Vous êtes sur la page 1sur 4

11.

LE NERF FACIAL :
Dr LACHKAR Adnane
INTRODUCTION :
- Le nerf facial (nerf VII) est un nerf moteur, sensitif et
sensoriel (gustatif), formé par 2 racines :
Une racine motrice : le nerf facial proprement dit, et qui
innerve :
Les muscles de la mimique faciale.
Les muscles peauciers de la face et du cou.
Le muscle stylo hyoïdien.
Le ventre postérieur du muscle digastrique.
Le muscle de l'étrier (= muscle stapédien).
Une racine sensitive : VII-bis ou branche intermédiaire
de Wrisberg, innerve :
Le conduit auditif externe.
La langue en avant du V lingual.
En plus d’un contingent neurovégétatif pour les
sécrétions lacrymales, nasales et salivaires. B – Les origines apparentes :
Situées au niveau de la partie antérieure de la fossette
latérale du bulbe.
I – ORIGINE : La racine médiale (la plus important) :
• Fx moteur, situé en arrière et en dehors du nerf
A – Les origines réelles : moteur oculaire externe (VI).
La racine latérale :
1 - Le noyau moteur : • Forme le VII-bis, située entre le nerf facial (VII) en
Situé dans la partie antéro-latérale de la calotte avant, et le nerf auditif (VIII) en arrière.
protubérantielle,
• En arrière de l'olive.
• En dedans de la racine bulbaire du nerf trijumeau (V).
• Légèrement en dehors du nerf moteur oculaire externe
(VI).

2 – Le noyau sensitif :
Situé dans le bulbe et représente le 1/3 supérieur du
noyau solitaire.

3 – Les noyaux végétatifs :


Noyau lacrymo-muco-nasal : situé en dehors du noyau
moteur.
Noyau salivaire supérieur : situé à côté du noyau du
VII-bis, un peu en dedans, entre le noyau solitaire, en
dehors, et le noyau ambigu, en dedans.
II – TRAJET : 3 – Le segment extra crânien :
- Le nerf facial redevient horizontal, oblique en avant et en
A – Le nerf facial (VII) : dehors.
- Traverse la glande parotide en plein parenchyme, la
Possède 3 segments :
divisant en deux lobes, et s’y divise en 2 branches :
temporo-faciale et cervico-faciale.

1 - Le segment intra-crânien (24 à


25 mm) :
- Dans l’étage postérieur de la base du crâne, le nerf facial
décrit un trajet horizontal, oblique en avant et en dehors B – La branche intermédiaire de
jusqu'au CAI, puis pénètre dans l'aqueduc de Fallope.
Wrisberg (VII bis) :
2 - Le segment pariétal : - Décrit le même trajet du nerf facial en intracrânien.
- S'enroule autour du nerf facial (VII) dans le CAI, puis se
Dans l’aqueduc de Fallope, le nerf facial présente 3
termine dans le ganglion géniculé (sur le genou) ou il s'unit
portions caudées les unes sur les autres :
au nerf facial.
a Portion labyrinthique (3 à 6 mm) :
- Horizontale, perpendiculaire à l'axe du rocher, oblique en
avant et en dehors.
III – RAPPORTS :
- Commence à l’orifice de l'aqueduc de Fallope et aboutit au
genou du nerf facial, suivant un angle de 100°, ouvert en A – Le segment intracrânien :
arrière. - De son origine apparente au CAI le nerf facial VII voyage
dans l'angle ponto-cérdbelleux. Il représente un axe autour
b Portion tympanique (10 à 12 mm) : duquel s'enroulent le VII-bis et le nerf auditif (VIII).
- Transversale, parallèle à l’axe du rocher,
- Aboutit au coude du nerf facial, décrivant un angle de 90°. Il est en rapport :
a En avant : avec la face postéro supérieure du rocher.
c Portion mastoïdienne (15 à 20 mm) : b En arrière : avec le flocculus du cervelet.
- Vertical, perpendiculaire à l'axe du rocher. c En haut : avec
- Aboutit au trou stylo-mastoidien. 1- Le pédoncule cérébelleux moyen.
2- Le nerf trijumeau V.
3- Les artères cérébelleuses supérieures et
moyennes.
4- L’artère cérébrale postérieure.
5- le nerf pathétique IV.
d En bas : avec
1- L'artère auditive interne.
2- Les éléments qui convergent vers le trou
déchiré postérieur (le golfe de la jugulaire,
le sinus pétreux inférieur, le nerf glosso-
pharyngien (IX), le nerf vague (X), le nerf
spinal (XI)).
3- Le tubercule occipital.
4- L’artère cérébelleuse inférieure.
5- Le trou condylien antérieur où passe le nerf
grand hypoglosse (XII).
2 – La deuxième portion :
a Le segment labyrinthique :
- En rapport avec le vestibule en arrière et en dehors.

b Le segment tympanique :
- Sur la convexité du genou il est en rapport en avant avec
le Ganglion Géniculé entre le vestibule en dedans, et la
partie supérieure de la caisse du tympan en dehors.
- En dessus se trouve l'ampoule du canal semi-circulaire
latéral.
- En dessous se logent des formations de la paroi médiale
de la caisse du tympan (la fenêtre ovale, la fenêtre ronde et
le muscle du marteau).

B – Le segment pariétal ou intra


pétreux :
1 – La première portion :
Dans le conduit auditif interne :
- Au fond du CAI, le nerf facial et les branches du nerf
auditif (VIII) aboutissent sur une petite lame osseuse,
divisée en quatre quadrants percés chacun d'un orifice :
Orifice antéro-supérieur où s'engagent les
nerfs VII et le VII-bis.
Orifice antéro-inférieur où passe le nerf
cochléaire (VIIIc).
Orifice postéro-supérieur où s’engage la
c Le segment mastoïdien :
branche utriculaire du nerf vestibulaire.
En avant : avec
Orifice postéro-inférieur où passe le nerf
- La paroi postérieure de l'extrémité médiale du
vestibulaire (VIIIv).
conduit auditif externe.
- Le nerf facial (VII) est supérieur au-dessus du VII-bis.
- La paroi postérieure de la caisse du tympan : la
- L'artère auditive interne se place contre la paroi
pyramide et le muscle de l'étrier.
antérieure, en avant du VII et VII bis, entourée par 2 ou 3
En arrière, avec
veines satellites qui gagnent le sinus pétreux inférieur.
- La partie descendante du sinus latéral.
- La partie médiale de l’antre mastoïdien.
En dedans et de haut en bas : avec
- Le labyrinthe osseux.
- La fosse jugulaire.
En dehors et de haut en bas :
- L'additus-ad-antrum.
- Les cellules mastoïdiennes.
Au niveau du coude il est en rapport :
- En dedans avec la partie postérieure du canal
semi-circulaire latéral.
- En dehors avec 1’additus ad antrum.
IV – BRANCHES TERMINALES :

A – Branche terminale supérieure :


- La plus volumineuse, cette branche appelée aussi
temporo-faciale.
- Se dirige en haut et en avant vers le col du condyle de la
mandibule où elle reçoit un ou deux rameaux du nerf
temporal superficiel. Puis le nerf se divise à nouveau en
plusieurs branches :
1 – Branche temporale.
2 – Branche frontale.
3 – Branche palpébrale.
4 – Branche nasale.
5 – Branche buccale supérieure.

B – Branche terminale inférieure :


- Appelée aussi branche cervico-faciale, elle se dirige en
bas, en avant et en dedans et arrivée au niveau de l'angle de
la mandibule se divise en plusieurs branches.
1 – Branche buccale inférieure.
2 – Branche mentonnière.
3 – Branche cervicale.

C - Le segment extra-crânien :
Dans la loge parotidienne : il est entre le muscle stylo-
hyoïdien en dedans et le ventre postérieur du muscle
digastrique en dehors.
Au niveau de la glande parotide :
- Passe en avant de l’artère carotide externe, la veine
jugulaire externe.
- La bifurcation du nerf facial se fait dès son entrée dans la
glande. Là, il est accompagné de l'artère du nerf facial,
branche de l’artère stylo mastoïdienne.
CONCLUSION :
Une lésion du nerf facial se manifeste par la paralysie unilatérale des
muscles de la mimique.
En fonction du siège de la lésion du nerf facial, on peut voir aussi des
altérations de la gustation, de l’audition et de la salivation.
Intérêt dans la chirurgie de l'oreille et de la région parotidienne.
Possibilité d'atteint du VII au niveau :
o De l'angle ponto cérébelleux (tumeur)
o Du rocher (infection, fracture…)
o Du ganglion géniculé.