Vous êtes sur la page 1sur 4

Date: 14 *".*. /c>ls tÆcalité , Yu /- F.

*{- Point no : 7t
Situation géographique
i "L- |i ". 5 ,
Géologie Tyn-e d-e t) t
,,/ ( ,l,nl- Â.a-r,m*/
,*t/w-,,2,
végétation ..tl ij'- , .t
"j. ,-, s,

Topographie : ê"y*Lltitude: 4 ;, Actionde trnt


-, > 1'-rl../,,
flol- t,n )-l;l-- f,cst' ,".2
l'homme '
,{:
l'ë*- tnt"'
6 /
\l(,1r,.," tr /,û,
Description ("' i'h,G^r"

couche Ln = feuilles entières, couleur Structuré par les terricules de Vers &
brune. tene (Lombrics)

couche Lv = feuilles décolorées, +ou- ou


blanchies, peu fiagmentées.
Coloré par la matière organique qui
couche Lt = debris foliaires diffrse dans le sol
de la litière à I'horizon A.
coucheF =boulettes fécales + débris ou
foliaires.
Constitué pff la juxtaPosition des

couche H = boulettes ftcales boulettes fécales et des grains de sable

Forme d'Humus ,4LtLt


-_+*"-::::::t:;::::lit .
._

Description des horizons du sol


IY Uouleur 'l'exture Structure rlut Enracmement Uallloux lacnes

w
b,Dars.

k *." ,,' ,*lué^ a,i<,4


(8*,** ^
tri 'n Q"l .
V 4)
Z
I "1 ) }i
$'^U, (\ r l/
{
(,'
/
E)
/t )(* +<tlc**"
'*",;",*- J. \-r'r., zn!"uk, F<{
L

,.1 f izr)
*L9r-- N-o(,@* brJ
J â7-') l{d ,-J*
Y
ç{T\.- ( _^ <,
t. ('
), tL)

La texture : La structure : taches d'hydromorphie :


- 1 beaucouo d'argi_le :à l'état humide :
plasticité (pâte à modeler), résistance au Absence d'aqrégats :
pétrissage, colle aux doigts, possibilité - 1 S. particulaire (particules 1 d'orydation (taches rouilles)
de faire un boudin ; à l'état sec : dur, individualisees et libres) 2 de réducfion (taches gris verdâtre, gris
très cohérent, ne tache pas les doigts. - 2 S. massive (horizon cohérent, +su- )
-2 beaucoup de limons : à
l'état indwé) 3 de décoloration (taches plus claires
humide, malléable mais non plastique ; la maEice)
toucher doux, onctueux, talqueux ; Présence d'agrégats : 4 de matière organique (tLaches foncées =
boudin vite cassant ; à l'étât sff, - 3 S. grumeleuse (agrégats arrondis iondeMO)
poussiéreux, dessèche et tache les poreux, aspects de grumeaux)
doigts, agrégats fragiles, ne résistant pas - 4 S. floconneuse (grumeaux de Peti ifs :

à la pression des doigts. dimension < mm) 5 absentes


3 beaucoup de sables : grattent les - 5 S. anguleuse (agrégats à 6 peu nombreuses (<2% de la surfàce)
doigts ou crissent à l'oreille au toucher anguleuses et faces planes 7 asseznombreuses (2 à 20 %)
8 nombreuses (20 à50 %)
; impossible de faire 'rns boulette ou un
boudin. 9 très nombreuses f > 50 %
F iche phvto écolo eiaue DM
U)

Cg

\èâ
'si
C)

ù
O
r/)

'q)
L:
(t) $
ct) .r"-a --u= ,\ sll J C--l -{-}
B
.\ù
cg
!r =fl-J "-4 âY{ <\<t âr +
r^,.\-t'a\.\n
'{i ,! É<J'o*'l''ç *}=l
1li;it,l;q-s;iLi;1*\
,

,8
Lt ; ij ; iy r:
fr:, *"j q il
O
$
-
È ', 5!
I ( /-' ?t
ù
j Et.
b Ëi + S ?. .
L:

'-rù
J"-jùJ€Ji- .r
'
'r)
ct) â-\<1 orl <'$ d
I

cg
+rs -..l <
l
ql d

.I
I
o À ù nù
'-È
L\'; ÈF
'- ',, J ..J .
d')
qj
d\
'-
t -:',
o
-J
U)

.o
'
iHit;
J'û"-.,
-jv
'-l a ,\) 4 A
}'(: {3
L
} I
OO

,6 fl{ î-<. PJ-,:-


l-i
c€
Là &
.g
+. d ù
\\J
e

o V) \j
a-
l- u
o U) \n v)
rl-
d !,)
r@ ="*f
o AJ
F
o (.)
o () æ .$,
É, u)
o a
a l-( I

o

cd

C)
+r
ti F..

v,nuoal D'Êrt)DE DÉ. LA vÉoÉrnrtont

Le relevé floristique

1 - Détermination de I'aire minimale :

caraaénstiques du
On appelle aire minimale, la plus petite surface qui contient la quasi n\alité de.s espicel
;;;pifi;t ér;àia.cfi;'*ïuié ôst aussi lapluipedtg sgrfaç înr.nogè7e surlaquelle le phytoecologue est
àutôrise à effectuer ià.te âfin d'inurntori'u hïegâation delabiocénose observee.
"n
11- mêthode

2
s\ 4 On relève toutes les espèces du carré 1 d'une
- (tt, surface de 4 #
;puis
-g on ilouble la surface de relevé
6 (;l (8 m'z) = canê2 ainsi de suite jusqu'à ce que le
nombre d'espèces n'augmente sensiblement plus.
Ê
ë : L'1, , I -,vt
.,.'7y11>-t
\ombre d'çspèces du cané 1
(LLL{\L I \.-ar- .', Ur,r)*
'/ l,ro^-7 t6-^o,1, . 1..,"- . lcu-. r,

Nombre d'espèces du qnê2


11\ nV
\L) ci.i^*-' i. [.a,.-''"-
l!
) t",

Nombre d'espèces du cané 3


!,,, I (*'* rtaft,'v
=cr(( / i Nh'l
lt;-,,02'
Nombre d'espèces du cané 4 - ).,, -( *: ;
1..

i.,i,--,." gp I t,tl!--w.
7

Nombre d'espèces du cané 5 (1,.'*ffT,"- /* u-c+t P'


çc'n
>

(r) Nombre d'espèces du cané 6 J^L & ch cL"-* i*l'4*'


Nombred'especes ducarré 7 : ,,';-;lla ir&eb .pnbc h.\,r,'--

12 - Courbe aire-esPèces
Wr.pll"i''.1"* j*il r ) y\4t *,;t lrnl"râ,,,
nombre d'espèces

'z-
)s
"D
&.
T,


tL
"\,t

rt
\j
surtàce o".ueue &Jf,,
13 - Résultats - commentaireq (

,r^I-,{ ê-d.L/1 (rr,L \tr-. o"/^ lr*z;- t'"n M


r,
lrfl, ,l"kl
i-ol'ryn;I

Département Génie Biologique méthodes d'étwle de Ia végétotion


2 - Le relevé floristiqare.
Il contient toutes les espèces inventoriées regroupées par strates (strate arborescente, strate arbustive, strate
herbacée, strate muscinale)
Les espèces sont caractériséespar deux indices :

+ un indice quantitatif :

. soit l'indice d'abondance dominnnce de Braun Blanqua :


5=recouvremeuts:périeurÀ75%,aboodancequelconque;4=reco:vrementde50à75%,abondancequelconque;3=æcouvrernentde
25ù50/o,abodaË quelcooque;2=très sbo;lhntourccouvremcnt eupérieurà 5%;l = abondant ct rccouwempnt hible ou a88ez peu
abondânt avec unphrsgrand rciouvrçment ; + = sinplementpésenr (recouvrement et abondance tês faibles).
. soit un indiceplus simple:
3=espècesdomiruiæsparlerÀmlreouparlasurface;2=especestrèspésenlesrraienoodominantes;l=espècesrepÉsenteeepar
quelques iodividus, voire un seul.

' soit encore un indice de présence absence (o - tl


+ un indice de sociabilité:
5=enpe,uplemeils;4=enpetiæscolonies;3=entroupes;2=engroupes;1=isolément'

Le relevé est accompagné d'informations concernant ies facteurs du_ biotope (geologie, sol, topographie,
...), la localisation ef la situation géographique ainsi que I'action del'homme.

L'ensemble des informations floristiques, abiotiques ef anthropiques est synthâisé sw vnîrtche de relevé
phyroécol"ogique.

IW - Dépanement de Génie Biologique rnéthodes d'étude de kt végâation