Vous êtes sur la page 1sur 7

EXEMPLES DE SUJETS

THEME SUJETS
Leçon 1 : Pouvoirs publics et société (I) • « Deux choses menacent le monde : l’ordre et le désordre » (Paul Valéry)
crie du lien de confiance et angoisse de • L’Occident est-il encore un modèle ?
l’avenir • Peut-on encore parler d’une « civilisation occidentale » ?
• La France est-elle un pays moderne ?
- Une modernité problématique • « Je connais des peuples plus réactionnaires que les Français ; je n’en connais pas de plus
conservateurs ». Partagez-vous cette réflexion ?
• Qu’est-ce qu’être moderne ?
• La place de la tradition dans les sociétés occidentales modernes
• Les traditions jouent elles encore un rôle ?
• Vivons-nous la fin d’un monde ?
• Faut-il être moderne ?

- une société en proie au doute ; • La France est-elle en crise ?


l’omniprésence du thème de la crise • La notion de crise
• La crise nous aide-t-elle à changer ?
• « La tendance des français, quelle que soit leur profession, est de réclamer le progrès en
espérant que tout restera comme avant » (De Gaulle)
• Peut-on changer une société sans son consentement ?
• Quelle influence mai 1968 a-t-il exercé sur la société française ?
• Que reste-t-il des idées de 1968 ?

Leçon 2 : Pouvoirs publics et société (II) : • L’individualisme met-il en péril le lien social ?
comment gouverner des individus • L’individualisme des sociétés modernes vous apparaît-il plutôt comme un phénomène
inquiets ? positif ou négatif ?
• Que pensez-vous du jugement qui consiste à dénoncer la dérive individualiste de notre
société ?
• Sommes-nous une société égoïste ?
• « Il n’est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde à une égratignure de
mon doigt » (Hume. Traité de la nature humaine). Commentez
• Individualisme et solidarité dans les sociétés contemporaines
• Vivons-nous la civilisation du moi ?
• Le droit au bonheur
• Le bonheur est-il encore « une idée neuve en Europe » ?
• Le bonheur, la société, l’Etat
• L’Etat a-t-il pour rôle de faire le bonheur des citoyens ?
• Le plaisir est-il l’affaire de l’Etat ?
• La séduction
• Le respect

Leçon 3 : Pouvoirs publics et société (III) : • La place de l’Etat en France aujourd’hui


l’Etat entre critiques et réformes. • L’Etat en fait-il trop ?
• L’Etat ne peut plus tout faire : partagez vous cette opinion ?
• Peut-on réformer l’Etat ?
• « La France est bien, de toutes les vieilles nations européennes, celle chez qui la
détermination étatique a été la plus précoce, la plus constante et la plus constitutive… La
construction autoritaire de la mémoire historique qui a fait la force de la France et
l’instrument de sa ‘grandeur’ est sans doute en même temps l’expression de sa congénitale
faiblesse. La France est une nation ‘stato-centrée’ » (Pierre Nora)
• Partagez-vous cette affirmation de Tocqueville : « personne n’imagine pouvoir mener à
bien une affaire importante si l’Etat ne s’en mêle » ?
• « Il n’y a pas de gouvernement populaire. Gouverner, c’est mécontenter » (A. France)
• « L’Etat, c’est cette grande fiction dans laquelle chacun essaie de vivre aux dépens de tous
les autres » (F. Bastiat)
• « Si l’Etat est fort, il nous écrase ; s’il est faible, nous périssons »
• Les démocraties sont-elles fragiles ?
• Pensez-vous comme Tocqueville qu’ « il n’y a rien de plus familier à l’homme que de
reconnaître une sagesse dans celui qui l’opprime ».
• L’Etat, la société, l’individu
• « L’Etat est trop petit pour les grands problèmes et trop grand pour les petits problèmes »
(D. Bell)
• La crise rend elle les démocraties ingouvernables ?
• Les sages
• Vit-on une crise de la représentation ?
• Peut-on parler du dépérissement de l’Etat ?
• A-t-on encore besoin de l’Etat ?
• « On gouverne avec des partis ; on administre avec des personnalités » (Waldeck Rousseau)
• Quelle marge de manœuvre pour les politiques aujourd’hui ?
• Que reste-t-il de l’esprit républicain ?
• La tradition républicaine
• La République et ses valeurs
• Démocratie et République en France
• La République, statut immobile ou identité vivante ?
• Etre républicain aujourd’hui
• La Révolution est-elle terminée ?
• « Vous devez diminuer partout le nombre des agents, afin que les chefs travaillent et
pensent. Le Ministère est un monde de papier ; je ne sais point comment Rome et l’Egypte
se gouvernaient sans cette ressource ; on pensait beaucoup, on écrivait peu. La prolixité de
la correspondance et des ordres du gouvernement est une marque de son intérêt ; il est
impossible que l’on gouverne sans laconisme. Les représentants du peuple, les généraux,
les administrateurs sont environnés de bureaux comme les anciens hommes de palais ; il ne
se fait rien, et la dépense est pourtant énorme. Les bureaux ont remplacé le monarchisme, le
démon d’écrire nous fait la guerre et l’on ne gouverne plus ». Pensez-vous que cette
formule de Saint Just soit toujours d’actualité ?
• Les fonctionnaires sont-ils des citoyens comme les autres ?

Leçon 4 : Pouvoirs publics et société (IV) : • « Penser, c’est dire non » (Alain)
le citoyen est-il une espèce en voie de • Vivre libre ou mourir
disparition ? • « Obéir sans adorer, c’est la République même » (Alain)
• « Il y a des pays plus réactionnaires que la France. Il n’y en a pas de plus conservateur »
• Citoyenneté et lien social
• « C’est l’opinion qui gouverne le monde ». Que penser de cette formule ?
• « On ne peut gouverner un peuple sans le faire rêver » (J. Attali)
• L’opinion publique
• Le suffrage universel est-il garant de la démocratie ?
• Sondages et démocratie
• Société civile et vie publique dans la France d’aujourd’hui
• La désobéissance
• Action publique et participation citoyenne
• Les syndicats en France sont-ils représentatifs ?
• Les associations constituent-elles un substitut aux partis politiques ?
Leçon 5 - Les outils du politique en
question (I) : l’impossible autorité
• Vivons-nous une crise de l’autorité ?
• Faut-il rétablir l’autorité ?
• « Les peuples adorent l’autorité » (Baudelaire)
• L’autorité est-elle toujours respectable

Leçon 6 : Les outils du politique (II) : • Religion et société


comment gouverner des hommes qui ne • l’Occident est-il encore chrétien ?
croient pas ? • L’Occident est-il encore religieux ?
• Avons-nous encore le sens du sacré ?
• Peut-on parler d’un renouveau du fait religieux ?
• La religion rapproche-t-elle les hommes ?
• Manquons-nous de rites ?
• La société moderne a-t-elle besoin de tabous ?
• Peut-on dire que Dieu est mort ?
• Une société peut-elle se passer de religion ?
• Peut-on parler d’un renouveau du fait religieux ?
• L’irrationnel dans le monde actuel
• Croire et savoir

• La laïcité
• L’Etat peut-il encore être laïque ?
• La laïcité est-elle en danger ?
• La religion a-t-elle sa place à l’école ?
• L’Etat et les religions
• La religion est-elle une affaire d’Etat ?
• Religion et politique dans le monde contemporain

Leçon 7 - L’Etat gardien de l’ordre (I) : • Les sociétés occidentales modernes sont-elles pacifiques ?
sécurité intérieure, comment imposer • Violence et société
l’ordre public ? • Vivons-nous dans une société policée ?
• L’Etat et la violence
• L’Etat, le droit et la violence
• Les sociétés contemporaines deviennent-elles plus violentes ?
• La violence est-elle un nouvel ingrédient du dialogue social ?
• Violence et démocratie
• L’ordre et la sécurité
• Sécurité, devoir de l’Etat ou problème de société civile ?
• Comment faire face à la violence des plus jeunes ?
• Les media portent-ils une part de responsabilité dans la violence sociale ?
• Les minorités sont-elles condamnées à la violence ?
• L’aspiration à une plus grande sécurité est-elle compatible avec la liberté ?
• La violence peut-elle être légitime ?
• La sécurité privée est elle concurrente ou complémentaire de la sécurité publique ?

Leçon 8 – L’Etat gardien de l’ordre (II) :


• La guerre est-elle un droit des peuples ?
sécurité extérieure ; à quelles guerres faut-
• La guerre signifie-t-elle la fin du droit ?
il se préparer ?
• La guerre a-t-elle changé ?
• Les guerres sont-elles inévitables ?
• La prospérité économique assure-t-elle contre la guerre ?
• « Si tu veux la paix, prépare la guerre ». Cette formule vous paraît-elle être encore exacte ?
• « Les guerres du 20e siècle se feront au nom des valeurs ». Pensez-vous que cette pensée de
F. Nietzsche soit toujours d’actualité ?
• La guerre dans le monde contemporain
• Le terrorisme est-il l’arme des pauvres ?
• Démocratie et terrorisme
• Le terrorisme est-il efficace ?
• Y a-t-il des guerres justes ?
• Assiste-t-on au retour des guerres de religion ?
• Le pacifisme sert-il la paix ?
• Doit-on faire la guerre pour préserver la paix ?
• La guerre est-elle la continuation de la politique par d’autres moyens ?
• Peut-on faire la guerre au nom des droits de l’homme ?
• Existe-t-il un devoir d’ingérence ?
• Sécurité collective et libertés individuelles
• Fanatisme et intolérance dans le monde contemporain
• Paix et guerre entre les nations aujourd’hui
• Vulnérabilité des sociétés contemporaines
• Existe-t-il une juste violence ?
• La défense nationale est-elle une affaire de spécialistes ?
• Existe-t-il encore dans les sociétés occidentales un esprit de défense ?

Leçon 9 – L’Etat gardien de l’ordre (III) : • Le droit a-t-il réponse à tout ?


peut-on rendre justice ? • La notion de raison d’Etat est-elle compatible avec le fonctionnement d’une démocratie ?
• Le juge
• Pourquoi être juge ?
• Peut-on tout juger ?
• Le soupçon
• L’appel croissant au juge témoigne-t-il des progrès du droit ?
• « La justice militaire est à la justice ce que la musique militaire est à la musique »
(Clémenceau)
• Les droits de l’homme sont-ils la nouvelle religion des modernes ?
• Les droits de l’homme sont-ils universels ?
• Les droits de l’homme sont-ils encore une idée neuve ?
• Libéralisme, démocratie et droits de l’homme
• Justice et politique
• Droits de l’homme et lutte contre le terrorisme
• Sommes-nous tous des victimes ?
• La fonction du procès dans les sociétés contemporaines
• Qui doit juger les juges ?
• Les contre-pouvoirs dans les sociétés contemporaines
• Le droit dans le monde actuel
• La tolérance est-elle l’une des vertus ou l’une des faiblesses de la démocratie ?
Leçon 10 – L’école est-elle encore le • L’école en France est-elle un échec national ?
sanctuaire de la République ? • Faut-il encore enseigner l’éducation civique ?
• L’école est-elle encore républicaine ?
• La religion a-t-elle sa place à l’école ?
• L’école doit-elle préparer au monde ou à un métier ?
• L’école est-elle égalitaire ?
• La transmission est-elle encore possible dans notre monde ?
• Que doit transmettre l’école selon vous ?
• Peut-on parler d’une démocratisation de l’école ?
• L’Etat, l’école et le citoyen