Vous êtes sur la page 1sur 31

PHYSICA Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB

PHYSICA Magazine Numéro 3 Avril 2018

QUANTUM DOTS ...


Des Merveilles Du Monde Quantique

GAZ DE SCHISTE
Techniques d’exploitation

PHYSIQUE ... MEDCINE


Une fusion possible ?

ENVOYES
SPECIAUX
AU CRAAG

ART & SCIENCE


LUMIERES entre l’Art et la Technologie
MAXWELL’S DISC on Art and the theory of colours
Physica Magazine

sommaire
n s’est lancés dans cette quête du savoir espérant ar- Physique....Medicale 4-5
river un jour à assouvir notre soif de connaissance, percer
les secrets de l’univers et contribuer au developpement de
la communauté scientifique mais avant toute autre chose
Quantum Dots 6-7
HD 240430 A Reincarnation of KRONOS 8-9
ACTUALITE
contribuer au développement de la science dans notre
Evporation des trous noirs 10-13

EDITO
cher pays.
Physica Club a été créé afin de réaliser ce rêve de jeunes
étudiants enthousiastes et motivés par une discipline qui a
su les rassembler et réunir leurs aspirations, pour eux être 16-17 Tout Savoir sur la spécialité
passionné ne suffit pas mais savoir partager sa passion Dossier d’Astrophysique et techniques spatiales
est un don qui s’édifie avec le temps. C’est ce désir de Astrophysique 18-21 Envoyés spéciaux au CRAAG
partager notre passion qui a donné naissance au Physi- 22 Mot de l’étudiant
Rédactrice en Chef
Tamazouzt CHENNIT
ca Magazine, une revue créée par des âmes curieuses et
Rédactrice en Chef adjointe ambitieuses qui désirent faire de la physique une science 23-25 Gaz de Schiste
Bouchra Hiba OURAMOUNE accessible à tous les étudiants et à toute personne désirant Dossier Energie
26-27 Qu’est ce que l’energies
Equipe Design apprendre plus sur la matière qui l’entoure et s’enfoncer
Oussama KORICHI dans le monde de l’infiniment petit celui des particules
Bouchra Hiba OURAMOUNE élémentaires, un monde où l’ultime hasard ne cesse de
Mohamed Nadhir OULDSAID régner allant à celui de l’infiniment grand et s’échapper Interview Mlle MOUACI 30-31
Djouad SALHI
Equipe Correction
de la gravitation terrestre. Interview Mr Drir 32-33 Physica Stories
Tamazouzt Chennit-Bouchra Hiba Interview Mr Salhi 34-35
Ourahmoune-Youcef Samir Kadik Rédactrice en Chef
Djebara Lina-Esma Mansouri- Tamazouzt CHENNIT 36-39 A Journey Inside Quantum mechanics
Abdoullah Benelmadjat-Raid Kouachi MATHS 40-41 The application of Bessel fonctions in physics
Photographes
Yaakoub MATI
Nesrine SALHI
Art & Science Histoire
A dresser ses remerciments est un exercice périlleux, lorsqu’il s’agit d’exprimer la reconnais-
sance que l’on porte aux personnes qui ont su vous aider, vous guider d’une façon désintéressée The embodiment of Majesty 44
et vous conseiller à juste titre, l’équipe de rédaction tient à remercier tous ceux qui ont cru en Lumière 45 52-53 Ibn El Haytham
notre travail et qui n’ont jamais cessé de nous encourager afin d’aller toujours plus loin toujours Maxwell’s Disc 46 54-55 Ettore Majorana
plus haut,tous ceux qui voyaient l’éspoir renaitre en nous regardant et toutes les personnes qui D’une corde vibrante à un son 47 56-57 Travaux d’Albert Einstein
ne cessent de nous pousser à aller vers l’avant et à marcher sur le chemin de la lumière, parrains Leonardo DAVINCI 48-49
marrains, enseignants et amis merci d’avoir encouragé Physica Club à prendre son essor.

Remerciments 58 STELLARIUM
Mme Frahi Amroun- Mme Hamici-
Mr Hamoudi-Mme Amirouche-
59 Activités du Club
Mr Bendib-Mr Chami-Mr Hamhami
2 3
Physica Magazine
Or, le corps humain étant constitué de près travailleurs sous rayons ionisants peuvent être
ACTUALITE
de 80% d’eau, les protons sont alors en exposés.
abondance ; on place le patient dans un champ 50 mSv/an : La plus faible dose à partir de laquelle
magnétique, ce qui permet d’orienter tous les le risque de développement de cancer est présent.
atomes d’hydrogène dans un même sens, soumis 1 Sv/an : Fort risque de développement de cancers
PHYSIQUE ... MEDCINE alors à des impulsions magnétiques (radiofréquences);
les atomes sont alors en résonance, l’énergie
à des niveaux proportionnels à la dose. Mortel à
5% des cas au fil des années.

une fusion possible? accumulée est transformée en un signal capté


par l’appareil permettant de produire une image.
2 à 10 Sv/an : Dommages irréversibles engendrant
plusieurs cancers puis la mort.
L’IRM est un moyen d’imagerie non radiatif, c’est- 10 Sv/an : Fibrose pulmonaire, diarrhée et maux
Par Carennas MEZDAD à-dire qu’aucune radiation ionisante n’est émise. de tête sévère, puis à une mort certaine dans les
Malika BESBAS Après le diagnostique vient alors le jours qui suivent.
traitement. On y trouve la radiothérapie externe Nouvelles applications :
qui porte sur le principe de manipulation de NeuroBlate : (décembre 2016)
Dans les années 1890, un tout nouveau domaine rayonnements ionisants émis sous forme de Le principe de la NeuroBlate se base sur
d’application de la physique jusque-là insoupçon- faisceau par la machine sur le patient, ayant pour l’utilisation d’un laser chirurgical sur les patients
but de détruire la tumeur, et ce en introduisant ayant une tumeur cérébrale et qui sera guidé à
né est apparu après la découverte des rayons X une dose permettant de tuer celle-ci et d’épargner travers une sonde de fibre optique. Une fois
et de la radioactivité. En effet, des physiciens au maximum les tissus sains environnants. que le chirurgien aura effectué l’incision, le laser
ont contribué au développement de l’utilisa- Le traitement peut également présenter une sera introduit dans celle-ci, délivrant une énergie
tion des rayonnements ionisants en médecine radiothérapie métabolique, c’est le cas de la thermique contrôlée et refroidie à l’aide d’un
à des fins diagnostiques et thérapeutiques, médecine nucléaire, où l’administration est faite gaz à CO2 qui, appliqué et ciblé sur la lésion
ce qui a donné naissances à ce qu’on nom- par voie orale ou par injection intraveineuse d’un tumorale des tissus mous cérébraux, permettra
produit radioactif qui se fixe directement sur les leur destruction. Le système Neuroblate permet
mera par la suite la physique médicale. cellules cancéreuses et les détruit. de prendre des décisions en temps réel et ce en
Le rôle d’un physicien médical: utilisant l’imagerie par résonance magnétique IRM.
HISTORIQUE En quoi consiste le métier du physicien médical En outre, le patient ne passera pas plus de deux
La découverte des rayons X remonte à et quel est son rôle au sein d’un service de heures à l’hôpital et sa cicatrisation est beaucoup
1895 par Wilhelm Röntgen, et celle de la radiothérapie ou d’imagerie ? Il garantie la plus rapide.
radioactivité à 1896 par Henri Becquerel. protection contre les rayonnements ionisants Nanoparticules :
Le premier essai était un cliché sur la main (radio-protection) pour les patients, les travailleurs Particules de dimension très réduite
et le public, ainsi que de prépare des études comparée à celle des cellules du corps humain,
d’Anna Berthe Röntgen, le 22 décem- dosimétriques lors d’un thérapie. La dose du les nanoparticules d’or sont injectées par voie
bre 1985, ce qui montrera l’impact de rayonnement distribué dépend de la nature du sanguine et pénètrent directement dans la
la physique dans le domaine médical. rayonnement ainsi que celle du tissu, à noter qu’il tumeur en raison de la vascularité des cellules
En 1901, Marie Curie et Pierre Cu- doit être sans divergence sur les parties saines. cancéreuses. Elles sont alors soumises à un
rie suggèrent de placer des tubes Cette dose est exprimée par E = D x S x Q (E: faisceau lumineux qui, avec la bonne fréquence,
Qu’est-ce que la physique médicale? dose équivalente, D: dose physique absorbée, S: excite leurs électrons conducteurs et les fait
de radium directement sur la tu- Il s’agit d’une discipline permettant d’obtenir un di- sensibilité du tissu, Q : la nature du rayonnement osciller jusqu’à atteindre la résonnance, ce qui
meur, et ces essais ont montré agnostique dont l’imagerie permet de visualiser de fines (ou facteur de qualité)) en unité de SIEVERT qui provoque une hausse de température qui mènera
un rétrécissement apparent de la coupes du corps humains qui permettent de former une im- représente le degré de dégâts sur le tissu. En à la destruction des cellules tumorales. A ce jour,
masse tumorale. Cette applica- age en 2D ou même en 3D. Les outils utilisés sont divers, on outre, le physicien médical est responsable du cette thérapie est encore au stade des essais
tion est ce qu’on appelle la CU- y trouve par exemple la radiologie, également appelée l’im- contrôle de qualité et la sécurité des équipements cliniques et n’a été expérimentée que sur des
agerie à rayon X, dont le principe se base sur des rayonne- d’imagerie et le bon fonctionnement de tous les souris.
RIE thérapie. Ces derniers re-
ments électromagnétiques produits à partir d’un accélérateur dispositifs médicaux.
cevront le prix Nobel en 1903, d’électrons ; il s’agit d’un rayonnement ionisant avec la pro- Références :
Les doses de radiation en Sievert et le danger
aux côtés de Henri Becquerel. priété de traverser certains matériaux tel que le corps humain. qu’elles représentent :
Journal officiel de la république algérienne démocratique et
populaire.
Nous avons également l’imagerie par résonnance magnétique 1 mSv/an : limite légale d’administration au public. Ebook physique médical “Guide des bonnes pratiques de physique
ou connu sous le nom IRM, le principe de son fonctionnement 2-10 mSv/an : Radioactivité naturelle moyenne. médicale”.
étant basé sur l’observation de la RM des protons de l’eau. 20 mSv/an : Limite légale à partir de laquelle les
Monteris Medical.
Le point santé.
5
4
Physica Magazine
ACTUALITE
Domaines d’Application :
• LED et écrans TV : les QD deviennent
de plus en plus familiers grâce à leur utilisation
comme des LED de faible consommation et de
temps de vie plus important.
On les retrouve aussi dans les nouveaux écrans où
ils permettent d’obtenir des photons qui couvrent
Ces « quantum dots » sont des nano cristaux (NC) une palette très large (109 couleurs) grâce à
ou des matériaux semi-conducteurs préparés leurs spectres très fins, d’où une résolution sans
sous forme de petits grains nanométriques. On précédente.
sait que certains semi-conducteurs, une fois • Photo détecteurs et cellules solaires :
excités, peuvent émettre de la lumière avec une Le processus inverse de l’émission consiste à
énergie en fonction de leur gap, mais pour les éclairer des NC déposés entre deux électrodes,
nano cristaux, la lumière émise dépend aussi un courant électrique est engendré, cette propriété
de leur taille, autrement dit, le même matériau les rend très efficaces pour les panneaux solaires.
préparé en différentes tailles, émet tout un spectre • Dispositifs électroniques :
de couleurs, avec le fait qu’il émet plus vers le Il a été démontré récemment qu’il est possible de
violet tout en étant plus petit, c’est le confinement fabriquer un transistor à effet de champ entièrement
quantique. avec des QD. Ce transistor se présente comme
Dans une telle structure, le mouvement des une seule entité, d’où l’intérêt majeur d’éviter les
porteurs de charge, électrons et trous, est confiné connexions métalliques qui chauffent le système
dans les trois directions. En conséquence de ce considérablement, en plus, ce dispositif est
confinement, qui peut se décrire sommairement flexible, et donc très pratique pour les différentes
comme un problème de particule dans un puits de applications innovatrices.
potentiel, la densité d’états accessibles constitue • En médecine et en biologie
un spectre discret de niveaux, déterminés par la En médecine, les QD peuvent servir soit de nano
taille du nano cristal. vecteurs des médicaments pour une thérapie
Concrètement, un QD est composé de deux semi- locale, notamment pour le traitement du cancer,
conducteurs de gaps différents dans une structure soit pour faire de l’imagerie en temps réel, et ce,
dite ‘cœur-coquille’.Ainsi, des milliards de ces en exploitant la fluorescence des NC excités, qui
composés sont synthétisés dans une solution. dure plusieurs minutes voire des heures (utilisés

QUANTUM DOTS ... 1 Le semi-conducteur du ‘cœur’ (CdSe) possède un comme marqueurs biologiques).
gap plus petit que celui de la ‘coquille’ (ZnS), ce qui Promesses et déceptions !
donne lieu à un confinement qui annule les effets Malgré l’efficacité des NC en médecine, ils
de surface, et augmente le rendement quantique. présentent un réel problème lié à la toxicité, en
Des Merveilles Du Monde Quantique Le nano cristal peut être assimilé à un atome virtuel, effet, en raison de leur petite taille, ils peuvent
Par Salah DADDI NOUNOU en effet, la discrétisation en énergie lui confère les induire une mutation en interagissant facilement
mêmes propriétés (absorption-émission) d’où le avec l’ADN, la pénétration dans le corps se fait par
nom ‘atome artificiel’. les voies respiratoires ou à travers la peau, une
Ils sont minuscules, ils font dix fois la taille d’un atome, soit un milliardième de précaution est obligatoire !
mètre, mais ils sont déjà au cœur de l’innovation, dans l’industrie et dans la santé.
On les trouve dans la télévision, les panneaux solaires ou pour le diagnostic
médical. Les « quantum dots » QD ou ‘les boites quantiques’, ont été découvertes SOURCES :
- www.cea.fr- www.insp.jussieu.fr
il y a une trentaine d’années et font depuis l’objet de recherches de plus en plus
-Semiconductor Nanocrystals: Structure,
nombreuses, à mesure que leur potentiel se dévoile. Properties, and Band Gap Engineering/ANDREW
M. SMITH and SHUMING NIE

6 7
Physica Magazine
ACTUALITE
Deep in the darkness and emptiness of space, other, they trade partner with the other system. But
there are things called stellar nurseries, these giant all these explanations were either so unlikely to
clouds of contracting gas are where new stars are happen or proven wrong with some calculations,
born, our beloved sun was born in a similar place and then Semyeong noticed something that would
4.6 billion years ago. When stars are born, some lead her to the answer; the elements whose
are so close that they get bounded by gravity, abundances were unnaturally high in kronos were
usually 2 (binary system) or 3 (trinary system), and elements that naturally make up planets and not
continue their life together orbiting each other. stars,
In december 2013, European space
agency launched Gaia telescope in a 5 year n a star and a
The difference betwee
s mission, its objective was to calculate with clear fusion while
high precision the positions of around a billion space planet is that star has nu
objects. Everythingwas fine until astronomers planet doesn’t have any.
found kronos and krios. In 2017, Semyeong Oh an
astronomer at Princeton university was analysing
data collected by Gaia, and based on their speeds so she thought that maybe the planets that
and trajectories, she concluded that kronos and were orbiting kronos fell on it, she made some
krios, 2 stars 350 light years away from earth, aged calculations and found that it requires 15 earth-
5 billion years slightly older than the sun, and of the
mass planets to get the chemical composition of
same type as the sun, yellow G-type kronos, and this explanation was reasonable, much

HD 240430
more than the others, just like the titan kronos, in
Greek mythology, who devoured his children. And
sed on th ei r ma ss es
stars are categorized ba
thus the case was closed, that was the first time
sity, temp er at ur e an d astronomers face such case, and next time they
which decide the lumino
A REINCARNATION OF color which is directly re
lated to the latter.
is calle
wont be confused when they find a binary
d yellow g type system similar to kronos and krios.
a certain interval of mass

KRONOS
lar mass.
and is 0.84 and 1.15 so

Written by: KECIR Omar El farouk were a binary system, cool, but things got weird
when she met with brewer, a postdoctoral
researcher from Yale university, he was
conducting analysis of chemical composition of
stars, brewer’s results showed that there was a
difference in the chemical composition of the
two stars, it was actually the largest differnce in
metal content of any binary system yet studied,
but if they are binary, that means they were born
together in the same gas cloud and must have
the same composition, Semyeong had to find a
solution for this contradiction. There have been
many explanations proposed, that they were born
in different nurseries and formed a binary system
later, or that the parent gas cloud wasn’t well
mixed so they ended up with different contents, an
other explanation was that they were originally in
different binary systems, a process called “binary
exchange” when 2 binary systems pass by each
8 9
Physica Magazine
une des conséquences du principe
ACTUALITE
d’incertitude de la physique

Evaporation quantique, énoncé par Werner


Heisenberg. Si le vide était vide,
alors on connaîtrait avec
précision la valeur (0) et la

Des Trous noirs variation (0) du champ, ce qui est


impossible.
Si une paire de particules est

Ces Ogres Cosmiques ont-ils enfin atteint leur déclin? créée près de l’horizon d’un
Trou Noir, il est alors possible
grâce à la gravité de les séparer,
Par MEKHALDI Maria Jehane. que la particule d’énergie
négative soit aspirée par le trou
(Transport d’informations) noir, et que celle d’énergie positive s’échappe, elle
D’après le second principe de la thermodynamique, va donc errer un certain temps et finir par rencontrer
l’entropie d’un système fermé ne peut que croître. un autre électron virtuel créé dans des circonstances
Ce qui pose de gros problèmes pour les trous noirs, similaires. A ce moment, les deux particules
puisqu’il fait diminuer l’entropie de l’Univers. En s’annihilent et donnent naissance à des photons:
1972, Stephen Hawking montre que la surface de pour un observateur extérieur, la particule d’énergie
l’horizon d’un trou noir ne peut pas décroître. En positive semblera émise par le trou noir. Ceci peut
D’après particulier, si deux trous noirs fusionnent entre à première vue sembler contraire aux lois de la
la relativ- eux, la surface de l’horizon final ne peut pas être physique car de l’énergie est créée à partir de rien.
inférieure à la somme des surfaces des deux Stephen Hawking a montré que ce n’est pas le cas.
ité générale Entre leur création et leur annihilation, les particules
horizons originaux. Un autre physicien, Jacob
les trous noirs Bekenstein, fait alors l’analogie entre l’horizon qui virtuelles peuvent entrer dans le monde réel car
sont des corps qui ne peut que croître et l’entropie. elles volent un peu d’énergie gravitationnelle
ont un rayon infini- Il propose d’associer la surface de l’horizon au trou noir. Pour ce dernier, le processus se
du trou noir à une mesure de l’entropie traduit par une légère diminution d’énergie
ment petit et une masse donc de masse, d’où le nom d’évaporation
de celui-ci. Cela a pour but de sauvegarder
infiniment grande, ils con- le second principe de la thermodynamique. .
stituent alors une singularité de Or, si le trou noir possède une entropie,
l’espace-temps, les caractérisant il doit aussi posséder une température,
et par conséquent, rayonner de l’énergie
ainsi en leur donnant une attraction
suivant un spectre qui dépend de la
gravitationnelle qui piège toute matière ou température et donc de la masse,
lumière qui frôle leurs espaces. Ce sont des par conséquent le trou noir est d’autant
puits sans fond desquels rien ne sort, des monstres plus “chaud” qu’il est peu massif. Mais
alors un problème se pose : Quelles sont
cosmiques engloutissant toutes informations qui os-
donc ces étranges particules capables de
ent s’y approcher. Mais alors que se passe-t-il lorsqu’on s’affranchir de la colossale emprise des trous noirs
pénètre dans un trou noir ? ? Alors que la lumière est retenue par ces derniers,
« Si vous tombez dans un trou noir, n’abandonnez pas. Il existe un et que rien ne peut aller plus vite.
Pour expliquer comment un trou noir peut émettre
moyen d’en sortir. » Non, Le conseil ne vient pas du script du film Inter-
de l’énergie, il faut comprendre que le vide n’est
stellar, mais de l’éminent physicien et mathématicien Stephen Hawking, de pas du tout vide.
l’université de Cambridge qui croit pertinemment que ces ogres cosmiques, aussi Des particules virtuelles sont créées en permanence
loufoques que cela puisse paraitre, ont une fin. par paires (une d’énergie positive, l’autre négative
pour respecter la conservation d’énergie) et
s’annihilent presque aussitôt. C’est

10 11
Physica Magazine
ACTUALITE
Ces résultats ont soulevé plus de problèmes qu’ils ans pour qu’il s’évapore complètement (alors D’un autre coté un chercheur aurait réussi à

,,
n’en ont résolus. Car si les trous noirs s’évaporent que l’Univers n’a lui-même que 13,7 milliards démontrer en laboratoire ce que Hawking a postulé
peu à peu au lieu de grossir, alors l’information sur d’années...). Sans compter que la température a en 1975 en utilisant un laser et un condensat de
la matière qu’ils ont avalée disparaît également. une influence majeure sur l’évaporation. En effet, Bose-Einstein, dans une enceinte fermée afin de
Comme si la matière engloutie perdait son “identité” tout comme un corps chaud n’émet de chaleur produire un phénomène partageant les mêmes
dès son arrivée à la surface du trou noir ! Cette qu’une fois placé dans un milieu plus froid, équations que celles d’un horizon de trou noir.
étrange déduction serait le fruit de discussions un trou noir ne peut s’évaporer que lorsque la En intriquant deux particules dans le fluide, il a
avec deux autres théoriciens Malcolm Perry de température du milieu environnant est inférieure. accéléré l’une au-delà de la vitesse du son (via
Cambridge et Andrew Strominger de Harvard. En revanche, les trous noirs primordiaux d’un le laser). Il se trouve que mathématiquement, la
L’information relative à une particule, ainsi stockée milliard de tonnes devraient avoir une durée de « surface » séparant les vitesses supersoniques
à la surface, serait préservée sous la forme d’un vie d’environ 15 milliards d’années, soit à peu et subsonique dans ce fluide est analogue à
“hologramme” [1] C’est précisément ici que naît près l’âge de l’Univers : ces derniers se sont donc un horizon d’évènements, or le chercheur a
le paradoxe de l’information, qui oppose les lois probablement déjà évaporés. Seuls ceux de masse pu observer que l’autre particule réussissait à
de la relativité générale à celles de la mécanique légèrement supérieure devraient encore subsister, échapper à l’accélération supersonique ce qui,
quantique. Si la première s’accommode en émettant un rayonnement très énergétique. prouverait le même phénomène aux abords du
parfaitement d’une destruction de l’information, la Lorsque ces trous noirs auront perdu la quasi- trou noir, et donc son évaporation.
seconde ne veut pas en entendre parler. totalité de leur masse, leur température atteindra [1] Physica Magazine n02 Page (4&5) Article
C’est à se demander si l’information pourrait être des proportions inimaginables, et ils finiront leur (HOLOGRAPHY Physics makes it Possible)
éventuellement récupérée, diverses hypothèses
ont été avancées. Parmi celles-ci, l’information
vie dans une gigantesque explosion. Le Physicien
Mark J.Bowick et ses collègues ont conclu qu’il
A la Une…
pourrait voyager vers d’autres univers via un « trou est statistiquement probable qu’un trou noir en C’est en Californie, au coucher du
de ver ». (Hypothèse trou de ver) s’évaporant se transforme en une corde soleil que la « falcon9 » de SpaceX
massive et se désintègrera sous forme de radiation a été lancée à la fin de l’année 2017
ordinaire, de particule sans masse.
sur le bord de laquelle 10 satellites
de communication ont été mis en
orbite, l’année 2018 s’est annoncée
merveilleusement pour les passion-
nés d’astrophysique, car une au-
tre fusée « Falcon Heavy » a été
10 lancée au tout début de cette an-
(Dans ce diagramme de phase Volume/Energie, née à l’intérieur de laquelle la Tesla
si on augmente graduellement le volume
d’Elon Musk le PDG de Space X a
l’évaporation (quasi-statique) se produit le long
de la ligne P-Q-R. au point R la corde massive se été embarquée pour atteindre la
transforme en énergie pure) (Travaux de J.Bowick) planète Mars.

Réferences:
http://www.sciencealert.com/physicists-have-
Plus le trou noir est petit, plus la particule d’énergie Cela permet aux trous noirs de disparaitre created-a-black-hole-in-the-lab-and-it-could-finally-
confirm-the-existence-of-hawking-radiation
positive peut s’extraire facilement et plus le complètement sans laisser de singularité car le
rayonnement est intense cet effet est négligeable champ gravitationnel fait partie du champ de super
https://www.obspm.fr/evaporation-des-trous-noirs-
pour les trous noirs de grande masse (stellaires corde. et-theorie-des-cordes.html
et galactiques) car leur température est de 10^-6
Kelvin. Avec cette température, il faudrait 10^66
12 13
Physica Magazine
DOSSIER ASTROPHYSIQUE
Tout savoir sur...
La Spécialité d’Astrophysique
et Techniques Spatiales à la faculté de
« Celui qui s’oriente sur l’étoile
Physique ne se retourne jamais »
Par CHENNIT Tamazouzt. Léonard de Vinci

14 15
16
DOSSIER ASTROPHYSIQUE

17
Physica Magazine
DOSSIER ASTROPHYSIQUE

le lundi 19 mars 2018 nos envoyés spéciaux, Youcef Samir Kadik, Maria Jehane
Mekhaldi, Yassmine Aselah et Abdoullah Benelmadjat accompagnés de la photographe
Nesrine Salhi, se sont rendus au CRAAG après la permission qui nous a été donnée par
la responsable des affaires extérieures du CRAAG une journée qui s’est avérée riche
en découvertes, de l’historique de création du centre de recherche raconté Mr ABDE-
LATIF directeur de recherche, à l’évolution des étoiles avec Mr Hocine Kadi passant par
l’initiation au traitement des données astronomiques avec Mr DAMERDJI Yassine et Mr
Mourad FOUKA, nos envoyés spéciaux ont fait preuve de dynamisme et d’une curiosité
débordante, ils ont ainsi partagé avec nous l’histoire de leur voyage dans le monde des
étoiles.

ENVOYES
SPECIAUX
AU CRAAG

Le CRAAG a été créé à partir de la fusion de l’observatoire d’Alger l’une des premières
institutions scientifiques d’Algérie et l’IMPGA on créa alors le CNAAG, après le séisme
qui a eu lieu à la wilaya de Chlef, un grand intérêt a été porté au CNAAG, qui s’intéres-
sait aux études en sismologie principalement, ce n’est qu’après le retour des chercheurs
en astronomie après leurs formation à l’étranger qu’on décida de créer le CRAAG qui
aura pour but de regrouper les chercheurs dans les différents domaines, astronomie
astrophysique géophysique et sismologie.

18 19
Physica Magazine
Le voyage de notre équipe commença par Mr Notre équipe continua alors son voyage au sein Ils arrivèrent alors au bureau de Mr Mourad des plasmas.
DOSSIER ASTROPHYSIQUE
ABDELATIF qui a agréablement accueilli nos du CRAAG et rencontra Mr DAMERDJI Yassine FOUKA, qui leur expliqua la nécessité d’estimer le
membres afin de partager avec eux sa passion et ancien étudiant à la faculté de Physique qui nous temps de calcul, les langages de programmation
son parcours académique. a fait part de ses projets et de ses souvenirs et de se poser la bonne question sur le langage de
d’étudiant, aujourd’hui devenu enseignant calcul adéquat à la résolution d’un problème précis,
chercheur à la faculté de Physique, présenta il souligna également qu’il est indéniablement
alors son module d’initiation au traitement de nécessaire pour les étudiants d’approfondir leurs
données en astronomie en expliquant que le but connaissance en programmation.
était de familiariser les étudiants avec le calcul
et la programmation et expliqua la nécessité de
faire des formations externes en programmation
et en anglais, actuellement participant à un projet
européen intitulé « GAIA», avec une touche
d’humour Mr DAMERDJI expliqua qu’il a été
surnommé champion de la calculette pour son
amour des calculs de la programmation et de la
rigueur mathématique.
Monsieur Hocine KADI

C’est sur ce prodigieux pas que se termine le voyage


Monsieur Toufik ABDELATIF de nos envoyés spéciaux, avec un dynamisme
hors du Commun et une aura enchanteresse
Mr ABDELATIF Toufik après l’obtention d’un Monsieur Mourad FOUKA qui remplissait leurs imaginations, nos envoyés
doctorat en 1985 à l’université de Winchester sur spéciaux ont partagé avec vous leur voyage aux
le thème de la physique solaire (Solar Physics), Avec un enthousiasme exubérant notre équipe tréfonds d’un monde que vous prétendez connaitre,
rentra en Algérie en 1991et rejoint le CRAAG il continua son voyage dans les couloirs du CRAAG un monde qui se trouve à plusieurs années
devint alors directeur de recherche et ses travaux au cours duquel ils entendaient les chercheurs lumières de vos pas mais qui en réalité se trouve à
se focalisent spécialement sur la Physique solaire, parler des dernières découvertes en astrophysique, peine à quelques petits centimètres de vos doigts
il accueille alors notre équipe dans son bureau faisant des démonstrations mathématiques et en tendant votre main vers la voute céleste.
afin de leur faire part de ses recherches et de simulant le mouvement d’un astre ou d’une comète
l’histoire de création du CRAAG, il décrivit alors la c’est ainsi qu’ils arrivèrent au bureau de Mr Hocine
spécialité d’Astrophysique et Techniques Spatiales KADI.
l’année de son habilitation ainsi que les différentes Monsieur Yassine DAMERDJI Lui aussi ancien étudiant à la faculté de physique
activités organisées à l’USTHB et au CRAAG, les de l’USTHB, après un parcours assez exceptionnel
différentes conférences présentées sur les thèmes Les membres de notre équipe continuèrent leur arriva au CRAAG avec un DES en Mécanique
de recherche proposés par les chercheurs et ce voyage en souhaitant qu’il ne se termine jamais, tant des Fluides (MDF) un magistère en Physique
afin de familiariser les étudiants ainsi que le large de créativité et d’ingéniosité qui débordaient des théorique dans le Laboratoire de Mr FELLAH avec
public avec cette spécialité il expliqua alors les différents bureaux par lesquels ils sont passés, un Mme BENHAMOUCHE et un doctorat en physique
conditions d’accès pour effectuer le stage en M2. voyage unique en son genre un voyage qui selon théorique également, actuellement enseignant
Avant de clôturer la rencontre avec Mr ABDELATIF eux leur a fait découvrir un brin de l’immensité de chercheur donnant des cours sur l’évolution
il emmena nos envoyés spéciaux dans les couloirs l’univers et ses mystères. stellaire, il nous la définit alors comme étant un
du CRAAG afin de leur présenter les outils module au cours duquel les étudiants apprendront
d’observation du ciel et ceux qui permettaient comment les étoiles naissent évoluent et meurent,
de le cartographier il conseilla les étudiants en il nous expliqua également qu’une fois au CRAAG
astrophysique de s’armer de motivation en disant il s’est focalisé sur l’hélio sismologie, une spécialité
que les lacunes dans un module ne sont jamais d’après lui qui nécessite une bonne connaissance
le problème, elles peuvent être comblées tant dans les différentes branches de la physique, de
qu’ils ne cessent de nourrir leur passion avec de la la physique atomique, la thermodynamique à la
motivation et de la patience. mécanique des fluides passant par la physique

20 21
Physica Magazine

DOSSIER ENERGIE
DOSSIER ASTROPHYSIQUE
Mot de l’étudiant Avec l’avancement technologique
notre consommation des hydro-
carbures pour produire de l’éner-
Afin que le dossier soit complet on ne peut ne pas de- gie ne cesse d’augmenter. Et cela
mander l’avis des étudiants qui se sont lancés dans implique que le cout de la produc-
cette quête du savoir, des étudiants qui ont fait de
tion augmente notamment celle du
cette spécialité tout un rêve et qui décident d’en faire
un métier, c’est ainsi qu’un rapport a été préparé en gaz naturelle. L’une des solutions
interviewant une étudiante en Master 02 Astrophy- pour diminuer les prix vers laquelle
sique et Techniques Spatiales qui nous a fait part de se dirigent certains pays, est de se
sa motivation. tourner vers le gaz de schiste.
Mademoiselle BOULKABOUL Amina étudiante en Alors nous nous sommes posés
Master 02 Astrophysique et Techniques Spatiales à
pour vous ces questions, qu’est-
la faculté de Physique de l’USTHB, une étudiante
brillante qui a su faire de sa passion une raison de ce que le gaz de schiste ?
Quels conseils donneriez-vous aux étudi- Ou le trouver ?
vivre une étudiante qui n’a cessé de se donner à fond
ants qui veulent se lancer dans ce parcours
afin de réaliser le rêve d’une enfant qui regardai le Comment l’extraire ?
mais qui ont des doutes et des peurs ?
ciel avec enthousiasme et qui s’interrogeai sur les Et quelles sont les risques
Tout d’abord si vous voulez faire cette
secrets de l’univers espérant d’arriver un jour à en et les avantages liées à
spécialité il ne faut jamais hésiter à réaliser
percer un.
votre but c’est vrai que le programme est un son utilisation ?
peu chargé mais si vous aimez ce que vous
Qu’est ce qui vous a poussé à choisir ce parcours ? faites ça devient très passionnant vous allez
Mon choix n’a pas été fait l’année passée c’était en apprendre beaucoup de choses sur l’univers
contemplant le ciel depuis ma tendre enfance je me suis les étoiles et notre soleil, vous allez voir la
dit qu’un jour je serai astronome. beauté de la physique dans l’univers
En étant étudiante en M2 astrophysique et techniques Quel sera votre maitre mot afin de clôturer
spatiales que désirez vous apprendre de cette spécialité cette interview ?
et que voulez vous réaliser en faisant ce choix ? J’aimerai bien encourager les étudiants
Pour moi en faisant ce choix je vis un rêve je voud- à faire de l’astrophysique c’est un domaine
rai bien sur approfondir mes connaissances sur l’univers très passionnant, Il n’est certainement pas
l’évolution des étoiles et découvrir de nouveaux mystères facile de traverser le chemin qui vous mène
je voudrai toucher à tout les domaines de l’astrophysique vers votre but mais dès que vous le faites
et croyez moi plus vous comprenez des choses plus ça vous vivrez votre propre rêve avec fierté
devient passionnant et plus vous ne comprenez pas plus alors n’abandonnez jamais.
ça vous pousse à la recherche.

‘’
Quel est votre thème de recherche au CRAAG
là ou vous faites votre stage de fin d’année en ce mo-
ment?
Mon thème de recherche est l’étude des variations des Il n’est certainement pas facile de
flux méridionaux du soleil et leur relation avec le champ traverser le chemin qui vous mène vers

GAZ DE SCHISTE
magnétique des taches solaires votre but mais dès que vous le faites vous
Si je vous demande de décrire ce que vous faites en trois vivrez votre propre rêve avec fierté alors
mots que diriez vous ? n’abandonnez jamais.
meridional , flow, sunspot!
Techniques d’exploitation
par : Yaakoub Mati
22 23
Physica Magazine
DOSSIER ENERGIE
Qu’est-ce que le gaz de schiste, et où le trouver: fissures ouvertes, des biocides destinés à réduire Extraction à l’aide du propane : Il y’a plusieurs autres techniques pour extraire le
Le gaz de schiste (appelé aussi gaz de roche- la prolifération bactérienne dans le fluide et des L’utilisation du propane liquéfié est la technique gaz de schiste. Telles que l’utilisation du CO2 qui
mère argileuse, ou encore shale gas en anglais) produits chimiques pour augmenter la viscosité la plus aboutie. De même que la fracturation reste une bonne alternative, vu que son utilisation
est un gaz naturel qui se trouve à des profondeurs de l’eau) sous haute pression afin de fracturer la hydraulique, on injecte du propane sous forme pourrait réduire les besoins en énergie et en
de plus de 3000 m et contrairement au pétrole et roche et la rendre perméable. Et ainsi, pouvoir liquide avec du sable sous pression dans la eau nécessaires à la création de puits de gaz de
au gaz des gisements dits conventionnels, qu’on extraire le gaz. On pompe le mélange de gaz et roche pour la fracturer, et à cause des hautes schiste et elle serait moins nocive pour le sol et
trouve dans des roches perméables, le gaz de de l’eau vers la surface. On les sépare. Et enfin, le températures et des faibles pressions, il se l’environnement aux alentours du puits. On peut
schiste est piégé dans de la roche de schiste: une gaz est stocké, et est acheminé vers les usines de transforme en gaz, il se mélange au gaz de aussi utiliser de l’hélium ou de l’azote.
roche imperméable du fait de sa non porosité. raffinage. schiste, puis les deux remontent à la surface. On Les avantages du gaz de schiste :
L’extraction avec la fracturation hydraulique : les sépare et on retransforme le propane en liquide L’utilisation du gaz de schiste a plusieurs avantages.
pour le réutiliser à nouveau. Déjà, il peut être une énergie de transition pour
passer aux énergies renouvelables, car durant sa
combustion dans les centrales électriques il émet
deux fois moins de CO2 que le charbon (et certains
hydrocarbures) et donc il peut être vu comme un
outil de réduction des gaz à effet de serre. D’autant
plus que, son exploitation a un impact important
sur l’économie. Elle permettrait de diminuer le prix
du gaz naturel et participerait à l’indépendance
énergétique des pays producteurs (sachant que
les réserves de gaz de schiste sont énormes).
Sans oublier qu’il peut contribuer à une création
massive d’emplois, vu que la construction des
puits nécessite de la main d’œuvre et beaucoup
de compétences.
Les inconvénients :
L’exploitation du gaz de schiste présente quelques
inconvénients. Il peut être la source de pollution
quand il est libéré dans la nature (à cause de fuites
par exemple) étant donné que c’est un gaz à effet
de serre 25 fois plus puissant que le CO2. D’autant
plus que les infrastructures et les engins utilisés
pour forer, stocker et le transporter sont très lourds,
et cela peut causer une détérioration du milieu
(modification de sol, glissement de terrain …).
Le gaz de schiste représente environ 32% du gaz Cette technique n’est pas aussi performante parce Conclusion :
exploitable dans le monde. Nous sommes donc qu’elle a plusieurs inconvénients. D’abord, elle Le Gaz de Schiste évoque aujourd’hui une
face à de nouvelles disponibilités d’énergie fossile nécessite plusieurs millions de litre d’eau (environ alternative intéressante aux énergies fossiles dits
exploitable non renouvelable. La problématique 10 à 15 millions de litres, l’équivalent de quatre Cette technique a de nombreux avantages. Elle conventionnels, les recherches sur la rentabilité
réside essentiellement dans la difficulté de piscines olympiques pour un seul forage). Aussi, n’utilise pas de produits chimiques. Elle permet de son extraction ainsi que de son impact sur
l’extraction. La technique utilisée généralement est le fluide en remontant ramène avec lui du sel, d’utiliser très peu d’eau. En plus, le propane l’environnement incarnent des enjeux stratégiques
la fracturation hydraulique. Mise en œuvre pour des métaux lourds et parfois des éléments radios pénètre plus facilement la roche car il est moins pour les nations détentrices de cette richesse
la première fois par les états unis en 1947, sur actives. visqueux que l’eau et il est réutilisable à 95% contre potentiellement exploitable (l’Algérie est considérée
le champ de Hugoton. Puis, elle s’est généralisé Et il y a des risques de contamination des 30% pour l’eau. Enfin, elle a moins de risques de aujourd’hui selon plusieurs sources comme la
en 1980. Elle consiste à faire un forage vertical eaux potables dans les nappes phréatiques pollution que la fracturation hydraulique. détentrice des 3èmes réserves mondiales)
à l’aide d’un Derrick jusqu’à ce qu’on atteigne la (généralement utilisées pour alimenter les Son principal inconvénient c’est qu’elle n’est
couche des schistes. Après ça, on fait plusieurs villes voisines eau potable), si le puits perd son pas très rentable (la production du propane est https://www.sciencesetavenir.fr
forages horizontaux souvent sur plusieurs étanchéité, ou que les rejets de surface s’infiltrent onéreuse).Et que le propane présente des risques
kilomètres. Ensuite on injecte un fluide (constitué dans le sol. dus au fait qu’il est inflammable même si certaines
principalement d’eau, de sable pour maintenir les compagnies utilisent du fluoropropane qui est
ininflammable celui-ci est plus difficile à injecter
24 que l’eau.
25
Physica Magazine
Du moment que la notion de l’énergie est unique potentielle.
DOSSIER ENERGIE
en son genre donc incomparable à quoi que ce En s’approfondissant jusqu’au niveau
soit de connu, elle a toujours été catégorisée subatomique, on rencontrera la notion de la
en différentes formes, qu’on essayera de dualité Energie-masse régit par la fameuse
comprendre : équation « E=mc² » . La masse est-elle une
 L’énergie potentielle, il s’agit de l’énergie forme d’énergie également ?
emmagasinée à l’intérieur d’un système Energie ou masse, tout dépend de comment
physique et qui peut se transformer en d’autres vous regardez la chose ; prenons un hadron
formes d’énergie. Elle peut être le plus souvent (un proton ou un électron, par exemple), qui

ENERGIE
gravitationnelle, élastique ou électrostatique. est constitué de Quarks, chacun possède une
 L’énergie cinétique : c’est l’énergie que infime énergie, dont la somme donne la masse
possède un corps lorsqu’il est en mouvement d’un hadron qui est la face extérieure de ce
par rapport à un référentiel. dernier, pendant que l’énergie qui assure la
 L’énergie électrique : qui désigne cohésion de ses particules est la face intérieure
toute énergie transférée ou stockée grâce d’un hadron. Cette énergie en question qui lie
aux particules chargées. Elle est produite les Quarks entre eux n’est autre qu’une énergie
par le déplacement des charges au sein d’un potentielle à son tour.
conducteur: c’est l’énergie cinétique des Ainsi, toute énergie cinétique ou potentielle
charges. soit elle est le fruit du mouvement d’un corps
 L’énergie interne, qui elle-même se ou de son interaction avec d’autres corps.
divise en différents types : Le calcul de ces deux formes d’énergie invoque
—L’énergie thermique, qui est l’énergie que la notion du référentiel, qui n’est jamais absolu
possède tout corps qui émet de la chaleur. On ce qui empêche de définir ce qu’est l’énergie.
la retrouve sous deux formes : Tout ce que l’on sait sur l’énergie est qu’elle n’a
• sensible, qui est relative au changement pas d’essence” physique, et qu’elle n’existe
de température produite par l’agitation des pas sous une forme de “pure énergie” ,Il
QU’EST-CE QUE molécules, ce qui n’est rien d’autre que de s’agit simplement d’une propriété abstraite de
l’énergie cinétique. l’univers qui ne peut être ni créée, ni détruite,
L’ENERGIE ? • latente, qui est relative au changement mais simplement transformée. La seule chose
PAR Raid KOUA CHI d’état physique. C’est ce qui fait en sorte que que nous pouvons affirmer est que l’énergie
Revu par : Dr. AMIROUCHE Lynda. les molécules restent rapprochées entre elles, n’est qu’un nombre, et sa quantité totale
ce qui ressemble beaucoup à de l’énergie est constante au sein d’un système isolé tel
potentielle. l’univers.
—L’énergie chimique grâce à laquelle
Qu’elle soit définie comme étant les transformations chimiques ont lieu car elle
la capacité d’un système physique retient les atomes des molécules entre eux, ce
qui est également de l’énergie potentielle.
à accomplir un travail ou à le pro-
—L’énergie nucléaire, qui est à l’origine
duire, toutes les définitions qui ex- de l’interaction forte. C’est ce qui retient les
istent de l’énergie restent vagues particules entre elles et assure leur cohésion
et ne permettent ni de la cerner ni au sein du noyau, ce qui n’est, rien d’autre que
de l’imaginer .Ce qui nous pousse de l’énergie potentielle.
à se demander, qu’est-ce que  L’énergie Electromagnétique, transportée
par les photons, qui est proportionnelle à leur
l’énergie exactement ?
fréquence et inversement proportionnelle à
leur longueur d’onde. du fait qu’ils n’aient ni
masse ni charge mais seulement une vitesse,
les photons présentent une énergie cinétique.
De ce qui précède, on réalise qu’il n’existe en
réalité que deux formes d’énergie : cinétique et
26 27
Physica Magazine
PHYSICA STORIES

Etre passionné est une prouesse mais savoir partager sa passion est un don
et c’est ce qui constitue les traits caractéristiques de nos enseignants de
la Faculté de Physique de l’USTHB.
De la recherche fondamentale à l’enseignement, passant par les dif-
férentes taches qu’ils entreprennent à travers leurs relations sci-
entifiques avec les étudiants, nos enseignants de la faculté de
physique ne cessent de faire preuve de dynamisme et d’une
excellente pédagogie.
Après les deux numéros du Physica Magazine, la ru-
brique que vous admirez le plus est de retour, avec
trois nouvelles interviews conçues spécialement
pour vous, ces dernières sauront vous tenir en
coi et nous espérons qu’elles répondront à
vos questionnements.
Et comme un conte de fées, nos in-
terviews vous emmèneront dans
un voyage au tréfonds des sou-
venirs de nos enseignants,
préparez vous pour une
nouvelle dose de fer-
veur!

283 29
Physica Magazine
Et pour la suite de votre parcours ? que j’aime ! Donc on va dire 50% 50% !
PHYSICA STORIES
Pour le projet de fin d’étude j’ai été encadrée par Qu’est ce qu’à votre avis l’esprit d’un physicien ?
Mme SAIDI-AMROUN, elle m’a dirigé au niveau L’esprit d’un physicien …pour moi c’est être un
Mme RAHAL ; Mme SAIDI-AMROUN), j’ai fini par choisir la physique des
du Laboratoire de Physique des Matériaux – peu philosophe, rendre toute chose du monde qui
matériaux. Mais en y réflechissant, mes recherches actuelles sont une
Équipe Diélectriques - sur l’irradiation des nous entoure intelligible et simple, cela passe bien
combinaison entre la physique des matériaux et l’interaction rayonnement
matériaux polymères par des rayons gamma, sûr par l’analyse, l’interprétation et la synthèse.
matière !
dans le but de cibler une application dans la Quelles sont les compétences pour devenir un
stérilisation des produits sous emballage plastique bon physicien ?
et pharmaceutique. Pour moi un bon physicien doit certainement être
Pour ma thèse de doctorat je tenais à continuer avec bon en math, il doit avoir l’esprit d’équipe, savoir
Mme SAIDI-AMROUN afin d’élargir la thématique communiquer, et enfin pour un expérimentateur, il
qu’on avait commencé à développer. Dans ces doit être bon dans l’analyse et l’interprétation.
recherches on ne s’est pas focalisé uniquement sur -Quels sont les enseignants qui vous ont le plus
les rayons gamma, on a irradié avec les électrons influencé ou inspiré?

Combattante pour (je l’ai fait en France à Toulouse) ; avec les rayons
gamma (ça c’était au centre CRNA), ainsi que des
rayonnements UV au niveau de notre laboratoire.
Dès la première année il y a eu Mr GOURARI
avec qui j’ai adoré la physique (la mécanique
et L’électricité). Puis, il y’avait Mr FELLAH, j’ai
la Physique Plusieurs types de polymères ont été étudiés, il y
avait le PET, PEN, PP ...
apprécié son module (analyse numérique et
MMP) ; Mr DJELOUAH .Ensuite en spécialité il
Interview de Mlle MOUACI Sarah En collaboration avec le laboratoire de y a eu Mme SAIDI-AMROUN, Mme RAHAL ; Mr
réalisée par DJEBARA Lilia Lina Toulouse on étudie les matériaux destinés à KECHOUANE ...
HAZEM Yanis l’aérospatial (revêtement thermique, satellite -Vous avez été formée par l’ancienne génération
géostationnaires…), donc on étudie l’effet combiné et aujourd’hui vous transmettez votre savoir à la
de deux types d’irradiations pour simuler les nouvelle génération, quels conseil pourriez-vous
conditions réelles de l’espace. leurs donner ?
Donc vous avez touché un peu à tout ? Alors être vraiment sérieux, assidus pour les cours
(Rire)… Presque, un peu de la chimie, la physique …. En un mot : La persévérance.
et un peu d’électronique. Durant votre parcours, quels sont les moments
Jeune femme très dynamique et pleine d’énergie Être physicienne, a-t-il été votre rêve d’enfance ou difficiles que vous avez vécu et comment les avez-
positive, l’expérimentatrice. Docteur en Physique d’étudiante ? vous surmonté ?
des Matériaux, Mlle Sarah MOUACI nous a (Rire) Rêve d’enfance ! Non, alors … Je ne savais Ohhh y en a eu pas mal (rire), je suis déjà passée
dévoilée sa passion et son enthousiasme pour pas ce que j’allais faire, pour moi c’était décrocher en rattrapage, la difficulté est de garder la volonté
la physique. le bac ensuite on verra … je vais être directe avec et la motivation même en cas d’un premier échec.
vous, quand j’ai passé mon bac je n’étais pas Ce que je voudrais dire aux étudiants finalement,
M m e Pouvez-vous nous résumer votre parcours scolaire ?
parmi les excellents en math ni en physique, j’étais c’est que même si on échoue une fois deux fois, on
Au lycée j’étais en science expérimentale (Science de la nature et de une élève moyenne. doit toujours persévérer, donner le meilleur de soi
vie à notre époque). J’ai eu mon bac en 2007 puis je me suis inscrite en -Le charme de l’université est qu’elle contient une même car ainsi on arrive toujours à atteindre ses
1er année SM (science de la matière) pour me spécialiser en physique variété impressionnante de personnes certains objectifs !
fondamentale, j’ai choisi le master en Physique des Matériaux et brillent dans la recherche, d’autres ont un penchant Pour finir quels sont vos projets professionnels à
Composants. vers l’enseignement et bien d’autres aiment court ou long terme ?
Pourquoi l’avez-vous choisi ? pratiquer les deux où vous situeriez vous ? Je travaille toujours sur les polymères irradiés.
Alors je ne vous cache pas, dès le début je voulais faire de la Je ne suis qu’au début de ma carrière donc je Là on essaie de développer nos techniques
physique nucléaire, puis en assistant aux soutenances de la spécialité ne peux pas vraiment dire que je suis plus dans sur les biomatériaux, pour des applications en
matériaux et composants (de la 1ère promo LMD) et en discutant avec la pédagogie ou dans la recherche , mais ce qui biotechnologie. On souhaite donc étudier comment
les enseignants responsables de la spécialité (Mr. KECHOUANE ; est sûr c’est que j’aime enseigner , j’aime partager l’état de surface de nos matériaux (qu’on arrive à
Mme RAHAL ; Mme SAIDI-AMROUN), j’ai fini par choisir la physique le savoir que j’ai , mais pour dire que je préfère contrôler avec les contraintes qu’on applique) va
des matériaux. Mais en y réflechissant, mes recherches actuelles l’enseignement à la recherche ... Je ne crois pas influencer les processus biologiques. C’est mon
sont une combinaison entre la physique des matériaux et l’interaction ... J’aime beaucoup la recherche ! Je fais de chalenge !
rayonnement matière ! l’expérimentale donc j’aime ce que je fais : toucher,
manipuler, tester de nouvelles idées .... Et c’est ce
31
30
Physica Magazine
Vous avez eu l’occasion de rencontrer le professeur se crée entre le directeur de thèse et son étudiant
PHYSICA STORIES
Feynman, pourriez-vous nous raconter votre quand on donne un sujet on n’est pas tout le temps
expérience ? sûr du résultat car c’est sensé être une originalité
J’ai eu le privilège de rencontrer dans ma carrière mais il faut savoir l’orienter.
deux prix Nobel : Monsieur Pierre Gilles de Gennes Quel conseil pourriez-vous donner aux futurs ensei-
physicien théoricien français (prix Nobel en 1991 pour gnants ?
ses travaux sur les cristaux liquides et les polymères) Être ouvert avec leurs futurs étudiants et les mettre
il s’attachait beaucoup à l’esprit pratique. à l’aise, les conseiller correctement et puis se
Ma première rencontre avec le professeur Fayman mettre à jour, ce qui est très important. L’approche
a eu lieu en Californie (Los Angeles) à l’université de l’enseignement doit changer, il y a des choses
de Caltech où il a donné cours. L’amphi qui était qui doivent être reprises différemment mais toujours
monstrueusement grand, était plein à craquer, parce dans le même contexte. Un peu de changement
que quand le Pr Feynman fait son cours c’est tous pour une bonne vision.
les étudiants des universités alentours qui viennent
assister. Ce qui le rend aussi exceptionnel c’est qu’il Un mot de fin ?

Mr. Mahrez DRIR


sait comment faire passer un message, il arrive à Vous avez toute la vie devant vous et ne ratez
transmettre une idée de physique alors que la phy- jamais les occasions qui se présentent et surtout
sique est dure à comprendre, sans utiliser aucune faites toujours ce que vous avez envie de faire mais
« Il s’agit en quelque sorte d’une caractéristique de équation. Et ma deuxième rencontre a été à l’uni- pour cela il faut avoir un état d’esprit concret.
la simplicité de la nature. »* versité où j’effectuais mes recherches.
Interviewé par Maya KHELIF Quel est l’aspect le plus difficile dans votre profes-
Carennas MEZDAD sion ?
Quel a été votre parcours Faire passer un message et surtout ne pas mentir. Être tout le temps rigoureux, à jour et toujours se
scolaire/ professionnel ? Il n’y a pas de honte à ne pas connaître la réponse poser la question : est ce que je fais du bon
J’ai étudié au lycée El Amir Abdelkader « à une question, et une bonne relation avec les travail ? Est-ce que je n’ai pas dit de bêtises
Lycée Bugeaud» à Alger, à la suite de mon obtention étudiants est primordiale. à mes étudiants ?
du baccalauréat, je rejoins l’université d’Alger où Ce que j’aime le plus est de transmettre fidèlement Il y a aussi une relation morale qui
j’ai eu un DES (diplôme d’étude supérieur), un mes connaissances, sans oublier que j’adore
magister et puis un Doctorat que j’obtiens à l’USA enseigner.
en 5 ans. J’avais un peu de mal avec la langue Qu’est-ce que vous aimez le plus dans le fait d’être

,
que je ne connaissais qu’à travers la musique que physicien ?
j’écoutais, j’apprends alors l’anglais technique -cours Expliquer le fonctionnement de la
accélérés- pendant prés de 6 mois, et par la suite j’ai nature.
retrouvé mon monde la physique, je voulais travailler J’ai dit à mon père: « papa pourquoi
sur l’aspect de la physique du solide utilisée pour le ciel est
essayer d’améliorer la bleu ? », il m’a répondu
technologie laser, un
thème sur lequel les
recherches étaient
nombreuses. À la fin de
, « Bah parce qu’il
fait beau » «c’est
une
Un peu de changement s a t i s f a i s a n t e
mon cycle, je réintègre Pour une bonne vision.
réponse

mais pourquoi
l’USTHB, où un poste pas jaune ou
dans le domaine de rouge?».
l’électronique quantique avait pris jour, je m’y inscris J’étais gamin et je me suis posé cette
et débute mes enseignements par la suite j’ai été question et il a fallut que je fasse physique
aussi responsable des relations extérieurs et vice pour comprendre, et répondre à toutes mes
recteur de l’université. interrogations, et c’est ce que j’essaye d’inculquer à
Comment définissez-vous le métier de professeur et mes étudiants, le plus important est de comprendre
quelle est la facette de votre métier que vous le phénomène physique, les outils mathématiques *Richard p. Feynman discours de reception du prix Nobel.
appréciez le plus ? suivront.
32 33
Physica Magazine
recherche gardent cette tradition de donner de énergéticien est celui qui maitrise les deux !
PHYSICA STORIES
bonnes et solides formations, alors l’industrie A votre avis, quel est le secret de la réussite,
dans notre pays va certainement faire confiance particulièrement dans le domaine de la physique
aux laboratoires de recherches locales appliquée ?
Comment pouvez-vous décrire la relation entre La persévérance ! Parce que quand vous faites de
la recherche théorique et la recherche appliquée la recherche il arrive que ça n’aboutit pas, vous
dans le domaine de la mécanique des fluides ? tombez parfois, vous vous cassez le nez après
Interview Mr Dans le domaine de la mécanique des fluides,
les applications des différentes théories sont
vous vous relevez, donc l’échec vous append à
avoir des distances et ne pas refaire les mêmes

Yassine SALHI
généralement directes. Je donne l’exemple des erreurs. D’autre part quand vous faites quelques
problèmes qui se posent dans le domaine des choses vous devez aller jusqu’au bout et ça ce n’est
hydrocarbures, la formulation mathématique est pas évident surtout dans le domaine applicatif, car
parfois complexe pourtant l’application est directe. ça demande beaucoup de moyens .Pour réussir il
« Persévérer et apprendre Et pour aboutir à des solutions efficaces, on a vous faut aussi avoir un bon soutient.
besoin d’une équipe complète de théoriciens et Votre maître-mot et votre avis sur physica club ?
à se relever est la clé de la expérimentateurs ou ingénieurs, où le travail est J’étais agréablement surpris par la façon de
réussite ! » fait avec une approche parfaite…Une hybridation présenter de nos étudiants ,lors du physica day
de la théorie et l’application. de l’année passée, ils nous ont un peu complexé
Sur quel projet travaillez-vous actuellement ? (rire). Après avec les JSP il y’avait des étrangers
Réalisée par : comme j’appartiens à l’équipe des écoulements et des lyciens qui ont tout observé. C’est pour cela
Belakhder Slimane poly-phasiques et milieux poreux, tout ce qui est que vous êtes un peu nos ambassadeurs, vous
Messaoud Houria poly-phasique , le mot phase ici ce n’est pas au êtes nos interlocuteurs surtout avec la frange
sens thermodynamique ça peut être un liquide jeune .
et un solide, un liquide et un gaz, un solide et un Quand j’ai vu le premier magazine que vous
liquide…… comme application c’est très vaste. avez réalisé, je l’ai personnellement envoyé à des
Pouvez-vous nous décrire votre parcours forgé par leur esprit scientifique. Il n’y a eu pas A l’échelle du laboratoire nous travaillons sur enseignants chercheurs à l’étranger pour leurs
académique ? mal d’enseignants que je peux citer, certains qui des écoulements diphasiques, c’est-à-dire deux montrer que nous avons ici de bons étudiants.
J’ai eu un bac mathématique après j’ai fait un ont pris leur retraite, comme professeur BEN phases, liquide et gaz, il y’a aussi des écoulements
DES physique spécialité mécanique des fluides, BOUHADEF, professeur SALEM et le professeur poly-phasiques dans les milieux poreux comme
puis j’ai fait un magistère qui m’a amené à faire SI AHMED. Et par hommage et reconnaissance, application : les écoulements des hydrocarbures
un doctorat en physique dans le domaine de la les professeurs LAADJOUZ et KARACH. dans un réservoir, il y’a d’autres applications dans
mécanique des fluides. A En tant qu’un membre de l’équipe des écoulements le domaine médical, l’agroalimentaire….etc.
l’université de Bab Ezzouar, je suis en poly-phasiques et milieux poreux au laboratoire de Au cours de l’évolution des recherches physiques
quelque sorte un pur produit de l’USTHB. MFTA, comment pouvez-vous d’écrire le travail au et énergétiques dans le monde et spécialement en
Pourquoi avez-vous choisi la physique et sein d’une équipe de recherche et les collaborations Algérie,
spécialement le domaine de l’énergétique ? entre les facultés de l’USTHB ? Quelle est la particularité d’un bon énergéticien ?
Au lycée J’ai eu de bons enseignants de physique Le travail dans une équipe de recherche se fait Un BON ! On appelle ça l’AMBIDEXTRE, c’est-
et j’entendais que du bien sur les professeurs sur plusieurs axes. Orienté par le chef de l’équipe, à-dire quelqu’un qui sait résoudre les équations
de physique de l’USTHB. Mon choix de physique chaque membre peut formuler son axe de recherche avec sa main droite et faire des manipulations
énergétique s’est fait un peu par hasard ! Le en thématique et développer les problématiques avec sa main gauche donc il est à la fois théoricien
jour où je devais choisir ma spécialité, il y avait en thèses de doctorat et de master, puisque notre et expérimentateur.En génie mécanique il y’a la
une conférence du professeur SI AHMED sur la mission première est la formation des étudiants. spécialité mécanique des fluides et énergétique
mécanique des fluides, qui m’a attiré donc je me Ces dernières années notre laboratoire collabore (même appellation), sauf que chez nous on se base
suis tourné vers la mécanique des fluides et son avec l’industrie, et réciproquement, l’industrie sur l’aspect mathématique (analyse numérique,
coté applicatif au lieu de la physique des matériaux (entreprises publique/privée et les institutions modélisation….etc.) et on va au sein des choses,
que je voulais mettre comme premier choix. de l’état) est venue chez nous, je peux citer on ne voit pas que le coté applicatif « engineering
Quelles sont les personnes et les enseignants qui SONATRAC comme exemple de collaboration. Je ». Notre priorité reste le coté fondamental et
vous ont marqué au cours de votre parcours ? pense que l’ouverture vers l’extérieur demande une comme je vous ai dit une formation fondamentale
J’ai eu la chance d’avoir des bons professeurs formation solide dans l’esprit des problématiques pure en mécanique des fluides et énergétique
pendant mon parcours, et on peut dire que j’étais qui se pose ailleurs, et si les laboratoires de n’est pas suffisante à l’expérimentateur et un BON
34 35
Physica Magazine
A Journey Inside Quantum Mechanics The action of the operator A on |ѱ> is an operation on a state < 𝐗𝐗 > = ∫ < ѱ|𝑥𝑥 >< 𝑥𝑥|𝜑𝜑 > 𝑑𝑑𝑑𝑑 (2)
MATHS
which gives another state. The analogy state-vector allows us
to write observables as matrixes, and then we can write: Here we have introduced the continuous |x> representation.
“On Quantum Operators”
𝐀𝐀 = 𝐀𝐀𝐢𝐢𝐢𝐢 Now we should interpret < 𝑥𝑥|𝜑𝜑 > 𝑎𝑎𝑎𝑎𝑎𝑎 < ѱ|𝑥𝑥 > . The first is
By OULD SAID Mohamed Nadhir. the projection of the state |φ > on the state vector |x >, it
I. Introduction Reviewed by: Pr A.Bendib. (Matrixes do the required task, they transform the state vectors into represents the probability amplitude of finding the particle
other vectors and they verify the linearity condition). All the described by the state |φ > at the position x, thus:
Quantum mechanics has been developed to explain
possible values obtained with doing the measurement are
microscopic phenomena that classical mechanics cannot φ(x) = < 𝑥𝑥|𝜑𝜑 >
quantum mechanics and this article is mainly devoted to eigenstates of the operator, they can be continuous (such as
describe; in particular this later formalism fails to describe the
these two transformations and their consequences on the position) but they can also be discrete (energy of an electron and we can also show that:
atom physical properties. A relevant point related to the
in atoms). For both cases, and when working in the eigenbasis
quantum formalism is that the properties of a system are Hamiltonian and the uncertainty principle.
of the operator we can write < ѱ|𝑥𝑥 >= ѱ ̽(𝑥𝑥)
dependent on the conditions of experimentation and
measurement. On the quantum scale, when we measure a II. Algebraic writing of operators A|i> = ai|i> (for a discrete spectrum operator) Therefore Eq. (2) Becomes:
physical quantity of the system, we perturb it, which changes
its state. The later will collapse into one of all possible states, As mentioned above an arbitrary state of a quantum C|Vc> = c| Vc > (for a continuous spectrum operator) < 𝑋𝑋 > = ∫ ѱ ̽(x)φ(x)dx (3)
and the obtained value is what we get by making a system can be represented by a function Ψ called
measurement. wavefunction. It can be expanded on an orthonormal basis Before starting our main goal which is to show how to Now let’s look at things differently, the average value over an
(similar to the vector algebra) of the state space 𝜉𝜉, built on develop the corresponding operators of the two fundamental ensemble of some discrete variable ni with a probability P(ni)
Among the new concepts introduced in the formalism of the eigenvectors 𝑢𝑢𝑛𝑛 , i. e., Ψ = ∑𝐶𝐶𝑛𝑛 𝑢𝑢𝑛𝑛 . It is convenient to use physical variables: position ‘q’ and momentum ‘p’, together for obtaining each n, each time we randomly pick an element
quantum mechanics, the operators are undoubtedly one of the Dirac notations in “bra” and “ket”, which gives for the with the energy ‘H’ in the position representation, we shall of the ensemble is:
the most important contributions. The operator concept plays orthonormalization relation ⟨𝑢𝑢𝑛𝑛 |𝑢𝑢𝑚𝑚 ⟩ = 𝛿𝛿𝑛𝑛𝑛𝑛 . Thus the argue that any physical quantity (including energy) can be
deduced simply from the fundamental variables p and q. < 𝑛𝑛 >= ∑𝑖𝑖 𝑛𝑛 (𝑖𝑖)P(𝑛𝑛(i)) (4)
a fundamental role as soon as the description in terms of expansion is denoted,
Actually the quantum theory is based on the Hamiltonian
classical trajectories in the phase space 𝑞𝑞(𝑡𝑡) and 𝑝𝑝(𝑡𝑡) (the When n is continuous, we can write the same things
|ѱ >= ∑ 𝐶𝐶𝑖𝑖 |i > formulation of mechanics which seeks to know only those two
generalized coordinate and momentum respectively) is no differently:
variables and deduce the rest.
𝑖𝑖
longer valid. The observation by spectroscopy experiments
< 𝑛𝑛 >= ∫ 𝑝𝑝(𝑛𝑛)𝑛𝑛 𝑑𝑑𝑑𝑑 (5)
that there are absorption or emission lines has been very where 𝐶𝐶𝑖𝑖 = ⟨𝑢𝑢𝑖𝑖 |Ψ⟩ is a coefficient of the expansion and it has Let’s not go so far with the beautiful analogy between
important role in the formulation of quantum mechanics. an important meaning. Indeed if we measure a physical quantum mechanics and linear algebra. Our system states 𝑝𝑝(𝑛𝑛) 𝑑𝑑𝑑𝑑 is the probability of obtaining a result between n and
quantity, say the energy, of which the 𝑢𝑢𝑖𝑖 are the eigenvectors, have nothing to do with geometrical vectors and neither do n+dn.
Indeed, the classical Hamiltonian approach based on the
the probability to find the eigenvalue (say 𝐸𝐸𝑖𝑖 ) corresponding operators are really matrixes. The idea of writing the same
Hamiltonian 𝐻𝐻(𝑝𝑝, 𝑞𝑞) which is a continuous function, could physics with different notations was first introduced by Dirac, Now, what Max Born has shown about the square amplitude
to 𝑢𝑢𝑖𝑖 is |𝐶𝐶𝑖𝑖 |2 . Let us mention that the wavefunction can be
therefore only describe systems as a sequence of continuous recast as, |ѱ > = ∑|𝑢𝑢𝑖𝑖 ⟩⟨𝑢𝑢𝑖𝑖 |Ψ⟩ and we deduce the useful and was nicely welcomed by the scientific community, but we of the wavefunction |ѱ(x)|2 is that it represents the
values of 𝑞𝑞(𝑡𝑡) and 𝑝𝑝(𝑡𝑡). An important step has been taken by closure relation ∑|𝑢𝑢𝑖𝑖 ⟩⟨𝑢𝑢𝑖𝑖 | = 1 that we will use in next have to keep in mind that the abstract operators which work probability density of finding the particle at any position x,
replacing the Hamiltonian 𝐻𝐻(𝑝𝑝, 𝑞𝑞) by a Hamiltonian operator sections. on a state vectors are not identical to algebraic operators that and analogically we are allowed to write :
H, which has made it possible to describe the discrete energy work on wavefunctions (this is the main difference we shall
The same wavefunction can be developed in a continuous make, because our subject concerns fundamentally quantum < 𝑿𝑿 > = ∫ ѱ ̽(x) x ѱ (x) dx (6)
levels as eigenvalues associated to this operator. We must
basis which does not necessarily belong to 𝜉𝜉 (its basis vectors operators). The upcoming demonstrations will make these
therefore solve the eigenvalue equation 𝐇𝐇𝑢𝑢𝑛𝑛 = 𝐸𝐸𝑛𝑛 𝑢𝑢𝑛𝑛 where Now compare (6) and (2), you can clearly see that:
may not represent physical states): notions more clear.
𝐸𝐸1 , 𝐸𝐸2 are the eigenvalues corresponding to the energy levels
x ѱ (x) = x < 𝑥𝑥 |ѱ >=< 𝑥𝑥|𝐗𝐗|ѱ >
of the system, the eigenfunctions 𝑢𝑢𝑛𝑛 being the associated |ѱ > = ∫ 𝐶𝐶 (𝑎𝑎 )|𝑉𝑉𝑉𝑉 > 𝑑𝑑𝑑𝑑 III. The position operator
eigenfunctions. We should note that this is completely This equality would make sense only if operating with X in the
different from the classical context, here particles are We shall work in the |x> representation which is a coordinate representation is equal to multiplying by x so we
where 𝑎𝑎 Is a continuous index. (Here and later, the opened
continuous basis and orthonormalized in the sense of Dirac. can factor it out. But to be more rigorous that is not sufficient
described by what we call a wavefunction Ψ, which integral means that we are integrating over all the space).
Our purpose now is to know how can we write the observable to prove that, the satisfying proof can be done by writing (1)
represents the probability amplitude of all possible
We denote our observable with a Hermitian or self-adjoint or the operator X in the position representation as follows:
information we wish to know about the system.
operator A, and we write:
A good start point will be the mean value of the operator: < 𝐗𝐗 > = ∫ < ѱ|x′ >< 𝑥𝑥′|𝐗𝐗|x >< 𝑥𝑥|ѱ > 𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑′ (7)
It is also necessary to establish rules that make it possible A|ѱ>=|φ>
the transition from classical variables to quantum operators. <X> = <ѱ|X|ѱ> (1) Then proceed to show that:
One of them is the transformation of the coordinate and We just recall that the class of Hermitian operators is
<X> = <ѱ|φ> where X|ѱ> = |φ> < 𝑥𝑥 ′ |𝐗𝐗|𝑥𝑥 >= x δ(x ′ − x) (8)
momentum operators from the classical to quantum particularly important in quantum mechanics since the
observables are represented by such Hermitian operators. We can use the closure relation defined above in section II for which implies that: X|x>= x |x>
description. These two operators play a crucial role in
They are defined by the relation 𝐀𝐀 = 𝐀𝐀+ where 𝐀𝐀+ is the self- the discrete representation, to write
adjoint operator of 𝐴𝐴 defined as ⟨𝑢𝑢 |𝐀𝐀𝑣𝑣⟩ = ⟨𝐀𝐀+ 𝑢𝑢|𝑣𝑣⟩. In
36 addition their eigenvalues are real. 37
Physica Magazine
MATHS
Inserting (8) into (7) will prove that. Again, if we look at (13) and compare (14) and (15), we would −ℏ2 < 𝑔𝑔|𝑓𝑓 >=< 𝐁𝐁𝐁𝐁 > −< 𝐁𝐁 >< 𝐀𝐀 > (25)
say that< 𝑥𝑥|𝛽𝛽 > is equal to 𝑝𝑝 < 𝑥𝑥|𝜓𝜓 > . Actually it’s not true; 𝐇𝐇 = ∆ + U(r, t)
2𝑀𝑀
This is not obvious as you may think, remember that X is a the first term depends only on one variable while the second hence:
quantum mechanical operator and it depends on the basis depends on two, and they are not equivalent (that’s the main We can see that it includes a second order differential
you choose to work in. We got the first one, let’s carry on. operator with respect to the coordinate variable. We just < 𝑓𝑓|𝑔𝑔 > −< 𝑔𝑔|𝑓𝑓 >=< 𝐀𝐀𝐀𝐀 > −< 𝐁𝐁𝐁𝐁 >= < [𝐀𝐀, 𝐁𝐁] >
reason we have been led here).
mention here that this Hamiltonian obeys to an equation
and we can finally deduce that:
IV. The momentum operator We can integrate (14) by parts: which constitutes the basic quantum mechanics equation
𝜕𝜕𝜓𝜓
𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖 namely the well-known Schrödinger equation, 𝑖𝑖ℏ =H𝜓𝜓. 1
𝜎𝜎𝐴𝐴2 𝜎𝜎𝐵𝐵2 ≥ ( [𝐀𝐀, 𝐁𝐁]) ² (26)
In classical mechanics the momentum is simply mass ℏ
< 𝑝𝑝|𝛽𝛽 >= − ∫ < 𝑥𝑥|𝜓𝜓 > (𝑒𝑒
𝑑𝑑 −
ℏ )𝑑𝑑𝑑𝑑 .
1
(16)
𝜕𝜕𝜕𝜕 2𝑖𝑖
𝑖𝑖 𝑑𝑑𝑑𝑑 √2𝜋𝜋ℏ The solution of this equation leads to the derivation of the
times velocity, however as we have already introduced, things
square amplitude of the wavefunction |ѱ(x)|2 which is a This is the most general form of uncertainty principle, and the
are quite different here, the time derivative of the position 1 ℏ 𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖 +∞
ℏ 𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖 𝑑𝑑𝑑𝑑
< 𝑝𝑝|𝛽𝛽 >= (− [𝑒𝑒

ℏ 𝜓𝜓(𝑥𝑥)] + ∫ 𝑒𝑒

𝑑𝑑𝑑𝑑) central physical quantity in the description of quantum result concerns any two incompatible operators. For sure you
observable is not really defined neither does the time 𝑖𝑖 𝑖𝑖

𝑑𝑑𝑑𝑑
√2𝜋𝜋ℏ −∞ systems. can go and try to replace A and B with x and
ℏ 𝑑𝑑
and put any
derivative of the algebraic operator X. We may think about 𝑖𝑖 𝑑𝑑𝑑𝑑
calculating the mean value of X then calculate it’s time As long as we are considering bound states 𝜓𝜓(𝑥𝑥) goes to zero test function that depends on x, what you will get is:
derivative and multiply by mass. But we can follow a better
VI. The generalized uncertainty principle
if 𝑥𝑥 = ±∞, we readily obtain ℏ
way. Let's now deal with an important property of 𝜎𝜎𝑥𝑥 𝜎𝜎𝑝𝑝 ≥
ℏ −
𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖
𝑑𝑑𝑑𝑑 1 2
We will stick to one dimensional case, following the < 𝑝𝑝|𝛽𝛽 >= ∫ 𝑒𝑒 ℏ 𝑑𝑑𝑑𝑑. (17) quantum systems, the uncertainty principle. In general, two
𝑖𝑖 𝑑𝑑𝑑𝑑 √2𝜋𝜋ℏ
same steps as in the previous section we can show that the operators used in quantum mechanics say, A and B, do not The history of the so-called Heisenberg uncertainty principle
mean value of the momentum operator P in the momentum We can identify this equation to (14) and deduce: commute each with other, i.e., 𝐀𝐀𝐀𝐀 ≠ 𝐁𝐁𝐁𝐁. This property is quite interesting. Indeed within a period of few months,
representation |p>, which is a continuous one, can be written means that we can measure the coordinate and the moment both Heisenberg and Schrodinger found correct laws to
ℏ 𝑑𝑑𝑑𝑑 of a particle separately but we cannot say that it describe atomic mechanics. Heisenberg invented his matrices
as: < 𝑥𝑥|𝛽𝛽 >=
𝑖𝑖 𝑑𝑑𝑑𝑑 simultaneously has these two well-defined values. This and could calculate their time evolution than proved
< 𝑷𝑷 > = ∫ < ѱ|𝑝𝑝 > 𝑝𝑝 < 𝑝𝑝|ѱ > 𝑑𝑑𝑑𝑑/2𝜋𝜋ℏ (9) ℏ 𝑑𝑑 property is directly related to Heisenberg uncertainty ℏ
(independently of the wavefunction concept) that: ∆𝑥𝑥 ∆𝑝𝑝 ≥ .
< 𝐏𝐏 >= ∫ < 𝜓𝜓|𝑥𝑥 > 𝑖𝑖 𝑑𝑑𝑑𝑑
< 𝑥𝑥|𝜓𝜓 > 𝑑𝑑𝑑𝑑 (18) relations that we present below. 2
At the same time Schrödinger invented his equation and
(Because the normalized probability density of momentum
Thus the one dimensional momentum operator P in the For any two Hermitian operators A and B, the found his wavefunction (and could establish what we have
P(p)= |<p|ѱ>|² /(2ℏ𝜋𝜋) ). Then we can, following the same
coordinate representation is equal to:
ℏ 𝑑𝑑
and the result can variances of their distribution 𝜎𝜎𝐴𝐴2 𝑎𝑎𝑎𝑎𝑎𝑎 𝜎𝜎𝐵𝐵2 by definition are: just shown), but only later he could show that both ways were
steps, proof that the operator P is equal to multiplying by p, 𝑖𝑖 𝑑𝑑𝑑𝑑 equivalent, though historically, they were discovered
in its eigenbasis. be generalized to 3 dimensions: P= ∇.

𝑖𝑖 𝜎𝜎𝐴𝐴2 = < 𝜓𝜓|(𝐀𝐀−< 𝐀𝐀 >)2 |𝜓𝜓 >=< 𝑓𝑓|𝑓𝑓 > (19) independently by two different persons.
The question now is how to write the momentum operator in
the coordinate representation. Let’s write the average
As a conclusion from the previous sections we finally obtain 𝜎𝜎𝐵𝐵2 = < 𝜓𝜓|(𝐁𝐁−< 𝐁𝐁 >)2 |𝜓𝜓 >=< 𝑔𝑔|𝑔𝑔 > (20) Acknowledgments
expression again: the following transformations:
We were allowed to write that, using the fact that A and B The author would like to thank Pr. A. Bendib for fruitful
< 𝑷𝑷 > =< ѱ|𝑷𝑷|ѱ >=< ѱ|β > (10) 𝑞𝑞 → 𝐪𝐪 and 𝑝𝑝 → −𝐢𝐢𝐢𝐢
𝛛𝛛
. This means that, we keep the are Hermitian operators, where: discussions and for reading and enriching the manuscript. A
𝛛𝛛𝛛𝛛
|𝑓𝑓 >= (𝐀𝐀−< 𝐀𝐀 >)|𝜓𝜓 > (21) special thanks to my friend Bouchra Ourahmoune without
This can be expanded in the momentum and coordinate coordinates as they are, but we replace the moments with
whom, this article wouldn’t see the light.
representations respectively as follows: respect to a coordinate derivative. There is also a symmetric
|𝑔𝑔 >= (𝐁𝐁−< 𝐁𝐁 >)|𝜓𝜓 > (22)
rule where we keep the moments and express the References:
< 𝐏𝐏 > = ∫ < ѱ|𝑝𝑝 >< 𝑝𝑝|𝛽𝛽 > 𝑑𝑑𝑑𝑑 (11) < 𝐏𝐏 > =
coordinates with respect to the moments. An important result According to Schwarz inequality:
∫ < ѱ|𝑥𝑥 >< 𝑥𝑥|𝛽𝛽 > 𝑑𝑑𝑑𝑑 (12) [1]
in this transformation is that the coordinate and the [1] R.R.P.
P. Feynman,
Feynman, R.B Leighton,
R. B. andand
Leighton, M. Sands, The Feynman
M. Sands, The Feynman
𝜎𝜎𝐴𝐴2 𝜎𝜎𝐵𝐵2 =< 𝑓𝑓 |𝑓𝑓 >< 𝑔𝑔|𝑔𝑔 > ≥ |< 𝑓𝑓|𝑔𝑔 > |2 (23) Lectures on Physics, Vol3. Quantum Mechanics, Addison-Wesley
We recognize |β > as P|ψ>, and for sure: momentum cease to be independent variables and as a Lectures on Physics, Vol.3. Quantum Mechanics, Addison-Wesley,
Reading (1965).
consequence the concept of trajectory is no longer valid. where < 𝑓𝑓|𝑔𝑔 > is a complex number. Thus let z= 𝑓𝑓|𝑔𝑔 >, Reading (1965).
< 𝑝𝑝|β >= 𝑝𝑝 < 𝑝𝑝|ψ > (13)
since we know for any complex number that
[2] C. C. Tanoudji, B. Diu, and F. Laloë, Mécanique Quantique, T.1,
Now if we could figure out how to write < 𝑝𝑝|𝛽𝛽 > and < V. Hamiltonian 1 Hermann, Reading (2007).
𝑝𝑝|𝜓𝜓 > in the x representation we will get an interesting |z 2 | = (re(z)2 + im(z)2 ) ≥ im(z)2 = [ (𝑧𝑧 − 𝑧𝑧 ∗)]²
The non-relativistic Hamiltonian is the sum of kinetic 2𝑖𝑖
result. We emphasize that < 𝑥𝑥|𝛽𝛽 > and < 𝑝𝑝|𝛽𝛽 > are related [3] D. J. Griffiths, Introduction to Quantum Mechanics, Prentice-Hall,
to each other with the Fourier transform: and potential energy and we write: we can calculate < 𝑓𝑓|𝑔𝑔 > as, Reading (1995).
𝑃𝑃²
1 −
𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖
𝐻𝐻 = 𝑇𝑇 + 𝑈𝑈 = + 𝑈𝑈 < 𝑓𝑓|𝑔𝑔 >=< 𝜓𝜓|(𝐁𝐁−< 𝐁𝐁 >) (𝐀𝐀−< 𝐀𝐀 >)|𝜓𝜓 >
< 𝑝𝑝|𝛽𝛽 >= ∫ < 𝑥𝑥|𝛽𝛽 > 𝑒𝑒 ℏ 𝑑𝑑𝑑𝑑 (14) 2𝑀𝑀
√2𝜋𝜋ℏ

In coordinates representation the Hamiltonian can be written Developing it will yield the following result:
and in the same way:
simply as:
𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖𝑖
< 𝑓𝑓|𝑔𝑔 >=< 𝐀𝐀𝐀𝐀 > −< 𝐀𝐀 >< 𝐁𝐁 > (24)
1 −
p < 𝑝𝑝|𝜓𝜓 >= ∫ 𝑝𝑝 < 𝑥𝑥|𝜓𝜓 > 𝑒𝑒 ℏ 𝑑𝑑𝑑𝑑 (15)
38 √2𝜋𝜋ℏ Similarly: 39
Physica Magazine
MATHS which when rearranged:

The application of Bessel functions


which is of the same form as Bessel’s differential
in physics. Par Salim Zenini equation. The general solution to eq. (07) is :
which for r = 5.13562 so as A=√(1/0.510377)
INTRODUCTION : (numerical values obtained using numerical
While special types of what would later be known as Bessel functions were studied by Euler, Lagrange, integration in Mathematica). Thus, we can express
and the Bernoullis, the Bessel functions were first used by F. W. Bessel to describe three body motion, where Jm(kr) and Nm(kr) are respectively the the full solution for the m = 2 scenario:
with the Bessel functions appearing in the series expansion on planetary perturbation [1]. This paper Bessel and Neumann functions of order m, and A
presents the Bessel functions as arising from the solution of a differential equation; an equation which and B are constants to be determined via application
appears frequently in applications and solutions to physical situations [2] [3]. Frequently, the key of the boundary conditions. As the solution must be
to solving such problems is to recognize the form of this equation, thus allowing employment of finite at x = 0, and as :
the Bessel functions as solutions. The subject of Bessel Functions and applications is a very rich Admittedly, this solution is somewhat contrived, but
subject; nevertheless, due to space and time restrictions and in the interest of studying applications, Nm(kr) → ∞ ,x → 0 it shows the importance of working with the zeroes
the Bessel function shall be presented as a series solution to a second order differential equation, of the Bessel function to generate the particular
and then applied to a situation with cylindrical symmetry. Appropriate development of zeroes, modified this means that the coefficient of Nm(kr) = B = 0, solution using the boundary conditions.
Bessel functions, and the application of boundary conditions will be briefly discussed. leaving R(r) to be expressed : CONCLUSION :
The Bessel functions appear in many diverse
scenarios, particularly situations involving
APPLICATION - SOLUTION TO cylindrical symmetry. The most difficult aspect of
SCHROEDINGER’S EQUATION IN A Using the boundary condition that Ψ = 0 at the radius working with the Bessel function is first determining
CYLINDRICAL WELL of the disk, we have the condition that Jm(krb) = that they can be applied through reduction of the
Consider a particle of mass m placed into a two 0, which implicitly requires the argument of Jm to system equation to Bessel’s differential or modified
dimensional potential well, where the potential is which is fully separated in r and φ. To solve, the be a zero of the Bessel function. As noted earlier, equation, and then manipulating boundary
zero inside of the radius of the disk, infinite outside φ dependent portion is set to (−m²) , yielding these zeroes must be calculated individually in conditions with appropriate application of zeroes,
of the radius of the disk. In polar coordinates using the harmonic oscillator equation in T(φ), which numerical fashion. Requiring that krb = αm,n which and the coefficient values on the argument of the
r, φ as representatives of the system, the Laplacian presents the solution: is the nth zero of the mth order of Bessel function, Bessel function.
is written : the energy of the system is solved by expressing k
in terms of αm,n in √(2mE/h²)=k arriving at: BIBLIOGRAPHIE : arfken weber mathematical
methods for physicists
Where A is a constant determined via proper
Which in the Schroedinger equation presents: normalization in φ:

The full solution for Ψ is thus:

Using the method of separation of variables with a


proposed solution Ψ = R(r)T(φ) in (02), produces : Leaving the φ dependent portion

Because the Bessel function zeroes cannot be


Working now with the r dependent portion of the determined ,it is difficult to find a closed solution
and then dividing by Ψ: separated equation, to express the normalization constant A. We select
multiplying the r dependent portion of (05) by r ² , an order for m to continue with the determination of
and setting equal to m² one obtains: the normalization constant, and arbitrarily choose
m = 2, which has a zero at r = 5.13562, which we
will set to be the radius of the circle. Given the
setting 2mE/h²=k² and multiplying (04) through by preceding, the normalization can be for the
r² produces : m = 2, n = 1 case can be found:
40 41
Physica Magazine
ART&SCIENCE

The embodiment of
majesty entre l’art et la technologie
Par: KHELIF Maya.
Luminara,Lumen ou lux, tous des mots lat- La lumière blanche, contient toutes les couleurs
Written by: KECIR Omar el Farouk. in qui signifient « lumière », cette métaphore de l'arc en ciel, mais il est possible d'obtenir cette
de la connaissance, ce symbole d’espoir et de même palette en jouant sur l'intensité de trois cou-
clarté d’esprit, cette vitesse infranchissable ! leurs primaires : le bleu, le rouge et le vert, avec
La lumière produit non seulement une sensation vi- lesquelles on peut créer, soit par synthèse additive,
suelle mais aussi de l’intrigue et de la fascination qui soit par synthèse soustractive, la perception de très
If there is a place where beauty can be found, it would be nature. In the world a fait que la ville de LYON brille chaque année de mille nombreuses couleurs. Lorsqu’on regarde par ex-
around us, lies a tremendous art, an art beyond the reach of any artist. And to éclat, de bougies à des jeux de lumières hors pair, mis emple un champs de tournesol, les fleurs apparais-
witness one of nature’s most enchanting shows, we have to take our imaginations en place grâce à des sculpteurs de lumière, ces artistes sent jaunes parce qu’elles absorbent la composante
and go north, to the icy world. qui font d'une façade anodine une véritable œuvre d'art. bleu de la lumière et réfléchissent les composantes
Pour se faire, ils utilisent un projecteur divisé en rouge et verte, qui combinées donnent du jaune.
Imagine yourself in a terpreted as the goddess of dawn. deux partie : la partie lumière et la partie optique. La Attirante mais trompeuse, la lumière peut facilement
dark night standing on a But the story is more dramatic to physics, première projette un faisceau lumineux, ce dernier tra- jouer des tours à notre cerveau et ce par le moyen des
frozen lake, and white snow tons of charged particles resulting from verse la partie optique qui est composée d'éléments illusions d'optique ; des trompes œil qui donne l’im-
fields stretching all the way to the solar flares, mainly electrons, protons de découpes, des sortes de pochoirs, ainsi que des pression d'une profondeur sur une surface plane vue
horizon, ending with a fine dark line of ,and alpha particles, hurtling toward lentilles, le tout permet à la figure final de faire ressortir depuis un certain point. Ces illusions sont créées inten-
l'élément d'architecture voulu. Vient l’optique physique tionnellement par des dispositifs qui utilisent certains
forests, the crystal sky garnished earth, a journey that takes 40 hours, by
expliquer la couleur des éléments visuels obtenus et ce principes de fonctionnement du système visuel humain.
with heaps of twinkling stars the time they reach the earth, they come en s’intéressant à la composition du spectre lumineux.
scattered everywhere.The worldlooksso across the earth’s magnetic field that
frozen and stable, until some physics prevents them from piercing through the « La science est l’analyse spectrale, l’art
change the scene, and turn the place atmosphere, and they get directed est la synthèse de la lumière » -Karl Kraus.
into a lively party, the sky shines with to the poles, where they meet the air
various radiations, green, pink, pur- molecules, particles are so energetic
ple, and sometimes red, like great that their collisions with the air molecules
curtains to the doors of heaven, blown excite the electrons and force them to
by a fresh wind. Like majestic walls transit and emit light, oxygen radiates with
shaken by a divine power. Like waves yellowish green, and red at high alti-
propagating in the fabric of space. tudes, nitrogen radiates with blue and
Something that Asian civilizations vi- purplish red. The end of this story is the
sualized as battles of fire breathing magnificent illusion we call AURORA, the
dragons, something that Greeks in- irresistibly beautiful dancing light.

45
44
Physica Magazine

Maxwell’s Disc à u n S o n
ART&SCIENCE
i b r a n t e
On Art and the theory of Colors D’une corde v
Rédigé par: AHMEDYASSINE Ghnima.
By: OULD SAID Mohamed Nadhir
On dit que la musique est la vapeur de l’art, stacles qui sont liés au matériau, et donc une partie de
la langue des émotions et le bruit qui pense l’onde est absorbée et l’autre est réfléchie .A un mo-
Among the last millennium centu- James works on color vision revealed that all eye .L’instrument de musique n’est ment ou un autre, ces ondes sont condamnées à se ren-
ries there can be a little doubt that cones are either sensitive to red, green or blue light, d’autre qu’un moyen de trans- contrer entre elles, à cet instant, elles s’additionnent et
the 19th, has witnessed the dawn allowing him to proof that all colors can be syn- mettre et d’exprimer ses émotions. le son est amplifié et s’échappe par la rosace : c’est la
of the majority of thesized by different combinations of those three La guitare est un instrument à cordes qui compte parmi que nous arrivons à entendre le son. Ceci est n’est va-
those inventions primary lights, as long as determining les instruments de musiques les plus populaires. On peut lable que pour les guitares acoustiques. Pour les
and creations that shape to- the equations required to create any classer les types de guitares en deux grandes famailles guitares électriques, l’amplification est as-
day’s civilization and build color from them, as a consequence : guitares acoustiques et guitares électriques. Ces deux surée par un système qui permet à la vibra-
our realm. There can be all colors can be represented by a familles se subdivisent en de nombreux sous-genres. tion d’être audible grâce à un microphone.
even less doubt that the color triangle in which the distance Le fonctionnement diffère d’une famille à une autre,
technology of recording from the corners indicates how much mais dans les deux cas, tout commence par la vibration
and creating colored of each primary color is needed d’une corde. Mais, savez-vous comment la guitare per-
pictures or videos to be mixed as Maxwell showed met l’audibilité des vibrations émises par les cordes ?
posses an immense us, and could make it happen
« Seul l’art et la science élèvent l’Hom-
impact on making when he mixed Red, Green and La cordes d’une guitare sont six (certaines guitares peu-
me
world look like it does Blue with different proportions in vent en avoir plus) et on associe chaque corde à une note,
now. one disc rotated fast, and they l’épaisseur des cordes augmente progressivement et plus jusqu’à la divinité »
In 1861 the Scottish faded and turned into one color, la corde est fine, plus la fréquence est élevée et plus le son
physicist James Clerk White . est aigu. La tête est l’une des extrémités de la guitare sur
Maxwell collaborat- Surely vision is one of our laquelle les cordes sont fixées. La caisse de résonnance est
l’autre extrémité de la guitare qui sert à faire amplifier les Ludwig
ed with the Photographer most sensitive senses to Van Beethoven.
Thomas Sutton to produce the beauty and art, and to vibrations des cordes et le manche est la partie entre la tête
first colored picture ever at roy- discover how eye can et la caisse qui est coupée par des barrettes ou « frettes
al institution. The idea was simple capture that, is simply » sur lesquelles on peut produire de différentes notes.
but artistic; they took a picture of putting science and art
a tartan ribbon by photographing it 3 one step closer to each A partir du moment où l’on pince une corde, celle-ci se
times through 3 different filters, Red, Blue other. met à vibrer. Les vibrations émises se propagent jusqu’à
and Green then by projecting the three pic- Always and whenever l ata- ble d’harmonie qui se met a son tour en
tures with the corresponding lights altogether, they you contemplate some vibration, les ondes se propagent dans
were in front of the first colored picture in history beautiful photographer tout le corps de la guitare, une fois
which did not fade immediately nor required a hand works , if you are not a one , or enjoy a wild life arrivées à l’intérieur de la caisse, grâce
painting show or read Physical’s magazine remember that aux nombreuses résonnances émis-
Maxwell’s interests were principally focused in we are standing on the shoulders of science and e s par cette partie, cela permet
demonstrating his colors theory, but no one can art together .
deny that this is one of those memorable meetings References:
between science and art, where Maxwell the phys- 1- http://rsta.royalsocietypublishing.org/con- l’amplification
icist planted the seeds of photography, and when tent/366/1871/1685 du son pro-
the rest of the scientific community believed that 2- http://www.openculture.com/2016/08/the- duit. Les ondes
photography could became a main pill of art, it took very-first-color-photograph-1861.html sonores ren-
on its shoulders the duty of pulling the wheel up, to contrent des ob
reach the top of the art mountain and see the world
along with the cinema, music and the others…
46 47
Leonardo Da Vinci
Physica Magazine
ART&SCIENCE
Par : TOUTAOUI Mohamed Slimane.

.
Science et Art. Lui seul de son temps avait le don de marier dans sa vie ces deux
domaines à côté de tant d’autres, donnant à l’humanité des inventions plus avancées
que son époque et des tableaux d’un géni unique. C’est bel et bien Leonardo Da Vinci. Son apport pour la physique est aussi énorme, mais ses travaux ne voient le jour que quelques
Né à florence dans la région de Toscane le 14 Avril 1452, Leonardo di siècles après. Ses travaux en physique se portent sur les lois de frottement et il avait découvert
Ser Piero Da Vinci est connu pour être un touche-à-tout. À la fois ar- deux lois de frottement selon les recherches publiées par le Pr Iaan Hutchings : Dans un des
tiste, scientifique, ingénieur, inventeur, peintre, philosophe et écrivain... Un dessins de ses codex on trouve à côté du visage d’une vieille dame une pensée de Leo sur la fragilité
pur théoricien, il basait entièrement ses conclusions sur son observation. de la beauté avec le temps qui en apparence n’a aucun lien avec les lois sauf qu’en observant une
Il a vécu à l’âge d’or de l’Italie (la renaissance et la haute renaissance italienne). Et écriture sans aucun sens dans la suite, qui est lisible grâce a un miroir et qui dit que ‘’ La friction
pourtant, son géni a fait de lui l’homme de cette époque que ce soit dans l’art ou dans double l’effort quand le poids est double’’.
la science, l’histoire raconte qu’il aurait remplit aux alentours de 13.000 pages de ses
carnets mais l’humain n’a réussi à ne conserver que 7000, rassemblées dans une série
d’ouvrages intitulés « Codex » dont les plus célèbres sont Arundel Atlanticus et Leicester.

On dit que Leonard était un grand admirateur d’Archimède et des mécaniciens


grecs, et il était aussi un précurseur de la physique expérimentale de Galilée, ces
dires sont concrétisés par tant de machines ingénieuses qu’il a essayé d’inventer. Du Après quelques recherches, les chercheurs de Cambridge ont retrouvé sur les carnets de Léonard de Vinci des
moins on les trouve dans ses croquis dans le Codex Atlanticus augmentant ainsi les schémas d’expérience qui impliquaient des poulies tractant différentes formes sur différentes surfaces.
actions de l’homme tels que le char d’assaut, la charrette à mécanisme automa-
tique (ancêtre de l’automobile de nos jours). Il savait que la force de friction sur une surface est proportionnelle au poids pressant contre celle-ci et est
indépendante de la surface en contact entre les deux objets.

Son sens de l’observation lui permit d’utiliser un des principes


fondamentaux de la physique pour mettre au monde une de
ses plus grandes inventions utilisées jusqu’à de nos jours : le
parachute pyramidal, en se basant sur le principe de la poussée
d’Archimède.

48 49
Physica Magazine
HISTOIRE

« On ne connait pas totalement une sci-


ence tant qu’on n’en sait pas l’histoire »
AUGUSTE COMTE

3
Physica Magazine
L’auteur d’une révolution scientifique : article très superficiel par rapport à l’apport réel de
HISTOIRE
Ibn Al Haytham est connu principalement pour son l’impact de ce génie.
monumental Traité d’optique, qu’il publia en 1021
en 7 volumes et qui parcourut tous les domaines « J’ai constamment recherché la connaissance et
cités auparavant, il a eu l’audace de réfuter la la vérité, et il est devenu ma conviction que, pour
théorie grec de la lumière qui expliqua la vision en
avoir accès à la félicité et à la proximité de Dieu,
terme de rayon provenant de l’œil vers l’objet.
il n’existe pas de meilleur moyen que celui de la
recherche de la vérité et de la connaissance. »
Alhazan

Ibn Al Haytham a compris et a postulé que la


lumière se propage en ligne droite et que la vision
est comprise de manière plus simple comme un
rayon lumineux parvenant à l’œil, et non comme
par Mohamed Seddik OUACEL un rayon visuel partant vers l’objet.

Abu Ali al-Hasan ibn al-Hasan ibn al-Haytham, dénommé Al-


hazan en occident, est un éminent savant musulman. Des
mathématique à la physiologie en passant par la physique
et la philosophie, Ibn al-Haytham est sans doute l’un des
savants les plus importants qu’a connu le monde arabo-mu-
sulman, il est même considéré par certains historiens des
sciences comme le père de la méthode scientifique, et l’un Il est aussi l’inventeur de la chambre noire
des premiers physiciens au sens propre du terme ! Alors (sténopé), ce qui lui vaut d’être considéré par
que connaissez-vous sur lui? certains comme le précurseur du cinéma, et de
ce fait il a compris en quelque sorte le mécanisme
Courte idée sur sa vie : interne grâce auquel l’image se construit dans
Ibn al-Haytham est né en 965 à Bassora dans l’actuel Irak l’œil. La lumière a été considérée pour lui comme
où il reçut une éducation qu’il compléta par la suite dans un objet physique à part entière, ce qui est fabuleux
la ville de Bagdad. La carrière « scientifique » de ce génie avec Ibn Al Haytham c’est la méthodologie avec
commenca par une histoire assez déroutante, en effet Ibn Al laquelle il aborde les problèmes, se basant sur les
Haytham fut convoqué par le calife Al Hakim (sixième calife mathématiques (principalement la géométrie) et la
fatimide 993-1021) qui avait comme projet de maitriser les physique il attaque les problèmes et il se base de
inondations du Nil qui frappaient l’Égypte chaque année. manière fondamentale sur l’expérimentation, son
Après avoir mener une expédition en plein désert pour remonter jusqu’à la source du fameux fleuve, approche traduit une grande modernité dans sa
Ibn Al Haythem réalisa rapidement que ce projet est impossible à concrétiser. En retournant au vision de la science .
Caire, il avait peur que la colère du calife ne s’abatte sur lui à cause de son échec, pour y’échapper Posant les bases de l’optique moderne et la
il décida de simuler la folie ! Il est alors assigné à résidence en 1011 au caire. méthode expérimentale le Traité d’optique
Et là paradoxalement, durant ses 10 années de pénitence, commencèrent les recherches scien- d’Alhazan a engendré une révolution scientifique,
tifiques et l’effervescence intellectuelle, durant ces 10 années Ibn Al Haythem mit en œuvre son il a été classé à coté du grandiose livre de Newton
génie pour écrire plusieurs livres sur des sujets extrêmement variés de l’astronomie, à la psychologie “Principia Mathematica” comme étant l’un des livres
et en passant par la médecine, les mathématique et la physique, une quantité de travail impression- les plus marquants de l’histoire de la physique,
nante. Ibn Al Haytham a été la charnière entre cet esprit
de foi et de rationalité ce qui se reflète par cette
magnifique citation sur laquelle nous clôturons cet
52 53
Physica Magazine La vie d'Ettore Majorana : et leurs premier article sur la théorie du noyau fut
alors publié, trois mois plus tard Majorana part
HISTOIRE
Prédestiné à être ingénieur, Majorana s'est inscrit
à l'université de Rome ou il a été très studieux, il a pour Copenhague ou il collabore avec Niels Bohr et
ETTORE MAJORANA fait preuve d'une incroyable capacité à faire des
calculs mentaux, il arrivait à calculer des racines
d'autres physiciens, en été il revint à Rome plus
renfermé qu'avant, plus maigre plus distant et ne
cubiques, des logarithmes voire des intégrales en va plus à l’institut, quelque chose doit s’être pro-
un temps minimal, timide et ne parlait presque guère, duit en Allemagne mais personne ne le sait, ce
LE MYSTERE DU Majorana avait l'allure fantoma- n'est qu'en 1937 qu'il décida de reprendre le tra-
vail en tant qu'enseignant de physique théorique.
tique due à sa présence imperceptible.
PHYSICIEN En 1926, la physique quantique progressait à grand La théorie la plus célèbre de Majorana reste celle sur
les neutrinos, ou il a proposé une théorie améliorée
pas, pour l'introduire en Italie, on nomma Enrico
DISPARU Fermi, grand physicien du XXème siècle, qui du modèle relativiste des particules de Dirac, une
théorie plus symétrique et a pu prédire l’existence
fonda un institut consacré à la recherche en
physique quantique et donna une série de des particules neutres, de nos jours aucun résul-
Par: Anis YOUCEF MOUSTAPHA conférences. Encouragé par ses amis, Majorana tat expérimental n'a pu confirmer la théorie de
décida de rencontrer Enrico Fermi, ce dernier était Majorana mais beaucoup de chercheurs
impressionné par la rapidité des calculs menés pensent que ses prédictions pourraient être
Einstein, Schrödinger, Heisenberg,
par Majorana et l'accueille dans son équipe, "Les la clé du mystère de la MATIERE NOIRE
Pauli, Dirac..... tant de savants qui
on contribué à la révolution de la resettis" qui était composée de plusieurs physiciens
physique du XXème siècle et dont le qui seront plus tard très connus, Majorana sou-
nom nous est tous familier, pourtant tenu sa thèse de doctorat ou il a pu expliquer l'effet
parmi ces grand noms, manque un tunnel, qui était mal compris à l'époque, malgré Références
personnage qui a joué un rôle tout ses nombreux travaux en physique des particules :
aussi majeur et qui contribue en- et en physique théorique, Majorana refusait de -les conférences d’Étienne Klein
core à ce jour au développement de les publier à la grande insistance de ses collègues. : Majorana le physicien absolu.
la physique via son héritage et qui, Parmi tout les travaux entrepris par Majorana il -livre d’Étienne Klein : en cherchant Majorana.
pourtant reste bien inconnu par le n'en publia que 9 ces derniers ont apporté une c
ontribution majeure à la physique atomique, et à
la spectroscopie, Majorana, a pu interpréter les
Le mystère d'Ettore Majorana : résultats d'expérience d'Irène et Frédéric Joliot
Ettore Majorana, physicien théoricien, né Curie sur le rayonnement pénétrant de
en 1906 à Catane et disparu en 1938 dans tent à croire que le physicien avait prévu de
Bothe-Becker, en suggérant qu'ils ont sûrement
des circonstances bien mystérieuses et am- disparaître des années auparavant. Avant de
biguës. Bien qu'il soit assez méconnu, en disparaitre, Majorana avait vidé son compte découvert le ''Neutron'' composante essenti-
Italie presque tout le monde le connait et bancaire et emmené son passeport avec elle du noyau atomique prédite quelque années
s'accordent à dire qu'il est un génie hors du lui, certain disent qu'il a été enlevé par les auparavant par Rutherford et qui a été confirmée
commun, c'est ainsi qu'un grand nombre d'his- nazis ou exilé en Argentine, d'autres pensent
peu de temps après l'interprétation de Majora-
toriens italiens émettent des hypothèses par qu'il avait mis fin à sa vie. Le mystère n'a pas
centaines, sur les causes de sa disparition. pu être percé et ne le sera probablement jamais. na par Chadwick et qui lui a valut le prix Nobel.
en 1933, Majorana obtient une bourse du
gouvernement et part pour Leipzig pour travailler
avec Heisenberg, leurs collaboration était fructueuse
55
54 4
Physica Magazine
Par analogie avec la propagation des ondes élec-
HISTOIRE
En 1924 Albert Einstein et
Bose Satyendra Nath un tromagnétiques, Albert Einstein supposa qu'il ex-

Travaux d’Albert EINSTEIN jeune physicien Indien tra-


vaillèrent sur la condensation
iste alors des ondes de nature gravitationnelle,
ces dernières ont été détectées le 14 septembre
2015 au LIGO VIRGO COLLABORATION mais ce
de la matière cette dernière

Puits des découvertes


est constituée d'atomes qui n'est qu'en 2017 que le prix Nobel a été décerné à
se déplacent librement et ont Raider Weiss, Barry C barish et Kip S Thorne. [1]
chacun une énergie, qui di-
Par: SOLTANI Soufiane. minue une fois les atomes re-
froidis et se comportent com-
me de petites ondes dont la
taille augmente, les atomes
forment alors un même état
Le prix Nobel de physique a été discerné à Albert quantique et créent une onde
Einstein en 1921 pour l'explication qu'il avait présenté géante, c'est ce qui fut appelé
concernant l'effet photoélectrique qui à l'époque n'était Condensat de Bose Einstein.
guère connu, c'est ainsi que le caractère corpusculaire de la Il a fallut attendre près de 70
lumière a été mis en évidence, Albert Einstein avait présenté un ensemble d'idées ans afin que les chercheurs
qui aujourd'hui représentent le piédestal des différentes découvertes et avancées Américains Eric A Cornel et
technologiques, du monde de l'infiniment petit ou l'ultime incertitude a su régner Carle E Wieman lauréats du
à celui de l'infiniment grand qui ne cesse d'émerveiller les physiciens à travers le prix Nobel de Physique en
monde entier, passant par la révolution des nano et bio technologies, la physique 2001 arrivent à produire cet
médicale voire plus encore l'ingénierie spatiale . état de la matière par refroid-
issement Laser, ils obtiennent
ainsi un condensat d'environ Les travaux d'Einstein ont su guider les
2000 atomes et de tempéra- physiciens chercheurs à travers le monde, du
Après la publication des travaux d’Einstein sur la relativité générale,
ture de 20 nano kelvins, cette refroidissement des atomes aux détection
Karl Schwarzschild applique les résultats de cette dernière sur une
diminution de température des ondes gravitationnelles passant par le
étoile apparaissant comme un petit point dans le ciel, c’est ainsi
est due au contact des fais- double caractère de la lumière, les chercheurs de
qu’une solution portant son nom fut introduite et découvre alors que
ceaux laser envoyés sur le cessent de puiser de ses idées espérant
la gravité atteint une valeur infinie dans la zone près de l’étoile
gaz et qui a causé la diminu- arriver un jour à percer les secrets que nous cache
étudiée, c’est à partir de là que nait le concept de trous noirs.
tion de l'énergie cinétique des notre univers ainsi qu'à réaliser le plus grand
De nos jours Pléthore de scientifiques appliquent les résultats
atomes, Indépendamment rêve d'Albert Einstein qui est la théorie de
de Karl Schwarzschild afin de prédire le diamètre nécessaire
des travaux cités ci-dessus, l'unification capable de décrire à la fois le monde de
que doit avoir un objet céleste “Planète étoile...etc.” afin de
le physicien chercheur Wolf- l'infiniment petit ainsi que celui de l'infiniment grand.
se transformer en un trou noir, ils ont pu trouver alors que
notre planète doit avoir moins d’un centimètre de diamètre gang Ketterel arriva en util-
quant à celui du soleil il ne doit pas dépasser les 3 km. isant cette fois un faisceau
laser constitué de matière
et non de photons à refroid-
ir des atomes de sodium. References:
- Einstein's cosmos -How Albert Ein-
stein's Vision Transformed Our Under-
standing of Space and Time - michio kaku.
- Nobelprize.org
- [1] Physica magazine N02. Avril 2017.
Page 15. A la une/ Physica Magazine N01 Décem-
bre 2017.Page 18. Les Ondes Gravitationnelles.

56 57
Physica
Activties
Le grand intérêt que nous portons à la physique,
cette discipline noble, qui a su réunir des âmes créa-
tives et ambitieuses, a été le facteur moteur qui a
permis à Physica Club de voir le jour. Notre désir
de voir, de comprendre, d’apprendre et de s’instru-
ire nous a poussé à relever le défis et bâtir cet édifice
sensationnel, bâtir un refuge pour les idées faramineus-
es, notre curiosité qui ne sait s’étancher, nous pousse ch-
aque jour encore plus afin qu’on puisse aller de l’avant
et progresser vivement dans le monde de la science.
On s’est engagé résolument, afin que la roue de la sci-
ence et du savoir puisse tourner au sein de notre université,
on a décidé de tracer notre feuille de route et de ressus-
citer ce que les élites de la physique ont laissé soigneu-
sement entre nos mains, on a voulu créer un milieu de
science et de partage, un milieu ou l’enchantement saura
régner. Un club a été alors créé par et pour les amou-
reux de la physique, on a alors créé PHYSICA CLUB.
Physica Club est un club estudiantin créé à l’Universi-
té des Sciences et de la Technologie Houari Boume-
diene, nos activités principales consistent à vulgar-
iser la physique et la rendre accessible auprès des
étudiants de différentes spécialités et du large public.

58 59