Vous êtes sur la page 1sur 10

WaveMaker

Rapport Cloud Computing

Projet Réalisé Par :


- Malek Ilyes (G02)
- Benabdallah Abdessamed(G02)
- Fandi Amar (G02)
- Medjaaf Houcine (G02)

Sous La Direction de :
- Mr. Karim Lamraoui
Introduction
Le marché de Cloud Computing a connu une croissance rapide au cours des dernières années
et continuera de croître. Les chiffres générés par IDC en sont la preuve, puisqu'ils prévoient
que les dépenses mondiales en services de cloud public devraient atteindre 141 milliards de
dollars d'ici 2019. Les secteurs IaaS et PaaS, appelés «cloud infrastructure», devraient
afficher une croissance de 173 milliards de dollars. d'ici à 2026. Les entreprises qui se
tournent vers le cloud bénéficient d'une puissance de calcul à la demande, de fonctions
payantes, d'une évolutivité facile, de l'utilisation des dernières technologies, etc., ce qui leur
confère un avantage compétitif dans leurs secteurs respectifs.

Cloud Computing.. C’est Quoi ?

Historique
Longtemps avant que l'expression "Cloud computing" ne naisse, les architectes de réseaux
(ceux qui conçoivent les réseaux intra et inter-entreprise) schématisaient internet par un
nuage dans leurs croquis. En anglais, on parlait alors de "the cloud", ce qui signifiait à peu de
choses près l'internet que nous connaissons. Ce nuage évoquait alors une connexion vers
une quantité indéfinie d'utilisateurs et non pas des services tel que nous l'entendons
maintenant.

L'informatique dans le nuage (en


anglais, cloud computing) est devenu un
concept majeur faisant référence à l'utilisation
de la mémoire et des capacités de calcul des
ordinateurs et des serveurs répartis dans le
monde entier et liés par un réseau, tel
Internet .

Les utilisateurs (le plus souvent des


entreprises, mais aussi vous ou moi) ne sont plus propriétaires de leurs serveurs
informatiques mais peuvent ainsi accéder de manière évolutive à de nombreux services en
ligne sans avoir à gérer l'infrastructure sous-jacente, souvent complexe. Les applications et
les données ne se trouvent plus sur l'ordinateur local, mais - métaphoriquement parlant -
dans un nuage (Cloud) composé d'un certain nombre de serveurs distants interconnectés au
moyen d'une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système. L'accès au
service se fait par une application standard facilement disponible, la plupart du temps un
navigateur Web.

Le "Software as a service" (SaaS), souvent associé au "cloud computing" peut être vu comme
un modèle économique de consommation des applications : celles-ci sont consommées et
payées à la demande (par utilisateur et par minute d'utilisation par exemple) et non plus
acquises par l'achat de licences. Le SaaS peut donc à ce titre reposer sur une infrastructure
de type "informatique dans le nuage". C'en serait donc fini des produits à domicile tels
WORD ou EXCEL par exemple.
Le concept d'informatique dans le nuage est comparable à celui de la distribution de
l'énergie électrique. La puissance de calcul et de stockage de l'information est proposée à la
consommation par des compagnies spécialisées. De ce fait, les entreprises n'ont plus besoin
de serveurs propres, mais confient cette ressource à une entreprise qui leur garantit une
puissance de calcul et de stockage à la demande.

Avantages
La mutualisation du matériel permet d'optimiser les coûts par rapport aux systèmes
conventionnels et d'accélérer la vitesse de développement des applications partagées.

Comme pour la virtualisation, l'informatique dans le nuage est plus économique grâce à son
évolutivité. En effet, le coût est fonction de la durée de l'utilisation du service rendu et ne
nécessite aucun investissement préalable (homme ou machine). Notons également
que l'élasticité du nuage permet de fournir des services évolutifs et donc de supporter les
montées de charges.

Par exemple, Salesforce.com, pionnier dans le domaine de l'informatique dans le nuage gère
les données de 54 000 entreprises, et leurs 1,5 millions d'employés, avec seulement 1 000
serveurs (mars 2009). De même, la Fédération Française de Tennis et IBM sont partenaires
dans le cadre du tournoi de tennis réputé de Roland Garros. IBM collecte, traite et diffuse les
informations (statistiques, scores, vitesse des balles, production graphique télévisuelle...), en
s'appuyant sur le site internet officiel www.rolandgarros.com. Pour cela, IBM utilise une
informatique virtualisée : répartie sur trois sites différents, les serveurs virtualisés sont
sollicités en fonction de la demande. Cette méthode de gestion d’importantes ressources
virtuelles – en mode informatique dans le nuage - permet de faire face aux pics
exceptionnels de fréquentation du site internet pendant le tournoi.

De plus, et c'est un argument mis en avant par les fournisseurs d'application en nuage, les
services sont extrêmement fiables car basés sur des infrastructures performantes possédant
des politiques efficaces de tolérance aux fautes (notamment des répliques).

Inconvénients
Le problème fondamental reste la sécurisation de l'accès à l'application entre le client et le
serveur distant.

D'autre part les entreprises perdent la maîtrise de l'implantation de leurs données ainsi que
du cycle de vie des applications, et il n'y aura par ailleurs plus la notion de confidentialité des
données (financières, inventions, plans de prospection...).

Infrastructure
La majorité des infrastructures d'informatique dans le nuage se compose des services fiables
fournis par la prochaine génération de centres de traitement des données qui reposent sur
des technologies de virtualisation du calcul et du stockage.

La généralisation des connexions Internet à haut débit permet d'optimiser les temps de
réponse de l'infrastructure centralisée.
Le Puzzle Iaas/PaaS/SaaS
 IaaS
L'infrastructure en tant que service, comme le suggère l'expansion, est une offre
d'infrastructure de cloud qui permet d'accéder, de surveiller et de gérer des
infrastructures de centres de données distantes, telles que le stockage, le réseau et les
services réseau. Cela permet à l'utilisateur d'acheter ses équipements en fonction de sa
consommation plutôt que de l'acheter purement et simplement.
 PaaS
Plate-forme en tant que service est un service de plate-forme cloud qui fournit des
composants cloud utilisés par les applications et les logiciels pour le développement.
Cela rend le développement, les tests et le déploiement des applications rapides, faciles
et rentables pour l'utilisateur. Dans une configuration PaaS, le fournisseur gère les
serveurs, les systèmes de stockage, la virtualisation et la mise en réseau. L'utilisateur
gère les applications.
 SaaS
Le logiciel en tant que service est un service d'application cloud et le service cloud le plus
populaire et le plus utilisé. Dans ce cas, le logiciel est fourni à l'utilisateur par le
fournisseur SaaS et est accessible de n'importe où à l'aide d'un navigateur Web. En
raison de son modèle de diffusion Web, SaaS ne nécessite aucune installation ou
configuration d'ordinateurs individuels pour exécuter le logiciel.
aPaaS vs PaaS – C’est quoi la difference?

À l'ère du pré-cloud, le terme «middleware» était utilisé pour décrire le logiciel qui
permettait la communication et la gestion des données dans les applications distribuées.
L'infrastructure et les applications ont été les premières à être disponibles sur le cloud sous
la forme de Infrastructure as a Service ou IaaS (par exemple Amazon Web Services) et
Software as a Service ou SaaS (par exemple Salesforce).

Plus tard, les services middleware étaient également disponibles dans le cloud. Mais le
middleware constitue beaucoup de choses comme le développement d'applications, le
déploiement d'applications, les services d'intégration, les services d'identité et d'autres
services de plate-forme. Tous ces services sont regroupés sous Plateforme en tant que
service ou PaaS (par exemple, Heroku). Dans ce contexte, les services qui offrent
principalement le développement et le déploiement d'applications sont appelés application
Platform as a Service ou aPaaS (par exemple, WaveMaker RAD Platform) tandis que PaaS fait
référence à l'ensemble du middleware en tant qu'offre de services.
Avantages des plates-formes d'applications cloud
 Disponibilité
Avec les plates-formes d'application cloud, les utilisateurs ont toujours accès au logiciel.
Ils sont à la disposition de l'utilisateur tant qu'ils disposent d'une connexion Internet
stable et peuvent accéder au logiciel à tout moment en utilisant un navigateur Web.
 Technologie innovante
Les entreprises qui utilisent des plates-formes d'applications cloud sont exposées aux
dernières technologies disponibles, ce qui leur donne un avantage concurrentiel pour
créer la prochaine grande entreprise ou pour réclamer des parts de marché sur leurs
concurrents.
 Mobilité
Les plates-formes d'applications cloud sont exposées aux données et sont intégrées aux
API qui peuvent être accessibles à l'aide d'applications sur le téléphone d'un utilisateur
ou sur un appareil mobile à tout moment. Cela permet aux utilisateurs d'effectuer leur
travail avec eux et peut accéder aux applications à tout moment.
 Collaboration
Avec les plates-formes d'applications cloud, les utilisateurs peuvent collaborer et
partager du contenu ou développer des applications. Cette capacité permet aux clients
d'être impliqués dans des projets et peut réduire le temps de mise sur le marché et
améliorer le développement de produits et le service à la clientèle.
 Flexibilité
Les entreprises peuvent personnaliser leurs besoins en matière de cloud en fonction de
leurs besoins. Par exemple, une plus grande capacité peut être fournie pendant les
heures de pointe et désapprovisionnée pendant les heures creuses. Dans le cas des
méthodes traditionnelles, les entreprises finissent par investir dans des serveurs et des
systèmes de stockage de grande capacité qui finiront par rester inactifs en dehors des
périodes de pointe.
 Cout et risques
Les entreprises économisent des millions de dollars avant de recevoir un retour sur
investissement lorsqu'elles optent pour une plate-forme applicative cloud. Les
entreprises n'investissent pas dans des serveurs physiques et des centres de données
comme dans le cas de l'informatique traditionnelle, réduisant ainsi les coûts et les
risques.

Plateforme WaveMaker - la plateforme incontournable pour


le développement d'applications cloud
WaveMaker RAD Platform est une plate-forme aPaaS basée sur le développement rapide
d'applications. Les avantages combinés de RAD et de l'application Platform as a Service ont
une incidence directe sur les coûts et le calendrier du développement d'applications
d'entreprise.

La plateforme WaveMaker propose:

 Developpement Visuelle:
Création de l'interface utilisateur par glisser-déposer(Drag-and-Drop) pour accélérer le
développement et la gestion des modifications
 Integration Facile:
Connectez-vous aux bases de données, aux API, aux services Web et aux données en silo dans les
systèmes hérités
 Prise en charge de plusieurs appareils::
Créez des applications Web réactives et des applications mobiles hybrides afin que les
applications soient disponibles sur tous les appareils et les facteurs de forme
 Personnalisation étendue:
Possibilité de personnaliser tous les aspects - HTML, CSS, JavaScript et les services backend
 Technologie de conteneur Docker
Provisionnement rapide et transparent des conteneurs pour les applications créées. Facilité à
créer des environnements de développement et de test.
 Déploiement instantané:
Déploiement en un clic et option d'exécution sur site et dans les clouds privés et publics
 Modèles d'interface utilisateur:
Fournit une bibliothèque de modèles Web et mobiles prêts à l'emploi pour accélérer le
développement de l'interface utilisateur de l'application
 Sécurité granulaire:
Possibilité de s'intégrer avec des fournisseurs d'authentification populaires et de contrôler
l'autorisation à différents niveaux
Architecture WaveMaker RAD(Rapid app Dev)
Principeaux Etapes de developpement Offertes

1- Design Visuel :

2- Integration :

Connection facile avec tous les systèmes et données


3- Publier instantanément

Déploiement en 1 clic sur site ou dans le cloud

Technologies Utilisées dans cet offre

Le Futur de ce service
aPaas est l'avenir du développement de logiciels et lisez ceci: "que vous pouvez faire
d'autres choses avec [cela] qui n'étaient pas prévues à l'origine lors de sa conception
initiale", explique Adrian Bridgwater de Forbes. Avec aPaaS, le cycle de vie complet de
l'application Web prend en charge la création, le test, le déploiement, la gestion et la mise à
jour.
Parce que l'infrastructure sous-jacente est déjà écrite, testée et optimisée, la plate-forme
permet un développement en code bas qui ne nécessite pas un développeur ou un
informaticien expérimenté pour développer des applications.