Vous êtes sur la page 1sur 3

Section : 4éme MATHS

Révision Bac : Magazine 02


A-S : 17- 18
Profs : Abbes Amor – Ben Rhim Sami Durée : 2 H 00 mn Date : 06/04/2018

EXERCICE N°1 : 20' 3 points


Un QCM comporte quatre questions. A chaque question, trois réponses sont proposées dont une
seule est exacte. Mahmoud répond à chacune des quatre questions. Pour chaque question, soit il
connait la réponse et répond de façon exacte, soit il ne la connait pas et répond au hasard. On
suppose, de plus, que la probabilité que Mahmoud connaisse la réponse à une question donnée est
1
. On note C : ″Mahmoud connait la réponse″ et J : ″ La réponse est juste″
2
1) a) Mahmoud répond à une question du QCM. Construire un arbre de probabilité de la situation.
2
b) Montrer que p(J) = .
3
c) Calculer la probabilité que Mahmoud connaisse la réponse sachant que sa réponse est juste.
2) On attribue la note 1 à toute réponse juste et la note (-0,5) à toute réponse fausse.
Si le total des points est négatif, la note globale attribuée au QCM est 0.
Soit X la note obtenue par Mahmoud à ce QCM.
a) Déterminer la loi de probabilité de X.
b) Quelle est la probabilité que Mahmoud ait au moins 2 points à ce QCM ?
c) En supposant que tous les élèves se comportent comme Mahmoud, quelle moyenne peut-on
attendre à ce QCM ?.

EXERCICE N°2 : 25' 4 points


  
(
L’espace ξ rapporté à un repère orthonormé O , i , j , k . )
On donne les points A(-1,-1,4), B(2,0,2), C(1,-4,-1) et J(2,0,5) et soit P le plan (ABC).
On considère l’ensemble S : x 2 + y2 + z2 - 2 x - 2 y - 8 z + 12 = 0 .
1) Montrer qu’une équation de P est : x - y + z - 4 = 0.
2) Montrer que S est une sphère dont on précisera le centre I et le rayon R.
   
3) Soit le point N(m+1,0,2m+4), m un réel et u = 2 i + j + k . Soit la droite Dm passant par N et de

vecteur directeur u .

14 m2 + 8 m + 5
a) Montrer que la distance d (I , Dm ) = .
6
b) Déterminer les valeurs de m pour lesquels la droite Dm est tangente à S.

1 Révision BAC 2018


4) a) Déterminer la valeur de m pour laquelle les points A,B,C et N soient coplanaires.
b) Existe-t-il m pour que le volume du tétraèdre ABCN soit égal à 11 ?
5) On donne les points E(0,1,1) et F(1,3,3). Soit t l’application qui à tout point M de E, associe
     
le point M’ tel que OM' = EF ∧ OM + EM ∧ MF + OM .
  
a) Montrer que t est une translation de vecteur v = - j + k .
b) Donner les expressions analytiques de t et déterminer S’ = t(S) et P’ = t(P).
c) Caractériser S’ ∩ P’.

EXERCICE N°3 : 15' 3 points

1) Soit dans   l'équation (E): 11 x - 5 y = 2 .

a) Vérifier que (2, 4) est une solution de (E).

b) En déduire les solutions de (E).


2) Soit n un entier naturel non nul. On pose a = 5 n + 2 et b = 7 n + 5 .
a) Calculer 7 a - 5 b et en déduire que P.G.C.D (a , b) = 1 ou P.G.C.D (a , b) = 11.
b) Déterminer en utilisant 1) les entiers naturels non nuls n tels que P.G.C.D. (a , b) = 11.

EXERCICE N°4 : 30' 4 points

1) On considère les équations différentielles (E) : y’ - 4 y = 0 et (F) : y’’ - 4 y = 0.


a) Résoudre (E).
b) Soit f une fonction deux fois dérivable sur  . On pose g(x) = e2x f(x) .
Montrer que f est une solution de (F) sssi g’ est une solution de (E).
c) En déduire que l’ensemble des solution de (F) est { f(x) = α e2x + β e- 2x / α, β ∈  } .
x
dt
2) On considère la fonction ϕ définie sur  par ϕ (x) = ∫ .
0 1 + 4 t2
a) Montrer que ϕ est dérivable sur  et calculer ϕ’.
1 1
b) Montrer que pour tout t ≥ 0, on a : ≥ . Déduire lim ϕ (x) .
1+4t 2 1+2t x → +∞

c) En admet que ϕ est une fonction impaire. Montrer que ϕ est une bijection de  dans  .
On note ψ = ϕ -1 .
3) a) Montrer que pour tout x ∈  , ψ '(x) = 1 + 4 ψ 2 (x) . Calculer ψ (0) et ψ '(0) .
b) Montrer alors que ψ est deux fois dérivable sur  puis qu’elle est une solution de (F).
1 2x
c) En déduire que pour tout x ∈  , ψ (x) =
4
( e - e- 2x ) .

1
(
d) Prouver alors que pour tout x ∈  , ϕ (x) = ln 2x + 1 + 4 x 2 .
2
)
2 Révision BAC 2018
EXERCICE N°5 : 30' 4 points

Soit la fonction g définie sur  par g(x) = (1 + x ) e- x + 1 .


1) Dresser le tableau de variation de g.
2) a) Déduire que l’équation g(x) = 0 admet dans  une solution unique α et que α ∈ ]- 3/2 , -1[.
b) Déterminer alors le signe de g(x).
-x
3) Soit f la fonction définie sur  par f(x) = - x .
e +1
 
On note C f sa courbe représentative dans un repère ON ( O , i , j ) .
a) Montrer que lim f(x) = 0 .
x →-∞

b) Montrer que pour tout réel x, f(-x) = f(x) + x.


c) En déduire que la droite ∆ : y = - x est une asymptote à C f au voisinage de +ꚙ.
d) Vérifier que f(α) = - α - 1 puis f(- α) = -1.
- g(x)
4) a) Montrer que f est dérivable sur  et que pour tout réel x, f '(x) = .
( )
-x 2
e + 1
Déduire que f '(- α) = - 1
b) Donner une équation de la tangente T à C f au point A(- α , -1).
5) a) Dresser le tableau de variation de f.
b) Dans la figure ci-dessous on a tracé la courbe C g de g dans un repère orthonormé. Placé le
point I(α , 0) et construire les points A et B(α , - α - 1).
6) Construire dans la figure, la tangente T, la droite ∆ et la courbe C f dans le même repère que C g.

3 Révision BAC 2018