Vous êtes sur la page 1sur 1

9 Safar 1438

9 novembre 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 66 23

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

Un état retraçant la part de la CCR dans les provisions


MINISTERE DES FINANCES techniques de la société d'assurance et/ou de réassurance,
est annexé aux états techniques que la société d'assurance
Arrêté du 7 Chaâbane 1437 correspondant au 14 mai et/ou de réassurance est tenue de transmettre,
2016 relatif à la représentation des engagements trimestriellement, à l'administration de contrôle des
réglementés des sociétés d’assurance et/ou de assurances qui fixera, en tant que de besoin, la forme de
réassurance. cet état.
————
Le ministre des finances, Art. 4. — Les provisions techniques telles que
déterminées à l'article 3 ci-dessus, et les provisions
Vu l'ordonnance n° 95-07 du 23 Chaâbane 1415 réglementées, sont représentées :
correspondant au 25 janvier 1995, modifiée et complétée,
relative aux assurances, notamment son article 224 ; — au minimum à 50%, par des valeurs d'Etat dont la
moitié par des titres à moyen et à long termes ;
Vu le décret présidentiel n° 15-125 du 25 Rajab 1436
correspondant au 14 mai 2015, modifié, portant — le reste, par les autres actifs admis prévus par les
nomination des membres du Gouvernement ; dispositions de l'article 24 du décret exécutif n° 13-114 du
16 Joumada El Oula 1434 correspondant au 28 mars 2013,
Vu le décret exécutif n° 95-54 du 15 Ramadhan 1415 susvisé.
correspondant au 15 février 1995 fixant les attributions du
ministre des finances ; Art. 5. — Le montant des placements sous forme de
dépôts à terme, auprès d'un même organisme bancaire, ne
Vu le décret exécutif n° 95-409 du 16 Rajab 1416 peut dépasser un taux de 25% du montant des
correspondant au 9 décembre 1995, modifié et complété, engagements réglementés de la société d'assurance et/ou
relatif à la cession obligatoire en réassurance ; de réassurance.
Vu le décret exécutif n° 13-114 du 16 Joumada El Oula Un délai d'une année est accordé à la société d'assurance
1434 correspondant au 28 mars 2013 relatif aux et/ou de réassurance, à compter de la date de signature du
engagements réglementés des sociétés d'assurance et/ou présent arrêté, pour se conformer aux dispositions du
de réassurance ; présent article.
Vu l'arrêté du 19 Joumada El Oula 1417 correspondant
au 2 octobre 1996, modifié et complété, fixant les Art. 6. — Le montant des placements sous forme de
proportions minimum à affecter à chaque type de valeurs mobilières émises par des sociétés algériennes non
placements effectués par les sociétés d'assurance et/ou de cotées en Bourse, ne peut dépasser un taux de 25% du
réassurance ; montant des engagements réglementés de la société
d'assurance et/ou de réassurance.
Arrête :
Art. 7. — Le placement dans un immeuble bâti ou
Article 1er. — En application des dispositions des terrain en propriété en Algérie, non grevé de droits réels,
articles 23 et 24 du décret exécutif n° 13-114 du 16 ne peut dépasser 10% du montant des engagements
Joumada El Oula 1434 correspondant au 28 mars 2013, réglementés de la société d'assurance et/ou de réassurance,
susvisé, le présent arrêté a pour objet de préciser les sans que le total des actifs immobiliers ne dépasse 40% du
modalités de représentation des engagements réglementés montant des engagements réglementés de cette société.
des sociétés d'assurance et/ou de réassurance. Art. 8. — A l'exception des titres émis par l'Etat ou
jouissant de sa garantie, le placement dans les titres émis
Art. 2. — Les engagements réglementés, constitués des par le même émetteur ne peut dépasser 5% du montant des
provisions réglementées et des provisions techniques, tels engagements réglementés de la société d'assurance et/ou
que définis par les dispositions du décret exécutif de réassurance.
n° 13-114 du 16 Joumada El Oula 1434 correspondant au
28 mars 2013, susvisé, sont représentés au bilan de la Art. 9. — La participation de la société d'assurance et/ou
société d'assurance et/ou de réassurance par des éléments de réassurance, admise en représentation des engagements
d'actifs équivalents. réglementés, dans le capital social d'une société ne peut
dépasser 50% du montant de ce capital social et 5% des
Art. 3. — Les provisions techniques de la société engagements réglementés de la société d'assurance et/ou
d'assurance et/ou de réassurance, sont représentées, de réassurance.
diminuées d'un taux de 60% de leur montant, inscrit à la
charge de la Compagnie Centrale de Réassurance (CCR) Art. 10. — Le présent arrêté sera publié au Journal
au titre de la cession obligatoire. officiel de la République algérienne démocratique et
populaire.
Le montant admis en diminution des provisions
techniques, ne peut dépasser un taux de 15% des Fait à Alger, le 7 Chaâbane 1437 correspondant au
engagements réglementés de la société d'assurance et/ou 14 mai 2016.
de réassurance. Abderrahmane BENKHALFA.