Vous êtes sur la page 1sur 3

07.

LA CHARNIERE CERVICO-
OCCIPITALE :
Dr LACHKAR Adnane
INTRODUCTION :
- La charnière cervico-occipitale (CCO) est une unité
anatomique et fonctionnelle très complexe, joignant le
crâne au rachis.
- Elle assure la protection des éléments nerveux et artériels
représentés par les méninges, les espaces sous
arachnoïdiens, les artères vertébrales, le cervelet, le tronc
cérébral, la partie haute de la moelle épinière.

I – OSTEOLOGIE :

A – Os occipital :
- Os impair, médian, occupe la partie postéro-inférieure de
la boite crânienne.
- Sous forme d’un losange irrégulier.
- Percé d’un vaste orifice : le trou occipital.
- Sur la face exocrânienne se trouvent les condyles
occipitaux de chaque côté du trou occipital : ils s’articulent
avec les cavités glénoïdes de l’atlas.
C – Axis :
- 2 vertèbre cervicale.
ème

- Caractérisée par l'apophyse odontoïde au-dessus du corps


vertébral.
- Latéralement on distingue deux apophyses articulaires
supérieures et inférieures séparées par l’apophyse
transverse creusée du trou transversaire où chemine
l’artère vertébrale.
- L’apophyse épineuse naît de la jonction des deux parties
de l’arc neural qui circonscrit au milieu le trou vertébral.

B – Atlas :
- 1ère vertèbre cervicale.
- Caractérisée par l'absence du corps vertébral.
- On lui reconnait 2 arcs antérieur et postérieur.
- Latéralement existent 2 masses latérales qui ont chacune
2 surfaces articulaires :
• Deux supérieures s'articulent avec les condyles occipitaux.
• Deux inférieures s'articulent avec les surfaces articulaires
supérieures de l'axis.
- La face dorsale de l’arc antérieur présente la fossette de
l’apophyse odontoïde.
- Latéralement existe l’apophyse transverse creusée par le
trou transversaire où passe l’artère vertébrale.
II – FORMATIONS MUSCULO-
LIGAMENTAIRES DE LA CCO :

A – Support ligamentaire :
1 – Moyens d'union du rachis :
- Le ligament longitudinal antérieur (LLA) : Sur la face
antérieure des corps vertébraux.
- Le ligament longitudinal postérieur(LLP) : Sur la face
postérieure des corps vertébraux.
- Le ligament jaune : Unit les lames vertébrales.
- Les ligaments inter épineux et transverses complètent ce
dispositif suspenseur.

2 – Structures de stabilité
biomécanique de la CCO :
a Ligament nuchal : avec ses interpositions de fibres
antéropostérieures, verticales et inter épineuses.

b Ligaments sous-occipitaux :
• La membrane occipito-atloïdienne antérieure.
• La membrane atloïdo-axoïdienne antérieure.
• Le ligament cruciforme avec ses trois faisceaux qui
tapisse la face postérieur de l’odontoïde :
transverse, longitudinal supérieur et longitudinal
inférieur.
• Le ligament apical suspenseur de l’odontoïde.
• Les ligaments alaires.
• Juste en arrière et toujours en avant du canal
vertébral on trouve la membrane tectorial.
• En arrière du canal on trouve la membrane
occipito-atloïdienne postérieure et la membrane
atloïdo-axoïdienne postérieure.
B – Support musculo-
aponevrotique :
1 – Muscles de la région
postérieure du cou :
a Plan profond :
o Les muscles petit et grand droits postérieurs.
o Les muscles petit et grand obliques.
o Les muscles inter-épineux et inter-transversaires du cou.
b Plan intermédiaire : Plan des complexus :
o Les muscles petit et grand complexus.
c Plan superficiel : Plan des splénius et de l’angulaire :
o Le splénius : s’étend de C7 jusque D4.
o L’angulaire (ou élévateur de la scapula) : s’étend de C1,
C5 jusqu’à l’omoplate.

III – CONTENU : ELEMENTS


VASCULO-NERVEUX :

A – Eléments vasculaires :
ARTERE VERTEBRALE : élément le plus important :
• Naît de l’artère sous clavière.
• Monte dans le trou transversaire de C7 à C1.
• Chemine dans la gouttière de l’arc postérieure de C1.
• Pénètre dans le trou occipital.
• Contourne le bulbe rachidien et donne les artères
spinales antérieure et postérieure et l’artère cérébelleuse
postéro-inférieure.
• Les deux artères vertébrales (droite et gauche) se
réunissent pour former le tronc basilaire.

2 – Muscles de la région antérieure


du cou : B – Eléments nerveux :
- La mobilité de la charnière CCO surtout en flexion de la 1 – Moelle cervicale haute :
tête est assurée par : • Fait suite au bulbe rachidien (Segment de 2cm environ).
o Le muscle long de la tête : 2 – Tronc cérébral :
o S’insère en dehors de l’apophyse basilaire de • Comprend le bulbe rachidien, la protubérance annulaire,
l’os occipital. et les pédoncules cérébraux sup, moy et inférieurs.
o Se termine sur l’apophyse transverse de C5. 3 – Cervelet :
o Le muscle long du cou : • En arrière du tronc cérébral. Constitué d’un lobe moyen
o S'insère de part et d’autre de la ligne médiane ou vermis et de deux hémisphères latéraux.
des corps vertébraux de C2 à C7-D1. 4 – Cavité ventriculaire : V4
o Le muscle droit antérieur de la tête : • Délimité par ces éléments nerveux, où chemine le LCR.
o S'insère en arrière du muscle long de la tête,
o Se termine au niveau de l’arc antérieur de C1. CONCLUSION :
o Le muscle droit latéral de la tête : - La CCO peut être atteinte dans nombre de pathologies malformatives,
o S’insère en dehors du condyle occipital. traumatiques, infectieuses, inflammatoires ou tumorales qui encourent un
double risque neurologique et orthopédique en compromettant la stabilité
o Se termine au niveau du tubercule antérieur de
de cette région. Ainsi, le neurochirurgien peut être amené à aborder cette
C1. CCO soit pour décomprimer les éléments nerveux qui la constituent ou
pour restaurer sa stabilité biomécanique.