Vous êtes sur la page 1sur 4

LES PERMIS MINIERS

Le permis de recherche s’acquiert à la priorité de la demande déposée à l’administration des mines à
l’exception :
ƒ des phosphates, qui constituent un monopole de l’Etat ;

ƒ des permis de la première et de la septième catégories (combustibles solides et substances
radioactives) dont l’octroi est subordonné aux capacités techniques et financières du demandeur.

La mine est une propriété de l’Etat, et le droit de recherche et d’exploitation que celui-ci concède,
constitue des droits immobiliers de durée limitée, conférant à leurs titulaires des droits réels comparables
à ceux qui s’exercent sur les immeubles.

Les permis de recherche, d’exploitation et la concession sont inscrits à la Conservation de la Propriété
Foncière et conférant à leurs titulaires les privilèges attachés à la propriété immatriculée par l’octroi du
Titre Minier.

Le règlement minier offre la possibilité aux opérateurs miniers qui se trouvent dans l’incapacité de
poursuivre leurs activités, de transférer leurs permis miniers à des tiers ou de procéder à des amodiations.

La loi précise que le droit minier est un droit distinct de la propriété du sol. Néanmoins, les titulaires
bénéficient du droit d’occuper temporairement les terrains situés à l’intérieur de leurs permis et
nécessaires à l’entreprise de leurs activités.

Cette occupation de terrains peut être le résultat d’une entente à l’amiable entre le permissionnaire et le
propriétaire du sol. A défaut, le permissionnaire peut être autorisé par arrêté du Ministre Chargé des
Mines à occuper les terrains moyennant une indemnité fixé par le Tribunal.

Les permis miniers sont de deux types :
ƒ Les permis exclusifs de recherche ;
ƒ Les permis d’exploitation.

a- Les permis exclusifs de recherche

Ces permis donnent :
• L'exclusivité du droit de recherche ;

• Le droit de disposer de la substance ;

• Le droit ultérieur d'exploiter le gisement.

b- Les permis d'exploitation

Le permis d'exploitation est accordé pour quatre ans renouvelable trois fois et peut faire l’objet d'une
prolongation exceptionnelle de 12 ans.

Incidences du permis minier sur la propriété du sol :

Le propriétaire du sol n'a pas le droit d'exploiter la mine ni de troubler la recherche. Le code minier
confère à l'opérateur pour l'exploitation et la recherche le droit à :
ƒ L'occupation temporaire du sol ;

ƒ L'établissement de servitudes ;

ƒ Le droit à l'expropriation.
24

indiquant les limites du permis pour lequel.000 à acquérir à la division de la cartographie (Direction de la Conservation Foncière et des Travaux Topographiques à Rabat ) . à ses frais. le permis de recherche sollicité est accordé par décision du Directeur des Mines. Un plan au 1/10. Déclaration d’ouverture de travaux : Le titulaire est également tenu de commencer les travaux dans un délai d’un an suivant l’attribution du permis et de les poursuivre régulièrement. Un récépissé de versement. la demande est représentée par une société. d’une taxe de 2. en double exemplaires. le titre minier.000 Dhs . à Bank Al Maghreb ou à la Trésorerie Générale. Trois cartes régulières à l’échelle 1/100. Programme de travaux : Le titulaire doit adresser à la Direction des Mines à Rabat. Le permis de recherche est valable pendant trois ans. Autorisation de disposer des produits de la recherche minière Pour pouvoir disposer du minerai et autres produits issus de la recherche. dans un délai de six mois. 4. à la Direction des Mines. 2. à la conservation de la propriété foncière. Une pièce justifiant l’identité du demandeur. un programme de travaux. 25 . Un plan au 1/1. Remarque : Si les terrains concernés ne sont pas couverts par des permis antérieurs. Procédures pour obtenir un permis de recherche minière La demande d’un permis de recherche minière s’effectue auprès de la Direction des Mines. le titulaire doit adresser.000. les pièces justifiant la constitution légale de cette société . (Service de la Gestion des Titres Miniers). Le titulaire doit enregistrer. ou si. où sont reportés tous les travaux réalisés par rapport aux limites de permis. Une fiche délivrée par la Division de la Cartographie désignant le repère géodésique le plus proche (point-pivot). en double exemplaires. la demande d’autorisation est présentée. après l’institution du permis. 2. une demande d’autorisation. Cette demande doit être accompagnée des documents suivants : 1. La déclaration d’ouverture de travaux doit être adressée au Service Régional des Mines et aux autorités locales du ressort desquelles dépend le permis minier. 3.000. à Rabat Les documents à joindre à la demande sont les suivants : 1.

2. : les demandes d'institution et de renouvellement des permis. d'une taxe de 7. Demande de renouvellement de permis de recherche Après trois ans. Demande de permis d'exploitation : La demande d’un permis d’exploitation doit être déposée à la Direction des Mines. Programme de travaux prévisionnels pour la période sollicitée. (Service de la Gestion des Titres Miniers). à Rabat. pour la période sollicitée. avant l'expiration du permis. ne sont pas admises.200 Dhs . 26 . 3. 3. N. 2. d'une taxe de 4. Récépissé de versements à Bank Al Maghreb ou à la Trésorerie Générale. Programme de travaux prévisionnels.B.000 Dhs . Rapport sur les travaux réalisés . Rapport sur les travaux réalisés durant la dernière période de validité du permis de recherche . Procédures pour l’obtention d’un permis d'exploitation minière Conditions d'octroi d’un permis d'exploitation minière : Le permis d'exploitation ne peut être obtenu que par le titulaire d'un permis de recherche et sous condition de la découverte d'un gisement de la catégorie des mines définie dans ce permis. Pièces à joindre à la demande de renouvellement : 1. envoyées par la poste. Cette demande est déposée à la Direction des Mines (Service de la Gestion des Titres Miniers) à Rabat. Cette demande doit être accompagnée de ce qui suit : 1. Récépissé de versement à Bank Al Maghreb ou à la Trésorerie Générale. le permis de recherche peut faire l'objet d'une demande de renouvellement pour une durée supplémentaire de 4 ans.

Par ailleurs. Remarque : les demandes d'institution et de renouvellement des permis. • Mémoire des travaux réalisés dans la période écoulée . 27 .200 DH à Bank Al Maghreb ou à la Trésorerie Générale. envoyées par la poste. Lieu de dépôt : Direction des Mines.000 DH à Bank Al Maghreb ou à la Trésorerie Générale. Pièces à joindre à la demande ƒ Récépissé de versement d'une taxe de 7200 DH à Bank Al Maghreb ou à la Trésorerie Générale . pendant la période de prorogation. à Rabat. ne sont pas admises. au paiement d'une taxe annuelle de 6. • Programme de travaux prévisionnel pour la période sollicitée. (Service de la Gestion des Titres Miniers). (Service de la Gestion des Titres Miniers). Procédure de renouvellement du permis d'exploitation Le permis d'exploitation est accordé pour quatre ans renouvelable trois fois et peut faire l’objet d’une prorogation exceptionnelle de 12 ans. Pièces à joindre à la demande de renouvellement • Récépissé de versement d'une taxe de 7. ƒ Programme de travaux prévisionnel pour la période sollicitée. ƒ Mémoire des travaux exécutés durant la période écoulée . le titulaire est soumis. Demande de prorogation exceptionnelle de permis d'exploitation Lieu de dépôt : Direction des Mines. à Rabat.

Centres d'intérêt liés