Vous êtes sur la page 1sur 520
Lia Peg Ee ys * & p" bene i = Yo ‘Avec une formation initiale de projetsuren béion armé, Jonathan Renou posséde une Ut ST cocoa eat de pulee cmnaplonster eter Initiation générale & uid Tota sa one nes tara utcateats structure domaine Avjourd'hui, dans le but de centrer son activité surle BIM, ila rejoint la socisté Atlancad, un intégrateur de solutions Autodesk é s disposant d'une expertise métier dans le Maitriser Revit et découvrir le BIM batiment comme dans l'industrie. En tant Logiciel de modélisation 3D dédié au secteur du batiment, quiassocié, i piote et coordonne Atlenbim, Revit regroupe les domaines dlactivité de l'architecture, la division openBIM d'Atlancad. des fluides et de la structure. Nouveau fer de lance de 'éditeur Autodesk, ilintégre les concepts du BIM (Building @atlancad Information Modeling), qui permet de capitaliser toutes les données du cycle de vie d’une construction. Ingénieur ESTP deformation, Stevens Chomise s'est d'akord forgé une solide expérience de a pratique CAO chez differents éditeurs avant de s'intéresser tésvite la Portant plus particuliérement sur la partie structure de Revit, cet ouvrage s‘adresse A tous caux qui souhaitent découvrir et meitriser ce logiciel par la pratique. Tous les concepts fondamentaux y sont expliqués et illustrés par une multitude d’exemples visuels facilitant l'apprentissage du lecteur, qui pourra ainsi s'imprégner de la philosophie de Revit Fourmillant de conseis et d’astuces issus de la grande expérience des auteurs, cette troisi¢me édition mise ajouravec Revit 2017 se clat par une série de tutoriels dont les fichiers source sont disponibles en ligne maquette numérique. Aujourd hui, au sein de Grater, éditguriniernational de solutions BIM et partenaire Autodesk?, il est rattaché 8 lquipe Recherche & Développement oi sa mission est double transposer les besoinsclients auxsolutions i Graltec et promouvoir 1 cosysteme BIM. A qui s‘adresse ce livre 7? Ga RAITEC ‘Aux dessinateurs projeteurs, métreurs, bureaux d'études, ingénieurs, architectes. Au sommaire Rovit et lo BIM. Précontation du BIM = Présentation de Revit « . La moddlisation. Le gabaiit + Les matériaux + Les imports + Les familles « Le modale Les vues du mod@le «Groupes, éléments ‘et assemblages + Les annotations. Les éléments de detal + Le cotation + Les étiquettes + Les nomenclatures + Plans et diffusion. Feuilles, cartouches et légendes » Mise en page + Diffusion + Lanalyse structurelle. Le modéle analytique + Exports et extensions + Huit tutoriele. waw.editions-eyrolles.com REVIT pour le BIM Initiation générale et perfectionnement structure (CHEZ LE MEME EDITEUR J. Guia ot P Nuvaars.~ Revit Architecture ~ Développement de projet et bornes pratiques. [N°14291, 2016, 430 pages. S. K. Livan. - Management et collaboration BIM. N?14446, 2016. 208 pages. |AcM, BaLLexarx et A. Biaxpiy.~ Le BIM sous "angle du droit - Pratigues coniractuelles et responsabilités. N°14381,,2016, 192 pages. E. Lasisus et J.A. Cusa Secuna. ~ Conduire un projet de construction & aide duBIM. "14268, 2016, 84 pages. (0. Cok, E. Luneourer al. 1N°13836, 2014, 624 pages. BIM & maquette numérique. K. M. Knnsx, - Manuel BIM = Théarie et applications. N°11180, 2015, 256 pages. (0. Lenmuany,S. Vanano et J-P. Werze1.~ SketchUp pour les architectes. 1N?12758, 2014, 234 pages. J.-P. Couwexsenot.~ AutoCAD 2014. 1N°13717, 2013, 604 pages. J-P. Gousser.~ Dessin technique et lecture de plan. 1N°13622, 2012, 288 pages. L.De Luca. - La photomodélisation architecturale. 1712524, 2009, 264 pages. IN. HaStcswus. — Architecture d'intérieur — Maitriser le croquis de présentation 1N°12353, 2008, 160 pages. C. Tacua. Initiation au métier darchitecte intérieur ~ Le croguis d‘observation. 1N?12331,, 2008, 76 pages. T.Tanoaz ~ Architecture dintérieur - Cours théorique et pratique. N°11921,2006, 144 pages. Y. McLiop. - 5 maisons d’arehitectes ~ Détails de consiruction. |N"12008, 2007, 238 pages. J.Runtqurr,F-X. Juuiano. ~ Maison A/Studio B— Architectures a vivre. 1N°12198, 2007, 44 pages. J. Rentcuer. L.Ducs. ~ Construire en bois aujourd hui. IN°HIS32, 2007, 144 pages J.Revtquer,F-X. Jwuiano. ~ Extensions de maisons de ville et de banlieue. 'NPII522, 2007, 144 pages. Jonathan Renou Stevens Chemise REVIT pour le BIM Initiation générale et perfectionnement structure 3° édition EYROLLES —— EDITIONS EYROLLES (61, bd Saint-Germain 75240Paris Cedex 05 wrweditions-eyroles.com En application dela oi du 11 mars 1957, ilestinterdit de reproduire intégralement ou pattiellement le présent ownage, sur quelque support que cz soit, sans Fautorisation de I Editeur ou du Centre Francais dexploitation du devit de copie, 20, rue des Grands Augustine, 75006 Pars. ‘© Groupe Eyrolkes, 2014, 2015, 2017, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-11873-5 Préface Autodesk Revit est fun des outils phares du BIM : il permet notamment de construire vir- tuellement des modéles physiques (desquels on peut extraire des plans de cofirages, des plans de ferraillage et des quantitatifs précis), de procéder A des revues de conception et coordina~ tion du projet, on encore d’obtenir sutomatiquement le modele analytique, ingrédient indis~ pencable dans analyse du comportement de la structure porteuse d'un cuvrage construit. Dans ce livre, les auteurs Jonathan Renou et Stevens Chemise nous ont fait parcourir le che- minement logique d'un déroulement de projet avec ce logiciel. En premier lieu, il aborde la création du modele physique, puis la production de toute la documentation utile au projet, et enfin son extraction A des fins d’échange et/ou de diffusion. Tl explore également Vanalyse structurelle et son intégration avec le logiciel de calcul aux éléments finis Autodesk Robot Structural Analysis. IL n'oublie pas le ien bidirectionnel vers les logiciels analyse de la struc ture, qui permet d’alimenter en entrée le logiciel de calcul et de metwe 4 jour le modele dans Revit a partir des résultats. Toat au long de cet ouvrage, les auteurs nous livrent progressivement les concepts fondamen- taux et les principes de Revit au moyen dexemples concrets accompagnés dillustrations de qua~ ité, Aujourdhui, le BIM (Building Information Modeling) invest toutes les disciplines de la filitre dela construction. Parmi ses mukiples apports, nous pouvons citer sa capacité & produice une information fiable, coordonnée et exempte erreurs dans toute la documentation (vues en plans, coupes, nomenclatures...) relative au projet de construction ou de sénovation. Ce formi- dable atout permet de libérer tout le temps anciennement consacré a cette tiche chronophage de coordination de la documentation pour enfin le consacrer 4 son métier. Le BIM change nos miéthodes et pratiques : le comprendre sinsi que ses outils devient alors essentiel. Cet ouvrage offfira un contenu exhaustif et richement illusté a tout projeteur métier, ingé- nieur ou architecte souhaitant sinitier ou se perfectionner dans usage d’Autodesk Revit Structure, en les guidant pas & pas dans leur apprentissage. Anis Naroura Axchitecte BIM Manager certifié Avant-propos LaCAO/DAO est un domaine en perpétuelle évalution. Autodesk, éditeur de logiciels mon- dialement connu, a toujours été Tun des leaders de ce marché, notamment grace & son outil AutoCAD. Dans ce secteur extrémement concurrentiel, la firme amécicaine a frappé aussi un grand coup en rachetant en 2002 le logiciel Revit. Ce demier n'est pas un simple modeleur 3D dédié au batiment, mais un logiciel dit paramétrique, ce qui signifie que chaque objet (potem, poutte, cote, annotation, ligne...) peut étze géré par un ou plusieurs paramétres: sila section d'une poutre est modifiée les cotes ce mettent & jour automatiquement, tout comme le texte de repénage, et ainsi de suite. Vous ne travaillez done plus avec de simples tzaits ou volumes, mais avec des objets « intelligents », Cette caractéristique de Revit permet non seu- lement Caccroitte la productivité d'un projet, mais aussi de faciliter grandement le traitement des modifications. Mais bien au-dela, ce mode de fonctionnement fait de Revit un outil incontournable pour tous ceux qui souhaitent suivre la wie du «bitiment 2.0». En effet, ce logiciel a été déve- oppé autour et pour le BIM (Building Information Modeling), une méthode de travail quimet en avant le travail collaborstif pluridisciplinaire & travers une maquette numérique (modeéle 3D + base de données) dés les phases de conception d'un projet. Le but du BIM est de ratio- naliser les cofts tout en optimisint les solutions techniques (structurelles et énergétiques) : construire mieux, moins cher et plus vite. Ladémocratisation du BIM a probablement éx¢ Yun des facteurs accélérateurs de la popula~ rite de Revit auprés des différents actears de la fire. Ses parts de marche ont en effet aug- menté de maniéze spectaculaire ces demiéres années, méme si AutoCAD demeure le logiciel de CAO/DAO ke plus utilisé en France. L’éditeur Autodesk a su ainsi anticiper et développer Revit pour Fadapter aux nouvelles méthodes de travail et aux contraintes économiques actuelles du secteur du BTP. le est approche du livre ? Cet cuvrage porte sur Fapprentissage de Revit, en adoptant un point de vue utilisateur et métier. Il ne sagit pas d'une réécriture de Vaide fournie par Autodesk, ni une compilation articles et de tutoriels glanés ici et 14, mais bel et bien d'un livre issu de lexpérience de ses Pvt | Revit pour le BIM auteurs. Vous y trouverez donc beaucoup d'astuces et de conseils pratiques ; les qualités du logiciel seront mises en avant, mais ses limites seront également abordées sans détour. Liun des points forts de Revit est de regeouper les domaines de architecture, de la steucture et des fuides. De par notre expérience, cet ouvrage est done inévitablement orienté un pew «structure ». Mais il demeure avant tout un livre pédagogique qui explique de maniere claire et simple toutes les notions fondamentakes de ce logiciel, et qui vous permettra den saisir toute la philosophic. Ce livre se veut aussi sésolument pratique, ne serait-ce que par ses trbs nombreuses captures écran qui illustrent et complétent le propos. Il est en outre émaillé par une multitude exemples, dont les fichiers sources sont disponibles sur extension web de Vouvrage, figu- rant sur la fiche du livre sur inww.editors-ejroles.com, Enfin, ilse clot par une série de pas & pas, détallés qui vous expliqueront comment reproduire certaines opérations simples dans Revit. Comment est-il structuré ? Ce livre a été rédigé selon un cheminemeat adapté qui correspond au déroulement d'un projet « La premiére partie rappelle le processus du BIM et détaille linterface de Revit. # La deusiéme partic est consactée a la modélisation : gabasit, imports, modéle, vues. + annotation des vues (sepérage des Aéments, cotations, etc.) est expliquée dans la troi- sitme partie. © La ceéation et la diffusion des plans sont développées dans la quatritme partie: mise en page, impression, export. + Lacinguitme partie dé Enfin, h derniere partie de Fouvrage est constituée de huit tutoriels pratiques, qui ofitent ‘un approfondissement des notions abordées dans les chapitres précédents. A Panalyse structurelle s'adresse aux ingénicurs et calculateurs. A qui s’adresse-t-il ? Cet ouvrage sladresse tout d’abord aux bureaux d'études structures (dessinateurs, projeteurs, ingéniews...), mais il convient également aux cabinets Parchitecture et bureaux détudes fluides : le travail collaboratif étant la pierre angulaire du BIM, aborder Revit da cOté struc- turel les aidera certainement 4 comprendre et intégrer les besoins de la pattie structure et done mettre en place une méthode de travail adaptée et cohérente pour faciliter les échanges, pluridisciplinsires. Les burcaux des méthodes trouveront également toutes les bases nécessaires pour travailler efficacement avec leurs partenaires et optimiser ainsi leurs chantiers. Revit ayant tous les atouts pour simposer comme LE logiciel BIM incontournable des pro- chaines années, les enseignants et les étudiants bénéficieront de tout Faccompagnement Avant-propos x | nécessaire pour le découvrir grice ce livre, d'autant plus quils pourront bénéficier du pro- gramme Education d’ Autodesk. Enfin, la littérature technique frangaise consacsée A Revit étant malheurcusement encore tris pauvre, cet ouvrage aura au moins le mérite d’offtir aux anglophobes, et ce quel que soit leur ‘métier, une bonne approche de ce logiciel. Pour conchire, nous espérons que ce livre vous permettra d'appeéhender efficacement Revit, et sans efforts. Nous en profitons pour remercier nowe éditeur qui nous a fait confiance dans cette aventure. Jonathan Renou ct Stevens Chemise Table des matiéres PARTIE 1 Revit et le BIM .. ‘CHaPITRE 1 Présentation du BIM.. Définition Un enjeu économique ....... de la construction Création d'emploi Le «workflow» ........ Les LOD Les formats d’échange .. IFC . COBie ghXML Exemple concret de Jonathan René Room mmurnAnariow CHAPITRE 2 Présentation de Revit.. Les concepts fondamentaux .. Un logiciel paramétrique . La classification des éléments . Différences avec AutoCAD. Lenvironnement de travail Extensions des fichiers Ouverture du logiciel ‘Le menu principal et les options . Le menu principal Lescptions.... Fondtionnalités d'aide a lasaisie. Linterface sine BRSSSRBsyE En Revit pour le BIM La fenétre des proprittés Liarhorescence du projet. Labarre détat ... Les autres barres doutils.. Partie 2 La modélisation .. CHAPITRE 3 Les propriétés du projet... Informations sur le proj Paramitres du projet. ‘La révision et la revue des feuilles Les familles a charger . . Niveaux et quadrillages Les quadrillages ...... Les plans de référence . . ‘Commandes communes Zone de definition. Propager ies étendues. Les vues en plan ......... BIARRANNSSSaQnaregacaasgyyssesss Table des matigres La plage de vue... Les zones de plan de coupe Les autres vues Les coupes... 0. Les reperes 20... Les dlévations ...... Les perspectives... . Visibilité/Graphismes ....... Remplacements par filtres. ‘Remplacements parson : Les gabarits de vue ....... Purger les éléments inutiles . . Transférer les normes du i projet Conclusion ..... GRRL SSRSRRRRRS CHAPITRE 4 Les matériaux Définition . Le navigateur de matériaux Les matériaux du projet .. Les bibliotheques de matériaux ‘Léditeur de ressources Scinder la face et peindre CHAPITRE 5 Les imports .... Lionglet Insérer os... Les formats courants .... Les annotations DWF. Les nuages de points... . Le format RVT........ Lier un fichier Revit Ea Revit pour le BIM La commande Copier/Contrdler . Loutil Options. Lioutil Copier... Lioutil Contréle. Les problemes rencontrés Le format IFC .......... ‘Ouvrir un fichier IFC . . Lier un fichier IFC... . La gestion des liens CHAPITRE 6 Les familles .... Les différentes familles Les familles systéme Les familles chargeables Les familles hébergées Les familles imbriquees. Création de famille ........... ‘Emplacement des familles .. Ebauche sur papier Choix du gabarit de famille . Catégorie de la famille. ‘Les données identification. Famille partagée. Les sous-catégories ... . Les plans de référence Les outils de modélisation .. Pour tes familtes 3D . Pour les familles 2D (éléments de detail) Les familles imbriquées. Les contréles graphiques Les différents paramétres Lacréation dun parametre. Paramétres de famille Paramétres partagés . Paramitres de type Paramétres d occurrence. Paraymitres de rapport Table des matigres Les compose in situ 168 Conclusion ..... ce 166 CHAPITRE 7 Le model Les murs . ‘Mur architectural ou srurporeur? > Dessind’un mur... (Création et modification « Profils en relief - Profils en creux . Jonctions de mars . “Modifier le prof Les poteaux «0... ‘Les poteaux verticate ‘Les poteaux inclinés . Les poutes (ossatures) ‘La commande Poutre ‘La commande Systéme de poutres Systime de poutres automatique . Exquisser un systeme de poutres. Modifier un systéme de poutres ‘La commande Ferme La commande Contreventement Revit et la chaspente « Les assemblages ....... ‘Les parameétres de connexion structurelle Les assemblages structurels Les propriétés d'assemblages Vérification du code .... Les sols (dalles) . Dessiner un sols... “Modifier la géométrie d'un sol rier on modifier wn spe desl. Les toits . Les fondations ......... Les semelles filantes « Les semelles isolées et les pieux Les radiers et les dallages Revit pour le BIM La commande Radier La command: Dalle : bord de dalle. Les lignes de modéle Les escaliers . Escalier par composint . Escalier par exquise we Les rampes ..... : Dans les poutres ou les poteaux Dans les dalles ou les toits Les armatures 2... CHAPITRE 8 Les vues du modéle. Les fonctionnalités communes . . N N N Redimensionner lecadre Partager la vue Modifier Fesquisse du cadre. Rotation de la vue. Dupliquerla vue... . Dupliguer... Dupliguer avec les détails Dupliguer en tant que vue dipendante Les options du copier-coller . Enregistrer une vue 0... Référencer une autre vue Les vues en plan ........ Orientation du projet Niveau en fond de plan Les repéres Les coupes . . Les élévations Les vues 3D . Les caméras 2.2.00... BES ES EURUERRREREEEEREEEREE Table des matigres Em Les tendus 2.260.060 e eee cece eee ee eee eeeee - 247 CHAPITRE 9 Groupes, éléments et assemblages 251 Les groupes .. ce Création dun groupe | : Léditeur de groupe ..... La manipulation des groupes Les éléments 0... La cxéation des éléments . Diviser les «éléments » .. Modifier lesquise. References intersection Exclure des éléments La visibilité des éléments . Modifier des éléments Les assemblages... 0.2... Partie 3 Les annotations .. CHAPITRE 10 Les éléments de détail Longlet Annoter foe Les lignes de détail 0.0.0.0... Les régions... : Les composanis de détail Reépétition de composant de detail Les groupes de détails ....... Placer le groupe de détails... Créer un groupe : La commande Isolation . Les notes textuelles .. .. Les vues de dessin... La commande Traits... . CHAPITRE 11 La cotation.. Les différents styles de cotes . . Type de chaine de cote . Ew Revit pour le BIM Contrainte dégalité .. 2279 Les unités altematives ..... -280 ‘Aicher la hauteur de Pouverture 281 Origine de Pélévation : Bien coter les éléments wee Les contrles graphiques ....... Scinder la chaine de cotation .... Les cotes alignées Les cotes linéaires Les cotes angulaires 6.2.2.2... Les cotes de rayon (radiales) et de diamétre . 288 Les cotes de longueur dare ..... 288 Les cotes d’élévation 299 Les cotes de coordonnées Les cotes d'inclinaison ......... Conclusion 00. seee cee eeeee 286 286 287 287 CHAPITRE 12 Les étiquettes Les étiquettes par catégorie ... La commande Tout étiqueter .. 292 Les annotations de poutre . 294 Les étiquettes multicatégories 296 291 291 Les étiquettes de matériau...... 296 Les notes d’identification Conclusion ......6. 06.66 eceee eee ee CHAPITRE 13 Les nomenclatures. 301 Création de nomenclatures ..... Nomenclatures/Quantités 301 302 Les nomenclatures multicatégories 302 Les tables de composants 305 Exemple concret 305 Les filtres 3i1 Le format conditionnel 313 Les images 314 Les tables de valeurs .. 2.0.2... 5 = 315 ‘Nomenclature de poteauxe graphiques 317 Relevé de matériaux 319 Liste des feuilles ............. 320 Table des matigres Bloc-notes ...... 0.0.05 -320 Liste de vues .......... 321 Conclusion .........0+ 322 PARTIE 4 Plans et diffusion CHAPITRE 14 Feuilles, cartouches et t lagendes . Les feuilles ..... sees Les indices suivants. Les légendes .....2... CHAPITRE 15 Mise en page.. Ajouter des vues... Les fenétres et les titres S de vue Les fenétres 2... Les titres devue ... Les quadrillages de guidage CHAPITRE 16 Configuration de impression . Apergu avant impression . . Impression par lots La commande Publier . Ea Revit pour le BIM Export DWE/DWEx we Export Site du batiment + 361 Export FRX 361 Export des types de famille ExportNWC ExportIFC ......... . Export d'une base de données ops . 363 Export des images et animations . 363 Export de rapports 20.0.0... : 363 Partie 5 L’analyse structurelle .. CHAPITRE 17 Le modéle analytique.. Liapproche ..... Les proptiéeés analytiques : Les fondations isolées analytiques Les semelles filantes analytiques Les radiers analytiques .... Les murs analytiques Les poteaux analytiques Les poutres analytiques . Les contreventements analytiques Les sols analytiques ....... Les paramétres de structure... . ; Les paramétres du modéle analytique 376 Les paramétres des conditions d’appai . Les casde charges ...... Les combinaisons de charges Les réglages analytiques ...... La commande Mur Réglage - La commande Ouvertures . La commande Lien analytique Les réglages manuels Les conditions d’appui : Les chargements ............4 Dessin des charges Les propriétés des charges. .. Les proprittés du type Les proprittés doccurrence Table des matigres En Les vétifications ..... 2 389) Verifier les conditions @appui ee 390 Verifications de la cohérence 391 Conclusion = 392 CHAPITRE 18 Exports et extensions. 393 La liaison avec RSA... 0... : 393 Ferraillage-Conception .. . 394 Conception des armatures dans RSA 394 Importation des armatures dans Revit. 396 Verification des armatures dessinées dans Revit 397 Intégration avec Robot Structural Analysis we 399 Intégration directe 400 Integration indirecte 405 Conclusion. 6.0 e.cceeee ees - 407 Les extensions 407 Structural Analysis for Autodesk Revit . “407 ‘Autodesk Revit Extensions “408 Les autres extensions 409 PARTIE 6 Huit tutoriels 411 TUTORIEL N°1 Arborescence du projet. Création du paramétre Options de 'atborescence du projet. 413 413 415 Résultat . 416 Utilisation . 17 Conclusion. 417 TUTORIEL N°2 Ligne avec texte 419 Création de la famille pourle texte .. wee A419 Création de la famille pour la ligne 42 Conclusion - 432 TUTORIEL N°3. Hachure utilisateur... » 433 Création du fichier PAT 433 Revit pour le BIM Creation da moti de empiage Conclusion ..... 438 TuTORIEL N°4. Poteau enL ‘Création de la famille .... . Conclusion ...........5- TUTORIEL N°S. Etiquette de fondations. Gatien de Riqueee Conclusion ..... TUTORIEL N°6 Annotation de dalle .. Greaion de Fiqueee wee Usilisation ....0...00.. Conclusion TUTORIEL N°7 Réservation .... Création de fouverture Création du pochage Ajout du pochage AT’ouverture .. Conclusion ..... i TUTORIEL N°S Réservation (autre méthode) .... Création de la réservation : ‘Test de a famille dans un Boje Conclusion ..... Ressources utiles Les sites d’informations autour de Revit . En francais... : En anglais Les sites d’informations autour de |’API PARTIE 1 Revit et le BIM Revit a eié racheté en 2002 par Autodesk (AutoCAD, 3ds Max, Inventor, etc), pour devenir un acteur incontournable dune révalution dans le monde du batiment: le BIML Dans cette premitre partie, nous allons donc expliquer ce nowveau concept et vous présenter Revit. Présentation du BIM La réalisation de plans est un domaine qui a évolué de manisre significative ces tronte dernisres année. La démocratisation de la DAO dans les années 1980 et Papparition de la 3D ont été autant de bouleverrements des habitudes et des méthodes de travail. Le BIM est également une de ces innovations majeures dans le secteur du BTP. Ge chapitre exposera les grands aes de ce processus et servira dintroduction a Revit. Définition BIM signifie Building Information Modeling ou modéle d'information du batiment. En. France, le terme de maquette numérique commence a apparaitre. Avec le BIM, vous enten- drez aussi parler de 7D ; c'est, en résumé, un modéle 3D dans lequel des « dimensions » sont ajoatées pour enrichir la base de données (le temps, les coits, 'analyse énergétique ou encore lesaspects liés& la vie du batiment). Le BIM consiste a dématérialiser chaque élément d'un projet sous forme d'une base de don nées. Cette derniére servira ensuite de socle commun aux différents intervenants et chaque étape du cycle de vie du projet. « Un pour tous, tous pour un. », la devise du BIM ? Cette base de données pourra étre modifiée, analysée, enrichie, dés la phase de conception jusquii la construction et méme au-dela de la séalisation du projet (gestion durable, démoli- tion, ete). Revit et le BIM PARTE T Figuret-1 Processus di BM dan le cycle & vie dunbatiment Un enjeu économique Economie de la construction A Theure ott le développement durable prend une part de plus en plus importante dans les projets, oi les délais de réalisation raccourcissent autant que la complexité des projets aug- mente, le BIM peut apporter une aide précieuse, Figure1-2 Courbes de Patick MacLeamy ‘source FAINHOK) DCE Consuon Defanalyse de ces courbes sésultent les faits suivants. * Courbe1 : phisle projet avance, plus il est difficile de le modifier. © Coube2 : en relation avec la courbe 1, plus le projet avance, plus le coat des modifica~ tions augmente. = Courbe3 : dans un processus de travail classique, essential des efforts est fourni durant la phase d'exécution, Notez qu’aver la réduction ou la suppression des périodes de prépara~ tion, cette courbe 2 tendance & giisser vers la droite. © Courbe 4 :au contraice, le processus du BIM vise a transférer, via une approche collabora~ tive dite intégrée, la majeure partie de ces efforts en amont (faire glisser cette cousbe vers Ja gauche). Présentation du BIM = CHAPTTRE T Cette collaboration, des les phases de conception, permet d optimiser les coits du projet et de choisir ls solutions techniques les mizux adaptées. La maitrise d ouvmge peut ainsi mieux visua- liser et comprendce le projet (grice aux simulations, 3D, etc.). De cette marie, les modifications en phase d’exécution sont considérablement réduites. Le but recherché est clairement de réduire 2éro le nombre des modifications. L’accompagnement du dient par une équipe rodée au processus du BIM est donc primordial pour séaiser des économies et disposer d'un budget maitrisé, Facturation du BIM ‘Augmenter ses honoraites en lo justifant par le simple fait de tavaller dans un processus BIM est diffci- lement défendable. Un processus BIM aide 8 travaller micux et plus vite en toute logique le cent refu- serade payer davantage cette prestation. Cependant, comme vous le constatez sr les courbes, le travail colaboratitintégré implique, dés la phase DCE, une répartition des honorares différente par rapport & un processus dassique. Votre gain sera du temps que vous pourrez consecter & la formation ou utiliser pour traiter plus ¢afai- res, Vous réaliserez également des écoromies au niveau des assurances, le BIM diminuant fortement le risque d'erreurs. En revanche, en cas de mission (BIM Management, BIM Coordination...) cairement <éfinie par la matrise d/ouvrage, vous pourrez évidemment factuer ce travail. Création d’emplois En réponse & une demande de Europe, le gouvernement, par la voix de Cécile Dutflot, a annoncé son intention de rendre progressivement obligatoire lusege du BIM dans les mar- chés publics a horizon 2017. Cette échéance n'a jamais été officialisée par la suite. Il n'y a done pas aujourd'hui d'ultimatum. Au niveau national, le déploiement du BIM affectera inévitablement les emplois dans le sec~ teur du batiment. La formation est en premigre ligne. C’est un élément clé de la réussite de Tintégration du BIM au sein d'une structure. La formation @ un cous, mais cest un investis- sement qui sera vite rentabilisé, Le cerur de votxe métier ne changera pas, est la manidxe de travailler qui évolue. Crest ce qui cxplique apparition de nouveaux métiers : BIM manager, BIM cooedinateur, BIM techniciea, etc, En naviguant sur Internet, vous constaterez que les profils de BIM manager « poussent comme des champignons ». Un grand nombre de personnes sautoproclament BIM managers. Lenvie de se démarquer dés maintenant est compréhensible, mais les compétences requises pour exercer un tel métier ne se résument pas a h bonne maitrise d'un logiciel BIM. Lamise en place du BIM va inévitablement entrainer une baisse de production, ne serait-ce que par les formations. Faire appel 2 un consultant (un « vrai » BIM manager) est une option Intéressante qui peut sider & mieux encadrer le budget de la transition vers le BIM. Les entreprises spécialisées dans la modélisation dobjets se développent également. Elles mettent a disposition des catalogues d’éléments congus pour le BIM. Lesecteur dela création de logiciels n'est pasen reste ; de nombreux Editeur travaillent surle développement de logiciels autour du BIM ou sur des extensions & ajouter aux solutions des leaders du marché. Revit et le BIM PARTE T Le « workflow » Le « workflow » est littéralement le flux de travail; il décrit le processus et la méthode @utili- sation du BIM. Pour travailler efficacement, il est impératif de maitriser cet aspect lié a la collaboration multidisciplinaire. Une des missions du BIM manager est de le mettre en place et de veillera son bon fonctionnement. Il nesiste pas de recette miracle pour créer un processus unique qui s'adapterait 4 tous Jes pro jets. Au contraire, plusieurs fhre de travail peuvent étre mis en place par le BIM manager pour prendre en compte les besoins et les exigences du client, Finteropérsbilité entre les logiciels, les différentes phases du projet et aussi le niveau de maitrise du BIM des différents intervenants. Figure 1-3 Hustraton du worn de Revit BETSinctue BET Fides Les différentes analyses (thermique, énergétique, structurelle, ef Pendant les phases de conception, elles permettront de définir les pistes intéressantes & exploiter, ce qui aidera le maitre d’ouvrage 4 choisir la solution adaptée & ses besoins. I est intéressant de reconduire ces analyses en fin de chantier pour analyser et critiquer ensemble du processus avec le client. Cest une démarche intelligente grice i laquelle toute Léquipe de maitrise dceuvre progresse et produit un travail toujours de meilleure qualité. Le BIM n’eaiste pas sans base de données. Il faut donc définir qui renseigne quci et quand «pendant les phases de conception ~La hase de données s'enrichira de Vexpertise des diffe rentes disciplines, afin de prendre les bonnes décitions et de maitriser le budget du projet; + pendant les phases de construction (aprés appel d'offie) ~ Les acteurs des différents lots (fabricants, fournisseurs...) vont pouvoir renseigner la base (avis techniques, modeles, références...) 5 + pendant Ia phase d’exploitation — La personne en charge de Ia gestion du gatsimoine pourra interroger la base de données pour anticiper et budgétiser les travaux nécessaires au bon fonctionaemeat de Fouvrage. Elle devra également renseigner la base pour maintenir Présentation du BIM CHAPTTRE T a jour la « biographie » du batiment jusqu’a sa démolition, qui aura été également prévue (dépollution, quantités, ete). Le DOE (Dossier dowrnages exécutés), tel que nous le connaissons aujourd'hui, est done proba blement amen¢ & disparate. Sa création représentant un cod important et son exploitation écant, dans la majeure partie des cas, compromise (perte, destruction, et), Cest un point plutot positif. Les LOD Les Levels of Development (niveaux de développement) ou Levels of Detail (niveaux de détail) vont permettre de cadrer le livrable et la qualité de la base de données selon les phases du projet. Chacun des intervenants sait exactement ce qu’il doit dessiner et connait le degré exigence demandé pour le renseignement de la base de données. De ce fait, le chiffiage des honoraires est également simplifié. En France, il n'y a pas encore de spécifications concemant les LOD. Veici le principe des niveaux de développement définis par [ALA (American Institute of Architects) eux Etats-Unis. © LOD 100: la modélisation concepnuelle est basée sur des volumes ou des symboles géné- iques de maniére globale. © LOD 200: kes différents éléments sont modélisés par des volumes ou des symboles mais sont définis en tant quobjets ou assemblages. Une grande précision dans les quantités, les ‘emplacements ou les dimensions n’est pas requive.. Ce niveau de développement est comparable a nos phases APS (avant-projet sommaire) et APD (avant-projet détaillé). © LOD 300: le modele est exploitable pour fextcution, chaque élément est clairement identifié et quantifié. Les notes de calcul et plans de coffiage peuvent étre générés, Figure 1-4 4 xemples de LOD our un poteaumétalique + LOD 400: cest le niveau de développement qui correspond a l'aboration des plans atelier (armatures, assemblages, fabrication). Figuet-5 Exemple deLOD 400 Revit et le BIM Paani 1 + LOD 500: cestla phase de recollement. Le modéle correspond a ce qui a été construit. Crest le livrahle nécessaire pour les phases exploitation du batiment. I existe un document dressant les spécifications des LOD pour chaque élément (125 pages). Ces recommandations sont fondées sur les définitions de FAIA et classées selon la norme Uni- format. Si le sujet vousintéresse, nous vous invitons aller sur ce site : http//bimforum.orgllod). Comme vous le constatez, plusle LOD augmente, plus le modéle devient précis. De la méme maniéxe, Fexigence concernant kes données non graphiques (base de données) est fonction du LOD. Ces définitions sont avant tout une base de travail ; il appartient au client, en accord avec le BIM manager, de défini le contenu de chacan des niveaux de développement en fonction de ses besoins et de lexploitation quil couhaite en faire. Les formats d’échange IFC COBie La collaboration multidisciplinaite inhérente au processus du BIM implique une interopéra~ biliteefficace entre les différents logiciels. association buildingSMART (anciennement IAI, International Alliance for Interoperability) a travaillé 2 la création d'un format d’échange standard et ouvert : le format IFC (Industry Foundation Classes). A ce jour, est ce format qui a été retenu pour représenter la base de don- nées et ainsi favoriser Pinteropérabilité entre les différents logiciels. BuildingSMART regroupe des entreprises du secteur de la construction ainsi que des édi- teurs de logiciels, Son représentant en France est Medi@Construct. Vous trouverez toutes les informations sur le format IFC sur leur site : httpy;www mediaconstructft. IFC est-iI le bon format pour le BIM ? (Vision de Jonathan Renou) Personne rrignore que le format IFC comporte aujourd hui des lacunes, cependant aucun format proprié= ‘aire ne peut réponcke & ensemble des cas usage du BIM Contiairement 8 ce que jai pu penser aupa- ravant, le RVTne deviendra pas le nouveau standard, comme ce fut le cas pourle DWG. L'IFC dot certes Progress, mais est le format qui nous permettra de réellement tous travaillr ensemble. Le COBie (Construction Operations Building Information Exchange) est le format de domées qui a été retenu par nos woisins anglais. Tout comme IFC, il est reconnu a travers le monde. Cette base de données pent étre exploitée dans des logiciels de conception, mais aussi dans un simple tableur. Le but final est 18 aussi d'améliorer la gestion et la maintenance des ouvrages. Présentation du BIM = CHAPTTRE T gbXML Le format gbXML (green building XML) est dédié aux analyses thermiques et énergétiques. I contient toutes es informations nécessaires pour étre exploité par les logiciels de simulation (ArchiWIZARD, ClimaWiN, Ecotect, eQuest,etc.). Exemple concret de Jonathan Renou Le bureau d'études structure ESL (Etudes structures logiciels) est composé de dix personnes. Les missions qui lui sont confiées vont de la pré-étude lexécation, en passant par les dia~ gnostics de structure. Ces personnes réalisent des études béton, chaspente bois et charpente métallique pour des projets de tout type (industriel, habitation, tertiaire, génie civil, etc.) Des logiciels « méticr » sont employés pour chacune de nos activités: © études béton : Revit ; © études charpente bois : Cadwork ; + études charpente métallique : Tela. Leur expertise dans ces domaines leur permet de travailler sur des projets pour lesquels elles étudient le béton et le charpente. Le BIM les a donc immédiatement intéressées car elles y sont confrontées en interne. Elles ont done développé une méthode de travail inspirée du BIM, quon pourrait nommer « BIM light » ou « BIM interne ». Le bilan est le suivant. © Leconstat est un gain de temps au niveau de la modélisation, car le pole charpente récu- pére le modele 3D du péle béton et travalle directement dessus. + Liéchange fonctionne aussi dans Fautre sens : une fois les arases définics et les plots béton, localisés, le pole charpente tansmet le modéle au pole béton qui peut ainsi mettre ses plans a jour. © Les risques derreurs d'implantation sont quasi nuls. Elles ont done sollicité un revendeur et formateur Autodesk situé a Nantes, pour fédérer ce qui est maintenant devenu la « BIM Team ». Le but de ce groupe de travail est de definir le flux de travail et la méthode pour exploiter Revit dans un contexte BIM. L’équipe est consti- tuée du cabinet d’architecture Enet & Dolowy, du bureau d'études fluides T&E ingénierie et dESL. Lamise en place du BIM n'est pas une chose facile il faut s'y peépares, trouver les personnes motivées et les former. Revit et le BIM PARTE T Je vous propose de découvrir le BIM vu de trois angles différents. * Lavision du patron ESL. Vision du BM par Yann Tom Yann Tom estle rant dE ingSniur INSA/CHEBA ‘Quel aus peut-on avoir au sujet de quelque chose que on ne connaft pas encore cu que on connaft mal? Ce nest pas évident, mais & instar dinteret, qui a connu une évluton fuigurarte dans ces 2B demiéres années, je suis de ceax qui persent qune nowellerévlution passionnante dans le monde. 4 bitiment est juste devant nous. Jo me souniers do ces annéesd'un autre sce Y'INSA de Rennes ai Fécole nous permettait un accs «free » internet en salle informatique et oi, 8 I'époque, le monde se dvsait en deux catégories : ceux qui coyaient 8 Internet (et ils étaient d6j3 nombreux) et caux qui n'y coyaient pas. Certains de la douriéme catégorie crousent toujours... Je penso que le parallale entre cos deux révolutions est judicioux dans la mesure ot, comme pour Inter: ret, le BIM va favorser des notions fondamentales comme union, nstantanéité, le partage ete savoir. Lunion au sens de 'équipe o’ chacun sera moralement « conjoint et solidaire » du travail foun parles autres dans unique but dobtenir un résultat global satsfisant. Liinstan tanéité favorisée por un out informatique poussé & ses limites afin que chacun puisse se con- sacrer 8 son métier. Le partage par définition oi checun contribue & sa maniére la construction de la maqueite finale. Enfi, le savoir qui englobe tous les aspects techniques, finances et relationnes, faute de quoi rien rest possible, pour le BIM comme pour le reste. ‘Au sein du bureau c'études ESL, nous nous efforcors déchanger nos fichiers entre le pole beéton et le pole charpente: un constat, ga marche ! Non seulement le risque deereur & la ressaisie est quasi nul, mmais le gan de temps réalisé par affaireest important. Le poids de Investissement financier réalisé pour 'acquisition des differents logiciels et formations ne ‘oitpas ete un fein, pour deux raisons. Premirement, il faut innover pour rester devant et deuxieme- iment, une fols que les outls sont bien maftiss, ils offre un réel gain de temps garant d'une bonne rentabilte. Présentation du BIM = CHAPTTRE T + Lavision d’un intégrateur des solutions Autodesk (vente et formation). Vision du BIM par Manuel Liedot Manuel Liedot est directeur général délégueé de GRAITEC. Le temps oii 'on pouvait encore hésiter mettre en place une stratégie BIM est révolu, Fires les ques- ‘tons, il convient maintenant de trouver des réponses adaptées a la probiématique de chacun en sachant que le temps est compté. ‘Aujourd'hui,plusieuss pays majeursincitentfortement leurs entreprises & tavailler en intSgrant la lagi- que BIM ety trouvent une source de compétitivits. La France n‘est pas en reste, car les grands groupes ‘fanais du BP, les grands ingénieristes et de nombreux architectes appiquent dé largement a straté- de BIM a leurs chantiers, entrainant dans leur sillage de nombreux professionnels de la construction, notamment les bureaux d'études. Frewve supplémentaire que le BIM avec la maquette numérique est en marche : de prestgieux établise- iments scolaires ont intéaré un cursus BIM et proposent un mastére ddié au BIM pour anticiper la trans- formation des compétences et des modes de coopération dans le BTP. Ces cursus enterdent non seule- iment former & l'utilisation du BIM, mais également 8 enseigner le travail colaboratif pour répondre & ensemble des exigences techniques, réglementaires et environnementales du secteur avec des colts mmatrisés, Le passage au BIM est une révolution plus importante quelle passage, dans les années 1980, de la DAO e la planche 8 dessin numérique) & la CAO (A la conception assistée par ordinateur). A époque, les cutis avaient chang, mais les process fondamentaux étaient globalement restés les mémes Avec le BIM, les process évoluent et permettent, par exemple, d‘ntégrer, ds la phase de conception, les colts réels de la construction, derécuir la durée des travaux ou encored envisager la maintenance des oura- es. Une de nes principales legons est qu‘aucune des entreprises passées au BIM ne fait machine arridre. ‘Alors autant aller de 'avant et faire partic des premiers | Revit et le BIM PARTE T © La vision d'un autre intégrateur des solutions Autodesk (vente et formation). Vision du BIM par Bernard Crosnier Berard Crosrier est le grant de a société Atlancad située dans fa région rantaise, Nous avons connu ces vingt deritres années le modBle de 'entreprise étendue. Des liens de communication ont été tissés par les entreprises entre elles, petit pet, au fur eta mesure «leur ouverture & leur environnement économique. Ces liens ont progressivement connecté plus ou moins tous les secteurs de entreprise; is ont pu te issus de 'exteralisation une partie de cette der- rire ou prendre la forme de croupements entreprises. Les motivations qui ont amené les décideurs vers ce type d' organisation sont principalement lies éc0- rome du savoir, avec comme impératifla demande de mise en commun des connaissances, des compé- ‘ences et ds informations. ‘Aujourd ‘hui, force est de constater que le conceptappliqué au batiment n'a pas résolu uncertain nombre ce problémes : qualité et tracabilité des échanges, coopération efficace des équives, reduction des erreurs sur le chantier.. Le BIM va changer la donne. L’entreprise étendue va devenir une part de entreprises intégrées ». Grice 2'érolutin des ystémes d'information, mais surtout ge a évolution des méthode, es acteurs de la filiére batiment, quand is partciperont & un méme projet BIM, vont devoirintégrer Equipes, méthodes et systémes information pour une parfait adéquation entre eux. Un vii travail colaboratif ‘Quel est leretour sur investissement attend : + diminution des erteurs ou omissions de conception ; + réduction des litiges ; + diminution des coits de construction ; + réduction de la durée des projets; + amélioration de la proftabilté des projets; + amnélioration de la productivité du business usuel ; * capacitéa toucher de nouveaux marchés. Le BiM est accessible. Le BIM n'est pas un changement de métier, mais il va permettre I'appariton de rouveaux métiers comme celui de BIM Manager. Le BiMest un changement de méthode, une évolution des fagons de fire et des organisations. ‘Comme tout projet de conduite du changement, il sera toujours un peu douloureux, es freins a Fexécu- tion seront nombreux. Il est crucial, pour en assure la réussite, de s‘appuyer dabord sur une volonté de la diction, afirmée et assumnée tout au long du projet. ‘Avec I'zide d'un intégrateursérieux et d'une équipe pilote mctivée, larement missionnéeet reconnue sur ce challenge important, vous réunirez toutes les condtions nécessaires pour obtenir les résultats ‘escomptés. C'est avant tout un projet humain, accessible & ceux qui veulentévoluer.. Présentation du BIM cowrne ME © Erenfin, la vision dun BIM Manages. Vision du BIM par Anis Naroura ‘Anis Neroura est architects BIM manager cerifié & Singapour, membre fondeteur et vice-président de association BIM France. 1) Qu'estce qu/un BIM Manager et quels riles joue-til? Ala diffgrence du réle d'un CAD manager, qui se limite & la charte graphique, au dévelappement de scripts et routines ainsi qu’a assistance logiciele aux utlisateurs, celuidu BIM Manager va au-dela et implique d'autres dimensions telles que le management.et la coordination. l'un des aspects les plus cu- <éaux dans le BIM est l'information. Elle dot étre créée, gSrée, maintenue, sécurisée et exploitée. Dailleus, sion ne devait garder qu une seule lettre de 'acronyme BIM, ce serait le «|» dinformation. llest dificil ¢'imaginer que la gestion de cette information et des différents participants impliqués dans sa cation peut se faire delle-méme, sans avoir recours, instar du chef c‘orchestre, au BIM Manacer. Ce demier doit alier compétences métie, gestion de l'information et connaissances de la technologie BIM. Une personne avec le profil dinformaticen, aussi compétente quelle pusse étre, ne sauraitjouer eréle carelle ne dispose pas de a connaissance métie.Ilen estdeméme pour quelau'un «du métir qui ne posséde pas la connaissance du BIM, sa technologie et ses potentiels car incapable de Fexploiter. Le BIM Manager peutjover un rble8 deux nivezux différents, ‘Au riveaude agence, i: + partcpe la stratégie du développement du BIM ; + met en place et superise 'implémentation du BIM ; + supervise le plan de formation + slimplique désles phases préliminaires du projet; + assure la gestion des modéles BIM; + gérelessimulations; + joue le rble d'interface, de coordinateur pour les partenaires externes ; + documente les procédures de tavail en BIM et méthadologie de modélisation; + développe une bitliotheque d' objets paramétriques ; + crBe les contenus spécifiques complexes ; * programme des routines pour automatiser des riches afin d'ader la production. A'échelle du prot, met en place le plandexécution du BIM pourle projet, qui content * objectfs etusages du BIM ; * rdle de chaque partie; * compétence BIM des intervenants des différentes disciplines : * logiciels mis en cauvre : « livrables BIM : * formats échange ; + planning de remise des ivrables ; + protocole change d'information entre parties prenantes ; ‘+ méthodologie de modélisation pour chaque discipine; * procédures de collaboration multidiscplinare; + contiéle qualité * interface avec I’6quipe projet ; * flux information ot quali ; + gestion de farchivage, sécurité des données et droits d'accés des utilisateurs; + convention de structuraton de information. Revit et le BIM PARTE T Vision du BIM par Anis Naroura (suite) Toujours Al'échelle du projet, il: + ccordomne la diffusion et I'échange des modéles BIM: * prend les précautions nécessaires afin d'éviter des dificutés lis a interopérabilité: « appotte son aide aux différents interenants, 2) Que! profil doit avoir le BIM Manager ? Le BIM Manager doit démontrer une maitrise dans les domaines suivants: + connaissance du monde de a construction et processus ¢'exécution de projet; + flux de tavail * flux, qualité et sécurité des données ; + interopérabilite; * collaboration en BM ; * logiciels BIM (potentiets et imitations); + formation ; * gestion de Fimpact du BIM sur les utlisateuss ; * qualité de rédacton et de communication ; * autonomie dans le traval * capacitea ‘ravailler en équipe eta fédérer autour du 81M ; + valuation des competences BIM ; * veille technologique. 3) Concrétement, que ta apporté le BIM au niveau de ton activité ? Le BIM nous ofre'opportunité, en tant qu’acteurs, demieuxcollaborer autour d'un projet deconstruction ce bitiment ou dinfastucture. Notre communication est plus fficace ete travail colaboratif est grande- iment facili. Avec le BIM, on est capable de procéder de mutples simulations (simulation énergétique, ‘analysede la sructue, etc) etplusieus itérations permettant ainsi c‘optimiser la conception et de trouver le meilleur compromis pour le projet. Les ogicels BIM de modéisation de maquette numérique nous sou lagent de toute la partie de coordination et de mise & jour du contenu des vues issues du modéle. On ‘gagne en effcacté et en rapidité dans la production d'une documentation claire, & jour et exempte erreurs. Le temps anciennement dédié cette tche chronophage, pouvant atteindre les 30 % du temps passé Baffin la concertion, peut maintenant &tre affecté& faite son cceur de métier Avec le BIM, le par- tage d'une information fiable entre acteurs du projet est facili, induisant une meileure collaboration ainsi qUune meilleur gestion des risques, et des Is premiéres phases du projet, avant darrver sur le chanties oi les modifications sont plus onéreuses que celes effectuées par le iais de la sours. 4) Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées sur tes premiers projets BIM ? Fn plusde trower des partenaires ravaillant en BIM, la dffclté est de fate comprenche &sescollagues et ‘2 partenaires la nécessits de réadapter sa maniére de tavaller. En effet, le BIM raméne'essentel de La coordination en amont et oblige ainsi prendre tt certaines décisionscensées tre prises plus tard dans un processus dassique. Cela afecte directement le travail d'une équipe et ia marie dontelle'oganise Avec le BIM, i ne s‘agit pas uniquement de changer d‘out, mais aussi de méthodclogie de travel. Présentation du BIM = CHAPTTRE T Vision du BIM par Anis Naroura (suite) 5) De par ton expérience, quels conseils donner: Projet BIM 7 En premier eu, i faut défnir dairemantles objectifsBIM du projet que l'on souhaite atteincke. Puis dési- «ner un BIM Manager qualifié qui se chargera de mettre en place la méthodologie adéquate pour attein- dre ces objectfs ot veilera sur le cété BIM du projet. Enfin, accompagner les actours qui ne sont pas familiers avecle travail dans un processus BIM peut s‘avérer capital. tu pour le bon déroulement d'un 6) Quel regard portes-tu surla décision du gouvernement d’imposer progressivement le BIM a partir de 2017 ? Ne sommes-nous pas trop en retard par rapport a d'autres pays ? Fersonnellement,je suis content de voir au sein du gouvernement cette prise de conscience du potentiel ‘etde apport du BIM dansle mordedubatiment, et contert de le voir prendre une tele décision, Malgré son arrivée un peu tardive par rapport 8 ce qui ses fat chez nos voisins européens, ele envoie néan- rmoins un signal fort au monde dla construction. Maintenant, au-dela de la décision, il feut ceuwrer & faciliterla pratique du BIMen France en faisant Evolver le cadre légal, en assurantla formation des dffé- rents acteurs afin quils alent les compétences requises, en proposant des solutions de soutien auc PME ‘ui s‘engageront dans la voie du BIN. Enfn,ilest important que tous les acteurs soient rassurés sur les risques et responsabiltés encourus. 7) Le déploiement du BIM a un coat (investissoments logiciels, formations, etc). Penses- ‘tu que celui-ci puisse étre un frein pour le développement du BIM en France ? De par notre expérience, nous savons que le premier obstacle au développement du BIM est état ‘esprit de chacin. Si 'on a peu (ou pas) compris ce que Cest que le BIM, ce quil peut nous apporter ‘comme avantages et quelles en sont les conséquences sur notre métier, on devient réfracaite & cette mméthodologie et on ne voit en ces coi (logiciels, formations etc.) qu'une lourde dépense. En revanche, lorsque notre vision du BIM est claire, lorsque on a compris Son potertiel et ses implications, on y va plus naturellement et d'une maniése volontaire et motivée. De plus, expérience nous a démontré ‘u‘avec les logiciels BIM pour ne citer que le cBté technologique, on produit des dossier de meileure ‘qualité en moins de temps et avec moins de ressources. Ces cits d'nvestissement sont vite rentabilsés. Je remercie chaleureusement ces quatre personnes d'avoir répondu favorsblement & ma demande, Conclusion Le BIM est un sujet passionnant qui justifie lui seul la rédaction d'un ouvrage qui lui serait complétement dédié. Ce n’est pas Vobjet de ce livre. Ce chapitre place le décor, décrit renvi- ronnement dans lequel Revit se situe et value. Si vous souhaitez approfondir le sujet, nous vous invitons & consulter les éditeuss spécialisés, ainsi que les ressources mises 4 disposition surIntemet. Présentation de Revit Tout au long dela lecture dece Hore, vous réalizere a quel point Revit et le BIM sont lig. Le rayon action du logiciel ext tres large ; est pourquoi cet ouvrage sera axé autour de la partie « structure» de Revit. Dans cechapitre, vous allez vous familiariser ave les concepts du logiciel et son interface. Les concepts fondamentaux Un logiciel paramétrique Lorsque vous modelisez votre projet, vous créez des relations entre les différents éléments. Revit vérifie, gére et coordonne I'ensemble de ces relations : ce sont des parameres (de dimensions, de contraintes, de matériaux, ete.). Chaque élément posséde des propriétés qui, 2 nouveau, sont gérées par des paramétres. L'sssimilation de Paspect paramétrique de Revit est primordiale : Cest de cette notion que découlera toute votre productivité. Imaginons par exemple que vous deviex dessiner un mur dans la hauteur du RDC. Une réser~ vation doit étre impérativement placée dans ce mur avec une cote Al’axe de 20 cm par rapport un mur de refend et une arase inférieure 4 50 cm sous le niveau du R+1. Les consignes concernant la réservation sont trés claires et on devine importance du bon placement de celle-ci. C’est typiquement un cas ott vous pouvez utiliser des paramétres. Aprés avoir placé la réservation, vous cotez son axe pat rapport au mur de refend, puis vous verrouillez la cote en cliquant sur le cadenas (figure 2-1). Vous venez de créer un parametre Revit et le BIM PARTE T de contrainte ene votre réservation et le mur de refend. De méme, lorsque vous calez Lalti- métrie de la réservation par rapport au niveau R+l (figure 2-2), vous en définissez un autre. Figure2-1 et2-2 temples de paraneves 20 Laneur 0200 Ensuite, vous rehaussez le niveau R+1 de 25 em et vous décalez le mur de refend d’un métre. Apres ces modifications, la réservation sera toujours & 20 cm di mur de refend et son arase inférieure 2.50 cm du niveau R+1. Lensemble des vues sur lesquelles cette réservation app2- rait, ses cotations, ses étiquettes, les nomendatures oi elle figure, tout ce qui la concerne est mis Ajour instantanément. Tous les éléments dans Revit sont paramétiiques, ce qui facilite le modélisation et le teaite~ ment des évolutions du projet. Avec ce bref exemple, vous comprenez maintenant la puissance de cette facette du logiciel. Pour en profiter, vous dever juste étze rigoureux dans la moddlisation et essayer d'anticiper les modifications « probables » ou courantes. La classification des éléments Toujours dans un souci d'efficacité, chaque composant de votre modéle est classé selon trois niveaux d'information : © sacatégoric ; © safamille ; * son type. Dans Revit, un élément est aussi appelé une occurrence. Précision sur les termes employés par Revit Objet, élément, composant, occurence, entité sont des termes quireviement fi€quemment dans le lagi- el et pewent finir par vous embroulles. Four simplifies, dites-vous que ces termes représentent la méme chose ; ils sont synonymes. On peut se sdemander si Equipe chargée de la traduction de Revit a voulu profiter de la richesse de la langue fran- ‘aise ou n'a tout implement pas crdisé les données... Cette oceurrence a un type qui appartient 4 une famille qui, elle-méme, fit partie d'une catégorie. Le schéma dela figure 2-3 illustre cotte logique. Présentation de Revit = CHAPITRED Figure2-2 irarchication dans ' descition es ements = OE) EE) | “ ] — | La catégorie est donc le groupe génécaliste auquel appartient I'éément (autres exemples : poutres, murs). Les familles seront développeées dans le chapitre 6. C'est une notion d'autant plus importante que ensemble de votre modéle n'est constitué que de familles. Le type, quant Alui, apporte les dimensions, un style ou différentes options, qui seront géxés avec des paramétres de type, mais aussi avec des paramétres doccurrenes. Un poteau 40 x 40 aura par exemple un paramétre de type appelé « Coté » dont le valeur sera 40, mais sa hautear sera fonction d’un paramétre d’occurrence. Dans le cas contraire, il faudrait créer un type différent pour chaque hautear ! Paramétres de type vs paramétres d/occurrence La modification d'un paramétre d occurrence n’adincdence que surement ou ls élément sélectionnés). ‘Ainvetse, si vous modifez un paramétrede type, tous les éléments quipartagent ce ype serontaffectés. Supposons que votre projet, un R+3, compote des réservations pour des menuiseries de dimensions 90x 90h (es dimensions étant des paramétres de tye). Certaines dene elles doivent re remplacées par des 90 «100. Sivous modi le paramétre Hauteur de ce type & 100, toutes les réservations seront mises & jour l faut done cer un auite type (90 x100 h)et fafacter ax slements concerns. ‘Aves débuts sur Rev posez-vous systématiuement la question suivante: sur quoi ce paramitrea-til une influence ? Tout comme le coté paramétrique de Revit, la comprthension de ces termes est capitale. Les outils de modification, de sélection et de filtrage agissent sur le modéle avec différents degrés de précision : vous alez trater les éléments du modéle indépendamment les uns des autres ou parlots. our finir, vous pouves accéder & ces informations simpkment en survolant un élément avec la souris, La bulle daide ct la basse d'état les affichent sous la forme : Catégorie : Famille : Type. Revit et le BIM PARTE T Figure2-4 Affidhage des paramatres dun élément Différences avec AutoCAD Laplupart d’ente vous étant des utilisateurs d’AutoCAD, voici une liste non exhaustive des principales différences : + 2D/SD:: dans Revit, vous ne dessinez plus des lignes ou des volumes, mais des éléments paramétriques ayant un rOle précis (murs, poutres, et.). © Calques : aucune gestion des calques, le classement des éléments est géné automatique- ment par le logiciel + Epaisscur des lignes : étant donné que les calques sont absents, vous aurez la possibilité atuibuer, ala représentation graphique de chaque élément, une épaisseur qui s‘adaptera selon Féchelle de votre vue. * Blocs : cette notion nfexiste pas. Tout s'articule autour des familles. + Références externes (ou XRef) : on retrouve extctement le méme concept dans Revit. Seul le nom change : on parle de lisison CAO. «* Espaces objet et présentation : Ia encore, vous ne retrouverez pas ces appellations. Ce que vous voye2 al'écran est ce que vous aurez A!'impression. Vous travaillerez sur des vues et pour la mise en page, vous utiliserez des feuilles. L’environnement de travail Extensions des fichiers Revit est installé avec un grand nombre de fichiers. Leur extension aide a ks reconnaitre et & comprendre leur réle : © rvt textension du fichier da projet. Les fichiers de sauvegarde automatique sont nomumés par exemple non_cuu_projet.0002.rvt. © rte :revit template ou fichier de gabarit. Présentation de Revit conc? Un gabarit contient Fensemble de vos réglages (options, famille, ete). Lors de la création un projet, le nouveau fichier (qui aura extension rvt) sera une copie du gabarit. Avoir tun bon gabarit vous fera gagner énormément de temps lors de la modélisation. Le chapitre 3 est consicré A cette notion. * fa :revit family ou fichier de famille. Les familles fournies avec Revit sont installées par défaut dans le dossier C:\ProgramData\Autodesk\RVT 2017\Libraries\France. Nvhésitez pas 4 les ouvir et les étudier ; cela vous permettra de comprendee leur fonctionnement. ‘+ ft trevit family template ou fichier de gabarit de famille. Les fichiers fournis par Revit se trouvent dans C:\ProgramData\Autodesk\RVT 2017\Family Templates\French. Cette extension est méconnue des utilisateurs car elle n'est pas proposée lors de enregistrement d'une famille. Si vous devez exéer plusieurs familles relativement similares, réglez dabord a partie commune, enregistrez le fichier (oabarit_faniVle.rfa par exemple), puis renommez fextension rfa en rft, Vous pour~ ‘rez ensuite travailler sur chacune de vos familles ans avoir A refaire le tronc commun. * adskl ib : Autodesk libraries ou fichiers de bibliothéques. (Ces fichiers contiennent des ressources (matériaux, apparences) prétes 1 Yemplei et mises 4 disposition par Autodesk. Ils sont communs avec d'autres logiciels tels quInventor, AutoCAD ou encore 3ds Max. Vous pouvez aussi créer vos propres bibliothéques. Ouverture du logiciel Revit s‘ouvre par défaut sur la fenétre Fichiers récents. Trois zones ont été repérées sur la figure suivante, Figure2-5 Fendt Fichiers récents La premitre zone, centrale (encadrée en bleue), regroupe les captures des demiers fichiers ouverts. En toute logique, vous remarquerez que les projets et les familles sont traités distinctement. Revit et le BIM PARTE T Dans la seconde zone, a gauche (encadrée en rouge), vous pourrez ouvrir ou créer vos fichiers. Des raccourcis vers différents gabarits sont proposés pour les nouveaux projets. Vous dé:ou- vwrirez comment les personnaliser dans la section suivante de ce chapitre. Figure2-6 Raccourds vers diférets gabaris Ladernitre zone, encadrée en vert, vous propose différents liens : accés & Taide, a des vidéos de présentation et au site Exchange Apps ‘Autodesk Exchange Apps Ce site este marché applicators d'Autodesk (comme la plate-forme iTunes Apple ou le Chrome Web Store de Google). Vous ytrowverez des extensions pour ious les logis de 'éitew. ‘Au moment oi nous écrivons ces lignes, la rubrique dédiée 4 Revit regroupe pas moins de 581 applcatins (dont 199 sont gratuites ou en version d’essa). Nous vous reaammandons donc de gar- der un ceil sur cette boutique en ligne. Le menu principal et les options Le menu principal Autodesk a commencé, depuis quelques années déja, un long processus d'uniformisation de Tinterface de ses logiciels. Le menu de Revit n'échappe done pas ala régle. Vous retrouvez le menu en lui-méme sur la gauche et, A droite, un volet affichant au choix les fichiers sécemment ouverts ou les documents ca cours. Les fonctions sont pour la plupast classiques et ne nécessitent pas d’explication pasticuliére a ce stade de a lecture. Elles seront approfendies dans les chapitres concernés. Apportons tout de méme une précision sur le menu Nouveau. IL vous propose, évidemment, de créer un projet ou une famille. Cependant, vous remarquerez que les familles ont été sépa- rées en quatre groupes. Pourant un volume conceptuel, tout comme un cartouche ou un symbole d’nnotation, est une famille. Le principal intérét est de vous orienter dans le choix de la famille que vous voulez créer, pour ouvrir directement le dossier contenant les gabatits de famille appeopriés. Présentation de Revit come? Mo gwe2-7 Compatn des nen de Revit et d’AutoCAD gwe2-t Mew Roose Seem CB reer mene ea Les options Propriétés générales Les options a régler sont a fréquence des rappels de sauvegarde et 1a discipline Structure. Vous pouvez. désactver les rappels en sélectionnant Aucun rappel dans la liste déroulante et haisser les auttes options avec leurs réplages par défaut. Il est également possible de se con- necter A Autodesk 360 pour bénéficier des avantages du cloud proposés par Féditenr Revit et le BIM PARTE T Figure2-9 Options — Fropiéts ginéralee _ lees rs dant sheer: [Bl Pare dla bron rot ons taste Pationte a ore cage oe Vous avez la possibilité de masquer les onglets qui ne vous servent pas, par exemple Fonglet Systémes qui représente la partie fluide (chauffage, plomberie, ventilation et ékctricité). Les autres options dépendent complétement des habitudes de travail de chacun. lest intéressant adapter Paction du double-clic : pour une famille, vous pourrez modifier son type ou owvrir léditeur de famille. Si vous étes plus adepte du cavier que de la sours, pensez & personnaliser les raccourcis clavier. Coneernant le comportement des onglets, nous vous conseillone dVescayer les deux choix pro- posts pour garder la méthode qui vous convient le mieux. Présentation de Revit onc? Figure2-10 Options — lterfaceutiiateur Cette partie vous donne quelques options pour optimiser la carte graphique de votre ordina~ teur et Paffichage. Si vous voulez trouver le matériel recommandé par Autodesk, rendez-vous sur ce site httpunwwen autodesk. adskservlevsyscert?siteID=4583358id—19240396. La personnalisation des couleurs vous appostera un confort d'utilisation lors dela modélisa~ tion. En revanche, nous vous déconseillons d’atiliser un fond d’écran noir. Si le travail sur fond noir est appréciable dans AutoCAD, il est perturbant ct désagréable dans Revit. A nouveau, testez cette possbilité et établissez votre propre opinion. Revit met votre disposition des outils d’side au dessin (ils seront exposés juste aprés, dans la rubrique Fonctionnalités daide é la saisie. Les cotes temporaires en font partie. Une taille de 10 avec un arriére-plan opaque est un réglage cohérent. Revit et le BIM PARTE T Figure2-11 pions - Graphique Mee ghia (Tk recat maint ret 8) (Wiser Sinai aie igenant (psn rnsgaten peat revecae (toch dered nce) (me grade eet dre (© cote nw mln open hag es pats (© conrae pos ane prwue ese) olen Aerie gia secon: IAW 00003%:29__} )sen-vwewere Precio: Aerie: ponsrexe tere cect teoerre we Emplacement fichiers La gestion des chemins vers les gabarits ou les bibliothéques seffectue ici. Vous ajoutez vos gabarits en cliquant sur +. Placer le gabarit le plus utilisé en téte de h liste ; Tordre des gabarits est répercuté dans la fenétze Fichiors riconts et dans la beite de dialogue Nowveau fichier. Vous retrouvez des chemins vers différents dossiers, notamment vers celui contenant les gabarits de famille fournis par Autodesk. Certaines extensions pourraient éventuellement pointer vers ces dossiers ; c'est pourquoi nous vous conseillons de ne pas les modifier. Pour accéder au chemin des dossiers contenant les familles, vous devez cliquer sur Emplace- ments. Les deax bibliothéques d’Autodesk figurent donc dans cette boite de dialogue. Vous pouvez. constater que les familles ont été séparées en deux catégories:: les familles « 3D » (Metric Library) et les familles « 2D » (Metric Detail Library). Pour ajoater vos dossiers, procidez de la méme manitre que pour vos gabarits, Présentation de Revit Soon? Figure2-12 Options — Emplacement fichier: SEES eee eee eroreetnror ee Cette partie est plus du domaine de linfographie ou de architecture. Les options de rendu par défaut suffisent pour la structure. Vérifier ’orthographe Il agit dune de ces options qui sont communes a beaucoup de logiciels. Steering Wheels ou disque de navigation Le disque de navigation est identique a celui @’AutoCAD, Si vous étes adepte de son utilisa- tion, vous trouvere? les options pour le paramétrer selon vos besoins. Figure2-13, SteeringWheels Personnellement, ma préférence va au cube de navigation. Revit et le BIM PARTE T ViewCube ou cube de navigation Figure2-14 VlewCube Figure2- bxemple de cote temporare La navigation est beaucoup phis intuitive quiavec le disque. Vous cliquez sur un angle, une aréte, une face ou sur la boussale et le modele se repositionne en fonction de votre choix. Il n'est disponible que dans les vues 3D, mais la molette de la souris suffit amplement pour la navigation 2D. En tournant la molette, vous effectuee un zoom avant ou arriére. Un clic maintenu sur celle-ci active le zoom panoramique et un double-clic le zoom étendu (comme dans AutoCAD). La encore, vos habitudes de travail vous feront choisir le disque ou le cube de navigation, les deux. Macros Revit, a'instar de bon nombre dapplications, donne la possibilité d'utiliser des macros. Ces demmitres sont généralement des programmes améliorant la productivité. Vous pouvez les développer ou faire appel A des entreprises qui sépondront vos besoins. Les options propostes sont relatives ala sécurité des macros. Si vous disposez d'un respon- sable informatique au sein de votre entreprise, discutez-en avec lui. Sinon, désactiver les macros d'application et sélectionnez Demander avant d'activer les macros de documents. Vous pourrez toujours revenir modifier ces choix au besoin. Fonctionnalités d’aide & la saisie Une attention particuliére a été apportée au logiciel dans son ergonomie pour vous faciiter le travail. Ces petits plus apparaissent en bleu (par exemple, dés quitin texte est écrit en blea, vous pouver cliquer dessus pour le modifier). Soyez attentif et apprenez A en tirer profit. Les cotes temporaires A premitre vue, ces cotes peuvent paraite génantes, voire utiles. Bien au contrare, elles révélent trés utiles pour deut raisons : renseignement et modification. 15 Présentation de Revit za CHAPITRED Lorsque vous sélectionnez un élément, les cotes temporaires apparaissent pour vous donner sa position par rapport & d'autres éléments (1). Un clic sur le texte de la cote vous permet de déplacer Télément sélectionné cn saisissant unc valeur (2). Vous pouvez faire glisser la ligne dattache de la cote 4 Vaide des poignées Gaccrochage © pour vérifier Ia distance par rapport un autre endroit (3). Les cotes temporaires apparaissent également lors du dessin (angle et longueur). La précision de la valeur de lacote varie en fonction du niveau de 200m. Pour un zoom large, la valeur peut varier par palier d'un métre; pour un zoom fin, ce palier peut étre de cing millimetres. Le plus simple reste de saisir a distance souhaitée 4 Taide du clavier, puis devalider pour dessiner félément. Le solveur mathématique et Vinterprétation des unités Cette fonctionnalité est tout simplement géniale. Partout od vous pouvez saisir une valeur numérique, vous pouvez taper une formule mathématique (comme dans Excel). Il suffit de commences la saisie avec =. Figure2-16 Frome par parece Décagessipertur [ tage ptr eae Vous devezjuste étre cohérent aver les unités. Sifunité de longueur du projetest définie comme le métre, alors, lorsque vous saisissez.0..59, Revit sous-entend 0.59 m. La formule =1.542+1.22 provoquera une erreur si elle est saisie dans un champ requérant une longueur. Elle sera inter prétée de la facon suivante: =1.5 m”2+1.22 2, soitune surface plusune longueur. Le solveur sait aussi convertir les unités. Vous pouvez taper 0.005 (pour un projet en metre), tout aussi bien que 5 nm, ou encore =1.39417 caS mm. Cette demniére formule sera inter~ prétée ~1.39 m017 mi0.005 m. Lacerochage aux objets Pendant le dessin, les diverses possibilités @accrochage vous seront proposées automatique- ment. Vous les gérez dans Vonglet Gérer\Paramstres\Accrachages. Pour forcer un accrochage, vous devrez utiliser un raccourci clavier. Ils sont composts de deux lettres, la premiére étant invariablement s (sauf pour les nuages de points), et faciles 4 mémo- riser. Pour un accrochage A une extrémité, le raccourci est se, pour un milieu sm, un quadrant sq, ete.