Vous êtes sur la page 1sur 4

INFOS QUALITÉ

N°3 -10/2004
Désignation des aciers
FD CR 10260 – AFNOR Fascicule de documentation
NF EN 10025 – NF EN 10113
Acier de construction

Les qualités se distinguent entre elles par leur soudabilité


et leurs valeurs spécifiées d’énergie de rupture en flexion par choc.

Symboles Acier Re Energie Température Symboles


de construction Caractéristiques de rupture Joules d’essai additionnels
mécaniques degré Celsius (accompagnés du signe +)
Valeur minimale R (20°c)
d’élasticité O (0°c)
A= durcissement par précipitation
N/mm2 2 (-20°c) M= laminage thermomécanique
235 J (27 joules) 3 (-30°c) N= laminage normalisant
S 275 K (40 joules) 4 (-40°c) Q= trempé ou revenu
L (60 joules) 5 (-50°c) G= autres
355
C= formage à froid spécial
350 6 (-60°c)
D= galvanisation
E= émaillage
Exemple de désignations symboliques des aciers de construction :

S235JRG1 FU
F=
H=
L=
forgeage
profil creux
basse température

BS 20°c Pour les états
S235JRG2 FN O= offshore
de livraisons P= palplanche
S235JO 235 N/mm2 0 FN normalisés S= construction navale
S235J2G3 QS -20°c FF +N T= tubes
S235J2G4 W= résistant à la corrosion

S275JR BS 20°c Pour les états


FN de livraisons
S275JO 27Joules 0 thermomécaniques
275 N/mm2
S275J2G3 QS +M
-20°c FF
S275J2G4 NFEN 10113
S355JR BS 20°c
FN
S355JO 0
S355J2G3 355 N/mm2
S355J2G4 QS -20°c FF
S355K2G3 40 Joules
S355K2G4

QS : Nuance d’acier de qualité en construction métallique


BS : Nuance d’acier de base en construction métallique
FU : Acier effervescent - FN : Acier effervescent non autorisé - FF : Acier complètement calmé
Dans le groupe ARCELOR (Etat de livraison THERMOMECANIQUE)

Symboles Acier : Pour ou sous forme de rails ponts roulants : R - Pour tôles appareil à pression ou chaudières : P
INFOS QUALITÉ
S355 = Type de nuance,
J2G3 = Qualité de l’acier
+M = Etat de livraison, déterminant le mode de laminage M = Thermomécanique, aciers
Provenance des aciers
ayant subit un traitement thermique pendant la déformation finale (dernière phase de lamina-
et dudit certificat.
ge). N = Normalisé, aciers ayant subit un traitement thermique dit de normalisation ou directe-
ment par laminage normalisant, température contrôlé pendant l’élaboration.
L’état de livraison M ou N est laissé au choix du producteur pour les qualités d’aciers JR, JO,
J2G3 et K2G3, sauf accord contraire à la livraison, dans ce cas l’état de livraison doit être men-
tionné obligatoirement sur le certificat matière. Pour les qualités J2G4 et K2G4, l’état de livrai-
son est laissé exclusivement au choix du producteur. Ceci uniquement pour les produits longs.
N° de commande
Nota : De nos jours, la majorité des usines fabrique les aciers à l’état M.

EN 10025/90 + A1/93 =
Référence normative + additif A1/93 incluant son amendement qui définit les conditions dans
lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

AVEC INDICATION CEV ET 14 ELEMENTS CHIMIQUES =


Indication sur le certificat du CEV, valeur maximale de Carbone EquiValent à respecter permet-
tant d’obtenir des aciers dont la mise en œuvre par soudage est facilitée.

Formule CEV =
C+Mn + Cr+Mo+V + Ni+Cu.
6 5 15

Les symboles chimiques des principaux éléments d’alliage des aciers sont récapitulés ci-dessous :
Element Aluminium Azote Bérylium Bore Cérium Chrome Cobalt Cuivre Manganèse Molybdène Zirconium

Symbole Al N Be B Ce Cr Co Cu Mn Mo Zr
Chimique

Element Nickel Niobium Phosphore Plomb Silicium Soufre Tantale Titane Tungstène Vanadium

Symbole Ni Nb P Pb Si S Ta Ti W V
Chimique

Le réseau NF est un ensemble d'organismes compétents et impartiaux auxquels AFNOR CERTIFICATION fait appel pour délivrer la
marque NF. Ces organismes, par leurs connaissances scientifiques et leur savoir-faire technique, assurent la valeur technique et
la crédibilité des certifications pour lesquelles elles interviennent. Concernant l’acier, c’est le règlement NF138 qui est utilisé, ce
dernier certifie les caractéristiques suivantes : dimensions, caractéristiques physico-chimiques et mécaniques, aptitude au
soudage, nuance d'acier, absence de défauts internes, état de livraison, marquage et origine

L’essai de traction détermine 3 paramètres liés à la résistance du matériau :


- la résistance élastique ReH avec Re (N/mm2)= Fe (N) / So (mm2) Force / Section
- la résistance à la rupture ou à la traction Rm avec Rm (N/mm2) = Fm (N) /So (mm2) Force / Section
- l’allongement de l’éprouvette sollicité A (%) avec A (%) = ((Lu-Lo)/Lo) x100 Lu : Longueur ultime après rupture et Lo : Longueur initial.

Machine de traction F I e
So = I x e
Montage de l’éprouvette
entre les deux mors de
la machine de traction
2I à 4I Lo = 5.65 √ So
F

Eprouvette

Allongement et striction (rupture) après essai


INFOS QUALITÉ
Informations
relatives
au siège social.

Identifiant

S355K2G3+ M SUIVANT EN 10025/90 + A1/93


Analyse effectuée selon
AVEC INDICATION CEV ET 14 ELEMENTS la norme NFA 35 - 503 classe III.
CHIMIQUES / ADMISSION DU 19-01-99 A LA Taux de Si compris entre
MARQUE NF / APTE A LA GALVANISATION
SUIVANT NFA 35-503 CLASSE III 0.15 ≤ Si ≤0.25,
Si + 2.5 P
Certificat de réception suivant EN 10204 / 3. 1. B doit être ≤ 0.325
et P doit être ≤ 0.040

Type de certificat

Température d’essai
en degré Celsius

L’essai est effectué sur le tiers


de la largeur de l’aile du profilé.
3 essais sont effectués, la moyenne
nous indique l’énergie absorbée.

L’essai de résilience
La mesure de la résilience donne une
représentation de la ténacité du maté-
riau, elle permet de caractériser les pro-
priétés de résistance d’un matériau par
chocs. L’essai de résilience Charpy est le
plus utilisé.

Eprouvette de section carré ou rectangulaire de 1cm2 de section,


➔ dans laquelle on fait une entaille en U ou en V, est frappé par un mouton
(masse) au bout d’un pendule rotatif.
Les dimensions de l’éprouvette, ainsi que les conditions de l’essai
(masse et vitesse du mouton – pendule) sont rigoureusement normalisées.

On mesure l’énergie nécessaire pour rompre l’éprouvette par



la différence des positions de départ et d’arrivée du pendule.
Cette énergie est ramenée à la section de l’éprouvette pour donner
la valeur de résilience. Les résultats sont plutôt exprimés en unité
d’énergie Joules/cm2 symbole KCU ou KCV plus communément KV ou KU.
INFOS QUALITÉ
Les documents de contrôle
Type et définitions
Rendu obligatoire par la norme EN 10021, les documents de contrôle se distinguent en plusieurs catégories :
Attestation de conformité, relevé de contrôle, certificat de réception.
Ci-dessous un tableau qui reprend l’ensemble des documents définis par la norme EN 10204 :
Désignation Document Contenu du document Document validé par
normalisée
2 .1 Attestation de conformité Sans mention des résultats

Avec mention des résultats sur base Le producteur


2.2 Relevé de contrôle de contrôles non spécifiques
(pas spécifiquement l’acier livré)

2.3 Relevé de contrôle spécifique


L’inspecteur désigné par les règlements officiels

3.1. A
Avec mention des résultats sur base Le représentant autorisé du producteur hiérarchique-
3.1.B Certificat de réception de contrôles spécifiques (spécifique- ment indépendant de la fabrication
3.1.C ment l’acier livré)
Le représentant autorisé de l’acheteur
Le représentant autorisé du producteur hiérarchique-
3.2 Procès verbal de réception ment indépendant de la fabrication et le représentant
autorisé de l’acheteur

La politique d’Achat d’Arcelor Profil est de privilégier une


traçabilité en adéquation avec les desiderata de nos
clients, à savoir l’utilisation en forte proportion de certifi-
cat 3.1.B, y compris pour les nuances S275 et S235. Cette
traçabilité, rendue possible grâce à notre système d’éti-
quette codes barres, a été renforcée par le développe-
ment - par le service informatique - d’une application per-
mettant l’enregistrement des certificats dans une base de
données. Les certificats nous arrivent soit par mail (format
pdf), soit sur papier, ce qui nous oblige à les scanner pour
les intégrer dans la base de données. Cette base est
consultable via Generix et chacun peut à partir de para-
mètres tels que le numéro d’achat (origine), le numéro de
coulée, le numéro de réception A/Liv/ (n°de fiche)…
chercher, imprimer ou envoyer par mail le certificat spéci-
fique du produit vendu.
Les normes n’imposant pas le numéro de coulée comme élément de
traçabilité pour toutes les nuances, nous avons opté pour les aciers S275 Type d’achat
ou S235 d’assurer la traçabilité via le numéro A/Liv/ qui correspond au
numéro de réception. Ce numéro se trouvant sur une bande détachable Date édition étiquette
est collé par le personnel du service exploitation sur la fiche de déchar-
gement, une copie de cette fiche permettra au service commercial de
trouver les certificats inhérents à la commande. Pour les aciers S355
le lien est assuré par le numéro de coulée et le n° A/Liv/. N° d’achat

Paramètre fournisseur (GFou)

Bande détachable

Fournisseur