Vous êtes sur la page 1sur 3

Le vocabulaire de la danse

La danse est un Art c’est donc une activité de création et de communication. Ainsi cela implique le
fait qu’elle existe avant tout pour être Vu et apprécié au moyen d’un « langage gestuel »
Ce langage gestuel prend la forme de mouvements corporels, qui associés, forment ce qu’on appelle
une chorégraphie et qui signifie l’art de noter la danse.
La finalité première de la danse est donc de produire un effet sur le spectateur
La personne qui compose une chorégraphie est appelée chorégraphe. Il crée et met en scène un
spectacle en dirigeant des danseurs.

Le palais Garnier et le classique

Le Ballet de l’opéra de Paris est actuellement le temple de la danse classique en France. Mais pour
qu’une compagnie de cette importance fonctionne bien, il faut à tous les niveaux une organisation
sans faille.
Il comprend cent cinquante quatre danseurs. Parmi ceux-ci on trouve les étoiles, ce sont les solistes
qui jouent les rôles principaux. C’est le plus haut grade en danse classique.
Les répétitions ont lieu dans des studios avec des maîtres de ballet. Par groupe pour le Corps de
ballet, en solitaire ou en couple pour les solistes.

« Derrière le rideau »

Plusieurs métiers participent à l’élaboration et à la représentation d’un spectacle. Les machinistes


manipulent les décors avant et pendant le spectacle. Les couturières réalisent et retouchent les
costumes que portent les danseurs. Les habilleuses quant à elles, se tiennent prêtes en coulisses
pour aider les interprètes à changer rapidement d’habits. Enfin les régisseurs gèrent le plateau, le
son, les lumières et s’assurent que chacun est à sa place, prêt à rentrer sur scène. Et avec les
maquilleurs, éclairagiste, accessoiristes… c’est une foule de professionnels du théâtre qui s’activent
dans l’ombre des coulissent pour que le spectacle existe.
Le vocabulaire de scène

4G 1. Lors des répétitions, il s’agit de régler


l’ordre des trajets et des déplacements
2F E sur scène en ne faisant pas les pas à
5D I S T R I B U T I O N fond
L E 2. Répétition sur scène de la chorégraphie
A R sans s’arrêter et sans « marquer »
3. Répétition de l’avant-veille qui permet
G 1M A de revoir tout ce qui ne va pas dans les
E 7A A L costumes
3C O U T U R I E R E 4. Répétition de la veille du spectacle
D Q 5. Répartition des rôles
6. Haut-parleurs qui diffusent sur le
I U
plateau, dans les couloirs et les loges le
T E son
I 6R E T O U R S 7. Les danseurs la passent pour avoir un
O rôle

RIDEAU
CINTRES
COULISSES

Côté
Côté COUR
JARDIN.

FOSSE

DESSOUS
PLATEAU
Les styles de danse

Relier chaque style à sa définition

 C’est une danse extravagante, fantaisiste avec des

Classique notions tout de même d’ordre et d’harmonie. Elle


est donc difficile et codifiée sans grande amplitude.
Le lien avec la musique est d’une extrême précision.
On l’appelle « la belle danse ».

 C’est une danse qui se fonde sur l’en dehors,


l’élévation du corps et le port de tête. Issue de la
Moderne cour des rois (Louis XIV) elle recherche l’amplitude
des mouvements et repose sur des positions de
pieds et de bras très codifiées. Elle comprend aussi
bien les ballets romantiques qu’académiques.

 C’est une danse qui née au début du XXème siècle


en Allemagne et aux Etats Uni, et qui s’affranchit des
Baroque codes et contraintes du ballet classique. Elle
privilégie une forme d’expression corporelle
personnelle. Elle est moins rigide et montre des
sentiments plus profonds. Elle repose sur une danse
dite « dans le sol » avec des mouvements de jambes
pliées et des pieds et bras parallèles.

Contemporain  C’est une danse qui est née sur le sol Américain au
début du Xème siècle et qui puise ses origines en
Afrique. Elle passe par plusieurs formes : swing,
lindy hop, claquettes, comédies musicales. Elle se
modernisera après la seconde guerre mondiale.

Africain  C’est une danse qui signifie de notre temps qui


apparait dans les années 1960 et qui fait suite à la
danse moderne. Chaque chorégraphe invente ses
pas et n’est plus bloqué par une technique et une
musique particulière. Elle s’empare de tous les
styles existants, les actualise ou les détourne. Elle
mélange d’autres arts (théâtre, littérature, cirque…)
Salon
 C’est une dansé née dans la rue, dans les quartiers
du Bronx dans les années 1970. Issue des
mouvements de contestations sociales et de
l’émergence de ghettos. Elle repose au départ sur
des défis entre jeunes dans un cercle ou chacun
entre à son tour en « free style ». Elle repose sur
Jazz deux univers la danse debout et la danse au sol.

 C’est une danse qui repose essentiellement sur le


patrimoine culturel dont elle est originaire. Elle est
par conséquent diverses et souvent dédiée à des
rituels, des traditions, des divinités. Elle se pratique

Hip Hop pieds nus sur des rythmes de percussions.

 Ensemble des danses pratiquées dans les bals et les


salons qu'elles soient collectives ou à deux. Elles
regroupent : des danses les plus anciennes telles
que la polka, la valse et des danses plus modernes
telles que le foxtrot, les danses latines. Ces danses
ont des origines diverses issues souvent de folklores.

Vous aimerez peut-être aussi