Vous êtes sur la page 1sur 3

Partie I : Travaux d'Inventaire Page 1 sur 3 KACEM BENLABSIR

Chapitre IV : La Régularisation des comptes de Charges et de Produits

Exemples :
Les informations ci-après sont tirées de la comptabilité de la société MONI-SA à la date
d’inventaire le 31/12/2009 :
1 : Le 01/10/2009, l’entreprise a réglé par chèque bancaire une prime d’assurance pour un
montant de 12 000 DH pour la période allant du 01/10/2009 au 30/09/2010 ;
2 : La facture n°181 du 24/12/2009 correspond à 20 000 DH HT de marchandises (TVA 20
%) a été comptabilisée alors que les marchandises ne sont pas encore parvenues à
l’entreprise ;
3 : Le 25/12/2009, On a reçu des marchandises auprès de notre fournisseur mais la facture
relative n’est pas encore parvenue, montant brut 8 000 DH, TVA : 20 % ;
4 : On a promis une ristourne de 180 DH HT à un client, facture non encore établie (TVA :
20 %);
5 : Loyer trimestriel encaissé et comptabilisé le 01/12/2009 pour la période allant du
01/12/2009 au 28/02/2010, montant 9 000 DH ;
6 : Un lot de marchandises dont le prix de vente est de 5 000 DH HT a été expédié au
client MARTIN, alors que la facture n'est pas encore établie.
7 : Notre débiteur Aziz nous versera le 31 mars 2010, une annuité d'emprunt de 74 000 DH
comprenant 24 000 DH d'intérêts.

Introduction : Conformément au principe de spécialisation des exercices, les charges et les


produits doivent être rattachés à l’exercice auquel ils se rapportent effectivement sans tenir
compte de leur date de règlement ou d’encaissement.
On distingue ainsi :
 Les charges et produits constatés d’avance ;
 Les charges à payer et les produits à recevoir.

I : Régularisations des charges


A : Les charges constatées d’avance
1 : Définition
Ce sont des charges enregistrées au cours de l’exercice mais qui correspondent à des achats
de biens ou de services dont l’utilisation intervient ultérieurement.
La partie de charge enregistrée au cours de l’exercice et qui concerne l’exercice suivant est
considérée comme une créance, elle doit être transférée à cet exercice par le biais de l’écriture
de régularisation.

2 : Comptabilisation
Exemple : 1- paiement de la prime d’assurance 2- facture réceptionné de marchandises non reçus
TAF : 1 : Repasser les écritures d’enregistrement de ces charges au 1/10/2009 et au
24/12/2009 2 : Passer les écritures de régularisations nécessaires au 31/12/2009 3 : Passer
les écritures de contre-passation au 01/01/2010.

10/2009 11/2009 12/2009 1/2010 2/2010 3/2010 4/2010 5/2010 6/2010 7/2010 8/2010 9/2010

---------------------------……………………………………………………………………….
3 mois 9 mois

1ER BBAC PRO COMPTABILITE 1


Partie I : Travaux d'Inventaire Page 2 sur 3 KACEM BENLABSIR
Chapitre IV : La Régularisation des comptes de Charges et de Produits

Le montant de la prime d'assurance qui concerne l'exercice 2009 :


…………………………………………….. ; Le montant de la prime d'assurance qui
concerne l'exercice 2010 : ………………………………………… = c'est une charge
……………………………., elle est considérée comme une …………………………………
Les marchandises relatives à la facture n° 181, ne seront pas utilisées dans l'exercice 2009, la
charge correspondante est une charge …………………………………..
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
B : Les charges à payer
1 : Définition
Ce sont des charges concernant l’exercice qui s’achèvent mais qui n’ont pas été
comptabilisées faute de documents justificatifs. Elles sont considérées comme des dettes.

2 : Comptabilisation
Les charges pour lesquelles, on n’a pas encore reçu les documents justificatifs, sont débitées
par le crédit de l’un des comptes suivants :
4417 : fournisseurs-factures non parvenues
4427 : RRR à accorder-avoirs à établir
4437 : Charges de personnel à payer
4447 : Charges sociales à payer
4457 : Etat, impôts et taxes à payer
4493 : Intérêts courus et non échus à payer

Exemple : 3- marchandises réceptionnées, facture non reçues 4- facture d’avoir non encore
établie
TAF : Régulariser les comptes de charges au 31/12/2009.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
II : Régularisation des produits :
A : Les produits constatés d’avance
1 : Définition
Ce sont des produits qui ne concernent, en totalité ou en partie, l’exercice qui se termine et qui
ont été déjà comptabilisés. La partie qui ne concerne pas l’exercice en question est considéré
comme une dette sur l’exercice suivant.

2 : Comptabilisation
Exemple : 5- Encaissement de loyer
TAF :
1 : Reprendre l’écriture de l’enregistrement de la perception du loyer au 01/12/2009, sachant
que le règlement était effectué par virement bancaire (avis de crédit n°12) ;
2 : Passer l’écriture de régularisation au 31/12/2009.
12/2009 1/2010 2/2010

------------------------------……………………………………………………
1 mois 2 mois

Le montant du loyer qui concerne l'exercice 2009 : ………………………………………. ; Le


montant du loyer qui concerne l'exercice 2010 : ……………………………………… = c'est
un produit ……………………………………, il est considéré comme une …………………...

1ER BBAC PRO COMPTABILITE 2


Partie I : Travaux d'Inventaire Page 3 sur 3 KACEM BENLABSIR
Chapitre IV : La Régularisation des comptes de Charges et de Produits

B : Les produits à recevoir


1 : Définition
Les produits à recevoir sont des produits qui concernent l’exercice achevé N, mais qui ne sont
pas encore enregistrés car les pièces justificatives les concernant ne seront disponibles qu’au
cours de l’exercice suivant N+1.

2 : Comptabilisation
Les produits à recevoir sont crédités par le débit de l’un des comptes suivants :
3417 : R.R.R. à obtenir- Avoirs non encore reçus
3427 : Clients-factures à établir et créances sur travaux non encore fracturables
3487 : Créances rattachés aux comptes débiteurs
3493 : Intérêts courus et non échus à percevoir

Exemple : 6- marchandise livrées au client, facture non établie 7- Intérêts courus et non échus
à recevoir
T.A.F. : Passer les écritures de régularisation au 31/12/2009.
Application :
L’entreprise ALAMI vous fournit les informations suivantes tirées de sa comptabilité :
Eléments Périodes de couverture Montant HT
Primes d’assurances payées 01/8/2009 au 31/07/2010 36 000
Loyer encaissé d’un capital affecté à 01/11/2009 au 31/05/2010 5 400
l’exploitation
Loyer trimestriel décaissé 01/11/2009 au 28/02/2010 6 000
Frais d'électricité non encore parvenues Décembre 2009 900
(TVA : 14 %)
Intérêts sur emprunts à terme échu (TVA : 01/05/2009 au 30/04/2010 6 000
10%)
Intérêts sur prêts au personnel à terme échu 01/09/2009 au 31/08/2010 6 300
(TVA : 10%)
Timbres fiscaux non utilisés - 2 050
Fournitures de bureau non consommées - 2 700
(non stockables)
Ristournes promises par des fournisseurs - 3 250
(TVA : 20%)
Cotisations sociales de 2 500 DH et impôts
et taxes de 3 000 DH concernent l’exercice
2009 et ne seront payés qu’en 2010.
TAF : Procéder aux régularisations nécessaires au 31/12/2009.

1ER BBAC PRO COMPTABILITE 3