Vous êtes sur la page 1sur 4

ENSA AGADIR

TD BETON ARME : COMPRESSION

Exercice 2

Calcul d’un poteau sous charges accidentelles


 Géométrie du poteau :
o Hauteur : 5,50m
o Section : 35*35cm
 Conditions aux limites : poteau bi-articulé.
 Sollicitations :
o Ng= 0,200 MN + poids propre
o Nq= 0,250 MN
o Na= 2 MN
 Date d’application des charges: autre cas.
 Matériaux :
o Béton: fc28= 30MPa
o Acier: Fe500
 Enrobage des armatures : 3cm
 Fissuration non préjudiciable

On se propose :
 De déterminer les armatures longitudinales.
 De déterminer les armatures transversales en zone courante.
 De déterminer les armatures en zone de recouvrement

SOLUTION

Sollicitation

Gmax  Gmin  FA  11Q1  2i Qi


Les coefficients ψ des surcharges d’exploitation sont donnés dans la norme NFP 06-001.

Dans notre exemple, nous devons étudier la combinaison suivante :

 G + A + 0,75 Q

Ce qui nous donne :

 Nua = (Ng + Pp) + Na + 0,77Nq


 Pp = 0,35*0,35*5,50*25= 16,84 KN= 0,01684 MN
 Nua= (0,200 + 0,01684) + 2 + 0,77*0,250= 2,409 MN

Pour déterminer l’élancement λ, il nous faut d’abord déterminer la longueur de flambement


du poteau.
Pour un poteau articulé-articulé, on a lf =l0 d’où lf=5,50 m
On détermine ensuite λ à partir de la formule suivante :
lf I
 Avec i (rayon de giration) égal à: i
i B
Pour une section carrée:

I= a4/12= 0,354/12= 12,50*10-4 m4


B= a²= 0,35*0,35= 0,1225 m²

12.50 10 4 5.50


Donc : i  0.101 et λ   54.45
0.1225 0.101

Pour une valeur de λ > 50, on a :

2 2
 50   50 
  0.60   0.60   0.506
   54.45 
Calcul des armatures de compression

La section d’armatures comprimées à mettre en place s’obtient à partir de la formule suivante


:
N B f 
A   ua  r c 28  s
  0.9 b  f e

Avec Br = (0, 35-0,02)*(0,35-0,02) = 0,1089 m²

On obtient :
 2.409 0.1089  30  1.00
A   31.1cm²
 0.506 0.9 1.15  500

Armatures minimales
4cm 2 / ml 
 
Amin  max  B 
0.2 
 100 

4 1.40  5.60 
 
Amin  max  1225   5.60cm
2

0.2 100  2.45

La section à mettre en place est donc de 31,1 cm²


On peut donc positionner 4HA32 (32,17cm²) répartis symétriquement :

Armatures transversales

En zone courante, le diamètre et l’espacement des aciers transversaux doivent vérifier les
règles suivantes :
1
 Pour le diamètre des cadres : t  l et t  12mm
3
 Pour l’espacement des cadres :

40cm 
 
st  min a  10cm
15 
 L min 
« a » représente la plus petite dimension du poteaux

La condition « 15Ølmin » n’est applicable que si A > Amin, c'est à dire que les armatures
reprennent un effort de compression.

40cm 
 
st  min a  10cm  40cm
15  3.2 
 
En zone courante, on obtient donc le ferraillage suivant :
Armatures transversales en zone de recouvrement

La longueur de la zone de recouvrement est définie par la formule suivante :

0.6ls 
lr   
ls 
 La 1ère condition concerne les cas courants.
 La 2ème condition concerne les pièces soumises à des chocs.

Dans notre cas, nous devons respecter lr= ls car on considère que l’on est dans le cas d’une
pièce soumise à des chocs.

Un petit rappel :

  fe
 ls  avec  su  0.6  s2  f t 28
4  su
On a un béton avec fc28= 30 MPa => ft28= 0,6 + 0,06*fc28= 2,40MPa
 s  1.5 (barres HA)
  su  0.6 1.52  2.40  3.24MPa
3.2  500
 ls   123.46cm
4  3.24
La longueur de recouvrement est donc de 1,23m et le BAEL spécifie qu’il faut placer au
moins 3 nappes d’aciers transversaux sur cette zone (soit un espacement d’environ 60cm).
En zone courante, on a e=40cm => il n’est donc pas nécessaire de resserrer les cadres en zone
de recouvrement.

Vous aimerez peut-être aussi