Vous êtes sur la page 1sur 6

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE MENTOURI DE CONSTANTINE

FACULTE DES SCIENCES DE L'INGENIEUR

DEPARTEMENT DE ELECTROTECHNIQUE

RESEAU

TP 05 :

calcul des tension nodales par matrices


admittance Ybus et Zbus impédance

Réalisé par : L’enseignt :

-Abdelaziz abderrahim M_chouki


- Djokhrab islam

2015-2016
I. Introduction général:

Z matrice ou une matrice d'impédance de bus est un outil


important dans l'analyse du système d'alimentation.
Cependant, il n'a pas fréquemment utilisé dans l'étude de
l'écoulement de puissance, contrairement à matrice Ybus, il
est, cependant, un outil important dans d'autres études sur
les systèmes d'alimentation comme analyse de court-circuit
ou une étude de faute.

1- Le but de TP:

calculer la matrice admittance Ybus et la matrice impédance Zbus


avec les données des ligne et des transformateures et calculer les
tensions nodales du réseau.

A partir du schéma
de ligne unique d'un système de pouvoir, il ya quatre principales
étapes de la création de la matrice. Premièrement, le schéma unifilaire
est converti en un diagramme d'impédance. Ensuite, toutes les sources
de tension sont convertis à leurs équivalents représentations de source
de courant. De là, le diagramme d'impédance est ensuite converti en
un diagramme d'admittance. Enfin, la matrice elle-même est créée.
Pour un diagramme d'impédance avec des bus, est l'admission résumé
de toutes les lignes électriques allant directement de bus (zéro si
aucune telle ligne existe) et l'admission est résumé des charges
linéaires connectées au bus. Le terme est également l'admission-sol au
bus.

II. Partie théorique:

Formulation
Z matrice peut être formée soit par inversion de la matrice ou
à l'aide Ybus Z algorithme de construction routière. Cette
dernière méthode est plus difficile à mettre en œuvre, mais
plus pratique et plus rapide (en termes de temps d'exécution
et informatique nombre d'opérations en virgule flottante par
seconde) pour un relativement grand système.Formulation:

Parce que le Zbus est l'inverse de la Ybus, il est symétrique


comme la Ybus. Les éléments diagonaux de la Zbus sont
appelés conduite points impédances des autobus et les
éléments hors diagonale sont appelées impédances de
transfert. [1]
Une des raisons de la Ybus est donc beaucoup plus populaire
dans le calcul est la matrice devient clairsemée pour les
grands systèmes; autrement dit, de nombreux éléments vont
de zéro que l'admittance entre deux bus éloignées est très
faible. Dans le Zbus, cependant, l'impédance entre deux loin
autobus devient très grand, donc il n'y a pas d'éléments de
zéro, ce qui rend beaucoup plus difficile le calcul.
Les opérations pour modifier un Zbus existants sont simples,
et présentés dans le tableau 1.
Pour créer une matrice Zbus à partir de zéro, nous
commençons par énumérer l'équation pour une branche:

Ensuite, on ajoute branches supplémentaires, conformément


au tableau 1 jusqu'à ce que chaque bus est exprimé dans la
matrice:
II. Partie simulation:
Programme en MATLAB01 :

clear all
clc
Z(1,1)=j*0.25;Z(2,2)=Z(1,1);
Z(1,2)=j*0.2;
Z(1,3)=j*0.25;
Z(2,3)=j*0.4;Z(3,4)=Z(2,3);
Z(2,4)=j*0.5;
%calcul de l'admittance
%======================
y(1,1)=1/Z(1,1);y(2,2)=y(1,1);
y(1,2)=1/Z(1,2);
y(1,3)=1/Z(1,3);
y(2,3)=1/Z(2,3);y(3,4)=y(2,3);
y(2,4)=1/Z(2,4);

%calcul de Y (bus)
%=======================
YBUS(1,2)=-y(1,2);YBUS(2,1)=YBUS(1,2);
YBUS(1,3)=-y(1,3);YBUS(3,1)=YBUS(1,3);
YBUS(2,3)=-y(2,3);YBUS(3,2)=YBUS(2,3);
YBUS(3,4)=-y(3,4);YBUS(4,3)=YBUS(3,4);
YBUS(2,4)=-y(2,4);YBUS(4,2)=YBUS(2,4);

% %calcul de Y (bus)
% %=====================
YBUS(1,1)=y(1,1)+y(1,2)+y(1,3);
YBUS(2,2)=y(1,2)+y(2,2)+y(2,3)+y(2,4);
YBUS(3,3)=y(1,3)+y(2,3)+y(3,4);
YBUS(4,4)=y(2,4)+y(3,4);

ZBUS=inv(YBUS)
%calcul des courant
%==================
EG1(1,1)=(cosd(30)+j*sind(30));
EG2(2,1)=(cosd(0)+j*sind(0));
I(1,1)=EG1(1,1)/Z(1,1)
I(2,1)=EG2(2,1)/Z(2,2)
I(3,1)=0
I(4,1)=0

VNODALE=ZBUS*I

TETA1=atand(imag(VNODALE(1,1))/real(VNODALE(1,1)))
TETA2=atand(imag(VNODALE(2,1))/real(VNODALE(2,1)))
TETA3=atand(imag(VNODALE(3,1))/real(VNODALE(3,1)))
TETA4=atand(imag(VNODALE(4,1))/real(VNODALE(4,1)))
ZBUS =
0 + 0.1531i 0 + 0.0969i 0 + 0.1264i
0 + 0.1133i
0 + 0.0969i 0 + 0.1531i 0 + 0.1236i
0 + 0.1367i
0 + 0.1264i 0 + 0.1236i 0 + 0.2565i
0 + 0.1974i
0 + 0.1133i 0 + 0.1367i 0 + 0.1974i
0 + 0.3926i

YBUS =
0 -13.0000i 0 + 5.0000i 0 + 4.0000i
0
0 + 5.0000i 0 -13.5000i 0 + 2.5000i
0 + 2.0000i
0 + 4.0000i 0 + 2.5000i 0 - 9.0000i
0 + 2.5000i
0 0 + 2.0000i 0 + 2.5000i
0 - 4.5000i
I =2.0000 - 3.4641i

I =2.0000 - 3.4641i
0 - 4.0000i

I =2.0000 - 3.4641i
0 - 4.0000i
0

I =2.0000 - 3.4641i
0 - 4.0000i
0
0

VNODALE =

0.9180 + 0.3062i
0.9481 + 0.1938i
0.9322 + 0.2529i
0.9393 + 0.2266i

TETA1 =18.4467

TETA2 =11.5533

TETA3 =15.1763

TETA4 =13.5646
IV. Conclusion général:
.