Vous êtes sur la page 1sur 7

Le marché boursier

Lieu où s’échangent les valeurs mobilières entre les agents économiques ayant un excédent de liquidité et les
agents économiques ayant un besoin de financement.

Généralement, ces valeurs mobilières sont les actions et les obligations.

HISTORIQUE :

Création de la bourse de Casablanca sous l’appellation « office de compensation des


valeurs mobilières »

Changement de nom : l’OCVM devient l’office de cotation des valeurs mobilières

La l’OCVM devient établissement public, doté la de la personnalité morale et de


l’autonomie financière

La grande Réforme du marché financier (dahir du 1-93-211/12/13). La création de la


société de bourse de Casablanca SA.
Création du conseil déontologique des valeurs mobilières CDVM.

Création de l’association professionnelle des sociétés de bourse et des organismes de


placement collectifs des valeurs mobilières

Inauguration du nouveau local de la bourse de Casablanca et instauration du système de


cotation électronique

Mise en place du dépositaire central Maroclear et changement des marchés officiel et de


cessions directs par le marché central et des blocs

La société de bourse de valeurs de Casablanca devient la bourse de Casablanca

Aménagement des textes de loi régissant la Bourse des Valeurs.

Modification du règlement général de la bourse de Casablanca

La bourse de Casa participe à la création de l’association des bourses francophones :

* Certification ISO 9001 de la bourse

* La bourse met en place une offre financière au profit des PME pour les inciter à s’inscrire à la cote

Missions de la bourse de Casablanca


Assurer le bon fonctionnement du marché boursier à travers :

 La surveillance et le pilotage de la séance de cotation ;

 La publication des informations de marché ;

 L’assistance des émetteurs dans la cotation de leurs valeurs et dans l’exécution de leurs opérations
financières ;

 L’intervention lors du dénouement des transactions conclues entre les différents intervenants ;

 La garantie des mouvements en cas de défaillance d’un intermédiaire ;


Objectifs de la bourse de Casablanca
Les principaux objectifs de la bourse de Casablanca sont :

 Accompagner le développement économique du pays en favorisant la mise en relation des investisseurs et des
émetteurs.

 Répondre aux besoins des acteurs par un marché moderne, liquide et transparent

 Développer le marché boursier marocain

 Se positionner parmi les leaders boursiers africains

Acteurs de la bourse de Casablanca

1- La bourse de Casablanca : veille à la promotion et au développement du marché boursier marocain à


travers :

 L’organisation des introductions en bourse

 La gestion des séances de cotation

 La diffusion des cours des indices

 L’administration d’un système de compensation et de garantie


2- Les sociétés de bourse : au nombre de 17 ces sociétés monopolisent le courtage et les
négociations dans la bourse de Casablanca (toute personne désirant investir en bourse doit obligatoirement
passer par ses sociétés de bourse.

 Leur activité consiste à exécuter les transactions sur les valeurs mobilières, assurer la garde des titres, gérer les
portefeuilles de valeurs en vertu d’un mandat et animer le marché des valeurs mobilières inscrites à la
cote.

3- Le CDVM: est un établissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière


ayant pour missions :

 Veiller à l'égalité de traitement des épargnants, à la transparence et à l'intégrité du marché des capitaux et à
l'information des investisseurs ;

 S'assurer du bon fonctionnement du marché des capitaux et veiller à l'application des dispositions législatives
et réglementaires ;

 Assurer le contrôle de l'activité des différents organismes et personnes soumis à son contrôle.

4- Le dépositaire central Maroclear : sa mission consiste à :


 Conserver les comptes titres de ses affiliés et assurer leur circulation et leur administration ;

 Centraliser la conservation des titres dans des comptes courants ouverts exclusivement au en l’occurrence, les
banques, les sociétés de bourse et les émetteurs ;

 Simplifier l’exercice des droits attachés aux titres.

Organisation de la bourse de Casablanca


1- Types de marché
le marché boursier se compose de deux compartiments appelés marché primaire et marché secondaire.

 Le marché primaire (marché du neuf): est le marché sur lequel les titres sont émis, notamment lors
d'introductions en Bourse, ou d'augmentations de capital.

 Le marché secondaire (marché d’occasion): ne concerne que l’échange des valeurs mobilières déjà émises.

2- structure du marché
La Bourse de Casablanca est structurée autour de deux marchés : le marché central et le marché de blocs.

 Le marché central : joue un rôle pilote dans le fonctionnement du marché boursier l'ensemble des ordres
de bourse sont centralisés dans un carnet d'ordres unique qui permet de confronter l'offre et la demande et
d'établir un prix d'équilibre.

 Le marché de blocs : est un marché de gré à gré où sont négociés des blocs de titres de taille importante
dans des conditions de cours issues du marché central. La société de bourse connaît à l’avance un acheteur et
un vendeur d’une même action au même cours et procède à l'enregistrement de la transaction auprès de la
bourse de Casablanca qui n’intervienne que pour l’enregistrement des opérations traitées sur ce marché.
3- Marchés de cotation :
Depuis avril 2004, la bourse de Casablanca dispose de 5 marchés de cotation :

 Trois marchés d’action (principal, développement et croissance)

 Un marché obligataire

 Un marché des fons (encours de finalisation)

Toutes les valeurs mobilières cotées sur le marché sont négociées, sur le système de cotation électronique à
partir des stations de négociation mises à la disposition des sociétés de bourse.

Les méthodes de cotation : Sur le Marché Central, les valeurs mobilières sont négociées en fonction de leur
liquidité :

 Les valeurs les moins liquides sont cotées au fixing ;

 Les valeurs moyennement liquides sont cotées au multi-fixing ;

 Les valeurs les plus liquides sont cotées en continu.

La répartition des valeurs entre chaque mode de cotation est déterminée par la Bourse de Casablanca.

Les indices boursiers


Qu’est ce qu’un indice boursier?

 Un indice boursier est une valeur calculée par le regroupement des valeurs des titres de plusieurs sociétés ;

 C’est un outil statistique qui sert à mesurer la performance d’une Bourse ou d’un marché ;

 Pour ce faire, l’indice se doit d’être représentatif, fiable et précis.

MASI : Indice global


 MASI (Moroccan All Shares Index) est le principal indice boursier composé de toutes les valeurs cotées sur
la place casablancaise, dont l’objectif apparent est de représenter l’ensemble de la cote de Casablanca.
MADEX : Indice spécifique
MADEX (Moroccan Most Active Shares Index) est un indice boursier composé des 62 valeurs les plus actives sur la
place de Casablanca ;

L’indice MADEX se restreint aux valeurs les plus liquides de la place de Casablanca ;

Conditions et avantages de l’introduCtion en


bourse
L’introduction en bourse permet à l’entreprise de :

 Financer facile et rapide de ses projets : une diversification des sources de financement et l’obtention des crédits
auprès des institutions financières à des conditions avantageuses ;

 Bénéficier des avantages fiscaux pendant trois ans : la réduction de 50 % de l’IS à condition qu’elle augmente son
capital de 20% et de 25% si l’opération se fait par cession de son capital au public ;

 Satisfaire les intérêts de ses actionnaires : la sauvegarde la liquidité de leur patrimoine et une meilleure visibilité
quant à l’évolution de leur entreprise ;

 Crédibiliser l’image de l’entreprise : l’obtention d’un gage de transparence et la démonstration effective de son
engagement dans le développement de son entreprise ;
Les défis de la bourse de Casablanca
 L’ouverture du capital de la société boursière: une signature du mémorandum entre l’Etat, le conseil
déontologique des valeurs mobilière, les actionnaires actuels de la bourse des valeurs et les actionnaires
futurs.

 L’objectif est de hisser le Maroc parmi les grandes places financières.

 Selon les autorités marocaines, la bourse devra s’associer à un partenaire international.

 L’objectif est de disposer d’une bourse plus liquide ayant un rayonnement régional

 L’ouverture du marché boursier vers les entreprises étrangères

Conclusion
bourse-de-casa-joue-t-elle-reellement-son-role-dinstrument-de-financement-de-leconomie ?

 Sa part ne dépasserait pas 2% dans le financement des entreprises.

 Les introductions par cession d’actions plus importantes que par augmentation de capital.

 Les entreprises préfèrent encore recourir aux prêts bancaires.

L’obligation de la transparence rend les entreprises réticentes à solliciter le marché des actions.