Vous êtes sur la page 1sur 4

9.

ECLAIRAGE EXTERIEUR
9.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES
L’éclairage extérieur comprend :
les lampadaires ;
les tours d’éclairage ;
les luminaires ;
les projecteurs ;
les boîtes de jonction ;
les panneaux « automatismes d’éclairage » situés à l’intérieur du bâtiment de
commande ;
les cellules photoélectriques ;
les divers accessoires.
Batiment technique :

-Prises d’eau froide extérieures sur chacune des façades du bâtiment


-Chauffe-eau électrique de capacité suffisante pour répondre aux besoins de tous
les appareils de plomberie du bâtiment
1.5 VENTILATION ET CLIMATISATION
-Les travaux de ventilation comprennent la conception, la fourniture, l’installation, la
mise en marche et l’équilibrage de tous les appareils et systèmes de ventilation,
conduits et diffusion sans s’y limiter.
-Capacité de climatisation : La capacité de climatisation doit être suffisante pour
satisfaire les besoins. Toutes les sources internes de chaleur doivent être prises en
considération dans les calculs (occupants, éclairage, air neuf, etc.)
Atelier, bureaux, cuisine
Ces locaux seront ventilés et climatisés à l’aide d’unité de type split (unité intérieure
murale et condenseur extérieur). Une quantité minimale d’air neuf devra être
alimentée en période d’occupation dans ses locaux selon les normes de l’ASHRAE.
Aires de manutention, entrepôts, salle des services auxiliaires et sous-sol
Ces locaux seront pourvus d’un évacuateur. Les évacuateurs seront contrôlés
grâce à un thermostat.
Il n’y aura pas de climatisation dans ces locaux.
Salle de batterie
Ce local sera climatisé à l’aide d’une unité de type split (unité intérieure murale et
condenseur extérieur).
Advenant que du chauffage soit nécessaire dans ce local, la climatisation et le
chauffage ne seront pas autorisés à fonctionner en même temps.
3.2.1 Commande des circuits d’éclairage
L’éclairage intérieur sera commandé par interrupteurs montés en applique à l’entrée
de chaque pièce suivant les principes ci-après :
Locaux fermés de faibles dimensions à une seule entrée : interrupteur simple ;
Locaux fermés de faibles dimensions à deux entrées : interrupteur va-et-vient ;
Niveaux d’éclairement
Ils seront établis selon les recommandations d’organisations officielles telles que
l’Illuminating Engineering Society (ies) ou l’Association française de l’éclairage (AFE).
Emplacement Éclairement moyen (lux) général/ponctuel pour travaux
Ateliers – Magasins 300
Escaliers – Corridors 200
Sanitaires 100
Bureaux 300
Salle de commande 700
Extérieur 15/300
Locaux techniques 200
Sous-sol 100
Dans un même local, l’éclairement sera le plus uniforme possible, le rapport entre les
valeurs minimales et maximales n’étant pas inférieur à 0.7.
EQUIPEMENT
4.1 LUMINAIRES
4.1.1 Éclairage intérieur
Réflecteur suspendu à l’appareillage incorporé ;
Réflecteurs en aluminium traité ;
Luminaires de type LED à consommation 20W max et devra être équivalente à
une lampe de 100W HM.
Lampes recouvertes d’un verre givre et d’un protecteur ;
Degré de protection : IP 23 ;
Montage suspendu
4.1.2 Éclairage extérieur
L’éclairage extérieur se limite au périmètre du bâtiment et que l’éclairage du poste
est traité
dans une autre spécification.
Luminaire type pour éclairage public à appareillage incorporé ;
Le type de luminaire devra être une lampe à faible consommation du type
LED ;
La luminescence de la lampe devra être équivalente à une lampe de 150W
HPS, mais avec une consommation maximale de 100W ;
Degré de protection IP54.
4.2 BLOCS AUTONOMES D’ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ
4.2.1 Appareils fixes de balisage
Bloc autonome étanche type non permanent à commutation automatique sur
défaut de tension d’éclairage normal ;
Batterie NI-CD avec chargeur incorporé ;
Éclairage à LED ;

Mise au repos local ;


Autonomie minimale : 1 heure ;
Flux assigné : 45 lumens ;
Installation : accès couloirs, changement de direction, etc.
4.2.2 Prises de courant pour locaux à usage de bureau
Prises monophasées 230V + T, montage en saillie, corps plastique couleur
ivoire ;
Broche de terre mâle, disjoncteur 10/16 A-250V
4.2.3 Prise de courant pour locaux industriels
Socles monophasés 230V + T ou triphasées 400V + T, avec couvercle
rabattable calibre 16,32 ou 125A ;

Les auxiliaires du poste sont alimentés par un système à courant alternatif 400/230 V
trois phases plus neutres, lui-même étant alimenté, en conditions normales, par un
transformateur d'auxiliaires30/0,4 kV.

Les protections seront assurées par des disjoncteurs, les fusibles ne sont pas
admis.
4.2.3 Disjoncteurs
Les disjoncteurs seront conformes à la norme CEI 60947.
Les disjoncteurs seront du type débrochable, à déclenchement libre et à fermeture
manuelle.
Chaque pôle devra être équipé de déclencheurs magnétothermiques.
Caractéristiques des batteries 48 Vcc
Batteries
Tension 48 V
Caractéristiques des chargeurs de batteries 48 Vcc
Chargeurs
Tension nominale 48 V cc
Tension d'alimentation 400 V triphasée
Fréquence d'alimentation 50 Hz
Capacités 50 A
Régulation de tension, pour une variation de la tension d'alimentation de ± 10%. ±1%
Limitation de courant 1,01 à 1,06 In
Alimentation 400 V - 50 Hz triphasé
Caractéristiques des batteries 125 Vcc
Batteries
Tension 125 V
des chargeurs de batteries 125 Vcc
Chargeurs
Tension nominale 125 V cc
Tension d'alimentation 400 V triphasée
Fréquence d'alimentation 50 Hz
Capacités de batterie 50 A
Régulation de tension, pour une variation de la tension
d'alimentation de ± 10%.
±1%
Limitation de courant 1,01 à 1,06 In
Éclairage de protection
Barrière d’entrée : 20 lux maximum
Aux clôtures délimitant la cour de manoeuvre : 2 lux minimum, 20 lux
maximum
Chemins de circulation : 10 lux maximum
Les chambres auront un éclairage, une prise de courant et des fenêtres équipées de
moustiquaires ;
ECLAIRAGES
Le réseau d’éclairage doit être composé de luminaire à haute efficacité énergétique
et avec un
rendu des couleurs optimal dans les locaux intérieurs.
Les installations d’éclairage intérieures seront conçues pour obtenir les niveaux
minima
d’éclairements moyens suivants :
75 lux dans les couloirs, les escaliers, les galeries et les accès,
100 lux dans les compartiments de poste de type intérieur, ainsi qu’au niveau des
pompes, des moteurs, des turbines, et des alternateurs avec un
renforcement à :
150 lux à proximité des coffrets, armoires, cellules et tableaux,
150 lux dans les locaux abritant les batteries (équipés de matériel antidéflagrant),
200 lux dans les locaux des auxiliaires, le hall des machines, les ateliers et autres
locaux techniques,
300 lux dans les bureaux, le hall d’entrée,
500 lux dans les salles de commandes.

Dans le hall des machines et dans les locaux à plafond-haut, les luminaires doivent
être étanches avec lampe à décharge haute-pression à halogénures métalliques.
Une lampe auxiliaire au quartz doit être fournie dans chaque luminaire pour offrir un
éclairage instantané à démarrage de la lampe principale.
A l’exception des bureaux, salle de conférence, salle d’exploitation et salle de
commande et des sanitaires, tous les luminaires sont du type étanche équipés de
deux tubes fluorescents avec starters et ballast compensé à faibles pertes.
Dans les bureaux, salle de conférence, salle d’exploitation et la salle de commande,
les luminaires sont du type plafonnier à tubes fluorescents avec déflecteurs et grille
de défilement, starter et ballasts compensés à faibles pertes. Dans la salle de
commande, des luminaires sont du type encastré à faible luminance et équipés d’un
gradateur.
Les blocs autonomes d’éclairage de sécurité sont du type fluorescent non permanent
ayant une fonction d’éclairage d’ambiance et de balisage pour l’évacuation des
locaux. L’autonomie des blocs d’au moins soixante (60) minutes. Cinq (5) blocs
portatifs d’une autonomie d’au moins 90 minutes sont branchés en permanence dans
la salle de commande. Ailleurs, un nombre suffisant de blocs autonomes doit être
fourni de sort à permettre une évacuation sécuritaire de tout endroit dans l’usine.

Les installations d’éclairage extérieures seront conçues pour obtenir les niveaux
minima d’éclairements moyens suivants :
25 lux sur les plates-formes de manœuvres des vannes et des batardeaux,
100 lux sur la plate-forme du poste haute tension,
10 lux sur les parkings, les abords et les routes d’accès,
100 lux dans les enclos des transformateurs et du groupe diesel.