Vous êtes sur la page 1sur 4

Synthèse

Le système déclaratif, adopte par le Maroc dés l’avènement de la réforme fiscale au milieu des
années quatre-vingt, marque la volonté du pays d’adopter une approche de l’impôt fondée sur le
(consentement volontaire). Désormais, c’est le contribuable qui détermine le montant de sa
contribution aux charges publiques, en déclarant son chiffre d’affaires, son revenu ou son résultat
fiscal et en s’affranchissant volontairement et spontanément de l’impôt correspondant. Ainsi, le
contrôle fiscal constitue un moyen essentiel à l’établissement et au maintien d’une concurrence
saine entre les entreprises. Cependant, il était nécessaire de doter l’administration fiscale de
prérogatives à même de lui permettre de mener à bien cette mission. Toutefois, le législateur a
cherché à encadrer ce pouvoir de contrôle, notamment en accordant aux contribuables vérifiés des
garanties spécifiques qui délimitent les prérogatives administratives de contrôle. Force est constater
que l’une des préoccupations majeurs de direction générale des impôts DGI est la pratique du
contrôle et de vérification de comptabilité étant donné son rôle primordial dans le dispositif fiscal en
vigueur.

L’administration fiscale est engagée dans un vaste chantier de modernisation et de performance afin
d’honorer son objectif d’être au service des contribuables et à la hauteur des attentes des usagers
fiscaux

Mais dans quelle mesure l’administration fiscale arrivera-t-il avec


tous ces pouvoirs en matière du control fiscal accordés aux
contribuables leurs droits et être a la hauteur des attentes des usagers
fiscaux ?

Sous questions
Comment la loi encadre les pouvoirs de la DGI et comment définit-t-elle les garanties des
contribuables ?

Quels sont les outils juridiques ou les pouvoirs détenus par la DGI encadrent l’exercice du control
fiscale ?

De quelles manière ou formes la DGI contrôle effectivement l’impôt ?

Quelles sont les effet et suites du contrôle fiscal ?

Comment la DGI rectifie-elle les omissions, insuffisances et inexactitudes constatés dans les
décralaration des contribuables ?

Quelles sont les garanties des contribuables face aux pouvoirs de contrôle et de rectification ?

A quel point le contrôle fiscal contribue actuellement à l’amélioration des recettes et quelle est son
intensité dans la lutte contre la fraude fiscale ?
PLAN
Partie 1 :
Le contrôle de l’impôt, dans tous les systèmes fiscaux déclaratifs, s’exerce selon 3 formes principales
• Contrôle formel
• Contrôle sur pièces
• Contrôle sur place
Dans notre contexte l’administration fiscale est dotée d’un ensemble de pouvoirs pour contrôler les
contribuables

Chapitre 1 : les pouvoirs et moyens de contrôle fiscal sur place


• Section 1 : les pouvoirs du contrôle fiscale sur place

- La vérification de la comptabilité
- L’examen de l’ensemble de la situation fiscale sur place

• Section 2 : conservation des documents comptables et pouvoir d’appréciation de l’administration

- Conservation des documents et pièces comptable


- Pouvoir d’appréciation de l’administration

Chapitre 2 : les pouvoirs et moyens de contrôle fiscal sur pièces


• Section 1 : les pouvoirs du contrôle sur pièces

- Contrôle des prix et déclarations estimatives


- Contrôle fiscal des droits d’enregistrement : droit de préemption

• Section 2 : pouvoirs d’investigation

- Droit de communication et échange d’information


- Droit de constations
Partie 2 :

Chapitre 1 : les procédures de rectification de bases d’imposition


• Section 1 : les procédures de redressement fiscal

- La procédure de rectification des déclarations fiscale


- La procédure de rectification contradictoire
- La procédure de taxation d’office
- Les procédures relatives à l’application des sanctions

• Section 2 : droits du contribuable face aux pouvoirs du contrôle fiscale

- Garanties liés aux contentieux de l’impôt


- Garanties des contribuables propres au contrôle fiscal sur place
- Les droits de contribuables face aux pouvoirs de rectification et de taxation d’office

Chapitre 2 : contrôle fiscales au sein de la DPI Meknès en chiffre et


rendement financier
• Section 1 : cadre institutionnel de la DPI Meknès

• Section 2 : le contrôle fiscal en chiffre : essaie d’analyse

- Rendement financier du contrôle fiscal à la DPI Meknès


- Analyse du critère financier du contrôle fiscal
Bibliographie :
Livre :

• Code général des impôts 2017

• Le contribuable face à l’administration, Thierry Lambert

• Le contrôle fiscal, Mohammed kesraoui, Edition cabinet kesraoui 2017

• Le contrôle fiscal au Maroc, Omar Taoub, Edition connaissances et savoirs, 2016

• Charte du contribuable en matière du contrôle fiscal, DGI, 2016

• Introduction au droit fiscal général et à la théorie de l’impact, Michel bouvier, 10éme Edition

• Pour un impôt juste, Nmili Mohammed, Editions oser, 2011

Rapports :

• Les droits et garanties des contribuables vérifiés au Maroc, DGI-Maroc, 2016

• Transparence et gestion fiscale au Maroc, Rapport de diagnostic, 2015

• Control fiscal, rapport d’activité, 2015

• Séminaire sur les Procédures Fiscales, Mme BAYA Souad, Centre de Formation de Marrakech – 24,
25 mai 2012

• La conduite du contrôle fiscal, DGI - Mai 2015

• Le système intégré de gestion S.I.T- CONTRÔLE, DGI - Février, version 2016

• Prospective du contrôle fiscale des grandes entreprises DGI, février version 2016

Revue :

• Al maliya n 63, version 2017

• Al maliya n 59, decembre 2015

• Le contrôle fiscal informatisé comment s’y préparer, cahier n 20

Thèses :

• Thèse de doctorat : le contrôle fiscal au Maroc, ISCAE

• Thèse de doctorat : les garanties du contribuable dans le cadre du contrôle fiscal en droit marocain
présentée par Khalil haloui