Vous êtes sur la page 1sur 24

Son absence a beaucoup pesé LA AMADA CASONI DÉPENDANCE REMOBILISE SES TROUPES LE CAPITAINE ENTRETIENT
Son absence a beaucoup pesé
LA AMADA
CASONI
DÉPENDANCE
REMOBILISE
SES TROUPES
LE CAPITAINE
ENTRETIENT
L'ESPOIR
HACHOUD : «NE NOUS
ENTERREZ PAS !»
www.competition.dz DIMANCHE 22 AVRIL 2018 30 DA N°5335 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
MELLAL
S'EST EXPLIQUÉ
AVEC BOUZIDI
Rayon Sport,
Young Africans
et Gor Mahia sur le
chemin des Usmistes
«Je ne veux aucune
critique contre
la direction»
SERRAR
«C'EST UN
GROUPE TRÈS
ABORDABLE»
Il est attendu aujourd'hui
LE CAMEROUNAIS
«Nos supporters doivent
venir en masse face à l'OM»
SOULEYMANOU
EN RENFORT
Il a rejoint l'hôtel Ibis à 23h
Boukhanchouche
risque une lourde
sanction
Naâmani, Draoui
et Salhi refusent
de prolonger
LA PRIME DE L'ESS PERÇUE
AUJOURD'HUI
Chetti : «On prendra
le meilleur sur
Médéa»
LES SUPPORTERS
ACCUSENT
CERTAINS
JOUEURS
Eliminatoires CAN U20
Algérie 2 Les Verts donnent
Tunisie 1
RDV au Ghana
MANCHESTER
CITY, CHELSEA
ET ARSENAL SE
LE DISPUTENT
QUI AURA
MAHREZ
CET ÉTÉ ?

EQUIPE ALIGNÉE

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018 À LA UNE

2

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 À LA UNE 2 Slimani joue son avenir à Newcastle L'attaquant

Slimani joue son avenir à Newcastle

Slimani joue son avenir à Newcastle L'attaquant international algérien commence peu à peu à retrouver la

L'attaquant international algérien commence peu à peu à retrouver la forme avec Newcastle. Sa dernière rentrée en match officiel avait fait beaucoup de bien et avait permis à son équipe de l'emporter fort de son implication sur le second but mar- qué. Cependant, son entraîneur, Rafa Benitez vient de mettre un coup de pression en assurant que les joueurs prêtés et ceux en fin de contrat jouaient leur avenir au sein de l'équipe. A cet effet, il dira : "Je peux dire que quelques joueurs joueront leur avenir au cours des prochaines rencontres. Je parle notamment des fins de contrat et des joueurs prêtés comme Kennedy et Slimani. Qu'ils soient bons ou pas, on doit tout de même leur donner l'opportunité. Ce sera à eux de prou- ver ce dont ils sont capables. On doit pour notre part analyser chaque cas de joueur et après, prendre les décisions qui s'imposent." Slimani sait donc à quoi s'en tenir et sera certainement doublement motivé pour faire encore mieux et notam- ment demain à l'occasion du dépla- cement à Everton. Pour rappel, le joueur a été prêté avec option d'achat par Leicester durant le der- nier mercato.

Schalke 04 - Cologne

TEDESCO :

«BENTALEB EST EN AVANCE»

Schalke 04 - Cologne TEDESCO : «BENTALEB EST EN AVANCE» Depuis quelques semaines mainte- nant, ça

Depuis quelques semaines mainte- nant, ça va beaucoup mieux pour Nabil Bentaleb. En effet, le joueur a retrouvé la sérénité et la confiance de l'entraîneur grâce, notamment à des prestations semblables à sa première année en Bundesliga. D'ailleurs, de passage en conféren- ce de presse, Tedesco n'a pas hési- té à faire savoir qu'il avait une plei- ne confiance en son joueur et qu'à l'heure actuelle, il n'avait aucune raison de l'écarter du onze de départ : "Je préfère faire jouer Bentaleb parce qu'il est plus frais et plus agile actuellement. C'est vrai qu'il se peut que nous alter- nions, mais ce n'est pas vraiment une obligation pour nous." Ainsi, pour le match d'aujourd'hui face à Cologne, l'international algérien sera titulaire et aura pour mission d'aider son équipe à consolider sa place de dauphin pour aller cher- cher une place en Ligue des cham-

pions la saison prochaine.

I. Z.

CAN 2019 U20

Tunisie 1 - Algérie 2

LES VERTS

À L'ÉPREUVE GHANÉENNE AU PROCHAIN TOUR

PAR NAOUFEL A.

La sélection nationale des moins de 20 ans s'est, comme il fallait s'y attendre, qualifiée au deuxième tour qualificatif à la phase finale de la CAN 2019 du Niger. Après avoir, en effet, remporté le match aller à Alger par 3 buts à 1, les coéquipiers d'Adam Zorgane ont récidivé hier à Tunis s'imposant devant les Aigles de Carthage sur le score étriqué de (2-1). Soit un total de 5 buts à 2 au profit des Verts. Une qualification qui vient confirmer la justesse du travail accompli par le tan- dem de la barre technique Sbaâ - Achiou. Au prochain tour, les Verts donneront la réplique aux très coriaces ''Black Stars'' du Ghana. La double confrontation entre les deux pays est prévue pour le mois de mai prochain. Dans un match retour marqué par un arbitrage correct du libyen, Abdelwaheb Arouda, les coéquipiers de l'excellent por- tier Daâs ont pris l'avantage

de l'excellent por- tier Daâs ont pris l'avantage au score dès la 15e minute sur une

au score dès la 15e minute sur une tête imparable de Belaid. La réaction tunisienne par Yousfi qui remet les pendules à l'heure (45') ne sera qu'un coup d'épée dans l'eau puisque les Algériens vont enterrer les espoirs tunisiens par l'entremise de l'attaquant de l'Inter Milan, Belkheir (82'). Ce dernier a conclu victorieu- sement une passe lumineuse en profondeur de Zorgane

(82').

Seba : «Excellente réaction de mes joueurs» Le premier responsable de la barre technique de l'EN,

Salim Seba, déclare en fin de match : "Excellente réaction de mes joueurs. Ils ont sorti un bon match respectant rigoureusement nos consignes. Nous nous sommes bien préparés selon les données recueillies au terme du match aller. Les Tunisiens ont tenté de presser, d'où notre choix de procéder par des balles longues. Une stratégie payante. C'est toujours inté- ressant de se qualifier dans un derby maghrébin. Maintenant, nous devons nous préparer pour le pro- chain tour contre le Ghana". N. A.

Daâs

Belharane (Alilat 86')

Belaid

Tougai

Belarbi

Kadri (Zarrouk 71')

Boudaoui

Zorgane

Moulay (Zerrouki 76')

Belkheir

Zerdoum

PORTO COMPTE TIRER LE MAXIMUM DE LA VENTE DE BRAHIMI

Auteur d'une très bonne saison avec un possible triomphe en championnat Yacine Brahimi pourrait donc quitter Porto et les courtisans sont là. Le club se frotte les mains.

Avec Conçeiçao, Brahimi rayonne de nouveau et demeure l'un des meilleurs joueurs de Porto. Il est en train de faire l'une de ses meilleures saisons et pour- rait bien guider enfin son équipe vers le sacre national. Ses presta- tions ne passent pas inaperçues et certains clubs tentent le tout pour le tout afin de l'avoir. C'est le cas de Besiktas et Everton. Cependant, du côté de Porto, on ne compte pas brader le joueur pour autant et le club veut tirer le maximum de la vente du joueur pour avoir une belle rentrée d'ar- gent. Il faut dire qu'il ne reste qu'une seule année de contrat à Brahimi et le fait qu'aucune pro- position de prolongation de contrat ne lui ait été faite donne un aperçu sur ce que souhaitent les dirigeants portugais pour leur joueur. Everton peut se permettre de mettre une grosse somme et peut-être même d'autres écuries qui seraient intéressées par ses services.

écuries qui seraient intéressées par ses services. Voilà pourquoi une grosse vente est nécessaire Les

Voilà pourquoi une grosse vente est nécessaire Les responsables de Porto ne comptent pas accepter n'importe quelle offre en dépit de la situation contractuelle du joueur. En effet, comme tout le monde le sait, le club et lorsqu'il faisait signer Brahimi de Grenade avait vendu la moitié de ses droits à Doyen Sports. Ce qui fait que dans le cas d'une vente, le club ne toucherait que 50% du montant total. C'est ce qui explique le fait que les dirigeants de Porto misent sur une grosse offre pour laisser filer le joueur à savoir assurer au moins la moitié d'une grosse somme. Le joueur serait pour sa part plus intéressé par une aventure en Premier League que par une aventure en Turquie. Affaire à suivre. I. Z.

IL AURAIT ACTIVÉ UNE CLAUSE DANS SON CONTRAT

BELFODIL

NE RESTERAIT PAS AU WERDER BRÊME

Actuellement en prêt en Bundesliga,

l'internatio-

nal algé- rien, à en croire la presse belge, ne poursuivra pas l'aventure au Werder et… ne resterait pas au Standard. L'aventure allemande de l'ancien Lyonnais est pour le moins satisfaisante. En effet, le joueur, et après une période compliquée durant ses 6 premiers mois, s'est très bien repris et affiche maintenant un ratio de 6 buts et une passe décisive en 28 rencontres. Maintenant, les médias alle- mands n'ont pas manqué d'évoquer le futur du joueur puisque selon leurs infor- mations, les dirigeants du Werder voudraient lever l'option d'achat évaluée à 7M€ car ils sont satisfaits de ce qu'a montré le joueur d'une part mais aussi de son état d'esprit irréprochable. Cependant, à en croire la Dernière Heure, le joueur n'a que peu de chances de rester finalement. Le média belge nous apprend que Belfodil avait une clause qui l'autorisait à interdire la levée de son option d'achat et l'aurait même activé en novembre dernier lorsqu'il était en pleine difficulté. D'ailleurs, il reviendra au Standard à la fin de saison avec un avenir flou.

au Standard à la fin de saison avec un avenir flou. Il ne restera pas au

Il ne restera pas au Standard non plus La même source fait égale- ment savoir que le joueur formé à l'OL ne devrait pas non plus poursuivre l'aven- ture du côté du Standard. En effet, la direction compte profiter de sa belle cote sur le marché pour le vendre et récupérer des liquidités. Donc, Belfodil ne sera pas en Jupiler League la saison prochaine du moins pas au Standard. La DH parle tou- jours de contacts avec son ancien entraîneur à Bani Yas qui est en Chine actuelle- ment et qui avait tenté de le recruter et il se pourrait qu'il revienne à la charge durant l'été pour l'avoir.

Il veut rester en Europe Par ailleurs, le journal belge fait également savoir qu'à l'heure actuelle, Belfodil n'a aucunement envie de rejoindre un championnat exotique et qu'il souhaite encore prouver sur le vieux continent. Maintenant, reste à savoir si des offres intéres- santes et surtout proches des prétentions du Standard vont arriver pour qu'il puis- se changer d'air pour la sai- son prochaine.

I. Z.

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 À LA UNE 3 Alors que Manchester City presse pour l'avoir
Alors que Manchester City presse pour l'avoir CHELSEA S'IMMISCE DANS LE DOSSIER MAHREZ La saison
Alors que Manchester City presse pour l'avoir
CHELSEA
S'IMMISCE DANS LE
DOSSIER MAHREZ
La saison sportive tirant à sa fin, les spéculations commencent autour de
nos internationaux et une fois de plus, Mahrez va faire parler de lui. Alors
qu'il peut sembler promis à City, l'Algérien voit Chelsea revenir à la charge.

PAR ISLAM Z.

Il est quasiment certain que le joueur de Leicester va une fois de plus animer la rubrique transferts au cours de cet été. Dans notre édi- tion d'hier, on faisait savoir que Manchester City était prêt à mettre 75 M€ pour signer le joueur, ce qui semble une suite logique de ce qui s'était passé durant le dernier mer- cato d'hiver où les Sky Blues avaient failli avoir la signature du joueur, mais Leicester avait finalement fermé la porte à toute négociation et avait eu des exigences jugées trop

élevées. Hier, Sport Bild faisait savoir qu'un second larron venait de se mettre de la partie où plutôt de relancer la piste de l'Algérien. Il s'agit selon le média anglais de la formation de Chelsea. En effet, les Blues qui se battent pour être en Ligue des champions la saison pro- chaine envisagent un recrutement clinquant ; Mahrez pourrait être un bel argument dans le renforcement de l'équipe. D'ailleurs, selon la même source, les dirigeants auraient déjà relancé leurs homo- logues pour avancer dans les négo- ciations pour le joueur.

Peter Shilton en fait un argument de campagne Apparemment, Chelsea n'est pas le seul club londonien à être sur la piste du joueur. En effet, depuis l'annonce du départ de Wenger en fin de saison, l'ancien portier inter- national anglais Peter Shilton est candidat pour prendre le relais de l'entraîneur français. Ce dernier a donc choisi les réseaux sociaux pour lancer sa campagne et bien entendu, il vise Riyad Mahrez qui a été plus d'une fois associé aux Gunners ces dernières années. D'ailleurs, il a dit : "Si je prends le

poste à Arsenal, je signerai Mahrez." C'est dire que le joueur a la cote et sait qu'il sera fortement convoité dès que la saison sera terminée en Angleterre.

Toujours plus proche d'un départ Au fur et à mesure que la fin du championnat en Angleterre approche, on semble se diriger vers un départ inéluctable de Mahrez en fin de saison. En effet, l'Algérien devrait finale- ment avoir son bon de sortie cet été à condition d'avoir une offre allé-

chante pour les dirigeants. Cela tombe bien puisque Chelsea et City ont les moyens de mettre de grosses sommes et cela devrait faciliter le départ du joueur. Rappelons qu'en début d'été, la sai- son passée, le joueur avait fait un transfert request pour pouvoir quit- ter son club et il en avait fait de même durant l'hiver, mais Leicester l'a bloqué et s'en est suivie une affai- re avant que la star de la sélection reprenne le travail. Cette fois, ça devrait être la bonne pour l'ancien du Havre.

I. Z.

Des «cumulards» au BF

Le MJS pour mettre le holà dans la maison de la Fédération

PAR NAOUFEL A.

La planète (ambiguë) du foot- ball algérien n'est pas prête à se conformer strictement avec les lois en vigueur. Les infractions y sont légion. La Fédération algérienne de la discipline (FAF) en est la parfaite illustration. Jamais, ou presque, cette structure n'a été coupable d'entorse aux règlements. Le cumul de fonc- tions a été toujours cité comme ''une maladie chronique'' à la quelle les traitements prescrits n'ont pas donné les résultats escomptés. Comme par le passé, l'actuelle com- posante du bureau fédéral com- prend des " cumulards ". Certains membres se sont conformés aux règlements évitant de tomber dans le piège du cumul de fonctions. Rebouh Haddad (ancien président de l'USMA) ou son similaire du Nasria, Bachir Ould-Zmirli, ont les deux ''abandonné'' leur poste au sein

de leurs clubs respectifs. Ils ont concerné leur statut de membres du bureau fédéral. D'autres dirigeants siégeant au sein du BF ont, par contre, fait fi de la loi algérienne. Ils continuent de remplir leurs engage- ments envers l'exécutif de Kheiredine Zetchi tout en cumulant avec leurs anciens postes dans leurs structures footballistiques respec- tives. L'on cite, entre autres, Messaoud Moussa qui continuent à occuper ses fonctions de président de la Ligue de Sétif, Nourdine Bakiri toujours patron de la Ligue de Bouira ou encore Amar Bahloul lequel dirigeant gère également les affaires de la Ligue d'El Tarf. Un problème récurrent qui porte, faut-il le souligner, atteinte à la crédibilité de l'instance fédérale. Celle-ci ne peut gagner du crédit auprès des différents acteurs du football local ou l'opinion publique sans respecter fermement les règlements en

vigueur. Le ministère de la Jeunesse et des Sports, première structure publique chargée de faire respecter les lois du pays ne doit pas rester les bras croisés. Tous les ministres qui s'y sont succédé n'ont pas pu régler le problème optant, curieusement, pour la politique de l'autruche. Le nouveau locataire de la bâtisse du

de l'autruche. Le nouveau locataire de la bâtisse du 1er-Mai, Mohamed Hattab, se doit de réagir

1er-Mai, Mohamed Hattab, se doit de réagir pour mettre le holà dans la maison de Dély-Ibrahim.

Une question de tradition Le nouveau ''tuteur'' du secteur des sports en Algérie est tenu, en effet, de casser ce tabou sciemment entre- tenu par tous ceux qui sont devenus membres du bureau fédéral histoire de préserver leurs acquis. La durabi- lité d'un bureau fédéral reste tribu- taire de la justesse de ses actions. Ce qui n'est pas forcément le cas pour tous les BF qu'a connus la FAF. En cas d'échec, ils trouveront refuge dans leurs structures initiales. D'où la nécessité pour le MJS de faire res- pecter la loi et veiller à en faire une tradition. Cela va de la crédibilité de nos ''footeux'' souvent intronisés aléatoirement dans le monde de football pour s'en servir. Le ministre Mohamed Hattab doit visiblement

sortir sa… massue.

N. A.

L'arbitrage fait encore et toujours parler de lui

Quand la désignation devient source de malaise

Le corps arbitral national n'est pas prêt, décidément, à faire bon ménage avec la crédibilité, seule garant de sa tranquillité. La Commission fédérale des arbitres n'arrivent toujours pas, en effet, à trouver la bonne ''mayonnaise'' à même de faire tourner les ''footeux'' autour de son projet. Tant que la probléma- tique de la désignation persiste, la CFA ne saura jamais retrouver sa quiétude. Les critiques, souvent acerbes contre les hommes en noir continueront à fuser de partout. Même si le problème de l'arbitrage aura toujours été un facteur freinant la mise en œuvre de toute stratégie de développement en rai- son du climat de ''suspicionite'' qui règne en véri- table tâche noire. Le président de la FAF, Zetchi, a

annoncé sa détermination de régler le problème de l'arbitrage, mais sans succès. Pis, le corps des ''hommes en noir'' n'a jamais été aussi la cible de cri- tiques comme c'est le cas cette saison. Le système de désignation, instauré par la commission compé- tente, placée sous la responsabilité de Mokhtar Amalou, est pointé du doigt. Les arbitres choisis pour les matches à enjeu réussissent rarement leur mis- sion. La 26e journée de la Ligue 1 Mobils a apporté, d'ailleurs, son lot de contestation. L'entraîneur de l'USM Bel-Abbès, Cherif El-Ouazzani, a vigoureuse- ment stigmatisé l'arbitrage de Mial dans un match perdu à domicile contre la JS Saoura (0-1). Idem pour le coach de l'USM Alger, Miloud Hamdi qui a indiqué

que le CS Constantine n'avait pas besoin de coup de pouce du referee Bouzrar pour gagner son match. C'est le même constat du côté de Mohammadia où le premier responsable technique de l'USMH, Azziz Abbès, a pointé du doigt l'arbitre Bessiri coupable,

d'après lui, de la défaite de son équipe contre le DRB Tadjenant (1-2). L'arbitre Zouaoui ayant dirigé le derby MCA - NAHD (1-2) n'a pas été épargné, lui aussi, par les contestations mouloudéennes. Le décor se noircit davantage au fil des journées. Les prochains jours s'annoncent particulièrement diffici- le pour Amalou et sa commission appelée plus que jamais à revoir leur système de désignation chroni-

quement défaillant.

N. A.

Ligue de football professionnel

ENTORSE

CARACTÉRISÉE

À LA LOI !

La Fédération algérienne de football a arrêté les échéances menant à l'élection d'un nou- veau président de la Ligue de football professionnel (LFP) en remplacement de Mahfoud Kerbadj, déchu le mois de jan- vier dernier. Dans la dernière réunion du bureau fédéral tenu le week-end dernier, il a été décidé de la tenue de l'assem- blée générale élective au plus tard le 15 juin prochain. Celle-ci sera précédée vers le 15 mai par une assemblée constituan- te. Comment procède-t-on à l'organisation d'une assemblée élective sans que les bilans moral et financier du directoire ne soient soumis à approbation ? Ayant pris les pouvoirs de la LFP pour environ trois mois, il est question, dans ce cas de figure, de présenter les bilans. L'autre question qui intrigue les observateurs : comment organi- se-t-on une assemblée consti- tuante d'une structure qui exis- te toujours ? Depuis la mise en place du directoire, il n'a jamais été question du lancement d'un processus de liquidation, comme le stipule la loi, de la LFP. D'importantes entorses seraient portées aux règle- ments en vigueur sans que la FAF avance la moindre explica- tion ''juridique'' pour, au moins, blanchir son image fortement ternie après seulement une année de présidence. Le brouillard se cumule dans la maison de Dély-Ibrahim avec tous les risques encourus de dommages collatéraux.

N. A.

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

LIGUE 1 MOBILIS

4
4
www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 LIGUE 1 MOBILIS 4 Les joueurs reprendront les entraînements aujourd'hui Le

Les joueurs reprendront les entraînements aujourd'hui

Le maintien passe par

UNE VICTOIRE CONTRE MÉDÉA

La formation de la ville des Genêts a raté une bonne occasion vendredi passé de revenir de son déplacement à Alger avec les points mis en jeu.

PAR ABDELLAH HADDAD

Les Canaris du Djurdjura ont réussi, certes, une belle opération en forçant le CRB au partage de points, néanmoins, les poulains de Bouzidi pouvaient largement revenir de ce déplacement avec trois précieux points, notamment en première mi- temps où les camarades de Benaldjia ont raté plusieurs occasions nettes de scorer.

Bref, avec ce match nul, les Kabyles gardent leurs chances intactes pour le maintien ; néanmoins, les gars de Tizi-Ouzou n'ont pas encore assuré leur survie en Ligue 1 Mobilis, mathématiquement parlant. Redouani et consorts, qui reprendront le chemin des entraînements aujourd'hui après une journée de repos bien méritée, seront appelés à battre la formation de la ville de Médéa cet après -midi. Les Kabyles compteront sur la rage de leurs joueurs, mais aussi sur un déplacement massif de leurs supporters pour gagner cette rencontre qui sera très importante, faut-il le rappeler, pour les deux équipes.

 15 000 tickets en vente

15 000
tickets
en vente

Pour le match face à l'O Médéa, la direction mettra 15.000 tickets en vente. Les supporters de l'OM bénéficieront de 5% des tickets qui seront mis en vente, c'est-à- dire moins de 1.000 billets.

Match spécial pour Slimani La venue de Sid Ahmed Slimani, l'entraîneur de l'OM, à Tizi- Ouzou est spéciale. Sollicité par les responsables jaune et vert pour prendre en main la barre technique de l'équipe première après la défaite de la JSK contre l'USMH, les exigences de Slimani pour entraîner la JSK étaient exagérées, lui qui voyait peut-être la formation du Djurdjura déjà en Ligue 2 Mobilis. Bref, c'est cette équipe de la JSK que Sid Ahmed Slimani voyait reléguée qui pourrait envoyer son équipe en Ligue 2 Mobilis.

A. H.

qui pourrait envoyer son équipe en Ligue 2 Mobilis. A. H. Les U14 et les U16

Les U14 et les U16 champions, les U15, U17 et U19 sur le point d'être sacrés

Parcours exceptionnels pour les jeunes

Alors que l'équipe première lutte de toutes ses forces pour assurer son maintien en Ligue 1 Mobilis, et cela malgré les moyens énormes mis à la

disposition des joueurs, les jeunes catégories sont en train de réaliser des parcours exceptionnels cette saison. En effet, les U14 et les U16 ont été déjà sacrés champions dans leurs catégories, alors que les U15 n'ont besoin que de 3 points lors des deux matches restants pour remporter le titre ; les U17 et les U19 n'ont besoin que d'un seul lors des deux prochaines journées pour être sacrés champions. Pour honorer ces jeunes qui seront promus sans nul doute à un avenir radieux, la direction a décidé d'organiser une grandiose cérémonie en leur honneur. Ils ne doivent pas les laisser partir, car certains sont déjà sollicités par d'autres clubs. Au lieu d'offrir des sommes astronomiques à des joueurs qui n'ont rien apporté à l'équipe, la direction ferait mieux de bien prendre en charge ses jeunes

joueurs.

A. H.

Chetti : «Les 3 points resteront à Tizi»

avons quand même ramené un précieux point de l'extérieur.

L'absence de vos supporters vous a joué un sale tour, non ? Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi on a privé nos fans de cette rencontre ; avec leur apport, on aurait sans aucun doute gagné cette partie.

Malgré les bons résultats de l'équipe ces derniers temps en championnat, l'équipe est toujours menacée par la relégation… Nous avons réussi un grand coup en enchaînant plusieurs bons résultats ces derniers temps, néan- moins, nous sommes appelés à ajouter deux autres victoires dans notre escarcelle pour assurer défi- nitivement notre maintien.

Battre l'OM n'est pas une mince affaire… Après avoir battu le MCA et l'ESS, on pourra battre n'importe quelle équipe de notre champion-

nat. Personnellement, je respecte beaucoup cette équipe de la ville de Médéa, néanmoins, les trois points de cette partie resteront à Tizi-Ouzou.

Contre le CRB, vous avez joué en seconde période comme attaquant… Je suis un joueur professionnel qui reste toujours à la disposition de son entraîneur. J'ai commencé sur le flanc gauche de la défense et après l'incorporation de Ferhani, le coach m'a demandé de jouer sur le flanc gauche de l'attaque. Je n'ai trouvé aucun problème d'ailleurs pour terminer la partie en attaque.

Pensez-vous au match de la finale de la coupe d'Algérie ? Pour être franc avec vous, je pense chaque jour à cette finale. Cependant, je me concentre pour le moment sur le match de ce mardi contre l'OM. On doit gagner cette rencontre pour préparer la finale avec un bon moral. A. H.



La prime de l'ESS sera versée aux joueurs aujourd'hui

Selon une source autorisée, les dirigeants offriront la prime de 30 millions de centimes qu'ils avaient promise aux joueurs après leur victoire face à l'ESS aujourd'hui. Avec le versement de cette

prime, ils ne devront

à leurs poulains que celle du dernier match face au CRB. Les dirigeants sont à jour avec les joueurs dans le payement des primes, mais l'entraîneur Bouzidi

a boycotté la séance de mercredi dernier en signe de mécontentement par rapport au non- paiement de la prime face à l'ESS.

Sans exagération, Chetti, est la grande révélation de notre championnat en cette fin de saison. Le jeune gaucher kabyle a bien profité de la blessure de Ferhani pour non seulement gagner sa place de titulaire, mais aussi séduire les membres du staff technique des Verts. L'ancien pensionnaire de l'USC parle dans cet entre- tien de la rencontre qui oppo- sera son équipe à l'Olympique Médéa après-demain à Tizi- Ouzou.

Selon l'avis de plus d'un, la JSK a raté la victoire vendredi passé contre le CRB… C'est vrai, nous avons bien débuté la rencontre ; pour preuve, nous avons raté deux buts tout faits lors du premier half. En seconde période, nous avons encaissé sur un penalty ; nous avons tout fait pour remettre les pendules à l'heure. Certes, nous avons raté le coche en première mi-temps, mais nous

COMMUNIQUÉ

«Aucune personne ne pourra parler au nom de la JSK mis à part le président du CA»

La direction de la SSPA/JSK, à sa tête MELLAL Chérif, tient à faire une mise au point et mise en garde suite aux dépassements enregistrés dans des articles et déclarations de presse - tous segments confondus - portant atteinte à la personnalité morale du club, à son autorité, à la collégialité dans la décision des membres du conseil d'administration, qui - et nous prenons à témoins les supporters et l'opinion publique en général - visent en réalité à créer un climat de suspicion et de détérioration des liens relationnels et de nous dévier de nos nobles objectifs de maintien en Ligue 1 Mobilis - priorité n° 1 - la coupe d'Algérie étant un

bonus que nous jouerons avec la plus grande énergie afin de la remporter pour le bonheur de nos fans. Nul ne pourra récupérer les fruits de notre travail, jusque- là, ayant apporté le sursaut et le renouveau de notre cher club et, grâce, surtout, à l'apport extraordinaire de ses millions de supporters à travers toute l'Algérie. Nous reconnaissons le grand concours précieux, en moyens financiers, apporté par le président Mellal Chérif pour engager un plan de redressement, tous azimuts, en rapport au lourd passif hérité (créances mirobolantes) et surtout la prise en charge des salaires du staff technique, des joueurs, des déplacements et mises au vert de

l'équipe. Aussi, pour revenir au cas qui nous préoccupe, personne n'est mandaté pour parler au nom du président du CA et des dirigeants, pour avancer des informations et dévier le sens de nos déclarations qui sont et restent du ressort exclusif du conseil d'administration qui décide en toute responsabilité et collégialité conformément à ses statuts. Pour ceux qui feignent d'ignorer la réglementation, nous rappelons que le club, régi en société par actions, ne peut se prévaloir de poste de vice-président ou de quelconque autre mission.

«La JSK a besoin des hommes qui mettent la main à la poche…» Quant aux projections données pour le futur immédiat du club par celui-ci ou celui-là, elles restent de pures supputations, de l'opportunisme mal placé et d'ingérence dans les affaires internes du club et d'atteinte à la personnalité du président et des membres du conseil

d'administration et de la solidarité qui les lie. L'heure est au resserrement des rangs,

à la responsabilité, la sagesse et la rigueur sans état d'âme pour conduire le club à bon port. Qu'on se le dise, nul n'est admis

à la table commune sans avoir fait au

préalable ses preuves de contribution financière. Le club en crise, il y a des semaines auparavant, était abandonné à son sort sans assistance morale ni financière. Il n'a nul besoin de paroles, mais d'actes concrets. Encore une fois, nous restons des rassembleurs de toute la famille de la JSK. Pour l'heure, le soutien et les voix de nos millions de supporters, nos sponsors OOREDOO, LUANVI, les actionnaires et autres bienfaiteurs nous suffisent pour nous projeter dans de meilleurs lendemains.

Salutations sportives et considération VIVE LA JSK

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

JSK

5

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 JSK 5 MELLAL s'est expliqué avec Bouzidi La réunion entre le
MELLAL s'est expliqué avec Bouzidi La réunion entre le président Mellal et son entraîneur Youcef
MELLAL
s'est expliqué
avec Bouzidi
La réunion entre le président Mellal et
son entraîneur Youcef Bouzidi a été tenue
finalement dans la soirée de vendredi.

Les joueurs ont demandé aux dirigeants de maintenir le coach

Selon une source autorisée, quelques joueurs qui ont appris que les dirigeants sont très en colère contre l'entraîneur Bouzidi se sont rapprochés de certains d'entre eux avant même le déroulement de la rencontre face au CRB pour leur demander de le garder et de tourner la page sur ce qui s'est passé. Les dirigeants qui ne pensent qu'à l'intérêt de leur équipe leur ont assuré qu'ils ne feront rien qui risque de compromettre leurs objectifs.

2 e rencontre après l'OM

Pour crever l'abcès une fois pour toutes, on

a appris d'une source autorisée que le

président Mellal compte convoquer pour la deuxième fois l'entraîneur Youcef Bouzidi

pour qu'il s'explique sur son absence à la séance de mercredi dernier. Il aurait demandé au manager général Karim Doudane de lui remettre un rapport sur ce qui s'est passé avant de prendre les décisions qui s'imposent. Ayant déboursé près de 10 milliards de centimes depuis qu'il a pris le club en main, le président Mellal est décidé plus que jamais à sévir pour montrer à tout le monde que c'est lui

le chef et que personne ne peut lui imposer

ce qu'il doit faire.

«Je ne veux aucune critique contre la direction»

PAR N. BOUMALI

Les dirigeants nous avaient indiqué à la fin de la rencontre face au CRB qu'ils convoqueront leur entraîneur ce samedi, mais comme le président Mellal ne pouvait pas attendre pour lui demander des explications, il s'est réuni avec lui à l'hôtel Ibis. Très en colère contre lui pour avoir non seulement boudé la séance de mercredi dernier, mais pour avoir aussi fait des déclarations provocatrices à l'encontre de la direction, le président Mellal a tenu à le rappeler à l'ordre. En

effet, selon une source autorisée, le président de la JSK a dit à son entraîneur qu'il a été scandalisé par ses déclarations et que désormais il ne tolérera aucun propos susceptible de nuire à l'image du club. Il lui a ajouté que tout ce qu'il a dit sur les primes est faux et qu'il ne doit qu'une seule prime, à savoir celle

de l'ESS avant de lui rappeler qu'il avait promis aux joueurs de

la leur accorder avant le match face à l'O Médéa. Ne s'attendant aucunement à ce que son coach aille jusqu'à boycotter l'entraînement de mercredi dernier, Mellal n'est pas allé de main morte pour lui lancer qu'il n'est qu'un employé du club et qu'il doit se soumettre au règlement intérieur. Il ne s'est pas arrêté là puisqu'il lui a expliqué que s'il lui a donné carte blanche et qu'il a mis tous les moyens à sa disposition, c'est pour l'intérêt de la JSK. "J'ai toujours répondu par l'affirmative à tes doléances. Vous vouliez des mises au vert de 48 heures et on a accepté sans aucun problème. Je vous ai donné carte blanche pour que vous redressiez la barre, mais je n'accepterai jamais que vous critiqueriez la direction qui fait des mains et des pieds pour que vous réussissiez dans votre mission. Je suis très gentil, car ma seule ambition est de sauver mon équipe, mais je ne suis pas facile. J'interdis à tout employé

du club de verser dans des déclarations incendiaires", nous a confié notre source.

Technique Depuis qu'il a repris le club en main, le président Mellal ne s'est jamais immiscé dans le volet technique. Il est rassuré par la remontée faite par son équipe en championnat, mais il n'a pas caché sa frustration par rapport au nul enregistré devant le CRB. D'après toujours notre source, le président Mellal a indiqué à son entraîneur que l'équipe n'a pas joué pour remporter les trois points de la rencontre avant de lui confier que la JSK aurait pu prétendre à la victoire et que si elle avait battu le Chabab, elle aurait fait un grand pas vers le maintien. Bouzidi qui était satisfait du nul ramené du 20-Août, lui a dit qu'un point devant le Chabab sur son terrain et devant ses supporters est un bon résultat et qu'il lui permettra de préparer le match face à l'OM dans de bonnes conditions.

N. B.

«Nos supporters doivent venir en masse face à l'OM»

Le président Chérif Mellal, que nous avons joint hier, espère que son équipe s'imposera ce mardi devant l'O Médéa pour préparer la finale de la coupe d'Algérie face à l'USMBA dans de bonnes conditions. "J'espère que nos supporters viendront en masse ce mardi face à l'OM. La recette de la rencontre sera partagée entre la famille du jeune joueur espoir qui avait trouvé la mort l'année dernière à Bechloul et la famille du défunt Fateh Lazri. Le match ne sera pas facile et on a besoin du soutien de nos fans pour vaincre l'OM", déclare Mellal.

«Une grande cérémonie sera organisée en l'honneur des jeunes» Suite au parcours exceptionnel réalisé par les jeunes catégories de la JSK cette saison, le président Mellal compte les honorer dans les jours à venir. "Une grande cérémonie sera organisée en l'honneur des joueurs de nos jeunes catégories. Ils ont enregistré des résultats exceptionnels et on doit bien les récompenser. C'est eux l'avenir du club, on fera tout pour les mettre dans de meilleures dispositions pour qu'ils puissent s'épanouir davantage", promet Mellal.

N. B.

Il a rejoint l'hôtel Ibis à 23h

promet Mellal. N. B. Il a rejoint l'hôtel Ibis à 23h BOUKHANCHOUCHE risque une lourde sanction

BOUKHANCHOUCHE

risque une lourde sanction

Selon une source autorisée, le milieu Salim Boukhanchouche risque une lourde amende financière pour avoir rejoint l'équipe à 23h à l'hôtel Ibis.

PAR N. BOUMALI

Evidemment, les dirigeants n'ont pas apprécié le fait que leur joueur rejoigne l'équipe à une heure tardive et ils l'ont fait savoir à Bouzidi. Ce dernier d'après notre interlocuteur a eu une discussion avec l'ex- pensionnaire de l'O Médéa et il se serait engagé à lui pardonner dans le cas où il aide l'équipe à repartir avec un bon résultat du 20- Août. C'est ce qui explique la titularisation de Boukhanchouche face au CRB, alors que

son rendement avec les Canaris laissait à désirer. En plus de la sanction financière qui lui sera infligée par la direction, l'entraîneur Bouzidi a annoncé au cours de la réunion tenue après le match face au CRB qu'il songe à ne pas convoquer Boukhanchouche dans la liste des 18. On ne sait pas encore si le coach kabyle ne convoquera pas son milieu de terrain face à l'OM, mais si on se fie à notre source, l'international des Jaune et Vert ne sera pas

concerné par la rencontre de ce mardi. Pour des raisons qu'on ignore, Boukhanchouche n'arrive toujours pas à se mettre en valeur sous le maillot de la JSK. C'est un élément pétri de qualités, mais excepté les premières journées du championnat durant lesquelles il avait épaté plus d'un par son talent, son rendement a baissé d'une manière inexplicable depuis plusieurs mois et cela malgré sa convocation en équipe nationale. N. B.

BOUZIDI :

«Son but

était valable»

Contacté hier pour avoir sa réaction par rapport à la réunion à laquelle a été conviée par le président Mellal, l'entraîneur Youcef Bouzidi n'a pas souhaité s'exprimer sur ce sujet. Il a affirmé en outre que le nul obtenu par son équipe au 20-Août est un bon résultat. "Ce n'est pas donné à n'importe quelle équipe de tenir en échec le CRB chez lui. Le but de Boukhanchouche était valable, car il n'était pas en position de hors-jeu. C'est ce qu'on m'a dit. Certains ont tenté de minimiser le nul enregistré devant le Chabab, mais il ne faut pas oublier qu'il y a quelques semaines de cela, la JSK n'arrivait même pas à gagner à Tizi Ouzou", a déclaré Bouzidi.

«La blessure de Ferhani n'est pas méchante» A propos de la blessure contractée par son arrière gauche Houari Ferhani à la fin de la rencontre face au CRB, l'entraîneur Bouzidi rassure : "La blessure de Ferhani n'est pas méchante. Il a ressenti des douleurs, mais il a besoin juste de renforcement. Il était bon à l'entraînement, malheureusement il a ressenti des douleurs à la fin de la rencontre."

N. B.

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018 LIGUE 1 MOBILIS

6

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 LIGUE 1 MOBILIS 6  Chaouchi absent Hier, le gar- dien
www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 LIGUE 1 MOBILIS 6  Chaouchi absent Hier, le gar- dien

Chaouchi

absent

22 avril 2018 LIGUE 1 MOBILIS 6  Chaouchi absent Hier, le gar- dien interna- tional

Hier, le gar- dien interna- tional Faouzi Chaouchi était absent à la séance de décrassage. Le joueur est toujours sus- pendu et il attendra le match de Bel- Abbès pour faire son grand retour dans les buts du MCA.

2 e place

LE NAHD ET LA JSS MENACENT LE MCA

La défaite contre le NAHD et la victoire de la JSS à Bel-Abbès a mis le MCA dans une situation inconfortable et menace ses chances pour décrocher la 2e place au classement de la Ligue 1 Mobilis. Aussi, les poulains de Bernard Casoni doivent-ils impéra- tivement gagner face au DRBT, surtout que les deux clubs cités en haut vont recevoir l'USB et l'USMA. En effet, le Mouloudia d'Alger a perdu pratiquement toutes ses chances pour disputer le titre avec le CSC après la défaite contre le Nasria au stade du 5-Juillet. Bien pire, cette défaite contre les Sang et Or a permis à cette équi- pe de réduire l'écart à un point avec le MCA puis- qu'elle comptabilise, comme la JSS qui a gagné à Bel-Abbès, 42 points. Ainsi, la 2e place est menacée pour le vieux club algérois, car s'il rate encore le match du DRBT et que le NAHD gagne contre Biskra, ainsi que la JSS contre l'USMA, sans oublier le MCO, qui lui aussi doit gagner contre le CSC, le MCA perdra cette 2e place. Les poulains de Bernard Casoni sont d'ores et déjà avertis, une défaite contre Tadjenanet risque de faire très mal aux MCA qui a perdu très rapi- dement deux objectifs, celui de la coupe d'Algérie et le titre de champion. Les supporters du MCA ne leur pardonneront jamais de rater la 2e place en cette fin de saison qui les privera d'une participation en Ligue des champions afri- cains la saison prochaine. Bernard Casoni sait que la mission de son équipe ne sera guère facile face à une équipe qui lutte pour son maintien et il dira à cet effet : "Je ne vais pas reve- nir sur notre défaite contre le NAHD, j'ai déjà tout dit. Maintenant, il faut aller à Tadjenanet pour gagner et rien d'autre." Ainsi donc, la formation mouloudéenne est appelée à gagner son match de ce mardi contre le DRBT si elle veut consolider sa place de dauphin ; sinon, un autre résultat risque de lui coûter cher en cette fin de saison.

M. Z.

risque de lui coûter cher en cette fin de saison. M. Z. HACHOUD «NE NOUS ENTERREZ

HACHOUD

«NE NOUS ENTERREZ PAS !»

Le capitaine du MCA Abderrahmane Hachoud s'est confié à Compétition pour parler de cette défaite contre le NAHD. Il a tenu à lancer un appel à tous les Mouloudéens pour soutenir l'équipe dans ces moments difficiles pour terminer la saison en force.

été le tournant du match ?

Je suis tout à fait d'accord avec vous, l'arbitrage nous a lésés encore une fois. Nous avons encaissé un but dans un moment crucial, alors que tout le monde a vu que l'attaquant du NAHD était en position d'hors jeu. Ces derniers temps, tout est contre nous.

Mais on n'a pas vu un grand Mouloudia non plus

J'aimerais bien vous rappeler que depuis deux mois, on joue tous les trois jours. Il ne faut pas oublier qu'on est des êtres humains, pas des robots. Ce qui est sûr, c'est que tout le groupe donne le meilleur de lui-même dans tous les matchs. Maintenant, il nous reste quatre matchs où il faut qu'on récolte le maximum de points.

Après la défaite du NAHD, vous avez perdu le titre de champion et vous risquez de rater la deuxième et la troisième place à ce rythme…

Le MCA a connu des moments difficiles depuis le match de Tizi et celui de Constantine. On a été à chaque fois lésés. Mais il reste

quatre matchs et on jouera pour la gagne. Et dans le football, tout est possible, le CSC peut trébu- cher dans ses quatre rencontres.

Donc, vous êtes toujours optimiste pour terminer la saison sur le podium…

Je dis une chose au peuple du MCA, il nous faut pas enterrer cette équipe, car en six ans au Mouloudia, je peux vous dire que je n'ai jamais connu un aussi bon groupe et si on ne gagne pas le titre, il faut faire confiance à cette équipe. Je suis persuadé que le MCA la saison prochaine fera très mal avec cette direction et ce staff technique, sans oublier les joueurs qui sont des fils de bonne famille.

Avant de penser à la saison prochaine, il faut gagner ce mardi contre le DRBT pour renouer avec les victoires, non ?

Il faut savoir qu'on joue tous nos matchs pour les gagner et si Dieu le veut, avec le soutien de tout le monde, on terminera la saison au moins deuxième du classement.

M. Z.

aux côtés de Bendebka et le jeune

Tebbi, qui a fait une bonne entrée face au Nasria, tout comme l'at- taquant Balegh, qui a été le meilleur joueur de l'équipe dans ce derby contre le NAHD. Ainsi donc, Casoni effectuera trois changements pour le match du DRBT que les camarades de Chaâl doivent impérativement battre pour se débarrasser de cette éti- quette que le MCA gagne seule-

ment au 5-Juillet.

M. Z.

Avec du recul, que diriez- vous de cette défaite contre le NAHD ?

Franchement, on ne s'y atten- dait pas, car on était hyper-moti- vés pour gagner le match et mettre encore la pression sur le CSC. C'est vraiment dommage de rater un tel rendez-vous, surtout que le Nasria n'était pas supé- rieur à nous. Je ne vous cache pas que lors de la reprise de ce matin, le moral était à plat ; heureuse- ment, le coach nous a fait un dis- cours qui nous a motivés pour relever la tête pour terminer les quatre matchs qui restent en force.

Qu'est-ce qui n'a pas marché pour vous dans ce derby ?

Comme tout le monde l'a vu, nous avons fait une bonne enta- me du match. le NAHD joué à 11 en défense, mais je pense que la blessure de Cherfaoui, à qui je souhaite un prompt rétablisse- ment, nous a coupé les jambes. Malgré tout, nous avons continué à dominer notre adversaire.

Ne pensez-vous pas que le but hors jeu qu'a marqué le NAHD a

Le coach effectuera 3 changements

C'est le match à ne pas rater pour le MCA ce mardi contre le DRBT. Après la piètre prestation de cer- tains joueurs, Bernard Casoni va apporter quelques changements à son onze qui sera aligné ce mardi sur le stade de Tadjenanet. Certains joueurs du Mouloudia sont passés à côté dans les trois compartiments. Le latéral Hachoud n'a pas réalisé les mêmes prestations qu'il a four- nies lors des précédents matchs.

Amir Karaoui a joué son plus mau- vais match de la saison. Abdelghani Demou, lui, a été le plus mauvais joueur sur le ter- rain. D'ailleurs, les supporters l'ont traité de tous les noms d'oi- seaux et ils ont demandé à Casoni de le remplacer par Bouhenna. En milieu de terrain, CEO a raté beau- coup de balles, comme Bendebka même s'il a marqué l'unique but du MCA. Pour le compartiment offensif, la DNS (Derrardja,

Nekkache et Souibaah) a été l'ombre d'elle-même vendredi face au NAHD. Toujours dans ce contex- te, le coach du MCA Bernard Casoni a reconnu que certains joueurs doivent rejoindre le banc. Une source nous a révélé que Demou va céder sa place à Azzi pour donner plus d'équilibre à la charnière centrale, surtout que ce duo sera sollicité par les atta- quants du DRBT ce mardi. En milieu de terrain, Dieng jouera

Il a passé une radio pour sa main droite

CHAÂL SERA PRÉSENT À TADJENANET

Face au NAHD, sur une action de jeu, Farid Chaâl a ressenti des douleurs atroces à la main. Après avoir passé une radio qui n'a rien révélé de grave, Chaâl sera présent ce mardi. Après la suspension de Chaouchi et Daâs qui se trouve avec l'EN des U20 à Tunis, le MCA jouera les matchs de cette fin de saison avec Chaâl et le jeune gardien des U17 Belkacemi. Si Chaâl avait déclaré forfait pour le match de ce mardi, le MCA de Casoni aura été contraint de jouer avec le jeune gardien Belkacemi. Finalement, Chaâl sera bel et bien présent ce mardi et le jeune gardien mouloudéen doit sortir un

grand match pour garder sa cage vierge pour permettre à son équipe de revenir avec un bon résultat pour consolider sa deuxième place du classement. Le natif de Tizi semble décidé à sortir un grand match comme il nous l'a confié hier : "C'est vrai que cette défaite contre le NAHD nous a fait mal, mais on ne doit pas pleurnicher sur notre sort. On doit vite oublier et se pencher sur le match contre le DRBT qu'on doit gagner pour rester en course pour le titre et cette deuxième place pour pouvoir

jouer la Ligue des champions la saison pro-

chaine", nous a déclaré Chaâl.

M. Z.

cette deuxième place pour pouvoir jouer la Ligue des champions la saison pro- chaine", nous a

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

 

MCA

7

Son absence a lourdement pesé

Boudebouda avec la réserve

Lors de la séance de décrassage d'hier à Ain Benian, l'arrière-gauche du Mouloudia d'Alger Brahim Boudebouda était absent à l'appel. Le joueur était concer- né par le match des espoirs qui s'est joué hier à Hydra entre le MCA et le Nasria. Boudebouda veut reve- nir très vite à la com- pétition et pour cela, il est conscient que pour retrouver sa forme, il doit jouer pour gagner des matches dans les jambes. Il était avec la réserve hier contre le Nasria.

LA AMADA

DÉPENDANCE

Depuis son retour de sélection, le Malgache du MCA Amada soigne sa déchirure. Les derniers résultats étaient rassurants, mais Amada doit travailler pour ne pas rechuter ; il lui faudra attendre un peu pour retrouver sa place. Seulement, Casoni veut le récupérer, car il a besoin de lui vu son importance dans le dispositif mouloudéen.

PAR AMINA Z.

ler les étapes, car je ne veux pas rechuter. Il faut prendre donc le temps qu'il faut pour retrouver toutes mes sensations." Néanmoins, le temps, Casoni ne l'a pas. Il veut avoir son joueur et il a donné des consignes au staff médical pour faire le maximum afin de remettre sur pied Amada. Ce serait vraiment génial de le récupérer pour le match contre l'USMBA, même s'il ne s'annonce pas vraiment facile.

Pièce maîtresse Le Mouloudia était sur une cour- be ascendante et d'ailleurs pas mal d'observateurs et de spécia- listes ont fait de cette équipe le grand favori pour le titre, seule- ment la blessure d'Amada est venue casser cette dynamique. Le Doyen a perdu de sa verve comme en témoignent les der- niers résultats en championnat et en coupe d'Algérie.

A. Z.

Kaci-Saïd en Arabie saoudite mardi

Depuis qu'il ne joue pas, tout le monde a senti qu'il manque quelque chose à l'équipe. L'absence d'Amada a beaucoup pesé, c'est le dynamo de cette équipe. Si Casoni veut le récupé- rer très vite, c'est qu'il sait qu'il aura une arme redoutable pour assurer la suite du parcours. Amada dira : "J'ai envie de jouer, c'est sûr, mais je ne veux pas brû-

KSK s'envolera lundi soir en Arabie saoudite afin d'assister au tira- ge au sort de la coupe arabe prévu mardi. C'est le directeur géné- ral sportif du MCA Kamel Kaci-Saïd qui

assistera en personne au tirage au sort. Donc, il ne sera pas présent lors du déplacement à Tadjenanet où le Doyen disputera son match contre le DRBT.

Le staff

Casoni remobilise son groupe

Départ demain

à El-Eulma

Le premier responsable de la barre technique du MCA Bernard Casoni a déclaré après la défaite contre le Nasria :

"On doit jouer à fond les 4 prochains matches." Même s'il est conscient que les chances du titre s'éloignent, il sait que tout peut arriver en football. Pour ne pas avoir de regret, Casoni insiste sur un sursaut d'orgueil demain face au DRBT. Le Mouloudia d'Alger a raté une occasion en or face aux Nahdistes pour faire un grand pas dans sa quête du titre. Seulement, une défaite concédée devant le Milaha a hypo- théqué en quelque sorte les chances des Vert et Rouge. Mais l'entraîneur en chef du MCA Bernard Casoni a fait savoir à

ses troupes que ce n'est pas parce qu'ils ont perdu une belle chance de mettre plus de pression sur le CSC qu'ils vont lâcher prise. Le coach veut une réaction violente pour ce mardi car, même si la place de leader s'est éloignée, il faut tout faire pour finir sur le podium. Pour ce faire, il va fal- loir maintenir le cap et réussir la prochai- ne journée afin de darder cette seconde place pour assurer la place de dauphin à la fin des débats. L'ex-Marseillais a demandé à ses poulains d'oublier le revers subi contre le Nasria et se concentrer beaucoup plus sur le match face au DRBT de ce mardi à Tadjenanet et faire tout pour le réussir. Même s'il est conscient

que jouer une équipe qui n'a toujours pas assuré son maintien serait difficile, Casoni insiste sur un bon résultat. Car le NAHD et la JSS, qui sont juste derrière le MCA à la 3e place, vont tout faire pour avoir une place sur le podium d'ici le tomber de rideau. Alors, il faut tout faire pour gagner mardi. Comme le MCA a compris que toutes les équipes savent maintenant comment bloquer le jeu des Vert et Rouge en procédant à un bloc derrière, il faudra trouver le moyen de surmonter ceci ; il faut le faire dès ce mardi contre le DRBT chez lui. Une mission difficile, mais le MCA peut créer l'exploit malgré tout. En

tout cas, Casoni y croit très fort.

A. Z.

Les Vert et Rouge passeront la nuit de lundi à El Eulma avant de rejoindre Tadjenanet où un match important et difficile à gagner les attend mardi contre le DRBT chez lui. Les Vert et Rouge prendront la route lundi matin pour El Eulma.

médical a

accompagné

Cheurfaoui

à l'hôpital

Pour rappel, lors du derby contre le Nasria, Dieng et Cherfaoui se sont téléscopés ; ce dernier contracte une méchante blessure. Le soigneur du Mouloudia d'Alger Mustapha Mahiouz l'a perfusé avant son évacuation à l'hôpital. Le staff médi- cal a accompagné le joueur à l'hôpital Ben Aknoun pour s'assurer qu'il ne manquera de rien. Avant de subir son intervention, Cheurfaoui a assuré aux Mouloudéens qu'il sait que Dieng ne l'a pas fait exprès et qu'il lui pardonne cet acci- dent malheureux. Une fois rassuré, le staff médical quitte l'hôpital Ben Aknoun.

Casoni et Dieng sont allés le voir

Hier, après la séance de décrassage, l'entraî- neur en chef du MCA Bernard Casoni et le milieu de terrain Aliou Dieng, qui, suite à un choc a envoyé Cherfaoui sur le billard, sont allés rendre visite à ce joueur. Cependant, les deux hommes ont été informés que Cherfaoui est rentré chez lui après avoir subi une intervention chirurgicale au niveau du tibia-péroné.

Ultime séance dans les Hauts-Plateaux

41 ans après

Le MCA perd en aller et retour contre le Nasria

Hier, les Vert et Rouge se sont inclinés devant le Nasria. Au match aller, les Nahdistes ont pris le des- sus ; ils ont fait de même cette fois-ci encore. Entre le MCA et le Nasria, il y a eu beaucoup de rivali- té et des rendez-vous très dispu- tés. Mais, il y a très longtemps que le Doyen n'a pas perdu en aller et retour devant le NAHD. En fait, les deux défaites la même saison ont été lors de la saison 1976-77. Le Nasria a gagné en match aller et a fait de même pour le derby du retour. 41 ans après, le NAHD réali- se cet exploit ; il faut dire que face au MCA vendredi, le Nasria n'a pas volé sa victoire. Les Vert et Rouge, même après un réveil en seconde période, n'ont pas pu remonter la pente.

Réserve :

NAHD 1 - MCA 1

Les réservistes du MCA ont tenu en échec leurs voisins nahdistes et cela en imposant aux locaux le par- tage des points, étant donné que la rencontre qui s'est jouée hier à 14h au stade Hydra a fini sur un score de parité de 1 partout. Arous a marqué pour le Mouloudia. Boudebouda qui a pris part à la rencontre a joué une mi-temps.

Il a purgé sa suspension

Le retour d'Azzi, un bon atout

Le défenseur axial du MCA Ayoub Azzi, qui a beaucoup manqué à ses camarades au derby perdu contre le Nasria, a purgé sa suspen- sion. Il sera donc présent face au DRBT ce mardi. Bonne nouvelle, car face au Milaha, l'axe central a été vraiment trop lourd. Le retour d'Azzi va rééquilibrer la charnière centrale du Mouloudia d'Alger. Face au NAHD, les Vert et Rouge ont perdu. Il faut dire que l'axe central a été le maillon faible de la chaîne. Demou, qui est resté plus de trois mois hors ser- vice, n'a pas été à la hauteur des attentes. Il confir- me encore une fois qu'il est vrai- ment très loin du compte. Il doit d'ailleurs se remettre en cause car il est en bais- se de forme flagrante et cela depuis un long

moment. Un axe passé à côté n'a pas aidé le Doyen pour éviter les buts des Nahdistes. L'absence d'Azzi a beaucoup pesé. Ce dernier qui était suspendu pour contestation de décision à la demi- finale perdue contre la JSK n'a pas pu jouer le derby. Heureusement qu'il revient pour le rendez-vous de demain, car mardi, il ne faut pas avoir de déséquilibre en défense, si le Doyen veut vraiment renouer avec la victoire et avancer dans le droit chemin. Azzi a repris le travail et va prépa- rer avec son équipe la ren- contre de mardi avec une seule idée en tête, celle de gagner la rencontre et quitter Tadjenanet avec les 3 points dans les bagages. En somme, le retour d'Azzi ne peut être que bénéfique pour le club. Par contre, en ce qui concerne Demou, ce dernier a grillé toutes ses cartes. Il est clair qu'en cas d'indisponibi- lité de Mebarakou ou d'Azzi, c'est Bouhenna qui jouera.

A. Z.

Il est clair qu'en cas d'indisponibi- lité de Mebarakou ou d'Azzi, c'est Bouhenna qui jouera. A.

Les Vert et Rouge iront pas- ser la nuit de lundi à El Eulma afin de se reprocher de Tadjenanet où ils affron- teront mardi l'équipe du DRBT auréolée de son suc- cès contre l'USMH et qui fera donc tout pour gagner à domicile.

Massage et sauna pour les titulaires

A la fin de la séance de décrassage, les titulaires alignés face au NAHD ont eu droit à une séance de récu- pération avec massage et sauna au menu pour se détendre. Il faut une bonne récupération afin d'être prêt pour relever les défis de la prochaine journée.

Match d'application

L'équipe de Bouhenna l'emporte aux tirs au but

Pendant que les titulaires se prélassaient au sauna pour récupérer, les rempla- çants et les non-concernés par le derby ont eu droit à un entraînement qui s'est terminé par un match d'ap- plication. Il y avait l'équipe de Bouhenna qui affrontait celle de Balegh. Cette der- nière s'est inclinée devant les camarades de Bouhenna.

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

8

NAHD

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 8 NAHD Le Nasria s'est imposé avec brio face au MCA

Le Nasria s'est imposé avec brio face au MCA

HUSSEIN-DEY

citadelle imprenable

Encore une fois, le NAHD a réussi une grosse performance, en allant damer le pion au Mouloudia dans son antre du 5-Juillet et devant sa grosse galerie qui a bien répondu présent lors de cette rencontre.

PAR MOHAMED ADRAR

Ce match ne se présentait pas sous les meilleurs auspices pour les Nahdistes, qui ont perdu dans un premier temps les services de leur attaquant Yousfi Abderrahmane pour cause de blessure, avant de concéder un semi-forfait, celui d'Ahmed

Gasmi, malade et fortement dimi- nué, chose qui a contraint Dziri à ne pas compter sur ses services. Deux absences qui ont laissé craindre le pire pour le Nasria, mais la réalité du terrain fut toute autre, puisqu'on a eu droit, à une équipe nahdiste bien inspirée, qui

a combattu l'armada mouloudéen-

ne avec ses armes, en s'imposant au final de fort belle manière sur le

en s'imposant au final de fort belle manière sur le score de deux buts à un.

score de deux buts à un. Une vic- toire qui permet aux Nahdistes d'enchaîner un 19e match sans défaite, confirmant une nouvelle fois leur statut indiscutable de rois d'Alger.

Tactiquement, Dziri a nettement pris le dessus sur Casoni Si le NAHD a pu s'imposer, c'est avant tout grâce au génie de Dziri qui a administré à Casoni une véri- table leçon tactique. Contrairement à ce que le coach mouloudéen a affirmé à la fin de la rencontre, en qualifiant la premiè- re demi-heure de son équipe de

très bonne, c'est plutôt le Nasria qui était en train de gérer le match à sa guise, avec zéro occasion pour

les locaux, face à des Nahdistes très dangereux en contre. Il faut dire qu'hormis les dix dernières minutes du match, le Nasria aura totalement maîtrisé son adversai- re, à la faveur d'un dispositif tac- tique bien huilé, avec un bloc équi- pe très compact qui a parfaitement glissé vers l'avant lors des phases offensives, tout en se montrant totalement imperméable défensi- vement. Le coach husseindéen a clairement trouvé la bonne formu- le pour contrer son adversaire du jour.

Les Nahdistes n'ont plus qu'à bien finir le boulot Ce succès permet aux Sang et Or de gagner encore une place au classement. Les Husseindéens

occupent désormais la 3e place qu'ils partagent avec la JSS avec 42 points. Les Sang et Or ne comptent d'ailleurs plus qu'un seul et unique point de retard sur le MCA qui occupe la place de dauphin. Les Husseindéens se trouvent désor- mais en très bonne position pour aspirer à une place sur le podium, d'autant plus que le calendrier est avantageux, avec des sorties qui semblent à portée de la bande à Dziri. Les coéquipiers de Gasmi n'ont plus qu'à bien finir le travail pour s'accrocher à une place sur le podium, où la seconde position qualificative à la Champions League africaine semble bien à leur portée, à condition qu'ils maintiennent le cap pour finir leur saison en beauté. M. A.

Merbah fait honneur à son statut d'international

Fraîchement appelés en équipe nationale, par Madjer, Merbah Gaya disputait son match de vendredi dernier face au MCA, avec un nouveau statut de joueur international. Un statut que le joueur a fièrement honoré sur le terrain, à la faveur d'une prestation XXL, où il a écœuré à lui tout seul les attaquants mouloudéens qui ont fini par perdre leur adresse en fin de partie. Une prestation de très haute facture pour le portier nahdiste, qui confirme clairement qu'il demeure peut-être le meilleur gardien de but pour cette saison 2017/2018, lui qui n'a pas encore connu la défaite cette saison.

Allati n'en pouvait plus

Remplacé à la 81' par Chekhrit, le latéral droit nahdiste, Allati, n'a pas quitté le terrain pour cause de blessure, mais plutôt par rapport à la grosse fatigue qu'il a ressentie. L'enfant d'El- Bayadh ne pouvait plus terminer le match, lui qui, faut-il le rappeler, était incertain durant la semaine pour cause d'angine et qui a pu finalement tenir sa place, après avoir repris quelque peu ses forces. C'est d'ailleurs le joueur qui a demandé à son coach de le faire remplacer, au risque d'être inutile à son équipe sur le terrain.

Addadi répond aux critiques à sa manière

Très critiqué depuis quelques semaines pour ses prestations jugées très insuffisantes, Addadi a répondu à sa manière aux critiques. L'enfant de Saïda a sans doute réalisé sa meilleure prestation depuis l'entame de la saison. Le n°18 nahdiste était au four et au moulin lors de cette partie, mettant en difficulté son vis-à-vis mouloudéen, Karaoui, qui a passé un sale après-midi face à un Addadi retrouvé, et ce n'est pas Dziri qui s'en plaindra.

Ouertani ouvre enfin son compteur buts

Peu utilisé par le staff technique nahdiste depuis l'entame de la saison, Ouertani a disputé vendredi dernier son 11e match de la saison seulement, pour un total de 695 minutes de jeu. Le n°17 nahdiste a profité de sa 9 e titularisation de la saison pour signer son 1er but cette saison, lui qui semble bien revenir en force ces derniers temps, en enchaînant les matchs, et les belles performances.

Cheurfaoui opéré avec succès

La scène suivant sa blessure restera gravée comme l'un des moments forts de la saison du Nasria, Tarek Cheurfaoui en cris, face à ses coéquipiers et adversaires sous le choc.

Fort heureusement, il y a eu plus de peur que de mal pour l'en- fant de Sétif. La blessure du n°28 nahdiste est certes sérieuse, mais elle s'est finalement avérée moins grave que redouté. Le joueur a avant tout évité la double fracture tibia-péroné qui aurait mis très cer- tainement un terme à sa carrière de footballeur, lui qui s'est fait opérer

avant-hier, vers 22h, où il a eu droit

à un enclouage au niveau du tibia,

de façon à maintenir ses os en posi- tion droite. Une opération qui s'est déroulée avec succès au niveau de l'hôpital de Ben Aknoun, pour le plus grand soulagement de ses proches et amis, qui étaient tous sous le choc, après avoir pu voir de près ou de loin ce qui s'était passé sur le terrain, avec ce gros choc avec le Mouloudéen Dieng.

C'est beaucoup moins grave que redouté Fort heureusement pour Cheurfaoui, le diagnostic des méde-

Fort heureusement pour Cheurfaoui, le diagnostic des méde- cins qui ont conduit son interven- tion chirurgicale

cins qui ont conduit son interven- tion chirurgicale est beaucoup moins grave que redouté. Il n'aura finalement droit qu'à 2 ou 3 semaines avant de remarcher sur ses pieds. Il procédera par la suite à

2 mois de rééducation fonctionnel- le, avant qu'il puisse reprendre le chemin des entraînements. Il est ainsi fort probable de voir le n°28 nahdiste reprendre le chemin des entraînements avec ses coéquipiers dès la reprise des entraînements qui aura probablement lieu au mois de juillet prochain. Le joueur s'est d'ailleurs fait poser un plâtre au niveau de sa jambe blessée, en attendant qu'il puisse remarcher dans trois semaines au maximum. Un soulagement pour le joueur et ses proches qui craignaient le pire pour la carrière du joueur.

Du beau monde à on chevet La belle victoire arrachée par les Nahdistes face au Mouloudia d'Alger n'a pas fait oublier aux Husseindéens un des leurs, à savoir Tarek Cheurfaoui. Ils étaient d'ailleurs bien nombreux à se déplacer dans la soirée d'avant-hier à l'hôpital de Ben Aknoun pour s'enquérir de l'état de santé du joueur. En effet, en plus de son père, et de ses coéquipiers qui étaient quasiment tous présents à l'hôpital, on a pu également noter la présence de nombreux joueurs de clubs algé- rois, amis ou proches du joueur, tel que les Mouloudéens Nekkache et Souibaah, le Belouizdadi Naâmani, ainsi que le Harrachi Benhocine, pour ne citer que ceux-là. Il y a lieu de noter la présence également des dirigeants du club, à leur tête, le président Bachir Ould Zmirli, qui s'est déplacé lui aussi pour rester au chevet de son joueur. Notons égale- ment, la très belle initiative des autorités locales husseindéennes puisqu'on a pu noter la présence à l'hôpital des deux P/APC d'Hussein Dey et Leveilley, à savoir M. Benaida Abdelkader et M. Behidj Mourad, deux hommes qui ne ratent aucune occasion pour sou- tenir leur club de cœur. M. A.

Le trio arbitral hors sujet

Alors que les Nahdistes avaient bien des craintes par rapport à la désignation de M. Zouaoui pour diriger le derby face au Mouloudia d'Alger, ces appréhensions se sont finalement avérées justes, puisqu'on a eu droit à une prestation des plus lamentables de la part du trio arbi- tral. Le trio désigné pour cette ren- contre s'est distingué par de nom- breuses erreurs qui ont entaché ce derby. Il y a eu tout d'abord, cette action de la blessure de Cheurfaoui, où l'arbitre devait signaler une faute pour le NAHD, tout en expulsant le milieu de terrain du MCA Dieng, pour son tacle assassin, mais c'est tout l'inverse qui s'est produit, puisque l'arbitre va oser signaler une faute pour le Mouloudia. Quelques minutes plus tard, Chouiter bien servi par Addadi se présente seul

face à Chaâl, avant que l'arbitre assistant ne signale une position de hors-jeu imaginaire, annulant une occasion de but pour le NAHD. Dans la foulée, Allati bien servi par Harrag, est descendu énergique- ment par Chaâl, le penalty était indiscutable, mais l'arbitre signale une faute pour le Mouloudia d'Alger. On joue toujours la premiè- re période, Harrag sert Allati en position de hors-jeu plus que fla- grante, mais le second assistant de M. Zouaoui ne bronche pas, Allati

poursuit ses efforts et ouvre le score pour le NAHD, pour un but qui devait être annulé. Enfin, le NAHD sera privé à la 81e minute d'un but totalement valable, signé Ahmed Gasmi, mais le premier assistant de Zouaoui signale un hors-jeu imagi-

M. A.

naire.

LA STAT DU JOUR

21 21, comme le nombre de points récoltés par le NAHD depuis l'entame

la place de leader du championnat, si l'on comptabilisait uniquement

les résultats de cette phase retour, avec 21 points au compteur, devançant le Mouloudia d'Alger avec 20 points et le MCO avec 19 unités au compteur. Les Sang et Or payent clairement leur mauvais début de saison, sinon il serait aujourd'hui en train de disputer le titre au CSC. 21, c'est aussi le nombre de matchs joués par le

de la phase retour du championnat. Les Sang et Or occupent d'ailleurs

défenseur central nahdiste Laribi Hocine depuis l'entame de la saison, lui qui demeure le 3e joueur le plus utilisé par le staff technique nahdiste cette saison avec 1850 minutes de jeu.

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

USMA

9

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 USMA 9  Hier repos Les joueurs usmistes ont bénéficié hier

Hier repos

Les joueurs usmistes ont bénéficié hier d'une journée de repos que leur a accordé le staff technique du club. Ce qui leur a permis de reprendre leur souffle après avoir consenti d'énormes efforts lors du dernier match face au CSC.

Reprise

ce matin

C'est ce matin que les coéquipiers de Benkhemassa reprendront le chemin des entraînements pour préparer le prochain match du championnat qui les opposera à la JS Saoura. La reprise du service aura lieu au stade Omar Hamadi à partir de

10h30.

JSS-USMA, mardi à 16h

Pour rappel, le prochain match du championnat qui mettra aux prises la JS Saoura avec l'USMA, pour le compte de la 27e journée de la Ligue 1 Mobilis, aura lieu mardi au stade du 20-Août-1955 de Béchar. Le coup d'envoi du match est fixé à 16h.

Coupe

d'Algérie

jeunes

Les U15

éliminés

Les U15 de l'USMA ont disputé hier matin à Oran le match de la demi- finale de la coupe d'Algérie qui les a opposés à la formation locale du RCG Oran. Les jeunes Usmistes ont été éliminés de la compétition après avoir perdu le match aux tirs au but (le match s'est soldé sur un score de parité d'un but partout). Ainsi, l'USMA sera représentée en finale de la coupe d'Algérie par deux catégories seulement, à savoir les U19 et l'équipe réserve.

L'USMA dans le groupe D avec le Rayon Sport, Young Africans et Gor Mahia Très
L'USMA dans le groupe D avec le Rayon Sport,
Young Africans et Gor Mahia
Très abordable pour les
ROUGE ET NOIR

Comme prévu, c'est hier après-midi, au siège de la CAF au Caire, que le tirage au sort de la phase de poules de la coupe de la Confédération africaine a eu lieu.

PAR ANIS S.

L'USMA connaît désormais ses adver- saires. Elle est dans le groupe D en compa- gnie du représentant tanzanien Young Africans, le kényan Gor Mahia et le rwan- dais Rayon Sport. Le moins qu'on puisse dire est que le club algérois a été épargné par le tirage au sort dans la mesure où il a évité les grands calibres du football africain, à l'instar du Raja de Casablanca, l'ASEC Mimosas, le Joliba Bamako ou encore Al- Masry. Un groupe qui est très abordable pour les Rouge et Noir qui semblent bien partis pour se qualifier pour les quarts de finale de la compétition continentale, à condition de bien négocier les six journées de la phase des poules, tout en remportant tous les matchs au stade 5-Juillet et d'essayer de ramener le maximum des points de leurs différents déplacements en Afrique noire.

Ce qu'il faut savoir sur les adversaires de l'USMA Le Young Africans semble l'adversaire le plus coriace de l'USMA dans le groupe D. Le représentant tanzanien est devenu un

habitué des compétitions continentales ces dernières saisons. Autrement dit, il a de l'ex- périence à ce niveau et les Usmistes devront le prendre très au sérieux le 6 mai prochain à l'occasion de la première journée de la phase des poules. Mieux, il carbure bien en championnat local où il occupe la deuxième place et pourrait prendre le trône au tableau s'il gagne les matchs retard. Quant au Rayon Sport, il a réalisé une qualification historique en étant le premier club rwandais à atteindre la phase des poules des compéti- tions continentales. Enfin, le Gor Mahia retrouve les poules après dix années d'ab- sence. Deux adversaires qui ne devraient pas poser de gros problèmes au capitaine Zemmamouche et à ses coéquipiers, mais ces derniers ne devront en aucun cas les sous-estimer pour éviter une mauvaise sur- prise.

Les longs voyages, ce grand problème Les Usmistes sont, certes, dans un groupe très abordable, mais ce qui les inquiète beau- coup, c'est incontestablement les longs déplacements en Afrique noire, notamment

les longs déplacements en Afrique noire, notamment celui du 16 mai prochain au Kenya et qui

celui du 16 mai prochain au Kenya et qui pourrait intervenir avec le premier jour du mois de Ramadhan. Trois déplacements qui ne font pas également les affaires de la direc- tion de l'USMA en ce qui concerne le volet financier car elle serait certainement contrainte d'opter pour des vols spéciaux pour rallier le Kenya, la Tanzani et le Rwanda.

Voici le programme des six journées L'USMA effectuera son entrée en lice en phase des poules de la coupe de la Confédération africaine à partir du 6 mai prochain à l'occasion de la réception du Young Africans au stade 5-Juillet. Par la suite, le club algérois se déplacera au Kenya pour aller défier le Gor Mahia le 16 mai. La compétition continentale connaîtra un arrêt d'un mois en raison du déroulement de la Coupe du monde en Russie, avant qu'elle ne reprenne ses droits le 18 juillet à l'occa- sion de la 3e journée de la phase des poules. Une journée à l'occasion de laquelle la for- mation usmiste fera un autre déplacement au Rwanda pour affronter Rayon Sport. Le 29 juillet, elle accueillera Rayon Sport, avant de s'envoler pour la Tanzanie pour donner la réplique au Young Africans le 19 août. Enfin, l'USMA terminera la phase des poules par le Gor Mahia le 29 août. A. S.

Il est attendu aujourd'hui à Alger

Le défenseur camerounais Moussa Souleymanou, future recrue

L'USMA va s'offrir les services d'un joueur camerounais ; il s'agit du défenseur Moussa Souleymanou. En effet, selon une source fiable, on croit savoir que le joueur en question devait débarquer hier après-midi à Alger, mais puisqu'il a raté le vol, il est attendu aujourd'hui. Il va effectuer des tests médicaux approfondis avant de signer officiellement son contrat qui le liera avec l'USMA. Une fois le contrat signé, la direction du club va lui obtenir une licence africaine pour qu'il puisse prendre part à la phase de poules de la coupe de la Confédération africaine à partir du mois de juillet prochain. Selon les informations dont nous disposons, Moussa Souleymanou est né le 12 octobre 1994 à Gueroua. Il a fait toutes ses classes au Coton Sport, avant d'aller monnayer son talent en championnat zambien, plus exactement avec le prestigieux club Zanaco, à partir du mois de janvier dernier. Il est un international camerounais puisqu'il a disputé le mois de janvier dernier le CHAN qui s'était déroulé au Maroc avec la sélection locale camerounaise. Visiblement, il répond au profil et semble avoir les qualités techniques et physiques pour apporter le plus à la formation de Soustara, en attendant que sa venue soit officialisée dans les prochaines heures.

A. S.

«On devra entamer en force les poules»

Juste après la fin du tirage au sort de la phase de poules de la coupe de la CAF, nous avons pris attache avec le directeur général de l'USMA Abdelhakim Serrar afin qu'il nous donne ses impressions.

Il affirme que l'équipe doit entamer en force les poules. La seule chose qui l'inquiète, c'est bien évidem- ment les longs déplacements en Afrique noire. "Je crois que c'est un groupe abordable et la qualification est jouable. Seulement, on ne devra en aucun cas sous-estimer nos adversaires. On devra enta- mer en force la phase de poules, c'est-à-dire remporter les deux premières journées face aux Young Africans à Alger et le Gor Mahia. Par la suite, on aura deux mois pour préparer le reste des matchs. On va les préparer convena- blement, mais aussi recruter

des joueurs de qualité. Ce qui m'inquiète, ce sont les longs déplacements en Afrique noire et c'est la raison pour laquelle on aurait souhaité hériter des clubs arabes dans notre groupe. Comme vous le savez, notre objectif est de remporter la coupe de la CAF, et on ne va pas lésiner sur tous les moyens humains et financiers pour atteindre cet objectif ", a-t-il indiqué.

«Je ne veux pas me précipiter pour engager Marchand» Par ailleurs, Abdelhakim Serrar nous a fait savoir qu'il ne va pas se précipiter pour

engager Bertrand Marchand qui est annoncé comme suc- cesseur de Miloud Hamdi en fin de saison. "Certes, Bertrand Marchand est en pole position pour succéder à Miloud Hamdi, mais je veux prendre tout mon temps avant de le recruter. Autrement dit, je vais faire une enquête sur lui et son parcours avec les différents clubs qu'il avait entraînés, mais aussi étudier convena- blement son CV avant d'en décider. Dans tous les cas, le futur entraîneur sera connu dans les prochains jours", dira-t-il.

A. S.

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

10 CRB  Après l'élimination en coupe de la CAF Reprise cet après-midi Le CRB
10
CRB

Après l'élimination en coupe de la CAF
Reprise
cet après-midi
Le CRB reprendra les
entraînements cet
après-midi. C'est la
première séance de la
semaine, qui entrera
dans le cadre de la
préparation du match
de la 27e journée de la
Ligue 1 Mobilis face à
l'USM Blida.
L'entraînement aura
lieu au niveau de la
base de la Protection
civile de Dar El Beïda à
partir
de 16h.
Les problèmes refont
surface au CHABAB

Battre l'USMB
pour franchir une
nouvelle étape
Depuis le match retour
contre l'ASEC Mimosas,
il ne se passe pas un jour
sans qu'on entende parler
d'un nouveau problème !
Cette élimination en coupe
de la CAF a mis à nu des
choses surprenantes.
à la gestion humaine, financière et
administrative du club. A présent, il
ambitionne, selon ses proches, à mettre
en pratique toutes ses nouvelles
connaissances. Ceci dit, la lutte s'annon-
ce intense entre lui et les éventuels pré-
tendants pour lui succéder.
D'un point de vue
collectif et technico-
tactique, Rachid
Taoussi a expliqué le
semi-échec de son
équipe à domicile face
à la JSK par le fait que
ses joueurs soient à
bout de force après
une période intense
qu'ils viennent de
traverser en disputant
plusieurs matchs
importants avec un
intervalle de temps de
trois jours seulement.
Mais selon nos
discussions avec
quelques joueurs en
off à l'issue du match
d'avant-hier, on a pu
savoir que ce facteur
psychologique y est
également. Plusieurs
des joueurs que nous
avons approchés nous
ont indiqué que le
groupe n'arrive pas
encore à digérer son
élimination de la coupe
de la CAF. "C'était notre
principale source de
motivation", affirment
quelques joueurs.
Après l'élimination en
coupe de la CAF et le
match nul concédé à
domicile face à la JSK,
les joueurs et leur
staff technique
espèrent battre l'USMB
pour pouvoir passer à
une nouvelle étape et
éviter ainsi d'entrer
dans une période doute
qui risquerait de
compromettre
considérablement le
bon déroulement des
choses à l'approche de
la fin de saison.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Ras-le-bol des joueurs vis-à-vis de
la direction à cause des salaires, et
même la détermination d'un nombre
important d'entre eux de quitter le club,
mauvaise gestion par rapport à la régu-
larisation des salaires et tant d'autres
problèmes ont été mis à nu depuis l'éli-
mination de la coupe de la CAF. Cet
échec au niveau continental a été
comme la goutte qui fait déborder le
vase, ce qui en dit long sur le malaise
interne que vit le Chabab depuis assez
longtemps. Depuis ce match retour,
Hadj Mohamed est considérablement
fragilisé. Ses rapports avec les joueurs
et autres employés du club ne sont pas
au beau fixe, ajouter à cela les suppor-
ters qui ne cessent de réclamer son
départ. Ceci dit, le CRB serait-il en train
de vivre une période critique ?
Le CSA/CRB voudrait
précipiter le départ
du président
Depuis le mois de juillet 2017,
Mohamed Bouhafs et le clan dirigé par
Karim Chetouf ne s'entendent plus.
Depuis un mois, leur adversité a refait
surface et cela pourrait s'accentuer à
partir de demain. En effet, une source
généralement bien informée nous a
indiqué que l'AGO du CSA/CRB qui
aura lieu demain serait pour préparer
l'après-Bouhafs. En sa qualité d'action-
naires majoritaires de la SSPA, le club
sportif amateur se préparerait à
reprendre les choses en main ?
Affaire à suivre…
Bouhafs ne va pas céder
Des sources proches de Hadj Mohamed
nous ont indiqué que ce dernier s'ac-
croche au CRB. Il ne veut pas quitter le
club et se projette d'ores et déjà sur la
nouvelle saison. Le président actuel du
Chabab aurait indiqué à ses proches
qu'il a beaucoup appris cette première
saison de sa vie de président et a tiré
beaucoup d'enseignements par rapport
Kerbadj : «Je ne
reviendrai que si…»
Depuis qu'il n'est plus président de la
LFP, on ne cesse d'annoncer le retour de
Mahfoud Kerbadj à la présidence du
CRB, et ce, depuis notamment que
Bouhafs ait échoué à tenir cette promes-
se qu'il avait faite en début de saison
aux supporters (NDLR : jouer sur cinq
fronts), le nom de Kerbadj est de plus
en plus cité au Chabab. Nous avons
donc pris le soin de prendre attache
avec lui ce week-end pour connaître
son propre avis sur ce qui se dit de lui.
Nous avons voulu que notre question
soit directe ; Monsieur Kerbadj seriez-
vous de retour à la présidence du CRB,
il répond : "Depuis que j'ai quitté le
CRB, beaucoup de données ont changé,
plus précisément la gestion financière
des clubs. En sept ans seulement, les
salaires des joueurs sont devenus
insoutenables, et les présidents de club
se sont ainsi transformés en gestion-
naires des salaires, ce qui leur empêche
d'avoir une vision correcte et efficace de
ce qu'est une gestion réelle d'un club de
football. Donc pour répondre à votre
question, je dirai que je ne reviendrai au
CRB que si j'aurai un bailleur de fonds
assez fort ou une grande entreprise
avec qui je travaillerai en étroite colla-
boration, et c'est la meilleure chose à
faire pour réussir." S. B.
Le club doit 5 salaires aux 2 joueurs
Approchés par Taoussi
Sayeh et Bouamrane
Draoui, Naâmani
et Salhi refusent
de renouveler
déjà libérés par la CRL ?
Nous avons appris hier que le milieu de terrain Saïd
Sayeh et le défenseur axial Youcef Bouamrane ont eu
gain de cause au niveau de la Chambre de résolution
des litiges de la LFP après avoir déposé leur dossier
depuis deux mois environ.
S. B.
Selon nos sources, le club
doit aux deux joueurs cinq mois
de salaires chacun, ce qui fera
ainsi donc 900 millions de cen-
times de dettes en plus pour le
CRB au niveau de la CRL. Une
situation qui risquerait de mettre
le président Mohamed Bouhafs
en fin de saison dans une situa-
tion précaire par rapport à la ges-
tion financière du club, puisque
entre recrutement et créances à
régler, la facture s'annonce salée.
depuis au moins deux semaines,
ce qui explique d'une part, leur
ras-le-bol par rapport au retard
dans le paiement de leurs salaires
et d'autre part qu'ils étaient
confiants qu'ils auront gain de
cause.
La CRL aurait mis
au courant la direction
du club
Selon nos informations, la CRL
aurait mis au courant la direction
du CRB à propos du cas Sayeh-
Bouamrane, et on aurait même
annoncé que les deux joueurs
seraient à présent libres de tout
engagement. La preuve, ils ne
s'entraînent plus en équipe
Plusieurs joueurs
vont en faire autant
Par ailleurs, une source très bien
informée nous a indiqué hier que
plusieurs joueurs s'apprêtent à
suivre le même chemin que
Sayeh et Bouamrane. A un moins
environ e la fin de la saison, plu-
sieurs joueurs n'acceptent pas le
fait qu'ils ne soient pas régulari-
sés pendant une aussi longue
période, cumulant ainsi pour la
plupart d'entre eux cinq salaires
et plus. Nous avons appris hier
que des joueurs cadres vont pas-
ser à l'acte.
Cela s'est passé il y a moins d'une
semaine. C'était lors de la mise au
vert du match retour contre l'ASEC
Mimosas. L'entraîneur Rachid
Taoussi s'est approché des trois
joueurs cadres qui seront en fin de
contrat dès le mois de juin pro-
chain. Il s'agit de Draoui, Naâmani
et Salhi. Le technicien marocain a
voulu convaincre les trois joueurs
pour régler ce dossier le plus
vite possible, sachant qu'ils
sont tous les trois courti-
sés par plusieurs clubs
huppés de Ligue 1 Mobilis.
La réponse des trois
joueurs pour le coach a
été sèche. Ils ont carré-
ment refusé de lui donner
leurs accord de principe,
en argumentant leur
réponse par le fait qu'ils
soient mal considérés
par la direction du club.
Nous ne pouvons renouve-
ler nos contrats alors que la
direction nous doit cinq
salaires et plus. C'est surtout
la façon avec laquelle ce pré-
sident nous traite qui nous
fait dire cela", ont affirmé les
joueurs à Taoussi. Un refus qui
est bien évidemment temporaire
mais qui risque se concrétiser ?
Affaire à suivre…
S. B.

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

USMH

11

  www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 USMH 11 BOUSLIMANI : «Notre défaite  est ANORMALE

BOUSLIMANI : «Notre défaite

 est ANORMALE !» Les fans accusent certains Le membre du directoire et porte-parole du

est ANORMALE !»
Les fans
accusent
certains
Le membre du directoire et porte-parole du club, Djaâfar
Bouslimani, est toujours sous le choc après la défaite
concédée par son équipe face au DRBT.
joueurs
d'avoir
levé le
pied
PAR MASSINISSA HACHOUR
«Nos chances pour le
maintien sont très minimes et
pratiquement impossibles,
dans la mesure où on doit
gagner les quatre derniers
matchs du championnat et
attendre les autres résultats. Je
pense après cette défaite face à
l'équipe de Tadjenanet notre
destin n'est plus entre nos
mains", nous déclare
Bouslimani.
«La prestation de
certains joueurs nous
donne à réfléchir»
En poursuivant ses déclara-
tions, le dirigeant harrachi n'a
pas manqué de tirer sur les
joueurs et toute l'équipe qu'elle
n'a rien fait pour relever le défi.
"Face au DRBT, plusieurs de
nos joueurs sont passés à côté
de leur sujet et ont montré leurs
limites. J'avais l'impression
qu'ils jouaient un match d'appli-
cation et pas un match décisif.
Personnellement, je trouve que
la défaite est anormale vu le
rendement de l'équipe, notam-
ment certains de nos éléments
qui n'ont rien donné sur le ter-
rain et aussi le président du
DRBT qui était serein et
confiant avant et pendant le
match, comme s'il était certain
de glaner les trois points. Tout
cela nous donne à réfléchir."
«Il nous faut un
miracle pour assurer
le maintien»
Bouslimani, à l'instar de tous
les dirigeants et les amoureux
de l'USMH, semble pessimiste
pour atteindre cet objectif de
sauver le club de la relégation.
"Il nous faut un miracle
pour assurer le maintien.
On a perdu le match qu'il
ne faillait pas perdre et
nous sommes aux portes
de la Ligue 2. C'est une
vraie catastrophe pour
nous."
«On est en train
de payer les frais
de l'ancienne
direction»
Le porte-parole de l'USMH
affirme que le directoire a hérité
d'une situation catastrophique
et les dirigeants actuels ont tout
fait pour sortir le club de cette
crise. "Le directoire a fait de son
mieux pour mettre les joueurs
dans des conditions favorables
et motiver l'équipe à se sauver.
Malheureusement on est en
train de payer les frais de la
mauvaise gestion laissée par
l'ancienne direction. Ils ont
recrutés des joueurs qui ne
méritent pas de porter le maillot
d'El-Harrach. On s'est engagé et
on assume. Moi personnelle-
ment j'ai la conscience tran-
quille", a-t-il conclu. M. H.
La défaite de
vendredi face au
DRB Tadjenanet,
concurrent direct
au maintien, a
donné lieu à
toutes les
spéculations et
supputations sur
les réelles
capacités de
l'équipe et les
intentions des
joueurs. Les
supporters et
quelques
dirigeants
de l'USMH
sont allés
plus loin
en
accusant
quelques
joueurs
d'avoir vendu ce
match capital.
Des accusations
qui risquent
d'empirer la
situation dans le
groupe à la veille
du match face à
l'USM Bel-Abbès.
Après cette
défaite et à
quatre journées
de la fin du
championnat, les
chances de
maintien
s'amenuisent
pour les Jaune
et Noir.
El-Harrach joue avec le feu
pour les Jaune et Noir. El-Harrach joue avec le feu Vendredi dernier, face au DRBT, les

Vendredi dernier, face au DRBT, les Harrachis étaient dans l'obligation de remporter les trois points, mais rien n'y fit. L'équipe est l'une les plus faibles du championnat cette saison, et ce énième échec est synonyme d'un pied en Ligue 2 Mobilis. Les Harrachis occupent l'avant- dernière place avec 25 points seulement. Le miracle n'a pas eu lieu, et cette contre-performance inattendue a montré les limites d'une équipe qui, depuis le début de saison, n'arrive pas à enchaîner deux succès de suite. Ce match face au DRBT était capital pour les coéquipiers de Bouguèche où le faux pas était interdit. Les supporters attendaient une victoire face à un adversaire direct au maintien. Malheureusement pour les fans harrachis, les joueurs étaient méconnaissables. Ils étaient sans âme.

L'équipe a fourni son plus mauvais match de la saison Les poulains d'Aziz Abbès ont fourni l'un de leurs plus mauvais matchs depuis cette saison. Face à un concurrent direct, les camarades de Debbari ont passé complètement à côté et ils n'ont rien fait pour remporter les trois points de ce rendez-vous capital.

Il est évident que ce dernier revers va laisser des séquelles dans le groupe et que la démobilisation s'est installée d'elle-même. Cette réalité nous amène à nous interroger sur les véritables prétextes qui empêchent l'équipe chère à tous les Harrachis d'assurer sa survie.

Même avec les changements, le résultat est le même Avant d'aborder cette rencontre, les membres du staff technique harrachi, à leur tête l'entraîneur Aziz Abbès ont opéré des changements, en reléguant ainsi sur le banc plusieurs cadres, à l'image de Mellel. Le staff technique qui a bénéficié de retour de Sofiane Younès qui était suspendu et Ismail Kherbache qui souffrait d'une blessure a aligné son meilleur onze pour remporter ce match à six points face au DRB Tadjenanet, un concurrent direct au maintien. En fin de compte, ces changements se sont révélés infructueux puisqu'avant-hier, les présents au stade du 1er- Novembre de Mohammadia ont constaté que le mal est plus profond puisque l'équipe est passée complètement à côté de son sujet.

M. H.



Baghdadi

représentera l'USMH

à l'AGO de la FAF

Le membre du directoire, Nasreddine Baghdadi, a été désigné par le président Mohammed Laïb pour représenter l'USMH ce lundi aux travaux de l'assemblée générale ordinaire de la FAF. L'entourage du club, notamment les supporters s'interrogent sur le choix de Mohamed Laïb qui a opté pour Baghdadi, vu que lors des précédentes réunions du bureau fédéral de la FAF et aussi de la (LFP), c'était Bouslimani qui représente et défend l'USMH. Une décision qui confirme encore une fois que le courant ne passe pas entre les deux membres du directoire, Mohamed Laïb et Djaâfar Bouslimani.



Benomar : «Les joueurs ont manqué de concentration»

L'entraîneur adjoint, Hacene Benomar se dit très déçu suite à l'amère défaite concédée par les camarades de Younès, vendredi à domicile. "C'est une amère défaite face à une équipe à notre portée. Nos joueurs ont manqué de concentration, notamment dans la dernière touche. On a créé plusieurs occasions de scorer mais malheureusement on n'a pas su comment les concrétiser. C'est un échec amer qui compromet nos chances d'assurer le maintien. Le DRBT était plus volontaire et mieux concentré que nous et sincèrement on n'a rien fait pour gagner".



Les joueurs se sont réunis dans le vestiaire

Abattus, les joueurs se sont abstenus de toute déclaration de fin de match. Ils ont tous quitté le terrain, de peur d'une réaction violente de leurs supporters déchaînés. Une fois au vestiaire, on croit savoir qu'une réunion d'urgence a été provoquée par Hadj Bouguèche afin de tirer une fois de plus la sonnette d'alarme. "Nous avons raté le match du maintien", disait-on au vestiaire. "Il nous reste une petite chance et nous ne sommes pas encore en Ligue 2. On doit battre l'USM Bel-Abbès pour garder nos chances intactes. Qu'on soit tous conscients que le danger est à nos portes", disaient quelques joueurs visiblement touchés dans leur amour-propre".



Repos hier

Après la défaite concédée face au DRBT, vendredi après-midi au stade du 1er-Novembre de Mohammadia, le staff technique de l'USMH a libéré les joueurs pour une journée de repos. 24 heures de répit pour permettre aux camarades de Khelili de reprendre leur souffle avant de se rendre à Bel-Abbès.



Départ aujourd'hui

à Bel-Abbès

Les partenaires de Belarbi devraient prendre la destination de la ville de Sidi Bel-Abbès pour y élire domicile jusqu'à mardi, jour de leur important rendez-vous contre l'USMBA locale comptant pour la 27e journée de championnat. Pour sa part, le staff technique harrachi devra trouver pour remonter le moral des joueurs et les motiver pour essayer de revenir avec les trois points de ce match face à l'USMBA, qui reste sur une défaite à domicile face à la JSS.

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 12 USMBA  Les Scorpions envisagent de boycotter la finale
www.competition.dz
Dimanche 22 avril 2018
12
USMBA

Les Scorpions
envisagent de
boycotter la finale
CEO : «On veut
Très furieux contre les joueurs
qui ont encore une fois laissé
les 3 points de la rencontre à
leurs adversaires, les
Scorpions envisagent de
boycotter le déplacement
mardi 1er mai à Alger pour
assister à la finale qui se
jouera sur la pelouse du 5-
Juillet contre la JSK. Les
Scorpions ont lancé un
message à travers les réseaux
sociaux qu'ils ne veulent plus
suivre le club qui jouera
contre la JSK.
casser l'USMBA»
«Des arbitres pareils, c'est honteux»
Juste après la rencontre face à la JSS, Cherif El-Ouazzani nous a
déclaré que ses joueurs ont fait tout leur possible pour rester sur
la bonne voie, mais en face, il y avait un adversaire très combatif,
mais aussi les arbitres, ainsi que les décideurs du football algérien
qui, estime-t-il, veulent détruire le club.

De notre correspondant
Ce n'est pas
de cette façon
qu'El-Khadra
battra la JSK
sans oublier le penalty. Tout ça nous a
déstabilisés lors de cette rencontre.
DJILLALI ADEM
Toux ceux qui étaient présents
au stade ont constaté un
rendement médiocre de la part
des gars de Chérif El-Ouazzani
qui étaient perdus sur le
terrain et n'arrivaient pas à
suivre le rythme de la
rencontre imposé par les
camarades de Bourdim qui ont
su faire la différence à
quelques minutes de la fin de
la rencontre par un penalty
logique transformé par Yahia
Cherif. Les coéquipiers du
capitaine de l'équipe
Benabderrahmane étaient
dans un jour sans ; ils
n'arrivaient même pas à faire
trois passes de suite. Ce qui a
inquiété les connaisseurs du
football qui sont unanimes à
dire que ce n'est pas de cette
façon que l'équipe va relever
la tête en championnat et
surtout battre la JSK en finale
de la coupe d'Algérie. Cette
dernière est dans une courbe
ascendante et continue à
glaner les bons résultats
comme ce fut le cas avant-
hier contre le CRB en
arrachant un nul sur le terrain
du 20-Août.
Encore une fois, vous avez perdu 3
points dans votre jardin ; un
commentaire ?
Nous étions déterminés à continuer
sur notre lancée après la victoire et la
qualification à la finale où on a mis les
joueurs dans de très bonnes conditions.
Cela fut prouvé sur le terrain ; on a
multiplié les attaques et produit du
beau jeu, mais la chance nous a tourné
le dos.
derrière nous et penser à l'avenir, à
notre match de ce mardi contre
l'USMH qui s'annonce difficile pour
nous.
Après cette défaite, vous êtes en
danger de relégation en Ligue 2
Mobilis…
C'est vrai car malgré le beau jeu
fourni lors de cette rencontre, on n'a
récolté aucun point. Cela n'est pas dû
au rendement des joueurs, mais à des
choses extra-sportives.
A vous entendre, on sent que votre
équipe est visée…
C'est une vérité, l'USMBA dérange
beaucoup de personnes cette saison et
elles font tout leur possible pour nous
casser et déstabiliser. Durant notre
parcours cette saison, on constate que
plusieurs points ont été volés suite à
des décisions inexplicables des arbitres
sans oublier l'affaire des 6 points défal-
qués de notre capital. Normalement,
nous sommes à 35 points et au milieu
du tableau et non pas à jouer la reléga-
tion.
Lesquelles ?
Tous les présents au stade ont
constaté que le trio d'arbitres était venu
pour nous casser, surtout l'arbitre
assistant. En première mi-temps, il a
cassé toutes nos attaques en signalant
des hors-jeux imaginaires ; même les
sorties en touche, il les a données à
notre adversaire. Quand les joueurs de
la Saoura sortaient la balle en touche et
pas mal de fois, il leur a donné l'avan-
tage ; l'arbitre du centre dit le contraire.
Même ce dernier nous a vraiment abat-
tus en sifflant des fautes imaginaires et
en cassant les actions prometteuses
On a constaté que les joueurs
étaient dans un jour sans au cours
du match…
Je ne le pense pas car comme je viens
de le dire, on a essayé d'arriver aux
buts, mais les décisions hasardeuses
des arbitres nous ont empêchés d'arri-
ver à nos fins. Comment voulez-vous
évaluer le rendement des joueurs face à
des arbitres pareils ! C'est honteux d'en
arriver là.
négligé le maintien en
championnat ?
Bien que j'aie beaucoup parlé aux
joueurs en les incitant à oublier la fina-
le et à se focaliser uniquement sur le
championnat comme on n'a pas encore
assuré le maintien, je pense que le men-
tal des joueurs est à la finale. Ce qui est
complètement faux je dois encore, lors
des deux prochains jours, les remobili-
ser pour le match de ce mardi qui s'an-
nonce capital pour nous, et celui du
MCA le week-end prochain avant de
préparer la finale de la coupe d'Algérie.
C'est votre 6e défaite en
championnat et la 2e de suite dans
votre jardin, cela est inquiétant,
n'est-ce pas ?
On voulait à tout prix redresser la
barre et renouer avec le succès dans
notre jardin, mais on n'a pas pu le faire
pour les raisons que je viens de citer.
De toute façon, on doit mettre tout ça
Justement, votre prochain
adversaire est classé parmi les trois
derniers et il va venir à Bel-Abbès
pour un résultat positif afin
d'améliorer son classement ;
comment allez-vous aborder ce
match ?
Franchement, pour l'instant, je ne
sais pas car je suis toujours choqué
d'avoir perdu les trois points à domici-
le. Mais il faut être réaliste et se dire
qu'on n'a pas d'autre choix que de
gagner ce match à domicile contre une
équipe qui se débat elle aussi pour sa
survie en Ligue 1 Mobilis. Je peux dire
que notre destin est entre nos mains et
on doit être costaud surtout mentale-
ment pour surmonter l'obstacle
USMH.
Pensez-vous que, après votre
qualification à la finale de la coupe
d'Algérie, les joueurs ont peut-être
Vos supporteurs vous ont conspué à
la fin de la rencontre…
Je compatis avec nos supporters car
ils veulent toujours voir leur équipe
gagner les matchs. Je sais qu'ils sont
inquiets et envisagent le pire, mais c'est
le moment de s'unir derrière le club car
les joueurs et les dirigeants partiront un
jour ou l'autre, tôt ou tard, mais les sup-
porters resteront à jamais fidèles à leur
équipe. Alors mettons la main dans la
main pour sauver l'USMBA. Dj. A.

BENAYAD CHARGE LE COACH

«Il doit tenir ses engagements et assurer le maintien»

A la fin de la rencontre face à la JSS, le directeur général de l'USMBA bouillonnait. Il n'a pas hésité à tirer sur Chérif El- Ouazzani, le sommant d'assumer ses responsabilités.

Le DG du club a avoué que personne ne s'attendait à une défaite, il était choqué de voir laisser filer les trois points mis en jeu. "Jusqu'à l'heure où je vous parle, je n'arrive pas à réaliser qu'on a perdu cette rencontre. On a mis les joueurs dans de très bonnes conditions afin qu'ils soient concentrés et appliqués pour remporter la rencontre qui revêt d'une très grande importance, surtout pour notre maintien. Mais c'est notre adver- saire qui était plus combatif et déterminé pour avoir un bon résultat. Pour moi, c'est une défaite de trop car cela fait plusieurs matchs qu'on n'a pas réussi à gagner, sur- tout à domicile. Alors il faut qu'on s'ap- plique pour sauver le club." Le directeur général de l'USMBA s'est adressé à l'entraîneur Si Taher Chérif El- Ouazzani en lui disant : "Comme tout le monde le sait, on a un contrat avec le coach

où l'on a tracé le maintien en Ligue 1 Mobilis comme objectif à atteindre. Maintenant à quelques matchs de la fin de l'exercice, nous sommes menacés de reléga- tion en Ligue 2 Mobilis. Alors il faut que tout le monde assume ses responsabilités à commencer par l'entraîneur qui est le pre- mier responsable de la barre technique du club et celui qui aligne les joueurs qui fou- lent le terrain.

«Les joueurs sont payés» Côté finances, le directeur général nous a dit que la direction a tenu ses promesses et a payé les joueurs :

"Dans ce genre de matches, il n'y a pas de motivation supplémentaire, les joueurs sont tous payés au dernier centime. Il y a ceux qui ont eu six mois de salaire et d'autres sept mois. Alors dire qu'on n'a pas perçu notre argent n'est qu'un prétexte. D'ailleurs la veille du match, ils ont touché 30 millions de centimes comme prime de match."

«Dans ce genre de situations, pas besoin de motivation supplémentaire» Benayad a ajouté que les joueurs n'ont

pas besoin de motivation supplémentaire pour gagner le match car la situation du club exige le sacrifice de tout le monde : "Je ne comprends pas certains qui disent que la direction n'a pas motivé les joueurs car pour moi cette situations que traverse le club, les joueurs n'ont pas à avoir de moti- vation ; ils doivent honorer les couleurs du maillot et l'amour du club pour le sauver de la relégation, ça ne vaut pas l'argent."

«Il faut impérativement battre l'USMH» Malgré la défaite qui a semé le doute dans les esprits des joueurs, le directeur général du club nous dit que rien n'est encore perdu et que l'équipe doit impérativement battre mardi l'équipe de l'USMH afin de redresser la barre : "Bien que cette défaite reste au tra- vers de la gorge, la situation n'est pas si critique que cela. Heureusement pour nous que cer- taines équipes du bas du tableau, à leur tête l'USMH, ont perdu aussi leur match. Cette dernière va se déplacer chez nous ce mardi. Alors,

Cette dernière va se déplacer chez nous ce mardi. Alors, il faut oublier tous les derniers

il faut oublier tous les derniers échecs et se concentrer sur le match de l'USMH qu'on doit impérativement gagner pour redresser la barre et grimper au tableau."

«Les joueurs sont concentrés sur la finale» "Même si l'on a parlé à maintes reprises aux joueurs en leur disant d'oublier la qualifica- tion à la finale, cela n'a pas été bien reçu par les joueurs qui pensent dès maintenant à cette rencontre en oubliant qu'ils n'ont pas encore assuré leur maintien."

«Je préfère le maintien» Allant plus loin, le boss de l'USMBA nous a dit qu'il aimerait bien remporter la coupe d'Algérie, mais si cela est au détriment de leur place en Ligue 1 Mobilis, il préfère la laisser en restant en championnat. "J'aurais aimé que l'équipe assure son maintien le

plus tôt possible car on a une finale de coupe d'Algérie à préparer et je ne veux pas lâcher notre place en Ligue 1 Mobilis pour la coupe d'Algérie ; si j'ai à choisir entre assurer le maintien et remporter la coupe d'Algérie, je préfère rester en Ligue 1 Mobilis et laisser tomber cette coupe

Dj. A.

d'Algérie."

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

MCO

13

  www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 MCO 13 RÉGRESSION inexplicable Encore une fois, le MCO

RÉGRESSION

inexplicable

Dimanche 22 avril 2018 MCO 13 RÉGRESSION inexplicable Encore une fois, le MCO a échoué. Cette

Encore une fois, le MCO a échoué. Cette fois, son bourreau se nomme l'Olympique de Médéa.

fois, son bourreau se nomme l'Olympique de Médéa. un moment crucial de la partie, alors que

un moment crucial de la partie, alors

que d'après les présents, le portier Raouf Natèche a retardé l'échéance en sortant des arrêts dont lui seul à le secret, mais le chevronné portier du MCO s'est avoué vaincu. L'autre point négatif à la décharge de la

défense, depuis plusieurs matches, des penaltys sont sifflés à l'encontre

de

commises dans la surface par les défenseurs qui n'arrivent plus à se maîtriser, notamment dans les moments forts de l'adversaire, même Natèche, qui s'était illustré dans un passé récent en stoppant plusieurs penaltys en sauvant son équipe dans des moments difficiles, n'arrête plus aucun… penalty ! Les temps sont vraiment durs.

l'équipe après des fautes

Que nous sortira-t-on cette fois ? Si pour les défaites face au MCA, à l'ESS et au CRB, on a prétexté le manque de compétition, après la défaite de Médéa, on ne pouvait sortir cette excuse à nouveau, même la pelouse, dont on redoutait qu'elle soit un handicap, pour les Oranais, elle était, d'après des témoins "praticable". Ainsi, toutes les conditions étaient réunies pour réaliser une bonne performance ; or, les Rouge et blanc n'ont jamais affiché des ambitions pour gagner ou dans le pire des cas, rentrer à la maison avec le point du nul. Le constat est de plus en plus alarmant quand on s'aperçoit que les occasions que s'était créés l'équipe dans ce match se compte sur les doigts d'une

main.

M. S.

PAR M. STITOU

La formation oranaise connaît une chute vertigineuse dans cette dernière ligne droite du championnat, concédant défaite sur défaite. Alors qu'au sein du club, on prétend que l'équipe traverse un passage à vide, la défaite de vendredi a sonné le glas pour les supporters qui ne cachent plus leur désapprobation, après que leur équipe a perdu sa place sur le podium, alors qu'elle était collée à cette place depuis plusieurs semaines. Conséquences de sa défaite à Médéa, elle perd deux places (désormais, le MCO est classé 5e). Alors que les résultats des journées précédentes lui étaient favorables, ce weekend, le club phare de l'Ouest s'est laissé distancer par ses poursuivants, en l'occurrence le NAHD et la JSS. De quoi s'arracher les cheveux pour les pauvres supporters qui ne comprennent pas pourquoi leur équipe est devenue si vulnérable.

Défense passive Aussi surprenant que cela puisse paraître, l'équipe affiche quelques défauts défensifs, si elle n'encaisse pas au début du match, inversement, elle est prise à défaut vers la fin, c'est ce qui s'est passé à Médéa. Alors qu'elle tenait le point du nul, elle rendra les armes à un quart d'heure de la fin en encaissant deux buts dans

MCO-CSC à Aïn Témouchent

La direction du MCO a finalement opté pour le stade Omar Oucief d'Aïn Témouchent pour accueillir ce mardi après-midi le leader, le CSC. Sanctionnée par la commission de discipline pour deux matches à huis clos hors d'Oran, l'équipe est donc contrainte d'exécuter cette sanction en attendant la suite que donnera la FAF au recours qui a été dépo- sé mercredi. A propos du recours, il est possible que la deuxième et dernière ren- contre en championnat, qui opposera le MCO à la JSK, se joue au stade Ahmed

Zabana si jamais le recours aboutit. A rap-

peler que la direction oranaise avait bran-

di dans un premier temps la menace de

demander à jouer au stade Omar Hamadi (Bologhine) ; finalement, elle renoncera à cette idée qui avait surpris plus d'un, faut- il le préciser.

On avait songé à Relizane Hier, en milieu d'après-midi, dans le camp des dirigeants, on hésitait sur le choix de la ville qui abritera cette ren- contre face au CSC. D'ailleurs, tout indi-

quait que celle-ci se jouera à Relizane, mais après concertation, on a choisi Aïn

Témouchent. Pour rappel, au milieu des années 2000, le MCO avait livré plusieurs rencontres de championnat à Aïn Témouchent, mais dans l'ancien stade à la suite d'une longue suspension du stade Ahmed Zabana. On a même joué un derby avec l'ASMO à huis clos dans cette ville. Demain, après l'entraînement,

l'équipe ralliera, selon le programme éta- bli, la ville d'Aïn Témouchent pour y pas-

ser la nuit.

M. S.



Bououkaz

perd du

crédit

Si après chaque revers, on sortait des arguments souvent farfelus pour justifier l'échec, il est temps pour les Oranais de faire leur autocritique. Le premier à le faire est évidemment l'entraîneur qui est appelé à revoir sa copie. Epargné par les critiques après des défaites douloureuses pourtant, Bououkaz sait très bien que l'ami de l'entraîneur est le résultat. Or, les performances en dents de scie commencent à le discréditer auprès des supporters qui l'avaient porté aux nues après les premières belles performances dans la phase retour. Le coach tunisien a toujours répété à qui voulait l'entendre que son objectif est de travailler sur le moyen terme. "Je suis venu pour un projet qui peut prendre deux ans, après on me demandera des comptes", assure-t- il à chaque fois qu'il est interpellé sur la mauvaise passe que traverse son équipe, mais la patience des supporters à des limites. Désormais, l'entraîneur et les joueurs doivent réagir et vite pour finir sur le podium, à commencer par ce match face au leader, le CSC. M. S.

à commencer par ce match face au leader, le CSC. M. S.  Tiaïba rate son



Tiaïba rate son match…

Titularisé à la pointe de l'attaque vendredi, Mohamed Tiaïba, n'a pas fait un bon match, ratant même deux occasions nettes de marquer, alors que le score était encore vierge. Tiaïba a manqué de lucidité et d'efficacité, ses ratages ont pénalisés l'équipe, car s'il avait été plus efficace, le sort de la partie aurait été inversé. Recruté par le club l'été dernier pour justement marquer des buts, malgré qu'il a déjà six buts, le joueur a été moins décisif.

… Et casse la glacière

Comme rapporté dans notre édition d'hier, lors de sa substitution, Mohamed Tiaïba n'avait pas dissimulé son mécontentement. D'après des témoins, dans un moment d'énervement, Tiaïba a fracassé avec un coup de pied la glacière du soigneur, un geste qui n'a plu à personne, notamment aux membres du staff technique, qui n'ont pas du tout apprécié le geste de leur attaquant, qui est pourtant réputé pour être un élément discipliné. Quelle mouche l'a piqué ?



Arrivée à minuit

La délégation mouloudéenne, qui a pris la route après le match, n'est arrivée à Oran qu'aux environs de minuit. A noter que le bus qui transportait la délégation s'est arrêté à l'aire de repos de Tiberkanine avant de reprendre la route.



Reprise ce matin

Alors qu'hier, les joueurs ont bénéficié de leur repos hebdomadaire, ils reprendront les entraînements ce matin. Le début de la séance est prévu à 10h.



Bentiba s'interroge

Non utilisé depuis quelques rencontres par l'entraîneur, Mohamed Bentiba affichait grise mine vendredi ; il espérait jouer une partie du match, était déçu de rester sur le ban. D'ailleurs, d'après un de ses proches, Bentiba commence à s'interroger sur sa situation, lui qui a perdu son statut de titulaire depuis plusieurs journées.



Sebbah, fragilité inquiétante

Sorti sur sa demande à la mi-temps du match, Abidine Sebbah a de nouveau rechuté en invoquant des douleurs à la cuisse (probable élongation). Souvent blessé ces derniers temps, Sebbah doit bien se soigner cette fois avant de reprendre la compétition, car ses sorties prématurées perturbent le secteur défensif et font perdre à chaque fois un changement à l'entraîneur.

Finale de la Neymar Jr’s Five

L'équipe Santos de l'université de Dély Ibrahim représentera l’Algérie au Brésil

de Dély Ibrahim représentera l’Algérie au Brésil pour le rendez-vous mondial et ils devront bien se

pour le rendez-vous mondial et ils devront bien se préparer car le tournoi final est programmé pour le 21 juillet prochain au Brésil et bien sûr, la surprise, ce sera la présence de l'immense

du

Brésil, Neymar puisque la com- pétition porte son nom. Ainsi,

l'équipe de Santos sera du ren- dez-vous dans le pays du roi

I. Z.

Pelé.

du

PSG

et

Neymar Jr's Five est un tournoi de football qui se dis- pute à 5 par équi- pe. Des forma- tions venues du monde entier s'af- fronteront dans le tournoi final au Brésil.

PAR ISLAM Z.

Hier à Alger, les phases finales ont permis de définir le repré- sentant algérien, à savoir l'équipe de Santos de Dély Ibrahim. L'édition 2018 se déroulera avec plus de 60 pays pour un seul objectif : franchir les étapes, atteindre la finale nationale et décrocher un ticket pour la finale mondiale organi- sé pour la 3e fois à l'Instituto Projeto Neymar Jr à Praia Grande, au Brésil. Pour l'Algérie, après plusieurs étapes de tours préliminaires la grande finale du tournoi a été disputée hier

entre les 18 équipes finalistes représentant pas moins de 12 wilayas. Il s'agit d'un tournoi à 5 contre 5, qui réunit des joueurs entre 16 et 25 ans. Chaque match dure 10 minutes, et se joue sans gardien de but. Dès qu'une équipe marque, l'équipe adverse perd un joueur jusqu'à ce que celle-ci perde tout le monde. C'est au stade Ferhani de Bab El-Oued (ex-Marcel Cerdan) que l'évènement a eu lieu avec une excellente ambiance et une très bonne organisation. Plusieurs équipes étaient engagées et finalement, c'est l'équipe de Santos, l'équi-

pe algéroise de l'université de Dély Ibrahim qui s'est imposée et qui décroche le Saint Graal puisqu'elle ira au Brésil pour le grand tournoi final. Une immen- se joie pour les jeunes qui vont tout tenter pour bien représen- ter le pays au Brésil 4 ans après la participation de l'EN à la Coupe du monde.

Maintenant que le gagnant du tournoi en Algérie a été connu, les jeunes de la formation de Santos peuvent se préparer

Rendez-vous le 21 juillet

star

mondiale

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

14

ESS

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 14 ESS Sétif se relance sérieusement dans la course pour le

Sétif se relance sérieusement dans la course pour le podium

Le PAC et le NAHD, 2 finales à ne pas rater

pour le podium Le PAC et le NAHD, 2 finales à ne pas rater avant la

avant la fin du championnat, soit 12 points en jeu. On compte faire de notre mieux pour engranger le maximum de points et finir en beauté le championnat", a ajouté notre interlocuteur qui enchaîne à propos du rendez-vous de mardi face au PAC qui aura lieu au stade Omar-Hamadi

de Bologhine dans le cadre de la 27e journée du cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis. "C'est vrai que nous allons jouer une équipe du Paradou qui n'est pas du tout facile à manœuvrer et qui vise égale- ment une place dans le haut du tableau. Néanmoins, nous ne comptons pas nous dépla-

cer en victime expiatoire. On fera tout notre possible pour ramener un bon résultat. Ca sera la meilleure manière pour nous d'entrevoir la suite de notre parcours cette saison et ce, que ce soit en cham- pionnat ou les matches de poules de la LDC", conclut le technicien ententiste. S. H.

Face à une équipe de l'USMB qui avait déjà mis un pied en Ligue 2 Mobilis, les partenaires de Lyès Sidhoum n'ont pas fait dans le détail en s'imposant aisément par le score sans appel de 5 à 2.

De notre correspondant

SOFIANE H.

Tout avait en effet bien commencé pour les Ententistes qui sont parvenus à prendre l'avantage à quelques minutes du coup d'envoi du match par l'entre-

mise de Benayad. Un but qui va faciliter la tâche aux locaux qui ne vont pas tarder à doubler la mise par Haddouche, facilitant davan- tage la mission de son team qui a fini par s'imposer avec à la clé 5 buts dans les bois de l'infortuné Ouadah. Un suc- cès qui a fait beaucoup de bien aux Sétifiens qui res- taient, pour rappel, sur une amère défaite contre la JSK à Tizi-Ouzou, lors de la précé- dente journée, et qui leur per- met de garder intactes leurs chances dans la course pour le podium. "Sincèrement, je pense que c'est un succès que nous avons amplement méri- té. Nous avons dominé notre sujet de bout en bout. Nous nous sommes en outre procu- ré plusieurs occasions de but. J'estime qu'avec un peu plus de concentration et d'efficaci- té devant les buts, on aurait pu gagner sur un score plus conséquent. Cela dit, dans l'ensemble, nous avons obte- nu ce qu'on voulait avec à la clé 5 buts. Nos attaquants ont fait leur boulot, et c'est là la grande satisfaction qu'on peut tirer à travers cette vic-

toire", nous a déclaré le pré- parateur physique Boussaâda. Ce dernier a sou- ligné que cette victoire va permettre au groupe du coach Abdelhak Benchikha de gagner de plus en plus en confiance pour aller pour- quoi pas chercher cette fameuse place sur le podium ou du moins une 4e place au classement, qui va permettre à l'équipe de participer la sai- son prochaine à une joute continentale ou arabe.

Enchaîner à Bologhine "Effectivement, c'est un suc- cès qui tombe à point nommé d'autant plus qu'on restait sur une défaite face à la JSK. Ceci va sans doute motiver nos joueurs qui vont croire plus en leurs moyens pour jouer à fond leurs chances afin de terminer la saison sur le podium. Certes, ça ne va pas être facile devant la concurrence qui s'annonce rude dans cette dernière ligne droite de la compétition. Cependant, nous comptons jouer le coup jusqu'au bout. Il reste encore quatre matchs

Sidhoum : «Le podium, oui on y croit»

Le milieu défensif ententiste enchaîne les matches depuis quelques semaines à la grande satisfaction de son entraîneur. Il revient dans cet entretien sur la victoire face à l'USMB et les chances de son team d'aller chercher une place sur le podium à l'issue de cet exercice.

Pouvez-vous d'abord nous donner vos impressions après ce large succès face à l'USMB ?

Sincèrement, on est très contents de cette victoire qui intervient à mon sens au bon moment pour nous. Nous avons mérité amplement ce succès. On a dominé notre sujet de bout en bout. On a réussi en outre à inscrire 5 buts, ce qui reste une très bonne chose pour nous. C'est également une performance qui va nous permettre d'entre- voir dans les meilleures dispo- sitions cette dernière ligne droite de la compétition où nous comptons jouer à fond nos chances pour aller cher- cher une place sur le podium à la fin du championnat.

Avec cette victoire, peut-on dire que vos chances ont considérablement décuplé

dans votre course pour une place sur le podium ?

On n'a jamais douté de nos capacités. C'est vrai que nous sommes passés à côté dans quelques matches et perdu des précieux points, que ce soit at home ou hors de nos bases. Toutefois, nous avons continué à travailler avec tou- jours cette envie d'aller de l'avant et essayer d'obtenir les meilleures performances. Cela dit, le plus difficile reste à faire maintenant. Il reste quatre matches avant la fin du cham- pionnat, soit douze points qui sont en jeu. On fera de notre mieux pour engranger le maximum de points et se rap- procher un peu plus du trio de tête du classement.

Mardi, vous affronterez à Bologhine une équipe qui vise aussi une place dans le haut du tableau, en

RESTE À JOUER

l'occurrence le PAC ; comment voyez-vous ce rendez-vous ?

Ça va être un match diffici- le. On est conscients de la tâche qui nous attend devant une équipe qui pratique un bon football et qui n'est pas facile à manœuvrer, que ce soit chez elle ou en déplace- ment. Cela dit, on ne va pas effectuer le déplacement pour limiter les dégâts. Nous avons également nos atouts et on va les défendre jusqu'au bout. Nous allons faire tout notre pos- sible pour ramener un bon résultat et garder cette bonne dynamique d'autant plus que nous avons des matches impor- tants à venir avec le début de la phase de poules de la LDC.

Sur le plan personnel, vous êtes en train d'enchaîner les matches depuis quelque temps, un commentaire ?

les matches depuis quelque temps, un commentaire ? Je reste à la disposition de mon coach.

Je reste à la disposition de mon coach. Je ne fais que mon boulot et j'essaye en même temps de donner le meilleur de moi-même durant la semaine. Tout va pour le mieux pour moi. Il reste toute-

fois que je dois continuer à tra- vailler très dur afin d'être à la hauteur des attentes de mon entraîneur d'abord et des sup- porters qui ne cessent de me

soutenir.

S. H.

27 e journée

28 e journée

29 e journée

30 e journée

USMBA-USMH

MCA-USMBA

USMH-MCA

MCA-JSS

DRBT-MCA

USB-DRBT

USMBA-USB

USB-USMH

NAHD-USB

ESS-NAHD

DRBT-ESS

ESS-USMBA

PAC-ESS

CRB-PAC

NAHD-CRB

CRB-DRBT

USMB-CRB

OM-USMB

PAC-OM

OM-NAHD

JSS-USMA

USMH-JSS

USMB-CSC

CSC-PAC

MCO-CSC

USMA-MCO

JSS-MCO

USMA-USMB

JSK-OM

CSC-JSK

JSK-USMA

MCO-JSK

Après Benkhemassa

Draoui dans le viseur de Hamar

Selon une source bien informée, le président Hassen Hamar serait intéressé par les services d'un autre joueur évoluant au CRB. Outre, en effet, son vœu de récu- pérer le défenseur Sofiane Bouchar, le boss ententiste serait sur les traces du milieu défensif Draoui. Pour rap- pel, comme annoncé dans notre édition d'hier, le pen- sionnaire de l'USMA Benkhemassa, qui répond également au même profil que le joueur du Chabab, fait aussi partie des éléments que Hamar espère engager cet été en vue de la saison prochaine, particulièrement dans la compé- tition continentale et la coupe arabe.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. CSC

49

26

14

07

05

31

23

+08

2. MCA

43

26

12

07

07

38

23

+15

3. NAHD

42

26

09

15

02

31

19

+12

4. JSS

42

26

12

06

08

27

22

+05

5. MCO

41

26

11

08

07

36

30

+06

6. USMA

39

26

10

09

07

35

26

+09

7. ESS

39

26

10

09

07

30

21

+09

8. PAC

35

26

10

05

11

25

26

-01

9. CRB

31

26

06

13

07

18

22

-04

10. OM

30

26

06

12

08

18

22

-04

11. DRBT

30

26

08

06

12

27

33

-06

12. JSK

30

26

06

12

08

26

33

-07

13. USMBA

29

26

10

05

11

29

30

-01

14. USB

27

26

07

06

13

16

28

-12

15. USMH

25

26

06

07

13

23

31

-08

16. USMB

19

26

04

07

15

22

43

-21

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

JSS

15

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 JSS 15 LA SAOURA retrouve le podium La formation de la

LA SAOURA

retrouve le podium

La formation de la JS Saoura n'a donc pas raté sa sortie contre l'USM Bel-Abbès avant-hier. Sur le terrain du stade du 24-Février, Fatah Talah et ses coéquipiers ont négocié cette sortie par une victoire sur le score étriqué d'un but à zéro (1-0).

PAR L. M. AZZI

Ces derniers ont rempli leur contrat avec cette victoire qui man- quait tant à leur équipe étant acquise hors des bases bécharies. Il a fallu cette victoire pour que la JSS retrouve le podium. Une petite banderille signée le capitaine Yahia Chérif a suffi à cette équipe de la Saoura de reprendre sa place sur le podium même si elle est accompagnée du NA Hussein Dey. Le match de la derniè- re chance a donc souri aux Vert et Jaune. Un match contre un adversai- re qui devient plus que jamais mena- cé après cette défaite en plus de la défalcation de six points. Cette fois, la fin sur une marche du podium s'annonce sous de bons aus- pices pour les poulains de Nabil Neghiz. A présent, leur équipe est appelée à ne pas lâcher cette occasion de trouver le confort du podium. Aux quatre derniers matches de la compétition, la bande de la Saoura aura intérêt à rester sur la dynamique de ce qui a été réalisé contre l'équipe

dynamique de ce qui a été réalisé contre l'équipe de la Mekerra. L'USM Alger sera le

de la Mekerra. L'USM Alger sera le prochain hôte de la bande bécharie

pour le compte de la 27e journée du championnat. Une occasion d'ajouter

une autre victoire qui confortera la JSS dans sa place actuelle. L. M. A.

7 e but pour Yahia Chérif

L'attaquant Sid Ali Chérif a donc été le buteur de son équipe vainqueur de l'USM Bel-Abbes avant-hier en déplacement (1-0). Le capi- taine de l'équipe bécharie a transformé avec succès le penalty accordé par M. Mial suite à une faute du défen- seur Khali. En marquant l'unique but de la partie, l'ancien pensionnaire du CR Belouizdad porte son total à 7 réalisations. Soit à quatre unités du buteur Mustapha Djallit absent ce vendredi pour cause d'une blessure.

Retour par route

La formation de la JS Saoura a regagné Bechar quelque temps après son match gagné avant-hier contre l'USM Bel-Abbès (1-0). D'après une source autori- sée, les membres de la délé- gation bécharie sont rentrés par route. Faute de vol sur Béchar, les Aiglons de la Saoura ont préféré rentrer par voie terrestre, assure la même source. Le voyage a été très fatigant, conclut notre interlocuteur.

Pas de repos, reprise hier

En raison de la programma- tion de la 27e journée du championnat pour après- demain, Nabil Neghiz a jugé utile de ne pas accorder de repos aux joueurs. L'entraîneur de l'équipe bécharie leur a donné ren- dez-vous en fin d'après-midi de ce samedi. La reprise était prévue sur la pelouse du stade du 20-Août.

Neghiz : «On joue mardi, on va surveiller les efforts des joueurs»

Pour Nabil Neghiz, la victoire décrochée sur le terrain de l'USM Bel- Abbès permet à son équipe de rester dans le peloton de tête. Selon lui, la lutte pour le podium ne s'annonce pas de tout repos à quatre journées de la fin de la compétition.

Voilà une victoire qui conforte les chances du podium pour votre équipe…

Tout d'abord, je tiens à remer- cier les joueurs d'avoir gagné ce match qui n'était pas facile parce que nous avons affronté une équi- pe qui joue la relégation et dont les joueurs étaient euphoriques à la suite de leur qualification à la finale de coupe d'Algérie. Cela dit, ça n'a pas été facile ; d'ailleurs ça s'est joué en fin de match sur ce penalty qui nous a donné la victoi- re. Je crois que les joueurs de l'équipe adverse avaient la tête ailleurs. Leur attitude nous a un petit peu facilité la tâche sur le ter- rain. Néanmoins, nos joueurs sont restés concentrés et appliqués jus- qu'à la fin de la rencontre.

Donc, cette fois, les joueurs

la fin de la rencontre. Donc, cette fois, les joueurs ont su gérer les déplacements… Tout

ont su gérer les déplacements…

Tout à fait ! On a eu un déplacement mercredi, nous sommes venus sur Oran. Donc, encore une fois, je remercie les joueurs d'avoir su gérer leurs efforts. Au final, on a pris les trois points pour lesquels nous sommes venus à Bel- Abbès.

Ce résultat vous permet de retrouver le podium…

Oui, momentanément ! Ce résultat nous a permis de rester dans le peloton de tête. Pour le podium, ça ne va pas être facile. Il y aura quatre matches difficiles, donc 12 points à gagner. Tout peut se jouer dans un match, tout peut se jouer sur un détail. En tout cas, nous jouerons nos chances jusqu'au bout. On va essayer de gérer les efforts du retour par route.

Surtout que le prochain match se jouera mardi prochain…

Justement, le prochain match aura lieu mardi. Ce sera un match très difficile. Donc, il faut bien gérer ça et bien préparer ce match contre l'USMA. D'abord, il faut surveiller les efforts des joueurs. Après, nous serons dans l'obliga- tion de l'emporter si l'on veut res- ter sur le podium. L. M. A.

JSS-USMA mardi à 16h

Le match JSS-USMA se jouera (27 e journée) se jouera ce mardi à Béchar, indique le site de la LFP. Le coup d'envoi de cette empoignade- choc est prévu à 16h, précise le site en question. Il est utile de rappeler que le match aller, disputé sur la pelouse de Omar- Hamadi de Bologhine comptant pour la 12e journée, s'est soldé par la victoire des gars de la Saoura sur le score de deux à zéro (2-0), œuvres de Bekakchi (45'+1) et Yahia- Chérif (90'+2).

Merbah

suspendu

Le milieu Messala Merbah a reçu un carton jaune fatal à la 69e de jeu du match USMBA-JSS. Il s'agit, selon une source autorisée, d'un quatrième carton jaune, soit un cumul qui va priver ce numéro 18 de la réception des gars de Soustara pour le compte de la 27e journée du championnat.

cumul qui va priver ce numéro 18 de la réception des gars de Soustara pour le

www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

16

USB

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 16 USB Biskra reprend espoir Après une longue attente et un

Biskra reprend espoir

Après une longue attente et un stress insoutenable, la bonne réaction des Biskris a fini par se produire à la 86' un vendredi 20 avril. C'est à ce moment-là que la délivrance de toute une ville a eu lieu face à une formation du PAC qui a bien tenu le coup défensivement parlant.

De notre correspondant

ABDOU HENINE

Les copains de Moussaoui étaient difficiles à renverser avec

leur 3-5-2 de la première période et

le 5-4-1 prôné à la seconde mi-temps.

Leknaoui avait du mal à percer la muraille jaune bâtie par José Maria Nuguez. Sans un schéma de jeu clair et une bonne organisation offensive,

les Biskris se sont compliqué la tâche

et semblaient incapables d'inscrire le

moindre but. Les vingtaines de cor- ners et les dizaines de coups francs directs et indirects accordés aux copains de Hamoudi n'ont rien apporté. Mais ça s'est joué sur la volonté et la mobilisation de tout un onze pour parvenir à tromper la vigilance des visiteurs. L'USB avait besoin juste d'un but synonyme de joie et surtout d'espoir pour garder ses chances intactes pour le main- tien. L'attaquant congolais Ronel a eu le bon flair dans le geste au bon moment , son but offre à l'USB trois points pour atteindre les 27 unités. Le but de Ronel a placé son équipe à deux longueurs d'écart sur le pre- mier non relégable qui est l'USMBA. Avec les quatre rencontres restantes et le calendrier qui semble à l'avan-

tage des Biskris, le maintien n'est pas

si loin que ça.

L'USB a mis fin à une

série noire de 5 matchs C'était la grande joie après le but et le coup de sifflet final de l'arbitre Nacib vendredi soir. Le but de Ronel

a mis tout un stade dans un état de

folie et une joie à la limite de l'ivres- se. A ce moment de la partie, le stade 18-Février d'El-Alia a compris que tout est possible ; la fin de l'histoire a

Djabou : «Se faire insulter alors qu'on a gagné, ce n'est pas normal !»

Pour le capitaine de l'équipe Ammar Djabou, qui ne semblait pas très heureux après le match, cette réaction du public est tout sauf acceptable, comme il nous l'a déclaré à coté des vestiaires. "D'abord, il faut savoir qu'on a une équipe formée en majorité de jeunes qui souffrent depuis des semaines d'une forte pres- sion. Notre classement ne facili- te pas les choses et le jour des matchs on tombe sur un public qui n'a pas facilité notre tâche. Comme aujourd'hui, mes cama- rades sont étonnés de cette sor- tie et des insultes qu'on n'arrive pas à comprendre. Heureusement qu'on a gagné ce soir face au PAC qui a été diffici- le à battre, mais on a continué à y croire jusqu'à la fin. Nos sup- porters doivent faire de même à l'avenir en nous soutenant de la 1re à la 90e minute. C'est de cette manière qu'on arrivera à sauver l'équipe de la relégation, mais pas avec des insultes et projectiles sur nos têtes dans notre propre stade. Franchement ils nous ont gâché la joie de la victoire par ce comportement incompréhensible." A. H.

victoire par ce comportement incompréhensible." A. H. de fortes chances de se terminer de fort belle

de fortes chances de se terminer de fort belle manière. L'USB a mis fin à une série noire de 5 matchs sans le moindre succès au bon moment. Les copains de Maanser avaient besoin d'un succès comme ce genre qui arri- ve après un dur labeur pour atté- nuer un peu la pression qui pèse sur

leurs épaules. Du coup, tous les scé-

narios restent envisageables et le plus beau est que l'USB garde tou- jours son destin entre ses mains. Bien négocier la sortie chez le NAHD après-demain sera un signal fort de la part de l'USB qui semble pouvoir réussir son premier main- tien historique en Ligue 1 Mobilis. A. H.

Le maire a débloqué 1 milliard pour l'USB

Les autorités locales ont fini par faire un geste envers l'unique équipe qui représente la région Sud-Est du pays en Ligue 1 Mobilis. Avant la ren- contre de vendredi face au PAC, le maire de la ville de Biskra a fait un

geste sur le plan financier en débloquant la somme de 1 milliard pour la formation biskrie. Une manne financière importante qui tombe au bon moment pour l'équipe biskrie et son président Saaou qui va l'utiliser pour régler certains salaires et encourager les joueurs par des primes qui don- neront des ailles aux copains de Belkarouche cette semaine.

La réaction étonnante de la galerie biskrie

Contrairement aux autres affiches face à la JSK, l'USMA, l'OM ou l'ESS, le stade du 18-Février de Biskra n'a pas affiché complet avant-hier ; il manquait presque 5 à 6 mille fans par rapport aux dernières rencontres de championnat précédentes. Les supporters de l'USB n'étaient pas très nombreux, alors que l'USB a grand besoin de son 12e homme dans ces moments compliqués du championnat. Vendredi, les fans biskris à la mi-temps ont ovationné chaleureusement les joueurs du PAC, alors que les copains de Touré ont été sifflés, insultés. Mais la surprise était à la fin de la partie où il fallait voir la réaction d'une minorité de suppor- ters, qui, malgré la belle et savoureuse victoire arrachée difficilement par les coéquipiers de Djabou, cette frange du public a eu la mauvaise initiative de bombarder les joueurs de l'USB de divers projectiles, ce qui a étonné la majorité des présents au stade. A. H.

DRBT

Tadjenanet enfonce El-Harrach

En s'imposant avec autorité sur le terrain d'El-Harrach (1-2), les Tadjenanetis ont pris une importante avance sur les plus menacées au bas du classement.

avance sur les plus menacées au bas du classement. équipes qui ne sont autres que celles

équipes qui ne sont autres que celles des prétendants au podium. Un autre défi pour les coéquipiers de Haddad en partant avec de meilleures chances à domicile en prévision du prochain match contre le MCA et celui de l'ESS qu'ils accueilleront sur leurs terres. A. T.

Terbah, buteur décisif

Ce succès sur un but du défenseur Terbah permet à son équipe de signer sa 3 e victoire. Le DRBT semblait sur le point de rentrer avec un match nul après avoir été rejoint à la marque, il a alors jeté toutes ses forces dans la bataille pour creuser l'écart par Terbah qui a su exploiter une erreur défensive des Harrachis en inscrivant le but de la victoire. Les gars de Tadjenanet vont maintenant pouvoir se concentrer sur leur prochain match à domicile contre le MCA, défait contre le NAHD (2-1) au cours de cette même journée.

De notre correspondant

AMAR T.

Leur 3 e succès de rang et leur avance au tableau sont considérés avec soulagement. Ils comptent désormais 30 points à égalité avec l'O Médéa et trois de mieux que leur poursuivant immédiat, l'US Biskra, vainqueur ce vendredi (1-0) face au PAC. Organisé sur un solide 4-3-3 et porté par un milieu de terrain mieux inspiré et même en infériorité numé- rique, le gardien de but Litim ayant été expulsé, le DRBT a déroulé durant presque la totalité de la seconde période face à des Harrachis trop limités dans leur jeu pour mettre à mal la fougue des Tadjenanetis. Rappelons qu'à la mi-mars, les Tadjenanetis sombraient au classe- ment et dans le malaise. Cette période n'est plus qu'un mauvais souvenir puisqu'ils ont enchaîné ces derniers temps trois matchs sans défaite.

Daou a su contrer le jeu de l'adversaire Les joueurs, eux, ont été plus réalistes. Ils auraient pu plier le match dans la

première demi-heure lorsque Belmokhtar s'est présenté à deux reprises devant le portier harrachi avant d'inscrire son but. Cette réalisa- tion impulsera davantage les joueurs qui continueront à témoigner de la volonté par des contres menés par le duo Haddad-Kodjo. Appliquant un système de jeu conçu pour dévelop- per les contres à partir de la défense pour renforcer l'attaque, la méthode de Daou a été payante pour ce techni- cien qui n'est autre que l'ancien coach de l'USMH. Le défi était de taille pour cet entraîneur qui a réussi à valoriser le jeu de son équipe en peu de temps après avoir échappé à des critiques durant ses débuts au DRBT.

1 re victoire à l'extérieur C'est le premier succès à l'extérieur depuis le début de saison et cette per- formance arrive à point nommé pour le DRBT et le place dans une situation propice pour le maintien et aussi reprendre confiance pour mobiliser toutes les forces dans la bataille finale qui sera difficile à franchir. Aujourd'hui, l'enjeu premier se situe autour des matchs à jouer avec des

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 CSC 17
www.competition.dz
Dimanche 22 avril 2018
CSC
17

LES CLUBISTES, droit vers la LDC

En battant l'USMA, vendredi passé, les Clubistes foncent vers la LDC à grands pas. Après que ses poursuivants, le MCA et le MCO, ont été vaincus le week-end passé, il suffit au CSC de glaner sept points les quatre prochains matches pour gagner le championnat et décrocher un billet pour la LDC.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

La victoire sur l'USMA vaut son pesant d'or Vendredi passé, les Vert et Noir étaient condamnés à vaincre à tout prix l'USMA pour rester leaders et garder leurs chances intactes de gagner le champion- nat de Ligue 1 Mobilis cette saison. Les poulains d'Amrani ont fini par battre une très coriace équipe de l'USMA et glaner trois précieux points qui valent leur pesant d'or car ils leur ont permis d'augmenter de trois unités leur avance sur leur poursuivant immédiat, le MCA, qui a été défait par le NAHD le weekend dernier.

Rahmani impérial Aligné comme rentrant contre l'USMA, après avoir été relégué au banc les trois der- nières journées du championnat, le gar- dien international des Vert et Noir Chemsdine Rahmani a été impérial durant toute la rencontre. Le CSC n'au- rait pas gagné la partie si l'enfant d'Annaba n'avait pas réussi à stopper avec brio trois tirs fulgurants des atta- quants de l'USMA, deux en première mi-temps et un autre lors du second half. Vraiment, Rahmani a démontré, avant-hier contre l'USMA, qu'il est un goal de grande classe. Il a prouvé qu'il mérite d'être appelé en équipe nationale par le coach des Fennecs Madjer, qui, pour on ne sait quelle raison, a décidé de ne plus convoquer.

on ne sait quelle raison, a décidé de ne plus convoquer. Retour foudroyant de Belameiri Longtemps

Retour foudroyant de Belameiri Longtemps marginalisé par son coach Amrani, car il sèche souvent les séances d'entraînement, le lutin ailier El Hadi Belameiri, aligné comme rentrant contre l'USMA vendredi passé, a réussi un grand match et a prouvé qu'il a sa place sur l'échiquier des Vert et Noir. Pour preuve, Belameiri a non seulement réus- si une prestation de premier ordre, mais il a aussi marqué de la tête le but qui a permis à son équipe de vaincre l'USMA et de glaner trois précieux points durant le temps additionnel. Le weekend der-

nier contre l'USMA, Belameiri a fait un retour foudroyant et a démontré à ses détracteurs qu'ils ont eu tort de croire qu'il est fini. Ce ne sont pas les milliers de fans du CSC qui ont ovationné El Hadi Belameiri, après avoir battu d'un heading rageur le gardien de l'USMA Zemamouche et permis à leur club de remporter une victoire inespérée, qui vont nous contredire.

Les Vert et Noir héroïques Tous les observateurs avertis reconnais- sent que les Vert et Noir ont été héroïques le dernier match contre

l'USMA qui les a fait suer durant toute la rencontre. Les spécialistes ont raison de dire que les poulains d'Amrani méritent tous les éloges parce que, après que l'USMA leur avait marqué un but, ils ont réussi à égaliser deux minutes plus tard, mais, aussi, ils ont fini par glaner les trois points en marquant un second but durant le temps additionnel. Certes, les Clubistes l'ont emporté sur une équipe de l'USMA qui a été amoindrie par l'expul- sion de deux de ses joueurs, mais, ils ont mérité leur victoire car, tout simplement, ils se sont montré plus guerriers sur le ter- rain que leurs adversaires. R. G.

Arama

fou de

joie

Après que Belameiri a mar- qué le second but qui a permis à son équipe de battre l'USMA, le manager du CSC, Tarek Arama, qui suivait la rencontre du tunnel, a manifes- té haut et fort sa joie. En effet, comme il ne s'at- tendait pas à voir Belameiri battre le gardien de l'USMA à deux minutes de la fin du temps additionnel, Arama se mit à courir et à sauter car il était fou de joie.

Le MCO

en ligne

de mire

Après avoir battu l'USMA, les Clubistes vont, dès ce soir, commen- cer à préparer la rencontre qui va les opposer au MCO, mardi pro- chain. Un match que les Vert et Noir sont décidés à bien négocier bien qu'ils sachent que les Hamraoua, qui visent le podium, ne vont point leur faire de cadeau. Reste à savoir, comme la commission de discipline a décidé que le MCO dispu- te ses deux pro- chaines ren- contres hors d'Oran et à huis clos, où le match du MCO va se dérouler après- demain.

USMB

Yahiaten a perdu un match, mais il a gagné des guerriers

L'entraîneur de la formation de la ville des Roses, Nouredine Yahiaten, s'est incliné avant-hier avec son équipe en déplacement face à l'ESS sur un score fleuve de 5 à 2.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Cette défaite était prévisible et attendue par le coach blidéen qui conti- nue à diriger une équipe totalement affectée men- talement et dont les joueurs manquent de motivation. Yahiaten, à la fin de la partie, nous a fait savoir qu'il a perdu un match, mais qu'il a pu gagner la confiance de quelques jeunes joueurs qui peu- vent faire parler d'eux à l'avenir, à l'image de Guetal, Aliouet et Ouamri qui vont se donner à fond et vont certainement for- mer la force motrice de

l'équipe blidéenne la sai- son prochaine.

Blida a besoin de ses enfants Le club phare de la ville des Roses, pour frapper fort lors des prochaines saisons, n'aura pas besoin des services des joueurs qui signent pour des sommes mirobolantes et qui ne donnent pas satis- faction. Donc, la balle demeure dans le camp de la direction du club qui doit impérativement faire des pieds et des mains pour maintenir l'ossature et sur- tout convaincre les coéqui- piers d'Ouamri de rester à Blida pour deux ou trois autres saisons. A. Dj.

rester à Blida pour deux ou trois autres saisons. A. Dj. Ouamri, la révélation de la

Ouamri, la révélation de la saison

20 ans, Ouamri, a pu gagner la confiance de son entraîneur ; il demeure une pièce maîtresse de ll’USMB. Ouamri possède le gabarit qu'il faut et a un très bon jeu de tête. En même temps, ce jeune joueur a le sens du but et a marqué déjà le but éga- lisateur qui a privé le CSC de la victoire à Hamlaoui. L'encadrement de l'USMB doit prendre soin de lui pour lui permettre de pro- gresser et de devenir le meneur d'hommes de cette équipe.

«On a appris à jouer sous pression»

Le jeune stoppeur blidéen affirme que lui et ses coéqui-

piers ont appris à jouer et à gérer les matchs sous une grande pression : "Cette sai- son n'a pas été facile pour nous, surtout que notre équipe a joué pour le main- tien et toutes les rencontres qu'on a disputées aupara- vant ne furent pas faciles. En tout cas, cette saison, malgré la descente du club aux enfers, elle nous a enseigné beaucoup de choses. Avec l'aide de tout le monde et surtout de nos supporters, notre équipe aura son mot à dire les prochaines saisons. Avec notre volonté et l'aide de tout le monde, l'équipe blidéenne va faire parler d'elle", nous a déclaré

Ouamri.

A. Dj.

Guetal dans le viseur de plusieurs clubs

Le jeune latéral droit Guetal demeure dans le viseur de plu- sieurs équipes de Ligue 1 Mobilis. Ce joueur a été contacté par trois clubs de l'élite jusqu'à présent, mais son oncle, qui est son conseiller et qui n'est autre que l'ancien joueur et baroudeur du club phare de la ville des Roses Mahmoud Guetal, insiste sur le départ de Oussama vers un club for- mateur en Europe, qui pourrait lui permettre de progresser et de donner une autre dimension à sa carrière.

18 www.competition.dz

Dimanche 22 avril 2018

PUBLICITÉ

RCR

18 www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 PUBLICITÉ RCR Compétition / PUB ANEP 811 110 du 22/04/2018
Compétition / PUB ANEP 811 110 du 22/04/2018
Compétition / PUB
ANEP 811 110 du 22/04/2018
Compétition / PUB ANEP 811 444 du 22 /04/2018
Compétition / PUB
ANEP 811 444 du 22 /04/2018

ZAÏDI :

«Je ne peux lâcher le Rapid»

«On a la meilleure équipe de la L2 Mobilis»

Joint par nos soins, le portier des Lions de la Mina Mustapha Zaïdi nous a dit qu'il est choqué d'apprendre que le coach Kada Aïssa a démissionné de son poste. Le pur produit de l'école relizanaise nous a affirmé qu'il compte bien rester au club ; si le président Mohamed Hamri lui propose une éventuelle prolongation de contrat, il signera les yeux fermés.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Parlez-nous de la démission de votre entraîneur Kada Aïssa ?

Franchement, on ne s'at- tendait pas à une telle démarche du coach car on voulait à tout prix qu'il termi- ne la saison avec nous, sur- tout qu'il reste quatre matchs avant la fin de l'exercice actuel.

A votre avis, quelles sont les raisons qui ont poussé le coach à déposer sa démission ?

Franchement, je ne sais pas ; le coach ne nous a pas donné d'explications et je pense qu'il en a tout à fait le droit. Mais je pense aussi qu'il a expliqué les raisons de son départ au président.

Certains disent qu'il a eu beaucoup de pression dernièrement et qu'il n'a pas pu supporter tout cet acharnement…

C'est la première fois que j'entends cela, car de notre côté, on n'a rien fait pour le mettre sous pression. Même si c'est courant dans le foot- ball algérien, je pense que cela n'est pas l'unique raison de son départ. De toute façon, lui sait pourquoi il est parti et on doit respecter son choix. Je lui souhaite tout le bonheur du monde car il mérite vraiment tout le res- pect.

Revenons maintenant à l'actualité ; la Ligue vient de reporter votre match de championnat à la semaine prochaine, pensez-vous que cela sera bénéfique pour vous après la défaite du CABBA ?

Tout d'abord, on ne savait pas que la Ligue avait repor- té et je ne comprends pas pourquoi cette dernière a pris cette décision à quelques heures de ce match, car nous étions en pleine préparation quand on a appris cela. On ne peut rien faire qu'accepter cette décision et se préparer pour le prochain match du championnat.

Justement comment allez- vous préparer ce match ?

Comme tout le monde le sait, notre prochain match est un derby de l'Ouest entre deux grandes écoles de foot-

un derby de l'Ouest entre deux grandes écoles de foot- ball algériennes. Notre adversaire se débat

ball algériennes. Notre adversaire se débat pour sa survie en Ligue 2 Mobilis. Il ne nous reste qu'un seul point pour assurer définitive- ment notre maintien. Alors je pense que ce match sera chaud et ouvert à tous les pronostics.

Vous aviez comme objectif de jouer l'accession et maintenant, vous galérez pour assurer le maintien, cela ne vous attriste-t-il pas ?

Comme tout le monde l'a constaté, nous avons la meilleure équipe en Ligue 2 Mobilis ; on était capable de jouer le haut du tableau le plus facilement du monde, mais plusieurs raisons nous ont perturbés, c'est bien dommage.

Quelles sont les raisons de ces contre-performances ?

Tout d'abord, l'affaire des points qui nous ont empêché de bien nous concentrer ; on ne savait pas si on allait jouer en Ligue 2 Mobilis ou bien rester à notre place en Ligue 1 Mobilis. Après cela notre préparation fut perturbée : à 15 jours du début du cham- pionnat, on n'avait même pas fait de stage de préparation. Il y a aussi le changement d'entraîneurs ; on a commen- cé avec Bouzidi qui a démis- sionné après le troisième match de championnat pour être remplacé par son adjoint Kada Aissa, avant l'arrivée de Lakhdar Adjali. Ce der- nier a encore quitté le club. Et le retour pour la deuxième fois de Kada Aissa qui vient aussi de quitter son poste. Mais plus grave encore la crise financière qui a touché le club et qui a poussé les

joueurs à observer une grève. Ce qui a perturbé leur prépa- ration.

Justement, en parlant de grève, étant donné que vous êtes parmi les joueurs enfants du club, les supporters vous accusent de ne pas défendre le Rapid…

Franchement, je ne veux pas entendre ces choses-là car il n'y a pas de différence entre enfants du club et joueurs hors wilaya. Le fait qu'on porte le maillot du RCR fait de nous tous des enfants du club. Que voulez- vous qu'on fasse devant un joueur qui veut faire la grève et réclame l'argent ? Alors, il faut cesser de nous accuser à tort.

Vous étiez absent au dernier match du CABBA suite à une suspension ; comment avez-vous suivi le match ?

J'étais sur les nerfs car je voulais à tout prix rester avec mes camarades et les aider à revenir avec un résultat posi- tif de Bordj Bou-Arréridj. D'ailleurs tout au long de la rencontre, je n'arrêtais pas d'appeler quelques amis pré- sents au stade pour leur demander le résultat. J'étais très content de savoir que mes camarades avaient le score à leur avantage en pre- mière mi-temps. Mais mal- heureusement, notre adver- saire a réussi à remettre les pendules à l'heure en ajou- tant le troisième but libéra- teur à quelques minutes de la fin de la rencontre. De toute façon on a oublié cette défaite et on se concentre uniquement sur notre prochain match du championnat contre Mascara qui s'annonce difficile pour les deux équipes.

Vous êtes, comme la majorité des joueurs, en fin de contrat ; allez-vous rester au Rapid d'autres saisons encore ?

Tout d'abord, je suis un enfant du club, toute ma famille habite à Relizane. bien que je sois en fin de contrat, je peux vous assurer que si le président me fait une proposition, je resterai au club et signerai les yeux

fermés car je ne veux pas par- tir en ce moment avant de remonter avec lui en Ligue 1

Mobilis.

B. B.

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 MOB 19
www.competition.dz
Dimanche 22 avril 2018
MOB
19

Les Crabes ont déjà

l'esprit en L1

Leader du championnat avec 4 points d'avance sur le second, beaucoup de supporters béjaouis commencent à s'interroger sur l'avenir de leur cher club qui fera son grand retour en Ligue 1 Mobilis après une saison d'absence.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Pour les amoureux du club, le scé- nario de la saison 2016-2017 devra être considéré comme une expérien- ce. Les milliers de fans mobistes ont déjà les yeux rivés sur la Ligue 1 ; ces derniers ne veulent absolument pas voir leur club refaire l'ascenseur. C'est pour cette raison que ces mêmes per- sonnes souhaitent voir l'actuelle direction, qui est en train de faire de l'excellent travail, continuer sa mis- sion à la tête du club et mener la barque mobiste vers d'autres succès.

La direction pense au mercato Ainsi, à quatre journées du baisser de rideau final du championnat de Ligue 2 Mobilis, au moment où le MOB est pratiquement sûr d'évoluer en Ligue 1 Mobilis la saison prochai- ne, du côté de l'équipe dirigeante du club phare de la Soummam, les res- ponsables qui ne veulent rien laisser au hasard sont déjà sur les traces de quelques joueurs susceptibles de rejoindre le MO Béjaia au prochain mercato estival ceci afin de bien ren- forcer l'effectif béjaoui. On a appris d'une source générale- ment bien informée que les respon- sables béjaouis sont déjà en contact avec quelques joueurs qui font face à des problèmes avec leur club employeur et qui serait sur le point de jeter l'éponge prochainement. Ainsi, on croit savoir que quelques

éléments seraient même très proches du club béjaoui et pensent également rejoindre le MO Bejaia dès l'ouvertu- re du mercato.

La concurrence sera rude en cette fin de saison Alors que tout l'effectif béjaoui reste concentré sur la prochaine rencontre qui se déroulera samedi 28 avril à Chlef, dans le cadre de la 27e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis, de son côté, le coach Azzeddine Ait Djoudi compte profiter de ces der- nières journées du championnat pour cibler les joueurs susceptibles de continuer à porter le maillot du MO Béjaia la saison prochaine et défendre les couleurs vert et noir. Le technicien dégagera sans aucun doute d'ici la fin du championnat une liste de joueurs à garder ainsi qu'une autre à libérer. Ce qui poussera sans doute l'en- semble des joueurs béjaouis à redou- bler d'effort durant ces quatre der- nières rencontres dans l'unique but de convaincre à continuer l'aventu- re avec le MO Béjaia la saison pro- chaine en Ligue 1.

Beaucoup de joueurs sur la sellette Tout le monde se rend désormais à l'évidence que le MOB dispose peut- être d'un effectif le moins coûteux en Ligue 2, mais qui a vraiment le niveau footballistique requis. Les Vert et Noir restent pour le moment la meilleure équipe de Ligue 2 cette saison ; cela dit, après 26 journées dis-

de Ligue 2 cette saison ; cela dit, après 26 journées dis- putées, tout le monde

putées, tout le monde s'est aperçu qu'il existe des joueurs qui n'ont vrai- ment pas leur place dans un club qui évoluera en Ligue 1 la saison prochai- ne ; des éléments qui ont squatté le banc des remplaçants depuis prati- quement le début de saison pendant que d'autres n'ont disputé que quelques minutes de jeu durant une saison complète. C'est dire que beau- coup de joueurs risquent de prendre la porte dès la fin de l'exercice sportif actuel. De leur côté, les responsables du MOB, avec l'accord du coach Ait Djoudi, ont dernièrement fait appel à

un grand nombre de joueurs de l'équipe réserve pour effectuer la pré- paration avec les seniors, ceci afin d'avoir une meilleure idée sur ces jeunes talents qui représentent la relève de l'équipe. Avec la place de leader qu'occupent actuellement les Vert et Noir qui seront sans aucun doute appelés à évoluer la saison prochaine en Ligue 1, beaucoup de joueurs seront sûre- ment la cible de la direction. Ainsi, de nombreux joueurs risquent de se retrouver à la porte l'été prochain. B. B.

Reprise

cet après-midi

Les Crabes de Béjaïa seront appelés cet après-midi à reprendre la préparation de la prochaine rencontre qui aura lieu samedi à Chlef. Le MO Béjaia tentera d'arracher les trois points de la victoire face à l'ASO Chlef lors de cette 27e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis. Après deux jours de repos, Belkacemi et ses camarades reprendront cet après-midi le travail ; le staff technique compte profiter de ces dernières séances de pré- paration pour avoir une équi- pe prête à relever le challenge de ces dernières journées.

Aït-Djoudi attendu aujourd'hui

Le responsable de la barre technique mobiste, absent lors de la dernière semaine d'en- traînement pour quelques affaires personnelles, sera en effet attendu cet après-midi à reprendre le travail. D'après les informations en notre pos- session, Aït-Djoudi sera bel et bien présent cet après-midi à l'Unité maghrébine pour diri- ger cette séance.

Soltane et Noubli out

Deux attaquants mobistes ne seront pas concernés par le déplacement de la prochaine journée du championnat où le MO Bejaia sera de sortie à Chlef. Amir Soltane purgera, en effet, sa suspension d'une rencontre après le quatrième carton écopé lors de la derniè- re rencontre face à l'AS Ain M'lila, après avoir retiré son t- shirt pour manifester sa joie du but inscrit. Fathi Noubli, lui qui a été expulsé suite à son geste antisportif envers le défenseur de l'ASAM, sera dans l'incapacité de prendre part à cette rencontre. Noubli attend également la décision disciplinaire de la Ligue de football.

la décision disciplinaire de la Ligue de football. Salhi : «Je veux tant jouer le prochain

Salhi : «Je veux tant jouer le prochain match»

Blessé il y a plus de trois mois, le latéral gauche béjaoui Yacine Salhi, qui a repris dernièrement le travail avec le groupe, nous a fait savoir qu'il compte faire le maximum pour être prêt à disputer la prochaine rencontre face à l'ASO.

Comment ellez-vous ?

Bien, je vous remercie. Comme vous savez, ma blessure m'a éloi- gné des terrains depuis plus de trois mois maintenant. Je suis en train de reprendre. J'ai pu la semai- ne dernière réintégrer le groupe et m'entraîné avec lui.

Comment se sont déroulées les dernières rencontres pour vous ?

Je ne vous cache pas que je suis déçu d'avoir raté les dernières ren- contres de l'équipe. Le match derby m'a touché particulièrement car je voulais vraiment participer à cette rencontre. Mais que voulez-vous que je vous dise ?

Parlez-nous un peu de la prochaine rencontre face à l'ASO Chlef…

Comme je vous ai dit, je suis actuellement en train de me prépa-

rer avec le groupe et j'espère être prêt pour le prochain déplacement

à Chlef. Je pense que les dernières

victoires ont été mises de côté ; on se focalise désormais sur la prochai-

ne rencontre où l'on se déplacera à

Chlef pour affronter l'ASOC qui est

à la 4e place au classement général

et qui souhaite elle aussi avoir une place sur le podium. On doit profi- ter de ces derniers jours avant cette confrontation pour bien nous pré- parer ; on compte faire le nécessaire pour être prêts à relever le challen- ge, récolter trois nouveaux points en championnat et par la même occa- sion assurer officiellement notre accession en Ligue 1. Cette rencontre représente en effet une occasion en or pour nous d'assurer de manière offi- cielle notre place en Ligue 1.

D'aucuns affirment que la prochaine rencontre sera très

importante pour les deux équipes…

Le prochain déplacement sera sans aucun doute le choc de cette 27e journée du championnat. Ce sera également un duel entre deux équipes du haut du classement ; je

pense en effet que remporter cette affiche officialisera notre accession en Ligue 1, car bien que nous ayons déjà un pied en Ligue 1, mathéma- tiquement, il reste 12 points en jeu et tout est encore faisable. Si l'on arrive à prendre le dessus samedi, on consolidera notre avance au classement, ceci à trois rencontres de la fin du championnat. Un suc- cès samedi nous garantira donc officiellement et sans calcul notre place en Ligue 1 Mobilis.

Les supporters furent très contents après les derniers succès, un mot pour eux ?

Nous étions conscients de notre mission durant ces trois dernières rencontres. Nos fans sont une sour- ce de motivation supplémentaire et ces derniers ont accompli leur mis- sion durant le début de la compéti- tion. On était dans l'obligation de ne pas les décevoir en leur offrant l'accession que tout le monde atten- dait. Je leur demande également de continuer à nous encourager et à rester derrière nous. Je les invite aussi à venir samedi en grand nombre à Chlef. B. B.

CONDOLÉANCES

La rédaction du journal Compétition présente ses sincères condoléances à la famille Choucha et à Farid Choucha, membre du bureau du CSA/MOB, suite au décès de son frère Douadi. Puisse Dieu le Tout-Puissant accorder au défunt Sa sainte miséricorde.

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Une Mexicaine de
www.competition.dz
Dimanche 22 avril 2018
20
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Une Mexicaine de 96 ans entre au lycée
L'argent ne fait
pas le bonheur.
C'est même
à se demander
pourquoi les
riches y tiennent
tant.
Georges
Feydeau
Guadalupe Palacios, une Mexicaine de 96 ans, a
réalisé son rêve cette semaine en entrant au lycée
après avoir appris à écrire il y a quatre ans
seulement.
Pour son premier jour de classe lundi dans une
école de l'État pauvre du Chiapas (sud), elle a
détonné parmi les élèves, qui pourraient bien être
ses arrière-petits-enfants, se faisant remarquer
non seulement par ses cheveux blancs mais aussi
par son enthousiasme. "Je me sens prête à tout
donner. Aujourd'hui, c'est un jour merveilleux", a
déclaré la nouvelle lycéenne, vêtue de l'uniforme
de l'école, une jupe noire et un polo blanc, auquel
elle a ajouté sa touche personnelle : un pull rose
avec des perles. "Dona Lupita", comme elle est
surnommée affectueusement, a été accueillie par
une ovation dans l'école numéro deux de Tuxla
Gutiérrez, capitale de l'État. Guadalupe a grandi
dans la pauvreté, dans un village indigène, et a
passé son enfance à aider sa famille à cultiver du
maïs et des haricots au lieu d'aller à l'école.
Devenue ensuite vendeuse de poulets sur les
marchés, elle s'est mariée deux fois et a eu six
enfants.Pour la vieille dame, le déclic s'est produit
quand elle a fêté ses 92 ans. Elle a alors décidé
d'enfin apprendre à lire grâce à un programme
d'alphabétisation. Rieuse, elle raconte :
"Maintenant je peux écrire une lettre à mes petits
amis". En 2015, elle est entrée à l'école primaire et
a suivi le programme en accéléré. Son rêve est de
terminer le lycée avant ses 100 ans et de devenir
institutrice de crèche. "Ils m'ont demandé si je
voulais poursuivre jusqu'à la fac et j'ai dit non,
parce que je ne peux plus vraiment marcher par
moi-même", a-t-elle confié.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
sensible
plante des
décontraction
marque la
impôts
rives d’eau
nouveauté
DUDU
JJJJ OUROUR
chaleureuse-
ment
abroger
de devoir
pariée
nord-nord-est
Le rêve de toutes les femmes est d'avoir
trois hommes :
1
- 1 de 20 ans pour le choc
bahut
7
- 1 de 40 pour le chic
anglais
- et 1 de 60 pour le chèque.
préposition
purifications
11
défauts
religieuses
cyclade
SUDOKU
entre dans la
composition de l’huile
3
vertèbre
roue à gorge
du cou
plante parasite
9
3
4
enlèverai
13
8
parcours
4
8
1
5
diapre
résume une
longue suite
3
9
5
6
personnel
petit
5
7
6
battrais
6
le pavé
1
6
3
4
5
monnaies
viril
entoure
7
9
8
atome
ville serbe
crack
12
1
3
9
6
offrir
aller dehors
aurochs
tandem
7
5
2
4
contracté
commence
pratique
l’épitaphe
cap
3
4
9
5
d’Espagne
lentille
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
tendue
patrie
très jeune
4
d’Abraham
9
7
2
8
4
3
6
5
1
poisson
genre musical
cardinal
3
1
8
5
2
6
7
4
9
4
5
6
1
7
9
3
2
8
faisait fumer
paresseux
les Anciens
de nature
2
8
5
7
1
4
9
6 3
mélodie
6
4
3
9
8
1
2
1 7
2
9
test
1
9
7
3
6
2
5
8
4
dispositif
optique
8
6
4
2
3
7
1
9
5
5
3
1
6
9
8
4
7
2
ordre donné
10
7
2
9
4
5
1
8
3
6
P
M
E
P
O
R
A
N
O
I
T
A
N
R
A
C
B
I
D
R
LES MELÉS
B
R
A
C
O
N
N
I
E
R
O
M
O
P
L
A
T
E
S
D
F
E
U
I
L
L
E
T
I
S
E
E
E
L
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
A
B
O
T
I
T
I
E
E
N
O
I
T
C
A
P
M
I
L
P
S
E
N
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
L
U
G
E
S
E
T
C
P
E
R
E
E
M
O
P
R
M
E
C
E
N
E
S
L
E
I
S
E
E
AMMONAL
HATIER
M
E
L
E
R
I
O
N
S
H
H
E
E
C
N
O
T
E
N
N
I
C
T
F
T
A
U
S
E
N
E
AMPERE
IMPACTION
T
S
F
E
E
N
A
A
T
P
E
B
E
C
D
O
O
E
S
O
L
BALANCELLE
IMPURE
F
I
E
R
E
R
E
A
T
BALISAGE
S
T
S
E
M
O
N
A
M
N
S
I
R
A
E
LESIONNEL
Q
E
N
E
T
U
I
CARCASSE
D
U
E
L
P
U
E
M
LEST
E
I
E
L
N
A
N
R
N
S
G
C
N
E
G
E
G
O
U
S
U
R
E
CARNATION
MECENE
U
S
I
N
E
E
L
A
N
G
E
L
T
L
T
A
E
I
I
L
O
N
P
A
DEPENDANT
MENHIR
D
S
T
S
E
P
T
DEPHASAGE
E
R
I
A
S
H
L
T
L
O
M
I
O
I
S
T
H
E
A
R
S
E
S
NECESSITE
EPIPLOON
G
U
B
H
E
T
E
O
R
M
S
M
F
P
I
NINAS
LES FLÉCHÉS
EPISCOPE
M
E
N
H
I
R
E
E
A
B
A
P
F
L
L
OLIGISTE
1
2
3
4
5 7
6 8
FEUILLETIS
LES MELÉS
OMBRE
E
M
I
L
I N
A O
N
I
S
S
E
R
G
P
R
R
N
U
E
O
A
FORCLORE
ONCE
GREFFON
9
10
11
12
13
E
P
I
S
C
O
P
E
P
E
I
R
R
O
B
MAROUANE
GRESSIN
STEPPE
I
N
S
U
A
CHAMAKH
E
S
S
A
C
R
A
C
R
E
N
E
G
N
I
HARMONISER
STRONTIUM
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz Dimanche 22 avril 2018 JSMB 21
www.competition.dz
Dimanche 22 avril 2018
JSMB
21

Ouchène : «On n'a plus droit à l'erreur»

La JSMB est tout près d'atteindre le but tracé en début de saison. À moins de 4 journées de la fin du championnat, le club part avec un avantage sur ses rivaux.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Ouchéne Takfarinas nous parle des prochains adversaires, ainsi que des chances d'accession de son équipe. Arrivé durant le dernier mer- cato hivernal, Ouchene a eu la chance de disputer quelques rencontres, avant que Benmansour ne revienne prendre sa place de titulaire.

Après avoir réalisé une série de 7 matchs sans défaite, vous venez d'enchaîner deux flops, notamment lors du derby ; comment vivez-vous cette situation ?

Il est clair que nous sommes dans une situation inconfortable au vu des derniers résultats que nous avons enregistrés en championnat. Après avoir réussi à remonter la pente et à occuper la première place au classe-

ment général, nous avons subi des défaites qui étaient inattendues. On ne pensait pas que ces deux derniers résultats allaient avoir des répercus-

sions négatives sur le parcours de l'équipe. On pensait avoir une marge d'erreurs confortable et que cela allait être suffisant jusqu'à la fin de la saison. Il faut dire que les choses ne marchent pas comme on veut, mais cela n'enta- me en rien notre détermination.

On peut dire que vous êtes toujours confiants par rapport au but de l'accession ?

Pourquoi ne pas l'être dans la mesu- re où nous occupons une place sur le podium. Nous avons toutes les chances de finir parmi les trois pre- miers. On doit seulement, dans un pre- mier temps, nous remettre en question et essayer de corriger les erreurs qui ont fait que nous avons perdu des points bêtement. Il reste 4 matchs dans ce championnat, avec notamment deux rencontres à disputer à domicile ; nous sommes les mieux placés, com- parativement à nos concurrents directs.

Vous avez une rencontre très

importante à disputer ce samedi face à une équipe menacée de relégation ; comment aborderez- vous ce rendez-vous ?

Au risque de me répéter, nous devons prendre toutes les rencontres qui restent avec le plus grand sérieux. L'A Bou Saâda est une équipe très coriace et on doit rester vigilants durant toute la rencontre. Nous allons évoluer à domicile et devant notre public, cela nous donnera la force d'al- ler chercher les trois points. Les points de cette rencontre seront énormément importants pour nous, surtout durant ces dernières journées où chaque point a son pesant d'or. On sait ce qui nous reste à faire afin de prendre les trois points.

Depuis votre arrivée, vous avez eu votre chance à plusieurs reprises, comment jugez-vous votre rendement sous les couleurs de votre nouvelle équipe ?

Je dirais que je peux mieux faire. Je n'ai pas eu beaucoup de chance de

peux mieux faire. Je n'ai pas eu beaucoup de chance de jouer par le passé et

jouer par le passé et cela a cassé un peu le rythme. Mais Dieu merci, le coach Mounir Zeghdoud m'a donné une chance les dernières journées et je pense que j'ai réussi à donner le meilleur de moi-même. Néanmoins, ce n'est pas à moi de juger mon rende- ment, je laisse le soin aux spécialistes.

A la séance de reprise des entraînements, les supporters ont affiché leur inquiétude quant aux chances d'accession de leur équipe ; qu'avez-vous à leur dire ?

Il est vrai qu'avec les derniers résul- tats que nous avons enregistrés, on peut être déçus. Mais je pense qu'il ne faut pas s'alarmer, notre destin est tou- jours entre nos mains et l'accession se jouera jusqu'à la fin de la saison pour toutes les équipes prétendantes. Je voudrais profiter de l'occasion pour lancer un appel à ces derniers afin de venir nombreux nous soutenir lors des prochaines rencontres. Ensemble, nous allons pouvoir réaliser de belles performances. B. E. Z.

Reprise

aujourd'hui

Après avoir bénéficié de 24 heures de repos, les camarades de Benmessaoud reprendront les entraînements cet après-midi. L'entraîneur de la JSMB a organisé vendredi dernier une rencontre d'opposition face à l'équipe réserve, dans le but de combler l'absence de compétition officielle. Le retour au travail du groupe est ainsi programmé dans l'après-midi de ce dimanche à partir de 16h au niveau du stade de l'Unité maghrébine de Béjaia. Les joueurs de la JSMB entameront ainsi la préparation de la prochaine rencontre en championnat contre l'A Bou Saâda.

Merzougui de retour

avec le groupe

Blessé et soumis à un travail spécifique depuis quelques jours, le portier remplaçant de la JSM Béjaïa Abdennour Merzougui devra reprendre les entraînements avec le groupe cet après-midi. Touché au niveau de la cuisse, Merzougui a été soumis à des soins durant la semaine avant de suivre un programme d'entraînement spécifique sous la direction de l'entraîneur des gardiens de but Lamrani.

Une semaine pour préparer Bou Saâda

La JSMB n'a plus droit à l'erreur. Après avoir grillé toutes ses cartes, en s'inclinant lors des 2 dernières rencontres, la bande à Zeghdoud doit renouer avec la victoire. A moins de 4 journées de la fin de la saison, les gars d'Yemma Gouraya sont les mieux placés pour prendre la 3e place, qui semble être la seule ouverte à tous les pronostics. Néanmoins, afin d'accrocher le bon wagon en fin de saison, les joueurs doivent donner le meilleur pour effacer les deux dernières déconvenues. Les supporters du club ne pardonneront certainement pas d'autres contre-performances, sachant que le club se bat depuis plusieurs saisons pour retrouver l'élite du football national.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. MOB

52

26

15

07

04

33

15

+18

2. ASAM

48

26

15

03

08

36

27

+09

3. JSMB

46

26

14

04

08

35

28

+07

4. ASO

44

26

11

11

04

29

19

+10

5. CABBA

44

26

16

05

08

34

25

+09

6. JSMS

38

26

12

03

11

27

22

+05

7. RCR

36

26

09

09

08

25

25

00

8. MCS

36

26

10

06

10

20

25

-05

9. ABS

34

26

09

07

10

24

24

-03

10. RCK

32

26

09

05

12

27

33

-06

11. ASMO

32

26

08

08

10

23

31

-08

12. WAT

30

26

08

06

12

22

24

-02

13. MCEE

28

26

07

07

12

26

32

-06

14. CAB

25

26

06

07

13

21

29

-08