Vous êtes sur la page 1sur 192

Moteurs

diesel marins
POWERTECH
4,5 l et 6,8 l
4045 et 6068

LIVRET D’ENTRETIEN
Moteurs diesel marins POWERTECH
4,5/6,8 l
OMRG29000 Édition (29Mar02) (FRENCH)

John Deere Power Systems


LITHO IN U.S.A.
Introduction
Avant-propos

LIRE ATTENTIVEMENT LE PRÉSENT MANUEL afin concessionnaire lors de toute commande de pièces.
de pouvoir utiliser et entretenir correctement le moteur Prendre soin de recopier les numéros d’identification
et éviter des dommages corporels ou matériels. sur une feuille séparée qui sera conservée en lieu sûr.

CE MANUEL DOIT ÊTRE CONSIDÉRÉ comme faisant LE RÉGLAGE DE L’ALIMENTATION EN


partie intégrante du moteur et doit l’accompagner lors CARBURANT au-delà des limites spécifiées par le
de la revente. constructeur ou toute autre manoeuvre visant à
accroı̂tre la puissance du moteur entraı̂ne l’annulation
LES MESURES données dans cette publication sont de la garantie accordée pour ce moteur.
exprimées en unités métriques et leurs équivalents US
habituels. N’utiliser que des pièces de rechange et des CERTAINS ACCESSOIRES DU MOTEUR, tels que le
fixations adéquates. Les fixations métriques et US filtre à air et les instruments, sont optionnels sur les
nécessitent l’emploi de clés métriques et US moteurs marins John Deere. Ces accessoires peuvent
correspondantes. être fournis par le fabricant du matériel au lieu de
l’usine John Deere. Ce livret d’entretien s’applique
LES INDICATIONS DE CÔTÉ, telles que droite et uniquement aux moteurs et aux accessoires fournis
gauche, sont déterminées en se tenant du côté par le réseau de distribution John Deere.
entraı̂nement ou volant-moteur (arrière) du moteur et
en se tournant vers l’avant du moteur. NOTE: Ce manuel couvre les moteurs marins à
échangeur thermique POWERTECH 4,5 et
NOTER LES NUMÉROS DE SÉRIE DU MOTEUR et 6,8 l modèles 4045DFM50, 4045TFM50 et
les codes d’options dans les espaces prévus à cet 6068TFM50. Ce manuel couvre également le
effet à la section "Notes". Noter correctement tous les moteur postrefroidi à l’eau de mer 6068SFM50
caractères. Les communiquer également au à commandes électroniques.

POWERTECH est une marque commerciale de Deere & Company OMRG25204,IFC –28–03JAN02–1/1

062602
PN=2
Introduction

Utilisateurs de moteurs

John Deere Engine Owner: Impari a conoscere chi è e dove si trova. Alla Sua
prima occasione cerchi d’incontrarlo. Egli desidera farsi
Don’t wait until you need warranty or other service to conoscere e conoscere le Sue necessità.
meet your local John Deere Engine Distributor or
Service Dealer. Propietario De Equipo John Deere:

Learn who he is and where he is. At your first No espere hasta necesitar servicio de garantı́a o de
convenience, go meet him. He’ll want to get to know otro tipo para conocer a su Distribuidor de Motores
you and to learn what your needs might be. John Deere o al Concesionario de Servicio.

Aux Utilisateurs De Moteurs John Deere: Entérese de quién es, y dónde está situado. Cuando
tenga un momento, vaya a visitarlo. A él le gustará
N’attendez pas d’être obligé d’avoir recours à votre conocerlo, y saber cuáles podrı́an ser sus
concessionnaire John Deere ou point de service le necesidades.
plus proche pour vous adresser à lui.
John Deere MotorÄgare:
Renseignez-vous dès que possible pour l’identifier et
le localiser. À la première occasion, prenez contact Vänta inte med att besöka Din John Deere
avec lui et faites-vous connaı̂tre. Il sera lui aussi återförsäljare till dess att Du behöver service eller
heureux de faire votre connaissance et de vous garanti reparation.
proposer ses services le moment venu.
Bekanta Dig med var han är och vem han är. Tag
An Den Besitzer Des John Deere Motors: första tillfälle att besöka honom. Han vill också träffa
Dig för att få veta vad Du behöver och hur han kan
Warten Sie nicht auf einen evt. Reparaturfall um den hjälpa Dig.
nächstgelegenen John Deere Händler kennen zu
lernen.

Machen Sie sich bei ihm bekannt und nutzen Sie sein
“Service Angebot”.

Proprietario Del Motore John Deere:

Non aspetti fino a quando ha bisogno della garanzia o


di un altro tipo di assistenza per incontrarsi con il Suo
Concessionario che fornisce l’assistenza tecnica.

DPSG,OUOE003,2736 –28–11JAN99–1/1

062602
PN=3
Introduction

Moteurs marins POWERTECH1 4,5 l

–UN–05JAN99
–UN–05JAN99

RG9824
RG9823

Moteur 4045TFM50 Moteur 4045TFM50


–UN–05JAN99

–UN–05JAN99
RG9825

RG9826
Moteur 4045TFM50
Moteur 4045TFM50

1
POWERTECH est une marque déposée de Deere & Company.
RG,RG34710,5501 –28–04JAN02–1/1

062602
PN=4
Introduction

Moteurs marins POWERTECH 6,8 l (modèle 6068TFM à commande mécanique)

–UN–05JAN99
–UN–05JAN99

RG9828
RG9827
Moteur 6068TFM50
Moteur 6068TFM50

–UN–05JAN99
–UN–05JAN99

RG9830
RG9829

Moteur 6068TFM50
Moteur 6068TFM50

RG,RG34710,5503 –28–03JAN02–1/1

062602
PN=5
Introduction

Moteurs marins POWERTECH 6,8 l (modèle 6068SFM50 à commande électronique)

–UN–26FEB02
–UN–18JAN02

RG12061
RG12062

Moteur 6068SFM50 Moteur 6068SFM50

–UN–18JAN02
–UN–18JAN02

RG12063
RG12064

Moteur 6068SFM50
Moteur 6068SFM50

OUOD005,000017A –28–03JAN02–1/1

062602
PN=6
Table des matières
Page Page

Notes Utilisation de la jauge de diagnostic pour


Plaquette PowerTech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01-1 accéder aux informations sur le moteur (moteur
Plaque signalétique du moteur . . . . . . . . . . . . . . 01-1 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-6
Consignation du numéro de série du moteur . . . 01-1 Utilisation des touches pour afficher les
Codes d’options du moteur. . . . . . . . . . . . . . . . . 01-2 informations (moteur 6068SFM50) . . . . . . . . . 15-7
Codes d’options du moteur-Suite . . . . . . . . . . . . 01-3 Changement des unités de mesure
Consignation du numéro de modèle de la (U.S. ou métriques) (moteur 6068SFM50). . . . 15-9
pompe d’injection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01-4 Visualisation des données de
configuration du moteur (moteur
6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-11
Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 05-1
Visualisation des codes d’entretien (codes
de diagnostic d’anomalie) actifs du
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement moteur (moteur 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . 15-13
Carburant diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1 Visualisation des codes d’entretien
Pouvoir lubrifiant du carburant diesel . . . . . . . . . 10-2 mémorisés dans l’unité de commande
Stockage du carburant diesel . . . . . . . . . . . . . . . 10-3 du moteur (moteur 6068SFM50) . . . . . . . . . . 15-15
Analyse de carburant Dieselscan . . . . . . . . . . . . 10-3 Fonctionnement normal du moteur . . . . . . . . . . 15-16
Remplissage du réservoir de carburant . . . . . . . 10-4 Entretien pendant le rodage . . . . . . . . . . . . . . . 15-16
Réduction de l’effet du temps froid sur les Limitations de l’entraı̂nement auxiliaire par
moteurs diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-5 engrenage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-19
Huile de rodage de moteur diesel. . . . . . . . . . . . 10-6 Unités d’alimentation de groupe électrogène . . 15-20
Huile pour moteur diesel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-7 Démarrage du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-21
Mélange de lubrifiants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-8 Réchauffage du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-24
OILSCAN et COOLSCAN. . . . . . . . . . . . . . . . 10-8 Fonctionnement au ralenti du moteur . . . . . . . . 15-25
Autres lubrifiants et lubrifiants synthétiques . . . . 10-9 Fonctionnement par temps froid . . . . . . . . . . . . 15-25
Stockage des lubrifiants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 Arrêt du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-26
Graisse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-10 Utilisation d’une batterie de renfort ou
Liquide de refroidissement pour moteurs d’un chargeur de batterie . . . . . . . . . . . . . . . 15-27
diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-11
Liquides de refroidissement pour moteurs Lubrification et maintenance
diesel, informations sur les additifs Respect de la périodicité d’entretien . . . . . . . . . . 20-1
complémentaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-12 Utilisation de carburants, lubrifiants et
Analyse du liquide de refroidissement pour liquide de refroidissement appropriés . . . . . . . 20-1
moteurs diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-13 Tableau de périodicité de la lubrification
Additifs complémentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-14 et de la maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20-2
Fonctionnement en climat chaud . . . . . . . . . . . 10-14
Lubrification et maintenance/Chaque jour
Mise au rebut du liquide de refroidissement . . . 10-15
Vérifications quotidiennes avant le démarrage . . 25-1

Consignes d’utilisation du moteur Lubrification et maintenance/50 h/2 semaines


Tableau de bord (instruments) (unités de Vérification du filtre à carburant—Moteur 4,5 l . . 30-1
propulsion uniquement) (sauf 6068SFM50). . . 15-1 Vérification du filtre à carburant—Moteur 6,8 l . . 30-2
Tableau de bord John Deere (moteur
6068SFM50 à commande électronique) . . . . . 15-3 Suite voir page suivante

Toutes les informations, illustrations et caractéristiques contenues dans la


présente publication sont à jour au moment de la publication, le
constructeur se réservant le droit d’apporter sans notification toute
modification jugée appropriée.
COPYRIGHT  2002
DEERE & COMPANY
Moline, Illinois
All rights reserved
A John Deere ILLUSTRUCTION Manual
Previous Editions
Copyright  1999

i 062602
PN=1
Table des matières

Page Page

Lubrification et maintenance/250 heures Inspection et réparation de la pompe à


Entretien de l’extincteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-1 eau de mer (sauf 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . 45-5
Entretien de la batterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-2 Inspection et réparation de la pompe à
Changement de l’huile moteur et du filtre eau de mer (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . 45-8
(sauf moteurs 6068SFM50). . . . . . . . . . . . . . . 35-5
Inspection et remplacement des tiges en zinc . . 35-8 Lubrification et maintenance/2000 heures
Vérification de l’usure de la courroie Vérification et réglage du jeu des soupapes
(tendeur manuel). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-9 moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50-1
Vérification des supports de moteur . . . . . . . . . 35-10 Rinçage du circuit de refroidissement . . . . . . . . . 50-5
Vérification des connexions de masse
du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-10 Entretien selon le besoin
Informations supplémentaires sur l’entretien . . . . 55-1
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois Modification du circuit de carburant interdite. . . . 55-1
Changement de l’huile moteur et du filtre Ajout de liquide de refroidissement. . . . . . . . . . . 55-2
(moteurs 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-1 Remplacement de l’élément de filtre à
Nettoyage du tube d’aération du air sec (installations à élément fermé). . . . . . . 55-3
carter-moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-3 Entretien de l’élément de filtre à air sec
Vérification du circuit d’admission d’air . . . . . . . . 40-4 (installations à élément ouvert) . . . . . . . . . . . . 55-4
Remplacement de l’élément du filtre à Remplacement de l’élément de filtre à
carburant—Moteur 4,5 l . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-5 air (installations à élément ouvert) . . . . . . . . . 55-8
Remplacement du filtre à carburant Remplacement de la courroie de
primaire/séparateur d’eau—Moteur 6,8 l . . . . 40-7 l’alternateur (avec tendeur automatique) . . . . . 55-9
Remplacement de l’élément de filtre à Remplacement de la courroie de
carburant final (secondaire)—Moteur 6,8 l. . . . 40-9 l’alternateur (avec tendeur manuel) . . . . . . . . 55-10
Vérification de la tension du ressort du Inspection de l’arbre de transmission (PDF)
tendeur de courroie et de l’usure de la (certains modèles) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-11
courroie (tendeur automatique) . . . . . . . . . . . 40-10 Purge du circuit de carburant . . . . . . . . . . . . . . 55-12
Vérification du circuit de refroidissement. . . . . . 40-13 Purge du circuit de carburant—Moteur 4,5 l . . . 55-13
Renouvellement des additifs Purge du circuit de carburant—Moteur
complémentaires entre les 6,8 l (sauf moteurs 6068SFM50). . . . . . . . . . 55-14
changements de liquide de Purge du circuit de carburant au niveau
refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-14 de la pompe d’injection (sauf moteurs
Analyse du liquide de refroidissement pour 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-14
moteurs diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-16 Purge du circuit de carburant au niveau
Retrait, inspection et nettoyage du des injecteurs (sauf moteurs 6068SFM50) . . 55-15
faisceau de l’échangeur thermique du Purge du circuit de carburant—Moteurs
moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-17 6,8 l (moteurs 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . 55-16
Installation du faisceau de l’échangeur Dépose et pose de la pompe à eau de
thermique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-19 mer à entraı̂nement auxiliaire (sauf
Retrait, inspection et nettoyage du faisceau 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-18
du refroidisseur intermédiaire du moteur Dépose et pose de la pompe à eau de mer
(6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-21 (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-19
Installation du faisceau du refroidisseur
intermédiaire (6068SFM50). . . . . . . . . . . . . . 40-23 Dépannage
Généralités sur le dépannage. . . . . . . . . . . . . . . 60-1
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois Faisceau de fils du moteur à propulsion
Réglage du régime variable (statisme) (sauf 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-3
des moteurs de groupe électrogène . . . . . . . . 45-1 Schéma de câblage—Faisceau de fils
Vérification de l’amortisseur de du moteur à propulsion (sauf 6068SFM50) . . . 60-5
vilebrequin (moteur 6 cylindres Schéma de câblage—Tableau de bord
uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-3 du moteur à propulsion (sauf 6068SFM50) . . . 60-6
Essai à la pression du circuit de
refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-4 Suite voir page suivante

ii 062602
PN=2
Table des matières

Page Page

Précautions de soudage sur les moteurs Entretien des 2000 heures . . . . . . . . . . . . . . . . . 75-6
équipés d’une unité de commande Entretien selon le besoin . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75-7
électronique de moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-7
Schéma de câblage pour tableau de Nous vous aidons à faire votre travail
bord principal John Deere (timonerie) Pièces de rechange John Deere . . . . . . . . . . . IBC-1
(6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-8 Outillage adéquat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IBC-1
Schéma de câblage pour tableau de bord Personnel après-vente qualifié . . . . . . . . . . . . . IBC-1
de passerelle haute John Deere en option Service rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IBC-1
(6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-9
Circuit de liquide de refroidissement et
d’eau de mer du moteur (sauf
6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-11
Circuit de liquide de refroidissement et
d’eau de mer du moteur (6068SFM50) . . . . . 60-13
Dépannage du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-14
Dépannage du circuit électrique . . . . . . . . . . . . 60-22
Procédure de code de diagnostic
d’anomalie (moteur 6068SFM50 à commande
électronique) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-23
Liste des codes de diagnostic d’anomalie
(moteur 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-24
Diagnostic d’anomalies intermittentes
(moteur 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-27

Remisage
Consignes pour le remisage du moteur . . . . . . . 65-1
Préparation du moteur pour le remisage à
long terme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65-2
Remise en service du moteur après un
remisage à long terme . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65-3

Caractéristiques
Caractéristiques générales des
moteurs—Moteurs 4,5 l. . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-1
Caractéristiques générales des
moteurs—Moteurs 6,8 l. . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-2
Spécifications de pompe d’injection . . . . . . . . . . 70-3
Contenances en huile du carter-moteur . . . . . . . 70-4
Couples de serrage standard pour
boulonnerie U.S. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-5
Couples de serrage pour boulonnerie
métrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-6

Notes de lubrification et maintenance


Utilisation des notes de lubrification et de
maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75-1
Entretien quotidien (avant le démarrage) . . . . . . 75-1
Entretien toutes les 50 heures/Toutes les 2
semaines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75-2
Entretien des 250 heures . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75-3
Entretien toutes les 500 heures/tous les
12 mois. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75-4
Entretien des 1000 heures/24 mois . . . . . . . . . . 75-5

iii 062602
PN=3
Table des matières

iv 062602
PN=4
Notes
RG12080 –UN–26FEB02

Plaquette POWERTECH

Une plaquette située sur le cache-culbuteurs identifie


chaque moteur marin POWERTECH John Deere.

Plaquette POWERTECH

RG,RG34710,5505 –28–11JAN02–1/1

Plaque signalétique du moteur

Chaque moteur a un numéro de série de moteur John


Deere de 13 caractères. Les deux premiers représentent
l’usine qui a produit le moteur:

• “CD” indique que le moteur a été construit à Saran, en

–UN–15JAN99
France
• “T0” indique que le moteur a été construit à Dubuque
dans l’Iowa

RG8007
• “PE” indique que le moteur a été construit à Torreon, au
Mexique
Plaque signalétique du moteur
La plaque signalétique (A) du moteur est située du côté
droit du bloc-cylindres, derrière le filtre à carburant.

A—Plaque signalétique

RG,RG34710,5506 –28–11JAN02–1/1

Consignation du numéro de série du moteur

Noter tous les chiffres et lettres inscrits sur la plaque


signalétique dans les espaces ci-dessous.
–UN–06JAN99
Cette information est très importante pour les pièces de
rechange ou la garantie.
RG9831

Numéro de série du moteur (A)

Numéro de modèle du moteur (B)


Plaque signalétique

A—Numéro de série du moteur


B—Numéro de modèle du moteur

RG,RG34710,5507 –28–20MAY96–1/1

01-1 062602
PN=9
Notes

Codes d’options du moteur

–19–25FEB99
RG9911
Codes d’options du moteur

A—Code de base de moteur

Outre la plaque signalétique, les moteurs marins réserve le droit de faire des modifications à
comportent une étiquette de codes d’options apposée tout moment, sans préavis.
sur le cache-culbuteurs. Ces codes indiquent les
options installées sur ce moteur en usine. Pour obtenir Si un moteur est commandé sans un composant
des pièces de rechange ou pour des réparations, particulier, les deux derniers caractères du code
donner ces numéros au concessionnaire-réparateur ou d’options de ce groupe fonctionnel sont 99, 00 ou XX.
distributeur de moteurs agréé. La liste de la page suivante n’indique que les deux
premiers chiffres des numéros de code. Pour pouvoir
L’étiquette de codes d’options du moteur comprend un s’y reporter à l’avenir, par exemple pour une
code de base de moteur (A). Ce code de base doit commande de pièces, il est important d’avoir ces
également être noté avec les codes d’options. Il peut codes sous la main. Pour s’en assurer, inscrire les
être nécessaire de fournir ce code de base pour troisième et quatrième chiffres figurant sur l’étiquette
différencier deux codes d’options identiques se de codes d’options du moteur dans les espaces
rapportant à un même modèle de moteur. prévus à cet effet sur les pages suivantes.

Les deux premiers caractères de chaque code NOTE: L’étiquette de codes d’options de ce moteur
identifient un groupe particulier, tel que celui des peut ne pas comprendre tous les codes si une
alternateurs. Les deux derniers caractères de chaque option a été ajoutée après la sortie d’usine.
code identifient une option particulière montée sur ce
moteur, telle qu’un alternateur de 12 V et 95 A. Si une étiquette de codes d’options est perdue
ou détruite, consulter le
NOTE: Ces codes d’options sont basés sur les concessionnaire-réparateur ou le distributeur
renseignements les plus récents disponibles qui a vendu le moteur pour en obtenir une de
au moment de la publication. John Deere se rechange.

RG,RG34710,5508 –28–03JAN02–1/1

01-2 062602
PN=10
Notes

Codes d’options du moteur-Suite

Code de base de moteur:


______________________________

Codes d’options Description Codes d’options Description


11 Cache-culbuteurs 50 Pompe à huile
12 Orifice d’entrée de remplissage d’huile 51 Culasse avec soupapes
13 Poulie de vilebrequin 52 Entraı̂nement auxiliaire par engrenage
14 Carter de volant-moteur 53 Chauffe-carburant
15 Volant-moteur 55 Support d’expédition
16 Pompe d’injection 56 Option de peinture
17 Orifice d’entrée d’air Admission de la pompe de liquide de
57 refroidissement
18 Filtre à air 59 Refroidisseur d’huile
19 Carter d’huile 60 Poulie d’entraı̂nement auxiliaire additionnelle
20 Pompe de liquide de refroidissement 62 Support de montage d’alternateur
21 Couvercle de thermostat 63 Conduite de carburant basse pression
22 Thermostat 64 Coude d’échappement
23 Entraı̂nement de courroie 65 Turbocompresseur
24 Courroie 66 Commutateur thermique
26 Chauffe-bloc du moteur 67 Capteurs électroniques (moteur de base)
27 Échangeur thermique 68 Amortisseur arrière de vilebrequin
28 Collecteur d’échappement 69 Plaque signalétique du moteur
29 Circuit de ventilation 71 Filtre de dérivation d’huile moteur
30 Démarreur 72 Unité de commande du moteur et logiciel
31 Alternateur 74 Compresseur de climatisation (fréon)
32 Tableau de bord 75 Indicateur d’obstruction du filtre à air
33 Compte-tours 76 Manostats et capteurs
35 Filtres à carburant 77 Carter de distribution
36 Plaque avant 79 Certification du moteur
37 Pompe de transfert de carburant 80 Pompe à eau de mer
39 Boı̂tier de thermostat 81 Filtre à carburant primaire et séparateur d’eau
40 Jauge de niveau d’huile 84 Faisceau électrique
41 Entraı̂nement auxiliaire avant à courroie 86 Poulie d’entraı̂nement
43 Dispositif d’aide au démarrage 87 Tendeur de courroie
44 Carter de distribution avec engrenages 88 Filtre à huile
45 Arbre d’équilibrage 95 Équipement spécial (installé en usine)
46 Bloc-cylindres avec chemises et arbre à
cames 96 Kit d’installation de moteur
47 Vilebrequin et paliers 97 Équipement spécial (installé sur site)
48 Bielles et pistons 98 Expédition (sangles de suspension du moteur)
49 Mécanisme d’actionnement de soupape 99 Éléments réservés à l’entretien

DPSG,OUOD007,20 –28–03JAN02–1/1

01-3 062602
PN=11
Notes

Consignation du numéro de modèle de la


pompe d’injection

Noter les informations de numéros de modèle et de série


figurant sur la plaque signalétique (A) de la pompe
d’injection.

–UN–25FEB99
N° de modèle tr/mn

N° du fabricant

RG9913
N° de série

Numéro de modèle de la pompe d’injection


A—Plaque signalétique

RG,RG34710,5511 –28–20MAY96–1/1

01-4 062602
PN=12
Sécurité
Identification des symboles de mise en garde

Voici un symbole de mise en garde. Il apparaı̂t sur la


machine ou dans ce document pour prévenir d’un risque
de blessure.

–UN–07DEC88
Respecter tous les conseils de sécurité ainsi que les
consignes générales de prévention des accidents.

T81389
DX,ALERT –28–29SEP98–1/1

Compréhension des termes de mise en


garde

Le symbole de mise en garde est accompagné d’un


terme—DANGER, AVERTISSEMENT ou ATTENTION. Le
terme DANGER signale les dangers les plus graves.

–28–30SEP88
Les autocollants intitulés DANGER ou AVERTISSEMENT
signalent des dangers spécifiques. Les autocollants avec
ATTENTION se réfèrent à des précautions d’ordre

TS187
général. Dans ce document, le terme ATTENTION
accompagne les messages de sécurité.
DX,SIGNAL –28–03MAR93–1/1

Respect des consignes de sécurité

Lire attentivement tous les conseils de sécurité contenus


dans cette publication et ceux apposés sur la machine.
Veiller à ce que les affichettes de sécurité soient lisibles.
Remplacer les affichettes de sécurité qui manquent ou
sont endommagées. S’assurer que les affichettes

–UN–23AUG88
adéquates sont apposées sur les équipements neufs et
les pièces de rechange. Des affichettes de rechange sont
disponibles auprès du concessionnaire John Deere.

Apprendre à utiliser la machine et à en manipuler les TS201


commandes. Ne pas confier la machine à une personne
non formée à cet effet.

Maintenir la machine en bon état en permanence. Toute


modification non autorisée risque d’en affecter le
fonctionnement et/ou la sécurité et d’en réduire la vie
utile.

Prendre contact avec le concessionnaire John Deere en


cas de difficultés à comprendre certaines parties de cette
publication et pour obtenir de l’aide.

DX,READ –28–03MAR93–1/1

05-1 062602
PN=13
Sécurité

Remplacement des affichettes de sécurité

Remplacer les affichettes de sécurité qui manquent ou


sont endommagées. Se reporter au livret d’entretien de la
machine pour trouver l’emplacement correct des
affichettes de sécurité.

–UN–23AUG88
TS201
DX,SIGNS1 –28–04JUN90–1/1

Prévention des démarrages par mise à la


masse

Éviter les risques de blessures graves ou mortelles


causées par le démarrage imprévu du moteur.

–UN–28FEB89
Ne pas mettre le moteur en marche en court-circuitant les
bornes du démarreur. Le moteur risque de se mettre en
route avec la PDF engagée si le circuit normal est
bipassé.

RG5419
Ne mettre le moteur en marche qu’à partir du siège du
conducteur, avec la PDF désengagée ou au point mort.

RG,RG34710,7508 –28–30JUN97–1/1

Manipulation du carburant avec précaution—


Prévention des incendies

Manipuler le carburant avec précaution: il est très


inflammable. Ne pas fumer en faisant le plein et se tenir à
l’écart de toute flamme vive ou source d’étincelles.
–UN–23AUG88

Toujours faire le plein moteur arrêté et à l’air libre.

Pour prévenir tout risque d’incendie, éliminer les


TS202

accumulations de graisse ou autres saletés. Essuyer


immédiatement tout carburant qui viendrait à se répandre.
DX,FIRE1 –28–03MAR93–1/1

05-2 062602
PN=14
Sécurité

Cas d’urgence

Savoir comment se comporter en cas d’incendie.

Avoir à sa portée une trousse de secours et un extincteur.

Noter à proximité du téléphone les numéros suivants:

–UN–23AUG88
médecins, ambulance, hôpital et pompiers.

TS291
DX,FIRE2 –28–03MAR93–1/1

Sécurité de la manipulation du fluide d’aide


au démarrage

Le fluide d’aide au démarrage est très inflammable.

Le tenir à l’écart de toute flamme vive ou source

–UN–18MAR92
d’étincelles, ainsi que des batteries et des câbles.

Pour éviter toute décharge accidentelle durant le


stockage, laisser le capuchon en place sur le bidon et

TS1356
ranger celui-ci dans un endroit frais et abrité.

Ne pas brûler ni percer un bidon de fluide d’aide au


démarrage, même vide.

DX,FIRE3 –28–16APR92–1/1

Manipulation des liquides inflammables avec


précaution—Prévention des incendies

Ne pas fumer en manipulant le carburant. Éviter les


sources de chaleur ou autres dangers. –UN–23AUG88

Ne pas stocker les liquides inflammables à proximité de


sources de dangers. Ne pas brûler ni percer des
réservoirs sous pression.
TS227

Éliminer toute accumulation de graisse ou autres saletés


sur le moteur.

Ne pas conserver de chiffon imbibé d’huile susceptible de


s’enflammer et de se consumer spontanément.

DX,FLAME –28–29SEP98–1/1

05-3 062602
PN=15
Sécurité

Sécurité de l’entretien des moteurs

Retenir les cheveux longs en arrière. Pour travailler sur le


moteur ou des pièces en mouvement, ne pas porter de
cravate, d’écharpe, de vêtements flottants ni de chaı̂ne
autour du cou. Le happement de ces articles pourrait
occasionner de graves blessures.

–UN–23AUG88
Enlever bagues et autres bijoux pour éviter les
courts-circuits ou le happement dans les pièces mobiles.

TS228
DX,LOOSE –28–04JUN90–1/1

Port de vêtements de protection

Porter des vêtements ajustés au corps et se munir des


équipements de protection correspondant au travail
envisagé.

Une exposition prolongée à un niveau sonore élevé peut

–UN–23AUG88
causer des troubles auditifs allant jusqu’à la surdité.

Pour se protéger des bruits incommodants ou


préjudiciables, porter des protections auditives telles que

TS206
casque antibruit ou protège-tympans.

Pour utiliser la machine en toute sécurité, l’opérateur doit


y apporter toute son attention. N’écouter ni radio ni
musique avec un casque ou des écouteurs pendant le
travail.

DX,WEAR –28–10SEP90–1/1

Protection contre le bruit

Une exposition prolongée à un niveau sonore élevé peut


causer des troubles auditifs allant jusqu’à la surdité.

Pour se protéger des bruits incommodants ou


préjudiciables, porter des protections auditives telles que
–UN–23AUG88

casque antibruit ou protège-tympans.


TS207

DX,NOISE –28–03MAR93–1/1

05-4 062602
PN=16
Sécurité

Risque de happement par les arbres de


transmission en rotation

Veiller à ne pas se faire happer par un arbre de


transmission en rotation pour éviter des blessures graves,
voire mortelles.

–UN–22AUG95
La protection principale et les dispositifs de protection de
l’arbre de transmission doivent rester en place en
permanence. S’assurer que les dispositifs de protection

TS1644
rotatifs tournent librement.

Porter des vêtements ajustés. Arrêter le moteur et


attendre l’immobilisation de la prise de force avant
d’effectuer des réglages, des raccordements ou un
nettoyage sur l’équipement entraı̂né par la PDF.

DX,PTO –28–12SEP95–1/1

Sécurité en matière d’entretien

Avant de passer au travail, lire attentivement les


instructions d’entretien. Tenir les lieux propres et secs.

Ne jamais effectuer d’opérations de lubrification,


d’entretien ou de réglage, machine en marche. Se tenir à
l’écart (mains, pieds, vêtements) des éléments mobiles.
Débrayer tous les entraı̂nements et actionner les
commandes pour relâcher la pression. Abaisser
l’équipement au sol. Arrêter le moteur. Retirer la clé.
Laisser refroidir la machine.

Étayer solidement tous les éléments de la machine devant


être relevés pour l’entretien.

Veiller à ce que tous les éléments demeurent en bon état


et soient installés correctement. Effectuer immédiatement
toutes les réparations. Remplacer les éléments usés ou
détériorés. Éliminer les accumulations de graisse, d’huile
ou de saleté.
–UN–23AUG88

Sur le matériel autopropulsé, débrancher le câble de


masse (-) de la batterie avant d’intervenir sur l’installation
électrique ou d’effectuer des travaux de soudage sur la
TS218

machine.

Sur le matériel remorqué, débrancher les faisceaux de fils


du tracteur avant d’intervenir sur l’installation électrique ou
d’effectuer des travaux de soudage sur la machine.

DX,SERV –28–17FEB99–1/1

05-5 062602
PN=17
Sécurité

Ventilation du lieu de travail

Les gaz d’échappement sont très toxiques, voire mortels.


Lorsque le moteur tourne dans un local clos, évacuer les
gaz en utilisant une rallonge sur l’échappement.

En l’absence d’un tel dispositif, ouvrir les portes de façon

–UN–23AUG88
à assurer une bonne aération.

TS220
DX,AIR –28–17FEB99–1/1

Danger du contact avec les liquides sous


pression

Du liquide s’échappant sous pression peut avoir


suffisamment de force pour pénétrer sous la peau,
causant de graves blessures.

–UN–23AUG88
Afin de prévenir tout accident, relâcher la pression avant
de débrancher les conduites hydrauliques ou autres.
Avant de rétablir la pression, s’assurer que tous les

X9811
raccords sont serrés.

Rechercher les fuites à l’aide d’un morceau de carton.


Protéger le corps et les mains des liquides sous pression.

En cas d’accident, consulter immédiatement un médecin.


Tout liquide ayant pénétré sous la peau doit être retiré de
façon chirurgicale dans les quelques heures qui suivent,
faute de quoi il y a risque de gangrène. Les médecins non
familiarisés avec ce type de blessure devront se référer à
une source médicale compétente. Pour obtenir de telles
informations, il est possible de s’adresser au service
médical de Deere & Company à Moline, Illinois, USA.

DX,FLUID –28–03MAR93–1/1

Pas de chaleur intense près de conduites


sous pression

Une chaleur intense au voisinage de conduites de liquides


sous pression peut provoquer des jets de vapeurs
inflammables, entraı̂nant de graves brûlures pour les
–UN–15MAY90

personnes se trouvant à proximité. Ne pas souder, braser


ni utiliser de chalumeau trop près de conduites sous
pression ou de produits inflammables. Des conduites sous
pression peuvent être coupées accidentellement si la
TS953

chaleur se propage au-delà de la partie chauffée


directement.
DX,TORCH –28–03MAR93–1/1

05-6 062602
PN=18
Sécurité

Décapage des surfaces à souder ou chauffer

Éviter la formation de vapeurs et poussières toxiques.

Des vapeurs dangereuses peuvent se dégager lorsque


des surfaces peintes sont échauffées suite à des
opérations de soudage, de brasage ou en cas d’utilisation

–UN–23AUG88
d’un chalumeau.

Enlever la peinture avant de chauffer:

TS220
• Enlever la peinture sur une distance minimum de 76
mm (3 in.) autour de la zone qui sera chauffée.
• Si la peinture est enlevée par sablage ou meulage,
éviter d’inhaler les poussières. Porter un masque
homologué.
• En cas d’utilisation de solvant ou de décapant pour
peinture, éliminer les résidus de produit avec de l’eau et
du savon avant de souder. Éloigner du lieu de travail
les récipients contenant du solvant, du décapant ou tout
autre produit inflammable. Attendre au moins 15
minutes pour permettre aux vapeurs de se disperser
avant de souder ou de braser.

Ne pas utiliser de solvant chloré dans les zones où ont


lieu des travaux de soudage.

Travailler toujours dans un endroit équipé d’un système


de ventilation efficace qui élimine les vapeurs et les
poussières toxiques.

Respecter la réglementation en matière d’élimination des


peintures et solvants.
DX,PAINT –28–19JUL01–1/1

Sécurité de l’entretien du circuit de


refroidissement

De graves brûlures peuvent être occasionnées par les


liquides sortant avec force explosive d’un circuit de
refroidissement sous pression.
–UN–23AUG88

Arrêter le moteur. Ne retirer le bouchon de remplissage


que lorsqu’il est suffisamment refroidi pour être touché à
main nue. Desserrer lentement le bouchon jusqu’à la
TS281

première butée pour relâcher la pression avant de


l’enlever complètement.
DX,RCAP –28–04JUN90–1/1

05-7 062602
PN=19
Sécurité

Poussière d’amiante toxique

Éviter de respirer la poussière pouvant se former lors de


la manipulation des pièces contenant des fibres d’amiante
car la poussière d’amiante peut entraı̂ner le cancer du
poumon.

–UN–23AUG88
Les pièces susceptibles de contenir des fibres d’amiante
sont les plaquettes, bandes et garnitures de frein, les
disques d’embrayage et certains joints. L’amiante y est
pris dans de la résine ou autrement coulé. La

TS220
manipulation de ces pièces n’est pas dangereuse tant
qu’il n’y a pas dans l’air de poussières contenant de
l’amiante.

Éviter toute formation de poussière. Ne jamais nettoyer à


l’air comprimé. Ne pas brosser ni polir des matériaux
contenant de l’amiante. Pour l’entretien, porter un masque
respiratoire agréé. Il est recommandé de nettoyer les
pièces concernées avec un aspirateur spécial; autrement,
pulvériser un brouillard d’huile ou d’eau sur le matériau
contenant de l’amiante.

Ne tolérer personne à proximité.

DX,DUST –28–15MAR91–1/1

Prévention d’explosion des batteries

Tenir les batteries à l’écart de toute flamme nue ou de


toute source d’étincelles. Le gaz dégagé par les batteries
est explosif.

Ne jamais vérifier le degré de charge d’une batterie en

–UN–23AUG88
court-circuitant ses bornes au moyen d’un objet
métallique. Se servir d’un voltmètre ou d’un hydromètre.

Ne pas charger une batterie gelée sous peine d’explosion.


La réchauffer à 16 °C (60 °F). TS204
DX,SPARKS –28–03MAR93–1/1

05-8 062602
PN=20
Sécurité

Prévention des brûlures dues à l’acide des


batteries

L’acide sulfurique contenu dans l’électrolyte des batteries


est toxique. Il est suffisamment corrosif pour brûler la
peau, trouer les vêtements et rendre aveugle en cas de
projection dans les yeux.

Pour prévenir les accidents:

1. Remplir les batteries dans un endroit bien aéré.


2. Porter des lunettes de protection et des gants en
caoutchouc.
3. Ne pas respirer les vapeurs.
4. Ne pas renverser ni laisser goutter de l’électrolyte.
5. Employer la procédure adéquate en cas de démarrage
à l’aide de câbles volants.

Si de l’acide entre en contact avec une partie du corps:

1. Rincer abondamment à l’eau la partie atteinte.

–UN–23AUG88
2. Appliquer du bicarbonate de soude ou de la chaux
pour faciliter la neutralisation de l’acide.
3. Se rincer les yeux à l’eau pendant 15 à 30 minutes.
Consulter un médecin immédiatement.

TS203
En cas d’ingestion d’acide:

1. Ne pas tenter de vomir.


2. Boire de l’eau ou du lait en grande quantité, sans
toutefois dépasser 2 litres (2 qt).
3. Consulter un médecin immédiatement.

DX,POISON –28–21APR93–1/1

Protection contre les jets de liquide sous


pression

Du liquide s’échappant des injecteurs sous pression peut


avoir suffisamment de force pour pénétrer sous la peau,
causant de graves blessures. Tenir les mains et le corps
–UN–18MAR92

à l’écart du jet.

En cas d’accident, consulter immédiatement un médecin.


Tout liquide de jet sous haute pression ayant pénétré
TS1343

sous la peau doit être retiré de façon chirurgicale dans les


quelques heures qui suivent, faute de quoi il y a risque de
gangrène. Les médecins non familiarisés avec ce type de
blessure devront se référer à une source médicale
compétente. Pour obtenir de telles informations, il est
possible de s’adresser au service médical de Deere &
Company à Moline, Illinois, USA.

DX,SPRAY –28–16APR92–1/1

05-9 062602
PN=21
Sécurité

Élimination correcte des déchets

L’élimination incorrecte des déchets peut nuire à


l’environnement. Dans les équipements John Deere,
certains liquides ou éléments, tels qu’huile, carburant,
liquides de refroidissement et de frein, filtres et batteries,

–UN–26NOV90
peuvent être sources de pollution après leur élimination.

Recueillir les liquides de vidange dans des récipients


étanches. Ne pas utiliser de récipients pour aliments ou

TS1133
boissons qui pourraient induire en erreur et inciter à en
boire le contenu.

Ne pas déverser de déchets sur le sol, dans les égouts


ou dans des cours d’eau.

Les réfrigérants utilisés dans les circuits de climatisation


sont nuisibles à l’atmosphère s’ils sont rejetés dans l’air.
Dans certains pays, des dispositions légales ont été
prises pour que la récupération et le recyclage des
réfrigérants soient réalisés dans des centres agréés.

Se renseigner auprès des autorités locales compétentes


ou du concessionnaire John Deere sur les mesures à
prendre pour le recyclage ou la mise au rebut de ces
déchets.
DX,DRAIN –28–03MAR93–1/1

05-10 062602
PN=22
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement
Carburant diesel

Consulter le fournisseur de carburant local en ce qui Le pouvoir lubrifiant du carburant doit présenter une
concerne les caractéristiques des carburants diesel charge minimum de 3100 g selon la norme ASTM
disponibles. D6078 ou un diamètre maximum de cicatrice d’usure
de 0,45 mm selon la norme ASTM D6079.
En général, les carburants diesel sont mélangés pour
résister aux basses températures de la région dans Teneur en soufre:
laquelle ils sont vendus.
• La qualité et la teneur en soufre du carburant diesel
Les carburants diesel conformes aux spécifications EN doivent être conformes à toutes les réglementations
590 ou ASTM D975 sont recommandés. existantes de la région où le moteur est utilisé.
• Une teneur en soufre inférieure à 0,05 % (500 ppm)
Propriétés requises du carburant est préconisée.
• L’utilisation de carburant diesel dont la teneur en
Dans tous les cas, le carburant employé doit avoir les soufre est supérieure à 0,05 % (500 ppm) peut avoir
propriétés suivantes: un effet sur la périodicité des vidanges d’huile du
carter-moteur. (Voir les recommandations d’huile
Indice de cétane minimum de 45. Un indice de pour moteur diesel.)
cétane supérieur à 50 est préférable, en particulier • NE PAS utiliser de carburant diesel dont la teneur
pour les températures inférieures à -20 °C (-4 °F) ou en soufre dépasse 1,0 %.
les altitudes supérieures à 1500 m (5000 ft).
IMPORTANT: NE PAS mélanger l’huile moteur ou
Le point de colmatage de filtre froid doit être toute autre huile de lubrification
inférieur à la température la plus basse anticipée, OU avec le carburant diesel.
BIEN le point de trouble doit être inférieur d’au moins
5 °C (9 °F) à la température la plus basse anticipée.

OUOD002,0000171 –28–18DEC01–1/1

10-1 062602
PN=23
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Pouvoir lubrifiant du carburant diesel

Le carburant diesel doit avoir un pouvoir lubrifiant L’usage de carburants diesel à faible pouvoir lubrifiant
suffisant pour assurer le bon fonctionnement et la peut aussi provoquer une usure accélérée, l’érosion ou
durabilité des composants du circuit d’injection de la corrosion des injecteurs, l’instabilité du régime
carburant. moteur, des démarrages difficiles, un manque de
puissance et l’émission de fumée.
Aux États-Unis et au Canada, les carburants diesel
destinés à l’usage autoroutier doivent contenir moins Le pouvoir lubrifiant du carburant doit présenter une
de 0,05 % de soufre (500 ppm). charge minimum de 3100 g selon la norme ASTM
D6078 ou un diamètre maximum de cicatrice d’usure
C’est également le cas au sein de l’Union européenne. de 0,45 mm selon la norme ASTM D6079.

L’expérience a montré que certains carburants diesel à Les spécifications ASTM D975 et EN 590 n’exigent
faible teneur en soufre risquent d’avoir un pouvoir pas que les carburants passent un test de pouvoir
lubrifiant inadéquat; en outre, leur usage peut réduire lubrifiant pour carburant.
le rendement des circuits d’injection de carburant à
cause d’une lubrification inadéquate des composants Si un carburant dont le pouvoir lubrifiant est faible ou
de la pompe d’injection. La concentration plus faible en indéterminé est utilisé, ajouter du conditionneur de
composés aromatiques de ces carburants détériore carburant diesel John Deere PREMIUM DIESEL FUEL
également les joints de pompe d’injection et peut CONDITIONER (ou un produit équivalent) à la
entraı̂ner des fuites. concentration spécifiée.

OUOD002,0000179 –28–18DEC01–1/1

10-2 062602
PN=24
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Stockage du carburant diesel

stockage du carburant. Le laiton est


ATTENTION: Manipuler le carburant avec
un alliage de cuivre et de zinc.
précaution. Ne pas remplir le réservoir de
carburant quand le moteur tourne.
Stocker le carburant dans des récipients en plastique,
en aluminium et en acier à revêtement spécial pour
NE PAS fumer lors de l’approvisionnement
carburant diesel.
ou du travail sur le circuit de carburant.
Éviter de stocker le carburant pendant des périodes
Faire le plein à la fin de chaque journée de travail pour
prolongées. S’il est stocké pendant plus d’un mois
éviter la condensation d’eau et les risques de gel par
avant d’être utilisé, ou si le renouvellement dans le
temps froid.
réservoir du moteur ou de réserve est peu fréquent,
ajouter un conditionneur tel que le John Deere
IMPORTANT: NE PAS UTILISER de récipients
PREMIUM DIESEL FUEL CONDITIONER ou un
galvanisés pour stocker le carburant
produit équivalent pour stabiliser le carburant et
diesel. Le carburant diesel stocké
empêcher la condensation d’eau. Le John Deere
dans des récipients galvanisés réagit
PREMIUM DIESEL FUEL CONDITIONER existe en
avec le revêtement en zinc du
formules d’hiver et d’été. Il réduit en outre la
récipient pour former des écailles. Si
gélification et contrôle la séparation de paraffine par
le carburant contient de l’eau, un gel
temps froid.
de zinc se forme également. Le gel
et les écailles bouchent rapidement
IMPORTANT: L’aération du réservoir se fait par le
les filtres à carburant,
bouchon de remplissage. Si le
endommageant les injecteurs et la
bouchon de remplissage doit être
pompe d’injection.
remplacé, toujours le remplacer par
un bouchon d’origine.
NE PAS UTILISER de récipients à
revêtement en laiton pour le

RG,RG34710,7526 –28–18DEC01–1/1

Analyse de carburant Dieselscan

DIESELSCAN est un procédé d’échantillonnage John


Deere qui permet de contrôler la qualité de la source de
carburant. Il vérifie le type, la propreté et la teneur en eau
du carburant ainsi que sa capacité à résister aux basses
températures, et s’assure que le carburant est conforme
aux spécifications ASTM. Vérifier la disponibilité des kits
DIESELSCAN auprès du concessionnaire John Deere.

DIESELSCAN est une marque commerciale de Deere & Company DX,FUEL6 –28–06DEC00–1/1

10-3 062602
PN=25
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Remplissage du réservoir de carburant

ATTENTION: Manipuler le carburant avec


précaution. Ne pas remplir le réservoir de
carburant quand le moteur tourne.

–UN–23AUG88
NE PAS fumer lors de l’approvisionnement ou
du travail sur le circuit de carburant.

IMPORTANT: L’aération du réservoir se fait par le

TS202
bouchon de remplissage. Si le bouchon
de remplissage doit être remplacé, Remplissage du réservoir de carburant
toujours le remplacer par un bouchon
d’origine.

Faire le plein à la fin de chaque journée de travail pour


éviter la condensation quand l’air humide refroidit, se
condense et gèle par temps froid.
RG,RG34710,5534 –28–27MAR02–1/1

10-4 062602
PN=26
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Réduction de l’effet du temps froid sur les moteurs diesel

Les moteurs diesel John Deere sont conçus pour bien Chauffe-blocs
fonctionner par temps froid.
Des chauffe-blocs (liquide de refroidissement) sont
Toutefois, pour faciliter le démarrage et le disponibles en option pour faciliter le démarrage par
fonctionnement par temps froid, il est nécessaire de temps froid.
prendre certaines précautions. Les directives suivantes
présentent les étapes permettant de minimaliser Système de réchauffage de l’air d’admission
l’impact du froid sur le démarrage et le fonctionnement
du moteur. Consulter le distributeur de moteurs ou le Modèle 6068SFM50 seulement - La synchronisation
concessionnaire-réparateur agréé pour toute de l’injection de carburant contrôlée par l’unité de
information complémentaire sur les dispositifs d’aide commande du moteur et le système de réchauffage de
au démarrage par temps froid et leur disponibilité. l’air d’admission s’associent pour éliminer toute fumée
blanche lors d’un démarrage à froid. Le système de
Utilisation du carburant de qualité n° 1-D réchauffage de l’air d’admission facilite le démarrage à
froid quand la température ambiante est basse.
Quand la température descend au-dessous de 5 °C
(40 °F), le carburant de qualité n° 1-D convient le Huile de viscosité appropriée pour la saison et
mieux. Ce carburant a un point de trouble et un point concentration correcte du liquide de
de fluidité plus bas. refroidissement

Le point de trouble est la température à laquelle de Il est conseillé d’utiliser une huile moteur de la
la paraffine commence à se former dans le carburant; viscosité appropriée pour la saison en fonction de la
cette paraffine bouche les filtres à carburant. Le point température extérieure probable jusqu’à la vidange
de fluidité est la température à laquelle le carburant suivante et une concentration correcte d’antigel à
commence à s’épaissir et à s’écouler plus difficilement faible teneur en silicate. (Voir HUILE POUR MOTEUR
dans les pompes de carburant et les conduites. DIESEL et SPÉCIFICATIONS DU LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT plus loin dans cette section.)
NOTE: En moyenne, le carburant de qualité n° 1-D a
une valeur calorique nominale inférieure au Additif de fluidification pour carburant diesel
carburant de qualité n° 2-D. Quand un
carburant de qualité n° 1-D est utilisé, une IMPORTANT: Traiter le carburant quand la
perte de puissance et une augmentation de la température extérieure descend
consommation peuvent se produire, toutefois au-dessous de 0 °C (32 °F). Pour un
les performances du moteur ne devraient pas résultat optimal, utiliser cet additif
autrement être affectées. Vérifier la qualité du avec du carburant non traité. Suivre
carburant utilisé avant de rechercher toute toutes les instructions de l’étiquette.
autre cause de perte de puissance pendant le
fonctionnement par temps froid. Utiliser le John Deere Premium Diesel Fuel
Conditioner (Winter) ou un produit équivalent pour
Chauffe-carburant traiter le carburant pendant la saison froide. Cette
formule hivernale est une combinaison de
Deux options sont disponibles pour les conditionneur pour carburant diesel et d’additif
chauffe-carburant: l’un des emplacements se situe au antigélification.
niveau de l’orifice d’entrée du filtre à carburant
primaire, l’autre au niveau de l’orifice d’entrée du filtre
à carburant final.
RG,RG34710,7529 –28–11JAN02–1/1

10-5 062602
PN=27
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Huile de rodage de moteur diesel

Les moteurs neufs sont remplis en usine d’huile de IMPORTANT: N’utiliser ni l’huile PLUS-50 ni les
rodage de moteur John Deere ENGINE BREAK-IN huiles moteur satisfaisant l’un des
OIL. Durant le rodage, ajouter de l’huile John Deere niveaux de performances suivants
ENGINE BREAK-IN OIL selon le besoin pour maintenir pendant les 100 premières heures de
le niveau spécifié. fonctionnement d’un moteur neuf ou
remis à neuf:
Pour un moteur neuf ou remis à neuf, changer l’huile
et le filtre au bout des 100 premières heures de • API CI-4
fonctionnement. • ACEA E5
• API CH-4
Après la remise à neuf d’un moteur, le remplir d’huile • ACEA E4
John Deere ENGINE BREAK-IN OIL. • API CG-4
• ACEA E3
Si l’huile John Deere ENGINE BREAK-IN OIL n’est • API CF-4
pas disponible, utiliser pendant les 100 premières • ACEA E2
heures de fonctionnement une huile pour moteur
diesel conforme à l’une des normes suivantes: Ces huiles ne permettent pas au
moteur de se roder correctement.
• Classification de service API CD
• Classification de service API CC
• Spécification ACEA E1

Après la période de rodage, utiliser l’huile John Deere


PLUS-50 ou une autre huile pour moteur diesel
recommandée dans ce livret.

PLUS-50 est une marque déposée de Deere & Company. OUOD002,0000178 –28–17DEC01–1/1

10-6 062602
PN=28
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Huile pour moteur diesel

Choisir la viscosité de l’huile en fonction de la température


extérieure probable jusqu’à la vidange suivante. 50˚C 122˚F

Utiliser de préférence l’huile ci-dessous: 40˚C 104˚F

• John Deere PLUS-50 30˚C 86˚F

SAE 15W-40
SAE 10W-40
Les huiles suivantes sont également recommandées: 20˚C 68˚F

SAE 0W-40
SAE 5W-30
• John Deere TORQ-GARD SUPREME 10˚C 50˚F
• Huiles conformes à la spécification ACEA E5
0˚C 32˚F
D’autres huiles peuvent être employées, dans la mesure
où elles satisfont à l’une des spécifications suivantes: -10˚C 14˚F

• Classification de service API CI-4 -20˚C -4˚F


• Classification de service API CH-4
• Spécification ACEA E3 -30˚C -22˚F

–UN–14DEC01
• Spécification ACEA E4
-40˚C -40˚F

Les huiles pour moteurs diesel multigrades sont


préconisées.

TS1668A
La qualité et la teneur en soufre du carburant diesel
doivent être conformes à toutes les réglementations Huile pour moteur diesel
existantes concernant les émissions de la région où le
moteur est utilisé.

En cas d’utilisation de carburant diesel dont la teneur en


soufre est supérieure à 0,05 % (500 ppm), réduire de 100
heures l’intervalle entre les entretiens.

En cas d’utilisation de carburant diesel dont la teneur en


soufre est supérieure à 0,5 % (5000 ppm), réduire de
moitié l’intervalle entre les entretiens.

L’utilisation de carburant diesel dont la teneur en soufre


est supérieure à 1,0 % (10 000 ppm) n’est pas
recommandée.

L’emploi des huiles moteur préconisées par John Deere


peut se traduire par une prolongation de la périodicité
d’entretien. Se renseigner auprès du concessionnaire
John Deere.

PLUS-50 est une marque déposée de Deere & Company.


TORQ-GARD SUPREME est une marque commerciale de Deere &
Company OUOD002,0000172 –28–18DEC01–1/1

10-7 062602
PN=29
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Mélange de lubrifiants

Éviter en général de mélanger des huiles de marques Consulter le distributeur de moteurs ou le


ou types différents. Les fabricants ajoutent des additifs concessionnaire-réparateur John Deere pour toute
à leurs huiles pour obtenir certaines propriétés ou information ou recommandation particulière.
répondre à certaines spécifications.

Le mélange d’huiles différentes peut réduire l’efficacité


des additifs et altérer la qualité du lubrifiant.

RG,RG34710,5539 –28–20MAY96–1/1

OILSCAN et COOLSCAN

OILSCAN, OILSCAN PLUS, COOLSCAN et


COOLSCAN PLUS sont des procédés d’échantillonnage
John Deere qui permettent de contrôler les performances
de la machine et de reconnaı̂tre les problèmes éventuels

–UN–15JUN89
avant qu’ils ne causent des dommages graves.

Les échantillons d’huile et de liquide de refroidissement


doivent être prélevés dans chaque circuit avant les

T6828AB
intervalles de vidange préconisés.

Vérifier la disponibilité des kits OILSCAN, OILSCAN Programmes d’échantillonnage


PLUS, COOLSCAN et COOLSCAN PLUS auprès du
distributeur de moteurs ou du concessionnaire-réparateur
John Deere.

–UN–18OCT88
T6829AB
OILSCAN est une marque déposée de Deere & Company.
COOLSCAN est une marque commerciale de Deere & Company.
OILSCAN PLUS est une marque déposée de Deere & Company. Intervalle de vidange préconisé
COOLSCAN PLUS est une marque commerciale de Deere & Company. OUOD002,0000173 –28–23NOV01–1/1

10-8 062602
PN=30
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Autres lubrifiants et lubrifiants synthétiques

Les conditions de service rencontrées dans certaines Les lubrifiants synthétiques peuvent être utilisés à
régions peuvent exiger l’utilisation de lubrifiants condition de remplir les conditions de performances
répondant à d’autres spécifications que celles indiquées dans ce manuel.
indiquées dans ce document.
Les limites de température et périodicités d’entretien
Il est possible que certains liquides de refroidissement indiquées dans ce manuel s’appliquent tant aux huiles
et lubrifiants John Deere ne soient pas disponibles conventionnelles qu’aux huiles synthétiques.
partout.
Des produits de base standard recyclés peuvent être
Dans ce cas, consulter le concessionnaire John Deere utilisés s’ils satisfont aux exigences de performance.
pour obtenir informations et directives.

RG,RG34710,5541 –28–20MAY96–1/1

Stockage des lubrifiants

L’équipement ne pourra fournir un rendement optimal ou d’autres contaminants. Entreposer les récipients sur
que si les lubrifiants utilisés pour son entretien sont le côté pour éviter l’accumulation d’eau et de saleté.
absolument propres.
S’assurer que tous les récipients sont correctement
Employer des récipients propres pour toutes les marqués afin de pouvoir en identifier le contenu.
manipulations de lubrifiants.
Mettre au rebut les récipients usagés et résidus de
Dans la mesure du possible, stocker les lubrifiants et lubrifiant qu’ils pourraient contenir conformément aux
leurs récipients à l’abri de la poussière, de l’humidité réglementations en vigueur.

RG,RG34710,5542 –28–20MAY96–1/1

10-9 062602
PN=31
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Graisse

Utiliser le type de graisse de viscosité NLGI convenant à


la température extérieure probable jusqu’au graissage
suivant.

Utiliser de préférence les graisses suivantes:

• John Deere SD POLYUREA GREASE

Les graisses suivantes sont également recommandées:

• John Deere HD MOLY GREASE


• John Deere HD LITHIUM COMPLEX GREASE

–UN–30JUN99
John Deere HD WATER RESISTANT GREASE
• John Deere GREASE-GARD

D’autres graisses peuvent être employées, dans la

TS1667
mesure où elles satisfont aux spécifications suivantes:

• Classification de performance NLGI GC-LB Graisse

IMPORTANT: Certains types d’épaississant de


graisse ne sont pas compatibles avec
d’autres. Consulter le fournisseur de
graisse avant de mélanger différents
types de graisse.

DX,GREA1 –28–24JAN00–1/1

10-10 062602
PN=32
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Liquide de refroidissement pour moteurs diesel

Le circuit de refroidissement du moteur est rempli afin températures plus basses, demander conseil au
d’offrir toute l’année une protection contre la corrosion, concessionnaire John Deere.
la piqûre des chemises et le gel jusqu’à -37 °C (-34
°F). Le bon fonctionnement du circuit de refroidissement
est lié à la qualité de l’eau. Il est recommandé de
Le liquide de refroidissement pour moteur suivant est mélanger de l’eau distillée, désionisée ou
préconisé: déminéralisée au concentré de liquide de
refroidissement à base d’éthylène glycol.
• John Deere COOL-GARD Prediluted Coolant
IMPORTANT: N’utiliser aucun additif antifuites ou
Le liquide de refroidissement suivant est aussi antigel contenant des additifs
recommandé: antifuites dans le circuit de
refroidissement.
• John Deere COOL-GARD Coolant Concentrate,
mélangé à un taux de 40 à 60 % dans de l’eau de Intervalles de vidange du liquide de
bonne qualité. refroidissement

Il est possible d’employer d’autres liquides de Vidanger le liquide de refroidissement moteur d’usine,
refroidissement à base d’éthylène glycol et à faible rincer le circuit de refroidissement et le remplir de
teneur en silicates pour les moteurs à usage intensif, liquide de refroidissement frais après les 3 premières
dans la mesure où ils satisfont à l’une des années ou 3000 heures de fonctionnement. La
spécifications suivantes: périodicité des vidanges ultérieures est fonction du
liquide de refroidissement utilisé. À chaque fois,
• ASTM D5345 (liquide de refroidissement prédilué) vidanger le liquide de refroidissement, rincer le circuit
• ASTM D4985 (concentré de liquide de de refroidissement et le remplir de liquide de
refroidissement) mélangé (40 à 60 %) avec de l’eau refroidissement frais.
de bonne qualité
Si l’on utilise du John Deere COOL-GARD, l’intervalle
Les liquides de refroidissement qui satisfont aux entre les vidanges peut être porté à 5 ans ou 5000
spécifications ci-dessus nécessitent des additifs heures de fonctionnement, dans la mesure où le
complémentaires spéciaux pour moteurs diesel à liquide de refroidissement subit un test annuel ET où
usage intensif, protégeant contre la corrosion, l’érosion l’on renouvelle les additifs, si nécessaire, en ajoutant
et la piqûre des chemises de cylindre. un additif complémentaire.

Un mélange à part égale de liquide de refroidissement Si l’on n’utilise pas COOL-GARD, l’intervalle entre les
à base d’éthylène glycol et d’eau protège contre le gel vidanges est réduit à 2 ans ou 2000 heures de
jusqu’à -37 °C (-34 °F). Pour une protection à des fonctionnement.

DX,COOL3 –28–05FEB99–1/1

10-11 062602
PN=33
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Liquides de refroidissement pour moteurs diesel, informations sur les additifs


complémentaires

Les liquides de refroidissement moteur sont une chemises de cylindre. Ce film agit comme une barrière
combinaison de trois composants chimiques: éthylène contre les effets nuisibles de l’éclatement des bulles
glycol (antigel), additifs inhibiteurs et eau de bonne de vapeur.
qualité.
Danger de l’emploi de liquides de refroidissement
Spécifications du liquide de refroidissement pour automobiles

Certains produits, tels que le liquide de refroidissement Ne jamais utiliser de liquides de refroidissement
prédilué John Deere COOL-GARD Prediluted Coolant, destinés au secteur automobile (par exemple ceux
sont des mélanges complets contenant les trois conformes aux normes ASTM D3306 ou ASTM
composants dans leur concentration correcte. Ne pas D4656). Ces produits ne contiennent pas les additifs
ajouter de charge initiale d’additifs complémentaires à adéquats pour protéger les moteurs diesel à usage
ces produits complets. intensif. Ils contiennent souvent une concentration
élevée de silicates et risquent d’endommager le
Certains produits concentrés, tels que le John Deere moteur ou le circuit de refroidissement.
COOL-GARD Coolant Concentrate, contiennent à la
fois de l’éthylène glycol et des additifs inhibiteurs. Qualité de l’eau
Mélanger ces produits avec de l’eau de bonne qualité,
mais ne pas ajouter d’additifs complémentaires au Le bon fonctionnement du circuit de refroidissement
départ. est lié à la qualité de l’eau. Il est recommandé de
mélanger de l’eau distillée, désionisée ou
Les liquides de refroidissement répondant à la déminéralisée au concentré de liquide de
spécification ASTM D5345 (liquide prédilué) ou ASTM refroidissement à base d’éthylène glycol. Toute l’eau
D4985 (concentré) demandent une charge initiale utilisée dans le circuit de refroidissement doit satisfaire
d’additifs. les spécifications minimales de qualité suivantes:

Renouvellement des additifs complémentaires Chlorures <40 mg/l


Sulfates <100 mg/l
Quand le moteur fonctionne, la concentration d’additifs Total de solides dissous <340 mg/l
de liquide de refroidissement diminue graduellement. Il Dureté totale <170 mg/l
est nécessaire d’ajouter périodiquement des
pH 5,5 à 9,0
inhibiteurs, même si le John Deere COOL-GARD est
utilisé. Suivre les instructions de ce manuel concernant
l’usage d’additifs complémentaires. Protection contre le gel

Intérêt de l’emploi d’additifs complémentaires Les concentrations relatives d’éthylène glycol et d’eau
dans le liquide de refroidissement moteur déterminent
L’utilisation du moteur sans additif pour liquide de sa limite de protection contre le gel.
refroidissement adéquat entraı̂ne la corrosion, l’érosion
Limite de protection contre le
et la piqûre des chemises des cylindres et d’autres Éthylène glycol gel
dommages dans le moteur et le circuit de
40 % -24 °C (-12 °F)
refroidissement. Un simple mélange d’éthylène glycol
50 % -37 °C (-34 °F)
et d’eau ne donne pas une protection adéquate.
60 % -52 °C (-62 °F)
L’usage d’additifs complémentaires réduit la corrosion,
l’érosion et la piqûre. Il réduit le nombre de bulles de NE PAS utiliser de mélange liquide de
vapeur dans le liquide de refroidissement et facilite la refroidissement/eau contenant plus de 60 % d’éthylène
formation d’un film protecteur sur la surface des glycol.

DX,COOL7 –28–24JAN00–1/1

10-12 062602
PN=34
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Analyse du liquide de refroidissement pour


moteurs diesel

Il est essentiel de maintenir des concentrations adéquates


de glycol et d’additifs inhibiteurs dans le liquide de
refroidissement afin de protéger le moteur et le circuit de

–UN–22SEP99
refroidissement contre le gel, la corrosion, l’érosion et la
piqûre des chemises.

Analyser la solution de liquide de refroidissement tous les

RG7297
12 mois ou chaque fois que trop de liquide est perdu à la
suite de fuites ou d’une surchauffe. Bandes d’analyse de liquide de refroidissement

Bandes d’analyse de liquide de refroidissement

Des bandes d’analyse de liquide de refroidissement sont


disponibles auprès du concessionnaire John Deere. Ces
bandes d’analyse constituent une manière simple et
efficace de vérifier le point de congélation et les niveaux

–UN–05DEC97
d’additifs du liquide de refroidissement du moteur.

Comparer les résultats au tableau des additifs


complémentaires pour déterminer la quantité d’additifs

RG7397
inhibiteurs présents dans le liquide de refroidissement et
s’il faut ajouter du John Deere COOLANT CONDITIONER
Soufflets CoolScan
(conditionneur de liquide de refroidissement).

COOLSCAN et COOLSCAN PLUS

Pour une évaluation plus poussée du liquide de


refroidissement, effectuer une analyse COOLSCAN ou
COOLSCAN PLUS. Consulter le concessionnaire John
Deere pour plus d’informations.

COOLSCAN est une marque commerciale de Deere & Company


COOLSCAN PLUS est une marque commerciale de Deere & Company. OUOD002,0000174 –28–18DEC01–1/1

10-13 062602
PN=35
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Additifs complémentaires

Quand le moteur fonctionne, la concentration d’additifs Si d’autres liquides de refroidissement sont utilisés,
de liquide de refroidissement diminue graduellement. consulter leur fournisseur et suivre les instructions du
Pour tous les liquides de refroidissement fabricant concernant l’usage d’additifs
recommandés, renouveler les additifs entre deux complémentaires.
vidanges en ajoutant un additif complémentaire tous
les 12 mois ou selon les résultats d’analyse du liquide L’usage d’additifs complémentaires non recommandés
de refroidissement. peut causer la dégradation des additifs et la gélification
du liquide de refroidissement.
Il est recommandé d’utiliser le John Deere COOLANT
CONDITIONER comme additif complémentaire dans Ajouter la concentration d’additif complémentaire
les moteurs John Deere. recommandée par le fabricant. NE PAS dépasser la
quantité recommandée.
IMPORTANT: Ne pas utiliser d’additifs
complémentaires lorsque le circuit
de refroidissement est vidangé et
rempli de John Deere COOL-GARD.

DX,COOL4 –28–15JUN00–1/1

Fonctionnement en climat chaud

Les moteurs John Deere sont conçus pour fonctionner


avec des liquides de refroidissement à l’éthylène glycol.

Toujours utiliser un liquide de refroidissement de moteur à


base de glycol même dans les régions où la protection
contre le gel n’est pas nécessaire.

IMPORTANT: On peut utiliser de l’eau comme liquide


de refroidissement seulement en cas
d’urgence.

L’utilisation d’eau comme liquide de


refroidissement, même si des
conditionneurs de liquide de
refroidissement sont ajoutés, cause la
formation de mousse, la corrosion des
surfaces chaudes en aluminium et en
fer, l’entartrage et la cavitation.

Vidanger le circuit et le remplir du


liquide de refroidissement à base de
glycol recommandé dès que possible.

DX,COOL6 –28–18MAR96–1/1

10-14 062602
PN=36
Carburant, lubrifiant, liq. de refroidissement

Mise au rebut du liquide de refroidissement

L’élimination incorrecte du liquide de refroidissement du


moteur peut nuire à l’environnement.

Recueillir les liquides de vidange dans des récipients

–UN–26NOV90
étanches. Ne pas utiliser de récipients pour aliments ou
boissons qui pourraient induire en erreur et inciter à en
boire le contenu.

TS1133
Ne pas déverser de déchets sur le sol, dans les égouts
ou dans des cours d’eau.

Se renseigner auprès des autorités locales compétentes


ou du concessionnaire-réparateur ou distributeur de
moteurs John Deere sur les mesures à prendre pour le
recyclage ou la mise au rebut de ces déchets.

RG,RG34710,7543 –28–30JUN97–1/1

10-15 062602
PN=37
Consignes d’utilisation du moteur
Tableau de bord (instruments) (unités de propulsion uniquement) (sauf 6068SFM50)

–UN–30JAN92
RG6097
A—Manomètre d’huile F—Interrupteur d’arrêt L—Témoin de faible tension N—Témoin de basse pression
B—Compte-tours G—Compteur horaire de batterie d’huile
C—Thermomètre du liquide de H—Interrupteur de démarrage M—Témoin de température O—Voltmètre
refroidissement J—Contacteur d’allumage élevée du liquide de
D—Avertisseur sonore K—Témoin "eau dans le refroidissement
E—Interrupteur de réarmement carburant"
de l’avertisseur

Les commandes et instruments sont tous fournis en concessionnaire-réparateur John Deere est
option sur les moteurs marins John Deere. Ils peuvent recommandé pour les unités de propulsion
être fournis par le fabricant du bateau au lieu de uniquement. Il n’est pas équipé de dispositifs d’arrêt
l’usine John Deere. Les informations suivantes d’urgence mais uniquement de dispositifs
s’appliquent uniquement aux commandes et d’avertissement sonore et visuel.
instruments fournis par John Deere. Consulter le
constructeur du bateau pour obtenir des informations Voici une brève description des instruments et des
sur les instruments d’autres fournisseurs. dispositifs d’avertissement en option:

IMPORTANT: Remplacer tout instrument ou toute A—Manomètre d’huile moteur


jauge électrique ne fonctionnant pas
correctement par un dispositif neuf. Le manomètre d’huile (A) indique la pression d’huile
Ne pas essayer de réparer. moteur. Il est connecté à un avertisseur sonore (D) et
à un témoin d’avertissement (N) qui préviennent
NOTE: La photo représente le tableau de bord du l’opérateur lorsque la pression d’huile moteur tombe à
poste de conduite principal. Le tableau de la un niveau dangereux.
passerelle haute est similaire mais ne
comporte ni contacteur d’allumage (J) ni NOTE: Voir la photo à la page précédente.
compteur horaire (G).
B—Compte-tours
Le tableau de bord (instruments) optionnel disponible
auprès du distributeur de moteurs ou du
Suite voir page suivante RG,RG34710,5551 –28–20MAY96–1/2

15-1 062602
PN=38
Consignes d’utilisation du moteur

Le compte-tours (B) indique le régime moteur en Le compteur horaire électrique (G) sert à indiquer la
centaines de tours par minute (tr/mn). durée de fonctionnement d’un moteur lorsque le
contacteur d’allumage est en position “MARCHE”. Le
C—Thermomètre du liquide de refroidissement compteur horaire enregistre le temps en dixièmes
moteur d’heure. S’en servir de guide pour planifier l’entretien
périodique.
Le thermomètre (C) indique la température du liquide
de refroidissement du moteur. Il est connecté à un H—Interrupteur de démarrage
avertisseur sonore et à un témoin d’avertissement (M)
qui préviennent l’opérateur lorsque la température du L’interrupteur de démarrage (H) comporte un bouton
liquide de refroidissement dépasse la température de qui, lorsqu’on appuie dessus de façon prolongée,
fonctionnement sûre préréglée. déclenche le démarreur. Le moteur ne démarre que si
le contacteur d’allumage est en position “MARCHE”.
D—Avertisseur sonore
J—Contacteur d’allumage
L’avertisseur sonore (D) se déclenche (et le témoin
d’avertissement s’allume) en cas de basse pression Le contacteur d’allumage (J) à deux positions
d’huile, de température élevée de liquide de (MARCHE—ARRÊT) contrôle le circuit électrique du
refroidissement, de faible tension de la batterie ou de moteur. Il ne lance ni n’arrête le moteur. Lorsque le
présence d’eau dans le carburant. contacteur est en position “MARCHE”, il est possible
de faire démarrer ou d’arrêter le moteur en appuyant
E—Interrupteur de réarmement (intervention sur le bouton approprié. Lorsque le contacteur est en
prioritaire sur l’avertisseur sonore) position ”ARRÊT”, il est possible d’arrêter le moteur
mais pas de le faire démarrer.
L’interrupteur de réarmement (E) comporte un bouton
qui, lorsqu’on appuie dessus, arrête l’avertisseur K—Témoin "eau dans le carburant"
sonore pendant une période d’environ 2-1/2 minutes.
L—Témoin de faible tension de batterie
F—Interrupteur d’arrêt
M—Témoin de température élevée du liquide de
L’interrupteur d’arrêt (F) comporte un bouton qui, refroidissement
lorsque qu’on appuie dessus de manière prolongée,
permet d’arrêter le moteur quelle que soit la position N—Témoin de basse pression d’huile
du contacteur d’allumage. Il est nécessaire de
maintenir ce bouton enfoncé jusqu’à l’arrêt complet du O—Voltmètre
moteur.
Le voltmètre (O) indique la tension de batterie
G—Compteur horaire système.

RG,RG34710,5551 –28–20MAY96–2/2

15-2 062602
PN=39
Consignes d’utilisation du moteur

Tableau de bord John Deere (moteur 6068SFM50 à commande électronique)

–UN–12NOV99
RG9818A
Tableau de bord

A—Manomètre d’huile F—Interrupteur d’intervention I—Interrupteur de démarrage L—Touches


B—Thermomètre du liquide de prioritaire sur l’avertisseur J—Contacteur d’allumage M—Témoin jaune
refroidissement sonore K—Jauge de “AVERTISSEMENT”
C—Voltmètre G—Compte-tours diagnostic/compteur N—Témoin rouge “ARRÊTER
D—Mesureur de puissance H—Atténuateur horaire LE MOTEUR”
E—Avertisseur sonore

Le moteur marin POWERTECH 6068SFM50 de John John Deere. Se reporter au livret du moteur ou au
Deere est équipé d’un système de gestion électronique constructeur du bateau pour les consignes spécifiques
qui comprend les commandes et les instruments si l’on utilise des commandes ou instruments non
suivants. Les informations suivantes s’appliquent fournis par John Deere.
uniquement aux commandes et instruments fournis par

POWERTECH est une marque commerciale de Deere & Company. Suite voir page suivante RG,RG34710,20045 –28–03JAN02–1/3

15-3 062602
PN=40
Consignes d’utilisation du moteur

NOTE: Pour les moteurs de groupe électrogène, les lorsque la tension de batterie est trop faible pour que
instruments nécessaires sont disponibles le circuit d’injection de carburant fonctionne
auprès du fournisseur de groupe électrogène. correctement.
Ces instruments sont le compteur horaire, le
manomètre d’huile et le thermomètre de D—Mesureur de puissance
liquide de refroidissement.
Le mesureur de puissance affiche le pourcentage de
IMPORTANT: Remplacer tout instrument ou jauge puissance moteur disponible utilisé par le bateau.
électronique ne fonctionnant pas
correctement par un dispositif neuf. E—Avertisseur sonore
NE PAS essayer de réparer. Des
dépliants présentant les schémas de L’avertisseur sonore (E) se déclenche en cas de basse
câblage se trouvent à la section pression d’huile, de température élevée de liquide de
DÉPANNAGE, plus loin dans ce refroidissement ou de présence d’eau dans le
livret. carburant. Cela regroupe tous les signaux de
déclenchement du témoin jaune “avertissement”
NOTE: L’illustration correspond au tableau de bord du (alarme intermittente) et du témoin rouge “arrêter le
poste de conduite principal standard moteur” (alarme continue).
(timonerie). Un tableau de bord pour
passerelle haute est également disponible en F—Interrupteur d’intervention prioritaire sur
option; il est identique au tableau standard, l’avertisseur sonore
mais ne comprend ni jauge de diagnostic ni
avertisseur sonore. D’autre part, ce tableau de L’interrupteur d’intervention prioritaire (F) comporte un
bord comprend un bouton de démarrage et un bouton qui, lorsqu’on appuie dessus, arrête
bouton d’arrêt du moteur qui remplacent l’avertisseur sonore pendant une période d’environ
l’interrupteur de démarrage à clé du tableau 2-1/2 minutes.
standard.
G—Compte-tours
La liste suivante décrit brièvement les commandes et
instruments électroniques disponibles en option sur les Le compte-tours (G) indique le régime moteur en
tableaux de bord fournis par John Deere. Se reporter à centaines de tours par minute (tr/mn).
la documentation du fabricant pour tout renseignement
concernant les commandes non fournies par John H—Atténuateur
Deere.
L’atténuateur (H) permet à l’opérateur de régler
A—Manomètre d’huile moteur l’intensité de l’éclairage du tableau de bord.

Le manomètre d’huile (A) indique la pression d’huile


moteur. Un avertisseur sonore (E) prévient l’opérateur
si la pression d’huile du moteur tombe en dessous I—Interrupteur de démarrage
d’un seuil donné.
L’interrupteur de démarrage (I) comporte un bouton
B—Thermomètre du liquide de refroidissement qui, lorsqu’on appuie dessus de façon prolongée,
moteur déclenche le démarreur qui lance le moteur. Le moteur
ne démarre que si le contacteur d’allumage est en
Le thermomètre du liquide de refroidissement (B) position “MARCHE”.
indique la température du liquide de refroidissement
moteur. Un avertisseur sonore (E) prévient l’opérateur J—Contacteur d’allumage
si la température du liquide de refroidissement monte
au-dessus d’un seuil donné. Le contacteur d’allumage (J) à deux positions
(MARCHE/ARRÊT) commande le circuit électrique du
C—Voltmètre moteur et arrête le moteur. Lorsque le contacteur est
en position “MARCHE”, il est possible de faire
Le voltmètre (C) indique la tension de batterie démarrer le moteur en appuyant sur l’interrupteur de
système. Le témoin jaune “Avertissement” (M) s’allume démarrage (I).
Suite voir page suivante RG,RG34710,20045 –28–03JAN02–2/3

15-4 062602
PN=41
Consignes d’utilisation du moteur

K—Jauge de diagnostic/compteur horaire du moteur et les codes de diagnostic d’anomalie


éventuels.
La jauge de diagnostic (K) affiche les codes de
diagnostic d’anomalie invoqués. Les touches (L) Se reporter à l’histoire suivante pour accéder aux
permettent d’accéder à d’autres informations informations concernant le moteur sur la jauge de
concernant le moteur. Le compteur horaire affiche le diagnostic à l’aide des touches.
nombre d’heures de service du moteur. S’en servir de
guide pour planifier l’entretien périodique. En cas M—Témoin jaune “AVERTISSEMENT”
d’anomalie dans le moteur, l’affichage alterne en
clignotant entre la valeur du compteur horaire et le Le témoin s’allume en cas d’anomalie. Il n’est pas
message “SrvcCode” (code d’entretien). Les touches nécessaire d’arrêter immédiatement le moteur mais il
(L) peuvent alors être utilisées pour faire apparaı̂tre le convient de résoudre le problème dans les plus brefs
code d’anomalie (voir ci-après). délais.

L—Touches N—Témoin rouge “ARRÊTER LE MOTEUR”

Utiliser les touches (L) pour changer l’affichage de Lorsque le témoin s’allume, arrêter le moteur tout de
l’écran de la jauge de diagnostic et pour accéder aux suite ou dès qu’il est possible de le faire en toute
données sur les performances du moteur. sécurité, pour éviter de l’endommager. Corriger le
problème avant de redémarrer.
Appuyer sur la touche de gauche (HAUT) ou celle de
droite (BAS) pour faire défiler les différents paramètres

RG,RG34710,20045 –28–03JAN02–3/3

15-5 062602
PN=42
Consignes d’utilisation du moteur

Utilisation de la jauge de diagnostic pour


accéder aux informations sur le moteur
(moteur 6068SFM50)

La jauge de diagnostic (A) permet à l’opérateur de


visualiser de nombreux relevés concernant les fonctions

–UN–28OCT99
du moteur et les codes d’anomalie. La jauge est reliée au
système de gestion électronique et à ses capteurs. Ainsi,
l’opérateur peut surveiller les fonctions du moteur et, le
cas échéant, diagnostiquer les problèmes des circuits du

RG10031
moteur.
Jauge de diagnostic
Appuyer sur les deux touches (B) pour visualiser de façon
séquentielle les différentes fonctions du moteur. Les A—Jauge de diagnostic
unités affichées peuvent être U.S. standard ou métriques. B—Touches
C—Témoins
Le menu suivant des paramètres moteur peut être affiché
sur l’écran de la jauge de diagnostic:

• Heures moteur
• Régime moteur
• Tension système
• Pourcentage de charge moteur au régime actuel
• Température du liquide de refroidissement
• Pression d’huile
• Économie de carburant
• Position de l’accélérateur
• Consommation de carburant actuelle
• Température du collecteur d’admission
• Codes (de diagnostic) d’entretien actifs
• Codes (de diagnostic) d’entretien en mémoire du
moteur
• Unités d’affichage
• Visualisation des paramètres de configuration du
moteur

NOTE: Il est possible que certains des éléments indiqués


ne soient pas actifs sur tous les moteurs.

La jauge de diagnostic comprend un affichage à cristaux


liquides, rétroéclairé, de deux lignes de huit caractères.
Sur la ligne du haut, le texte du champ est affiché, par ex.
“EngHrs” (heures moteur), tandis que la ligne du bas
donne la valeur en unités, p. ex. “80 psi” s’il s’agit de la
pression d’huile. Deux touches (HAUT et BAS) permettent
de faire défiler la liste des paramètres moteur et de
visualiser la liste des menus sur la jauge de diagnostic.
Deux témoins (C) (jaune et rouge) permettent de signaler
les messages d’anomalie actifs reçus par la jauge de
diagnostic.

RG,RG34710,20046 –28–25MAR02–1/1

15-6 062602
PN=43
Consignes d’utilisation du moteur

Utilisation des touches pour afficher les informations (moteur 6068SFM50)

–28–09DEC99
RG9947

Utilisation des touches

Suite voir page suivante RG,RG34710,20047 –28–25MAR02–1/2

15-7 062602
PN=44
Consignes d’utilisation du moteur

Les touches de la jauge de diagnostic permettent de Sélection des paramètres de moteur


naviguer rapidement et aisément dans un menu pour
trouver les informations désirées. Le diagramme de la Pour se renseigner sur un paramètre quelconque du
page précédente illustre le menu principal des moteur, appuyer sur la touche HAUT ou BAS (selon
paramètres moteur. Le Main Menu (menu principal) l’ordre du diagramme) jusqu’à ce que la ligne du haut
comporte 14 champs, les 10 premiers correspondant à affiche le champ désiré.
des paramètres moteur et les quatre derniers donnant
accès à des sous-menus. Les deux règles suivantes Sélection des sous-menus
s’appliquent en ce qui concerne l’accès aux champs
des menus: Appuyer sur la touche HAUT ou BAS jusqu’à ce que la
ligne du haut affiche le champ du sous-menu désiré.
1. Pour faire défiler la liste des paramètres, se servir Ensuite, appuyer À LA FOIS sur les touches HAUT et
de la touche HAUT ou BAS. BAS. Le sous-menu est ainsi sélectionné et l’écran
suivant énumère les champs correspondants. C’est
2. Pour sélectionner ou quitter un sous-menu, appuyer également ainsi que l’on accède aux codes de
simultanément sur les touches HAUT et BAS. diagnostic d’anomalie.

RG,RG34710,20047 –28–25MAR02–2/2

15-8 062602
PN=45
Consignes d’utilisation du moteur

Changement des unités de mesure (U.S. ou métriques) (moteur 6068SFM50)

–28–28OCT99
RG10018
Changement des unités de mesure

La jauge de diagnostic peut afficher les données du diagramme ci-dessus indique la marche à suivre pour
moteur en unités U.S. ou métriques. Pour passer d’un sélectionner les unités de mesure désirées. Deux
système à l’autre, le sous-menu Units (unités) doit être options sont disponibles:
sélectionné.
1. Appuyer sur les deux touches en même temps pour
Pour sélectionner le sous-menu Units, appuyer sur la conserver le système d’unités actuel.
touche HAUT ou BAS jusqu’à ce que la ligne du haut
affiche “units”. 2. Appuyer sur la touche HAUT ou BAS pour changer
de système d’unités, puis appuyer sur les deux
Ensuite, appuyer À LA FOIS sur les touches HAUT et touches en même temps pour confirmer le système
BAS pour sélectionner le sous-menu Units. Le désiré.
RG,RG34710,20048 –28–25MAR02–1/1

15-9 062602
PN=46
Consignes d’utilisation du moteur

15-10 062602
PN=47
Consignes d’utilisation du moteur

Visualisation des données de configuration du moteur (moteur 6068SFM50)

–28–28OCT99
RG10019

Visualisation des données de configuration

Suite voir page suivante DPSG,OUOE003,8001 –28–25MAR02–1/2

15-11 062602
PN=48
Consignes d’utilisation du moteur

La jauge de diagnostic peut afficher les données de Ensuite, appuyer À LA FOIS sur les touches HAUT et
configuration du moteur mémorisées dans l’unité de BAS pour sélectionner le sous-menu Engine
commande du moteur. Pour sélectionner le sous-menu Configuration. La jauge de diagnostic affiche les
Engine Configuration (configuration moteur) (voir données de configuration du moteur comme le montre
diagramme de la page précédente), appuyer sur la le diagramme.
touche HAUT ou BAS jusqu’à ce que la ligne du haut
affiche “E-Config”.

DPSG,OUOE003,8001 –28–25MAR02–2/2

15-12 062602
PN=49
Consignes d’utilisation du moteur

Visualisation des codes d’entretien (codes de diagnostic d’anomalie) actifs du moteur


(moteur 6068SFM50)

–28–31OCT00
RG11510
Sous-menu des codes d’entretien actifs

La jauge de diagnostic surveille continuellement tous Ensuite, appuyer À LA FOIS sur les touches HAUT et
les messages diffusés sur le réseau de zone de BAS pour sélectionner le sous-menu Service Code. La
contrôleurs (CAN) et affiche tous les codes d’entretien jauge de diagnostic peut afficher tous les codes
(codes d’anomalie) actifs au moment de la diffusion du d’entretien actifs reçus. Le diagramme ci-dessus,
message. La mention “SrvcCode” (code d’entretien) intitulé Sous-menu des codes d’entretien montre la
apparaı̂t sur la deuxième ligne. L’écran alterne toutes marche à suivre pour sélectionner les codes
les cinq secondes entre le paramètre actuel et la d’entretien actifs et leurs valeurs.
mention “SrvcCode” jusqu’à ce que le code d’anomalie
actif soit effacé. Pour visualiser les codes actifs, NOTE: La section Dépannage, plus loin dans ce livret,
sélectionner le sous-menu Service Code (code énumère les différents codes d’entretien ou
d’entretien) en appuyant sur la touche HAUT ou BAS codes de diagnostic d’anomalie.
jusqu’à ce que la ligne du haut affiche “SrvcCode”.

DPSG,OUOE003,8002 –28–25MAR02–1/1

15-13 062602
PN=50
Consignes d’utilisation du moteur

15-14 062602
PN=51
Consignes d’utilisation du moteur

Visualisation des codes d’entretien mémorisés dans l’unité de commande du moteur


(moteur 6068SFM50)

–28–28OCT99
RG10021

Visualisation des codes d’entretien en mémoire

La jauge de diagnostic peut demander les codes les codes d’entretien en mémoire, sélectionner le
d’entretien enregistrés dans la mémoire du moteur. sous-menu DM2Codes en appuyant sur la touche
Les codes d’entretien en mémoire peuvent être utilisés HAUT ou BAS jusqu’à ce que la ligne du haut affiche
à des fins de diagnostic et d’entretien. Pour visualiser “DM2Codes”.

Suite voir page suivante DPSG,OUOE003,8003 –28–25MAR02–1/2

15-15 062602
PN=52
Consignes d’utilisation du moteur

Ensuite, appuyer À LA FOIS sur les touches HAUT et jauge de diagnostic affiche les codes d’entretien en
BAS pour sélectionner le sous-menu DM2Codes. La mémoire comme le montre le diagramme précédent.

DPSG,OUOE003,8003 –28–25MAR02–2/2

Fonctionnement normal du moteur

Observer la température du liquide de refroidissement premières minutes suivant le démarrage. NE PAS faire
du moteur et la pression de l’huile moteur. Les tourner le moteur au ralenti.
températures et les pressions varient en fonction des
moteurs et des diverses conditions, températures et Arrêter immédiatement le moteur s’il y a une indication
charges de fonctionnement. quelconque de la défaillance d’une pièce. Les
symptômes qui peuvent être des signes
La gamme normale de températures de avant-coureurs de problèmes de moteur sont:
fonctionnement du liquide de refroidissement moteur
est de 82 à 94 °C (180 à 202 °F). Si la température du • Chute soudaine de la pression d’huile
liquide de refroidissement dépasse 105 °C (221 °F), • Températures anormales du liquide de
réduire la charge du moteur. À moins que la refroidissement
température tombe rapidement, arrêter le moteur et • Bruit ou vibration inhabituel(le)
déterminer la cause du problème avant de remettre le • Perte soudaine de puissance
moteur en marche. • Fumée d’échappement noire excessive
• Consommation excessive de carburant
Faire tourner le moteur sous une charge plus légère et • Consommation excessive d’huile
à un régime inférieur à la normale pendant les 15 • Fuites de liquide
RG,RG34710,5552 –28–25MAR02–1/1

Entretien pendant le rodage

Le moteur est prêt pour le fonctionnement normal.


Toutefois, un rodage rigoureux pendant les 100 premières
heures assure des performances plus satisfaisantes et
une vie utile accrue à long terme. NE PAS dépasser 100

–UN–06JAN99
heures de fonctionnement avec l’huile de rodage.

1. Ce moteur est rempli en usine d’huile de rodage de


moteur John Deere Engine Break-in Oil. Faire tourner RG8009
le moteur sous charge élevée avec un minimum de
ralenti pendant la période de rodage.
Vérification du niveau d’huile moteur
2. Si le temps de fonctionnement au ralenti, à régime
constant et/ou sous charge légère est considérable ou
si l’appoint d’huile est requis pendant les 100
premières heures, il se peut qu’une période de rodage
plus longue soit nécessaire. Dans ces cas, une période
de rodage supplémentaire de 100 heures est
recommandée avec de l’huile de rodage John Deere
Engine Break-In Oil neuve et un filtre à huile John
Deere neuf.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5553 –28–27MAR02–1/5

15-16 062602
PN=53
Consignes d’utilisation du moteur
RG8028A –UN–15JAN99

IMPORTANT: NE PAS ajouter d’huile avant que le


niveau se trouve AU-DESSOUS du
repère "ADD" (ajouter) de la jauge.
Utiliser l’huile de rodage de moteur
John Deere Engine Break-In Oil Vérification du niveau d’huile moteur
(TY22041) pour remplacer l’huile
consommée pendant le rodage. A—Zone hachurée sur la jauge de niveau

3. Vérifier l’huile plus fréquemment pendant la période de


rodage du moteur. Si de l’huile doit être ajoutée
pendant cette période, utiliser de préférence de l’huile
de rodage de moteur John Deere Engine Break-In Oil.
Voir HUILE DE RODAGE DE MOTEUR à la section
"Carburants, lubrifiants et liquide de refroidissement".

IMPORTANT: NE PAS utiliser l’huile moteur PLUS-50


pendant la période de rodage d’un
moteur neuf ou remis à neuf. L’huile
PLUS-50 ne permet pas au moteur neuf
ou remis à neuf de se roder
correctement.

NE PAS remplir au-dessus de la zone


hachurée (A) ou du repère "FULL"
(plein), selon le cas. Les niveaux d’huile
dans la zone hachurée sont considérés
être dans la plage de fonctionnement
acceptable.

Valeur prescrite
Moteur1—Pression d’huile sous
pleine charge au régime nominal ........... 345 ± 103 kPa (3,45 ± 1,03 bar)
(50 ± 15 psi)
Pression d’huile minimum au
régime nominal ....................................................... 275 (2,75 bar) (40 psi)
Pression d’huile minimum à 850
tr/mn................................................................ 103 kPa (1,03 bar) (15 psi)
Plage de températures du liquide
de refroidissement ............................................... 82–94 °C (180–202 °F)

PLUS-50 est une marque commerciale de Deere & Company

1
Au carter à la température de fonctionnement normale de 115 °C
(240 °F).
Suite voir page suivante RG,RG34710,5553 –28–27MAR02–2/5

15-17 062602
PN=54
Consignes d’utilisation du moteur

4. Pendant les 20 premières heures, éviter les périodes


prolongées de ralenti ou de fonctionnement continu à
charge maximale. Si le ralenti doit durer plus de 5
minutes, arrêter le moteur.

5. Après les 100 premières heures (au plus), vidanger

–UN–15JAN99
l’huile moteur et changer le filtre à huile (A) du moteur.
(Voir CHANGEMENT DE L’HUILE MOTEUR ET DU
FILTRE à la section "Lubrification et maintenance/250
heures".) Remplir le carter-moteur avec l’huile de

RG9867
viscosité correspondant à la saison. (Voir HUILE
POUR MOTEUR DIESEL à la section "Carburants,
lubrifiants et liquide de refroidissement".) Dépose du filtre à huile

A—Filtre à huile
NOTE: Il faut s’attendre à une certaine augmentation de
la consommation d’huile quand des huiles de
faible viscosité sont utilisées. Vérifier plus souvent
le niveau d’huile.

Si la température extérieure est inférieure à -10


°C (14 °F), utiliser un chauffe-bloc.

RG,RG34710,5553 –28–27MAR02–3/5

6. Surveiller de près le thermomètre (A) du liquide de


refroidissement. Si la température du liquide de
refroidissement dépasse 112 °C (234 °F), réduire la
charge du moteur. Vérifier qu’il n’y a pas de bourrage
du tamis d’eau de mer (eau brute) sur les moteurs à
échangeur thermique. À moins que la température
retombe rapidement, arrêter le moteur et déterminer la
cause du problème avant de remettre le moteur en
marche.

7. Vérifier que la courroie polytrapézoı̈dale est


correctement alignée et bien assise dans les gorges
des poulies.
–UN–27JAN92

A—Thermomètre du liquide de refroidissement


RG6002

Thermomètre du liquide de refroidissement

Suite voir page suivante RG,RG34710,5553 –28–27MAR02–4/5

15-18 062602
PN=55
Consignes d’utilisation du moteur

Deux tiges en zinc (A) sont installées dans le circuit de


refroidissement à l’eau de mer, ce qui contribue à
neutraliser l’action corrosive de l’eau de mer sur les
cavités internes des composants du moteur marin. La
réaction du zinc à l’eau de mer entraı̂ne la
détérioration des tiges plutôt que celle de composants

–UN–05JAN99
essentiels du moteur.

8. Après les premières 50 à 100 heures ou 2 à 4


semaines de fonctionnement, retirer la tige en zinc de

RG9835
chaque capuchon d’extrémité (B) de l’échangeur
thermique et vérifier son degré de corrosion pour se
faire une idée de la vitesse de détérioration dans l’eau Tiges en zinc
de mer.
A—Tiges en zinc
B—Capuchon d’extrémité
Si, à l’inspection initiale après 50 à 100 heures ou 2 à
4 semaines, la corrosion est légère, les tiges en zinc
devront par la suite être inspectées toutes les 250
heures. (Voir INSPECTION ET REMPLACEMENT DES
TIGES EN ZINC à la section "Lubrification et
maintenance/250 heures".)

RG,RG34710,5553 –28–27MAR02–5/5

Limitations de l’entraı̂nement auxiliaire par


engrenage

IMPORTANT: Lors de l’installation d’une pompe à eau


de mer ou de tout autre accessoire
mené par l’entraı̂nement auxiliaire (A)
(train de pignons de distribution situé à
l’avant du moteur), la demande de
puissance de l’accessoire doit être
limitée aux valeurs indiquées
ci-dessous:

• 30 kW (40 hp) en service continu


• 37 kW (50 hp) en service intermittent

A—Entraı̂nement auxiliaire par engrenage


–UN–22JAN99
RG7634A

Entraı̂nement auxiliaire par engrenage

RG,RG34710,5555 –28–03JAN02–1/1

15-19 062602
PN=56
Consignes d’utilisation du moteur

Unités d’alimentation de groupe électrogène

Pour que le moteur fournisse une alimentation de groupe


électrogène efficace quand nécessaire, le faire démarrer
et le laisser tourner au régime nominal (avec une charge
de 50 à 70 %) pendant 30 minutes toutes les 2 semaines.
NE PAS laisser le moteur tourner à vide pendant des
périodes prolongées.

RG,RG34710,5556 –28–20MAY96–1/1

15-20 062602
PN=57
Consignes d’utilisation du moteur

Démarrage du moteur

Les consignes suivantes s’appliquent aux commandes et


instruments optionnels disponibles auprès du réseau de
distribution de pièces John Deere pour les applications de
propulsion uniquement. Il est possible que les
commandes et instruments de ce moteur soient différents

–UN–23AUG88
de ceux illustrés ici; toujours suivre les consignes du
fabricant et se familiariser avec la procédure de
démarrage correcte.

TS220
ATTENTION: Avant de faire démarrer le moteur Utilisation d’une ventilation suffisante
dans un endroit clos, installer un matériel de
ventilation adéquat pour l’évacuation des gaz
d’échappement. Toujours utiliser des réservoirs
de stockage et une tuyauterie conformes aux
normes de sécurité pour le carburant.

NOTE: Si la température est inférieure à 0 °C (32 F), il


peut être nécessaire d’utiliser des dispositifs
d’aide au démarrage par temps froid, disponibles
auprès du concessionnaire-réparateur ou du
distributeur de moteurs agréé. Si l’on utilise de
tels dispositifs, respecter la procédure
recommandée par le fabricant.

1. Effectuer toutes les vérifications nécessaires avant de

–UN–27JAN92
faire démarrer le moteur pour la première fois de la
journée. (Voir VÉRIFICATIONS QUOTIDIENNES
AVANT LE DÉMARRAGE dans cette section.)

RG6001
2. Ouvrir le robinet d’arrêt de carburant.
Tableau de bord - Moteurs à commande mécanique
NOTE: Pour les modèles équipés d’un embrayage de
PDF, débrayer la PDF.

3. Mettre le levier de vitesses au “POINT MORT” sur les


unités de propulsion.

4. Déplacer la manette des gaz sur environ 1/3 de sa


course à partir de la position “RALENTI”.

5. Mettre le contacteur d’allumage (A) en position


“MARCHE”. Un avertisseur sonore retentit.
–UN–18JAN02

6. Appuyer à fond sur le bouton de réarmement (B) de


l’avertisseur sonore et relâcher. Ceci arrête
l’avertisseur sonore pendant une période d’environ
RG12055

2-1/2 minutes.
Tableau de bord - Moteurs à commande électronique
A—Contacteur d’allumage
B—Bouton de réarmement

RG,RG34710,5557 –28–03JAN02–1/1

15-21 062602
PN=58
Consignes d’utilisation du moteur

IMPORTANT: Ne pas actionner le démarreur pendant


plus de 30 secondes à la fois. Cela le
ferait surchauffer. Si le moteur ne
démarre pas la première fois, attendre
environ 2 minutes avant d’essayer de
nouveau. S’il ne démarre pas après
quatre tentatives, voir la section
"Dépannage".

7. Appuyer fermement sur le bouton “DÉMARRAGE” (A)


et le maintenir enfoncé jusqu’à ce que le moteur démarre.
Le relâcher dès que le moteur démarre.

–UN–23JAN92
IMPORTANT: Si le bouton est relâché avant le
démarrage du moteur, attendre que le
démarreur et le moteur s’arrêtent de
tourner avant de recommencer. Cela

RG6087
évite d’endommager le démarreur et/ou
le volant-moteur.
Tableau de bord - Moteurs à commande mécanique
NOTE: La pression d’huile moteur est en général
supérieure à la normale juste après le démarrage.
C’est un phénomène normal qui ne doit pas
causer d’alarme.

IMPORTANT: Si le moteur cale lorsqu’il fonctionne


sous charge, débrayer immédiatement
la PDF (certains modèles) et redémarrer
le moteur. Les pièces du
turbocompresseur risquent de
surchauffer quand la circulation de

–UN–18JAN02
l’huile est interrompue.

8. Observer le témoin “FAIBLE TENSION” (B)


(uniquement sur les moteurs à commande mécanique)

RG12056
juste après le démarrage du moteur. Si la lampe clignote,
couper le moteur et vérifier la tension de la courroie
Tableau de bord - Moteurs à commande électronique
trapézoı̈dale et la tension de sortie de l’alternateur.
A—Bouton Démarrage
9. Vérifier le débit d’eau à l’orifice de sortie d’eau de mer. B—Témoin d’avertissement
Vérifier le débit d’eau au tuyau d’échappement sur les
moteurs à circuit d’échappement humide.

Si l’eau de mer ne s’écoule pas dans la minute suivant le


démarrage du moteur, arrêter le moteur et vérifier que la
soupape de fond, le tamis d’eau de mer et la pompe à
eau de mer ne sont pas obstrués.

DPSG,OUOD007,337 –28–03JAN02–1/1

15-22 062602
PN=59
Consignes d’utilisation du moteur

10. Laisser chauffer le moteur à 1200 tr/mn à vide


pendant 5 minutes pour assurer une lubrification correcte
et un bon rendement général.

Si l’avertisseur sonore retentit ou si un des témoins


s’allume après les 10 premières minutes de
fonctionnement du moteur, arrêter ce dernier et
déterminer la cause.

IMPORTANT: Éviter tout ralenti inutile du moteur.


Pendant une période prolongée de
ralenti, la température du liquide de
refroidissement moteur risque de

–UN–27JAN92
tomber en dessous de sa gamme
normale. Ceci entraı̂ne la combustion
incomplète du carburant, qui a pour
résultat de diluer l’huile du

RG6002
carter-moteur, et permet la formation de
"gomme" sur les soupapes, pistons et
segments de piston. Cela favorise aussi Thermomètre du liquide de refroidissement - Moteurs à commande
l’accumulation rapide de cambouis et mécanique
de carburant non brûlé dans le circuit
d’échappement.

Si le moteur doit tourner plus de 5


minutes, son régime minimal doit être
de 1200 tr/mn.

11. Observer le thermomètre (A) du liquide de


refroidissement moteur. La gamme normale de
températures de fonctionnement du liquide de
refroidissement moteur est de 82 à 94 °C (180 à 202 °F).

–UN–18JAN02
Ne pas placer le moteur sous pleine charge avant qu’il ait
atteint la température normale de fonctionnement.

RG12057
A—Thermomètre du liquide de refroidissement

Thermomètre du liquide de refroidissement - Moteurs à commande


électronique

DPSG,OUOD007,338 –28–03JAN02–1/1

15-23 062602
PN=60
Consignes d’utilisation du moteur

Réchauffage du moteur

IMPORTANT: Pour assurer une bonne lubrification,


faire tourner le moteur à vide à 1200
tr/mn ou moins pendant 1 à 2 minutes.
Prolonger de 2 à 4 minutes par temps
de gel.

Il est possible que les moteurs utilisés


dans les applications de groupes
électrogènes dans lesquelles le
régulateur est verrouillé à un régime
donné n’aient pas de fonction de

–UN–05JAN99
ralenti. Faire tourner ces moteurs au
régime maxi à vide pendant 1 à 2
minutes avant d’appliquer la charge.
Cette procédure ne concerne pas les

RG9836
groupes électrogènes de secours pour
lesquels le moteur est mis
immédiatement sous charge quand il Manomètre d’huile et thermomètre du liquide de refroidissement
atteint le régime nominal.

1. Dès que le moteur démarre, vérifier la pression d’huile


au manomètre (A). Si l’aiguille du manomètre ne
dépasse pas la pression minimum spécifiée de 105
kPa (1,05 bar) (15.0 psi) en 5 secondes, arrêter le
moteur et chercher la cause. La pression normale de
l’huile du moteur est de 345 kPa (3,45 bar) (50 psi) au
régime nominal à pleine charge (1800 à 2500 tr/mn) à
la température normale de fonctionnement de 115 °C
(240 °F).

–UN–18JAN02
NOTE: Sur certains moteurs, le manomètre d’huile et le
thermomètre de liquide de refroidissement sont

RG12058
remplacés par des témoins d’avertissement. Ces
témoins doivent être "ÉTEINTS" lorsque le moteur
est en marche. Manomètre d’huile et thermomètre du liquide de
refroidissement
2. Surveiller le thermomètre (B) du liquide de
refroidissement. Ne pas placer le moteur sous pleine A—Manomètre d’huile
charge avant qu’il soit convenablement réchauffé. La B—Thermomètre du liquide de refroidissement
gamme normale de températures de liquide de
refroidissement moteur est de 82 à 94 °C (180 à 202
°F).

NOTE: Il est bon de faire tourner le moteur sous une


charge plus légère et à des régimes inférieurs à la
normale pendant les quelques premières minutes
après le démarrage.

RG,RG34710,5560 –28–03JAN02–1/1

15-24 062602
PN=61
Consignes d’utilisation du moteur

Fonctionnement au ralenti du moteur

Éviter le ralenti excessif du moteur. Pendant une ce moteur, le ralenti est de 750 tr/mn à l’usine. Si un
période prolongée de ralenti, la température du liquide moteur doit tourner au ralenti pendant plus de 5
de refroidissement moteur risque de tomber en minutes, l’arrêter et redémarrer plus tard.
dessous de sa gamme normale. Ceci entraı̂ne alors la
dilution de l’huile du carter-moteur causée par la NOTE: Il est possible que les groupes électrogènes
combustion incomplète du carburant, et permet la dans lesquels le régulateur est verrouillé à un
formation de "gomme" sur les soupapes, pistons et régime donné n’aient pas de fonction de
segments de piston. Cela favorise aussi l’accumulation ralenti. Ces moteurs tournent au ralenti au
rapide de cambouis et de carburant non brûlé dans le régime régulé à vide (régime maxi à vide).
circuit d’échappement.

Une fois le moteur réchauffé à la température normale


de fonctionnement, le laisser tourner au ralenti. Pour

RG,RG34710,5562 –28–20MAY96–1/1

Fonctionnement par temps froid

Des renseignements supplémentaires sur le


fonctionnement par temps froid sont disponibles chez le
distributeur du moteur ou le concessionnaire-réparateur
agréé.

–UN–18MAR92
Certains moteurs sont équipés d’un système de
réchauffage de l’air d’admission qui facilite le démarrage
du moteur par temps froid. Pour ces moteurs, suivre les

TS1356
étapes 1 à 4 de la rubrique DÉMARRAGE DU MOTEUR,
plus haut dans cette section. Allumer le système de
réchauffage de l’air d’admission pendant 30 secondes Le fluide d’aide au démarrage est inflammable
puis actionner le démarreur. Suivre les étapes 5 à 11.

ATTENTION: Le fluide d’aide au démarrage est


très inflammable. NE PAS utiliser de fluide
d’aide au démarrage dans des moteurs équipés
de systèmes de réchauffage de l’air
d’admission.

NE PAS utiliser de fluide d’aide au démarrage


près d’un feu, d’étincelles ou de flammes. NE
PAS incinérer ni percer un bidon de fluide
d’aide au démarrage.

RG,RG34710,5559 –28–03JAN02–1/1

15-25 062602
PN=62
Consignes d’utilisation du moteur

Arrêt du moteur

IMPORTANT: L’arrêt du moteur immédiatement après


qu’il ait fonctionné sous charge peut
entraı̂ner la surchauffe et l’usure
accélérée de ses composants. Laisser
TOUJOURS le moteur refroidir avant de
l’arrêter en suivant les procédures
ci-dessous.

1. Enlever la charge du moteur ou mettre au “POINT


MORT” et faire tourner le moteur pendant plusieurs
minutes à 1000—1200 tr/mn pour permettre au liquide
de refroidissement et à l’huile de transférer la chaleur à
l’écart de la chambre de combustion, du

–UN–27JAN92
turbocompresseur, des pistons et des paliers

2. Sur les moteurs à commande mécanique - Appuyer


fermement sur le bouton “ARRÊT” (B) jusqu’à ce que

RG6003
le moteur s’arrête. Mettre le contacteur d’allumage (A)
en position “ARRÊT” et retirer la clé de l’allumage.
Arrêt du moteur - Moteurs à commande mécanique

L’arrêt complet du moteur avant de mettre le


contacteur d’allumage en position “ARRÊT” teste
l’alarme et laisse le compte-tours fonctionner jusqu’à
l’arrêt.

Sur les moteurs à commande électronique - Mettre


le contacteur d’allumage (A) en position “ARRÊT” et
retirer la clé de l’allumage.

3. Si le bateau doit rester inutilisé pendant plusieurs

–UN–26FEB02
jours, fermer les soupapes de carburant et la soupape
de fond.

4. Sur certains modèles, mettre l’interrupteur

RG12060
d’alimentation électrique principal sur “ARRÊT”.

5. Remplir le réservoir de carburant pour minimiser les Arrêt du moteur - Moteurs à commande électronique
problèmes de condensation d’eau potentiels. Le
A—Contacteur d’allumage
remplissage des réservoirs en fin de journée permet
B—Bouton Arrêt
d’expulser l’air chargé d’humidité. C—Compteur horaire

6. Observer le relevé du compteur horaire (C) pour


déterminer si un entretien périodique est nécessaire.
Inscrire les informations appropriées dans les journaux
d’entretien. (Voir la section NOTES DE
LUBRIFICATION ET MAINTENANCE.)

7. Effectuer l’entretien périodique nécessaire de tous les


autres équipements, en respectant les
recommandations des fabricants.

RG,RG34710,5563 –28–31JAN02–1/1

15-26 062602
PN=63
Consignes d’utilisation du moteur

Utilisation d’une batterie de renfort ou d’un


chargeur de batterie

Une batterie de renfort de 12 V peut être branchée en


parallèle avec celle(s) de l’unité pour faciliter le démarrage
par temps froid. TOUJOURS utiliser des câbles volants

–UN–23AUG88
renforcés.

ATTENTION: Le gaz dégagé par les batteries est


explosif. N’approcher ni étincelles ni flammes

TS204
vives de la batterie. Mettre le chargeur de
batterie hors tension avant de le brancher ou de Explosion de batterie
le débrancher. Effectuer le dernier branchement
et le premier débranchement en un point
éloigné de la batterie. TOUJOURS brancher le
câble NÉGATIF (–) en dernier et le débrancher
en premier.

–UN–14DEC88
IMPORTANT: S’assurer que la polarité est correcte
avant de faire les branchements.
L’inversion de la polarité risque

RG4678
d’endommager le circuit électrique.
Toujours brancher le positif au positif et
Système de 12 volts
le négatif à la masse. Toujours utiliser
une batterie de renfort de 12 volts avec
les circuits électriques de 12 volts et
une ou des batteries de renfort de 24
volts avec les circuits de 24 volts.

1. Raccorder la ou les batteries de renfort de façon à


produire la tension requise pour le circuit en question.

–UN–14DEC88
NOTE: Pour éviter les étincelles, NE PAS laisser les
extrémités libres des câbles volants toucher le
moteur.

RG4698
2. Brancher un câble volant à la borne POSITIVE (+) de
la batterie de renfort. Circuit de 24 volts

3. Brancher l’autre extrémité du câble volant à la borne A—Batterie(s) de la machine de 12 V


POSITIVE (+) de la batterie reliée au démarreur. B—Batterie(s) de renfort de 12 V
C—Câble volant
D—Câble vers le démarreur
4. Raccorder une extrémité de l’autre câble volant à la
borne NÉGATIVE (–) de la batterie de renfort.

5. TOUJOURS terminer le raccordement en effectuant le


dernier branchement du câble NÉGATIF (–) sur une
bonne masse du bâti du moteur, éloignée de la ou des
batteries.

6. Faire démarrer le moteur. Débrancher les câbles


volants immédiatement après le démarrage du moteur.
Débrancher le câble NÉGATIF (–) en premier.

RG,RG34710,5564 –28–03JAN02–1/1

15-27 062602
PN=64
Lubrification et maintenance
Respect de la périodicité d’entretien

Utiliser le compteur horaire (A) comme guide pour


effectuer toutes les opérations aux intervalles horaires
indiqués aux pages suivantes. À chaque période
d’entretien prévue, effectuer toutes les opérations
d’entretien précédentes en plus de celles spécifiées. Noter
la périodicité et les opérations d’entretien effectuées à
l’aide des tableaux présentés à la section "Notes de
lubrification et maintenance".

IMPORTANT: La périodicité d’entretien recommandée

–UN–29JAN92
correspond à des conditions normales
d’utilisation. Procéder PLUS SOUVENT
aux opérations d’entretien si le moteur
doit fonctionner dans des conditions

RG6113
défavorables. La négligence de
l’entretien peut résulter en pannes ou
dégâts permanents au moteur. Compteur horaire

A—Compteur horaire

DPSG,OUOE003,20 –28–03JAN02–1/1

Utilisation de carburants, lubrifiants et


liquide de refroidissement appropriés

IMPORTANT: Utiliser uniquement des carburants,


lubrifiants et liquides de
refroidissement conformes aux

–UN–23AUG88
spécifications indiquées à la section
"Carburants, lubrifiants et liquide de
refroidissement" pour l’entretien du
moteur John Deere.

Consulter le distributeur de moteurs, le TS100


concessionnaire-réparateur John Deere ou le réseau de Réseau de distribution de pièces détachées
distribution de pièces détachées John Deere le plus
proche pour obtenir les carburants, lubrifiants et liquide de
refroidissement recommandés. Ils peuvent aussi fournir
les additifs nécessaires au fonctionnement des moteurs
dans les régions tropicales ou polaires, ou dans des
conditions difficiles.
DPSG,OUOE003,20 –28–03JAN02–1/1

20-1 062602
PN=65
Lubrification et maintenance

Tableau de périodicité de la lubrification et


de la maintenance
Périodicité de la lubrification et de la maintenance
50 heures/
Toutes les 500 1000 Entretien
Chaque 2 250 heures/ heures/ 2000 selon le
Élément jour semaines heures 12 mois 24 mois heures besoin
Vérification du niveau d’huile et du niveau •
de liquide de refroidissement du moteur
Vérification du tamis d’eau de mer •
Vérif. vanne de dépoussiérage et indic. •
d’obstruction du filtre à aira
Tournée d’inspection visuelle •
Vérification du filtre à carburant •
Entretien de l’extincteur •
Entretien de la batterie •
Changement de l’huile moteur et du filtre •
(sauf moteurs 6068SFM50)b
Inspection et remplacement des tiges en •
zinc
Vérification de la tension et de l’usure des •
courroies (tendeur manuel)
Vérification des supports de moteur •
Vérification de la connexion de masse du •
moteur
Changement de l’huile moteur et du filtre •
(moteurs 6068SFM50)c, d
Nettoyage de l’aérateur du carter-moteur •
Vérif. flexibles, raccords et circuit •
d’admission d’air
Remplacement d’un élément du filtre à •
carburant
Vérif. tendeur de courroie automatique et •
usure de la courroie
Vérification du circuit de refroidissement •
Analyse solution de liquide de refroid.-Ajout •
d’additifs selon le besoin
Inspection et nettoyage des faisceaux de •
l’échangeur thermique et du refroidisseur
intermédiaire (certains modèles)
Réglage statisme sur moteurs de groupe •
électrog.
Vérif. de l’amortisseur de vilebrequin (6 •
cylindres)
a
Remplacer l’élément primaire du filtre à air quand l’indicateur d’obstruction indique une dépression de 625 mm (52 in.) d’eau
b
Changer l’huile la première fois après 100 heures de fonctionnement (rodage) au maximum, puis toutes les 250 heures. Si l’on utilise l’huile
PLUS-50 avec un filtre à huile John Deere, l’intervalle entre les vidanges d’huile peut être augmenté de 50 %, jusqu’à 375 heures.
c
Pendant le rodage du moteur, le premier changement d’huile et de filtre doit avoir lieu avant 100 heures de fonctionnement.
d
Si l’on n’utilise pas les huiles moteur recommandées, John Deere PLUS-50 ou équivalent, il est nécessaire de changer l’huile et le filtre
toutes les 250 heures. En cas d’utilisation de carburant diesel dont la teneur en soufre est supérieure à 0,05 %, l’intervalle entre les vidanges
et remplacements du filtre est également réduit.

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,341 –28–03JAN02–1/2

20-2 062602
PN=66
Lubrification et maintenance

Périodicité de la lubrification et de la maintenance


50 heures/
Toutes les 500 1000 Entretien
Chaque 2 250 heures/ heures/ 2000 selon le
Élément jour semaines heures 12 mois 24 mois heures besoin
Essai à la pression du circuit de •
refroidissement
Inspection et réparation de la pompe à eau •
de mer
Vérif. et réglage jeu des soupapes moteur •
Rinçage du circuit de refroidissement e

Ajout de liquide de refroidissement •
Remplacement de l’élément de filtre à air •
Entretien de l’élément de filtre à air sec •
Remplacement de la courroie •
d’entraı̂nement
Inspection de l’arbre de transmission (PDF) •
(certains modèles)
Purge du circuit de carburant •
e
Si l’on utilise du John Deere COOL-GARD, l’intervalle entre les rinçages peut être porté à 3000 heures ou 36 mois. Si l’on utilise du John
Deere COOL-GARD, que le liquide de refroidissement subit un test annuel ET que l’on renouvelle les additifs en ajoutant des additifs
complémentaires, l’intervalle entre les rinçages peut être porté à 5000 heures ou 60 mois, selon la première des échéances.

DPSG,OUOD007,341 –28–03JAN02–2/2

20-3 062602
PN=67
Lubrification et maintenance/Chaque jour
Vérifications quotidiennes avant le
démarrage

Effectuer les opérations suivantes chaque jour AVANT DE


FAIRE DÉMARRER LE MOTEUR pour la première fois:

–UN–12JAN99
IMPORTANT: NE PAS ajouter d’huile de
remplacement avant que le niveau
d’huile soit EN DESSOUS du repère
ADD (ajouter).

RG9837
Selon les applications, la jauge de niveau (A) et le
bouchon de remplissage d’huile (B) peuvent être situés Bouchon de remplissage d’huile à gauche
sur le côté droit ou gauche du moteur. Il est en outre
possible d’ajouter de l’huile par le bouchon de
remplissage (C) du culbuteur.

1. Vérifier le niveau d’huile moteur sur la jauge (A).


Ajouter de l’huile de viscosité correspondant à la
saison selon le besoin. (Voir HUILE POUR MOTEUR

–UN–05JAN99
DIESEL à la section "Carburants, lubrifiants et liquide
de refroidissement" pour les spécifications de l’huile.)

IMPORTANT: NE PAS remplir au-dessus du repère

RG9838
supérieur de la jauge. Les niveaux
d’huile dans la zone hachurée (D) sont Bouchon de remplissage du cache-culbuteurs
considérés dans la gamme de RG8028B –UN–15JAN99
fonctionnement acceptable.

A—Jauge de niveau
B—Bouchon de remplissage d’huile à gauche
C—Bouchon de remplissage de culbuteur Zone hachurée sur la jauge de niveau
D—Zone hachurée sur la jauge de niveau d’huile d’huile
Suite voir page suivante DPSG,OUOE003,20 –28–03JAN02–1/4

25-1 062602
PN=68
Lubrification et maintenance/Chaque jour

ATTENTION: De graves brûlures peuvent être


occasionnées par les liquides sortant avec
force explosive d’un circuit de refroidissement
sous pression.

Ne retirer le bouchon de remplissage que

–UN–23AUG88
lorsqu’il est froid ou suffisamment refroidi pour
être touché à main nue. Desserrer lentement le
bouchon jusqu’à la première butée pour
relâcher la pression avant de l’enlever

TS281
complètement.
Liquides sous haute pression
2. Vérifier le niveau de liquide de refroidissement dans le
réservoir supérieur (A) du moteur lorsque celui-ci est
froid. Le niveau de liquide de refroidissement doit être
au bas de la goulotte de remplissage. Remplir de
liquide de refroidissement approprié si le niveau est
trop bas. (Voir AJOUT DE LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT à la section "Entretien selon le
besoin".) Confirmer l’absence de fuites sur l’ensemble

–UN–05JAN99
du circuit de refroidissement.

NOTE: Se reporter au livret d’entretien du bateau pour

RG9839
les recommandations concernant les accessoires
non fournis par John Deere.
Réservoir supérieur du moteur
A—Réservoir supérieur du moteur

DPSG,OUOE003,20 –28–03JAN02–2/4

IMPORTANT: Si le tamis d’eau de mer est obstrué ou


bouché, la température du liquide de
refroidissement moteur et de l’huile
d’engrenages est supérieure à la
normale (ou surchauffe). –UN–27JAN92

3. Le tamis d’eau de mer doit être vérifié tous les jours et


doit être nettoyé selon le besoin, en fonction de
l’environnement de fonctionnement.
RG5993

Tamis d’eau de mer

Suite voir page suivante DPSG,OUOE003,20 –28–03JAN02–3/4

25-2 062602
PN=69
Lubrification et maintenance/Chaque jour

4. Sur les modèles équipés d’un indicateur d’obstruction


d’admission d’air (A), le vérifier pour déterminer si le
filtre à air a besoin d’être nettoyé.

IMPORTANT: L’obstruction maximale de l’admission


d’air est de 625 mm (25 in. d’eau). Un

–UN–12FEB99
élément de filtre à air bouché limite trop
l’admission d’air et réduit ainsi
l’alimentation du moteur en air.

RG9874
5. Inspecter soigneusement le compartiment moteur.
Rechercher les signes de fuite d’huile ou de liquide de
refroidissement, d’usure des courroies d’entraı̂nement, Indicateur d’obstruction d’admission d’air
de connexions desserrées et d’accumulation de saleté.
A—Indicateur d’obstruction d’admission d’air
Retirer toute accumulation de saleté et faire faire les
réparations nécessaires s’il y a des fuites.

NOTE: Essuyer tous les graisseurs et bouchons avant


d’entreprendre l’entretien afin de réduire les
risques de contamination des circuits.

Inspecter et rechercher:

• Dispositifs de protection et carters du moteur:


accumulation de saleté.
• Flexibles et raccords du circuit d’admission d’air:
fendillements et colliers desserrés.
• Courroie d’entraı̂nement de l’alternateur:
fendillements, cassures ou autres dommages.
• Pompe à eau: fuites de liquide de refroidissement.
• Circuit de refroidissement: fuites.

NOTE: Il est normal que de légères fuites se produisent


quand le moteur refroidit et que les pièces se
contractent. Des fuites excessives de liquide de
refroidissement peuvent indiquer le besoin de
remplacer le joint de la pompe à eau. Entrer en
contact avec le distributeur de moteurs ou le
concessionnaire-réparateur pour les réparations.

6. Se reporter à la documentation du fabricant pour des


recommandations concernant l’entretien quotidien du
groupe électrogène et des engrenages marins.

DPSG,OUOE003,20 –28–03JAN02–4/4

25-3 062602
PN=70
Lubrification et maintenance/50 h/2 semaines
Vérification du filtre à carburant—
Moteur 4,5 l

Vérifier régulièrement le filtre à carburant pour s’assurer


de l’absence d’eau et de débris.

–UN–15JAN99
IMPORTANT: Vider l’eau dans un récipient approprié
et la jeter selon les réglementations en
vigueur.

RG9868
1. Desserrer de deux ou trois tours le bouchon de
vidange (B) du bas du filtre à carburant.
Vidange du filtre à carburant
2. Dévisser de deux tours complets le bouchon de purge A—Bouchon de purge d’air
d’air (A) et laisser s’échapper l’eau du fond en B—Bouchon de vidange
s’arrêtant lorsque le carburant commence à sortir.

3. Lorsque le carburant commence à sortir, resserrer le


bouchon de vidange.

Une fois toute l’eau évacuée du filtre à carburant,


celui-ci doit être amorcé en faisant partir tout l’air du
circuit de carburant.

RG,RG34710,5565 –28–04JAN02–1/2

4. Actionner la manette d’amorçage (C) de la pompe


d’alimentation en carburant jusqu’à ce que le carburant
sorte sans bulles d’air.

5. Bien resserrer le bouchon de purge et continuer à


actionner l’amorceur à main jusqu’à ce que l’action de

–UN–15JAN99
pompage s’interrompe. Laisser l’amorceur à main en
position haute, écarté du bloc-cylindres.

S’il reste encore de l’air dans le circuit de carburant, RG8013B


voir PURGE DU CIRCUIT DE CARBURANT à la
section "Entretien selon le besoin", plus loin dans ce
manuel. Manette d’amorçage sur la pompe d’alimentation en
carburant

C—Manette d’amorçage

RG,RG34710,5565 –28–04JAN02–2/2

30-1 062602
PN=71
Lubrification et maintenance/50 h/2 semaines

Vérification du filtre à carburant—


Moteur 6,8 l

Vérifier si la cuvette de décantation du filtre à carburant


primaire/séparateur d’eau contient de l’eau ou des débris.

–UN–05JAN99
1. Desserrer la vis à oreilles (A) au fond de la cuvette de
décantation et vidanger l’eau et les débris dans un
récipient approprié.

RG9840
2. Mettre au rebut l’eau et les débris conformément aux
réglementations concernant la protection de
l’environnement. Vidange du filtre à carburant primaire

A—Vis à oreilles

DPSG,OUOD007,340 –28–04JAN02–1/1

30-2 062602
PN=72
Lubrification et maintenance/250 heures
Entretien de l’extincteur

Un extincteur (A) est disponible chez le


concessionnaire-réparateur agréé ou le distributeur de
moteurs.

–UN–15DEC88
Lire et suivre les instructions qui lui sont jointes.
L’extincteur doit être inspecté au moins toutes les 250
heures d’utilisation du moteur ou une fois par mois. Une
fois que l’extincteur a été utilisé, indépendamment de la

RW4918
durée, il doit être rechargé. Noter chaque inspection sur
l’étiquette jointe au livret d’instructions de l’extincteur.
Extincteur
A—Extincteur

RG,RG34710,5567 –28–04JAN02–1/1

35-1 062602
PN=73
Lubrification et maintenance/250 heures

Entretien de la batterie

ATTENTION: Le gaz dégagé par les batteries est


explosif. Tenir celles-ci à l’écart de toute
flamme vive ou source d’étincelles. Utiliser une
lampe de poche pour vérifier le niveau de

–UN–23AUG88
l’électrolyte.

Ne jamais vérifier le degré de charge d’une


batterie en court-circuitant ses bornes au

TS204
moyen d’un objet métallique. Se servir d’un
voltmètre ou d’un pèse-acide. Explosion de batterie

Toujours enlever le collier de masse NÉGATIF


(–) de la batterie en premier et le remettre en
dernier.

AVERTISSEMENT: Il a été porté à la connaissance de


l’état de Californie que les bornes de batteries, les cosses
et les accessoires qui leur sont liés contiennent du plomb
et des composés de plomb, produits chimiques
susceptibles de provoquer des cancers et des
déformations congénitales. Se laver les mains après les
manipulations.

1. Sur les batteries ordinaires, vérifier le niveau


d’électrolyte. Remplir chaque élément jusqu’au bas de
la goulotte de remplissage avec de l’eau distillée.

NOTE: Les batteries à faible entretien ou sans entretien


n’exigent que très peu d’entretien supplémentaire.
Toutefois, on peut vérifier le niveau d’électrolyte
en coupant le milieu de l’autocollant sur la ligne
pointillée et en retirant les bouchons des
éléments. Au besoin, ajouter de l’eau propre et
adoucie pour amener le niveau jusqu’au bas de la
goulotte de remplissage.

2. Maintenir les batteries propres en les essuyant avec un


chiffon humide. Maintenir tous les raccordements
propres et bien serrés. Enlever toute la corrosion et
laver les bornes avec une solution d’une mesure de
bicarbonate de soude pour 4 mesures d’eau. Bien
resserrer toutes les connexions.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5568 –28–20MAY96–1/3

35-2 062602
PN=74
Lubrification et maintenance/250 heures

NOTE: Enduire les bornes et raccords de batterie avec


un mélange de vaseline et de bicarbonate de
soude pour retarder la corrosion.

3. Maintenir la batterie complètement chargée, surtout par


temps froid. Si un chargeur de batterie est utilisé, le
mettre hors tension avant de le brancher à la ou aux
batteries. Brancher le fil POSITIF (+) du chargeur à la
borne POSITIVE (+) de la batterie. Brancher ensuite le
fil NÉGATIF (–) du chargeur sur une bonne masse.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5568 –28–20MAY96–2/3

35-3 062602
PN=75
Lubrification et maintenance/250 heures

ATTENTION: L’acide sulfurique contenu dans


l’électrolyte des batteries est toxique. Il est
suffisamment corrosif pour brûler la peau,
trouer les vêtements et rendre aveugle en cas
de projection dans les yeux.

Pour prévenir les accidents:

1. Remplir les batteries dans un endroit bien


aéré.
2. Porter des lunettes de protection et des
gants en caoutchouc.
3. Ne pas respirer les vapeurs.
4. Ne pas renverser ni laisser goutter de
l’électrolyte.
5. Employer la procédure adéquate en cas de
démarrage à l’aide de câbles volants.

Si de l’acide entre en contact avec une partie


du corps:

–UN–23AUG88
1. Rincer abondamment à l’eau la partie
atteinte.
2. Appliquer du bicarbonate de soude ou de la

TS203
chaux pour faciliter la neutralisation de
l’acide.
3. Se rincer les yeux à l’eau pendant 10 à 15 Acide sulfurique
minutes. Consulter un médecin
immédiatement.

En cas d’ingestion d’acide:

1. Boire de l’eau ou du lait en grande quantité.


2. Boire ensuite du lait de magnésie, des oeufs
battus ou de l’huile végétale.
3. Consulter un médecin immédiatement.

Par temps de gel, faire tourner le moteur au moins 30


minutes après avoir ajouté de l’eau pour assurer un bon
mélange.

S’il est nécessaire de remplacer la ou les batteries, les


unités de rechange doivent être conformes ou excéder les
capacités recommandées à -18 °C (0 °F):

Valeur prescrite
Démarreur 12 V à usage
standard—Intensité de démarr. à
froid ....................................................................................................... 640
Démarreur 12 V à usage
intensif—Intensité de démarr. à
froid ....................................................................................................... 800
Démarreur 24 V à usage
standard—Intensité de démarr. à
froid ....................................................................................................... 570

RG,RG34710,5568 –28–20MAY96–3/3

35-4 062602
PN=76
Lubrification et maintenance/250 heures

Changement de l’huile moteur et du filtre


(sauf moteurs 6068SFM50)

NOTE: Sur les moteurs 6068SFM50, l’huile et le filtre


doivent être changés aux intervalles de 500
heures/12 mois. Voir la section suivante.

–UN–29NOV88
Durant le rodage, changer l’huile moteur et le filtre
pour la première fois après 100 heures de
fonctionnement au maximum, puis toutes les 250

RG4881
heures.
Bouchon de vidange du carter d’huile
Si l’on utilise de l’huile moteur John Deere PLUS-50 et
un filtre à huile John Deere, l’intervalle entre les vidanges
et remplacements du filtre peut être porté à 375 heures.

NOTE: Si les recommandations ci-dessus ne sont pas


respectées, l’intervalle recommandé entre les
vidanges et remplacements de filtre est de 250
heures ou 6 mois. En cas d’utilisation de
carburant diesel dont la teneur en soufre est
supérieure à 0,05 % (500 ppm), réduire l’intervalle
entre les vidanges et remplacements du filtre de
100 heures.

OILSCAN est un procédé d’échantillonnage John Deere


qui permet de contrôler les performances de la machine
et de reconnaı̂tre les problèmes éventuels avant qu’ils ne
causent des dommages importants. Les kits OILSCAN
sont disponibles auprès du concessionnaire John Deere.
Les échantillons d’huile doivent être prélevés avant le
changement d’huile. Se référer aux instructions fournies
avec le kit.

1. Faire tourner le moteur environ 5 minutes pour


réchauffer l’huile. Arrêter le moteur.

2. Retirer le bouchon de vidange du carter d’huile


(flèche).

3. Vidanger l’huile du carter-moteur tant qu’elle est


chaude.

NOTE: L’emplacement du bouchon de vidange varie


selon les cas.

PLUS-50 est une marque commerciale de Deere & Company. Suite voir page suivante RG,RG34710,5570 –28–04JAN02–1/3

35-5 062602
PN=77
Lubrification et maintenance/250 heures

4. Retirer l’élément de filtre à huile (A) à l’aide d’une clé


appropriée et le jeter.

NOTE: Selon l’application de moteur, le filtre à huile peut


se trouver sur le côté droit ou gauche du moteur.

–UN–22JAN99
5. Retirer le joint de filtre et nettoyer la surface de
montage du filtre.

IMPORTANT: La filtration des huiles est essentielle

RG7961A
pour une bonne lubrification. Toujours
changer le filtre régulièrement. Utiliser
un filtre conforme aux spécifications de Dépose du filtre à huile
performance John Deere.
A—Élément de filtre à huile

6. Lubrifier le joint neuf et poser l’élément de filtre neuf.


Serrer l’élément à la main selon les indications
imprimées sur celui-ci. Si aucune indication n’est
fournie, serrer l’élément d’environ 3/4 de tour à 1 tour
1/4 une fois que le joint est en contact avec le
logement du filtre. ÉVITER de trop serrer l’élément de
filtre.

7. Remettre le bouchon de vidange du carter d’huile avec


un joint neuf, le cas échéant. Serrer le bouchon de
vidange à 47 N•m (35 lb-ft).
Suite voir page suivante RG,RG34710,5570 –28–04JAN02–2/3

35-6 062602
PN=78
Lubrification et maintenance/250 heures

8. Remplir le carter-moteur avec l’huile moteur John


Deere appropriée par l’ouverture du cache-culbuteurs
(C) ou l’orifice de remplissage (B) situé sur l’un des
côtés, selon le moteur. (Voir HUILE POUR MOTEUR
DIESEL à la section "Carburants, lubrifiants et liquide
de refroidissement" pour sélectionner l’huile.)

–UN–05JAN99
Pour déterminer la quantité correcte d’huile pour le
moteur, voir CONTENANCES EN HUILE DU
CARTER-MOTEUR à la section "Caractéristiques".

RG9838
IMPORTANT: Immédiatement après avoir fini un
changement d’huile, lancer le moteur au Ouverture de remplissage d’huile du cache-culbuteurs
démarreur pendant 30 secondes sans le
laisser démarrer. Cela contribue à la
bonne lubrification des composants du
moteur avant le démarrage.

NOTE: La contenance en huile du carter-moteur peut


varier légèrement. TOUJOURS remplir le

–UN–12JAN99
carter-moteur jusqu’au repère plein ou la zone
hachurée de la jauge de niveau, selon le cas. NE
PAS remplir en excès.

RG9837
9. Faire démarrer le moteur et confirmer immédiatement
l’absence de fuites.
Orifice de remplissage d’huile latéral et jauge de niveau

10. Arrêter le moteur et vérifier le niveau d’huile sur la A—Jauge de niveau


jauge (A) après 10 minutes. Le niveau doit se trouver B—Orifice de remplissage d’huile latéral
dans la partie hachurée de la jauge. C—Ouverture de remplissage d’huile du
cache-culbuteurs

RG,RG34710,5570 –28–04JAN02–3/3

35-7 062602
PN=79
Lubrification et maintenance/250 heures

Inspection et remplacement des tiges en zinc

Deux tiges en zinc (A) sont installées dans le circuit de


refroidissement à l’eau de mer, ce qui contribue à
neutraliser l’action corrosive du sel d’eau de mer. La
réaction du zinc à l’eau de mer entraı̂ne la détérioration

–UN–05JAN99
des tiges plutôt que celle de pièces essentielles du circuit
de refroidissement. Par conséquent, les tiges en zinc
DOIVENT ÊTRE inspectées toutes les 250 heures.

RG9835
NOTE: Les tiges en zinc se trouvent dans chaque
capuchon d’extrémité de l’échangeur thermique et
sont montées sur des bouchons filetés à tête Inspection des tiges en zinc
hexagonale.
A—Tiges en zinc
B—Capuchon d’extrémité
1. Retirer la tige en zinc de chaque capuchon d’extrémité
(B) et vérifier son état.

2. Taper légèrement dessus avec un marteau. Si la tige


s’écaille, en installer une neuve.

DPSG,OUOD007,311 –28–27MAR02–1/1

3. Mesurer les tiges en zinc (A) pour déterminer le degré


d’érosion sur la longueur (B) et le diamètre extérieur (C).

Si la longueur d’une des tiges en zinc est inférieure à 15,9


mm (0.63 in.) ou son diamètre extérieur inférieur à 4,8
mm (0.19 in.), remplacer toutes les tiges.

–UN–27JAN92
NOTE: Les tiges neuves font 31,8 mm (1.25 in.) de
longueur et 9,5 mm (0.38 in.) de diamètre
extérieur.

A—Mesurage des tiges en zinc RG6007


B—Mesurage de la longueur Érosion des tiges en zinc
C—Mesurage du diamètre

DPSG,OUOD007,312 –28–18JAN99–1/1

35-8 062602
PN=80
Lubrification et maintenance/250 heures

Vérification de l’usure de la courroie (tendeur


manuel)

S’assurer de l’absence de fendillements, effilochures ou


parties étirées sur la courroie. Remplacer selon le besoin.
(Voir REMPLACEMENT DE LA COURROIE [TENDEUR
MANUEL] à la section "Entretien selon le besoin".)

NOTE: Il n’est pas nécessaire de retirer la protection (A)

–UN–12FEB99
pour vérifier l’usure de la courroie.

1. Desserrer les deux vis de montage (B) du tendeur de


courroie.

RG9872
2. Faire pivoter le bras du tendeur (C) pour supprimer tout
mou dans la courroie. Vérification de la tension de courroie

NOTE: Le réglage de la courroie se mesure à l’aide


d’unités marquées par des encoches (D) situées
au-dessus de la fente de la vis de réglage du
tendeur.

3. En utilisant ces encoches pour compter les unités,

–UN–12FEB99
déplacer le bras du tendeur pour étirer la courroie d’une
unité et demie pour une tension appropriée de courroie
neuve. (Dans le cas d’une courroie usagée, ne déplacer
le bras que d’une unité.)

RG9873
4. Serrer les vis de montage (B) du tendeur à 70 N•m (52 Bras du tendeur
lb-ft).

A—Protection de courroie
B—Vis de montage
C—Bras du tendeur
D—Unités marquées par des encoches

DPSG,OUOD013,510 –28–04JAN02–1/1

35-9 062602
PN=81
Lubrification et maintenance/250 heures

Vérification des supports de moteur

Le fabricant du bateau ou du groupe électrogène est


responsable du montage du moteur. Suivre ses consignes
pour les spécifications de montage. Seuls les supports (A)
de moteur avant sont disponibles auprès de John Deere.

IMPORTANT: Utiliser uniquement une boulonnerie de


qualité SAE 8 ou supérieure pour le

–UN–06JAN99
montage du moteur.

1. Vérifier que les boulons de montage du moteur sur le


châssis support et le bloc-moteur sont bien serrés. Serrer

RG9841
selon le besoin.

2. Vérifier l’état général des silentblocs (certains modèles). Vérification des supports de moteur
Les remplacer selon le besoin, si le caoutchouc s’est A—Supports du moteur
détérioré ou si les supports se sont affaissés.

DPSG,OUOD007,313 –28–04JAN02–1/1

Vérification des connexions de masse du


moteur

Toutes les connexions de masse du moteur doivent


demeurer propres et serrées afin d’éviter la formation
d’arcs électriques susceptibles d’endommager les
composants électroniques.

D’autre part, voir à la section "Dépannage" les


précautions à prendre lors de travaux de soudage sur le
moteur ou la machine.
OUOD002,0000169 –28–23NOV01–1/1

35-10 062602
PN=82
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois
Changement de l’huile moteur et du filtre
(moteurs 6068SFM50)

Le moteur est équipé d’un filtre à huile longue durée


spécial (A).

NOTE: Pendant le rodage, le premier changement d’huile


et de filtre doit avoir lieu avant 100 heures
maximum de fonctionnement.

–UN–13MAR02
Si, après le rodage, on utilise de l’huile moteur John
Deere PLUS-50 (ou une huile équivalente) et un filtre à
huile longue durée John Deere, l’intervalle entre les

RG12196
vidanges et remplacements de filtre est de 500 heures ou
tous les 12 mois, selon la première des échéances.
Filtre à huile longue durée
NOTE: Si les recommandations ci-dessus ne sont pas
respectées, l’intervalle recommandé entre les
vidanges et remplacements de filtre est de 250
heures ou 6 mois. En cas d’utilisation de
carburant diesel dont la teneur en soufre est
supérieure à 0,05 % (500 ppm), l’intervalle entre
les vidanges et remplacements du filtre est

–UN–29NOV88
également réduit.

OILSCAN ou OILSCAN PLUS est un procédé


d’échantillonnage John Deere qui permet de contrôler les

RG4881
performances de la machine et de reconnaı̂tre les
problèmes éventuels avant qu’ils ne causent des
Bouchon de vidange du carter d’huile
dommages importants. Les kits OILSCAN et OILSCAN
PLUS sont disponibles auprès du distributeur de moteurs A—Élément de filtre à huile longue durée
ou du concessionnaire-réparateur John Deere. Les
échantillons d’huile doivent être prélevés avant le
changement d’huile. Se référer aux instructions fournies
avec le kit.

Pour changer l’huile moteur et le filtre à huile longue


durée:

1. Faire tourner le moteur environ 5 minutes pour


réchauffer l’huile. Arrêter le moteur.

2. Retirer le bouchon de vidange du carter d’huile


(flèche).

3. Vidanger l’huile du carter-moteur tant qu’elle est


chaude.

NOTE: L’emplacement du bouchon de vidange varie


selon les cas.

PLUS-50 est une marque commerciale de Deere & Company.


OILSCAN est une marque commerciale de Deere & Company.
OILSCAN PLUS est une marque commerciale de Deere & Company. Suite voir page suivante OUOD002,0000168 –28–13MAR02–1/3

40-1 062602
PN=83
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

4. Déposer l’élément (A) du filtre en le faisant tourner à


l’aide d’une clé à filtre appropriée. Jeter l’élément du
filtre à huile.

NOTE: Selon l’application de moteur, le filtre à huile peut


se trouver sur le côté droit ou gauche du moteur,
en position haute ou basse.

IMPORTANT: La filtration des huiles est essentielle

–UN–13MAR02
pour une bonne lubrification. Toujours
changer le filtre régulièrement. Utiliser
un filtre conforme aux spécifications de
performance John Deere.

RG12196
5. Appliquer de l’huile moteur propre sur les joints
intérieur (B) et extérieur (B) et sur les filetages du filtre Filtre à huile longue durée et couronne de montage
neuf.

6. Essuyer les deux surfaces d’étanchéité de la couronne


(D, E) à l’aide d’un chiffon propre. S’assurer que le
joint étanche aux poussières (F) est en place et le

–UN–24OCT01
remplacer s’il est endommagé.

IMPORTANT: Lors de la pose de l’élément de filtre, le


SERRER À LA MAIN uniquement.

RG11617
Utiliser une clé à filtre pour la DÉPOSE
UNIQUEMENT.
Joints du filtre à huile
7. Poser et serrer le filtre à huile à la main jusqu’à ce qu’il
soit bien calé contre le joint étanche aux poussières
(F). NE PAS serrer de 3/4 à 1-1/4 tour supplémentaire
après le contact du joint comme c’est le cas pour les
filtres standard.

–UN–24OCT01
8. Serrer le bouchon de vidange au couple spécifié.

Valeur prescrite
RG11618

Bouchon de vidange de carter


d’huile avec rondelle en cuivre—
Couple de serrage ........................................................... 70 N•m (52 lb-ft) Filtre longue durée et couronne de montage
Bouchon de vidange de carter
d’huile avec joint torique—Couple A—Élément de filtre à huile longue durée
de serrage ....................................................................... 50 N•m (37 lb-ft) B—Joint intérieur
C—Joint extérieur
D—Surface d’étanchéité de la couronne
E—Surface d’étanchéité de la couronne
F—Joint étanche aux poussières

Suite voir page suivante OUOD002,0000168 –28–13MAR02–2/3

40-2 062602
PN=84
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

9. Remplir le carter-moteur avec l’huile moteur John


Deere appropriée par l’ouverture (A) du
cache-culbuteurs. (Voir HUILE POUR MOTEUR
DIESEL à la section "Carburants, lubrifiants et liquide
de refroidissement" pour sélectionner l’huile.)

–UN–13MAR02
Pour déterminer la quantité correcte d’huile pour le
moteur, voir CONTENANCES EN HUILE DU
CARTER-MOTEUR à la section "Caractéristiques" de

RG12197
ce manuel.

IMPORTANT: Immédiatement après avoir fini un Ouverture de remplissage d’huile du cache-culbuteurs


changement d’huile, lancer le moteur au
démarreur pendant 30 secondes sans le A—Ouverture de remplissage d’huile du
laisser démarrer. Cela contribue à la cache-culbuteurs
bonne lubrification des composants du
moteur avant le démarrage.

NOTE: La contenance en huile du carter-moteur peut


varier légèrement. TOUJOURS veiller à ce que le
niveau d’huile du carter-moteur arrive dans la
zone hachurée de la jauge. NE PAS remplir en
excès.

10. Faire démarrer le moteur et confirmer immédiatement


l’absence de fuites.

11. Arrêter le moteur et vérifier le niveau d’huile après 10


minutes. Le niveau d’huile doit se trouver dans la
partie hachurée de la jauge.

OUOD002,0000168 –28–13MAR02–3/3

Nettoyage du tube d’aération du


carter-moteur

Si le moteur est utilisé dans des conditions


poussiéreuses, nettoyer le tube plus souvent.
–UN–06JAN99

1. Enlever et nettoyer le tube d’aération (A) du


carter-moteur.

2. Remettre en place le tube d’aération. S’assurer que le


RG9842

joint torique est bien ajusté dans le cache-culbuteurs


pour l’adaptateur coudé. Serrer le collier de flexible.
Vérification du tube d’aération du carter-moteur

A—Tube d’aération du carter-moteur

RG,RG34710,5574 –28–04JAN02–1/1

40-3 062602
PN=85
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Vérification du circuit d’admission d’air

IMPORTANT: Le circuit d’admission d’air ne doit pas


fuir. Toute fuite, si minime soit-elle,
peut résulter en une panne moteur
causée par la poussière abrasive

–UN–15JAN99
pénétrant dans le circuit d’admission.

1. Vérifier l’absence de fendillements sur tous les flexibles


d’admission (tuyauterie). Remplacer selon le besoin.

RG9869
2. Vérifier les colliers (A) de la tuyauterie qui relie le filtre
à air, le moteur et, le cas échéant, le Vérification des colliers
turbocompresseur. Si nécessaire, les resserrer. Cela
contribue à empêcher la poussière d’entrer dans le
circuit d’admission d’air et de causer des dommages
internes au moteur.

IMPORTANT: REMPLACER TOUJOURS l’élément


primaire du filtre à air quand l’indicateur

–UN–12FEB99
d’obstruction indique une dépression
de 625 mm (25 in.) d’eau, ou si
l’élément est déchiré ou visiblement
sale.

RG9875
3. Vérifier le bon fonctionnement de l’indicateur
Indicateur d’obstruction du filtre à air
d’obstruction (B) du filtre à air. Le remplacer selon le
besoin. A—Colliers
B—Indicateur d’obstruction du filtre à air
IMPORTANT: Sur les modèles sans indicateur
d’obstruction du filtre à air, remplacer
les éléments du filtre à air toutes les
500 heures ou tous les 12 mois, selon
la première des échéances.

4. Remplacer l’élément du filtre à air si l’indicateur


d’obstruction indique une dépression de 625 mm (25
in.) d’eau, ou si l’élément est déchiré ou visiblement
sale. En effectuer l’entretien selon le besoin. (Voir
REMPLACEMENT DU FILTRE À AIR à la section
"Entretien selon le besoin".)
RG,RG34710,5575 –28–04JAN02–1/1

40-4 062602
PN=86
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Remplacement de l’élément du filtre à


carburant—Moteur 4,5 l

ATTENTION: Du liquide s’échappant sous


pression peut avoir suffisamment de force pour
pénétrer sous la peau, causant de graves

–UN–23AUG88
blessures. Relâcher la pression avant de
débrancher des conduites de carburant ou
autres. Avant de rétablir la pression, s’assurer
que tous les raccords sont serrés. Ne pas

X9811
approcher les mains et autres parties du corps
des trous d’épingle et injecteurs par lesquels Liquides sous haute pression
sortent des liquides hautement pressurisés.
Rechercher les fuites à l’aide d’un morceau de
carton ou de papier. Ne pas utiliser la main.

Tout liquide ayant pénétré sous la peau doit


être retiré de façon chirurgicale dans les
quelques heures qui suivent par un médecin

–UN–15JAN99
connaissant ce genre d’intervention, faute de
quoi il y a risque de gangrène. Les médecins
non familiarisés avec ce type de blessure
devront se référer au service médical de Deere

RG7721
& Company à Moline, Illinois, ou une autre
source médicale compétente.
Remplacement du filtre à carburant

1. Fermer le robinet d’arrêt de carburant (certains A—Anneau de retenue


modèles). B—Élément de filtre
C—Bouchon de vidange
D—Bouchon de purge
2. Nettoyer soigneusement le filtre à carburant et la zone
qui l’entoure.

3. Desserrer le bouchon de vidange (C) et vider le


carburant dans un récipient approprié.

NOTE: Soulever l’anneau de retenue tout en le tournant


pour le dégager des pieds de positionnement en
saillie.

4. Saisir fermement l’anneau de retenue (A) et le faire


tourner d’1/4 de tour vers la gauche. Retirer l’anneau
avec l’élément de filtre (B).

5. Vérifier la propreté de la base de montage du filtre.


Nettoyer selon le besoin.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5576 –28–04JAN02–1/2

40-5 062602
PN=87
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

NOTE: Pour que l’installation soit correcte, les pieds de


positionnement en saillie de la cartouche du filtre
à carburant doivent être correctement positionnés
par rapport aux encoches de la base de montage.

6. Installer un élément de filtre neuf sur la base de


montage. S’assurer que l’élément est correctement
positionné et bien assis sur la base. Il faudra peut-être
faire tourner le filtre pour assurer un alignement
correct.

Pour les modèles équipés d’un séparateur d’eau, sortir


l’élément de filtre de la cuvette du séparateur d’eau.
Vider et nettoyer la cuvette. Sécher à l’air comprimé.
Poser la cuvette du séparateur d’eau sur l’élément
neuf. Bien serrer.

7. Aligner les clavettes de l’élément de filtre avec les


encoches de la base du filtre.

8. Poser l’anneau de retenue sur la base de montage, en


veillant à ce que le joint étanche aux poussières soit
bien en place sur la base du filtre. Serrer l’anneau à la
main (environ 1/3 de tour) jusqu’à ce qu’il
“s’enclenche” dans le cran d’arrêt. ÉVITER de trop
serrer l’anneau de retenue.

NOTE: Le joint est correctement installé quand un déclic


se fait entendre et que l’anneau de retenue se
desserre.

Un bouchon est fourni avec l’élément neuf afin de


boucher l’élément usagé.

9. Ouvrir le robinet d’arrêt de carburant et purger le


circuit. (Voir PURGE DU CIRCUIT DE CARBURANT à
la section "Entretien selon le besoin".) Serrer le
bouchon de purge (D).

RG,RG34710,5576 –28–04JAN02–2/2

40-6 062602
PN=88
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Remplacement du filtre à carburant


primaire/séparateur d’eau—Moteur 6,8 l

ATTENTION: Du liquide s’échappant sous


pression peut avoir suffisamment de force pour
pénétrer sous la peau, causant de graves
blessures. Relâcher la pression avant de
débrancher des conduites de carburant ou
autres. Avant de rétablir la pression, s’assurer

–UN–01FEB02
que tous les raccords sont serrés. Ne pas
approcher les mains et autres parties du corps
des trous d’épingle et injecteurs par lesquels
sortent des liquides hautement pressurisés.

RG12070
Rechercher les fuites à l’aide d’un morceau de
carton ou de papier. Ne pas utiliser la main.
Filtre à carburant primaire

Tout liquide ayant pénétré sous la peau doit A—Bouchon de vidange


être retiré de façon chirurgicale dans les B—Vis de purge d’air
quelques heures qui suivent par un médecin C—Anneau de retenue
D—Élément de filtre
connaissant ce genre d’intervention, faute de
quoi il y a risque de gangrène. Les médecins
non familiarisés avec ce type de blessure
devront se référer au service médical de Deere
& Company à Moline, Illinois, ou une autre
source médicale compétente.

1. Fermer le robinet d’arrêt de carburant situé au bas du


réservoir de carburant (non illustré).

2. Nettoyer tout autour du filtre à carburant pour éviter


que les débris ne pénètrent dans le circuit de carburant.

3. Desserrer le bouchon de vidange (A) et la vis de purge


d’air (B). Laisser s’écouler le carburant dans un récipient
approprié.

NOTE: Soulever l’anneau de retenue (C) tout en le


tournant pour le dégager des pieds de
positionnement en saillie.

4. Saisir fermement l’anneau de retenue (C) et le faire


tourner d’1/4 de tour vers la gauche. Retirer l’anneau avec
l’élément de filtre (D).

5. Vérifier la propreté de la base de montage du filtre.


Nettoyer selon le besoin.

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,315 –28–04JAN02–1/2

40-7 062602
PN=89
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

NOTE: Pour que l’installation soit correcte, les pieds de


positionnement en saillie de la cartouche du filtre
à carburant doivent être correctement positionnés
par rapport aux encoches de la base de montage.

6. Installer un élément de filtre neuf sur la base de


montage. S’assurer que l’élément est correctement
positionné et bien assis sur la base. Il faudra peut-être
faire tourner le filtre pour assurer un alignement correct.

Pour les modèles équipés d’une cuvette de séparateur


d’eau, sortir la cuvette de l’élément de filtre. Vider et
nettoyer la cuvette. Sécher à l’air comprimé. Poser la
cuvette sur l’élément de filtre neuf. Bien serrer.

7. Aligner les clavettes de l’élément de filtre avec les


encoches de la base du filtre.

8. Poser l’anneau de retenue sur la base de montage, en


veillant à ce que le joint étanche aux poussières soit bien
en place sur la base du filtre. Serrer l’anneau à la main
(environ 1/3 de tour) jusqu’à ce qu’il “s’enclenche” dans le
cran d’arrêt. ÉVITER de trop serrer l’anneau de retenue.

NOTE: Le joint est correctement installé quand un déclic


se fait entendre et que l’anneau de retenue se
desserre.

Un bouchon est fourni avec l’élément neuf afin de


boucher l’élément usagé.

9. Ouvrir le robinet d’arrêt de carburant. Chaque fois que


le circuit de carburant a été ouvert pour l’entretien
(conduites débranchées ou filtres enlevés), il est
nécessaire de purger l’air du circuit. (Voir PURGE DU
CIRCUIT DE CARBURANT à la section "Entretien selon
le besoin".)

DPSG,OUOD007,315 –28–04JAN02–2/2

40-8 062602
PN=90
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Remplacement de l’élément de filtre à


carburant final (secondaire)—Moteur 6,8 l

ATTENTION: Du liquide s’échappant sous


pression peut avoir suffisamment de force pour
pénétrer sous la peau, causant de graves
blessures. Relâcher la pression avant de
débrancher des conduites de carburant ou
autres. Avant de rétablir la pression, s’assurer

–UN–01FEB02
que tous les raccords sont serrés. Ne pas
approcher les mains et autres parties du corps
des trous d’épingle et injecteurs par lesquels
sortent des liquides hautement pressurisés.

RG12069
Rechercher les fuites à l’aide d’un morceau de
carton ou de papier. Ne pas utiliser la main.
Filtre à carburant final

Tout liquide ayant pénétré sous la peau doit A—Bouchon de vidange


être retiré de façon chirurgicale dans les B—Vis de purge d’air
quelques heures qui suivent par un médecin C—Anneau de retenue
D—Élément de filtre
connaissant ce genre d’intervention, faute de
quoi il y a risque de gangrène. Les médecins
non familiarisés avec ce type de blessure
devront se référer au service médical de Deere
& Company à Moline, Illinois, ou une autre
source médicale compétente.

1. Fermer le robinet d’arrêt de carburant situé au bas du


réservoir de carburant (non illustré).

2. Nettoyer tout autour du filtre à carburant pour éviter


que les débris ne pénètrent dans le circuit de carburant.

3. Desserrer le bouchon de vidange (A) et la vis de purge


d’air (B). Laisser s’écouler le carburant dans un récipient
approprié.

NOTE: Soulever l’anneau de retenue (C) tout en le


tournant pour le dégager des pieds de
positionnement en saillie.

4. Saisir fermement l’anneau de retenue (C) et le faire


tourner d’1/4 de tour vers la gauche. Retirer l’anneau avec
l’élément de filtre (D).

5. Vérifier la propreté de la base de montage du filtre.


Nettoyer selon le besoin.

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,314 –28–04JAN02–1/2

40-9 062602
PN=91
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

NOTE: Pour que l’installation soit correcte, les pieds de


positionnement en saillie des cartouches de filtre
à carburant doivent être correctement positionnés
par rapport aux encoches de la base de montage.

6. Installer un élément de filtre neuf sur la base de


montage. S’assurer que l’élément est correctement
positionné et bien assis sur la base. Il faudra peut-être
faire tourner le filtre pour assurer un alignement correct.

7. Aligner les clavettes de l’élément de filtre avec les


encoches de la base du filtre.

8. Poser l’anneau de retenue sur la base de montage, en


veillant à ce que le joint étanche aux poussières soit bien
en place sur la base du filtre. Serrer l’anneau à la main
(environ 1/3 de tour) jusqu’à ce qu’il “s’enclenche” dans le
cran d’arrêt. ÉVITER de trop serrer l’anneau de retenue.

NOTE: Le joint est correctement installé quand un déclic


se fait entendre et que l’anneau de retenue se
desserre.

Un bouchon est fourni avec l’élément neuf afin de


boucher l’élément usagé.

9. Ouvrir le robinet d’arrêt de carburant. Chaque fois que


le circuit de carburant a été ouvert pour l’entretien
(conduites débranchées ou filtres enlevés), il est
nécessaire de purger l’air du circuit. (Voir PURGE DU
CIRCUIT DE CARBURANT à la section "Entretien selon
le besoin".)

DPSG,OUOD007,314 –28–04JAN02–2/2

Vérification de la tension du ressort du


tendeur de courroie et de l’usure de la
courroie (tendeur automatique)

Les systèmes d’entraı̂nement par courroie équipés de


tendeurs de courroie automatiques (à ressort) ne peuvent
être ni réglés ni réparés. Le tendeur automatique est
conçu pour maintenir la courroie à la tension correcte
durant toute sa vie utile. Si la tension du ressort du
tendeur n’est pas conforme aux spécifications, remplacer
le tendeur.
Suite voir page suivante RG,RG34710,5578 –28–25FEB02–1/3

40-10 062602
PN=92
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Vérification de l’usure de la courroie

Le tendeur de courroie est conçu pour fonctionner dans


les limites de déplacement du bras procurées par les
butées moulées (A et B) quand la longueur et la
géométrie correctes de la courroie sont utilisées.

–UN–18NOV97
Inspecter visuellement les butées moulées (A et B) se
trouvant sur le tendeur de courroie.

RG8098
Si la butée du tendeur du bras pivotant (A) heurte la
butée fixe (B), vérifier les supports de montage
(alternateur, tendeur de courroie, poulie de renvoi, etc.) et Butées moulées
la longueur de la courroie. Remplacer la courroie selon le
A—Butées moulées
besoin (voir REMPLACEMENT DES COURROIES DU B—Butée moulée
VENTILATEUR ET DE L’ALTERNATEUR à la section
"Entretien/Selon le besoin".)

Suite voir page suivante RG,RG34710,5578 –28–25FEB02–2/3

40-11 062602
PN=93
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Vérification de la tension du ressort du tendeur

Une jauge de tension de courroie ne peut pas donner une


mesure précise de la tension de la courroie quand le
tendeur automatique à ressort est utilisé. Mesurer la
tension du ressort du tendeur avec une clé

–UN–14NOV97
dynamométrique comme suit:

1. Détendre la courroie en posant une poignée articulée


et une douille sur le bras de tension. Retirer la courroie

RG7977
des poulies.

2. Relâcher la tension exercée sur le bras de tension et Repères sur le tendeur


retirer la poignée articulée.

3. Tracer un repère (A) sur le bras pivotant du tendeur


comme illustré.

4. Mesurer 21 mm (0.83 in.) à partir de (A) et tracer un

–UN–08JAN02
repère (B) sur la base de montage du tendeur.

5. Positionner la clé dynamométrique (C) de façon à ce


qu’elle soit alignée avec le centre de la poulie et du

RG12054
tendeur. Faire pivoter le bras pivotant à l’aide d’une clé
dynamométrique jusqu’à ce que les repères (A et B)
soient alignés. Alignement des repères

6. Noter le relevé de la clé dynamométrique et le


comparer aux spécifications ci-dessous. Remplacer le
tendeur selon le besoin.

Valeur prescrite
Tension du ressort—Couple de

–UN–28JAN02
serrage................................................................... 18-22 N•m (13-16 lb-ft)

NOTE: Le filetage de la vis du galet du tendeur de


courroie est un filetage À GAUCHE.

RG12065
A—Repère sur le bras pivotant
B—Repère sur la base de montage du tendeur Alignement de la clé dynamométrique avec la poulie et le tendeur
C—Clé dynamométrique
RG,RG34710,5578 –28–25FEB02–3/3

40-12 062602
PN=94
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Vérification du circuit de refroidissement

ATTENTION: De graves brûlures peuvent être


occasionnées par les liquides sortant avec
force explosive d’un circuit de refroidissement
sous pression.

–UN–23AUG88
Arrêter le moteur. Ne retirer le bouchon de
remplissage que lorsqu’il est suffisamment
refroidi pour être touché à main nue. Desserrer

TS281
lentement le bouchon jusqu’à la première butée
pour relâcher la pression avant de l’enlever Liquides sous haute pression
complètement.

IMPORTANT: L’air doit être chassé du circuit de


refroidissement pendant son
remplissage. Desserrer le raccord du
capteur de température placé à l’arrière
de la culasse ou le bouchon du boı̂tier
du thermostat pour permettre à l’air de
s’échapper lors du remplissage du
circuit. Resserrer le raccord ou le
bouchon quand tout l’air est sorti.

1. Confirmer l’absence de fuites sur l’ensemble du circuit


de refroidissement. Bien resserrer tous les colliers.

2. Examiner soigneusement tous les flexibles du circuit


de refroidissement. Remplacer les flexibles durcis,
fragilisés ou fendillés.

RG,RG34710,5580 –28–20MAY96–1/1

40-13 062602
PN=95
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Renouvellement des additifs


complémentaires entre les changements de
liquide de refroidissement

IMPORTANT: Ne pas utiliser d’additifs


complémentaires lorsque le circuit de
refroidissement est vidangé et rempli de
John Deere COOL-GARD.

NOTE: Si le circuit doit être rempli avec un liquide de

–UN–08DEC97
refroidissement ne contenant pas d’additifs
complémentaires, le liquide de refroidissement
doit être préchargé. Déterminer la contenance
totale du circuit et mélanger le liquide avec 3 %

RG6261
de John Deere Coolant Conditioner.

À l’usage, la concentration d’additifs de liquide de Vérification du liquide de refroidissement radiateur


refroidissement diminue graduellement. Il est nécessaire
d’ajouter périodiquement des inhibiteurs, même si le John
Deere COOL-GARD est utilisé. Le circuit de
refroidissement doit être rechargé avec des additifs
complémentaires disponibles sous forme de conditionneur
liquide.

Le maintien de la concentration correcte de conditionneur


(additifs complémentaires) et du point de congélation
correct est essentiel à la protection du circuit de
refroidissement contre la rouille, la corrosion et la piqûre
des chemises et le gel dus à une dilution incorrecte du

–UN–05DEC97
liquide de refroidissement.

Il est recommandé d’utiliser le John Deere LIQUID


COOLANT CONDITIONER (conditionneur de liquide de

RG6262
refroidissement) comme additif complémentaire dans
les moteurs John Deere. Testeur de liquide de refroidissement/batterie JTO7298

NE PAS mélanger des additifs complémentaires de


marques différentes.

Analyser la solution de liquide de refroidissement toutes


les 500 heures ou tous les 12 mois d’utilisation au moyen
soit des bandes d’analyse de liquide de refroidissement
John Deere, soit d’une analyse COOLSCAN ou
COOLSCAN PLUS. Si une analyse COOLSCAN ou
COOLSCAN PLUS n’est pas possible, recharger le
circuit selon les instructions de l’étiquette du John Deere
Liquid Coolant Conditioner.

COOL-GARD est une marque déposée de Deere & Company


COOLSCAN est une marque déposée de Deere & Company.
COOLSCAN PLUS est une marque déposée de Deere & Company. Suite voir page suivante DPSG,OUOD002,1921 –28–23NOV01–1/2

40-14 062602
PN=96
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

IMPORTANT: TOUJOURS maintenir le liquide de


refroidissement au niveau et à la
concentration corrects. NE PAS faire
tourner le moteur sans liquide de
refroidissement, même pendant
quelques minutes.

S’il faut rajouter souvent du liquide de


refroidissement, vérifier la
concentration en glycol avec le testeur
de liquide de refroidissement/batterie
JTO7298 pour s’assurer que le point de
congélation désiré est maintenu. Suivre
les instructions du fabricant jointes à ce
testeur.

Ajouter la concentration d’additif complémentaire


recommandée par le fabricant. NE PAS dépasser la
quantité recommandée.

L’usage d’additifs complémentaires non recommandés


peut causer la dégradation des additifs et la gélification du
liquide de refroidissement.

Si d’autres liquides de refroidissement sont utilisés,


consulter leur fournisseur et suivre les instructions du
fabricant concernant l’usage d’additifs complémentaires.

Avant de verser du liquide dans le circuit de


refroidissement, voir LIQUIDES DE REFROIDISSEMENT
POUR MOTEURS DIESEL ET INFORMATIONS SUR
LES ADDITIFS COMPLÉMENTAIRES pour le mélange
correct des ingrédients du liquide de refroidissement.
DPSG,OUOD002,1921 –28–23NOV01–2/2

40-15 062602
PN=97
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Analyse du liquide de refroidissement pour moteurs diesel

Il est essentiel de maintenir des concentrations Comparer les résultats au tableau des additifs
adéquates de glycol et d’additifs inhibiteurs dans le complémentaires pour déterminer la quantité d’additifs
liquide de refroidissement afin de protéger le moteur et inhibiteurs présents dans le liquide de refroidissement
le circuit de refroidissement contre le gel, la corrosion, et s’il faut ajouter du John Deere COOLANT
l’érosion et la piqûre des chemises. CONDITIONER (conditionneur de liquide de
refroidissement).
Analyser la solution de liquide de refroidissement tous
les 12 mois ou chaque fois que trop de liquide est COOLSCAN ou COOLSCAN PLUS
perdu à la suite de fuites ou d’une surchauffe.
Pour une évaluation plus poussée du liquide de
Bandes d’analyse de liquide de refroidissement refroidissement, effectuer une analyse COOLSCAN ou
COOLSCAN PLUS. Consulter le concessionnaire John
Des bandes d’analyse de liquide de refroidissement Deere pour plus de détails sur le produit COOLSCAN
sont disponibles auprès du concessionnaire John ou COOLSCAN PLUS.
Deere. Ces bandes d’analyse constituent une manière
simple et efficace de vérifier le point de congélation et
les niveaux d’additifs du liquide de refroidissement du
moteur.

OUOD002,0000175 –28–23NOV01–1/1

40-16 062602
PN=98
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Retrait, inspection et nettoyage du faisceau


de l’échangeur thermique du moteur

IMPORTANT: Procéder à la dépose et à l’inspection


initiales du faisceau de l’échangeur
thermique après 250 heures ou trois

–UN–23JAN92
mois de fonctionnement dans le cas
d’un moteur neuf. Par la suite, le
déposer et le nettoyer toutes les 500
heures ou tous les 12 mois.

RG6063
1. Fermer les soupapes de fond et vidanger le circuit
Capuchon d’extrémité de l’échangeur thermique
d’eau de mer.

2. Ouvrir le robinet de vidange du bloc-cylindres et


vidanger environ deux gallons de liquide de
refroidissement dans un récipient propre. Fermer le
robinet de vidange.

Sur les moteurs 4045D uniquement:

–UN–23JAN92
3. Desserrer le collier de flexible (A) et retirer le flexible du
capuchon d’extrémité arrière (B).

RG6064
4. Retirer les deux vis de montage du capuchon
d’extrémité et retirer le capuchon (C) avec le faisceau (D) Retrait du faisceau de l’échangeur thermique
de l’échangeur thermique de l’arrière du moteur.

A—Collier
B—Capuchon d’extrémité
C—Capuchon d’extrémité
D—Faisceau de l’échangeur thermique

DPSG,OUOD007,319 –28–25MAR02–1/1

Sur les moteurs 4045T, 6068T et 6068SFM50


uniquement:

3. Desserrer les colliers de flexible et retirer le flexible (A)


de raccordement à la pompe à eau de mer du capuchon
d’extrémité avant de l’échangeur thermique.
–UN–06JAN99

4. Retirer les deux vis de montage (B) du capuchon


d’extrémité et retirer le capuchon et le faisceau de
l’échangeur thermique de l’avant du moteur.
RG9847

Capuchon d’extrémité de l’échangeur thermique

DPSG,OUOD007,320 –28–18FEB02–1/1

40-17 062602
PN=99
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Sur tous les moteurs:

NOTE: Le faisceau de l’échangeur thermique peut être


sorti du carter lorsqu’on retire l’un des deux
capuchons d’extrémité. Il est fortement
recommandé de retirer les deux capuchons

–UN–23JAN92
d’extrémité lors du nettoyage du faisceau de
l’échangeur thermique.

5. Retirer le capuchon restant du carter du collecteur

RG6066
d’eau/échangeur thermique. Retirer le capuchon du
faisceau de l’échangeur thermique.
Nettoyage de l’échangeur thermique
6. Nettoyer soigneusement toute accumulation dans les
deux capuchons d’extrémité et inspecter les tiges de zinc.
Remplacer les tiges selon le besoin. (Voir INSPECTION
ET REMPLACEMENT DES TIGES EN ZINC à la section
"Toutes les 250 heures".)

7. Utiliser une tige en laiton de 4,76 mm (3.16 in.) de


diamètre pour éliminer toute accumulation dans les tubes
de l’échangeur thermique. Introduire la tige sur toute la
longueur de chaque tube pour expulser les débris.

8. Rincer les tubes de l’échangeur thermique à l’eau


propre, en s’assurant qu’il ne reste aucun débris dans
aucun des tubes. Nettoyer (avec la tige en laiton) et rincer
de nouveau l’échangeur, si nécessaire, pour retirer tout
débris restant dans les tubes.

Si l’on suspecte que le faisceau de l’échangeur thermique


est défectueux, demander à un
concessionnaire-réparateur ou distributeur de moteurs
agréé de faire un essai à la pression pour repérer s’il y a
des fuites. Remplacer le faisceau selon le besoin.

9. Retirer le carter du collecteur d’eau/échangeur


thermique et le nettoyer soigneusement si nécessaire.

DPSG,OUOD007,321 –28–04JAN02–1/1

40-18 062602
PN=100
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Installation du faisceau de l’échangeur


thermique

Vérifier soigneusement l’état des joints toriques


d’étanchéité (A) du capuchon d’extrémité. Ces joints
peuvent être réutilisés s’ils ne sont pas trop usés ou n’ont

–UN–23JAN92
pas été endommagés lors du désassemblage. Les
remplacer selon le besoin.

Lubrifier les joints toriques des capuchons d’extrémité

RG6067
avant et arrière à l’aide d’une graisse universelle propre.
Inspection du capuchon d’extrémité de l’échangeur thermique
Sur les moteurs 4045D:

1. Mettre en place le capuchon d’extrémité avant, poser


les vis et les serrer uniformément jusqu’à ce que le
capuchon d’extrémité (B) soit à environ 6,4 mm (0.25 in.)
du carter (C). Placer le capuchon dans la même position
qu’avant la dépose.

–UN–06JAN99
2. Mettre en place le faisceau de l’échangeur thermique à
partir de l’arrière du moteur. S’assurer que le faisceau est
bien assis dans le capuchon d’extrémité avant pour éviter
de couper le joint torique.

RG9848
3. Mettre en place le capuchon d’extrémité arrière, le Installation de l’échangeur thermique
faisceau de l’échangeur thermique étant correctement
assis dans le capuchon et ce dernier étant correctement A—Joints toriques
placé, dans la même position qu’avant la dépose. B—Capuchon d’extrémité
C—Corps

4. Mettre en place les vis du capuchon arrière et les


serrer uniformément jusqu’à ce que le capuchon touche le
carter. Serrer uniformément les vis du capuchon avant
jusqu’à que celui-ci touche le carter. Serrer les vis des
capuchons avant et arrière à 24 N•m (18 lb-ft).

5. Brancher toute la tuyauterie d’eau et bien serrer les


colliers de flexible. Remplir le circuit de refroidissement
d’une quantité et d’une concentration correctes d’antigel à
base d’éthylène glycol.

6. Ouvrir la soupape de fond, faire démarrer le moteur et


confirmer l’absence de fuites.

Sur les moteurs 4045T, 6068T et 6068SFM50:

1. Mettre en place le capuchon d’extrémité arrière, poser


les vis et les serrer uniformément jusqu’à ce que le
capuchon d’extrémité (B) soit à environ 6,4 mm (0.25 in.)
du carter (C). Placer le capuchon dans la même position
qu’avant la dépose.

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,322 –28–04JAN02–1/2

40-19 062602
PN=101
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

2. Mettre en place le faisceau de l’échangeur thermique à


partir de l’avant du moteur. S’assurer que le faisceau est
bien assis dans le capuchon d’extrémité arrière pour
éviter de couper le joint torique.

3. Mettre en place le capuchon d’extrémité avant, le


faisceau de l’échangeur thermique étant correctement
assis dans le capuchon et ce dernier étant correctement
placé, dans la même position qu’avant la dépose.

4. Mettre en place les vis du capuchon avant et les serrer


jusqu’à ce que le capuchon touche le carter. Serrer
uniformément les vis du capuchon arrière jusqu’à que
celui-ci touche le carter. Serrer les vis des capuchons
avant et arrière à 24 N•m (18 lb-ft).

5. Brancher toute la tuyauterie d’eau et bien serrer les


colliers de flexible. Remplir le circuit de refroidissement
d’une quantité et d’une concentration correctes d’antigel à
base d’éthylène glycol.

6. Ouvrir la soupape de fond, faire démarrer le moteur et


confirmer l’absence de fuites.

DPSG,OUOD007,322 –28–04JAN02–2/2

40-20 062602
PN=102
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Retrait, inspection et nettoyage du faisceau


du refroidisseur intermédiaire du moteur
(6068SFM50)

IMPORTANT: Procéder à la dépose et à l’inspection


initiales du faisceau du refroidisseur

–UN–25FEB02
intermédiaire après 250 heures ou trois
mois de fonctionnement dans le cas
d’un moteur neuf. Par la suite, le
déposer et le nettoyer toutes les 500

RG12190
heures ou tous les 12 mois.

1. Fermer les soupapes de fond et vidanger le circuit Retrait du collier et de l’élément du filtre à air
d’eau de mer.

2. Desserrer le collier (A) et retirer le filtre à air.

3. Desserrer les colliers (B), retirer le boulon de montage


(C) et enlever la conduite d’eau de l’arrière du

–UN–25FEB02
refroidisseur intermédiaire.

4. Retirer les quatre vis (D) ainsi que le capuchon arrière


et le joint torique.

RG12182
5. Retirer les colliers (E) et les flexibles du capuchon
avant. Retrait du capuchon arrière

6. Retirer les quatre vis (F), le capuchon avant et le joint


torique.

7. Retirer le faisceau du refroidisseur intermédiaire à


l’arrière du moteur.

A—Collier
B—Colliers

–UN–25FEB02
C—Boulon de montage
D—Vis
E—Colliers
F—Vis

RG12183

Retrait du capuchon avant

Suite voir page suivante OUOD005,000017C –28–18FEB02–1/2

40-21 062602
PN=103
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

8. Nettoyer soigneusement toute accumulation dans les


deux capuchons d’extrémité.

9. Utiliser une tige en laiton de 4,76 mm (3.16 in.) de


diamètre pour éliminer toute accumulation dans les tubes.
Introduire la tige sur toute la longueur de chaque tube
pour expulser les débris.

–UN–25FEB02
10. Rincer les tubes à l’eau propre, en s’assurant qu’il ne
reste aucun débris dans aucun des tubes. Nettoyer (avec
la tige en laiton) et rincer de nouveau le faisceau du
refroidisseur intermédiaire, si nécessaire, pour retirer tout

RG12181
débris restant dans les tubes.

Si l’on suspecte que le faisceau du refroidisseur Nettoyage du faisceau du refroidisseur intermédiaire


intermédiaire est défectueux, demander à un
concessionnaire-réparateur ou distributeur de moteurs
agréé de faire un essai à la pression pour repérer s’il y a
des fuites. Remplacer le faisceau du refroidisseur
intermédiaire selon le besoin.

OUOD005,000017C –28–18FEB02–2/2

40-22 062602
PN=104
Lubrification et maintenance/500 h/12 mois

Installation du faisceau du refroidisseur


intermédiaire (6068SFM50)

Vérifier soigneusement l’état des joints toriques


d’étanchéité (A) du capuchon d’extrémité. Ces joints
peuvent être réutilisés s’ils ne sont pas trop usés ou n’ont
pas été endommagés lors du désassemblage. Les

–UN–25FEB02
remplacer selon le besoin.

Lubrifier les joints toriques des capuchons d’extrémité


avant et arrière à l’aide d’une graisse universelle propre.

RG12184
1. Installer le faisceau du refroidisseur intermédiaire (B) à
partir de l’arrière du moteur. Joint torique du capuchon d’extrémité

2. Placer le capuchon dans la même position qu’avant la


dépose. Poser le joint torique et le capuchon d’extrémité
arrière, installer les vis et les serrer uniformément à
frottement doux.

3. Poser le joint torique et le capuchon d’extrémité avant


une fois le faisceau du refroidisseur intermédiaire

–UN–25FEB02
correctement assis dans le capuchon et ce dernier
correctement placé, dans la même position qu’avant la
dépose.

RG12185
4. Mettre en place les vis du capuchon avant et les serrer
jusqu’à ce que le capuchon touche le carter. Serrer les vis
des capuchons avant et arrière à 24 N•m (18 lb-ft). Installation du faisceau du refroidisseur intermédiaire

A—Joint torique
5. Brancher toute la tuyauterie d’eau et serrer la vis B—Faisceau du refroidisseur intermédiaire
retenant la conduite d’eau à la culasse à 50 N•m (37
lb-ft). Bien serrer les colliers de flexible. Ouvrir les
soupapes de fond.

OUOD005,000017D –28–18FEB02–1/1

40-23 062602
PN=105
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois
Réglage du régime variable (statisme) des
moteurs de groupe électrogène

NOTE: Ce réglage n’est pas nécessaire sur les moteurs


6068SFM50 à commande électronique.

Pompes d’injection mécaniques Stanadyne seulement

1. Faire chauffer le moteur jusqu’à sa température


normale de fonctionnement.

2. Si nécessaire, débrancher la tringlerie ou le câble des

–UN–29JAN02
gaz.

3. Régler le ralenti (C) et le régime maxi à vide (B) si


nécessaire.

RG12066
4. Faire tourner le moteur au régime maxi à vide, puis
augmenter la charge jusqu’à l’obtention du régime Vis de réglage du statisme
nominal. A—Vis de réglage
B—Réglage du régime maxi à vide
5. Vérifier la puissance. Régler avec la vis (A) le cas C—Réglage du ralenti
échéant.

6. Retirer la charge du moteur.

7. Vérifier et régler à nouveau le régime maxi à vide si la


vis (A) a été tournée.

8. Répéter la procédure jusqu’à ce que la puissance


moteur et le régime maxi à vide soient corrects.

9. Remettre la tringlerie des gaz en place si déposée


précédemment.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5583 –28–25MAR02–1/3

45-1 062602
PN=106
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

Pompes d’injection en ligne DENSO seulement

1. Vérifier si les valeurs à vide (fréquence) correspondent


aux spécifications. Si le réglage du régulateur est de 5
à 7 %, aucun réglage n’est nécessaire.

2. Si le réglage du régulateur est supérieur à 7 % ou


inférieur à 5 %, arrêter le moteur et retirer les écrous
borgnes des vis de réglage avant d’effectuer les
réglages.

3. Enlever du haut du boı̂tier de régulateur le bouchon


d’accès (B, retiré sur l’illustration) de la vis de réglage
du statisme.

4. Dévisser la vis (de réglage) du ralenti (D) et la vis


butée. Tirer la manette des gaz (F, vers l’arrière du
boı̂tier de régulateur) avec la main jusqu’à ce que la

–UN–03NOV97
vis de réglage du statisme (C) se trouvant dans le
boı̂tier puisse être réglée à travers le trou du bouchon
d’accès.

RG5752
5. Serrer la vis du statisme (vers la droite) en comptant le
nombre de tours nécessaires jusqu’à ce que la vis soit
au fond. Puis rétablir le réglage initial de la vis. Pompe d’injection en ligne DENSO

A—Vis (d’arrêt) du régime maxi à vide


NOTE: Un déclic net se fait entendre à chaque 1/4 de B—Emplacement du bouchon d’accès à la vis de
tour de la vis de réglage du statisme. Un déclic réglage du statisme
vers la droite augmente le régime à vide d’environ C—Vis de réglage du statisme
10 tr/mn, un déclic vers la gauche le réduit de 10 D—Vis (de réglage) du ralenti
tr/mn. E—Butée de ressort de ralenti
F—Manette des gaz
G—Levier d’arrêt mécanique
6. Ne pas serrer la vis du statisme (vers la droite) de plus
d’1/2 tour (deux déclics) à la fois pour réduire le
statisme du régulateur. Ne pas la desserrer (vers la
gauche) de plus de deux déclics à la fois pour
augmenter le statisme (ou réduire la sensibilité) du
régulateur.

7. Remettre le bouchon d’accès en place en haut du


boı̂tier du régulateur. Faire démarrer le moteur, le
mettre sous pleine charge (100 %) et régler de
nouveau la vis de réglage du régime maxi à vide
jusqu’à ce que ce dernier atteigne 1500 tr/mn à la
puissance spécifiée.

8. Serrer la vis (butée) de ressort du ralenti jusqu’à ce


que le régime moteur monte de 5 à 10 tr/mn.

9. Répéter les étapes 4 à 7 jusqu’à ce que le réglage du


régulateur soit de 5 à 7 %.

10. Remettre tous les écrous borgnes en place sur les vis
de réglage et serrer fermement les écrous de
blocage.
Suite voir page suivante RG,RG34710,5583 –28–25MAR02–2/3

45-2 062602
PN=107
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

Pompes d’injection Delphi (Lucas) seulement

Voir le centre de réparation Delphi (Lucas) agréé pour


savoir comment régler le statisme. Cet entretien nécessite
un réglage interne de la pompe.
RG,RG34710,5583 –28–25MAR02–3/3

Vérification de l’amortisseur de vilebrequin


(moteur 6 cylindres uniquement)

1. Retirer les courroies (enlevées sur l’illustration).

2. Saisir l’amortisseur de vibrations à deux mains et

–UN–15JAN99
essayer de le tourner dans les deux sens. S’il ne
résiste pas à la rotation, l’amortisseur est défectueux et
doit être remplacé.

RG8018
IMPORTANT: L’amortisseur de vibrations ne se
répare pas et doit être remplacé toutes
les 4500 heures ou tous les 60 mois, Prise de l’amortisseur de vibrations
selon la première des éventualités.

3. Vérifier l’ovalisation radiale de l’amortisseur de


vibrations en plaçant un comparateur à cadran (A) de
façon à ce que son palpeur touche le diamètre
extérieur de l’amortisseur.

–UN–23NOV97
4. Le moteur étant à la température de fonctionnement,
faire tourner le vilebrequin à l’aide de l’outil de rotation
de volant-moteur JDE83 ou JDE81-1.

RG7508
5. Noter le relevé du comparateur à cadran. Si
l’ovalisation dépasse les spécifications ci-dessous, Vérification de l’ovalisation
remplacer l’amortisseur de vibrations.

Valeur prescrite
Amortisseur de vibrations—
Ovalisation radiale maximale ..................................... 1,50 mm (0.060 in.)

RG,RG34710,5585 –28–12NOV01–1/1

45-3 062602
PN=108
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

Essai à la pression du circuit de refroidissement

–UN–20JAN93

–UN–06JAN99
RG6557

RG9850
1. Laisser refroidir le moteur, puis retirer le bouchon
ATTENTION: De graves brûlures peuvent
de remplissage de liquide de refroidissement avec
être occasionnées par les liquides sortant
précaution.
avec force explosive d’un circuit de
refroidissement sous pression.
2. Remplir le réservoir avec du liquide de
refroidissement jusqu’au niveau normal de
Arrêter le moteur. Ne retirer le bouchon de
fonctionnement.
remplissage que lorsqu’il est suffisamment
refroidi pour être touché à main nue.
IMPORTANT: NE PAS appliquer une pression
Desserrer lentement le bouchon jusqu’à la
excessive au circuit de
première butée pour relâcher la pression
refroidissement, car cela risque
avant de l’enlever complètement.
d’endommager le réservoir de
liquide de refroidissement et les
Essai du bouchon de remplissage de liquide de
flexibles.
refroidissement
3. Connecter le manomètre et l’adaptateur à la
1. Retirer le bouchon de remplissage de liquide de
goulotte de remplissage. Soumettre le circuit à une
refroidissement et le fixer à un testeur approprié,
pression de 70 kPa (0,7 bar) (10 psi).
comme illustré.
4. La pression étant appliquée, confirmer l’absence de
2. Soumettre le bouchon à une pression de 70 kPa
fuites à tous les branchements des flexibles du
(0,7 bar) (10 psi). Si le bouchon est acceptable, le
circuit de refroidissement, au réservoir de liquide de
manomètre doit maintenir la pression pendant 10
refroidissement et à l’ensemble du moteur.
secondes dans la gamme normale.
Si une fuite est détectée, la réparer selon le besoin
Si le manomètre ne maintient pas la pression,
et refaire l’essai sous pression du circuit.
remplacer le bouchon.
Si aucune fuite n’est détectée mais que le
3. Retirer le bouchon du manomètre, le tourner de
manomètre indique une chute de pression, il est
180°, et refaire l’essai. Ceci permet de vérifier que
possible que le liquide de refroidissement fuie à
la première mesure est exacte.
l’intérieur du circuit ou au joint entre le bloc et la
culasse. Faire corriger ce problème immédiatement
Essai du circuit de refroidissement
par le concessionnaire-réparateur ou le distributeur.
NOTE: Le moteur doit être réchauffé pour l’essai
complet du circuit de refroidissement.

RG,RG34710,5586 –28–20MAY96–1/1

45-4 062602
PN=109
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

Inspection et réparation de la pompe à eau


de mer (sauf 6068SFM50)

• Inspection du corps de pompe pour s’assurer de


l’absence de fuites au niveau du joint

–UN–05JAN99
1. Vérifier que le trou de suintement (A) du corps de la
pompe à eau de mer ne comporte pas de traces d’eau ou
d’huile, ce qui indiquerait une fuite au niveau du joint.

RG9852
Si une fuite d’eau est constatée, commander un kit de
réparation de rotor RE49490 et remplacer le rotor et le
joint d’arbre/corps avant. Inspection de la pompe à eau de mer

A—Trou de suintement
S’il s’agit d’une fuite d’huile, commander un kit de
réparation RE49491 et remplacer tous les composants
internes à l’exception de l’arbre. L’installation de ce kit
nécessite l’utilisation d’une presse à mandriner et de
chassoirs. Demander à un réparateur expérimenté
d’installer ce kit.

DPSG,OUOD007,323 –28–04JAN02–1/1

45-5 062602
PN=110
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

• Dépose et inspection du rotor

1. Fermer la soupape de fond et vidanger le circuit d’eau


de mer si cela n’a pas déjà été fait.

2. Retirer les six vis de la plaque-couvercle avec rondelles

–UN–05JAN99
et déposer la plaque (A) avec le joint torique. Enlever le
capuchon d’extrémité du rotor de l’extrémité de l’alésage
du rotor.

RG9853
NOTE: Normalement, le rotor peut être déposé en
agrippant les ailettes de chaque côté du rotor à
l’aide de deux pinces. Une pulvérisation de Dépose de la plaque-couvercle
lubrifiant pénétrant peut aider à débloquer un
rotor. Une autre possibilité consiste à faire tourner
l’arbre de pompe à la main.

3. Avec précaution, enlever le rotor avec le plateau-came.


Veiller à ne pas endommager le rotor s’il est réutilisable.
Retirer la clavette de la rainure de clavette de l’arbre.

–UN–23MAR92
Le rotor doit être installé dans le même sens qu’avant la
dépose. Marquer le rotor pour pouvoir le remettre dans le
sens correct de rotation en cas de réutilisation.

RG6243
4. Vérifier que le rotor ne montre aucun signe de
Inspection du rotor de la pompe à eau de mer
dommages tels que déchirures, fendillements de
contrainte, usure par frottement excessive des extrémités A—Plaque-couvercle
d’ailette ou gros morceaux de matériau manquants. S’il B—Vis de came
est nécessaire de remplacer le rotor, commander un kit
de réparation de rotor.

IMPORTANT: S’il manque de gros morceaux de


matériau au rotor, bien nettoyer et
rincer l’échangeur thermique, le
refroidisseur d’huile d’engrenages
marins et tout autre circuit refroidi par
eau brute.

5. Retirer la vis de came (B) qui maintient le plateau-came


à l’alésage du carter du rotor.

6. Bien nettoyer l’alésage du carter du rotor et le


plateau-came (si ce dernier est réutilisé).

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,324 –28–19JAN99–1/2

45-6 062602
PN=111
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

• Pose du rotor

1. Appliquer du composé de blocage et d’étanchéité pour


filetages LOCTITE 242 (n° réf. Deere TY9370) sur le
côté incurvé du plateau-came près du trou fileté et
installer le plateau-came dans l’alésage du carter du rotor.

–UN–05JAN99
S’assurer que les trous du plateau-came et du carter sont
alignés. Appliquer du composé LOCTITE 242 sur la vis
de came (B), la mettre en place et serrer.

RG9853
Le plateau-came doit être inspecté pour s’assurer
qu’aucun des doigts de came ne dépasse, ce qui pourrait
endommager le rotor. Vérifier également que la vis de Installation de la plaque-couvercle
came ne dépasse pas sous le plateau-came. Remplacer
A—Plaque-couvercle
le plateau-came et la vis de came ou meuler la vis à B—Vis de came
niveau selon le besoin.

2. Lubrifier les lames du rotor à l’aide d’un lubrifiant qui


n’est pas à base de pétrole tel que silicone ou eau
savonneuse. Mettre en place le rotor en effectuant un
mouvement de torsion et s’assurer que les lames du rotor
sont courbées dans le même sens qu’au moment de la
dépose.

Si l’on réutilise le rotor existant, s’assurer qu’il est installé


dans le même sens qu’avant la dépose.

3. Faire tourner le rotor pour aligner la rainure de clavette


et insérer la clavette. Mettre en place le capuchon
d’extrémité du rotor dans l’extrémité de l’alésage du rotor.

4. En utilisant un joint torique neuf, poser la


plaque-couvercle (A) sur le carter du rotor. Poser six vis
avec rondelles. Serrer les vis uniformément.

5. Rebrancher toute la tuyauterie d’eau si elle est


débranchée.

6. Fermer la soupape de fond, faire démarrer le moteur et


confirmer l’absence de fuites.

LOCTITE est une marque déposée de Loctite Corp. DPSG,OUOD007,324 –28–19JAN99–2/2

45-7 062602
PN=112
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

Inspection et réparation de la pompe à eau


de mer (6068SFM50)

NOTE: Sur les moteurs 6068SFM50, retirer la pompe à


eau de mer du moteur pour l’inspection et la
réparation.

–UN–25FEB02
Si le moteur est équipé d’un filtre à huile à
distance, les étapes 2 et 16 sont inutiles.

RG12186
1. Fermer les soupapes de fond et vidanger le circuit
d’eau de mer.
Dépose du logement du filtre à huile (si nécessaire)
2. Enlever les deux vis (A), le logement du filtre à huile et
les tubes d’huile (B).

3. Retirer les vis de montage du flasque et les tubes


d’arrivée (C) et de sortie (D) d’eau de mer.

4. Retirer les vis de montage (E) et déposer la pompe à


eau de mer.

–UN–25FEB02
5. Éliminer le matériau d’étanchéité restant sur les deux
surfaces de contact.

RG12187
A—Vis
B—Tubes d’huile Dépose de la pompe à eau de mer
C—Tube d’arrivée d’eau de mer
D—Tube de sortie d’eau de mer
E—Vis de montage

Suite voir page suivante DPSG,OUOD005,3475 –28–04FEB02–1/3

45-8 062602
PN=113
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

6. Retirer la plaque-couvercle (A) de la pompe à eau de


mer.

NOTE: Normalement, le rotor peut être déposé en


agrippant les ailettes de chaque côté du rotor à
l’aide de deux pinces. Une pulvérisation de

–UN–25FEB02
lubrifiant pénétrant peut aider à débloquer un
rotor.

7. Retirer le rotor (B) et la clavette d’arbre (C) du corps

RG12188
de pompe.

8. Enlever le joint torique (D). Dépose du rotor

9. Rechercher les signes de piqûre importante ou d’usure


sur le plateau-came (E). Remplacer selon le besoin.

10. Vérifier que le rotor ne montre aucun signe de


fendillements, de déchirures ou d’usure par frottement
excessive aux extrémités des ailettes. En présence
d’un de ces problèmes, le remplacer.

–UN–25FEB02
IMPORTANT: S’il manque de gros morceaux de
matériau au rotor, bien nettoyer et
rincer l’échangeur thermique, le

RG12189
refroidisseur intermédiaire, le
refroidisseur d’huile d’engrenages
Dépose et inspection des composants
marins et tout autre circuit refroidi par
eau brute.

11. Poser la clavette d’arbre (C) sur l’arbre.

12. Lubrifier les lames du rotor neuf à l’aide d’un lubrifiant


qui n’est pas à base de pétrole tel que silicone ou
eau savonneuse. Mettre en place le rotor en

–UN–23MAR92
effectuant un mouvement de torsion et s’assurer que
les lames du rotor sont courbées dans le même sens
qu’au moment de la dépose pour éviter tout
dommage au démarrage. Faire tourner le rotor sur

RG6243
l’arbre pour aligner les rainures de clavette et insérer
le rotor dans l’arbre. Inspection du rotor de la pompe à eau de mer

13. En utilisant un joint torique neuf (D), poser la A—Plaque-couvercle


plaque-couvercle et bien serrer les vis avec rondelles. B—Rotor
C—Clavette d’arbre
D—Joint torique
14. Installer la pompe à eau de mer et serrer les vis à 73 E—Plateau-came
N•m (54 lb-ft).

15. Raccorder les tubes d’arrivée et de sortie d’eau de


mer. Bien serrer les vis de montage uniformément.

16. Remplacer les joints toriques sur les tubes d’huile et


mettre le logement du filtre à huile et les tubes d’huile
en place. Serrer les vis de montage à 35 N•m (26
lb-ft).
Suite voir page suivante DPSG,OUOD005,3475 –28–04FEB02–2/3

45-9 062602
PN=114
Lubrification et maintenance/1000 h/24 mois

17. Ouvrir les soupapes de fond, faire démarrer le moteur


et vérifier le fonctionnement de la pompe.

DPSG,OUOD005,3475 –28–04FEB02–3/3

45-10 062602
PN=115
Lubrification et maintenance/2000 heures
Vérification et réglage du jeu des soupapes
moteur

ATTENTION: Pour empêcher le démarrage


accidentel du moteur lors du réglage des
soupapes, toujours débrancher la borne
NÉGATIVE (–) de la batterie.

IMPORTANT: Le jeu des soupapes du moteur DOIT


ÊTRE vérifié et réglé moteur À FROID.

NOTE: Si désiré, demander au


concessionnaire-réparateur ou au distributeur de
moteurs agréé de régler le jeu des soupapes du
moteur.

1. Retirer le cache-culbuteurs et le tube d’aération du


carter-moteur.

IMPORTANT: Inspecter visuellement les surfaces de


contact des têtes de soupapes et des
plaquettes d’usure de culbuteur.
S’assurer de l’absence d’usure
excessive, de cassures ou de
fendillements sur les pièces. Remplacer
les pièces visiblement endommagées.

Les culbuteurs faisant preuve d’un jeu


des soupapes excessif doivent être
inspectés de plus près pour identifier
les pièces endommagées.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5589 –28–04JAN02–1/5

50-1 062602
PN=116
Lubrification et maintenance/2000 heures

2. Enlever les bouchons en plastique ou la


plaque-couvercle obturant les trous de calage (A) du
carter de volant-moteur.

3. À l’aide de l’outil de rotation de volant-moteur JDG820


ou JDE83 et de l’axe de calage JDE81-4 ou JDG1571,

–UN–05JAN99
faire tourner le moteur dans le sens de la marche (vers
la droite, vu de l’avant) jusqu’à ce que le cylindre
numéro 1 (avant) se trouve au point mort haut (PMH)
de sa course de compression. Insérer l’axe de calage

RG9854
JDE81-4 ou JDG1571 dans le volant-moteur.

Si les culbuteurs du cylindre n° 1 sont lâches, c’est Trous de calage du carter de volant-moteur
que le moteur se trouve au PMH de la course de
A—Trous de calage
compression n° 1.

Si les culbuteurs du cylindre n° 1 ne sont pas lâches,


faire tourner le moteur d’un tour complet (360°)
jusqu’au PMH de la course de compression n° 1.

4. Le moteur étant bloqué par l’axe au “PMH” de la


course de compression du piston n° 1, vérifier et régler
(selon le besoin) le jeu des soupapes aux
spécifications suivantes, comme l’indiquent les
procédures des pages suivantes concernant les
moteurs 4 ou 6 cylindres.

Valeur prescrite
Vérification du jeu des soupapes
d’admission (entre culbuteur et
tête de soupape) (moteur froid)—
Jeu ............................................................ 0,31-0,38 mm (0.012-0.015 in.)
Vérification du jeu des soupapes
d’échappement (entre culbuteur
et tête de soupape) (moteur
froid)—Jeu ................................................ 0,41-0,48 mm (0.016-0.019 in.)

Suite voir page suivante RG,RG34710,5589 –28–04JAN02–2/5

50-2 062602
PN=117
Lubrification et maintenance/2000 heures

5. Si un réglage des soupapes est nécessaire, desserrer


l’écrou de blocage (A) sur la vis de réglage du culbuteur.
Tourner la vis de réglage jusqu’à ce que la jauge
d’épaisseur glisse avec une légère résistance. Tenir la vis
de réglage avec un tournevis pour l’empêcher de tourner
et serrer l’écrou de blocage à 27 N•m (20 lb-ft). Revérifier

–UN–06AUG96
le jeu après avoir serré l’écrou de blocage. Selon le
besoin, régler de nouveau le jeu.

6. Remettre en place le cache-culbuteurs et le tube

RG7409
d’aération du carter-moteur.

Valeur prescrite Réglage des soupapes


Réglage du jeu des soupapes
d’admission (entre culbuteur et A—Écrou de blocage
tête de soupape) (moteur froid)—
Jeu .............................................................................. 0,36 mm (0.014 in.)
Réglage du jeu des soupapes
d’échappement (entre culbuteur
et tête de soupape) (moteur
froid)—Jeu .................................................................. 0,46 mm (0.018 in.)
RG,RG34710,5589 –28–04JAN02–3/5

Moteur 4 cylindres

NOTE: L’ordre d’allumage est 1-3-4-2.

Bloquer le piston n° 1 au PMH de sa course de


compression (B).

–UN–31OCT97
Régler le jeu des soupapes d’échappement n° 1 et 3 et
des soupapes d’admission n° 1 et 2.

RG4776
Tourner le volant-moteur de 360°. Bloquer le piston n° 4
au PMH de sa course de compression (C).
Réglage des soupapes d’un moteur 4 cylindres
Régler le jeu des soupapes d’échappement n° 2 et 4 et
des soupapes d’admission n° 3 et 4.

A—Avant du moteur
B—Piston n° 1 au PMH de sa course de compression
C—Piston n° 4 au PMH de sa course de compression
E—Soupape d’échappement
I—Soupape d’admission

Suite voir page suivante RG,RG34710,5589 –28–04JAN02–4/5

50-3 062602
PN=118
Lubrification et maintenance/2000 heures

Moteur 6 cylindres

NOTE: L’ordre d’allumage est 1-5-3-6-2-4.

Bloquer le piston n° 1 au PMH de sa course de


compression (B).

–UN–31OCT97
Régler le jeu des soupapes d’échappement n° 1, 3 et 5 et
des soupapes d’admission n° 1, 2 et 4.

RG4777
Tourner le volant-moteur de 360°. Bloquer le piston n° 6
au PMH de sa course de compression (C).
Réglage des soupapes d’un moteur 6 cylindres

Régler le jeu des soupapes d’échappement n° 2, 4, 6 et


des soupapes d’admission n° 3, 5 et 6.

A—Avant du moteur
B—Piston n° 1 au PMH de sa course de compression
C—Piston n° 6 au PMH de sa course de compression
E—Soupape d’échappement
I—Soupape d’admission

RG,RG34710,5589 –28–04JAN02–5/5

50-4 062602
PN=119
Lubrification et maintenance/2000 heures

Rinçage du circuit de refroidissement

ATTENTION: De graves brûlures peuvent être


occasionnées par les liquides sortant avec
force explosive d’un circuit de refroidissement
sous pression.

–UN–23AUG88
Arrêter le moteur. Ne retirer le bouchon de
remplissage que lorsqu’il est suffisamment
refroidi pour être touché à main nue. Desserrer

TS281
lentement le bouchon jusqu’à la première butée
pour relâcher la pression avant de l’enlever Liquides sous haute pression
complètement.

NOTE: Si l’on utilise du John Deere COOL-GARD,


l’intervalle entre les vidanges est de 3000 heures
ou 36 mois. Cet intervalle peut être porté à 5000
heures ou 60 mois de fonctionnement, dans la
mesure où le liquide de refroidissement subit
un test annuel ET que l’on renouvelle les
additifs, si nécessaire, en ajoutant un additif
complémentaire.

Si l’on n’utilise pas du COOL-GARD, l’intervalle


entre les rinçages est de 2000 heures ou 24 mois
de fonctionnement.

Vidanger le liquide de refroidissement usagé, rincer


l’ensemble du circuit, faire l’essai des thermostats et
remplir le circuit avec le liquide de refroidissement
préconisé propre.

1. Effectuer un essai à la pression du circuit de


refroidissement complet et du bouchon de pression si
cela n’a pas déjà été fait. (Voir ESSAI À LA
PRESSION DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT, à
la section "Lubrification et maintenance/500 h/12
mois".)

2. Ouvrir lentement le bouchon de remplissage du circuit


de refroidissement du moteur ou le bouchon du
radiateur pour relâcher la pression et permettre au
liquide de refroidissement de s’écouler plus vite.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5587 –28–15FEB02–1/3

50-5 062602
PN=120
Lubrification et maintenance/2000 heures

3. Ouvrir le robinet de vidange (A) du bloc-moteur, du


côté gauche du moteur. Vidanger tout le liquide de
refroidissement du bloc-moteur.

4. Ouvrir le robinet de vidange du radiateur. Laisser


s’écouler tout le liquide de refroidissement du

–UN–19JUN00
radiateur.

5. Si cela n’a pas déjà été fait, enlever les thermostats.


Poser le couvercle (sans les thermostats) en utilisant

RG8019A
l’ancien joint et serrer les vis à 47 N•m (35 lb-ft).

6. Refermer tous les robinets de vidange après Robinet de vidange du bloc-moteur


l’écoulement complet du liquide de refroidissement.
A—Robinet de vidange du bloc-moteur

ATTENTION: Ne pas laisser tourner le moteur


pendant plus de 10 minutes. Cela risquerait de
faire surchauffer le moteur et de causer des
brûlures lorsque l’eau du radiateur s’écoule.

7. Remplir le circuit de refroidissement d’eau propre.


Faire tourner le moteur pendant environ 10 minutes
pour décoller la rouille ou les dépôts éventuels.

8. Arrêter le moteur, débrancher le flexible inférieur du


radiateur et enlever le bouchon du radiateur. Vidanger
immédiatement l’eau du circuit avant la sédimentation
de la rouille et des impuretés.

9. Une fois toute l’eau écoulée, fermer les robinets de


vidange. Remettre le bouchon du radiateur en place,
ainsi que le flexible et le collier. Remplir le circuit de
refroidissement d’eau propre et d’agent de nettoyage
de circuit de refroidissement à usage intensif tel que
Fleetguard RESTORE et RESTORE PLUS. Il est
possible que ces produits soient disponibles auprès du
concessionnaire John Deere. Suivre les instructions du
fabricant inscrites sur l’étiquette.

10. Après avoir nettoyé le circuit de refroidissement,


vidanger l’agent de nettoyage et remplir le circuit
d’eau pour le rincer. Faire tourner le moteur pendant
environ 10 minutes, enlever le bouchon du radiateur
puis débrancher le flexible inférieur du radiateur pour
vidanger l’eau de rinçage.

11. Refermer tous les robinets de vidange du moteur et


du radiateur. Remettre en place le flexible du
radiateur et bien serrer les colliers. Installer les
thermostats avec un joint neuf.

Fleetguard est une marque commerciale de Cummins Engine Company,


Inc.
RESTORE est une marque commerciale de Fleetguard.
RESTORE PLUS est une marque commerciale de Fleetguard. Suite voir page suivante RG,RG34710,5587 –28–15FEB02–2/3

50-6 062602
PN=121
Lubrification et maintenance/2000 heures

IMPORTANT: L’air doit être chassé du circuit de


refroidissement pendant son
remplissage. Desserrer le raccord du
capteur de température placé à l’arrière
de la culasse ou le bouchon du boı̂tier
du thermostat pour permettre à l’air de
s’échapper lors du remplissage du
circuit. Resserrer le raccord ou le
bouchon après avoir rempli le circuit de
refroidissement.

12. Ajouter du liquide de refroidissement au radiateur


jusqu’à ce qu’il touche le bas de la goulotte de
remplissage. (Voir AJOUT DE LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT à la section "Entretien selon le
besoin".) Remettre le bouchon du radiateur.

13. Faire tourner le moteur jusqu’à ce qu’il atteigne sa


température de fonctionnement. Cela mélange
uniformément la solution et la fait circuler dans le
circuit tout entier. La gamme de températures
normales du liquide de refroidissement moteur est de
82 à 94 °C (180 à 202 °F).

14. Après avoir fait tourner le moteur, vérifier le niveau de


liquide de refroidissement et tout le circuit en vue de
fuites.

RG,RG34710,5587 –28–15FEB02–3/3

50-7 062602
PN=122
Entretien selon le besoin
Informations supplémentaires sur l’entretien

Cette publication n’est pas un livret d’entretien détaillé.


Pour plus de détails sur l’entretien, commander un manuel
technique composant.

–UN–15DEC88
RG4624
RG,RG34710,5591 –28–20MAY96–1/1

Modification du circuit de carburant interdite

IMPORTANT: L’acheteur perdra le bénéfice de la


garantie s’il modifie la pompe
d’injection (flèche), la synchronisation
de cette pompe ou les injecteurs d’une

–UN–05JAN99
façon non préconisée par le fabricant.

Par ailleurs, toute modification du


circuit de carburant affectant

RG9855
l’équipement de contrôle des émissions
des moteurs peut être sanctionnée,
conformément aux réglementations de Pompe d’injection
l’EPA et autres lois locales relatives aux
émissions.

Ne pas tenter d’entretenir la pompe


d’injection ou les injecteurs soi-même.
Une formation et des outils spéciaux
sont requis. (Consulter le
concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.)

RG,RG34710,5592 –28–11JAN02–1/1

55-1 062602
PN=123
Entretien selon le besoin

Ajout de liquide de refroidissement

ATTENTION: De graves brûlures peuvent être


occasionnées par les liquides sortant avec
force explosive d’un circuit de refroidissement
sous pression.

–UN–23AUG88
Arrêter le moteur. Ne retirer le bouchon de
remplissage que lorsqu’il est suffisamment
refroidi pour être touché à main nue. Desserrer

TS281
lentement le bouchon jusqu’à la première butée
pour relâcher la pression avant de l’enlever Liquides sous haute pression
complètement.

IMPORTANT: Ne jamais verser de liquide froid dans


un moteur chaud car cela risque de
fêler le bloc-cylindres ou la culasse. NE
PAS faire tourner le moteur sans liquide
de refroidissement, même pendant
quelques minutes.

Du composé d’étanchéité pour circuit


de refroidissement John Deere TY15161
peut être utilisé dans le circuit de
refroidissement pour arrêter les fuites.
N’utiliser AUCUN autre additif antifuites
dans le circuit de refroidissement.

L’air doit être chassé du circuit de


refroidissement pendant le remplissage.

1. Desserrer le raccord du capteur de température placé


à l’arrière de la culasse ou le bouchon latéral du boı̂tier
du thermostat pour permettre à l’air de s’échapper lors
du remplissage du circuit.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5593 –28–04JAN02–1/2

55-2 062602
PN=124
Entretien selon le besoin

IMPORTANT: Pour ajouter du liquide de


refroidissement au circuit, utiliser la
solution appropriée. (Voir
SPÉCIFICATIONS DU LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT MOTEUR à la
section "Carburants, lubrifiants et
liquide de refroidissement" pour
mélanger les ingrédients du liquide de
refroidissement avant de les ajouter au
circuit de refroidissement.)

Ne pas trop remplir le circuit de


refroidissement. Un circuit sous
pression a besoin d’espace pour que le
liquide de refroidissement puisse se
dilater à chaud sans déborder en haut
du réservoir.

2. Remplir jusqu’à ce que le niveau de liquide de


refroidissement atteigne le bas de la goulotte de
remplissage du réservoir.

3. Resserrer les bouchons et les raccords quand le circuit


a été purgé de tout son air.

RG,RG34710,5593 –28–04JAN02–2/2

Remplacement de l’élément de filtre à air sec


(installations à élément fermé)

IMPORTANT: TOUJOURS REMPLACER l’élément


primaire du filtre à air quand l’indicateur
d’obstruction (A) indique une
–UN–12FEB99

dépression de 625 mm (25 in.) d’eau ou


si l’élément est déchiré ou visiblement
sale.
RG9874

1. Desserrer le collier de serrage (B) retenant le filtre à air


au coude d’admission. Retirer le filtre à air.
Indicateur d’obstruction du filtre à air
IMPORTANT: Serrer fermement tous les raccords des
tuyaux d’admission d’air afin
d’empêcher l’infiltration de saletés et de
poussière abrasives dans le circuit, ce
qui pourrait endommager le moteur.

2. Mettre en place un filtre à air neuf et serrer fermement


–UN–25FEB99

le serre-joint.

A—Indicateur d’obstruction du filtre à air


RG9912

B—Collier de serrage

Desserrage du collier de serrage


RG,RG34710,5594 –28–04JAN02–1/1

55-3 062602
PN=125
Entretien selon le besoin

Entretien de l’élément de filtre à air sec


(installations à élément ouvert)

IMPORTANT: Procéder toujours à l’entretien de


l’élément primaire du filtre à air quand
l’indicateur d’obstruction (A) indique

–UN–18NOV99
une dépression de 625 mm (25 in.)
d’eau ou si l’élément est déchiré ou
visiblement sale.

RG9927
NOTE: Cette procédure concerne les kits de filtres à air
John Deere. Se reporter aux instructions du
fabricant pour l’entretien des filtres à air non Indicateur d’obstruction du filtre à air
fournis par John Deere.

1. Desserrer le collier (B) et retirer l’élément de filtre.

IMPORTANT: Remplacer l’élément de filtre après 10


nettoyages. (Voir la procédure
suivante.)

–UN–26FEB02
2. Taper DOUCEMENT l’extrémité du filtre sur une
surface dure pour déloger les saletés.

RG12191
3. Brosser DOUCEMENT le côté sale du filtre avec une
brosse douce.
Dépose de l’élément de filtre

A—Indicateur d’obstruction du filtre à air


B—Collier

Suite voir page suivante DPSG,OUOD002,1407 –28–04JAN02–1/3

55-4 062602
PN=126
Entretien selon le besoin

IMPORTANT: Utiliser le kit RE504585 pour l’entretien


de l’élément de filtre. NE PAS nettoyer
l’élément à l’aide d’essence, de
solvants, de nettoyants pour pièces, de
détergents puissants ou de solutions de
nettoyage caustiques. NE PAS nettoyer
l’élément à la vapeur ou se servir de
laveuse haute pression. Ces méthodes
endommagent le support de filtrage
et/ou la base en caoutchouc ou le
capuchon d’extrémité.

4. Pulvériser le nettoyant de filtre à air (B) (compris dans


le kit RE504585) généreusement sur l’ensemble de

–UN–17NOV99
l’élément. Laisser le nettoyant imbiber le support de
filtrage pendant 10 minutes.

B—Filtre à air

RG9943
Pulvérisation de nettoyant sur le filtre

Suite voir page suivante DPSG,OUOD002,1407 –28–04JAN02–2/3

55-5 062602
PN=127
Entretien selon le besoin

5. Rincer le filtre avec de l’eau à basse pression, en


agissant dans le sens contraire du débit d’air (du côté
propre au côté sale).

IMPORTANT: Laisser l’élément sécher à température


ambiante. L’air comprimé endommage
le support de filtrage. La chaleur fait
rétrécir le support de filtrage et peut
endommager la base en caoutchouc ou
le capuchon d’extrémité.

6. Secouer l’élément pour éliminer l’excédent d’eau et le


laisser sécher à température ambiante.

–UN–17NOV99
IMPORTANT: Ne jamais mettre un filtre en service
sans l’avoir huilé. Pour que le filtre
fonctionne correctement, il faut utiliser
l’huile du kit RE504585.

RG9944
Ne pas se servir d’huile pour
transmission automatique, d’huile Rinçage du filtre
moteur, de carburant diesel ou de tout
type de lubrifiant léger à pulvériser. Ces
produits endommageraient le filtre ou
diminueraient ses performances.

NOTE: Un colorant rouge a été ajouté à l’huile pour


indiquer les zones d’application.

DPSG,OUOD002,1407 –28–04JAN02–3/3

55-6 062602
PN=128
Entretien selon le besoin

7. Pulvériser l’huile sur un groupe de plis du filtre à air à


l’aide du flacon pressable (C) contenu dans le kit, en
travaillant à une distance d’environ 25 cm (10 in.) jusqu’à
ce que les plis prennent une teinte rouge. Pulvériser de
nouveau tous les endroits qui demeurent blancs 10
minutes après la première application.

8. Mettre le filtre en place et serrer le collier.

C—Flacon pressable

–UN–17NOV99
RG9945
Application d’huile sur le filtre

DPSG,OUOD002,1408 –28–04JAN02–1/1

IMPORTANT: Lors d’opérations sur le filtre à air,


TOUJOURS appuyer à fond sur le
bouton de réinitialisation (certains
modèles) de l’indicateur d’obstruction
du filtre à air pour être sûr d’obtenir des
relevés précis.
–UN–18NOV99

9. Le cas échéant, enfoncer complètement le bouton de


réinitialisation (A) de l’indicateur d’obstruction du filtre à air
et le relâcher pour réinitialiser l’indicateur.
RG9927

A—Bouton de réarmement
Bouton de réinitialisation de l’indicateur d’obstruction du filtre à
air

DPSG,OUOD002,1409 –28–04JAN02–1/1

55-7 062602
PN=129
Entretien selon le besoin

Remplacement de l’élément de filtre à air


(installations à élément ouvert)

IMPORTANT: Remplacer l’élément après 10


nettoyages.

1. Desserrer le collier (A) et retirer l’élément de filtre.

–UN–25FEB02
2. Mettre l’élément de filtre neuf en place et serrer le
collier.

RG12190
A—Collier
Dépose de l’élément de filtre

DPSG,OUOD002,1410 –28–04JAN02–1/1

IMPORTANT: Lors d’opérations sur le filtre à air,


TOUJOURS appuyer à fond sur le
bouton de réinitialisation (certains
modèles) de l’indicateur d’obstruction
du filtre à air pour être sûr d’obtenir des
relevés précis.

–UN–18NOV99
3. Le cas échéant, enfoncer complètement le bouton de
réinitialisation (A) de l’indicateur d’obstruction du filtre à air
et le relâcher pour réinitialiser l’indicateur. RG9927

A—Bouton de réinitialisation
Bouton de réinitialisation de l’indicateur d’obstruction du filtre à
air

DPSG,OUOD002,1411 –28–04JAN02–1/1

55-8 062602
PN=130
Entretien selon le besoin

Remplacement de la courroie de l’alternateur


(avec tendeur automatique)

Se reporter à VÉRIFICATION DE LA TENSION DU


RESSORT DU TENDEUR DE COURROIE ET DE
L’USURE DE LA COURROIE à la section "Lubrification et
maintenance/500 h/12 mois" pour obtenir des informations
supplémentaires sur le tendeur de courroie.

–UN–05JAN99
ATTENTION: La protection de courroie doit
toujours être en place lorsque que le moteur est
en marche.

RG9856
1. Retirer les vis (A) et déposer soigneusement la
protection de courroie du moteur. Dépose de la protection de courroie

2. Détendre la courroie au moyen d’une poignée articulée


et d’une douille sur le bras de tension et enlever la
courroie polytrapézoı̈dale des poulies.

3. S’assurer de l’absence de fendillements, effilochures


ou parties étirées sur les courroies. Remplacer selon le
besoin.

4. Installer une courroie neuve en s’assurant qu’elle est


correctement assise dans les gorges de toutes les

–UN–26FEB02
poulies. Se reporter au schéma d’acheminement de la
courroie à droite.

5. Tendre la courroie avec le tendeur. Retirer la douille.

RG12077
6. Faire démarrer le moteur et vérifier l’alignement des
courroies. Acheminement de la courroie

A—Vis
ALT—Alternateur
CSP—Poulie de vilebrequin
I—Poulie de renvoi
T—Tendeur
CP—Pompe de liquide de refroidissement

RG,RG34710,5599 –28–13FEB02–1/1

55-9 062602
PN=131
Entretien selon le besoin

Remplacement de la courroie de l’alternateur


(avec tendeur manuel)

S’assurer de l’absence de fendillements, effilochures ou


parties étirées sur la courroie. Si la courroie est usée ou
endommagée, la remplacer comme suit.

NOTE: Il n’est pas nécessaire de retirer la protection (A)


pour remplacer la courroie.

–UN–12FEB99
1. Desserrer les deux vis de montage (B) du tendeur de
courroie.

RG9872
2. Faire pivoter le bras du tendeur (C) en l’écartant de la
courroie afin de desserrer celle-ci.
Dépose de la protection de courroie
3. Enlever la courroie polytrapézoı̈dale des poulies et la
jeter.

4. Installer une courroie neuve en s’assurant qu’elle est


correctement assise dans les gorges de toutes les
poulies.

–UN–12FEB99
5. Faire pivoter le bras du tendeur pour supprimer tout
mou dans la courroie.

NOTE: Le réglage de la courroie s’effectue à l’aide

RG9873
d’unités marquées par des encoches (D) situées
au-dessus de la fente de la vis de réglage du Réglage de la tension à l’aide du bras pivotant
tendeur.
A—Protection de courroie
6. En utilisant ces encoches pour compter les unités, B—Vis de montage
C—Bras du tendeur
déplacer le bras du tendeur pour étirer la courroie d’une
D—Unités marquées par des encoches
unité et demie (courroie neuve) ou d’une unité (courroie
usagée) pour une tension appropriée.

7. Serrer les vis de montage (B) du tendeur à 70 N•m (52


lb-ft).

DPSG,OUOD013,511 –28–04JAN02–1/1

55-10 062602
PN=132
Entretien selon le besoin

Inspection de l’arbre de transmission (PDF)


(certains modèles)

ATTENTION: Veiller à ne pas se faire happer par


un arbre de transmission en rotation pour éviter
des blessures graves, voire mortelles. Le

–UN–23AUG88
dispositif de protection de l’arbre
d’entraı̂nement de la PDF, entre le carter
d’embrayage et l’équipement entraı̂né par le
moteur, doit rester en place en permanence

TS198
durant le fonctionnement du moteur. Porter des
vêtements ajustés. Arrêter le moteur et attendre Attention au happement
l’immobilisation de la prise de force avant
d’effectuer des réglages.

Les performances de l’unité de prise de force (PDF) sont


fonction de la qualité de l’entretien qu’elle subit. La
lubrifier régulièrement et s’assurer que l’embrayage reste
correctement réglé. (Consulter la documentation sur
l’entretien fournie par le fabricant.)

Si la prise de force ne fonctionne pas correctement après


le réglage et la lubrification, s’adresser au
concessionnaire-réparateur agréé.

RG,RG34710,5600 –28–04JAN02–1/1

55-11 062602
PN=133
Entretien selon le besoin

Purge du circuit de carburant

ATTENTION: Du liquide s’échappant sous


pression peut avoir suffisamment de force pour
pénétrer sous la peau, causant de graves
blessures. Relâcher la pression avant de

–UN–23AUG88
débrancher des conduites de carburant ou
autres. Avant de rétablir la pression, s’assurer
que tous les raccords sont serrés. Ne pas
approcher les mains et autres parties du corps

X9811
des trous d’épingle et injecteurs par lesquels
sortent des liquides hautement pressurisés. Liquides sous haute pression
Rechercher les fuites à l’aide d’un morceau de
carton ou de papier. Ne pas utiliser la main.

TOUT liquide ayant pénétré sous la peau doit


être retiré de façon chirurgicale dans les
quelques heures qui suivent par un médecin
connaissant ce genre d’intervention, faute de
quoi il y a risque de gangrène. Les médecins
non familiarisés avec ce type de blessure
devront se référer au service médical de Deere
& Company à Moline, Illinois, ou une autre
source médicale compétente.

Chaque fois que le circuit de carburant a été ouvert pour


l’entretien (conduites débranchées ou filtres enlevés), il
est nécessaire de purger l’air du circuit.

RG,RG34710,5602 –28–04JAN02–1/1

55-12 062602
PN=134
Entretien selon le besoin

Purge du circuit de carburant—Moteur 4,5 l

1. Sur la base du filtre à carburant, desserrer la vis de


purge d’air (A) de deux tours complets à la main.

2. Actionner la manette d’amorçage (B) de la pompe

–UN–13NOV97
d’alimentation jusqu’à ce que le carburant s’écoule sans
bulles d’air.

3. Serrer fermement le bouchon de purge et continuer à

RG7947
actionner l’amorceur à main jusqu’à ce que l’action de
pompage s’interrompe. Laisser l’amorceur à main en
position haute, écarté du bloc-cylindres. Vis de purge d’air du filtre à carburant

4. Faire démarrer le moteur et confirmer l’absence de


fuites.

Si le moteur ne démarre pas, il peut être nécessaire de


purger l’air du circuit de carburant à la pompe d’injection
ou aux injecteurs, comme expliqué ci-après.

–UN–15JAN99
A—Vis de purge d’air
B—Manette d’amorçage

RG8013A
Manette d’amorçage de la pompe d’alimentation en
carburant

DPSG,OUOD007,326 –28–04JAN02–1/1

55-13 062602
PN=135
Entretien selon le besoin

Purge du circuit de carburant—Moteur 6,8 l


(sauf moteurs 6068SFM50)

1. Vidanger l’eau et les agents contaminants de la cuvette


de décantation (B) du séparateur d’eau du filtre à
carburant primaire (A).

–UN–06JAN99
2. Desserrer la conduite de sortie (C) du filtre à carburant
secondaire (final).

RG9858
3. Actionner l’amorceur à main (D) du filtre primaire
jusqu’à ce qu’un jet de carburant sans bulles sorte du
raccord. Purge du circuit de carburant

4. Tout en continuant à pomper l’amorceur à main, serrer


le raccord de la conduite de sortie à 25 N•m (18 lb-ft).
ÉVITER de trop serrer.

5. Faire démarrer le moteur et le laisser tourner au régime


maxi à vide pendant 3 à 5 minutes.

–UN–06JAN99
A—Filtre à carburant primaire
B—Cuvette
C—Conduite de sortie

RG9845
D—Amorceur à main

Amorceur à main de pompe


DPSG,OUOD007,327 –28–04JAN02–1/1

Purge du circuit de carburant au niveau de la


pompe d’injection (sauf moteurs 6068SFM50)

1. Desserrer légèrement le raccord (A) de la conduite de


retour de carburant de la pompe d’injection.

–UN–03NOV97
2. Actionner l’amorceur de la pompe d’alimentation en
carburant jusqu’à ce que le carburant sorte, sans bulles
d’air, du raccord de la conduite de retour de carburant.

RG6264
3. Serrer le raccord de la conduite de retour à 16 N•m (12
lb-ft).
Purge du carburant au niveau de la pompe d’injection
4. Sur les moteurs 4,5 l, laisser l’amorceur à main en A—Connecteur de conduite de retour de
position haute, écarté du bloc-cylindres. carburant

DPSG,OUOD007,328 –28–04JAN02–1/1

55-14 062602
PN=136
Entretien selon le besoin

Purge du circuit de carburant au niveau des


injecteurs (sauf moteurs 6068SFM50)

1. Placer le levier de commande de régime en position


mi-accélération. Sur les moteurs équipés d’un solénoı̈de
d’arrêt de carburant électronique, mettre le solénoı̈de sous

–UN–06JAN99
tension.

IMPORTANT: Toujours utiliser une clé d’appoint pour


desserrer ou serrer les conduites de

RG9860
carburant au niveau des injecteurs et/ou
de la pompe d’injection, pour éviter des
dommages. Desserrage de la conduite de carburant sous pression

2. À l’aide de deux clés plates, desserrer le raccord de la


conduite de carburant au niveau de l’injecteur.

3. Lancer le moteur à l’aide du démarreur (sans le faire


démarrer) jusqu’à ce que le carburant s’écoule sans
bulles d’air du raccord desserré. Resserrer le raccord à 27
N•m (20 lb-ft).

4. Répéter cette procédure sur les autres injecteurs (si


nécessaire) jusqu’à ce que le circuit de carburant soit
complètement purgé de son air.

Si le moteur ne démarre toujours pas, s’adresser au


concessionnaire-réparateur ou distributeur de moteurs
agréé.

DPSG,OUOD007,329 –28–19JAN99–1/1

55-15 062602
PN=137
Entretien selon le besoin

Purge du circuit de carburant—Moteurs 6,8 l


(moteurs 6068SFM50)

ATTENTION: Du liquide s’échappant sous


pression peut avoir suffisamment de force pour
pénétrer sous la peau, causant de graves

–UN–23AUG88
blessures. Relâcher la pression avant de
débrancher des conduites de carburant ou
autres. Avant de rétablir la pression, s’assurer
que tous les raccords sont serrés. Ne pas

X9811
approcher les mains et autres parties du corps
des trous d’épingle et injecteurs par lesquels Liquides sous haute pression
sortent des liquides hautement pressurisés.
Rechercher les fuites à l’aide d’un morceau de
carton ou de papier. Ne pas utiliser la main.

TOUT liquide ayant pénétré sous la peau doit


être retiré de façon chirurgicale dans les
quelques heures qui suivent par un médecin
connaissant ce genre d’intervention, faute de
quoi il y a risque de gangrène. Les médecins
non familiarisés avec ce type de blessure
devront se référer au service médical de Deere
& Company à Moline, Illinois, ou une autre
source médicale compétente.

Chaque fois que le circuit de carburant a été ouvert pour


l’entretien (conduites débranchées ou filtres enlevés), il
est nécessaire de purger l’air du circuit.

Ce circuit de carburant ne peut être purgé qu’au moyen


de la pompe de transfert électronique ou au niveau des
injecteurs. NE PAS EFFECTUER LA PURGE à un endroit
quelconque de la pompe d’injection Bosch VP44.

Suite voir page suivante OUOD002,000016A –28–04JAN02–1/3

55-16 062602
PN=138
Entretien selon le besoin

Purge au moyen de la pompe de transfert


électronique

La purge s’effectue automatiquement par un petit orifice


(A) situé à l’intérieur de la base du filtre à carburant final
et relié à la soupape de trop-plein de la pompe d’injection.

–UN–26FEB02
Ce système permet à l’air de s’échapper continuellement
à travers la conduite de retour de carburant (B) lorsque le
contact est MIS.

RG12192
1. Contact MIS.

2. Attendre 40 secondes pour que la pompe de transfert Purge du circuit de carburant


électronique s’amorce.
A—Orifice de purge dans la base du filtre à
carburant final
3. Si une autre purge est requise, purger le circuit en B—Conduite de retour de carburant
desserrant les raccords de la conduite de carburant au
niveau des injecteurs. Voir la procédure suivante, PURGE
DU CIRCUIT DE CARBURANT AU NIVEAU DES
INJECTEURS.

OUOD002,000016A –28–04JAN02–2/3

Purge du circuit de carburant au niveau des injecteurs

IMPORTANT: Toujours utiliser une clé d’appoint pour


desserrer ou serrer les conduites de
carburant au niveau des injecteurs et/ou
de la pompe d’injection, pour éviter des

–UN–08JAN97
dommages.

1. À l’aide de deux clés plates, desserrer les deux


raccords de la conduite de carburant au niveau des RG7725
injecteurs.

2. Lancer le moteur à l’aide du démarreur pendant 15 Purge au niveau des injecteurs


secondes (sans le faire démarrer) jusqu’à ce que le
carburant s’écoule sans bulles d’air du raccord
desserré. Resserrer le raccord conformément aux
spécifications.

Valeur prescrite
Conduite d’arrivée d’injecteur—
Couple de serrage ........................................................... 27 N•m (20 lb-ft)

3. Répéter cette procédure sur les autres injecteurs (si


nécessaire) jusqu’à ce que le circuit de carburant soit
complètement purgé de son air.

OUOD002,000016A –28–04JAN02–3/3

55-17 062602
PN=139
Entretien selon le besoin

Dépose et pose de la pompe à eau de mer à


entraı̂nement auxiliaire (sauf 6068SFM50)

• Dépose de la pompe à eau de mer:

1. Fermer la soupape de fond et vidanger le circuit d’eau

–UN–06JAN99
de mer si cela n’a pas déjà été fait.

2. Enlever le tube d’arrivée d’eau (déjà enlevé sur


l’illustration) et le tube de sortie (A) de la pompe à eau de

RG9861
mer.

3. Retirer les deux vis (B) qui fixent la pompe à eau de Dépose de la pompe à eau de mer
mer au boı̂tier d’engrenage. Dégager la pompe du boı̂tier
jusqu’à ce que l’arbre cannelé (C) sorte du diamètre
intérieur cannelé (D) du pignon d’entraı̂nement.

4. Éliminer le matériau d’étanchéité restant sur les deux


surfaces de contact.

–UN–06JAN99
• Pose de la pompe à eau de mer:

1. Positionner un joint neuf sur le flasque de montage de


la pompe à eau. Mettre en place l’arbre de pompe

RG9864
cannelé dans le D.I. cannelé du pignon d’entraı̂nement.
Pose de la pompe à eau de mer
2. Aligner les trous de montage du flasque de pompe à
eau et du joint avec les trous filetés du boı̂tier A—Tube de sortie
d’engrenages. Poser les vis et rondelles et serrer les vis à B—Vis de montage
C—Arbre cannelé
47 N•m (35 lb-ft).
D—D.I. cannelé du pignon d’entraı̂nement

3. Brancher la tuyauterie d’eau et serrer les colliers.

4. Ouvrir la soupape de fond, faire démarrer le moteur et


confirmer l’absence de fuites.

DPSG,OUOD007,330 –28–19JAN99–1/1

55-18 062602
PN=140
Entretien selon le besoin

Dépose et pose de la pompe à eau de mer


(6068SFM50)

NOTE: Si le moteur est équipé d’un filtre à huile à


distance, les étapes 2 et 10 sont inutiles.

1. Fermer la soupape de fond et vidanger le circuit d’eau

–UN–25FEB02
de mer.

2. Enlever les deux vis (A), le logement du filtre à huile et

RG12186
les tubes (B).

3. Retirer les quatre vis de montage du flasque et les Dépose du logement du filtre à huile (si nécessaire)
tubes d’arrivée (C) et de sortie (D) d’eau de mer.

4. Retirer les deux vis (E) et déposer la pompe à eau de


mer.

5. Éliminer le matériau d’étanchéité restant sur les deux


surfaces de contact.

–UN–25FEB02
6. Positionner un joint neuf sur le flasque de montage de
la pompe à eau de mer. Mettre en place l’arbre de
pompe cannelé dans le D.I. cannelé du pignon

RG12187
d’entraı̂nement.

7. Aligner les trous de montage du flasque de montage Dépose de la pompe à eau de mer
de la pompe à eau et du joint avec les trous filetés du
boı̂tier d’engrenages d’entraı̂nement. Poser les vis et A—Vis
rondelles et serrer les vis à 73 N•m (54 lb-ft). B—Tubes d’huile
C—Entrée d’eau de mer
D—Sortie d’eau de mer
8. Vérifier l’état des joints toriques situés dans les tubes E—Vis
d’arrivée et de sortie de la pompe à eau de mer pour
déterminer s’ils peuvent être réutilisés. Remplacer les
joints toriques selon le besoin.

9. Connecter les tubes d’arrivée et de sortie d’eau de mer


puis installer et bien serrer les vis uniformément.
Serrer les colliers de flexible.

10. Remplacer les joints toriques sur les tubes d’huile et


mettre les tubes d’huile et le logement du filtre à huile
en place. Serrer les vis de montage à 35 N•m (26
lb-ft).

11. Ouvrir la soupape de fond, faire démarrer le moteur


et confirmer l’absence de fuites.
DPSG,OUOD005,3476 –28–20MAR00–1/1

55-19 062602
PN=141
Dépannage
Généralités sur le dépannage

Le dépannage du moteur peut être difficile. Des • Revérifier avant de commencer le désassemblage.
schémas de câblage du moteur sont présentés dans • Déterminer la cause et effectuer une réparation
cette section pour faciliter l’isolement des problèmes soignée.
électriques sur les unités munies d’un faisceau de fils • Après les réparations, faire tourner le moteur dans
et d’un tableau de bord (instruments) John Deere. des conditions normales pour vérifier que le
problème a été corrigé.
Plus loin dans cette section se trouve une liste des
problèmes éventuels de moteur que l’on peut Sur le moteur 6068SFM50 à commande
rencontrer, accompagnés des causes possibles et électronique, le diagnostic est facilité par l’unité de
corrections. Les schémas illustrés et les données de commande électronique qui affiche les codes
dépannage sont de nature générale, la conception d’anomalie sur le tableau de bord. Ces codes sont
finale de l’ensemble des circuits du moteur variant en indiqués plus loin dans cette section.
fonction des applications. En cas de doute, consulter
le distributeur de moteurs ou le Si l’unité de commande électronique détecte un
concessionnaire-réparateur. problème au niveau du système de gestion
électronique, elle stocke dans sa mémoire un code de
Un programme fiable de dépannage des problèmes de diagnostic d’anomalie identifiant la source du
moteur doit comprendre la procédure de diagnostic de problème.
base suivante:
Il existe deux types de codes de diagnostic
• Bien connaı̂tre le moteur et tous les circuits d’anomalie:
connexes.
• Étudier soigneusement le problème. • Actifs
• Établir un rapport entre le symptôme et ce que l’on • Inactifs (en mémoire)
sait du moteur et de ses circuits.
• Diagnostiquer le problème en commençant par les
choses les plus faciles.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5605 –28–04JAN02–1/2

60-1 062602
PN=142
Dépannage

Les codes de diagnostic d’anomalie actifs ou en mémoire


indiquent une défaillance en cours. On parle alors de
panne “physique”. Pour y accéder, consulter la jauge de
diagnostic (A) du tableau de bord.

Les codes d’anomalie inactifs signalent une défaillance


qui s’est produite mais n’a plus lieu. Ces codes résident

–UN–18NOV99
“en mémoire” et peuvent indiquer un problème
“intermittent”. Il peut s’agir d’une mauvaise connexion ou
d’un court-circuit occasionnel avec la masse.

RG9818J
En cas de défaillance de capteur ou de fils signalée par
un code de diagnostic d’anomalie actif, l’unité de
commande utilise une valeur de “retour à l’atelier” dans Jauge de diagnostic (moteurs 6068SFM50)
ses calculs pour ne pas arrêter le moteur.
A—Jauge de diagnostic

Les codes de diagnostic d’anomalie sont énumérés plus


loin dans cette section, avec une description de chacun
d’entre eux. S’adresser au concessionnaire-réparateur du
moteur pour remédier aux codes de diagnostic d’anomalie
affichés sur le tableau de bord.

RG,RG34710,5605 –28–04JAN02–2/2

60-2 062602
PN=143
Dépannage

Faisceau de fils du moteur à propulsion (sauf 6068SFM50)

–UN–14APR93
RG6728

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,331 –28–19JAN99–1/2

60-3 062602
PN=144
Dépannage

A—Connecteur moulé 10 voies G—Cal. 14 noir (relais de M—Cal. 14 noir (transmetteur S—Cal. 14 gris (capteur
B—Cal. 6 rouge (alternateur) circuit de démarrage) d’huile) compte-tours)
C—Cal. 6 noir (alternateur) H—Cal. 12 rouge (relais de N—Cal. 14 rouge (démarreur) T—Cal. 14 noir (capteur
D—Cal. 14 jaune et rouge circuit de démarrage) O—Cal. 6 rouge (démarreur) compte-tours)
(alternateur) J—Cal. 14 rouge P—Cal. 12 rouge (démarreur) U—Cal. 14 beige (transmetteur
E—Cal. 14 rose/noir et noir (porte-fusible) Q—Cal. 14 noir/jaune de temp. du liquide de
(filtre à K—Cal. 6 et cal. 12 noir (solénoı̈de d’arrêt de refroid.)
carburant/séparateur d’eau) (masse) carburant) V—Cal. 14 noir (transmetteur
F—Cal. 14 jaune/rouge (relais L—Cal. 14 bleu clair R—Cal. 14 noir (solénoı̈de de temp. du liquide de
de circuit de démarrage) (transmetteur d’huile) d’arrêt de carburant) refroid.)

DPSG,OUOD007,331 –28–19JAN99–2/2

60-4 062602
PN=145
Dépannage

Schéma de câblage—Faisceau de fils du moteur à propulsion (sauf 6068SFM50)

–UN–06JAN99
RG9862
A—Alternateur E—Démarreur J—Capteur de pression d’huile P—Gris
B—Fusible 20 A avec F—Solénoı̈de d’arrêt de moteur Q—Rouge
porte-fusible carburant K—Capteur de réserve R—Noir/jaune
C—Relais du circuit de G—Batterie L—Connecteur moulé 10 voies S—Noir
démarrage H—Capteur du compte-tours M—Blanc T—Jaune/rouge
D—Filtre à I—Capteur de température du N—Bleu clair U—Violet
carburant/séparateur d’eau liquide de refroidissement O—Beige

DPSG,OUOD007,332 –28–19JAN99–1/1

60-5 062602
PN=146
Dépannage

Schéma de câblage—Tableau de bord du moteur à propulsion (sauf 6068SFM50)

–UN–03FEB92
RG6121
A—Thermomètre du liquide de F—Voltmètre K—Contacteur d’allumage N—Témoin de température
refroidissement G—Carte de circuits imprimés L—Témoin "eau dans le élevée du liquide de
B—Avertisseur sonore de l’avertisseur carburant" refroidissement
C—Compte-tours H—Connecteur moulé 10 voies M—Témoin de faible tension O—Témoin de basse pression
D—Manomètre d’huile I—Interrupteur d’arrêt de batterie d’huile
E—Compteur horaire J—Interrupteur de démarrage

DPSG,OUOD007,333 –28–19JAN99–1/1

60-6 062602
PN=147
Dépannage

NOTE: Les précautions suivantes s’appliquent


uniquement au moteur 6068SFM50 à commande
électronique.

OUOD005,000017E –28–25MAR02–1/1

Précautions de soudage sur les moteurs


équipés d’une unité de commande
électronique de moteur

IMPORTANT: TOUJOURS débrancher les connecteurs


de l’unité de commande électronique et
la connexion à la masse du système de
gestion de l’injection avant de procéder
à un soudage sur le moteur ou la
machine. Les courants de forte intensité
ou les décharges d’électricité statique
des composants électroniques risquent
de causer des dommages
irrémédiables.

1. Débrancher de la masse (châssis de la machine) le


système de gestion de l’injection.

2. Débrancher les connecteurs de l’unité de commande


du moteur.

3. Connecter la contre-électrode près du point de soudure


et s’assurer que l’unité de commande du moteur et les
autres composants électroniques ne se trouvent pas sur
le trajet de mise à la terre.

OUOD002,000016B –28–08OCT01–1/1

60-7 062602
PN=148
Dépannage

Schéma de câblage pour tableau de bord principal John Deere (timonerie) (6068SFM50)
RG9812 –UN–05NOV99
432 Instrument Panel Pwr
020 Can Shield
904 Can H
905 Can L
012 IGN +12V OR +24V
412 ACC
422 Starter Relay Solenoid
UT UT
002 Battery
012

A
X10 A B C

012

422

002

5A
B Back Light Options
A X7

+12V OR +24V
Connect Dust Cap

904
905
020
85 87 87A Start Button in Absence of Fly 24V Back Light Option
Key Switch
A Momentary Bridge Panel
K1 OFF
24V Regulator
Wiring Supplied With

OFF

422
012
ON
86 30 F1 ALL ON

GND
A OFF

24V

12V
47 022 B A
002

002

002

462

ohm B Tachometer Display HR/Diag Meter


JD Alternator

A B Audible Alarm Annunciator Volt Meter Oil Pressure Coolant Temp


C 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 8-Way Metri-Pack

432
+12V 30A C
A B C
A F E B C C B E F A A F E B C A F E B C A F E B C A F E B C A H E D C G B F
12V Back Light Options

929
925

925
929
442
050
411

411
050
442
Out Coil
N1

929
925
442

929
925
442

929
925
442

929
925
442

929
925
442

020
050
411

050
411

050
411

050
411

050
411

904
905
Output

TVP A B A B
KST Twisted
Ign

(12v or 24v)

+12V OR +24V
S

Shielded
Bat

+12V or +24V

+12V or +24V
+12V or +24V
+12V or +24V

+12V or +24V

+12V or +24V
Back Lighting

Back Lighting
A

Back Lighting
Back Lighting

Back Lighting

Back Lighting

Back Lighting
2 Coil Starter Pair A B C
A B A B
409

Relay

442
G1 M1 12v or 24v

DATA +

Data +

Data +
Data +
DATA -

Data -

Data -
Data +

Data +

Data +

Data -
Data -
A B C

Data -

Data -
S

SPG

SPG
B

SPG
SPG

SPG

SPG

SPG
Alt Start
12v Motor 929
929 929 929 929
050

422
012
427

022

432
12v A B

442

032
050
925 925 925 925 925
050

442 442 442 442 442 442


050 050 050 050 050
Jumper Used in 411 411 411 411 411 411
Absense of Fly
Bridge
A B
Dimmer Option

020
905
904
A B A B
Starter Kickback

SAE J1939/11 3-Way


C B A Deutsch Connector
Back Light
Dimmer
050 SPG

C B A Back Light
SAE J1939/11 3-Way No Dimmer High
050

050

022

432

422
012

Deutsch Terminal
(CW)
Single
X9 Point
Low
SE4 Ground SE4 SE3 SE3 SE3 050 SPG 050 SPG SE3 SE3
050
SE1-Engine Start Components SE2-Wheel House Panel

RG,RG34710,20101 –28–26FEB02–1/1

60-8 062602
PN=149
Dépannage

Schéma de câblage pour tableau de bord de passerelle haute John Deere en option
(6068SFM50)
RG9813 –UN–05NOV99
432 Instrument Panel Pwr
020 CAN Shield
904 CAN H
905 CAN L
012 Ign +12v or +24v
412 ACC
422 Starter Relay Solenoid
002 Battery

5A
B Back Light Options

+12v or +24v
24v Back Light Option
Stop Button Start Button
Momentary 24v
Regulator
Enable Off
Disable On

GND
Off

24V

12V
Enable A A
B B Annunciator Oil Pressure Coolant Temp
Optional Gauge Volt Meter Tachometer Display

452
6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack 6-Way Metri-Pack
C 6-Way Metri-Pack
C
A B C
A F E B C C B E F A A F E B C A F E B C A F E B C A F E B C
12v Back Light Option
929
925
452
050
411

411
050
452
925
929

929
925
452
050
411

929
925
452
050
411

929
925
452
050
411

929
925
452
050
411
Back Lighting
Back Lighting
A B C

Back Lighting

Back Lighting
Back Lighting

+12v or +24v
Back Lighting

+12v or +24v

+12v or +24v

+12v or +24v
+12v or +24v
+12v or +24v

452
A B C

Data +

Data -
Data -

Data+
Data -
Data+

Data -
Data -

Data+
Data+
Data -
Data+

SPG
SPG

SPG

SPG
SPG
SPG

929 929 929 929


422
012

432

452

032
050
925 925 925 925
452 452 452 452
050 050 050 050
411 411 411 411

A B
Dimmer Option

A B A B

Back Light
Back Light Dimmer
no Dimmer High
012

432

422

(CW)
Low
SE2 SE2 SE2 050 SPG 050 SPG SE2 SE2

SE3-Fly Bridge Panel

DPSG,OUOD007,2922 –28–26FEB02–1/1

60-9 062602
PN=150
Dépannage

60-10 062602
PN=151
Dépannage

Circuit de liquide de refroidissement et d’eau de mer du moteur (sauf 6068SFM50)

–UN–20JAN99
RG9865

Circuit de liquide de refroidissementSuite


et d’eau desuivante
voir page mer du moteur DPSG,OUOD007,334 –28–19JAN99–1/2

60-11 062602
PN=152
Dépannage

A—Pompe de liquide de F—Gaine du liquide de K—Faisceau de l’échangeur P—Entrée d’eau de mer


refroidissement refroidissement thermique Q—Sortie d’eau de mer
B—Adaptateur du passage de G—Passages du plateau du L—Flexible de sortie du R—Liquide de refroidissement
liquide de refroidissement bloc liquide de refroidissement à haute température
C—Bouchon de vidange du H—Passages M—Pompe à eau de mer S—Liquide de refroidissement
refroidisseur d’huile I—Thermostat(s) N—Robinet de vidange (liquide à basse température
D—Plaques du refroidisseur J—Échangeur de refroidissement) T—Eau de mer
d’huile thermique/boı̂tier de O—Entrée du liquide de
E—Canalisation principale de thermostat refroidissement dans
liquide de refroidissement pompe à eau

Le liquide de refroidissement circule de la pompe de la pompe de liquide de refroidissement pour fournir un


liquide de refroidissement (A) à travers l’adaptateur du réchauffement rapide et uniforme.
passage de liquide de refroidissement (B) et autour
des plateaux du refroidisseur d’huile (D). Depuis le Une fois que le moteur a atteint sa température de
refroidisseur d’huile, le liquide de refroidissement coule fonctionnement, les thermostats s’ouvrent et laissent le
dans la canalisation principale (E) de liquide de liquide de refroidissement à haute température
refroidissement. Depuis la canalisation, le liquide de s’écouler autour des tubes du faisceau de l’échangeur
refroidissement coule dans la gaine (F) de liquide de thermique (K), ce qui dissipe la chaleur. Le liquide de
refroidissement, passe autour des chemises de refroidissement à basse température s’écoule du
cylindre, monte à travers les passages (G) du plateau flexible de sortie (L) dans le côté de la pompe de
du bloc et dans la culasse. Dans la culasse, le liquide liquide de refroidissement où se situe l’entrée de ce
de refroidissement coule dans les passages (H), passe liquide (O). Le liquide de refroidissement continue à
autour des orifices d’admission et d’échappement, des circuler dans le circuit du moteur et de l’échangeur
sièges de soupape et des injecteurs. Le liquide de thermique jusqu’à ce que la température du liquide de
refroidissement coule vers l’extrémité avant de la refroidissement soit inférieure à la température
culasse et sort par l’échangeur thermique/boı̂tier de d’ouverture du thermostat.
thermostat (J).
L’eau de mer s’écoule dans la pompe à eau de mer
Pendant la période de réchauffage, les thermostats (I) (M) à l’orifice d’entrée (P). Elle s’écoule ensuite dans
sont fermés et le liquide de refroidissement contourne les tubes du faisceau (K) de l’échangeur thermique.
le faisceau (K) de l’échangeur thermique, sortant par le Elle absorbe la chaleur du liquide de refroidissement à
flexible (L) dans le côté de la pompe de liquide de haute température s’écoulant autour des tubes et sort
refroidissement où se situe l’entrée de ce liquide (O). par l’orifice de sortie d’eau de mer (Q) ou est évacuée
Le liquide de refroidissement s’écoule ensuite à travers par-dessus bord.
le bloc-cylindres, la culasse, l’échangeur thermique et

DPSG,OUOD007,334 –28–19JAN99–2/2

60-12 062602
PN=153
Dépannage

Circuit de liquide de refroidissement et d’eau de mer du moteur (6068SFM50)

–UN–07MAR02
RG12079
Circuit de liquide de refroidissement et d’eau de mer du moteur

A—Pompe de liquide de D—Faisceau de l’échangeur G—Entrée d’eau de mer J—Liquide de refroidissement


refroidissement thermique H—Faisceau du refroidisseur à basse température
B—Refroidisseur d’huile E—Flexible de sortie du intermédiaire K—Eau de mer
C—Échangeur liquide de refroidissement I—Liquide de refroidissement
thermique/boı̂tier de F—Pompe à eau de mer à haute température
thermostat

Le liquide de refroidissement circule de la pompe de de cylindre, monte à travers les passages du plateau
liquide de refroidissement (A) dans le refroidisseur du bloc et dans la culasse. Dans la culasse, le liquide
d’huile (B) et autour des plateaux du refroidisseur de refroidissement coule dans les passages puis se
d’huile. Depuis le refroidisseur d’huile, le liquide de répand autour des orifices d’admission et
refroidissement coule dans la canalisation principale d’échappement, des sièges de soupape et des
de liquide de refroidissement. Depuis la canalisation, le injecteurs. Le liquide de refroidissement coule de la
liquide de refroidissement coule dans la gaine de culasse et sort par l’échangeur thermique/le boı̂tier de
liquide de refroidissement, passe autour des chemises thermostat (C).

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,334 –28–19JAN99–1/2

60-13 062602
PN=154
Dépannage

Pendant la période de réchauffage, les thermostats circuler dans le circuit du moteur et de l’échangeur
sont fermés et le liquide de refroidissement contourne thermique jusqu’à ce que la température du liquide de
le faisceau de l’échangeur thermique, sortant par le refroidissement soit inférieure à la température
flexible (E) dans le côté de la pompe à eau où se situe d’ouverture du thermostat.
l’entrée de liquide de refroidissement. Le liquide de
refroidissement s’écoule ensuite à travers le L’eau de mer (K) s’écoule dans la pompe à eau de
bloc-cylindres, la culasse, l’échangeur thermique et la mer (F) à l’orifice d’entrée (G). L’eau de mer passe
pompe de liquide de refroidissement pour fournir un ensuite dans les faisceaux du refroidisseur
réchauffement rapide et uniforme. intermédiaire (H) et de l’échangeur thermique (D).
L’eau de mer s’écoulant dans les tubes du faisceau du
Une fois que le moteur a atteint sa température de refroidisseur intermédiaire absorbe la chaleur générée
fonctionnement, les thermostats s’ouvrent et laissent le par l’air suralimenté circulant autour du faisceau, et
liquide de refroidissement à haute température (I) sort par l’orifice de sortie d’eau de mer sur le
s’écouler autour des tubes du faisceau de l’échangeur turbocompresseur. L’eau de mer (K) s’écoulant dans le
thermique (D), ce qui dissipe la chaleur. Le liquide de faisceau de l’échangeur thermique (C) absorbe la
refroidissement à basse température (J) s’écoule du chaleur générée par le liquide de refroidissement à
flexible de sortie (E) dans le côté de la pompe de haute température (I) circulant autour du faisceau, et
liquide de refroidissement où se situe l’entrée de ce sort par l’orifice de sortie d’eau de mer sur le
liquide. Le liquide de refroidissement continue à turbocompresseur.
DPSG,OUOD007,334 –28–19JAN99–2/2

Dépannage du moteur

Symptôme Problème Solution

Le moteur se lance sans Procédure de démarrage incorrecte. Vérifier la procédure de démarrage.


démarrer

Absence de carburant. Vérifier que le réservoir n’est pas à


sec et que le robinet d’arrêt n’est
pas fermé.

Circuit d’échappement obstrué. Vérifier et déboucher le circuit


d’échappement.

Filtre à carburant bouché ou plein Remplacer le filtre à carburant ou


d’eau. vider l’eau du filtre.

Pompe d’injection non alimentée ou Vérifier l’écoulement du carburant à


air dans le circuit de carburant. la pompe d’alimentation ou purger le
circuit de carburant.

Pompe d’injection ou injecteurs Consulter un centre de réparation de


défectueux. moteurs diesel agréé pour la
réparation ou le remplacement.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–1/8

60-14 062602
PN=155
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Le moteur a du mal à démarrer Moteur démarrant sous charge. Désengager la PDF (certains
ou ne démarre pas modèles).

Procédure de démarrage incorrecte. Revoir la procédure de démarrage.

Absence de carburant. Vérifier le réservoir de carburant.

Air dans la conduite de carburant. Purger la conduite de carburant.

Temps froid. Utiliser les dispositifs d’aide au


démarrage par temps froid.

Vitesse lente du démarreur. Voir “Le démarreur est poussif”.

Huile du carter-moteur trop lourde. Utiliser de l’huile de la viscosité


correcte.

Carburant de type incorrect. Consulter le fournisseur du


carburant; utiliser du carburant
convenant aux conditions de
fonctionnement.

Eau, saletés ou air dans le circuit de Vidanger, rincer, remplir et purger le


carburant. circuit.

Filtre à carburant bouché. Remplacer l’élément de filtre.

Injecteurs sales ou défectueux. Faire vérifier les injecteurs par le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Problème de circuit de carburant Consulter le


électronique (6068SFM50 concessionnaire-réparateur agréé
uniquement)

Dispositif d’arrêt de la pompe Mettre le contacteur d’allumage sur


d’injection non réarmé. “ARRÊT” puis sur “MARCHE”.

Le moteur cogne Niveau d’huile moteur insuffisant. Faire l’appoint d’huile dans le
carter-moteur.

Pompe d’injection déphasée. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Température du liquide de Sortir et vérifier le thermostat.


refroidissement trop basse.

Surchauffe du moteur. Voir “Le moteur surchauffe”.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–2/8

60-15 062602
PN=156
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Le moteur tourne irrégulièrement Température du liquide de Sortir et vérifier le thermostat.


ou cale fréquemment refroidissement trop basse.

Filtre à carburant bouché. Remplacer l’élément du filtre à


carburant.

Eau, saletés ou air dans le circuit de Vidanger, rincer, remplir et purger le


carburant. circuit.

Injecteurs sales ou défectueux. Faire vérifier les injecteurs par le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Problème de circuit de carburant Consulter le


électronique (6068SFM50 concessionnaire-réparateur agréé
uniquement)

Moteur à moins de sa Thermostat défectueux. Sortir et vérifier le thermostat.


température normale

Thermomètre ou transmetteur de Vérifier l’instrument, le transmetteur


température défectueux. et les connexions.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–3/8

60-16 062602
PN=157
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Manque de puissance Surcharge du moteur. Réduire la charge.

Obstruction du circuit d’air Effectuer l’entretien du filtre à air.


d’admission.

Filtre à carburant bouché. Remplacer les éléments du filtre.

Carburant de type incorrect. Utiliser le carburant qui convient.

Surchauffe du moteur. Voir “Le moteur surchauffe”.

Moteur à moins de sa température Sortir et vérifier le thermostat.


normale.

Jeu des soupapes incorrect. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Injecteurs sales ou défectueux. Faire vérifier les injecteurs par le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Pompe d’injection déphasée. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Mauvais fonctionnement du Consulter le


turbocompresseur. (Moteurs concessionnaire-réparateur ou
suralimentés uniquement.) distributeur de moteurs agréé.

Fuite au joint du collecteur Consulter le


d’échappement. concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Conduite de la commande anéroı̈de Consulter le


défectueuse. concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Flexible de carburant obstrué. Nettoyer ou remplacer le flexible de


carburant.

Régime maxi à vide insuffisant. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Hélice endommagée Faire vérifier l’hélice.

Végétation marine Nettoyer la coque.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–4/8

60-17 062602
PN=158
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Pression d’huile insuffisante Niveau d’huile insuffisant. Faire l’appoint d’huile.

Huile de type incorrect. Vidanger et remplir le carter-moteur


d’huile de la viscosité et qualité qui
conviennent.

Consommation en huile élevée Huile du carter-moteur trop légère. Utiliser de l’huile de la viscosité qui
convient.

Fuites d’huile. Confirmer l’absence de fuites aux


conduites, aux joints et au bouchon
de vidange.

Tube d’aération du carter-moteur Nettoyer le tube d’aération.


obstrué.

Turbocompresseur défectueux. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Le moteur émet de la fumée Carburant de type incorrect. Utiliser le carburant qui convient.
blanche

Moteur à basse température. Faire chauffer le moteur jusqu’à sa


température normale de
fonctionnement.

Thermostat défectueux. Sortir et vérifier le thermostat.

Injecteurs défectueux. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Moteur décalé. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–5/8

60-18 062602
PN=159
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Le moteur émet de la fumée Carburant de type incorrect. Utiliser le carburant qui convient.
d’échappement noire ou grise

Filtre à air bouché ou sale. Effectuer l’entretien du filtre à air.

Surcharge du moteur. Réduire la charge.

Injecteurs sales. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Moteur décalé. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Mauvais fonctionnement du Consulter le


turbocompresseur. concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Problème de circuit de carburant Consulter le


électronique (6068SFM50 concessionnaire-réparateur agréé
uniquement)

Suite voir page suivante RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–6/8

60-19 062602
PN=160
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Le moteur surchauffe Surcharge du moteur. Réduire la charge.

Niveau de liquide de refroidissement Remplir le réservoir de liquide de


insuffisant. refroidissement au niveau correct;
vérifier le serrage des raccords et
l’étanchéité du réservoir et des
flexibles.

Bouchon du réservoir de liquide de Faire vérifier par le réparateur.


refroidissement défectueux.

Courroie polytrapézoı̈dale étirée ou Vérifier le tendeur de courroie


tendeur de courroie défectueux. automatique ou vérifier que les
courroies ne sont pas étirées.
Remplacer selon le besoin.

Pompe à eau de mer (eau brute) Vérifier/remplacer le rotor ou la


défectueuse. pompe.

Niveau d’huile moteur insuffisant. Vérifier le niveau d’huile. Faire


l’appoint d’huile selon le besoin.

Nécessité de rinçage du circuit de Rincer le circuit de refroidissement.


refroidissement.

Thermostat défectueux. Sortir et vérifier le thermostat.

Thermomètre ou transmetteur de Vérifier la température de l’eau avec


température défectueux. un autre thermomètre et remplacer,
si nécessaire.

Problème de circuit de carburant Consulter le


électronique (6068SFM50 concessionnaire-réparateur agréé
uniquement)

Carburant de qualité incorrecte. Utiliser le carburant de la qualité qui


convient.

Échangeur thermique bouché. Nettoyer l’échangeur et le faisceau.

Radiateur immergé bouché. Rincer et nettoyer le radiateur


immergé. Vérifier qu’il n’y a pas de
végétation marine sur l’extérieur des
tubes du radiateur immergé.

Saleté ou débris dans le Nettoyer le compartiment moteur.


compartiment moteur.

Suite voir page suivante RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–7/8

60-20 062602
PN=161
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Consommation en carburant Carburant de type incorrect. Utiliser le carburant du type qui


élevée convient.

Filtre à air bouché ou sale. Effectuer l’entretien du filtre à air.

Surcharge du moteur. Réduire la charge.

Jeu des soupapes incorrect. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Injecteurs sales. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Moteur décalé. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Turbocompresseur défectueux. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Moteur à basse température. Vérifier le thermostat.


RG,RG34710,5608 –28–04JAN02–8/8

60-21 062602
PN=162
Dépannage

Dépannage du circuit électrique


Symptôme Problème Solution

Charge insuffisante du circuit Charge électrique excessive exercée Enlever les accessoires ou poser un
électrique par les accessoires rajoutés. alternateur plus puissant.

Fonctionnement prolongé du moteur Augmenter le régime du moteur


au ralenti. lorsqu’il est sous charge électrique
importante.

Connexions électriques déficientes Examiner et nettoyer, selon le


sur la batterie, la tresse de masse, besoin.
le démarreur ou l’alternateur.

Batterie défectueuse. Faire l’essai de la batterie.

Alternateur défectueux. Faire l’essai du système de charge.

Trop grande consommation Bac de batterie fissuré. Rechercher les signes d’humidité et
d’eau de la batterie remplacer, selon le besoin.

Batterie défectueuse. Faire l’essai de la batterie.

Régime de charge de la batterie trop Faire l’essai du système de charge.


élevé.

Les batteries ne se chargent pas Connexions desserrées ou Nettoyer et serrer les connexions.
corrodées.

Batteries sulfatées ou trop vieilles. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Courroie polytrapézoı̈dale étirée ou Régler la tension de la courroie ou la


tendeur de courroie défectueux. remplacer.

Le démarreur ne fonctionne pas PDF engagée (certains modèles). Désengager la PDF.

Levier de vitesses engagé. Désengager le levier de vitesses.

Connexions desserrées ou Nettoyer et serrer les connexions


corrodées. lâches.

Tension de sortie de la batterie Consulter le


insuffisante. concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Relais du circuit de démarrage Consulter le


défectueux. concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Fusible de circuit principal grillé. Remplacer le fusible.

Suite voir page suivante DPSG,OUOD007,335 –28–04JAN02–1/2

60-22 062602
PN=163
Dépannage

Symptôme Problème Solution

Le démarreur est poussif Mauvais rendement de la batterie. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Huile du carter-moteur trop lourde. Utiliser de l’huile de la viscosité qui


convient.

Connexions desserrées ou Nettoyer et serrer les connexions


corrodées. lâches.

Le démarreur et le compteur Fusible grillé sur le contacteur Remplacer le fusible.


horaire fonctionnent mais le magnétique.
reste du circuit électrique ne
fonctionne pas

Circuit électrique en panne Mauvaise connexion de la batterie. Nettoyer et serrer les connexions.

Batteries sulfatées ou trop vieilles. Consulter le


concessionnaire-réparateur ou
distributeur de moteurs agréé.

Fusible de circuit principal grillé. Remplacer le fusible.

DPSG,OUOD007,335 –28–04JAN02–2/2

Procédure de code de diagnostic d’anomalie


(moteur 6068SFM50 à commande
électronique)

IMPORTANT: Durant les procédures de diagnostic,


veiller à ne pas endommager les bornes
des connecteurs, capteurs et
actionneurs. Les sondes ne doivent pas
être enfoncées dans les bornes ni
autour car cela causerait des dégâts.
Pour prendre les relevés, veiller à
mettre simplement en contact les
sondes avec les bornes.

Le diagnostic du système de gestion électronique doit être


effectué conformément à la procédure suivante:

1. S’assurer que tous les systèmes mécaniques et autres


du moteur non associés au système de gestion
électronique fonctionnent correctement.

Suite voir page suivante RG,RG34710,20112 –28–04JAN02–1/2

60-23 062602
PN=164
Dépannage

NOTE: Le réglage par défaut de l’affichage à cristaux


liquides de la jauge de diagnostic (A) revient
toujours à l’indication du compteur horaire. Si un
code de diagnostic d’anomalie actif est présent,
l’affichage clignote alternativement pour indiquer
le relevé du compteur horaire et le code de
diagnostic d’anomalie. Le numéro de code

–UN–18NOV99
apparaı̂t sur la première ligne et les mots
“SrvcCode” sur la seconde.

2. Lire et noter le(s) code(s) d’anomalie affiché(s) sur

RG9818J
l’écran de la jauge de diagnostic (A). Pour savoir
comment accéder aux codes de diagnostic, voir
UTILISATION DE LA JAUGE DE DIAGNOSTIC POUR Jauge de diagnostic
ACCÉDER AUX INFORMATIONS SUR LE MOTEUR,
A—Jauge de diagnostic
plus haut dans ce manuel

3. Consulter la LISTE DES CODES DE DIAGNOSTIC


D’ANOMALIE plus loin dans cette section pour
identifier le(s) code(s) présent(s).

4. Communiquer au distributeur de moteurs ou au


concessionnaire-réparateur le plus proche la liste des
codes d’anomalie pour que les réparations nécessaires
puissent être faites.

RG,RG34710,20112 –28–04JAN02–2/2

Liste des codes de diagnostic d’anomalie


(moteur 6068SFM50)

Les codes de diagnostic d’anomalie se présentent en


deux parties, conformément à la norme J1939, sur la
jauge de diagnostic. La première partie est un numéro de
paramètre suspect (SPN) de deux à quatre chiffres suivie
d’un identificateur de mode de défaillance (FMI) à un ou
deux chiffres. Quand un code d’anomalie apparaı̂t, il
s’affiche sur la première ligne de l’écran de la jauge, suivi
de “SrvcCode” sur la deuxième ligne.

Voici la liste des SPN et FMI ainsi qu’une description des


codes de diagnostic d’anomalie pouvant se déclarer dans
les divers circuits du moteur. Tous ces codes ne
figureront pas dans toutes les applications de moteurs.

Lorsque des codes d’anomalie s’affichent sur la jauge de


diagnostic, consulter le concessionnaire pour faire réparer
le moteur dans les plus brefs délais.

Suite voir page suivante RG,RG34710,20113 –28–04JAN02–1/3

60-24 062602
PN=165
Dépannage

Code affiché
SPN FMI Définition
28 3 Tension d’accélérateur analogique (A) n° 3 élevée
4 Tension d’accélérateur analogique (A) n° 3 basse
29 3 Tension d’accélérateur analogique (B) n° 2 élevée
4 Tension d’accélérateur analogique (B) n° 2 basse
84 2 Conflit de vitesse du véhicule
91 3 Entrée d’accélérateur multi-états élevée
4 Entrée d’accélérateur multi-états basse
94 1 Pression d’alimentation en carburant extrêmement basse
3 Tension d’entrée de pression d’alimentation en carburant élevée
4 Tension d’entrée de pression d’alimentation en carburant basse
18 Pression d’alimentation en carburant moyennement basse
100 1 Pression d’huile moteur extrêmement basse
3 Tension d’entrée de pression d’huile moteur élevée
4 Tension d’entrée de pression d’huile moteur basse
18 Pression d’huile moteur moyennement basse
105 0 Température de l’air du collecteur extrêmement élevée
3 Tension d’entrée de température d’air du collecteur élevée
4 Tension d’entrée de température d’air du collecteur basse
16 Température de l’air du collecteur moyennement élevée
107 0 Pression différentielle du filtre à air
110 0 Température du liquide de refroidissement moteur extrêmement élevée
3 Tension d’entrée de température du liquide de refroidissement moteur élevée
4 Tension d’entrée de température du liquide de refroidissement moteur basse
15 Surchauffe de liquide de refroidissement moteur légère
16 Température du liquide de refroidissement moteur moyennement élevée
111 1 Niveau insuffisant de liquide de refroidissement moteur
158 17 Erreur d’arrêt d’alimentation de l’unité de commande du moteur
174 0 Surchauffe de carburant extrême
15 Surchauffe de carburant légère
16 Surchauffe de carburant modérée
31 Capteur de température de carburant défectueux
189 0 Transmetteur de température de carburant défectueux
31 Diminution du régime moteur
190 0 Survitesse du moteur, extrême
190 16 Survitesse du moteur, modérée
620 3 Tension d’alimentation de capteur élevée
4 Tension d’alimentation de capteur basse
627 4 Alimentation non commutée de l’unité de commande du moteur manquante
629 13 Erreur de l’unité de commande du moteur
629 19 Erreur de communication entre l’unité de commande du moteur et la pompe
632 2 Erreur d’arrêt de carburant
5 Arrêt de carburant non opérationnel
636 2 Bruit d’entrée de capteur de position de pompe
8 Absence d’entrée de capteur de position de pompe
10 Erreur de configuration d’entrée de capteur de position de pompe
637 2 Bruit d’entrée de position de vilebrequin
8 Entrée de position de vilebrequin manquante
10 Erreur de configuration d’entrée de position de vilebrequin
729 3 Signal du système de réchauffage de l’air d’admission élevé
5 Signal du système de réchauffage de l’air d’admission bas
810 2 Bruit d’entrée de vitesse de véhicule calculée
898 9 Vitesse de véhicule invalide/manquante
970 2 Signal d’interrupteur d’arrêt moteur auxiliaire invalide
31 Interrupteur d’arrêt moteur auxiliaire actif
971 31 Contacteur de réduction de puissance moteur externe actif
1069 2 Erreur de dimension des pneus
1076 2 Défaut détecté par la pompe d’injection
1077 7 Tentative d’alimentation en carburant sans commande
11 Tension d’alimentation de la pompe hors plage
12 Erreur d’auto-diagnostic de la pompe
19 Erreur de communication détectée par la pompe
31 Protection du moteur lancée par la pompe
1078 7 Unité de commande du moteur/calage de pompe légèrement désynchronisés
11 Unité de commande du moteur/vitesse de pompe désynchronisées
Suite voir page suivante RG,RG34710,20113 –28–04JAN02–2/3

60-25 062602
PN=166
Dépannage

31 Unité de commande du moteur/calage de pompe extrêmement désynchronisés


1079 3 Tension d’alimentation n° 1 de capteur élevée
4 Tension d’alimentation n° 1 de capteur basse
1080 3 Tension d’alimentation n° 2 de capteur élevée
4 Tension d’alimentation n° 2 de capteur basse
1109 31 Avertissement d’arrêt déclenché de moteur
1110 31 Arrêt déclenché de moteur
1485 2 Défaut du relais d’alimentation de la pompe
1569 31 Diminution de l’arrivée de carburant
2000 13 Infraction de sécurité

NOTE: Il se peut que la jauge de diagnostic du tableau


de bord électronique connaisse des problèmes de
communication se traduisant par l’affichage de
codes d’erreur sur son affichage à cristaux
liquides. Les codes d’erreur suivants indiquent
tous une erreur de communication de la jauge de
diagnostic avec l’unité de commande du moteur.
Contacter le concessionnaire-réparateur afin
d’obtenir de l’aide pour la correction de ces
codes:

EE — Error (erreur) XXXXX—EP


No Data (aucune donnée)

ACP — Err XXXXX — BO


No Addr (aucune adresse) No Data (aucune donnée)

ACP — Err XXXXX — BR


BUS — EP No Data (aucune donnée)

RG,RG34710,20113 –28–04JAN02–3/3

60-26 062602
PN=167
Dépannage

Diagnostic d’anomalies intermittentes (moteur 6068SFM50)

Les anomalies intermittentes sont des problèmes qui image fixe des valeurs des paramètres. L’observation
“disparaissent” temporairement. Un problème tel de ces valeurs sur la jauge de diagnostic peut aider à
qu’une borne dont le contact est intermittent peut déterminer les conditions d’utilisation au moment où
causer une anomalie intermittente. D’autres anomalies l’anomalie s’est produite. De plus, la jauge de
intermittentes peuvent venir de certaines conditions de diagnostic inclut une fonction appelée cliché (Snap
fonctionnement, p. ex. charge importante, Shot). Cette fonction permet l’enregistrement des
fonctionnement prolongé au ralenti, etc. Lors du valeurs des paramètres durant une session de
diagnostic d’anomalies intermittentes, examiner diagnostic. Le mode cliché (Snap Shot) peut être réglé
spécialement l’état des câblages et connecteurs car un de manière à ce que son enregistrement soit
fort pourcentage des problèmes intermittents en “déclenché” par l’apparition d’un code d’anomalie.
provient. Vérifier s’il y a des connecteurs desserrés,
sales ou débranchés. Inspecter les câblages en Si l’on soupçonne que le problème intermittent vient
recherchant d’éventuels courts-circuits causés par le d’un défaut de connexion ou de fil: effacer les codes
contact avec des pièces externes (par exemple, le de diagnostic d’anomalie puis vérifier la connexion ou
frottement contre des arêtes de tôle). Inspecter les le fil en le (la) remuant tout en observant la jauge de
alentours des connecteurs en regardant s’il y a des fils diagnostic pour voir si l’anomalie réapparaı̂t.
sortis des bornes des connecteurs, des connecteurs
endommagés, des bornes mal positionnées, corrodées Causes possibles d’anomalies intermittentes:
ou endommagées. Rechercher les fils rompus, les
épissures endommagées et les courts-circuits entre 1. Connexion défectueuse entre un capteur ou
fils. Faire preuve de discernement si le remplacement actionneur et un faisceau de fils.
d’un composant paraı̂t requis. 2. Contact défectueux entre des bornes de
connecteur.
NOTE: L’unité de commande du moteur est le 3. Connexion de borne/fil défectueuse.
composant LE MOINS susceptible de tomber
en panne. Des parasites électromagnétiques provenant d’un
poste radio 2 canaux mal installé, etc. peuvent
Suggestions pour le diagnostic des anomalies provoquer l’envoi de signaux erronés à l’unité de
intermittentes: commande du moteur.

Si le problème est intermittent, essayer de reproduire NOTE: Se servir des dépliants présentant les
les conditions d’utilisation présentes au moment où le schémas de câblage plus haut dans cette
code de diagnostic d’anomalie est apparu. Quand un section pour tout problème de connexions et
code de diagnostic d’anomalie apparaı̂t, l’unité de de fils.
commande du moteur enregistre instantanément une

RG,RG34710,20115 –28–04JAN02–1/1

60-27 062602
PN=168
Remisage
Consignes pour le remisage du moteur

1. Les moteurs John Deere peuvent être remisés à plus, sans préparation pour le remisage à long
l’extérieur pendant trois (3) mois au plus, sans terme.
préparation pour le remisage à long terme S’ILS
SONT RECOUVERTS D’UNE BÂCHE 4. Pour les moteurs John Deere qui doivent être
IMPERMÉABLE. remisés pendant plus de six (6) mois, les
préparations pour le remisage à long terme
2. Les moteurs John Deere peuvent être remisés dans DOIVENT être effectuées. (Voir PRÉPARATION
un conteneur d’expédition outre-mer standard DU MOTEUR POUR LE REMISAGE À LONG
pendant trois (3) mois au plus, sans préparation TERME plus loin dans cette section.)
pour le remisage à long terme.

3. Les moteurs John Deere peuvent être remisés à


l’intérieur, en entrepôt, pendant six (6) mois au

RG,RG34710,5610 –28–23NOV01–1/1

65-1 062602
PN=169
Remisage

Préparation du moteur pour le remisage à long terme

Les préparations pour le remisage suivantes 4. Vidanger et nettoyer entièrement le tamis d’eau de
correspondent au remisage à long terme du moteur mer. Fermer le robinet de vidange d’eau de mer et
pendant un an maximum, après quoi le moteur doit remplir le circuit d’eau de mer d’antigel pour
être démarré, réchauffé et retraité pour prolonger la véhicule de plaisance (prémélangé).
période de remisage.
5. Lancer le moteur de quelques tours avec le
IMPORTANT: Chaque fois que le moteur ne doit démarreur (ne pas le laisser démarrer).
pas être utilisé pendant plus de six
(6) mois, les recommandations 6. Desserrer la courroie polytrapézoı̈dale de
suivantes relatives à son remisage et l’alternateur. L’enlever, si désiré.
à sa remise en service peuvent
contribuer à réduire au minimum la 7. Déposer et nettoyer les batteries. Les ranger dans
corrosion et la détérioration. un endroit frais et sec et les maintenir pleinement
chargées.
1. Changer l’huile moteur et le filtre. Une huile usée
n’assure pas une protection suffisante. (Voir 8. Débrayer la PDF (certains modèles).
CHANGEMENT DE L’HUILE MOTEUR ET DU
FILTRE à la section "Lubrification et 9. Nettoyer l’extérieur du moteur avec de l’eau douce
maintenance/250 heures".) et retoucher les endroits éraflés ou écaillés avec de
la peinture de bonne qualité.
2. Effectuer l’entretien du filtre à air. (Voir
REMPLACEMENT DES ÉLÉMENTS DE FILTRE À 10. Enduire de graisse ou d’un produit anticorrosion
AIR à la section "Entretien/Selon le besoin".) toutes les surfaces métalliques (usinées)
exposées s’il n’est pas possible de les peindre.
3. Il n’est pas nécessaire de vidanger ni de rincer le
circuit de refroidissement si le moteur ne doit être 11. À l’aide de sacs en plastique, boucher
remisé que pendant quelques mois. Cependant, hermétiquement tous les orifices du moteur.
pour des périodes de remisage d’un an ou plus, il
est recommandé de vidanger, de rincer et de 12. Remiser le moteur dans un endroit sec et abrité.
refaire le plein du circuit de refroidissement. Utiliser Si le moteur doit être remisé à l’extérieur, le
le liquide de refroidissement approprié. (Voir recouvrir d’une bâche imperméable ou de tout
LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT RECOMMANDÉ autre matériau de protection, et utiliser un ruban
à la section "Carburants, lubrifiants et liquide de adhésif solide et imperméable.
refroidissement" et AJOUT DE LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT à la section "Entretien selon
le besoin".)

RG,RG34710,5612 –28–20MAY96–1/1

65-2 062602
PN=170
Remisage

Remise en service du moteur après un remisage à long terme

Se reporter à la section appropriée pour plus de 6. Ouvrir le robinet de carburant, remplir le filtre à
détails sur les opérations décrites ci-après ou confier carburant/séparateur d’eau de carburant propre et
les travaux au concessionnaire-réparateur agréé ou au purger le circuit de carburant. (Voir PURGE DU
distributeur de moteurs. CIRCUIT DE CARBURANT à la section "Entretien
selon le besoin".)
1. Enlever du moteur tous les emballages de
protection. Déboucher tous les orifices du moteur et IMPORTANT: NE PAS solliciter le démarreur
enlever les protections des circuits électriques. pendant plus de 30 secondes à la
fois. Attendre au moins 2 minutes
2. Retirer les batteries du remisage. Les installer pour laisser le démarreur refroidir
(complètement chargées) et raccorder les bornes. avant d’essayer de nouveau.

3. Si la courroie polytrapézoı̈dale de l’alternateur a été 7. Lancer le moteur au démarreur pendant 20


enlevée, la remettre en place. Régler la tension de secondes (ne pas le laisser démarrer). Attendre 2
la courroie. (Voir VÉRIFICATION DE LA TENSION minutes et le lancer pendant 20 secondes
DU RESSORT DU TENDEUR DE COURROIE ET supplémentaires pour que les surfaces des paliers
DE L’USURE DE LA COURROIE dans la section soient suffisamment lubrifiées.
"Lubrification et maintenance/500 h/12 mois".)
Poser la protection de courroie. 8. Faire démarrer le moteur et le laisser tourner au
ralenti et à vide pendant plusieurs minutes. Le
4. Effectuer toutes les vérifications appropriées avant laisser réchauffer avec précaution et vérifier tous
le démarrage. (Voir VÉRIFICATIONS les indicateurs avant de le mettre sous charge.
QUOTIDIENNES AVANT LE DÉMARRAGE à la
section "Lubrification et maintenance/Chaque jour".) 9. Le premier jour de remise en service, confirmer
l’absence de fuites sur l’ensemble du moteur et
5. Ouvrir le robinet d’eau de mer et amorcer le circuit vérifier que tous les indicateurs fonctionnent
d’eau de mer. correctement.

RG,RG34710,5613 –28–20MAY96–1/1

65-3 062602
PN=171
Caractéristiques
Caractéristiques générales des moteurs—
Moteurs 4,5 l
ÉLÉMENT UNITÉ DE MESURE 4045DFM 4045TFM
Nombre de cylindres — 4 4
Carburant — Diesel Diesel
Alésage mm 106 106
(in.) (4.19) (4.19)
Course mm 127 127
(in.) (5.00) (5.00)
Cylindrée l 4,5 4,5
(cu in.) (276) (276)
Taux de compression — 17,6:1 17,0:1
Régime nominal:
Régulateur standard Régulateur tr/mn 2500 2400
Régulateur 3—5 % tr/mn 1800 1800
Régime maxi à vide (régulateur standard) tr/mn 2700 2675
Ralenti:
Moteurs à propulsion tr/mn 700 700
Moteurs de groupe électrogène tr/mn 850 850
Puissance nominale propulsion/auxiliaire au
Régime nominal
M1 kW (hp) 56 (76) 78 (105)
M2 kW (hp) 63 (85) 90 (120)
M3 kW (hp) — 101 (135)
M4 kW (hp) — 112 (150)
Puissance nominale principale de groupe
électrogène*: kW (hp) 48 (64) 76 (102)
à 1800 tr/mn kW (hp) 40 (54) 60 (80)
à 1500 tr/mn kW (hp) 38-40 (51-54) 67-70 (90-94)
Puissance nominale recommandée de groupe
électrogène
Pression d’huile au régime nominal kPa (psi) 345 (50) 345 (50)
Volant-moteur et carter N° SAE 3,4 2,3,4
Injecteurs mm 9,5 9,5
Dimensions:
Largeur mm (in.) 712 (28) 712 (28)
Hauteur mm (in.) 902 (35.5) 911 (36)
Longueur mm (in.) 885 (35) 885 (35)
Poids de base à sec kg (lb) 437 (961) 462 (1017)

RG,RG34710,5614 –28–20MAY96–1/1

70-1 062602
PN=172
Caractéristiques

Caractéristiques générales des moteurs—


Moteurs 6,8 l
ÉLÉMENT UNITÉ DE MESURE 6068TFM50a 6068SFM50b
Nombre de cylindres — 6 6
Carburant — Diesel Diesel
Alésage mm (in.) 106 (4.19) 106 (4.19)
Course mm (in.) 127 (5.00) 127 (5.00)
Cylindrée l (cu in.) 6,8 (414) 6,8 (414)
Taux de compression — 17,2:1 17,2:1
Régime nominal:
Régulateur standard Régulateur tr/mn 2400—2600 2200—2600
Régulateur 3—5 % tr/mn 1800 —
Régime maxi à vide tr/mn 2600 2600
Ralenti:
Moteurs à propulsion tr/mn 650 650
Moteurs de groupe électrogène tr/mn 850 —
Puissance nominale
propulsion/auxiliaire au régime
nominal kW (hp) 115 (154) 134 (180)
Moteurs M1 kW (hp) 130 (175) 153 (205)
Moteurs M2 kW (hp) 150 (200) 175 (235)
Moteurs M3 kW (hp) 168 (225) 198 (265)
Moteurs M4 kW (hp) — 224 (300)
Moteurs M5
Puissance nominale principale de
groupe électrogène*: kW (hp) 115 (154) —
à 1800 tr/mn (60 Hz) kW (hp) 89 (119) —
à 1500 tr/mn (50 Hz)
Puissance nominale
recommandée de groupe
électrogène*: kW (hp) 99—106 (133—142) —
à 1800 tr/mn kW (hp) 83—88 (111—118) —
à 1500 tr/mn
Pression d’huile au régime kPa (psi) 345 (50) 345 (50)
nominal
Volant-moteur et carter N° SAE 2,3,4 2,3
Injecteurs mm 9,5 9,5
Dimensions:
Largeur mm (in.) 703 (28) 721 (28)
Hauteur mm (in.) 882 (35) 947 (37)
Longueur mm (in.) 1286 (51) 1324 (52)
Poids de base à sec kg (lb) 590 (1298) 636 (1400)
a
Moteur à commande mécanique
b
Moteur à commande électronique

DPSG,OUOD007,336 –28–19JAN99–1/1

70-2 062602
PN=173
Caractéristiques

Spécifications de pompe d’injection1


Modèle du moteur Codes d’option de la Puissance nominale Régime nominala Ralenti (tr/mn) Régime maxi à
pompe d’injection au régime nominal (tr/mn) videb (tr/mn)
sans ventilateur
kW (hp)

4045DFM50 16HR, 16HS 63 (85) 2500 700 2700

16HT, 16HU 40 (54) 1800 1870

4045TFM50 16HP, 16HQ 101 (135) 2500 700 2700

16HM, 16HN 65 (87) 1800 700 1870

16LK, 16LL 112 (150) 2600 700 2800

6068TFM50 16FA, 16FB 168 (225) 2600 700 2800

16FC, 16FD 130 (175) 2400 700 2600

16FE, 16FF 115 (154) 1800 — 1870

6068SFM50 161E (7238), 162K 224 (300) 2600 650 2700


(7247)

161E (7248), 162K 198 (266) 2500 650 2600


(7249)

161E (7250), 162K 175 (235) 2400 650 2500


(7251)

161E (7252), 162K 153 (205) 2300 650 2400


(7253)

161E (7254), 162K 134 (180) 2200 650 2300


(7255)
a
Les moteurs de groupe électrogène (régulateur de 3-5 %) tournent généralement à 1500 tr/mn (50 Hz) ou 1800 tr/mn (60 Hz) sous charge,
suivant les cycles de courant alternatif.
b
Dans le cas des moteurs munis d’un régulateur standard, le régime maxi à vide se situe à 7-10 % au-dessus du régime nominal. Sur les
moteurs équipés d’un régulateur pour groupe électrogène, le régime maxi à vide dépasse le régime nominal de 3-5 %.

1
Les régimes moteur indiqués sont préréglés selon les spécifications de
l’usine. Le ralenti peut être ajusté en fonction des besoins spécifiques de
l’application. Consulter le livret d’entretien du bateau pour les régimes
moteur autres que les préréglages usine.
RG,RG34710,5616 –28–26MAR02–1/1

70-3 062602
PN=174
Caractéristiques

Contenances en huile du carter-moteur

–19–25FEB99
RG9911
Étiquette de codes d’options

A—Code de base de moteur

Chaque moteur a un numéro de série de moteur John L’étiquette de codes d’options du moteur comprend un
Deere de 13 caractères. Les deux premiers code de base de moteur (A). Il peut être nécessaire de
représentent l’usine qui a produit le moteur: fournir ce code de base pour différencier deux codes
d’options identiques se rapportant à un même modèle
“T0” indique que le moteur a été construit à Dubuque, de moteur.
Iowa, tandis que “CD” signifie que le moteur à été
construit à Saran, en France et “PE” qu’il a été Pour déterminer le code d’option pour la contenance
construit à Torreon, au Mexique en huile du moteur, se reporter à l’étiquette de codes
d’options apposée sur le cache-culbuteurs. Les deux
Outre la plaque signalétique, les moteurs marins premiers caractères du code (40) identifient le groupe
comportent une étiquette de codes d’options apposée de tube de jauge de niveau. Les deux derniers
sur le cache-culbuteurs. Ces codes indiquent les caractères de chaque code identifient l’ensemble jauge
options installées sur ce moteur en usine. Pour obtenir de niveau et tube particulier installé sur le moteur.
des pièces de rechange ou pour des réparations,
donner ces numéros au concessionnaire-réparateur ou Liste des contenances en huile du carter-moteur:
distributeur de moteurs agréé.

Modèle du moteur Code(s) d’option(s) du carter d’huile Contenance en huile du carter-moteur


4045DFM50 1901,1902 8,5 l (9.0 qt.)
4045DFM50, 4045TFM50 1903 13,0 l (14.0 qt.)
4045DFM50, 4045TFM50 1904 13,5 l (14.5 qt.)
4045TFM50 1954 13,0 l (14.0 qt.)
6068TFM50 1907, 1908, 1909, 1945 19,6 l (20.7 qt.)
6068SFM50 1987 31,5 (33.3 qt.)

NOTE: Il est possible que la contenance en huile du jusqu’au repère plein ou entre les flèches de la
carter-moteur diffère légèrement de la quantité jauge de niveau, selon le cas. NE PAS remplir
indiquée. TOUJOURS remplir le carter-moteur en excès.

RG,RG34710,5617 –28–04JAN02–1/1

70-4 062602
PN=175
Caractéristiques

Couples de serrage standard pour boulonnerie U.S.

–28–02APR97
TS1656

DX,TORQ1 –28–20JUL94–1/1

70-5 062602
PN=176
Caractéristiques

Couples de serrage pour boulonnerie métrique

–28–02APR97
TS1657

DX,TORQ2 –28–20JUL94–1/1

70-6 062602
PN=177
Notes de lubrification et maintenance
Utilisation des notes de lubrification et de maintenance

Se reporter à la section spécifique de "Lubrification et dans les espaces prévus à cet effet. Pour une liste
maintenance" pour des procédures d’entretien plus complète de toutes les procédures à suivre et de
détaillées. leur périodicité, se référer au tableau du début de la
section "Lubrification et maintenance".
1. Noter le nombre d’heures de fonctionnement du
moteur à l’aide du compteur horaire. IMPORTANT: Les recommandations d’entretien
couvertes dans ce manuel
2. Vérifier régulièrement les notes pour déterminer les concernent les accessoires fournis
opérations d’entretien nécessaires. par John Deere. Suivre les
recommandations du fabricant en ce
3. EFFECTUER TOUTES les opérations d’entretien qui concerne l’entretien de
appartenant à un intervalle. Inscrire le nombre l’équipement entraı̂né du moteur non
d’heures (obtenu des notes d’entretien) et la date fourni par Deere.

RG,RG34710,5620 –28–20MAY96–1/1

Entretien quotidien (avant le démarrage)

• Vérifier le niveau d’huile du moteur.


• Vérifier le niveau de liquide de refroidissement.
• Vérifier le tamis d’eau de mer.
• Vérifier la vanne de dépoussiérage et l’indicateur
d’obstruction du filtre à air (certains modèles).
• Tournée d’inspection visuelle.

RG,RG34710,5621 –28–25MAR02–1/1

75-1 062602
PN=178
Notes de lubrification et maintenance

Entretien toutes les 50 heures/Toutes les 2


semaines

• Vérifier le filtre à carburant.

Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date

RG,RG34710,5622 –28–25MAR02–1/1

75-2 062602
PN=179
Notes de lubrification et maintenance

Entretien des 250 heures

• Recharger l’extincteur.
• Effectuer l’entretien de la batterie.
• Changer l’huile moteur et le filtre (sauf 6068SFM50).1
• Inspecter les tiges en zinc.
• Vérifier la tension et l’usure de la courroie.
• Vérifier les supports de moteur.
• Vérifier les connexions de masse du moteur.

Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date

1
Si l’on utilise l’huile PLUS-50 John Deere avec un filtre à huile John
Deere, l’intervalle entre les vidanges d’huile peut être allongé de 50 %
jusqu’à 375 heures.
RG,RG34710,5623 –28–25MAR02–1/1

75-3 062602
PN=180
Notes de lubrification et maintenance

Entretien toutes les 500 heures/tous les 12


mois

• Changer l’huile moteur et le filtre (moteur 6068SFM50


uniquement).
• Nettoyer le tube d’aération du carter-moteur.
• Vérifier les flexibles, les connexions et le circuit
d’admission d’air.
• Remplacer l’élément du filtre à carburant.
• Vérifier le tendeur automatique et l’usure de la courroie.
• Vérifier le circuit de refroidissement.
• Analyser la solution de liquide de refroidissement–
ajouter des additifs complémentaires selon le besoin.
• Inspecter et nettoyer les faisceaux de l’échangeur
thermique et du refroidisseur intermédiaire.

Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date

RG,RG34710,5624 –28–25MAR02–1/1

75-4 062602
PN=181
Notes de lubrification et maintenance

Entretien des 1000 heures/24 mois

• Régler le statisme sur les moteurs de groupe


électrogène (sauf 6068SFM50).
• Vérifier l’amortisseur de vilebrequin (6 cylindres
uniquement).
• Faire effectuer un essai à la pression du circuit de
refroidissement et du bouchon par le
concessionnaire-réparateur ou le distributeur de
moteurs agréé.
• Inspecter et réparer la pompe à eau de mer.

Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date

RG,RG34710,5625 –28–25MAR02–1/1

75-5 062602
PN=182
Notes de lubrification et maintenance

Entretien des 2000 heures

• Faire régler le jeu des soupapes par le


concessionnaire-réparateur ou le distributeur des
moteurs agréé.
• Rincer le circuit de refroidissement.1

Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date

1
Si l’on utilise du John Deere Cool-Gard, l’intervalle entre les rinçages
peut être porté à 5000 heures ou 60 mois, selon la première des
échéances, dans la mesure où le liquide de refroidissement subit un test
annuel ET où l’on renouvelle les additifs en ajoutant des additifs
complémentaires.
RG,RG34710,5626 –28–25MAR02–1/1

75-6 062602
PN=183
Notes de lubrification et maintenance

Entretien selon le besoin

• Ajouter du liquide de refroidissement.


• Remplacer l’élément de filtre à air sec (installations à
élément fermé).
• Entretenir l’élément de filtre à air sec (installations à
élément ouvert).
• Remplacer l’élément de filtre à air sec (installations à
élément ouvert).
• Remplacer la courroie polytrapézoı̈dale.
• Inspecter l’arbre de transmission.
• Purger le circuit de carburant.
• Déposer et poser la pompe à eau de mer.

Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date
Heures
Date

RG,RG34710,5627 –28–25MAR02–1/1

75-7 062602
PN=184
Nous vous aidons à faire votre travail
Pièces de rechange John Deere

Nous sommes en mesure de fournir dans les plus brefs


délais les pièces de rechange John Deere d’origine
nécessaires et ainsi de réduire au minimum les
immobilisations.

–UN–23AUG88
Nous disposons d’un important stock de pièces en tout
genre pour répondre sans délai à tous les besoins.

TS100
DX,IBC,A –28–04JUN90–1/1

Outillage adéquat

Nos techniciens disposent d’appareils de mesure et


d’outils de précision leur permettant de déceler et de
remédier rapidement à toute défaillance pour éviter toute
perte de temps et donc d’argent.

–UN–23AUG88
TS101
DX,IBC,B –28–04JUN90–1/1

Personnel après-vente qualifié

Pour le personnel après-vente John Deere "l’école" n’est


jamais finie.

Nos mécaniciens suivent régulièrement des stages afin de


connaı̂tre à fond les machines qui leur sont confiées.

–UN–23AUG88
L’apprentissage des méthodes d’entretien les plus
récentes vient parfaire leurs connaissances.

Une base solide sur laquelle on peut compter.


TS102
DX,IBC,C –28–04JUN90–1/1

Service rapide

Notre objectif est de prêter assistance de façon rapide et


efficace; et ce surtout "où" et "quand" cela est nécessaire.

Selon les circonstances, nous pouvons effectuer les


travaux sur place ou dans nos ateliers. Faire appel à
–UN–23AUG88

nous, c’est être sûr d’être entendu.

LA SUPÉRIORITÉ DU SERVICE APRÈS-VENTE JOHN


DEERE: ÊTRE LÀ EN CAS DE BESOIN.
TS103

DX,IBC,D –28–04JUN90–1/1

062602
PN=185
Nous vous aidons à faire votre travail

062602
PN=186
Index
Page Page

A Purge, moteur 4,5 l . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-13


Purge, moteur 6,8 l (sauf 6068SFM50) . . . . . 55-14
Additifs complémentaires Circuit de carburant, purge . . . . . . . . . . . . . . . . 55-12
Renouvellement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-14 Circuit de refroidissement
Amortisseur de vibrations . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-3 Ajout de liquide de refroidissement . . . . . . . . . 55-2
Amortisseur de vibrations du vilebrequin . . . . . . 45-3 Essai à la pression . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-4
Amortisseur, vérification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-3 Essai à la pression du bouchon de
Ampèremètre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-1 remplissage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-4
Analyse Rinçage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50-5
Dieselscan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-3 Vérification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-13
Analyse de carburant Dieselscan . . . . . . . . . . . . 10-3 Codes d’anomalie
Arrêt du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-26 Intermittents 6068SFM50 . . . . . . . . . . . . . . . 60-27
Atténuateur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3 Liste 6068SFM50 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-24
Avertisseur sonore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3 Procédure de diagnostic 6068SFM50 . . . . . . 60-23
Interrupteur d’intervention prioritaire . . . . . . . . 15-3 Codes de diagnostic d’anomalie
Diagnostic d’anomalies intermittentes
6068SFM50. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-27
Liste 6068SFM50 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-24
B Procédure de diagnostic 6068SFM50 . . . . . . 60-23
Codes d’entretien, visualisation . . . . . . . . . . . . 15-13
Batteries Codes d’options . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01-2
Charge/renfort. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-27 Commandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-1
Entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-2 Compte-tours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15-1, 15-3
Boulonnerie U.S., couples de serrage . . . . . . . . 70-5 Compteur horaire . . . . . . . . . . . . . . . 15-1, 15-3, 20-1
Brûlures d’acide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-2 Contacteur d’allumage . . . . . . . . . . . . . . . .15-1, 15-3
Brûlures d’acide de batterie . . . . . . . . . . . . . . . . 35-2 Couples de serrage
Métrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-6
U.S. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-5
C Courroie d’alternateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-9
Courroie de ventilateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-9
Caractéristiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-1 Courroie polytrapézoı̈dale
Amortisseur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-3 Remplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-9
Capacités des batteries. . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-2 Courroie, alternateur
Contenance en huile du carter-moteur . . . . . . 70-4 Remplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-9
Générales, moteur 4,5 l . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-1 Usure (tendeur manuel) . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-9
Générales, moteur 6,8 l . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-2
Tendeur de courroie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-10
Carburant D
Analyse Dieselscan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-3
Diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1 Démarrage du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-21
Stockage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-3 Dépannage
Carburant diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1 Général, moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-14
Pouvoir lubrifiant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-2 Diagnostic d’anomalies intermittentes
Stockage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-3 (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-27
Circuit d’admission d’air, vérification . . . . . . . . . . 40-4 Dispositifs d’aide au démarrage par temps
Circuit de carburant, froid . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10-5, 15-25
Modification. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-1
Purge (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-16
Purge, au niveau de la pompe d’injection (sauf
6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-14 E
Purge, au niveau des injecteurs (sauf
6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-15 Eau de mer, pompe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-18

Index-1 062602
PN=1
Index

Page Page

Eau de mer, pompe (sauf 6068SFM50) . . . . . . . 45-5 H


Eau de mer, pompe (6068SFM50) . . . . . . . . . . . 45-8
Entraı̂nement auxiliaire par engrenage, Huile
limitations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-19 Analyse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-8
Entretien Changement (sauf 6068SFM50) . . . . . . . . . . . 35-5
Batterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-2 Changement (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . 40-1
Extincteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-1 Contenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-4
Tableau de périodicité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20-2 Huile moteur
Essai à la pression du circuit de Changement (sauf 6068SFM50) . . . . . . . . . . . 35-5
refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-4 Changement (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . 40-1
Explosion de batterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-2 Diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-7
Extincteur, entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-1 Filtre à huile, changement (sauf
6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-5
Filtre à huile, changement (6068SFM50) . . . . 40-1
F Rodage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-6
Huile pour moteur diesel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-7
Faisceau de fils (sauf 6068SFM50) . . . . . . . . . . 60-3
Faisceau de l’échangeur thermique
Inspection et nettoyage . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-17
Installation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-19 I
Pose . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-17
Faisceau du refroidisseur intermédiaire, Instruments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15-1, 15-24
inspection et nettoyage . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-21
Faisceau du refroidisseur intermédiaire,
installation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-23
Filtre J
Air, entretien (fermé) . . . . . . . . . . . . . . . .55-3, 55-4
Air, remplacement (ouvert) . . . . . . . . . . . . . . . 55-8 Jauge de diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3
Filtre à air Fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-6
Entretien (fermé) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-4 Jeu des soupapes, réglage . . . . . . . . . . . . . . . . 50-1
Remplacement de l’élément (fermé) . . . . . . . . 55-3
Remplacement (ouvert). . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-8
Filtre à carburant
Remplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-5 L
Vérification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30-1
Filtre à huile, changement (sauf 6068SFM50) . . 35-5 Liquide de refroidissement
Filtre à huile, changement (6068SFM50) . . . . . . 40-1 Additifs complémentaires . . . . . . . . . . . . . . . 10-14
Filtre, changement Ajout . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-2
Huile (sauf 6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-5 Analyse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-8, 10-13, 40-16
Huile (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-1 Chauffe-blocs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-5
Filtre, remplacement Climat chaud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-14
Carburant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-5 Informations supplémentaires . . . . . . . . . . . . 10-12
Fonctionnement du moteur Mise au rebut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-15
Fonctionnement normal. . . . . . . . . . . . . . . . . 15-16 Moteur diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-11
Rodage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-16 Renouvellement des additifs
Temps froid. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10-5, 15-25 complémentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-14
Schéma de principe (sauf 6068SFM50) . . . . 60-11
Schéma de principe (6068SFM50) . . . . . . . . 60-13
G Thermomètre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3
Liquide de refroidissement moteur
Graisse Ajout . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-2
Extrême pression et universelle . . . . . . . . . . 10-10 Mise au rebut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-15

Index-2 062602
PN=2
Index

Page Page

Lubrifiants Dépose (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-19


Autres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 Inspection et réparation (sauf 6068SFM50). . . 45-5
Mélange de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-8 Inspection et réparation (6068SFM50) . . . . . . 45-8
Stockage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 Pouvoir lubrifiant du carburant diesel . . . . . . . . . 10-2
Synthétiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 Précautions de soudage sur les moteurs équipés
Lubrifiants synthétiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9 d’une unité de commande électronique. . . . . . 60-7
Prise de force (PDF). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55-11
Procédure de diagnostic
Rappel des codes d’anomalie
M
6068SFM50. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-23
Manette des gaz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-1 Purge du circuit de carburant . . . . . . . . . . . . . . 55-12
Manomètre d’huile . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15-1, 15-3
Mesureur de puissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3
Métrique, couples de serrage . . . . . . . . . . . . . . . 70-6 R
Moteur
Arrêt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-26 Rappel des codes de diagnostic d’anomalie
Codes d’options . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01-2 6068SFM50 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-23
Démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-21 Réchauffage du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-24
Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-14 Remisage
Faisceau de fils (sauf 6068SFM50). . . . . . . . . 60-3 Consignes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65-1
Fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-16 Réservoir de carburant
Jeu des soupapes, réglage . . . . . . . . . . . . . . . 50-1 Remplissage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-4
Numéro de série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01-1 Rodage du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-16
Ralenti . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-25
Réchauffage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-24
Rodage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-16
Supports . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-10 S
Vérification de la masse . . . . . . . . . . . . . . . . 35-10
Moteur au ralenti . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-25 Schéma de câblage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-5
Moteurs de groupe électrogène Schéma de câblage, tableau de bord
Fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-20 (6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-8
Schéma de principe du circuit d’eau de mer (sauf
6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-11
N Schéma de principe du circuit d’eau de mer
(6068SFM50) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60-13
Notes Soupapes, jeu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50-1
Codes d’options du moteur . . . . . . . . . . . . . . . 01-2 Spécifications
Lubrification et maintenance . . . . . . . . . . . . . . 75-1 Pompe d’injection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70-3
Numéro de modèle de la pompe d’injection . . 01-4 Spécifications de pompe d’injection . . . . . . . . . . 70-3
Numéro de série du moteur . . . . . . . . . . . . . . 01-1 Stockage
Notes de lubrification et maintenance . . . . . . . . . 75-1 Lubrifiants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9
Numéro de modèle de la pompe d’injection . . . . 01-4 Supports, moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35-10
Numéro de série
Moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01-1
Pompe d’injection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01-4 T

Tableau de bord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15-1, 15-3


P Schéma de câblage (6068SFM50) . . . . . . . . . 60-8
Touches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-7
Pompe à eau de mer Tableau de lubrification/maintenance . . . . . . . . . 20-2
Dépose et pose (sauf 6068SFM50). . . . . . . . 55-18 Tableau de périodicité de la maintenance . . . . . 20-2

Index-3 062602
PN=3
Index

Page

Tableau d’instruments . . . . . . . . . . . . . . . .15-1, 15-3


Témoins d’avertissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3
Tendeur de courroie automatique . . . . . . . . . . . 40-10
Tendeur, courroie
Automatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-10
Thermomètre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3
Thermomètre du liquide de refroidissement . . . . 15-1
Thermomètre (liquide de refroidissement). . . . . . 15-1
Tiges en zinc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15-16, 35-8
Touches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3
Tube d’aération du carter-moteur, nettoyage . . . 40-3
Tube d’aération, carter-moteur . . . . . . . . . . . . . . 40-3

Vérification de la masse du moteur . . . . . . . . . 35-10


Voltmètre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15-3

Index-4 062602
PN=4