Vous êtes sur la page 1sur 3

L’entreprise « LKI » désire faire fabriquer des pièces X et Y.

Les prix proposés sont respectivement


207 dh et 204 dh, la réalisation de ces pièces nécessite un passage dans 2 ateliers différents pour
lesquels on dispose des renseignements suivants :

Nombre d’heure nécessaire Nombre d’heure nécessaire


pour X pour Y
Atelier A 2 1
Atelier B 4 3
Coût variable d’une pièce 132 dh 159 dh

Au moment de la commande, l’entreprise ne dispse que d’un nombre limité d’heures par mois dans
chaque atelier : 300 heures pour l’atelier A et 720 heures pour l’atelier B.

Calculer les quantité de pièces X et Y que l’entreprise doit fabriquer si elle souhaite maximiser la
marge sur coût variable.

Corrigé

Modélisation du problème

Marge sur X : Prix – coût variable = 207 – 132 = 75


Marge sur Y : 204 – 159 = 45
Atelier A : 2X + 1Y ≤ 300
Atelier B : 4X + 3Y ≤ 720
Max : 75 X + 45Y

Elimination des inégalités :

2X + 1Y + e1 = 300
4X + 3Y + e2 = 720
Où e1 et e2 sont les capacités inutilisés
Max : 75X + 45Y

Sous forme d’un tableau : Variable sortante

X Y e1 e2 K R
e1 2 1 1 0 300 150
e2 4 3 0 1 720 180
M 75 45 0 0 0 0

Variable entrante
L’intersection de la variable entrante et de la variable sortante constitue le pivot (2).
Ce dernier doit être toujours 1. Donc, on divise la ligne du pivot par 2 pour qu’il soit 1.

X Y e1 e2 K
L1 X 1 ½=0.5 ½=0.5 0/2=0 300/2=150
L2 e1 4 3 0 1 720
L3 M 75 45 0 0 0

Tous les chiffres de la colonne du pivot doivent être 0.

L2-(4 x L1) : 1-(4 x 1) = 0 L3 – (75 x L1) : 75-(75 x 1) = 0


3-(4 x 0,5) =1 45 – (75 x 0,5) = 7,5
0-(4 x 0,5) = -2 0-(75 x 0,5) = -37,5
1-(4 x 0) = 1 0-(75 x 0) = 0
720 – (4 x 150) = 120 0 – (75 x 150) = -11 250

Les nouveux chiffres de L2 et L3 deviennent :

X Y e1 e2 K
X 1 0,5 0,5 0 150
e2 0 1 -2 1 120
M 0 7,5 -37,5 0 -11 250

Pour dire que c’est l’optimum, il faut que tous les termes de la ligne M soient négatifs ou nuls.

Variable sortante

X Y e1 e2 K R
X 1 0,5 0,5 0 150 300
e2 0 1 -2 1 120 120
M 0 7,5 -37,5 0 -11 250 -1500

Variable entrante

L’intersection de la variable entrante et de la variable sortante constitue le pivot (1).


X Y e1 e2 K
L1 X 1 0,5 0,5 0 150
L2 Y 0 1 -2 1 120
L3 M 0 7,5 -37,5 0 -11 250

Tous les chiffres de la colonne du pivot doivent être 0.

L1 – (0,5 x L2) : 1- (0.5 x 0) = 1 L3 – (7,5 x L2) : 0 – (7,5 x 0) = 0

0,5 –(0,5 x 1) = 0 7,5 – (7,5 x 1) = 0

0,5 – (0,5 x -2) = 1,5 -37,5 – (7,5 x -2) = -22,5

0 – (0,5 x 1) = - 0,5 0 – (7,5 x 1) = -7,5

150 –( 0,5 x 120) = 90 -11 250 –( 7,5 x 120) = -12 150

X Y e1 e2 K
L1 X 1 0 1,5 -0,5 90
L2 Y 0 1 -2 1 120
L3 M 0 0 -22,5 -7,5 -12 150

Tous les termes de la dernière ligne sont négatifs ou nuls : L’entreprise ne gagnera rien à produire
davantage ou autrement.

La solution optimale se lit dans la dernière colonne. Elle correspond à une production de 90 unités
de X et de 120 unités de Y, qui dégagent une marge sur coûts variables de 12 150 dh ( M : 75*90 +
45*120 ).