Vous êtes sur la page 1sur 100

Fonds de formation professionnelle de la construction

Manuel modulaire Chauffage central

MODULE 4.1B

CALCUL DES DéPERDITIONS


THERMIQUES - mise en oeuvre
pratique
2
Numéro Dépôt légal: D/2013/1698/08
module 4: Volume 1B
Calcul des déperditions thermiques

AVANT-PROPOS

Mise en perspective
Les manuels relatifs au chauffage central sont légion, mais ils sont la plupart du temps désuets ou trop
théoriques. La demande pour un guide pratique est dès lors grande. Le ‘Manuel modulaire Chauffage
central’ a été rédigé à la demande de fvb-ffc Constructiv (Fonds de Formation professionnelle de la
Construction), sous l’impulsion de Roland Debruyne, président honoraire de l’ICS (Union belge des
Installateurs en Chauffage central, Sanitaire, Climatisation et Professions Connexes) et avec l’appui de la
BOUWUNIE (la fédération flamande des PME de la construction).
Plusieurs enseignants, la Vlaams Agentschap voor Ondernemersvorming, Syntra Vlaanderen et plusieurs
entreprises ont uni leurs forces et constitué l’équipe de rédaction.
Cet ouvrage de référence repose sur la structure de formation modulaire élaboré par le Service
Formation professionnelle du Ministère flamand de l’Enseignement et de la Formation. Cette structure
a elle-même été extraite du profil professionnel. Dès lors, certains volumes s’adresseront davantage
à l’exécutant (monteur), tandis que d’autres intéresseront davantage le collaborateur d’entretien
(technicien) ou le responsable (installateur). La structure actuelle, composée de modules et de
volumes, figure sur le dos de ce manuel. Nous l’adapterons, si la formation l’exige, en cas d’ajout de
nouvelles techniques.
Ce livre alterne le texte et les illustrations, afin que son contenu vous soit également présenté de
manière visuelle.
Chaque sujet débute par une description pratique, qui se rapporte à la réalité et aux principes de
l’apprentissage des compétences. Vous n’y trouverez en revanche aucun exercice pratique, car il ne
s’agit pas d’un manuel scolaire.

Indépendant du type de formation


Nous ambitionnons d’organiser une formation permanente; c’est la raison pour laquelle il s’agit d’un
ouvrage de référence pour plusieurs groupes cibles. Que vous soyez un élève, un participant à un cours
de formation des classes moyennes, un demandeur d’emploi en formation, un chauffagiste désireux
de « rester dans le coup » ou un installateur désireux de rafraîchir ces techniques, vous y trouverez
chaussure à votre pied

Une approche intégrée


L’installation durable est un des fils rouges de ce manuel. La sécurité, la santé, l’environnement, … sont
parfois même abordés comme un thème distinct. Nous prévoyons en outre dans chaque volume un
encadré séparé consacré aux sciences appliquées. Vous y trouverez également des extraits de normes
et de publications du CSTC.

Robert Vertenueil,
Président du fvb-ffc Constructiv

3
Rédaction
Coordination: Patrick Uten

Groupe de travail: Paul Adriaenssens


Inge De Saedeleir
Gustaaf Flamant
René Onkelinx
Jacques Rouseu

Textes: Frans Despierre


Jacques Rouseu
Patrick Uten

Dessins: Thomas De Jongh

Contact
Pour adresser vos observations,
questions et suggestions, contactez:
© Fonds de Formation professionnelle
fvb-ffc Constructiv
de la Construction, Bruxelles 2013
Tous droits de reproduction, de traduction Rue Royale 132/5
et d’adaptation, par quelque procédé que ce 1000 Bruxelles
soit, réservés pour tous les pays. Tél.: 0032 2 210 03 33
Fax: 0032 2 210 03 99
D/2013/1698/08 website : ffc.constructiv.be

Contexte
Deux volumes ont déjà été rédigés sur le même sujet:
Module 4: Conception, dimensionnement et réglage des installations de chauffage central
Volume 1A - Calcul des déperditions thermiques : Elaboration théorique
Volume 1B - Calcul des déperditions thermiques : Mise en oeuvre pratique

Les principes ci-après ont présidé à la rédaction de ces volumes:


• Le texte est basé sur les normes belges NBN B 62-002 (calcul des valeurs U), NBN 62-003 (calcul des déperditions thermiques) et NBN EN 12831
• Nous n’avons pas tenu compte du niveau de la nappe phréatique;
• Le calcul des déperditions thermiques s’effectue dans un contexte pratique;
• les symboles s’inspirent également de EN 12831, du Rapport n° 1 du CSTC, ... (pas toujours très clair);

• Un exercice de calcul est proposé à l’aide de la maquette d’une maison, disponible auprès de fvb-ffc Constructiv;
• Nous avons mis au point deux feuilles de calcul: Calcul de la valeur U et Calcul de la déperdition thermique, que nous avons automatisées au
maximum. Vous pouvez les télécharger sur notre site web: ffc.constructiv.be , dans la rubrique “publications”

Le présent manuel s’applique à la conception des installations de chauffage des maisons individuelles.

4
module 4: Volume 1B
Calcul des déperditions thermiques

TABLE DES MATIèRES

AVANT-PROPOS����������������������������������������������������������������3 4.1.7 Murs intérieurs de 14 cm�����������������������������������������21


4.1.8 Murs intérieurs de 9 cm�������������������������������������������21
TABLE DES MATIères�������������������������������������������������5 4.1.9 Valeurs U fixes�������������������������������������������������������������21
2. SYMBOLES UTILISéS���������������������������������������������6 4.2 Tableaux des valeurs λ les plus fréquentes���22
4.3 Calcul de la valeur U���������������������������������������������������23
3. LES DéPERDITIONS DE CHALEUR
4.3.1 Calcul manuel������������������������������������������������������������23
DANS LES BÂTIMENTS: 4.3.2 Feuille de calcul électronique���������������������������������28
APPLICATION PRATIQUE�����������������������������������9
3.1 Etude du plan de construction�������������������������������9 5. C
 ALCUL DE LA DéPERDITION DE
3.1.1 Plan terrier����������������������������������������������������������������������9 CHALEUR (ФHL) d’une maison��������31
3.1.2 Orientation������������������������������������������������������������������10 5.1 Situation de la maison�����������������������������������������������31
3.1.3 Température extérieure�������������������������������������������11 5.2 Orientation de la maison�����������������������������������������31
3.1.4 Températures intérieures souhaitées��������������������12 5.3 Calcul des déperditions de chaleur�������������������31
3.1.5 Description de toutes les parois (murs, planchers,...)��12 5.3.1 Méthode de calcul����������������������������������������������������31
3.1.6 Les ‘parois froides à compenser’����������������������������12 5.3.2 Remplir la feuille de calcul à la main���������������������32
3.1.7 Situation des nœuds constructifs��������������������������13 5.3.3 Remplir la feuille de calcul sur l’ordinateur����������33
3.1.8 Taux de ventilation����������������������������������������������������13
6. ANNEXES���������������������������������������������������������������������������35
3.2 Détermination de la valeur U par paroi����������14
6.1 Coefficients de conductivité thermique (λ)���35
3.2.1 Compléter manuellement la feuille de calcul����14
6.2 Parois non homogènes���������������������������������������������41
3.2.2 Compléter la feuille de calcul sur l’ordinateur����14
6.2.1 Résistances (Rg) des couches d’air�������������������������41
3.2.3 Utilisation de tableaux���������������������������������������������14
6.2.2 Résistances (Ru) des couches présentant
3.3 Calcul des déperditions de chaleur d’un local���17 de grandes poches d’air������������������������������������������42
3.3.1 Compléter manuellement la feuille de calcul����17 6.3 Exemples élaborés�������������������������������������������������������43
3.3.2 Compléter la feuille de calcul sur l’ordinateur����17 6.3.1 Calcul des valeurs U��������������������������������������������������43
3.3.3 Autres méthodes de calcul�������������������������������������17 6.3.2 Calcul des déperditions de chaleur����������������������61
3.3.4 Utilisation de tableaux���������������������������������������������17
6.4 Feuilles de calcul vierges������������������������������������������79
4. E XEMPLE éLABORé DE CALCUL 6.4.1 Calcul des valeurs U��������������������������������������������������79

DE LA VALEUR U������������������������������������������������������19 6.4.2 Calcul des déperditions de chaleur����������������������81

4.1 Composition des parois de cette maison�����19 6.5 Liste de températures intérieures
4.1.1 Plancher du rez-de-chaussée souhaitées selon NBN 62-003�������������������������������83
(au-dessus d’un vide sanitaire θe - 5 °C)���������������19 6.6 Liste de températures extérieures
4.1.2 Plancher du rez-de-chaussée selon NBN 62-003���������������������������������������������������������84
= plancher de l’étage������������������������������������������������20 6.7 Plans et coupes��������������������������������������������������������������88
4.1.3 Plafond de l’étage = plancher du grenier������������20 6.7.1 Plans en vues avec dimensions������������������������������88
4.1.4 Construction de toiture�������������������������������������������20 6.7.2 Le plan sans dimensions������������������������������������������91
4.1.5 Mur extérieur (garage excepté)�����������������������������20 6.7.3 Coupes�������������������������������������������������������������������������93
4.1.6 Mur extérieur du garage������������������������������������������21

5
module 4: Volume 1B
2. SYMBOLES UTILISéS
Calcul des déperditions thermiques

2. SYMBOLES UTILISéS

Symbole Description unité


θ température °C
T température K
θe température extérieure °C
θint température ambiante, température intérieure (auparavant θi ) °C
θv température de départ de l’eau (chaudière) °C
θr température de retour de l’eau (chaudière) (auparavant θt ) °C
θin température d’entrée de l’eau (corps de chauffe) (auparavant θi ) °C
θout température de sortie de l’eau (corps de chauffe) (auparavant θu) °C
Δθ = ΔT écart de température °C ou K
Δθr écart de température de l’eau dans le radiateur °C ou K
Δθ50 75/65/20 Δθ60 : 90/70/20 °C ou K
θink température d’entrée de l’eau dans le circuit °C
θoutk température de sortie de l’eau du circuit °C
θkring température de mélange de l’eau dans le circuit °C
θw température locale dans la paroi °C
c chaleur massique, chaleur spécifique J/(kg.K)
Ψ coefficient de transmission thermique linéique de nœuds constructifs linéaires W/(m•K)
χ coefficient de transmission thermique caractéristique des nœuds constructifs W/K
Φ flux thermique ou transmission à travers les parois du local W
ΦT déperdition thermique par transmission W
ΦV déperdition de chaleur par ventilation W
ΦHL somme des déperditions de chaleur (= besoin de chaleur) du local W
Φtot déperdition de chaleur totale de tous les locaux W
A surface m²
b largeur m
l longueur m
d épaisseur m
d densité relative --
ρ densité (de masse) kg/m3 ou kg.m-3
E émission de chaleur W
E50 émission de chaleur normalisée W
h hauteur m
hse coefficient d’échange thermique (extérieur,humide) W/(m²•K)
hsi coefficient d’échange thermique (intérieur, sec) W/(m²•K)
H coefficient de transfert de chaleur W/K
coefficient de transfert de chaleur total entre l’espace chauffé et
HA W/K
les bâtiments attenants
HD coefficient de transfert de chaleur direct total vers l’environnement extérieur W/K

6
module 4: Volume 1B
2. SYMBOLES UTILISéS
Calcul des déperditions thermiques

Symbole Description unité


coefficient de transfert de chaleur total vers l'environnement extérieur via le sol
Hg W/K
et via des espaces non chauffés (EANC) en contact avec le sol
Hse coefficient d’échange thermique humide W/K
Hsi coefficient d’échange thermique sec W/K
HU coefficient de transfert de chaleur total vers l’environnement extérieur via EANC W/K
HV coefficient de transfert de chaleur par ventilation W/K
l longueur m
Mcw supplément pour parois froides --
Mo supplément pour orientation %
nmin taux de ventilation minimum au moyen d’air extérieur par heure (auparavant β) /h ou h-1
η rendement --
P puissance (quantité de chaleur par seconde) J/s =W
Q quantité de chaleur J
qv débit volumique m³/h, dm³/h ou l/h
qm débit massique kg/h
q50 débit d’eau massique normalisé dans une installation suivant E50 kg/h
qring débit massique dans le circuit kg/h
qrad débit massique dans le radiateur kg/h
qtot débit massique total kg/h
R résistance thermique d’une paroi (m²•K)/W
résistance thermique pour couches d’air dans une paroi
Rg (m²•K)/W
(inférieures ou égales à 300mm)
Rm résistance au transfert thermique d’une paroi homogène (m²•K)/W
Rsi résistance à l’échange de chaleur intérieur (m²•K)/W
Rse résistance à l’échange de chaleur extérieur (m²•K)/W
RT résistance thermique totale d’une paroi (m²•K)/W
résistance thermique pour matériaux non homogènes ou
RU (m²•K)/W
couche d’air supérieure à 300mm
U coefficient de transmission thermique W/(m²•K)
V volume m³
Z perte de pression résistances locales Pa
ζ ou z coefficient de résistance pour convection par une résistance locale --
λU ou λ coefficient de conductivité thermique (conductibilité thermique) W/(m•K)
Σ somme de --

7
8
3. DéPERDITIONS DE CHALEUR module 4: Volume 1B
DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE Calcul des déperditions thermiques

3. DéPERDITIONS DE CHALEUR
DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE
3.1 Etude du plan de construction

Avant de procéder au calcul des coefficients de transmission


thermique et de la déperdition de chaleur totale d’une
maison, il y a certaines choses à savoir.

Dès que nous connaîtrons ces choses, nous pourrons calculer


les déperditions de chaleur totales par local et ensuite
dimensionner les corps de chauffe.
Une fois que nous connaissons toutes les déperditions de
chaleur (ΦHL) par local, une simple addition nous permettra
de déterminer la puissance nominale de la chaudière.

Le cahier des charges décrit avec précision les travaux et les


fournitures, avec tous les renseignements nécessaires (p.ex.
les matériaux à utiliser, l’organisation des travaux, les droits et
obligations des parties).

3.1.1 Plan terrier

Les conventions concernant les dimensions des murs sont:

• murs extérieurs - dimensions extérieures


• murs intérieurs - dimensions intérieures

Remarque:
La réalité nous apprend qu’il n’y pas (beaucoup) de différence
dans les déperditions de chaleur si l’on utilise toujours les
dimensions intérieures.

9
module 4: Volume 1B 3. DéPERDITIONS DE CHALEUR
Calcul des déperditions thermiques DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE

3.1.2 Orientation
Une rose des vents est toujours dessinée sur le plan de
construction. Dans le cas ci-dessous, l’arrière de la maison est
orienté au sud.

* Vous trouverez les autres plans en annexe à partir de la page 88.


10
3. DéPERDITIONS DE CHALEUR module 4: Volume 1B
DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE Calcul des déperditions thermiques

3.1.3 Température extérieure 1


Selon la norme NBN 62-003, une température extérieure (θe )
comprise entre -7 et -12 °C suffit pour nos régions.
Ces températures représentent la moyenne journalière de la
température extérieure qui n’est dépassée qu’une seule fois
par an.
La maison est située à Alost, c-à-d. que la température de
-8 °C est choisie pour cette maison.

1
Voir également en annexe:
Liste des communes et températures correspondantes
à partir de la page 84.

11
module 4: Volume 1B 3. DéPERDITIONS DE CHALEUR
Calcul des déperditions thermiques DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE

Températures intérieures θint - Températures 3.1.4 Températures intérieures souhaitées


de conception En ce qui concerne les températures intérieures (θint ), nous
devons tenir compte:
Type de local θint en °C
• des accords concernant les espaces non chauffés:
Espace de séjour résidentiel 20 • de l’abaissement de la température nocturne
Cage d'escalier 16 (températures de conception ou réalité);
• des températures de l’autre côté de la paroi.
Salle de bains 24
Bureau 20 La liste ci-contre est indicative.
Bureaux communs 20
Salle de réunion 20 Tenez compte des désirs du client: si le client désire des
températures plus élevées, elles seront stipulées dans le
Auditoire 20
cahier des charges.
Cafétéria / restaurant 20
Salle de classe 20
Salle de soins 20
3.1.5 Description de toutes les parois (murs, planchers,...)
Le cahier des charges de l’architecte décrit les parois, et les
Eglise 15 opérations suivantes se font sur base de ces données.
Musée, galerie 16

3.1.6 Les “parois froides à compenser” 2


Nous n’appliquons ce facteur d’accroissement qu’une seule
fois par local pour la façade la plus défavorable.

Condition:
• surface de la paroi > 1m²
• valeur U > 1 W /( m² • K)
• partie de paroi extérieure non compensée par une pose
correcte d’un élément chauffant.

M cw = 0,00185 ⋅ l cw ⋅ U cw

où:
Mcw : le facteur d’accroissement pour les parois froides
lcw : la profondeur du local, c.-à-d. la distance entre la
paroi froide non compensée et la paroi qui lui fait
face, en m
Ucw : le coefficient de conductivité thermique de la paroi
froide non compensée en W / ( m² · K )

2
Vous trouverez davantage d’informations dans le module 4, volume 1A.

12
3. DéPERDITIONS DE CHALEUR module 4: Volume 1B
DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE Calcul des déperditions thermiques

3.1.7 Situation des nœuds constructifs 3


Un nœud constructif (autrefois appelé ‘pont thermique’) est
une interruption dans l’isolation thermique; nous devons
compléter ici cette valeur.

Sur ce plan de construction, il s’agit du pourtour des fenêtres


et des portes extérieures.

Valeurs
ψ = 0,5 si la valeur U < 1
ψ = 1,5 - U si 1 < la valeur U < 1,5
ψ = 0 si la valeur U > 1,5

3.1.8 Taux de ventilation 4


Dans cet exercice, nous utiliserons une ventilation forcée
(débits selon NBN 50-001).

Débit de ventilation selon NBN D50-001


Débit nominal Amenée libre (A, C)
Espace Peut être limité à
Règle générale Débit minimal maximale
AMENée

Living 75 m³/h 150 m³/h

Chambre à coucher
3,6 m³/h . m² 2 x nominal
Chambre d’étudiant 25 m³/h 72 m³/h
Salle de jeux

Débit nominal
Espace Peut être limité à
éVACUATION

Règle générale Débit minimal

Cuisine
Salle de bains 50 m³/h
3.6 m³/h . m² 75 m³/h
Buanderie

Cuisine ouverte 75 m³/h


WC / 25 m³/h /

3
Vous trouverez davantage d’informations dans le module 4, volume 1A.
4
Vous trouverez davantage d’informations dans le module 4, volume 1A.

13
module 4: Volume 1B 3. DéPERDITIONS DE CHALEUR
Calcul des déperditions thermiques DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE

3.2 Détermination de la valeur U par paroi

Nous pouvons calculer la valeur U (coefficient de


conductivité thermique) 5 ou la rechercher dans des tableaux
(valeurs indicatives).

3.2.1 Compléter manuellement la feuille de calcul


Vous pouvez faire le calcul manuellement à l’aide d’une
feuille de calcul. Sur base des données figurant sur le plan de
construction et de la composition des parois, vous calculez
ensuite les valeurs U.

3.2.2 Compléter la feuille de calcul sur l’ordinateur


Vous introduisez toutes les valeurs nécessaires sur la feuille de
calcul 6. L’ordinateur traite les données et le résultat final est
la valeur U recherchée.

3.2.3 Utilisation de tableaux


Différents organismes et fabricants ont déjà calculé de
très nombreuses valeurs U et les ont regroupées dans des
tableaux. Vous pouvez donc les utiliser, tout au moins si leur
source est fiable.
Consultez aussi le site web http://energie.wallonie.be
ou http://www.ibgebim.be/

5
Vous trouverez davantage d’informations dans le module 4, volume 1A.
6
Disponible sous forme électronique sur le site ffc.constructiv.be

14
3. DéPERDITIONS DE CHALEUR module 4: Volume 1B
DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE Calcul des déperditions thermiques

3.2.4 Région Wallonne, Région Flamande et Région Bruxelles-Capitale

Région Wallonne,
Région Wallonne et
VALEURS U MAXIMUM OU VALEUR R MINIMUM Région Flamande
Région Bruxelles-Capitale Région Flamande,
Région Bruxelles-Capitale
à partir de 1 janvier 2012 1 janvier 2012 1 janvier 2014
U max R min U max R min U max R min
Élément de construction
W/(m² . k) (m² . k)/W W/(m² . k) (m² . k)/W W/(m² . k) (m² . k)/W

PAROIS DéLIMITANT LE VOLUME PROTéGé


1. à l’exception des parois qui séparent d’un volume protégé attenant
Parois transparentes/translucides
2.2 (1) et 2.5 et 1.8 (1) et
1.1. à l’exception des portes et portes de garage (voir 1.3), des façades légères (voir 1.4)
Ug,max=1.3(2) Ug,max=1.6 Ug,max=1.1(2)
et des parois en briques de verre (voir 1.5)
Parois opaques
1.2. à l’exception des portes et portes de garage (voir 1.3) et des façades légères (voir 1.4)
1.2.1. Toitures et plafonds 0.27 0.3 0.24
1.2.2. Murs non en contact avec le sol, à l’exception des murs visés au point 1.2.4. 0.32 0.4 0.24
1.2.3. Murs en contact avec le sol 1.3 (3) 1 1.5 (3)
1.2.4. P
 arois verticales et en pente en contact avec un vide sanitaire ou avec une
1.2 (3) 1 1.4 (3)
cave en dehors du volume protégé
1.2.5. Planchers en contact avec l'environnement extérieur 0.35 0.6 0.3
1.2.6. A
 utres planchers (planchers sur terre-plein, au-dessus d'un vide sanitaire
ou au-dessus d'une cave en dehors du volume protégé, planchers de cave 0.35 (4) 1.3 (3) 0.4 1 0.3 (4) 1.75 (3)
enterrés)

1.3. Portes et portes de garage (cadre inclus) 2.2 (5) 2.9 2.0 (5)

2.2 et 2.9 et 2.0 et


1.4. Façades légères (selon prEN 13947) Ug,max=1.3(2) Ug,max=1.6 Ug,max=1.1(2)

1.5. Parois en briques de verre 2.2 3.5 2

PAROIS ENTRE DEUX VOLUMES PROTEGES SITUES SUR DES


2. 1.0 1.0 1.0
PARCELLES ADJACENTES
PAROIS OPAQUES A L’INTERIEUR DU VOLUME PROTEGE OU
ADJACENT A UN VOLUME PROTEGE SUR LA MEME PARCELLE,
3.
à l’exception des portes et portes de garage
à l’exception des parois qui séparent d’un volume protégé attenant

3.1. ENTRE UNITES D'HABITATION DISTINCTES

ENTRE UNITES D'HABITATION ET ESPACES COMMUNS


3.2.
(cage d'escalier, hall d'entrée, couloirs, …)
1.0 1.0
ENTRE UNITES D'HABITATION ET ESPACES A AFFECTATION NON
3.3.
RESIDENTIELLE
ENTRE ESPACES A AFFECTATION INDUSTRIELLE ET ESPACES A
3.4.
AFFECTATION NON INDUSTRIELLE
Un maximum de 2% de la surface totale de toutes les parois qui enveloppent le volume protégé,
tel que mentionné aux points 1.1 à 1.5, peut déroger à ces exigences.

15
module 4: Volume 1B 3. DéPERDITIONS DE CHALEUR
Calcul des déperditions thermiques DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE

Commentaires du tableau
(1)/(2)
La valeur moyenne pondérée des surfaces de toutes les cloisons de séparation transparentes auxquelles s’appliquent les exigences PEB, ne peut
pas excéder 2,5 W/m²K.
Cette valeur U moyenne porte sur l’ensemble de toutes les fenêtres (fenêtre = combinaison de verre, de profilé, d’écarteur et de grilles de
ventilation éventuelles) d’un bâtiment. La détermination de la moyenne tient compte de la surface: les grandes fenêtres ont une plus grande
incidence sur la valeur U moyenne que les petites fenêtres.
La valeur U centrale du vitrage de chaque fenêtre doit être inférieure ou égale à 1,6 W/m²K.
Cette valeur U centrale s’applique aussi pour les murs rideaux.
(3)
Pour les cloisons de séparation opaques (murs, planchers ou cloisons de séparation en pente) en contact avec la terre pleine, un vide sanitaire ou
une cave non chauffée, on calcule la valeur R.
La valeur R totale est calculée depuis la surface intérieure de la cloison de séparation jusqu’à la surface de contact avec la terre pleine, le vide
sanitaire ou la cave non chauffée.
Le minimum imposé est de 1,0 m²K/W.
(4)
La valeur U ou la valeur R des cloisons de séparation suivantes est calculée suivant la norme européenne EN ISO 13370:
- planchers sur terre-plein;
- planchers au-dessus d’un vide sanitaire;
- planchers au-dessus d’une cave en-dehors du volume protégé;
- planchers de caves enterrées.
Pour les planchers de caves enterrées, la valeur U maximale U (ou la valeur R minimale) vaut uniquement pour le plancher (Ub,f calculée selon EN
ISO 13370).
(5)
La valeur U maximale pour les portes et les portes de garage vaut pour les projets de construction pour lesquels la demande de permis
d’urbanisme a été introduite à partir du 1er janvier 2007.
(6)/(7)
Les cloisons de séparation entre deux volumes protégés sur parcelles attenantes doivent être isolées dans une certaine mesures et posséder une
valeur U maximale de 1,0 W/m²K.
Cette valeur U maximale vaut pour:
- nouvelles cloisons de séparation pour chaque projet de construction réalisé en premier lieu dans une rangée de bâtiments;
- cloisons de séparation communes existantes contre lesquelles on bâtit. 
L’exigence U maximale ne vaut pas pour les cloisons de séparation communes sur parcelles étroites.Il s’agit de parcelles où la plus petite distance
entre la cloison de séparation en question et la limite de parcelle opposée est inférieure à 6 mètres. Dans ce cas, la valeur U ne doit pas non plus
être calculée.
On peut partir du principe que tous les espaces des bâtiments construits sur une parcelle contigüe sont chauffés et font donc partie d’un volume
protégé.
Dans le cas de cloisons de séparation situées sur les limites de parcelle et qui se trouvent plus haut et/ou plus bas que les espaces de la parcelle
contigüe, les parties non séparatives doivent être considérées comme des murs extérieurs.
La valeur U maximale pour ces murs est de 0,6 W/m²K.
(8)
Le calcul de la valeur U de planchers intermédiaires tient compte d’un flux de chaleur ascendant.
Les planchers intermédiaires sont ainsi évalués suivant les critères les plus sévères, c.-à-d. comme des plafonds intermédiaires.
En ce qui concerne les cloisons de séparation entre le volume protégé et un espace attenant non chauffé (EANC), le calcul de la valeur U est
différent.
L’importance de la déperdition de chaleur qui survient entre le volume protégé et l’environnement extérieur via l’EANC ne dépend pas
uniquement de la valeur U de la cloison de séparation entre le volume protégé et l’EANC; elle dépend aussi du degré d’isolation des cloisons de
séparation entre l’EANC et l’environnement extérieur et du degré de ventilation de l’EANC.
On déduit un facteur de réduction b de la mesure dans laquelle l’EANC est isolé.
La valeur U de la cloison de séparation entre le volume protégé et l’EANC est multipliée par ce facteur.
Le produit (valeur U x facteur de réduction b) doit être inférieur à Umax .

Le niveau E est rendu plus strict en deux phases:


Des valeurs U maximale et R minimale sont introduites pour des éléments de construction spécifiques (toitures, plafonds, murs, etc.).
• E70 pour les demandes de permis d’urbanisme ou les signalements à partir du 1er janvier 2012;
• E60 pour les demandes de permis d’urbanisme ou les signalements à partir de 2014.

16
3. DéPERDITIONS DE CHALEUR module 4: Volume 1B
DANS LES BâTIMENTS: PRATIQUE Calcul des déperditions thermiques

3.3 Calcul des déperditions de chaleur d’un local

3.3.1 Compléter manuellement la feuille de calcul


Vous remplissez toutes les valeurs sur cette feuille de calcul
puis vous calculez la déperdition de chaleur. Le résultat
obtenu est la déperdition de chaleur de ce local (ΦHL ).
Remarque: si la température monte de l’autre côté, vous ne
tenez pas compte du gain.

3.3.2 Compléter la feuille de calcul sur l’ordinateur


Vous introduisez toutes les valeurs nécessaires sur la feuille de
calcul 7; l’ordinateur traite les données et le résultat final est la
déperdition de chaleur demandée.

3.3.3 Autres méthodes de calcul


Il existe différentes entreprises qui développent des logiciels
pour déterminer les déperditions de chaleur. Les énumérer
n’a aucun sens, car ces programmes changent régulièrement.
Certaines entreprises font les calculs pour l’installateur. Mais
n’oubliez pas que c’est l’installateur qui reste responsable.

3.3.4 Utilisation de tableaux


Il existe bien des tableaux à l’aide desquels vous pouvez
déterminer une déperdition de chaleur mais ils ne sont
pas fiables à 100% et ne peuvent servir que pour faire des
estimations.

7
Disponible sous forme électronique sur le site ffc.constructiv.be

17
18
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL


DE LA VALEUR U
4.1 Composition des parois de cette maison

4.1.1 Plancher du rez-de-chaussée


(au-dessus d’un vide sanitaire ventilé θe - 5 °C)
La composition de base est identique pour tous les locaux du
rez-de-chaussée. Seule la couche supérieure diffère d’un local
à l’autre.

Voici la composition de bas en haut:


Dans le garage
• 20 cm de dalles de plancher préfabriquées brutes en
béton lourd avec cavités;
• 10 cm de béton non armé;
• 6 cm de béton de remplissage isolant de type Perliton;
• 8 cm de chape.

Dans le garage: 2 cm de carreaux de grès.

Dans le living: parquet mosaïque en chêne de 2 cm


d’épaisseur.
Dans le living
Tous les autres locaux du rez-de-chaussée: 2 cm de
carreaux céramiques collés.

Tous les autres locaux


du rez-de-chaussée

19
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

4.1.2 Plafond du rez-de-chaussée = plancher de l’étage


Composition de bas en haut:
• 1 cm de finition en plâtre;
• 12 cm de plancher portant préfabriqué en terre cuite;
• 10 cm de béton non armé;
• 6 cm de béton de remplissage isolant de type Perliton;
• 8 cm de chape;
• 2 cm de carreaux céramiques collés.

Plafond du rez-de-chaussée = plancher de l’étage

4.1.3 Plafond de l’étage = plancher du grenier


Composition de bas en haut:
• 1 cm de finition en plâtre;
• plaques de plâtre de 2 cm d’épaisseur, clouées sur des
poutres en bois de 18 cm d’épaisseur;
• 12 cm de laine minérale;
• 3,6 cm d’aggloméré (= fibres de bois assemblées par
Plafond de l’étage compression) de 700 kg/m³ sur les poutres.
= plancher du grenier

4.1.4 Toiture
Composition de l’extérieur vers l’intérieur:
• tuiles brun foncé;
• liteaux de 32 mm d’épaisseur;
• contre-lattes de 10 mm d’épaisseur;
• plaque de sous-toiture de 3,2 mm d’épaisseur (p.ex.
Menuiserite);
• poutres en bois de 18 cm d’épaisseur;
• 15 cm de laine minérale;
• plaque de plâtre de 1,2 cm d’épaisseur;
Toiture • finition en plâtre de 1 cm sur la plaque de plâtre.

4.1.5 Mur extérieur (garage excepté)


Composition de l’extérieur vers l’intérieur:
• 9 cm de brique pleine;
• 1 cm de lame d’air stationnaire;
• 6 cm d’isolation: mousse PUR améliorée (dans notre
exemple: Recticel);
• 14 cm de brique de construction rapide perforée (dans
notre exemple: Hexablok);
• 1 cm de finition en plâtre;
• Dans la douche, la salle de bains et la cuisine, des
carreaux émaillés de 1 cm sont encore posés par-dessus
Mur extérieur (garage excepté) la finition en plâtre.

20
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

4.1.6 Mur extérieur du garage


Composition de l’extérieur vers l’intérieur:
• 9 cm de brique pleine;
• 1 cm de lame d’air stationnaire;
• 6 cm d’isolation: mousse PUR améliorée (dans notre
exemple: Recticel);
• 14 cm de maçonnerie en blocs creux de béton léger.

4.1.7 Murs intérieurs de 14 cm


Mur extérieur du garage Composition de l’extérieur vers l’intérieur:
• 1 cm de finition en plâtre;
• 14 cm de brique de construction rapide perforée (dans
notre exemple: Hexablok);
• 1 cm de finition en plâtre;
• 1 cm de carreaux émaillés (= faïence) par-dessus la
finition en plâtre sur les murs intérieurs de la douche et
de la salle de bains.

4.1.8 Murs intérieurs de 9 cm


Composition de l’extérieur vers l’intérieur:
Murs intérieurs de 14 cm
• 1 cm de finition en plâtre;
• 9 cm de maçonnerie en brique pleine poreuse de
1250 kg/m³ ;
• 1 cm de finition en plâtre.

4.1.9 Valeurs U fixes


Ces valeurs peuvent être données par le fabricant ou
l’architecte. Pour cet exemple, nous partons de l’hypothèse
suivante:
• toutes les fenêtres : U = 1,4 W /(m² • K);
• lucarnes: U = 1,5 W /(m² • K);
• porte avant: U = 2 W /(m² • K);
Murs intérieurs de 9 cm • portes de garage: U = 2 W /(m² • K)

21
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

4.2 Tableaux des valeurs λ les plus fréquentes 8

Dans le haut des tableaux (voir le chapitre en annexe),


figurent 3 symboles qui ont la signification suivante:

ρ = la densité de masse et a pour unité kg/m³


(on prononce “rhô”)

λi = nous utilisons cette valeur pour toutes les parois que


nous pouvons normalement considérer comme sèches,
c.-à-d. un environnement intérieur.
L’humidité relative y est de 50% à 20 °C.

λe = nous utilisons cette valeur pour toutes les parois qui


peuvent être mouillées ou humides, c.-à-d. qui sont
en contact avec un environnement extérieur (p.ex. le
parement d’un mur creux, le béton coulé directement
sur terre pleine).
L’humidité relative y est de 80% à 20 °C.

Notez bien que λe est toujours supérieur à λi.

Vous devez encore toujours contrôler les valeurs réelles de λe ,


λi et Ru auprès du fabricant du matériau.

8
Vous trouverez davantage d’informations dans le module 4, volume 1 A.

22
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

4.3 Calcul de la valeur U

Nous calculons toutes les valeurs U des murs, des planchers,


des plafonds et des pans de toiture de la maison en fonction
de leur composition respective. Ce calcul peut se faire à la
main mais il existe aussi une feuille de calcul électronique qui
nous permet de calculer les valeurs U.

4.3.1 Calcul manuel 9


Nous commencerons par le plancher du garage et celui du
living, à titre d’exemple de calcul manuel.

Ces pages comportent deux choses importantes:

la description du type de paroi


Vous ne pouvez en indiquer qu’un seul pour chaque paroi.
Pour ce faire, vous cochez la petite case qui se trouve
en regard du type de paroi à sélectionner, et vous avez
immédiatement la bonne résistance à l’échange de chaleur
(Rsi et Rse ).

la composition de la paroi
Dans la première colonne, notez la composition de la paroi
telle qu’indiquée par l’architecte.

Dans la colonne suivante, notez l’épaisseur de chaque


élément constitutif. Les couches d’air et les matériaux qui
contiennent beaucoup d’air ne sont pas pris en compte.
Notez leur Rg 10 ou Ru 11 dans la colonne correspondante.

Pour les autres matériaux, cherchez λi ou λe dans les


tableaux12.
Notez la valeur dans la bonne colonne et divisez l’épaisseur
(exprimée en mètre) par la valeur λi ou λe correspondante.
Vous obtenez ainsi la valeur R1.

Remarque:
Nous tenons compte de deux chiffres après la virgule.
Le deuxième chiffre est adapté en fonction du troisième
chiffre. Quand le troisième chiffre après la virgule est
inférieur à 5, le deuxième chiffre après la virgule reste
tel quel. Si le troisième chiffre après la virgule est égal
ou supérieur à 5, le deuxième chiffre après la virgule est
arrondi à l’unité supérieure.
9
V ous trouverez en annexe, à la page 61,
une feuille de calcul vierge.
10
Tableau de données en annexe, tableau 4
11
Tableau de données en annexe, tableau 5
12
Tableaux de données en annexe, tableaux 1, 2, 3. 23
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

Comme convenu, nous commençons par calculer la valeur U


du plancher du garage.
Dans la description du type de paroi, une seule ligne
convient: plancher au-dessus d’un vide sanitaire ou de
l’environnement extérieur. Cela donne une valeur
R = 0,21 (m² • K)/W

Nous lisons ensuite sur la feuille de calcul:


20 cm de dalles de plancher préfabriquées brutes en
béton lourd avec 2 cavités dans le sens du flux. Il s’agit
clairement d’un matériau qui contient beaucoup d’air. Dans
dans le garage le tableau 5 (voir annexes), nous trouvons la valeur Ru à
indiquer = 0,21 (m² • K)/W

10 cm de béton non armé


Epaisseur en mètre = 0,1 m
Nous trouvons λi dans le tableau (voir annexes)
= 1,3 W /(m • K)

6 cm de béton de remplissage isolant de type Perliton


Epaisseur en mètre = 0,06 m
Nous trouvons λi dans le tableau (voir annexes)
= 0,08 W /(m • K)

8 cm de chape
Epaisseur en mètre = 0,08 m
Nous trouvons λi dans le tableau (voir annexes) = 1 W /(m • K)

2 cm de carreaux de grès
Epaisseur en mètre = 0,02 m
Nous trouvons λi dans le tableau (voir annexes)
= 1,2 W /(m • K)

24
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

La feuille de calcul complétée se présente donc comme suit:

Vous trouverez les feuilles vierges à remplir à partir de la page 79.

25
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

Nous procédons de la même façon pour le plancher du


living.
Seule la couche d’usure est différente.

Elle est en parquet mosaïque en chêne de 2 cm d’épaisseur.


Epaisseur en mètre = 0,02 m
Nous trouvons λi dans le tableau (voir annexes)
= 0,17 W /(m • K)

Ici encore, après avoir tout rempli, calculé et additionné, nous


obtenons la valeur U demandée.

Le résultat est la feuille de calcul représentée à la page


suivante.

26
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

27
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

4.3.2 Feuille de calcul électronique


Comme convenu, nous procédons de la même façon pour
toutes les parois, mais nous utilisons maintenant la feuille de
calcul électronique13.

Petit rappel
Lames d’air: remplir Rg selon l’épaisseur indiquée dans la
colonne Rg .
Nous inscrivons les matériaux qui contiennent beaucoup
d’air dans la colonne Ru.
13
 isponible sous forme électronique
D Vous ne pouvez utiliser qu’une seule description du type de
sur le site ffc.constructiv.be. paroi.

28
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

Explication feuille de calcul

29
module 4: Volume 1B
4. EXEMPLE éLABORé DE CALCUL DE LA VALEUR U
Calcul des déperditions thermiques

30
5. CALCUL DE LA DéPERDITION module 4: Volume 1B
DE CHALEUR (ΦHL) D’UNE MAISON Calcul des déperditions thermiques

5. CALCUL DE LA DéPERDITION DE
CHALEUR (ΦHL) D’UNE MAISON
5.1 Emplacement de la maison
Notre maison se trouve à Alost, ce qui veut dire que nous
prenons la température extérieure standardisée θe = - 8°C .

5.2 Orientation de la maison


Une rose des vents est représentée sur le plan terrier du rez-
de-chaussée.
Il en ressort que:
• La façade avant est orientée au nord.
• La façade latérale gauche est orientée à l’est.
• La façade arrière est orientée au sud.
• La façade latérale droite est orientée à l’ouest.

5.3 Calcul des déperditions de chaleur


5.3.1 Méthode de calcul
Pour determiner les deperditions de chaleur totales d’un
local, nous additionnons les deperditions par transmission
et par ventilation. Nous multiplions la somme par un facteur
d’accroissement pour l’orientation et les parois froides.

Φ HL = (Σ Φ T + ΦV ) ⋅ (1 + M o + M cw )
en W

ou:
ΦHL : les deperditions de chaleur totales d’un local, en W;
ΦT : les deperditions par transmission du local, en W;
ΦV : les deperditions par ventilation du local, en W;
Mo : le supplement pour l’orientation;
Mcw : le supplement pour les parois froides.

A l’aide des valeurs U du tableau, nous calculons les


déperditions de chaleur de la maison. Nous pouvons
procéder de deux manières:
• remplir la feuille de calcul à la main;
• remplir la feuille de calcul sur l’ordinateur;
• Les fenêtres et les portes peuvent être prises en compte
de deux façons:
1. Calculer d’abord la paroi puis les portes et/ou les fenêtres,
la valeur U des portes et/ou des fenêtres étant diminuée
de la valeur U de la paroi (voir l’exemple électronique).
2. Calculer d’abord les portes et/ou les fenêtres, puis la paroi,
la surface de la paroi tant diminuée de la surface des portes
et/ou des fenêtres (voir l’exemple élaboré manuellement). 31
module 4: Volume 1B 5. CALCUL DE LA DéPERDITION
Calcul des déperditions thermiques DE CHALEUR (ΦHL) D’UNE MAISON

5.3.2 Remplir la feuille de calcul à la main


Remplissez les tableaux suivant les indications:

32
5. CALCUL DE LA DéPERDITION module 4: Volume 1B
DE CHALEUR (ΦHL) D’UNE MAISON Calcul des déperditions thermiques

5.3.3 Remplir la feuille de calcul sur l’ordinateur


Vous trouverez ci-dessous quelques impressions des feuilles
de calcul et vous trouverez les autres sur le site web
ffc.constructiv.be -> “publications”

33
module 4: Volume 1B 5. CALCUL DE LA DéPERDITION
Calcul des déperditions thermiques DE CHALEUR (ΦHL) D’UNE MAISON

cliquez ici pour les données générales


Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B62-003
Nom + Prénom:
Local:
l l h Surface θ int = °C θe = °C
Volume V1: m² M cw = 0,00185 x l cw x U cw
Volume V2 : 0,00185 x x uniquement  les  cellules  
remplir  
Volume V3 : blanches;  les  cellules  oranges  sont  les  
Volume V : m³ Mo = données  connues  ou  calculées  
att. U l h ou b A soustraction A net ΔT Φ
murs
°C W/(m².K) m m m² m² K W

dimensions  de  ce  local    

température  espace  
a?enant  

descrip(on  type  de  paroi     dimensions  ou  de  ce?e  paroi  


ou  par(e  de  paroi  

valeur  U  calculée  ou  


recherchée   dimensions  de  la  fenêtre  of  de  la  
porte  dans  ce?e  paroi  

Total des parois: 0


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5

liens  rapides  vers  plus  


d'informa(ons  
si  sélec(onné  pour  "ven(la(on  de  
base":       calculé  automa(quement    
ne  RIEN  sélec(onner  ici  

Total des ponts thermiques


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
Norme D50-001 (Ventilation de base: règle générale)ou Norme D50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 0 m³/h m³/h
n= /h θe n = °C n= /h θe = °C
Φ v = 0,34 x n x V x (θint - θe ) = Φ v = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θ int - θ e ) =
#VALUE! LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (Φ T + Φ V) x (1 + M0 + M cw ) = x 1,0000 = Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez ici pour plus d'informations sur les déperditions par ventilation

34
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6. ANNEXES
6.1 Coefficients de conductivité thermique (λ)

Les tableaux 1 et 2 reprennent les valeurs courantes pour les matériaux d’isolation thermique et les types
de béton léger que l’on peut appliquer. Les données produits que vous devez utiliser dans le cadre de la
performance énergétique des bâtiments (PEB) sont également disponibles dans la banque de données
produits PEB (www.epbd.be), qui bénéficie du soutien des trois Régions belges.

Tableau 1: Valeurs λUi pour l’isolation thermique (1)


Valeurs λUi
Matériau d’isolation Chaleur massique c Valeurs λUi
par défaut
(produit en usine) [J/(kg.K)] [W/(m.K)] (2)
[W/(m.K)] (3)
Laine minérale (plaques, couvertures) (MW) 1030 0,031-0,044 0,045
Polystyrène expansé (plaques) (EPS) 1450 0,031-0,045 0,045
Polystyrène extrudé (plaques) (PEF) 1450 0,035-0,045 0,045
Polystyrène extrudé (plaques) (XPS) 1450 0,028-0,038 0,040
Polyuréthane (plaques revêtues) (PUR/PIR) 1400 0,023-0,029 0,035
Mousse phénolique (plaques) (PF) 1400 0,022-0,038 0,045 (4)
Verre cellulaire (plaques) (CG) 1000 0,038-0,050 0,055
Perlite expansée (plaques) (EPB) 900 0,052-0,055 0,060
Liège (plaques) (ICB) 1560 - 0,050
Vermiculite expansée (plaques) 900 - 0,090
Il y a lieu d’éviter une exposition directe de ces matériaux aux conditions extérieures, sauf si un agrément technique a été délivré pour une
(1)

application adéquate, avec mention de la valeur de calcul à utiliser.


Les valeurs données à titre d’information dans cette colonne sont les valeurs la plus basse et la plus haute qui soient mentionnées dans les
(2)

spécifications techniques européennes de l’EOTA (European Organisation for Technical Approvals), les déclarations volontaires de qualité ATG
(Agréments techniques de l’UBAtc - Union belge pour l’agrément technique dans la construction) ou les certificats Keymark du CEN (Comité
européenne de normalisation), indépendamment de l’application ou d’autres facteurs d’influence éventuels.
Vous devez utiliser les valeurs λUi par défaut en l’absence d’informations précises sur les caractéristiques thermiques du produit.
(3)

S’agissant des plaques d’isolation revêtues en mousse phénolique à cellules fermées, vous devez réduire ces valeurs à 0,030 W/m.K
(4)

35
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Tableau 2: Valeur λUi et λUe pour le béton léger (3)

Masse volumique ρ Valeurs λUi Valeurs λUe


Béton léger
(kg/m³) [W/(m.K)] [W/(m.K)]

ρ < 350 0,12 (²)

350 ≤ ρ ≤ 399 0,14 (²)

400 ≤ ρ ≤ 449 0,15 (²)

450 ≤ ρ ≤ 499 0,16 (²)

500 ≤ ρ ≤ 549 0,17 (²)

550 ≤ ρ ≤ 599 0,18 (²)

Plaques pleines(1) ou couches de 600 ≤ ρ ≤ 649 0,20 0,31


couverture en béton d’argile expansée,
béton cellulaire, béton de laitier, 650 ≤ ρ ≤ 699 0,21 0,34
béton de vermiculite, béton de liège, 700 ≤ ρ ≤ 749 0,22 0,36
béton de perlite, béton de polystyrène, ...
750 ≤ ρ ≤ 799 0,23 0,38
800 ≤ ρ ≤ 849 0,24 0,40
850 ≤ ρ ≤ 899 0,25 0,43
900 ≤ ρ ≤ 949 0,27 0,45
950 ≤ ρ ≤ 999 0,29 0,47
1000 ≤ ρ ≤ 1099 0,32 0,52
1100 ≤ ρ ≤ 1199 0,37 0,58
Si les plaques sont pourvues d’une armature parallèle au sens du flux thermique (p.ex. étriers, treillis), tenez compte de la déperdition de chaleur
(1)

dans la valeur U du plancher, du toit ou de la paroi (calcul suivant la norme NBN EN 12211).
Il y a lieu d’éviter une exposition directe de ces matériaux aux conditions extérieures, sauf si un agrément technique a été délivré pour une
(2)

application adéquate, avec mention de la valeur de calcul à utiliser.


Béton léger de chaleur massique C de 1000 J/kg.K.
(3)

36
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Tableau 3

1. Métaux ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K) 4. Maçonnerie en


ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K)
brique
1.1. Acier 7800 45 45
4.1. Brique pleine 1800 0,70 0,87
1.2. Aluminium 2700 203 203 4.2. Brique creuse 1400 - 0,94
1.3 Cuivre 8600-8900 384 384 1350 0,49 -
4.3. Silico-calcaire
1.4. Fonte 7500 56 56 1800 0,93 -
1.5. Plomb 11340 35 35 1000 - 1099 0,32 -
1.6. Zinc 7000 113 113 1100 - 1199 0,37 -
4.4. Brique de
construction rapide 1200 - 1299 0,42 -
2. Pierre naturelle ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K)
type Thermobrick
2.1. Granite, gneiss, 1300 - 1999 0,45 -
2750-3000 3,49 3,49
basalte, porphyre 1400 - 1499 0,49 -
2.2. Petit granite 2700 2,91 3,49 800 - 899 0,56 -
4.5. Brique de
2.3. Porphyre 2700 2,9 3,49 construction rapide 900 - 999 0,49 -
2.4. Schiste 2500 2,1 3,1 isolante
1000 – 1099 0,43 -
2.5. Pierre blanche ou pierre calcaire: 4.6. Brique de construction rapide perforée
Marbre 2750 2,91 3,49 type Poroplus 780 0,24 -
Pierre fière 2550 2,21 2,68 type Hexablok 760 0,22 -

Pierre massive 2350 1,74 2,09 type Porovit 770 0,27 -


4.7. Maçonnerie en
Pierre semi-massive 2200 1,4 1,69 1800 – 2700 1,39 1,69
moellon
4.8. Maçonnerie 700 – 799 0,22 0,34
3. Enduits ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K)
en brique pleine
3.1. Mortier de ciment 1900 0,93 1,5 poreuse ou 800 – 899 0,24 0,36
brique perforée 900 – 999 0,27 0,41
3.2. Mortier de chaux 1600 0,70 1,2
avec perforation
3.3. Enduit de résine inférieure à 2,5 cm². 1000 – 1099 0,32 0,47
synthétique - - 0,7 1100 –1199 0,37 0,52
extérieur Si vous connaissez
très précisément la 1200 – 1299 0,42 0,58
3.4. Enduit de plâtre 1300 0,52 -
densité de masse 1300 – 1399 0,45 0,63
3.5. Carton-plâtre - 0,10 - (y compris celle des
joints), vous pouvez 1400 – 1499 0,49 0,69
3.6. Fibroplâtre - 0,28 attribuer ces valeurs: 1500 – 1599 0,54 0,75
1600 – 1699 0,60 0,81
1700 – 1799 0,66 0,87
1800 –1899 0,73 0,94
1900 –1999 0,79 1,00
2000 - 2099 0,90 1,10
Si vous ne 1200 0,44 0,60
connaissez pas
précisément la 1300 0,49 0,66
densité de masse, 1400 0,54 0,72
vous pouvez
attribuer ces valeurs: 1600 0,60 0,81

37
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Tableau 3
5. Maçonnerie en 7. Béton et plaques
ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K) ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K)
blocs de béton de béton
5.1. Blocs pleins 450 - 499 0,19 7.1. Béton normal avec agrégats lourds:
de béton léger (p.ex.
béton de liège, 500 - 549 0,20 - béton armé 2400 1,70 2,20
béton cellulaire 550 - 599 0,22 - béton non armé 2200 1,30 1,70
expansé, béton de
7.2. Béton normal 2,60
vermiculite, béton 600 - 649 0,24 0,42
de perlite, béton 7.3. Béton caverneux 1,80
650 - 699 0,25 0,43
de polystyrène 7.4. Béton léger
expansé) 0,85
700 - 749 0,26 0,44 de construction
750 - 799 0,28 0,46 7.5. Béton léger 0,30
Si vous connaissez
7.6. Béton léger isolant
précisément la 800 - 849 0,29 0,48 0,37
d’argile expansée
densité de masse 7.7. Béton léger isolant de
(y compris celle des 850 - 899 0,30 0,50 0,45
scories de haut-fourneau
joints), vous pouvez 900 - 949 0,31 0,52 7.8. Béton de remplissage isolant
utiliser ces valeurs:
950 - 999 0,32 0,55 type Styrabet 0,08

1000 – 1099 0,35 0,58 type Isobet 325 0,075


type Pirotherm 0,09
1100 - 1199 0,40 0,62
type Perliton 0,08
>1200 1,30 1,70
500-750 0,15 0,21
< 500 0,20 0,38 7.9. Béton cellulaire
Si vous ne 1000-1200 0,34 0,53
550 – 750 0,26 0,44 type Romix
connaissez pas
1500-1700 0,50 0,75
précisément la
750 – 1000 0,35 0,58 800 0,26
densité de masse,
vous pouvez utiliser 1000 – 1200 0,40 0,62 650 0,20
7.10.Béton de
ces valeurs:
> 1200 1,30 1,70 polystyrène 400 0,12
5.2. Blocs de béton creux: 260 0,08
voir tableau des valeurs Ru 7.11. Béton léger < 350 0,12 -
en plaques pleines
350-399 0,14 -
6. Plaques de plâtre ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K) (p.ex. béton d’argile
6.1. Plaques de plâtre expansée, béton 400-449 0,15 -
1300 0,52 - cellulaire, béton de
sans agrégats 450-499 0,16 -
scories, béton de
6.2. Plaques de plâtre 800 0,34 - vermiculite, béton 500-549 0,17 -
avec agrégats légers 600 0,26 - de liège, béton de 550-599 0,18 -
perlite, béton de
6.3. Plaques de plâtre entre 2 couches de carton: polystyrène) 600-649 0,20 0,31
voir tableau des valeurs Ru 650-699 0,21 0,34
6.4. Plaques de plâtre creuses: Si vous connaissez
700-749 0,22 0,36
voir tableau des valeurs Ru très précisément la
densité de masse 750-799 0,23 0,38
(y compris celle des 800-849 0,24 0,40
joints), vous pouvez
appliquer ces 850-899 0,25 0,43
valeurs: 900-949 0,27 0,45
950-999 0,29 0,47
1000-1099 0,32 0,52
1100-1199 0,37 0,58

38
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Tableau 3
8. Matériaux 9. Bois et dérivés
ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K) ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K)
d’isolation du bois
8.1. Liège 200 0,046 - 9.1. Bois dur de
feuillus (p.ex. chêne, 800 0,17 0,19
Liège expansé pur 100 0,041 - hêtre)
100-150 0,043 - 9.2. Bois de résineux
Liège expansé
(p.ex. épicéa, pin, pin 550 0,14 0,17
aggloméré 150-250 0,048 - sylvestre)
8.2. Laine minérale (flocons ou panneaux) 9.3. Triplex, multiplex 600 0,14 0,15
Laine de verre 16-100 0,040 -
9.4. Panneaux de 300 0,081 -
Laine de roche 34-100 0,040 - fibres de lin ou
500 0,12 -
panneaux de fibres
8.3. Mousses synthétiques
de bois agglomérées 700 0,17 0,22
Polystyrène expansé
15-30 0,035 - 9.5. Panneaux 400 0,12 -
ou extrudé (PS)
de fibres de bois
Polyuréthane (PUR) 30-50 0,028 - 500 0,14 -
agglomérées au
Polyisocyanurate ciment 600 0,16 -
30-50 0,023 -
(PIR)
8.4. Caoutchouc 9.6. Menuiserite 0,22 0,27
100 0,041 -
mousse 9.7. Parquet (en
1000 0,23 0,23
8.5. Verre cellulaire général)

120-130 0,045 -
en plaques 130-140 0,048 -
140-180 0,053 -
125 0,052 -
en granulés 128-150 0,058 -
150-200 0,070 -
8.6. Urée-formaldéhyde
10-15 0,035 -
à injecter
8.7. Perlite
granulés de perlite
60-120 0,046 -
expansée, siliconée
plaques à base de
170 0,055 -
perlite expansée
8.8. Vermiculite
granulés de
vermiculite 80-120 0,058 -
expansée, siliconée
granulés de
vermiculite 150 0,058 -
expansée, asphaltée
plaques à base
de vermiculite 350 0,082 -
expansée

39
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Tableau 3

10. Autres valeurs ρ en kg/m³ λi en W/(m.K) λe en W/(m.K) 10.10. Papier 700-1150 0,13 -
10.1. Verre 2500 0,81 0,81 10.11. Nylon, perlon 100 0,20 0,25
10.2. Mortier de pose 10.12. Terre
- 0,93 -
ou sable stabilisé
10.3. Carreaux terre grasse humide 2000 2,3 -
2000 1,2 1,3
émaillés (en faïence) terre grasse sèche 1600-1900 0,52 -
10.4. Revêtement de sol
terre maigre humide 1600-1800 1,98 -
revêtement de sol souple:
terre maigre sèche 1340 0,36 -
tapis (pure laine
peignée ou fibre - 0,06 - 10.13. Plexiglas 1240 0,19 0,19
synthétique)
10.14. Jute 56 0,036 -
moquette (fibre
synthétique sur 10.15. Cuir 1000 0,16 -
- 0,08 -
caoutchouc mousse 10.16. Sable
ou jute)
carreaux de PVC ou fin 1500-2000 0,33 1,13
1200 0,19 -
linoléum grossier 1400-2200 0,26 1,03
caoutchouc 1500 0,17 0,17
10.17. Paille 1549 0,05 -
revêtement de sol en bois
10.18. Ytong 480 0,16 -
parquet mosaïque
en chêne ou en - 0,17 - murs collés 580 0,2 -
hêtre (bois lourd)
parquet mosaïque 11. Fenêtres et portes (et autres
U en W/(m².K)
en pin (bois semi- - 0,12 - parois transparentes)
lourd) Valeurs entièrement montées (pas uniquement la vitre ou la
revêtement de sol dur menuiserie, y compris la jonction mur-fenêtre)
=> voir tableaux des fabricants.
carreaux céramiques
ou carreaux de terre 1700 0,81 1
cuite
carreaux de grès ou
- 1,2 -
de ciment
10.5. Chape - 1 -

10.6. Ciment 1300-1400 0,64 -


d’amiante 1800-2200 0,93 -
10.7. Asphalte coulé 2100 1,2 1,2
10.8. Feutre bitumeux
1100 0,23 0,23
(couverture de toiture)
10.9. Chaume 200 0,09 0,09

40
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.2 Parois non homogènes

Il s’agit, par exemple, de parois contenant des lames d’air ou


de parois contenant des couches de matériau contenant
de grandes poches d’air. (valeur Ru en ) (p.ex. blocs de béton
creux).
Dans ces lames d’air ou ces poches d’air, la transmission de
chaleur13 s’opère non seulement par conduction14, mais aussi
par convection15 et par rayonnement16 (valeur Rg).
Cela n’a donc aucun sens d’utiliser une valeur λ pour ces
couches.
Ces couches se caractérisent donc directement par leur
valeur de résistance thermique exprimée en (m² • K)/W.

6.2.1 Résistances (Rg) des couches d’air


Valeur Rg des couches d’air typiques.

Tableau 4

Résistance thermique Rg des couches d’air (d ≤ 300 mm)


Sens du flux thermique
De bas en haut A l’horizontale De haut en bas
Epaisseur de la couche d’air (mm)

0<d<5 0 0 0
5 ≤ d <7 0,11 0,11 0,11
7 ≤ d < 10 0,13 0,13 0,13
10 ≤ d < 15 0,15 0,15 0,15
15 ≤ d < 25 0,16 0,17 0,17
25 ≤ d < 50 0,16 0,18 0,19
50 ≤ d < 100 0,16 0,18 0,21
100 ≤ d < 300 0,16 0,18 0,22
300 0,16 0,18 0,23

13 , 14 , 15 , 16
Vous trouverez davantage d’informations dans le module 4,
volume 1 A: Calcul des déperditions de chaleur - Théorie.

41
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.2.2 Résistances (Ru) des couches comprenant de grandes poches d’air


Valeurs Ru des matériaux contenant une grande quantité d’air.

Tableau 5

1 TABLEAU NORMALISé c en J / (kg . K) Ru en (m² . k) / W


1.1 Maçonnerie en blocs creux
- de béton lourd (densité de masse > 1200 kg/m³)
épaisseur = 14 cm 840 0,11
épaisseur = 19 cm 840 0,14
épaisseur = 29 cm 840 0,20
- de béton léger (densité de masse < 1200 kg/m³)
épaisseur = 14 cm 840 0,30
épaisseur = 19 cm 840 0,35
épaisseur = 29 cm 840 0,45
Dalles de plancher préfabriquées brutes avec parties creuses en argile cuite ou planchers portants préfabriqués
1.2
en terre cuite
- 1 cavité dans le sens du flux
épaisseur = 8 cm 840 0,08
épaisseur = 12 cm 840 0,11
- 2 cavités dans le sens du flux
épaisseur = 12 cm 840 0,13
épaisseur = 16 cm 840 0,16
épaisseur = 20 cm 840 0,19
1.3 Dalles de sol préfabriquées brutes en béton lourd avec parties creuses
- 1 cavité dans le sens du flux
épaisseur = 12 cm 840 0,11
épaisseur = 16 cm 840 0,13
épaisseur = 20 cm 840 0,15
- 2 cavités dans le sens du flux
épaisseur = 20 cm 840 0,21
épaisseur = 25 cm 840 0,23
1.4 Plaques de plâtre creuses
épaisseur = 30 cm 840 0,15
épaisseur = 35 cm 840 0,17
épaisseur = 50 cm 840 0,22
épaisseur = 70 cm 840 0,31
1.5 Plaques de plâtre entre 2 couches de carton
épaisseur < 1,4 cm 840 0,05
épaisseur >= 1,4 cm 840 0,08
2 TABLEAU PARTICULIER c en J / (kg . K) Ru en (m² . k) / W
2.1 Plaques murales (béton cellulaire)
épaisseur = 10 cm 840 0,66
épaisseur = 15 cm 840 0,90
épaisseur = 20 cm 840 1,41
épaisseur = 25 cm 840 1,72
épaisseur = 30 cm 840 2,04

42
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.3 Exemples élaborés

6.3.1 Calcul des valeurs U

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002


remarque concernant la norme européenne
Résumé

Maître d'ouvrage Nom: Janssens


Pieter Janssens Prénom: Pieter
Rue de l'Eglise 134 a Adresse:
9300 Alost Kerkstraat 134 b
Adresse du chantier:
Pieter Janssens Tél.:
Manuel modulaire Rue de l'Eglise 134 a e-mail:
Chauffage central 9300 Alost

Calcul de la valeur U
cliquez sur le n° de la paroi
Type de paroi Valeur U calculée
n° (coefficient de transmission thermique)
1 plancher garage 0,74
2 plancher living 0,69
3 rez-de-chaussée autres locaux 0,79
4 plafond rez-de-chaussée 0,79
5 plancher étage 0,71
6 plafond étage 0,27
7 toiture 0,24
8 mur extérieur (garage excepté) 0,24
9 mur extérieur douche, salle de bain et cuisine 0,24
10 mur extérieur garage 0,24
11 mur intérieur de 14 cm (pas douche ni salle de bain) 1,07
12 mur intérieur douche et salle de bain 1,06
13 mur intérieur de 9 cm 1,95
14
15
16
17
18
19
20
21 fenêtres 1,40
22 lucarnes 1,40
23 porte avant 2,00
24 porte de garage 2,00
25
26
27
28
29
30

43
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: plancher garage

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R= 0,21
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
dalle de plancher brute, béton lourd, 2 cavités dans le sens du flux 0,21 R1 = 0,21
béton non armé, 2200 kg/m³ 0,10 1,30 R2 = 0,08
béton de remplissage isolant, type Perliton 0,06 0,08 R3 = 0,75
chape 0,08 1,00 R4 = 0,08
carreaux de grès 0,02 1,20 R5 = 0,02
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 1,34

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,74 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

44
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: plancher living

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R= 0,21
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
dalle de plancher brute, béton lourd, 2 cavités dans le sens du flux 0,21 R1 = 0,21
béton non armé, 2200 kg/m³ 0,1 1,3 R2 = 0,08
béton de remplissage isolant, type Perliton 0,06 0,08 R3 = 0,75
chape 0,08 1 R4 = 0,08
parquet en bois de chêne, lourd 0,02 0,17 R5 = 0,12
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 1,44

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,69 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

45
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: rez-de-chaussée autres locaux

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R= 0,20
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
finition plâtre 0,01 0,52 R1 = 0,02
plancher portant terre cuite, 1 cavité, épaisser 12 cm 0,11 R2 = 0,11
béton non armé, 2200 kg/m³ 0,1 1,3 R3 = 0,08
béton de remplissage isolant, type Perliton 0,06 0,08 R4 = 0,75
chape 0,08 1 R5 = 0,08
carreaux céramiques collés 0,02 0,81 R6 = 0,02
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 1,26

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,79 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

46
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: plafond rez-de-chaussée

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R= 0,20
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
finition plâtre 0,01 0,52 R1 = 0,02
plancher portant terre cuite, 1 cavité, épaisser 12 cm 0,11 R2 = 0,11
béton non armé, 2200 kg/m³ 0,1 1,3 R3 = 0,08
béton de remplissage isolant, type Perliton 0,06 0,08 R4 = 0,75
chape 0,08 1 R5 = 0,08
carreaux céramiques collés 0,02 0,81 R6 = 0,02
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 1,26

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,79 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

47
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: plancher étage

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R= 0,34
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
carreaux céramiques collés 0,02 0,81 R1 = 0,02
chape 0,08 1 R2 = 0,08
béton de remplissage isolant, type Perliton 0,06 0,08 R3 = 0,75
béton non armé, 2200 kg/m³ 0,1 1,3 R4 = 0,08
plancher portant terre cuite, 1 cavité, épaisser 12 cm 0,11 R5 = 0,11
finition plâtre 0,01 0,52 R6 = 0,02
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 1,40

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,71 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

48
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: plafond étage

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R= 0,20
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
finition plâtre 0,01 0,52 R1 = 0,02
plaques de plâtre épaisses entre 2 couches de carton, 2 cm 0,08 R2 = 0,08
laine minérale, laine de verre 0,12 0,04 R3 = 3,00
couche d'air, air stationnaire 6 cm 0,16 R4 = 0,16
panneau de bois aggloméré, 700 kg/m³ 0,036 0,17 R5 = 0,21
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 3,67

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,27 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

49
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: toiture

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R= 0,17

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
panneau de menuiserite 0,0032 0,27 R1 = 0,01
couche d'air stationnaire au-dessus de laine minérale, 3 cm 0,16 R2 = 0,16
laine minérale, laine de verre 0,15 0,04 R3 = 3,75
plaques de plâtre épaisses entre 2 couches de carton, 2 cm 0,05 R4 = 0,05
finition plâtre 0,01 0,52 R5 = 0,02
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 4,16

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,24 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

50
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: mur extérieur (garage excepté)

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R= 0,17
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
brique pleine, 1800 kg/m³ 0,09 0,87 R1 = 0,10
lame d'air, couche d'air stationnaire, 1 cm 0,15 R2 = 0,15
isolation, type Recticel 20-40 kg/m³ 0,06 0,02 R3 = 3,07
brique de construction rapide perforée, type Hexablok 0,14 0,22 R4 = 0,64
finition plâtre 0,01 0,52 R5 = 0,02
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 4,15

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,24 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

51
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: mur extérieur douche, salle de bain et cuisine

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R= 0,17
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
brique pleine, 1800 kg/m³ 0,09 0,87 R1 = 0,10
lame d'air, couche d'air stationnaire, 1 cm 0,15 R2 = 0,15
isolation, type Recticel 20-40 kg/m³ 0,06 0,02 R3 = 3,00
brique de construction rapide perforée, type Hexablok 0,14 0,22 R4 = 0,64
finition plâtre 0,01 0,52 R5 = 0,02
carreaux de terre cuite émaillés 0,01 1,2 R6 = 0,01
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 4,09

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,24 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

52
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: mur extérieur garage

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R= 0,17
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
brique pleine, 1800 kg/m³ 0,09 0,87 R1 = 0,10
lame d'air, couche d'air stationnaire, 1 cm 0,15 R2 = 0,15
isolation, type Recticel 20-40 kg/m³ 0,06 0,02 R3 = 3,07
maçonnerie blocs creux béton léger, épaisseur 14 cm 0,6 R4 = 0,60
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 4,09

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 0,24 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

53
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: mur intérieur de 14 cm (pas douche ni salle de bain)

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R= 0,26
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
finition plâtre 0,01 0,52 R1 = 0,02
brique de construction rapide perforée, type Hexablok 0,14 0,22 R2 = 0,64
finition plâtre 0,01 0,52 R3 = 0,02
R4 =
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 0,93

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 1,07 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

54
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: mur intérieur douche et salle de bain

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R= 0,26
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
finition plâtre 0,01 0,52 R1 = 0,02
brique de construction rapide perforée, type Hexablok 0,14 0,22 R2 = 0,64
finition plâtre 0,01 0,52 R3 = 0,02
carreaux de terre cuite émaillés 0,01 1,2 R4 = 0,01
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 0,94

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 1,06 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

55
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: mur intérieur de 9 cm

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R= 0,26
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
finition plâtre 0,01 0,52 R1 = 0,02
brique pleine poreuse, 1250 kg/m³ 0,09 0,42 R2 = 0,21
finition plâtre 0,01 0,52 R3 = 0,02
R4 =
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 0,51

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 1,95 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

56
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: fenêtres

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
fenêtres 0,715 R1 = 0,72
R2 =
R3 =
R4 =
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 0,72

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 1,40 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

57
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: lucarnes

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
lucarnes 0,715 R1 = 0,72
R2 =
R3 =
R4 =
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 0,72

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 1,40 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

58
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: porte avant

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
porte avant 0,5 R1 = 0,50
R2 =
R3 =
R4 =
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 0,50

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 2,00 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

59
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

Feuille de calcul du coefficient de transmission thermique selon NBN B 62-002

Nom + Prénom Janssens Pieter


Code type de paroi: porte de garage

Description du type de paroi Rsi+(Rsi ou Rse) R R


(m².K)/W (m².K)/W (m².K)/W
Mur extérieur sans lame d'air / avec lame d'air non ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air modérément ventilée 0,13 + 0,04 0,17 R=
Mur extérieur avec lame d'air fortement ventilée 0,13 + 0,13 0,26 R=
Murs intérieurs 0,13 + 0,13 0,26 R=
Mur en contact avec la terre pleine 0,13 + 0 0,13 R=
Plancher sur terre pleine 0,17 + 0 0,17 R=
Plancher au-dessus d'un vide sanitaire ou de l'environnement extérieur 0,17 + 0,04 0,21 R=
Plancher avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plancher avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Plafond avec flux thermique vers le bas 0,17 + 0,17 0,34 R=
Plafond avec flux thermique vers le haut 0,10 + 0,10 0,20 R=
Toiture plate ou à versants 0,13 + 0,04 0,17 R=

Composition de la paroi d λ Rg Ru R
en m W/(m.K) (m².K)/W (m².K)/W
porte de garage 0,5 R1 = 0,50
R2 =
R3 =
R4 =
R5 =
R6 =
R7 =
R8 =
Résistance thermique totale RT= 0,50

Coefficient de transmission thermique U = 1/RT = 2,00 W/(m².K)


valeur λ (lambda) de matériaux très fréquents; à utiliser comme valeur indicative

valeurs indicatives pour U et R pour wallonie et flandres

valeurs indicatives pour U et R Région de Bruxelles- Capital

résumé des valeurs U

retour au résumé

60
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.3.2 Calcul des déperditions de chaleur

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


remarque  concernant  la  nouvelle  norme  européenne  
Données générales

Maître d'ouvrage: Nom: : Janssens


Pieter Janssens Prénom; Pieter
Rue de l'Eglise 134 a Adresse :
9300 Alost Rue de l'Eglise 134 a
Adresse du chantier: 9300 Alost
Pieter Janssens
manuel modulaire Rue de l'Eglise 134 a Tél.:
chauffage central 9300 Alost e-mail:

calcul des déperditions de chaleur


cliquez  sur  le  n°  du  local   cliquez  ici  pour  la  température  intérieure  

Local Températures
de confort
1 garage 10
2 living 22
3 arrimage 5
4 cuisine ouverte 22
5 bureau 22
6 hall 16
7 toilette 16
8 douche 24
9 chambre à coucher 1 20
10 chambre à coucher 2 20
11 arrimage 5
12 chambre à coucher 3 20
13 chambre à coucher 4 20
14 arrimage 16
15 hall (étage) 16
16 salle de bains 24
17 atelier de loisirs 20
18
19
20
21
22
23
24
25

température d'amenée � v (°C ) 55


Régime de chauffe
température de retour � r (°C ) 45

température extérieure θ e (°C ) -8

plus  d'informa5ons  sur  les  valeurs  U  et  R    la  liste  des  températures  extérieures  

liste  abrégée  des  valeurs  U   ven5la5on  

61
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : garage
L l h Surface θint = 10 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 4 6,5 2,5 29,5 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 3 1,16 2,5 0,00185 x 6,5 x 2 0,0241
Volume V3 :
Volume V : 73,70 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur Nord -8 0,24 5,5 2,92 7,3 8,8 18 38
porte de garage -8 2 3,3 2,2 7,3 18 261
mur intérieur arrimage 5 1,07 3 2,5 7,5 5 40
mur intérieur Sud -8 0,24 4,14 2,92 4,3 7,8 18 34
porte avant -8 2 1 2,05 2,1 18 74
fenêtres Sud -8 1,4 1,6 1,4 2,2 18 56
mur extérieur Ouest -8 0,24 7,1 2,92 3,1 17,6 18 76
fenêtres Ouest -8 1,4 2,2 1,4 3,1 18 78
plancher -5 0,74 1 29,5 29,5 15 327
plafond 5 0,79 6,5 4 26,0 5 103

Total des parois : 1087


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
porte de garage 0,5 3,3 2,2 11,00 18 99
fenêtre Sud 0,5 1,6 1,4 6,00 18 54
fenêtre Ouest 0,5 1,1 1,4 5,00 18 45
fenêtre Ouest 0,5 1,1 1,4 5,00 18 45
porte 0,5 1 2,05 6,10 18 55

Total des ponts thermiques 298


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
1385
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 106 m³/h autre 106 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 650 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 785
2169,8766 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 2170 x 1,0741 = 2331 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

62
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : living
L l h Surface θint = 22 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 6,8 5,06 2,5 34,4 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,00185 x 5,06 x 1,4 0,0131
Volume V3 :
Volume V : 86,02 m³ Mo = Sud = 0
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur sud -8 0,24 6,94 2,92 6,9 13,4 30 96
fenêtres sud -8 1,4 3,3 2,1 6,9 30 291
mur extérieur ouest -8 0,24 1,7 2,92 2,1 2,9 30 21
porte extérieur -8 2 1 2,05 2,1 30 123
mur intérieur hall 10 1,07 4,52 2,5 11,3 12 145
mur intérieur arrimage 5 1,07 2,5 2,5 6,3 17 114
mur intérieur hall 16 1,07 4,36 2,5 10,9 6 70
plancher -5 0,69 6,8 5,06 34,4 27 641
plafond part 1 16 0,79 1,93 2,36 4,6 6 22
plafond part 2 20 0,79 1 29,8 29,8 2 47

Total des parois : 1569


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre 0,5 3,3 2,1 10,80 30 162
porte 0,5 1 2,05 6,10 30 92

Total des ponts thermiques 254


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
1823
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 124 m³/h Living 124 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 1263 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 1527
3349,5426 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 3350 x 1,0131 = 3393 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

63
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : arrimage
L l h Surface θint = 5 °C θe = -8 °C
Volume V1 : m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : m³ Mo = Sud = 0
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W

Total des parois : 0


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5

Total des ponts thermiques


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 0 m³/h m³/h
n= /h θe n = -8,0 °C n= /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) =
#VALUE! LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = x 1,0000 = Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

64
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : cuisine ouverte
L l h Surface θint = 22 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 3 3 2,5 9,0 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,00185 x 3 x 1,4 0,0078
Volume V3 :
Volume V : 22,50 m³ Mo = Sud = 0
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur nord -8 0,24 3,38 2,92 1,5 8,4 30 60
fenêtre -8 1,4 1,1 1,4 1,5 30 65
mur extérieur est -8 0,24 1,9 2,92 5,5 30 40
mur intérieur hall 16 1,07 1,1 2,5 2,8 6 18
mur intérieur arrimage 5 1,07 3 2,5 7,5 17 136
planches -5 0,74 3 3 9,0 27 180
plafond 20 0,79 3 3 9,0 2 14

Total des parois : 513


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre 0,5 1,1 1,4 5,00 30 75

Total des ponts thermiques 75


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
588
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 32 m³/h Cuisine ouverte 75 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 3,3 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 330 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 834
1421,8567 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1422 x 1,0078 = 1433 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

65
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : bureau
L l h Surface θint = 22 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 4,4 2,3 2,5 11,8 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,5 3,26 2,5 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 29,38 m³ Mo = Sud = 0
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur sud -8 0,24 4,77 2,92 2,2 11,7 30 84
fenêtre -8 1,4 1,6 1,4 2,2 30 94
mur extérieur ouest -8 0,24 1 2,92 2,9 30 21
mur intérieur hall 16 1,95 4,9 2,5 12,3 6 143
mur intérieur chambre à coucher 20 1,07 2,3 2,5 5,8 2 12
plancher -5 0,74 1 11,8 11,8 27 236
plafond 16 0,79 1 11,8 11,8 6 56

Total des parois : 647


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre 0,5 1,6 1,4 6,00 30 90

Total des ponts thermiques 90


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
737
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 42 m³/h Chambre d'étudiant 42 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 431 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 521
1258,222 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1258 x 1,0000 = 1258 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

66
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : hall
L l h Surface θint = 16 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 4,4 2,26 2,5 13,4 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 2,14 1,12 2,5 0,00185 x x
Volume V3 : 1 1,1 2,5
Volume V : 33,60 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur -8 0,24 1,26 2,92 2,1 1,6 24 9
porte avant -8 2 1 2,05 2,1 24 98
planches -5 0,74 1 13,4 13,4 21 208

Total des parois : 316


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
porte avant 0,5 1 2,05 6,10 24 73

Total des ponts thermiques 73


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
389
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 48 m³/h autre 48 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 395 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 477
866,02683 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 866 x 1,0500 = 909 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

67
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : toilette
L l h Surface θint = 16 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 2 1 2,5 2,0 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 5,00 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur nord -8 0,24 1,14 2,92 0,4 2,9 24 17
fenêtre -8 1,4 0,6 0,6 0,4 24 12
planches -5 0,74 1 2 2,0 21 31

Total des parois : 60


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre 0,5 0,6 0,6 2,40 24 29

Total des ponts thermiques 29


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) Φ89
T =
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 7 m³/h WC 25 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 5,0 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 59 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 216
305,08589 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 305 x 1,0500 = 320 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

68
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : douche
L l h Surface θint = 24 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 2,4 2 2,5 5,2 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,86 0,5 2,5 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 13,08 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur nord -8 0,24 2,37 2,92 0,7 6,2 32 48
fenêtre nord -8 1,4 0,6 1,2 0,7 32 32
mur intérieur chambre à coucher 20 1,06 2,4 2,5 6,0 4 25
mur intérieur hall 16 1,06 2,5 2,5 6,3 8 53
mur intérieur wc 16 1,06 2 2,5 5,0 8 42
mur extérieur ouest -8 0,24 0,9 2,92 2,6 32 20
planches -5 0,74 1 5,2 5,2 29 112

Total des parois : 333


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre nord 0,5 0,6 1,2 3,60 32 58

Total des ponts thermiques 58


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
390
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 19 m³/h Salle de bains 50 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 3,8 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 205 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 587
976,92051 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 977 x 1,0500 = 1026 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

69
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : chambre à coucher 1
L l h Surface θint = 20 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 4 3 2,5 12,9 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,6 1,5 2,5 0,00185 x 3 x 1,4 0,0078
Volume V3 :
Volume V : 32,25 m³ Mo = Est = 0,025
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur sud -8 0,24 3,37 2,92 2,2 7,6 28 51
fenêtre sud -8 1,4 1,6 1,4 2,2 28 88
mur intérieur hall 16 1,07 2,16 2,5 5,4 4 23
mur extérieur est -8 0,24 4,35 2,92 2,2 10,5 28 71
fenêtre est -8 1,4 1,6 1,4 2,2 28 88
planches -5 0,74 1 12,9 12,9 25 239

Total des parois : 559


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre sud 0,5 1,4 1,6 6,00 28 84
fenêtre est 0,5 1,4 1,6 6,00 28 84

Total des ponts thermiques 168


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
727
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 46 m³/h Chambre à coucher 46 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 442 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 534
1261,5097 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1262 x 1,0328 = 1303 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

70
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : chambre à coucher 2
L l h Surface θint = 20 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 3,5 3 2,5 11,4 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,6 1,5 2,5 0,00185 x 3 x 1,4 0,0078
Volume V3 :
Volume V : 28,50 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur nord -8 0,24 3,37 2,92 9,8 28 66
mur extérieur est -8 0,24 4,45 2,92 2,2 10,8 28 73
fenêtre est -8 1,4 1,6 1,4 2,2 28 88
mur intérieur hall 16 1,07 2,5 0,96 2,4 4 10
planches -5 0,74 1 11,4 11,4 25 211

Total des parois : 448


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre est 0,5 1,6 1,4 6,00 28 84

Total des ponts thermiques 84


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
532
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 41 m³/h Chambre à coucher 41 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 391 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 472
1003,74 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1004 x 1,0578 = 1062 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

71
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : arrimage
L l h Surface θint = 5 °C θe = -8 °C
Volume V1 : m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : m³ Mo = Sud = 0
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W

Total des parois : 0


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5

Total des ponts thermiques


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 0 m³/h m³/h
n= /h θe n = -8,0 °C n= /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) =
#VALUE! LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = x 1,0000 = Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

72
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : chambre à coucher 3
L l h Surface θint = 20 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 4,87 2,36 2,5 23,5 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 6,8 1,76 2 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 52,67 m³ Mo = Ouest = 0,025
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur sud -8 0,24 6,94 1,7 11,8 28 79
mur grenier 5 0,24 4,87 2,6 12,7 15 46
toiture -8 0,24 7,17 2 2,9 11,4 28 77
fenêtre toiture (=2X) -8 1,5 2,4 1,2 2,9 28 121
mur extérieur ouest -8 0,24 1,82 2,2 4,0 28 27
mur intérieur arrimage 5 1,07 2,6 2,5 6,5 15 104
mur intérieur hall 16 1,07 2,36 2,5 5,9 4 25
mur intérieur arrimage 16 1,07 1,76 2 3,5 4 15

Total des parois : 494


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre toiture 1 0,5 1,2 1,2 4,80 28 67
fenêtre toiture 2 0,5 1,2 1,2 4,80 28 67

Total des ponts thermiques 134


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
629
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 84 m³/h Chambre à coucher 72 m³/h
n= 1,6 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 804 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 836
1464,5147 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1465 x 1,0250 = 1501 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

73
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : chambre à coucher 4
L l h Surface θint = 20 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 6,8 1,42 2,5 26,7 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 6,8 2,51 1,5 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 49,74 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur intérieur arrimage part 1 5 1,07 1,43 2,5 3,6 15 57
mur intérieur arrimage part 2 5 1,07 2,51 1,5 3,8 15 60
mur grenier 5 0,24 6,8 1,43 9,7 15 35
toiture -8 0,24 6,8 3,3 2,9 19,5 28 131
fenêtre(s) toiture(s) -8 1,5 2,4 1,2 2,9 28 121
mur extérieur nord -8 0,24 7,17 0,7 5,0 28 34
mur extérieur est -8 0,24 1,9 1,3 2,5 28 17
mur intérieur hall 16 1,07 1,93 2,5 4,8 4 21
planches arrimage 5 0,71 3 2,5 7,5 15 80
planches garage 10 0,71 3 1,16 3,5 10 25

Total des parois : 581


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre toiture 1 0,5 1,2 1,2 4,80 28 67
fenêtre toiture 2 0,5 1,2 1,2 4,80 28 67

Total des ponts thermiques 134


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) Φ T =
715
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 96 m³/h Chambre d'étudiant 72 m³/h
n= 1,9 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 916 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 828
1542,5454 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1543 x 1,0500 = 1620 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

74
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : arrimage
L l h Surface θint = 16 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 4,4 2,76 2,5 12,1 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 30,36 m³ Mo = Ouest = 0,025
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur sud -8 0,24 4,77 0,64 3,1 24 18
mur extérieur ouest -8 0,24 1 0,83 0,8 24 5
toiture -8 0,24 4,77 3,3 1,4 14,3 24 83
fenêtre toiture -8 1,5 1,2 1,2 1,4 24 52
grenier 5 0,26 4,4 0,24 1,1 11 3

Total des parois : 160


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtere toiture 0,5 1,2 1,2 4,80 24 58

Total des ponts thermiques 58


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) Φ T =
217
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 44 m³/h autre 44 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 357 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 431
648,49267 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 648 x 1,0250 = 665 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

75
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : hall (étage)
L l h Surface θint = 16 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 6,33 2,22 2,5 28,0 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 6,33 2,2 0,8 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 46,27 m³ Mo = Sud = 0
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
toiture sud -8 0,24 6,61 2,25 14,9 24 86
toiture nord -8 0,24 6,61 0,7 1,4 3,2 24 19
fenêtre toiture -8 1,5 1,2 1,2 1,4 24 52
mur dee séparation grenier 5 1,07 6,33 2 12,7 11 149

Total des parois : 305


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre toiture 0,5 1,2 1,2 4,80 24 58

Total des ponts thermiques 58


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
363
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 101 m³/h autre 101 m³/h
n= 2,2 / h θe n = -8,0 °C n= 2,2 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 822 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 935
1297,8753 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1298 x 1,0000 = 1298 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

76
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : salle de bains
L l h Surface θint = 24 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 2 0,94 2,5 14,8 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 4,4 2,94 2,5 0,00185 x x
Volume V3 :
Volume V : 37,04 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur nord -8 0,24 5,21 2,42 12,6 32 97
mur intérieur atelier de loisirs 20 1,06 2,94 2,5 7,4 4 31
mur intérieur hall 16 1,06 4,4 2,5 11,0 8 93
mur intérieur chambre à coucher 4 20 1,06 2 2,5 5,0 4 21
mur grenier 5 0,24 4,4 1,42 6,2 19 28
toiture -8 0,24 4,54 1,3 1,4 4,5 32 35
fenêtre toiture -8 1,5 1,2 1,2 1,4 32 69
planches hall 16 0,71 2,14 1,12 2,4 8 14
planches wc 16 0,71 2 1 2,0 8 11

Total des parois : 400


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre toiture 0,5 1,2 1,2 4,80 32 77

Total des ponts thermiques 77


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
476
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 53 m³/h Salle de jeux 53 m³/h
n= 1,4 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 580 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 701
1177,6467 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1178 x 1,0500 = 1237 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

77
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

cliquez  ici  pour  les  données  générales  

Feuille de calcul des déperditions de chaleur NBN B 62-003


Nom + prénom Janssens Pieter
Local : atelier de loisirs
L l h Surface θint = 20 °C θe = -8 °C
Volume V1 : 3 2,48 1,47 24,6 m² Mcw = 0,00185 x lcw x Ucw
Volume V2 : 4,17 3 2,5 0,00185 x x
Volume V3 : 3 1,55 1,88
Volume V : 50,95 m³ Mo = Nord = 0,05
att, U l h ou b A soustr. A net ΔT Φ
parois
°C W/(m².K) m m m² m² K W
mur extérieur nord -8 0,24 3,37 1,46 4,9 28 33
toiture nord -8 0,24 3,37 2 1,4 5,3 28 36
fenêtre toiture nord -8 1,5 1,2 1,2 1,4 28 60
mure extérieur est part 1 -8 0,24 1,55 2,12 3,3 28 22
mur extérieur est part 2 -8 0,24 4,17 2,77 11,6 28 78
mur extérieur est part 3 -8 0,24 2,48 1,7 4,2 28 28
mur extérieur sud -8 0,24 3,37 0,64 2,2 28 14
toiture sud -8 0,24 3,37 3,3 1,4 9,7 28 65
fenêtre toiture sud -8 1,5 1,2 1,2 1,4 28 60
mure intérieur arrimage 16 1,07 2,76 2,5 6,9 4 30
mur intérieur hall 16 1,07 2,22 2,5 5,6 4 24
mur grenier 5 0,24 4,17 3 12,5 15 45

Total des parois : 496


Ponts thermiques
ψ = 0,5 si la valeur U du mur extérieur isolé U < 1 Ψ l h ou b pourtour ΔT Φ
ψ = 1,5- U si la valeur U du mur extérieur isolé 1 < U <1,5 W/(m.K) m m m K W
ψ=0 si la valeur U du mur extérieur isolé U > 1,5
fenêtre toiture 0,5 1,2 1,2 4,80 28 67
fenêtre toiture 0,5 1,2 1,2 4,80 28 67

Total des ponts thermiques 134


DEPERDITION TOTALE PAR TRANSFERT DE CHALEUR (déperditions par transmission) ΦT =
630
Norme D 50-001 (Ventilation de base: règle générale)
ou Norme D 50-001 (Ventilation mécanique minimale/limitée)
surf. x 3,6 = 89 m³/h Salle de jeux 72 m³/h
n= 1,7 / h θe n = -8,0 °C n= 1,4 /h θe = -8,0 °C
Φv = 0,34 x n x V x (θint - θe) = 843 Φv = 0,34 x (n + 0,3) x V x (θint - θe) = 831
1461,4489 LA DEPERDITION DE CHALEUR TOTALE

ΦHL = (ΦT + ΦV) x (1 + M0 + Mcw) = 1461 x 1,0500 = 1535 Watt


manuel chauffage central FFC
cliquez  ici  pour  plus  d'informa5ons  sur  les  déperdi5ons  par  ven5la5on  

78
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.4 Feuilles de calcul vierges

6.4.1 Calcul des valeurs U

79
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

80
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.4.2 Calcul des déperditions de chaleur

81
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

82
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.5 Liste de températures intérieures souhaitées selon NBN 62-003

Températures intérieures selon NBN B 62-003 :


Locaux où des personnes habillées normalement sont au repos ou exercent une activité très légère
p.ex. livings, cuisines, bureaux, salles de classe, chambres d’étudiant, chambres d’hôtel, restaurants, salles
20°C
de réunion, locaux commerciaux, etc.
Locaux où des personnes habillées légèrement ou pas du tout exercent une activité très légère
p.ex. salles de bain, cabinets de consultation, vestiaires 22 à 24°C
p.ex. chambres à coucher 16 à 18 °C
Locaux ou des personnes habillées normalement exercent une activité légère
p.ex. ateliers, industrie légère 16°C
Locaux ou des personnes habillées légèrement exercent une activité intense
p.ex. salles de gymnastique, salles de sport, industrie 16°C
Locaux servant uniquement pour le passage ou le séjour de courte durée de personnes habillées normalement
p.ex. corridors, cages d'escalier, vestiaires, W.C. 16°C
Locaux que l'on souhaite simplement tenir hors gel
p.ex. garage 5°C
Températures des locaux attenants
Locaux d'un bâtiment voisin habité 10°C
Locaux d'un bâtiment voisin, rarement chauffés mais isolés normalement et protégés 0°C
Température
Locaux très exposés et très ventilés, non isolés et non chauffés
extérieure
Locaux non chauffés bien isolés, avec peu de parois extérieures ou vitrées, et modérément ventilés
p.ex. cave, vide sanitaire 0°C
Chaufferie 10°C
Vide sanitaire très ventilé -5°C

83
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.6 Liste de températures extérieures selon NBN 62-003

84
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

85
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

86
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

87
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.7 Plans
6.7.1 Plans en vues avec dimensions

88
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

89
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

90
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.7.2 Le plan sans dimensions

91
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

92
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

6.7.3 Coupes

93
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

94
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

95
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

96
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

97
module 4: Volume 1B
6. ANNEXES
Calcul des déperditions thermiques

98
Les manuels ont été réalisés grâce à la contribution des organisations suivantes :

fvb•ffc Constructiv
rue Royale 132/5, 1000 Bruxelles
t +32 2 210 03 33 • f +32 2 210 03 99
ffc.constructiv.be • ffc@constructiv.be

© fvb•ffc Constructiv, Bruxelles, 2013.


Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation, sous quelque forme que ce soit, réservés pour tous les pays. 99
MANUELS MODULAIRES
chauffage central

Liste des manuels disponibles

•• 1.1 Chauffage central: généralités et dessins techniques d'installations


•• 1.2 Tuyaux: matériaux, façonnage, joints et fixations

•• 2.1 Transport de chaleur: pose de canalisations


•• 2.2 Transport de chaleur: principe, protection et entretien de l'installation
•• 2.3 Emission thermique: corps de chauffe et accessoires

•• 3.1 Production de chaleur: chaudières de chauffage


•• 3.2 Production de chaleur: accessoires d'installation et instructions de montage

•• 4.1A Calcul des déperditions thermiques: élaboration théorique


•• 4.1B Calcul des déperditions thermiques: mise en oeuvre pratique

•• 7.1 Installations au gaz: canalisations de gaz naturel


•• 7.2 Installations au gaz: combustion et appareils
•• 7.3 Installations au gaz: annexes

Fonds de Formation professionnelle de la Construction


F262CC
Module 4 volume 1 B: Calcul des
déperditions thermique - pratique

9000000000492

Vous aimerez peut-être aussi