Vous êtes sur la page 1sur 3

Could you live without your cell

phone?
 Liens avec les notions du programme : Espaces et échanges – L’idée de progrès

Script

INTERVIEWER: Could you live without your cell phone?


WOMAN: Well, I would say that I was very into the idea being modern, and being able to use the modern equipment
that was coming out so quickly for a while there and I went quite quickly to the iPhone, and I found a great
program for my agenda, and put everything into my agenda. But it got to the point of where I was programming
even the next phone call to make, and having these beeps and buzzes for absolutely everything and I was starting to
feel like a victim, like a slave to my cell phone. So I’ve actually taken a step backwards, and have decided to get
rid of beeps so if I have things to do on a certain day I write them on the calendar but I don’t have it beeping
anymore.
MAN: Er, yeah, I feel like the cell phone obviously presents a lot of capabilities; a lot of things that do make life a
lot easier: the ability to stay connected, to have information at the touch of your fingers at any second of the day.
But I believe that they are also over-used and that people, people can get lost in their cell phones. For example:
texting. You can become so addicted to texting that you lose almost like the real. You create a social connection
that’s not, that’s not real, so that you’re willing to text or say something over the Internet that is like, that you
would never say in person, then when you are around that person, actually it’s awkward because you kinda lose
your ability to interact with people when you’re face to face.

Résumé en français

Pouvez-vous vous passer de votre téléphone portable ?

La femme interrogée en premier explique qu’au départ elle était séduite par l’idée d’être moderne et de
savoir utiliser les nouvelles technologies. Elle s’est rapidement procuré un iPhone et elle a découvert un
programme très intéressant pour gérer son agenda. Elle y consignait tout, au point de planifier même ses
appels téléphoniques. De fait, elle recevait des signaux de rappel pour absolument tout et elle a
commencé à se sentir victime, esclave de son téléphone portable. Elle a donc fait marche arrière, a
décidé de se débarrasser de tous ces ‘bips’. Elle utilise à présent un calendrier (sans bips) pour noter
les choses qu’elle a à faire.

Le jeune homme interrogé ensuite reconnaît les potentialités énormes qu’offrent les téléphones portables.
Ces derniers nous rendent la vie plus facile en permettant aux gens d’être en contact ou d’être informés
en un clic à tout moment de la journée. Néanmoins, il déplore l’usage abusif que les gens en font
parfois. Certaines personnes se perdent dans leur téléphone portable. Il prend comme exemple les SMS
qu’il juge addictifs : il explique que via l’envoi de messages, les gens créent des liens sociaux qui ne
sont pas réels. Ainsi, les gens écrivent des choses sur Internet qu’ils ne diraient pas à la personne si
elle se trouvait en face d’eux. Lorsque c’est le cas, les gens se sentent mal à l’aise. Pour lui, les SMS
nous font perdre notre capacité à interagir avec les autres quand on se trouve face à eux.
Ce jeune homme ne répond pas à la question posée en début d’enregistrement mais il semble être un
utilisateur averti et faire un usage éclairé de son téléphone portable.

Niveau
CECRL LV1

Hors Le candidat n’a pas compris le document, il n’est pas parvenu à identifier 1
cadre le sujet / thème du document.
Éléments
relevant du Repérage des idées les plus simples : un homme et une femme parlent 2-3
niveau
des téléphones.
A1

Repérage des locuteurs : une femme et un jeune homme sont


interrogés l’un après l’autre. NAME :
Éléments 3.5 – 5.5
relevant du Repérage du thème : ce qu’ils pensent des téléphones portables. La
CLASS :
niveau femme parle de son iPhone et le jeune homme des SMS.
A2 Repérage d’éléments isolés / de compréhension partielle : vocabulaire relatif
aux portables / nouvelles technologies : iPhone, agenda, programme, bips,
SMS, Internet.

Repérage des idées principales :

– La femme souhaitait savoir utiliser les technologies modernes, elle s’est


acheté un iPhone et a utilisé un programme pour son agenda. Mais elle
6-8
recevait sans cesse des signaux de rappel, elle en a eu assez et a
Éléments décidé d’arrêter.
relevant du – Le jeune homme entrevoit :
niveau
• Les avantages des téléphones portables : ils rendent la vie plus facile
B1
grâce à leurs potentialités énormes + ils permettent aux gens d’être en
contact et d’être informés en un clic.
• Les inconvénients : l’exemple des SMS, qui peuvent être addictifs. Les
gens écrivent des choses sur Internet qu’ils ne diraient pas à la personne
si elle était en face d’eux et ils ne savent plus communiquer quand ils
sont face aux autres.

Repérage des points de détail / des éléments de compréhension


plus fine :
– La femme consignait tout dans son agenda au point même de
programmer ses appels téléphoniques.
8.5 - 10
– Avec tous ses bips à répétition, elle a eu l’impression d’être esclave de
son téléphone et a par conséquent décidé de faire marche arrière et de
Éléments ne plus utiliser les signaux sonores.
relevant du
niveau
– L’usage abusif qui est parfois fait des téléphones portables.
B2 – La création de liens sociaux qui ne sont pas réels.
– Le malaise que certaines personnes éprouvent lorsqu’elles se retrouvent
face à une personne avec qui elle communiquait par SMS.
Repérage de l’implicite / du point du vue : le jeune homme ne répond
pas à la question posée en début d’enregistrement mais il semble être un
utilisateur averti du téléphone portable, on imagine qu’il en fait un usage
modéré et approprié.
Appréciation :