PUF, 1991.
Wolff, Francis, « ­­L’unité structurelle du Livre III », in Pierre Aubenque (dir.),
Aristote Politique, Paris, PUF, 1993, p. 289-315.
Yack, Bernard, « Community and Conflict in ­­Aristotle’s Political Philosophy »,
Review of Politics, vol. 47, no 1, 1985, p. 92-112.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


402 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Yack, Bernard, The Problems of a Political Animal : Community, Justice, and


Conflict in Aristotelian Political Thought, Berkeley, University of California
Press, 1993.
Young, Charles M., « Aristotle on justice », Southern Journal of Philosophy,
vol. 27, 1988, p. 233-249.

OUVRAGES ET ARTICLES SUR LES AUTRES AUTEURS ANCIENS


ET SUR ­­L’HISTOIRE DES CITÉS

Aalders, Gerhard Jean Daniel, Die Theorie der gemischten Verfassung im Altertum,
Amsterdam, Verlag Adolf M. Hakkert, 1968.
Adam, James, The Nuptial Number of Plato : its solution and significance, Londres,
Clay and Sons, 1891.
Anastasiadis, Vasilis, Doukellis, Panagiotis N. (éd.), Esclavage antique et
discriminations socio-­­culturelles : actes du XXVIIIe colloque international du
groupement international de recherche sur l­­ ’esclavage antique (Mytilène, 5-7 décembre
2003), Bern-Frankfurt am Main, Lang, 2005.
Azoulay, Vincent, Xénophon et les grâces du pouvoir. De la charis au charisme,
Paris, Publications de la Sorbonne, 2004.
Azoulay, Vincent, « Isocrate et les élites : ­­cultiver la distinction », in Laurent
Capdetrey et Yves Lafond (éd.), La cité et ses élites : pratiques et représentation
des formes de domination et de ­­contrôle social dans les cités grecques, Bordeaux,
Ausonius, 2010, p. 19-48.
Azoulay, Vincent, Les Tyrannicides ­­d’Athènes. Vie et mort de deux statues, Paris,
Le Seuil, 2014.
Azoulay, Vincent ; Ismard, Paulin (dir.), Clisthène et Lycurgue ­­d’Athènes : autour
du politique dans la cité classique, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011.
Balcer, Jack Martin, « Imperialism and Stasis in Fifth Century B. C. Ionia »,
in Glen Warren Bowersock, Walter Burkert et Michael C. J. Putnam (éd.),
Arktouros. Hellenic Studies presented to B. M. W. Knox, Berlin-New York, De
Gruyter, 1979, p. 261-268.
Balot, Ryan Krieger, Greed and Injustice in Classical Athens, Princeton, Princeton
University Press, 2001b.
Balot, Ryan Krieger (éd.), A Companion to Greek and Roman Political Thought,
Malden, Blackwell Companions to the Ancient World, 2009.
Barnard, Mark Alan, Stasis in Thucydides. Narrative and Analysis of Factionalism
in the Polis, Ann Arbor MI, University Microfilms International, 1980.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 403

Barra-Salzédo, Edoarda, “En soufflant la grâce” (Eschyle, Agamemnon, v. 1206) :


âmes, souffles et humeurs en Grèce ancienne, Grenoble, Millon, 2007.
Bérard, Jean, La colonisation grecque de l’Italie­­ méridionale et de la Sicile dans
­­l’Antiquité, Paris, De Boccard, 1941.
Bernand, André, Guerre et violence dans la Grèce antique, Paris, Hachette, 1999.
Berger, Shlomo, Revolution and Society in Greek Sicily and Southern Italy,
Stuttgart, Steiner, 1992.
Bertelli, Lucio, « Stasis : la “rivoluzione” dei Greci », Teoria Politica, no 5,
1989, p. 53-96.
Bertelli, Lucio, « Metabolé Politeiôn », Filosofia Politica, no 2, 1989, p. 275-326.
Bertelli, Lucio, « La stasis dans la démocratie », in Marie-Laurence Desclos
(dir.), Réflexions ­­contemporaines sur ­­l’antiquité classique : Journées Henri Joly
1993 : actes du colloque international tenu à Grenoble les 25, 26 et 27 mars
1993, Grenoble, Université Pierre Mendès-France, 1996, p. 11-39.
Bertrand, Jean-Marie, « De la stasis dans les cités platoniciennes », Cahiers
du centre G. Glotz, vol. 10, 1999, p. 209-224.
Bertrand, Jean-Marie, De ­­l’écriture à l­­ ’oralité. Lectures des Lois de Platon, Paris,
Publications de la Sorbonne, 1999.
Birgalias, Nikos, « Le “nomos” chez Hérodote et Thucydide », in Pierre
Sineux (éd.), Le législateur et la loi dans l’Antiquité :
­­ hommage à Françoise
Ruzé : actes du colloque de Caen, 15-17 mai 2003, Caen, Presses Universitaires
de Caen, 2005, p. 63-75.
Blaise, Fabienne, « Solon. Fragment 36 W. Pratique et fondation des normes
politiques », Revue des études grecques, no 108, 1995, p. 25-37.
Blok, Josine Henriëtte et Lardinois, André Pierre (éd.), Solon of Athens : new
historical and philological approaches, Leiden-Boston, Brill, 2006.
Bordes, Jacqueline, La notion de politeia dans la pensée grecque jusqu’à­­ Aristote,
Paris, Les Belles Lettres, 1982.
Botteri, Paula, « Stásis. Le mot grec, la chose romaine », Mètis. Anthropologie
des mondes grecs anciens, vol. 4, no 4-1, 1989, p. 87-100.
Bouchet, Christian, « La πλεονεξία chez Isocrate », Revue des études anciennes,
no 109, 2007, p. 475-490.
Bourriot, Félix, Kalos kagathos – kalokagathia. ­­D’un terme de propagande de
sophistes à une notion sociale et philosophique, Hildesheim, G. Olms, 2 vol., 1995.
Bovero, Michelangelo, « La rivoluzione degli antichi et dei moderni », Teoria
Politica, no 5, 1989, p. 97-109.
Brisson, Luc, « Le mythe de Protagoras. Essai d­­ ’analyse structurale », Quaderni
Urbinati di Cultura Classica, no 20, 1975, p. 7-37.
Brisson, Luc, « Le tyran dans les Lois : la violence fondatrice. Une lecture de
Leg. IV 709d-712a », in Silvia Gastaldi et Jean-François Pradeau (éd.), Le
philosophe, le roi, le tyran, Sankt Augustin, Akademia, 2009, p. 131-139.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


404 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Brizzi, Giovanni, Le guerrier de ­­l’Antiquité classique : de ­­l’hoplite au légionnaire,


Monaco, Éditions du Rocher, 2004 (notamment p. 15-43).
Brun, Patrice, « Les epieikeis à Athènes au ive siècle », in Jean-Christophe
Couvenhes et Silvia Milanezi (éd.), Individus, groupes et politique à Athènes de
Solon à Mithridate : recherches et perspectives, Tours, Presses Universitaires de
François Rabelais, 2007, p. 141-154.
Burkhard, Fehr, Die Tyrannentötter : oder, Kann man der Demokratie ein Denkmal
setzen ?, Frankfurt am Main, Fischer Taschenbuch Verlag, 1984. Traduit
de l’allemand
­­ par Aude Virey-Wallon : Les Tyrannoctones, peut-on élever un
monument à la démocratie ?, Paris, Adam Biro, 1989.
Cambiano, Giuseppe, « Pathologie et analogie politique », in François Lasserre
et Philippe Mudry (dir.), Formes de pensée dans la Collection hippocratique.
Actes du IVe Colloque International Hippocratique (Lausanne, 21-26 septembre
1981), Genève, Droz, 1983, p. 441-458.
Cambiano, Giuseppe, Polis. Histoire ­­d’un modèle politique, Paris, Aubier, 2003.
Capdetrey, Laurent ; Lafond, Yves, La cité et ses élites : pratiques et représentation
des formes de domination et de ­­contrôle social dans les cités grecques : actes du
colloque de Poitiers, 19-20 octobre 2006, Bordeaux, Ausonius, 2010.
Casabona, Jean, Recherches sur le vocabulaire des sacrifices en grec : des origines
à la fin de l’époque
­­ classique, Paris, Ophrys, 1966 (notamment p. 155-195).
Casevitz, Michel, Le vocabulaire de la colonisation en grec ancien : étude lexicologique :
les familles de [ktizō] et de [oikeō-oikizō], Paris, Klincksieck, 1985.
Casevitz, Michel, « Le vocabulaire du mélange démographique : mixobarbares
et mixhellènes », in Valérie Fromentin et Sophie Gotteland (éd.), Origines
Gentium : actes de 3 tables rondes, Bordeaux, décembre 1996-décembre 1997,
Pessac, Ausonius, 2001, p. 41-49.
Casey, John, Pagan Virtue, Oxford, Clarendon Press, 1990.
Celato, S., « Homόnoia e polis greca », Atti del centro ricerche e documentazione
­­sull’antichità classica, vol. 11, 1980-1981, p. 265-269.
Christ, Matthew R., « Conscription of Hoplites in Classical Athens », Classical
Quarterly, no 51, 2001, p. 398-422.
Cloché, Paul, Isocrate et son temps, Paris, Les Belles Lettres, 1963 (notamment
p. 31-130).
Cook, Margaret, « Ancient Political Factions : Boiotia 404 to 395 », Transactions
of the American Philological Association, vol. 118, 1988, p. 57-85.
Cornelli, Gabriele ; Lisi, Francisco L. (éd.), Plato and the City, Sankt Augustin,
Academia Verlag, 2010. 
Corvisier, Jean-Nicolas, « À mi-chemin entre ­­l’esclavage et la liberté, un
cas peu ­­connu, les pénestes thessaliens », ­­L’information historique, vol. 43,
1981, p. 115-118.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 405

Couvenhes, Jean-Christophe ; Milanezi, Silvia (éd.), Individus, groupes et


politique à Athènes : recherches et perspectives, Tours, Presses Universitaires de
François Rabelais, 2007, p. 141-154.
Cuniberti, Gianluca, « Giurare e decretare la homonoia. Nota a Thuc. VIII,
75, 2 et 93, 3 », in Giovanna Daverio Rocchi (éd.), Tra ­­concordia e pace :
parole e valori della Grecia antica : giornata di studio, Milano, Cisalpino,
2007, p. 39-55.
Darbo-Peschanski, Catherine, « Thucydide, historien, juge », Mètis.
Anthropologie des mondes grecs anciens, vol. 2, 1987, p. 109-140.
Darbo-Peschanski, Catherine, « De la cité à la politique », in Claude Morin
(éd.), Actes du XVIIIe Congrès International des Sciences Historiques, Montréal,
CISH, 1995, p. 462-464.
Darbo-Peschanski, Catherine, « Condition humaine, ­­condition politique.
Fondements de la politique en Grèce archaïque et classique », Annales HSS,
vol. 51, no 4, 1996, p. 711-732.
Daverio Rocchi, Giovanna (éd.), Tra concordia ­­ e pace : parole e valori della
Grecia antica : giornata di studio, Milano, 21 ottobre 2005. Quaderni di Acme,
92, Milano, Cisalpino, 2007. 
Demont, Paul, La cité grecque archaïque et classique et l’idéal ­­ de tranquillité,
Paris, Les Belles Lettres, 1990.
Demont, Paul, « Réflexions sur un écart : remarques sur le champ conceptuel ­­
de la révolution et du changement dans la Grèce des cinquième et quatrième
siècles avant notre ère », in Michel Perrin (éd.), ­­L’idée de révolution : colloque ouvert
organisé par le centre d’Histoire
­­ des Idées (Université de Picardie) et dans le cadre
du C.E.R.I.C., Fontenay aux Roses, Les Cahiers de Fontenay, 1991, p. 11-28.
Depew, David ; Poulakos, Takis (dir.), Isocrates and Civic Education, Austin,
University of Texas Press, 2004.
Desclos, Marie-Laurence, « Platon et la démocratie », Dioti, no 7, 2003a,
p. 103-125.
Desclos, Marie-Laurence, Aux marges des dialogues de Platon. Essai d’histoire ­­
anthropologique de la philosophie ancienne, Grenoble, Millon, 2003b.
Detienne, Marcel, « Les loups au festin ­­ ou La cité impossible », in Marcel
Detienne et Jean-Pierre Vernant, La cuisine du sacrifice en pays grec, Paris,
Gallimard, 1979, p. 217-237.
Detienne, Marcel, « La phalange. Problèmes et ­­controverses », in Jean-Pierre
Vernant (dir.), Problèmes de la guerre en Grèce ancienne, Paris, Éditions du
Seuil, 1999, p. 157-189 (1968).
Detorakis, Theoharis, History of Crete, Héraklion, Detorákēs, 1994 (1990).
Diès, Auguste, « Le nombre nuptial de Platon (Rép. 546b-d) », Comptes Rendus
de ­­l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, Paris, 1933, p. 228-235.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


406 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Diller, Aubrey, Race Mixture among the Greeks before Alexander, Urbana,
Illinois Press, 1937.
Dixsaut, Monique, Platon : le désir de ­­comprendre, Paris, Vrin, 2003.
Ducat, Jean, Les pénestes de Thessalie, Paris, Les Belles Lettres, 1994.
Duplouy, Alain, Le prestige des élites. Recherches sur les modes de reconnaissance sociale
en Grèce entre les xe et ve siècles avant J.-C., Paris, Les Belles Lettres, 2006.
Eck, Bernard, « Essai pour une typologie des massacres en Grèce classique »,
in David el Kanz (dir.), Le massacre, objet d’histoire,
­­ Paris, Gallimard, 2005.
Edmunds, Lowell, « ­­Thucydides’ Ethic as Reflected in the Description of Stasis
(3. 82-83) », Harvard Studies in Classical Philology, vol. 79, 1975, p. 73-92.
Ehrenberg, Victor, « The foundation of Thurii », The American Journal of
Philology, vol. 69, no 2, 1948, p. 149-170.
Ellis, J. ; Santon, Greg R., « Factional Conflict and ­­Solon’s Reform », Phoenix,
vol. 22, no 2, 1968, p. 95-110.
Ersoy, Yasar E., Clazomenae, Ann Arbor, Michigan, UMI Dissertation Services,
2003.
Farrar, Cynthia, The Origins of Democratic Thinking, Cambridge, Cambridge
University Press, 1988.
Figueira, Thomas J., « A Typology of Social Conflict in Greek Poleis », in
Anthony Molho, Kurt Raaflaub et Julia Emlen (éd.), City States in Classical
Antiquity and Medieval Italy, Stuttgart, Steiner Verlag, 1991, p. 289-309.
Finley, Moses I., Use and Abuse of History, Londres, Chatto et Windus, 1975.
Finley, Moses I., Démocratie antique et démocratie moderne, traduit de l’anglais ­­
par Monique Alexandre, Paris, Payot, 1976.
Finley, Moses I., Ancient Sicily, Londres, Chatto et Windus, 1979.
Finley, Moses I., ­­L’invention de la politique, traduit de ­­l’anglais par Jeannie
Carlier, Paris, Flammarion, 1985 (1983).
Forsdyke, Sara, Exile, Ostracism, and Democracy : The Politics of Exclusion in
Ancient Greece, Princeton, Princeton University Press, 2005.
Fouchard, Alain, Aristocratie et démocratie : idéologies et sociétés en Grèce ancienne,
Besançon, Annales littéraires de ­­l’Université de Franche-Comté, 1997.
Fraisse, Jean-Claude, Philia : la notion d’amitié ­­ dans la philosophie antique,
Paris, Vrin, 1974.
Franchet ­­d’Espérey, Sylvie ; Fromentin, Valérie ; Gotteland, Sophie [et
al.], Fondements et crises du pouvoir, Bordeaux, Ausonius, 2003.
Frère, Jean, « De l’inconstance
­­ des révoltes humaines à la constance
­­ de
­­l’idée. La bipolarité de la stasis chez Platon », in Congrès des sociétés de
philosophie de langue française (dir.), Justifications de ­­l’éthique. xixe Congrès
de l­­ ’Association des Sociétés de philosophie de langue française, Bruxelles, Éditions
de l’Université
­­ de Bruxelles, 1984, p. 193-197.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 407

Frontisi-Ducroux, Françoise, « Artémis Bucolique », Revue de ­­l’Histoire des


Religions, no 198, 1981, p. 29-56.
Funke, Peter, Homόnoia und Arché. Athen und die griechische Staatenwelt vom
Ende des Peloponnesischen Krieges bis zum Königsfrieden (Historia-Einzelschriften
37), Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 1980.
Fuks, Alexander, « Thucydides and the Stasis in Corcyra : Thuc., III, 82-83
versus [Thuc., III, 84 », American Journal of Philology, vol. 92, 1971, p. 48-55.
Fuks, Alexander, « Patterns and Types of Social-Economic Revolution in
Greece from the Fourth to the Second century B.C. », Ancient Society,
vol. 5, 1974, p. 51-81.
Fuks, Alexander, Social conflicts
­­ in ancient Greece, Jerusalem, Hebrew University,
1984.
Gastaldi, Silvia, Introduzione alla storia del pensiero politico antico, Rome,
Laterza, 2008 (1998).
Gastaldi, Silvia ; Pradeau, Jean-François (éd.), Le philosophe, le roi, le tyran :
études sur les figures royale et tyrannique dans la pensée politique grecque et sa
postérité, Sankt Augustin, Academia Verlag, 2009.
Gaiser, Konrad, « Die Rede der Musen über den Grund von Ordnung und
Unordnung. Platon, Politeia VIII 545D-547A », in Klaus Doering et
Wolfgang Kullmann (dir.), Studia Platonica. Festschrift für Hermann Gundert
zu seinem 65. Geburtstag am 30.4.1974, Amsterdam, Grüner, 1973, p. 49-85.
Gehrke, Hans-Joachim, Stasis : Untersuchungen zu den inneren Kriegen in den
griechischen Staaten des 5. und 4. Jahrhunderts v. Chr., München, Beck, 1985.
Gernet, Louis, Recherches sur le développement de la pensée juridique et morale en
Grèce, Paris, Albin Michel, 2001 (1917).
Gernet, Louis, Anthropologie de la Grèce antique, Paris, Flammarion, 2 vol.,
1982 (1968).
Giannelli, Giulio, « La colonia panellenica di Turi nei primi ­­trent’anni della
sua fondazione », in Milano : vita e pensiero (éd.), Raccolta di scritti in onore
di Felice Ramorino, Milan, Vita et pensiero, 1927, p. 515-530.
Ghebali, Victor-Yves, « Remarques politico-historiques sur ­­l’étiologie des
guerres civiles », in Laurence Boisson de Chazournes et Vera Gowlland-
Debbas (éd.), The international legal system in quest of equity and universality,
liber amicorum Georges Abi-Saab, Genève, Graduate institute of international
studies, 2001, p. 463-477.
Gigon, Olof ; Fischer, Michael W. (éd.), Antike Rechts und Sozialphilosophie,
Berne, Lang, 1988.
Glotz, Gustave, Histoire grecque, Paris, PUF, 4 vol., 1936-1948.
Glotz, Gustave, La cité grecque : le développement des institutions, Paris, Albin
Michel, 1976 (1970).

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


408 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Goldschmidt, Victor, Les dialogues de Platon. Structure et méthode dialectique,


Paris, PUF, 1947a.
Goldschmidt, Victor, Le paradigme dans la dialectique platonicienne, Paris,
PUF, 1947b.
Gomme, Arnold Wycombe, A historical ­­commentary on Thucydides, Oxford,
Oxford University Press, 5 vol., 1950-1981.
Gotteland, Sophie, « ­­L’origine des cités grecques dans les discours athéniens »,
in Valérie Fromentin et Sophie Gotteland (éd.), Origines Gentium : actes de
3 tables rondes, Bordeaux, décembre 1996-décembre 1997, Pessac, Ausonius,
2001, p. 79-93.
Gotteland, Sophie, « La cité malade chez les orateurs grecs de ­­l’époque
classique », in Sylvie Franchet d­­ ’Espérey, Valérie Fromentin, Sophie Gotteland
[et al.], Fondements et crises du pouvoir, Bordeaux, Ausonius, 2003, p. 237-251.
Gourinat, Jean-Baptiste, « Problèmes de la justice dans l­­ ’Antiquité », Philopsis :
revue numérique, 2002, [En ligne], URL : http:--www.philopsis.fr-IMG-pdf_
justice-gourinat.pdf
Hansen, Mogens Herman, The Sovereignty of ­­People’s Court in Athens in the
Fourth Century B.C. and the Public Actions against Unconstitutional Proposals,
Odense, Odense University Press, 1974.
Hansen, Mogens Herman, La démocratie athénienne à l’époque ­­ de Démosthène.
Structure, principes et idéologie, traduit de ­­l’anglais par S. Bardet et P. Gauthier,
Paris, Les Belles Lettres, 1993 (1987).
Harris, William Vernon, Restraining Rage : The Ideology of Anger Control in
Classical Antiquity, Londres, Harvard University Press, 2001.
Helmer, Étienne, « Histoire, politique et pratique aux liv. VIII et IX
de la République », in M. Dixsaut (dir.), Études sur la “République” de
Platon, Tome 1, Paris, Vrin, 2005, p. 123-149.
Herman, Gabriel, Stability and Crisis in the Athenian Democracy, Stuttgart,
Steiner, 2011.
Heuss, Alfred, « Das Revolutionsproblem im Spiegel des Antiken Geschichte »,
Historische Zeitschrift, vol. 216, 1973, p. 1-72.
Hoffmann, Geneviève ; Deniaux, Élizabeth, « Les Tyrannoctones ­­d’Athènes
à Rome », in G. Hoffmann et A. Gailliot (dir.), Rituels et transgressions de
­­l’Antiquité à nos jours : actes du colloque (Amiens, 23-25 janvier 2008), Amiens,
Encrage, 2009, p. 25-36.
Hölscher, Fernande, « Die Tyrannenmörder : ein Denkmal der Demokratie »,
in Elke Stein-Hölkeskamp et Karl-Joachim Hölkeskamp (dir.), Erinerrungsorte
der Antike. Die griechische Welt, Munich, Beck, 2010, p. 244-258, 629-631.
Hourcade, Annie, « ­­L’homonoia selon Antiphon ­­d’Athènes : les aspects de
­­l’héritage démocritéen  », Elenchos, no 22, 2001a, p. 243-281.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 409

Hourcade, Annie, Antiphon d’Athènes : ­­ une pensée de ­­l’individu, Bruxelles,


Ousia, 2001b.
Huart, Pierre, Le vocabulaire psychologique dans ­­l’œuvre de Thucydide, Paris,
Klincksieck, 1968.
Hurni, Frédéric, Théramène ne plaidera pas coupable : un homme politique engagé dans
les révolutions athéniennes de la fin du ve siècle av. J.-C., Basel, Schwabe, 2010.
Jaeger, Werner, Paideia, Die Formung des grieschischen Menschen, Berlin et
Leipzig, W. de Gruyter, 3 vol., 1934-1957. Traduction française du premier
volume par A. et S. Devyver : Paideia : la formation de l’homme ­­ grec, Paris,
Gallimard, 1964.
Jal, Paul, La guerre civile à Rome, Paris, PUF, 1963.
Jaulin, Annick, « Justice et Démocratie », Dioti, no 7, 2003, p. 143-159.
Jones, Arnold Hugh Martin, Athenian Democracy, Oxford, Blackwell, 1957.
Jouanna, Jacques, « À ­­l’origine de l­­ ’origine des peuples », in Valérie Fromentin
et Sophie Gotteland (éd.), Origines Gentium : actes de 3 tables rondes, Bordeaux,
décembre 1996-décembre 1997, Pessac, Ausonius, 2001, p. 21-41.
Kamtekar, Rachana, « ­­What’s the Good of Agreeing ? Homonoia in Platonic
Politics », in David Sedley (éd.), Oxford Studies in Ancient Philosophy. Vol. XXVI,
Summer 2004, Oxford, Oxford University Press, 2004, p. 131-170.
Kunihiro, Aikyo, « Clazomene, Eritre ed Atene prima della Pace di Antalcida
(386 a. c.) : una analisi di due decreti attici », Acme, vol. 41, no 3, 1988, p. 17-33.
Lane, Melissa, Greek and Roman Political Ideas, Royaume-Uni, Penguin, 2014.
Lane, Melissa ; Harte, Verity, Politeia in Greek and Roman Philosophy,
Cambridge, Cambridge University Press, 2013.
Lane Fox, Robin, Travelling Heroes : Greeks and Their Myths in the Epic Age of
Homer, London, Allen Lane, 2008.
Larran, Francis, Pisistrate à contretemps,
­­ itinéraires anachroniques d’un
­­ tyran
athénien, Paris, ­­L’Harmattan, 2014.
Leduc, Claudine, “La Constitution ­­d’Athènes” attribuée à Xénophon, Paris, Les
Belles Lettres, 1976.
Legon, Ronald P., Demos and Stasis : Studies in the Factional Politics of Classical
Greece, diss., Ann Arbor, 1966.
Leroux, Georges, « La tripartition de ­­l’âme. Politique et éthique de ­­l’âme
dans le livre IV », in Monique Dixsaut (dir.), Études sur la “République” de
Platon. Tome 1, Paris, Vrin, 2005, p. 123-149.
Lévêque, Pierre ; Vidal-Naquet, Pierre, Clisthène ­­l’athénien : essai sur la
représentation de ­­l’espace et du temps dans la pensée politique grecque de la fin du
vie siècle à la mort de Platon, Paris, Les Belles Lettres, 1964.
Lévy, Edmond, Athènes devant la défaite de 404. Histoire ­­d’une crise idéologique,
Paris, De Boccard, 1976.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


410 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Lévy, Edmond, « La théorie aristotélicienne de ­­l’esclavage et ses ­­contradictions »,


in Marie-Madeleine Mactoux et Évelyne Gény (éd.), Mélanges Pierre Lévêque,
III, 1989, p. 197-213.
Lévy, Edmond, « Isonomia », Democrazia e antidemocrazia nel mondo greco : atti
del ­­convegno internazionale di studi : Chieti, 9-11 aprile 2003, Alessandria,
Editions ­­dell’ Orso, 2005, p. 119-137.
Lévy, Edmond, « La Sparte de Platon », Ktèma, no 30, 2005, p. 217-236.
Lévy, Edmond, « Le vocabulaire de ­­l’erreur et de la faute chez Thucydide »,
Ktèma, no 33, 2008, p. 347-362.
Levystone, David, « La Constitution des Athéniens du Pseudo-Xénophon.
­­D’un despotisme à ­­l’autre  », Revue française d’histoire ­­ des idées politiques,
no 21, 2005, p. 3-48.
Lintott, Andrew William, Violence, Civil Strife and Revolution in the Classical
City, 750-330 B. C., Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1982. 
Lintott, Andrew William, « Civil strife and human nature in Thucydides », in
John H. Molyneux (éd), Literary Responses to Civil Discord, Nottingham,
University of Nottingham, 1993, p. 25-35.
Lobur, John Alexander, Consensus, Concordia, and the Formation of Roman
Imperial Ideology. Studies in Classics, London, Routledge, 2008.
Loenen, Dirk, Stasis. Enige aspecten van de begrippen partij- en klassenstrijd in
Oud-Griekenland, Amsterdam, Noord-Hollandsche uitgevers mij, 1953. 
Lombardo, Mario ; Frisone, Flavia (éd), Colonie di colonie : le fondazioni sub-
coloniali greche tra colonizzazione e colonialismo : atti del Convegno Internazionale,
Lecce, 22-24 giugno 2006, Galetina, Congedo, 2009.
Lonis, Raoul, La cité dans le monde grec : structures, fonctionnement, ­­contradictions,
Paris, Nathan, 1994. 
Lonis, Raoul, « Poliorcétique et stasis dans la première moitié du ive siècle
av.  J.-C. », in Pierre Carlier (dir.), Le iv e siècle av. J.-C., approches
historiographiques, Paris, De Boccard, 1996.
Loraux, Nicole, « Enquête sur la construction ­­ d’un
­­ meurtre en histoire »,
­­L’Écrit du temps, Paris, 1985, 10, p. 3-21.
Loraux, Nicole, ­­L’invention d­­ ’Athènes : histoire de ­­l’oraison funèbre dans la cité classique,
nouvelle édition abrégée, augmentée ­­d’une préface, Paris, Payot, 1993 (1981).
Loraux, Nicole, « Le procès athénien et la justice ­­comme division », Archives
de philosophie du droit, 1995, tome 39, p. 25-39.
Loraux, Nicole, Né de la Terre : mythe et politique à Athènes, Paris, Éditions
du Seuil, 1996.
Loraux, Nicole, « La guerre dans la famille », Clio, no 5, 1997.
Loraux, Nicole, La cité divisée : ­­l’oubli dans la mémoire ­­d’Athènes, Paris, Payot
et Rivages, 2005a (1997).

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 411

Loraux, Nicole, La tragédie d­­ ’Athènes : la politique entre l’ombre


­­ et l’utopie,
­­ Paris,
Éditions du Seuil, 2005b.
Lo Schiavo, Aldo, Charites. Il segno della distinzione, Naples, Bibliopolis, 1993.
MacLachlan, Bonnie, The Age of Grace, “Charis” in Early Greek Poetry,
Princeton, Princeton University Press, 1993.
Macleod, Colin, « Thucydides on Faction (3. 82-83) », Proceedings of the
Cambridge Philological Society, vol. 25, 1979, p. 52-68.
Manicas, Peter T., « War, Stasis, And Greek Political Thought », Comparative
Studies in Society and History, vol. 24, 1982, p. 673-688.
Mathieu, Georges, Les Idées politiques ­­d’Isocrate, Paris, Les Belles Lettres,
1966 (1925).
Mattéi, Jean-François, « La généalogie du nombre nuptial chez Platon »,
Études philosophiques, no 3, 1982, p. 281-303.
Meier, Christian, La naissance du politique, traduit de ­­l’allemand par
D. Trierweiler, Paris, Gallimard, 1995 (1980).
Ménissier, Thierry, « Platon et le ­­concept de maladie dans la République », Études
philosophiques, no 3, 1995, p. 355-373.
Ménissier, Thierry, « La corruption, un concept ­­ philosophique et politique
chez les Anciens et les Modernes. », Anabases  [En ligne], URL : http:--
anabases.revues.org-3284
Meulder, Marcel, « ­­L’invocation aux Muses et leur réponse : Platon, Rép., VIII,
545d-547c », Revue de philosophie ancienne, no 10, 1992, p. 139-177.
Moggi, Mauro, « Organizzazione della χώρα, proprietà fondiaria e ὁμόνοια.
Il caso di Turi », Annali della Scuola Normale Superiore di Pisa, vol. 17,
1987, p. 65-88.
Molyneux, John H. (éd), Literary responses to civil discord, Nottingham,
University of Nottingham, 1993.
Mossé, Claude, La fin de la démocratie athénienne, aspects sociaux et politiques du
déclin de la cité grecque au ive siècle avant J.-C., Paris, PUF, 1962.
Mossé, Claude, « Le thème de la patrios politeia dans la pensée grecque du
ive siècle », Eirene, no 16, 1978, p. 81-89.
Mossé, Claude, « Citoyens actifs et citoyens passifs dans les cités grecques ;
une approche théorique du problème », Revue des Études Anciennes, no 81,
1979, p. 241-249.
Mossé, Claude, « Comment ­­s’élabore un mythe politique. Solon père fondateur
de la démocratie athénienne », Annales, Paris, no 34, 1979, p. 425-437.
Mossé, Claude, Les Grecs inventent la politique, Bruxelles, Éditions ­­complexes,
2005.
Motte, André, « Un mythe fondateur de la démocratie : (Platon, Protagoras,
319c-322d) », in François Jouan et André Motte (dir.), Mythe et Politique :

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


412 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

actes du Colloque de Liège, 14-16 septembre 1989, Paris, Les Belles Lettres,


1990, p. 219-229.
Muller, Robert, « Remarques sur la liberté grecque », Dialogue, no 25, 1986,
p. 421-447.
Muller, Robert, « La justice de ­­l’âme dans la République », in Monique
Dixsaut (dir.), Études sur la “République” de Platon. Tome 1, Paris, Vrin,
2005, p. 265-285.
Murray, Oswin, La Grèce à ­­l’époque archaïque, Toulouse, Presses Universitaires
du Mirail, 1995.
Murray, Oswin ; Price, Simon (éd.), Polis : une introduction à la cité grecque,
traduit de ­­l’anglais par F. Regnot, Paris, Édition La Découverte, 1992 (1990).
Mustacchio, Paul F., The ­­concept of stasis in Greek Political Theory, Ann Arbor
MI, University Microfilms International, 1972.
Musti, Domenico, Demokratia : origini di un’idea,
­­ Bari, Laterza, 1995.
Naddaf, Gérard, ­­L’origine et l’évolution
­­ du concept
­­ grec de Physis, Lewiston,
E. Mellen Press, 1992.
Nussbaum, Martha Craven, The Fragility of Goodness, Cambridge, Cambridge
University Press, 2001 (1986).
Ober, Josiah, Political Dissent in Democratic Athens : Intellectual Critics of Popular
Rule, Princeton, Princeton University Press, 1998.
Ober, Josiah, Athenian Legacies : Essays on the Politics of Going on Together,
Princeton, Princeton University Press, 2005.
Ober, Josiah, Democracy and Knowledge : Innovation and Learning in Classical
Athens, Princeton, Princeton University Press, 2008.
Orwin, Clifford, « Stasis and plague : Thucydides and the Dissolution of the
City », Journal of Politics, vol. 50, no 4, 1988, p. 831-847.
Parke, Herbert William, The Oracles of Apollo in Asia Minor, Londres-Dover,
Croom Helm, 1985.
Piérart, Marcel, « Deux notes sur la politique d’Athènes ­­ en mer Égée
(428-425) », Bulletin de correspondance hellénique, vol. 108, no 108-1, 1984,
p. 161-176.
Piérart, Marcel, Platon et la cité grecque. Théorie et réalité dans la Constitution
des “Lois”, Paris, les Belles Lettres, 2008 (1974).
Placido, Domingo, « Protagoras et la société athénienne. Le mythe de
Prométhée », Dialogues ­­d’histoire ancienne, no 10, 1984, p. 161-178.
Polignac, François (de), « Anthropologie du politique en Grèce ancienne »,
Annales HSS, no 1, 1997, p. 31-39.
Pontier, Pierre, Trouble et ordre chez Platon et Xénophon, Paris, Vrin, 2006.
Pradeau, Jean-François, Platon et la Cité, Paris, PUF, 2010 (1997).
Pradeau, Jean-François, La ­­communauté des affections : études sur la pensée éthique
et politique de Platon, Paris, Vrin, 2008.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 413

Price, Antony W., Love and Friendship in Plato and Aristotle, Oxford, Clarendon
press, 1989.
Price, Jonathan J., Thucydides and Internal War, Cambridge, Cambridge
University Press, 2001.
Reeve, C. D. C., « Thucydides on Human Nature », Political Theory, vol. 27,
no 4, 1999, p. 435-446.
Renaut, Olivier, « Les ­­conflits de ­­l’âme dans la République de Platon », Études
platoniciennes, no 4, 2007, p. 183-205.
Renaut, Olivier, Platon, la médiation des émotions : ­­l’éducation du thumos dans
les dialogues de Platon, Paris, Vrin, 2014.
Robert, L., Villes d’Asie
­­ mineure : études de géographie ancienne, Paris, De
Boccard, 1962 (1935).
Romilly, Jacqueline (de), « Les modérés athéniens vers le milieu du ive siècle.
Échos et ­­concordances  », Revue des Études Grecques, no 67, 1954, p. 327-354. 
Romilly, Jacqueline (de), Histoire et raison chez Thucydide, Paris, Les Belles
Lettres, 1956.
Romilly, Jacqueline (de), « Le classement des ­­constitutions ­­d’Hérodote à
Aristote », Revue des études grecques, no 72, 1959, p. 317-336.
Romilly, Jacqueline (de), « Les différents aspects de la concorde­­ dans l’œuvre
­­
de Platon », Revue de philologie, de littérature et ­­d’histoire ancienne, no 46,
1972, p. 7-20.
Romilly, Jacqueline (de), Problèmes de la démocratie grecque, Paris, Hermann, 1975.
Romilly, Jacqueline (de), « Vocabulaire et propagande ou les premiers
emplois du mot ὁμόνοια », in Alfred Ernout (dir.), Mélanges de linguistique
et de philologie grecques offerts à Pierre Chantraine, Paris, Klincksieck, 1972,
p. 199-209.
Romilly, Jacqueline (de), « La notion de classes moyennes dans ­­l’Athènes du
ve s. av. J.-C. », Revue des Études Grecques, no 100, 1987, p. 1-17.
Romilly, Jacqueline (de), Les grands sophistes dans ­­l’Athènes de Périclès, Paris,
Librairie générale française, 1989.
Romilly, Jacqueline (de), La ­­construction de la vérité chez Thucydide, Paris,
Julliard, 1990.
Romilly, Jacqueline (de), La Grèce antique ­­contre la violence, Paris, Édition de
Fallois, 2000.
Romilly, Jacqueline (de), La loi dans la pensée grecque des origines à Aristote,
Paris, Les Belles Lettres, 2001 (1971).
Romilly, Jacqueline (de), L’invention
­­ de l’histoire
­­ politique chez Thucydide, Paris,
Éditions de la rue d’Ulm,
­­ 2005.
Roussel, Denis, Tribu et cité. Études sur les groupes sociaux dans les cités grecques
aux époques archaïques et classiques, Paris, Les Belles Lettres, 1976.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


414 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Rowe, Christopher ; Schofield, Malcolm (éd.), The Cambridge history of Greek


and Roman Political Thought, Cambridge, Cambridge University Press, 2000.
Ruzé, Françoise, « Plethos, aux origines de la majorité politique », in Centre
G. Glotz (éd.), Aux origines de ­­l’hellénisme : la Crète et la Grèce. Hommage van
Effenterre, Paris, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, 1984, p. 247-263.
Ryffel, Heinrich, Metabole politeion. Der Wandel der Staateverfassungen,
Dissertation, Berne, P. Haupt, 1949.
Sainte Croix, Geoffrey Ernest Maurice (de), The Class Struggle in the Ancient
Greek world, London, Duckworth, 1981.
Schulz, Brigitte Joanna, « Bezeichnungen und Selbstbezeichnungen der
Aristokraten und Oligarchen in der griechischen Literatur von Homer
bis Aristoteles », in Elisabeth Charlotte Welskopf (éd.), Soziale Typenbegriffe
im alten Griechenland und ihr Fortleben in den Sprachen der Welt, V : Das
Fortleben altgriechischer sozialer Typenbegriffe in der deutschen Sprache, Berlin,
Akademie-Verlag, 1981, p. 67-155.
Schütrumpf, Eckart E., « Imperfect regimes for imperfect human beings :
variations of infractions of justice », Mélanges de l’Université
­­ Saint-Joseph,
Beyrouth, 2004, 57, p. 13-36.
Sebillotte-Cuchet, Violaine, « Habiter quelque part : le lien à la terre
et la menace de l’esclavage :
­­ l’exemple
­­ de la représentation spartiate des
hilotes entre le milieu du 5e siècle et le milieu du 4e siècle avant notre
ère », in Anastasia Serghidou (éd.), Fear of slaves, fear of enslavement in the
ancient Mediterranean, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté,
2007, p. 395-403.
Sebillotte-Cuchet, Violaine, « Une politique des genres, le serment des
éphèbes athéniens », in V. Sebillotte-Cuchet (éd.), Problèmes du genre en Grèce
ancienne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2007, p. 233-245.
Sensi Sestito, Giovanna (de), « Contrasti etnici e lotte politiche a Zancle-
Messene e Reggio alla caduta della tirannide », Athenaeum, vol. 59, 1981,
p. 38-55.
Serghidou, Anastasia (éd.), Fear of slaves, fear of enslavement in the ancient
Mediterranean : actes du xxixe colloque du Groupe international de recherche
sur ­­l’esclavage dans ­­l’Antiquité (GIREA), Besançon, Presses Universitaires
de Franche-Comté, 2007.
Sineux, P. (éd.), Le législateur et la loi dans l’Antiquité :
­­ hommage à Françoise
Ruzé : actes du colloque de Caen, 15-17 mai 2003, Caen, Presses Universitaires
de Caen, 2005.
Snell, Bruno, La découverte de ­­l’esprit : la genèse de la pensée européenne chez les
Grecs, traduit de l­­ ’allemand par M. Charrière et P. Escaig, Combas, Éditions
de l’Éclat,
­­ 1994 (1955).

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 415

Solmsen, Friedrich, « ­­Thucydides’ Treatement of Words and Concepts »,


Hermès, vol. 99, 1971, p. 385-408.
Sommerstein, Alan Herbert, « Sleeping safe in our beds : stasis, assassination
and the Oresteia », in John H. Molyneux (éd), Literary responses to civil discord,
Nottingham, University of Nottingham, 1993, p. 1-19.
Spiegler, Ariel, « La justice comme
­­ harmonie de l’âme­­ dans la République et
dans les Énnéades » in Monique Dixsaut (dir.), Études sur la “République” de
Platon. Tome 1, Paris, Vrin, 2005, p. 285-307.
Stern-Gillet, Suzanne ; Gurtler, Gary (éd.), Ancient and Medieval Concepts
of Friendship, Albany, State University of New York Press, 2014.
Tabachnick, David Edward ; Koivukoski, Toivo, On Oligarchy – Ancient
Lessons for Global Politics, Toronto-Buffalo-Londres, University of Toronto
Press, 2011.
Thein, Karel, « Justice dans la cité et justice en ­­l’âme : une analogie imparfaite »,
in Monique Dixsaut (dir.), Études sur la “République” de Platon, Tome 1,
Paris, Vrin, p. 247-265.
Thériault, Gaëtan, Le ­­culte ­­d’Homonoia dans les cités grecques, Lyon, Maison
de l’Orient
­­ méditerranéen, 1996.
Vallet, Georges, « Avenues, quartiers et tribus à Thourioi, ou ­­comment
­­compter les cases d’un
­­ damier (à propos de Diod. XII, 10 et 11) », in École
française de Rome (éd.), L’Italie
­­ préromaine et la Rome républicaine. Mélanges
offerts à Jacques Heurgon, Paris, De Boccard, 1976, p. 1021-1032.
Vernant, Jean-Pierre (éd.), Problèmes de la guerre en Grèce ancienne, Paris,
Éditions du Seuil, 1999 (1968).
Vernant, Jean-Pierre, Les origines de la pensée grecque, Paris, PUF, 1990 (1962).
Vernant, Jean-Pierre, « La lutte des classes », in Jean-Pierre Vernant et Pierre
Vidal-Naquet (éd.), Travail et esclavage en Grèce ancienne, Bruxelles, Éditions
Complexe, 1988, p. 59-79 (1985).
Vernant, Jean-Pierre, ­­L’individu, la mort, l’amour.
­­ Soi-même et l’autre
­­ en Grèce
ancienne, Paris, Gallimard, 1989.
Vernant, Jean-Pierre, Mythe et pensée chez les Grecs. Études de psychologie historique,
Paris, Éditions La Découverte, 1990.
Vernant, Jean-Pierre, ­­L’homme grec, Paris, Éditions du Seuil, 1993.
Vernant, Jean-Pierre, Entre mythe et politique, Paris, Éditions du Seuil, 2 vol.,
2000.
Vidal-Naquet, Pierre, Le chasseur noir : formes de pensée et formes de société dans
le monde grec, Paris, Maspero, 1981.
Vidal-Naquet, Pierre, « La tradition de ­­l’hoplite athénien », in Jean-Pierre
Vernant (dir.), Problèmes de la guerre en Grèce ancienne, Paris, Éditions du
Seuil, 1999, p. 213-243 (1968).

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


416 LA STÁSIS DANS LA POLITIQUE D’ARISTOTE

Vidal-Naquet, Pierre, « Une invention : la démocratie », Quaderni di Storia,


vol. 18, no 35, 1992, p. 5-28. 
Vidal-Naquet, Pierre, « La démocratie est née à Athènes », in Jean-Paul
Brisson, Jean-Pierre Vernant, Pierre Vidal-Naquet (dir.), Démocratie, citoyenneté
et héritage gréco-romain, Paris, Liris, 2000, p. 9-41.
Vlastos, Gregory, « Solonian justice », Classical Philology, vol. 41, 1946,
p. 65-83.
Volpi, Franco, « Le problème de ­­l’aisthèsis chez Aristote », Études phénoménologiques,
vol. 9, no 17, p. 27-49.
Werlings, Marie-Joséphine, Le dèmos avant la démocratie : mots, c­­ oncepts, réalités
historiques, Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2010.
Will, Édouard, Le monde grec et l’orient,
­­ Paris, PUF, 2 vol., 1972-1975.
Willetts, Ronald Frederick, The Civilization of Ancient Crete, Amsterdam,
M. Hakkert, 1991 (1976).
Winton, R. I., « Response to Lintott », in John H. Molyneux (éd), Literary
responses to civil discord, Nottingham, University of Nottingham, 1993, p. 33-35.
Zamora Calvo, José Maria (éd.), La amistad en la filosofía antigua, Madrid,
Université autonome de Madrid, 2009.

PERSPECTIVES ­­CONTEMPORAINES
ET AUTRES AUTEURS

Agamben, Giorgio, La guerre civile. Pour une théorie politique de la stasis, traduit
de l’italien
­­ par J. Gayraud, Paris, Points, 2015.
Arendt, Hannah, Condition de ­­l’homme moderne, traduit de ­­l’anglais par
G. Fradier, Paris, Calmann-Lévy, 1994 (1958).
Arendt, Hannah, ­­L’humaine ­­condition, traduit de l’anglais
­­ par G. Fradier,
M. Berrane et G. Drand, Paris, Gallimard, 2012 (1963).
Balibar, Étienne, Droit de cité : ­­culture et politique en démocratie, La Tour-­­
d’Aigues, Éditions de ­­l’Aube, 1997.
Ball, Terence, « Party », in Terence Ball, James Farr, Russell L. Hanson
(éd.), Political Innovation and Conceptual Change, Cambridge, Cambridge
University Press, 1989 p. 155-177.
Benveniste, Émile, Vocabulaire des institutions indoeuropéennes, Paris, Éditions
de Minuit, 2 vol., 1969.
Benveniste, Émile, Problèmes de linguistique générale, Paris, Gallimard, 2 vol.,
1974, p. 274-280.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.


Bibliographie 417

Beauvoir, Simone (de), Le deuxième sexe. I, Les faits et les mythes, Paris, Gallimard,
1949.
Dubos, Nicolas, Le mal extrême. La guerre civile vue par les philosophes des origines
à nos jours, Paris, CNRS Éditions, 2010.
Dunn, John, « Revolution », in Terence Ball, James Farr, Russell L. Hanson
(éd.), Political Innovation and Conceptual Change, Cambridge, Cambridge
University Press, 1989, p. 333-357.
Gaille-Nikodimov, Marie, Liberté et conflit ­­ civil, la politique machiavélienne
entre histoire et médecine, Paris, Champion, 2004.
Grangé, Ninon, Oublier la guerre civile ? : stasis, chronique ­­d’une disparition,
Paris, Vrin, 2015.
Hagopian, Mark N., The Phenomenon of Revolution, New York, Mead and
Company, 1975.
Kant, Emmanuel, Prolégomènes à toute métaphysique future, Paris, Vrin, 1996.
Morin, Edgar, « Pour une crisologie », Communications, 1976, vol. 25, no 25,
p. 149-163.
Pascal, Blaise, Pensées, Paris, Éditions du Seuil, 1963.
Strauss, Léo, La Cité et ­­l’Homme, traduit de ­­l’anglais par O. Berrichon-Sedeyn,
Paris, Press Pocket, Agora, 1991 (1964).
Veyne, Paul, Le pain et le cirque. Sociologie historique d’un ­­ pluralisme politique,
Paris, Éditions du Seuil, 1976 (1974).
Vanden Berghe, Paul ; Biet, Christian ; Vanhaesebrouck, Karel, Œdipe
­­contemporain ? : tragédie, tragique, politique, Vic la Gardiole, 2007.

© 2018. Classiques Garnier. Reproduction et diffusion interdites.