Vous êtes sur la page 1sur 10

Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

Internet protocole (IP)

Introduction
IP est un protocole de la série de protocole TCP/IP, l’ensemble des données TCP, UDP,
ICMP sont transmises en tant que data gramme IP. IP cette procure un service non
fiable, utilisant un service non-délivrance.
Par non fiable, il n'existe aucune garantie pour que le data gramme IP arrive à sa
destination avec succès. IP fournie un service de moindre effort.
Sans connexion signifie que IP ne maintient aucune information d'état concernent les
data grammes successifs. Chacun est gère indépendamment de tous les autres. Ceci
signifie également que les data grammes IP peuvent être délivrés en désordre.

Les principales fonctions assurées par le protocole IP


• La définition des data grammes
• La définition du schéma d’adressage Internet
• Le routage des data grammes vers les hotes distants
• La fragmentation

Fonctionnement
Le protocole Internet implémente deux fonctions de base : L’adressage et la
fragmentation. Les modules Internet exploiteront les adresses inscrites dans l'en tête
pour acheminer le data gramme vers la destination.
Les modules Internet exploitent des champs de l'en tête Internet pour fractionner et
rassembler les data grammes Internet lorsque le réseau a traverse accepte que des
paquets de taille plus réduite. Le modèle de fonctionnement est qu'il existe un module
dans chaque hote concerne par la communication Internet ainsi que dans chaque routeur
situer sur le chemin du Data gramme. Le protocole IP considère chaque data gramme
Internet comme entité indépendante et sans relation aucune avec d'autre data gramme. le
protocole utiliser quatre mécanismes clefs pour procurer le service promis qui sont dans
l'en tête du data gramme
• Type de service
• Durée de vie
• Options
• Checksum d'en tête
Le modèle de fonctionnement de la transmission d'un data gramme d'application vers un
autre peut être illustre par le scénario suivant :
Nous supposons ici que la transmission traverse un routeur intermédiaire. L'application
émettrice prépare les données a envoyé et appelle son module Internet local pour
envoyer le data gramme en lui passant l'adresse de destination et quelques autres
paramètres comme arguments.
Le module IP prépare une en tête de data gramme et lui ajoute les données. Le module
détermine une adresse réseau locale correspondant a cette adresse.

Adressage IP
Chaque interface Internet est identifiable par une adresse Internet codée sur 32 bits. Une
adresse Internet est constituée de quatre nombres de 0 a 255. Adresse IP est composée
de deux parties :
Le numéro de réseau
Le numéro de machine sur ce réseau
Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

En-Tête IP

20 ocet
Version
4 bitsLongueur
D’en-tête
4 bitsType de service 8 bits
(TOS)Longueur totale sur 16 bitsOflags 3 bitsFragment offset sur 13 bitDurée de vie 8
bitsProtocole 8 bitsSomme de contrôle 16 bitsAdresse IP source sur 32 bitsAdresse IP de destination sur
32 bitsOption

Données

Data Gramme IP, avec en-tête

La version : la version courant de IP


La longueur d'en-tête : et le nombre de mots en 32 bits figurent dans l'en tête, en
incluant les options éventuelles. La tailles maximal de l'en tête est de 60 octets.
Type de service : sur 4 bits représente le type de service qui doivent être minimiser
Le champ longueur : contient la taille totale octets du data gramme IP. Grâce à ce
champ et au champ longueur de l’en tête nous savons ou commençons la portion de
donnée ce champ est de 16 bits la taille max. d'un data gramme sont de 65535
octets ces champs peut changer si le data gramme est fragmente
Identification : il identifie de façon unique chaque data gramme envoyer par une
machine les champs sont utiliser dans la fragmentation d'un data gramme qui sont
l'offset de fragmentation sur 13 bits et le flag sur 3 bits
Time to live TTL : Donne la limite supérieure au nombre de routeurs qu`un
datagramme peut traverser. Il limite la durée de vie d'un data gramme, lorsque ces
champs sont sur 0 le data gramme est alors rejète
Protocol : Ces champs sont utiliser par IP pour multiplexer les data grammes entrant
entre UDP, TCP, IGMP, ICMP.
Option : est une liste de longueur variable contenant des informations qui sont
facultatives pour le data gramme l'option actuellement définie sont les suivantes :
• Securite et gestion des restrictions
• Enregistrement de la route
• Estampille horaire
• Routage de source strict ou relâche
Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

La somme de contrôle d'en-tête (header checksum) il est calculer seulement a partit du


seul contenu de l'en-tête IP il est sur 16 bits il est recalculer à chaque réception du data
gramme
Chaque data gramme IP contient l'adresse IP source et l'adresse IP destination se
sont des valeurs sur 32 bits
L'important dans l'en tête est toujours un multiple de 32 bits

Fragmentation
La fragmentation du data gramme Internet devient nécessaire des lors quant un data
gramme de grande taille arrive sur une portion de réseau qui n'accepte la transmission
que de paquets plus courts. Un data gramme peut être spececifie « non fraction nable »
un tel data gramme Internet ne doit jamais être fragmenter.

Les procédures de fragmentation et d’assemblages doivent pouvoir casser un data


gramme en nombre de fragments arbitraire et quelconque pourvus que l’assemblage soit
possible. Le récepteur des fragments utilise le champ identification pour s'assurer que
des fragments de plusieurs data grammes ne pourraient être mélanges. Les champs
« Fragment Offset » indique au récepteur la position du fragment reçu dans le data
gramme original, ces champs plus les champs « longueur totale » déterminent la
position du data gramme. L’indicateur bit « dernier fragment » indique(lors de sa remise
a zéro) au récepteur qu'il agit du dernier fragment.
Pour rassembler les fragments d'un data gramme ,un module recombinant les data
gramme dont dont les quatre champs suivants sont identification, source, destination,
protocole. Il utilise les champs « fragment offset » pour les positionner

Routage IP
IP peut recevoir un data gramme a envoyé provenant de TCP, UDP de ICMP ou de
IGMP, ou, un data gramme émis via une interface réseau (un datagramme a faire suivre)
la couche IP gère une table de routage en mémoire qu’elle consulte à chaque fois qu’elle
reçoit un data gramme a envoyé.

LES ors que le data gramme est reçu au moyen d’une interface réseau, IP vérifie
d’abord si l’adresse IP de destination est l’une de ses propres adresses IP ou une adresse
IP broadcast, si c’est le cas, le data gramme est délivré au module de protocole spécifie
par les champs protocole de l’en-tête IP. Si le data gramme n’est pas destiner à la
couche IP. alors
Si la couche IP est configurer pour agir comme routeur, le paquet est remis.
Sinon le data gramme est rejète silencieusement.
Tout ce que le routage IP fournit est l'adresse IP du routeur de saut suivant vers lequel le
data gramme doit être envoyé. Le routage effectue le traitement suivant

1- Recherche dans une table de routage de l’entrée associée a l’adresse IP de


destination intégrale. si cette adresse est trouvée, envoi du paquet au routeur de saut
suivant correspondant ou a l'interface directement connectée
2- recherche dans la table de routage de l’entrée correspondant exactement a
l’identificateur du réseau de destination, envoi du paquet au routeur de saut suivant
indique ou a l’interface directement connectée (utiliser généralement dans le réseau
local)
3- Recherche dans la table de routage d’une entrée dénomme default.
Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

Traitement du paquet IP
Internet protocole et représente la couche 3 du modèle ISO, qui est la couche réseau,
cette couche contient trois autres protocoles mais qui utiliser les data grammes de IP,
qui sont
• ARP(address resolution protocol) permet de faire la correspondance entre les
adresses logiques et les adresses physiques MAC
• RARP(reverse address resolution protocol) permet d'établir la correspondance
entre les adresses physique et logique
• ICMP(Internet control message protocol) il sert à la gestion du protocole IP.

Aiguillage entre le niveau 2 et le niveau 3 se fait en lisant le champ type de la trame


Ethernet
0x800 pour IP
0x806 pour ARP
0x8035 pour RARP

Au niveau 4 ce trouve le protocole TCP, UDP, pour déterminer au niveau IP s’il s’agit
d’un message ICMP,UDP,TCP le paquet IP dispose d’un champ définissant l’entité
protocolaire de niveau supérieur.
1 pour un message ICMP
6 pour un message TCP
17 pour un message UDP

UDP TCP
4

protocol
e

ICMP
3 IP ARP RARP

type
2
Ethernet

Couche 3
Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

Modélisation
Afin de tester le fonctionnement du protocole OLSR, en modélise les différentes
couches du modèle OSI le choix des couches est
• La couche MAC qui suit la norme 802.11
• La couche IP
• La couche UDP
Le choix est poser sur la couche UDP et non pour la couche TCP pour le transport tous
simplement UDP est un protocole de couche de transport simple, et qu'il permet une
transmission mode broadcast et multicast. TCP est un protocole oriente connexion qui
implique une connections entre deux machines

APPLICATION

OLSR UDP Modèle OSI des couches


Pour OLSR

IP

MAC

Modélisation de la couche IP
La premier in formation utiliser pour passer un paquet de la couche MAC a la couche IP
est lire le champ TYPE, puis dans la couche IP il plusieurs traitement effectuer sur les
paquets.
Les différentes phases de la communication sont caractérisées par l’échange de
primitives entre les différentes couches
Primitives de services
D’unité de données de protocole PDU
La sémantique de fonctionnalités regroupe l’ensemble des procédures qui seront
utilisées pendant la phase de transfert de données, les principales fonction a modélisé
sont :
Fragmentation / reassemblage
Concaténation / séparation

1-Extraire l’information du paquet


Vérifier sont adresse avec les adresses de destination(32 bits) si elle est sont adresse ou
une adresse broadcast.
Lecture du champ option pour voir s'il y un routage de source
Type de service (8 bits) optionnel
Durée de vie pour vérifier ca valeur et le décrémenter
Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

2- Vérifications du paquet
longueur de l’en-tête(4 bits)
longueur totale(26 bits)
somme de contrôle(16 bits)

3- Fragmentations /reasemblage
vérifier si le paquet est fragmenter ou il doit être fragmenter (pour la transmission) ,il
utilise le champ fragment offset(13 bits) et les champs(3 bits)

Traitement effectue par la couche IP

Mise à jour de la
table de routage UDP TCP

ICMP
redirections oui
Table de
routage

Adresse IP= adresse


du hots ou d’adresse
retransmission
broadcast
Sortie IP : calcule la
route de saut suivant
Option de
Routage de
source
processus IP

Fil d’attente de IP

interfaces

Modèle propose par OPNET


La couche réseau et modéliser par trois processus, IP ENCAP/DECAP, IP et IP ARP, le premier bloque à
le rôle d’en capsuler le datagramme et de placer les différents champs de l’en-tête le second IP gère le
routage et les messages d’erreurs dans le cas il détecte un problème sur le routage et le dernier construit
une table d’adresse physique en fonction d’adresse logique.
Modèle De Couche Simplifie
• Comme le protocole est utiliser sur le réseau ad hoc donc il n’est pas nécessaire de
modéliser le module defragmentation et de reassemblage Le calcule de la somme de
contrôle ne sera pas nécessaire Le champ d’option de l’en tête de IP sont mis à 0 en
utiliser pas le routage de source.
Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

Modèle de IP de OPNET

• Donc la fonction nécessaire par la couche IP


• lecture du champ de l'adresse destination
• Dure de vie
• Lire le champ de longueur afin de passer le paquet a la couche UDP.
• Pour la couche UDP sera simplifie, la lecture du champ de valeur du port, et la
séparation de l’entête pour être passer directement a OLSR

repos

Deco Deco

Cone
Cone

Connexion
Connexion
sortante en Réponse a une
entrante en
attente demande
attente

confirmation
Réponse a une
Transfert de demande
données prêt

Diagramme des transitions d’états de la couche transport


Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1

Réception

Traitemen
t de
paquet

Attente

Modèle simplifier de IP réception

transmission

Traitemen
Initialisation t de
paquet

Attente

Modèle simplifier de IP transmission


Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1
Titre : Modélisation du protocole OLSR sur OPNET Référence : 1