Vous êtes sur la page 1sur 6

Quelques conseils pour la rédaction du rapport de votre PFE et de

votre stage

1. La forme de votre rapport

Même si cela vous paraît souvent évident, il ne faut pas oublier que c'est l'aspect général de
votre rapport que votre correcteur va juger en premier. Il faut donc que celui-ci soit bien présenté,
clair et structuré. N'oubliez pas que votre correcteur n'a pas fait votre stage avec vous, ce qui peut
donc vous sembler évident ne le sera pas forcément pour lui.

Voici quelques conseils pour avoir un rapport clair et structuré :

 Vérifier votre orthographe ;


 Faites des phrases courtes et compréhensibles ;
 Adoptez une police agréable et standard (Times New Roman) et taille de police(12) ;
 Justifiez vos paragraphes ;
 Ayez une numérotation de vos parties cohérente !
 Aérez votre travail !
 Utilisez en priorité le présent.
 N’utilisez pas « je »., privilégiez le passif.
 Relisez votre texte, utilisez le correcteur…

La page de garde

Il y a des éléments indispensables à une bonne page de garde ;

 Votre nom et votre prénom


 Votre année d'étude
 Le titre de votre rapport, sa période, et son thème Le titre est important, il doit préciser
votre travail et ne pas se limiter à « rapport de stage 4A dans l’entreprise XXX etc…)
 Le logo de votre entreprise
 Celui de l’Ecole
 Le nom de votre maître de stage

Le plan du rapport

1
Il doit être présenté en respectant les règles suivantes :
1. trois ou quatre chapitres selon le niveau de découpage que vous souhaitez réaliser et
l’importance du problème évoqué
2. des paragraphes dans les chapitres
3. numérotez les parties, sections, paragraphes afin d’obtenir une bonne lisibilité
4. indiquez la pagination dans le plan
5. la conclusion n’est pas une partie, l’introduction non plus.
Attention : la décomposition doit être cohérente et efficace. Il n’est pas possible d’avoir une
section comprenant plusieurs paragraphes, ensuite une autre ne comportant aucun paragraphe ou
des paragraphes très développés
(Création de sous-paragraphes). Équilibrez votre plan.
Il faut vous interroger sur la cohérence de votre plan : en lisant votre plan, il est déjà possible aux
enseignants de juger votre travail ; il traduit la problématique que vous allez développer, c’est-à-
dire votre analyse du sujet.

Un plan bien structuré est indispensable à un rapport de qualité. Voici les grandes lignes
constituant un plan clair.

 Les remerciements.
Ils sont adressés à une ou deux personnes en particulier et à l'ensemble du personnel en
général

 Liste des abréviations si vous en utilisez


 Le sommaire
 L'introduction elle doit présenter de façon claire et succincte les activités de l'entreprise.
On doit aussi y trouver la mission spécifique qui vous a été confiée pendant votre stage,
prenez le temps de développer ce passage, c'est de celle-ci que dépend l'ensemble de votre
rapport.

L’introduction peut commencer par une phrase “d’attaque” (ex. citation d’un chef
d’entreprise, d’un commissaire européen, etc..). Ce choix doit illustrer vos propos.
Ensuite, vous devez présenter le choix du thème, insister sur sa pertinence, vous devez
préparer le lecteur à votre plan, et enfin aborder l’entreprise, son environnement.et vous
indiquez bien ce que vous allez faire : comment, avec quels outils, quelle démarche ?

2
Pour terminer, vous annoncerez votre plan en le justifiant. Il ne doit pas être une structure
de raisonnement imposée au lecteur, il doit représenter votre analyse.

 Le développement : il s'agit de la description de toutes les tâches effectuées pendant


votre stage. Il faut présenter votre poste et votre position dans l'organigramme de la
société, la description de votre travail. N’hésitez pas à agrémenter votre travail de graphes
et d'illustrations qui l'aèrent. Cette partie fait le cœur de votre travail. Elle doit être claire
et d’un bon niveau scientifique. Elle est plus détaillée dans la partie « sur le fond »
Dans la plupart des rapports de PFE, il est possible d’avoir le plan suivant :
 Problématique
 Méthodologie
 Résultats – Discussion
 Conclusion
 La conclusion :

Elle précise vos perspectives. Vous pouvez éventuellement en fin de conclusion, évoquer
succinctement ce que le stage vous a apporté (point de vue personnel, confiance, assurance. et
point de vue professionnel). La conclusion doit dans une première partie reprendre les
principales conclusions de votre travail, les principaux résultats, et dans une deuxième
section, vous devez vous interroger sur la suite et le devenir de votre démarche (bien entendu,
dans le cas où cette dimension n’a pas fait l’objet de votre dernière partie ou section dans
votre plan).

 La bibliographie Vous devez respecter une présentation standard :

1. · Distinguez livres et articles.


2. · Classez par ordre alphabétique.
3. · Donnez bien toutes les informations nécessaires pour que le document puisse
être retrouvé.
4. les sites internet sont référencés en dernier lieu
 Les annexes Elles doivent compléter votre argumentation. Tout peut être mis en
annexes, mais tout n'est pas bon à prendre, réfléchissez à la pertinence de vos annexes

3
 Un résumé : Sur lame pages de couverture vous ferez deux résumés :
o 10 lignes en français
o 10 lignes en anglais

Sur le fond

Il ne s’agit pas, comme trop d’élève l’ont fait, de raconter jour par jour, heure par heure, ce que
l’on a fait comme un journal de bord. Si l’on a eu la chance de faire des choses très différentes au
cours du stage, il faut s’efforcer de classer les informations que l’on apporte.

Votre rapport doit être un rapport scientifique et technique proche du domaine de la recherche
appliquée. Ce rapport concerne un problème ou une série de problèmes dans une spécialité. Il
devrait décrire ce qui était connu précédemment, ce que vous avez fait pour résoudre le(s)
problème(s), ce que veulent dire vos résultats, les nouveaux problèmes soulevés par vos
solutions, et comment ces nouveaux problèmes peuvent être résolus. Dans le cas d'un rapport de
PFE, le correcteur s’attend à un apport original par rapport à l'état des connaissances actuel.
Si vous utilisez un résultat, une observation ou une généralisation qui ne sont pas vôtre, vous
devez indiquer où dans la littérature scientifique ce résultat est rapporté. Les seules exceptions
sont des cas où chaque chercheur dans le champ le sait déjà: les équations de la dynamique
peuvent être écrites sans citer Newton etc.... Des références disent aussi au lecteur quelles parties
du rapport sont des descriptions de ce qu'on connaissait déjà, et quelles parties sont vos additions
à cette connaissance.
Il vous est demandé de présenter une démarche. Celle-ci peut être innovante, basée sur votre
propre expérience ou être le fruite de lecture ou de discussions. A partir d’une observation
précise, vous allez proposer une solution technique avec une approche scientifique.
Vous pouvez également synthétiser votre démarche dans un schéma récapitulatif qui rassemble
les différentes étapes de votre démarche
Dans un rapport écrit pour un lecteur qui n'est pas forcement familier avec la littérature
spécialisée de votre domaine, ce devrait être particulièrement clair. Il peut être tentant d'omettre
une référence afin de faire croire aux lecteurs qu'une bonne idée ou un joli morceau d'analyse est
vôtre.
Le rapport de PFE consiste à faire aussi un bilan de la mission qui vous a été confiée durant votre
stage.

4
Le principe est simple: il devrait être possible pour un autre élève (ou un autre personne), suivant
votre description, de reproduire exactement ce que vous avez fait. Il est bien probable que cette
épreuve sera mise en route: un jour après que vous soyez parti, une autre personne voudra faire
une démarche ou méthodologie semblable, ou dans le même labo et avec votre appareil, ou
indépendamment ailleurs.
Nombre de pages
Les rapports de PFE et de stage n’excéderont pas 30 pages. Les annexes sont jointes au document
final et se limiteront également à 30 pages
Présentation orale
Elle va durer 50 minutes et s’organisera ainsi :
20 minutes pour “présenter” votre travail et 20 minutes de questions sur le rapport.
Voici donc quelques conseils:
Forme
· Faites un plan
· Intégrez votre plan sur power point ou distribuez-le.
Fond
Î Ce qu’il ne faut pas faire :
· résumer votre travail
· aborder un autre thème
· reconstruire votre travail car vous pensez maintenant qu’il aurait fallu le faire autrement
(défendez votre travail/ rapport)
Î Rapport et informations :
Souvent, vous n'avez pas forcément tout dit par scrupule [ou par respect exagéré de la
confidentialité] ou simplement parce que depuis la rédaction du rapport, vous avez continué à
cogiter sur le sujet traité. La soutenance orale est aussi là pour cela.
Vous pouvez commenter les conclusions en insistant sur la démarche utilisée et le jugement
que vous portez ; montrer aux membres du jury que vous êtes capables d’analyser, d’utiliser les
enseignements reçus.

5
Remarques générales
-Si le rapport est confidentiel, il conviendra de prévenir l’Ecole 15 jours à l’avance afin de
prévoir les modalités de soutenance
-la présence du tuteur est obligatoire, il convient de préciser 15 jours à l’avance le nom du ou des
personnes présentes
-Le rapport doit être envoyé 15 jours à l’avance. Tout retard entrainera une pénalisation au niveau
de la note finale
-le rapport est envoyé
En version papier en 3 exemplaires
En version informatique sur CD
par la poste à l’attention de Gilles Dusserre EMA 6 avenue de Clavières 30319 Alès cedex
Pour 2006, la soutenance est prévue le 27, 28 et 29 aout au LGEI