Vous êtes sur la page 1sur 5

FICHE D'EXPLOITATION PEDAGOGIQUE

Niveau : A1+ (vers le A2)


Composition de classe : Jeunes adultes à l'IEFE (18-25 ans) – classe multiculturelle
Support : Une planche de la Bande dessinée Boule et Bill : Flair de Cocker, par
Veron d'après Roba (Tome 36 page 34), édition Dargaud
Objectifs :
- Communicatif : Savoir faire une description
- Linguistique : Savoir utiliser les adjectifs et le lexique pour décrire
- Culturel : Parler des stéréotypes en France
Compétences visées : Production orale, production écrite, compréhension écrite
Durée : 2h
Matériel : Photocopies / Ordinateur avec projecteur

OBJECTIFS
Cette séance de cours permet d'exploiter l'objectif communicatif suivant : savoir décrire. Nous
privilégions donc les niveaux débutants. La bande dessinée choisie pour cette séance intervient
tout d'abord comme un exercice d'exploitation. En effet, elle permet de réutiliser le lexique de la
description qui aura été vu préalablement. Elle peut également en fournir davantage. Ensuite,
cette planche permet d'introduire un aspect ludique et récréatif. La bande dessinée de par son
support visuel et ses traits humoristiques permet aux apprenants d'apprendre en se divertissant.
Enfin, cette planche permet à l'enseignant d'exploiter des objectifs pédagogiques pour sa classe de
FLE.

DEROULEMENT DE LA SEANCE
1. Introduction du document et lien avec la classe
Dans un premier temps, le professeur proposera un brainstorming autour du mot « description ».
En effet, il demandera à ses apprenants de lui donner à l'oral tous les mots qui leur permettent de
décrire physiquement une personne. Le professeur veillera à noter au tableau tous les adjectifs et
les noms qui lui seront proposés, tout en essayant de regrouper les adjectifs antonymes (exemple :
grand/petit). Cette activité permet aux apprenants de solliciter le lexique recherché pour la suite
du cours et permet également d'introduire le thème tout en impliquant les apprenants. Cette
forme ludique de réinvestissement de lexique permet à tous les apprenants de participer et de se
sentir valoriser. En effet, il n'y a pas de mauvaise réponse.
Le professeur n'est pas nécessairement obligé d'écrire les mots au tableau, nous pouvons très bien
imaginer désigner un apprenant ou demander à un apprenant volontaire d'aller écrire au tableau
les mots que ses camarades proposeront. Cela permettrait une plus grande implication de la part
des apprenants. Le professeur conserverait toutefois un rôle de guide. En effet, si, par exemple, les
apprenants ne citent pas les antonymes de certains adjectifs comme « petit », le professeur fera en
sorte d'amener les apprenants à les citer, notamment par une remarque tel que : « Est-ce que vous
connaissez l'opposé de grand? ». Ainsi, le professeur s'efface de la classe mais garde sa fonction de
guide lors de cette activité qui permet une interaction entre les apprenants.

Une fois le brainstorming terminé, nous leur distribuons la planche de la bande dessinée, dans
laquelle le contenu des phylactères aura été préalablement effacé.
2. Exploitations
Le professeur leur donnera quelques minutes pour pouvoir observer la planche, puis leur
demandera tout d'abord de décrire sommairement la planche à l'oral. Le professeur veillera à bien
articuler et à employer un lexique simple pour que les apprenants de niveau A1+ puissent
comprendre et s'exprimer avec les ressources qu'ils disposent.

Quelques exemples d'interventions du professeur :


- Est-ce que vous connaissez certains de ces personnages ?
- Comment s'appelle le petit garçon ? Quel animal est le chien du petit garçon ? Comment
s'appelle le chien du petit garçon ? Qui sont les deux personnages dans l'avant-dernière
vignette pour le petit garçon ?
- Qui sont les autres personnages ?
- Combien y a-t-il de personnages en tout ?
- Où se passe la scène ? Etc.

Si jamais les apprenants ne connaissent pas la bande dessinée Boule et Bill, le professeur
présentera brièvement la BD, tout en veillant à noter les expressions qui leur sont méconnues.
Exemple de présentation à adapter pour le niveau A1+ : Boule et Bill est une série de bande
dessinée humoristique belge, nommée d'après ses deux personnages principaux. Créée en 1959 par
Jean Roba, elle a été reprise depuis 2003 par Laurent Veron. Boule et Bill devient rapidement l'une
des séries BD de jeunesse les plus populaires du monde francophone. La série raconte les aventures
familiales d’un enfant de 7 ans, Boule, et de son chien, un cocker appelé Bill. Sont aussi présents la
mère et le père de Boule, Caroline la tortue, la voisine et son chat Caporal, etc. Elle se compose
d'une série de gags, répartis en plusieurs albums. La plupart des gags se produisent dans ou autour
de la maison, mais la famille part également en vacances, à la plage ou à la montagne.

Activité 1 : Par petits groupes, décrivez un personnage d'une des vignettes.


Préalablement une fiche avec le lexique qui sert à décrire les personnages aura été vue en classe.
Cette activité, qui permet une interaction entre les membres du groupe, vient donc s'intégrer au
cours comme un exercice d'application. A tour de rôle, les apprenants présenteront les
personnages présents sur leur vignette. Le professeur apportera des précisions (ou écrira des
synonymes) au tableau sur le lexique employé pour la description lorsqu'il le jugera nécessaire.
Lors de cet échange oral, pour favoriser d'autant plus l'interaction dans la classe, le professeur
essayera d'amener les apprenants à s'aventurer sur le thème des stéréotypes via le thème abordé
dans la BD. Pour cela, il pourrait leur projeter au tableau une image du stéréotype français (un
personnage avec une baguette sous le bras, pourtant une marinière et un béret par exemple).
Ainsi, les apprenants pourraient décrire la personne qui représenterait le stéréotype de leur pays
respectif, ce qui laisserait place à un petit débat interculturel. Bien entendu le débat serait
sûrement limité par la capacité des apprenants à s'exprimer en français, étant donné qu'ils ne sont
qu'en A1+. Nous pouvons imaginer leur demander de projeter à leur tour l'image du stéréotype de
leur pays. Ainsi, les apprenants auraient la possibilité de découvrir les stéréotypes d'autres pays
que la France et permettre de faire découvrir une partie de leur « culture » à la classe.

Activité 2 : Par petits groupes, replacez les bulles dans les bonnes vignettes.
Pour réaliser cette activité, une fiche où le contenu des bulles sera présenté dans le désordre, leur
sera distribuée afin qu'ils puissent les placer au bon endroit. Cette activité permet aux apprenants
de confronter la description qu'ils avaient réalisée dans l'activité 1 à la description que Boule fait
dans les phylactères. Bien entendu, les termes « bulle » et « vignette » auront été explicités aux
apprenants.

Suite à cette activité, le professeur demandera aux apprenants comment ils comprennent les deux
dernières vignettes. « Quel est le sens des deux dernières vignettes ? ». Il s'agit ici de tester la
compréhension écrite.

Activité 3 : Par petits groupes, trouver un titre à cette planche.


Maintenant qu'ils ont tous les éléments de compréhension à leur disposition, nous pouvons leur
demander d'imaginer un titre par groupe. Chaque groupe présentera son titre, la classe votera
pour celui qu'elle préfère et celui qui remporte le plus de voix sera alors adopté.

Activité finale : Décrivez les membres de votre famille. (150 mots maximum)
Il leur sera demandé de la réaliser à la maison. Cette activité d'expression écrite permet aux
apprenants de fixer les savoirs lexicaux qu'ils viennent d'acquérir et permet au professeur de
relever les éléments sur lesquels ils ont le plus de difficulté, pour ensuite revenir dessus en classe.
Pour finir la séance, si le temps le permet, les apprenants pourront jouer au jeu « Qui est-ce ? »
afin de terminer par une activité ludique et de continuer à exploiter les éléments de la description.