Vous êtes sur la page 1sur 2

Travaux Dirigés n°1 – Accès Multiple

RSX116 - Réseaux mobiles et réseaux sans fil Centre d’Enseignement de DIJON

Exercice 1 :
En GSM, on dispose de la bande de fréquences [890-915 MHz] dédiée au trafic remontant
d’un système de téléphonie mobile (935-960 Mhz dans le sens descendant). La bande de
fréquences est divisée en canaux fréquentiels de largeur 200kHz.

1) Combien peut-on avoir de canaux dans cette bande de fréquences ?

On souhaite utiliser un système hybride de FDMA et de TDMA permettant de partager les


ressources radio en fréquence et en temps. Dans ce système, une trame TDMA consiste en
huit intervalles de temps (IT) appelés slots. La durée d’un slot est fixée à environ 0,5769 ms.
Le temps de transmission d’un bit est de 3,692 us.

2) Expliquez cette structure hybride de FDMA et de TDMA sur un plan à deux dimensions
(l’abscisse X représente le temps slotés et l’abscisse Y représente les sous-fréquences de
200kHz).

3) Quelle est la taille (en bits) d’un slot ?

4) Quelle est la durée d’une trame ? Quelle est la taille (en bits) d’une trame ?

Un slot accueille un élément de signal radioélectrique appelé burst. Dans le but d’éviter
toutes les interférences, la durée d’un burst est de 0,546 ms.

5) Quelle est la durée de garde entre deux bursts ? Quelle est la taille de garde (en bits) ?

Dans le contexte de la téléphonie mobile, on considère que chaque utilisateur ne peut


allouer qu’un demi slot toutes les trames TDMA.

Les données sont codées, compressées, et découpées en bloc de 20 ms.

Selon la structure d’un « burst », seuls les 114 bits sont utilisés pour transporter les données.
Le reste est utilisé pour l’en-tête et la synchronisation de la transmission.

Le transfert de la parole est en mode « demi-burst ». C’est-à-dire, chaque « burst » ne


transporte que 57 bits de données.

6) Si une conversation téléphonique représente un débit de 13 kbits/s, combien de trames


TDMA sont nécessaires ?

7) Le débit de parole de 13 kbits/s est le débit « brut » sans codage canal (code correcteur
d’erreur). Avec un codage du canal, une parole téléphonique représente un débit de 22,8
kbits/s, combien de trames TDMA sont nécessaires pour supporter un débit de 22,8 kbits/s ?
Pourquoi le codage canal est nécessaire ?

Sylvain Rampacek Page 1


Travaux Dirigés n°1 – Accès Multiple
RSX116 - Réseaux mobiles et réseaux sans fil Centre d’Enseignement de DIJON

8) Avec un débit de parole à de 22,8 Kbits/s, quelle est la durée nécessaire pour transporter
20 ms de voix codée ?

Exercice 2 :
Un slot peut être « dédié » ou « commun ». Un slot dédié fournit une ressource réservée à un
seul utilisateur. Dans ce cas, l’utilisateur se voit attribuer une paire de slots (remontant et
descendant). Il est le seul à recevoir et à émettre des données. Un slot commun est simplex
(attribué sur une voie seulement suivant les cas) et partagé par un ensemble d’utilisateurs.

Dans le cas de slot « commun », la méthode d’accès classique « Aloha slotté » est utilisée
afin de diminuer la collision.

1) Rappelons la méthode « Aloha slotté ».

2) Donnez le diagramme de l’algorithme « Aloha slotté ».

3) Un utilisateur tente d’accéder au début de chaque slot libre en fonction du nombre de


tentatives prédéfinies. En générale, on définit le nombre de tentatives en fonction de la
charge d’un réseau.

Supposons que le réseau est très chargé, doit-on définir le nombre de tentatives élevé (par
exemple, le nombre est égale à 100) ?

4) Comparez la méthode «slot dédié» à la méthode «slot commun».

Sylvain Rampacek Page 2

Vous aimerez peut-être aussi