Vous êtes sur la page 1sur 10

0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 34

G RO U P E D E T R AVA I L
D1•33

EXPERIENCES EN MATIERE
DE DETECTION DES DECHARGES
PARTIELLES E. Gulski (Pays-Bas)
E. Lemke (Allemagne)
sur les câbles des réseaux de M. Gamlin (Suisse)
E. Gockenbach (Allemagne)
distribution électrique W. Hauschild (Allemagne)
E. Pultrum (Pays-Bas)
G R O U P E D E T R AVA I L D 1 . 3 3 « T E C H N I Q U E S D E M E S U R E E N H A U T E

T E N S I O N » , G R O U P E D ’ A C T I O N 0 5 « M E S U R E D E S D E C H A R G E S PA RT I E L L E S »

En raison de la nature physique de


1. Introduction tantes pendant la durée de la contrainte et
l’apparition des décharges, caractérisée par selon la condition thermique du câble
la tension d’amorçage et l’amplitude de La conformité des méthodes de détec-
La détection, la localisation et l’iden-
l’impulsion, la possibilité de transposer les tion appliquées par rapport à la recom-
tification précoces des décharges partielles
données de DP sous une tension perma- mandation de la CEI 60270 dans le cas
sont d’une grande importance pour amé-
nente 50/60 Hz et des tensions d’excita- de la mesure de la quantité de charge
liorer la fiabilité de l’alimentation. Elles
tion externes est importante pour une apparente des DP en pC ou nC.
permettent notamment d’améliorer la
compagnie souhaitant appliquer le dia- Dans le but de rechercher la solution
qualité des procédures d’essais après pose
gnostic des décharges partielles à l’éva- la plus représentative et la plus efficace
et de planifier les travaux de maintenance.
luation de l’état de son réseau de câbles. parmi les méthodes in-situ existantes, on
On évite ainsi des coupures inopinées, ce
Deux aspects revêtent une importance a procédé à des tests comparatifs [9-11].
qui réduit les coûts d’exploitation du
particulière : Cet article présente les pratiques
réseau de câbles.
L’équivalence des processus d’amor- actuelles en matière de détection des DP
D’un point de vue pratique, les tests
çage des décharges partielles entre les dif- et d’interprétations in situ de l’état des
de diagnostic doivent être effectués sur les
férentes contraintes de tension pour les câbles de distribution à partir des expé-
câbles dans des conditions de contraintes
matériaux d’isolation solide, ainsi que le riences recueillies ces dernières années sur
électriques les plus proches possibles de
comportement de la DP dans le temps, différentes méthodes de test hors-réseau.
celles présentes en service. En revanche,
dans la mesure où son intensité et son
dans la mesure où l’application de règles
amplitude peuvent ne pas rester cons-
de connaissances, permet de recueillir des
informations réalistes sur la nature des
défauts détectés, on peut accepter des ten- TYPE DE TENSION SOURCE DE TENSION 2. Méthodes em-
sions d’excitation à des fréquences diffé-
Alternative Circuits résonants ployées pour la détec-
rentes de celles du réseau. Afin de dimi- 50/60 Hz accordés par inductance
nuer la demande en puissance capacitive
tion et la localisation
nécessaire pour mettre le câble sous ten- Alternative Circuit résonant des impulsions de DP
15 - 300 Hz accordés en fréquence
sion et de réduire ainsi le poids et le coût
des équipements de test, on a introduit VLF (TBF) Générateur d’onde 2.1 Circuit de mesure des DP
et employé ces dernières années, de sur- 0.1 Hz sinusoïdale à 0,1 Hz
et amplificateur
imposer aux tensions alternatives des Le système de mesure employé pour
formes de tension particulières [1-16, DAC (OSA) Sources d’excitation détecter les décharges partielles doit être
23,27]. Les tests en courant continu ne Tensions onde de tension conforme aux normes internationales CEI
représentant pas une solution pour les alternatives sinusoïdale
60270 [12] et CEI 60885-3 [13]. La figure 1
amorties amortie
mesures de décharges partielles, le tableau 20 -1000 Hz montre un exemple du circuit de principe.
1 montre les méthodes les plus couram- Un dispositif de couplage, constitué
TABLEAU 1 - Méthodes normalisées
ment employées de mise sous tension de diagnostic hors-réseau des câbles d’un condensateur de couplage classique
hors-réseau. de distribution électrique. monté en série avec une impédance

34 E L E C T R A N°208 - Juin 2003


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 35

WORKING GROUP
D1•33

EXPERIENCES IN PARTIAL E. Gulski (The Netherlands)

DISCHARGE DETECTION E. Lemke (Germany)


M. Gamlin (Switzerland)
E. Gockenbach (Germany)
of distribution power cable systems W. Hauschild (Germany)
E. Pultrum
W O R K I N G G R O U P D 1 . 3 3 “ H I G H V O LTA G E M E A S U R I N G T E C H N I Q U E S ” , (The Netherlands)
TA S K F O R C E 0 5 “ M E A S U R E M E N T O F PA RT I A L D I S C H A R G E S ”

1. Introduction quency voltage and the external excitation


VOLTAGE TYPE VOLTAGE SOURCE
voltages is important for a utility inter-
ested in applying PD diagnosis for condi- AC Inductively tuned
For improvement of the supply reli- tion assessment of its distribution power 50/60 Hz resonant circuits
ability of distribution power cables the cable network. In particular two aspects AC Frequency tuned
detection, location and identification of are important: 15 - 300 Hz resonant circuit
partial discharges (PD) at an early stage Equivalence in PD inception processes
VLF 0.1Hz sine wave
are of great importance. As a result, among different voltage stresses for solid
0.1 Hz generator and
✔ the quality of after-laying proce- insulating materials as well as in the PD amplifier
dures can be enhanced, time behaviour over the time, because PD
✔ maintenance work can be planned, intensity and the amplitude may be not DAC Damped oscillating
Damped AC voltage wave
which may prevent unexpected outages constant over the stress time and the ther- voltages
and hence decreases the operation costs mal condition of the cable; 20 -1000 Hz excitation sources
of the cable network. Conformity of the PD detection
TABLE 1 - Standard off-line methods
From a practical point of view PD methods applied in line with the recom- for diagnosis tests of distribution
diagnosis tests of power cables should be mendation of IEC 60270 in the case of power cables.
performed under electrical stresses most measuring the PD quantity apparent
similar to service condition. However, as charge of PD pulses in pC or nC. In this paper, based on practical expe-
long as by the application of suitable riences as obtained in the last years for dif-
knowledge rules, realistic information on In searching process for the most rep- ferent off-line PD test systems, the current
the nature of detected defects can be col- resentative and optimal solution among practices in on-site PD detection and eval-
lected, other excitation voltages than those different available on-site methods com- uation of distribution power cables are
based on power frequency can be parison tests have been performed [9-11]. presented.
accepted. In order to decrease the capac-
itive power demand for energizing the
cable and hence to reduce the weight and
costs of the test equipment, in addition to
AC energizing voltages specific voltage
shapes have been introduced and
employed during recent years [1-16,
23,27]. Due to the fact that DC voltage
testing is no alternative voltage for PD
measurements in table 1 the most
accepted external off-line energizing
methods are shown.
Due to the physical character of dis-
charge occurrence, such as the PD incep-
FIGURE 1 - Circuit de mesure des décharges partielles pour câbles électriques
tion voltage and the PD pulse magnitudes, étalonnage aux deux extrémités du câble (CEI 60885-3).
the PD measuring data transferability FIGURE 1 - PD measuring circuit for power cables: calibration from
between 50/60 Hz continuous power fre- both cables ends (IEC 60885-3).

No. 208 - Juin 2003 E L E C T R A 35


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 36

G RO U P E D E T R AVA I L D 1 • 3 3 S U I T E

de mesure, reçoit les impulsions de DP miner avec précision la différence de temps


provenant de défauts dans l’isolation du ∆t12 entre la première impulsion d’étalon-
câble. Une autre méthode d’évaluation nage (directe) et la deuxième (réfléchie),
repose sur l’intégration numérique des qui est significative. Cette dernière appa-
impulsions de DP dans une plage de fré- raît après propagation jusqu’à l’extrémité
quence plus large. Bien que cette méthode éloignée du câble, où elle est réfléchie pour
ne soit pas conforme à la norme actuelle revenir ensuite vers l’extrémité à laquelle
CEI 60270, elle peut servir à quantifier l’appareil de couplage est relié. L’impulsion
l’impulsion en pC, et elle est par consé- parcourt donc deux fois la longueur du
quent utile pour évaluer l’état de l’isolant. câble, ce qui permet de calculer la vitesse FIGURE 2 - Exemple d'étalonnage
En ce qui concerne la localisation des de l’onde par la formule (1) : par impulsion de 10 pC d'un câble
électrique avec le circuit de mesure
décharges partielles par réflectométrie vK = 2 * lK / ∆ t12 de la norme CEI 60270.
dans le domaine du temps (TDR), il FIGURE 2 - Example of 10 pC PD pulse
convient de veiller à déformer le moins A titre d’exemple, la figure 3 montre calibration of a power cable using
IEC 60270 measuring .
possible les impulsions d’origine. un signal d’étalonnage provenant d’un
câble XLPE 12 kV de 482 m de long et le
signal de DP détecté sur un câble.
2.2 Procédure d’étalonnage

Avant de procéder au diagnostic des 2.3 Interprétation du signal de DP


DP proprement dit, il faut étalonner le cir-
cuit complet. La méthode employée com- L’évaluation du signal de DP effectuée
prend les deux procédures suivantes : par le système d’analyse porte sur les trois
1. Etalonnage de la sensibilité du cir- points suivants :
cuit de mesure de DP en termes de quan- 1) Mesure de la quantité de « charge
tité principale de « charge apparente » apparente » afin de déterminer le niveau
mesurée en pC ou nC, voir figure 2. On d’activité de la DP. Basée sur des références,
peut procéder selon les recommandations elle permet de se prononcer sur des défauts
de la CEI 60270 [13], ou opérer sur toute caractéristiques de l’isolation.
la bande du système de mesure. 2) Détermination de l’emplacement
L’étalonnage selon la CEI 60270 exige des décharges détectées, afin de dresser la
une bande de fréquence de l’instrument carte des défauts. Cette carte (figures 4
de mesure de DP de 500 kHz afin d’assu- et 7) représente la répartition des
rer une possibilité d’intégration suffisante décharges sur le câble. Pour déterminer le
pour l’évaluation de la charge apparente. véritable emplacement de la décharge, on
Si l’on souhaite une mesure plus précise, emploie la réflectométrie dans le domaine
on procède à l’étalonnage aux deux extré- du temps. On analyse à cet effet les impul-
mités du câble, conformément à la CEI sions individuelles et celles amplifiées en
FIGURE 3 - Exemple d'impulsions de
60885-3 [14], voir aussi la figure 1. bande large, et on détermine le temps décharges partielles détectées afin de les
L’étalonnage sur toute la bande de fré- séparant l’impulsion directe de l’impul- localiser sur un câble électrique :
quence du système, nécessaire pour une sion réfléchie. Voir par exemple les figures a) étalonnage de la vitesse de
propagation de l'onde, b) zoom sur
localisation exacte de la DP, s’effectue 3b et 6. une impulsion de décharge partielle
conformément à la CEI 60270 du point de 3) Interprétation des signaux mesurés unique détectée sur un câble électrique.
vue de l’intégration de l’impulsion. pour déterminer l’état du câble. Cette FIGURE 3 - Example of PD pulses
detected for the purpose of PD site
étape importante peut reposer sur la seule location in a power cable; a) calibration
2. Etalonnage de la vitesse de l’onde carte de localisation des décharges, en of the travelling wave velocity, b) zoomed
single PD pulse as detected
mobile, nécessaire à la localisation de la DP. complétant ces informations par celles de in a power cable.
Pour ce faire, on enregistre les impulsions la configuration des DP par rapport à la
d’étalonnage sur une large bande, jusqu’à phase. Cette reconnaissance des formes
une limite supérieure de fréquence de s’appuie sur le retour d’expérience des tests
quelques MHz [12, 13]. Cette fréquence de de décharges partielles à la fréquence d’ali-
mesure élevée est nécessaire pour déter- mentation (figure 7).

36 E L E C T R A N°208 - Juin 2003


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 37

C O N T I N U E D WORKING GROUP D1•33

FIGURE 5 - Exemple « d'empreinte


digitale » d'un câble électrique MT
obtenue par la méthode du courant
alternatif à 50 Hz.
FIGURE 5 - Example of a PD “Finger
print” of a MV power cable as obtained
using 50 Hz AC method.

2. Methods applied
FIGURE 4 - Exemples d'évaluations statistiques obtenues par la méthode DAC for detection and
appliquée à un câble de distribution électrique : (a) configuration de la DP par
rapport à la phase, (b) amplitude de décharge partielle par rapport à son location of PD pulses
emplacement dans les 3 phases du câble (les points noirs représentent les
accessoires), (c) intensité de la décharge partielle par rapport à son emplacement
dans les 3 phases du câble, (d) carte des positions des défauts de décharge partielle 2.1 PD Measuring Circuit
créée à partir de l'intensité des décharges partielles pour des magnitudes
particulières.
To detect discharges in power cables a
FIGURE 4 - Examples of statistical evaluation obtained using DAC method applied to
a distribution power cable: (a) phase-resolved PD-pattern, (b) PD amplitude versus PD measuring system applied has to be in
PD site location in all 3 phases of the power cable (black dots indicate accessories), line with the international standards IEC
(c) PD intensity versus PD site location in all 3 phases of the power cable,
(d) PD fault position map created on the basis of PD magnitude intensity for 60270 [12] and IEC 60885-3 [13]. In fig-
particular PD magnitudes. ure 1 a principal circuit is shown.

A coupling device, consisting of a stan-


dard coupling capacitor in series with
measuring impedance, receives the PD
pulses originated by defects in the power
cable insulation. An alternative procedure
applied for PD evaluation bases on the dig-
ital integration of the captured PD pulses
in a wider frequency bandwidth. Although
this method is not in compliance with the
actual standard IEC 60270 [12] it can be
used to quantify the PD pulse in [pC] and
is hence also valuable for insulation con-
dition assessment. With respect to the
location of PD sites using the time domain
reflectometry (TDR), special attention has
to be paid to a low distortion of the orig-
FIGURE 6 - Comparaison de l'emplacement des décharges partielles pour
(a) un défaut du câble à 50 m détecté par la méthode à 50 Hz, inal PD pulses.
(b) un défaut du câble à 50 m détecté par la méthode VLF.
FIGURE 6 - Comparison of PD location at (a) Cable fault location at 50 m detected
using 50 Hz, (b) Cable fault location at 50 m, detected using
VLF method. 2.2 Calibration Procedure

Before starting the actual PD diagno-


sis test the complete circuit has to be cal-
ibrated. The calibration applied includes
the following two procedures:

No. 208 - Juin 2003 E L E C T R A 37


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 38

G RO U P E D E T R AVA I L D 1 • 3 3 S U I T E

Les résultats, généralement conser-


vés dans des bases de données, représen-
tent une accumulation de connaissances
dans la mesure où ils représentent des
exemples typiques de la dégradation de
l’isolant des câbles ou de leurs accessoires.
Cette base de données peut reposer sur
la configuration des DP par rapport à la
phase ou sur les données caractéristiques
figurant dans la carte de localisation des
décharges.

FIGURE 7 - Exemple « d'empreinte digitale » d'un câble électrique MT


obtenue par la méthode VLF.
FIGURE 7 - Example of a PD “Finger print” of a MV power cable
as obtained using VLF method.
3. Tensions d’excita-
tion
Au cours de sa vie en service, un sys-
tème de câbles électriques est en général
soumis en permanence aux contraintes de
la tension du réseau à 50 ou 60 Hz. Ces dix
dernières années, différents équipements
de test ont été mis au point pour appliquer
au câble une tension externe. Du point de
vue des mesures de décharges partielles,
on peut définir ici un certain nombre de
caractéristiques :
FIGURE 9 - Schéma d'un générateur VLF.
✔ Le principal but de l’utilisation de
FIGURE 9 - Schematic layout VLF.
tensions d’excitation externes est de créer
dans le système de câble des décharges par-
tielles similaires à celles qui se produisent que les circuits à transformateurs compen- inductivement (ITRC) est excité par le biais
en service, et de pouvoir employer des ten- sés. Ils reposent sur un circuit oscillant prin- d’une alimentation conventionnelle avec
sions de test supérieures à celles de service. cipalement composé de la capacitance C du transformateur de régulation (Fig. 8a).
✔ La procédure de mise sous tension câble à tester et de l’inductance L de ce qu’on b) La fréquence de la tension d’exci-
doit être non-destructive. appelle la réactance de test. Sa fréquence tation est accordée par un convertisseur de
✔ La détection et l’interprétation des naturelle est donnée par l’équation (2) fréquence à la fréquence naturelle (équa-
décharges partielles doivent être compa- tion 2), laquelle est variable en raison des
rables au test de routine pratiqué chez le différences de longueur des câbles à tester
fabricant du câble. [18-22]. Le convertisseur de fréquence de
On décrit brièvement dans ce qui suit ce type de circuit résonnant accordé en fré-
les principes de différentes méthodes lar- La résonance est atteinte si la fré- quence (FTRC) régule également l’ampli-
gement répandues de mise sous tension quence de la tension d’excitation est iden- tude de la tension par une modulation de
des câbles de distribution. Pour plus de tique à la fréquence naturelle (équation 2). la largeur d’impulsion (Fig. 8b).
détails, on se reportera aux publications Il y a deux façons d’atteindre la résonance La fréquence de test fixe, égale à la ten-
citées dans la partie « Références ». (figure 8) : sion d’alimentation du circuit ITRC,
garantit des contraintes identiques à celles
a) La fréquence naturelle est accordée des conditions de service, tandis que les
3.1 Tensions de test résonantes par l’inductance de la réactance de test circuits FTRC opèrent dans une plage de
(entrefer variable dans le noyau) à la valeur fréquences allant de 20 Hz (pour les câbles
Pour tester les câbles, les circuits réson- de la fréquence d’alimentation (50 ou de très grande longueur) à 300 Hz (pour
nants en série sont beaucoup lus efficaces 60 Hz). Ce type de circuit résonnant accordé des câbles sans charge de quelques

38 E L E C T R A N°208 - Juin 2003


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 39

C O N T I N U E D WORKING GROUP D1•33

cable as well as the PD signal as detected


on a power cable.

2.3 PD Signal Evaluation

The PD signal evaluation performed


by the analysing system is focused on the
following three targets:
1) Measuring the PD quantity “appar-
ent charge” in order to determine the
degree of PD activity. As a result, based on
references, statements can be made about
characteristic insulation defects.
2) Determining the site of detected
discharges in order to produce a PD loca-
tion map. This PD map (see figures 4 and
7) represents the distribution of the dis-
charges in the cable. In order to determine
the true PD site, time domain reflectom-
FIGURE 8 - Systèmes de test résonants en série (a) circuit résonant accordé etry is used. For this the individual and
inductivement (ITRC) (b) circuit résonant accordé en fréquence (FTRC). 1 -
système de câble testé, 2 - réactance de test, 3 - transformateurs d'excitation, 4 - wide-band amplified PD pulses are ana-
transformateur de régulation, 5 - armoire de commutation, 6 - diviseur de tension, lyzed, where the significant time distance
coupleur de décharge partielle avec impédance de blocage, 7 - instrument de between the direct and reflected pulse is
décharges partielles 8 - rack de contrôle avec voltmètre de crête, 9 - unité de
commande et d'alimentation avec voltmètre crête.. determined, see e.g. in figure 3b and fig-
FIGURE 8 - Series resonant test systems (a) Inductively Tuned Resonance Circuit ure 6.
(ITRC) (b) Frequency Tuned Resonant Circuit (FTRC); 1- cable system under test; 3) Evaluation of the measured signals
2 - test reactor; 3 - exciter transformers; 4 - regulating transformer; 5 - switching
cubicle; 6 - voltage divider, PD coupler including blocking impedance; 7 - PD to assess the cable’s condition. This impor-
instrument; 8 - control rack including peak voltmeter; 9 - control and feeding unit tant step can be done based on the PD
including peak voltmeter.
location map only, or based on this map
and supported by information based on
1. Calibration of the sensitivity of the 2. Calibration of the travelling wave the phase-resolved PD patterns. This pat-
PD measuring circuit in terms of the main velocity, necessary for locating the PD sites. tern recognition uses the experiences of
quantity ‘apparent charge’ measured in pC For this purpose the calibration pulses are power frequency PD tests (figure 7).
or nC, see figure 2. This is done either recorded in a wideband range up to an The results are usually stored in PD
according to the recommendations of IEC upper limited frequency of a few MHz [12, databases and represent an accumulation
60270 [12], or based on the full bandwidth 13]. This high measuring frequency is of intelligence as they contain typical
of the measurement system. required for a precisely determination of degradation examples in the cable insula-
Calibration based on IEC 60270 the significant time difference ∆t12 between tion or in the cable accessories.
requires an upper frequency limit of the the first (direct) and second (reflected) cal- This PD database may be based on
PD measuring instrument of 500 kHz in ibration pulse. The latter appears after phase-resolved discharge patterns or on
order to ensure a sufficient integration propagating to the far cable end, where it characteristic data contained in the PD
capability for evaluation of the apparent is reflected and travelling back again to the location map.
charge. If a more precise measurement is near end, where the coupling unit is con-
required, the calibration is executed from nected. That means, the reflected calibra-
both cable ends according to IEC 60885- tion pulse travels twice the cable length lK,
3 [14], see also figure 1. so that travelling wave velocity can be cal-
Calibration based on the full band- culated by (1): 3. Excitation voltages
width of the system, necessary for exact vK = 2 * lK / ∆t12
location of the PD, is along the line of During the service life a power cable
IEC 60270 with respect to integrating the As an example figure 3 shows a cali- system is usually stressed continuously
PD pulse. bration signal of a 482 m long 12 kV XLPE by the power network voltage at

No. 208 - Juin 2003 E L E C T R A 39


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 40

G RO U P E D E T R AVA I L D 1 • 3 3 S U I T E

mètres). L’inductance peut être choisie en


fonction du réseau de l’utilisateur de telle
façon que, par exemple, 80 % des cas de
test se trouvent dans une plage de fré-
quence assez étroite de 35 à 100 Hz. Tou-
tefois, la totalité de la plage de fréquence
de 20 à 300 Hz est acceptable pour repré-
senter la fréquence d’alimentation [22], et
elle est normalisée pour les câbles haute
tension [28-29]. Le projet de norme CEI FIGURE 10 - Montage de détection VLF des décharges partielles.
« horizontale » 60060-3 envisage la plage FIGURE 10 - VLF PD detection set-up.
de 15 à 300 Hz, mais il n’existe pas encore
de norme CEI pour les câbles de distribu-
tion.
Les FTRC utilisés in situ doivent être
associés à des techniques spéciales d’élimi-
nation du bruit afin de rejeter les fortes
impulsions perturbatrices générées par
l’électronique de puissance dans l’unité
d’excitation, qui s’ajoutent au bruit de fond.

3.2 Tensions de très basse fré-


quence (0,1 Hz)

Une façon efficace de réduire la


demande en puissance capacitive du câble
pendant le test est de réduire la fréquence
de la tension de test, c’est-à-dire d’appliquer FIGURE 11 - Principe de circuit alternatif amorti (DAC) pour un système de mise
une fréquence très basse (VLF). 0,1 Hz est sous tension de câbles et de détection des décharges partielles.
une fréquence déjà employée et largement FIGURE 11 - Principal of a damped AC (DAC) circuit for cable energizing
and PD detection system.
admise pour cet usage.
Le concept d’origine repose sur deux
alimentations en courant continu variant
entre zéro et plus ou moins deux fois la
tension de test (crête). On fait ensuite la
moyenne des deux sorties, ce qui donne
une tension alternative [6, 17], figure 9. Un
générateur de VLF sinusoïdale moderne
est, pour l’essentiel, un amplificateur haute
tension : un générateur de signal produit
la forme d’onde désirée (par exemple onde
sinusoïdale à 0,1 Hz), qui est amplifiée jus-
qu’au niveau voulu. La figure 10 montre le
schéma du montage de test.

3.3 Tensions alternatives amor-


ties (20 à 1000 Hz)
FIGURE 12 - Principe de la méthode de mise sous tension DAC, enregistrement
des données et génération des quantités de décharges partielles.
Pour réduire la puissance nécessaire à FIGURE 12 - Principals of DAC energizing method, data registration
la mise sous tension du câble, la and PD quantities generation.

40 E L E C T R A N°208 - Juin 2003


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 41

C O N T I N U E D WORKING GROUP D1•33

50/60 Hz. In the last ten years different test the natural frequency (equ. (2)) which is 3.3 Damped AC Voltages (20-
equipment has been developed, to ener- variable, because of the different lengths 1000 Hz)
gize the cable externally. With regard to PD of the cables to be tested [18-22]. The fre-
measurements a number of characteris- quency converter of such a Frequency In order to reduce the power demand
tics can be defined here: Tuned Resonant Circuit (FTRC) circuit for energizing the cable capacitance, the
✔ the main goal of using external exci- regulates also the height of the voltage by generation of Damped AC voltages (DAC)
tation voltages is to create partial discharges pulse-width modulation (Fig. 8b). can also be used as an alternative to other
in the cable system similar to the service The fixed test frequency equal to methods of generating the test voltage for
situation and to be able to use testing volt- power frequency of the ITRC circuit guar- field partial discharge measurements [3-
ages higher than operating voltages, antees identical stress as under service con- 5,7,8,14,15].
✔ the energizing procedure has to be ditions, whereas FTRC circuits operate In general the test-set for generation
non-destructive, in a frequency range 20 Hz (for extremely damped AC excitation voltages consists of
✔ the PD detection and evaluation long cables) and up to 300 Hz (for no-load a direct voltage source, which charges with
have to be comparable to the routine test case respectively cables of few metres). The continuously increasing voltage the cable
as done at the cable manufacturer place. inductance can be designed according to capacitance prior to initiation of the oscil-
In the following the principals of dif- the cable network of the user in such a way lation (figure 11 and 12). After the cable
ferent widely available energizing meth- that e.g. 80% of test cases are within a quite capacitance is charged to the desired peak
ods for distribution power cable systems narrow frequency range 35 to 100 Hz. But voltage, a switch connects the cable to the
will be discussed briefly; for more details the whole frequency range 20 to 300 Hz is inductor. In this type of circuit the capaci-
see the publications mentioned in the sec- acceptable for representing power fre- tance of the cable oscillates with the induc-
tion “References”. quency [22] and standardized for high- tance of the external inductor at a frequency
voltage cables [28-29]. The draft of the of equ. (2). where C is the cable capacitance
“horizontal” IEC standard 60060-3 con- and L is the inductance of the external
3.1 Tuned Resonant Test Volt- siders 15 to 300 Hz, but there is not yet inductor. The oscillation frequency is typ-
ages an IEC standard for distribution cables. ically several tens of Hz to several hundreds
Independent of background noise on- of Hz. The rate of decay of the damped AC
For testing cables series resonant cir- site FTRC have to be combined with ded- voltage wave is determined by the losses in
cuits are much more efficient than com- icated noise suppression techniques in the test circuit, including the cable, the cable
pensated transformer circuits. They are order to reject the heavy disturbing pulses accessories and the inductor. In particular,
based on an oscillating circuit mainly con- created by the power electronics inside the for short cable length, to reduce the influ-
sisting of the capacitance C of the cable exciting unit. ence of the cable length on the resulting
under test and the inductance L of the so- oscillatory frequency an additional capaci-
called test reactor. Its natural frequency tor CL parallel to the test object may be used.
is given by equation (2) 3.2 Very Low Frequency Volt- The experiences as obtained in the field of
ages (0.1 Hz) testing [9,10,11,14,15,] have shown that the
frequency of those “damped AC voltage”
An effective way to reduce the capac- types range from 40 Hz to a few hundred
itive power demand of the cable during Hz e.g. 600 Hz and do not influence PD
Resonance is reached, if the frequency test is to reduce the frequency of the test magnitude, see the example in figure 13.
of the exciting voltage is identical to the voltage, i.e. to apply a Very Low Frequency
natural frequency (equ. (2)). There are two (VLF). An introduced and widely accepted
principles to reach resonance (figure 8): frequency in this respect is 0.1 Hz.
The original concept bases on two DC 4. Conclusions
a) The natural frequency is tuned by supplies which vary between zero and plus
the inductance of the test reactor (variable or minus twice the test voltage (peak). The 1) The detection, location and classi-
gap in the core) to the value of power fre- two outputs are then averaged, resulting in fication of partial discharges in distribu-
quency (50/60 Hz). Such Inductively an AC voltage, [6, 16], figure 9. Nowadays a tion power cables at an early stage may
Tuned Resonance Circuit (ITRC) is excited sinusoidal VLF generator is basically a high prevent unexpected outages. As a result
via a conventional power supply with reg- voltage amplifier: A signal generator pro- maintenance actions can be planned.
ulating transformer (Fig. 8a). duces the desired wave shape (e.g.0.1 Hz sine 2) For economical reasons other exci-
b) The frequency of the exciting volt- wave) which is amplified to the desired level. tation voltages than power frequency may
age is tuned by a frequency converter to Figure 10 shows the test set-up schematically. be used.

No. 208 - Juin 2003 E L E C T R A 41


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 42

G RO U P E D E T R AVA I L D 1 • 3 3 S U I T E

FIGURE 13 - Exemple de mapping de DP, réalisé pour un câble 10kV, au papier sans plomb (PILC)
testé pour 2 fréquences d’ondes amorties (DAC) : 242 Hz et 583 Hz.
FIGURE 13 - Example of PD mapping as made for a 10kV paper insulated lead cable (PILC) power cable
tested at two different DAC voltage frequencies: 242 Hz and 583Hz.

génération de tensions alternatives amor- de ces « tensions alternatives amorties » va défauts détectés, à savoir la tension
ties (DAC) représente une autre solution de 40 Hz à quelques centaines de Hz, 600 d’amorçage de la DP, sa magnitude
pour obtenir la tension de test nécessaire Hz par exemple, et qu’elle n’influence pas et sa configuration par rapport à
à la mesure in situ des décharges partielles la magnitude des décharges partielles. Voir la phase dans un temps relative-
[3-5,7,8,14,15]. l’exemple de la figure 13. ment court, ce qui représente une
En général, le montage de génération appréciable réduction des coûts.
de tensions d’excitation alternatives amor- b) Les contraintes infligées par le test
ties se compose d’une source de tension ne doivent causer aucun dommage
continue qui charge la capacitance du 4. Conclusions supplémentaire à l’isolation du
câble d’une tension en augmentation câble.
continue avant le déclenchement de l’os- 1) La détection, la localisation et la c) Les procédures de mesure des
cillation (figures 11 et 12). Une fois la capa- classification précoce des décharges par- décharges partielles doivent res-
citance du câble chargée à la tension de tielles dans les câbles de distribution peut pecter les normes internationales
crête désirée, un commutateur établit le permettre d’éviter des coupures, et donc CEI 60270 et CEI 60885-3, afin de
contact entre le câble et l’inductance. Dans de planifier les actions de maintenance. permettre le plus de comparaisons
ce type de circuit, la capacitance du câble 2) Pour des raisons économiques, il est possibles entre les tests de terrain et
oscille avec l’inductance externe à une fré- possible d’utiliser des tensions d’excitation ceux de laboratoire.
quence donnée par l’équation (2), où C est à des fréquences autres que celle de l’ali-
la capacitance du câble, et L l’inductance mentation.
externe. La fréquence d’oscillation est en 3) Les tensions d’excitation à des fré-
général de plusieurs dizaines de Hz. La quences autres que celle de l’alimentation 5. Références
vitesse d’amortissement de l’onde de ten- sont acceptables, pourvu que l’application (Voir anglais) ■
sion alternative est déterminée par les de règles de reconnaissances adéquates
pertes dans le circuit de test, y compris le permette de trouver des défauts signifi-
câble et ses accessoires et l’inductance catifs.
externe. Pour réduire l’influence de la lon- 4) Pour mettre sous tension les câbles
gueur du câble sur la fréquence oscillatoire électriques, on a le choix entre différentes
obtenue, notamment dans le cas de câbles sources de tension. Les points importants
courts, on peut employer un condensateur pour la mesure des décharges partielles
supplémentaire CL en parallèle avec l’ob- peuvent se résumer de la façon suivante :
jet du test. L’expérience de tests in situ a) Les tests doivent fournir des infor-
montre [9,10,11,14,15,] que la fréquence mations réalistes sur la nature des

42 E L E C T R A N°208 - Juin 2003


0306-002Mep 4/01/07 18:20 Page 43

C O N T I N U E D WORKING GROUP D1•33

3) Excitation voltages other than [6] W. Boone, G.C. Damstra, W.J.L. [18] W. Schufft et. al.: Powerful fre-
power frequency are acceptable as long Jansen, C. de Ligt: A very low frequency quency-tuned resonant test systems for
as realistic defects can be found by appli- high voltage generator for testing cables after-laying tests of 110kV XLPE cables. 9th
cation of suitable knowledge rules. after laying. 5th ISH Braunschweig, August ISH Graz (1995) paper 49.86
4) To energize power cables different 1987 [19] W. Hauschild, W. Schufft, J.
excitation voltage sources are available. [7] E. Gulski, J.J. Smit, P.N. Seitz, M. Spiegelberg: Alternating voltage on-site test-
The important features of PD measure- Tuner: On-site PD diagnostics of power ing of XLPE-cables: The parameter selec-
ments can be summarized as follows: cables using Oscillating Wave Test System. tion of frequency tuned resonant test sys-
a) The PD tests should ensure realistic 12th ISH London (1999). tem. 10th ISH Montreal (1997) 4 pp. 75-78
information on the nature of detected [8] E.R.S. Groot, Ph. Wester, E. Gulski, [20] P. Mohaupt et. al.: High voltage
defects e.g. PD inception voltage, PD F.J. Wester, C.G.N. de Jong, M. van Riet, testing using series resonance with variable
magnitude and PD phase-resolved pat- D.M. Harmsmen, J. Pellis, H. Geene: Tools frequency. 10th ISH Montreal (1997) 4,
terns within a relatively short testing for quality assessment of distribution cable pp. 351-354
time, which results in an appreciable networks, CIRED 2001, paper 3.17 [21] W. Hauschild, P. Coors, W. Schuft,
cost benefit. [9] R. Plath, W. Kalkner, I. Krage: Ver- R. Plath, U. Herrmann K. Polster: The
b) The stress during the test should gleich von Diagnosesystemen zur technique of AC on-site testing of HV
not cause further damage in the cable Beurteilung des Alterungszustandes cables by frequency tuned resonant test
insulation. PE/VPE-isolierter Mittelspannungskabel. systems. CIGRE Session Paris (2002)
c) The PD measuring procedures Elektr.wirtschaft 96 (1997). paper 33-304
should follow the line in the relevant [10] V. Colloca, A. Fara, M. de Nigris, [22] E. Gockenbach, W. Hauschild: The
international standards IEC 60270 and G. Rizzi: Comparison among different selection of the frequency range for HV on-
IEC 60885-3, to enable as much as diagnostic systems for medium voltage site testing of extruded cable systems. IEEE
possible the comparison of field tests cable lines, paper 1-53, Cired 2001, paper Insulation Magazine 16 (2000) 6.
with laboratory conditions. 1.53. [23] E. Hetzel, R. McKinlay: Diagnos-
[11] Y. Muramoto, E. Gulski, F.J. tic field testing of paper-insulated lead-
Wester, J.J. Smit: PD inception conditions covered MV cable. Jicable 1995, Versailles
and PD pattern of defects in PILC, 2001 [24] E. Pultrum, E. Hetzel: VLF dis-
5. References IEEE 7th ICSD, June 25-29, 2001. charge detection as a diagnostic tool for
[12] IEC 60270 (2001): Partial Dis- MV cables. IEEE PES Summer Meeting,
[1] E. Lemke, R. Röding, W. Weißen- charge Measurements. Berlin (1997)
berg: On-site testing of extruded power [13] IEC 60885-3 (1988): Test meth- [25] N. van Schaik, E.F. Steennis, A.
cables by PD measurements at SI voltages. ods for partial discharge measurements on van Dam, B.J. Grotenhuis, M.J. van Riet,
CIGRE Symp. Vienna (1987) paper 1020- lengths of extruded power cable. C.J. Verhoeven : Condition based mainte-
02. [14] E. Lemke, P. Schmiegel, H. Elze, nance on MV cable circuits as part of asset
[2] F. Farneti, F. Ombello, E. Bertani, D. Rußwurm: Procedure for evaluation of management; CIRED 2001, Amsterdam
W. Mosca: Generation of oscillating waves dielectric properties based on Complex [26] Cigre Electra No. 193/December
for after-laying test of HV extruded cable Discharge Analyzing (CDA). IEEE Intern. 2000, pp. 12-21
links. CIGRE Session Paris (1990) paper Symp. on El. Ins. Montreal (1996) 385-388. [27] IEC 62067: Cables with extruded
21-10. [15] E. Gulski, F.J. Wester, J.J. Smit, P.N. insulation and their accessories for rated
[3] R. Bach, W. Kalkner: Comparative Seitz, M. Turner: Advanced PD Diagno- voltages above 150 kV up to 500 kV. – Test
study on alternative test voltages for layed sis of MV Power Cables using Oscillating methods and requirements
medium voltage cables. 7th ISH Dresden Wave Test System, IEEE EI Magazine [28] IEC 60840 (Draft): Power cables
(1991). March/April 2000, Vol. 16 No.2. with extruded insulation and their acces-
[4] R. Plath: Oscillating voltages als [16] P. Groenefeld, R.v. Ohlhausen: sories for rated voltages above 30 kV up to
Prüfspannung zur Vor-Ort Prüfung und A very low frequency 200kV generator as 150 kV – Test methods and requirements.
TE-Messung kunstoffisolierter Kabel. a precondition for testing insulating mate- [29] IEC 60060-3 (Draft): High-volt-
Doctoral Thesis, TU Berlin (1994). rials with 0.1Hz AC voltage, 4th ISH Sym- age test techniques – Definitions and
[5] E. Lemke, P. Schmiegel: Complex posium, Athens (1983) requirements for on-site tests. ■
Discharge Analysing (CDA) - an alterna- [17] M. Lang et. al.: A variable fre-
tive procedure for diagnosis tests of HV quency series resonant test set for after lay-
power apparatus of extremely high capac- ing tests on XLPE cables. CIGRE Session
ity. 9th ISH Graz (1995) paper 5617. Paris (1994) paper 21-105

No. 208 - Juin 2003 E L E C T R A 43