Vous êtes sur la page 1sur 1

ELLE S’APPELLE LIBERTAD

Elle s’appelle Libertad. C’est un drôle de prénom. Petite-fille de Lorca, de ceux qui ont
dit « non », elle avance dans la vie comme un boulet de canon. Dans le noir de ses yeux
dort la révolution.

Elle s’appelle Libertad. Vous trouvez ça normal ? Au bar, près du lycée, elle parle d’idéal.
Dans l’âme des poètes, elle puise sa morale, et chante d’autres mots sur l’Internationale.

Elle s’appelle Libertad. C’est peut-être une chance. Pas besoin de ramper, quand votre
nom s’avance. Elle sait bien qui elle est, malgré ce que certains pensent…

Derrière mon café froid, je l’admire en silence.

Elle s’appelle Libertad. Pourquoi pas Liberté ? Ce nom court dans le cœur de ceux qui
vont tomber – amoureux, sous les balles, pour une vérité – dans l’espoir d’un jour se
lever

Le futur est un rêve que promet le passé.

Elle s’appelle Libertad. J’aime entendre sa voix. Ses syllabes mitraillent menteurs, riches
et rois, son rire est une fête et l’avenir, sa loi.

Je sais qu’un jour ou l’autre elle me regardera.