Vous êtes sur la page 1sur 4

"Ce ne sont pas les "fous" qui sont malades, mais la société

dans laquelle ils essaient de survivre" Docteur Hamer.


Un bon nombre de maladies dîtes "mentales"seraient dues à des troubles chimiques du
cerveau ou à un déséquilibre des systèmes enzymatiques. Parmi ces erreurs innées, des
chercheurs auraient mis en évidence une diminution d'une enzyme spécifique.
Le défaut se situerait dans :
- Le foie
- Le pancréas et
- L’épiphyse
L’épiphyse, l'hippocampe, le pancréas, le cerveau et les surrénales sont riches en zinc. Des
carences vitaminiques pourraient jouer un rôle dans les pathologies mentales. Lors
d'agressions, il y a activation des surrénales. Dans la schizophrénie une anomalie génétique
est probable. Chez un sujet "mal nutri" le rôle des neurones reste normal, mais leur
développement est endommagé. Un enfant "mal nutri" peut réduire le nombre des synapses
des neurones jusqu'à 40 % de sa valeur. Il y a toujours récupération possible, du moins
partielle. La chlorella, la coriandre et l'ail des ours seraient bénéfiques.

Les carences nutritionnelles ne seraient pas les seules en cause, il y aurait l'effet des vaccins et
des médicaments pris par le père ou la mère avant la conception. Les neurotoxiques sont
filtrés par le foie, transportés dans l'intestin et réabsorbés par le corps : un cycle sans fin ! Le
cerveau réabsorbe ces neurotoxiques. Les scientifiques auraient mis en évidence que la
plupart des métaux lourds contenus dans les vaccins, pourraient être la base du comportement
anormal, de la plupart des enfants (asthme, hyperactivité,schizophrénie, autisme...) Modifier
le terrain, par une complémentation adéquate, aurait une action bénéfique.

Le gluten serait un type de protéines qui peut être transformé en substances toxiques. Il est
souvent rajouté dans les aliments prêts à consommer. Le glutamate que l'on trouve partout,
serait un acide aminé dangereux pour le cerveau. L'aspartame "faux sucre"serait impliqué
dans le lupus, la fibromyalgie, la sclérose en plaques. Il change la chimie du cerveau. Il serait
dangereux pour les diabétiques.
La dépression a pour cause le stress provoqué par les soucis et l'insatisfaction que le dépressif
tire de son existence. Des "conflits" de peur de crainte, non dépassés, engendrent un stress
intérieur et minent l'existence. Une rectification du cadre de vie, du cadre de pensées, une
alimentation saine, une complémentation adéquate : griffonia simplissifolia, Vit C, B, E, F
AGE, viendraient à bout d'une dépression.
Une supplémentation en vitamines B 12 combattrait l'hypersensibilité au stress, la paranoïa...
La vitamine B 3 conviendrait au nerveux, irritables, et aux insomniaques.. La co enzyme Q 10
stimulerait le méridien du cœur et le plexus solaire. Le germanium agirait comme une enzyme
sur le méridien du gros intestin, du poumon et de la vésicule. Ce serait un détoxiquant des
métaux lourds. Le ginseng agirait sur le méridien des poumons et du rein, organe de la peur.
La biotine vitamine B 8 agirait sur la peau et les cheveux. La vitamine B 1 ou thiamine serait
utile dans la transmission de l'influx nerveux. Le zinc agirait sur tous les méridiens. La
vitamine C serait immunostimulante. La vitamine B1 serait utile dans la transmission de
l'influx nerveux...
Sources : Equilibre psycho-biologiques et oligo-aliments Carl Pfeiffer et Pierre
Gonthier.Editions Equilibre.
Important : "Le mal du sucre" écrit par Danièle Starenkyj en 1981 aux publications Orion inc,
nous prévient que des symptômes tels que la dépression, l'anxiété, les phobies, l'irritabilité,
l'alcoolisme etc, ont comme première cause la consommation de sucre raffiné.

Les cellules nerveuses continuent à se développer tout au long de la vie. Notre cerveau a la
capacité de se régénérer. Il s'agit de recréer un environnement physique et psychique qui
stimule l'envie de vivre de la personne souffrante. Plus on utilise les fonctions cérébrales, plus
elles se multiplient... Pour enregistrer des informations les hormones sorte de clés, sont
indispensables. Elles sont régulatrices de l’électricité cérébrale. Un mode de vie sans
stimulation mentale et émotionnelle, provoquent une atrophie des capacités psychiques, et une
vie enfermée dans la déprime et le désespoir. Comme notre corps, notre cerveau a besoin
d'exercices.
Si les vitamines les vitamines B, C, E, F , les AGE, et les minéraux sont bénéfiques au
cerveau, la reprise d'études, le grand air, la gestion du stress et des émotions, viendront
augmenter les chances de guérison.

Le système nerveux se comporterait comme l'organe le plus magnétisable. Il serait susceptible


de conserver du "magnétisme rémanent" (qui subsiste après disparition du stimuli) Ce seraient
les transferts magnétiques néfastes comme l'expression de la haine, de la violence, de la
méchanceté, de la domination, qui, par liaison magnétique entre les yeux, provoqueraient des
déséquilibres physiques. Ils se répercuteraient sur le psychisme.

Les personnes haineuses sont à la recherche de leur propre équilibre.

A l'inverse, ces transferts seraient susceptibles d'être effacés, par démagnétisation naturelle :
soit par des personnes bien intentionnées, soit par un magnétiseur compétant, soit par le retour
dans un milieu bénéfique. Les déséquilibres sont alors "gommés" Au milieu de personnes
équilibrées, il n'y a pas de souffrance. Nous sommes malades par ignorance de notre nature
profonde et pertes des valeurs universelles. Quand nous retrouverons une communication
authentique, sans manipulation, sans "jeu de pouvoir",alors, alors seulement nous pourrons
construire un monde ou même, le plus faible mentalement, pourra trouver le bonheur de vivre.
L'être humain est doté de pouvoirs extraordinaires. Tant que sa conscience n'est pas éveillée,
ils ne lui sont pas accessibles.

La seule véritable guérison se réalise par l'éveil de notre


conscience.
Le cerveau a un potentiel illimité, il acquiert des informations toute la vie par l’apprentissage
et les expériences. Une Connection mentale peut être répétitive ou évolutive. Le cerveau droit
et le cerveau gauche exercent des effets l'un sur l'autre dans les aires de l'expression
émotionnelle. Si l'un est déficient, l'équilibre est compromis. Le corps calleux relie nos 2
cerveaux. Il contient énormément de fibres nerveuses transversales qui ont pour fonction de
relier les 2 hémisphères cérébraux. C'est grâce au corps calleux que les 2 cerveaux peuvent
travailler de façon complémentaire. C'est le processus du rapprochement des contraires qui
crée la conscience.
Sources : "Des clés pour vivre" N° 45. Page 16. Revue trimestrielle du Docteur Alain Scohy,
auteur et éditeur Alain Scohy est Docteur en Médecine diplômé de la Faculté de Médecine de
Montpellier, Homéopathe, Acupuncteur, Psychothérapeute.

La vision des choses devient "à 3 dimensions. La fusion des cerveaux est un processus en
cours actuellement.

Avertissement : la lecture de ces pages et la prise de compléments alimentaires ne


remplacent pas une visite chez le médecin, SEUL, compétant, pour gérer une pathologie.

La manipulation mentale
Ou se trouve la frontière entre "manipulation mentale" et "schizophrénie" ?

La manipulation mentale est à l'origine de nombreuses perturbations et traumatismes. On


connaît les manipulateurs professionnels avec la publicité, la vente, ou la politique…
(psychosociologie) Qui connaît les manipulateurs relationnels ?

Les thérapeutes n'ont pas reçu d'enseignement en ce qui concerne ce genre de danger pour les
psychismes. On commence à s'y intéresser.

3 solutions s'imposent :

 prendre conscience du procédé,


 savoir reconnaître le manipulateur,
 se protéger.
L'ensemble des domaines relationnels et émotionnels est perturbé lorsqu'on a affaire à un
manipulateur. Le manipulateur culpabilise, se déresponsabilise, sème la doute, et la zizanie. Il
dévalorise, victimise son entourage. Il change ses attitudes, est indifférent aux besoins
d'autrui, malgré ce qu'il dit...
 Le manipulateur dit " sympathique " C'est le plus dangereux, car il dissimule parfaitement
son jeu. Il est souriant, extraverti, bon vivant, il offre l'image d'une personne en forme et bien
dans sa peau, d'où le danger. Le processus de manipulation est discret. Les plus passifs et
naïfs d'entre nous, peuvent hélas, ne jamais découvrir ce manipulateur et subir ses sarcasmes
toute la vie. Seule, la connaissance de la manipulation produit le choc nécessaire. La plupart
du temps, on s'aperçoit que leur comportement et leur langage comportent beaucoup de
mensonges. Il nie l'évidence et n'accepte pas les idées des autres. Tout l'art de manipuler
consiste à dissimuler sa manœuvre au milieu de comportements acceptables dans une relation.
Son objectif premier : mettre tout le monde dans sa poche par flatteries, petits cadeaux, (pour
en obtenir des gros) compliments qu'il ne pense pas…etc... Vous réalisez que la dépendance
psychologique ou matérielle ne vous permet plus de vous épanouir.
 Le manipulateur séducteur : Doté d'un physique agréable (charme) il regarde dans les
yeux, pose des questions embarrassantes. Par contre, il répond de façon détournée à celles
qu'on lui pose, prend ce qu'il souhaite des autres. Il manie parfaitement les combines pour
plaire et faire naître la fascination. Dans une famille : " c'est l'enfant roi "…Le chouchou, il est
littéralement adulé… Il domine très souvent. Quand il est repris, il est docile, mais c'est pour
mieux se venger. Il utilisera le déséquilibre affectif de ses parents pour mener à bien ses
entreprises. Il ne supportera pas le refus. Il sait " jouer sur les deux tableaux " et profite de
toutes les occasions pour manipuler son entourage. La démarche est persuasive et sournoise.
Ces enfants là ont un double visage, et sont allergiques à tout effort, leur but est d'obtenir de
l'argent par séduction poussée à l'extrême grâce à la gentillesse. Souvent ce mécanisme se met
en place dans l'enfance vers 7 ou 8 ans. Il s'agit d'un mécanisme de défense, du au fait, qu'un
des parents était manipulateur, l'enfant ne voulant pas subir la souffrance du manipulé, s'est
construit, en manipulant. Il trouve cela " normal " puisqu'il évite la souffrance subie par le
manipulé. Ce manipulateur suscite un sentiment plus dangereux et plus subtil que l'admiration
: La fascination : étymologiquement : fascinare de fascinum = charme maléfice. Il attire par
une voix suave, des attitudes corporelles, sa gentillesse, sa beauté, son intelligence, sa
galanterie. La fascination nous réduit, jamais, elle ne nous grandit !
 Le manipulateur altruiste : Il nous achète tout, sans que nous aillons à le demander, mais il
reste en attente d'un retour, selon le principe de réciprocité. Autrement dit : Il nous donne tout,
mais on ne doit rien lui refuser. Ce principe stipule qu'il faut payer en retour les avantages
reçus d'autrui. Nous tombons alors dans le piège du manipulateur qui cherche à profiter du
sentiment de " dette ".
 Le manipulateur cultivé : Celui-ci se montre subtilement méprisant envers ceux qui ne
possèdent pas les mêmes connaissances que lui. Son ton et manière de parler donnent
l'impression d'une grande connaissance et culture… Nous le trouvons intelligent.. Si nous lui
posons des questions, il se montre évasif...Il monopolise la parole pour étaler sa science . Il
mise sur l'ignorance des autres.

Cet extrait est tiré du livre d'Isabelle Nazarre Aga. : "Les manipulateurs sont parmi nous" paru
en 1997, aux éditions de l'homme.

Elle a aussi ecrit : "Les manipulateurs et l'amour" Octobre 2000 chez le même éditeur.

Isabelle Nazare-Aga est psychomotricienne et thérapeute comportementaliste. Elle s'intéresse


à la manipulation affective qu'elle soit familiale, amicale, professionnelle ou amoureuse. Elle
a établi une grille de 30 critères permettant de déceler un manipulateur.