Vous êtes sur la page 1sur 4

"La perspective actionnelle. Vers une nouvelle cohérence didactique".

Le Français dans le Monde


n° 348, nov.-déc. 2006, pp. 42-44. Fiche pédagogique correspondante : "Entrées libres", p. 91.
FORMATION Paris : FIPF-CLE international. Republication en ligne avec l'aimable autorisation de la revue (avril
MÉTHODOLOGIE 2011) : http://www.christianpuren.com/mes-travaux-liste-et-liens/2006h/

La perspective actionnelle L'entrée par le lexique


Voici le début de la table des matières
Vers une nouvelle d'un manuel des années 1900 ,
1" leçon , La saUe de classe
2 leçon : La cour
t

cohérence didactique 3' leçon, La maison


4' leçon , La place de la ville
5' leçon , Le bazar
CHRISTIAN PUREN (France) 6' leçon , Le parc de la ville
7' leçon , Le jardin d'agrément
Un nouveau paradigme d'intégration du changement se met peu à 8' leçon , Le jardin potager
9' leçon , Le marché
peu en place en didactique des langues. Christian Puren le met en 1()< leçon , Les métiers
exergue et retrace à cette occasion les successives pratiques mises On voit qu'avec la méthodologie
directe du début du xx' siècle, ce n'est
en œuvre depuis les débuts de la didactique des langues. Petite plus la grammaire mais le lexique qui
sert d'entrée, l'unité de l'unité didac-
analYse diachronique... tique est donnée désormais par l'uni-
cité du thème lexical. Les documents
eux des grands problèmes struc- privilégiés comme supports

D turels que l'enseignement for-


mel des langues a constamment
cherché à résoudre sont la nécessité de
didactiques sont désormais
les descriptions. parce c'est
le type de texte qui supporte
découper le flux du processus d'ensei- naturellement la plus grande
gnement/apprentissage en des segroents densité de vocabulaire thé-
successifs relevant d'un même modèle de matique.
cohérence, alors même que l'objet de ce Quant au principe de
processus est composé de domaines mul- progression, il est em prunté
tiples et hétérogènes - compréhensions! à l'une des innovations
expressions écrites et orales. culture, pédagogiques dans l'ensei-
grammaire, lexique, graphie et phonie et gnement primaire de la lan-
leurs relations - , c'est la problématique gue maternelle à la fin du
de l'unité didactique ; et celle de distri- XIXt siècle, à savoir les « cen-
buer chronologiquement ces différents tres d'intérêt », qui partent
segments de la manière la plus efficace de l'environnement le plus
possible, c'est la problématique de la
progression didactique.
U faut pour cela nécessairement dispo-
.- immédiat de l'élève (la clas-
se où il se trouve) et s'en
éloignent concentriquement
ser de deux grands principes, un principe L'entrée par jusqu'à aboutir aux domaines les plus
d'unité (de l'unité didactique), et un prin- généraux et les plus abstraits (. Vie
cipe de chainage (d'une unité à l'autre) .
la grammaire sociale >, • Qualités et défauts >, ... ).
j'ai proposé dans un article récent Voici la liste des premières umtes Voici les consignes données dans
(puren 2005) le concept d'. entrée> du manuel de Charles Marquard Sauer, l'Instruction officielle du 13 septembre
pour désigner la solution unique, que Nouvelle grammaire espagnole (Heidel- 1890, qui annonçait la grande instruc-
l'on trouve utilisée dans toutes les confi- bert-Paris, Groos Éditeur, 2' éd, (882 ) , tion directe du 7 juin 1902 ,
gurations didactiques depuis plus d'un Leçon l , De l'article La première chose à donner à l'élève, ce
siècle pour répondre à la question de la Leçon 2 , Du pluriel des substantifs sont les éléments de la langue, c'est-à-dire les
cohérence des séquences d'enseigne- Leçon 3 , Déclinaison des substantifs mots. [ ...1 La seule règle à observer, c'est de
ment. L'« entrée "'. c'est le domaine par Leçon 4 , Des prépositions • ne prendre que des mots concrets, repondant
lequel l'enseignant a choisi de pénétrer Leçon 5 , Le substantif sans article (par- à des objets que l 'élève a sous les yeux. ou du
sur son territoire à chaque nouvelle unité titif) moins qu 'II ail vus et qu'II puisse aisé ment
didactique, celui par lequel va commen- On voit que dans la méthodologie replacer devant son Imagination. Si l'école
cer sa séquence, et qui va ainsi donner à traditionnelle scolaire de la seconde moi- possède des tableaux servant aux leçons de
la fois le sens de son parcours et du sens tié du XIX siècle, l'unité de chaque unité
t
choses, on ne manquera pas d'en profiter. [ ... ]
à son parcours. didactique était donnée par l'unicité du Aux substantifs on joindra aussÏlôt quelques
L'histoire de la didactique scolaire des point de grammaire qui y était traité, La adjectifs exprimant eux-mêmes des quali-
langues en France est marquée depuis un progression d'enseignement - le principe tés toutes extérieures, telles que la forme, la
siècle et demi par une succession d'en- de chainage des différentes unités - était dimension, la couleur. Que manque-t-Il pour
trées différentes (voir encadré ci-contre) quant à elle empruntée à l'ordre canoni- fomler de petites propositions 1 La troisième
qui sont aisément repérables dans les que de la grammaire de référence (hérité person ne de l'indicatif présent du verbe être,
titres mêmes des unités didactiques. de la grammaire latine), et, .. ,'cc deux questions fon si mples: Qu'esi

42
LE FRANÇAIS DANS LE MONDE · N°348
FORMATION
MÉTHODOLOG IE

ceci? Comment est ceci?, on fe ra le tour de que. Ces documents supports ne sont plus que. Le second groupe correspond à la
la salle d'école, de la cour, de la maison pater· des descriptions, mais des rêcits, la culture nouvelle entrée par la communication,
neUe. de la ville et de la campagne. étant présentée, comme le veut l'approche et c'est pourquoi il est le plus impor-
humaniste de l'époque, à travers la vie de tant quantitativement. Ce qui commence
personnages supposés représentatifs. ainsi à s'imposer comme unité de l'unité
L'entrée par la culture didactique, c'est un même dialogue de
base dans lequel les mêmes personnes,
Avec la méthodologie active s~opère,
à partir des années 1920 en France, un
L'entrée par dans le même lieu et pendant un même
temps. communiquent sur un même
très fort recentrage sur l'objectif culturel la communication thème de conversation. Il y a donc là cinq
de l'enseignement scolaire des langues
Voici, reclassés après coup en trois principes conjoints d'unité, celle choisie
dès les débuts de l'apprentissage. Or il
groupes significatifs, quelques titres du pour le titre (l'unité de lieu) renvoyant
existe bien pour la culture des pIindpes
cours prototypique de la méthodologie symboliquement à toutes les autres.
possibles de cohèsion (géographiques, his-
audiovisuelle de première génération, On voit aussi apparaitre dans Voix
toriques ou plus largement thématiques,
Voixetlmages de France (CRÉDIF-Didier, et Images de France, de manière très
• Le canada français >, • La Révolution
1" éd.1961), moderne, un troisième groupe de titres
française >, • La société du spectacle >,
2e leçon: La maison (leçons 14-21-22) qui annoncent ceux
• La francophonie> ... ) et un pIindpe de
4'leçon, L'appartement qui vont se généraliser dans les années
progression (la chronologie), mais ils sont
6' leçon, La famille à venir avec la q: perspective actionnelle ~
très délicats à combiner dans les premières
du Cadre Européen Commun de Rifé-
années de l'apprentissage avec les cohé-
9' leçon , A la fenêtre rence (CECR) de 2001 , l'unité annoncée
sions et progressions grammaticales et lexi-
10' leçon, Dans l'ascenseur de l'unité didactique y est en effet l'unité
cales, voire opposés, suivre la chronologie
II' leçon , Dans la rue d'action.
oblige ainsi à commencer par les textes et
20' leçon , A la poste
les contenus culturels les plus difficiles.
25' leçon , Au café
C'est la raison fondamentale pour
laquelle chaque unité didactique va désor-
26' leçon, A l'hôtel L'entrée par l'action
27' leçon, Au restaurant
mais être construite, dans les débuts de Void les titres et sous-titres des quatre
l'apprentissage, à partir d'un document premières unités didactiques du manuel
14' leçon, En rangeant l'armoire
textuel unique servant de support pour Rond-Point 1 O. Labascoule, Ph. Liria,
21 ' leçon, Mme Thibaut fait ses courses
l'enseignement conjoint de la langue et M. R Rodriguez, C. Royer, Grenoble - PUG,
22' leçon , M. Robin achète son journal
de la culture étrangères. C'est le dispositif 2004).
dit d'. intégration didactique maximale >, Unité 1. Qui sommes-nous? Nous allons
dans laquelle l'unicité du document de Le premier groupe de titres renvoie avoir un premier contact avec la langue
base constitue l'unité de l'unité didacti- encore à l'ancienne entrée par le lexi- française et les pays où l'on parle français

ÉVOLUTION HISTORIQUE DES « ENTRÉES »


1 4
ENTRtE 2 3 5
LA LA
PAR. •• LE LEXIQUE LA CULTURE L'ACTION
GRAMMAIRE COMMUNICATION

Les exemples Les documents Les projets

documents
SUPPORTS phrases isolées visuels et textuels documents documents
DE tous types de
fabriquées ou textuels documents audiovisuels fabriqués
RÉFÉRENCE fabriqués documents
authentiques authentiques fabriqués (dialogues) par les
(représentations authentiques
(récits) apprenants*
et descriptions)

TÂCHES reproduire, s'infonner,


DE lire dêcrire « expliquer »** agIr
RÉFÉRENCE
s'exprimer infonner

MÉTHOOO- approche
méthodologie méthodologie méthodologie méthodologie perspective
LOGIE DE commumC8-
traditionnelle directe active audiovisuelle actionnelle
RÉFERENCE Li ve
PtRiODES
DE ... -1900 1900-1910 1920-1960 1%0-1 980 1980-1990 2000-..
RÉFtRE..'1CE

• notes. résumés partl.ls. comptes rendus. synthèses.•xposés. dossl.rs....


•• paraphraser. anatyser. Interpréter. comparer. extrapol.r. réagir. transposer....

43
LE FRANÇAIS DANS LE MONDE· N"348
,
FORMATION
MIËTHODOLOGIE

et nous allons mieux connaître les peT- nicative, la méthodologie audiovisuelle ces différentes entrées à l'intérieur d'un i-
sonnes qui suivent ce cours. ou même la méthodologie active dans les tés didactiques construites en fonction de
Unité 2. Elle est très sympa. Nous allons manuels, les classes et les contenus de l'ensemble des paramètres de l'environ-
placer à table des invités à un repas de formation. car au-delà de l'émergence nement d'enseignement/apprentissage.
mariage. de cetre toute nouvelle entrée, et bien De la même manière, la question n'est
Unité 3. En route! Nous allons organiser plus fondamentalement, ce qui a changé plus de mettre en œuvre uniquement telle
des vacances en groupe. ces dernières années en didactique des ou telle configuration didactique - fût-elle
Unité 4. Levez une jambe! Dans cette langues-cultures (du moins je l'espère), la dernière, en ,'occurrence celle qui cor-
unité, nous allons élaborer un guide pour c'est notre conception du changement respond à la « perspective actionnelle » du
mieux vivre. lui-même. Nous sommes en effet passés CECR -, mais de sélectionner, articuler et
Cette «entrée par l'action » est cer- dans notre discipline, combiner les unes et les autres en fonc-
tainement promise à un bel tion de la variété et variabilité des envi-
avenir, puisqu'eUe est aussi E!t1trée ronnements didactiques.
l'entrée naturelle dans les pa,.. Une pan de cette responsabilité
classes pour enfants, dans les lactlon revient certes à l'Institution scolaire dans
dasses c européennes» ou la définition des cu rricula, une autre aux
« bilingues . (dans lesquel- formateurs, une autre aux éditeurs et
les la langue est apprise pour co ncepteurs de manuels , mais de toute
réaliser une action sociale, à évidence la plus grande part devra être
savoir l'enseignement/appren- prise en co mpte par les enseignants eux-
tissage d'une ou plusieurs mêmes, pour des raisons très pragma-
autres matières scolaires) ainsi tiques de pertinence et d'efficacité, ce
que dans d'autres dispositifs sont les seuls en mesure de connaître
récents officiellement proposés en temps réel l'environnement didacti-
ces dernières années dans l'en- que dans sa complexité. A l'opposé de
seignement scolaire français, toute logique hiérarchiq ue et bureaucra-
« itinéraires de découverte » (voir www. - du paradigme de l'optimisation (on tique (fût-elle celle du Co nseil de l'Eu-
cndp.frlsecondaireliddJ) et autres « tra- cherche les meilleures réponses dans rope ... ), il est temps désormais, avec les
vaux personnels encadrés » (voir www. l'absolu) et d'une conception du pro- enseignants aussi, de passer de l'appro-
education.gouv.frlsec/tpe.htrn) . grès par substitution (on remplace l'an- che communicative (on les informe des
C'est aussi l'entrée la plus adéquate cien par le nouveau puisque celui-ci est dernières orientations décidées par des
pour exploiter la potentialité didactique considéré comme meilleur ; c experts .) à la perspective actionnelle
spécifique à l'Internet, qui est de mettre - au paradigme de /'adéftuation (on (ils sont d'emblée panie prenante d'une
tes élèves eux-mêmes immédiatement et s'adapte constamment aux nouvelles ques- action collective d'innovation) . •
directement en contact avec une masse tions posées par l'environnement complexe CHRISTIAN P UREN
énorme de documents authentiques en en leur apportant des réponses «assez
langue étrangère. Pour savoir sur quels bonnes. , c'est le sati$idng de H. Simon
sites se rendre, quels documents recher- 1969) et à une concepa'on du progrès par
EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE
cher, lesquels sélectionner, quels copier- addition, progresser, pour un enseignant. cf. Fiche p. 91
coUer, montages et réécritures effectuer, c'est être capable, face à la multitude de
Us doivent en effet impérativement, problèmes contextuels qui se posent à
avant même d'allumer l'ordinateur et lui, non pas de mettre en œ uvre telle ou BIBLIOGRAPHIE
de se connecter, savoir ce qu'ils doi- telle nouvelle solution réputée meilleure • PuttENCHfbS'nAN (2004), « De l'approche
ventJaire. Alors que jusqu'à présent, en en abandonnant les solutions anciennes, par les tâches à la perspective
didactique des langues-cultures, comme mais au contraire de mettre en œuvre co-actionnelle », Actes du xxtt-
il est écrit dans la Bible, « Au début était un plus grand nombre de solutions diffé- Congrès œ l'APUUT, 5-7 juin 2003
le Verbe., pour les élèves sur Inter- rentes. Ce qui suppose d'être en mesure • Auch, LM Cahien d. i'APUUT (revue
net, comme l'a proclamé Goethe en son de se poser un maximum de questions, et d. l'Association des Professeurs de
temps, « Au début est l'action •. Jusqu'à c'est là, contrairement à la méthodologie langues des Instituts Universitaires de
présent, l'agir scolaire était instrumen- (qui cherche les réponses aux problèmes), Technologie), vol. XXIII, nO1, février,
talisé au service des documents, désor- la fonction même de la didactique (qui pp. 10-26.
mais ce sont à l'inverse les documents « problématise », c'est-à-dire qui construit • PuttENCttIa:mAN (2005), « Domaines
qui sont instrumentalisés au service de des ensembles complexes de questions). de la didactique des langues-cultur&s :
enrieslitfts _, Les Cahiets pédagogiques
l'agir social. A toutes ces différentes entrées que
nous a léguées l'histoire de notre dis- n· 437, novembre, pp. 41-44
• 5fMoN HEUm' A. (1969), Sdenœs des
cipline, y compris la toute dernière, il
systèmes, sdenœs de l'artifidel. Trad.
Une nouvelle faut désormais appliquer ces deux nou-
de l'anglais par J.·L Lemoigne, Paris,
veaux paradigmes , la question n'est pas
philosophie didactique - n'aurait jamais dû être - de savoir quelle
Dunod (coll. « afcet Système .), 1991,
230 pp. (1 ' éd. The Massachusetts
U ne s'agit pas du tout de soutenir est la meilleure « entrée» dans l'absolu, Institute of Technology, Cambridge,
ici que la perspective actionnelle devrait mais quelles sont les meilleures sélec- Massachusetts, 1969, 19811
remplacer désormais l'approche commu- tions, articulations eUou combinaisons de

44
lE FRANÇAIS DANS lE MONDE· N°348
FICHE PÉDAGOGIQUE

ENTRÉES LIBRES MÉTHODOLOGIE


cf. Formation
Objectifs Public cf. pp. 42 à 44
- Repérer les approches et entrées pro- Enseignants et formateurs
posées dans les manuels de langue.
Matériel C HRISTIAN PUREN (FRANCE)
Lecture de l'article pp. 42 à 44.
REPÉRAGES
L'organisation de l'apprentissage. des séquences d'enseignement. de la progression
de "élève dans sa découverte de la langue est régie par le principe de /' lf entrée le doc. 1 présente le su pport de la leçon 24
didactique Il. Toutefois, tout comme les contenus évoluent, la manière dont ensei- du Cours de langue et de civilisation françai-
ses, de Gaston Mauger (Paris. Hachette, l ie éd.
gnants mais aussi concepteurs de méthodes les abordent change.
1953).
'histoire de la didactique scolaire des lan- ports de référence propres à chacun d'entre B. Prenez connaissance de son contenu et
L gues en France est marquée depuis un
siècle et demi par une succession de métho-
eux, les taches demandées et la méthodologie
de I·époque.
répondez aux quelques questions suivantes ."
• Au vu du titre et de la forme du document,
dologies proposant ou préconisant différentes A. Assignez à chacun des titres suivants le de quel type d 'entrée s'agit-il? Pourquoi?
« entrées» didactiques. aisément repérables type d 'entrée utilisé par l'au teur de l'unité • Quelles autres entrées sont combinées avec
dans les titres mêmes des unités des manuels didactique correspondan te ." l'entrée précédente?
de langue. l'enjeu n'est pas de déterminer la- • La fin du texte illustre bien un autre type
quelle de ces entrées est la meilleure, ou la plus
1TI1IES d'entrée, non encore utilisé à l'époque, mais
,cornpl,ète, mais bien de savoir les reconnaître 1. La salle de bains qui sera systéma tisé quelques années plus
tt même de les sélectionner, combi- tard, lequel? •
2. Concevoir la salle de bains de sa future
articuler tt l'intérieur de nos propres
maison
didactiques.
3. Les verbes réfléchis Réponses : _ A: 1<; 2.. ; 3·b;4-a; 5-d
EHrdot .: - le titre et le type de texte cor-
4. La toilette de M. Vincent
respondent bien au récit, il s'agit donc d'une
i vous avez lu l'article de la page 42 de ce nu-
5. Dans la salle de bains entrée par la culture; • L'auteur combine cene
ou avant même de le lire, voici un petit
unité culturelle avec une unité grammaticale sur
qui vous permettra de savoir si vous ENIIIH les verbes réfléchis. et une unité lexicale, sur les
fnaitriSl!Zle concept d'« entrée didactique ».
a. par la culture instruments de toilette. Les deux entrées htstori·
prenez le risque de vous tester sa ns
ques précédentes sont donc maintenues (comme
« révisé », référez-vous simplement au b. par la grammaire
c entrées de services ., pourratt-on dire ... ) : par
retraçant « l'évolution historique des
c. par le lexique la grammaire et par le Jexique ; -la fin du texte
t .rltré'es " », proposé avec l'article. Il présente
est constituée d'un dialogue, dont Je passage
types d'entrée ayant émergé durant d. par la communication
au style direct annonce la future entrée par la
de la didactique, ainsi que les sup-
e. par l'action cornmunitatK>n.

Histoire d'entrées
LM toil.ttet d. M. V/Dunt
2.5 juillet. Le grand jour, le jour du "épart
est arrivé. M. Vincent 1se réveille 1 à 6 heures.
Ill •• liv.'· aussitôt; puis, en pyjama il entre
dans la salle de bains.
M. Vincent a pris son bain, hier soir. Au-
jourd'hui, il fait vite sa toilette. Il prend le
savon [1) sur le lavabo, il !se iavonne 1. il
1FliVe"1avec de l'eau froide, il prend une
serviette (2) de toilette, il 1 s'essuie ,. . Il est
propre. Puis illse rase , avec son rasoir électrique [3). La brosse à dents [41 et la
pMe dentifrice [sJ maintenant! Ensuite un coup
de peigne [6).
Il revient dans sa chambre. Là, il ~
CD ~~
ëS;1i @-n
~

chausserai et 1s'habillera, et, pendant ce ~~


temps, Mme Vincent et les enfants feront leur MAUGER Gaston,
toilette. Mais Mme Vincent va passer une Cours de langue
heure dans la salle de bains! Du rouge sur les et de civilisation
lèvres ... du vernis sur les on~I'1I (m.) et puis françaises 1- et
un peu de poudre (f.) ... « Margaret, demande 2' degrés, Pari~
Hachette, 1953.
M. Vincent, avez-vous nni? Le train de New Leçon 24, p. 64.
York part à 8 h. 4S! Nous allons être en retard! •

91
LE FRANÇAIS DANS LE MONDE. N°348