Vous êtes sur la page 1sur 13

Deuxième partie – Score blanc numéro 1

1 403

1
NUMERO
SCORE BLANC
2. COMPREHENSION ET EXPRESSION
ECRITE EN FRANCAIS

51 Parmi ces mots, lesquels sont des pro- 53 Parmi les propositions suivantes, les-
noms relatifs ? quelles sont correctement écrites ?
A) où A) Cette proposition est un sillogisme

SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES


B) que B) Ce sont les vissicitudes de la vie
C) lequel C) Présentez-vous à la prochaine ces-
D) quiconque sion
E) qui D) Ce raisonnement est une totaulogie
E) Cette réflexion conduit à une apporie
1/ A + D
2/ A + B + C + D + E 1/ Aucune
3/ B + C 2/ C
4/ B + C + D 3/ B + C
5/ C + D + E 4/ A + D
5/ B + D

52 « Réchauffer un serpent dans son sein »


signifie : 54 Quellessont les propositions correcte-
ment écrites ?
1/ Etre charmeur de serpent
2/ Venir en aide à quelqu’un A) Il est né sous de bons auspices
3/ Faire du bien à un ingrat B) Ce sont les prémisses d’une belle his-
4/ Donner à manger au diable toire
5/ Vouer un culte à Saint-Michel C) Dès les prémices de la crise, il faut
agir
D) Dès les prémices de sa vieillesse, il a
demandé à partir à l’hospice
E) Il est affecté au ravitaillement des hos-
pices
1/ B
1/
2/ A + C + D
3/ A + B + C + D + E
3/
4/ A + B
5/ Aucune

BSIM_4e_391-696_P2.indd 403 25/07/2014 15:24


404 La Bible du SCORE IAE MESSAGE

55 Donnez un synonyme « d’impétrant » : 59 « Morigéner » :


1/ Attributaire A) a pour synonyme « complimenter »
2/ Agité B) a pour antonyme « louanger »
3/ Délinquant C) signifie « expliquer »
4/ Celui qui a obtenu un diplôme D) signifie « adresser des réprimandes à
5/ Qui veut bien faire quelqu’un »
E) est équivalent à « sermonner
1/ A + B
56 Quelle forme est incorrecte ? 2/ B + D + E
1/ Il est près des prés 3/ C + E
2/ Il est près de la sortie 4/ Aucun
SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES

3/ Il est prêt à sortir 5/ D


4/ Il est près de sortir
5/ Il est près à sortir
60 Parmi ces termes, quelles sont les
conjonctions de subordination ?
A) A laquelle
57 Le verbe « moudre » se conjugue :
B) Que
1/ Je moudai au passé simple
C) Quoi que
2/ Qu’il moude au subjonctif présent
D) Du quel
3/ Ils moudront au futur
E) Dont
4/ Je moudrai au conditionnel présent
5/ Nous moudions à l’imparfait du sub- 1/ A + B + C + D
jonctif 2/ Aucun
3/ B
4/ B + D
58 Parmi ces termes, lesquels désignent 5/ C + D
une figure de style ?
A) Syncope
B) Pléonaste
61 Le verbe « quérir » se conjugue en :
A) nous quérissons à l’indicatif présent
C) Spirale
B) quéris à l’impératif présent
D) Anaphorèse
C) nous quérissâmes au passé simple
E) Amphase
D) quérant au participe présent
1/ Aucun E) que vous quérissiez au subjonctif pré-
2/ B sent
3/ B + D
1/ A
4/ B + C + D
2/ D + E
5/ C + D
3/ Aucun
4/ C + D + E
5/ E

BSIM_4e_391-696_P2.indd 404 25/07/2014 15:24


Deuxième partie – Score blanc numéro 1 405

62 Quel est le sens de « être blanc comme 65 Quellessont les propositions correcte-
neige » ? ment écrites ?
1/ Pur A) Pourchassé, ce chien s’est levé
2/ Propre B) Il s’est levé pour chasser
3/ Raciste C) Ces orateurs parlent pourparlers
4/ Naïf D) Le ministre a entamé des pour parlers
5/ Innocent E) Pour parler, il s’est levé de sa chaise.
1/ A + B + C + D
2/ A + E
63 Quelles sont les propositions correcte-
3/ C + D + E
ment écrites ?
4/ Aucun
A) C’est une recette ancestrale

SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES


5/ A + B + C + E
B) La mode est aux colifichets
C) Elle lui adresse des colibets
D) Elle a des spassmes fréquents 66 Choisissez la reformulation dont le sens
E) Son isolement la rend hypocon- se rapproche le plus du passage souli-
driaque gné.
1/ E Il faut éviter toute confusion entre l’idéo-
2/ Aucun logie et la géopolitique, celle-ci étant
3/ A + B + E fondée sur la réalité de la géographie
physique et humaine et sur les détermi-
4/ B + E
nismes qui en découlent.
5/ B + C
1/ hypothèses fortes
2/ raisonnements infalsifiables
64 Parmi ces informations, quelles sont 3/ enchaînements inéluctables
celles qui s’appliquent au mot « gabe- 4/ hasards implacables
gie » ? 5/ libertés très relatives
A) Ne peut s’employer qu’au singulier
B) Est synonyme de « dilapidation »
C) Signifie « désordre provenant d’une
mauvaise gestion »
D) A pour antonyme « économie »
E) Est synonyme de « orgie »
1/ D + E
2/ A + B
3/ B + C + D
4/ C + D
5/ A + B + D

BSIM_4e_391-696_P2.indd 405 25/07/2014 15:24


406 La Bible du SCORE IAE MESSAGE

67 Quelle est la meilleure formulation ? 69 (…) Nous devons donc beaucoup à


CNN, mais pour une raison para-
1/ J’irai au nord de la France, à Boulogne-
doxale : cet étalage de la puissance de
sur-Mer, quoique cela me déplaise. Car
la télévision a mis en lumière sa déci-
il ne fait jamais beau à Boulogne-sur-
sive fragilité. CNN a poussé comme
Mer et rares sont les jours où il est pos-
jamais le prestige de l’image et dans le
sible d’y aller se baigner.
même temps révélé son inanité.
2/ Il ne fait jamais à beau dans le nord
de la France, à Boulogne-sur-Mer et 1/ son inamovibilité
rares sont les jours où l’on peut s’y bai- 2/ son inertie
gner. Je m’y rendrai, bien que cela me 3/ son inactualité
déplaise. 4/ sa relative efficacité
3/ Je me rendrai au nord de la France, 5/ sa vanité
à Boulogne-sur-Mer, bien que cela me
SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES

déplaise. La météo n’y est en effet guère


favorable et il n’y a que peu de jours où
l’on peut aller se baigner.
70 Ce magnat de la finance a été lourde-
ment condamné pour avoir incité des
4/ J’irai dans le nord de la France, à témoins à produire des déclarations
Boulogne-sur-Mer, bien que cela me mensongères.
déplaise. En effet, il n’y fait jamais beau
et rares sont les jours où l’on peut aller 1/ séduit des témoins
s’y baigner. 2/ gangréné des témoins
5/ J’irai en France, dans le nord, à 3/ vicié des témoins
Boulogne-sur-Mer, bien que cela me 4/ suborné des témoins
déplaise. Il n’y fait certes jamais beau 5/ débauché des témoins
et les jours où l’on peut aller se baigner
sont rares.
71 En dépit des dernières prévisions com-
Questions 68 à 70 : choisissez la reformula- muniquées aux organismes étatiques
tion dont le sens se rapproche le plus du (des) de surveillance du territoire, il semble-
passage(s) souligné(s). rait qu’une catastrophe naturelle est sur
le point de se produire sur le continent
68 Monsieur, vous devez savoir qu’à cette européen.
charge sont attachées d’importantes
1/ éminente
prérogatives.
2/ imminente
1/ d’importantes clauses 3/ rémanente
2/ d’importantes conditions 4/ immanente
3/ de vastes connaissances de nature 5/ émergeante
générale indispensables pour mener à
bien vos missions
4/ d’importants avantages et privilèges
particuliers
5/ de nombreuses conditions dictées par
l’autorité supérieure dont vous dépendez

BSIM_4e_391-696_P2.indd 406 25/07/2014 15:24


Deuxième partie – Score blanc numéro 1 407

Questions 72 à 75 : complétez en choisissant


la solution optimale. 74 (…) cyclables réservées aux vélos et
autres vélibs (…) cyclistes (…) piétons
(…) se heurter aux vélos sur les trot-
72 Aurélie manifeste une aptitude réelle à toirs.
apprécier des choses très diverses, sans 1/ Le fait qu’il soit impossible de rouler
aucun esprit exclusif. On dit qu’elle est sur des voies / est désagréable aux /
(…) mais aide les / qui ne doivent plus
1/ éclectique. 2/ Le fait de rouler sur des voies / est
2/ dilettante. aussi difficile pour les / que pour les /
qui doivent
3/ tolérante.
3/ Le fait de rouler sur des voies / est
4/ lymphatique.
aussi bien agréable aux / qu’aux / qui
5/ ouverte. ne craignent plus de

SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES


4/ Le fait qu’il soit impossible de rouler
sur des voies / est aussi bien agréable
73 Viktor Novoorsk est l’un de ces milliers aux / qu’aux / qui doivent
de touristes, venus des quatre coins du
5/ Rouler sur des voies / constitue un pri-
monde, qui débarquent chaque jour à
vilège réservé aussi bien aux / qu’aux /
l’Aéroport JFK de New York. Mais, à
qui n’ont plus peur désormais de ne pas
quelques heures de son arrivée, voilà
qu’un coup d’Etat bouleverse sa petite
république d’Europe Centrale, mettant
celle-ci au ban des nations et faisant de 75 « Ventre affamé n’a point (…). »
Viktor un (…). Les portes de l’Amérique 1/ de procès
se ferment en effet devant lui, alors 2/ d’oreilles
même que se bouclent les frontières de
3/ de droit
son pays.
4/ d’espoir
1/ apatride 5/ de larmes
2/ rebelle
3/ orphelin
4/ apathique
5/ solitaire

BSIM_4e_391-696_P2.indd 407 25/07/2014 15:24


408 La Bible du SCORE IAE MESSAGE

76 Que signifie l’expression «  payer en 78 Parmi les cinq adages populaires ci-
monnaie de singe » ? dessous, trouvez le seul dont le sens est
en contradiction avec l’énoncé suivant :
A) Payer sa dette avec de faux billets.
« Les voyages forment la jeunesse ».
B) Faire du troc.
C) S’en tirer à bon compte avec quelques 1/ Si tu trouves une route, suis-la long-
plaisanteries. temps.
D) Payer avec des billets qui ne sont plus 2/ Quand on change le tam-tam de
en circulation. place, on invente un nouveau son.
E) Ne pas payer. 3/ Traverse le lac et tu auras changé tes
habitudes.
1/ A seulement 4/ Les vérités existent au-delà des mon-
2/ B seulement tagnes.
SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES

3/ A ou D 5/ C’est la poule qui circule le plus qui


4/ C ou E mange le plus de fourmis.
5/ E seulement

79 «  Un silence éloquent  », «  la réalité


77 Lorsque l’on parle de mécanismes du virtuelle », « une douce violence » sont
« fait du prince », à quoi fait-on réfé- des oxymores. Parmi les cinq propo-
rence ? sitions suivantes, laquelle n’est pas un
1/ A des mécanismes d’anticipation qui oxymore ?
conduisent à répercuter immédiatement 1/ Un monstre croquignolet
sur un prix de vente une augmentation
2/ Une spontanéité rigoureuse
future d’un coût de facteur de production.
3/ Un jeune centenaire
2/ A des mécanismes imposés à une
entreprise par une instance supérieure, 4/ Une clarté nébuleuse
qui s’opposent généralement à l’évo- 5/ Une richesse propice
lution naturelle de l’environnement de
l’entreprise.
3/ A des mécanismes inflationnistes impo- 80 Que signifie la locution latine «  per-
sés à des sociétés côtées en bourse par sona non grata » ?
la Banque Centrale Européenne en vue
1/ Etre indigne
de contrôler en amont la hausse des prix
des biens de consommation courante. 2/ Etre dépourvu de vertu
4/ A des mécanismes financiers imposés 3/ Etre quelqu’un d’indésirable
par les monarchies des pays de l’OPEP 4/ Etre dépourvu de courage
en vue de maintenir les cours nominaux 5/ Etre quelqu’un privé de grâce
du pétrole à un niveau efficient.
5/ A des mécanismes intermédiaires du
modèle de croissance interne permettant
d’établir un lien direct entre les taux de
croissance de l’activité de l’entreprise
et le taux de croissance de ses moyens
financiers.

BSIM_4e_391-696_P2.indd 408 25/07/2014 15:24


Deuxième partie – Score blanc numéro 1 409

81 Qu’est-ce qu’un pléonasme ? 84 Parmi ces quatre propositions, laquelle


est la conjugaison du verbe « pouvoir »
1/ C’est la succession de trois mots ayant
à la troisième personne du singulier du
un sens proche
subjonctif imparfait ?
2/ C’est la répétition de mots ayant une
signification différente 1/ Qu’il pue
3/ C’est le doublement de deux syllabes 2/ Qu’il puisse
4/ C’est un doux euphémisme 3/ Qu’il pût
5/ C’est la répétition de mots ayant le 4/ Qu’il ait pu
même sens 5/ Qu’il puit

82 Parmi ces quatre propositions, laquelle 85 Une « victoire à la Pyrrhus », c’est :

SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES


est correctement orthographiée ?
1/ Une victoire trop chèrement obtenue
1/ En son for intérieur 2/ Une victoire sans combattre
2/ En son fort intérieur 3/ Une victoire par surprise
3/ En son fors intérieur 4/ Une victoire posthume
4/ En son fore intérieur 5/ Une victoire écrasante
5/ En son ford intérieur

83 Parmi ces quatre phrases, laquelle rend


impossible la suppression du complé-
ment circonstanciel ?
1/ Paul boit avec des amis dans l’arrière-
cour
2/ Paul va à Lyon
3/ Le soleil déclinait dans le ciel
4/ Le soir, le dîne à 19 heures
5/ Hannah mange peu

BSIM_4e_391-696_P2.indd 409 25/07/2014 15:24


410 La Bible du SCORE IAE MESSAGE

Texte
Au Pays du capitalisme réel

Source : Le Monde diplomatique – Août l’idée communément admise selon laquelle la


2011– n° 689 – Controverse sur la Russie post- Russie postsoviétique souffrirait d’une sorte
soviétique de fardeau historique sans équivalent dans
le monde – l’héritage de l’autocratie, de la
bureaucratie, etc. En réalité, elle faisait face
A l’approche des élections russes de mars aux mêmes problèmes de développement que
2012, les grandes manœuvres politiques ont de nombreux pays à revenus moyens: corrup-
commencé au Kremlin. Moribonde au début tion, faiblesse des institutions, vulnérabilité
des années 1990, la Russie a opéré depuis économique. La transition opérée par le pays
une décennie un spectaculaire redressement après la fin du communisme n’aurait donc été
économique et diplomatique sur fond d’auto- qu’un processus d’ajustement aux schémas en
SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES

ritarisme et de corruption. A l’heure du bilan, cours dans les autres Etats de sa catégorie.
deux visions de la transition post soviétique
s’affrontent. Le sous-entendu idéologique qui imprègne
cette analyse se devine aisément: les réformes
Par Tony Wood1 libérales mises en œuvre par Moscou dans les
années 1990 doivent être applaudies comme un
succès, puisqu’elles ont permis à la Russie de
Le vingtième anniversaire de la chute du mur
conquérir la place qui lui revient dans la hié-
de Berlin a déclenché un raz de marée d’ou-
rarchie économique internationale. Treisman
vrages consacrés à l’effondrement du bloc de
a néanmoins le mérite de regarder son sujet
l’Est2. Peu d’auteurs, pourtant, se sont penchés
avec une certaine hauteur, loin des stéréotypes
sur l’expérience traversée par la Russie depuis
de la guerre froide ou des clichés touristiques
la fin de l’URSS. L’essai de Daniel Treisman
sur 1’ « âme russe ». Dans The Return, il reste
The Retum (« Le Retour ») s’efforce de com-
fidèle à cette approche en cherchant à décrire la
bler cette lacune en retraçant le « parcours de la
Russie telle qu’elle est, et non comme les fai-
Russie de Gorbatchev à Medvedev3 ». Profes-
seurs d’opinion occidentaux se la représentent.
seur de science politique à l’université de Cali-
Il oscille entre deux positions a priori peu com-
fornie, Treisman est surtout connu comme le
patibles : celle des idéologues néolibéraux, qui
coauteur d’un article qui fit sensation en 2004.
expliquent les difficultés de la Russie par son
Ce texte, intitulé « Un pays normal4 », réfutait
manque d’entrain à embrasser la loi du mar-
ché, et celle qui attribue au contraire tous les
Rédacteur en chef adjoint de la New Left Review
1. 
(Londres). maux du pays à la brutalité de ses réformes5.
Par exemple Robert Service, Comrades ! A History
2.  Adossé à l’autorité de l’observateur impartial –
of World Communism, Harvard. University Press, certains disent ceci, d’autres affirment cela, la
Cambridge, 2007; Archie Brown, The Rise and Fall
of Communism, Ecco, New York, 2009; Stephen 5. Le courant des néolibëraux a trouvé sa bible dans How
Kotkin, Uncivil Society 1989 and. the Implosion of the Capitalism Was Built. The Transformation of Central and
Communist Establishment, Modem Library, New York, Eastern Europe, Russia, and Central Asia (Cambridge
2009 ; Victor Sebestyen, Revolution 1989. The Fall of University Press 2007, de l’économiste suédois Anders
the Soviet Empire, Pantheon Books, New York, 2009. Aslund, qui a conseillé Moscou pour sa politique
de privatisations au début des années 1990. Leurs
3. Daniel Treisman, The Return : Russias Journey From adversaires, eux, se reconnaissent dans le livre de Peter
Gorbachev to Medvedev, The Free Press, New York, 2011. Reddaway et Dmitri Glinski The Tragedy of Russia’s
Publié avec Andrei Shleifer dans la revue Foreign
4.  Reforms. Market Bolshevism Agains: Democracy,
Affairs, New York, mars-avril·2004. United States Institute of Peace, Washington, DC, 2001.

BSIM_4e_391-696_P2.indd 410 25/07/2014 15:24


Deuxième partie – Score blanc numéro 1 411

vérité se situe quelque part entre les deux –, le «  accidents » et des « réponses ratées qu’ils
point de vue qui résulte de cette indétermina- reçurent » pour précipiter sa chute. Treisman
tion finit par conforter l’analyse dominante du récuse l’idée selon laquelle l’Union soviétique
camp occidental. aurait éclaté sous la pression interne de ses
La première moitié du livre remet en pers- nationalismes : c’est parce que le régime était
pective l’histoire politique récente du pays en déjà moribond, dit-il, que nombre de citoyens
se ·concentrant sur le profil et la trajectoire des se sont tournés vers le pis-aller nationaliste.
présidents qui s’y sont succédé en vingt ans : Curieusement, cette attention portée aux
M. Mikhaïl Gorbatchev, qualifié d’ « erreur la contingences s’efface dès que le livre aborde
plus réussie de l’histoire »; Boris Eltsine, héros les réformes économiques. L’auteur soutient
imparfait qui réussit à naviguer à l’intuition qu’Eltsine, héritier d’un « désastre plus grave
entre les écueils de la politique et de l’écono- que ce que la plupart des gens imaginaient »,
mie; M. Vladimir Poutine, personnage douteux a sauvé son pays en improvisant une politique
mais chanceux qui a su profiter d’une conjonc- résolument favorable aux marchés. Hors du

SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES


ture économique favorable; et enfin M. Dimitri libéralisme, point de salut, semble-t-il croire.
Medvedev, étiqueté « doublure du précédent », Il modère volontiers le bilan communément
dont le programme et les intentions demeurent admis des choix formulés à l’époque : le pro-
mystérieux trois ans après son accession au duit intérieur brut (PIB), qui n’a cessé de chu-
pouvoir. La seconde moitié du livre couvre ter alors, serait un indicateur très discutable;
la même période, cette fois sous forme d’une la qualité de vie de la population, mesurée à
synthèse des grands sujets qui ont marqué l’aune des ventes de téléviseurs et d’appa-
notre perception de la Russie : les ressorts de reils électroménagers, se serait améliorée tout
l’effondrement soviétique, les mutations éco- au long de la décennie. Le dépérissement des
nomiques dans les années 1990, les guerres en services publics de la santé ou de l’éducation,
Tchétchénie et les relations de Moscou avec l’explosion du chômage et l’atrophie de toute
ses partenaires occidentaux. forme de solidarité sociale : de tous ces sujets,
Les conclusions de Treisman ne frappent l’auteur ne souffle mot6.
pas toujours par leur originalité – un chapitre Au bout du compte, en célébrant les
entier, par exemple, pour découvrir que la réformes d’Eltsine, Treisman récite l’histoire
popularité d’un président est corrélée aux gains d’un visionnaire héroïque qui, tel Sisyphe
et aux défaillances d’un cycle économique –, poussant son rocher, ferait avancer la démo-
mais elles réservent aussi quelques bonnes cratie libérale sur .les pentes verglacées de la
surprises, notamment quand l’auteur prête une réalité russe. Comme nombre de commenta-
oreille compréhensive aux griefs de Moscou teurs depuis 1991, Treisman tient pour acquis
concernant l’expansion de l’Organisation du que la démocratie libérale a progressé durant
traité de l’Atlantique nord (OTAN) ou l’hypo- les années Eltsine, fût-ce timidement, et
crisie de la politique étrangère américaine. qu’elle a en revanche régressé vers l’autorita-
Pour Treisman, la désintégration de l’URSS risme d’antan durant les années Poutine. Cette
n’est nullement le fruit d’une fatalité histo- vision binaire ne tient pas compte de l’évolu-
rique, mais le produit d’une série de contin- tion idéologique qui sous-tendait les réformes
gences. La conduite hasardeuse des réformes des années 1990, lesquelles ont consolidé non
économiques dans les années 1980 – ainsi que la démocratie en tant que telle mais le capita-
l’incapacité des ex-dirigeants soviétiques à lisme. Les réformateurs se montraient d’autant
enrayer le déclin de l’industrie – ayant mené le
6. Lire « Un siècle russe », Manière de voir, n° 100, août-
pays au bord du gouffre, il a suffi de quelques
septembre 2008.

BSIM_4e_391-696_P2.indd 411 25/07/2014 15:24


412 La Bible du SCORE IAE MESSAGE

plus prompts à administrer leur «  thérapie de des oligarques bureaucrates7 ». La référence à


choc  » et à soutenir les attaques du Kremlin la bureaucratie n’est pas imméritée, s’agissant
contre la Constitution – en particulier quand d’une élite qui règne aussi bien sur le secteur
Eltsine bombarda le Parlement, en 1993 – public que sur le privé et qui tire les ficelles du
qu’ils ne disposaient pour cela d’aucun mandat monde des affaires autant que celles du gou-
électoral. En réalité, chaque fois que le régime vernement. Nul cependant n’a mieux décrit les
s’est senti menacé par une remise en cause du nouveaux maîtres de la Russie que la socio-
principe de propriété capitaliste, la démocratie logue Olga Kryshtanovskaïa, qui a examiné
a perdu du terrain. la composition de l’élite depuis le début des
On comprendrait mieux les métamorphoses années 19908. Ses travaux font ressortir le rôle
de 1a Russie postcommuniste si l’on consi- croissant de l’industrie depuis les débuts du
dérait la part essentielle qu’elles doivent aux siècle naissant, de même que la confusion de
intérêts capitalistes, et la manière dont les nou- plus en plus grande entre monde des affaires et
velles élites ont soumis le pays à leur combat monde politique.
SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES

de classe. Mais un tel travail exigerait de défi- La presse occidentale dénonce volontiers les
nir la nature et la composition de ces élites. Qui interventions pressantes de l’Etat russe dans
possède la Russie? Dans les remous des années l’économie, vues comme le symptôme d’une
1990, elle appartenait aux anciens membres de renationalisation rampante – ou comme une
la nomenklatura du Parti communiste et aux transposition à l’économie de l’omniprésence
forces émergentes de la libre entreprise. Pen- des services de sécurité dans le gouvernement
dant presque dix ans, les fortunes amassées par de M. Poutine. Or le plus frappant, à propos de
cet attelage provenaient principalement des l’élite russe d’aujourd’hui, ce n’est pas la domi-
exportations à haute valeur ajoutée – métaux, nation de l’Etat sur le capital, mais l’interpéné-
minerais –, d’opérations financières plus que tration des deux. La haute fonction publique
douteuses ou du pillage du patrimoine indus- fournit les recrues du patronat, et vice versa.
triel soviétique. La crise du rouble de 1998 a Le pouvoir administratif détient les meilleures
modifié la structure de cette élite en affaiblis- clés pour accéder aux bonnes affaires, tandis
sant le secteur bancaire et financier au profit que les considérations commerciales dictent
de l’«  économie réelle  » destinée au marché l’attribution des postes et des dépenses de
intérieur. Mais le bouleversement majeur pour l’Etat. Cela se vérifie à tous les niveaux, et plus
les classes régnantes comme pour le pays tout encore dans les régions où les grands groupes
entier, tient aux prix élevés du gaz et du pétrole (qu’ils soient privés ou publics) pèsent d’un
depuis 2000. Les bénéfices faramineux de la poids particulièrement lourd dans l’économie.
manne énergétique ont profité non seulement Qui plus est, bien que nombre d’entreprises
aux groupes d’Etat tels que Rosneft et Gaz- des secteurs principaux appartiennent à l’Etat,
prom mais aussi aux opérateurs privés comme elles sont gérées selon le seul principe du profit
Sourgoutneftegaz et – jusqu’à son démantèle- maximal – non pour assurer la redistribution
ment en 2003 – Ioukos. des richesses nationales, mais pour enrichir
Ces flots d’argent ont forgé une nouvelle quelques échantillons de l’élite.
élite infiniment plus fortunée que celle des Compte tenu des élections législatives en
années 1990. Selon la politologue Lilia Shèv-
Lilia Shevtsova, Russia : Lost ln Transition. The
7. 
tsova, installée à Washington, « la vieille oli- Yeltsin and Putin Legacies, Carnegie Endowment for
garchie d’Eltsine ressemble à une bande de International Peace, Washington, DC, 2007.
débutants, comparée à la nouvelle génération 8. Olga Kryshtanovskaïa, Anatomiia Rossiiskoi Elity
(«  Anatomie de l’élite russe  »), Zakharov, Moscou,
2004.

BSIM_4e_391-696_P2.indd 412 25/07/2014 15:24


Deuxième partie – Score blanc numéro 1 413

décembre prochain et de l’épineuse question que la Russie ne connaisse un soulèvement


de la succession au Kremlin prévue en 2012, populaire comparable à celui qui secoue le
les ressources du pays vont certainement faire monde arabe. Elle ne paraît pas en prendre le
l’objet d’une compétition accrue entre les chemin, mais le destin des régimes soviétique,
membres de cette élite amphibie. La popu- tunisien ou égyptien enseigne qu’il ne faut pas
lation, elle, a tout juste le droit de valider les trop se fier à l’illusion de la permanence.
modalités du pillage de ses richesses – à moins

Questions

86 Cherchez l’intrus : 88 Selon l’auteur, les «  métamorphoses


de la Russie postcommuniste » seraient
1/ Gorbatchev
mieux comprises si l’on prenait en
2/ Medvedev

SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES


compte :
3/ Poutine
1/ Les richesses naturelles dont bénéficie
4/ Eltsine
ce territoire
5/ Andropov
2/ Les restructurations industrielles réali-
sées depuis le début des années 1990
3/ Les qualités économiques et politiques
87 Quels sont les termes retenus pour qua- des présidents qui se sont succédé à la
lifier Mikhaïl Gorbatchev ?
tête de la Russie depuis 1990
1/ « héros imparfait qui a réussi à navi- 4/ Les intérêts capitalistes et le rôle joué
guer à l’intuition entre les écueils de la par les nouvelles élites dans la Russie
politique et de l’économie » d’aujourd’hui
2/ « personnage douteux mais chanceux 5/ Les interventions constantes de l’Etat
qui a su profiter d’une conjoncture éco- russe dans l’économie
nomique favorable »
3/ «  personnage dont le programme et
les intentions demeurent toujours mysté- 89 Selon Treisman, la démocratie libérale
rieuses encore aujourd’hui » en Russie :
4/ « erreur la plus réussie de l’histoire »
1/ A progressé sous la présidence des
5/ « visionnaire héroïque qui a fait avan- différents dirigeants qui se sont succédé
cer la démocratie libérale sur les pentes à la tête de ce pays depuis 1990
verglacées de la réalité soviétique »
2/ A régressé sous l’ère de Poutine et de
Medvedev
3/ A progressé sous les présidences de
Gorbatchev et d’Elstine
4/ S’est développée sous la présidence
d’Eltsine et a régressé sous celle de Pou-
tine
5/ N’est encore aujourd’hui qu’un vœu
pieu malgré les réformes entreprises

BSIM_4e_391-696_P2.indd 413 25/07/2014 15:24


414 La Bible du SCORE IAE MESSAGE

90 Laquelle de ces propositions est fausse : 93 Dans les années 1990, la Russie appar-
tenait selon Tony Wood :
1/ Les réformes conduites en Russie ne
profitent qu’à une élite restreinte 1/ Aux anciens membres du parti com-
2/ Les transformations de la Russie post- muniste
communiste sont essentiellement dictées 2/ Aux industriels des entreprises natio-
par des intérêts capitalistes nalisées
3/ Les groupes d’Etat et les opérateurs 3/ Aux anciens dirigeants communistes et
privés sont gérés selon le principe du à ceux qui avaient su profiter du déve-
profit maximal loppement de la libre entreprise
4/ La redistribution des richesses natio- 4/ Aux dirigeants du secteur bancaire et
nales ne profite pas au peuple russe financier
5/ Démocratie et capitalisme caracté- 5/ Aux dirigeants des groupes d’Etat et
SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES

risent la Russie d’aujourd’hui. aux opérateurs privés du secteur éner-


gétique

91 Qui est Daniel Treisman ?


94 L’élite russe se caractérise aujourd’hui
1/ Un sociologue spécialiste de la Russie par :
2/ Un homme politique russe
1/ Sa forte politisation
3/ Un politologue russe
2/ Une forte interpénétration entre le sec-
4/ Un journaliste américain
teur public et privé
5/ Un universitaire américain
3/ La domination de l’Etat sur le capital
4/ Une adhésion sans limite aux concepts
de la libre entreprise
92 Selon Daniel Treisman, la désintégra-
5/ Son attachement aux principes démo-
tion de l’URSS :
cratiques
1/ Est due à la pression interne exercée
par les nationalistes russes
2/ Est la conséquence logique de l’effon- 95 «  La crise du rouble en 1998 a …  ».
drement du bloc de l’Est Quelle proposition compléterait de
3/ Est le résultat des réformes écono- manière erronée cette phrase ?
miques conduites de manière hasar- 1/ Modifié les rapports de force existants
deuse dans les années 1980 au sein de la classe dirigeante russe
4/ A provoqué l’effondrement du bloc de 2/ Profité à l’économie russe en facilitant
l’Est ses exportations
5/ Est due aux guerres en Tchéchénie et 3/ Permis de favoriser l’essor de l’« écono-
à la dégradation des relations diploma- mie réelle » destinée au marché intérieur
tiques avec les partenaires occidentaux 4/ Provoqué l’affaiblissement du secteur
bancaire et financier
5/ Eté suivie d’une hausse du prix des
matières énergétiques au début des
années 2000

BSIM_4e_391-696_P2.indd 414 25/07/2014 15:24


Deuxième partie – Score blanc numéro 1 415

96 L’auteur emploie l’expression «  un 99 Laquelle de ces propositions est fausse :


raz de marée d’ouvrages consacrés à
1/ La «  thérapie de choc  » des années
l’effondrement du bloc de l’Est  », cela
1990 a consolidé le capitalisme en
signifie :
Russie
1/ La multiplication de livres sur les pays 2/ L’autoritarisme de Poutine est compa-
de l’est de l’Europe rable à celui qui préexistait sous l’ère
2/ L’inondation du marché du livre par communiste
des ouvrages relatifs à la chute du mur 3/ Les réformateurs ont privilégié les prin-
de Berlin cipes capitalistes aux principes démo-
3/ La recrudescence des publications sur cratiques
la construction immobilière dans l’ex- 4/ Les réformateurs siégeaient au Parle-
URSS ment russe

SCORE BLANC NUMERO 1 – ENONCES


4/ Une forte augmentation des publica- 5/ La démocratie libérale aurait plutôt
tions sur la disparition de l’URSS et de progressé avec Eltsine
ses pays satellites en Europe
5/ Une multiplication des œuvres litté-
raires sur la Russie d’hier et d’aujourd’hui 100 L’auteur compare les régimes sovié-
tiques, tunisien et égyptien pour :

97 Selon l’auteur, l’évolution du prix du gaz 1/ Montrer que ces régimes politiques
et du pétrole depuis les années 2000 : étaient voués à l’échec
2/ Montrer que ces régimes étaient des
1/ A profité à l’ensemble du pays régimes totalitaires sous des formes dif-
2/ A essentiellement profité aux opéra- férentes
teurs privés comme Rosneft et Gazprom 3/ Démontrer que la démocratie triomphe
3/ A amélioré les bénéfices des groupes toujours
d’Etat et des opérateurs privés 4/ Expliquer que les abus du régime
4/ A provoqué le démantèlement de politique actuel de la Russie devraient
l’opérateur privé Ioukos par l’Etat conduire à terme, à un soulèvement
5/ A enrichi les nouvelles élites dirigeantes populaire
5/ Expliquer que la permanence des
régimes politiques n’est qu’illusion dès
98 Pour l’auteur, les réformes conduites lors que les principes démocratiques ne
dans les années 1990 : sont pas respectés
1/ Ont permis de consolider la démocra-
tie en Russie
2/ Ont évité un désastre économique
sans précédent pour l’ex-URSS
3/ Ont consacré le principe du respect
de la propriété privée
4/ Ont permis de faire régresser l’autori-
tarisme étatique
5/ Ont consolidé le capitalisme en Russie

BSIM_4e_391-696_P2.indd 415 25/07/2014 15:24

Vous aimerez peut-être aussi