Vous êtes sur la page 1sur 212

NCSIMUL 8.

3
Guide d’utilisation

NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

1
2
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Table des matières

Table des matières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3

Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9
1. Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.2. Principe de fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.2.1. Organisation des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.2.2. Création d’un environnement de simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
1.2.3. La simulation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

Installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13
1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
1.1. Configuration matérielle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
2. Installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2.1. Mise à jour du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

Utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15
1. Démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
1.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
1.2. Licences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
1.3. Fenêtre principale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
2. Utilisateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
2.1. Changer d’utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
2.2. Modifier les propriétés d’un utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
2.3. Informations utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
3. Gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
3.1. Définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
3.2. Ouvrir une nouvelle gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
3.3. Ouvrir une gamme existante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
3.4. Constituer une gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
3.4.1. Charger un élément . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
3.4.2. Ordre des éléments dans la gamme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
3.5. Enregistrer une gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
4. L’environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
4.1. Fenêtre 3D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
4.1.1. Fonctions de la barre d’outils Fenêtre 3D. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
4.1.2. Fonctions de la barre d’outils Paramètres scène 3D. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
4.1.3. Manipulations de la fenêtre 3D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37

3
Table des matières

4.1.4. Définir l’aspect de chaque élément. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38


4.2. Fenêtre programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
4.3. Fenêtre programme synchronisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
5. Préparer une gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
5.1. Les éléments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
5.1.1. Affichage des origines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
5.1.2. Mettre en position les éléments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
5.2. Initialisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
5.2.1. Correcteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
5.2.2. Options ISO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
5.2.3. Variables. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
5.2.4. Origine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
5.2.5. Sélection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
6. Vérifier une gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
6.1. La fenêtre Informations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
6.1.1. Statut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
6.1.2. Info . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
6.1.3. Variables. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
6.1.4. Sélection de variables. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
6.1.5. Alertes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
6.1.6. Erreurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
6.2. Le programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
6.2.1. Fonctions de la barre d’outils Programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
6.2.2. Editer un programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
7. Simuler une gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
7.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
7.1.1. Fonctions de la barre d’outils Simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
7.1.2. Paramètres de simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
7.2. Simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
7.3. Sauver une session d’usinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
8. Analyser une simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
8.1. Comparaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
8.2. Mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
8.2.1. Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
8.2.2. Fonctions de la barre d’outils Mesure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
8.3. Plan de coupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
8.3.1. Plan de coupe / Contour / Plan de couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
8.3.2. Plan de coupe global . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
8.3.3. Navigation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
8.4. Film . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84

Manuel de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .87


1. Utilisateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
1.1. Créer un utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
1.2. Supprimer un utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
2. Machines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
2.1. Créer un nouvelle machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
2.1.1. Préparation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
2.1.2. Préparation des modèles CAO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
2.1.3. Description cinématique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
2.1.4. Préparation et création du contrôleur CN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94

4
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

2.1.5. Création dans NCSIMUL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95


2.1.6. Configuration machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
3. Outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
3.1. Créer une nouvelle librairie outils. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
3.2. Ouvrir une librairie outils. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
3.3. Définir des outils. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
3.4. Les fichiers CAO pour la définition des outils. . . . . . . . . . . . . . . . . 106
3.4.1. Fraise CAO2D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
3.4.2. Plaquette CAO2D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108
3.4.3. Palpeur CAO3D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
3.4.4. Outil CAO3D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
3.4.5. Rallonge - Attachement CAO2D. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111
3.4.6. Rallonge - Attachement CAO3D. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112
3.5. Copier et coller des outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
3.5.1. Porte-plaquette CAO3D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114
3.5.2. Porte-outil CAO3D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
4. Bruts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117
4.1. Créer un nouveau brut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117
4.2. Ouvrir un brut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
4.3. Définir un brut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
4.3.1. Les différents types d’entités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120
4.3.2. Paramètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
5. Brides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
5.1. Créer une nouvelle bride. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
5.2. Ouvrir une bride. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124
5.3. Définir une bride. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125
5.3.1. Les différents types d’entités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126
5.3.2. Paramètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126
6. Pièces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
6.1. Créer une nouvelle pièce. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
6.2. Ouvrir une pièce. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
6.3. Définir une pièce. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
7. Palpage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
7.1. Créer des palpeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
7.2. Simuler des instructions de palpage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
7.2.1. Activation du palpage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
7.2.2. Mémorisation et liste des points palpés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
8. Option . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
8.1. Préférences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
8.1.1. Général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
8.1.2. Affichage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136
8.1.3. Couleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
8.1.4. Simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
8.1.5. Outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
8.1.6. Onglet statut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
8.1.7. Tolérances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
8.1.8. Contrôles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
8.1.9. DNC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
8.1.10. Plans de coupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
8.2. Raccourcis claviers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139
9. Import / Export de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141
9.1. Formats d’importation des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141

5
Table des matières

9.2. D’un utilisateur à un autre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141


9.3. Import - export de gamme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
9.3.1. Pour exporter une gamme : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
9.3.2. Pour importer une gamme : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
9.3.3. Archiver une gamme :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
9.4. Exporter une trajectoire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
9.5. Exporter des résultats : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
9.5.1. Exporter une vue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
9.5.2. Exporter un document au format XML . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
9.5.3. Exporter un résultat d’usinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
10. Batch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
10.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
10.2. Préparation des gammes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
10.3. Création de la liste des gammes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
10.4. Exécution du Batch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
10.4.1. Résultats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
11. NCPROFIL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
11.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
11.2. Environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156
11.2.1. Les barres d’outils. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156
11.2.2. Manipulations souris et clavier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
11.3. Construction du profil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159
11.4. Modification du profil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
11.4.1. Déplacement de points . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
11.4.2. Modification des paramètres d’une entité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
11.4.3. Transformation d’entités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
11.4.4. Division d’entités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
11.4.5. Suppression d’entités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
11.5. Outils de construction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
11.5.1. Grille et aimantation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
11.5.2. Les cotations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
11.5.3. Positionnement d’une entité par rapport à une autre . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
11.5.4. Couper, Copier et Coller une entité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
11.5.5. Dupliquer une entité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164
11.5.6. Points d’accroches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164
11.5.7. Chanfreins et congés de raccordement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164
12. NCMOTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
12.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
12.2. Environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
12.2.1. Démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
12.2.2. Disposition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 167
12.3. Nouvelle machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168
12.3.1. Préparation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168
12.3.2. Bâti . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169
12.3.3. Autres éléments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
12.3.4. Eléments géométriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
12.3.5. Exemples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175
12.4. Paramètrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
12.4.1. Test cinématique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
12.4.2. Propriétés machine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
12.4.3. Numéros de registre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
12.4.4. Positions machine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184
12.5. Importation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186

6
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

13. Commentaires interactifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187


14. OPTITOOL, Optimisation : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191
14.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191
14.1.1. Domaine d’application . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191
14.1.2. Concepts de base. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191
14.2. Pré requis à l’optimisation Toolsimul, définition des outils et des bruts 194
14.2.1. Définition des paramètres technologiques des outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194
0.0.1. Définition des paramètres technologiques du brut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196
0.1. Les phases d’optimisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197
0.1.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197
0.1.2. Activer l’Optimisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197
0.1.3. Fonctions de la barre d’optimisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197
0.1.4. Calcul de coupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199
0.1.5. Analyse de l’usinage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203
0.1.6. Optimisation des conditions de coupe et des parcours d’outils . . . . . . . . . . . 207
0.1.7. Edition du programme optimisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212

7
Table des matières

8
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Présentation

1. Présentation générale

NCSIMUL est un logiciel de simulation d’usinage dédié aux professionnels de la fabrication


soucieux d’obtenir une programmation d’usinage de qualité.
Ce guide d’utilisation est donc destiné à un public averti et maîtrisant parfaitement les
techniques d’usinage et le monde des machines outils.

1.1. Introduction

La présente documentation a été réalisée dans le but de vous accompagner lors de l’utilisation
de NCSIMUL8, en décrivant chaque fonctionnalité du logiciel.
Cependant cette documentation ne peut en aucun cas remplacer une formation réalisée par des
personnes habilitées à le faire. Lors d’une formation au logiciel vous apprendrez comment
mener à bien tous vos projets de simulation.

1.2. Principe de fonctionnement

NCSIMUL est un logiciel basé sur l’analyse de différents éléments permettant d’obtenir une
simulation la plus proche possible de la réalité.
Afin d’obtenir une simulation réaliste, il est impératif de définir un maximum d’éléments le plus
fidèlement possible.

1.2.1. Organisation des données


Les données utilisées par NCSIMUL sont stockées, par défaut, sur votre ordinateur mais
peuvent aussi se situer sur un réseau informatique.
NCSIMUL permet la gestion d’environnements multi-utilisateur, chaque utilisateur peut donc
posséder sa propre structure de données.
La structure des données pour chaque utilisateur est définie par un administrateur.
Les données sont de toutes façons accessibles via l’interface de NCSIMUL. Elles se présentent
sous la forme d’une arborescence de type dossiers, sous-dossiers et fichiers.

9
Présentation
1.Présentation générale

Figure 1 Arborescence des données utilisateurs.

1.2.2. Création d’un environnement de simulation


Pour effectuer une simulation, il faut créer un environnement qui précise d’une part l’ensemble
des conditions d’usinage et d’autre part les tests à effectuer.
L’environnement de simulation ainsi constitué se dénomme dans NCSIMUL: "gamme".
Les conditions d’usinage qui composent une gamme correspondent à tous les éléments qui
doivent intervenir dans le processus d’usinage. Cela peut être :
des machines,
des bruts à usiner,
des éléments de bridage,

10
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

des outils coupants,


des programmes,
etc, ...
Les tests à effectuer sont aussi à spécifier au niveau de la gamme. Les différents tests possibles
sont les suivants :
vérification des codes de programmation.
test d’usinabilité.
détection de collision.
A la suite d’une simulation, NCSIMUL vous permet d’analyser les résultats grâce à différents
outils. Les principaux sont les suivants :
outils mesure du résultat d’usinage.
comparaison entre brut usiné et pièce théorique CAO.
plans de coupe, de couleur et section.
Film interactif de simulation.

1.2.3. La simulation
La simulation d’une gamme permet de visualiser les différents éléments qui composent la
gamme et d’effecteur les différents tests nécessaires à l’analyse de l’usinage.
NCSIMUL possède différents moyens d’information pour indiquer aux utilisateurs les
problèmes rencontrés lors de la simulation et offre les moyens de corriger les éléments
incriminés afin d’obtenir un environnement et des données compatibles avec la situation
d’usinage désirée.
A tous les stades, de la création de la gamme à l’exécution de la simulation, de nombreuses
options de visualisation sont proposées. Il est ainsi possible de choisir parmi les éléments, ceux
que l’on souhaite observer ainsi que :
la couleur,
l’aspect de chaque volume en filaire, facette, image ou transparence,
l’angle d’observation,
le zoom,
etc, ...

11
Présentation
1.Présentation générale

Figure 2 NCSIMUL en cours de simulation.

L’usinage peut ainsi être observé en dynamique. Différentes options permettent de contrôler la
vitesse de déroulement de la simulation.

12
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Installation

1. Introduction

Le logiciel NCSIMUL est développé pour fonctionner sur les systèmes d’exploitations suivants:
Windows 2000.
Windows XP.
Il est possible de faire fonctionner NCSIMUL sur d’autres systèmes d’exploitations (Windows
NT, Windows 98, ...).Cependant les problèmes de fonctionnement liés à ces environnements ne
pourront être traités par les équipes de support technique du logiciel.

1.1. Configuration matérielle

L’utilisation de NCSIMUL nécessite les configurations matérielles suivantes :


Configuration minimum :
- Système d’exploitation : Windows NT
- Processeur : Intel ou AMD cadencé à 1.0 GHz
- Mémoire : 256 Mo de RAM
- Espace disque : Installation 80 Mo + Données utilisateurs
- Carte graphique : type Nvidia GeForce2 avec 32Mo
- Résolution graphique : 1024 * 768
- Qualité couleur : 32 bits
- Ecran : 17"
- Souris : 3 boutons
- Réseau : carte ethernet
Configuration recommandée :
- Système d’exploitation : Windows XP / Windows 2000
- Processeur : Intel ou AMD cadencé à 3.0 GHz
- Mémoire : 1024 Mo de RAM
- Espace disque : Installation 150 Mo + Données utilisateurs
- Carte graphique : type Nvidia Quadro avec 64Mo/ATI 9600 pro/ATI 9800
- Ecran : 19"
- Souris : 3 boutons + SpaceMouse
- Réseau : carte ethernet

L’utilisation des derniers drivers disponibles pour les cartes graphiques (notamment pour les
cartes utilisant les technologies OpenGL), est fortement recommandée, le gain de performances
peut s’avérer très important.

13
Installation
2.Installation

2. Installation

Pour installer NCSIMUL :


1. Fermer toutes les applications en cours.
2. Se connecter en utilisant un login administrateur Windows.
3. insérer le CD de NCSIMUL.
4. Le programme d’installation doit démarrer automatiquement. Sinon exécuter le fichier
\install\setup.exe présent sur le CD.
5. Suivez les instructions du programme d’installation.

Différentes installations sont possibles :


Installation standard : installation conseillée pour une première installation.
Installation compacte : le logiciel sera installé avec le strict nécessaire à son bon
fonctionnement.
Installation personnalisée : à utiliser par les utilisateurs avancés, voulant paramétrer
les différents composants à installer.
Mise à jour : cette option permet de faire une mise à jour du logiciel tout en conservant
les données des utilisateurs. Seul l’utilisateur "Demo" est écrasé avec de nouvelles
données (machines, contrôleurs CN, ...).

2.1. Mise à jour du logiciel

Les mises à jour de NCIMUL sont disponible sur le site web :

www.spring.fr

Entrez dans l’espace client.


Renseignez votre login et mot de passe. (si vous ne les connaissez pas, faites en la
demande grâce au formulaire présent sur la page d’identification).
Allez dans la zone de Téléchargement.
Téléchargez la mise à jour désirée.
Décompressez le fichier téléchargé.
Démarrez le fichier de mise à jour. La mise à jour de votre PC est automatique.

14
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Utilisation

1. Démarrage

1.1. Introduction

Selon l’installation effectuée sur votre ordinateur différents accès sont possibles afin de
démarrer le logiciel NCSIMUL.

vous pouvez cliquer sur l’icone NCSIMUL , , présente sur votre bureau
Windows.
vous pouvez cliquer sur le lien NCSIMUL, présent dans le menu Démarrer >
Programmes de Windows.
Contactez votre administrateur informatique ou le responsable NCSIMUL afin de
connaître les règles spécifiques liées à l’utilisation et au démarrage du logiciel.
Lorsque vous avez démarré le logiciel la fenêtre de démarrage s’affiche.
Figure 3 Fenêtre de démarrage

Dans un premier temps vous devez choisir parmi la liste des utilisateurs, l’utilisateur avec lequel
vous désirez travailler avec le logiciel NCSIMUL.
Ensuite plusieurs options sont possibles :
sélectionner la rubrique Ouvrir Sans Gamme, vous permet de démarrer NCSimul
sans document actif.

15
Utilisation
1.Démarrage

sélectionner la rubrique Créer une Nouvelle Gamme si vous souhaitez démarrer le


logiciel avec un environnement de travail vierge.
sélectionner la rubrique Ouvrir une Gamme Existante puis cliquer sur démarrer
pour choisir la gamme que vous souhaitez utiliser.
sélectionner la rubrique Ouvrir une Gamme Récente pour choisir une des gammes
proposées dans la liste.
cliquer sur le bouton Quitter, vous permet de fermer l’application NCSimul.
le bouton Licence... vous permet d’accéder au mode de gestion des licences.

1.2. Licences

La protection du logiciel NCSIMUL est assurée par un logiciel de protection, dénommé


"gestionnaire de licences" et qui fonctionne avec 2 éléments principaux :
un service de licence (service windows)
un fichier de licence.
Selon l’installation qui a été réalisée, le paramétrage de NCSIMUL et les options peuvent varier.
Dans le cas d’une installation classique de NCSIMUL le module de gestion des licences est
installé automatiquement. l’installation de ce module a pour but d’installer et de configurer le
service windows permettant de gérer les licences de NCSIMUL.
Premier démarrage de NCSIMUL / Fichier de licence expiré
Lors du premier démarrage de NCSIMUL, juste après l’installation, ou après l’expiration de
votre licence, un message vous indique que votre fichier de licence est incorrect. Vous devez
donc faire une demande de licence auprès de votre revendeur afin de pouvoir utiliser
NCSIMUL.
Pour obtenir votre licence procédez comme suit :
1. Répondre OK au message vous indiquant le problème de licence.
2. Cliquer sur le bouton Licence...
La fenêtre Licence apparaît et propose 2 fonctions : Mettre à jour la licence... ou Analyser la
licence actuelle...
3. Sélectionner l’option Mettre à jour la licence... et valider par OK.
Le Formulaire de mise à jour de licence NCSIMUL apparaît.

16
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 4 Formulaire de mise à jour de licence NCSIMUL

Ce formulaire est le document qui va permettre à SPRING Technologies de générer vos licences
d’utilisation du logiciel NCSIMUL, veuillez donc prendre le temps de renseigner correctement
tous les champs nécessaires.
Ensuite, transmettre le formulaire à votre revendeur :

le bouton Sauvegarde, , vous permet de sauvegarder dans un fichier texte le


contenu du formulaire. Transmettez par mail ce fichier à votre revendeur.

le bouton Imprimer, , vous permet d’imprimer le formulaire dans le but de


faxer ces informations à votre revendeur.

le bouton Mail, , vous permet de transmettre le contenu du formulaire


directement par mail à SPRING Technologies (à n’utiliser que si votre revendeur est
directement SPRING Technologies).
L’équipe de support technique de SPRING Technologies ou de votre revendeur vous
transmettra votre nouveau fichier de licence. Un fichier "fix.lic" pour une licence fixe (dédiée à

17
Utilisation
1.Démarrage

un ordinateur identifié) ou un fichier "float.lic" pour une ou plusieurs licences flottantes (dédiée
à un serveur identifié et utilisable sur n’importe quel autre ordinateur du réseau).
Placer ce fichier de licence dans le répertoire "License" de NCSIMUL. Par défaut sa localisation
est "C:\Program Files\NCSIMUL8\License".
Pour prendre en compte un nouveau fichier de licence vous devez redémarrer votre ordinateur,
et votre nouvelle licence sera automatiquement activée.

Différences de fonctionnement entre licences fixe ou flottante


La protection de NCSIMUL est liée à l’adresse physique d’une carte réseau. Lors de l’utilisation
de NCSIMUL avec des licences flottantes il faut donc procéder à la demande de licence à partir
du poste qui sera le serveur de licences.
Pour un poste fixe :
Le fichier de licence, dénommé "fix.lic" doit être copié dans le dossier "License" de NCSIMUL
et le service de licence doit être démarré, pour que NCSIMUL fonctionne correctement.
Pour l’utilisation de licences flottantes :
Le fichier de licence, dénommé "float.lic" doit être copié dans le dossier "License" de tous les
PC où est installé NCSIMUL en plus du poste qui est le serveur de licences. Le service de
licences ne doit par contre être démarré que sur l’ordinateur servant de serveur.

Changement de fichiers de licences


Lorsque vos licences arrivent à expiration un message vous en informe 30 jours avant la date
d’échéance.
Lors de tout changement de fichier de licence, fixe ou flottante, vous devez redémarrer le
service de licence (ou rebouter le PC) après avoir mis en place le nouveau fichier, afin que ce
dernier soit pris en compte.

Vous pouvez aussi à tout moment afficher la configuration de licence que vous utilisez.
Analyser la licence actuelle
A partir de la fenêtre Licence choisissez l’option Analyser la licence actuelle... et valider par
OK.

18
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 5 Fenêtre d’analyse des licences

La fenêtre Licence s’ouvre et montre le nombre de licences fixes et flottantes offertes pour
chaque module de NCSIMUL. Le nombre de licences occupées apparaît entre parenthèses à
côté du nombre total de licences. On trouve aussi dans cette fenêtre, la date d’expiration de la
licence et la version de NCSIMUL associée au fichier de licence.
Ces fonctionnalités d’analyse de la licence actuelle et de mise à jour de la licence sont
accessibles aussi lorsque le logiciel est démarré via le menu Options > Licence.

19
Utilisation
1.Démarrage

1.3. Fenêtre principale

La fenêtre principale contient une barre de menu, des barres d’outils et différentes fenêtres.
Chaque élément peut être déplacé ou masqué, les tailles de fenêtre sont modifiables. Les
positions, les tailles de fenêtre et les positions des barres d’outils définissent "l’espace de
travail". Chaque gamme est enregistrée avec son espace de travail. La fenêtre principale, au
démarrage, peut donc avoir une présentation différente suivant la gamme ouverte.
Voici ce que vous obtiendrez si vous lancez NCSIMUL en ouvrant une nouvelle gamme.
Figure 6 Espace de travail d’une nouvelle gamme

Par défaut, l’espace de travail d’une nouvelle gamme est composé de 4 zones.
1. La zone 1, sur fond blanc, est la fenêtre Ressources. Elle contient les arbres de
classement, d’une part pour les Utilisateurs et d’autre part pour les Fonctions. Les
objets des arbres de classement peuvent être glissés dans une gamme. L’arbre
Utilisateurs contient des objets tels que les machines, brides, bruts, pièces... L’arbre
Fonctions contient des opérations particulières, telles que les initialisations, mises en
position, montage, démontage...
2. La zone 2, en vert, est la fenêtre Gamme. La gamme définit la liste des objets qui
interviennent dans la simulation d’usinage. On y glisse, à l’aide de la souris, les
machines, outils, brides, bruts et programmes, depuis l’arbre de classement utilisateur,

20
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

ainsi que les fonctions souhaitées pour la simulation, depuis l’arbre de classement des
fonctions.
3. La zone 3, en bleu, est occupée par une fenêtre Graphique, ou fenêtre 3D. Il est
possible d’ouvrir plusieurs fenêtres de visualisation de la scène pour observer la scène
selon des vues différentes.
4. La zone 4, en blanc, est une fenêtre de messages, ou fenêtre Informations. Les
messages sont affichés dans différents onglets selon leur origine, vérification du code
ISO, tests de collision, tests d’usinage.
Un utilisateur peut conserver son espace de travail personnalisé :
Cliquer sur Sauvegarder l’espace de travail personnalisé du menu Affichage.
L’espace de travail personnalisé sera conservé à la création des nouvelles gammes
depuis la fenêtre démarrage.
Il est possible, quand au moins un programme est chargé dans la gamme, d’ouvrir une fenêtre
Programme, afin d’observer le programme de commande numérique correspondant à
l’usinage.

21
Utilisation
2.Utilisateurs

2. Utilisateurs

A la première utilisation de NCSIMUL, seuls les utilisateurs "Public", "Demo" et "User1"


existent. L’utilisateur "Public" a le rôle de rassembler les données communes à l’ensemble des
utilisateurs. Il est aussi administrateur, il a donc la possibilité de créer, modifier, et supprimer
des utilisateurs.
Un utilisateur "administrateur" a la possibilité de gérer tous les autres les utilisateurs de
NCSIMUL. Cette gestion intervient uniquement sur les utilisateurs définis au sein de
NCSIMUL, il n’est pas question ici de parler des utilisateurs définis au niveau de windows.
Un utilisateur "administrateur" dispose des fonctionnalités suivantes (au travers du menu
Utilisateur) :
"Ajouter un utilisateur"
"Supprimer un utilisateur"
"Changer d’utilisateur"
"Modifier l’utilisateur"
"Informations utilisateur"
Un utilisateur "standard" ne peut que modifier certaines de ses propriétés. Il ne peut effectuer
d’opération de gestion sur les autres utilisateurs. Le menu Utilisateur d’un utilisateur
"standard" offre les fonctionnalités suivantes :
"Changer d’utilisateur"
"Modifier l’utilisateur"
"Informations utilisateur"

2.1. Changer d’utilisateur

Après avoir démarré une session d’utilisation de NCSIMUL, il est possible de changer
d’utilisateur.
Pour quitter la connexion en cours et se connecter sous un autre nom :
1. Choisir Utilisateur > Changer d’utilisateur
2. La fenêtre de connexion apparaît.
3. Choisir le nouvel utilisateur désiré, dans la liste des utilisateurs.
4. Saisir le mot de passe si nécessaire.
5. Cliquer sur OK.

22
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

2.2. Modifier les propriétés d’un utilisateur

Pour modifier les propriétés d’un utilisateur :


1. Choisir Utilisateur > Modifier l’utilisateur.
2. La fenêtre de modification des utilisateurs apparaît.
Si l’utilisateur connecté n’est pas "administrateur", il ne peut que observer ses propriétés et
changer son mot de passe.
Figure 7 Fenêtre de modification des utilisateurs.

Pour changer de mot de passe :


1. Dans le champ Mot de passe, saisir le nouveau mot de passe, il apparaît masqué par

23
Utilisation
2.Utilisateurs

des étoiles.
2. Dans le champ Confirmation du mot de passe, saisir à nouveau le mot de passe.
3. Cliquer sur le bouton OK pour prendre en compte les changements et fermer la fenêtre.
Dans le cas d’un utilisateur "administrateur" utilisant la fonction de modification des propriétés,
il est possible de modifier toutes les informations de tout les utilisateurs.
Pour modifier les répertoires des données d’un utilisateur :
1. Lorsque la fenêtre de modification des utilisateurs est active, choisir l’utilisateur à
modifier en le sélectionnant dans la liste des utilisateurs à modifier.
2. Spécifier la localisation du répertoire principal.
3. Spécifier la localisation des données spécifiques à NCSIMUL.
Le Répertoire principal de l’utilisateur est l’endroit où les données locales de l’utilisateur sont
enregistrées. Par défaut, le répertoire principal d’un utilisateur nommé XXX, est
"C:\Users_NCS\XXX\", mais il est possible de définir un autre chemin. Il est important de
choisir un répertoire principal différent pour chaque utilisateur.
Les données sont aussi classées suivant leur type : armoires, apt, attachements, brides, bruts,....
Un répertoire est attribué à chaque type de données. Certaines données sont Locales, elles sont
placées dans un répertoire correspondant à leur type, situé sous le répertoire principal de
l’utilisateur courant. Certaines données sont Publiques, elles sont placées dans le répertoire
correspondant à leur type, parmi les répertoires de l’utilisateur "Public". Les données publiques
sont communes à l’ensemble des utilisateurs, tandis que les données locales sont propres à
chaque utilisateur. Il est aussi possible de définir une Autre localisation, à spécifier
complètement en utilisant le bouton "...". A la création d’un nouvel utilisateur, par défaut, les
armoires, les machines, les modèles et les variables sont publics, tandis que les autres données
sont locales. Voici le classement, sur le disque dur, par défaut, des données d’un nouvel
utilisateur XXX.

24
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 8 La structure des données de l’utilisateur XXX.

Pour modifier le répertoire principal d’un utilisateur, il faut être "administrateur" NCSIMUL.
Les données contenues dans l’ancien répertoire principal ne seront pas copiées dans le nouveau
répertoire principal.

2.3. Informations utilisateur

Les renseignements contenus dans la fenêtre Informations sont utilisés lors de l’utilisation de
la fonction d’export de documentation au format XML.
Vous ne pouvez modifier les informations de l’utilisateur que si vous êtes un utilisateur
administrateur.

25
Utilisation
2.Utilisateurs

Figure 9 Fenêtre Informations.

26
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3. Gamme

3.1. Définition

La gamme constitue un environnement d’usinage et contient toutes les informations concernant


la simulation d’usinage. Une gamme contient
d’une part, la liste des actions présentées dans la fenêtre gamme:
chargements d'objets proposés dans l’onglet Utilisateur de l’arbre de classement
(machines, contrôleurs, librairies d’outils, bruts, pièces, brides, ...),
exécutions d'opérations proposées dans l’onglet Fonctions de l’arbre de
classement (transformations des éléments, initialisations des objets, ...),
présentation de résultats (tests du code iso, tests de collisions, tests d’usinage, ...),
d’autre part l’espace de travail, ou "workspace", enregistré avec la gamme, soit:
les barres de menu affichées,
les fenêtres affichées, avec :
- leurs positions,
- leurs dimensions.

L’ordre des éléments de la gamme joue un rôle important.


Chaque objet de la gamme contient, en plus de ses propriétés intrinsèques, des propriétés
d'affichage enregistrées avec la gamme, et des relations avec les autres éléments de la gamme.
Figure 10 Fenêtre gamme.

3.2. Ouvrir une nouvelle gamme

Il existe plusieurs moyens pour ouvrir une nouvelle gamme.

27
Utilisation
3.Gamme

On peut ouvrir une nouvelle gamme, au démarrage de NCSIMUL à l’aide du bouton


Nouvelle (voir “Introduction”, page 15).
On peut ouvrir une nouvelle gamme à partir du menu Fichiers > Nouvelle Gamme.
On peut ouvrir une nouvelle gamme à partir de la barre de menu principal en cliquant
sur le bouton Nouvelle, .
On peut ouvrir une nouvelle gamme avec le raccourci clavier Ctrl + N.

3.3. Ouvrir une gamme existante

Il existe plusieurs moyens pour ouvrir une gamme existante.


On peut ouvrir une gamme existante, au démarrage de NCSIMUL à l’aide du bouton
Ouvrir (voir “Introduction”, page 15).
On peut ouvrir une gamme existante à partir du menu Fichiers > Ouvrir une Gamme,
puis en sélectionnant la gamme désirée dans la fenêtre de sélection.
On peut ouvrir une gamme existante à partir de la barre de menu principal en cliquant
sur le bouton Ouvrir, , puis en sélectionnant la gamme désirée dans la fenêtre de
sélection.
On peut ouvrir une gamme existante avec le raccourci clavier Ctrl + O, puis en
sélectionnant la gamme désirée dans la fenêtre de sélection.
On peut ouvrir une gamme existante en la sélectionnant dans l’arbre de classement des
ressources, puis en double-cliquant dessus ou en effectuant un clic droit dessus et en
choisissant la fonction Ouvrir.

3.4. Constituer une gamme

3.4.1. Charger un élément


Pour charger un élément dans une gamme vous devez vous assurer que l’élément existe dans
l’arbre des ressources.
Pour insérer un élément dans une gamme procéder comme suit :
1. Dans la fenêtre Arbre, sélectionner l’élément que vous désirez utiliser :
Cliquer sur le signe "+" devant une branche de l’arbre pour développer
l’arborescence.
Cliquer sur le signe "-" devant une branche pour réduire l’arborescence.
2. Utiliser la technique du "Glisser / Déposer" pour transférer l’élément sélectionné de la
fenêtre des ressources à la fenêtre gamme.
Si un signe "sens interdit", , apparaît, c’est que l’élément déplacé ne peut être déposé à la
position courante.
L’ordre des éléments de la fenêtre gamme est très important. vous pouvez ré-ordonner les
éléments avec la technique du "Glisser / Déposer", lorsque vous déposez un élément sur un autre

28
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

élément, l’élément déposé se positionne au dessus de l’élément sur lequel il a été déposé.
Figure 11 Fenêtre Ressources onglet Utilisateur

3.4.2. Ordre des éléments dans la gamme


Afin de pouvoir réaliser la simulation d’une gamme, tout programme, doit être précédé d’une
machine, d’un brut à usiner et d’une librairie d’outil.
Les gammes n’ont plus de limitation sur le nombre d’éléments de chaque type. Il est par contre
toujours conseillé de placer la machine en premier.
L’ordre de la gamme définit la chronologie des opérations.
Machines, contrôleurs, outils, variables, initialisation.
La machine est placée obligatoirement avant le programme à simuler.
La machine peut être définie avec une librairie d’outils associée par défaut.
Si les fichiers associés à la machine par défaut ne conviennent pas pour la simulation souhaitée,
d’autres fichiers peuvent être ajoutés dans la gamme après la machine et avant le programme.
Attention : Dans une gamme, la dernière définition d’un élément écrase la précédente . Par
exemple pour les librairies outils : si plusieurs librairies d’outils comportent la définition d’un
même outil (même numéro), seule la dernière sera prise en compte. C’est la dernière définition
d’outil située avant un programme qui est prise en compte pour la simulation de ce programme.
Bruts, brides, mises en position, pièces
Une gamme peut prendre en compte plusieurs bruts, plusieurs brides et plusieurs pièces. Les
bruts et les brides à prendre en compte pour la simulation d’un programme sont obligatoirement
placés, dans la gamme, avant le programme concerné.
Les opérations sur les bruts et les brides de montages, démontages, et de changement de mises
en position, en cours de simulation peuvent être précisées dans la gamme grâce aux fonctions

29
Utilisation
3.Gamme

disponibles dans l’arbre des ressources, onglet Fonctions. Il faut les placer, dans la gamme,
suivant l’ordre chronologique des opérations à simuler.
Figure 12 Fenêtre Ressources onglet Fonctions

La pièce est le résultat souhaité d’un usinage. On introduit la pièce associée à un brut dans une
gamme, pour pouvoir comparer la pièce avec le résultat de l’usinage simulé sur le brut.
Programmes
Deux types de programmes existent dans NCSIMUL, ils s’utilisent de la même façon mais sont
stockés dans deux types de données différentes :
les fichiers au format ISO, stockés dans le type de données Programmes.
les fichiers au format APT, stockés dans le type de données APT.
Le programme doit obligatoirement être placé dans la gamme, après la machine, la ou les
librairies outils nécessaires, les bruts à usiner, les brides et leurs mises en positions.
Si deux programmes se succèdent, le résultat de l’usinage simulé d’après le premier
programme, devient le brut à usiner pour le second programme.
Les fichiers "Apt" sont des fichiers programme d’un type particulier. Ils sont utilisés dans
NCSIMUL comme les autres fichiers programme du répertoire "Programmes". L’utilisation de
programmes au format APT nécessite tout de même l’utilisation d’une machine configurée avec
un contrôleur CN adapté.
L’utilisation de programmes de type APT vous permet de générer automatiquement votre
librairie outil si votre programme en contient la définition et si le contrôleur de la machine-outil
utilisé peut gérer cette fonction.
Pour générer automatiquement la librairie outils définie dans un programme APT :
1. Faire un clic droit sur le programme en question dans la fenêtre gamme, puis utiliser la
fonction Sauvegarde Lib APT, du menu contextuel.

30
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Les sauvegardes
L’élément Sauvegarde permet d’enregistrer l’état d’un brut après un usinage. Sous différents
format 3D dans le répertoire simulation. Lorsque l’on glisse un élément Sauvegarde dans une
gamme, il faut préciser le brut concerné, le nom du fichier de sauvegarde et le format de
sauvegarde. On peut également sauvegarder le résultat du brut usiné (.rgh) en sélectionnant
l’option Créer le brut .rgh associé, le résultat sera sauvegardé dans le répertoire Models. Seuls
les programmes d’usinage placés avant la sauvegarde sont effectués sur le brut avant la
sauvegarde.
Le sol et les lumières
Pour l’élément Sol, l’ordre par rapport aux autres éléments de la gamme, n’a aucune
importance. Le sol joue un rôle décoratif dans la scène, il n’intervient pas dans les calculs de
simulation. L’affichage du sol dans la scène permet de voir facilement l’orientation de la scène.
L’élément Lumières est toujours placé en début de gamme. On ne peut ni ajouter ni supprimer
l’élément Lumière dans la gamme. Par contre, les propriétés des lumières sont modifiables et
permettent de définir l’éclairage de la scène. Ces propriétés sont accessibles en faisant un
double-clic sur l’élément lumière ou un clic droit puis Propriétés du menu contextuel.
Synchronisation machine, synchronisation canal, activation machine
Les éléments de synchronisation et d’activation permettent de gérer des gammes complexes qui
comprennent plusieurs machines. Il est ainsi possible de simuler des machines qui gèrent
plusieurs programmes en même temps (différents canaux) et des gammes qui contiennent
plusieurs machines à utiliser en même temps ou suivant une chronologie.
Figure 13 Gamme comprenant plusieurs machines

31
Utilisation
3.Gamme

Activation mode passant, arrêt mode passant


L’élément Activation du mode passant, s’il est inséré avant le programme dans la gamme
permet de ne décoder que partiellement le programme. Le reste du programme sera décodé lors
de la simulation. Cette fonction permet à l’utilisateur de n’afficher qu’une partie de la trajectoire
outil du programme à l’issu du retraitement de la gamme. Cette fonction peut s’avérer
intéressante si la gamme est particulièrement longue à charger. Pour éditer le nombre de blocs
à décoder dans le programme :
Dans la fenêtre gamme, ouvrir la fenêtre Activation du mode passant en double
cliquant sur l’élément.
Renseigner le nombre de blocs à décoder.
En cas de gamme multi-programmes, il est possible de désactiver le mode passant pour certains
programmes en insérant l’élément Arrêt mode passant au dessus du ou des programmes
concernés.
Conséquences d’utilisation du mode passant :
La sélection des blocs non décodés dans la fenêtre programme sera impossible.
Au niveau de la trajectoire, seuls les blocs décodés seront affichés dans la fenêtre 3D.

Objets de l’arbre des ressources Utilisateur qui ne peuvent pas être insérés dans une
gamme
Les éléments Gammes sont enregistrées dans le répertoire gamme de l’utilisateur. On ne peut
insérer une gamme dans une gamme.
Le dossier Simulation permet d’afficher les différents résultats sauvegardés au cours des
simulations précédentes. Les résultats sont de 2 types :
Des modèles CAO de bruts usinés, sauvegardés à la suite d’une simulation.
Des films de simulations, sauvegardés pendant le déroulement d’une simulation.
Le dossier Batch vous permet de visualiser la liste des gammes qui seront simulées lors de
l’exécution du batch.

3.5. Enregistrer une gamme

Les gammes sont enregistrées dans le répertoire gamme de l’utilisateur connecté. La gamme est
enregistrée sous la forme d’un fichier de type *.ncs, portant le nom de la gamme. Le fichier
*.ncs est toujours accompagné d’un fichier de type *.wsp du même nom. Le fichier *.wsp
contient l’espace de travail ou "workspace", associé à la gamme (voir “Fenêtre principale”,
page 20).
Il existe plusieurs méthodes au choix pour enregistrer une gamme:
On peut enregistrer une gamme à partir du menu Fichiers > Enregistrer une Gamme.
On peut enregistrer une gamme à partir de la barre de menu principal en cliquant sur
le bouton Enregistrer, .
On peut enregistrer une gamme avec le raccourci clavier Ctrl + S.

32
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

A la suite de ces actions une boite de dialogue vous demande de préciser le nom à utiliser pour
la sauvegarde.
Vous pouvez aussi Utiliser la fonction Fichiers > Enregistrer sous pour sauvegarder votre
gamme avec un nouveau nom.

33
Utilisation
4.L’environnement

4. L’environnement

4.1. Fenêtre 3D

Si aucune fenêtre 3D n’est ouverte, ouvrir une fenêtre 3D.


Pour ouvrir une fenêtre 3D :
Cliquer sur le bouton Nouvelle fenêtre 3D, dans la barre d’outils Fenêtres.
ou
Choisir Fenêtre > Nouvelle fenêtre 3D.
Une fenêtre 3D s’affiche. Il est possible d’ouvrir plusieurs fenêtres 3D.
Figure 14 Barre d’outils Fenêtres

Par défaut la barre d’outils Fenêtre 3D s’ouvre en même temps que la fenêtre 3D.

4.1.1. Fonctions de la barre d’outils Fenêtre 3D.


Pour afficher la barre d’outils Fenêtre 3D, choisir Affichage > Barres d’outils > Fenêtre 3D.

34
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 15 Barre d’outils Fenêtre 3D

Vue atelier : cette fonction permet d’afficher dans la fenêtre 3D tous les éléments
présents dans la gamme, cette fonction n’est utilisable que si la gamme contient
plusieurs machines.
Vue machine : cette fonction permet d’afficher dans la fenêtre 3D tous les éléments
liés à la machine en cours d’utilisation. Pendant une simulation le bâti de la machine
sert de référence d’affichage.
Vue table : cette fonction permet d’afficher dans la fenêtre 3D tous les éléments sauf
la machine en cours d’utilisation. Pendant une simulation le repère pièce sert de
référence d’affichage.
Vue machine + vue table : Cette fonction permet d’afficher simultanément dans la
fenêtre 3D la vue machine et la vue pièce.
Configuration des vues : cette fonction permet d’afficher une boite de dialogue
permettant de configurer l’affichage dans la fenêtre 3D. Il faut spécifier quel est le type
de Référence à utiliser et quel est la référence à prendre en compte pour l’affichage
durant la simulation. Ces paramètres sont modifiables en permanence.
Multifenetrage : cette fonction permet d’afficher dans une fenêtre 3D les quatre vues
suivantes, vue ISO, vue de Dessus, vue de Côté et vue de Face.
Inverser les axes : cette fonction permet de permuter les axes des vues de dessus, de
côté et de face. En vue pièce, lorsque le bouton Inverser les axes est actifs, la vue ZX,
par exemple, devient XZ.

35
Utilisation
4.L’environnement

Figure 16 Fenêtre Références d’affichage

Vue ISO, de dessus, de côté, de face : ces boutons permettent de positionner la


fenêtre 3D dans l’orientation désirée.
Inverser les axes : ce bouton permet de permuter les axes des vues.
Zoom : ce bouton permet de réaliser un zoom, en faisant glisser la souris dans la
fenêtre graphique.
Affichage filaire, facette ou image : ces boutons permettent de choisir le mode
d’affichage de tous les éléments présents dans la fenêtre graphique.
Affichage des trajectoires outils : ce bouton permet d’afficher ou non le filaire des
trajectoires outils dans la fenêtre graphique.

4.1.2. Fonctions de la barre d’outils Paramètres scène 3D.


Pour afficher la barre d’outils Paramètres scène 3D, choisir Affichage > Barres d’outils >
Paramètres scène 3D.

36
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 17 Barre d’outils Paramètres scène 3D

Gestionnaire de vues : Cette fonction permet de créer et de sauvegarder des vues


prédéfinies de la scène 3D.
Effets d’ombre : Cette fonction permet d’activer des effets d’ombre réalistes dans la
scène 3D.
Navigation : Cette fonction permet de naviguer à travers la machine sans être gêné
visuellement par les différents carters ou éléments cinématiques de celle-ci.
Plan de coupe global : Cette fonction permet de réaliser une coupe globale de
l’ensemble des éléments présents dans la fenêtre 3D.
Vue bout d’outil : Cette fonction permet d’afficher la scène 3D avec l’outil en vue de
dessus.
Plein écran : Cette fonction permet d’afficher la scène 3D en plein écran.

4.1.3. Manipulations de la fenêtre 3D


Les opérations de cadrage, zoom, rotation et translation sont commandées par la combinaison
d’une touche enfoncée au clavier et d’un clic souris (gauche, droit ou milieu).
Par défaut, les combinaisons "touche + souris" associées à chaque opération de cadrage sont les
suivantes :
Rotation 3D : clic gauche de la souris.
Translation : Shift + clic droit.
Zoom : clic milieu (pour une souris à 3 boutons) ou Shift + clic gauche, avec un
déplacement vertical de la souris.
Attention : Le clic droit seul est réservé au menu contextuel (popup).
Vous pouvez utiliser un périphérique de type SPACE MOUSE avec NCSIMUL. Pour cela vous
devez avoir préalablement installé les drivers de votre périphérique. Avant le démarrage de
NCSIMUL vous devez activer votre périphérique de contrôle. Durant l’utilisation de
NCSIMUL vous pourrez manipuler en 3D les éléments de la fenêtre 3D comme à votre
habitude, avec votre SPACE MOUSE.

37
Utilisation
4.L’environnement

4.1.4. Définir l’aspect de chaque élément

Pour définir le mode d’affichage des éléments :


Rendre visible ou masqué un élément : Chaque objet présent dans la gamme peut être
masqué et donc invisible dans la scène, pour le faire réapparaître, on utilise la fenêtre
gamme. Faire un clic droit sur l’élément désiré dans la fenêtre graphique ou dans la
fenêtre gamme, et choisir l’option Visible. La désactivation de l’option Visible rend
non visible l’élément sélectionné.
Affichage filaire, facette ou image : Chaque objet présent dans la gamme peut être
affiché selon le mode Filaire, Facette ou Image. Faire un clic droit sur l’élément
désiré dans la fenêtre graphique ou dans la fenêtre gamme, et choisir l’option désirée.
Définir en tant que chute : A l’issue d’une simulation, le brut peut être morcelé en
plusieurs parties. Il est possible de distinguer ces parties en tant que Pièce usinée ou
en tant que Chute. Faire un clic droit sur une des parties résultantes du brut à l’issu de
la simulation dans la fenêtre graphique et choisir, soit, de la Retirer en tant que chute,
soit, de la Garder en tant que pièce usinée.
Vue de 3/4 pour bruts de tournage : Un brut de tournage présent dans la gamme peut
être affiché en Vue 3/4 de tournage. Faire un clic droit sur l’élément brut de tournage
désiré dans la fenêtre graphique ou dans la fenêtre gamme, et choisir l’option désirée
Vue 3/4 de tournage.
Paramètres d’affichage
Les objets (bruts, brides et pièces) présents dans la gamme possèdent des caractéristiques
d’affichage. Ces caractéristiques sont modifiables à tout moment par la fonction Paramètres
d’affichage, accessible par un clic droit sur l’élément désiré dans la fenêtre 3D ou dans la
fenêtre gamme.
L’onglet relatif à l’Objet, permet de modifier les paramètres suivants :
couleur
brillance
luminosité
rayonnance
transparence
texture
En ce qui concerne la machine, les parmètres d’affichage sont modifiables via NCmotion en
utilisant la fonction Machine > Paramètres d’affichage. La fenêtre Paramètres d’affichage
pour la machine est similaire à celle des autres ressources, simplement, il est possible de
modifier les caractéristiques d’affichage de chaque élément constituant la machine.
L’onglet Vue de tournage permet de modifier la vue du brut de tournage.
L’angle1 permet de modifier la valeur angulaire du brut de tournage autour de
son axe propre.
L’angle 2 permet de modifier la valeur angulaire de la vue de 3/4 des bruts de

38
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

tournage.
Il est également possible de modifier les valeurs de ces angles en agissant directement sur les
flèches rouges.

Figure 18 Fenêtres Paramètres d’affichage

4.2. Fenêtre programme

La fenêtre programme est la fenêtre qui permet d’afficher le contenu d’un programme
d’usinage.
Pour ouvrir une fenêtre programme :
Cliquer sur le bouton Nouvelle fenêtre programme, dans la barre d’outils Fenêtres
(voir “Barre d’outils Fenêtres”, page 34).
ou
Choisir Fenêtre > Nouvelle fenêtre programme.
Une fenêtre programme s’affiche. Il est possible d’ouvrir plusieurs fenêtres programme.

4.3. Fenêtre programme synchronisé

La fenêtre programme synchronisé est sensiblement identique à la fenêtre programme (voir ci-
dessus) mais permet d’afficher le contenu des programmes des différents canaux d’une
machine.

39
Utilisation
4.L’environnement

Pour ouvrir une fenêtre programme synchronisé :


Cliquer sur le bouton Nouvelle fenêtre programme synchronisé, dans la barre
d’outils Fenêtres (voir “Barre d’outils Fenêtres”, page 34).
ou
Choisir Fenêtre > Nouvelle fenêtre programme synchronisé.
Une fenêtre programme synchronisé s’affiche. Il est possible d’ouvrir plusieurs fenêtres
programme synchronisé.

40
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

5. Préparer une gamme

5.1. Les éléments

La première étape de la constitution d’une gamme consiste à choisir les éléments qui doivent la
composer, parmi les ressources disponibles, et à les insérer dans la fenêtre gamme. La
composition de la gamme doit respecter l’ordre chronologique d’utilisation des éléments (voir
“Ordre des éléments dans la gamme”, page 29).
Pour réaliser une simulation d’usinage, la gamme doit comporter au minimum :
une machine
une librairie d’outils
un brut
un programme

5.1.1. Affichage des origines


Pour afficher les origines machine et le repère de programmation.
Pour afficher les origines machine, activer l’option Origine machine de l’onglet
Affichage de la fenêtre Préférences.
Il existe deux repères de programmation, le repère machine et le repère pièce.
Le repère de programmation machine est lié à la machine. Par défaut, le
repère de programmation machine est confondu avec le Symbol zéro machine.
La position du Symbole zéro est modifiable dans NCmotion.
Le repère de programmation pièce est lié à la pièce. Par défaut, le repère de
programmation pièce est confondu avec l’origine machine telle qu’elle a été
définie à la création de la machine dans NCmotion.
Sélectionner le repère de programmation de votre choix dans l’onglet Affichage de la fenê-
tre Préférences.

5.1.2. Mettre en position les éléments


Lors de l’intégration d’un élément dans une gamme, ce nouvel élément sera positionné dans
l’environnement de simulation par cette règle :
L’origine CAO de l’élément inséré sera confondue avec le point de référence défini
sur la table de la machine.
Cette position de départ n’est pas forcément celle désirée pendant la simulation. Il existe donc
une fonctionnalité permettant de mettre en position chacun des éléments présents dans la
gamme.
Pour mettre en place un élément :
1. Ouvrir la fenêtre de mise en position :
Choisir Configuration > Mise en position.

41
Utilisation
5.Préparer une gamme

ou
Faire un clic droit sur l’élément à mettre en position dans la fenêtre graphique ou
dans la fenêtre gamme, puis choisir Mise en position.
La fenêtre Mise en position s’affiche.
Figure 19 Fenêtre Mise en position

2. Sélectionner les éléments à mettre en place. La sélection multiple est possible parmi
les objets et les origines, en utilisant les touches Shift et Ctrl.
3. Spécifier l’utilisation ou non de la fonction de calage. Cette fonction permet d’arrêter

42
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

les mises en position dès qu’il y a contact entre les éléments à déplacer et l’élément
spécifié comme référence de calage (à choisir parmi la liste proposée sous la fonction
Avec calage).
4. Utiliser les zones Translation et Rotation pour mettre en position les éléments
sélectionnés. Le paramètre Pas indique l’incrémentation à utiliser lorsque les boutons
de mise en position dynamique (flèches haut / bas) sont utilisés.
Si la mise en position avec calage est activée, dès contact avec l’élément de référence du calage,
il est impossible d’aller plus loin dans la direction bloquante. Un petit symbole rouge apparaît
dans la fenêtre Mise en position, par défaut ce symbole est vert.
Le bouton RAZ permet de remettre tous les champs de Translation et Rotation à zéro.

5.2. Initialisation

Chaque gamme nécessite une initialisation afin de fonctionner correctement.


L’initialisation d’une gamme permet de spécifier beaucoup de paramètres nécessaires au bon
fonctionnement de la simulation. L’initialisation est liée aux éléments qui composent la gamme.
L’initialisation de la gamme se fait par insertion dans la gamme d’un élément Initialisation,
disponible dans la fenêtre des ressources, dans l’onglet Fonctions.
Cet élément Initialisation doit lui aussi être placé dans la gamme à un endroit bien précis.
L’initialisation doit se situer après les éléments qu’elle doit modifier et avant ceux qui ont
besoin de ses paramètres.
Dans la grande majorité des cas l’élément Initialisation doit être placé juste avant le
programme d’usinage et après tous les autres éléments de la gamme.
Lorsque l’objet Initialisation est déposé dans la gamme une fenêtre apparaît avec tous les
paramètres de cette fonction.
Figure 20 Fenêtre Initialisation

43
Utilisation
5.Préparer une gamme

5.2.1. Correcteurs
Les correcteurs s’appliquent aux outils de la librairie d’outils qui précède l’objet initialisation
dans la gamme. S’il n’y a pas de librairie d’outils avant l’initialisation, c’est la librairie d’outils
par défaut de la machine qui est concernée.
L’onglet Correcteurs permet, comme sur une machine à commande numérique, de spécifier
des valeurs de correction différentes de celles calculées automatiquement par la machine.
Pour insérer un nouveau correcteur :
1. Cliquer sur le bouton Créer, une nouvelle ligne est créée dans le tableau des
correcteurs.
Pour chaque nouvelle ligne de correction du tableau des correcteurs vous devez renseigner les
paramètres nécessaires à la simulation :
N° Outil : correspond au numéro d’outil utilisé dans la programmation. Certaines
programmations peuvent utiliser plusieurs numéros de correcteurs identiques pour des
numéros d’outils différents (exemple : T1D1 puis T2D1), dans ce cas il est impératif
de renseigner le N° d’outil dans le tableau des correcteurs.
N° Cor : correspond au numéro du correcteur à prendre en compte.
Lx, Ly, et Lz : correspondent aux valeurs de corrections de longueur à prendre en
compte, suivant l’axe X, Y, ou Z. Ces valeurs sont à renseigner en millimètres.
Cr : correspond à la valeur de correction de rayon à prendre en compte.
ITN : correspond au cadran à utiliser pour la prise en compte des correcteurs de
tournage. Pour définir le cadran à prendre en compte, utiliser la zone ITN, située à
droite du tableau, en cliquant dans le cadran désiré.
Lx1, Ly1, Lz1 et Cr1 : correspondent aux valeurs d’usure à prendre en compte.
(exemple : si Lx=100 et Lx1=-1, la correction effective sera de 99).
Pour supprimer une ligne de correction du tableau :
1. Sélectionner dans le tableau la ligne désirée.
2. Cliquer sur le bouton Supprimer, la ligne disparaît du tableau.

Il n’est pas utile de renseigner tous les paramètres de correction des outils de la librairie d’outils,
mais seulement ceux nécessaires à la simulation (ceux utilisés par le programme d’usinage).

44
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

5.2.2. Options ISO


L’onglet Options ISO est composé de plusieurs zones :
Une zone Blocs optionnels qui vous permet d’activer ou non la lecture des blocs
optionnels contenus dans les programmes à simuler.
La liste des différents types de blocs optionnels dépend de la configuration du contrôleur de la
machine utilisée dans la gamme.
Pour activer la lecture d’un type de blocs optionnels : cocher la case à droite du type désiré.
Une zone Choix programme qui contient la fonction Appeler le programme qui
permet de spécifier quel est le programme à considérer comme programme principal.
cette fonction n’est utilisable que si la machine intégrée dans la gamme possède un
contrôleur gérant cette particularité.
Une zone Code ISO qui est une zone de texte éditable. Le code ISO édité dans la zone
de texte est exécuté au moment qui correspond à la position de l’élément initialisation
dans la gamme, généralement avant un programme.
Figure 21 Fenêtre Initialisation, onglet Options ISO

45
Utilisation
5.Préparer une gamme

5.2.3. Variables
L’onglet Variables permet de définir des variables. Il est possible de définir des variables de
niveau 1 (correspondant aux variables de programmation, exemple : L pour NUM, # pour
FANUC,...) et des variables de niveau 2 (correspondant aux variables internes à l’armoire CN
exemple : E pour NUM, Q pour HEIDENHAIN,...).
Pour ajouter une variable :
1. Cliquer sur le bouton Créer, une nouvelle ligne est créée dans le tableau de variables.
2. Entrer le nom de la variable.
3. Entrer la valeur de la variable.
Pour supprimer une variable :
1. Sélectionner dans le tableau la ligne à supprimer.
2. Cliquer sur le bouton Supprimer.
Figure 22 Fenêtre Initialisation, onglet Variables

46
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

5.2.4. Origine
L’onglet Origine permet de définir les différentes origines utilisées par les programmes et de
spécifier l’origine par défaut à utiliser. Par défaut l’origine de programmation est l’origine de
référence de la machine. Il est possible de changer l’origine active par défaut et de spécifier ces
différentes origines par rapport aux origines Pièces, Bruts, Machine, G54, G55, ..., G59, (la liste
des origines dépend du contrôleur CN de la machine chargée dans la gamme).
La méthode consiste dans un premier temps à choisir l’origine à définir, puis à déterminer le
trièdre de référence, et enfin à spécifier le décalage du premier par rapport au deuxième.
Pour modifier l’origine du programme :
1. Cocher la case Remplacer l’origine.
2. Spécifier la nouvelle origine à prendre en compte dans le champ Sélection origine.
3. Dans la zone Objet de référence, choisir l’objet de référence pour l’affichage des
informations du tableau des origines.
4. Choisir, si besoin, la Table de référence, la Broche de référence et l’Elément de
référence à utiliser pour l’affichage des informations du tableau des origines.
5. Spécifier pour chaque origine utilisée les informations nécessaires à la position de cette
origine.
Figure 23 Fenêtre Initialisation, onglet Origine

47
Utilisation
5.Préparer une gamme

5.2.5. Sélection
L’onglet Sélection permet de spécifier certaines options. Ces options sont dépendantes des
éléments présents dans la gamme.
Position : permet de choisir la position de référence de la machine. Ces positions sont
définies dans les propriétés de la machine si cette dernière le permet.
RTCP : permet d’activer le mode RTCP désiré, parmi ceux définis dans les propriétés
des machines.
Rapide : permet d’activer ou de désactiver le mode déplacement rapide au lancement
de la simulation.
Table : permet de spécifier la table machine à utiliser par défaut.
Tête : permet de spécifier la tête machine à utiliser par défaut.
Outil : permet de spécifier l’outil placé en broche avant le début du programme. Pour
pouvoir forcer le montage d’un outil dans la broche au démarrage de l’usinage, Il faut
d’abord qu’une librairie d’outils soit chargée dans la gamme, avant l’initialisation.

Figure 24 Fenêtre Initialisation, onglet Sélection

48
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

6. Vérifier une gamme

Lorsque tous les éléments d’une gamme sont correctement insérés et initialisés, il faut vérifier
le fonctionnement de la gamme.
Cette phase concerne essentiellement l’interaction des programmes d’usinage avec le reste des
éléments qui constituent la gamme.
Plusieurs opérations permettent d’obtenir une gamme correcte afin d’obtenir par la suite une
simulation réaliste de la gamme.

6.1. La fenêtre Informations

La fenêtre Informations, qui possède plusieurs onglets, contient beaucoup de renseignements


sur le comportement de la gamme en général ainsi que des informations spécifiques aux
différentes situations des programmes d’usinage.
NCSIMUL possède une interactivité entre les différentes fenêtres. En sélectionnant un élément
dans l’une des trois fenêtres suivante :
- Fenêtre Informations
- Fenêtre Programme
- Fenêtre Graphique
automatiquement, les autres fenêtres sont remises à jour.
Par exemple :
Si on double-clique dans la fenêtre Graphique sur les trajectoires outils, la fenêtre
Programme indique le bloc de programmation correspondant (surbrillance de la ligne
concernée), la fenêtre Informations est remise à jour au niveau des informations de
positionnement courant et de définition des variables, et dans la fenêtre Graphique
tous les éléments de la gamme se mettent en position par rapport à la trajectoire
sélectionnée.
Si on clique un bloc de programmation dans la fenêtre Programme, le bloc
sélectionné se met en surbrillance, dans la fenêtre Graphique tous les éléments de la
gamme se mettent en position par rapport au bloc sélectionné et l’élément
correspondant de la trajectoire est affiché en surbrillance. Enfin, la fenêtre
Informations est remise à jour au niveau des informations de positionnement courant
et de définition des variables.
Dans la fenêtre Informations, onglets Erreurs ou Alertes, si on clique sur l’une des
lignes de message, la fenêtre Programme indique le bloc de programmation
correspondant (surbrillance de la ligne concernée), la fenêtre Informations est remise
à jour au niveau des informations de positionnement courant et de définition des
variables, et dans la fenêtre Graphique tous les éléments de la gamme se mettent en
position par rapport au bloc de programmation concerné.

49
Utilisation
6.Vérifier une gamme

Figure 25 Fenêtre informations, onglet Statut

6.1.1. Statut
L’onglet Statut affiche des informations relatives à la machine et à la programmation utilisée.
- Numéro d’outil
- Référence d’outil
- Mode de déplacement
- Vitesse de broche
- Vitesse d’avance
- Positions courantes
- Corrections
- ...

50
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

6.1.2. Info
L’onglet Info affiche des informations générales sur la programmation :
- Nombre d’erreurs
- Courses utilisées
- Nombre d’outils utilisés
- Temps total d’usinage
- Tableau de temps par outil
- ...

Figure 26 Fenêtre Informations, onglet Info

51
Utilisation
6.Vérifier une gamme

6.1.3. Variables
L’onglet Variables indique les valeurs de chacune des variables du programme au bloc courant.
Figure 27 Fenêtre Informations, onglet Variables

Pour suivre l’évolution des variables sélectionnées dans l’onglet Sélection de variables :
Dans le tableau, cliquer sur la variable que vous souhaitez sélectionner, puis cliquer
sur le bouton Sélection.
Ou
Dans le tableau, cliquer sur la variable que vous souhaitez sélectionner, puis, effectuer
un clique droit puis cliquer sur le message Ajouter à l’onglet sélection.

6.1.4. Sélection de variables


L’onglet Sélection de variables permet d’afficher uniquement les variables désirées.
Pour afficher une variable :
1. Double-cliquer sur la première cellule de libre dans la colonne Nom.
2. Renseigner le nom de la variable désirée.
3. Valider par Entrée, la valeur de la variable s’affiche.
Vous pouvez ensuite suivre l’évolution des variables affichées en vous déplaçant dans le
programme.

52
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 28 Fenêtre Informations, onglet Sélection de variables

Vous pouvez aussi utiliser le bouton Sélection de l’onglet Variables, pour sélectionner des
variables à afficher dans l’onglet Sélection de variables (voir paragraphe ci-dessus).

6.1.5. Alertes
A ce stade des vérifications, l’onglet Alertes est vide. Cet onglet contiendra des informations
lorsqu’une simulation sera activée et que NCSIMUL détectera les problèmes d’usinage
spécifiés.
Figure 29 Fenêtre Informations, onglet Alertes

6.1.6. Erreurs
L’onglet Erreurs affiche toutes les erreurs de programmations détectées par NCSIMUL. Ces
erreurs sont essentiellement liées à la syntaxe de la programmation, elles correspondent aussi à
la vérification qui sera réalisée automatiquement par la machine lors de l’utilisation du
programme.
Il est donc important de modifier le programme pour simuler uniquement avec des programmes
ne comportant pas d’erreur. La simulation d’un programme erroné ne peut apporter une
vérification efficace.

53
Utilisation
6.Vérifier une gamme

Figure 30 Fenêtre Informations, onglet Erreurs

L’onglet Mesures ne contiendra des informations que suite à une simulation et à l’utilisation
des fonctions de mesures (voir “Mesure”, page 73).

6.2. Le programme

Après la constitution ou l’ouverture d’une gamme complète il est impératif de consulter l’onglet
Erreurs de la fenêtre Informations, afin de s’assurer de la cohérence de la programmation
utilisée.
Si différentes erreurs sont recensées il est impératif de corriger ces dernières avant d’effectuer
une simulation.
Dans un premier temps l’utilisation de l’interactivité entre les différentes fenêtres peut être
utilisée afin de comprendre les erreurs de programmation détectées. En cliquant sur les lignes
d’erreurs dans la fenêtre Informations, NCSIMUL vous indiquera automatiquement dans la
fenêtre programme le bloc correspondant à l’erreur et vous indiquera dans la fenêtre 3D le
positionnement de la machine à l’instant du problème.
Ensuite il faut utiliser les outils de la barre d’outil Programmation afin de pouvoir analyser plus
finement les problèmes et de les corriger.

6.2.1. Fonctions de la barre d’outils Programme


Par défaut la barre d’outils Programme s’ouvre en même temps que la fenêtre Programme.
Pour afficher la barre d’outils Programme, choisir Affichage > Barres d’outils > Programme.

54
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 31 Barre d’outils Programme

Début, Fin, Avant et Arrière permettent de déplacer le bloc actif de programmation,


directement au début ou à la fin d’un programme ou d’un bloc en avant ou en arrière
dans le programme.
Dynamique permet d’activer ou non le mode dynamique. Lorsque ce mode est actif
vous pouvez suivre dynamiquement les mouvements machines entre le bloc où vous
étiez et le bloc sur lequel vous cliquez.
Sélection début et Sélection fin, permettent de sélectionner une partie de
programmation. Il est ainsi possible de ne simuler qu’une partie d’un programme.
Pour sélectionner une partie de programmation :
1. Sélectionner dans la programmation, la ligne de début de sélection.
2. Cliquer sur le bouton Sélection début. Le bouton reste enfoncé. La zone sélectionnée
apparaît en bleu-ciel, elle se termine à la fin du programme car la fin de la zone n’a pas
encore été indiquée. Les trajectoires outils visibles dans la fenêtre graphique
correspondent à la zone sélectionnée.
3. Sélectionner dans la programmation, la ligne de fin de sélection.
4. Cliquer sur le bouton Sélection fin. Le bouton reste enfoncé. La zone sélectionnée
apparaît en bleu-ciel. Les trajectoires outils visibles dans la fenêtre graphique
correspondent à la zone sélectionnée.

55
Utilisation
6.Vérifier une gamme

Pour désélectionner une partie de programmation :


1. Cliquer sur les boutons Sélection début et Sélection fin afin de désélectionner le début
et la fin de la zone.
Afin d’améliorer l’analyse de la programmation en s’appuyant sur la visualisation graphique
des trajectoires outils dans la fenêtre 3D, il existe plusieurs options d’affichage des trajectoires
outils.
Pour lancer l’interface NCSaf :
L’interface NCSaf permet de transférer les programmes CN de la gamme active de NCSimul
vers les machines du serveur SAF.
Figure 32 Interface NCSaf

1. Cliquer sur le bouton Lancer DNC pour lancer l’interface NCSaf.


2. Sélectionner la machine dans laquelle seront téléchargés les programmes à l’aide du
menu déroulant Télécharger la machine.
3. Sélectionner les programmes à télécharger dans la liste :
Soit, en cochant les cases correspondant aux programmes à télécharger.
Soit, en cliquant sur le bouton Mémoire pour ne télécharger que les fichiers
mémoire.

56
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Soit, en cliquant sur le bouton Programme pour ne télécharger que les


programmes ISO.
Soit en cliquant sur le bouton Tous pour télécharger l’ensemble des programmes
présents dans la liste. Le bouton Aucun permet de désélectionner les
programmes choisis.
4. Lancer le télechargement des programmes en cliquant sur le bouton Lancer le
transfert. La zone Téléchargement des fichiers sélectionnés permet de suivre
l’évolution du transfert des programmes. Il est possible d’arrêter le transfert en cliquant
sur le bouton Stop.
5. Fermer l’interface NCSaf en cliquant sur le bouton Quitter.
Le bouton Paramètres d’affichage des trajectoires outils permet d’afficher une fenêtre
avec différentes options possibles :
Figure 33 Fenêtre Paramètre d’affichage des trajectoires

L’onglet Outils permet de sélectionner le ou les outils choisis pour l’affichage


des trajectoires:
- Pour sélectionner ou désélectionner un outil cliquer sur l’outil choisi. Les
outils sélectionnés sont en surbrillance.
- Pour sélectionner tous les outils cliquer sur le bouton Tous.
- Pour désélectionner tous les outils cliquer sur le bouton Aucun.
- L’option Outil chargé permet de n’afficher les trajectoires outils que de

57
Utilisation
6.Vérifier une gamme

l’outil concerné par le bloc sélectionné dans le programme.


- L’option Programme sans outil permet d’afficher les trajectoires outils
des outils non définis dans les librairies outils et appelés par les
programmes.
L’onglet Phases permet d’afficher les parcours outils par phases.
- La définition des phases dans un programme est réalisée par l’utilisation de
commentaires interactifs.
- Pour sélectionner ou désélectionner une phase cliquer sur l’élément désiré.

58
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

L’onglet Trajectoires permet de sélectionner différents affichages pour les


parcours outils :
- L’option Dynamique permet d’activer le mode de visualisation
dynamique.
- La fonctionnalité Pas du texte permet de spécifier le nombre de blocs
traités entre chaque impulsion sur les boutons Avant ou Arrière.
- l’option Mode courant, permet d’afficher les parcours outils jusqu’au
point courant (ligne sélectionnée dans le programme).
- l’option Trajectoire corrigée vous permet d’afficher la trajectoire
décalée, dans le cas de l’utilisation d’une programmation avec une
correction de rayon. Cette trajectoire est représentée en vert.
L’onglet Symboles permet de sélectionner les symboles, ou balises, à afficher ou
cacher sur les parcours outils.
- La zone Balise permet de sélectionner ou désélectionner les éléments
graphiques à afficher ou non dans la fenêtre Graphique.
- La zone Option d’affichage des flèches permet d’activer ou non
l’affichage des flèches sur les trajectoires outils afin d’indiquer le sens de
déplacement des outils. Cette zone permet aussi de spécifier la distance,
sur les trajectoires outils, entre l’affichage de deux flèches.
L’onglet Couleur trajectoire permet de distinguer les trajectoires outils en
fonction de leurs vitesses d’avances, plus exactement en fonction de plages de
vitesses d’avances. Les différentes plages de vitesses d’avances sont
matérialisées par des couleurs. L’ensemble des plages constitue une échelle de
vitesse comprise entre 0 et la vitesse maximum présente dans le programme CN.
Les tirets à gauche de l’échelle correspondent aux vitesses d’avances présentes
dans le programme CN.
- L’option Voir les déplacements rapides permet d’afficher ou non les
trajectoires outils en vitesse d’avance rapide dans la fenêtre graphique.
- L’option Nombre de couleurs permet de choisir le nombre de plages de
vitesses d’avances que l’on souhaite. Pour changer la couleur d’une plage,
il faut double-cliquer sur celle-ci et lui affecter une couleur.
- L’option Répartition auto dimensionne les plages de vitesses d’avances
en fonction des vitesses d’avances présentes dans le programme CN. Si
cette option n’est pas sélectionnée, les plages sont découpées en tranches
égales. On peut modifier la taille des plages en déplaçant manuellement
leurs frontières.
- Le bouton Sauver permet de mémoriser l’échelle des vitesses d’avances
dans les préférences utilisateurs. A la création d’une nouvelle gamme, en
appuyant sur le bouton Récup, on récupère cette échelle des vitesses
d’avances.
Le bouton Supprime Tous points d’arrêts permet de supprimer d’un seul coup tous
les points d’arrêts que vous auriez pu spécifier dans la fenêtre programme.
Le dernier bouton de la barre d’outils Programme, Mode édition, permet de faire
apparaître le menu d’édition avancé.
Le menu d’édition avancé qui appartient à la barre d’outils Programme contient les fonctions
suivantes :

59
Utilisation
6.Vérifier une gamme

Editeur de texte, Cette fonction permet d’activer l’éditeur et par conséquent de


pouvoir modifier directement le texte des programmes. Pour sortir de l’éditeur il faut
re-cliquer sur le bouton afin de désactiver l’éditeur de texte.
Rechercher, permet de rechercher une chaîne de caractères dans la programmation.
Remplacer, permet de remplacer dans les programmes une chaîne de caractères par
une autre.
Rénumération, permet de supprimer ou de changer la numérotation des blocs d’un
programme.une fenêtre apparaît avec les différentes options de numérotation.
Enregistrer, permet de sauvegarder le programme dans lequel le une ligne est
sélectionnée.
Enregistrer sous..., permet de sauvegarder le programme actif (celui dans lequel un
bloc est sélectionné) sous un autre nom. Suite à l’utilisation de ce bouton, on continue
à travailler sur le programme source, et non pas sur le nouveau programme sauvegardé.
Enregistrer Tout, permet d’enregistrer tous les programmes présents dans la gamme.
le bouton Annuler, permet de revenir "en arrière" dans les modifications . Chaque
impulsion sur ce bouton annule une modification. "Une modification" correspond à
une entrée/sortie de l’éditeur de texte. Par exemple si vous entrez dans l’éditeur de
texte pour modifier 10 lignes et que vous ressortez de l’éditeur de texte, cela ne
comptera que pour une modification. Il est donc conseillé d’entrer et sortir de l’éditeur
de texte pour chaque correction à apporter au programme, afin de pouvoir revenir en
arrière si une des corrections apportées n’était pas satisfaisante.

6.2.2. Editer un programme


Pour éditer un programme :
1. Sélectionner la ligne à modifier dans le programme désiré. L’utilisation de
l’interactivité entre les différentes fenêtres permet de se positionner directement sur les
erreurs ou alertes détectées par NCSIMUL.
2. Activer le menu Edition.
3. Entrer dans l’éditeur de texte, en cliquant sur le bouton Editeur de texte.
4. Faire les modifications nécessaires dans le texte du programme.
5. Cliquer sur le bouton Editeur de texte pour sortir du mode édition.
6. Si vous voulez prendre en compte les modifications réalisées valider par OK, sinon
Annuler.
Les modifications qui sont apportées aux programmes sont prisent en compte mais pas
sauvegardées. Pour que les modifications soient prisent en compte dans les fichiers vous devez
utiliser les boutons de sauvegarde.
La fonction d’annulation de modifications ne permet de remonter dans les modifications que
jusqu’au dernier état sauvegardé d’un programme.

60
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

7. Simuler une gamme

7.1. Introduction

Avant de lancer une simulation d’usinage à l’aide des commandes d’usinage de la barre d’outils
Simulation, il convient de préciser les paramètres d’usinage.

7.1.1. Fonctions de la barre d’outils Simulation


Par défaut la barre d’outils Simulation est active dans l’espace de travail.
Pour afficher la barre d’outils Simulation, choisir Affichage > Barres d’outils > Simulation.
Figure 34 Barre d’outils Simulation

Le bouton Réinitialisation, permet de ré-initialiser tous les éléments avant de lancer


une nouvelle simulation. Cette opération fait reprendre à tous les bruts, présents dans
la gamme, leur état initial.
Le bouton Simulation permet de démarrer la simulation.
Le bouton Simulation avec option d’arrêt, permet de démarrer la simulation des
usinages avec des options particulières d’arrêts automatiques (voir paramètres de
simulation).
Le bouton Pause permet de mettre en pause temporairement la simulation. Pour
continuer la simulation cliquer sur l’un des deux boutons simulation.
Le bouton Paramètres de simulation permet de spécifier les options des différents
modes de simulation.
Les boutons Comparaison, Mesure, Plan de coupe et Film permettent d’accéder aux
fonctions d’analyse.
Le bouton Activer l’optimisation permet d’ouvrir la Fenêtre optimisation en
dessous de la Fenêtre informations.

61
Utilisation
7.Simuler une gamme

7.1.2. Paramètres de simulation


Les paramètres de simulation permettent de spécifier quelles sont les options à utiliser pour les
calculs durant la simulation.
Pour accéder aux paramètres de simulation :
Cliquer sur le bouton Paramètres d’usinage, de la barre d’outils Simulation.
ou
Choisir Simulation > Paramètres de simulation.
La fenêtre des Paramètres de simulation s’affiche.
Figure 35 Fenêtre Paramètres de simulation, onglet Affichage

L’onglet Type de simulation permet de choisir l’algorithme de calcul à utiliser


pendant la simulation d’usinage. Sélectionner le type de simulation parmi :

62
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Affichage sans enlèvement de matière. Cette option permet d’observer


uniquement les mouvements de la machine, sans réaliser le calcul d’enlèvement
de matière.
NCMAC : L’enlèvement de matière est simulé. Le brut usiné est un volume
facettisé calculé avec des tolérances d’ébauche, de semi-finition et de finition
selon l’outil utilisé et les valeurs définies dans l’onglet Tolérances de cette
même fenêtre.
NCMOLD : L’enlèvement de matière est simulé. Le brut usiné est représenté
sous la forme d’une surface. Ce type de simulation est particulièrement adapté
au moulage. Ce mode de simulation est limité à des usinages 3 axes et ne permet
pas la détection de collisions avec l’environnement machine.
NCCUT : L’enlèvement de matière est simulé. Le brut usiné est un solide exact
dans la mesure où toutes les traces d’outil sont présentes avec exactitude sur le
volume ainsi calculé. Ce mode de simulation est limité à des usinages 5 axes
positionnés et ne permet pas la détection de collisions avec l’environnement
machine.
NCVERIFY : L’enlèvement de matière est simulé. Le brut usiné est un volume
défini dans un pavé de pixels.
Selon le type de simulation choisi, les tests et options possibles au niveau des autres onglets de
cette fenêtre peuvent être différents. Les options non disponibles seront grisées.

L’onglet Affichage offre les paramètres suivants :


La zone Type d’affichage permet de choisir le mode d’affichage de la fenêtre
graphique pendant la simulation :
- Affichage du résultat d’usinage : seul le résultat de l’usinage est affiché
à la fin du calcul de simulation.
- Temps réel : Positionner le curseur dans le champ Temps machine entre
deux images. La position du curseur définira un affichage plus ou moins
rapide pendant la simulation (rapide vers la droite et moins rapide vers la
gauche). Ce n’est pas un temps réel au sens strict, il s’agit d’un affichage
de façon à ce que tous les mouvements de la machine puissent être
observés, même en cas de variation de vitesse importante.
- Images / Bloc : Saisir le nombre de blocs programme réalisés entre deux
images affichées dans la fenêtre graphique.
L’option Calcul volume matière enlevée permet pendant la simulation de
calculer le volume de matière retiré par les outils. Cette option est nécessaire
pour afficher des alertes lorsque le volume de matière retiré dépasse le volume
maximal défini dans la librairie outils.
L’option Prise en compte pièce fermée permet de fermer les modèles CAO des
éléments Pièce présentant des volumes incorrectement fermés pour effectuer une
comparaison volumique à la fin d’une simulation. De plus, cette option permet
d’utiliser le mode de Comparaison rapide.
L’option Utiliser un espace de travail spécifique à la simulation permet de
sauvegarder dans la gamme la disposition des fenêtres et l’orientation des vues

63
Utilisation
7.Simuler une gamme

pendant une simulation. Cette fonctionnalité permet d’avoir 2 espaces de travail,


un pour la conception de la gamme et un pour la simulation.
Les paramètres Numéro de machine et Numéro de canal permettent de
spécifier le canal de la machine qui doit prendre en compte les paramètres de la
fenêtre Paramètres de Simulation.
Les options Seul brut usiné et Seule Pièce usinée permettent de choisir les
éléments à prendre en compte lors de l’utilisation d’une simulation en mode
NCCUT ou NCMOLD, si plusieurs éléments Brut ou Pièce sont présents dans
la gamme.

L’onglet Alarmes offre les options suivantes :


La zone Outil permet de spécifier les options de détection que doit réaliser
NCSIMUL. Le résultat de cette sélection sera affiché au cours d’une simulation
dans la fenêtre Informations dans l’onglet Alertes. Les différentes options de
cette zone sont :
- Usinage rapide dans la matière : Alerte déclenchée quand l’outil entre
dans la matière en vitesse rapide.
- Partie coupante de l’outil tangent à la matière en vitesse rapide : Alerte
en cas de déplacement de l’outil en vitesse rapide et en contact tangentiel
avec la matière.
- Usinage avec Broche/Mandrin arrêté : Alerte déclenchée quand l’outil
entre dans la matière et que la broche ou le mandrin est arrêté.
- Usinage avec partie non coupante de l’outil : Alerte déclenchée quand
une partie non coupante de l’outil entre dans la matière.
- Partie non coupante tangente à la matière : Alerte déclenchée en cas de
déplacement de l’outil lorsque la partie non coupante est en contact
tangentiel avec la matière.
- Dépassement du volume de rupture outil : une alerte est affichée quand
le volume maximal d’un outil, spécifié dans la librairie outils, est dépassé.
La zone Attachement permet, si elle est activée, de spécifier les différentes
options de prise en compte des attachements outils (la dénomination attachement
prend en compte le couple Rallonge/Attachement en fraisage ou Corps d’outil/
Porte outil en tournage). Les différentes options de cette zone sont :
- Enlèvement matière avec attachement : Cette option active un calcul
d’enlèvement de matière avec l’attachement de l’outil. Une alerte est aussi
affichée.
- Vérification longueur sous attachement : Cette option permet de vérifier
tout au long de la simulation si la longueur disponible de l’outil est
suffisante pour l’usinage désiré. Le paramètre de garde est pris en compte
dans le calcul. Si la longueur disponible de l’outil n’est pas suffisante pour
réaliser correctement un usinage, NCSIMUL génère une alerte en
indiquant la longueur nécessaire pour remédier au problème dans la
dernière section de l’onglet Info de la fenêtre Informations.
- Optimisation longueur sous attachement : Cette option permet de
vérifier tout au long de la simulation si la longueur sous attachement
définie n’est pas trop grande. Cette vérification permet ainsi d’optimiser

64
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

les longueurs de sortie des outils et par conséquent les vibrations ou


flexions pouvant entraîner de mauvais résultats d’usinage. Le paramètre de
garde est aussi utilisé dans les calculs. Un tableau récapitulatif des
longueurs optimales, calculées par NCSIMUL, est affiché dans la dernière
section de l’onglet Info dans la fenêtre Informations.

L’onglet Collisions offre les options suivantes :


Pour activer les tests de collision, cocher Collisions.
Cocher ensuite, les types de collisions qui doivent être détectés et affichés dans
l’onglet Alertes de la fenêtre Informations à l’issue d’une simulation. Le détail
des collisions à tester est précisé dans la définition de la machine. Exemple de
fonctionnement : cocher Machine/Bruts signifie que l’on souhaite détecter
pendant la simulation toute interférence entre les éléments qui composent les
machines et tous les éléments de type Brut.
Vous pouvez afficher la totalité des messages de collisions pour chaque bloc du
programme en activant l’option Détection des collisions multiples.
Vous pouvez définir des Réserves sur différents éléments afin que NCSIMUL
vous informe d’une collision avant que cette dernière est vraiment lieu. Cette
réserve permet de garantir une marge de sécurité concernant les mouvements
proches de réaliser des collisions.

L’onglet Arrêt permet de spécifier des paramètres stoppant automatiquement la


simulation d’usinage (grâce à l’utilisation du bouton Simulation avec option
d’arrêts) sur certaines instructions :
- Arrêt Sur changement outil, en cochant cette case la simulation
d’usinage se stoppera automatiquement à chaque changement d’outil
spécifié dans le programme ISO.
- Sur code xxx, en cochant cette case et en spécifiant un code, la simulation
fera un arrêt chaque fois que ce code sera rencontré dans le programme.
L’option Expression intégrale seulement permet de rechercher
uniquement les codes ou mots complets et non pas des parties.
- Arrêt pour n Blocs, cette option permet de spécifier l’arrêt de la
simulation tous les n blocs.
- Arrêt pour n Alertes, cette option permet de spécifier l’arrêt de la
simulation toutes les n alertes détectées dans le programme (les alertes
correspondent aux Alarmes et aux Collisions).
- Sur volume limite de matière, cette option permet de spécifier l’arrêt de
la simulation lorsque le volume de rupture d’un outil (spécifié dans la
librairie outils) est atteint.
L’onglet Film/Captures permet de spécifier des paramètres afin de réaliser un "film"
ou des captures d’images de la simulation d’usinage afin de pouvoir revisualiser le
déroulement de l’usinage de façon beaucoup plus rapide, ou sur un autre PC non équipé
de NCSIMUL. Les résultats sont sauvegardés dans le répertoire simulation de
l’utilisateur.
Dans la zone film, pour sauvegarder le film, vous devez spécifier le nom d’un

65
Utilisation
7.Simuler une gamme

fichier et activer, au moins, l’une des quatre options aux choix :


- L’option Bloc / Image permet de définir le nombre de blocs entre 2 images
sauvegardées dans le film.
- L’option Image pour n Alertes permet de choisir si l’on désire avoir au
niveau du film une image pour chaque n alertes.
- L’option Une image pour permet d’obtenir un film ne comportant qu’un
échantillon à une fréquence donnée des images simulées.
- L’option Image sur changement outil permet de réaliser au niveau du
film une image sur chaque changement d’outil.
- Vous devez spécifier un nom de Fichier pour la sauvegarde du film. le
fichier sera automatiquement créé dans le dossier "simulation" de
l’utilisateur courant.
- Afin que le film soit visualisable sur un autre ordinateur, non équipé de
NCSIMUL, vous devez aussi spécifier le Compresseur vidéo à utiliser.
Les différents compresseurs vidéo qui vous sont proposés sont ceux qui
sont installés sur l’ordinateur. Vous pouvez aussi spécifier la Qualité de
compression afin d’optimiser la taille des fichiers sauvegardés.

La zone Captures d’images permet photographier des séquences d’usinage


durant la simulation :
- L’option Image fixe sur changement d’outil, prend une photo à chaque
changement d’outil.
- L’option Image fixe sur début et fin de programme, prend une photo en
début de simulation et une autre à la fin.
- La rubrique Répertoire permet de créer un dossier pour stocker les images.

L’onglet Tolérances permet de définir les tolérances à utiliser lors du calcul


d’enlèvement de matière :
3 tolérances à spécifier : Ebauche, Semi-finition et Finition. Ces 3 tolérances
seront utilisées selon les spécifications des outils définis dans la librairie outils.
Lors de l’utilisation du mode NCMOLD il faut spécifier la précision à utiliser
parmi une échelle de 4 graduations.

Tous ces paramètres d’usinage peuvent être sauvegardés avec la gamme par l’utilisation d’un
objet Simulation, disponible au niveau de la fenêtre Ressources dans l’onglet Fonctions. Cet
objet Simulation doit être placé avant le programme afin que lors de la simulation les
paramètres soient pris en compte.
L’utilisation de l’objet Simulation est fortement recommandé lors de l’utilisation du mode
Batch.

66
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

7.2. Simulation

Pour commencer la simulation d’usinage à son début, il faut d’abord remettre le brut dans son
état initial (si tel n’est pas le cas) :
Cliquer sur le bouton Réinitialisation de la barre d’outils Simulation. Les bruts
reprennent leurs caractéristiques initiales et les anciennes alertes sont effacées.
ou
Choisir Simulation > Réinitialisation.
Pour lancer la simulation d’usinage:
1. Cliquer sur le bouton Simulation, de la barre d’outils Simulation, ou choisir
Simulation > Simulation. La simulation commence.
Pour stopper la simulation d’usinage avant la fin ou faire une pause :
1. Cliquer sur le bouton Pause, de la barre d’outils Simulation, ou choisir Simulation >
Pause. La simulation s’arrête.
Pour reprendre la simulation d’usinage où elle s’était arrêtée :
1. Cliquer sur le bouton Simulation, de la barre d’outils Simulation, ou choisir
Simulation > Simulation. La simulation recommence.

Au fur et à mesure de la simulation, l’onglet Alertes de la fenêtre Informations se remplit en


fonction des paramètres de simulation d’usinage.
Pour retrouver le bloc programme qui est à l’origine d’une alerte:
1. Double-cliquer sur l’alerte désirée, dans la fenêtre Informations, le bloc programme
correspondant est automatiquement mis en surbrillance dans la fenêtre Programme.

Si vous utilisez les fonctions d’arrêt, présentées au chapitre précédent, il faut utiliser le bouton
Simulation avec options d’arrêt, de la barre d’outils Simulation, afin que la simulation
s’arrête automatiquement sur les options sélectionnées. Pour reprendre la simulation jusqu’au
prochain arrêt, cliquez de nouveau sur le bouton Simulation avec options d’arrêts.
Un autre mode d’arrêt de la simulation existe. Il s’agit de Points d’arrêts que vous pouvez
spécifier dans la fenêtre Programme en effectuant un double-clic dans la barre grise (de
gauche) devant la ligne, où vous voulez que le programme s’arrête. Un point rouge apparaît
devant la ligne, signifiant un Point d’arrêt. Lorsque vous lancez la simulation avec le bouton
Simulation avec options d’arrêt la simulation s’arrêtera automatiquement sur la ligne en
question. Vous pouvez mettre autant de points d’arrêts que vous voulez. Pour supprimer un
point d’arrêt il suffit de double-cliquer sur le point en question.

67
Utilisation
7.Simuler une gamme

Figure 36 Fenêtre Programme avec points d’arrêts

7.3. Sauver une session d’usinage

A l’issue ou en cours d’une simulation, l’utilisateur peut sauvegarder la session d’usinage, c’est
à dire, conserver à l’instant de l’activation de la sauvegarde, l’état d’usinage du brut et de
l’ensemble des informations associées à la simulation. L’utilisateur pourra par exemple analyser
le résultat de la simulation ultérieurement sans avoir à simuler une nouvelle fois la gamme.
Pour sauver une session d’usinage :
1. Lancer la simulation.
2. Lorsque vous souhaitez sauvegarder l’environnement d’usinage, dans la barre de
menu, cliquer sur Fichier puis choisir la fonction Sauver la session d’usinage.
La fonction de sauvegarde n’agit que dans la cadre de l’utilisation des moteurs d’enlèvement de
matière NCMAC, NCCUT et NCVERIFY.
On ne peut sauvegarder qu’une seule session d’usinage par gamme.
Pour restaurer une session d’usinage :
1. Choisir l’Utilisateur dans lequel la sauvegarde de session a été effectuée.
2. Ouvrir la gamme dont vous souhaitez Restaurer la session d’usinage. La simulation
ne doit pas être active.
3. Dans la barre de menu, cliquer sur Fichier puis choisir la fonction Restaurer la
session d’usinage.

68
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

69
Utilisation
8.Analyser une simulation

8. Analyser une simulation

A la suite d’une simulation il est important d’analyser les résultats obtenus. Il existe plusieurs
types d’analyse.
La liste des Alertes de la fenêtre Informations est la première source d’informations à vérifier.
En effet si dans un premier temps la simulation a détectée des Alertes d’usinage (Collisions,
Usinage en mode rapide dans la matière....) il semble évident qu’un problème majeur existe, et
que la modification d’éléments contenus dans la gamme est nécessaire à l’obtention d’une
simulation sans alerte. Si des modifications sont à apporter au niveau de la programmation,
utiliser l’éditeur de texte.
Lorsque la simulation d’une gamme correspond aux résultats souhaités, d’un point de vue
Alertes d’usinage, la vérification dimensionnelle du résultat d’usinage intervient par le biais des
fonctions de :
- Mesure
- Comparaison
- Plan de coupe

Il existe aussi la revisualisation de la simulation avec la fonctionnalité de Film, qui permet


d’analyser avec un autre point de vue.

Les différents outils d’analyse : Mesure, Comparaison, Plan de coupe et Film sont
disponibles au niveau de la barre d’outils Simulation.

8.1. Comparaison

Après un usinage avec enlèvement de matière, on peut comparer le résultat de l’usinage (le Brut
usiné) avec la Pièce (modèle CAO de la pièce théorique à réaliser) de la gamme qui représente
le modèle du résultat souhaité.
Il est important que la gamme soit correctement constituée avant d’activer le mode de
comparaison. Il n’est pas possible d’insérer un élément Pièce dans la gamme après une
simulation pour faire de la comparaison.
Pour activer le mode de comparaison à la suite d’une simulation :
Cliquer sur le bouton Comparaison de la barre d’outils Simulation.
ou
Choisir Analyse > Comparaison.
La fenêtre Comparaison s’affiche.

70
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 37 Fenêtre Comparaison

Les différentes options de l’onglet Générale de la fenêtre Comparaison sont :


L’échelle de valeurs. Cette échelle symbolise les écarts entre le Brut usiné et la Pièce
théorique. Il est possible de changer l’écart entre les différents pas de l’échelle, en
plaçant le curseur de la souris sur la jonction de deux couleurs il est possible de
déplacer la séparation. Il est aussi possible de changer les couleurs de chaque pas, en
faisant un double-clic dans la zone désirée.
La section Initialisation Echelle permet de spécifier la valeur du Pas de chaque zone
de l’échelle, ou les bornes minimum et maximum de l’échelle.
Dans la zone Afficher, sélectionner le type d’affichage désiré :
Trop usiné, les parties où l’outil a trop usiné par rapport à la pièce théorique.

71
Utilisation
8.Analyser une simulation

Excès de matière, zones où il reste de la sur-épaisseur


Matière brut, zones non usinées.
Dans la zone Type, choisir le mode de comparaison :
Bicolore, seules les couleurs extrêmes de l’échelle de couleurs seront utilisées
pour afficher les zones trop usinées et les zones avec sur-épaisseur.
Comparaison rapide, donne un résultat rapidement mais avec une précision
moyenne.
Comparaison précise, donne des valeurs exactes, mais nécessite un temps de
traitement plus long.
La zone Sélection permet de choisir entre quel élément Brut de la gamme et quel
élément Pièce de la gamme réaliser la comparaison.
La zone Clic droit souris vous permet de choisir l’action à réaliser lors de l’utilisation
du clic droit avec la souris dans la fenêtre 3D. Soit réaliser, de façon automatique, une
mesure entre la surface du brut usiné et la surface de la pièce théorique. Soit afficher
un menu contextuel permettant d’inverser la vue, c’est à dire : se placer de l’autre coté
de la zone graphique.
L’option Dynamique permet d’effectuer une comparaison dynamique entre brut et la
pièce finie. Si l’option est cochée, à l’issue du calcul de comparaison, on peut
manipuler le brut dans la scène 3D sans perdre le résultat visuel représentant les écarts
géométriques entre le brut et la pièce finie.
Pour affiner la qualité du résulat visuel, déplacer le curseur Qualité.
Cliquer sur le bouton Appliquer pour générer la comparaison.
Cliquer sur le bouton Arrêt pour stopper le calcul de comparaison.
Cliquer sur le bouton M.A.J. Alertes pour exécuter la comparaison avec la génération
d’une liste d’alertes, correspondant à tous les blocs mis en cause avec les zones de trop
usiné, au niveau de l’onglet Alertes dans la fenêtre Informations.
Cliquer sur le bouton Annuler pour sortir de la fenêtre Comparaison.
Il est possible à tout moment de manipuler la vue 3D afin de visualiser les zones désirées. Si
l’option Exécution après modification est active, la comparaison est retraitée
automatiquement après chaque manipulation.

Comparaison du brut usiné par déplacement de la pièce théorique :


Il est possible de comparer l’écart entre le résultat d’usinage et la pièce CAO théorique par
translation et/ou rotation de la pièce par rapport au brut.
Pour effectuer une comparaison par déplacement :
Dans la fenêtre comparaison, définir le type de comparaison souhaité dans
l’onglet Générale, puis choisir l’onglet Pièce.
Dans la zone Position, renseigner les composantes sur X, Y et Z de la translation
de la pièce par rapport au brut.

72
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Dans la zone Orientation, renseigner les composantes angulaires ou


directionnelles sur X, Y et Z de la rotation de la pièce par rapport au brut.
Lancer la comparaison.
Figure 38 Fenêtre graphique avec comparaison

8.2. Mesure

8.2.1. Généralités
Pour effectuer des mesures sur un des éléments de la gamme ou sur le résultat d’un
usinage, activer les fonctionnalités de mesure :
Cliquer sur le bouton Mesure de la barre d’outils Simulation.
ou
Choisir Analyse > Mesure.
La barre d’outils Mesure s’affiche.

73
Utilisation
8.Analyser une simulation

Figure 39 Barre d’outils Mesure

Toutes les informations de mesures se retrouvent dans la fenêtre Informations au niveau de


l’onglet Mesures.

Pour chaque mesure que vous souhaitez réaliser il faut procéder comme suit :
1. Cliquer sur le bouton de mesure désiré. La fenêtre Mesure s’ouvre.

74
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 40 Fenêtre Mesure

Dans la fenêtre Mesure :


2. Spécifier le Type d’entité sur lequel réaliser une sélection pour effectuer une mesure.
3. Dans la zone Sélection, spécifier le type de sélection que vous souhaitez réaliser. Les
différents choix sont :
Libre : le point pris en compte est le point cliqué.
Sommet : le point pris en compte sera le sommet le plus proche du point cliqué
à l’aide de la souris.
Arête : le point pris en compte sera le point de l’arête la plus proche de la
sélection réalisée.
Coordonnées : permet de renseigner directement les coordonnées d’un point.
4. Donner un Label à la mesure réalisée. Cette étiquette sera affichée dans la fenêtre
graphique afin de repérer la mesure réalisée.

75
Utilisation
8.Analyser une simulation

5. Spécifier le Repère d’expression qui devra être pris en compte pour les calculs des
informations de mesure.
6. Réaliser les sélections nécessaires à la mesure désirée. A partir du moment où le menu
Mesure est activé, les sélections graphiques pour obtenir une mesure se réalisent avec
le clic droit de la souris dans la fenêtre graphique.
La zone Informations de la fenêtre Mesure donne des explications sur les éléments à
sélectionner, afin d’obtenir une mesure.
Pour supprimer de la fenêtre graphique les informations de mesure, après avoir réalisé toutes les
mesures nécessaires, cliquez sur le bouton de Remise à zéro des mesures, présent dans la
fenêtre Mesure ou dans la barre d’outils Mesure.

8.2.2. Fonctions de la barre d’outils Mesure


Les différents types de mesure accessibles à partir de la barre d’outils Mesure sont :
Epaisseur, cette fonction permet de calculer l’épaisseur de matière suivant la normale
à la surface et à partir du point cliqué.
Largeur, en combinant le bouton Epaisseur et le bouton Inverse, on peut mesurer
l’écart entre deux surfaces, en calculant à partir du point cliqué et suivant l’axe normal
à la surface sélectionnée. Cette méthode permet, entre autre de mesurer la largeur d’une
gorge.
Coordonnées de point, cette fonction permet de mesurer les coordonnées du point
sélectionné.
Distance entre plans, cette fonction permet de définir un plan de référence, puis de
sélectionner d’autres points. NCSIMUL calcul une distance suivant la normale au plan
de référence, entre le point de référence et les autres points.
Distance entre points, cette fonction permet de mesurer la distance entre deux points
sélectionnés.
Différence angulaire, cette fonction permet de mesurer un angle entre deux surfaces
sélectionnées.
Diamètre, cette fonction permet de mesurer le diamètre d’un cercle ou le rayon d’une
interpolation circulaire. La sélection se réalise sur n’importe quel point dans un trou ou
une surface circulaire.
Entre-axe, cette fonction permet de mesurer la distance entre les axes de deux trous.
Quand cette mesure est active, en sélectionnant n’importe quel point d’un trou,
NCSIMUL sélectionne automatiquement l’axe du trou.
Rayon de courbure, cette fonction permet, après la sélection de trois points, de
calculer un rayon de courbure. Afin d’obtenir de bons résultats avec cette fonction, il
est conseillé de l’utiliser uniquement sur des sections ou contours.
Perçage, cette fonction permet de récupérer toutes les information géométriques
concernant un perçage (profondeur, diamètre, outil utilisé...).

76
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Mesure point de contrôle, cette fonction permet de réaliser un contrôle géométrique


du brut par comparaison entre des coordonnées de points théoriques et la surface réelle
du brut. Les résultats obtenus sont les distances entre le points théoriques et le brut.
Préparer une liste de coordonnées de points conforme à l’image suivante.
Figure 41 Fichier liste de points

Dans la barre d’outils Mesure, cliquer sur le bouton Mesure points de contrôle.
La fenêtre mesure points de contrôle apparaît.

77
Utilisation
8.Analyser une simulation

Figure 42 Fenêtre mesure points de contrôle

Sélectionner le fichier de points de contrôle en cliquant sur bouton Parcourir.


Dans le menu déroulant Brut, choisir le brut à analyser.
Si vous souhaitez visualiser les points et les projections de ceux-ci sur la surface
du brut dans la fenêtre 3D, activer l’option Affichage dans les vues 3D.
Choisir le mode de projection des points sur le brut, soit au plus court en
choisissant la fonction Distance minimale, ou soit selon une direction précise en
choisissant la fonction Projection suivant une direction puis en définissant la
direction de projection des points.
Cliquer sur le bouton OK pour lancer la mesure ou sur le bouton Annuler pour
fermer la fenêtre Mesure points de contrôle.
Le résultat obtenu apparaît sous la forme de la liste des points de contrôle
enrichie des valeurs des mesures des distances calculées par NCSimul.

8.3. Plan de coupe

8.3.1. Plan de coupe / Contour / Plan de couleur


A l’issu d’une simulation d’usinage avec enlèvement de matière, la possibilité de réaliser des
Plans de coupe, des Contours ou des Plans de couleur permet de visualiser de façon évidente
des zones d’accès difficile.

78
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Pour activer la fenêtre de gestion des plans :


Cliquer sur le bouton Plans de la barre d’outils Simulation.
ou
Choisir Analyse > Plans.
La fenêtre Plans s’affiche.
Figure 43 Fenêtre Plans

79
Utilisation
8.Analyser une simulation

Pour créer un ou plusieurs plans :


1. Cliquer sur le bouton Nouveau Plan, en haut à gauche de la fenêtre. Pour supprimer
un plan, sélectionner le plan et cliquer sur le bouton Supprimer le plan de coupe. Il
est possible de créer plusieurs plans.
2. Pour activer l’affichage d’un plan existant, cocher l’option Actif. Plusieurs plans
peuvent être actifs en même temps. Ainsi, en cas de multi-sélection de plans de coupe
par exemple, le résultat ainsi obtenu sera la combinaison du résultat de chaque plan de
coupe activé.
3. Choisir le brut à analyser dans le menu déroulant Brut de référence de la zone
Position. Pour appliquer la transformation à l’ensemble des bruts présents dans la
scène 3D, activer l’option Activer à tous les bruts de la même table de la zone Plan.
Le sens des flèches indique la partie de la pièce à enlever, dans le cas d’un plan de coupe. Pour
inverser le sens des flèches il suffit de cliquer sur le bouton Inversion de la normale.
Figure 44 Vue des flèches lors de la sélection du plan

Pour créer un plan, il faut définir sa normale, sa postion, le type de plan souhaité et
éventuellement sa couleur.
4. Définir la normale au plan, dans la zone Normale :
Soit, en renseignant les valeurs des composantes du vecteur normal au plan en
choisissant successivement les options Normale puis Direction.
ou
Soit, en renseignant les valeurs des angles positionnant le vecteur normal au plan
en choisissant successivement les options Normale puis Angle
ou
Soit, en sélectionnant la normale à une surface du brut par clique droit dans la
fenêtre 3D en choisissant préalablement les options Normale surface et Point
cliqué.
5. Définir la position du plan :
Dans la zone Position, renseigner les valeurs des coordonnées X, Y et Z de
positionnement, ou bien, incrémenter les valeurs existantes à l’aide des flèches
augmenter ou diminuer. dans ce cas, vous pouvez calibrer la valeur du Pas dans
la zone Déplacement dynamique.
ou

80
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Dans la zone Déplacement Dynamique, déplacer dynamiquement la position de


votre plan grâce à un curseur.
Remarque : Il est également possible de créer un plan passant par l’axe d’un alésage. Dans
ce cas précis, le mode de création du plan diffère de la procédure décrite précédemment.
Choisir l’option Centre alésage, puis, dans la fenêtre 3D sélectionner la surface de l’alé-
sage par clique droit. Le plan passant par l’axe de l’alésage apparaît. Pour positionner ce
plan, choisir l’option Composantes.
6. La zone Apparence permet de choisir dans deux menus déroulants distincts le type de
plan à réaliser (Plan de coupe, Contour ou Plan de couleur) et le type de visualisation
à lui associer (Facettes, Images, Transparence ou Profil de coupe).
7. Spécifier la Couleur du plan.
8. Cliquer sur le bouton Appliquer pour visualiser le résultat des options sélectionnées.
Le bouton Restaure vous permet de revenir au format initial.
Le bouton Dévalider vous permet de dévalider le plan actif.
Le bouton OK vous permet de valider et quitter le menu "plans de coupe".
Le bouton Annuler vous permet d’annuler les plans et de sortir du menu.
9. Il est possible d’exporter un Contour vers votre logiciel de CAO. Une fois le contour
créé, cliquer sur le bouton Exporter vers CAO, le logicile de CAO s’ouvre.
10. L’option Afficher les plans en cours de simulation, permet de continuer la
simulation en gardant actif la visualisation des plans.
Figure 45 Fenêtre graphique avec contour en mode transparence de couleur rouge

81
Utilisation
8.Analyser une simulation

Figure 46 Fenêtre graphique avec 2 plans de coupe de couleur verte

82
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

8.3.2. Plan de coupe global


La fonction Plan de coupe global permet de réaliser un plan de coupe de l’ensemble des
éléments présents dans la fenêtre 3D. En outre, cette fonction peut aider à mieux visualiser une
collision.
Figure 47 Plan de coupe global

1. Pour créer un Plan de coupe global :


- Choisir Affichage > Plan de coupe global.
ou
- Ouvrir le menu contextuel à en faisant un clique droit dans la fenêtre 3D.
ou

- Cliquer sur le bouton de la barre d’outils Paramètres scène 3D.


2. Définir la normale au plan de coupe.
- Soit, en renseignant les composantes du vecteur normal au plan en
choisissant l’option Direction.
- Soit, en renseignant les valeurs des angles positionnant la normale au plan
en choisissant l’option Angle.
3. Pour déplacer le plan de coupe, deux possibilité sont offertes.
La zone Déplacement Dynamique permet de déplacer dynamiquement la
position de votre plan grâce à un curseur horizontal.
La zone Position permet de translater le plan selon les directions X, Y et Z.
L’origine machine étant la référence.
4. Le Bouton centrer la vue, permet d’afficher le plan de coupe dans la vue de l’écran et
de centrer ce plan dans la fenêtre 3D.
5. En cas de collisions, il est possible de visualiser la zone incriminée en utilisant un plan

83
Utilisation
8.Analyser une simulation

de coupe global.
Cliquer sur le message de collision que vous souhaitez visualiser dans l’onglet
Alertes de la Fenêtre information.
Dans la fenêtre Plan de coupe global, cliquer sur le bouton Coupe sur collision.
6. Pour uniformiser la couleur du plan de coupe, cocher l’option Coupe rapide. Vous

pouvez choisir la couleur en cliquant sur le bouton .

8.3.3. Navigation
La fonction Navigation permet de visualiser les ressources Bruts, Pièces, Brides et Outils en
configuration vue machine sans être gêné par les éléments constitutifs de la machine alors
rendus transparents.
1. Pour utiliser la fonction Navigation :
En vue machine, selectionner la ressource à visualiser en lui accrochant le centre
de rotation utilisateur, pour cela, appuyer sur la touche F3 du clavier et cliquer
sur le bouton gauche de la souris. Le centre de rotation est matérialisé par une
sphère de couleur verte.
Activer la fonction Navigation du menu Affichage ou bien cliquer sur le bouton

de la barre d’outils Paramètres scène 3D.


Vous pourrez alors naviguer à travers les éléments de la machine en zoomant et/ou en vous
déplaçant en direction des ressources Bruts, Pièces, Brides et Outils.

8.4. Film

Lors de la simulation d’usinage, NCSimul permet de réaliser un film, afin de pouvoir


revisualiser la simulation.
Après avoir spécifié les paramètres de capture d’image pour la réalisation du film (voir
“Paramètres de simulation”, page 62), et avoir réalisé une simulation, cliquer sur le bouton
Film, affiche une nouvelle fenêtre graphique avec une barre d’outils intégrée.
Pour activer la fenêtre film :
Cliquer sur le bouton Film de la barre d’outils Simulation.
ou
Choisir Analyse > Film.
La nouvelle fenêtre graphique s’affiche.

84
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 48 Fenêtre Film

Figure 49 Barre d’outil Film

Le bouton Début permet de se repositionner sur la première image du film.


Le bouton Retour permet de revenir en arrière d’une image.
le bouton Pause permet de stopper la progression du film, lors de l’utilisation de la
lecture continue.
Le bouton Avance par image, permet d’avancer d’une image dans le film.
Le bouton Avance par outil, permet d’avancer dans le film jusqu’au prochain
changement d’outil.

85
Utilisation
8.Analyser une simulation

Le bouton Avance continue, permet de faire défiler le film de façon continue.


Le bouton Paramètres de film, affiche une fenêtre permettant de spécifier la vitesse
de défilement du film et le saut d’images si nécessaire.

Pour revisualiser un film déjà réalisé :


1. Choisir Fichier > Charger un Film NCSIMUL.
2. Choisir le fichier film désiré.
ou
1. Sélectionner le film désiré dans la fenêtre des Ressources, dans le type d’élément
Simulation.

Il y a toujours interactivité entre les fenêtres Film, Programme et Information. Par exemple
si un élément des alertes résultant de l’usinage est sélectionné dans la fenêtre Informations, la
fenêtre Film vient se positionner sur l’image la plus proche, et le curseur du programme se place
sur la ligne en cause.

86
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Manuel de référence

87
Manuel de référence

88
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

1. Utilisateurs

NCSIMUL permet un gestion multi-utilisateurs. Il est donc possible de gérer (créer, supprimer
et modifier) différent utilisateurs.
Lors du démarrage de NCSIMUL le choix de l’utilisateur constitue la première étape
obligatoire.
Il est aussi possible de créer des "utilisateurs" qui correspondent à des noms de pièces, des
ateliers, des clients, ou tout autre dénomination, afin de coller au mieux aux besoins des
utilisateurs de NCSIMUL.
Dans NCSIMUL 2 types d’utilisateurs sont possibles :
Les utilisateurs "administrateurs", qui peuvent gérer tous les utilisateurs en
modifications, création et suppression en plus de l’utilisation classique du logiciel.
Les utilisateurs "standard", qui utilisent le logiciel.

1.1. Créer un utilisateur

Seul un utilisateur de type "Administrateur" a la possibilité de créer un utilisateur. A


l’installation, seul l’utilisateur "Public" est administrateur, l’utilisateur "Demo" est réservé aux
démonstrations, et on est invité à travailler en tant qu’utilisateur "User1".
Dans le menu Utilisateur, choisir la fonction Ajouter un utilisateur, la fenêtre Nouvel
utilisateur apparaît.

89
Manuel de référence
1.Utilisateurs

Figure 50 Fenêtre Nouvel utilisateur

Vous devez ensuite renseigner cette boite dialogue dans l’ordre suivant :
Saisir le Nom de l’utilisateur.
Préciser si l’utilisateur en cours de création doit être Administrateur ou non.
Spécifier le Mot de passe et confirmer.
Compléter la localisation du Répertoire principal de l’utilisateur en cours de
création, si cela est nécessaire.
Spécifier la localisation de chacun des types de données nécessaires au
fonctionnement de NCSIMUL.
Valider pour enregistrer la création du nouvel utilisateur.
Lorsque la fenêtre de création d’un nouvel utilisateur se ferme, le nouvel utilisateur créé
apparaît dans la fenêtre Ressources, au niveau de l’onglet Utilisateurs.

90
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

1.2. Supprimer un utilisateur

Dans le menu Utilisateur, choisir la fonction Supprimer un utilisateur, la fenêtre


Suppression d’un utilisateur apparaît.
Figure 51 Fenêtre Suppression d’un utilisateur

Choisissez l’Utilisateur à supprimer dans la liste déroulante.


Spécifiez la Suppression des répertoires en choisissant l’option désirée.
Validez.
ATTENTION: Si l’option Suppression des répertoires est choisie, alors le répertoire
principal de l’utilisateur à supprimer, est détruit avec tout ce qu’il contient, fichiers et
répertoires inclus. Si certaines données contenues sous le répertoire principal de l’utilisateur
sont à conserver, il faut choisir Non dans le champ Suppression des répertoires, puis
supprimer les données de son choix à l’aide de l’explorateur Windows.

Pour des informations concernant la modification des utilisateurs et les structures des données
des utilisateurs, Voir “Utilisateurs”, page 22.

91
Manuel de référence
1.Utilisateurs

92
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

2. Machines

La définition d’une machine dans NCSIMUL est composée de plusieurs éléments :


Description cinématique.
Définition de l’armoire (contrôleur CN).
Paramètres de fonctionnement.

2.1. Créer un nouvelle machine

La création d’une nouvelle machine implique plusieurs étapes :


La préparation des modèles CAO, à réaliser avec un logiciel de CAO.
La description de la cinématique avec l’utilitaire NCMOTION.
La préparation de l’armoire CN à utiliser.
La création de la machine dans NCSIMUL, avec l’intégration des différents éléments
et le paramètrage final.

2.1.1. Préparation
Il faut dans un premier temps créer un répertoire de stockage pour les différentes données
nécessaires à la création de la nouvelle machine.
Par exemple, pour l’intégration dans NCSIMUL d’une machine de marque "Mazak" et du
modèle "MV700", créer le répertoire suivant "Mazak_MV700" dans la dossier "Machines" de
l’utilisateur concerné.
Ce dossier va contenir toutes les informations de la machine (modèles CAO, description
cinématique, ...).

2.1.2. Préparation des modèles CAO


La modélisation d’une machine outils est un travail à réaliser avec un logiciel de CAO. Cette
modélisation peut être réalisée suivant différentes méthodes. Cependant pour une utilisation
plus facile avec NCSIMUL il est recommandé d’utiliser certaines règles.
Les règles de construction des modèles CAO des machines sont les suivantes :
Créer un modèle CAO par axe machine.
Tous les modèles CAO doivent avoir une origine commune : nez de broche pour la
plupart des machines, point pivot pour une machine 5 axes tête-tête.
Dessiner les axes machine à la position zéro.
Nommer chaque fichier CAO en fonction de leur mouvement (par exemple : x.igs,
y.stl, z.bin, a.euc, b/_bcd, bedplate.bin, etc...).

93
Manuel de référence
2.Machines

Placer tous les modèles CAO dans le répertoire de la machine (créé précédemment).

2.1.3. Description cinématique


La description cinématique est réalisée à l’aide de l’utilitaire NCMOTION. Il est important de
sauvegarder cette description cinématique dans le répertoire de la machine (créé
précédemment).
Pour savoir utiliser cet utilitaire dans le but de créer ou modifier une cinématique machine,
reportez-vous au chapitre traitant de l’utilisation de NCMOTION (voir “NCMOTION”,
page 165).

2.1.4. Préparation et création du contrôleur CN


Il est important de préparer le contrôleur CN à utiliser avec la cinématique et la modélisation
précédemment réalisées.
Le dossier "Controllers" des utilisateurs "Demo" et "Public" du CD-ROM de NCSIMUL
contient l’ensemble des armoires CN disponibles en standard.
Vous devez vous assurer dans un premier temps que le contrôleur CN que vous souhaitez
utiliser existe. Dans le dossier "Controllers" recherchez dans un premier temps un dossier dont
le nom commence par "CNU-..."et dont la suite correspond à la marque et au modèle de
contrôleur que vous souhaitez utiliser.
Si vous ne trouvez pas de dossier correspondant à la marque et au modèle de contrôleur que vous
souhaitez utiliser, nous vous invitons à prendre contact avec l’équipe de support technique de
votre revendeur afin de vous informer de la marche à suivre.
Une fois le dossier dénommé "CNU-marque_modèle" trouvé, faites une copie de ce dossier en
rajoutant au nom du dossier le nom de votre machine. Vous devez obtenir un nom de dossier
ressemblant à cet exemple: "CNU-Siemens_840D-Mazak_MV700" Pour une machine de la
marque "Mazak" et du modèle "MV700" utilisant une armoire CN de la marque "Siemens" et
du modèle "840D". Le nom du modèle et de la marque de la machine ne sont pas une obligation,
ils peuvent être remplacés, par exemple, par le nom usuel de la machine dans votre
environnement.
Par le biais de cette manipulation vous venez de créer un contrôleur dit "spécifique", que vous
allez associer à votre définition de machine (fichiers CAO + description cinématique) au
moment de la création de la machine sous NCSIMUL.
Dans le dossier "controllers" chaque dossier correspond à la définition d’une armoire CN. Tous
les dossiers commençant par "CNU-..." sont des contrôleurs "spécifiques" et tous les dossiers
commençant par "ACNU-..." sont des contrôleurs de "base".
Par défaut sont fournis avec NCSIMUL autant de contrôleurs "spécifiques" vierges que de
contrôleurs de "base". Au fur et à mesure que vous allez intégrer des machines à simuler dans
NCSIMUL, vous allez créer des contrôleurs "spécifiques". Vous aurez donc certainement
plusieurs contrôleurs spécifiques utilisant une même base.
Les armoires CN sont des éléments très importants dans l’utilisation de NCSIMUL, et l’équipe
de support de SPRING Technologies apporte en permanence des évolutions dans les armoires
CN afin de vous faire bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Dans le but de récupérer ces
dernières fonctionnalités, pour les armoires CN qui vous intéressent, contactez votre revendeur,
ou allez sur le site web de NCSIMUL :
www.spring.fr

94
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Vous trouverez dans la zone de téléchargement les dernières mises à jour de toutes les armoires
standards ainsi qu’une procédure expliquant les manipulations à réaliser pour effectuer une mise
à jour ou la création d’une nouvelle armoire CN.

2.1.5. Création dans NCSIMUL


Pour créer une nouvelle Machine :
Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur le type
d’élément Machine.
Choisir Nouvelle, dans le menu contextuel.
ou
Cliquer sur le bouton Machine, dans la barre d’outils Définition.
Cliquer sur le bouton Nouvelle.
ou
Choisir Fichier > Définir > Machine... .
Cliquer sur le bouton Nouvelle.
La fenêtre Nouvelle machine à créer s’ouvre.
Saisir le Nom de la machine à créer.
Cliquer sur le bouton OK pour valider la création de la machine.
La fenêtre Machine s’ouvre.
A partir de cet instant votre machine est créée, il faut maintenant la configurer.
La première chose à réaliser consiste à choisir un contrôleur ainsi qu’une cinématique. Pour
choisir un contrôleur sélectionnez-en un à partir de la liste qui vous est proposée, faites de même
pour la cinématique.
La liste des contrôleurs disponibles est fonction de l’utilisateur. En effet, il n’apparaît dans cette
liste que le nom de tous les répertoires, contenant un fichier "control.cnu", situés dans le
répertoire "Controllers" de l’utilisateur. En ayant suivi la procédure de création des contrôleurs
CN (voir “Préparation et création du contrôleur CN”, page 94) vous devez choisir ici le dossier
que vous avez préalablement créé.
La liste des cinématiques disponibles est elle aussi fonction de l’utilisateur. Les noms affichés
correspondent aux noms des répertoires, contenant un fichier de description cinématique
"control.kin", situés dans le répertoire "Machines" de l’utilisateur. Vous devez retrouver dans
cette liste le nom du répertoire que vous avez créez précédemment, et où vous avez placé les
modèles CAO de la machine ainsi que le fichier de description cinématique.

95
Manuel de référence
2.Machines

Figure 52 Fenêtre Machine Outil

Il ne reste plus qu’à configurer les paramètres de la machine.

2.1.6. Configuration machine


La fenêtre Machine outil contient le paramètrage de la machine au travers des différents onglets
suivants :
Général : cet onglet permet de spécifier :
Les Unités utilisées par la machine.
Le mode de déplacement rapide de la machine à choisir parmi :
- Direct : Mouvement linéaire direct. Le mouvement décrit une ligne droite,
la vitesse des axes en mouvement est calculée en fonction de la vitesse
maximale de l’axe le plus lent.

96
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

- Découpe : Mouvement linéaire avec la vitesse maximale de chacun des


axes (souvent dénommée : "avec départ à 45 degrés") jusqu’au premier axe
atteint et ainsi de suite jusqu’à la position programmée (FANUC 0M par
exemple)
- Plongée prioritaire : Le mouvement linéaire selon l’axe Z (axe de l’outil),
se fait en premier. Les mouvements circulaires et les autres déplacements
se font ensuite.
Le mode Affichage des erreurs permet à l’utilisateur de choisir s’il souhaite
voir s’afficher dans l’onglet Erreur de la fenêtre informations, les messages
relatifs aux Hors courses, aux dépassements de vitesse maximum et aux points
de rebroussements en cas d’Erreurs de correction de rayon si retournement.
Le mode Affichage permet à l’utilisateur de choisir s’il souhaite voir s’afficher
les Variables.
Association : cet onglet permet de spécifier :
Le Fichiers outils associé à la machine. La librairie outils ainsi désignée sera
automatiquement intégrée à la gamme lors de l’utilisation de cette machine.
Le Répertoire mémoire : permet de spécifier la localisation d’un dossier
contenant tous les sous-programmes ou macros utilisés par la machine. Par
défaut un dossier dénommé "Memory" est créé dans le répertoire de la machine
pour cette utilisation.
Le fichier de paramètrage d’Etat Initial : Ce fichier qui contient toutes les
options de démarrage de la machine peut être créé directement à partir de la
fenêtre Machine et renseigné grâce au bouton DEF, situé à droite de la zone de
sélection du fichier. Ce fichier d’état initial contient toutes les valeurs par défaut
des correcteurs, des variables, des origines, des positions spéciales, de départ, les
modes RTCP...
Tolérances : cet onglet permet de spécifier les différentes tolérances utilisées par la
machine.
Cinématique/Contrôleur : cet onglet permet de spécifier :
La correspondance Cinématique / Contrôleur, cet onglet permet de définir la
correspondance entre les axes définis dans la description cinématique de la
machine (registres) et les axes existants dans le contrôleur CN. La colonne
Statut permet de choisir avec l’aide d’un menu déroulant les axes que l’on désir
afficher dans l’onglet statut de la fenêtre informations.
La définition du Trièdre principal, en fonction des différents axes de la
description cinématique de la machine.
Paramamètre contrôleur : cet onglet est dépendant du contrôleur CN utilisé. Toutes
les options du contrôleur CN utilisé sont affichées dans cet onglet. La fenêtre de
prévisualisation de la machine sert de zone d’informations et affiche l’aide descriptive
des différents paramètrages possibles, quand le curseur de la souris est positionné sur
un des paramètrages.
Lorsque tous les onglets sont correctement renseignés, sauvegardez les propriétés de la machine
et validez par OK.

97
Manuel de référence
2.Machines

Vous pouvez à présent utiliser la nouvelle machine présente dans la fenêtre Ressources au
niveau des entités de type Machine.

98
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3. Outils

Pour réaliser une simulation, le logiciel NCSIMUL demande au moins une libraire d’outils.
Cette libraire d’outils contient la description géométrique de tous les outils appelés par les
fichiers de programmation. Une librairie d’outils peut contenir à la fois des outils de tournage
et de fraisage.
Attention : Lors de la création des outils il est recommandé de définir les outils tels qu’ils seront
en réalité sur la machine ! Si des correcteurs de modifications particuliers sont utilisés pour
certains outils, il ne faut pas les prendre en compte au moment de la définition des outils dans
la librairie d’outils. Ces correcteurs seront définis dans un second temps par le biais de la
fonction initialisation (voir “Correcteurs”, page 44).

3.1. Créer une nouvelle librairie outils.

Pour créer une nouvelle librairie outils :


Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur le type
d’élément Outils.
Choisir Nouveau, dans le menu contextuel.
ou
Cliquer sur le bouton Librairie outils, dans la barre d’outils Définition.
Cliquer sur le bouton Nouvelle.
ou
Choisir Fichier > Définir > Librairie outils... .
Cliquer sur le bouton Nouvelle.

La fenêtre "Nouvelle librairie à créer" s’ouvre.

99
Manuel de référence
3.Outils

Figure 53 Fenêtre Nouvelle librairie à créer.

Saisir le Nom de la librairie à créer.


Définir les Compensations par défaut pour l’ensemble des outils de la librairie. Les
compensations peuvent être redéfinies par la suite dans la fenêtre des propriétés de la
librairie outils.
Sélectionner la compensation en Longueur souhaitée pour les outils de la
librairie.
Sélectionner la compensation en Rayon souhaitée pour les outils de la librairie.
Cliquer sur le bouton OK pour valider la création de la nouvelle librairie. La fenêtre
Nouvelle librairie à créer se ferme et la fenêtre Librairie Outils réduite s’ouvre.
Figure 54 Fenêtre Librairie Outils vierge

100
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3.2. Ouvrir une librairie outils.

Pour ouvrir une librairie outils :


Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur la librairie outils
désirée.
Choisir Propriétés, dans le menu contextuel.
ou
Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un double-clic sur la librairie
outils désirée.
ou
Cliquer sur le bouton Librairie outils, dans la barre d’outils Définition.
Sélectionner la librairie désirée dans la liste déroulante.
ou
Choisir Fichier > Définir > Librairie outils... .
Sélectionner la librairie désirée dans la liste déroulante.

La fenêtre Librairie Outils s’ouvre.

101
Manuel de référence
3.Outils

Figure 55 Fenêtre Librairie Outils

3.3. Définir des outils.

Il existe 4 catégories d’outils dans NCSIMUL :


Les outils de palpage.
Les outils spéciaux.
Les outils de fraisage.
Les outils de tournage.
Pour définir un nouvel outil dans la librairie outils :

102
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

1. Cliquer sur le bouton de création d’outil, situé en haut à droite du tableau des outils de
la librairie, correspondant à la catégorie d’outil que vous souhaitez ajouter :
Créer un nouvel outil de fraisage
Créer un nouvel outil de tournage
Créer un nouvel outil spécial
Créer un nouveau palpeur
2. Cliquer sur le bouton Détails >>, pour faire apparaître les différents paramètres de
l’outil.
3. Dans le premier onglet, Outil pour un outil de fraisage ou spécial et Plaquette pour un
outil de tournage, choisir le Type d’outil à définir.
Pour un outil de fraisage les différents types sont :
- Fraise standard.
- Foret.
- Taraud.
- Fraise à chanfreiner.
- Fraise APT5.
- Fraise 3 tailles.
- Fraise conique.
- Fraise à plaquettes.
- Fraise CAO 2D, nécessite un fichier CAO2D
- Fraise NCPROFIL, fraise de forme dont le profil a été réalisé avec
l’utilitaire NCPROFIL (voir “NCPROFIL”, page 155).
Pour un outil de tournage les différents types correspondent aux formes de
plaquettes :
- Plaquette ronde.
- Plaquette triangulaire.
- Plaquette carrée.
- Plaquette pentagone.
- Plaquette hexagone.
- Plaquette octogone.
- Plaquette rhombique.
- Plaquette rectangulaire/parallèle.
- Plaquette W.
- Plaquette NCProfil.
- Plaquette CAO 2D.
Pour un outil spécial les différents types sont :
- Outil statique 3D, nécessite un fichier CAO3D
- Outils 3D, nécessite un fichier CAO3D
Pour un outil palpeur voir le chapitre Palpage.
4. Pour les outils ne nécessitant pas de fichier CAO, saisir les dimensions de l’outil, dans
les zones paramétrables du graphique de définition de l’outil, situé en bas à gauche de
la fenêtre Librairie Outils. La fenêtre graphique, en haut à droite, illustre le résultat
obtenu. Pour les outils nécessitant un fichier CAO, indiquer le fichier grâce au bouton

103
Manuel de référence
3.Outils

Explorer et spécifier les informations complémentaires (calques, ... ).


Certaines colonnes du tableau de la librairie outils sont éditables. En faisant un double-clic sur
la case désirée, il est possible de modifier :
- le Numéro d’appel, voir ci-dessous.
- le Numéro de pot, voir ci-dessous.
- la Référence, voir ci-dessous.
Selon la catégorie d’outil spécifiée, les informations affichées dans l’onglet Paramètres des
outils sont différents. Les différents paramètres sont les suivants :
Une zone Paramètres généraux qui contient les paramètres suivants :
le Numéro d’appel de l’outil. Ce numéro doit correspondre au numéro d’outil
utilisé dans la programmation lors de la commande de chargement d’un outil.
Le Numéro de pot utilisé dans le magasin/changeur d’outils.Ce numéro est
utilisé lorsqu’une machine est équipée d’un magasin/changeur d’outils (tourelle
pour une machine de tournage). Le numéro de pot correspond à la position
utilisée par l’outil dans le magasin/changeur de la machine.
La Référence de l’outil. Ce champ de texte permet d’associer un nom à un outil.
La Phase d’usinage dans laquelle l’outil intervient. La Phase d’usinage associée
à l’outil, à choisir parmi Ebauche, Semi-finition et Finition, affecte la précision
des calculs, dans les simulations d’usinage. Les calculs sont plus précis pour une
finition que pour une ébauche (voir “Paramètres de simulation”, page 62). A
chaque Phase correspond une tolérance définie dans les préférences de
l’utilisateur.
La Couleur d’usinage, correspond à la couleur qui apparaît sur les surfaces
usinées par l’outil pendant une simulation d’usinage avec enlèvement de matière.
Si l’option Couleurs par défaut est choisie, la couleur d’usinage de l’outil est
définie dans les préférences de l’utilisateur en fonction de son numéro d’appel.
Une zone Paramètres de rupture qui contient les paramètres suivants :
l’Avance de travail maximum de l’outil. Une alerte pourra être déclenchée si
cette vitesse est dépassée au cours d’une simulation d’usinage.
Le Volume de rupture, permet de définir le volume total de matière enlevable
par l’outil. Une Alerte sera générée au cours de la simulation quand cette valeur
sera atteinte.
Une zone Paramètres d’assemblage qui contient les paramètres suivants :
Pour les outils de fraisage, la Longueur sous broche et la Longueur sous
attachement sont calculées automatiquement en fonction des différents
éléments qui composent votre outil (Outil + Rallonge + Attachement). Il est
cependant possible d’indiquer une autre valeur. Si la valeur renseignée est plus
petite que celle calculée automatiquement, la partie Outil sera encastrée de la
différence dans la partie Rallonge. Inversement un espace sera laissé entre la
Rallonge et la partie Outil. Lorsque l’option de Blocage est activée il est
possible de changer une valeur sans que l’autre ne soit affectée, ce sont les
éléments Rallonge et/ou Outils qui seront déplacés pour correspondre aux
valeurs renseignées. L’option de Blocage n’est disponible que si l’outil contient

104
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

une Rallonge.
Pour les outils de tournage et les outils spéciaux, les paramètres Jauge X et
Jauge Z correspondent à la définition de la position du point piloté.
Dans l’onglet Plaquette, pour les outils de tournage, une zone Paramètres permet de définir
les paramètres suivants :
L’Epaisseur, l’Orientation, l’Angle de dépouille, l’Angle d’inclinaison
suivant X et l’Angle d’inclinaison suivant Z.
Le choix de l’ITN permet de spécifier le point à prendre en compte pour la
définition des jauges et correcteurs de l’outil.
Dans l’onglet Spécial, pour les outils spéciaux, une zone Orientation permet de définir
l’orientation de l’élément graphique suivant des Angles ou un Vecteur.
Pour les outils de tournage, renseigner, si nécessaire, les onglets Corps d’outil et Porte outil
en choisissant les types Prédéfinis ou des Fichiers CAO3D.
Les types Prédéfinis, permettent d’obtenir rapidement des formes classiques en
renseignant les différentes zones paramétrables du graphique de définition.
En tournage, la complexité des formes de porte-outils et corps d’outils ne permettent
pas de proposer des formes paramétrables compatibles avec toutes les possibilités. Il
est donc souvent nécessaire de définir les Corps d’outils et Porte outils avec des
Fichiers CAO3D. En choisissant cette option il faut spécifier les Fichiers et Calques
à utiliser, ainsi que l’orientation de l’élément graphique suivant des Angles ou un
Vecteur.
Pour les outils de fraisage et les outils spéciaux, renseigner, si nécessaire, les onglets Rallonge
et Attachement en choisissant les types prédéfinis Cylindrique ou Conique, ou des Fichiers
CAO 2D ou 3D.
Les types prédéfinis Cylindrique ou Conique, permettent d’obtenir rapidement
des formes classiques en renseignant les différentes zones paramétrables du
graphique de définition.
Il est aussi possible de définir les Rallonges et Attachements avec des Fichiers
CAO2D ou 3D. En choisissant ces options, spécifier les Fichiers et Calques à
utiliser, ainsi que l’orientation de l’élément graphique suivant des Angles ou un
Vecteur, pour les éléments 3D.
Pour tous les outils, l’onglet Correction permet, si nécessaire, de spécifier le mode de prise en
compte des correcteurs outils ainsi que les valeurs de correction à utiliser.
Pour tous les outils un onglet Accessoire est disponible afin de rajouter un élément entre la
définition générale de l’outil (Outil/plaquette + Rallonge/porte-plaquette + Attachement/Porte-
outil ) et le point d’accrochage de l’outil sur la machine. Cet élément permet de définir un
nouveau point d’accrochage de l’outil ainsi qu’une nouvelle orientation. Il est aussi possible de
compléter la définition de cet élément par un fichier CAO 3D. La définition d’un accessoire
permet de rendre accessible très simplement différentes applications, telles que :
- Les têtes à renvoi d’angle.
- L’orientation des outils sur les postes de tournages.

105
Manuel de référence
3.Outils

3.4. Les fichiers CAO pour la définition des outils.

Pour différents éléments de la librairie outils il est possible de prendre en compte des fichiers
CAO. Cependant ces éléments étant tous différents, il est donc nécessaire de les définir
différemment.
Le logiciel de CAO utilisé n’apporte pas de différence dans NCSIMUL. Mais il est cependant
impératif de créer des fichiers CAO qui prennent en compte les besoins de NCSIMUL, pour la
bonne gestion des différents éléments.

106
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3.4.1. Fraise CAO2D


Pour l’utilisation d’outil de fraisage du type Fraise CAO2D il faut préparer un fichier CAO
ayant les caractéristiques suivantes :
La modélisation ne doit contenir qu’un demi-profil. Le demi-profil doit être fermé.
Le demi-profil peut être composé d’éléments coupants et non coupants. La
différenciation des éléments coupants ou non, se fait par l’utilisation de 2 calques
(layers).
L’origine CAO du modèle doit se situer au niveau du point piloté par la
programmation CN. Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
La révolution du demi-profil autour d’un des axes principaux du modèle CAO (X+,
X-, Y+, Y-, Z+ ou Z-) doit donner la forme définitive de l’outil. Cet axe peut être
différent pour chaque outil.
Le fichier CAO à utiliser ainsi que l’axe de révolution et les calques servant à la modélisation
de la fraise CAO2D sont à spécifier dans la librairie outils.
Figure 56 Exemple de fichier, pour une Fraise CAO2D

107
Manuel de référence
3.Outils

3.4.2. Plaquette CAO2D


Pour l’utilisation d’un outil de tournage du type Plaquette CAO2D il faut préparer un fichier
CAO ayant les caractéristiques suivantes :
La modélisation ne doit contenir qu’un profil de plaquette. Le profil doit être fermé.
Le profil peut être modélisé sur un calque.
L’origine CAO du modèle doit se situer au niveau du point piloté par la
programmation CN. Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
Le plan de modélisation à utiliser dépend du trièdre de définition des stations outils de
la tourelle de la machine utilisée. Pour la majorité des centres de tournage le plan XZ
convient parfaitement.
Le fichier CAO à utiliser ainsi que le calque servant à la modélisation de la plaquette CAO2D
sont à spécifier dans la librairie outils.
Figure 57 Exemple de fichier, pour une Plaquette CAO2D

108
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3.4.3. Palpeur CAO3D


Pour l’utilisation d’un outil spécial du type Palpeur, il faut préparer un fichier CAO ayant les
caractéristiques suivantes :
La modélisation ne doit contenir qu’un modèle 3D de l’outil.
L’origine CAO du modèle doit se situer au niveau du point piloté par la
programmation CN. Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
L’orientation de l’élément CAO est paramètrable dans NCSIMUL. le modèle CAO
utilisera comme référence l’orientation de la broche de la machine. Pour la majorité des
centres de fraisage l’axe Z correspond à l’axe de la broche.
Le fichier CAO à utiliser ainsi que les calques servant à la modélisation du Palpeur sont à
spécifier dans la librairie outils.
Figure 58 Exemple de fichier, pour une Palpeur

109
Manuel de référence
3.Outils

3.4.4. Outil CAO3D


Pour l’utilisation d’un outil spécial du type Outil 3D, il faut préparer un fichier CAO ayant les
caractéristiques suivantes :
La modélisation ne doit contenir qu’un modèle 3D de l’outil.
L’origine CAO du modèle doit se situer au niveau du point piloté par la
programmation CN. Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
L’orientation de l’élément CAO est paramètrable dans NCSIMUL. le modèle CAO
utilisera comme référence l’orientation de la broche de la machine. Pour la majorité des
centres de fraisage l’axe Z correspond à l’axe de la broche.
Le fichier CAO à utiliser ainsi que les calques servant à la modélisation de l’Outil 3D sont à
spécifier dans la librairie outils.
Figure 59 Exemple de fichier, pour un Outil 3D

110
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3.4.5. Rallonge - Attachement CAO2D


Pour l’utilisation d’une Rallonge ou d’un Attachement du type Fichier CAO2D il faut préparer
un fichier CAO ayant les caractéristiques suivantes :
La modélisation ne doit contenir qu’un demi-profil. Le demi-profil doit être fermé.
Le demi-profil peut être modélisé sur un calque.
L’origine CAO du modèle doit se situer :
Au niveau du nez de broche de la machine pour un attachement.
Au niveau du point d’accroche avec l’attachement, pour une rallonge.
Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
La révolution du demi-profil autour d’un des axes principaux du modèle CAO (X+,
X-, Y+, Y-, Z+ ou Z-) doit donner la forme définitive. Cet axe peut être différent pour
chaque élément Rallonge ou Attachement.
La hauteur des éléments est calculée automatiquement par NCSIMUL.
Pour une rallonge la hauteur calculée correspond à la distance entre l’origine
CAO et l’élément CAO le plus bas du modèle, suivant l’axe de révolution. Cette
distance définit le point d’accroche pour l’élément suivant (outil).
Pour un attachement la hauteur calculée correspond à la distance entre l’origine
CAO et l’élément CAO le plus bas du modèle, suivant l’axe de révolution. Cette
distance définit le point d’accroche pour l’élément suivant (rallonge ou outil).
L’empilement des éléments se fait automatiquement par NCSIMUL, chaque élément étant mis
bout à bout (origine CAO sur point d’accroche de l’élément précédent). Il est tout de même
possible de changer la valeur totale de l’empilement dans l’onglet Paramètres.
Le fichier CAO à utiliser ainsi que l’axe de révolution et le calque servant à la modélisation de
la Rallonge CAO2D ou de l’Attachement CAO2D sont à spécifier dans la librairie outils.
Figure 60 Exemple de fichier, pour une Rallonge CAO2D

111
Manuel de référence
3.Outils

Figure 61 Exemple de fichier, pour un Attachement CAO2D

3.4.6. Rallonge - Attachement CAO3D


Pour l’utilisation d’une Rallonge ou d’un Attachement du type Fichier CAO3D il faut préparer
un fichier CAO ayant des caractéristiques pratiquement identiques à celles d’une Rallonge ou
d’un Attachement CAO2D.
La modélisation ne doit contenir qu’un modèle 3D de la Rallonge ou de
l’Attachement.
L’origine CAO du modèle doit se situer :
Au niveau du nez de broche de la machine pour un attachement.
Au niveau du point d’accroche avec l’attachement, pour une rallonge.
Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
L’orientation de l’élément CAO est paramètrable dans NCSIMUL. le modèle CAO
utilisera comme référence l’orientation de la broche de la machine. Pour la majorité des
centres de fraisage l’axe Z correspond à l’axe de la broche.

112
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

La hauteur des éléments est calculée automatiquement par NCSIMUL.


Pour une rallonge la hauteur calculée correspond à la distance entre l’origine
CAO et l’élément CAO le plus bas du modèle, suivant l’axe de révolution. Cette
distance définit le point d’accroche pour l’élément suivant (outil).
Pour un attachement la hauteur calculée correspond à la distance entre l’origine
CAO et l’élément CAO le plus bas du modèle, suivant l’axe de révolution. Cette
distance définit le point d’accroche pour l’élément suivant (rallonge ou outil).
L’empilement des éléments se fait automatiquement par NCSIMUL, chaque élément étant mis
bout à bout (origine CAO sur point d’accroche de l’élément précédent). Il est tout de même
possible de changer la valeur totale de l’empilement dans l’onglet Paramètres.
Le fichier CAO à utiliser, les calques servant à la modélisation de la Rallonge CAO3D ou de
l’Attachement CAO3D et l’orientation de l’élément sont à spécifier dans la librairie outils.

3.5. Copier et coller des outils

Pour Copier un ou plusieurs outils dans une même ou dans une autre librairie outil.
Dans une librairie outil, sélectionner l’outil ou les outils à Copier. Pour effectuer une
multi-sélection d’outils, maintenez la touche Crtl du clavier enfoncée et cliquer sur les
outils de votre choix.

Cliquer sur le bouton Copier ou faire Crtl + C.


Ouvrir la librairie outil dans laquelle vous souhaitez effectuer la copie, puis cliquer sur

le bouton Coller ou faire Crtl + V.

113
Manuel de référence
3.Outils

3.5.1. Porte-plaquette CAO3D


En tournage, pour l’utilisation d’un Porte-plaquette du type Fichier CAO3D il faut préparer un
fichier CAO ayant les caractéristiques suivantes :
La modélisation ne doit contenir qu’un modèle 3D du porte-plaquette.
L’origine CAO du modèle doit se situer :
Au niveau du centre de la plaquette si la plaquette utilisée est standardisée.
Au niveau du point piloté par la programmation CN, si la plaquette utilisée est
une plaquette CAO2D.
Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
L’orientation de l’élément CAO est paramètrable dans NCSIMUL. le modèle CAO
utilisera comme référence l’orientation du trièdre de définition des stations outils de la
tourelle de la machine utilisée. Pour la majorité des centres de tournage le plan XZ
correspond au plan de travail de la plaquette.
Le fichier CAO à utiliser, les calques servant à la modélisation du Porte-plaquette CAO3D et
l’orientation de l’élément sont à spécifier dans la librairie outils.
Figure 62 Exemple de fichier, pour un Porte outil CAO3D

114
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3.5.2. Porte-outil CAO3D


En tournage, pour l’utilisation d’un Porte-outil du type Fichier CAO3D il faut préparer un
fichier CAO ayant les caractéristiques suivantes :
La modélisation ne doit contenir qu’un modèle 3D du porte-outil.
L’origine CAO du modèle doit se situer au niveau du point d’accroche du porte-outil
avec la tourelle de la machine.
Cette origine doit être l’origine par défaut du logiciel de CAO.
L’orientation de l’élément CAO est paramètrable dans NCSIMUL. le modèle CAO
utilisera comme référence l’orientation du trièdre de définition des stations outils de la
tourelle de la machine utilisée. Pour la majorité des centres de tournage le plan XZ
correspond au plan de travail de la plaquette.
Le fichier CAO à utiliser, les calques servant à la modélisation du porte-outil CAO3D et
l’orientation sont à spécifier dans la librairie outils.
Figure 63 Exemple de fichier, pour un Corps d’outil CAO3D

115
Manuel de référence
3.Outils

116
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

4. Bruts

Le Brut est l’élément qui permet de visualiser le résultat de l’enlèvement de matière lors d’une
simulation d’usinage.
Pour réaliser une simulation d’usinage il est impératif d’insérer au moins un Brut dans la gamme
utilisée.

4.1. Créer un nouveau brut.

Pour créer un nouveau brut :


Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur le type
d’élément Brut.
Choisir Nouveau, dans le menu contextuel.
ou
Cliquer sur le bouton Brut, dans la barre d’outils Définition.
Cliquer sur le bouton Nouveau.
ou
Choisir Fichier > Définir > Brut... .
Cliquer sur le bouton Nouveau.
La fenêtre Nouveau brut à créer s’ouvre.
Saisir le Nom du brut à créer.
Cliquer sur le bouton OK pour valider la création du nouveau brut. La fenêtre
Nouveau brut à créer se ferme et la fenêtre Brut vierge s’ouvre.

117
Manuel de référence
4.Bruts

Figure 64 Fenêtre Brut vierge

4.2. Ouvrir un brut.

Pour ouvrir un brut :


Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur le brut désiré.
Choisir Propriétés, dans le menu contextuel.
ou
Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un double-clic sur le brut désiré.
ou
Cliquer sur le bouton Bruts, dans la barre d’outils Définition.
Sélectionner le brut désiré dans la liste déroulante.
ou
Choisir Fichier > Définir > Bruts... .
Sélectionner le brut désiré dans la liste déroulante.
La fenêtre Brut s’ouvre.

118
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 65 Fenêtre Brut

4.3. Définir un brut.

Un brut peut être composé de plusieurs Entités. Chaque entité qui compose un brut peut être de
différent type :
Cube, ce type permet de définir des entités de forme parallélépipédique.
Cylindre, ce type permet de définir des entités de forme cylindrique.
Modèle, ce type permet de définir des entités utilisant un fichier CAO.
Usinage, ce type permet de définir des entités utilisant un fichier CAO résultant
d’une précédente simulation d’usinage réalisée avec NCSIMUL.
NCPROFIL, ce type permet de définir des entités utilisant l’utilitaire
NCPROFIL afin de créer un profil de révolution.
La liste des Entités qui composent le brut apparaît dans le tableau des Entités, en haut à gauche
de la fenêtre Brut.

119
Manuel de référence
4.Bruts

Pour définir une nouvelle Entité composant le brut :


1. Cliquer sur le bouton Nouvelle Entité, en haut à droite du tableau des entités.
2. Cliquer sur le bouton Détails >>, pour faire apparaître les différents paramètres de
l’entité.
3. Dans le premier onglet, Définition, choisir le Type d’entité à définir. Les différents
types d’entités sont :
- Cube.
- Cylindre.
- Modèle.
- Usinage.
- NCPROFIL.
4. Selon le type d’entité spécifié, il est nécessaire de renseigner les différents paramètres
demandés dans l’onglet Définition.
5. Valider par le bouton OK quand la définition des différentes entités composant le Brut
sont définies.

4.3.1. Les différents types d’entités.


Les entités Cube ou Cylindre.
Les entités Cube ou Cylindre permettent de définir rapidement un Brut à partir de formes
simples directement modélisables dans NCSIMUL.
Pour un Cube :
Saisir les coordonnées Xmin, Ymin, Zmin et Xmax, Ymax, Zmax, du Cube.
Pour un Cylindre :
Saisir les valeurs Hmin, et Hmax, les rayons Rmin et Rmax, ainsi que la
Direction du cylindre.
L’entité ainsi créée est automatiquement modélisée dans la fenêtre de prévisualisation, en haut
à droite de la fenêtre Brut.
Il est aussi possible d’utiliser les fonctions Autour Trajectoires ou Autour Pièce CAO, afin
de définir un Cube ou un Cylindre enveloppant les trajectoires d’outil en vitesse travail ou la
pièce CAO présents dans la gamme.

Les entités Modèle.


Les entités Modèle permettent d’utiliser un modèle CAO pour définir un Brut.
Choisir le fichier CAO à utiliser :
- L’option Locale, permet de lister tous les fichiers CAO présent dans le
répertoire de stockage des modèles CAO de NCSIMUL.
- L’option Autre, permet d’accéder à un explorateur Windows, en cliquant
sur le bouton "...", afin de sélectionner le fichier désiré.

120
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Définir la Tolérance à utiliser, si le modèle CAO n’est pas déjà facettisé.


Spécifier les Calques à utiliser (les sélections multiples sont possibles à l’aide
des touches Shift et Ctrl).
Spécifier le Repère à utiliser, une seule sélection est possible. Le repère Défaut,
permet de sélectionner le repère CAO par défaut du fichier. Le repère Manuel
permet de définir, à l’aide d’une boite de dialogue, un nouveau repère par rapport
au repère défaut du modèle CAO.

Les entités Usinage.


Les entités Usinage permettent d’utiliser le résultat d’une simulation précédente pour définir un
Brut.
Choisir le fichier à utiliser :
- L’option Locale, permet de lister tous les fichiers de résultats de
simulations présents dans le répertoire de stockage des résultats de
simulation de NCSIMUL.
- L’option Autre, permet d’accéder à un explorateur Windows, en cliquant
sur le bouton "...", afin de sélectionner le fichier désiré.

Les entités NCPROFIL.


Les entités NCPROFIL permettent de définir un volume de révolution grâce à l’utilitaire
NCPROFIL.
Choisir le fichier à utiliser. Pour accéder à un explorateur Windows, cliquer sur
le bouton "...", afin de sélectionner le fichier désiré.
Sélectionner l’Axe de définition du profil.
Spécifier la Tolérance à utiliser pour la génération du modèle.
Pour plus de renseignements concernant l’utilisation de l’utilitaire NCPROFIL, Voir
“NCPROFIL”, page 155.

4.3.2. Paramètres
Une zone générale de Tolérances permet de spécifier une tolérance de facettisation et une
tolérance de révolution (utilisée lors de la rotation de l’élément en cours de simulation). En
appuyant sur le bouton Appliquer, présent dans cette zone, la facettisation de l’élément est
recalculée.

L’onglet Transformations vous permet de modifier un brut de départ en lui appliquant


différents paramètres.
La fonction Offset permet d’appliquer une surépaisseur constante sur toute la surface du brut.
La fonction Surface projetée permet d’obtenir un volume à partir d’une surface ou d’étirer un
volume suivant la direction désirée.
La fonction Profil de révolution permet de générer des bruts de révolution à partir des
différents type de brut de départ. Ainsi un brut de type modèle contenant uniquement un profil

121
Manuel de référence
4.Bruts

2D peut générer un volume 3D.

L’onglet Validation permet de vérifier la cohérence des entités pour une utilisation avec le
mode d’enlèvement de matière NCMAC. En haut à gauche de la fenêtre de définition d’un Brut,
un Indicateur général coloré, Vert, Orange ou Rouge indique le statut du Brut pour une
utilisation avec le mode NCMAC.
Chaque entité composant le Brut est automatiquement vérifiée lors de sa sélection et un
Indicateur spécifique, situé dans le tableau des entités, devant le numéro de l’entité, indique le
statut de chaque entité.
Quand le statut d’une entité est vert, cet élément est cohérent et pourra être utilisé avec le mode
de simulation NCMAC.
Quand le statut d’une entité est orange, cela indique que l’élément semble correct mais qu’il
n’a pas été validé.
Quand l’indicateur est de couleur rouge, cela indique une incompatibilité de l’entité avec le
mode de simulation NCMAC.
L’indicateur général ne pourra être vert que si toutes les entités composant le Brut sont
cohérentes pour une utilisation du mode NCMAC.
Si certaines entités apparaissent de couleur rouge au moment de leur sélection, et que le mode
de simulation désiré est NCMAC, il est impératif d’utiliser les fonctions présentes dans l’onglet
Validation pour obtenir des entités compatibles avec le mode NCMAC.
L’onglet Validation possède 3 actions :
La Validation, cette action active une recherche des problèmes présents dans le
modèle CAO et essaye de corriger le modèle.
La Facettisation, cette action réalise la facettisation du fichier CAO et vérifie sa
cohérence pour une utilisation avec le mode de simulation NCMAC.
L’Approximation, permet en cas d’échec des deux actions précédentes, de réaliser
une approximation volumique du fichier CAO.
Une zone de commentaires permet de guider l’utilisateur afin d’arriver à la validation de
l’élément. Cette validation est impérative pour une utilisation de la simulation en mode
NCMAC.
Si la simulation requise n’utilise pas le mode NCMAC, il n’est pas nécessaire de réaliser la
phase de validation des entités composant l’élément.

122
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

5. Brides

La dénomination Bride dans NCSIMUL concerne tous les éléments servant au maintien des
bruts dans l’environnement de la simulation. Ce terme générique regroupe toutes les
appellations rencontrées dans l’industries telles que : montage, outillage, support, palette, ... Il
s’agit des différents éléments à prendre en compte pour les problèmes de collisions.
Les éléments Bride ne sont pas obligatoires à la simulation d’usinage.

5.1. Créer une nouvelle bride.

Pour créer une nouvelle bride :


1. Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur le type d’élément
Brides.
2. Choisir Nouvelle, dans le menu contextuel.
ou
1. Cliquer sur le bouton Bride, dans la barre d’outils Définition.
2. Cliquer sur le bouton Nouvelle.
ou
1. Choisir Fichier > Définir > Bride... .
2. Cliquer sur le bouton Nouvelle.
La fenêtre Nouvelle bride à créer s’ouvre.
3. Saisir le Nom de la bride à créer.
4. Cliquer sur le bouton OK pour valider la création de la nouvelle bride. La fenêtre
Nouvelle bride à créer se ferme et la fenêtre Bride vierge s’ouvre.

123
Manuel de référence
5.Brides

Figure 66 Fenêtre Bride vierge

5.2. Ouvrir une bride.

Pour ouvrir une bride :


Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur la bride désirée.
Choisir Propriétés, dans le menu contextuel.
ou
Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un double-clic sur la bride
désirée.
ou
Cliquer sur le bouton Bride, dans la barre d’outils Définition.
Sélectionner la bride désirée dans la liste déroulante.
ou
Choisir Fichier > Définir > Bride... .
Sélectionner la bride désirée dans la liste déroulante.
La fenêtre Bride s’ouvre.

124
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 67 Fenêtre Bride

5.3. Définir une bride.

Une bride peut être composée de plusieurs Entités. Chaque entité qui compose une bride peut
être de différent type :
Cube, ce type permet de définir des entités de forme parallélépipédique.
Cylindre, ce type permet de définir des entités de forme cylindrique.
Modèle, ce type permet de définir des entités utilisant un fichier CAO.
NCPROFIL, ce type permet de définir des entités utilisant l’utilitaire
NCPROFIL afin de créer un profil de révolution.
La liste des Entités qui composent la bride apparaît dans le tableau des Entités, en haut à gauche
de la fenêtre Bride.
Pour définir une nouvelle Entité composant la bride :
1. Cliquer sur le bouton Nouvelle Entité, en haut à droite du tableau des entités.

125
Manuel de référence
5.Brides

2. Cliquer sur le bouton Détails >>, pour faire apparaître les différents paramètres de
l’entité.
3. Dans le premier onglet, Définition, choisir le Type d’entité à définir. Les différents
types d’entités sont :
- Cube.
- Cylindre.
- Modèle.
- NCPROFIL.
4. Selon le type d’entité spécifié, il est nécessaire de renseigner les différents paramètres
demandés dans l’onglet Définition.
5. Valider par le bouton OK quand la définition des différentes entités composant la
Bride sont définies.

5.3.1. Les différents types d’entités.


La définition des différents types d’entités composant une Bride est identique à celle des entités
composant un Brut (voir “Les différents types d’entités.”, page 120).

5.3.2. Paramètres
La définition des paramètres de Tolérances ainsi que le contenu de l’onglet Transformation,
sont identiques à ceux7 des éléments Bruts (voir “Paramètres”, page 121).

126
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

6. Pièces

La dénomination Pièce dans NCSIMUL concerne tous les éléments représentant le résultat
théorique d’un usinage, ou directement la pièce théorique finale. Cet élément sert
principalement dans NCSIMUL pour la réalisation d’une comparaison avec le Brut "usiné"
(résultant d’une simulation). Voir “Comparaison”, page 70.
Les éléments Pièce ne sont pas obligatoires à la simulation d’usinage.

6.1. Créer une nouvelle pièce.

Pour créer une nouvelle pièce :


Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur le type
d’élément Pièce.
Choisir Nouvelle, dans le menu contextuel.
ou
Cliquer sur le bouton Pièce, dans la barre d’outils Définition.
Cliquer sur le bouton Nouvelle.
ou
Choisir Fichier > Définir > Pièce... .
Cliquer sur le bouton Nouvelle.
La fenêtre Nouvelle pièce à créer s’ouvre.
Saisir le Nom de la pièce à créer.
Cliquer sur le bouton OK pour valider la création de la nouvelle pièce. La fenêtre
Nouvelle pièce à créer se ferme et la fenêtre Pièce vierge s’ouvre.

127
Manuel de référence
6.Pièces

Figure 68 Fenêtre Pièce vierge

6.2. Ouvrir une pièce.

Pour ouvrir une pièce :


Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un clic droit sur la pièce désirée.
Choisir Propriétés, dans le menu contextuel.
ou
Dans la fenêtre Ressources, onglet Utilisateur, faire un double-clic sur la pièce
désirée.
ou
Cliquer sur le bouton Pièce, dans la barre d’outils Définition.
Sélectionner la pièce désirée dans la liste déroulante.
ou
Choisir Fichier > Définir > Pièce... .
Sélectionner la pièce désirée dans la liste déroulante.
La fenêtre Pièce s’ouvre.

128
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 69 Fenêtre Pièce

6.3. Définir une pièce.

Une Pièce est définie par une seule entité de type Modèle.
Pour définir une nouvelle Pièce :
1. Cliquer sur le bouton Détails >>, pour faire apparaître les différents paramètres de la
pièce.
2. Dans le premier onglet, Définition, renseigner les différents paramètres nécessaires à
la définition de la pièce.
3. Valider par le bouton OK quand la définition est réalisée.

La définition des différents paramètres d’une Pièce est identique à celle des entités Modèle
composant un Brut (voir “Les différents types d’entités.”, page 120).

129
Manuel de référence
6.Pièces

La définition des paramètres de Tolérances ainsi que le contenu de l’onglet Transformation,


sont identiques à ceux des éléments Bruts (voir “Les différents types d’entités.”, page 120).

130
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

7. Palpage

Il est possible de décoder des programmes contenant des instructions de palpage. NCSimul
permet de simuler les contacts/collisions entre un palpeur et les éléments 3D de la gamme et de
mémoriser les coordonnées des points palpés.
Mise en garde : La simulation de séquences de palpage n’est disponible que depuis la ver-
sion 8.3.0 de NCSIMUL. L’ouverture d’une librairie outil dans une version antérieure à la
version 8.3.0 effacera les palpeurs.
De plus, pour les machines NCSimul existantes, il est nécessaire de modifier le contrôleur
pour prendre en compte les codes de palpage. Pour cela, il vous suffit d’ouvrir un appel
auprès de la hot-line de SPRING Technologies et d’envoyer un export de gamme.

7.1. Créer des palpeurs

NCSimul offre la possibilité de créer deux familles de palpeurs, les palpeurs à déclenchement
par contact par billes ou cubes et les palpeurs à déclenchement sans contact de type lasers.
Pour créer un nouveau palpeur :
1. Ouvrir une librairie outil.

2. Créer un palpeur en cliquant sur le bouton Créer un nouveau palpeur.


3. Dans l’onglet Palpeur, choisir le type de palpeur souhaité, Bille, à Cube ou Laser en
cliquant sur le bouton adéquat.

Remarque : Il est possible de créer un palpeur comportant plusieurs billes. Pour ajouter une
bille, cliquer sur le bouton . Pour supprimer une bille, cliquer sur le bouton .
4. Pour un palpeur à billes, définir la position et le diamètre de chaque bille. Pour un
palpeur à cube, définir les dimensions du parallélépipède. Pour un palpeur laser, définir
la longueur de détection du laser.
5. Compléter la définition du palpeur en renseignant le contenu des autres onglets de la
librairie outil. Voir le chapitre Outil.
6. Sauvegarder le palpeur créé et fermer la librairie outil en cliquant successivement sur
les boutons Sauver et OK.

7.2. Simuler des instructions de palpage

Vous pouvez, soit, décoder des instructions de palpage contenues dans un ou plusieurs
programmes de la gamme, soit, choisir de ne pas les interpréter comme dans les versions de
NCSIMUL antérieures à la 8.3.0.

131
Manuel de référence
7.Palpage

7.2.1. Activation du palpage


Pour activer le décodage des instructions de palpage :
1. Si vous souhaitez décoder des instructions de palpage, dans la fenêtre gamme, faites
précéder le programme de la fonction Activation palpage se trouvant dans la fenêtre
Fonction/Ressources. Si la fonction précède plusieurs programmes, le décodage du
palpage sera actif pour tous les programmes.
2. Dans le cas d’une gamme multi-programmes, pour annuler le décodage du palpage sur
un ou plusieurs programmes, faites les précéder de la fonction Arrêt palpage se
trouvant dans la fenêtre Fonction/Ressources.
Figure 70 Gamme avec simulation du palpage

Remarque : S’il n’y a pas de fonction Activation palpage dans la gamme, les instructions
de palpage ne seront pas interprétées.

7.2.2. Mémorisation et liste des points palpés


Les points palpés sont mémorisés dans la fonction Activation palpage. Les instructions de
palpage des programmes sont interprétées et mémorisées au chargement de la gamme. Il n’est
donc pas nécessaire de lancer une simulation pour mémoriser et obtenir la liste détaillée des
points palpés.
Pour visuliser la liste des points palpés :
1. Ouvrir la fenêtre Points palpés dans les programmes suivants en double cliquant sur
la fonction Activation palpage.

132
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 71 Fenêtre Points palpés dans les programmes suivants

2. S’il y a lieu, choisir la liste des points par palpeur utilisé dans la liste de choix Palpeur.
3. Le tableau Liste de points comporte pour chaque point :
Le numéro du point.
L’élément 3D avec lequel le palpeur a été en contact.
Le programme principal dans lequel se trouve l’instruction de palpage du point
en question.
4. Les lignes du tableau sont sélectionnables et activent le bloc concerné dans la fenêtre
programme et dans la fenêtre 3D. De plus, en sélectionnant un point, on obtient :
Dans la zone Position dans le programme, une arborescence situant le bloc
ayant généré le point de palpage par rapport au programme principal .
Les coordonnées du point mémorisé dans la zone Position des axes.
5. La zone Position des axes décrit les coordonnées des points palpés.
Choisir le référentiel des coordonnées dans la liste de choix Coordonnées.
Il est possible d’ajouter des décalages sur les points mémorisés mais uniquement
sur les axes touchés par le palpage, les autres ne sont pas éditables. Dans la
colonne Delta, éditer la valeur du décalage. La prise en compte sera effective au
retraitement du programme.

133
Manuel de référence
7.Palpage

134
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

8. Option

Le menu Options de NCSIMUL permet de configurer différents paramètres d’utilisation.

8.1. Préférences

La fonctionnalité Option > Préférences affiche la fenêtre de paramètrage des Préférences


d’utilisation du logiciel. Chaque utilisateur NCSimul peut paramétrer le logiciel à sa
convenance.
Figure 72 Fenêtre Préférences, onglet Général

8.1.1. Général
L’utilisateur peut choisir sa langue de travail dans NCSIMUL parmi les langues proposées dans
la liste déroulante du champ Langue.

135
Manuel de référence
8.Option

De même, il est possible de modifier la Police et la Taille des caractères affichés dans les
fenêtres Information et Programme.
L’option Charger l’espace de travail associé à une gamme permet lors du chargement d’une
gamme, d’ouvrir NCSIMUL avec la même apparence (disposition des fenêtres, couleurs,
orientations des vues...) que lors de la sauvegarde de la gamme. Cette préférence peut aussi être
définie au démarrage de NCSIMUL.
L’option Afficher les barres d’outils dans les différentes vues" permet d’afficher la barre
d’outils Fenêtres dans la fenêtre Gamme, la barre d’outils Fenêtre 3D dans chaque fenêtre
graphique, la barre d’outils Programme dans la fenêtre Programme.
L’option Afficher tous les utilisateurs dans l’arbre utilisateur permet de visualiser les
données de tous les utilisateurs définis dans NCSIMUL. Il est cependant impossible d’utiliser
directement des données d’un autre utilisateur. Par contre les fonctions Copier / Coller
permettent de récupérer une copie des données sélectionnées.
L’option Travailler sans charger les éléments permet d’insérer des éléments de la fenêtre
Ressource dans la fenêtre Gamme sans que NCSIMUL ne vérifie les données. une fois la
gamme créée il faut charger les éléments grâce au bouton Recharger situé en bas de la fenêtre
Gamme.
Les options d’Optimisation pour la lecture des programmes de grande taille sont les
suivantes :
Ne pas visualiser le parcours outil, cette option enlève la fonction d’affichage des
parcours outils en filaire dans la fenêtre graphique.
Ne pas visualiser le texte des programmes, cette option désactive la possibilité
d’afficher le contenu des programmes dans la fenêtre Programme.
Ces options permettent de diminuer considérablement les temps de lecture et de décodage des
programmes longs lorsque cela n’est pas préjudiciable au résultat désiré.
La zone Parcours programme durant la simulation permet d’activer ou non le défilement des
programmes, présents dans la gamme, au niveau de la fenêtre Programme pendant une
simulation. Vous pouvez paramétrer cette option pour les différents mode de simulation.

8.1.2. Affichage
Le Mode d’affichage de la fenêtre d’aperçu permet de configurer la visualisation des
éléments dans les différentes fenêtres d’aperçu 3D disponibles dans les fenêtres Bride, Brut,
Pièce, Outil, Machine...
L’option Affichages simplifiés lors des mouvements manuels permet lorsque l’on effectue
des zooms, rotations ou translations dans une fenêtre graphique, après une simulation,
d’afficher les éléments Brut avec leur représentation initiale. Lorsque les manipulations
s’arrêtent les Bruts reprennent leur représentation usinée.
L’option Affichage d’un repère RGB dans les vues 3D permet de visualiser dans les fenêtres
graphiques, en bas à gauche, un repère à 3 couleurs indiquant en permanence l’orientation de la
vue.
L’option Sélection des objets transparents permet d’activer ou d’inactiver les éléments
transparents de la fenêtre 3D. Un élément inactif n’est pas sélectionnable, seul le menu
contextuel de l’élément reste accessible.

136
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

La zone Affichage de grandes icônes permet d’activer un affichage plus grand des icones Dans
les barres d’outils ainsi que dans les fenêtres Ressources et Gamme.
La zone Affichage des machines permet de configurer l’affichage des origines machines, du
repère de programmation et des flèches indicatrices du sens de rotation des moteurs des broches,
des plateaux rotatifs et des mandrins.
La zone Rendu réaliste permet de configurer les différentes options de rendu concernant les
fenêtres graphiques.
La zone Filtres permet de spécifier les différentes extensions de fichiers à utiliser par défaut
dans NCSIMUL.

8.1.3. Couleurs
Les couleurs et textures ci-dessous s’appliquent, par défaut, aux différents éléments. Il est
cependant possible de changer les propriétés de chacun des éléments.
Les différentes éléments paramétrables sont :
Onglet Générales :
Fond : couleur de fond des fenêtres graphiques.
Sol : 2 couleurs et textures définissant le quadrillage utilisé pour le sol.
Pièce, Brut, Bride : couleur et texture utilisée par défaut pour un nouvel
élément.
Mvt rapide, Mvt travail : couleur des trajectoires outils dans les fenêtres
graphiques.
Mvt sans outils : couleur standard des trajectoires outils sans outils en broche.
Onglet Outils :
Partie coupante, Partie non coupante, Attachement et Rallonge : couleurs et
textures utilisées pour la représentation des outils.
Onglet Usinage :
Les couleurs d’usinage correspondent aux couleurs des surfaces usinées, lors
d’une simulation. 10 couleurs sont définies par défaut. La couleur d’usinage de
chaque outil peut aussi être redéfinie dans la librairie outils. Si une gamme utilise
plus de 10 outils, par défaut, l’outil 10 prend la couleur de l’outil 0, l’outil 11
prend la couleur de l’outil 1, l’outil 12 prend la couleur de l’outil 2...
Onglet Couleur Traj :
L’onglet Couleur traj permet de distinguer les trajectoires outils en fonction de
leurs vitesses d’avance, plus exactement en fonction de plages de vitesses
d’avance. Les différentes plages de vitesses d’avance sont matérialisées par des
couleurs.

8.1.4. Simulation
Les différents onglets Type de Simulation, Affichage, Alarmes, Collisions, Arrêt, Film/
Captures et Tolérances permettent de spécifier tous les paramètres de simulation d’usinage, à
utiliser par défaut. Ces paramètres sont utilisés lors de la création d’une nouvelle gamme, où

137
Manuel de référence
8.Option

lors de l’ouverture d’une gamme existante ne contenant pas d’élément Simulation.


Pour le paramètrage des différentes options Voir “Paramètres de simulation”, page 62.
L’onglet Comparaison permet de spécifier les paramètres de comparaison, à utiliser par défaut.
Pour le paramètrage des différentes options Voir “Comparaison”, page 70.

8.1.5. Outils
L’onglet Outils permet de définir les valeurs par défaut utilisées lors de l’appel d’un outil CAO.

8.1.6. Onglet statut


L’onglet Onglet statut permet de définir les options d’affichage de l’onglet Statut de la fenêtre
Informations.
Les options cochées correspondent aux informations qui seront visualisables dans l’onglet
Statut de la fenêtre Informations.

8.1.7. Tolérances
L’onglet Tolérances permet de définir les différentes tolérances utilisées, par défaut, dans
NCSIMUL. Certaines de ces tolérances sont modifiables dans les propriétés des différents
éléments utilisant ces tolérances.

8.1.8. Contrôles
L’onglet Contrôles permet de connaître et modifier le paramétrage Clavier + Souris pour les
manipulations les plus courantes du logiciel.

8.1.9. DNC
L’onglet DNC permet de définir le paramétrage de l’utilisation de l’interface NCSaf.
L’option cochée Activer l’interface DNC SAF permet d’activer le bouton Lancer
DNC de la barre d’outils programme. Le bouton Lancer DNC démarre l’interface
NCSaf depuis NCSimul.
L’option Serveur permet de renseigner le nom du PC serveur de SAF.

8.1.10. Plans de coupe


L’onglet Plan de coupe permet de définir l’apparence des plans à créer par défaut à l’ouverture
de la fenêtre Plan et de choisir le logiciel de CAO vers lequel seront exportés les plans créés.
Remarque : Parmi les différents types de plans, seuls les contours sont exportables vers un
logiciel de CAO.
Paramétrer l’apparence des plans à créer par défaut à l’ouverture de la fenêtre Plan
dans la zone Paramètres par défaut.
Définir le chemin de l’exécutable de votre logiciel de CAO dans la zone Paramètres
logiciel.
Editer le chemin de l’exécutable manuellement ou utiliser le bouton Parcourir.
Si nécessaire, il est possible d’ajouter des Arguments précédant le chemin de
l’exécutable.

138
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Pour désactiver la fonction d’export vers CAO, décocher l’option Activer l’export
Section vers CAO.
Pour désactiver l’export des arcs de cercle, décocher l’option Export arcs de cercle.

8.2. Raccourcis claviers

Pour une utilisation plus efficace ou plus confortable du logiciel, l’utilisateur peut mémoriser
des Raccourcis claviers. Les fonctions du produit seront facilement appelées en appuyant sur
des touches du clavier sans avoir à utiliser les icônes ou les menus de l’interface du produit.
Pour ouvrir la fenêtre de création des Raccourcis claviers, choisir la fonction
Raccourcis clavier du menu Options.
Figure 73 Raccourcis Claviers

Pour créer un nouveau Raccourci clavier pour une fonction donnée, choisir la
fonction dans la zone Sélectionner la fonction. Cliquer sur le bouton Créer, puis
cliquer sur la touche du clavier à laquelle vous souhaitez associer la fonction en
question. L’ensemble de vos Raccourcis claviers seront mémorisés lorsque vous
aurez cliqué sur le bouton OK.
Pour supprimer un Raccourci clavier, sélectionner la fonction concernée dans la zone
Sélectionner fonction. Dans la zone Description, choisir le raccourci clavier, puis,
cliquer sur le bouton Effacer.
Pour supprimer les différentes actions réalisées depuis l’ouverture de la fenêtre
Raccourcis claviers et revenir ainsi à l’état précédent, cliquer sur le bouton Annuler.
Pour supprimer l’ensemble des Raccourcis clavier, cliquer sur le bouton
Réinitialiser.

139
Manuel de référence
8.Option

140
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

9. Import / Export de données

9.1. Formats d’importation des données

Les formats de modèles CAO utilisables dans NCSIMUL sont les suivants :
formats neutres :
IGES (*.igs, *.ige, *.iges, ...).
STEP (*.stp, *.step, ...).
STL (*.stl, ...).
VRML (*.vml, *.wrl, *.vrl, ...).
formats propriétaires (nécessitant une licence spécifique) :
CADDS (_pd).
CATIAv4 (*.bin), nécessitant l’installation d’une interface intégrée à CATIAv4.
CATIA v5, nécessitant l’installation d’une interface intégrée à CATIAv5.
ProEngineer (*.pro), nécessitant l’installation d’une interface intégrée à
ProEngineer.
IDEAS (*.ide), nécessitant l’installation d’une interface intégrée à IDEAS.

Pour les fichiers de programmation, NCSIMUL est capable de décoder tout type de
programmation. Le décodage des programmes dépend essentiellement du contrôleur associé à
la machine. Le fichier à utiliser doit être un fichier contenant du texte. Les programmations les
plus courantes utilisent les formats suivants :
ISO, pour la majorité des armoires CN.
APT, pour certains logiciels de FAO.
Conversationnel, pour certaines armoires CN.

9.2. D’un utilisateur à un autre

Les données des utilisateurs apparaissent dans l’arbre de classement des données de la fenêtre
Ressources. Pour faire apparaître l’ensemble des utilisateurs dans la fenêtre Ressources, il faut
cocher l’option Afficher tous les utilisateurs dans l’arbre utilisateur dans l’onglet Général
de la fenêtre Préférences.
Il est possible d’utiliser les fonctions de copier/coller, afin de dupliquer un élément d’un
utilisateur pour le copier dans un autre utilisateur. Les objets de tout type, sauf les gammes,
peuvent être copiés puis collés dans le répertoire de l’arbre de classement qui convient au même
type d’objets mais d’un utilisateur différent. Il est nécessaire d’avoir des droits d’administration
pour écrire dans un autre utilisateur. Un utilisateur non administrateur peut copier un objet d’un
autre utilisateur et le coller chez lui.

141
Manuel de référence
9.Import / Export de données

Les fonctions Copier et Coller sont accessibles par le clic droit de la souris.

9.3. Import - export de gamme.

Il est n’est pas possible de faire un Copier/Coller sur un élément de type Gamme car cet élément
est trop complexe.
Il existe une fonction qui permet d’exporter une gamme et une fonction réciproque qui permet
d’importer une gamme.

9.3.1. Pour exporter une gamme :


1. A partir de la fenêtre Ressources, faire un clic droit sur la gamme à exporter.
2. Choisir Exporter.
3. Sélectionner le répertoire de destination de gamme exportée.
ou
1. Ouvrir la gamme à exporter.
2. Choisir Fichier > Exporter > Exporter gamme.
3. Sélectionner le répertoire de destination de gamme exportée.
Tous les éléments nécessaires à re-construction de la gamme exportée (machines, librairies
d’outils, modèles CAO, ...) sont copiés, dans le répertoire de destination, dans un fichier zippé
portant le nom de la gamme exportée.

9.3.2. Pour importer une gamme :


1. A partir de la fenêtre Ressources, faire un clic droit sur le type d’élément Gamme.
2. Choisir Importer.
ou
1. Choisir Fichier > Importer > Importer gamme NCSIMUL2000 / 8.
Puis
1. Sélectionner la gamme à importer :
Fichier zip si la gamme exportée n’a pas été utilisée.
Fichier .ncs si la gamme exportée à été dé-zippée.
2. Spécifier un nom pour la gamme à importer. Par défaut le nom de la gamme à importer
est proposé.
3. Spécifier pour chaque type d’éléments présents dans la gamme à importer, le mode
d’importation (Créer, Ecraser ou ne pas importer).
4. Valider.

142
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

La gamme est importée est présente dans la liste des gammes de la fenêtre Ressources.

9.3.3. Archiver une gamme :


Si vous ne souhaitez pas garder dans vos données utilisateurs des ressources obsolètes, il est
possible de les archiver. L’archivage d’une gamme supprime les ressources des répertoires de
l’utilisateur et les exporte dans le répertoire de votre choix. IL est possible de n’archiver que
certaines ressources de la gamme, en revanche, il vous est impossible d’archiver la machine.
1. Choisir Fichier > Exporter > Archiver.
2. Choisir les ressources de la gamme que vous souhaitez archiver en cochant l’option
Effacer.
3. Choisir le répertoire de destination de l’archive.

9.4. Exporter une trajectoire.

NCSimul permet de convertir tout type de programme CN d’un format dans un autre (par
exemple : SIEMENS 840D vers FANUC, NUM 1060F vers APT CATIA). Dans le cadre de
machines retrofitées, il est donc possible de simuler un programme CN donné dans NCSimul,
de le convertir pour le contrôleur de la nouvelle machine puis de le simuler à nouveau dans
NCSimul pour vérifier la conformité du résultat.
1. Ouvrir une gamme comportant un au moins un programme CN actif.
2. Choisir Fichier > Exporter > Exporter trajectoire > choix contrôleur.
3. Choisir le format de conversion désiré dans le menu déroulant Choix du contrôleur
d’édition, puis cliquer sur Suivant.
4. Choisir le nom et le répertoire de destination du nouveau programme CN. Par défaut,
ce programme sera sauvé dans le répertoire Tapes de l’utilisateur.
5. Renseigner si nécessaire les options Paramètres CNU du contrôleur choisi, puis
cliquer sur Suivant pour lancer la conversion.

143
Manuel de référence
9.Import / Export de données

Figure 74 Export trajectoire

L’utilisateur a le choix entre quatre contrôleurs d’édition. Les programmes CN générés


comportent les fonctions de base décrites ci-dessous :
APT CATIA ; en MULTAX/ON avec gestion des changements d’outils, des avances,
des vitesses de broche, des interpolations linéaires/circulaires, des corrections de
rayons et des commentaires.
FANUC ; en 5 axes maximum avec gestion des changements d’outils, des avances,
des vitesses de broche, des interpolations linéaires/circulaires, des corrections de
rayons et des commentaires.
NUM 1060F ; idem FANUC.
SIEMENS 840D ; idem FANUC.
Ces contrôleurs sont donnés à titre d’exemple, le développement par nos soins de contrôleurs
d’édition spécifiques fait l’objet d’une prestation de service. Pour nous faire part de votre
besoin, nous vous remercions de bien vouloir prendre contact avec notre service commercial.

9.5. Exporter des résultats :

9.5.1. Exporter une vue.


La fenêtre graphique peut être exportée dans un fichier image au format JPEG.

144
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Pour exporter une image :


1. Choisir Fichier > Exporter > Exporter vue 3D.
2. Spécifier un nom de fichier graphique.
3. Valider.
Un fichier graphique est créé.
Le fichier graphique créé est de la taille de la fenêtre graphique active.

9.5.2. Exporter un document au format XML


NCSIMUL permet d’exporter des documentations techniques concernant les simulations et les
processus que vous traitez avec NCSIMUL. Les documents créés sont visualisables avec votre
navigateur internet.
Pour exporter un document au format XML :
1. Choisir Fichier > Exporter > Exporter document XML.
2. La fenêtre Assistant d’exportation XML apparaît.
Vous devez ensuite suivre les instructions de l’assistant.

145
Manuel de référence
9.Import / Export de données

Figure 75 Fenêtre Assistant d’exportation XML

146
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 76 Exemple de document XML

9.5.3. Exporter un résultat d’usinage


A la suite d’une simulation, il est possible d’exporter le résultat de la simulation.
Pour exporter un Brut usiné :
1. A la suite d’une simulation, faire un clic droit sur l’élément Brut à exporter.
2. Choisir Exporter objet, la fenêtre Exporter objet apparaît.
3. Spécifier le Nom du fichier à créer.
4. Choisir le Format de sauvegarde, parmi les différents types :
Format interne (*.ncmac), utilisable uniquement avec NCSIMUL.
STL texte ou STL binaire (*.stl).
VRML (*.wrl).
5. Valider.
Le fichier CAO créé est automatiquement stocké dans le dossier Simulation de l’utilisateur.

147
Manuel de référence
9.Import / Export de données

148
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

10. Batch

10.1. Introduction

Le mode Batch permet de réaliser une ou plusieurs simulations avec la génération d’un journal
des erreurs et des alertes détectées par NCSIMUL.
Ce mode de fonctionnement peut être réalisé sans que NCIMUL ne soit démarré. Le principe
de cette fonction est de pouvoir lancer l’exécution de plusieurs gammes durant une période
d’activité réduite (pendant la nuit ou le week-end par exemple) et obtenir des résultats
concernant les différentes détections que NCSIMUL propose.
Les fonctionnalités du mode Batch sont accessibles à partir de la fonction Batch du menu
général.

10.2. Préparation des gammes

Les gammes qui seront exécutées en mode batch doivent pouvoir s’exécuter de façon autonome.
Pour ce faire elles doivent contenir tous les éléments nécessaires à leur réalisation (machine,
brut, librairie outils, initialisation, programme,...) ainsi qu’une fonction Simulation. En effet
cette fonction contient tous les paramètres d’usinage (voir “Constituer une gamme”, page 28)

10.3. Création de la liste des gammes

Afin de réaliser des simulations en mode Batch, vous devez créer une liste des gammes à
simuler.
Pour créer une liste de gammes :
1. Choisir Batch > Ouvrir. la fenêtre de Liste des gammes en Batch apparaît.
2. Cliquer sur le bouton Ajouter un élément, pour insérer une nouvelle gamme dans la
liste de gammes à simuler.
3. Choisir la gamme à insérer parmi la liste des gammes proposées.
4. Il est possible de supprimer une des gammes de la liste en la sélectionnant dans la liste,
puis en cliquant sur le bouton Supprimer élément.
5. Lorsque la liste est complète, valider par le bouton OK.

149
Manuel de référence
10.Batch

Figure 77 Fenêtre Liste des gammes

10.4. Exécution du Batch

Pour lancer l’exécution du mode Batch :


1. Choisir Batch > Exécuter, la fenêtre Batch exécution apparaît.
2. Choisir le mode de démarrage, parmi :
Exécuter maintenant, le Bacth démarre immédiatement.
Exécution planifiée. Il est nécessaire de spécifier la date d’exécution du Batch.
Il aussi nécessaire de spécifier un Nom d’utilisateur et un Mot de passe pour
l’exécution de cette tache. Le nom d’utilisateur et le mot de passe sont ceux
utilisés pour le démarrage de la session Windows nécessaire à l’exécution de la
tâche.
3. Il est possible d’annuler une exécution planifiée en sélectionnant Supprimer
exécution planifiée.
4. Valider par le bouton OK.

150
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 78 Fenêtre Batch exécution

151
Manuel de référence
10.Batch

10.4.1. Résultats
Pour obtenir les résultats des gammes réalisées en mode Batch :
1. Choisir Batch > Résultats > Général pour obtenir un compte rendu général de
l’exécution des gammes.
Figure 79 Fenêtre Batch compte rendu général

152
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

2. Choisir Batch > Résultats > Par utilisateur pour obtenir un tableau récapitulatif de
l’exécution des gammes de l’utilisateur en cours, ainsi qu’un rapport détaillé
concernant chaque gamme traitée en batch.
Figure 80 Fenêtre Résultat de l’exécution du Batch

Le tableau de la fenêtre Résultat de l’exécution du Batch, affiche le nombre d’erreurs et


d’alertes résultant de l’exécution du Batch. Le bouton Edition permet d’afficher le Rapport de
simulation de la gamme sélectionnée.
Figure 81 Fenêtre Erreurs et Alertes

Le bouton Ouvrir Gamme permet de charger la gamme sélectionnée en l’état de fin de

153
Manuel de référence
10.Batch

simulation. Les onglets Alertes et Erreurs de la fenêtre Informations sont renseignés avec les
résultats de la simulation et l’interactivité entre les différentes fenêtres est active.

154
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

11. NCPROFIL

11.1. Introduction

L’utilitaire NCPROFIL, est une application qui permet de générer des profils 2D, utilisable
pour les outils ou pour des objets de révolution.
Pour créer un outil de type NCPROFIL, il faut :
1. Ouvrir une Librairie outils.
2. Créer un nouvel outil.
3. Sélectionner le type NCPROFIL.
4. Entrer le Nom de fichier à créer, exemple : outil001.ncp.
5. Cliquer sur le bouton Lancer NCPROFIL.
L’utilitaire NCPROFIL démarre.
Figure 82 Fenêtre NCPROFIL

155
Manuel de référence
11.NCPROFIL

L’espace de travail de NCPROFIL est composé de 4 zones ou fenêtres :


Une première zone graphique utilisée pour dessiner le profil (zone 1).
Une seconde zone graphique permettant de visualiser le solide obtenu en révolution,
ou en extrusion (zone 2).
Une zone de description de l’entité sélectionnée dans le profil (zone 3).
Une zone d’information, au dessus de la zone de dessin (zone 4).
Pour définir des profils pour d’autres types d’éléments (Brut de révolution, plaquettes d'usinage,
…) la procédure est similaire. L'option NCPROFIL apparaît si l’élément peut être défini avec
cet utilitaire.
Pour définir votre profil vous devez respecter certaines règles de construction :
1. Pour les éléments de révolution, un seul coté de l’élément doit être dessiné (un demi
profil).
2. Pour un outil : le point en bas à gauche représente le bout et le centre outil, de
coordonnées (0,0).
3. Un profil doit nécessairement être fermé.

11.2. Environnement

11.2.1. Les barres d’outils


Elles permettent d’accéder rapidement à diverses fonctions de NCPROFIL. Les différentes
barres d’outils sont les suivantes :
Barre d’outil Principale : il s’agit de la barre d’outils générale permettant d’accéder
principales fonctions de gestion des fichiers.
Figure 83 Barre d’outils Principale

156
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Barre d’outil Options : cette barre d’outils contient les outils courants pour faciliter la
mise en forme du profil.
Figure 84 Barre d’outils Options

Barre d’outils Dessin : cette barre d’outils est utilisée pour construire le profil.
Figure 85 Barre d’outils Dessin

Barre d’outil Modification : cette barre d’outils permet de manipuler les diverses
entités dans la zone de dessin.

157
Manuel de référence
11.NCPROFIL

Figure 86 Barre d’outils Modification

Barre d’outils Vue 3D : il s’agit de la barre d’outils associée à la zone graphique


permettant de visualiser le solide obtenu.
Figure 87 Barre d’outils Vue 3D

11.2.2. Manipulations souris et clavier


Dans la zone graphique permettant de visualiser le solide obtenu, la gestion de la souris est
identique à celle de NCSIMUL.
Dans la zone graphique permettant de dessiner, deux manipulations sont possibles :
Translation graphique : bouton du milieu de la souris.
Zoom : utilisation de la molette de la souris.
Dans la fenêtre graphique de visualisation il est possible, pour certains objets graphiques
comme des plaquettes, de visualiser l’objet 3D en désactivant la visualisation en mode
«révolution» (bouton droit de la souris et sélection de Visualisation en extrusion) : une

158
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

extrusion basée sur le profil dessiné est alors affichée. L’épaisseur de l’extrusion peut être
saisie, en cliquant avec le bouton droit dans cette partie graphique, et en sélectionnant Saisie
profondeur extrusion.
L’épaisseur de l’extrusion n’est pas mémorisée dans le format NCPROFIL. Elle est purement
informative et n’est pas utilisée dans NCSIMUL, mais permet temporairement de visualiser une
épaisseur de plaquette.

11.3. Construction du profil

La construction d’un profil est effectuée en positionnant des points dans la zone de dessin.
Chaque point est automatiquement relié au point précédent par une droite, par défaut, ou par un
arc de cercle, si l’on clique sur le bouton Dessiner Arc (accessible, aussi, à l’aide du bouton
droit de la souris sur la zone de dessin).
Pour positionner ces points, il suffit de cliquer dans la zone graphique, aux coordonnées
désirées.
Il est possible d’activer ou de désactiver le Mode coupant (ce mode n'est utile que pour la
définition des éléments de type outil), lorsque l’on dessine le profil, en sélectionnant l’option
correspondante dans le menu obtenu par clic droit sur la zone de dessin.
Lorsque ce mode est activé, toute nouvelle entité créée est coupante.
L’option Arc : sens trigonométrique peut être activée ou désactivée, de la même manière.
Comme pour un segment, pour créer un arc de cercle, NCPROFIL utilise le dernier point cliqué
et le point précédent comme extrémités :
Le centre de l’arc se trouve au milieu du segment formé par ces deux extrémités.
Le sens du tracé est indiqué à l’aide de l’option vue ci-dessus : si l’option Arc : sens
trigonométrique est cochée, la rotation a lieu dans le sens trigonométrique, sinon la
rotation a lieu dans le sens anti-trigonométrique (sens des aiguilles d’une montre).
Une Aide angulaire peut être activée/désactivée en cliquant sur le bouton du même nom. Cette
aide permet de matérialiser, sur la zone de dessin, un angle :
Entre le segment en cours de création et le segment précédent.
Entre le segment tangent à l’arc de cercle précédent et le segment en cours de création.
Entre le segment précédent et le segment formé du centre de l’arc de cercle en cours
de création et de l’extrémité libre du segment précédent.
Entre le segment tangent à l’arc de cercle précédent et le segment formé du centre de
l’arc de cercle en cours de création et de l’extrémité libre de l’arc de cercle précédent.
Chaque mesure proposée est :
Prédéfinie comme un multiple de 30° ou de 45°.
La valeur exacte de l’angle si la mesure n’est pas assez «proche» d’une valeur
prédéfinie.

159
Manuel de référence
11.NCPROFIL

La valeur exacte de l’angle si le point sélectionné est sur la grille (…voir paragraphe
«Grille et aimantation»).
La «proximité» d’un angle avec une valeur prédéfinie est paramétrable dans la Tolérance
spécifiée dans la section Aide angulaire au dessin de la fonction Préférences du menu Option.
Le profil est fermé :
Automatiquement, en cliquant à nouveau sur un point du profil.
En sélectionnant l’option Fermer le profil dans le menu contextuel apparaissant après
avoir cliqué sur le bouton droit de la souris dans la zone de dessin.

11.4. Modification du profil

Dès que le profil est fermé, les entités (points, segments et arcs de cercle) du profil peuvent être
manipulées.

11.4.1. Déplacement de points


Chaque point peut être déplacé par glisser/déposer, après avoir activé le bouton Déplacer
points/entités présent dans la barre d’outil Options. Un clic sur ce bouton active le mode
«Déplacement d’entités». Pour sortir de ce mode et revenir au mode «Sélection d’entités»
cliquer à nouveau sur ce bouton.
Le mode sélectionné est identifiable à la forme du curseur de la souris : dans le mode
«Déplacement d’entités», le curseur est identique au bouton permettant d’activer/désactiver ce
mode (une main).

11.4.2. Modification des paramètres d’une entité


Pour modifier les paramètres d’une entité, il faut sélectionner un segment ou un arc de cercle
(en mode "sélection d'entités") . La zone de description s’ouvre alors sous la fenêtre graphique.
L’onglet Propriétés permet de modifier les paramètres d’une entité.
L’onglet Transformation permet de translater une entité suivant les axes X et Z.
Cette zone de description diffère selon le type d’entité :

160
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 88 Paramètres d’un segment

Figure 89 Paramètres d’un arc de cercle

Chaque modification est prise en compte lors de l'appui sur la touche Entrée ou lors d'un clic
dans la zone de saisie d'un autre paramètre. Cette modification peut entraîner la modification
d’autres paramètres en fonction des éléments fixes choisis.
La colonne identifiée par un verrou permet de définir ces éléments fixes. Les extrémités fixes

161
Manuel de référence
11.NCPROFIL

sont représentées par un verrou sur la zone de dessin.

11.4.3. Transformation d’entités


Après avoir sélectionné un segment, il peut être transformé en un arc de cercle, en cliquant sur
le bouton Transformer de la barre d’outils Modifications, ou sur l’option du même nom dans
le menu contextuel obtenu par clic droit dans la zone de dessin.
De la même manière un arc de cercle peut être transformé en un segment.
Lorsqu’un segment est transformé, le nouvel arc de cercle créé a les mêmes extrémités que le
segment initial et son centre est positionné automatiquement au milieu de ce même segment.
La transformation inverse se base sur un principe similaire : le nouveau segment (résultant de
la transformation d'un arc de cercle) a les mêmes extrémités que l’arc de cercle initial.

11.4.4. Division d’entités


Une entité sélectionnée (segment ou arc de cercle) peut aussi être divisée en deux entités de
même longueur et de même type, en cliquant sur le bouton Diviser (option disponible dans le
menu contextuel obtenu par clic droit dans la zone de dessin).
Un segment est divisé en deux segments de longueur égale : chaque segment généré est
constitué d’une des extrémités du segment initial. L’autre extrémité est commune et correspond
au milieu du segment initial.
Un arc de cercle est divisé en deux arcs de longueur égale : chaque arc de cercle généré a le
même rayon que l’arc de cercle initial ainsi que le même centre et a pour extrémité l’une des
extrémités de l’arc de cercle initial. L’autre extrémité est commune et correspond au milieu de
l'arc de cercle initial.

11.4.5. Suppression d’entités


Il est possible de supprimer une entité (segment ou arc de cercle), en cliquant sur le bouton
Supprimer (option disponible dans le menu contextuel obtenu par clic droit dans la zone de
dessin).
Lorsqu'une entité est supprimée, NCPROFIL modifie automatiquement l'entité suivante en la
raccordant à l'entité précédente.
S’il s’agit du dernier segment ou arc de cercle du profil, le profil redevient ouvert : les entités
ne peuvent plus être manipulées tant que le profil n’est pas, à nouveau, fermé.

11.5. Outils de construction

NCPROFIL propose des outils pour positionner les diverses entités globalement, ou l’une par
rapport à l’autre.

11.5.1. Grille et aimantation


Il est possible d’afficher/cacher la grille de coordonnées en cliquant sur le bouton Grille.
Les différents points du profil peuvent être associés à des coordonnées précises en modifiant
leurs paramètres (vu dans le paragraphe précédent), ou en les déplaçant sur des points de la
grille.
Lorsque le mode «Grille aimantée» est sélectionné (bouton Aimanter grille), tout déplacement

162
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

(glisser/déposer) d’un point du profil à proximité d’un point de la grille est automatiquement
placé sur ce dernier, cette aimantation n’étant possible que si la grille est affichée.
La fonction Préférences du menu Option permet de modifier le pas vertical et horizontal de
la grille.
La grille est utilisable lors de la construction du profil, comme lors de sa modification.

11.5.2. Les cotations


Les boutons de cotations permettent d’afficher les cotes en millimètres du profil. Chaque cote
peut être modifiée en double-cliquant sur celle-ci et en remplaçant la valeur affichée.
Les Cotes diamètre sont modifiables de la même manière que les autres cotes et sont précédées
d’un D sur le dessin. Elles n’apparaissent que pour coter une longueur entre deux segments
verticaux symétriques par rapport à l’axe de révolution.
NCPROFIL déplace le segment vertical coté, lorsque l’on modifie une telle cote.
Ces cotations ne sont modifiables qu’après la construction du profil.

11.5.3. Positionnement d’une entité par rapport à une autre


Une entité peut être positionnée par rapport à une autre :
Deux segments peuvent être parallèles.
Deux segments peuvent être perpendiculaires.
Un arc et un segment peuvent être tangent en un point.
Les deux entités choisies doivent être sélectionnées (clic droit de la souris et touche Ctrl) avant
de cliquer sur le bouton correspondant.
Ce mode de positionnement s'applique aux deux entités sélectionnées : le point matérialisé, sur
le dessin, par un verrou, est immobile. Les autres paramètres des entités sont recalculés
automatiquement par NCPROFIL pour que le mode de positionnement choisi soit appliqué.
Lorsque deux solutions sont possibles (par exemple, lorsque deux segments doivent être
perpendiculaires en leur point de concours), un deuxième clic sur le même bouton permet
d'appliquer la deuxième transformation possible (il est possible de revenir à la solution
précédente en cliquant à nouveau sur le même bouton).
Le positionnement relatif des entités n'est pas mémorisé. Tout déplacement/modification d'une
entité peut avoir des répercussions sur les paramètres d'autres entités déjà positionnées.
Ces positionnements ne peuvent être mis en oeuvre qu'après la construction du profil.

11.5.4. Couper, Copier et Coller une entité


Une entité peut être coupée ou copiée puis collée à l’extrémité d’une autre entité.
Le bouton Couper permet de supprimer l’entité sélectionnée et de la conserver en
mémoire.
Le bouton Copier permet de conserver en mémoire l’entité sélectionnée.
Le bouton Coller permet d’insérer l’entité précédemment coupée ou copiée à
l’extrémité de l’entité sélectionnée.

163
Manuel de référence
11.NCPROFIL

11.5.5. Dupliquer une entité


Le bouton Dupliquer permet de reproduire une entité autant de fois que l’utilisateur le désir. La
duplication obtenue est générée à l’extrémité de l’entité copiée.

11.5.6. Points d’accroches


Une fois le profil fermé, des points d’accroches peuvent être créés, avec le bouton Propriétés.
Cette fonction permet de créer et de positionner deux points d’accroches sur l’axe du profil.

11.5.7. Chanfreins et congés de raccordement


Un chanfrein ou un congé de raccordement peut être créé entre deux segments, avec le bouton
Chanfrein/Congé.
Un chanfrein ou un congé ne peut être ajouté au profil qu'après sa construction initiale.
Il est, néanmoins, possible de créer un congé directement lors du tracé en utilisant l'Aide
angulaire et en traçant un cercle tangent (90°) au segment précédemment dessiné.

164
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

12. NCMOTION

12.1. Introduction

L’utilitaire NCMOTION est l’outil qui permet de créer des cinématiques associées à des
modélisations CAO dans la phase de création d’une machine pour NCSIMUL.
Cet utilitaire peut fonctionner de façon indépendante, et permet ainsi de préparer et créer des
cinématiques de machines outils, sans utiliser NCSIMUL.

12.2. Environnement

12.2.1. Démarrage
Pour démarrer NCMOTION il existe 2 possibilités :
Démarrer en mode autonome :
Double clic sur l’icône NCMOTION présente sur le bureau Windows.
ou
Menu Démarrer > Programmes > NCSIMUL8 > NCMOTION
Démarrer depuis NCSIMUL :
A partir des propriétés d’une machine, cliquer sur le bouton NCMOTION,
présent à droite de la sélection de la cinématique employée par la machine.

Lors d’un démarrage indépendant de NCSIMUL, NCMOTION ouvre un première fenêtre de


connexion, permettant de choisir l’utilisateur NCSIMUL à activer pour la création ou la
modification des machines.

165
Manuel de référence
12.NCMOTION

Figure 90 Fenêtre de connexion NCMOTION

Après avoir sélectionné l’Utilisateur, sélectionner la machine à modifier puis valider par OK,
ou valider directement par OK pour ouvrir un environnement vierge.
Figure 91 NCMOTION avec un environnement vierge

166
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

12.2.2. Disposition
La fenêtre de NCMOTION est composée de plusieurs parties.
Figure 92 Fenêtre NCMOTION

La zone 1 correspond à la description de la cinématique. On y retrouve tous les éléments (bâti,


axes, accessoires, table, ...) qui composent la cinématique de la machine.
La zone 2 est une zone d’informations composée de 2 onglets permettant d’afficher des
informations sur les éléments composant la cinématique machine ou la liste de tous les éléments
géométriques créés avec NCMOTION qui peuvent être nécessaires à la description des
mouvements ou positions de la machine.
La zone 3 est une fenêtre graphique permettant la visualisation des différents éléments
composant la machine. Les commandes de manipulation de la fenêtre graphique sont identiques
à celles utilisées avec NCSIMUL.
La barre d’outil Affichage permet, comme dans NCSIMUL de sélectionner différentes
orientations de vues (ISO, de dessus, de face et de coté) ainsi que différents modes d’affichage
(filaire, facette et image).

167
Manuel de référence
12.NCMOTION

Figure 93 Barre d’outil Affichage

12.3. Nouvelle machine

12.3.1. Préparation
Pour créer une nouvelle machine, après avoir démarré NCMOTION :
1. Cliquer sur le bouton Nouvelle machine, présent dans la barre d’outils Principale.
ou
Choisir Fichier > Nouvelle machine.
2. Dans la fenêtre Nouvelle machine renseigner le nom de la nouvelle machine que vous
souhaitez créer.
Les barres d’outils Affichage, Définition et Géométrie s’activent. La zone de description de la
cinématique se compose automatiquement de l’élément Lumière et de l’élément Sol.
Pour construire la cinématique d’une machine il faut utiliser les boutons d’ajout d’élément
cinématique présents dans la barre d’outil Définition.
Figure 94 Barre d’outil Définition

La description de la cinématique de la machine doit toujours commencer par la définition d’un


bâti. Ensuite il est possible de réaliser tout type de cinématique. Il n’y a pas de limitation sur la
complexité des cinématiques créer.

168
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Le bâti étant la base de la description cinématique, il faut ensuite décrire les différents axes
composant la cinématique de la machine.

12.3.2. Bâti
En cliquant sur le bouton Ajout Bâti, un élément de type Bâti est inséré dans la description
cinématique. La fenêtre Edition axe machine s’ouvre avec l’option Type d’axe pré-
sélectionnée sur Bâti.
Figure 95 Fenêtre Edition axe machine

Cette fenêtre de définition est affichée automatiquement lors de l’ajout d’un Bâti, ou de tout
autre élément, dans la description cinématique. Elle est par la suite accessible en faisant un clic
droit sur l’élément, dans le fenêtre graphique ou dans la zone de description cinématique, et en
choisissant la fonction Propriétés dans le menu contextuel.
Cette fenêtre Edition axe machine, accessible pour chaque élément qui compose la description
cinématique, est composée de 3 onglets :
Général : cet onglet regroupe les informations générales de l’élément :
Le Nom de l’élément, à renseigner lors de la création de l’élément.
Le numéro ID, c’est un numéro unique attribué à chaque élément.
Le numéro de Registre, c’est le numéro d’axe qui permettra de connecter cet
élément avec l’armoire (contrôleur CN) utilisée. Il est conseillé de numéroter les
axes de la façon suivante X:0, Y:1, Z:2, A:3, B:4, C;5, U:6...
Le numéro de Canal, à utiliser si la machine possède plusieurs canaux (plusieurs
programmes à utiliser en même temps), c’est le cas de certaines machines bi-
tourelles ou bi-broches.

169
Manuel de référence
12.NCMOTION

L’option Accessoire permet de spécifier que l’élément en question n’est pas un


élément obligatoire de la description cinématique. Si cette option est activée,
tous les éléments suivant l’élément accessoire ne seront activés que si l’élément
accessoire est actif. Cette activation sera réalisée dans NCSIMUL à la lecture
d’une instruction particulière située soit dans un programme ISO soit dans une
fonction Initialisation. Cette option Accessoire, peut par exemple, être utilisée
pour des machines possédant plusieurs têtes optionnelles (exemple 1 : tête
horizontale / tête verticale ou exemple 2 : tête simple / tête orientable).
L’Axe support permet de positionner l’élément dans la description cinématique.
Le Type de liaison permet, selon le type d’élément, de spécifier la liaison avec
l’élément support. Les différentes options possibles sont : Identité (fixe),
Linéaire, Rotative, Rotule.
Objets 3D : cet onglet regroupe les informations graphiques de l’élément :
Chaque élément composant la description cinématique, peut être composé de
plusieurs entités. La description d’un élément machine est très similaire à la
description d’un élément de type Brut dans NCSIMUL (voir “Définir un brut.”,
page 119). Un tableau des entités est affiché, dans la partie principale de l’onglet
Objets 3D. Pour créer ou supprimer des entités, utiliser les boutons Ajouter
entité ou Supprimer entité, en haut à droite du tableau des entités, pour obtenir
les entités nécessaires à la description de l’élément machine. En activant
l’affichage détaillé, il est possible de spécifier pour chaque entité appartenant à
un élément machine une couleur différente, une texture et le type d’entité à
utiliser parmi :
- Cube, à définir avec des encombrements.
- Cylindre, à définir avec un point de centre, une orientation et des
dimensions.
- Modèle CAO, à définir avec un fichier CAO, les layers utilisés et le repère
à prendre en compte.
Il est aussi possible pour chaque entité composant un élément machine
d’effectuer une Translation ou une Rotation afin de positionner correctement
l’élément dans l’environnement. Ces fonctions sont accessibles au travers de
l’onglet Position situé dans l’affichage détaillé de l’onglet Objets 3D.
Objets collisions : Cet onglet permet de définir les objets graphiques à utiliser pour le
calculs de collisions pendant les simulation d’usinage. Le but de cette définition est
d’utiliser lors du calcul de collisions des éléments simplifiés afin de diminuer les temps
de calculs. Il est donc possible au travers de l’onglet Objets 3D d’utiliser des fichiers
CAO contenant beaucoup de détails, pour un rendu visuel optimisé, et dans l’onglet
Objets collisions d’indiquer des fichiers CAO simplifiés (formes simples
correspondant aux encombrements), utilisés pour les calculs de détection de collisions.
Si aucun élément n’est défini dans l’onglet Objets collisions, les éléments de l’onglet
Objets 3D seront utilisés pour les calculs de collisions.

12.3.3. Autres éléments


Après avoir inséré un Bâti il est nécessaire de continuer la description de la cinématique de la
machine en insérant différents types d’éléments.

170
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Pour insérer un élément dans la description cinématique il faut dans un premier temps
sélectionner, parmi les éléments déjà présents, l’élément porteur du nouvel élément. En cliquant
avec le bouton droit de la souris, sélectionner la fonction désirée parmi les fonctions d’ajout; ou
utiliser les boutons de la barre d’outil Définition.
Les différents types d’éléments disponibles sont :
Axe série, à utiliser pour tous les axes de translation ou rotation.
Axe parallèle, à utiliser pour créer un cinématique parallèle. La cinématique parallèle
est une cinématique très complexe à mettre en oeuvre. Ces cinématiques sont utilisées
pour définir des machines de type tripodes ou hexapodes. Il s’agit de définir les
mouvements et positions atteignables des différents vérins pouvant composer ces cas
de cinématique. Il est fortement recommandé de contacter l’équipe de support
technique de votre revendeur si vous désirez utiliser ce genre de machines. Pour
pouvoir utiliser des machines à cinématiques parallèles il est nécessaire de faire
l’acquisition d’un module spécifique.
Table, cet élément permet de spécifier l’origine à utiliser dans NCSIMUL lors de
l’ajout dans une gamme d’un élément de type Brut, Bride ou Pièce. Pour une machine
de fraisage cette origine doit correspondre au centre de la table. Pour une machine de
tournage cette origine doit correspondre au centre de la face avant du mandrin. Lors de
l’insertion d’un élément Table dans la description cinématique d’une machine, un
élément Brut est automatiquement ajouté afin de représenter graphiquement le résultat
qui sera obtenu dans NCSIMUL. Cet élément Brut est lui aussi paramètrable avec la
fonction Propriétés du brut, accessible via le clic droit sur l’élément Brut. Un
élément Table se défini comme les autres éléments de la machine, à la seule différence
qu’il n’est pas possible de lui affecter de modélisation 3D.
Broche, cet élément permet de spécifier la position d’un point de chargement d’outil.
Pour une machine de fraisage il est impératif d’avoir un élément Broche au niveau du
nez de broche de la machine pour pouvoir utiliser des outils lors des simulations
d’usinage, mais il est également possible d’insérer des éléments Broche si la
description cinématique intègre la définition d’un changeur d’outils ou d’un magasin
d’outils. Pour une machine de tournage il est impératif d’avoir un élément Broche au
niveau de chaque point de chargement d’outils d’une tourelle. Lors de l’insertion d’un
élément Broche dans la description cinématique d’une machine, un élément Outil est
automatiquement ajouté afin de représenter graphiquement le résultat qui sera obtenu
dans NCSIMUL, lors du montage d’un outil au point spécifié. Cet élément Outil est
lui aussi paramétrable avec la fonction de l’outil, accessible via le clic droit sur
l’élément Outil. Un élément Broche se définit comme les autres éléments de la
machine, à la seule différence qu’il n’est pas possible de lui affecter de modélisation
3D.
Pour ces différents types d’éléments, dans l’affichage détaillé de l’onglet Général de la fenêtre
Edition axe machine, il est nécessaire de définir :
Les paramètres d’Orientation pour les axes de rotation, de translation, les Tables et
les Broches.
Les paramètres de Position pour les axes de rotation, les Tables et les Broches.
Les Courses des axes de rotation et de translation.

171
Manuel de référence
12.NCMOTION

Les options d’affichage de NCMOTION.


Pour voir les messages d’erreurs concernant les hors courses machines dans la fenêtre
Informations, il faut cocher l’option Prise en compte des courses.

Figure 96 Affichage détaillé d’une fenêtre Edition axe machine, pour un axe rotatif

12.3.4. Eléments géométriques


Pour définir des Positions, des Directions ou différents points il est parfois nécessaire dans
NCMOTION de s’appuyer sur des entités géométriques n’existant pas dans les fichiers CAO
utilisés.

172
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Il existe donc différents outils permettant de créer des éléments géométrique. Contenus dans la
barre d’outils Géométrie qui permettent de créer :
Des Points, à partir des fonctions suivantes :
Point milieu. Cette fonction permet de créer un point au milieu d’un segment
défini par la sélection de 2 points dans l’environnement graphique.
Centre de cercle défini par 3 points. Cette fonction permet de créer un point
correspondant au centre d’un cercle passant par 3 points sélectionnés dans la
fenêtre graphique.
Des Segments, à partir de la fonction :
Segment. Cette fonction permet de créer un segment en sélectionnant 2 points
dans la fenêtre graphique.

Figure 97 Barre d’outils Géométrie

Lorsque la sélection d’un point est nécessaire, NCMOTION affiche une fenêtre de Définition
permettant soit de renseigner des valeurs de coordonnées, suivant le repère général de la
machine, soit de sélectionner directement dans la fenêtre graphique. Pour activer la sélection
dans la fenêtre graphique cliquer sur le bouton Sélection graphique, à droite des coordonnées
du point, puis sélectionner le point dans la fenêtre graphique à l’aide du bouton droit de la souris.
Si la sélection réalisée ne convient pas, utiliser le bouton RAZ Sélections pour effacer les points
déjà mémorisés et recommencer la sélection. Lorsque tous les points à définir sont sélectionnés,
la fenêtre affiche le résultat. Valider par OK pour confirmer la création de l’élément
géométrique.

173
Manuel de référence
12.NCMOTION

Figure 98 Fenêtre de Définition d’un point milieu

La liste de tous les éléments géométriques créés avec NCMOTION est affichée dans la zone
Informations, dans l’onglet Géométrie, situé en bas à gauche de la fenêtre NCMOTION.
Figure 99 Exemple de description cinématique pour une machine de fraisage 4 axes. Onglet
Géométrie activé, dans la zone Information.

174
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

12.3.5. Exemples
Après avoir inséré les différents éléments qui composent la description cinématique d’une
machine, le résultat doit ressembler à ces exemples :
Figure 100 Exemple N°1

Exemple N°1 : Centre d’usinage vertical 3 axes. La description cinématique intègre aussi 2 portes de
cartérisation (AXES_U et AXE_V).
Tous les axes composant cette cinématique sont des axes "série". Depuis le bâti 2 branches
principales décrivent l’enchaînement cinématique des axes pour aller jusqu’à la broche de la
machine et jusqu’à la table de la machine. 2 autres branches ne comprenant chacune qu’un seul
axe permettent de définir les mouvements de translation des 2 portes de la machine.

175
Manuel de référence
12.NCMOTION

Figure 101 Exemple N°2

Exemple N°2 : Centre d’usinage horizontal 5 axes.


2 branches de cinématiques démarrant du bâti correspondent à la description cinématique :
du bâti à la table, en passant par les mouvements X et B de la machine.
du bâti à la broche, en passant par les mouvements Z, Y et A de la machine.

176
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 102 Exemple N°3

Exemple N°3 : Centre d’usinage vertical avec multi-têtes jusqu’a 5 axes.


Une première branche de la description cinématique correspond aux mouvements situés entre
le bâti et la table machine (axe X).
La deuxième branche cinématique de la machine, correspondant aux mouvements situés entre
le bâti et la broche, comporte des accessoires offrant 3 configurations possibles. Cette branche
comporte tout de même une partie commune correspondant aux axes Y et Z puis 3 accessoires :
Un premier accessoire comprenant un axe C, un axe B et une broche. Cet accessoire
est l’accessoire par défaut de la machine.
Le deuxième accessoire comprend un axe C et une broche. Cet accessoire permet de
mettre la machine dans une configuration de tête à renvoi d’angle orientable suivant
l’axe C de la machine.
Le troisième accessoire ne comprend qu’une broche. Cette configuration permet
d’utiliser la machine comme une machine verticale 3 axes.

177
Manuel de référence
12.NCMOTION

Figure 103 Exemple N°4

Exemple N°4 : Machine d’usinage avec cinématique Tripode.


Cette machine est définie avec une cinématique parallèle, permettant la gestion des différents
axes de la machine.

178
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 104 Exemple N°5

Exemple N°5 : Centre de Tournage-Fraisage 5 axes, avec lunette et contre-pointe.


Les différentes branches de description cinématique qui composent la machine, ayant comme
base le bâti sont les suivantes :
La première branche va du bâti à la table en passant par un axe C. cette branche
correspond à la description du mandrin (indexable).
La branche suivante commence par la description d’un axe Z puis se divise en 2
branches pour décrire :
la tête de fraisage, qui se compose de 2 axes de translation, d’un axe de rotation
puis d’une broche.

179
Manuel de référence
12.NCMOTION

La tourelle, qui se compose des deux axes de translation (X et Y), de l’axe de


rotation de la tourelle, puis de 12 broches correspondant aux 12 postes de
chargement d’outils de la tourelle.
Une branche cinématique contenant 2 axes de translation correspondant à la
description de la contre-pointe.
La dernière branche cinématique correspond à la lunette de la machine. Elle est
composée d’un axe de translation, permettant de positionner la lunette, puis de 2 axes
rotatifs et 1 axe linéaire nécessaires au positionnement des doigts de maintiens.

12.4. Paramètrage

Lorsque la description cinématique de la machine est réalisée, il reste à renseigner différents


paramètres nécessaire au bon fonctionnement de l’ensemble.

12.4.1. Test cinématique


Il est important de tester la cinématique de la machine avant de renseigner certains paramètres.
Pour tester la cinématique de la machine, il faut dans un premier temps s’assurer que les courses
renseignées dans les propriétés de chacun des axes composant la description cinématique soient
correctes.
La méthode de test est la suivante :
1. Sélectionner l’axe à déplacer dans la zone de description cinématique.
2. Appuyer et maintenir le touche "M" du clavier.
3. Dans la fenêtre graphique, cliquer et maintenir enfoncé le bouton de gauche de la souris
et effectuer des déplacements de la souris pour visualiser les déplacement de l’axe
sélectionné, suivant les courses admissibles de l’axe, et ses possibilités de mouvement.
Cette combinaison de touches : M + bouton gauche de la souris, permet de tester les
déplacements de chacun des axes de la machine.
Afin de revenir à la position initiale de la machine, sélectionner la fonction Machine >
Réinitialiser les valeurs de registre.

12.4.2. Propriétés machine


Lorsque la description cinématique de la machine est réalisée et validée, il est nécessaire
d’utiliser la fonction Machine > Propriétés machine, afin de renseigner différents paramètres
de fonctionnement.
La fonction Propriétés machine affiche la fenêtre Propriété machine.

180
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 105 Fenêtre Propriétés machine

Cette fenêtre est composée des onglets suivants :


Collisions : cet onglet permet de définir les différentes collisions possibles durant une
simulation. En sélectionnant un à un chaque élément présent dans la partie de gauche,
spécifiez dans la partie de droite les éléments pouvant entrer en collision avec
l’élément sélectionné.
Temps : cet onglet permet, si besoin est, de spécifier :
La Vitesse d’avance maximale de chacun des axes de la machine. Cette
information est importante pour les calculs de temps.
Le Temps de lecture de bloc.
Le Temps moyen de changement d’outil.
Le Temps moyen de changement de palette.
Le Temps de serrage / desserrage.
Pilotage CNU : cet onglet permet de sélectionner un Plugin contenant des instructions
d’évolution cinématique. Cette fonction est utilisée pour des cinématiques
particulières, lorsque le mouvement d’un axe piloté provoque le mouvement d’un ou
plusieurs autres axes suivant des lois d’évolutions cinématiques, spécifiées dans le
plugin. Pour utiliser ces fonctions il est nécessaire d’associer à l’axe piloté un numéro
de loi d’évolution (différent de 0). Le tableau, sous la sélection du plugin, permet de
préciser pour chaque axe présent dans la cinématique machine le numéro de loi

181
Manuel de référence
12.NCMOTION

d’évolution à utiliser. Pour modifier le numéro de loi d’un axe, éditer la case de la
colonne Appel MU correspondant à l’axe désiré et spécifier le numéro de loi.
L’utilisation d’un plugin nécessite l’intervention du support technique de votre
revendeur pour la création des lois spécifiques à la machine.
Config RTCP : cet onglet permet de configurer les différents modes RTCP (Rotary
Tool Center Point) utilisables par la machine. Pour chaque canal utilisable sur la
machine (par défaut seul le canal 0 est utilisable) il faut spécifier les axes rotatifs à
prendre en compte pour le calcul du mode RTCP.
Axes motorisés : cet onglet permet de spécifier les axes qui peuvent être utilisés avec
une vitesse de rotation continue. Les axes à activer sont par exemple :
Les broches de fraisage (rotation continue de l’outil).
Une table située sur un mandrin non indexable d’une machine de tournage
(rotation continue du brut).
Un axe C, indexable mais situé sur l’axe de rotation d’un mandrin de tour, et par
conséquent utilisable aussi en rotation continu (tournage simple).
Paramètrage des broches : cet onglet permet de spécifier pour chaque broche définie
dans la description cinématique de la machine les paramètres suivants :
Le Numéro de pot : par défaut ce numéro a pour valeur 0. il faut utiliser ce
numéro en tournage pour la numérotation des postes de chargement d’outils
d’une tourelle. Il peut aussi être utilisé en fraisage pour numéroter les postes de
stockage d’un changeur d’outils.
L’Utilisation de la broche pour le calcul d’enlèvement de matière. Trois options
sont possibles :
- Toujours : cela signifie que si un outil est chargé dans cette broche, et que
l’outil est en contact avec un élément de type Brut, il y aura enlèvement
matière.
- Jamais : cela signifie que cette broche n’est pas une broche d’usinage. Si
un outil est chargé dans cette broche il ne pourra générer de l’enlèvement
de matière, mais indiquera des problèmes de collisions.
- Si broche courante : cela signifie qu’il n’y aura enlèvement matière avec
un outil chargé dans cette broche que si la broche est déclarée active par le
contrôleur associé à la machine. Cette option est à utiliser pour les broches
définissant les postes d’une tourelle de tournage. Dans ce dernier cas seul
le poste actif provoquera de l’enlèvement matière, les autres générant des
collisions s’il survenait un contact avec les outils.
Numérotation CNU : cet onglet permet d’associer un numéro à chaque broche et à
chaque table. Il est important de ne pas spécifier 2 tables ou 2 broches avec le même
numéro. Ce numéro sera utilisé par le contrôleur CN pour reconnaître les tables et les
broches de la machine.
Zones inaccessibles : cet onglet permet de créer des plages de courses machines
interdites. Ces zones interdites permettent de restreindre les courses de certains axes
machines en fonction des conditions de positionnement des autres axes.
Pour créer une zone inaccessible, cliquer sur le bouton Nouvelle zone. Pour

182
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

ajouter des axes sur cette zone, cliquer sur le bouton Nouvel axe. Pour chacun
d’entre eux, sélectionner l’axe concerné dans le menu déroulant puis préciser les
limites de la zone interdite. Les axes non concernés par la restriction ne doivent
pas être exprimés et conservent leurs courses d’origine.
Il faut créer autant de zones inaccessibles qu’il existe de combinaisons de
positionnements d’axes interdits.
- Exemple : Considérons une machine 5 axes X,Y,Z,A,B. Sur laquelle on
interdit, -1000<Z<-700 lorsque 0°<A<100° et -1000<Z<-350 lorsque
-85°<B<30°. On renseigne donc deux zones inaccessibles :

Figure 106 Zones inaccessibles n°1

Figure 107 Zones inaccessibles n°2

- Si les axes machines entrent dans les zones inaccessibles, l’utilisateur en


est informé par l’affichage de messages d’erreurs dans l’onglet Erreur de
la fenêtre Informations.
Symbole zéro : Cet onglet permet de modifier les coordonnées du symbole zéro

machine . Par défaut, le repère de programmation machine est confondu avec le


symbole zéro.

12.4.3. Numéros de registre


Il est possible de changer les numéros de registre pour chacun des axes composant la description
cinématique de la machine.
Pour changer le numéro de registre d’un axe :
1. Ouvrir la fenêtre des propriétés de l’axe désiré.
2. Changer la valeur du numéro de Registre, dans l’onglet Général de la fenêtre des

183
Manuel de référence
12.NCMOTION

propriétés de l’axe.
Il est important de respecter une numérotation unique. Deux axes différents ne peuvent avoir le
même numéro de registre.
Si la nouvelle numérotation des registre ne convient pas il est possible de réinitialiser la
numérotation des registre en reprenant la numérotation réalisée lors de la création originale de
la cinématique machine. Dans ce cas utiliser la fonction Machine > Réinitialiser les numéros
de registre.

12.4.4. Positions machine


Il existe plusieurs positions particulières pour les machines. Il est possible de définir les
différentes positions spécifiques des machines par le biais de la fonction Machine > Positions
spéciales. En utilisant cette fonction la fenêtre Positions spéciales apparaît.
Figure 108 Fenêtre Positions spéciales

Utiliser les 2 boutons, en haut à droite du tableau, Ajouter élément et Supprimer élément pour
insérer ou enlever une position dans le tableau. Pour chaque position spéciale il faut renseigner
les valeurs de positionnement des axes.
Ces positions sont par la suite accessibles dans NCSIMUL pour le positionnement initial de la
machine, ou au travers des programmes d’usinage si le contrôleur CN le permet.

Il se peut aussi qu’il soit nécessaire de spécifier la position de l’origine machine, dans le cas où
les modèles CAO n’aurait pas été réalisés suivant les préconisations décrites dans ce manuel
(voir “Créer un nouvelle machine”, page 93). Dans ce cas il faut utiliser la fonction Machine >
Position initiale, qui affiche la fenêtre Position initiale machine.

184
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 109 Fenêtre Position initiale machine

Cette fenêtre comporte plusieurs zones et permet de réaliser plusieurs fonctionnalités :


Le tableau présent dans la fenêtre permet de spécifier la position de l’origine machine,
dans la colone Zéro machine, par rapport à la position courante de la machine. En
règle générale toutes les valeurs dans les colonnes Zéro machine et Position initiale
doivent être à 0. Si besoin est, modifier les valeurs de la colonne Zéro machine de
sorte à positionner les axes machine dans la position origine machine.
Il est possible de tester et modifier les courses des différents axes qui composent la
cinématique de la machine. En utilisant le curseur horizontal de la fenêtre, l’axe
sélectionné, dans le tableau supérieur, se déplacera suivant ses possibilités
cinématiques. Si les courses ne correspondent pas aux besoins il est possible de les
modifier dans les colonnes Courses mini et Courses maxi du tableau supérieur.

185
Manuel de référence
12.NCMOTION

La zone Animation, avec les boutons Démarrer et Arrêter, permet d’activer une
animation automatique de la machine en utilisant les courses disponibles et en
effectuant simultanément des mouvements sur tous les axes de la cinématique.
Il est aussi possible de créer et modifier les différentes Positions spéciales de la
machine. En utilisant le bouton Définir et la liste déroulante des positions il est
possible de créer des nouvelles positions (en choisissant l’option Nouvelle position)
ou de modifier la position sélectionnée.
La zone Choix d’une position permet d’afficher la machine dans la position
sélectionnée.

12.5. Importation

Il est possible d’importer dans NCMOTION les machines déjà réalisées avec les anciennes
versions de NCSIMUL.
La fonction Fichier > Importer data machine / Fichier .mac NCSIMUL2000 permet
d’importer :
Soit : la description cinématiques des axes et le modélisation CAO, si le fichier
sélectionné est un fichier "data" d’une machine utilisée avec NCSIMUL6 ou
NCSIMUL2000.
Soit : la description cinématique, les modèles CAO et le paramètrage des axes
(courses, vitesses, collisions, ...) si le fichier sélectionné est un fichier "*.mac" d’une
machine utilisée avec NCSIMUL2000.

186
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

13. Commentaires interactifs

Les commentaires ne sont pas lus par le contrôleur de la machine-outil, mais NCSIMUL2000
les décode pour effectuer plusieurs actions :
Simuler l’action d’un opérateur pendant un usinage (déplacement d’élément,
rotation, ajout, enlèvement de bruts, pièces ou brides ainsi que le montage ou le
démontage de têtes de machine-outil, ...) grâce à un format de commentaire bien
précis.
Des entrées d’information peuvent être automatisées comme la définitions
d’outils (pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez prendre
contact avec votre revendeur et son équipe de support technique).
Les commentaires interactifs existants par défaut sont les suivants :
(TRANSLATION élément numéro = x, y, z)
Translation d’un élément par rapport à sa position courante.
élément -> type d’élément : bride, brut, ou pièce (CLAMP, STOCK ou PART).
numéro -> numéro de l’élément (s’il s’agit de la troisième bride de la gamme le numéro est 3).
x, y, z -> coordonnées du vecteur de translation.

(POSITION element numéro = x, y, z)


Changement de la position d’un élément.
élément -> type d’élément : bride, brut, ou pièce (CLAMP, STOCK ou PART).
numéro -> numéro de l’élément.
x, y, z -> coordonnées du vecteur de translation.

(PUT élément numéro)


(REMOVE élément numero)
Gestion du montage ou du démontage d’un élément.
element -> type d’élément : bride, brut, ou pièce (CLAMP, STOCK ou PART).
numéro -> numéro de l’élément.

(axe AXIS ROTATION élément numéro = angle)


Rotation d’un élément autour d’un axe X, Y, ou Z.
axe -> axe de rotation (X, Y ou Z).
élément -> type d’élément : bride, brut, ou pièce (CLAMP, STOCK ou PART).
numéro -> numéro de l’élément (si il s’agit de la troisième bride de la gamme le numéro est 3).
angle -> angle de rotation en degrés.

Positionnement d’élément par matrice. Pour cette fonctionnalité il faut insérer 4 lignes
de commentaires :
- (élément POSITION numéro = x, y, z)
- (X élément MATRIX numéro = i, j, k)
- (Y élément MATRIX numéro = i, j, k)

187
Manuel de référence
13.Commentaires interactifs

- (Z élément MATRIX numéro = i, j, k)


element -> type d’élément : bride, brut, ou pièce (CLAMP, STOCK ou PART).
numéro -> numéro de l’élément (si il s’agit de la troisième bride de la gamme le numéro est 3).
x, y, z -> coordonnées du vecteur de translation.
i, j, k -> valeurs du tableau de matrice.
Les valeurs element et numéro doivent être les mêmes pour les 4 lignes.

(PHASE texte)
Gestion de l’affichage de la trajectoire outil par phase.
texte -> nom de phase.

(axe ORIGIN = valeur)


Définition du décalage d’origine programme.
axe -> peut être x, y, z, a, b, c, u, v, w.
valeur -> valeur de décalage.

(PUT AXIS number)


Activation d’un axe machine.
number -> numéro de l’axe.

(REMOVE AXIS number)


Désactivation d’un axe machine.
number -> numéro de l’axe.

(MANUAL TOOL LOAD number)


Simule l’action de chargement manuel d’un outil.
number -> numéro d’outil.

(MANUAL HEAD MOUNT number)


Simule l’action de chargement manuel de tête de machine-outil.
number -> numéro de tête.

(AUTOMATIC HEAD MOUNT number)


Simule l’action de chargement automatique de tête de machine-outil.
number -> numéro de tête.

(UNMOUNT HEAD number)


Simule l’action de déchargement de tête de machine-outil.
number -> numéro de tête.

188
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

(REFTL/ number , ref )


Modifie la librairie outil de sorte que l’outil de référence "ref" ait le numéro "number".
ref -> Référence de l’outil à modifier.
number -> numéro à appliquer à l’outil.

(TURNING_ROUGH = parameter)
Commentaire permettant de gérer lors du calcul du brut évolué, en tournage uniquement, la
partie du brut à conserver après un tronçonnage.
paramater -> paramètre de sélection :
- SURFACE_MAX : partie ayant la surface la plus importante.
- SURFACE_MIN : partie ayant la surface la plus petite.
- ZMIN : partie étant la plus proche du mandrin.
- ZMAX : partie étant la plus éloignée du mandrin.
Par défaut la fonction TURNING_ROUGH est initialisée avec le paramètre SURFACE_MAX.

(SWAP_ROUGH)
Commentaire permettant d’inverser le paramètre de sélection de la fonction
TURNING_ROUGH. Si le paramètre était SURFACE_MAX, il devient SURFACE_MIN
après le décodage de la fonction SWAP_ROUGH.

189
Manuel de référence
13.Commentaires interactifs

190
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

14. OPTITOOL, Optimisation :

OPTITOOL est le module d’optimisation des conditions de coupe de NCSimul, il est constitué
d’un ensemble d’outils permettant d’analyser et d’optimiser les programmes CN.

14.1. Introduction

OPTITOOL analyse chaque trajectoire outil (profondeur/largeur de coupe, section copeau,


angle d'usinage, type d'usinage, volume de matière, ...). Après cette analyse, l'utilisateur obtient
des rapports complets qui indiquent les blocs du programme correspondant à des critères limites
choisis. OPTITOOL est capable d’optimiser les approches et dégagements d’outils en
minimisant les déplacements en vitesse travail hors matière. En ayant renseigné en amont les
puissances machines, le type de matériau usiné et les caractéristiques outils, OPTITOOL
calculera en dynamique les avances et les rotations de broche optimales. Un nouveau
programme optimisé pourra ainsi être régénéré.
Rem : A l’issue de l’optimisation les trajectoires outils des programmes sont conservées. De
nouveaux points intermédiaires, sous la forme de blocs supplémentaires dans les program-
mes peuvent être ajoutés mais sans jamais remettre en cause les trajectoires outils.

14.1.1. Domaine d’application


Les types de programmes supportés par OPTITOOL sont :
Les programmes APT et CN de fraisage, pas de tournage. Ainsi, pour les machines
faisant à la fois du tournage et du fraisage, seules les séquences de fraisage seront
traitées.
Les programmes CN 2,5 à 5 axes continus en coordonnées cartésiennes.
Les programmes se rapportant à des cinématiques non complexes, triceps ne sont pas
supportés par OPTITOOL.

14.1.2. Concepts de base


1. Séquence Outil :
Les programmes sont considérés comme une liste de séquences d’utilisation des outils. Une
séquence outil est ainsi définie par le début et la fin d’utilisation d’un outil.
2. Rayon d’outil :
Lorsque l’on évoque le rayon d’outil dans OPTITOOL, on considère le rayon coupant
maximum et non le rayon géométrique de l’outil.
3. Distance de segmentation :
La trajectoire outil est découpée en segments de calcul pour effectuer d’éventuels changements
de conditions de coupe. Cette distance est exprimée en pourcentage du rayon d’outil. Les
mouvements inférieurs à la distance de segmentation définis par l’utilisateur ne seront pas
segmentés.

191
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

4. Paramètres d’enlèvement de matière :


Les calculs d'enlèvement de matière vont fournir pour tout segment usiné les informations
suivantes :
Ap : La profondeur de passe, hauteur usinée selon l’axe de la fraise.
Ae : L’épaisseur de passe, largeur engagée de la fraise.
Ad : L’aire usinée, surface de contact outil/matière projetée dans le plan
perpendiculaire au vecteur de déplacement de l’outil ( Ad <= Ap x Ae ).
Figure 110 Schéma de l’aire usinée

Volume usiné : Volume matière enlevé par l’outil.


L’angle du mouvement : L’angle compris entre le plan perpendiculaire à l’axe outil et
le vecteur déplacement de l’outil, 0° pour un mouvement horizontal, 90° lorsque l’outil
remonte verticalement et -90° lorsque l'outil plonge.
Le type d'usinage : Usinage, tangent, dans, entrant ou sortant de la matière. Usinage
de parties brutes ou déjà usinées.
Le type du mouvement : Dans le plan perpendiculaire à l’axe outil, en plongée…

192
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

5. Paramètres de coupe :
Vitesse de coupe Vc en m/min : La notion de vitesse de coupe est extrêmement
importante car déterminante dans le calcul de la vitesse de rotation de la broche. La
vitesse de coupe dépend essentiellement de la matière à usiner, du matériau constituant
l’outil coupant et des capacités de la machine (puissance broche, rigidité, usinage
classique ou UGV).
Vitesse de broche S en tour/min : La vitesse de rotation de la broche correspond à la
formule mathématique suivante.
S = (1000 x Vc) / (pi x D)
S : vitesse de rotation de la broche en tours/minute.
D: diamètre de l'outil de fraisage en mm.
Vc : vitesse de coupe en m/min.
Avance F en mm/min : L'avance exprime la vitesse de déplacement de l’outil par
rapport au brut, elle est fonction du nombre de dents de l’outil et de la vitesse de
rotation de la broche. Elle correspond à la formule mathématique suivante.
F = Fz x S x Z
Fz : Avance par dent en mm/dent.
S: vitesse de rotation de la broche en tours/minute.
Z : Nombre de dents de fraise.

193
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

14.2. Pré requis à l’optimisation Toolsimul, définition des outils et


des bruts

L’optimisation du programme dépend des choix technologiques faits au niveau du couple outil
matière. Le pré requis à l’optimisation Toolsimul est donc de renseigner les paramètres
technologiques des outils et des bruts.
Rem : La définition des paramètres technologiques des outils et des bruts n’est obligatoire
que pour l’Optimisation Toolsimul, sinon, il est inutile de les renseigner.

14.2.1. Définition des paramètres technologiques des outils


Vous pouvez soit renseigner manuellement les paramètres technologiques et géométriques des
outils de la gamme, soit importer un outil déjà défini provenant de la base ToolUser.
1. Pour renseigner manuellement les paramètres technologiques et géométriques des outils de
la gamme :
Choisir l’option Définition de l’outil manuelle.
Ouvrir la librairie outils, sélectionner un outil dans le tableau, cliquer sur Détails puis
sur Optim. Outil.
Choisir l’option Manuelle de la zone Définition de l’outil.

Choisir le type d’outil en cliquant sur la loupe Sélection du type d’outil.


Renseigner les dimensions et le nombre de dents utiles et géométriques de l’outil dans
la fenêtre Définition de l’outil.
Rem : Le nombre de dents géométriques de l’outil correspond au nombre réel, tandis que le
nombre de dents utiles correspond au nombre au nombre de dents total de l’outil qui peu-
vent usinées en même temps.

Exemple : Fraise à denture alternée de 8 dents dont 4 utiles.

Choisir le matériau de coupe de l’outil en cliquant sur la loupe Choix avancé du


matériau de coupe.
Choisir le type de matériau, son substrat et son revêtement dans les menus
déroulant.
Choisir si besoin est la géométrie de la plaquette de l’outil dans le menu déroulant
Type de plaquette.

194
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Figure 111 Onglet Optim. Outil

2. Pour importer un outil présent dans la base ToolUser :

Remarque : Pour pouvoir utiliser ToolUser, il faut impérativement que le logiciel TOOLSI-
MUL soit installé sur le poste avec une licence valide comportant bien le module ToolUser.
Pour plus d’informations sur ToolUser, se reporter à la notice du produit TOOLSIMUL.
Choisir l’option Définition de l’outil ToolUser.
Cliquer sur le bouton Lancer TU, ToolUser démarre.
Vous pouvez personnaliser l’ordre de tri des outils de la base ToolUser.
Choisir un outil de la base de données en sélectionnant une des lignes du tableau.
l’outil sélectionné apparaît.
Importer l’outil dans NCSIMUL en cliquant sur le bouton NCSIMUL. ToolUser se
ferme et l’outil est importé dans NCSimul. Sa matière, ses caractéristiques
géométriques s’affichent mais ne sont en aucun cas modifiables dans NCSimul.
Pour obtenir des messages d’alertes dans la fenêtre optimisation, renseigner les conditions de
coupe maximales des outils de la gamme :
Ouvrir la librairie outils, sélectionner un outil dans le tableau, cliquer sur Détails puis
sur Optim. Coupe.
Renseigner les Paramètres maximums de coupe, et l’Angle de plongée admissible
ainsi que le Diamètre non coupant. Ils seront pris en compte pour la création des
messages d’alertes.
Cliquer sur le bouton Sauver puis sur le bouton OK.

195
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

Figure 112 .Onglet Optim. Coupe

0.0.1. Définition des paramètres technologiques du brut


Pour renseigner les paramètres technologiques des bruts de la gamme :
Ouvrir la fenêtre de définition du brut, cliquer sur Détails puis sur l’onglet
Optimisation.
Définir le matériau du brut en sélectionnant tout d’abord la Famille de matière dans
le menu déroulant, puis choisir le Type de matière dans le second menu déroulant.
Enfin, modifier éventuellement la valeur de la Dureté du matériau en déplaçant le
curseur de réglage de la dureté à l’aide de la souris.
Définir la Qualité du bridage en sélectionnant l’adjectif correspondant au mieux au
bridage de votre brut sur la machine dans le menu déroulant.
Cliquer sur le bouton Sauver puis sur le bouton OK.

Figure 113 Onglet Optimisation du brut

196
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

0.1. Les phases d’optimisation

0.1.1. Introduction
L’optimisation s’effectue en quatre étapes. Elles sont indépendantes et l’utilisateur pourra les
refaire avec des options différentes sans être obligé de tout reprendre au départ. Les quatre
phases d’optimisation sont :
Phase de calcul de coupe.
Phase d’analyse des calculs de coupe.
Phase d’optimisation.
Phase d’édition des nouveaux programmes.

0.1.2. Activer l’Optimisation


Pour démarrer l’optimisation, cliquer sur le bouton Activer l’optimisation de la barre
d’outils simulation. La fenêtre Optimisation s’ouvre alors sous la fenêtre Information.
Lorsque l’optimisation est active, il est impossible de simuler une gamme. Pour simuler la
gamme, re-cliquer sur le bouton Activer l’optimisation pour désactiver l’optimisation.
Figure 114 Fenêtre Optimisation

0.1.3. Fonctions de la barre d’optimisation


Figure 115 Barre d’outils Optimisation

197
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

Le bouton Paramètres d’optimisation permet à l’utilisateur de définir les conditions


d’ optimisation des programmes.
Le bouton Réinitialisation permet de réinitialiser l’ensemble des éléments avant de
lancer un nouveau calcul de coupe.
Le bouton Lancer le calcul de coupe permet à l'utilisateur de lancer les calculs de
volumes usinés. Le calcul se fait sans affichage, l’objectif est de conserver en mémoire
les volumes usinés pour tous les segments du programme.
Le bouton Suspendre le calcul de coupe permet de mettre en pause temporairement
le calcul de coupe. Pour reprendre le calcul, cliquer sur le bouton Lancer le calcul de
coupe.
Le bouton Annulation d’optimisation permet d’annuler toute modification
engendrées par l’Optimisation Engagement-Retrait et l’Optimisation
TOOLSIMUL.
Le bouton Optimisation Engagement-Retrait d’optimiser les approches et
dégagements d’outils en minimisant les déplacements en vitesse travail hors matière.
Le bouton Optimisation TOOLSIMUL (mode direct) permet de calculer
précisément les vitesses d’avance et les vitesses de broche à appliquer dans le
programme.
Le bouton Optimisation TOOLSIMUL (mode point de fonctionnement).
Le bouton Requêtes d’optimisation permet de rechercher les blocs du programme
dépassant des conditions d’utilisation exprimées.
Le bouton Edition du programme permet d’éditer le nouveau programme après
optimisation.

198
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

0.1.4. Calcul de coupe


1. Définir les paramètres d’optimisation :

Dans un premier temps, l’utilisateur doit définir le paramétrage des options qui conditionnera
les opérations d’optimisation.
Cliquer sur le bouton Paramètres d’optimisation de la barre d’outils optimisation.
ou
Choisir Optimisation > Paramètres d’optimisation.
La fenêtre Paramètres de coupe s’affiche.
Figure 116 Paramètres de coupe / Onglet généraux

L’onglet Généraux permet de renseigner les conditions générales des paramètres


d’optimisation :
Segmentation (% du diamètre outil) : Définition de la valeur de la
segmentation des mouvements d’outils. La longueur de ces segments est définie
en fonction du pourcentage du rayon coupant maximum de l’outil (100%
correspond au rayon coupant maximum).
Tolérance de proximité : Définition de la distance en dessous de laquelle
NCSimul considère l’outil tangent à la matière. Si l'outil n'enlève pas de matière
sur un segment et qu'il se trouve à une distance du brut inférieure à cette valeur

199
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

alors NCSimul considère que l'outil est tangent à la matière. Les choix des
nouvelles conditions de coupe ne seront pas les mêmes pour un segment tangent
ou dans le vide.
Tolérance de calculs : Définition des tolérances d’usinages utilisées pour le
calcul de l’enlèvement de matière.
Options : Les Options ci-dessous peuvent être sélectionnées séparément ou en
même temps.
- Coupe dynamique : Mémorisation du volume usiné par chaque trajectoire
outil pour afficher celui-ci en filaire rouge lorsque l’utilisateur se déplace
dans le programme iso.
- Navigateur de coupe : Calcul du brut évolué en fraisage pour afficher le
brut usiné correspondant au bloc actif du programme. Cette option
consomme beaucoup de mémoire.
Chargement des calculs précédents : Les résultats du calcul de coupe sont
sauvegardés dans le répertoire simulation. En sélectionnant cette option
NCSimul recharge les résultats précédents y compris si le calcul a été réalisé en
mode Batch, ce qui permet de gagner du temps.
Figure 117 Paramètres d’optimisation / Onglet outils

L’onglet Outils liste l’ensemble des séquences outils du programme CN.


Les cases A optimiser permettent de sélectionner les séquences outils que l’on
souhaite optimiser.

200
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

Le bouton Tous permet d’optimiser toutes les séquences outils.


Le bouton Aucun permet de désélectionner les séquences choisis
précédemment.
Figure 118 Paramètres d’optimisation / Onglet programmes

L’onglet Programmes affiche tous les programmes et sous programmes présents dans
la gamme. Pour chaque programme, on trouve le nombre d'appels et le niveau d'appel
minimum. Un niveau 0 signifie qu’il s’agit d’un programme principal. Un niveau 1
signifie qu’il s’agit d’un sous-programme appelé par un programme principal.
Les cases A optimiser permettent de sélectionner les programmes que l’on
souhaite optimiser.
Le bouton Programme permet de sélectionner les programmes principaux
présents dans la gamme.
Le bouton Mémoire permet de sélectionner les sous-programmes en mémoire
présents dans la gamme.
Le bouton Tous permet d’optimiser tous les programmes.
Le bouton Aucun permet de désélectionner les programmes choisis
précédemment.

201
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

2. Démarrer le calcul de coupe :


Cliquer sur le bouton Lancer le calcul de coupe, de la barre d’outils optimisation.
ou
Choisir Optimisation > Lancer le calcul de coupe.
Le calcul se déroule sans affichage. Tous les volumes usinés de chaque segment du programme
sont conservés en mémoire.
Il est également possible de lancer la calcul de coupe en mode batch. A la création de la liste des
gammes à simuler en mode batch, choisir les gammes à optimiser en cochant l’option
Optimiser.

202
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

0.1.5. Analyse de l’usinage


A l’issu du calcul des paramètres de coupe, l’utilisateur dispose de plusieurs outils pour analyser
les usinages de la gamme.
1. Informations sur le déroulement de l’usinage :

L’onglet Statut Optim affiche les informations relatives au déroulement de l’usinage de chacun
des blocs du programme. Pour voir s’afficher les informations concernant un bloc du
programme, il suffit de cliquer sur ce bloc et le contenu de l’onglet Statut Optim se met à jour
automatiquement.
Figure 119 Onglet Statut optim

Les informations contenues dans l’onglet Statut Optim sont les suivantes :
Outil
Numéro d’outil
Référence outil
Type : Fraise 3 taille / Outil CAO / Plaquette carré / ...
Type de déplacement
Interpolation : Linéaire / Circulaire horaire / Circulaire anti-horaire
Avance : Travail / Rapide
Programmation : Relative / Incrémentale

203
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

Conditions technologiques
Broche, rotation : Horaire / Anti-horaire /Arrêté
Valeur
Unité

Avance, unité : mm/min / mm/tour / 1/T


Valeur
Rem : Lorsque l’avance est nulle, les intitulés, Avance unité et Valeur n’apparaissent pas
dans l’onglet Statut Optim.
Arrosage : Actif / Inactif
Conditions de coupe
Nombre de segments dans le déplacement
Pour déplacer l’outil selon les mouvements segmentés :
- Cliquez sur le bloc du programme que vous souhaiter décomposer.
- Enfonçer simultanément les bouton Shift et Crtl du clavier et déplacer
l’outil avec les flèches Haut et Bas du clavier.
AE (mm) : Largeur de passe
AP (mm) : Profondeur de passe
AD (mm²) : Aire usinée
Volume (mm³) : Volume usiné
Angle : 0° pour un mouvement horizontal / 90° lorsque l’outil remonte
verticalement / -90° lorsque l'outil plonge / Autre valeur
Longueur usinée (mm)
Longueur du mouvement (mm)
Débit copeau (cm³/min)
Type de mouvement réalisé par l’outil : Mouvement de plongée dans la direction
de l’axe outil / Mouvement dans le plan perpendiculaire à l’axe outil /
Mouvement général / Changement de position à orientation constante
Type d’intersection brut/outil : Pas d’interaction / Usinage matière brut / Tangent
à la matière / Usinage matière déjà usinée
Coupe au centre : Oui / Non
Calcul de temps
Temps cumulé : Temps cumulé de l’usinage du début du programme au bloc
actif.
Temps bloc : Temps d’exécution du bloc actif.

204
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

2. Messages d’alertes :

Les messages d’alertes sont contenus dans l’onglet Alertes de la fenêtre Optimisation. Par
défaut, cet onglet est vide, les messages ne s’affichent qu’après avoir renseigné dans l’onglet
Param Optim. de la librairie outils les valeurs limites des paramètres de coupe. Seuls les
paramètres de coupe ayant des valeurs différentes de zéro donnent lieu à des messages d’alertes.
Figure 120 Onglet alertes

3. Requêtes d’optimisation :

Optitool permet de rechercher les blocs du programme qui dépassent certaines conditions
d’utilisation choisies. L’utilisateur décide des conditions d’utilisation qu’il veut surveiller et des
limites à prendre en compte. Ces requêtes peuvent se faire sur la totalité du programme ou bien
sur certaines séquences outils.

Pour effectuer une Requête d’optimisation, cliquer sur le bouton Requête


d’optimisation de la barre d’outils optimisation. La fenêtre Requête d’optimisation
s’ouvre.
Figure 121 Requête d’optimisation

Pour ajouter une requête, cliquer sur le bouton Ajouter .


Pour chaque requête :

205
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

Choisir le programme dans le menu déroulant Programme.


Choisir l’outil dans le menu déroulant Outil.
Choisir le type de requête dans le menu déroulant Requête.
Choisir le type de condition dans le menu déroulant Condition.
Choisir la valeur limite de la condition dans le menu déroulant X. Dans le cas
d’un intervalle, X représente la borne inférieure et Y représente la borne
supérieure.

Pour supprimer une requête, cliquer sur le bouton supprimer


Les blocs dépassant les limites d’au moins une des conditions d’utilisation décrites dans le
tableau des requêtes d’optimisation sont listés dans l’onglet Requêtes de la fenêtre
optimisation.
Figure 122 Onglet requêtes

Rem : En cliquant sur un des messages d’alertes de la fenêtre optimisation, le bloc corres-
pondant dans le programme s’affiche en surbrillance.

206
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

0.1.6. Optimisation des conditions de coupe et des parcours d’outils


L’optimisation du programme se décompose en deux parties, l’Optimisation Engagement-
Retrait pour minimiser les déplacements en vitesse travail des trajectoires outils et
l’Optimisation Toolsimul pour perfectionner les conditions de coupe du programme. Ces deux
étapes d’optimisation donnent naissance à un nouveau programme.
Il est indispensable d’avoir lancer le calcul de coupe avant d’utiliser les fonctions Optimisation
Engagement-Retrait et/ou Optimisation Toolsimul.

1. Optimisation Engagement-Retrait :
Le but de la fonction Optimisation Engagement-Retrait est de remplacer les vitesses d’avance
travail hors matière par des vitesses d’avance rapides en fonction des options choisies par
l’utilisateur.

Pour effectuer une Optimisation Engagement-Retrait, cliquer sur le bouton


Optimisation Engagement-Retrait de la barre d’outils optimisation. La fenêtre
Optimisation Engagement-Retrait s’ouvre.
Figure 123 Optimisation Engagement-Retrait

207
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

Les séquences optimisables sont sélectionnées par défaut dans la liste des séquences
outils. Pour modifier la sélection :
Cocher les cases correspondant aux séquences de votre choix.
Ou
Cliquer sur le bouton Tous pour sélectionner l’ensemble des séquences.
Cliquer sur le bouton Annuler pour supprimer les séquences pré-sélectionnées.
Rem : Sur les séquences déjà optimisées, les anciennes opérations seront annulées.
Dans l’onglet Sécurité de la fonction Optimisation Engagement-Retrait :
Renseigner les valeurs des gardes à respecter sur le brut et le pré-usiné dans les
zones Engagement et Retrait.
Exemple : En rajoutant une garde de 5mm autour du brut en engagement, le mouvement
d’engagement en avance travail sera supérieur à 5mm.
Cocher la case Réduction d’avance de la zone Engagement si vous souhaitez
réduire les vitesses d’avance en entrée matière. Cette option est surtout utile pour
les matériaux durs sur lesquels il faut éviter les chocs. Renseigner les
pourcentages de réduction d’avance souhaités.
Et / Ou
Cocher la case Réduction d’avance de la zone Retrait si vous souhaitez réduire
les vitesses d’avance en sortie matière. Renseigner les pourcentages de réduction
d’avance souhaités.
Exemple : Si vous déclarez une réduction de 20% d’avance sur 50% du diamètre outil en
engagement. Tant que la moitié du diamètre de l’outil ne sera pas dans la matière l’avance
sera réduite de 20%. Au delà de la moitié du diamètre outil dans la matière, la vitesse
d’avance sera de 100%.
Renseigner les valeurs et les types de vitesses d’avance, travail ou rapide, à
appliquer aux mouvements hors matière et tangents à la matière dans la zone
Avances de l’onglet Sécurité.
Lancer l’Optimisation Engagement-Retrait en cliquant sur OK.

208
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

2. Optimisation Toolsimul (mode direct) :


Cette fonction permet de modifier éventuellement les vitesses d'avance et vitesses de broche à
appliquer au programme. Ces vitesses sont calculées par le module d'optimisation de condition
de coupe du logiciel TOOLSIMUL de SPRING Technologies.
L’optimisation des conditions de coupe dépend des choix technologiques faits au niveau du
couple outil matière. Le pré requis est donc de définir les renseignements technologiques au
niveau des librairies outils et des bruts.

Pour effectuer une Optimisation Toolsimul, cliquer sur le bouton


Optimisation Toolsimul de la barre d’outils optimisation. La fenêtre Optimisation
Toolsimul s’ouvre.
Figure 124 Optimisation Toolsimul (mode direct)

Les séquences optimisables sont sélectionnées par défaut dans la liste des séquences
outils. Pour modifier la sélection :
Cocher les cases correspondant aux séquences outils de votre choix.
Ou
Cliquer sur le bouton Tous pour sélectionner l’ensemble des séquences.
Cliquer sur le bouton Annuler pour supprimer les séquences pré-sélectionnées.

209
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

Rem : Sur les séquences déjà optimisées, les anciennes opérations seront annulées.
L’onglet Stratégie permet de définir la stratégie globale d’usinage à suivre.
L’utilisateur peut, soit Conserver les vitesses de broche de son programme,
soit, laisser Toolsimul modifier les vitesses de broche en fonction des vitesses de
coupe. Dans le second cas on choisira de privilégier des vitesses de coupe élevées
ou faibles en positionnant le curseur Vitesse de coupe.
En déplaçant le curseur Vitesses d’avance (%) à l’aide de la souris vers Fmin,
la durée de vie des outils sera privilégiée.
En déplaçant le curseur Vitesses d’avance (%) à l’aide de la souris vers Fmax,
la diminution du temps de cycle sera privilégié.
L’onglet Modulation de l’avance permet d’éviter les changements de vitesses
d'avance surabondantes dans le programme.
Intervalle minimum d’avance permet de minimiser les changements de
vitesses d’avance. Si l’écart entre deux avances calculées est inférieur à la valeur
de l’intervalle renseignée, la segmentation due à la seconde vitesse ne sera pas
appliquée.
Distance minimum pour changer d’avance s’applique sur d’éventuels
changements d’avances calculés sur la distance renseignée. La distance est
exprimée en pourcentage du diamètre outil. Sur cette distance, la condition
garantie que la vitesse est, soit décroissante, soit croissante, soit constante.
Distance d’anticipation de réduction de l’avance permet d'anticiper cette
réduction à la distance exprimée en pourcentage du diamètre outil (supérieur à
0%).
L’onglet Sécurité de la fenêtre Optimisation Toolsimul correspond à l’onglet
Sécurité de la fenêtre Optimisation Engagement-Retrait.
L’onglet Options de la fenêtre Optimisation Toolsimul comporte deux sections :
La section En cas d’échec du calcul d’avance par OPTITOOL, permet si le
calcul de coupe a échoué d’appliquer malgré tout une des avances suivantes:
- Appliquer l’avance initiale du programme.
- Appliquer l’avance calculée par OPTITOOL sans limitation
technologique.
- Appliquer l’avance, la valeur de l’avance est alors à renseigner.
L’option Appliquer l’avance lorsque le centre de l’outil coupe au centre
permet de définir une vitesse d’avance différente en plongée quand un outil
coupe en son centre.

210
NCSIMUL 8.3
Guide d’utilisation

3. Visualisation du résultat :
A l’issu de l’optimisation, l’onglet Info de la fenêtre Optimisation sera complété avec les
informations suivantes :
Une Séquence d’utilisation des outils récapitulant les paramètres de coupe
maximums de l’ensemble des séquences outils.
Un récapitulatif des Temps gagnés ou perdus par outil en comparant le programme
initial et le programme optimisé.
Une Information sur la rupture des outils exprimée en pourcentage, avec la durée
de vie et le volume usiné par outil. La valeur 100% correspondant à la durée de vie
maximum ou au volume maximum de copeaux réalisable par outil.
La durée de vie de l’outil est à exprimer dans la librairie outils (onglet Optim
coupe).
Le volume de rupture est à exprimer dans la librairie outils (onglet paramètres).

211
Manuel de référence
14.OPTITOOL, Optimisation :

0.1.7. Edition du programme optimisé


Une fois l’optimisation du programme terminée, il ne reste plus qu’à l’éditer :

Cliquer sur le bouton Edition du programme de la barre d’outils optimisation.


Figure 125 Edition du programme

Sélectionner le programme à éditer dans le menu déroulant Nom du programme.


Choisir le nom du nouveau programme dans le menu Nom du nouveau fichier. Il sera
sauvegardé dans le répertoire Tape de l’utilisateur.
Vous venez de générer un tout nouveau programme grâce à OPTITOOL.

212