Vous êtes sur la page 1sur 8

M1 Informatique

Réseaux

Cours 1bis – Couche Physique


Notes de Cours

par laquelle l’information est effectivemnt trans-


L A COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE
mise. Les technologies utilisées sont celles du traitement du signal. Nous les aborderons
brièvement ici.

1 Plan

OSI TCP/IP

7 Application Application

6 Presentation Not present


in the model
5 Session

4 Transport Transport

3 Network Internet

2 Data link Host-to-network

1 Physical

2 Fonctions de la Couche Physique


2.a Fonctions Fondamentales
— Transmission physique :
support électrique, électromagnétique, ...

E. Godard http://www.lif.univ-mrs.fr/~egodard/ens/reseaux/
Réseaux : Cours 1bis R ÉSEAUX M1 Informatique

— Tranformation d’une suite de bits en signaux


et inversement
— Faire abstraction du support physique :
adaptation au support,
— Partage du support,

2.b Transmission
— Information : état logique (suite de 0 et 1) ←→ état du support (signal)
— Signal :
— états physiques possibles : amplitude, fréquence, phase
— un symbole correspond à un état physique du système
— valence V : nombre de symboles physiques utilisés

2.c Signaux
0 1 0 1 1 0 0 1 0 0 1 0 0

(a)

(b)

(c)

(d)

Phase changes

(a) Signal binaire (b) modulation d’amplitude (c) modulation de fréquence (d) modula-
tion de phase

2
Réseaux : Cours 1bis R ÉSEAUX M1 Informatique

2.d Débits
Rapidité de modulation — nombre de symboles physiques par unité de temps,
— k est le nombre de tels “états physiques codants” émis pendant T secondes.
— Rm = k/T (en bauds) :
Débit binaire : — nombre de bits transmis par unité de temps,
— un signal de valence V transmet donc log2 V bits par symbole,
— D = Rm log2 V :
Attention : un baud peut correspondre à plusieurs bits/s.

2.e Exemple : Modem


La modulation consiste à tranformer une suite binaire en signal physique en faisant varier
une de ces caractéristiques physiques :
— amplitude,
— phase,
— fréquence.
La démodulation est l’opération inverse.
— Modem : Modulateur / Démodulateur
— Modulation combinée : variation sur plusieurs caractéristiques (en général phase et
amplitude).

2.f Diagramme de Constellation


Représentation de l’onde ( amplitude + phase ) dans le plan complexe :

z(t) = Aeiωt+ ϕ = Aeiϕ × eiωt


= z0 eiωt

90 90 90

180 0 0 180 0

270 270 270

(a) (b) (c)

Les positions des points dans le plan complexe représentent z0 , les paramètres (phase et
amplitude) des ondes électriques correspondantes.

3
Réseaux : Cours 1bis R ÉSEAUX M1 Informatique

2.g Multiplexage
Objectif : utiliser le même support physique pour transmettre simultanément plusieurs
signaux physiques, => plusieurs suites binaires en parallèle
— même type de codage
— fréquence de base différente
— Traitement du signal via la numérisation
Exemple : ADSL (Assymetric Digital Suscriber Line)

256 4-kHz Channels


Power

0 25 1100 kHz
Voice Upstream Downstream

3 Traitement du Signal
3.a Définitions
La numérisation est la transformation d’un signal physique en suite binaire.
L’échantillonnage est une des étapes de la numérisation, elle consiste à mesurer la valeur
du signal à (petits) intervalles réguliers.

3.b Analyse Harmonique ( Coef. de Fourier )


rms amplitude

0 1 1 0 0 0 1 0

— Fonction ” f : R −→ R”, ”2π” pé-


1 0.50

0.25

riodique 0 Time T 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Harmonic number

— On a (a)

1 harmonic
f (t) = c

∑0 an sin(nt)
0 1

+ (b)


+ ∑0 bn cos(nt) 1 2 harmonics

0 1 2
— avec (c)

Z 2π
1 1 4 harmonics

c = f (t)dt
2π 0
0 1 2 3 4
1
Z 2π (d)

an = f (t) sin(nt)dt
π 0 1 8 harmonics

1
Z 2π
bn = f (t) cos(nt)dt 0 1 2 3 4 5 6 7 8
π 0 Time Harmonic number
(e)

4
Réseaux : Cours 1bis R ÉSEAUX M1 Informatique

3.c Débits Maximaux Théoriques


Théorème de Nyquist pour un canal parfait (=> sans bruit)

debit binaire maximal = 2F log2 V bit/s

Idée de la preuve Un signal émis en dessous d’une bande passante F peut être reconstitué
avec un échantillonnage équivalent à 2F par seconde.
Ex : canal 3000Hz avec signal binaire (=> deux niveaux de valence) => débit ne peut pas
dépasser 6000 bits/s
Conséquence Pour augmenter le débit, il suffit( ?) d’augmenter la valence

3.d Théorie de l’Information


Rapport Signal/Bruit ce rapport est exprimé en Décibels (dB)

(S/B)db = 10 log10 (S/B)bits/s

Théorème de Shannon Débit binaire maximal (théorique) dans un canal bruité de bande
passante F et de rapport signal-bruit S/B : ”

debit = FHz log2 (1 + S/B)

Exemple Ligne téléphonique classique, bande passante de 3000 Hz, rapport signal bruit de
30 dB.
Celle-ci ne pourra jamais transmettre à un débit supérieur à 30000 bit/s, quels que soient
le nombre de niveaux utilisés ou la fréquence d’échantillonnage.

4 Pour Résumer
4.a Pour Résumer : Paire Torsadée

- Câble électrique torsadé en cuivre Ex : Ethernet RJ45,


réseau téléphonique (boucle locale)
— Propagation en 5,3 µs/km,
— Débit jusqu’a 1000 Mbit/s,
— Jusqu’à 1 km sans répéteur (selon catégorie),
— Coût faible => très répandu.

Exemple Ethernet 100BaseTX à 100Mbits/s, 2 paires torsadées, catégorie 5, transmission


en bande de base, codage Manchester, topologie bus avec hub, segment de 100m maximum.

5
Réseaux : Cours 1bis R ÉSEAUX M1 Informatique

4.b Pour Résumer : Câble coaxial

— Meilleur blindage que la paire torsadée.


— Propagation en 4,1 µs/km, haut débit : jusqu’à
plusieurs GHz.
— Propagation sur plusieurs kilomètres.
— Peu sensible au bruit.
— Coût plus élevé que la paire torsadée.

Exemple Ethernet 10Base5 à 10Mbits/s, coaxial 50 , transmission en bande de base, codage


Manchester, topologie en bus, segment de 500m maximum Télévision câblée, signal modulé,
distances jusque 100km, multiplexage multicanaux.

4.c Pour Résumer : Fibre optique

— Très peu sensible au bruit => “abolit” limite Nyquist /


Shannon
— Très haut débit théorique (> 50Tbits/s)
— Propagation en 5 µs/km, débit courant de 1GHz.
— Propagation sur de très longues distances.

Exemple Ethernet 1000BaseSX à 1Gbits/s, fibre monomode, transmission en bande de base,


codage manchester, topologie en bus, segment de 5km maximum

4.d Pour Résumer : Courant Porteur en Ligne

— Utilisation du réseau électrique domestique


(220V, 50Hz)
— Gros problème de bruits, atténuations, échos ...
— Bas débit : modulation de fréquence, 20kbits/s
— Haut débit : multiplexage OFDM, de 14Mbits/s à
800Mbits/s

6
Réseaux : Cours 1bis R ÉSEAUX M1 Informatique

4.e Pour Résumer : Transmission sans fil

— Wifi, Bluetooth, ...


— Plus de câbles,
— Itinérance des systèmes,
— Réseau à diffusion : sécurité par cryptage,
— Système/système ou système/station,
— Problème de l’allocation du spectre électromagnétique.

Exemple WiFi à 54 Mbits/s, modulation de phase, bande ISM des 2,4GHz, jusqu’à 400m
sans obstacles, 100m avec obstacles.

7
Réseaux : Cours 1bis R ÉSEAUX M1 Informatique

4.f Pour Résumer : USB sans fil

— Norme future pour étendre et remplacer l’USB (filaire)


— fréquence 3,1 à 10,6 GHz
— portée 10m
— débit de 110 à 480 Mbits/s
— chiffré (authentification manuelle)

Vous aimerez peut-être aussi