Vous êtes sur la page 1sur 262

Avant-propos

La perspective adoptée Un apprentissage par les tâches :


pourquoi ?
Dès la sortie de sa première édition, fin 2004, Rond-
Point a marqué l’histoire du Français langue étrangère Parce que c’est en faisant qu’on apprend. Il faut
en introduisant pour la première fois dans un manuel donc créer des conditions d’apprentissage proches des
d’apprentissage de notre langue, l’approche par les conditions de pratique réelle de la langue :
tâches dans une démarche actionnelle. Rond-Point
suivait donc, dès ses premiers pas, les recommandations Ė L’approche par les tâches favorise l’installation de
du Cadre européen commun de référence pour les processus authentiques de communication dans des
langues (CECR). Depuis, pour nous, professeurs de échanges semblables à ceux de la vie quotidienne.
français et auteurs, le CECR et les référentiels qui en
découlent sont devenus nos outils de travail pour que Ė Elle permet la description d’une langue authentique,
nos classes et nos ouvrages deviennent de véritables qu’on observe et qu’on analyse en contexte pour ne
lieux où la langue n’est plus une simple simulation pas vider les faits de langue de leur sens.
ponctuelle, mais une action authentique permanente.
Ė Elle implique l’élève en s’appuyant sur son vécu
C’est cette mise en place de la démarche actionnelle et ses connaissances préalables. C’est le point de
qui constitue l’axe de Rond-Point, recueillant ainsi le départ de l’unité pour le motiver.
fruit de plus de dix ans de recherche des meilleurs
spécialistes internationaux dans les domaines de la Ė L’approche par les tâches transforme ainsi la classe
linguistique, de la pédagogie et de la didactique des en un espace où la communication est aussi vivante
langues. que dans le monde extérieur, où les échanges
d’expériences entre les apprenants sont constants
Aujourd’hui, Rond-Point fait peau neuve : le Nouveau parce que proches de la réalité quotidienne, où
Rond-Point est né. Sans remettre en question les naît une véritable dynamique de groupe. L’intérêt
principes fondamentaux de la première édition, nous et la motivation des élèves s’en trouvent tout
avons pris en compte pour cette nouvelle version vos naturellement décuplés.
remarques, une meilleure connaissance de l’approche
actionnelle et les nouveaux outils pédagogiques et Des ressources considérées comme
institutionnels existants pour vous offrir un contenu
entièrement révisé et mise à jour.
des outils
Les ressources linguistiques, lexicales et grammaticales,
Comme dans la première édition, chaque unité de la travaillées dans chaque unité sont celles que l’élève
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

présente méthode propose donc aux apprenants la devra mettre en œuvre lors de la réalisation de
réalisation d’une tâche finale (ou projet) : planifier la tâche. Cette simple constatation oblige à revoir
des vacances en groupe, discuter des problèmes d’une la progression grammaticale. En effet, l’approche
ville et proposer des solutions, ou organiser une actionnelle ne remet pas en cause l’importance des
soirée à thème, etc. Pour pouvoir réaliser cette tâche, outils linguistiques, notamment grammaticaux, mais
ils ont besoin de mobiliser des ressources lexicales et elle appelle à une nouvelle vision de la place qu’elle doit
grammaticales, des savoirs et des savoir-faire, ainsi que occuper dans l’unité puisque l’axe de la progression se
des savoir-être. C’est cette mise en œuvre des besoins base des compétences à atteindre au-delà des aspects
qui sera développée au cours de l’unité à travers un langagiers.
travail où l’on privilégie l’apprenant « acteur social »
devant agir au sein du groupe. Ce changement entraîne un changement dans la
perception que l’on peut avoir des exercices. Ils sont
Sans rejeter le communicatif mais au contraire en toujours présents (dans le Cahier d’activités) mais ils ne
l’intégrant comme un élément nécessaire à la mise en sont plus systématiques : ils ne peuvent plus être vides
place d’une tâche, l’approche actionnelle doit permettre de sens mais au contraire répondre aux besoins des
aux élèves de donner un sens à leur apprentissage : ils apprenants par rapport aux objectifs de la tâche finale.
apprennent en faisant, condition sine qua non pour
garantir le succès de leur objectif principal : devenir Quant aux divers thèmes de civilisation, ils sont
compétents en français dans les domaines déterminés abordés dans une perspective interculturelle : les
par le niveau du CECR qu’ils atteindront à la fin de ce élèves n’apprennent pas seulement des éléments de la
manuel. culture française, mais réfléchissent et établissent aussi
une comparaison avec les particularités de leur propre
mode de vie et leur culture.

1/2
Avant-propos

Rendre les élèves autonomes Un professeur considéré comme


un « coach »
Pour réaliser les tâches ciblées de chaque unité, pour
acquérir les ressources linguistiques et culturelles Si les apprenants, « acteurs sociaux » sont au centre
nécessaires à la réalisation des tâches, il est clair que les leur propre apprentissage, le professeur ne peut plus
élèves doivent négocier et s’organiser. La classe devient être un simple diffuseur de savoirs. Il doit préparer
un espace plus proche de la réalité où il faut prendre ses élèves de façon à ce qu’ils soient prêts à agir en
des décisions et mettre en commun avec le reste de la autonomie lors de la réalisation de la tâche. Il doit donc
classe des expériences personnelles, des opinions et organiser la classe de façon à ce que, dès le début de
des projets. Qu’il s’agisse de la réalisation de la tâche, l’unité, les élèves s’entraînent en contexte. Il devient le
des activités d’acquisition des ressources linguistiques garant que la tâche sera une réussite.
ou des activités interculturelles, l’interaction est le
maître-mot des dispositions pédagogiques. Comme les élèves, il doit être lui aussi « autonome »
et savoir apporter les outils dont ils ont besoin, selon
C’est ce qui rend nos élèves autonomes, un autre leur profil personnel et linguistique, pour atteindre
mot-clé dans l’approche actionnelle : il appartient à les objectifs fixés. C’est ce qui nous fait dire que le
l’apprenant de mobiliser ses nouveaux savoirs pour professeur n’est plus un dispensateur de connaissances
organiser, avec les autres élèves de la classe, la mise en mais bien un entraineur, un « coach » qui accompagne
place de la tâche pour en garantir le succès. ses élèves tout au long de leur apprentissage mais en
les laissant agir avec le plus d’autonomie possible, tel
un sportif en action.

Nous espérons que cette méthode vous séduira et séduira


vos élèves, qu’ils prendront plaisir à apprendre notre
langue et à en faire un véritable outil pour être compétents
et agir dans les domaines définis par le CECR.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

2/2
Passez
à l’actionnel !
Nouveau
Rond-Point
www.emdl.fr

8(
8)

EFLM<8
IFE; GL 8(9( 8)

F@EK
;8L;@F

D„k_f[\
[\]iXeƒ
(
Cß M<":

X`jYXj„\
jlicÊXgg
i\ek`jjX^
C @ M I<; \gXic\jk
I<;<CÊy

<CÊ y C ß M jX^\ g Zj_\j


Xic\jkZ_\
X`j Y< 
Xj "
„\:jl ic ÊXggi\e k`j
D„k_f[\[ \] iXeƒ ; 8L;@F
K(sC@M

" : ;8L;@F
C@ MI<;<CÊ yC ßM <
@E
FE;$GF
LI
EFLM< 8

C
Rond-Point

Les 4 critères pour reconnaître


une vraie tâche :

1. Implication
Implication personnelle de l’apprenant :
le Nouveau Rond-Point sollicite à tout
moment le vécu et les connaissances
des apprenants. Cette démarche
permet de capter et de maintenir leur
attention et leur motivation.

2. Contextualisation
Activités contextualisées et significatives :
au travers de tâches intermédiaires en
contexte les apprenants construisent
graduellement leur savoir-faire
linguistique.

Et n’oubliez pas
que le parcours (séquence
didactique) est aussi
important que l’arrivée
(la tâche finale). Dans
chacune des unités du
Nouveau Rond-Point, l’élève
construit progressivement
ses compétences
pour aboutir à la tâche.
3. Interaction
Activités riches et complexes
pour développer la capacité
des apprenants à réagir selon le
contexte de communication.

4. Autonomie
Renforcement de l’autonomie : le Nouveau
Rond-Point permet de mettre en œuvre un travail
collaboratif qui implique des prises de décision et
l’obtention d’un résultat vérifiable.
Rond-Point

La grammaire : un outil au service


de la communication
Au lieu de proposer une suite
de points de grammaire traités
séparément, la double page
Formes et ressources permet
à l’apprenant de construire ses
compétences langagières.

Les points de grammaire sont


systématiquement travaillés
en contexte. Les élèves partent
ainsi du sens pour échafauder
leurs compétences langagières.

Implication
de l’apprenant
Basées sur des interactions
constantes entre apprenants, les
activités sont rigoureusement
construites et créent des
dynamiques de classe vivantes
et motivantes.

Des stratégies et des conseils


d’apprentissage sont
régulièrement proposés pour
utiliser au mieux toutes les
ressources de la méthode.

Des documents oraux


authentiques sont adaptés au
niveau des apprenants et montrent
la richesse et la pluralité des voix
francophones.
Rond-Point

Un regard sur le monde


francophone
Des pages de culture et de De nombreuses photos et une
civilisation pour développer les mise en page soignée encouragent
compétences interculturelles de l’apprenant à découvrir les
l’apprenant en comparant la réalité spécificités linguistiques et
de son pays avec celle du monde culturelles des pays francophones.
francophone.

Testez gratuitement des


unités sur www.emdl.fr
Nouveau Rond-Point
La collection
Nouveau Rond-Point

Nouveau Rond-Point 1
12 unités pour couvrir les niveaux
A1 et A2 du CECR

• Livre de l’élève + CD
• Cahier d’activités + CD
• CD-ROM Guide pédagogique
• Manuel numérique

Nouveau Rond-Point 2
10 unités pour atteindre le niveau
B1 du CECR

• Livre de l’élève + CD
• Cahier d’activités + CD
• CD-ROM Guide pédagogique
• Manuel numérique

Rond-Point 3
10 unités pour atteindre le niveau
B2 du CECR

• Livre de l’élève + CD
• Cahier d’activités + CD
• Guide pédagogique

Nouveau Rond-Point Pas à pas

Nouveau Rond-Point Pas à pas A1


6 unités pour atteindre le niveau A1

• Livre de l’élève + Cahier d’activités


+ CD en un seul volume
• CD-ROM Guide pédagogique
• Manuel numérique

Nouveau Rond-Point Pas à pas A2


6 unités pour atteindre le niveau A2

• Livre de l’élève + Cahier d’activités


+ CD en un seul volume
• CD-ROM Guide pédagogique
• Manuel numérique
Rond-Point
Une barre d’outils

La multimédiaction complète

ou comment allier approche Sélection

Zoom sélectif

actionnelle et multimédia Gomme

Zone de texte
1. Un site compagnon complet : rond-point.emdl.fr
• Des activités web 2.0 gratuites : elles repoussent les quatre Crayon
murs de la classe et donnent une nouvelle dimension à
l’apprentissage du français en créant une communauté Surligneur
d’apprenants.
Formes
• Du matériel téléchargeable et des articles sur la didactique. géometriques
• Des extraits vidéos pédagogiques.
Flèches

2. Une clé USB pour TBI et vidéoprojecteur : Spot/Cache


Le manuel numérique, version projetable du Livre de l’élève, Rideau
est accompagné d’une boîte à outils complète pour
Liens hypertextes
personnaliser et dynamiser les cours (zoom, rideau, stylo, etc.)
Sélection
3. Une clé USB Multimédiaction + :
Elle contient tout le contenu de la clé Multimédiaction plus Enregistrements
des activités supplémentaires spécialement conçues pour le TBI audio
et qui favorisent l’interaction en classe. Importation/Exportation
des annotations

Images

Audio intégrés Favoris


Dynamique des unités

Toutes les unités de ce Nouveau Rond-Point sont organisées autour d’une tâche ciblée. Les documents authentiques, les
activités individuelles ou en groupe, les ressources lexicales, grammaticales et socioculturelles fournis dans l’unité permettent à
l’apprenant de mettre en œuvre cette tâche.
D’une façon générale, la dynamique de l’unité de Livre de l’élève favorise le travail collaboratif entre les apprenants.

Ancrage : deux pages d’entrée en matière


Cette double page permet à l’apprenant d’aborder l’unité à partir de ses connaissances préalables du monde et, éventuellement, de la langue
française. Elle cherche ainsi à rassurer l’apprenant qui ne part jamais de zéro et qui pourra mobiliser des compétences acquises dans d’autres
domaines. Les documents déclencheurs de cette double page sensibilisent l’apprenant au thème et aux objectifs de l’unité.

Annonce de la
tâche ciblée

VOTRE RÔLE
Permettre aux élèves de se
conscientiser de leurs besoins pour
permettre le succès de la tâche finale.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Entrée en matière Activités de mise


basée sur l’image en contexte

Comment travailler cette double page ?


¿ Éveiller l’intérêt des élèves à partir des photos et autres documents, sans s’intéresser ni aux objectifs ni aux activités. Les photos sont
fondamentales pour le rebrassage du lexique connu et permettre d’introduire graduellement du vocabulaire utile pour avancer dans l’unité.
¿ Attirer ensuite l’attention des élèves sur la tâche ciblée qu’ils devront mettre en œuvre. Il est important qu’à ce stade ils soient conscients de
l’objectif final à atteindre. C’est ce qui contribuera à déclencher leur motivation autour des contenus de l’unité. Le professeur pourra d’ailleurs faire
un saut à la double page Tâche ciblée, afin que les élèves voient concrètement en quoi consistera la tâche et qu’elle forme elle pourra prendre.
¿ Après ces deux étapes, lancer les activités tout d’abord de réception (orales et écrites) pour ensuite mettre en place les premières activités faisant
appel à la collaboration entre les apprenants. Ces activités permettent souvent de réactiver des notions connues tout en intégrant quelques
éléments nouveaux, présents sur cette double page.

1/4
Dynamique des unités

En contexte : deux pages de documents authentiques


Cette double page permet à l’apprenant d’entrer en contact avec des documents authentiques qui vont lui permettre de découvrir l’emploi de la
langue en contexte. La langue et le type de texte proposés serviront de base à l’apprenant pour réaliser la tâche finale.

Des modèles
Des documents d’énoncés de
authentiques de production orale
mise en contexte

VOTRE RÔLE
Il vous appartient de déceler les besoins des
élèves afin qu’ils puissent réaliser les activités.
Vous pourrez dès lors anticiper le travail sur les
faits de langue contenus dans la double page
suivante si cela s’avère nécessaire pour le bon
déroulement des activités.

Comment travailler cette double page ?


¿ Partir de l’observation des documents en contexte pour ensuite permettre aux élèves de reproduire, puis de produire à leur tour une langue
authentique dans des situations le plus proche de la réalité.
¿ Demander aux élèves de bien observer les modèles de langue, tant ceux contenus dans les documents authentiques (écrits ou sonores) que
ceux des échantillons d’énoncés (en bleu pour l’écrit et en rouge pour l’oral).

Formes et ressources : deux pages d’outils linguistiques


Cette double page permet à l’apprenant d’entrer en contact avec des documents authentiques qui vont lui permettre de découvrir l’emploi de la
langue en contexte. L’apprenant systématise les points de langue qu’il devra être capable de réutiliser dans d’autres situations.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Comment travailler cette double page ?


¿ Mobiliser l’attention des élèves sur les faits de langue. Normalement, conscientisés dès la première double page, les élèves savent qu’ils vont
devoir réfléchir sur le fonctionnement des règles du français.
¿ Mettre en pratique ces faits de langue à travers des activités qui reprennent les points travaillés. Le Cahier d’activités permettra aux élèves de
systématiser ce travail sur la langue.
¿ Renvoyer les élèves au Précis de grammaire si nécessaire ou simplement le leur indiquer pour qu’il l’utilise en autonomie.

VOTRE RÔLE
Reprise des
principaux points Il vous appartient de doser le
de grammaire et de travail sur cette double page. Vous
lexique pouvez l’intégrer dès le début de
l’unité pour éviter de regrouper
le travail grammatical. Il est aussi
nécessaire que vous l’organisiez
en fonction de la réalité de vos
élèves.

Travail de mise en pratique


individuel et/ou en groupe
Des modèles d’énoncés de
production écrite
2/4
Dynamique des unités

Tâche ciblée : deux pages de projet final


Cette double page amène l’apprenant à mobiliser l’ensemble de ses compétences et de ses savoir-faire pour que la réalisation de la tâche finale
soit un succès. Sa réalisation est essentielle pour que l’ensemble du travail mené tout au long de l’unité prenne un véritable sens.
L’apprenant prend conscience de ses nouvelles compétences et de leur utilité.

Comment travailler cette double page ?


¿ Réaliser la tâche intermédiaire (page de gauche) puis la tâche finale (page de droite).
¿ Ne mettre en œuvre la tâche finale qu’après avoir vérifié les compétences des élèves dans la réalisation de la tâche intermédiaire.
¿ Permettre le déroulement en autonomie de la tâche finale ou projet.

VOTRE RÔLE
Vous devrez vous assurer que
les élèves ont atteint le degré
d’autonomie suffisant pour
réaliser la tâche finale. Ce point
est important pour en garantir
le succès.

Tâche finale = véritable


motivation de l’apprenant

Conseils sur la mise en place


de stratégies d’apprentissage

Regards croisés : deux pages de culture et de civilisation


Cette dernière double page complète l’information de culture et de civilisation de l’unité à travers de nouveaux documents authentiques.
Cette partie est aussi l’occasion d’inciter l’apprenant à développer ses compétences interculturelles en comparant la réalité de son pays avec
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

celles du monde francophone.

Comment travailler cette double page ?


¿ Vous pouvez utiliser les images pour faire parler vos élèves sur leur propre expérience.
¿ Pour réaliser cette activité, vous devez inciter vos élèves à mobiliser toutes leurs ressources linguistiques.
¿ Les thèmes culturels abordés étant en général nouveaux pour les élèves, la motivation est fondamentale mais un travail préalable
de préparation l’est aussi pour faciliter la compréhension des textes.

VOTRE RÔLE
Préciser les objectifs interculturels
de la rubrique et aider à la
compréhension des thèmes et
des textes en insistant sur les
informations les plus significatives
pour vos élèves.

Activités de réflexion sur la


culture et la vie quotidienne
3/4
Dynamique des unités

Le précis de grammaire
Ces pages reprennent et développent les contenus grammaticaux des pages Formes et Ressources des unités. Elles sont complétées par un Tableau
de conjugaison et un Index.
¿ Vos élèves peuvent consulter cet outil à tout moment de leur apprentissage.
¿ Il les aidera dans les activités centrées sur la découverte et la conceptualisation d’aspects formels et sera un appui pour le développement de
leur autonomie.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

4/4
1 POINT DE
DÉPART
OBJECTIF DE LA TÂCHE
Répondre à un quiz pour découvrir la langue française et explorer notre manuel.
Cette tâche est une première approche de la langue française ainsi qu’une familiarisation avec le manuel.
Les contenus abordés dans l’unité n’y sont donc pas tous repris.

Au cours de l’unité nous allons aborder comment :


ĖzNvyPzNl}Ny÷
ĖzAi~NyN}vyNlLyNJnl`P÷
ĖPvNiNy÷
ĖJnkk~lbx~NyNlJiAzzN÷
ĖJnkv}Ny÷
ĖvnzNyLNzx~Nz}bnlzú

Disposez alors vos élèves en binôme puis demandez-leur


Ancrage d’écrire sur une feuille d’autres mots qu’ils connaissent
en français.

1. DÉJÀ VU blAiNkNl}÷JnkviP}N‰iAibz}Nx~Nƒn~zAƒbN‰JnkkNlJPN
Découvrir quelques éléments de la culture francophone au tableau grâce à tous les mots que vos élèves auront
et activer nos connaissances préalables du français. trouvés. Ils constateront avec satisfaction que le français
ne leur est pas totalement inconnu.
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
ƒAl} LN LNkAlLNy B ƒnz PiOƒNz Lăn~ƒyby iN~y ibƒyN÷ QDÉMARCHE
proposez-leur de faire l’activité suivante qui permettra de A. Demandez à vos élèves d’ouvrir leur livre à la page de
réduire l’anxiété face à une nouvelle langue et d’activer l’unité et d’observer les différentes photos. Reconnaissent-
leur connaissance préalable du français. ils certains éléments de ces photos ?

Commentez à vos élèves que toutes les langues incor- l `yn~vN÷ LNkAlLN‰üiN~y LN SAbyN LNz a†vn}aOzNz z~y
porent des mots étrangers et que leur langue maternelle chaque photo et notez au tableau les phrases dont ils
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

a sans doute incorporé quelques mots français. auront besoin pour s’exprimer :

NkAlLN‰üiN~y LN vNlzNy B ~l }NykN J~iblAbyN÷ B ~lN


zvPJbAib}P`Az}ynlnkbx~N÷BiAknLNn~vN~}üQ}yNA~}b}yN ● Ça, c’est la côte d’Azur ?
d’une célèbre chanson française et de vous dire un mot ❍ Oui, et ça...
français qu’ils connaissent. ● Et ça, qu’est-ce que c’est ?

Écrivez au tableau les deux ou trois premiers termes qui


viennent spontanément à l’esprit des élèves. lz~b}N÷ LNkAlLN‰üiN~y LN JnlSynl}Ny iN~yz a†vn}aOzNz
aux propositions du livre. Avaient-ils trouvé la bonne
1bA~J~l}NykNlNz~y`b}÷ƒn~zvn~ƒN‰vAyN…NkviNPJybyN réponse pour toutes les photos ?
quelques-uns des termes suivants afin de donner des
idées à vos élèves : Vérifiez rapidement que tous vos élèves sont arrivés au
kQkNyPz~i}A}ú
- restaurant
- nouvelle cuisine CORRIGÉ
- chef A. un fromage suisse ; B. l’Atomium de Bruxelles ;
- prêt-à-porter C. la côte d’Azur ; D. Montréal ; E. un café de Paris ;
- boutique F. le Mont Saint-Michel ; G. un croissant.
- amateur
- garage

1/10
1 POINT DE
DÉPART

vos stratégies
Indiquez à vos élèves que l’observation des photos qui accompagnent
les textes est importante car elles contiennent souvent des informations
utiles pour la compréhension de ces textes.

B. Vos élèves vont maintenant écouter quelques


brèves conversations entre des personnes qui
commentent ces photos. Demandez-leur de
repérer dans quel ordre. Rappelez-leur qu’il s’agit
simplement de repérer dans chaque conversation
l’élément qui leur permettra de réaliser l’activité et qu’il
ne s’agit pas de comprendre les conversations dans leur
totalité.

CORRIGÉ
1. Montréal ; 2. un fromage suisse ; 3. un café de Paris ;
4. l’Atomium de Bruxelles ; 5. un croissant.

C. -Ay `yn~vNz÷ vynvnzN‰ Ainyz B ƒnz PiOƒNz LăPJaAl`Ny


les représentations qu’ils se font de la France et ce qu’ils
en connaissent.

QPOUR ALLER PLUS LOIN


Vous pouvez alors demander à vos élèves d’élargir la
discussion à d’autres pays de langue française.

Quelle est la représentation que vous vous faites de la


1~bzzN÷LNiA Ni`bx~Nn~L~/~PINJĀ
Qu’est-ce que vous en savez ?
Connaissez-vous d’autres pays où l’on parle le français ?

~ Xi LN iăAvvyNl}bzzA`N N} LNz ~lb}Pz L~ ibƒyN÷ bi zNyA
intéressant de reprendre cette discussion afin de
voir si leur représentation a changé ou pas et si leurs
connaissances sont plus vastes.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Vous pouvez également apporter une carte de la


Francophonie et faire observer les différentes régions où
le français est présent.

Proposez-leur également de faire ensemble l’activité 1


du Cahier d’activités qui leur permettra de commencer à
interagir en français dans la classe.

Vous pouvez éventuellement ajouter certaines phrases


que vous utilisez habituellement et demander à vos
élèves s’ils ont besoin d’autres phrases qui ne figurent
pas dans le tableau.

Cahier d’activités : 1

2/10
1 POINT DE
DÉPART

propre tableau les noms et prénoms énoncés en notant


En contexte les présences par des croix. Faites cette correction sous la
LbJ}PNLNƒnzPiOƒNz÷NlJn~vAl}iăNlyN`bz}yNkNl}AƒAl}
chaque réaction d’étudiant.
2. BONJOUR !
Les sonorités du français : reconnaître à l’audition des QPOUR ALLER PLUS LOIN
noms et des prénoms français. nkkN ƒn~z LbzvnzN‰ A~ }AIiNA~ Lă~lN ibz}N LăAvvNi÷
utilisez-la déjà pour votre propre classe : demandez à trois
QREMARQUES PRÉLIMINAIRES ou quatre élèves d’aller inscrire leurs noms et prénoms à la
Expliquez-leur qu’après avoir parlé en général de la suite de ceux de l’activité corrigée.
iAl`~N SyAlKAbzN N} L~ knlLN SyAlJnvanlN÷ biz ƒnl}
maintenant pouvoir observer et écouter comment on se Assurez-vous qu’ils distinguent bien le prénom et le nom. Si ce
présente en français ainsi que quelques noms et prénoms lăP}Ab}vAziNJAz÷LNzzblN‰~lAyIyN`PlPAin`bx~NLNSAKnlB
classiques français. knl}yNyx~ăNlyAlJN÷iNzNlSAl}zvny}Nl}}yALb}bnllNiiNkNl}
iN lnk L~ vOyNú ~ vAzzA`N÷ zb`lAiN‰ x~ăbiz lN vny}Nl}
ăAInyL÷vyPzNl}N‰üƒn~zyAvbLNkNl}BN~…Nlƒn~zAbLAl} généralement pas celui de la mère.
de gestes :
BonjourĘkn~ƒNkNl}LN}Q}NN}zn~ybyNęú
Je m’appelleúúúĘLbyNzNzvyPlnkN}lnk÷kAblz~yƒn}yN CORRIGÉ
vnb}yblNvn~yƒn~zLPzb`lNyęú

Demandez ensuite à chaque élève de se présenter NOM PRÉNOM PRÉSENT


comme vous venez de le faire. Si vos élèves en ressentent
iN INznbl÷ ln}N‰ A~ }AIiNA~ JNz LN~… vayAzNzú 1blnl÷ lN 1. Bertier Rémy X
notez rien car il sera intéressant pour eux de rechercher la
réalisation graphique de ce qu’ils viennent de prononcer 2. Boyer Marie X
dans le texte de cette activité.
3. Charpentier Victor X
QDÉMARCHE
A. Dites à vos élèves qu’ils vont écouter un 4. Chaunu Alain X
enregistrement durant lequel d’autres personnes
se présentent comme ils viennent de le faire. Ils 5. Derycke Cédric
devront reconnaître et cocher les phrases qu’ils entendent.
Proposez-leur de chercher dans le texte des deux 6. Descamps Éric X
conversations la réalisation graphique de ce qu’ils
viennent de prononcer dans l’activité précédente 7. Dolinski Géraldine X
(Bonjour / Je m’appelleęú
8. El Kharraz Nadia X
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Faites écouter l’enregistrement puis mettez vos élèves


en binôme afin qu’ils vérifient ensemble s’ils ont coché 9. Laffont Hélène X
iNz kQkNz JAzNzú blAiNkNl}÷ N…vibx~N‰ LAlz x~Niz JAz
sont utilisés bonjour÷bonsoir et salut puis les différentes 10. Lebrun Julie
façons de se présenter.
11. Lemont Yves X
B. Écrivez alors au tableau votre prénom et votre
nom en les insérant dans un tableau à deux 12. Nacar Carine X
colonnes comme dans le Livre de l’élève.
13. Rozée Virginie X
Ensuite demandez-leur d’indiquer dans quelle colonne
du tableau vont les mots « Chloë » et « Bertier » vus 14. Sanchez Manuel
dans l’activité précédente. Montrez la liste de l’activité
Ť N}blLbx~N‰x~ăbi†X`~yN÷JnkkNz~yƒn}yN}AIiNA~÷iNz
rubriques Prénom et Nom. Indiquez que l’on va écouter
l’enregistrement et faites mine de mettre une croix dans
la troisième colonne.
Cahier d’activités : 4
Faites le début de l’activité avec eux : notez les trois
premiers noms et prénoms dans votre tableau. Si l’étudiant
Nz} vyPzNl}÷ kN}}N‰ ~lN Jynb… ø LAlz iN JAz Jnl}yAbyN÷ lN
mettez rien. Puis laissez vos élèves continuer l’activité tout
seuls. Repassez l’enregistrement et notez dans votre
3/10
1 POINT DE
DÉPART

3. STRATÉGIES DE LECTURE
Développer les premières stratégies de lecture dans le Vous pouvez en fin d’activité faire la liste au tableau des
but de favoriser la compréhension écrite. émissions choisis et ainsi dégager les préférences de la
classe en matière d’émissions de télévision.

vos stratégies C. blAiNkNl}÷ vynvnzN‰ LN yP]PJaby A~… PiPkNl}z


qui leur ont servi pour mieux comprendre le texte et
Faites remarquer à vos élèves qu’ils vont être confrontés à un texte écrit demandez-leur de sélectionner les éléments de la liste ou
dans lequel il y aura sans doute des mots qui leur seront inconnus. d’en rajouter d’autres.
Rassurez-les en leur confirmant que ceci est normal et que ça ne les
empêchera nullement de réussir l’activité. Lisez et commentez ensemble Ils devront ensuite comparer leurs réponses avec un
l’encadré « vos stratégies » dans le Livre de l’élève. camarade. Ils pourront probablement constater que
}n~}iNknlLNlăAvAzzPiNJ}bnllPiNzkQkNzyPvnlzNz
car chacun développe des stratégies différentes de
QDÉMARCHE compréhension.
A. Demandez premièrement à vos élèves de faire des
hypothèses sur le genre de document qu’ils ont sous les Faites-leur remarquer que toutes les stratégies sont
†N~…ú 1b A~J~lN a†vn}aOzN lăNz} AƒAlJPN÷ vynvnzN‰üiN~y bonnes et qu’il est intéressant de connaître celles que
de choisir entre ces trois genres de documents : les autres élèves utilisent afin de pouvoir apprendre à les
Ė~lN…}yAb}LNynkAl÷ appliquer.
Ė~lAy}bJiNLNvyNzzN÷
Ė~lvyn`yAkkNLN}PiPƒbzbnlú QPOUR ALLER PLUS LOIN
Visionnez en classe un programme de télévision français
nyzx~N ƒnz PiOƒNz A~ynl} }yn~ƒP LN x~nb bi zăA`b}÷ et demandez à vos élèves d’en extraire le nom des
demander-leur alors de justifier leur réponse : sur quels principales chaînes de télévision.
PiPkNl}z zN znl}übiz IAzPz vn~y yPvnlLyN ĘiN SnykA}÷ iN Connaissiez-vous déjà une ou plusieurs de ces chaînes ?
mot téléLAlziN}b}yN÷N}JúęĀ Pouvez-vous voir une de ces chaînes dans votre pays ?
Quel genre d’émissions émettent-elles ?
Proposez-leur alors de repérer en binôme d’autres
éléments du texte en leur posant les questions suivantes : Indiquez-leur que plusieurs chaînes de télévision peuvent
Quelle est la date du programme ? zN ƒnby Nl LbyNJ} z~y l}NylN} JnkkN yAlJNŤŦ÷ byNJ}Ū÷
Comment s’appellent les différentes chaînes de télévision ? BFMTV ou encore i›TELE.
l yN`AyLAl} iNz van}nz÷ vn~ƒN‰üƒn~z SAbyN LNz
hypothèses sur le contenu des émissions suivantes : Tirage
du loto, Météo, Les report-Terre, Nouvelle star ? 4. LE DICTIONNAIRE, C’EST UTILE !
Se familiariser avec l’utilisation du dictionnaire et savoir y
Mettez en commun les réponses et les hypothèses faites repérer l’information recherchée.
dans chaque groupe. Profitez-en pour faire remarquer
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

le format de la date en français (on écrit la date sans QREMARQUES PRÉLIMINAIRES


vyPvnzb}bnl÷lbAy}bJiNN}iNknbzNlkbl~zJ~iNzęú -n~yiNzAvvyNlAl}zLă~lNiAl`~N÷zAƒnby~}bibzNy~lLbJ-
tionnaire est essentiel puisqu’il regorge d’informations
Passez ensuite à une seconde étape durant laquelle il utiles tant sur la signification du mot que sur sa catégorie
s’agira de faire des hypothèses sur le reste des émissions. `yAkkA}bJAiN÷zAvynlnlJbA}bnln~NlJnyNzAJnlz}y~J}bnlú
Dites à vos élèves que s’ils n’arrivent pas à émettre des
a†vn}aOzNz z~y JNy}AblNz Pkbzzbnlz÷ JN lăNz} vAz `yAƒN Pour pouvoir réaliser l’activité dans des conditions opti-
v~bzx~N÷ L~yAl} JN}}N P}AvN÷ JnkkN LAlz }n~}Nz iNz kAiNz÷ bi SA~LyAb} LnlJ vn~ƒnby Avvny}Ny Nl Jn~yz vi~-
AJ}bƒb}Pz LN JiAzzN÷ JăNz} iA znkkN LNz JnllAbzzAlJNz sieurs dictionnaires unilingues et bilingues afin que les
et des intuitions de chaque membre de la classe qui va élèves puissent les consulter et comparer les différentes
permettre de comprendre la majeure partie du texte. informations que chaque type de dictionnaire apporte.

Mettez une nouvelle fois en commun les hypothèses 9n~z vn~ƒN‰ P`AiNkNl}÷ zb ƒn~z LbzvnzN‰ LănyLblA}N~yz
faites dans chaque groupe. N}LNJnllN…bnlzBl}NylN}÷~}bibzNyLNzLbJ}bnllAbyNzNl
ligne comme TV5 mediadico ou Larousse.
B. Maintenant que vos élèves connaissent la grille des
Pkbzzbnlz÷bizƒnl}LNƒnby÷NlvN}b}z`yn~vNz÷LPJbLNyLN
celle qu’ils veulent regarder. Notez au tableau les phrases
dont ils auront sûrement besoin :

● Moi, c’est le journal sur 2TV.


❍ Alors moi, c’est le film « Désobéir ».

4/10
1 POINT DE
DÉPART

QDÉMARCHE ăAbiiN~yz÷ SAb}Nz yNkAyx~Ny B ƒnz PiOƒNz x~N÷ `yDJN B


A. Ab}NzyNkAyx~NyBƒnzPiOƒNzx~NL~yAl}JN}}NAJ}bƒb}P÷ iA JniiAInyA}bnl Nl}yN iNz kNkIyNz L~ `yn~vN÷ iA kbzN
ils vont se familiariser avec l’utilisation du dictionnaire. en commun des savoirs et des stratégies et l’utilisation
Lăn~}bizvNy}blNl}zJnkkNiNLbJ}bnllAbyN÷bizznl}AyybƒPz
Organisez vos élèves en petits groupes. Ils vont devoir à comprendre la majeure partie d’un texte qui pouvait
dans un premier temps associer chaque partie de la zNkIiNy÷A~vyNkbNyAInyL÷x~Nix~NvN~LbYJbiNú
définition à un des points listés juste en dessous.

Rappelez-leur qu’il n’est pas nécessaire de comprendre


tous les mots de la définition pour pouvoir réaliser
Cahier d’activités :
l’activité et qu’ils pourront déduire les abréviations grâce 4, 9
BiăblSnykA}bnlJnl}Nl~NLAlziAibz}Nú-AyJnl}yN÷Azz~yN‰ü
vous qu’ils ont bien compris le sens de chaque point de
la liste.

Demandez à chaque groupe de comparer leurs réponses


avec un autre groupe. Y a-t-il des désaccords ? Parlez-en
avec la classe entière afin de les résoudre.

lz~b}N÷ SAb}Nz yNkAyx~Ny B ƒnz PiOƒNz iA }yAlzJybv}bnl


phonétique et commentez-leur que s’ils ne sont pas
SAkbibAybzPz AƒNJ JN }†vN LN }yAlzJybv}bnl÷ biz vN~ƒNl}
facilement trouver un substitut sur Internet puisque
de nombreux dictionnaires en ligne offre la possibilité
d’écouter le mot.

B. Il s’agit maintenant de relire le texte de l’activité 3


pour sélectionner un ou deux mots dont ils souhaitent
connaître le sens. Assurez-vous que chaque groupe
cherche des mots différents afin de permettre un échange
postérieur des résultats de chaque recherche.

Rappelez-leur également que les mots ont souvent


vi~zbN~yz AJJNv}bnlz N} x~ăbi SA~} LnlJ Q}yN A}}Nl}bS AXl
de trouver l’acception qui correspond au contexte.

Chaque groupe doit à présent prendre un dictionnaire


papier ou se connecter à un dictionnaire en ligne selon le
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

cas pour chercher ces mots.

Ensuite désignez un porte-parole par groupe qui sera


chargé de transmettre les résultats de la recherche à tous
les autres camarades.

QPOUR ALLER PLUS LOIN


Demandez maintenant à vos élèves quel est le
dictionnaire qui leur a semblé le plus pratique à utiliser.
Est-ce un dictionnaire unilingue dans lequel on trouve
`PlPyAiNkNl}LNlnkIyN~zNzblSnykA}bnlzz~yiN`NlyN÷
iAJnlz}y~J}bnlN}iNzAJJNv}bnlzn~IbNl÷~lLbJ}bnllAbyN
bilingue dans lequel une traduction est directement
vynvnzPNĀ BNlJnyN÷JaAJ~lA~yA~lNnvblbnlLbUPyNl}N
selon les stratégies qu’il a développées et il sera
intéressant et utile de les mettre en commun avec le reste
de la classe.

5/10
1 POINT DE
DÉPART

6. QUESTION OU AFFIRMATION ?
Formes et ressources 1NlzbIbibzA}bnlA~…Jn~yINzLăbl}nlA}bnlLNiăAYykA}bnl
et de l’interrogation.

5. I COMME ISABELLE QREMARQUES PRÉLIMINAIRES


Familiarisation avec l’alphabet français et avec sa Xl LN Jnl}N…}~AibzNy JN}}N AJ}bƒb}P÷ ƒn~z vn~ƒN‰
prononciation. reprendre la transcription de l’activité 1B de l’unité
et faire repérer à vos élèves les deux intonations
QREMARQUES PRÉLIMINAIRES différentes qu’on y retrouve : une intonation ascendante
Expliquez d’abord à vos élèves qu’il existe un jeu célèbre et une intonation descendante. Demandez-leur alors à
Nl yAlJN÷ vyA}bx~P A~zzb IbNl B iăPJniN x~ăB iA kAbznl÷ quoi correspond chacune de ces intonations.
qui s’appelle Le pendu ĘLNzzblN‰ A~ }AIiNA~ iA vn}NlJN÷
plus bas l’initiale de votre prénom suivie d’un trait pour Une fois qu’ils auront déduit que l’intonation descendante
JaAJ~lNLNziN}}yNzx~byNz}Nl}BLNƒblNyęú…vibx~N‰x~ăbi JnyyNzvnlLB~lNAYykA}bnlN}x~Niăbl}nlA}bnlAzJNlLAl}N
s’agit de deviner les lettres du mot : chaque fois qu’on JnyyNzvnlL B ~lN bl}Nyyn`A}bnl÷ yNlSnyJN‰ JNz AJx~bz
Nl vynvnzN ~lN x~b † X`~yN÷ nl iA ln}N ø A~ Jnl}yAbyN÷ par l’observation des sections -nzN‰ LNz x~Nz}bnlz Ęţę et
chaque réponse incorrecte provoque la « pendaison » L’intonation de la phrase dans la Bande de grammaire.
Lă~lN vAy}bN L~ InlankkN ù zA }Q}N÷ ~l IyAz÷ iăA~}yN
IyAz÷iNJnyvz÷N}Jú /~AlL}n~}iNInlankkNNz}vNlL~÷ QDÉMARCHE
on a perdu ; quand toutes les lettres sont correctement Vous pouvez alors passer à l’activité proprement dite
}yn~ƒPNzAƒAl}iAvNlLAbznlJnkviO}N÷nlA`A`lPú en demandant à vos élèves d’essayer de distinguer ces
deux intonations dans l’enregistrement. Demandez alors
QDÉMARCHE à vos élèves de prononcer chaque phrase comme dans
A. Xl LN vn~ƒnby gn~Ny B JN gN~÷ ƒnz PiOƒNz ƒnl} iăNlyN`bz}yNkNl}N}LNLbyNzăbizăA`b}Lă~lNAYykA}bnln~
devoir se familiariser avec les différentes lettres de d’une interrogation.
l’alphabet ainsi qu’avec leur prononciation. Deman-
dez-leur d’observer l’alphabet de l’activité 5 du Livre de l’élève. /~AlL iA LbUPyNlJN Lăbl}nlA}bnl Nz} LNƒNl~N JiAbyN÷
N}AivaAIN}Nz}übiiNkQkNx~NLAlzƒn}yNiAl`~NĀ regroupez vos élèves en binôme et demandez-leur
Quelles sont les variations s’il y en a ? LN vynlnlJNy JNz kQkNz vayAzNz }Al}q} JnkkN ~lN
AYykA}bnl÷ }Al}q} JnkkN ~lN bl}Nyyn`A}bnlú ăA~}yN
Alz~lNLN~…bOkNP}AvN÷SAb}NzPJn~}NyiăNlyN`bz}yNkNl} membre du groupe devra alors deviner de quelle
et demandez à vos élèves d’entourer les lettres qui ont intonation il s’agit.
une prononciation inconnue pour eux. Faites-en la
liste au tableau et pratiquez avec eux leur réalisation
sonore. Recherchez ensemble des mots comprenant ces Cahier d’activités : 7
kQkNzznlzLAlziN~yiAl`~Nn~LAlz~lNA~}yNiAl`~N
qu’ils connaissent afin d’établir des ponts entre les
connaissances relatives à chaque langue.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

7. COMMENT ÇA S’ÉCRIT ?
vos stratégies Apprendre à épeler et réutiliser l’alphabet.

Dans ce sens, faites-leur lire l’encadré « vos stratégies » du Livre de QREMARQUES PRÉLIMINAIRES
l’élève car comparer le français avec d’autres langues connues permet Ab}Nz nIzNyƒNy B ƒnz PiOƒNz x~N÷ Nl vi~z LNz iN}}yNz LN
de mieux fixer les connaissances. iăAivaAIN}÷zăbizLNƒAbNl}PvNiNy comment ça s’écrit ?÷biz
leur manqueraient sûrement quelques outils. Indiquez-
leur qu’ils les trouveront dans la section Épeler de la
B. Demandez-leur alors de se mettre en groupe et de Bande de grammaire.
s’exercer maintenant à la prononciation de toutes les
lettres de l’alphabet. Ils devront là encore rechercher les Prononcez avec eux ces dialogues et faites-leur remarquer
prononciations équivalentes dans leur langue ou dans qu’il existe en français différents accents qui peuvent
une autre langue qu’ils connaissent. Passez dans les modifier la réalisation sonore de la voyelle sur laquelle
groupes afin de vérifier si la prononciation est acceptable ils sont placés.
et si les équivalences trouvées sont valables.
QDÉMARCHE
Q POUR ALLER PLUS LOIN A. Procédez à l’écoute de l’enregistrement. Vos
Laissez-les maintenant jouer au pendu librement et choisir élèves devront maintenant noter le nom de chaque
N~…ükQkNz iN kn} B LNƒblNy vAykb }n~z JN~… x~ăbiz nl} personne au fur et à mesure que celle-ci l’épelle.
déjà manipulés dans l’unité. Un élève soumettra le sien Demandez-leur de comparer leur réponse avec celle de
B iăNlzNkIiN LN iA JiAzzN÷ kAbz z~yƒNbiiN‰ iăAJ}bƒb}P vn~y leur voisin et réécouter l’enregistrement pour dissiper les
corriger la prononciation et l’orthographe. éventuelles divergences.
6/10
1 POINT DE
DÉPART

Faites alors venir certains de vos élèves au tableau QPOUR ALLER PLUS LOIN
pour écrire chaque prénom en l’épelant à voix haute et Prolongez le travail avec l’activité 8 du Cahier d’activités
profitez-en pour insister sur la prononciation. qu’il est recommandable de travailler en classe pour que
les différences de prononciation soient claires pour vos
B. l `yn~vN÷ LNkAlLN‰üiN~y LAlz ~l vyNkbNy }Nkvz PiOƒNz÷z~y}n~}LAlziNJAznbizlNzNyAbNl}vAzaAIb}~Pz
d’épeler leur nom et leur prénom à leurs camarades. à lire des transcriptions phonétiques.

Ensuite demandez à un membre du groupe d´épeler le


nom de l’un de ses camarades pour qu’un membre d’un Cahier d’activités :
8
autre groupe puisse l’écrire au tableau.

Cahier d’activités :
2, 3
9. DE 0 À 20
Découvrir les nombres de 0 à 20.

QDÉMARCHE
ƒNJ iN ibƒyN SNykP÷ Lb}Nz B ƒnz PiOƒNz x~ăbiz ƒnl}
8. SONS ET LETTRES écouter deux fois de suite les nombres de 0 à 20.
Associer des graphies et des phonèmes. Ils devront essayer d’en mémoriser le plus possible.
NkAlLN‰AinyzBƒnzPiOƒNzLNJnkv}Ny÷Nl~}bibzAl}iN~y
QREMARQUES PRÉLIMINAIRES kPknbyNA~Lb}bƒN÷LNŢBŤŢú Ni~bx~bAyybƒNBPlnlJNyiN
Cette activité va permettre de sensibiliser vos élèves à la plus de nombres aura gagné. Cette activité est avant tout
prononciation française et va leur permettre d’observer i~Lbx~NN}lNLnb}vAzJA~zNyLNz}yNzzNl}yNiNzPiOƒNz÷
x~NiAkQkNiN}}yNn~iNkQkN`yn~vNLNiN}}yNzvN~}zN acceptez donc les prononciations approximatives.
prononcer différemment suivant la lettre qui le suit.
Ouvrez ensuite le Livre de l’élève et demandez-
QDÉMARCHE leur de retrouver l’orthographe des nombres dans
A. ƒAl} LăPJn~}Ny iăNlyN`bz}yNkNl}÷ vynlnlJN‰ l’activité 9. Repassez l’enregistrement afin de vérifier ou
avec vos élèves les mots en gras afin qu’ils repèrent éventuellement de compléter la liste.
le son travaillé et qu’ils puissent donc plus
facilement remarquer les éventuels changements de Demandez finalement à vos élèves de prononcer à
prononciation durant l’écoute. nouveau les nombres en ayant maintenant la liste écrite
sous les yeux.
Faites ensuite écouter l’enregistrement et demandez-
leur s’ils ont entendu des éléments qui les ont surpris. QPOUR ALLER PLUS LOIN
Ils devraient avoir repéré quelques changements de Vous pouvez apporter en classe des fiches sur lesquelles
prononciation pour les groupes de mots en ch÷g et c. Cela figurent des opérations arithmétiques sans résultat
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Lb}÷zăbizlănl}vAzyNvPyP}n~ziNzJaAl`NkNl}zLAlzJN}}N et demandez à vos élèves de le calculer. Assurez-vous


vyNkbOyNP}AvN÷lNLb}NzybNlv~bzx~ăbizA~ynl}iănJJAzbnl qu’aucun résultat ne soit supérieur à 20.
Lă†yP]PJabyBln~ƒNA~L~yAl}iNzP}AvNzz~bƒAl}Nzú

B. b}NzüiN~y Ainyz x~ăbiz ƒnl} NzzA†Ny÷ LAlz ~l vyNkbNy


}Nkvz÷ LN }yn~ƒNy iNz JnlznllNz x~b zN vynlnlJNl}
toujours pareilles indépendamment de la lettre qui les suit. Cahier d’activités :
5, 6
CORRIGÉ
r;z;v;j;b

C. Cette troisième étape demande un peu plus


LănIzNyƒA}bnlúAlziNz}ynbz`yn~vNzx~ăbiyNz}N÷ƒnzPiOƒNz
devront repérer devant quelles lettres la prononciation
yNz}NbLNl}bx~NN}LNƒAl}iAx~NiiNĘiNzx~NiiNzęiN}}yNĘzęiA
prononciation change.

CORRIGÉ
ch se prononce [k] devant r ; g se prononce [g] devant u ;
c se prononce [s] devant i et e accentué ou pas.

7/10
1 POINT DE
DÉPART

Tâche ciblée 1. Trouvez dans cette unité 1...

le nom d’une ville canadienne :


10. LE GRAND QUIZ ! Montréal 2 pts
e
Apprendre à s’orienter dans le manuel et à en connaître
les différentes sections ; réviser certains contenus de le nom de la capitale de la Belgique :
l’unité 1.
Bruxelles 2 pts

Cette tâche a pour objectif premier de permettre à le nom d’un monument parisien :
vos élèves de se familiariser avec leur manuel et ne La tour Eiffel 2 pts
reprend donc pas tous les contenus de l’unité.
-AyJnl}yN÷JN~…üJbzNynl}yNvybzLAlziA}DJaNLNiă~lb}PŤú
Vos élèves vont donc pouvoir travailler en autonomie et
manipuler leur manuel en toute liberté pour apprendre à
s’y orienter. Laissez-leur le temps nécessaire pour réaliser 2. Quand le professeur fait l’appel,
cette activité de façon satisfaisante. comment répondent les élèves ?
À votre tour de répondre.

QDÉMARCHE DUPONT Marie ?


Formez les équipes et expliquez à vos élèves qu’ils vontnt
devoir faire un quiz sur les contenus de l’activité 1 mais
is Présente ! 2 pts
également sur l’organisation du livre en général.

Laissez-leur alors quelques minutes pour le feuilleter er


librement et vous demander l’information dont ilss
auront besoin pour bien comprendre chaque section et
ses contenus (ils ne peuvent bien évidemment pas lire less
x~Nz}bnlzL~x~b‰BJN}}NP}AvNLNiăAJ}bƒb}Pęú-AzzN‰LAlz
z
les groupes pour répondre aux questions et dissiper less
doutes.
3. Trouvez le nom de deux types
d’émission de télévision.
Nz
Nz
nyzx~N }n~} iN knlLN zN zNl} vyQ}÷ ibzN‰ NlzNkIiN iNz
instructions de l’activité pour qu’il n’y ait pas de doute te
z~yznlnIgNJ}bS÷v~bzblLbx~N‰x~N÷zăbi†ALNzkn}zx~b ~b
~b
iN~yznl}blJnll~zLAlziNzx~Nz}bnlzn~iNzyPvnlzNz÷biz iz
iz Jeu 2 pts
devront les chercher dans un dictionnaire.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Indiquez-leur également que la réponse peut se trouver er


aussi bien dans l’unité 1 du Livre de l’élève que dans ns Série documentaire 2 pts
er
l’unité 1 du Cahier d’activités. Ils devront donc chercher
avec soin les réponses. Donnez alors le signal de départrt
et laissez les équipes travailler en autonomie.

nyzx~ă~lN Px~bvN A Xlb÷ ƒPybXN‰ zNz yPvnlzNz N}


iN
iN
AbLN‰üiA B Jnkv}AIbibzNy zNz vnbl}zú -~bz÷ AXl x~ăNiiN
ne reste pas inactive pendant que les autres équipes es 4. Prononcez.
N
XlbzzNl} iăAJ}bƒb}P÷ LNkAlLN‰üi~b LN JyPNy ~lN ln~ƒNiiN
question qu’elle posera au prochain groupe qui aura fini. i.
Guillaume 2 pts Sylvie 2 pts
iAXlLNiăAJ}bƒb}P÷blzJybƒN‰iNzJnyNLNJaAx~NPx~bvN
vN
vN
A~}AIiNA~ú1bLN~…Px~bvNzznl}BP`Aib}P÷JNiiNx~bA~yA
yA
yA
été la plus rapide gagne.
Gilbert 2 pts Isabelle 2 pts

Découvrez les activités 2.0


sur rond-point.emdl.fr

8/10
1 POINT DE
DÉPART

5. Prononcez. 9. Les textes en rouge sont...

2 2 pts 8 2 pts 14 2 pts


des exemples d’expression
écrite.

4 2 pts 0
10 2 pts 16 2 pts
des exemples d’expression
X
orale.

6 2 pts 2
12 2 pts 18 2 pts
des phrases à répéter. 1 pt

6. Épelez les prénoms de deux camarades de 10. Les textes en bleu sont...
votre groupe et le nom de votre professeur.
Élève 1 :
des exemples d’expression
X
2 pts écrite.

Élève 2 :
2 pts des exemples d’expression
orale.
Professeur :
2 pts des phrases à répéter. 1 pt

7. Combien d’unités y a-t-il 11. Où pouvez-vous trouver la


dans ce manuel ? grammaire nécessaire pour la
réalisation des activités de l’unité ?
X 6 Dans la bande jaune
des pages « Formes
ues,, S.L.
S.L.

et ressources ».
Langues,
angues
ues

9
de Lang
L ang

Dans le Précis de
ionss de

grammaire.
Publications
cation
blicat
cat ion

12
Publi
bli

1 pt
X Dans ces deux sections.
et de Pu

1 pt
Recherche
herche
Recher
re de Rec her

8. Quel niveau du Cadre européen commun 12. Vous pouvez trouver le Précis de
Centre
entre

allez-vous atteindre avec ce manuel ? grammaire à partir de la page...


ión,, Cent
Difusión,
fusión
Difus
fus ión C ent

X A1 68 1 pt
urs et Di
aauteurs
uteurs
Less aute
ute

A2
autor
ion au tor iséee © Le
autorisée
torisé
isé

B1
Reproduction
uction

1 pt
roduct
Reprod
Rep uct

9/10
9/10
1 POINT DE
DÉPART

B. NkAlLN‰Nlz~b}NBƒnzPiOƒNzLNvyPvAyNyiAkQkN
Regards croisés activité mais avec des chiffres de leur pays. Chaque
`yn~vN vn~yyA Ablzb AYJaNy zA vynL~J}bnlú Nz A~}yNz
groupes devront alors essayer de relier chaque nombre à
11. LA FRANCE EN CHIFFRES son texte correspondant.

QDÉMARCHE
A. Demandez à vos élèves de regarder attentivement les
différentes photographies de la double page. Y observent-
ils des éléments qu’ils savent déjà nommer en français ?

l `yn~vN÷ LNkAlLN‰üiN~y LN SAbyN LNz a†vn}aOzNz z~y


ce que représente chaque photo. Rappelez-leur qu’ils
connaissent les constructions nécessaires pour réaliser
l’activité et notez-les au tableau.

● Ça, c’est la Tour Eiffel ?


❍ Oui et ça, c’est...

lz~b}N÷LNkAlLN‰üiN~yLNƒPybXNyiN~yza†vn}aOzNz`yDJN
au texte de l’activité. S’il reste des doutes concernant le
ƒnJAI~iAbyN÷LbzzbvN‰üiNzú9nzPiOƒNzƒnl}AinyzLNƒnbyyNibNy
chaque morceau de texte à son numéro correspondant.

CORRIGÉ
ŨŪ÷ũkbiibnlzLăAlbkA~…LNJnkvA`lbNø
6 côtés de l’hexagone ;
1948 km de côtes sableuses sur le littoral français ;
3 couleurs du drapeau français ;
+ 300 fromages ;
65 millions de personnes ;
1 tour Eiffel ;
+ 1000 châteaux ;
25 % de musiciens amateurs en France ;
475 aéroports ;
543 965 km2ĘyAlJNkP}ynvnib}AblNęú
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

QPOUR ALLER PLUS LOIN


Posez-leur des questions pour approfondir leur
connaissance sur les informations qu’ils viennent de
découvrir :
Y a-t-il des chiffres qui vous surprennent en particulier ?
-Ay N…NkviN ŨŪ÷ũ kbiibnlz LăAlbkA~… LN JnkvA`lbN÷ JN
x~byNvyPzNl}Nvi~zLă~lAlbkAivAyaAIb}Al}÷n~NlJnyN
475 aéroports pour un pays relativement petit en
superficie.
Connaissez-vous d’autres données ou informations sur
iAyAlJNJnkkNzNzƒbiiNzvyblJbvAiNz÷znlJibkA}÷N}JúĀ
Y a-t-il d’autres informations que vous aimeriez
connaître sur la France ?

Donnez-leur quelques pistes : combien de visiteurs


la tour Eiffel reçoit-elle par jour ? ; combien y a-t-il
d’habitants dans la ville de Paris ? ; combien de régions
administratives y a-t-il en France ?

Chargez alors chaque groupe de faire des recherches et


d’apporter la réponse pour le prochain cours.

10/10
Transcriptions des
enregistrements
1 POINT DE DÉPART
Activité 2 A.
A. 0+4=…
● Bonjour, on va rapidement faire un petit tour de 12 + 5 = …
table pour se présenter. Moi, je m’appelle Marina 9–2=…
Bonini, B. O. N. I. N. I. Alors on va commencer par 5x3=…
vous… Vous êtes… ? 12 : 3 = …
❍ Sandra Janssen, c’est d’origine allemande. Alors 20 - 3 = …
Janssen, ça s’écrit J. A. N. 2S.E. N.
● Bonjour, alors moi, c’est Fatiha, Fatiha Morvan.
Morvan, ça s’écrit M.O.R.V.A.N Activité 7
❍ Eh bien, moi, c’est André Lorieux, L.O.R.I.E.U.X A.
● Alors moi, je m’appelle Philippe Fernandez. Alors ● Tu t’appelles comment ?
Fernandez, c’est F.E.R.N.A.N.D.E.Z. ❍ C’est un croissant.
❍ Bonjour, alors Céline Triballier. Et Triballier, ça ● Le départ est à quelle heure ?
s’écrit T. R. I. B. A. 2L. I. E. R. ❍ C’est ça la France.
● Salut, eh bien, c’est Kévin Garcia… C’est un nom ● Je m’appelle Éric Marchand.
argentin et ça s’écrit G. A. R. C. I. A. ❍ Un petit café, monsieur ?
● Vous êtes française ?
Activité 3 ❍ Il habite Rome.
A. ● Moi, c’est Pierre, Pierre Lacan.
1. b. x. l. s. r. l. u. e. e. ❍ La Suisse est un pays francophone ?
2. g. r. m. f. a. e. o.
3. n. i. e. s. e.
4. t. e. c. ô Activité 8
5. t. é. l. m. n. a. o. r. A.
6. t. r. s. n. o. c. a. o. s. i. Déjà ; image ; française ; Côte d’Azur ;
fromage ; Michel ; France ; jour ; cochez ;
Activité 5 bonjour ; charpentier ; Virginie ; choisissez ;
A. Sophie ; cherchez ; Franck ; Stéphanie ; phrase.
trois ; sept ; zéro ; huit ; cinq ; un.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

B.
Dix-sept ; vingt ; quinze ; douze ; dix-neuf.

Activité 6
CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/1
Transcriptions des
enregistrements
1 POINT DE DÉPART
Activité 1 B.
B. ● On va faire l’appel. Rémy Bertier.
❍ Présent !
Conversation 1. ● Marie Boyer.
● C’est où, ça ? ❍ Présente !
❍ C’est au Canada, c’est Montréal. ● Victor Charpentier.
● Ah, c’est beau ! ❍ Présent !
❍ Oui, c’est une belle ville. ● Alain Chaunu.
❍ Oui !
Conversation 2. ● Cédric Deryck. Cédric Deryck ? Absent.
● Et c’est quoi, ça ? ❍ Éric Descamps.
❍ Ça, c’est un fromage. ● Oui !
● D’accord, mais c’est un emmental, n’est-ce pas ? ❍ Géraldine Dokinski ?
❍ Oui, oui, c’est ça. ● Dolinski...
❍ Pardon, Dolinski. Nadia El Kharraz.
Conversation 3. ● Oui, présente !
● C’est où, ça ? À Paris ? ❍ Hélène Laffont.
❍ Oui, c’est à Paris. C’est un café près du Louvre. ● Ici !
● Ah, d’accord. ❍ Julie Lebrun. Julie ? Absente. Yves Lemont.
● Présent !
Conversation 4. ❍ Carine Nacar.
● C’est quoi, ça ? ● Oui, c’est moi.
❍ Ça, c’est l’Atomium de Bruxelles. ❍ Virginie Rozée.
● Ah, c’est original ! ● Oui !
❍ Manuel Sanchez. Manuel ? Manuel est absent.
Conversation 5.
● Ça a l’air bon, ça. Qu’est-ce que c’est ?
❍ Ça ? C’est un croissant, voyons !
● Ah, c’est ça un croissant…
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Activité 2
A.

Conversation 1
● Salut !
❍ Salut !
● Je m’appelle Chloë, et toi ?
❍ Anne-Sophie.

Conversation 2
● Bonjour messieurs dames ! Je suis Monsieur
Lacan, votre professeur de physique.
❍ Bonjour !

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2


Transcriptions des
enregistrements
1 POINT DE DÉPART
Activité 5 Activité 7
A. A.
[a] comme Anne 1 Karim : K, A, R, I, M
[be] comme Bernard 2 Stéphane : S, T, E accent aigu, P, H, A, N, E
[se] comme Coralie 3 François : F, R, A, N, C cédille, O, I, S
[de] comme Daniel 4 Marion : M, A, R, I, O, N
[ə] comme Ève 5 Camille : C, A, M, I, deux L, E
[εf] comme François 6 Fatima : F, A, T, I, M, A
[Ȣe] comme Gérard
[aʃ] comme Hélène Activité 8
[i] comme Isabelle A.
[Ȣi] comme Jean Chateaubriand ; Charlotte ; Christian ; Chantal.
[ka] comme Katia Gide ; Georges ; Gilbert ; Guillaume.
[εl] comme Liliane Rimbaud ; Roland ; Marianne ; Claire.
[εm] comme Michèle Zola ; Zacharie ; Zoé ; Zinedine.
[εn] comme Nicole Colette ; Camille ; Cécile ; Constance.
[o] comme Olivier Verlaine ; Valentin ; Vincent ; Yves.
[pe] comme Paul Jarry ; Jérôme ; Juliette ; Joseph.
[ky] comme Quentin Baudelaire ; Bernard ; Bruno ; Sébastien.
[ε] comme Robert
[εs] comme Sébastien Activité 9
[te] comme Théo 0.
[y] comme Ursule 1.
[ve] comme Valérie 2.
[dubləve] comme Wilfried 3.
[iks] comme Xavier 4.
[iDZrεk] comme Yves 5.
[zεd] comme Zoé 6.
7.
Activité 6 8.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

A. 9.
1. Ça, c’est la côte d’Azur. 10.
2. Ça, c’est un fromage emmental ? 11.
3. Ça, c’est la lettre « h ». 12.
4. Ça, c’est un dictionnaire. 13.
5. C’est le premier jour de classe ? 14.
6. Ça s’écrit avec deux « n » ? 15.
16.
17.
18.
19.
20.

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2


Corrigés

1 POINT DE DÉPART
1. EN CLASSE 4. RÉSERVATION EN LIGNE

A. A.
Professeur Élève Civilité : Mme
Nom : Ruiz
Ouvrez votre livre à x Prénom : Emmanuelle
la page 16. Adresse : 4 allée des Fauvettes
Est-ce que vous x Ville : Séné
pouvez répéter, s’il Code postal : 56860
vous plaît ? Courriel : e.ruiz@nrp.com
Comment ça s’écrit, x Téléphone 1 (domicile) : (+33) 02 97 43 89 56
s’il vous plaît ? Téléphone 2 (portable) : (+33) 06 34 55 95 05
Comment on dit x
5. DES CHIFFRES ET DES LETTRES
glass en français ?
Qu’est-ce que ça x A.
veut dire départ ? Ė zéro – trois – sept
Est-ce que vous x Ė un – dix – sept
avez compris ? Ė deux – zéro – deux
Est-ce que c’est x Ė huit – trois – quatre
clair ? Ė quatre – cinq – neuf
Ė un – huit – cinq
C’est à quelle page, x
s’il vous plaît ? B.
Ė dix-huit – seize – dix-sept
2. ET COMMENT ÇA S’ÉCRIT ? Ė dix – dix-neuf – vingt
Ė seize – quinze – quatorze
A. Ė treize – douze – seize
Sandra Janssen Ė dix-neuf – onze – dix-huit
Fatiha Morvan Ė onze – dix-sept – seize
André Lorieux
Philippe Fernandez 6. LE COMPTE EST BON
Céline Triballier
Kévin Garcia 1. 0+4=4
2. 12 + 5 = 17
3. DÉJÀ VU 3. 9–2=7
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

4. 5 x 3 = 15
A. 5. 12 : 3 = 4
1. b. x. l. s. r. l. u. e. e. : Bruxelles 6. 20 – 3 = 17
2. g. r. m. f. a. e. o. : fromage
3. n. i. e. s. e. : Seine 7. C’EST UNE QUESTION ?
4. t. e. c. ô. : côte
5. t. é. l. m. n. a. o. r. : Montréal A.
6. t. r. s. n. o. c. a. o. s. i. : croissant 1. Tu t’appelles comment ?
2. C’est un croissant.
3. Le départ est à quelle heure ?
B. 4. C’est ça la France.
1. La Seine passe par Paris. 5. Je m’appelle Éric Marchand.
2. Nice est sur la côte d’Azur. 6. Un petit café, monsieur ?
3. Montréal est la principale ville du Québec. 7. Vous êtes française ?
4. Bruxelles est la capitale de l’Europe. 8. Il habite Rome.
5. Pour le petit-déjeuner, c’est un petit café et un 9. Moi, c’est Pierre, Pierre Lacan.
croissant. 10. La Suisse est un pays francophone ?
6. Le camembert est un fromage.

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/2


Corrigés

1 POINT DE DÉPART
8. LETTRES MANQUANTES

A.
déjà ; France ; choisissez.
image ; jour ; Sophie.
française ; cochez ; cherchez.
Côte d’Azur ; bonjour ; Franck.
fromage ; charpentier ; Stéphanie.
Michel ; Virginie ; phrase.

B.
Si on écrit c + e et i, on prononce ce [se] et ci [si].
Si on écrit c + a, o et u, on prononce ca [ka], co
[ko] et cu [ky].
Si on écrit ch + a, e, i, o, u, on prononce cha [0a],
che [0e], chi [0i], cho [0o] et chu [0y].
Si on écrit ç + a, o ou u, on prononce ça [sa], ço
[so] et çu [sy].
Si on écrit g + e ou i, on prononce ge [Ȣe] et gi [Ȣi].
Si on écrit g + a, o ou u, on prononce ga [DZa], go
[DZo] et gu [DZy].
Si on écrit ph + a, e, i, o, u, on prononce fa [fa], fe
[fe], fi [fi], fo [fo] et fu [fy].

9. STRATÉGIE DE LECTURE

A.
Je veux savoir à quelle heure les bureaux de cette
maison d’édition sont ouverts : 4
Je veux consulter les livres pour enfants en
français : 6
Je veux passer une commande : 1
Je veux recevoir régulièrement des informations
sur les nouveauté : 5
Je veux demander des renseignements
complémentaires : 3
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Je veux consulter en ligne les nouveautés : 2

CAHIER D’ACTIVITÉS • 2/2


Précis de grammaire

1 POINT DE
DÉPART
L’ALPHABET

L’alphabet compte 26 lettres : a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z.

Les lettres sont masculines. On dit le a, le b, etc.

L’alphabet français comporte aussi 32 phonèmes. Plusieurs phonèmes se forment par combinaison de voyelles
ou de consonnes. De plus, une même lettre peut avoir plusieurs prononciations en fonction des lettres qui la
précèdent ou la suivent.

Les voyelles orales

[a] Paris [paʀi]


[ɛ] lait [lɛ] / père [pɛʀ] / même [mɛm]
[e] étudier [etydje] / les [le] / vous avez [vuzave]
[ə] le [lə]
[i] riz [ʀi]
[y] rue [ʀy]
[ɔ] robe [ʀɔb]
[o] mot [mo] / gâteau [gato] / jaune [ʒon]
[u] bonjour [bɔ̃ʒuʀ]
[ø] jeudi [ʒødi]
[œ] sœur [sœʀ] / leur [lœʀ] / jeune [ʒœn]
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Les voyelles nasales

[ã] vacances [vakãs] / vent [vã]


[ɛ̃] intéressant [ɛ̃teʀesã] / impossible [ɛ̃pɔsibl]
[ɔ̃] long [lɔ̃]
[œ̃] lundi [lœ̃di] / un [œ̃]

Les semi-consonnes

[j] piéton [pjetɔ̃]


[w] pourquoi [puʀkwa]
[ɥ] nuit [nɥi]

On les appelle aussi semi-voyelles.

Attention ! On doit faire la liaison entre un mot qui se termine par un -s et un autre qui commence par une
voyelle. On entend alors le son [z].

ils ont
les enfants

1/5
Précis de grammaire

ÉPELER

Pour épeler, il faut connaître l’alphabet et le nom des lettres. Il faut aussi connaître les quatre types d’accents du
français : accent aigu (´), accent grave (`), accent cinconflexe (^) et tréma (¨).

La lettre a peut s’écrire avec deux accents différents :

avec un accent grave pour distinguer deux homophones.

à/a là / la

avec un accent circonflexe pour indiquer une prononciation légèrement différente du a. Même si cette nuance
phonétique est de moins en moins marquée en français standard, cette particularité orthographique a été
conservée.

âge, pâte

La lettre e admet tous les accents.

l’été, le père, la fête, Noël

Le è ne peut pas être situé au début du mot.

la mère

Seul le é peut être utilisé plusieurs fois dans un même mot.

Il m’a téléphoné hier.

Si le e est accompagné d’une autre voyelle et qu’on doit le prononcer séparément, on utilise un tréma sur ce e.

Noël [nɔɛl]

Sur la lettre u, on peut ajouter un accent circonflexe, un accent grave ou un tréma pour différencier à l’écrit un
mot homophone. Ces accents n’ont aucune influence sur la prononciation du son.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

où, sûr

Les lettres i et o prennent un accent circonflexe pour des raisons également étymologiques ou orthographiques.

île, tôt
Votre nom, s’il
vous plaît ?

D, U, R, A, N, D.

2/5
Précis de grammaire

SALUER

Pour saluer, on utilise différentes expressions. Cela dépend des personnes qui se saluent et aussi du moment de
la journée :

le matin / le midi / l’après-midi

● Salut / Bonjour. Ça va ?
❍ Ça va. Et toi ? / Et vous ?

le soir

● Salut / Bonsoir. Ça va ?

PRENDRE CONGÉ

Pour prendre congé, on utilise différentes expressions :

le matin / le midi / l’après-midi / le soir

Au revoir !
À bientôt !
À plus !

le matin

Bonne journée !

le midi

Bon après-midi !

le soir
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Bonne soirée !
Bonne fin de soirée !

Attention ! On dit seulement juste avant d’aller se coucher :

Bonne nuit !

SE PRÉSENTER

En général, pour se présenter, on emploie s’appeler + nom.

Bonjour, je m’appelle Thierry.

POSER DES QUESTIONS (1)

En français, il y a différentes façons de poser des questions. On peut utiliser la forme qu’est-ce que + phrase.

● Qu’est-ce que ça veut dire « book » en anglais ?


❍ Ça veut dire « livre ».

3/5
Précis de grammaire

L’INTONATION DE LA PHRASE

Habituellement, dans une phrase déclarative (affirmation ou négation), l’intonation baisse.

Tu viens demain. Tu ne viens pas demain.

Dans une phrase interrogative, l’intonation monte comme l’indique la flèche.

Tu viens demain ?

LES NOMBRES DE 0 À 19

0 zéro 5 cinq 10 dix 15 quinze


1 un / une 6 six 11 onze 16 seize
2 deux 7 sept 12 douze 17 dix-sept
3 trois 8 huit 13 treize 18 dix-huit
4 quatre 9 neuf 14 quatorze 19 dix-neuf

Prononciation
Quelques nombres changent de prononciation selon qu’ils sont seuls ou suivis d’un nom qui commence par une
consonne ou par une voyelle.

cinq [sɛ̃k] mais cinq livres [sɛ̃klivʀ] / cinq enfants [sɛ̃kãfã]


six [sis] mais six livres [silivʀ] / six enfants [sizãfã]
huit [ɥit] mais huit livres [ɥilivʀ] / huit enfants [ɥitãfã]
dix [dis] mais dix livres [dilivʀ] / dix enfants [dizãfã]

On ne prononce jamais le -p de sept, par contre on prononce toujours le -t.

sept [sɛt] / sept livres [sɛtlivʀ] / sept enfants [sɛtãfã]


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

On dit neuf heures [nœvœʀ] et neuf ans [nœvã]. Dans tous les autres cas, neuf se prononce [nœf].

neuf enfants [nœfãfã]

Orthographe
Quand on compte, on utilise toujours un.

Un, deux, trois, ... vingt et un, trente et un...

Mais, pour exprimer une quantité, on accorde avec le genre du nom.

Un livre, deux livres... vingt et un livres...


Une page, deux pages... vingt et une pages...

4/5
Précis de grammaire

Attention ! En Belgique et en Suisse, même si les chiffres du français international sont parfaitement compris,
on utilise des formes différentes à partir de 70, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

En Belgique :
On utilise les formes septante (70) et nonante (90). 1971 se dit donc mille neuf cent septante-un.

Son grand-père a fêté ses nonante ans.

On prononce le -p dans septante [sɛptãt].

En revanche, comme en France, on utilise quatre-vingts.

En Suisse :
On utilise les mêmes formes qu’en Belgique (septante, nonante), auxquelles il faut ajouter huitante ou octante
pour 80.

La question posée a été approuvée par référendum à plus de huitante / octante pour cent de la population.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

5/5
2 PRISE DE
CONTACT
OBJECTIF DE LA TÂCHE
Élaborer le fichier des élèves de la classe pour mieux nous connaître. Ce fichier contiendra des renseignements
variés comme le nom, le numéro de téléphone, l’adresse mail et les motivations de chaque élève pour étudier
le français.

Pour cela, au cours de l’unité nous allons aborder comment :


Ėg~z}bSbNy~lJanb…÷
ĖLNkAlLNyN}LnllNyLNzblSnykA}bnlzvNyznllNiiNz÷
ĖJnkv}Nyú

B. 3n~gn~yzNl`yn~vNù
Ancrage Pouvez-vous trouver d’autres raisons pour étudier le
français ?
Demandez-leur de nommer un porte-parole qui sera
1. POURQUOI LE FRANÇAIS ? chargé de présenter oralement toutes les raisons
Découvrir ses motivations pour étudier le français. évoquées dans son groupe. Faites-en la liste au tableau.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES C. Proposez l’écoute de l’enregistrement et


Cette première activité doit servir de véritable déclencheur. demandez, dans un premier temps, de signaler sur
Certains élèves savent clairement pourquoi ils ont décidé le questionnaire les raisons mentionnées par les
d’étudier le français ; d’autres, peut-être, n’ont qu’une différentes personnes. Puis faites-leur réécouter le
vague idée de ce qu’est cette langue et en quoi elle peut document sonore et demandez-leur de noter plus en
leur être utile. Il s’agira donc de connaître à la fois les détail les raisons qui poussent ces personnes à étudier le
motivations des uns et d’éveiller l’intérêt des autres. français. Complétez si nécessaire la liste que vous avez
commencée dans l’étape précédente.
Q DÉMARCHE
Avant de commencer l’activité, si vous utilisez le Tableau CORRIGÉ
Blanc Interactif (TBI), demandez à vos élèves de maintenir 1. Pour pouvoir parler français avec la famille de son mari.
leur livre fermé et montrez au tableau la double page de 2. Pour faire des études en France et pour pouvoir parler
la section Ancrage en ayant caché au préalable le texte avec ses amis sur Internet.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

central et posez-leur des questions : 3. Parce que le français est une langue très utile dans son
Que voyez-vous sur les images ? travail.
Que font les personnes qui apparaissent sur les photos ? 4. Pour partir en vacances en France.
À votre avis, pourquoi le français est-il important dans 5. Pour parler avec ses amis français et belges.
ces situations ?
D. Demandez alors à vos élèves de venir au tableau et
Si vous n’avez pas de TBI, demandez-leur de cacher le de marquer la motivation principale qui les a amenés à
texte central de leur livre et de regarder les photos. étudier le français. Faites le compte et établissez ensemble
les deux premières motivations de la classe. Établissez
Demandez-leur ensuite de lire les six raisons avancées. Ainyz iNz vyblJbvA~… nIgNJ}bSz B A}}NblLyN vAy ƒn}yN JiAzzN
Aviez-vous deviné toutes les raisons ? d’ici à la fin de la période de cours.

A. Maintenant demandez-leur de cocher les raisons pour Q POUR ALLER PLUS LOIN
lesquelles ils ont choisi d’étudier le français. Distribuez- Analysez les six phrases écrites de l’activité de façon à
les en groupe et faites-les échanger leurs motivations. leur faire distinguer l’utilisation de pour et de parce que.
Pouvez-vous expliquer la différence ?
Notez au tableau les constructions dont ils auront besoin
pour s’exprimer : Parce que + phrase (expression de la cause).
Pour + nom / verbe à l’infinitif (expression du but).
● Moi, j’étudie pour… (mon travail, voyager, etc.)
❍ Moi, c’est parce que… (je veux étudier en France, mon
mari est français, etc.)
Cahier d’activités : 7

1/8
2 PRISE DE
CONTACT

En contexte Bon à savoir


Le Concours Eurovision de la Chanson, organisé par
l’Union européenne de radio-télévision, a été créé
2. NOS IMAGES DU FRANÇAIS en 1956. Actuellement c’est le plus grand concours
Exprimer les représentations que l’on se fait du français musical au monde réunissant chaque année plus d’une
par rapport aux pays où cette langue est parlée : France, quarantaine de pays. La France a été l’un des sept
Belgique, Luxembourg, Canada, Suisse, etc. premiers pays à y participer aux côtés de l’Allemagne
de l’Ouest, l’Italie, les Pays-Bas, le Luxembourg, la
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES Belgique et la Suisse. Elle a gagné cinq fois l’Eurovision,
Au moyen de cette activité, chacun va exprimer ses la dernière fois en 1977 avec la chanson L’oiseau et
représentations des pays où le français est parlé, et se l’enfant interprétée par la chanteuse Marie Myriam.
rendre compte de celles des autres élèves de la classe. Ils
vont peut-être découvrir ainsi des aspects de la culture
francophone qu’ils ignoraient.
CORRIGÉ
Q DÉMARCHE Points Points
A. Demandez à vos élèves d’associer chacun des éléments Allemagne 08 Islande
de la liste à l’une ou plusieurs des photos, en utilisant
Autriche 03 Italie 07
les chiffres et les lettres. Auparavant, vous leur aurez
Belgique 02 Lettonie
demandé d’observer la liste : expliquez-leur ou demandez-
leur de chercher les mots qu’ils ne comprendraient pas. Bosnie-Herzégovine Luxembourg 01
Bulgarie 12 Norvège
B. Demandez ensuite à chacun quelle rubrique est sa Chypre Pays-Bas 04
préférée et dressez ainsi une image des rapports de votre Croatie Pologne
classe avec la langue française. Est-elle très diversifiée ou, Espagne 09 Roumanie
au contraire, très homogène ? Des « clans » se forment-ils ?
Estonie Royaume-Uni 05
France Russie
Plus tard, il sera intéressant de revenir sur cette statistique
pour voir si l’apprentissage l’a fait évoluer. Grèce Portugal 06
Hongrie Slovénie 11
Irlande 10 Suède

3. L’EUROPE EN CHANSONS
La France en Europe : reconnaître à l’audition les noms
de pays d’Europe et les chiffres de 1 à 12. B. Demandez à chacun, à livre fermé, de noter six noms
de pays. S’ils peuvent en citer plus, ils gagnent.
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Grâce aux différentes phases de cette activité, les élèves C. Demandez à vos élèves s’ils souhaitent connaître le
vont manipuler en reconnaissance et en production nom d’autres pays qui ne figurent pas sur cette liste et
orales les chiffres de 1 à 12 et le nom des pays d’Europe. écrivez-les au tableau.

Q DÉMARCHE Q POUR ALLER PLUS LOIN


A. Demandez à vos élèves d’ouvrir le livre à la page A. 9n~z vn~ƒN‰ vynvnzNy B ƒnz PiOƒNz LNz gN~… x~b
de l’activité. Faites-leur observer le dessin et écouter favoriseront la mémorisation des noms de pays et celle
une première fois l’enregistrement. Demandez-leur de chiffres :
de pointer du doigt au fur et à mesure les noms des pays Ė~lPiOƒNPl~kOyNJblxlnkzLNvA†zN}iNz~bƒAl}Nl
qu’ils entendent (ils ne sont pas tous nommés dans dit cinq autres ;
l’enregistrement). Ė~lPiOƒNPl~kOyNJblxJabSSyNzN}iNz~bƒAl}iNzyPvO}N
NlNlAgn~}Al}~lø
Ensuite demandez-leur s’ils reconnaissent le concours Ė~lPiOƒNLb}JblxJabSSyNzN}iNz~bƒAl}iNzyPvO}NNlNl
que cet enregistrement imite. changeant un.

Repassez alors l’enregistrement : il s’agit maintenant de B. Demandez à vos élèves de trier les différents pays de
noter les points attribués à chaque pays. Corrigez avec la liste selon qu’ils exigent un article masculin, féminin,
les élèves. élidé ou pluriel.

Cahier d’activités :
4, 11, 12.

2/8
2 PRISE DE
CONTACT

B. Vos élèves vont devoir lire la liste des villes


Formes et ressources puis, écouter attentivement l'enregistrement et
barrer les lettres qui ne se prononcent pas. Si
nécessaire, repasser l'enregistrement.
4. PAYS ET VILLES D'EUROPE
Discuter en groupe pour associer des photos de villes ou Ensuite, ils pourront comparer avec les réponses de leur
de monuments avec le pays (européen) correspondant voisin et voir s'ils ont barré les mêmes lettres.
et reconnaître les consonnes et les voyelles muettes en
fin de mots. Écrivez ensuite chaque ville au tableau et demandez-
leur d'en prononcer le nom et de vous dire quelle(s)
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES lettre(s) vous devez barrer.
Lors de cette activité, vos élèves vont vérifier ou
développer ensemble leurs connaissances de la Demandez à vos élèves de tirer des conclusions sur la
géographie de l’Europe. prononciation du s et du e en fin de mots.

Q DÉMARCHE CORRIGÉ
A. En groupe, vos élèves doivent regarder les photos de Paris, Athènes, Dublin, Genève, Vienne, Lisbonne,
l’activité 4 et essayer de deviner de quels pays il s'agit en Londres, Bruxelles, Berlin, Prague, Varsovie, Madrid
reconnaissant les sites ou monuments photographiés.
S’ils ne reconnaissent rien, qu’ils indiquent les détails En règle générale, lorsqu’ils se trouvent en fin
marquants de la photo et fassent au moins une hypothèse de mot, le s et le e non accentués ne sont pas
sur le pays concerné. Une fois le travail de groupe prononcés ; le n n’est pas prononcé mais provoque
terminé, notez au tableau le numéro de chaque photo et, la nasalisation de la voyelle qui le précède.
en face, les hypothèses des différents groupes.

Intervenez ensuite vous-même pour entourer le pays C. En binôme, demandez à chacun d'épeler le nom de
correct et indiquer les éléments de chaque photo qui trois autres capitales à son camarade.
vous ont permis de trouver la réponse.
Faites-leur remarquer que le nom de certaines capitales
CORRIGÉ n'est pas la même dans toutes les langues. Aidez-les
A. Pays-Bas ; B. Portugal ; C. Espagne ; en leur donnant le nom français et notez au tableau
D. Allemagne ; E. Italie ; F. Grèce le nom des capitales que vos élèves vous épelleront.
Profitez-en pour pratiquer la prononciation du s et du
e en fin de mot.

Q POUR ALLER PLUS LOIN


Vous pouvez demander à vos élèves d’apporter à leur
tour des photos de lieux d’Europe ou d’ailleurs et de
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

faire deviner au reste de la classe ces lieux en question.


A : un canal typique B : la tour de Belém. C : la Cité des arts
d’Amsterdam. et des sciences de
Valence.

Cahier d’activités : 10

D : le Palais du E : le Colisée de F : les coupoles


Reichstag de Berlin. Rome. bleues de l’archipel
de Santorin.

3/8
2 PRISE DE
CONTACT

5. VOUS CONNAISSEZ CES MOTS ! 6. COMMENT S'APPELLENT-ILS ?


Réfléchir sur le genre des mots en français. Se présenter et présenter quelqu’un au groupe.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES


Écrivez au tableau un nom commun français (par Vos élèves savent se présenter (cf. unité 1). Ils vont
exemple bureau ). Précisez que c’est un nom masculin maintenant apprendre à présenter quelqu'un. C'est
et écrivez l’article défini le devant. l'occasion d'introduire les pronoms personnels atones
et toniques.
Puis demandez à vos élèves comment on dit le bureau
dans leur langue. Si l’article n’existe pas dans leur Q DÉMARCHE Je m’appelle Danielle, lui, il s’appelle
Michel et elle, elle s’appelle Gabrielle.
langue, leur en faire remarquer l’importance en français
pour transmettre une information sur le genre ou sur
1
iN SAb} x~N JăNz} ~l nIgN} LP}NykblP ĘvAy yAvvny} B ~l
nIgN}blLP}NykblPęú

Faites remarquer que le genre des noms peut varier selon


les langues et qu’il est donc préférable d’apprendre
chaque nom avec l’article correspondant.

Q DÉMARCHE
En groupe, vos élèves doivent faire appel à leur
Michel Gabrielle Danielle
mémoire et mettre un article défini devant chaque nom
de l'activité. S’ils ne s’en souviennent pas, ils peuvent
Elle s’appelle Kielo, lui, il s’appelle
consulter le livre pour retrouver ces noms en contexte 2
Mika et moi, je m’appelle Aku.
et déduire ainsi leur genre et la forme de l'article qui les
précède. Demandez ensuite à quelques élèves de venir
écrire leurs réponses au tableau et de les comparer
avec le reste de la classe.

CORRIGÉ

L'alphabet La culture La France La culture Le sport


Le cinéma L'école Les gens La musique Le tourisme Aku Kielo Mika
La Côte L'Europe L'histoire La politique L'Union Européenne
d'Azur
La cuisine Le français La littérature La Seine Les vacances A. Il s'agit d'observer l’illustration 1 et de déduire, grâce
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

au texte, le nom de chaque personne. Demandez-leur


quels sont les indices qui leur ont permis de réaliser
B. 3n~gn~yz vAy `yn~vNz÷ LNkAlLN‰ B ƒnz PiOƒNz LN iijAJ}bƒb}P ĘiN vynlnk z~gN} B iA ţre personne ; le nom
rechercher le genre de ces mots dans leur langue propre féminin terminé en eøiNzvynlnkzz~gN}zil, elle).
maternelle ou dans d’autres langues qu’ils connaissent.
Observez-vous des différences ? Recommencez l'activité avec l’illustration 2. Demandez
à vos élèves si tous les prénoms féminins finissent en e
Q POUR ALLER PLUS LOIN et quels autres indices ils ont relevé pour savoir qui est
C'est le moment idéal pour systématiser l'emploi de qui (les pronoms toniques lui, moi).
l'article défini traité dans la Bande de grammaire. Ils
constateront ainsi l'importance de mémoriser le genre B. Demandez à vos élèves de se présenter puis de
des nouveaux mots. présenter deux autres personnes. Insistez bien sur
l'utilisation et la prononciation correctes de elle et il.

Q POUR ALLER PLUS LOIN


Cahier d’activités : Regardez la Bande de grammaire de l’unité ainsi
11, 12 que le Précis de grammaire et assurez-vous que la
LbSSPyNlJbA}bnl Nl}yN iN vynlnk z~gN} N} iN vynlnk
tonique soit bien comprise.

Cahier d’activités : 5

4/8
2 PRISE DE
CONTACT

7. CARTON PLEIN ! 8. VOTRE PORTABLE ?


Reconnaître à l'audition les chiffres de 1 à 89. Demander des informations et prendre note des
informations données.
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Grâce aux différentes phases de cette activité, les élèves Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
vont manipuler en reconnaissance et en production Cette activité permet de réutiliser les contenus acquis
orales les chiffres de 1 à 89. durant la leçon précédente et durant l'activité 7.

Q DÉMARCHE Demandez-leur quels moyens ils utilisent lorsqu'ils


A. Dites à vos élèves de recopier la grille du loto veulent contacter quelqu'un (le téléphone, le courrier
en laissant 6 cases de leur choix vides. Faites-leur électronique, les chats, les groupes sociaux sur Internet,
écouter l'enregistrement une fois et cocher tous etc.).
les chiffres qu'ils entendent. Le premier élève qui a
rempli sa grille doit dire Carton plein !N}iNgN~zijAyyQ}Nú Précisez-leur qu'ils vont apprendre à demander un moyen
Faites-lui alors dire à haute voix tous les chiffres qu'il a de contact à quelqu'un.
cochés, les autres élèves doivent vérifier grâce à leur
carton que ces chiffres ont bien été entendus durant Q DÉMARCHE
l'écoute. Si c'est nécessaire, faites écouter le document A. Demandez à vos élèves d'ouvrir leur livre à la
une deuxième fois pour vérifier si les cases sont bien page de l’activité et indiquez-leur qu'ils vont
cochées. entendre quatre conversations dans lesquelles une
personne demande un moyen de contact à une autre.
Faites une première écoute durant laquelle ils devront
CORRIGÉ repérer dans quel ordre apparaissent les questions.
1, 27, 43, 8, 41, 60, 81, 85, 39, 49, 55, 77, 45, 73, 83, 65,
12, 13, 23, 76, 22, 21, 30, 33, 4, 74, 62, 56, 52, 58, 86, B. Maintenant il s'agit de noter les informations
2, 19, 37, 16, 67. facilitées. Faites écouter l’enregistrement une deuxième
fois si nécessaire.

CORRIGÉ
Q POUR ALLER PLUS LOIN
Afin de combiner la reconnaissance et la production des Comment vous vous appelez ? Isabelle Dulac
chiffres, et pour les aider à intérioriser les nombres, vous
vn~ƒN‰vynvnzNyiNzgN~…z~bƒAl}zBƒnzPiOƒNzù Vous avez un numéro de 03 43 56 23 16
téléphone ?
Jouer au loto en classe
vvny}N‰ Nl JiAzzN ~l gN~ LN in}n AƒNJ LNz JAy}nlz N} Vous avez un portable ? 06 78 45 84 59
un boulier. Distribuez un carton par élève. Placez le
boulier sur votre bureau puis demandez à un élève de
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Vous avez une adresse de courrier pierre44@rondpoint.rp


venir tirer trois boules et d'en dire le chiffre à la classe. électronique ?
Continuez en demandant à un autre élève d'aller tirer
trois nouvelles boules. Le premier élève qui a rempli sa
grille doit dire Carton plein !N}iNgN~zijAyyQ}Nú
Q POUR ALLER PLUS LOIN
La classe de maths Par groupes, demandez à vos élèves de poser ces mêmes
Demandez à vos élèves de multiplier, additionner, questions à un camarade et de noter les réponses.
soustraire, diviser des nombres. Vous les interrogez au
hasard et vous pouvez attribuer des points aux plus Ils devront ensuite présenter leur camarade à la classe et
rapides. donner oralement les informations de contact qu’il leur
Exemple : 2 + 2 = 4 ; 4 x 6 = 24 ; 24 – 3 = 21, etc. aura facilitées.

Cahier d’activités :
1, 2, 3, 5, 6, 8, 9, 10,
11, 12

5/8
2 PRISE DE
CONTACT

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Tâche ciblée Faites lire l’encadré à vos élèves et réfléchissez
ensemble aux moyens dont ils disposent pour réaliser
l’activité de façon efficace.
9. DIX BONNES RAISONS
Reprendre la réflexion menée en début d'unité, définir vos stratégies
plus précisément ses motivations pour l'apprentissage
de la langue française et exprimer ses motivations pour Faites-leur remarquer que le professeur est une source importante
étudier sa propre langue. d'informations mais qu'il en existe aussi d'autres comme les
connaissances des camarades de classe, les livres (manuels et
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES dictionnaires) et Internet.
Avant de commencer l'activité, faites revenir vos élèves Favorisez petit à petit la recherche autonome des élèves.
sur l’activité 1 de l'unité. Demandez-leur d'énumérer
les raisons pour lesquelles on peut étudier le français
puis expliquez-leur que, durant cette activité, ils vont Q DÉMARCHE
pouvoir expliquer plus en détail leurs motifs et qu'ils A. Expliquez aux élèves quel est le produit final
vont également lister les bonnes raisons d'apprendre attendu (cf. photo des agendas papier et électronique)
leur propre langue. avec ses différentes rubriques. Demandez-leur s'il y
a des informations complémentaires qu'ils aimeraient
Q DÉMARCHE connaître et faites-en la liste.
A. Faites-leur lire le texte en lecture silencieuse puis
demandez-leur si le texte apporte de nouvelles raisons B. Mettez-vous d'accord sur le contenu final du fichier
auxquelles ils n'avaient pas encore pensé. Seulement afin que toutes les fiches comportent les mêmes
ensuite, éclaircissez les doutes sur la compréhension informations.
du texte.
Formez des petits groupes et demandez à chacun de
Demandez-leur alors si ces nouvelles informations les rédiger les questions à poser à leurs camarades pour
amènent à changer les raisons qu'ils avaient indiquées obtenir les informations souhaitées.
en début d'unité ou pas.
C. Ensuite, décidez ensemble du format des fiches. Ce
B. En groupes, les élèves devront ensuite élaborer une doit être un fichier facilement réalisable par tous et
liste des raisons pour lesquelles on peut étudier leur facilement consultable.
propre langue. Si votre classe est multilingue, il peut
être intéressant de regrouper les élèves selon leur D. Répartissez les élèves afin que chacun puisse poser
langue maternelle car les raisons varient selon les ses questions à un camarade puis faites-les revenir
langues et la mise en commun postérieure n'en dans leur groupe initial.
sera que plus riche. Chaque groupe nommera un
rapporteur qui devra exposer ses résultats à la classe. Demandez-leur alors d'échanger oralement les
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

informations recueillies (il/elle s'appelle… / son


Q POUR ALLER PLUS LOIN téléphone, c'est le…, etc.). Cette dernière étape est
En s’aidant des phrases apprises, demandez-leur de importante puisqu'elle permet la réutilisation et la
préparer une petite enquête sur les raisons d’apprendre reformulation des données.
l’anglais, l’allemand, le chinois, etc. et d’en déduire
quelques conclusions comparatives, de façon à montrer E. Finalement, nous arrivons à l'élaboration du fichier
que les raisons changent ou pas selon les langues. en soi. Chargez chaque élève de « mettre au propre »
L’enquête peut être uniquement soumise à la classe ou sa fiche et de l'introduire dans le fichier papier ou
ouverte à diverses classes de l’école. électronique suivant l'option retenue.

10. LE FICHIER DE NOTRE CLASSE


Dresser le carnet d’adresses de tous les élèves de la classe Cahier d’activités :
6, 7, 8, 9
en s’informant oralement auprès de chacun d’entre eux.

Cette activité est la tâche ciblée de l’unité ;


elle reprend toutes les ressources installées
auparavant dans les unités 1 et 2 : demander et
dire ses prénoms et noms ; épeler ; les chiffres ;
les motivations pour l'apprentissage ; l'énonciation Découvrez les activités 2.0
du but ou de la cause… Il est important que les sur rond-point.emdl.fr
élèves la mènent en toute autonomie, à leur rythme,
et qu’un produit final satisfaisant en résulte.
6/8
2 PRISE DE
CONTACT

12. QUELQUES STATISTIQUES


Regards croisés
Pour installer quelques stratégies de lecture
fondamentales, demandez à vos élèves d’observer
Comparer quelques grands indicateurs statistiques de l’aspect matériel du texte : les lettres normales et
la France avec ceux de son pays. les lettres en caractère gras, et le découpage en
paragraphes ; demandez-leur à quoi servent ces indices.
Vous pouvez alors indiquer dans le texte les informations
11. QUELQUES NOMS qui n’ont pas été relevées et les paraphraser.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES


Demandez à vos élèves qu'ils vous citent des prénoms Durant cette activité, vos élèves auront l'occasion de
et des noms typiquement français et notez-les au faire une démarche interculturelle en comparant leur
tableau. Ils vous diront sûrement des noms qui sont en représentation de certains aspects de la France avec des
relation avec les célébrités françaises qu'ils connaissent données statistiques et avec la situation de leur propre
ou des prénoms présents dans des chansons pays.
internationalement connues.
Q DÉMARCHE
Dites-leur qu'ils vont confronter cette liste aux A. Si vous utilisez un TBI, cachez préalablement
statistiques de l'INSEE (Institut national de la statistique l’activité. Sinon, demandez à vos élèves de fermer leur
et des études économiques). livre et posez-leur ces questions :
À votre avis, combien d'enfants les Français ont-ils en
Q DÉMARCHE moyenne ?
A. Demandez-leur de regarder la liste des prénoms À votre avis, vers quel âge les femmes ont-elles leurs
proposée et de la comparer à la liste que vous avez enfants ?
notée au tableau.
Y a-t-il des similitudes ou des différences ? Faites-leur ouvrir le Livre de l'élève à la page de
l’activité et vérifier leurs hypothèses. Étaient-ils proches
Commentez que, en France, l'attribution des prénoms du résultat ?
répond surtout à des phénomènes de mode et
demandez-leur si le même phénomène se produit aussi Demandez-leur alors de regarder les taux d'emploi
dans leur pays. pour les hommes et les femmes et demandez-leur
d'essayer de deviner dans quelles situations peuvent se
Demandez-leur alors de choisir les cinq prénoms trouver les personnes qui ne disposent pas d'un travail
qu'ils préfèrent et pour quelles raisons (pour leur dans cette frange d'âge (étudiants, chômeurs, retraités,
orthographe, pour leur sonorité, parce qu'ils leur sont handicapés, femmes au foyer, etc.).
familiers, etc.).
S'ils souhaitent connaître d'autres indicateurs, cherchez-
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Profitez-en pour pratiquer la prononciation. les ensemble sur Internet ou dans une encyclopédie et
Agn~}N‰üiNzA~}AIiNA~ú
B. En binôme, vos élèves doivent essayer de deviner le
nom de famille le plus fréquent en France. B. Faites-leur rechercher les mêmes renseignements
sur leur pays afin de les comparer. Puis posez les
Faites-leur remarquer que certains prénoms peuvent questions :
aussi être des noms de famille. Y a-t-il des différences significatives ?
Le même phénomène existe-t-il dans votre pays ? À votre avis, à quoi peuvent-elles être dues ?

C. Ils peuvent vérifier leurs réponses grâce cet encadré


de l’activité.

Posez-leur quelques questions :


Avez-vous les mêmes goûts que les Français en
matière de prénoms ?
Avez-vous deviné le nom de famille le plus répandu ?

7/8
2 PRISE DE
CONTACT

13. QUELQUES CHIFFRES


Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Rassurez vos élèves : il est normal qu'ils ne comprennent
pas la totalité du texte. Par contre, sensibilisez-les à
}n~gn~yz IbNl nIzNyƒNy iN SnykA} N} iA vyPzNl}A}bnl
qui accompagnent le document fourni pour mieux le
comprendre. Ils doivent seulement dans un premier
temps en appréhender le sens général et rechercher les
informations dont ils ont besoin pour réaliser l'activité.

Q DÉMARCHE
A. Dans un premier temps, demandez à vos élèves de
faire une lecture silencieuse afin d'extraire du texte
les informations dont ils ont besoin pour réaliser le
graphique voulu.

Ensuite en binôme, demandez-leur de comparer leurs


réponses et de dessiner le graphique.

CORRIGÉ

Pourcentage 49 76 95

Âge 12-13 14-15 16-17

Demandez-leur alors de relire le texte et de compléter le


graphique des nombres d'heures sur Internet.

B. Demandez maintenant à vos élèves de comparer leurs


données avec la réalité de leur pays. Vous pouvez leur
demander de rechercher des informations concrètes qui
iN~y vNykN}}Nl} LN JnkvAyNy nIgNJ}bƒNkNl} iij~}bibzA}bnl
de nouvelles formes de communication.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Nombre d’heures sur Internet par internaute en avril 2009


30

25

20

15

10

0
Allemagne Royaume-Uni France Italie Espagne Belgique Portugal Finlande Irlande

(Source : Étude publiée par Comscore en mai 2009)

8/8
Transcriptions des
enregistrements
2 PRISE DE CONTACT
Activité 2 ● Ah d’accord. Vous avez des amis. Ce n’est pas
B. pour une raison professionnelle.
Série A ❍ Non, ça peut être utile.
67 ; 84 ; 82 ; 97 ; 78 ; 46 ; 99 ; 27 ; 63 ; 29. ● Très bien, merci.
❍ Au revoir.
Série B ● Au revoir.
77 ; 24 ; 92 ; 17 ; 68 ; 46 ; 89 ; 72 ; 63 ; 99.
Dialogue 2
C. ● Bonjour.
18 + 50 ❍ Bonjour.
24 + 47 ● Je viens pour m’inscrire au cours d’anglais du soir.
85 - 6 ❍ Ah, très bien. On va remplir une petite fiche.
12 + 60 ● D’accord.
95 - 13 ❍ Alors, votre nom, s’il vous plaît ?
36 + 55 ● Boyer.
83 - 3 ❍ Boyer, B, O, Y, E, R ?
80 + 16 ● Oui, c’est ça, B, O, Y, E, R.
99 - 26 ❍ Votre prénom ?
54 + 23 ● Marine.
❍ Marine, Marine Boyer. Et votre adresse ?
Activité 9 ● Alors, j’habite au 10 rue Victor Hugo.
A. ❍ À Lyon ?
Dialogue 1 ● Oui, à Lyon. C’est ça.
● Bonjour. ❍ Vous avez une adresse électronique ?
❍ Bonjour. ● Oui, c’est mboyer@web.rp
● C’est pour quoi ? ❍ mboyer, d’accord. Et un numéro de téléphone ?
❍ Je viens m’inscrire au cours d’anglais. ● Oui, bien sûr. C’est le 04 10 12 11 07.
● D’accord. On va remplir une petite fiche. ❍ 04 10 12 11 07. Vous êtes étudiante ?
❍ Très bien. ● Oui, je suis étudiante en biologie.
● Alors, quel est votre nom ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

❍ Liétard. Activité 10
● Mmm... Liétard, comment ça s’écrit ? A.
❍ L, I, E accent aigu, T, A, R, D. École ; langue ; amis ; parler ; famille ; s’appeler
● Hum-hum. L, I, E accent aigu, T, A, R, D. classe ; tu t’appelles ; ils parlent ; images ; mot
❍ Oui c’est ça. télé ; tourisme ; sport ; cuisine ; neuf.
● Ah, et votre prénom ?
❍ Pierre.
● Pierre… Votre adresse ?
❍ Alors l’adresse, c’est 53 rue des Tisserands, à Lyon.
● À Lyon, 53 rue des Tisserands. Vous avez une
adresse électronique ?
❍ Oui bien sûr. Alors c’est facile : lietard@web.rp.
● Mmm, lietard@web.rp.
❍ C’est bien ça.
● Mmm, euh, vous travaillez ?
❍ Oui, je suis professeur, professeur d’histoire.
● Professeur d’histoire. Ah, très bien. Et euh, pour
quelle raison vous voulez apprendre l’anglais ?
❍ Euh, vous savez, j’ai surtout des amis, en fait
beaucoup d’amis anglais, américains… Voilà.

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/1


Transcriptions des
enregistrements
2 PRISE DE CONTACT
Activité 1 ● Sept points pour l’Italie.
C. ❍ Luxembourg : un point.
● Un point pour le Luxembourg.
Conversation 1. ❍ Pays-Bas : quatre points.
● Pourquoi tu apprends le français, Barbara ? ● Quatre points pour les Pays-Bas.
❍ Parce que mon mari est français et parce que je ❍ Royaume-Uni : cinq points.
veux pouvoir parler en français avec sa famille. ● Cinq points pour le Royaume-Uni.
❍ Portugal : six points.
Conversation 2. ● Six points pour le Portugal.
● Et toi, Sandra, pourquoi étudies-tu le français ? ❍ Slovénie : onze points.
❍ Pour faire des études en France et pour parler ● Onze points pour la Slovénie. Merci, Paris. Merci
avec mes amis sur Internet. Francine.
❍ Merci Gérard…
Conversation 3.
● Pourquoi apprenez-vous le français, M. García ? Activité 4
❍ Parce que le français est une langue très utile B.
dans mon travail. Paris ; Athènes ; Dublin ; Genève ; Vienne ; Lisbonne ;
Londres ; Bruxelles ; Berlin ; Prague Varsovie ;
Conversation 4. Madrid.
● Et vous, Mme Johannsen, pourquoi étudiez-vous
le français ? Activité 7
❍ C’est plutôt pour partir en vacances en France. 1 ; 27 ; 43 ; 8 ; 41 ; 60 ; 81 ; 85 ; 39 ; 49 ; 55 ; 77 ; 45 ;
Nous avons une maison sur la Côte d’Azur... 73 ; 83 ; 65 ; 12 ; 13 ; 23 ; 76 ; 22 ; 21 ; 30 ; 33 ; 4 ;
74 ; 62 ; 56 ; 52 ; 58 ; 86 ; 2 ; 19 ; 37 ; 16 ; 67.
Conversation 5.
● Et toi, Manuel, pourquoi apprends-tu le français ? Activité 8
❍ Surtout pour parler avec mes amis. J’ai beaucoup A.
d’amis français et belges et je veux parler avec
eux en français... Conversation 1.
● Pardon, Madame, comment vous vous appelez ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Activité 3 ❍ Dulac, Isabelle Dulac.


A. Conversation 2.
● Allez, maintenant c’est au tour de la France de ● Vous avez un numéro de téléphone ?
voter. Bonjour Paris ! Bonjour Francine ! ❍ Oui, bien sûr.
❍ Merci Gérard ! Alors… Allemagne : huit points. ● Pouvez-vous me le donner ?
● Huit points pour l’Allemagne. ❍ Oui, c’est le 03 43 56 23 16.
❍ Autriche : trois points. ● Merci !
● Trois points pour l’Autriche. Conversation 3.
❍ Belgique : deux points. ● Vous avez un portable, monsieur Deleau ?
● Deux points pour la Belgique. ❍ Oui, c’est le 06 78 45 84 59.
❍ Bulgarie : douze points. Conversation 4.
● Douze points pour la Bulgarie. ● Comment est-ce que je peux vous contacter ?
❍ Espagne : neuf points. ❍ Vous avez une adresse électronique ?
● Neuf points pour l’Espagne. ● Ah oui, elle est très facile : pierre44@rondpoint.rp.
❍ Irlande : dix points.
● Dix points pour l’Irlande.
❍ Italie : sept points.

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/1


Corrigés

2 PRISE DE CONTACT
1. LE, LA L’ OU LES ? 2. LES NUMÉROS…

A. B.
l’adresse Série A
l’amour Ė 76 – 67 – 77
l’apprentissage Ė 24 – 94 – 84
la classe Ė 92 – 42 – 82
le cours de français Ė 97 – 17 – 87
l’emploi Ė 18 – 68 – 78
la famille Ė 86 – 46 – 96
les images Ė 49 – 89 – 99
la langue Ė 72 – 27 – 87
la liste Ė 73 – 13 – 63
les livres Ė 79 – 99 – 29
la motivation
le nom Série B
le numéro de téléphone Ė 76 – 67 – 77
le pays Ė 24 – 94 – 84
les personnes Ė 92 – 42 – 82
le portable Ė 97 – 17 – 87
les relations Ė 18 – 68 – 78
la réponse Ė 86 – 46 – 96
le travail Ė 49 – 89 – 99
Ė 72 – 27 – 87
B. Ė 73 – 13 – 63
Ė 79 – 99 – 29
Masculin Masculin Féminin Féminin C.
singulier pluriel singulier pluriel Ė 18 + 50 = 68
Ė 24 + 47 = 71
L’amour Les livres L’adresse Les Ė 85 – 6 = 79
images Ė 12 + 60 = 72
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Ė 95 – 13 = 82
L’apprentissage La classe Les Ė 36 + 55 = 91
personnes Ė 83 – 3 = 80
Ė 80 + 16 = 96
Le cours de La famille Les Ė 99 – 26 = 73
français relations Ė 54 + 23 = 77

L’emploi La langue
3. EN LETTRES
Le nom La liste
Ė 203 : deux cent trois
Le numéro de La Ė 145 : cent quarante-cinq
téléphone motivation Ė 1 478 : mille quatre cent soixante-dix-huit
Ė 592 : cinq cent quatre-vingt-douze
Le pays La réponse Ė 923 : neuf cent vingt-trois
Ė 1 893 : mille huit cent quatre-vingt-treize
Le portable Ė 2 012 : deux mille douze
Ė 1 938 052 : un million neuf cent trente-huit
Le travail mille cinquante-deux
Ė 83 785 : quatre-vingt-trois mille sept cent quatre-
vingt-cinq
Ė 297 300 : deux cent quatre-vingt-dix-sept mille
trois cents

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/4


Corrigés

2 PRISE DE CONTACT
4. UN PEU DE GÉOGRAPHIE Dialogue 4.
● C’est bien vous, Madame Karine Lamer ?
1. Moscou est sa capitale. C’est la Russie. ❍ Non, ce n’est pas moi. Moi, c’est Anne Lemaître.
2. Ses deux grandes villes sont Guayaquil et Quito. Karine Lamer, c’est elle, là-bas !
C’est l’Équateur.
3. C’est un pays formé de beaucoup d’îles, la plus Dialogue 5.
grande s’appelle Honshu. C’est le Japon. ● Éric a deux frères mais comment s’appellent-ils ?
4. C’est le nom actuel de la Perse. C’est l’Iran. ❍ Robert et Philippe, n’est-ce pas ?
5. Ce sont les deux pays de l’extrême sud de
l’Amérique latine. Le Chili et l’Argentine. Dialogue 6.
6. Elle est célèbre pour son vin et ses fromages. ● C’est vous, les nouveaux étudiants de français ?
C’est la France. ❍ Non, nous, nous sommes les élèves de 2e année.
7. C’est le seul pays de langue portugaise en
Amérique latine. C’est le Brésil. Dialogue 7.
8. Elle est célèbre pour ses pyramides, comme ● Pardon monsieur, vous avez un numéro de
celles de Louxor et de Gizeh. C’est l’Égypte. portable ?
9. C’est un petit pays d’Europe connu pour ses ❍ Oui. C’est le 06 28 04 02 74.
montres et son chocolat. C’est la Suisse.
10. Leur drapeau a 50 étoiles, comme le nombre 7. PARCE QUE OU POUR ?
d’États. Ce sont les États-Unis.
J’apprends le français parce que :
5. MOI, JE… (b) c’est une belle langue.
(c) j’aime les langues.
● Tu as une voiture ? (f) je veux visiter Paris.
❍ Qui ? Moi ?
● Oui, toi ! J’apprends le français pour :
❍ Désolé, je n’ai pas de voiture. Demande à Gilles. (a) le travail.
● À Gilles !? Tu es fou. Il n’a pas de voiture ! (d) mes études.
❍ Lui non, mais sa femme, oui ! (e) connaître une nouvelle culture.
● Tu es sûr ? (g) parler une nouvelle langue.
❍ Oui, nous sommes allés ensemble en voiture au (h) faire du tourisme.
supermarché.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

● Ah bon ? Vous deux ? Elle et toi ? Sans Gilles ? 8. TU OU VOUS ?


❍ Oui, pourquoi pas ?!
● Bon, ok ! Et tu as son numéro de téléphone ? En français
❍ Oui, c’est le 06 45 20 58 23.
● Merci beaucoup.
TU VOUS
❍ De rien.

6. COMMENT VOUS VOUS APPELEZ ? 1. Vous parlez avec votre x


chef au travail.
Dialogue 1.
● Comment vous appelez-vous ? 2. Vous parlez avec un x x
❍ Moi, je m’appelle Luc Ferran. collègue au travail.

Dialogue 2. 3. Vous parlez avec votre x


● Vous avez quel âge, s’il vous plaît ? meilleur(e) ami(e).
❍ J’ai 38 ans.
4. Vous parlez à votre x
Dialogue 3. professeur.
● Monsieur et madame Dupont ?
❍ Oui, c’est nous. 5. Vous demandez des x
● Vos prénoms, s’il vous plaît ? informations dans la rue.
❍ Moi, je m’appelle Élisabeth et mon mari,
il s’appelle Martin. 6. Vous parlez avec un x
membre de votre famille.

CAHIER D’ACTIVITÉS • 2/4


Corrigés

2 PRISE DE CONTACT
9. QUI EST… ? B.

A. En général, on Vrai Faux Exemples


Fiche 1 ne prononce
Nom : Liétard pas...
Prénom : Pierre
Adresse : 53 rue des Tisserands à Lyon amis ; tu
Adresse électronique : lietard@web.rp Le -s final x t’appelles ;
Téléphone : --- images
Profession : professeur d’histoire
Motivation pour étudier l’anglais : il a des école ; langue ;
amis anglais et américains, pas de raisons famille ;
professionnelles. Le -e final x classe ;
tourisme ;
Fiche 2 cuisine
Nom : Boyer
Prénom : Marine Le -é final x télé
Adresse : 10 rue Victor Hugo à Lyon
Adresse électronique : mboyer@web.rp La forme -ent des x ils parlent
Téléphone : 04 10 12 11 07 verbes
Profession : étudiante en biologie
Motivation pour étudier l’anglais : - le -t final x mot, sport

10. JE N’ENTENDS PAS… le -r de l’infinitif x parler ;


-er s’appeler
A.
Ė école toutes les
Ė langue consonnes x neuf
Ė amis finales
Ė parler
Ė famille
Ė s’appeler 11. MASCULIN OU FÉMININ ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Ė classe
Ė tu t’appelles A.
Ė ils parlent M : dictionnaire
Ė images M : fichier
Ė mot F : manière
Ė télé M : tableau
Ė tourisme F : ville
Ė sport M : portable
Ė cuisine M : nom
Ė neuf F : motivation
M : italien
M : chiffre
F : priorité
F : culture
F : musique
M : mot
F : grille
M : professeur

CAHIER D’ACTIVITÉS • 3/4


Corrigés

2 PRISE DE CONTACT

12. MOTS NOUVEAUX

A.
Le/la célibataire : M et F
Le musicien : M
Le cuisinier : M
L’étudiante : F
La banque : F
Le chien : M
L’infirmière : F
L’acteur : M
La rue : F
La course : F
Le/la peintre : M et F
L’employée : F
La langue : F
La moto : F
Le sculpteur : M
Le voyage : M
Le sportif : M
la mère : F
L’informaticienne : F
Le/la publicitaire : M et F
Le/la dentiste : M et F

B.

Les noms sont sont peuvent


terminés généralement généralement être M
par : M (masculins) F (féminins) ou F
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

-e x

-eur x

-ion x

-té x

-ien x

-ère x

CAHIER D’ACTIVITÉS • 4/4


Précis de grammaire

2 PRISE DE
CONTACT
LES NOMBRES À PARTIR DE 20

20 vingt 30 trente 200 deux cents 1000 mille


21 vingt et un / une 40 quarante 201 deux cent un 1001 mille un
22 vingt-deux 50 cinquante 300 trois cents 10 000 dix mille
23 vingt-trois 60 soixante 400 quatre cents 100 000 cent mille
24 vingt-quatre 70 soixante-dix 500 cinq cents 1 000 000 un million
25 vingt-cinq 80 quatre-vingts 600 six cents 2 000 000 deux millions
26 vingt-six 90 quatre-vingt-dix 700 sept cents 1 000 000 000 un milliard
27 vingt-sept 100 cent 800 huit cents
28 vingt-huit 101 cent un 900 neuf cents
29 vingt-neuf 110 cent dix

Prononciation
Quelques nombres changent de prononciation :

vingt [vɛ̃] mais vingt-deux [vɛ̃tdø], vingt-trois [vɛ̃t’tʀwa]

Orthographe
Seul quatre-vingts (80) s’écrit avec un -s. Dans les autres cas, on écrit :
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

quatre-vingt-un, quatre-vingt-deux…

En français, on place un trait d’union (-) entre les dizaines et les unités.

dix-sept, vingt-deux, quarante-cinq

Avec la conjonction et, on n’emploie pas le trait d’union.

vingt et un, cinquante et un

LES PRONOMS PERSONNELS

Les pronoms sujet (atones)

SINGULIER PLURIEL

1 PERSONNE
re
je (j’ devant une voyelle ou un h muet) nous / on
2e PERSONNE tu / vous (de politesse) vous
3 PERSONNE
e
il / elle / on ils / elles

1/4
Précis de grammaire

Les pronoms personnels sujet sont obligatoires dans la plupart des cas et on les place devant le verbe.

● Éric Descamps ?
❍ Oui, je suis là.

● Hans ?
❍ Il est absent.

Dans une question, ils peuvent être placés après le verbe.

Avez-vous des frères et sœurs ?

Les pronoms toniques

SINGULIER PLURIEL

1re PERSONNE moi nous


2e PERSONNE toi vous
3e PERSONNE lui / elle eux / elles

Les pronoms personnels toniques permettent de renforcer le pronom personnel sujet.

Moi, je m’appelle Sarah.

Contrairement aux pronoms personnels sujets, les pronoms toniques peuvent s’employer seuls, sans le verbe.

● Comment tu t’appelles ?
❍ Moi, je m’appelle Grazia, et toi ?
● Moi, Julio.

Avec c’est, on emploie les pronoms personnels à la forme tonique.

● Carine Nacar ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

❍ Oui, c’est moi.

LE GENRE ET LE NOMBRE DES NOMS

Le genre
En français, tous les noms ont un genre : ils sont masculins ou féminins. Le neutre n’existe pas.
Cette information est importante parce qu’il faut accorder tous les éléments qui se rapportent au nom (articles,
adjectifs, démonstratifs…) au même genre que celui-ci.

le cinéma américain la musique américaine

Le nombre
En général, on forme le pluriel des noms en ajoutant un -s à la forme du singulier.

livre R livres musicien R musiciens

2/4
Précis de grammaire

LES ARTICLES DÉFINIS

SINGULIER PLURIEL

MASCULIN le sport, l’art * les pays


Quel âge tu as ?
FÉMININ la cuisine, l’histoire * les vacances

*Le et la deviennent l’ devant une voyelle ou un h muet.

On utilise l’article défini pour :

mentionner un objet, une idée, une personne, etc. précise, connue ou déjà citée.

C’est le chat de Lucile.

faire référence à une catégorie, une espèce en général.

Les fromages français sont célèbres dans le monde entier.

faire référence à une habitude en rapport avec un jour de la semaine.

Le lundi, je vais à la piscine.

LE VERBE ÊTRE

On utilise le verbe être pour :

définir des mots ou des concepts.


La Terre est une planète.

désigner (un objet, un lieu, une personne ou un concept). Où est ma


chaussure ?
C’est la Terre. C’est une planète.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

apprécier ou commenter quelque chose (c’est + adjectif masculin singulier).


C’est joli. Tu as bien choisi les couleurs.

définir ou classer (un objet, une personne…).


Minou est un chat.

identifier.
Minou est le chat de Justine.

exprimer des caractéristiques.


Minou est noir et blanc.

situer dans l’espace.


Minou est sur le fauteuil.

indiquer l’état.
Minou est fatigué. Il est gros. Il est heureux.

parler de la profession (sans article entre être et la profession).


Paul est journaliste.

3/4
Précis de grammaire

LE VERBE AVOIR

En français, on utilise avoir pour :

désigner la possession. Quel âge tu as ?

Il a trois voitures.

indiquer l’âge.

● Tu as quel âge ?
❍ J’ai 15 ans. Et toi ?
J’ai 18 ans !

IDENTIFIER : C’EST / CE SONT

C’est et ce sont permettent d’identifier, de désigner ou de présenter quelque chose ou quelqu’un.


● C’est Isabelle Adjani ?
❍ Non, c’est Juliette Binoche.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

● Ce sont les îles Seychelles ?


❍ Non, ce sont les îles Comores.*

*À l’oral, en langage familier, on utilise souvent le singulier.

C’est les îles Comores. Non, c’est mon


Laurent, c’est frère.
ton ami ?
À la forme négative, on dit ce n’est pas et ce ne sont pas.

● Jorge, c’est Jacques en français ?


❍ Non, ce n’est pas Jacques, c’est Georges.

● La photo nº 4, ce sont les Pays-Bas ?


❍ Non, ce ne sont pas les Pays-Bas.

4/4
3 POINTS
COMMUNS
OBJECTIF DE LA TÂCHE
Former des groupes selon les affinités de chacun. Il s'agira de regrouper des personnes selon leurs centres
d'intérêt, caractère, profession, âge, etc., afin qu'elles puissent passer une bonne soirée autour d'une table
pour le dîner de bienvenue durant une croisière.

Pour cela, au cours de l'unité nous allons aborder comment :


ĖvyPzNl}Nyx~Nix~ij~lĘD`N÷lA}bnlAib}Púúúę÷
ĖvAyiNyLNzAvynSNzzbnl÷
ĖvnzNyLNzx~Nz}bnlz÷
ĖvAyiNyLNzNz`n}z÷
ĖvAyiNyLNzASAkbiiN÷
ĖJAyAJ}PybzNy~lNvNyznllNú

Ancrage CORRIGÉ
Bruno : il est italien, il est cuisinier, il a 58 ans.
Nicole : elle est américaine, elle est étudiante, elle a 19 ans.
1. QUI EST QUI ? Xavier : il est français, il est musicien, il a 24 ans.
Associer à des photos de personnes une nationalité, une Marta : elle est espagnole, elle est peintre, elle a 45 ans.
profession, un âge puis une opinion perçue à l'audition. Taadaki : il est japonais, il est architecte, il a 33 ans.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette première activité doit permettre aux élèves C. Demandez-leur de regarder à nouveau les
d'aborder certains moyens de décrire l'identité de photos de la double page de l'activité et de laisser
quelqu'un : quelques nombres pour l'âge, quelques monter en eux les sentiments que leur inspirent
termes du lexique des professions, quelques adjectifs de ces personnes, sans plus.
nationalité.
Posez-leur ces questions :
Q DÉMARCHE Toi, tu aimes Nicole ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

A. Attirez tout d'abord l'attention de vos élèves sur la Et Xavier, tu ne l'aimes pas ?
photo et la fiche de Dorothea et posez-leur quelques
questions : Passez alors l'enregistrement, personnage par personnage,
De quel pays est Dorothea ? en coupant après chacun et posez la question :
Quelle est sa nationalité ? De qui parlent ces personnes ?
Quel âge a-t-elle ?
Que fait-elle ? Vous pouvez aussi leur demander leur appréciation
Quelle est sa profession ? Ęvnzb}bƒN n~ lP`A}bƒNę vAy yAvvny} B iA vNyznllN x~b
parle et inscrire au tableau l'un des adjectifs repérés à la
Ensuite, placez-les en binôme et demandez-leur de compréhension orale.
regarder les autres photos et de faire des hypothèses
sur la nationalité, l'âge ou la profession de chacun.
Demandez-leur alors de confronter leurs hypothèses aux CORRIGÉ
listes proposées dans l'activité et de finir de remplir les 1. Nicole ; 2. Bruno ; 3. Dorothea ; 4. Xavier
fiches de chaque personne.

B. Maintenant, vos élèves vont comparer leurs réponses Q POUR ALLER PLUS LOIN
avec celles d'un autre groupe. Si vous le souhaitez, vos élèves peuvent lire attentivement
les deux premières transcriptions de l'enregistrement et
souligner tous les adjectifs exprimant une appréciation
des personnes décrites.

1/11
3 POINTS
COMMUNS

Ils peuvent faire deviner les traits de caractère ainsi


LPJyb}zù z†kvA}abx~N÷ bl}Niib`Nl}ĘNę÷ N…JNiiNl}ĘNę
P}~LbAl}ĘNę÷ }bkbLN÷ IAƒAyLĘNę÷ Ak~zAl}ĘNę÷ A`yPAIiN÷
par l'intermédiaire d'une description ou explication
Ęz†lnl†kNz÷Al}nl†kNzûęú

Enfin, ils peuvent entourer en vert les adjectifs masculins


et en bleu les adjectifs féminins.

CORRIGÉ
Adjectifs masculins : sympathique, timide, bavard,
amusant, agréable ;
Adjectifs féminins : sympathique, intelligente, excel-
lente, timide, agréable.

Réalisez avec vos élèves une première petite synthèse


de l'accord de l'adjectif, que vous compléterez en cours
d'apprentissage ; faites-leur laisser de la place pour la
suite des acquisitions.

Masculin Féminin
+e
S'il y a déjà un e Ø

Remarque : si vous revenez sur les professions et les


nationalités de l'activité 1, vous pouvez compléter le
tableau suivant :

 übNlĘb}AibNlę übNllN
 übNyĘJ~bzblbNyę übOyN
 üN~yĘ}yAL~J}N~yę üybJN
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Cahier d'activités : 9

2/11
3 POINTS
COMMUNS

Faites-leur alors lire tous les petits descriptifs de l'activité


En contexte et demandez-leur d'associer chaque description à l'un des
personnages du dessin : chaque détail va ainsi prendre
toute son importance, et une seule solution s'imposera
2. RUE DU MOULIN NEUF dans chaque cas. Mettez en commun les solutions
Repérer sur un dessin les personnages correspondant aux trouvées.
informations fournies par les textes descriptifs du livre.
Proposez alors la compréhension des conversations des
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES ƒnbzblNz LN SAKnl B yNvPyNy LN x~b NiiNz vAyiNl} Ęţre
Cet activité est extrêmement riche d'apprentissages : en JninllNęN}JNx~ijNiiNzNlLbzNl}ĘŤeJninllNęú
examinant un dessin complexe et rempli d'indices, en
lisant plusieurs petits textes remplis d'informations et en Seuls les mots-clés sont importants.
écoutant des conversations tout aussi riches de données,
les élèves vont considérablement élargir leurs ressources CORRIGÉ
iN…bJAiNzyNiA}bƒNzBiijbLNl}b}PĘD`N÷vynSNzzbnl÷P}A}Jbƒbi÷
`n}zN}anIIbNz÷JAyAJ}Pybz}bx~NzknyAiNzN}va†zbx~Nzęú Marc
Wijnsberg
Q DÉMARCHE Anne-Marie Flabat
Philippe
A. Étant donné la richesse potentielle de cet exercice, Bonté
Justine Flabat
kbN~… ƒA~} lN vAz IyiNy iNz LbSSPyNl}Nz P}AvNz LN
réalisation, de façon à ce que l'acquisition ne reste pas Freddy Cuvelier
superficielle.
Jamal Jean-Marc Cuvelier
Demandez d'abord à vos élèves d'observer, individuelle- Yacoub
Barbara
ment et très attentivement, le dessin, mais sans rien en dire.
Pinchard
Ensuite seulement, ils devront associer un personnage à
Günter Engelmann
chacune des phrases de la page de l'activité.
Jennifer Laroche-Engelmann Sylvie Cuvelier
Faites la correction tous ensemble : attention, à ce stade,
plusieurs solutions sont possibles.
Albert Guichard
CORRIGÉ David et Nathalie
Engelmann Sonia Guichard
Un jeune garçon David Engelmann
Marc Lefranc
Une dame âgée Barbara Pinchard

Quelqu'un qui ne travaille Albert Guichard, Barbara


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

travaille pas Pinchard, Nathalie et 1. a. Jennifer Laroche- Engelmann : elle est belle, jolie et
David Engelmann pas très aimable ; b. Günter Engelmann : il est allemand,
très aimable, un peu distant ; c. David Engelmann et
Un célibataire Jamal Yacoub Nathalie Engelmann sont très polis, très bien élevés, très
agréables.
Une personne qui étudie Jean-Marc Cuvelier, 2. Marc Lefranc : il est dentiste, pas très sympathique, très
Nathalie et David prétentieux, divorcé.
Engelmann 3. Jamal Yacoub : il est journaliste ou photographe et
très jeune.
Quelqu'un qui fait du sport David Engelmann, 4. Albert Guichard : il bricole, il fait du sport, il est très
Freddy Cuvelier, actif, très gentil, très agréable.
Justine Flabat

Quelqu'un qui travaille Günter Engelmann Q POUR ALLER PLUS LOIN


dans une banque Une grande quantité de vocabulaire aura été manipulée
dans cet exercice.

B. En groupe, demandez-leur à présent de Pour le fixer, demandez à vos élèves de noter, en trois
reprendre leur observation du dessin encore plus minutes maximum, le plus grand nombre possible de
attentivement, de façon à repérer surtout les mots relatifs à la profession.
LP}Abiz LN JaAx~N vNyznllA`N ĘJanbzbzzN‰üNl ~l ƒn~zü
même, par exemple le casque de moto de Jean-Marc Vous pouvez faire la même chose à propos des hobbies ou
~ƒNibNyęN}SAb}NzüiNyNkAyx~Nyú des traits de caractère, comme dans le tableau suivante.
3/11
3 POINTS
COMMUNS

Professions Hobbies/occupations Traits de


caractère

Assistant/e Aimer les plantes, les 1†kvAĘ}abx~Nę


social/e motos, la mode, l'art,
les jeux électroniques

Dentiste Bricoler Poli/e

byNJ}N~yLNû Jardiner Prétentieux/se

Journaliste Cuisiner Cultivé/e

Publicitaire niiNJ}bnllNyû Gentil/le

Agent Aimer le foot, le Bavard/e


immobilier tennis le piano, la
musique, le sport,
iijNzJAiALNû

Professeur n~NyLNû Beau/belle


LNû

Sculpteur Étudier Coquet/te

Infirmier/ère Sortir Dynamique

Cuisinier/ère Travailleur/
euse

Ambitieux/
euse

Sociable
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Cahier d'activités :
2, 3, 4, 5, 7, 9, 10,
11, 12, 13, 14, 15

4/11
3 POINTS
COMMUNS

à divers condisciples pour en demander le féminin ; toute


Formes et ressources erreur est sanctionnée par l'élimination et gagne celui
qui a réussi à ne pas être éliminé. Il faut évidemment
répondre du tac au tac.
3. JAPONAIS, JAPONAISE
Acquérir et comprendre la flexion des adjectifs de 4. QUI AIME LE THÉÂTRE ?
nationalité, au féminin et au masculin. Indiquer, à l'indicatif présent, ses activités favorites et ses
`n}zú
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Dans l'unité 2, vos élèves se sont déjà habitués aux Q DÉMARCHE
noms des pays européens ; dans l'unité en cours, ils ont A. En groupe, demandez à vos élèves de deviner qui
déjà acquis un certain nombre d'adjectifs de nationalité. dans la classe aime les activités proposées.
Grâce à cet exercice, ils vont élargir leur champ de
connaissances de ces adjectifs. Dites-leur qu'ils peuvent en ajouter d'autres qui ne sont
pas dans la liste.
Q DÉMARCHE
Avec toute la classe, lisez vous-même les adjectifs de Notez au tableau les phrases dont ils auront besoin pour
l'exercice, et, pour chacun, demandez le nom du pays interagir :
correspondant.
● Je crois que Boris aime le théâtre.
Laissez ensuite vos élèves travailler par petits groupes ❍ Moi aussi.
pour compléter la liste proposée et corrigez-la ensemble. ● Moi non, je crois qu'il aime chanter.

CORRIGÉ
Pays : 1. Espagne ; 2. Italie ; 3. Japon ; 4. Suède ; B. Une fois l'exercice fait, demandez à chaque groupe
5. États-Unis ; 6. Chine ; 7. Angleterre ; 8. Mexique ; de vérifier ses hypothèses. Veillez bien à ce que tous les
9. Autriche. membres du groupe prennent la parole et insistez sur la
Adjectifs : 6. chinoise ; 7. anglaise ; 8. mexicaine ; prononciation du verbe et la formation de la négation.
9. autrichienne.
Q POUR ALLER PLUS LOIN
Systématisez l'emploi de l'indicatif présent régulier
Bon à savoir des verbes en -er, en insistant sur les différences entre
La nationalité anglaise ne correspond qu'à l'Angleterre. l'oral – où seules les 1re et 2e personnes du pluriel se
Pour le Royaume-Uni, on parle d'un citoyen britannique distinguent – et l'écrit, où chaque forme a sa marque
Ę yb}bza b}b‰Nlę÷kQkNzb~l~zA`NbkvynvyNNlSyAlKAbz personnelle, sauf la 1re et la 3e personnes du singulier
SAb}x~ijnl}NlLB~}bibzNy~lNvAy}bNĘl`iN}NyyNęvn~yiN ʃnby AlLNLN`yAkkAbyNęú
}n~}ĘyAlLNü yN}A`lNn~0n†A~kNü4lbęú
-~bz N…vibx~N‰ x~N iNz ƒNyINz lPnin`bx~Nz ĘJyPPz vn~y
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

LPzb`lNy LNz yPAib}Pz ln~ƒNiiNzę AvvAy}bNllNl} iN vi~z


Q POUR ALLER PLUS LOIN souvent à la classe des verbes en -er : téléphoner,
Afin de sensibiliser vos élèves à la prononciation des faxer, photocopier et qu'il est donc très important et
nasales et pour différencier la prononciation de la économique d'en maîtriser la conjugaison.
forme masculine et de la forme féminine des adjectifs,
faites-leur remarquer les différences de prononciation Ainsi, demandez-leur de relever tous les verbes en -er
entre allemand / allemande, italien / italienne : il existe présents dans les consignes des activités de l'unité. Ils
différentes voyelles nasales et certaines disparaissent au en redécouvriront une énorme quantité et ce sera, pour
féminin. vous, l'occasion d'en préciser à nouveau le sens de façon
à bien clarifier les consignes de l'avenir ĘvNlzNy÷LPJbLNy÷
Vous pouvez alors faire avec vos élèves les activités parler, écouter, compléter, comparer, laisser, poser,
12, 13 et 14 du Cahier d'activités. Cela leur permettra deviner, assimiler, s'accorder, ajouter, former÷N}Júęú
d'observer, étape par étape, les différentes nasales et
de commencer à en repérer les différentes réalisations
`yAvabx~NzĘAJ}bƒb}PţŤęú-~bzLNLbz}bl`~NyiNzLbSSPyNl}z 5. MON ARBRE GÉNÉALOGIQUE
vanlOkNzL~kAzJ~iblN}L~SPkblblĘAJ}bƒb}PzţťN}ţŦę Découvrir les liens de parenté, en complétant un arbre
et donc de pouvoir les produire. généalogique.

Pour ancrer ce vocabulaire et sa prononciation, apportez Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES


une carte du monde ou d'une région du globe sur Grâce aux indications perçues lors de l'audition de la
laquelle figure les noms de pays et demandez à vos description de son arbre généalogique par Irène, l'une
élèves de noter rapidement cinq à dix adjectifs de des descendantes ultimes de la famille, les élèves vont
nationalité au masculin. Ils les adresseront à tour de rôle s'imprégner du lexique des liens de parenté.
5/11
3 POINTS
COMMUNS

Q DÉMARCHE Le moment est particulièrement adéquat pour systémati-


A. Avant de soumettre la compréhension à vos ser la morphologie de l'adjectif possessif utilisé par Irène
élèves, demandez-leur de regarder attentivement LAlziijNlyN`bz}yNkNl}ĘJSú AlLNLN`yAkkAbyNN}-yPJbz
le schéma de l'arbre généalogique de l'activité 5 LN`yAkkAbyNęú
et expliquez-leur que c'est Irène qui parle de sa
famille dans l'enregistrement. Puis demandez à vos élèves de dessiner leur propre arbre
généalogique ou demandez-leur d'apporter une photo.
Elle-même situe donc les gens par rapport à elle. Montrez
Irène sur l'illustration et demandez comment s'appellent Ils devront alors préparer une présentation orale de cet
son père et sa mère. Stipulez qu'il s'agit pour eux d'écrire arbre de telle sorte que leurs camarades aient une vue
un prénom en dessous de chaque personnage. claire de l'organisation de leur famille.

B. Une fois l'audition faite, demandez à vos élèves de S'ils ont besoin d'élargir ce champ lexical pour répondre
comparer leurs réponses avec celles d'un camarade ; B iN~yz INznblz vNyznllNiz ĘSAkbiiN yNJnkvnzPN÷ N}Júę÷
repassez l'enregistrement s'ils le jugent nécessaire et donner-leur les termes nécessaires.
élaborez les réponses finales avec eux.

CORRIGÉ 6. CÉLÉBRITÉS
Manifester ses connaissances en matière de célébrités
mondiales en faisant attention à l'accord de genre.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Durant cette activité, vos élèves vont observer et
reformuler les présentations de quatre francophones
Yvonne Georges Jeanne Bertrand célèbres.

Ils vont être amenés à employer plusieurs verbes au


présent de l'indicatif, à formuler des questions variées et
à tenir compte des désinences flexionnelles de genre afin
de s'en servir correctement.

vos stratégies
Arrêtez-vous sur l'encadré « vos stratégies » et faites-leur remarquer
que cette activité ludique va permettre de réutiliser dans un contexte
Jacqueline Marcel Denise Pierre précis (présenter et parler d'une célébrité) un grand nombre des
savoirs acquis jusqu'à présent.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Q DÉMARCHE
A. Demandez à vos élèves de regarder les deux premières
photos en prenant soin de cacher le texte qui se trouve
au-dessous de chacune d'elles.

Demandez-leur alors s'ils connaissent ces personnes et


JNx~ijbizNlzAƒNl}ĘiNlnk÷iAlA}bnlAib}P÷iAvynSNzzbnl÷
Christine Paul Irène Marion N}Júęú

Laissez-les faire des hypothèses même si elles sont


Q POUR ALLER PLUS LOIN erronées. Ils doivent ensuite vérifier leurs hypothèses
Après l'exercice, dressez avec eux un lexique assez grâce aux deux textes qui accompagnent les photos.
complet des liens de parenté, de façon à ce qu'ils
disposent d'un vocabulaire suffisant pour décrire les Renouveler l'activité avec les photos 3 et 4. Faites-leur
principaux liens de parenté. remarquer que ce sont des femmes et que, pour autant,
la nationalité et la profession devront être avancées au
Ils peuvent alors choisir un autre personnage que celui féminin.
d'Irène, un personnage d'une autre génération par
exemple, et décrire le même arbre généalogique de son Là encore, vérifiez leurs hypothèses grâce aux textes.
point de vue. Les autres élèves devront découvrir qui En binôme, demandez-leur d'essayer de deviner l'année
parle. de naissance de ces quatre célébrités.
6/11
3 POINTS
COMMUNS

CORRIGÉ
1 : 1959 ; 2 : 1948 ; 3 : 1978 ; 4 : 1967

B. En groupes, demandez alors à vos élèves de calculer


l'âge qu'ont ces célébrités. C'est l'occasion de réviser
les chiffres vus dans l'unité précédente. Vous pouvez
apporter des fiches sur lesquelles figurent le nom et
la date de naissance de célébrités afin que vos élèves
calculent leur âge.

C. Organisez la classe en équipes. Chacune devra


réfléchir à une personnalité célèbre et anticiper les
questions de leurs camarades. Ils devront faire la liste
LNz blSnykA}bnlz lPJNzzAbyNz A~ gN~ ĘlA}bnlAib}P÷ D`N
Avvyn…bkA}bS÷vynSNzzbnl÷}yAb}zLNJAyAJ}OyN÷`n}z÷N}Júęú

Les élèves devront deviner qui est le personnage secret de


chaque groupe. Si vos élèves rencontrent des difficultés
à formuler leur question, n'hésitez pas à les aider
puisque le groupe ne pourra répondre qu'aux questions
correctement formulées.

Ceux qui auront deviné le plus de personnages auront


gagné.

Q POUR ALLER PLUS LOIN


Suggérez à vos élèves de réaliser l'activité 6 du Cahier
d'activités dans laquelle ils devront, entre autres, rédiger
un texte court sur plusieurs personnages célèbres. Cela
les amènera à réutiliser les connaissances acquises durant
l'activité orale.

Ils peuvent également, s'ils le souhaitent, rédiger ces


textes en parlant de quelqu'un de leur famille ou de leur
entourage qu'ils admirent particulièrement.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Cahier d'activités :
1, 6, 7, 8, 9, 11, 15

7/11
3 POINTS
COMMUNS

Tâche ciblée CORRIGÉ

7. VOYAGE EN MÉDITERRANÉE
Choisir la disposition à table des passagers d'une
croisière en fonction de leurs centres d'intérêt.
5 2-3-4
Cette activité est la tâche ciblée de l'unité ; elle
10
reprend toutes les ressources installées dans
l'unité : parler de quelqu'un, de sa profession, de
zNz`n}zN}LNzASAkbiiNøJAyAJ}PybzNy~lNvNyznllNú
Vos élèves vont être confrontés à des activités de
compréhension qui reprennent tous ces contenus. Ils 15
devront également être en mesure de les réemployer
afin de justifier leurs choix devant le groupe. 1

vos stratégies 16 -17

Rappelez à vos élèves que, face à un texte écrit, il n'est généralement


11
pas nécessaire d'en comprendre tous les mots pour pouvoir être en
mesure de réaliser l'activité qui nous est demandée. Demandez-
leur donc, dans un premier temps de faire l'encadré A sans aide
extérieure. Après seulement, autorisez-les à chercher les mots
inconnus dans un dictionnaire ou à vous les demander directement. 12

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES 9
Lors de cette activité, les élèves vont tenter d'identifier
les différents passagers d'une croisière en lisant de
petits textes descriptifs et en y sélectionnant les
éléments susceptibles de correspondre à des détails
photographiques : ils pourront ainsi faire correspondre 6-7
textes et photos et mettre des visages sur des noms.
13-14
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Q DÉMARCHE
A. Expliquez à vos élèves qu'ils vont devoir découvrir 8
les passagers de la croisière en mettant en relation les
descriptions avec les photos pour les placer ensuite
autour de quatre tables. L'idéal est évidemment que
chacun, en fonction de son caractère et de ses intérêts,
s'amuse bien avec ses voisins. Demandez-leur donc, C. La présentation précédente des passagers va
dans un premier temps, d'associer les textes descriptifs encore se préciser grâce aux indications que les
des passagers avec les photos qui apparaissent dans élèves vont repérer dans l'enregistrement d'une
l'activité. conversation ; cela devrait leur permettre de regrouper
ces mêmes passagers par affinités et de justifier leur
À ce stade, laissez vos élèves se débrouiller tout seuls : choix.
ils ont déjà fait une activité similaire dans l'activité 2
Rue du Moulin Neuf. La seule difficulté réside dans la Proposez-leur d'écouter la conversation entre deux
détection des indices pertinents par rapport aux photos membres du personnel de bord : attirez leur attention
N} iN yNgN} LNz A~}yNz vAy PibkblA}bnl Ę~}biNz vn~y sur la nécessité de situer très vite de qui les deux
iijAJ}bƒb}Pz~bƒAl}Nęú employés parlent et de noter, très brièvement, les
informations supplémentaires en face de chaque
B. Quand ils penseront avoir découvert tous les passager ou sous sa photo. Ils doivent avoir bien
passagers, demandez-leur de s'associer avec un présents à l'esprit les différents passagers.
compagnon pour comparer leurs réponses et, au
besoin, rectifier. Vérifier rapidement que tous vos Cette compréhension est individuelle, mais sa
élèves sont arrivés au même résultat. correction peut être collective.
8/11
3 POINTS
COMMUNS

CORRIGÉ
Conversation 1 : Isabella Sordi est médecin à Rome et
son mari, Federico Sordi, est professeur d'italien pour
étrangers à l'université.
Conversation 2 : Françoise Lepont et Jacqueline Soulet
sont skippers, elles adorent la mer.
Conversation 3 : Paul Duval et Isabel Gomes sont venus
ensemble.

Découvrez les activités 2.0


sur rond-point.emdl.fr

D. Demandez ensuite à vos élèves de se regrouper par


trois ou quatre et de constituer quatre tables, en pensant
bien à mettre côte à côte les passagers susceptibles de
trouver des sujets de conversations communs.

Donnez-leur le temps nécessaire pour arriver à des


dispositions défendables en fonction de l'âge, de la
vynSNzzbnl÷LNz`n}zú-yPƒNlN‰üiNzx~ijbizLNƒynl}g~z}bSbNy
leur choix.

Quand chaque groupe a élaboré son plan, un premier


porte-parole expose aux autres groupes sa disposition.
Les autres groupes prennent note, de façon à pouvoir
comparer. Le porte-parole d'un deuxième groupe
intervient, en comparant le dispositif de son groupe au
premier ; et ainsi de suite. La classe peut se prononcer
pour le dispositif le plus adéquat.

Enfin, si chaque élève pouvait rejoindre la croisière, à


côté de qui préféreraient-ils s'asseoir ? Pourquoi ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

CORRIGÉ
Il ne s'agit que d'une proposition car plusieurs réponses
sont possibles.

Table 1 :Charles Bramard, Federico Sordi, Isabella


Sordi, Nicole Nakayama, Toshio Nakayama.
Table 2 :Giulia Potier, Damiel Potier, Eugénie Potier,
Pascale Riva.
Table 3 :Marc Wijnsberg, Paul Duval, Isabel Gomes,
Marion Martin.
Table 4 :Éric Laffont, Bertrand Laurent, François Lepont,
Jacqueline Soulet.

Cahier d'activités :
2, 4, 5, 9, 15

9/11
3 POINTS
COMMUNS

Regards croisés Bon à savoir


Aucune de ces langues n'est reconnue officiellement
au niveau national, mais quelques-unes bénéficient
8. LANGUES EN CONTACT d'une certaine reconnaissance comme l'alsacien,
Prendre contact avec la réalité linguistique de la France. le corse, le gallo, le breton ou l'occitan. D'autres
langues sont en voie très avancée d'extinction
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES JnkkN iA kAgnyb}P LNz vAyiNyz Lijnfi ĘLN iA knb}bP
Avec le livre fermé, faites remarquer à vos élèves que #nyLLNiAyAlJNęú
la France possède un patrimoine linguistique riche Pour en savoir plus sur les langues de France,
et varié mais souvent très peu mis en valeur pour consultez le site suivant :
différentes raisons historiques et culturelles. Dites-leur http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Langues_de_la_
que grâce à cette activité, ils vont pouvoir développer France2.gif
leur connaissance sur la réalité linguistique de la
France. Posez-leur les questions suivantes : Pour en savoir plus sur les langues régionales
Quelle est la langue officielle en France ? enseignées dans les écoles, consultez le site suivant :
À part le français, on parle d'autres langues dans http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france
certaines régions. En connaissez-vous ?

S'ils n'en connaissent aucune, parlez-leur de différents Faites maintenant lire le texte de l'activité et demandez :
groupes de musique qui chantent dans la langue Qu'apprend-on de nouveau sur les langues régionales ?
de leur région d'origine comme Fabulous Trobadors Quelles autres langues sont aussi très présentes dans
ĘnJJb}AliAl`~NLnJbNlę÷"AzzbibA1n~lL1†z}NkĘnJJb}Al la vie quotidienne de la majorité des français ?
vynƒNlKAięn~NlJnyNiAl1}bƒNiiĘIyN}nlęú Pour quelles raisons ?
Les Français d'origine étrangère sont-ils représentés
Faites situer chaque région sur une carte de France. dans la vie culturelle du pays ?
Faites-leur alors écouter différents extraits de chansons
en français, en occitan et en breton afin qu'ils essaient Demandez alors à vos élèves de lire l'encadré Nos
d'en reconnaître la langue. préférés puis posez-leur les questions suivantes :
Connaissez-vous ces écrivains ?
Q DÉMARCHE Connaissez-vous d'autres écrivains français issus de
A. Ouvrez alors le livre puis demandez à vos élèves de l'immigration ?
situer sur la carte les autres langues parlées. Si l'activité Connaissez-vous des chanteurs, acteurs, sportifs ou
est trop difficile à partir d'une carte muette, aidez-vous hommes politiques issus de l'immigration ?
d'une carte sur laquelle apparaissent les différentes
régions de France puisque le nom de la langue est Bon à savoir
souvent en rapport avec la région où elle se parle. Faïza Guène
Romancière française d'origine algérienne, elle est
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

née à Bobigny en 1985. Son premier livre Kiffe kiffe


demain a été l'un des plus vendus en 2004 et a
été traduit en 22 langues. Elle a également réalisé
plusieurs courts-métrages et un documentaire. En
tant que romancière, elle dresse le portrait de
gens ordinaires, d'antihéros, en utilisant une langue
Le breton revigorée et souvent argotique.
Le gallo François Cavanna
L'alsacien Écrivain et dessinateur humoristique français, il est
né en 1923 à Nogent-sur-Marne d'un père italien
et d'une mère française. Il est l'un des fondateurs
des magazines humoristiques Hara-kiri et Charlie-
Hebdo et s'est toujours positionné comme un grand
défenseur des valeurs républicaines et de la langue
française. En tant qu'écrivain, il est le créateur d'un
style de narration très particulier et vivant, toujours
Le basque complice du lecteur. Le livre Les ritals est le premier
d'une série de récits autobiographiques.
Le catalan

Le corse

10/11
3 POINTS
COMMUNS

B. Vos élèves peuvent maintenant écouter ce éventuellement à définir précisément les différentes
document sonore qui leur permettra d'observer zones linguistiques.
que les personnes d'origine immigrée ou de
certaines régions françaises utilisent un éventail varié de Nommez un rapporteur dans chaque groupe qui
langues suivant la situation dans laquelle elles se trouvent. présentera sa carte au reste de la classe.
Demandez-leur d'écouter attentivement et de remplir le
tableau de l'activité. Cette activité permettra d'activer la mémoire visuelle
de vos élèves et leur permettra ainsi de mieux assimiler
Le document étant très riche en informations, là encore l'information contenue dans le texte.
rassurez vos élèves ; il ne s'agit pas de tout comprendre
mais de pouvoir saisir quelques informations qui leur B. En binôme, demander-leur alors d'observer les photos
permettront de réaliser l'activité. et de deviner à quelles régions ou pays elles appartiennent
et s'ils peuvent en reconnaître la langue.

Origine des Langues Langues étudiées


parents et des parlées à la à l'école CORRIGÉ
grands-parents maison 1. La Suisse ; 2. La Suisse ; 3. Le Canada ; 4. La région
Nord-Ouest du Canada ; 5. La Belgique ; 6. La Suisse.
1 Algérie arabe et français, alsacien,
français anglais
C. Dans le but de développer la conscience interculturelle
2 Bretagne et breton, français, anglais et de vos élèves, amenez-les à comparer la réalité linguistique
Pologne polonais et espagnol de ces différents pays avec celle de leur propre pays.
français
Posez-leur quelques questions :
3 Espagne et espagnol et français, anglais et Quelles langues parle-t-on dans votre pays, votre
France français b}AibNlĘNzvA`lniNl région et votre famille ?
Jn~yzL~znbyę Les langues régionales, si elles existent, sont-elles
reconnues ?
Les différentes vagues d'immigration ont-elles changé
le panorama linguistique du pays ?
Q POUR ALLER PLUS LOIN Est-ce que les personnes issues de l'immigration
Pour finir, demandez à vos élèves de choisir une célébrité utilisent toujours leur langue maternelle ? Dans quelles
française et d'en rechercher les origines sur Internet. circonstances ?
iz zNynl} zyNkNl} z~yvybz LNz yPz~i}A}z v~bzx~ij~l
grand nombre des personnes célèbres sont issues de
iijbkkb`yA}bnl Ę~l Jnlz}A} LijAbiiN~yz }n~} B SAb} in`bx~N
inyzx~NiijnlzAb}x~ij~lx~Ay}LNzJb}n†NlzNlNz}bzz~ęú
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

9. PARLEZ-VOUS FRANÇAIS ?
Prendre contact avec la réalité linguistique de différents
pays du monde francophone.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Invitez vos élèves à citer les différentes langues parlées en
Belgique, en Suisse et au Canada et notez-les au tableau.
Prévenez-les que, comme dans l'activité précédente,
ils risquent d'être surpris par la richesse et la variété
linguistiques de ces pays.

A. Vérifiez les hypothèses faites préalablement grâce à


la lecture silencieuse du texte de l'activité et actualisez la
liste faite au tableau.

Dans un deuxième temps, vous pouvez apporter une


carte de chaque pays sur lesquelles figurent les villes et
les régions principales. Divisez votre classe en groupes,
chaque groupe étant chargé de relire la partie du texte
qui correspond à son pays et de situer la zone où chaque
langue est parlée. Passez dans les groupes pour aider
11/11
Transcriptions des
enregistrements
3 POINTS COMMUNS
Activité 2 C.
● Stéphanie, tu as vu ces photos ? nom
❍ Montre un peu… C’est qui, elle ? Justine
● C’est Nathalie. Le jour de son mariage. peinture
❍ Ah, et là c’est qui ? C’est le mari de Françoise ? américain
● Oui. Enfin, son ex parce que c’est fini entre cent
Julien et Françoise. brun
❍ Et cette dame à côté de ton grand-père. C’est ta vingt
grand-mère ? américaine
● Non, malheureusement ma grand-mère n’est hein ?
pas sur la photo. Elle est décédée. cinq
❍ Ah, je suis désolée. Eh dis donc, il est beau ce bon
garçon ! Il est marié ? vin
● Marié ? Non, Bruno n’est pas marié ! brin
❍ Et il a une petite copine ? voisin
● Non, je ne crois pas… Enfin, pas encore. Justin
main
Activité 7 pain
A. voisine
● Salut, moi c’est Ali et je suis de Beyrouth. un
❍ Bonjour, je m’appelle Gloria et je suis née à
Brasilia.
● Halo, comme on dit chez moi. Je m’appelle Activité 13
Barbara et j’habite à Berlin. 1. Ses amies polonaises arrivent demain.
❍ Salut à tous, moi c’est Agustín, j’arrive de 2. Nos amis espagnols sont là.
Barcelone, je suis… 3. Ses amis arrivent demain.
4. Ce sont les américains ?
5. François est assistant social.
Activité 12 6. Claude est belge.
A. 7. Marthe est une excellente musicienne.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

allemande 8. Marc est très bavard.


vin 9. Son amie ? C’est une italienne.
français 10. C’est un peintre autrichien ?
italien 11. Daniel n’est pas veuf.
étudiante 12. Pascale est mariée.
oncle
quinze
brun
canadien
soixante
trompette
Laffont
accordéon
gens
natation
danser
un
ans

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/1


Transcriptions des
enregistrements
3 POINTS COMMUNS
Activité 1 ● Oui, ils disent toujours « bonjour », « bonsoir ».
C. Ils sont très bien élevés, très agréables avec tout
le monde.
Conversation 1.
● Elle est très sympathique ! Conversation 2.
❍ En effet, sympathique… et intelligente aussi ! ● Et c’est un bon dentiste ?
● C’est vrai. Et c’est une excellente étudiante. ❍ Je ne sais pas, mais il travaille beaucoup.
❍ Elle est un peu timide, c’est dommage ! ● Il est pas très sympathique.
● Timide ! Elle ? Mais pas du tout ! ❍ Non pas du tout ! Il est très prétentieux.
❍ Enfin, c’est seulement une impression ! Tu sais ? ● Il vit seul ?
❍ Oui, il est divorcé…
Conversation 2.
● Il parle, il parle ! Tu sais comme ils sont les italiens... Conversation 3.
❍ Oui, il est très bavard, mais il nous fait beaucoup ● Qu’est-ce qu’il fait ?
rire. Il est vraiment très amusant ! ❍ Je ne sais pas exactement. Il voyage beaucoup,
● Amusant et surtout agréable ! je crois qu’il est journaliste ou photographe.
❍ Oui, c’est vrai, c’est un homme très agréable. ● Journaliste ! ? Mais il est très jeune !
❍ Oui, il a 24 ou 25 ans mais…
Conversation 3.
● Elle n’aime pas beaucoup rire. Conversation 4.
❍ C’est pas vrai, ça ! Elle a beaucoup d’humour ! ● Il bricole toute la journée.
● Ce n’est pas mon impression. Pour moi, c’est une ❍ Oui, il est très actif pour son âge.
jeune femme très sérieuse. ● Oui, à soixante-cinq ans, il bricole, il fait du
● Parce que tu ne la connais pas ! Je t’assure qu’elle sport…
est sympa et très gentille. ❍ Et puis, il est très gentil.
● Ah oui, c’est un voisin très agréable.
Conversation 4.
● Il ne parle pas beaucoup. Activité 5
❍ Et on dit qu’il est souvent de mauvaise humeur. A.
● Ça, ce n’est pas vrai. Il ne parle pas parce que c’est ● Et toi, t’as des frères et sœurs ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

son caractère. Il s’exprime avec sa guitare, tu sais ❍ Ah oui ! Chez moi, on est trois. Alors, j’ai un frère
comme ils sont les musiciens... et une sœur. Mon frère, Paul, il a vingt-six ans.
Ensuite, c’est moi et après, il y a Marion.
Activité 2 ● Ah, Marion, tiens ! Marion, comme ma sœur… Ma
B. sœur aussi s’appelle Marion…
❍ Ah, c’est marrant, tiens… Ma sœur Marion, elle a
Conversation 1. vingt-deux ans. C’est la petite de la famille !
● Qu’est-ce qu’elle est belle ! ● Et tes parents, comment ils s’appellent ?
❍ Qui ? La publicitaire ? ❍ Alors, mon père, il s’appelle Pierre et après y a
● Non, la femme qui travaille à la télévision ! ma mère qui s’appelle Denise.
❍ Ah, elle ! Oui c’est vrai, elle est jolie, mais pas très ● Et tes grands-parents ?
aimable ! ❍ Alors, du côté de ma mère, mon grand-père
● Oui, c’est vrai, elle est pas très aimable. s’appelle Georges et ma grand-mère, Yvonne.
❍ Son mari n’est pas français, n’est-ce pas ? Alors ils ont de la chance, parce qu’ils habitent à
● Non, il est allemand, je crois. Il s’appelle Hünter la Réunion. Du côté de mon père, mon grand-père
ou Günter…quelque chose comme ça… Il est très s’appelle Bertrand et ma grand-mère s’appelait
aimable, mais un peu distant. Jeanne. Elle est décédée, malheureusement.
❍ Ils ont combien d’enfants ? Deux ou trois ?
● Deux enfants, un garçon et une fille.
❍ Ils sont très polis, ces enfants !

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2


Transcriptions des
enregistrements
3 POINTS COMMUNS
● Ah… Et tes parents, ils ont des frères et des Activité 8
sœurs ? B.
❍ Maman a un frère qui s’appelle Marcel. Sa
femme, ma tante, s’appelle Jacqueline. Conversation 1.
● Ouais, dis donc, t’as une grande famille… T’as des Moi, mon père me parle toujours en arabe, et mes
cousins ? grands-parents aussi. Ma mère, elle, elle parle
❍ Ouais, j’ai une cousine, Kiki. Enfin Christine ! Mais aussi en arabe avec mon père, mais avec moi, elle
dans la famille, tout le monde l’appelle Kiki ! parle souvent en français. Ils sont tous les deux
● Kiki. Tiens, c’est pas mal… Et ton père ? Il a des d’Alger. Je comprends tout mais souvent je réponds
frères et des sœurs ? en français. Et puis, je ne sais pas écrire l’arabe,
❍ Non, mon père, il est fils unique. il n’y a pas de cours dans mon lycée. Je trouve
ça dommage mais à l’école tout est en français.
Activité 7 Ah, et puis ici, à Strasbourg, on peut apprendre
C. un peu l’alsacien. C’est bien et puis ça aide pour
● Madame Sordi parle italien et anglais ? connaître aussi l’allemand. Au lycée, j’apprends
❍ Non, elle parle italien et un peu français. aussi l’anglais. Voilà.
● Ah, d’accord. Et elle fait quoi dans la vie, tu sais ?
❍ Elle est médecin. Elle travaille dans un hôpital à Conversation 2.
Rome, je crois. Moi, dans ma famille, on parle français mais aussi
● Ah, ok. Et son mari ? breton et polonais. Mon grand-père est breton et
❍ Il est professeur d’italien pour étrangers à avec lui, heu, je parle en breton. Malheureusement
l’université. je ne sais pas l’écrire parce qu’à l’école publique,
(...) ce n’est pas possible. Avec mon père, je parle aussi
en breton mais il préfère me répondre en français.
● Madame Lepont et Madame Soulet sont mère et Ma maman, elle, elle est d’origine polonaise et on
fille, n’est-ce pas ? se parle polonais entre nous. Avec mes frères, ça
❍ Oui, c’est la deuxième fois qu’elles font la dépend mais généralement, on se parle en français
croisière avec nous. Elles adorent la mer. parce que c’est la langue de l’école. Mais je trouve
● Oui, il paraît qu’elles sont skippers toutes les ça génial parce qu’on parle tous plusieurs langues.
deux. Au lycée, je fais anglais et espagnol et j’ai toujours
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

❍ Comme Monsieur Laffont ? de très bonnes notes.


● Exactement, nous avons trois skippers.
(...) Conversation 3.
Moi, je parle français et espagnol depuis toute
● Paul Duval est tout seul ? petite parce que dans ma famille, mon père est
❍ Non, il est venu avec Isabel Gomes. espagnol et ma mère est française. À l’école, tout
● Ah oui ? Ils sont fiancés ? est en français mais mes parents m’ont inscrite
❍ Je ne sais pas... Ils sont peut-être seulement amis, aux cours du soir de l’école espagnole. Comme
mais ils sont venus ensemble. ça je sais aussi écrire dans les deux langues.
● Ah bon. C’est vraiment pratique et ça aide pour apprendre
d’autres langues. Au lycée, je fais aussi anglais et
italien… eh bien, c’est plus facile pour moi.

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2


Corrigés

3 POINTS COMMUNS
1. DÉFINIS OU INDÉFINIS ? 4. DIS-MOI QUI TU ES…

Quiz des sciences et découvertes : Si tu aimes les histoires criminelles, lis absolument
1. Avec Sergei Brin, c’est un inventeur actuel. Ils les livres des romanciers suédois, ils sont excellents.
ont inventé un moteur de recherche très puissant Nos voisins disent toujours bonjour quand nous les
et très moderne. croisons. Ils sont vraiment très polis.
Réponse : Larry Page. Vladimir est photographe de mode. Il prend en
2. C’est un scientifique mondialement connu. Il est photo les plus belles femmes du monde.
l’auteur de la célèbre formule E = MC2. Ma sœur est ses amies passent des heures à chatter !
Réponse : Albert Einstein. Elles sont très bavardes.
3. C’est la première femme à obtenir un prix Nobel Mon grand-père raconte toujours beaucoup
pour ses travaux de physique. d’histoires sur les voyages et les traditions de
Réponse : Marie Curie. chaque pays. C’est un homme très cultivé.
4. Ce sont les inventeurs du premier ballon à air Sophie est très aimable : elle est toujours disponible
chaud. Un coq, un âne et un canard ont été les pour aider les autres.
passagers du premier vol officiel. Ils passent des heures et des heures à travailler
Réponse : les frères Mongolfier. pour gagner toujours plus. Ils sont travailleurs et
5. Ce n’est pas un scientifique mais son œuvre surtout très ambitieux.
littéraire a certainement été la première à mêler la J’adore ce réalisateur. Ses films sont vraiment bons.
science, la fiction et l’aventure. Les entreprises d’Internet ont la réputation d’être
Réponse : Jules Verne. dynamiques et jeunes.
6. C’est un peintre mais aussi un homme de science
de la Renaissance italienne. Ses cahiers contiennent 5. PETITES ANNONCES
des croquis de machines, comme l’hélicoptère par
exemple. Annonce surveillant : travailleur, discret, sérieux,
Réponse : Léonard de Vinci. aimable.
7. C’est l’inventeur de l’imprimerie moderne. Annonce théâtre : sympathique, travailleuse,
Réponse : Johannes Gutenberg. sérieuse, sociable, optimiste.

2. L’ÉTAT CIVIL 6. CÉLÉBRITÉS

Nathalie est mariée. A.


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Françoise est divorcée. Personnages Nationalité Profession


Julien est divorcé. célèbres
Le grand-père de Pauline est veuf.
Jacques Français publicitaire
Bruno est célibataire.
Séguéla

3. DESCRIPTIONS INCOMPLÈTES Björk Norvégienne chanteuse


Penélope Cruz Espagnole actrice
Barbara Pinchard Muhammad Bangladais économiste
Elle a soixante-neuf ans. Yunnus
Elle est veuve. Shakira Colombienne chanteuse
C’est une dame très gentille.
Barack Obama Américain homme
C’est une excellente cuisinière.
politique
Jean-Marc Cuvelier Lionel Messi Argentin footballeur/
Il a dix-neuf ans. sportif
Il fait des études de géographie. Stieg Larsson Suédois écrivain
Il aime les grosses motos et sortir avec ses copains. Amin Maalouf Libanais écrivain
René Magritte Belge peintre

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/3


Corrigés

3 POINTS COMMUNS
7. JE SUIS NÉE À… 3. Erwan étudie l’anglais avec un professeur
A. irlandais ?
Personnes Nationalité 4. Vous êtes d’origine espagnole ?
5. Ils étudient les Beaux-Arts à l’université ?
Gloria Brésilienne
Ali Libanais B.
Barbara Allemande 1. Je ne travaille pas dans une banque suisse.
2. Je ne suis pas de Singapour.
Agustin Espagnol
3. Il n’étudie pas l’anglais avec un professeur
irlandais.
8. ET ÇA ? 4. Je ne suis pas d’origine espagnole.
5. Ils n’étudient pas les Beaux-Arts à l’université.
● Qu’est-ce que c’est ?
❍ Ça ? C’est un livre de français. 12. VOYELLES NASALES

● C’est qui ? A.
❍ Qui ? Lui ? C’est notre professeur de français. [ɛ̃] comme [ɔ̃] comme [ã] comme [œ̃]
Il est vraiment génial. argentin pont allemand comme
lundi
● C’est quoi ?
vin oncle allemande brun
❍ Ça, c’est un stylo.
italien trompette français un
● Et elle, c’est qui ? quinze Laffont étudiante
canadien accordéon soixante
❍ C’est la secrétaire de l’école de français. Elle est
vraiment très gentille et efficace. natation gens
danser
ans
9. LES PROFESSIONS

A. C.
Professions [ɛ̃] [ɔ̃] [ã] [œ̃] Pas de
Masculin Féminin nasale
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

traducteur traductrice nom x


peintre peintre Justine x
cuisinier cuisinière peinture x
architecte architecte américain x
directeur directrice cent x

journaliste journaliste brun x

informaticien informaticienne vingt x

professeur professeure américaine x

infirmier infirmière hein ? x

couturier couturière cinq x

acteur actrice bon x

écrivain écrivaine vin x

chanteur chanteuse brin x

employé (de banque) employée (de banque) voisin x


Justin x
main x
10. CONJUGAISON ET NÉGATION pain x
voisine x
A.
1. Vous travaillez dans une banque suisse ? un x
2. Tu es de Singapour ?

CAHIER D’ACTIVITÉS • 2/3


Corrigés

3 POINTS COMMUNS
13. D’HOMMES ET DE FEMMES

Masculin Féminin On ne sait pas


1 x
2 x
3 x
4 x
5 x
6 x
7 x
8 x
9 x
10 x
11 x
12 x

14. DIFFÉRENTS OU IDENTIQUES ?

A.
Féminin Masculin = ≠
petite petit x
polie poli x
bonne bon x
ambitieuse ambitieux x
grosse gros x
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

CAHIER D’ACTIVITÉS • 3/3


Précis de grammaire

3 POINTS
COMMUNS
LE GENRE ET LE NOMBRE DES ADJECTIFS

Les adjectifs s’accordent en genre et en nombre avec le nom qu’ils qualifient ou caractérisent.

un pantalon gris R une chemise grise


un livre passionnant R des livres passionnants

La formation du féminin

Selon la règle générale, on forme le féminin des adjectifs en ajoutant un -e final à la forme du masculin.

grand R grande japonais R japonaise


petit R petite mexicain R mexicaine Ce sont des étudiantes françaises.

Mais il y a d’autres règles :

les terminaisons -ien ou -on deviennent -ienne ou -onne.

brésilien R brésilienne breton R bretonne

la terminaison -er devient -ère.

étranger R étrangère
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

la terminaison -eux devient -euse.

joyeux R joyeuse

la terminaison -eur devient -euse.

travailleur R travailleuse Ce sont des étudiants français.

les adjectifs terminés en -e sont aussi bien masculins que féminins, c’est-à-dire invariables en genre.

jeune R jeune

Former le masculin à partir du féminin

Connaître la forme du féminin d’un adjectif peut aider à trouver la forme du masculin : à l’oral pour en connaître
la prononciation et à l’écrit pour en connaître l’orthographe.

À l’oral, la dernière consonne qu’on entend d’un adjectif féminin nous indique qu’au masculin, celle-ci n’est pas
prononcée.

FÉMININ MASCULIN
japonaise [ʒaponɛz] japonais [ʒaponɛ]

1/4
Précis de grammaire

À l’écrit, cette dernière consonne qu’on entend nous indique la terminaison de la forme du masculin.

FÉMININ MASCULIN
grande [gʀɑ̃d] grand [gʀɑ̃]

Dans certains cas, la prononciation est identique au masculin et au féminin. C’est à l’écrit qu’on constate une
variante : le -e final du féminin.

FÉMININ MASCULIN
âgée [aʒe] âgé [aʒe]
espagnole [ɛspaɲɔl] espagnol [ɛspaɲɔl]

La formation du pluriel

Selon la règle générale, on forme le pluriel des adjectifs en ajoutant un -s final à la forme du masculin.

grand R grands
petite R petites

Mais il y a d’autres règles :

les adjectifs en -x au singulier sont invariables au pluriel.

joyeux R joyeux

la plupart des adjectifs en -al au singulier font -aux au pluriel.

normal R normaux

LA NÉGATION NE… PAS


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

En français standard, on exprime la négation absolue avec ne… pas. C’est la forme négative la plus courante.
On place ne devant le verbe et pas, après.
Je ne
Il ne vient pas manger aujourd’hui. comprends
pas !
Devant une voyelle, ne devient n’.

Il n’est pas content.

pondance
En langage familier, à l’oral (conversation informelle surtout) mais aussi à l’écrit (correspondance
informelle), on omet souvent ne.

Il est pas content.

2/4
Précis de grammaire

LES ADJECTIFS POSSESSIFS

Les adjectifs possessifs permettent d’indiquer une relation d’appartenance entre des êtres, des choses, des
idées, etc. et leur(s) possesseur(s).

NOMBRE DE POSSESSEURS PERSONNE SINGULIER PLURIEL

MASCULIN FÉMININ QUI FÉMININ MASCULIN ET FÉMININ


COMMENCE PAR UNE
VOYELLE OU UN H MUET

1 POSSESSEUR moi mon mari mon épouse ma femme mes enfants


toi ton père ton épouse ta mère tes parents
vous (de politesse) votre fils votre épouse votre fille vos cousins
lui / elle son grand-père son épouse sa grand-mère ses grands-parents
2 POSSESSEURS OU + nous notre frère notre sœur nos sœurs
vous votre oncle votre tante vos tantes
eux / elles leur neveu leur nièce leurs nièces

Les adjectifs possessifs s’accordent toujours en nombre avec le nom auquel ils se rapportent.

Nom au singulier = adjectif possessif au singulier

l’ami de Bob = son ami

Nom au pluriel = adjectif possessif au pluriel

les amis de Bob = ses amis

POSER DES QUESTIONS (2)


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

On peut aussi poser une question à l’aide des adjectifs interrogatifs quel, quelle, quels, quelles.

MASCULIN FÉMININ

SINGULIER quel âge… ? quelle profession… ?


PLURIEL quels livres… ? quelles langues… ?

● Quelle est ta date de naissance ?


Quelle Moi, nageur
❍ Je suis né le 24 avril 1991.
profession professionnel.
Et vous ?
Quel, quelle, quels, quelles se prononcent tous [kɛl]. exercez-vous ?

3/4
Précis de grammaire

LES ARTICLES INDÉFINIS

On utilise l’article indéfini pour mentionner un objet, une idée, une personne, etc. que l’on mentionne pour la
première fois ou qui n’est pas forcément connu(e) de l’interlocuteur.

SINGULIER PLURIEL

MASCULIN un livre des livres


FÉMININ une photo des photos

On peut employer un ou une pour indiquer la possession :

Tu as un stylo ?

On emploie des pour parler de plusieurs éléments que nous ne connaissons pas ou que nous identifions pour la
première fois, ou bien pour parler en général d’une catégorie de choses, de personnes, etc. sans en préciser le
nombre. L’article des indique la pluralité mais ne spécifie pas la quantité.

Il a des enfants ?

Voir aussi l’unité 6 pour les articles indéfinis dans une phrase négative.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

4/4
4 LA VIE
EN ROCK
OBJECTIF DE LA TÂCHE

Rédiger l'interview d'un camarade de classe afin de mieux se connaître et de découvrir les centres d'intérêts et
les principaux traits de caractère de nos condisciples.

Pour cela, au cours de l'unité nous allons aborder comment :


Ė}~}n†Nyn~ƒn~ƒn†Ny÷
ĖvnzNyLNzx~Nz}bnlz÷
ĖJaNyJaNyLNzblSnykA}bnlz÷
ĖvynvnzNy~lNzny}bN÷
ĖvAyiNyLNzNzAJ}bƒb}Pzú

Ab}NzüiN~yx~Nix~Nzvynvnzb}bnlzLijPJaAl`Nù
Ancrage
● Le groupe s'appelle Air...
❍ C'est un groupe de musique électronique française...
1. LA FÊTE DE LA MUSIQUE
PJn~ƒybyx~Nix~NzJaAl}N~yzSyAlJnvanlNzAJ}~Nizú
-ynvnzN‰üiN~y Ainyz LijPJn~}Ny ~l N…}yAb} Lij~lN JaAlznl
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES LNJaAx~N`yn~vNn~JaAl}N~yvn~yx~ijbizzNSAzzNl}~lN
Demandez à vos élèves s'ils connaissent la Fête de la bLPNvi~zvyPJbzNL~z}†iNLNk~zbx~Núiznl}kAbl}NlAl}
k~zbx~N N} LijN…vibx~Ny JN x~ijbiz Nl zAƒNl}ú < nl}übiz iNz PiPkNl}z lPJNzzAbyNz vn~y SAbyN iN~y Janb… N} LbyN B
LPgB vAy}bJbvP Nl }Al} x~N zvNJ}A}N~yz n~ Nl }Al} x~N x~NiJnlJNy}bizvyPSOyNl}Azzbz}NyN}vn~yx~nbú
k~zbJbNlzAkA}N~yzn~vynSNzzbnllNizĀ
#nkkN‰ ~l yAvvny}N~y LAlz JaAx~N `yn~vN AXl LN
1bvNyznllNlNJnllAe}JN}PƒPlNkNl}÷Lb}NzüiN~yx~ij~lN zAƒnbyx~bƒABx~NiJnlJNy}ú#n}N‰iNzyPz~i}A}zA~}AIiNA~
SnbzvAyAl÷iNŤţg~bl÷iNzyAlKAbznl}yNlLN‰üƒn~zAƒNJiA vn~ySAbyN~lIbiAlLNz`n}zN}vyPSPyNlJNzLNiAJiAzzN
k~zbx~NúlNUN}÷JijNz}iNgn~yLNiAQ}NLNiAk~zbx~N÷ Nl kA}bOyN LN k~zbx~Nú < Aü}übi JnlzNlz~z n~ IbNl LNz
zn~ƒNl} AzznJbPN A~ zin`Al anknvanlN Faites de la `n}zƒAybPzĀ
musique. De nombreux concerts gratuits sont organisés
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

en plein air. Ils peuvent prendre place dans les rues et les Vous pouvez alors prolonger le travail en leur proposant
vAyJzkAbzA~zzbz~yLN`yAlLNzzJOlNzú1bƒn~zzn~aAb}N‰ de consulter l’encadré …vybkNy LbUPyNl}z LN`yPz LAlz
illustrer cette activité avec des vidéos, vous pouvez iNz`n}zLAlziN-yPJbzLN`yAkkAbyNúlƒb}N‰üiNzNlz~b}N
yN}yn~ƒNy x~Nix~Nz N…NkviNz N…vinb}AIiNz Nl JiAzzN z~y BJnkkNl}NyiN~yz`n}zNlvN}b}z`yn~vNzú
`n v `y
ln}yNJAlAi<n~}~INù
a}}vùĐЄ„„ú†n~}~INúJnkĐ~zNyĐ"AbznlLNz Al`~Nz
Cahier d’activités : 9
Q DÉMARCHE
A. NkAlLN‰BƒnzPiOƒNzLijbkA`blNyx~ijbizznl}NlyAlJN
N}x~Nln~zznkkNziNŤţg~blúiznl}AblzbiAvnzzbIbib}P
LijAzzbz}NyBLbSSPyNl}zJnlJNy}zN}bizƒnl}LNƒnbySAbyNiN~y B. Vos élèves vont écouter une émission radio.
Janb…úizLbzvnzNl}vn~yJNiALij~lNyNƒ~Nk~zbJAiNz~yiA Avant de leur demander de remplir le tableau,
Ln~IiN vA`N Lăn~ƒNy}~yN LN iă~lb}Pú NkAlLN‰üiN~y LN vnzN‰üiN~yx~Nix~Nzx~Nz}bnlzLNJnkvyPaNlzbnl
yN`AyLNyiNzvan}nzN}LNibyNiNlnkLNJaAx~NAy}bz}Nú globale :
nllAbzzN‰üƒn~zJNzk~zbJbNlzN}JaAl}N~yzĀ nkIbNlLNvNyznllNzNl}NlLN‰üƒn~zĀ
1nl}üNiiNz}n~}NzLAlziNkQkNNlLynb}÷z~yiNviA}NA~
nykN‰Ainyzx~A}yN`yn~vNzú aAx~N`yn~vNib}~l}N…}N LNyALbnĀ
N} JaNyJaN iN ƒnJAI~iAbyN ln~ƒNA~ LAlz ~l LbJ}bnllAbyN /~NiNz}iN}aOkNvyblJbvAiLNiijPkbzzbnlLijA~gn~yLija~bĀ
n~ƒn~ziNLNkAlLNú nyzx~NJaAx~N`yn~vNAJnkvybz
znl}N…}N÷JyPN‰LNln~ƒNA~…`yn~vNzSnykPzvAyx~A}yN Ab}NzkAbl}NlAl}~lNLN~…bOkNPJn~}Nvn~yx~NƒnzPiOƒNz
vNyznllNzA†Al}i~~l}N…}NLbUPyNl}ú aAJ~lvn~yyAAblzb v~bzzNl} yNkviby iN }AIiNA~ú AbzzN‰üiNz JnkvAyNy iN~yz yPü
N…vibx~NyBzNzJAkAyALNziNJnl}Nl~L~}N…}Nx~ijbiAi~ú ponses avec un camarade. Repassez l'enregistrement une
}ynbzbOkNSnbzzblPJNzzAbyNv~bzkN}}N‰NlJnkk~lú
1/10
4 LA VIE
EN ROCK

CORRIGÉ

vvNiţ vvNiŤ Appel 3

Air iiNAbkN
iAk~zbx~N
PiNJ}ynlbx~NN}
elle aime bien Air.

puzzler4879-John
Amadou et iiNALnyN
"AybAk Amadou et
"AybAk÷iN~yz
JaAlznlz÷iN~y
énergie. NzPiOƒNzvn~yyAbNl}LNzzblNy~lN]N~yn~NlAvvny}Ny
~lNvn~yzăN…NyJNyùnlLbzvnzNyAb}iBLă~lNSnykNi~Lbx~N
Benjamin Il n'aime d’assimilation du vocabulaire.
bniA† pas trop
Benjamin
bniA†÷lb
znlz}†iNú

†lLA NkA† iiNALnyN †lLA


NkA†úiiNAbkN
beaucoup ses
JaAlznlzN}zA
voix.

blAiNkNl}÷ LNkAlLN‰üiN~y zijbiz nl} yNvPyP ~l kn} x~N


iijnl lN Lb} x~ijA~ }PiPvanlN Nl LPI~} LN JnlƒNyzA}bnl ù
Allô ?ú<Aü}übiLAlziN~yiAl`~N~lNbl}NygNJ}bnlzbkbiAbyNĀ

C. Dans cette étape, vos élèves vont pouvoir réutiliser


librement les constructions apprises pour exprimer les
`n}z N} vAy}A`Ny vi~z AkviNkNl} iN~yz vyPSPyNlJNz
musicales. Demandez donc à vos élèves de se promener
LAlziAJiAzzNN}LNLNkAlLNyBvi~zbN~yzJAkAyALNzx~Ni
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

`NlyNLNk~zbx~Nn~x~NiJaAl}N~yĘSyAlJnvanlNn~vAzę
ils adorent, ils aiment bien, ils n'aiment pas trop et ils
LP}Nz}Nl}ú/~NiiNzznl}iN~yzJaAlznlzvyPSPyPNzĀ

"N}}N‰ iNz yPvnlzNz Nl Jnkk~lú ijNz} ~l knkNl}


vybƒbiP`bPvn~yPJaAl`NyLNzJnllAbzzAlJNzN}vN~}üQ}yN
LPJn~ƒybyLNln~ƒNA~…z}†iNzLNk~zbx~Nz÷JaAl}N~yzn~
JaAlznlzú

Q POUR ALLER PLUS LOIN


SblLNyP~}bibzNyiNzN…vyNzzbnlzvn~yN…vybkNyLbSSPyNl}z
LN`yPzLAlziNz`n}z÷ƒn~zvn~ƒN‰N…vibx~NyBƒnzPiOƒNz
JnkkNl} iNz Akn~yN~… SyAlKAbz zijAk~zNl} B Ď }Nz}Ny ď
l’intensité de leur sentiment en enlevant un à un les
vP}AiNz Lă~lN kAy`~Nyb}N N} Nl yPvP}Al} g~zx~ăB N…}blJü
}bnlLNzvP}AiNzùĎN}ăAbkN~lvN~÷INA~Jn~v÷vAzzbnlü
lPkNl}÷BiASnibN÷vAzL~}n~}øgN}ăAbkN~lvN~÷N}Júďú

A vayAzN x~b JnflJbLN AƒNJ iN LNylbNy vP}AiN AyyAJaP


blLbx~NiNLN`yPLăbl}Nlzb}PLNiN~yAkn~yúúú

2/10
4 LA VIE
EN ROCK

vos stratégies
En contexte
Faites remarquer à vos élèves qu'ils ont là une phrase très utile
lorsque l'on fait connaissance en France : « On se tutoie ? ». Ils ont
2. ROMAN PHOTO pu constater, grâce au contexte, dans quelles circonstances l'utiliser.
0P]PJabyA~…zb}~A}bnlzLAlziNzx~NiiNznlLnb}}~}n†NyN} Ils ont également déduit dans quelles situations on pouvait tutoyer
BJNiiNzLAlziNzx~NiiNznlLnb}ƒn~ƒn†Nyú ou pas. Toute cette réflexion a été possible grâce à l'observation en
contexte de différentes phrases.
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
0AvvNiN‰BƒnzPiOƒNzx~NLAlziij~lb}PŤƒn~zAƒN‰LPgB
JnkkNlJP B yP]PJaby A~… zb}~A}bnlz LAlz iNzx~NiiNz bi C. Passez maintenant à la troisième étape de
ƒAiAb}kbN~…ƒn~ƒn†Nyn~}~}n†NyNlSyAlKAbzĘJSúAJ}bƒb}PŪ iijAJ}bƒb}P x~b Jnlzbz}N B PJn~}Ny }ynbz ln~ƒNiiNz
LNiă~lb}PŤL~ AabNyLijAJ}bƒb}Pzęú zb}~A}bnlz N} B Nl yNiNƒNy iNz SnykNz LijALyNzzN
utilisées afin de continuer d'alimenter notre liste au
NkAlLN‰üiN~yzijbizzNzn~ƒbNllNl}LNJNx~Nƒn~zAƒbN‰ tableau.
Lb} B JN knkNl}üiB ù LAlz x~NiiNz zb}~A}bnlz Lnb}ünl
ƒn~ƒn†NyN}LAlziNzx~NiiNzLnb}ünl}~}n†NyĀ Tout d'abord, durant une première écoute, demandez à
ƒnzPiOƒNzBx~nbJnyyNzvnlLJaAx~Nzb}~A}bnlù
#n}N‰A~}AIiNA~iNzLbUPyNl}Nzzb}~A}bnlzN}iNzSnykNz %zNvAzzNJaAx~Nzb}~A}bnlĀ
LijALyNzzN N} Lb}NzüiN~y x~ijbiz ƒnl} kAbl}NlAl} vn~ƒnby l}yNx~bĀ
JnkviP}Ny JN}}N blSnykA}bnl Nl nIzNyƒAl} LbUPyNl}Nz
zb}~A}bnlzLij~lynkAlvan}nú lz~b}N zN~iNkNl}÷ SAb}NzüiN~y PJn~}Ny iijNlyN`bz}yNkNl}
B ln~ƒNA~ N} LNkAlLN‰üiN~y LN yNvPyNy LAlz x~NiiNz
Q DÉMARCHE situations ils se tutoient ou vouvoient.
A. Avant de lire les dialogues, demandez à vos élèves
LNyN`AyLNyA}}Nl}bƒNkNl}iNzvan}nzN}÷NlIblqkN÷LN CORRIGÉ
LPL~byNnzN}yn~ƒN<ƒnlLAlzJaAx~Nzb}~A}bnlú/~Niz ţü <ƒnl LNkAlLN znl JaNkbl B ~lN vAzzAl}N ù biz zN
LP}Abiz iN~y nl} vNykbz LN }yn~ƒNy iNz yPvnlzNz Ā #n}N‰ vouvoient.
x~Nix~NzN…NkviNzLijPJaAl`NA~}AIiNA~ù Ťü<ƒnlAJaO}NLAlz~lkA`AzblùbizzNƒn~ƒnbNl}ú
ťü4lAkb}PiPvanlNB<ƒnlùbizzN}~}nbNl}ú
● Ça, c'est en cours parce qu'il y a des livres sur la table.
❍ Ah ! Oui. Et ça, c'est...
D. ALNylbOyNP}AvNx~Nƒn~zAiiN‰vynvnzNyBƒnzPiOƒNz
relève de l'interculturel car il s'agit de comparer les usages
B. Vos élèves vont, dans une deuxième étape, lire les LNiAyAlJNN}LNiN~yvA†zú
LbAin`~Nz Nl iNJ}~yN zbiNlJbN~zN N} LbyN zb <ƒnl }~}nbN
n~ ƒn~ƒnbN LAlz JaAx~N zb}~A}bnlú "N}}N‰ Nl Jnkk~l Finalement, demandez à vos élèves s'ils ont des doutes
en complétant la liste commencée précédemment au z~y iNz ~zA`Nz N} iNz SnykNz LN vnib}NzzN Nl yAlJN÷ vAy
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

tableau. N…NkviNzAƒNl}übizzbnlvN~}SAbyNiAIbzNN}LAlzx~NiiNz
zb}~A}bnlzĀ
CORRIGÉ
ţülJn~yzùbiLb}tu à sa camarade.
ŤüiA}NyyAzzNL~yNz}A~yAl}~lbƒNyzb}AbyNùbiLb} vous Cahier d’activités : 1
au serveur.
ťü~}yAƒAbi÷BiAIbIibn}aOx~NùiLb}vous à la cliente.
Ŧü~lNznbyPNLijP}PùbiJnkkNlJNvAyƒn~ƒn†Ny~lN
vNyznllNx~ijbilNJnllAe}vAz÷v~bzbii~bLNkAlLNzijbi
vN~}iA}~}n†NyN}NiiNAJJNv}Nú

Ab}NzüiN~yyNkAyx~NyLbUPyNl}zvnbl}zù
Ė nyzx~ijnl AInyLN x~Nix~ij~l x~N iijnl lN JnllAe} vAz
LbyNJ}NkNl}÷ nl JnkkNlJN vAy iN ƒn~ƒn†Ny÷ v~bz zb iA
zb}~A}bnl zij† vyQ}N nl vN~} i~b LNkAlLNy LN iN }~}n†Nyú
Généralement ce passage du vouvoiement au tutoiement
lN zN SAb} vAz A~}nkA}bx~NkNl}÷ bi SA~} iN ƒNyIAibzNy
JnkkNiNSAb}<ƒnlùĎ%lzN}~}nbNĀďú

ĖlJn~yz÷<ƒnlzijALyNzzNB~lNJAkAyALNNliA}~}n†Al}ú
"Abz zijbi zijALyNzzAb} B znl vynSNzzN~y÷ x~N LbyAb}übi Ā l
yAlJN÷iij~zA`NƒN~}x~Niijnlƒn~ƒnbNzNzvynSNzzN~yzú
3/10
4 LA VIE
EN ROCK

3. DEUX ENTRÉES POUR UN Bon à savoir


N SNz}bƒAi LN k~zbx~N Les Francofolies a été créé en
CONCERT ! ţūŪŧB A0nJaNiiNNl aAyNl}Nü"Ayb}bkNú
PJn~ƒyby iNz `n}z LN zNz JAkAyALNz Nl kA}bOyN LN izijNl`A`NBSAbyNJnllAe}yNiAJaAlznlN}iNzk~zbx~Nz
k~zbx~NN}LijAJ}bƒb}PzJ~i}~yNiiNzú AJ}~NiiNz NzzNl}bNiiNkNl} LijN…vyNzzbnl SyAlJnvanlNú
Au fil du temps d'autres actions ont été menées dans
QREMARQUES PRÉLIMINAIRES ce but comme Le Chantier des Francos, atelier de
9nz PiOƒNz ƒnl} LNƒnby yNkviby ~l x~Nz}bnllAbyN vn~y vNySNJ}bnllNkNl} zJPlbx~N vn~y Ay}bz}Nz PkNy`Nl}z
NzzA†Ny LN `A`lNy LN~… Nl}yPNz `yA}~b}Nz B ~l SNz}bƒAi SyAlJnvanlNz÷N}Les Enfants de la Zique, opération de
LNk~zbx~Núlz~b}Nbizƒnl}LPJn~ƒybyiAvyn`yAkkA}bnl ƒAinybzA}bnlLNiAJaAlznlNlJiAzzNú
L~ SNz}bƒAi yAlJnSnibNz N} LPJbLNy B x~Ni JnlJNy} biz
zn~aAb}Nl}AiiNyú
QPOUR ALLER PLUS LOIN
-ynvnzN‰BƒnzPiOƒNzLijnIzNyƒNyiNzLbUPyNl}Nzx~Nz}bnlzú
QDÉMARCHE iz JnllAbzzNl} LPgB iijALgNJ}bS bl}Nyyn`A}bS x~Ni mais
A. bzN‰ NlzNkIiN iN x~Nz}bnllAbyN AXl LN LbzzbvNy iNz nIzNyƒNl}übiz LN ln~ƒNiiNz Jnlz}y~J}bnlz Ā Ab}NzüiN~y
Ln~}NzLNƒnJAI~iAbyNN}LNJnkvyPaNlzbnlú nyzx~Nƒnz yNkAyx~NyiALbUPyNlJNNl}yNest-ce que et qu'est-cex~Nù
PiOƒNz nl} Jnkvybz }n~}Nz iNz x~Nz}bnlz N} zb ƒn~z AƒN‰
l}NylN}LAlziAJiAzzN÷LnllN‰üiN~y~l}NkvzkA…bk~k Est-ce que est utilisé dans une question fermée, on y répond
vn~yyPvnlLyNB}n~}NziNzx~Nz}bnlzú par oui ou par non.
l NUN}÷ biz LNƒynl} vN~}üQ}yN JaNyJaNy z~y l}NylN} iA Qu'est-ce que est utilisé dans une question ouverte, on doit
yPvnlzN B iA x~Nz}bnl z~IzbLbAbyN þ 1b ƒn~z lN LbzvnzN‰ y répondre en apportant un complément d'information.
pas d'Internet dans la classe, vous pouvez toujours leur
LnllNy x~Nix~Nz blLbJNz JnkkN iA yP`bnl÷ iA zb}~A}bnl
`Pn`yAvabx~N LN iA ƒbiiN÷ N}Jú "Abz lN zn†N‰ vAz }ynv NkAlLN‰üiN~yAinyzLNJnlz~i}NyiA AlLNLN`yAkkAbyNú
N…vibJb}N AXl x~N zN~iNkNl} iNz vi~z AƒNy}bz }yn~ƒNl} iA
bonne réponse.
Cahier d’activités :
B. -iAJN‰ ƒnz PiOƒNz Nl IblqkN N} LNkAlLN‰üiN~y LN 2, 6
zijPJaAl`NyiNzx~Nz}bnllAbyNzúizLNƒynl}LNƒblNy÷`yDJN
B iijblSnykA}bnl Jnl}Nl~N LAlz iN x~Nz}bnllAbyN÷ B x~Ni
JnlJNy}LNiAQ}NLNiAk~zbx~NbizvN~ƒNl}blƒb}NyiN~y
camarade s'ils gagnent les deux entrées. Vous pouvez 4. CYRANO ET ROXANE
P`AiNkNl} iN~y vynvnzNy LN Janbzby vAykb LijA~}yNz Décrire un personnage, ses traits de caractère et ses
JnlJNy}zx~bA~ynl}ibN~IbNl}q}LAlzƒn}yNƒbiiNn~yP`bnlú vyblJbvAiNzJAyAJ}Pybz}bx~Nzva†zbx~Nzú

ilNiN~yyNz}Nvi~zx~ijBblƒb}NyiN~yJAkAyALNþ-ynvnzN‰ü
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

iN~yx~Nix~Nzz}y~J}~yNzvn~yiNSAbyNù Bon à savoir


Cyrano de BergeracNz}iAvi~zJPiOIyNvbOJNLN}aPD}yN
LijLknlL 0nz}AlL N} iij~lN LNz vi~z JPiOIyNz L~
● Tu aimes le groupe …? }aPD}yNSyAlKAbzúlţŪūũ÷iijA~}N~yLPJbLNLNiijPJybyNNl
❍ Oui, beaucoup ! s'inspirant librement d'un personnage réel, Savinien
● Il joue en concert samedi. Tu veux venir avec moi ? †yAlnLN Ny`NyAJĘţŨţūüţŨŧŧęúiiNNz}gn~PNvn~yiA
❍ Oh, je suis désolé(e). Je ne peux pas. Je vais au restaurant vyNkbOyNSnbziAkQkNAllPNú
avec mes amis.

QDÉMARCHE
● Ça te dirait d'aller au concert de … vendredi ? A. 1bƒn~zAƒN‰~l}AIiNA~IiAlJbl}NyAJ}bSĘ3 ę÷lNknl}yN‰
❍ Ah oui ! J'adore ce groupe. A~… PiOƒNz x~N iA van}n LN †yAlnú 1blnl÷ LNkAlLN‰ B
● Eh bien, je t'invite. ƒnzPiOƒNzLNJAJaNyiN}b}yNN}iNJaAvNA~ú
❍ Merci, c'est très gentil !
NkAlLN‰üiN~y Ainyz zijbiz yNJnllAbzzNl} JN vNyznllA`N
JPiOIyNLNiAib}}PyA}~yNSyAlKAbzNúAb}NzüiN~yyNkAyx~Ny
NkAlLN‰ Ainyz B }n~}N iA JiAzzN x~NiiN Nz} iA yPvnlzN les détails de son visage : il a un très grand nez.
B iA x~Nz}bnl z~IzbLbAbyN AXl LN zAƒnby x~b A `A`lP iNz
entrées. 1ijbizlNiNJnllAbzzNl}vAz÷Lb}NzüiN~yx~ijbizijA`b}LN †yAln
LN Ny`NyAJN}blƒb}N‰üiNzBNlzAƒnbyvi~zz~yi~bNlSAbzAl}
iijAJ}bƒb}PťL~ AabNyLijAJ}bƒb}Pzú NiAiN~yvNykN}}yALN
LPJn~ƒybyx~Nix~NzblSnykA}bnlzz~yi~bú

4/10
4 LA VIE
EN ROCK

B. Vos élèves vont maintenant lire les descriptions de bUPyNl}z}N…}NzzNvyQ}Nl}zvPJbAiNkNl}BJN}}NAJ}bƒb}P


LN~…vNyznllA`NzLNiAvbOJNúNkAlLN‰üiN~yù en raison de la simplicité du vocabulaire et des structures
Nx~NiLNzLN~…vNyznllA`NzvyPSPyN‰üƒn~zĀ ~}bibzPNzN}LNiASAJbib}PBiN~yLnllNyƒbNvAyLNz`Nz}Nz
-n~yx~nbĀ ou des actions.

lz~b}N÷LAlziNvyninl`NkNl}LNiij~lb}PťL~yAl}iAx~NiiN 9nbJbx~Nix~NzN…NkviNzB}b}yNblLbJA}bSù
ils ont appris à caractériser une personne, ils vont devoir
ibz}NyiNzJAyAJ}Pybz}bx~NzLNzLN~…vNyznllA`Nzúlƒb}N‰ü Ė NvnOkNĎ NkNzzA`NďLNAJx~Nz-yPƒNy}ĘParoles,
iNzBSAbyN~l}AIiNA~JnkkNJNi~büJbN}BiNyNkviby`yDJN ţūŦŨęú
aux textes : Ė N vnOkN Ď PgN~lNy L~ kA}bl ď LN AJx~Nz -yPƒNy}
ĘParoles÷ţūŦŨęú
Cyrano de Bergerac Roxane Ė 4lN…}yAb}LNiAvbOJNLN}aPD}yN AJAl}A}ybJNJaA~ƒN,
~`OlNnlNzJnú
Lien de Cousin Cousine Ė Nz vAyniNz LN iA JaAlznl Comme d'habitude,
parenté bl}NyvyP}PNvAy iA~LNyAlKnbzú

Profession Poète et écrivain


ĘbiP}Ab}P`AiNkNl}
kn~zx~N}AbyN
Cahier d’activités :
1, 2, 3, 4, 6
des Cadets de
AzJn`lNęú

Traits de Intelligent, cultivé, Intelligente,


caractère bynlbx~N÷`PlPyN~…÷ libre. D'abord
indépendant, un superficielle,
peu irritant mais il elle devient plus
sait séduire. sage et sensible.

Caractéristiques 4l}yOzinl`lN‰ 4lNgN~lN


physiques SNkkN}yOzINiiN

Pour prolonger l'activité, vous pouvez proposer à vos


PiOƒNzLNSAbyNLNzyNJaNyJaNzz~y †yAlnN}0n…AlNAXl
LN JnkviP}Ny JN }AIiNA~ú iz vn~yynl} P`AiNkNl} SAbyN
iijAJ}bƒb}P ť  LN iă~lb}P LAlz iN AabNy LijAJ}bƒb}Pzú Xl
LijPiAy`by iN~yz JAvAJb}Pz B LPJybyN va†zbx~NkNl} LNz
vNyznllNz÷ Avvny}N‰ x~Nix~Nz van}nz LN vNyznllA`Nz
JPiOIyNzx~bnl}~lNJAyAJ}Pybz}bx~Nva†zbx~NvAy}bJ~ibOyN
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

ĘvAyN…NkviNùiAIAyINLNNny`Nz"n~z}Ahb÷iAINA~}P
LN yb`b}}N AyLn}÷N}Júęú

C.  LN~…÷ LNkAlLN‰ B ƒnz PiOƒNz LijAvvny}Ny iA van}n


Lij~lN vNyznllN JPiOIyN LN iN~y Janb… N} LN vNlzNy A~…
JAyAJ}Pybz}bx~Nzva†zbx~NzN}knyAiNzx~biALPXlbzzNl}iN
mieux afin de rédiger un texte de présentation similaire
aux deux textes de l'activité précédente. Passez dans
iNz `yn~vNz vn~y Sn~ylby iN ƒnJAI~iAbyN x~b vn~yyAb}
PƒNl}~NiiNkNl} SAbyN LPSA~}ú Alz ~lN zNJnlLN P}AvN÷
LNkAlLN‰ B ƒnz PiOƒNz LijAJJynJaNy A~ k~y }n~}Nz iNz
van}nz N} LijPJaAl`Ny iN~yz }N…}Nzú aAx~N `yn~vN zN
yN}yn~ƒNyAAinyzNlvnzzNzzbnlLij~l}N…}Nx~ijbiLNƒyAibyN
v~bzAzznJbNyB~lNvan}nú

QPOUR ALLER PLUS LOIN


En scène
Proposez à vos élèves de mettre en scène une partie d'un
vnOkN n~ Lij~lN vbOJN LN }aPD}yNú i vN~} zijA`by Lij~lN
simple intervention devant la classe ou bien à l'occasion
Lij~lNSNz}bƒb}Pny`AlbzPNvAyƒn}yNP}AIibzzNkNl}ú

5/10
4 LA VIE
EN ROCK

Q POUR ALLER PLUS LOIN


Formes et ressources Demandez à vos élèves de relire attentivement les
x~Nz}bnlzLNiijAJ}bƒb}PN}LijnIzNyƒNyiAJnl}yAJ}bnlLNiA
préposition de et de l'article défini.
5. AVEZ-VOUS UNE BONNE Alzx~NiĘzęJAzzNvynL~b}üNiiNĀ

MÉMOIRE ? izvn~yynl}AinyzƒPybXNyiN~yza†vn}aOzNzNlyN`AyLAl}
Élargir le vocabulaire des loisirs. la Bande de grammaire de l’unité.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Xl x~N ƒnz PiOƒNz v~bzzNl} yPAibzNy LN kAlbOyN 6. COMME MOI !
zA}bzSAbzAl}N JN}}N AJ}bƒb}P÷ biz LNƒynl} zAƒnby zb}~Ny ~lN PJn~ƒybyiNz`n}zN}iNzinbzbyzLNlnzJAkAyALNzLNJiAzzNú
vNyznllNLAlziijNzvAJN`yDJNA~…N…vyNzzbnlzz~bƒAl}Nzù
NlaA~}, au milieu, en bas, B`A~JaN, à droite, devant. Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette activité va permettre à vos élèves de réactiver le
Pour cela, vous pouvez demander à vos élèves d'apporter vocabulaire vu dans l'unité précédente et de l'élargir au
~lN van}n LN `yn~vN LN iN~y SAkbiiN÷ LN JiAzzN n~ LN gré des besoins.
iN~yz Akbz AXl x~ijbiz N…vibx~Nl} B ~l JAkAyALN x~b Nz}
x~bùĎlaA~}B`A~JaN÷JijNz}knlAkb-bNyyNN}A~kbibN~ Q DÉMARCHE
BLynb}N÷JijNz}kAzu~y?nPďú1bƒn~ziNzn~aAb}N‰÷ƒn~z b}NzBƒnzPiOƒNzx~ijbizƒnl}kAbl}NlAl}LNƒnbyJaNyJaNyN}
vn~ƒN‰ A~zzb ƒn~z zNyƒby LN iijbii~z}yA}bnl LN iijAJ}bƒb}P ŧ }yn~ƒNyiAvNyznllNx~bAiNvi~zLNvnbl}zJnkk~lzAƒNJ
vn~yzb}~NyiNzLbUPyNl}zvNyznllA`Nzú N~…ú-n~yJNiA÷bizLNƒynl}vyPƒnby~lNzPybNLNx~Nz}bnlz
x~ijbiz vnzNynl} B iN~yz JAkAyALNz vn~y JnllAe}yN iN~yz
Q DÉMARCHE activités et leurs centres d'intérêt.
A. b}Nz B ƒnz PiOƒNz x~ijbiz ƒnl} kAbl}NlAl} N…NyJNy
iN~y kPknbyN N} x~ijbiz LNƒynl} Q}yN }yOz A}}Nl}bSz JAy biz AbzzN‰üiN~y iN }Nkvz lPJNzzAbyN B iA vyPvAyA}bnl N}
ƒnl}LNƒnbyzNyAvvNiNyLN}n~}JNx~ijbizƒnl}ƒnbyLAlziA Avvny}N‰ iijAbLN Lnl} biz A~ynl} INznblú Ab}NzüiN~y IbNl
vynJaAblNkbl~}Nþ1bƒn~zAƒN‰~l3 ÷lNknl}yN‰x~N yNkAyx~Nyx~ijbizLNƒynl}JanbzbyNl}yNiNƒn~ƒnbNkNl}N}
iijbii~z}yA}bnl LN iijAJ}bƒb}P ŧú 0N}byN‰üiA x~AlL iA kbl~}N iN}~}nbNkNl}zNinliNzJyb}OyNzƒ~LAlziijAJ}bƒb}PŤú
zijNz} PJn~iPN N} lN knl}yN‰ Ainyz x~N iNz x~Nz}bnlz LN
`A~JaNúizA~ynl}~lNkbl~}Nvn~y†yPvnlLyNú /~AlL}n~}iNknlLNNz}vyQ}÷LNkAlLN‰üiN~yLNzNiNƒNy
N}LijAiiNyvnzNyLNzx~Nz}bnlzB~lkA…bk~kLNJAkAyALNz
Si vous n'avez pas de TBI, dites à vos élèves d'ouvrir leur L~yAl} ~l }Nkvz ibkb}Pú lz~b}N÷ biz yNƒbNlLynl} B iN~y
ibƒyNBiAvA`NLNiăAJ}bƒb}PN}LNJAJaNyiN}N…}NLN`A~JaNú viAJN vn~y yNibyN iN~yz ln}Nz N} PJybyN iNz blSnykA}bnlz
vyOz ~lN kbl~}N÷ Lb}NzüiN~y LN yNSNykNy iN~y ibƒyN v~bz x~ijbiznl}AvvybzNzz~yJaAJ~lú
PJybƒN‰ A~ }AIiNA~ iNz x~Nz}bnlz LN iijAJ}bƒb}Pú -iAJN‰üiNz
NlIblqkNN}LNkAlLN‰üiN~yLNJnkvAyNyiN~yzyPvnlzNz JJynJaN‰AinyzJNzvN}b}z}N…}NzA~k~yN}LNkAlLN‰B
puis mettez en commun avec toute la classe. Qui a pu vos élèves de tous les lire afin d'apprendre de nouvelles
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

yPvnlLyNJnyyNJ}NkNl}B}n~}NziNzx~Nz}bnlzĀ blSnykA}bnlzz~yiNzJAkAyALNzAƒNJx~bbizlijnl}vAzN~
l’occasion de parler.
B. Pour départager les éventuels N… ANx~n, demandez à
ƒnz PiOƒNz zijbiz nl} yNkAyx~P x~Nix~N JanzN LijblaAIb}~Ni Dans une dernière étape, demander à vos élèves de dire
LAlz iijbii~z}yA}bnl N} vnzN‰üiN~y Ainyz iNz LN~… LNylbOyNz B iA JiAzzN x~Ni Nz} iN JAkAyALN x~b A iN vi~z LN vnbl}z
x~Nz}bnlzú communs avec eux et de les énumérer.

7. STÉRÉOTYPES
0P]PJabyz~yiAvNy}blNlJNLNzz}PyPn}†vNzú

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
ƒAl} LN JnkkNlJNy iijAJ}bƒb}P÷ N} AXl x~N ƒnz PiOƒNz
AbNl} iijnJJAzbnl LN yP]PJaby z~y iA vNy}blNlJN N} iA
ƒPyAJb}PLNzz}PyPn}†vNz÷LNkAlLN‰üiN~yLNSAbyN~lNibz}N
LNzz}PyPn}†vNzx~NiNzP}yAl`NyzA}}ybI~Nl}BiN~yvA†zú
lz~b}NLNkAlLN‰üiN~yzb}n~zJNzz}PyPn}†vNzznl}ƒyAbz
ou pas.

6/10
4 LA VIE
EN ROCK

Bon à savoir Q POUR ALLER PLUS LOIN


1}PyPn}†vN ù LPN÷ nvblbnl }n~}N SAb}N÷ AJJNv}PN zAlz lƒb}N‰ ƒnz PiOƒNz B nIzNyƒNy iNz ƒNyINz x~N iijnl Lnb}
yP]N…bnl N} yPvP}PN zAlz Aƒnby P}P zn~kbzN B ~l ~}bibzNyLNƒAl}JaAx~NAJ}bƒb}Pú1A~yAbNl}übiziNzJnlg~`~Ny
N…AkNl Jyb}bx~N÷ vAy ~lN vNyznllN n~ ~l `yn~vN÷ N} B}n~}NziNzvNyznllNzĀ
x~b LP}NykblN÷ B ~l LN`yP vi~z n~ knblz PiNƒP÷ zNz
manières de penser, de sentir et d'agir. iiN‰BiAvA`NL~3AIiNA~LNJnlg~`AbznlN}LNkAlLN‰ü
1†lnl†kN ù JibJaP ĘJSú LbJ}bnllAbyN N 3yPzny LN iA leur d'observer comment se conjugue le verbe parler.
Al`~NSyAlKAbzNblSnykA}bzPęú 0AvvNiN‰üiN~yx~N}n~ziNzƒNyINzx~bXlbzzNl}Nl üNy se
Jnlg~`~Nl}LNiAkQkNSAKnl÷zA~Saller.

NkAlLN‰üiN~yAinyzLNJnlg~`~NyiNƒNyIN aimerx~ijbiz
Q DÉMARCHE connaissent déjà et de déduire la conjugaison des verbes
A. NkAlLN‰ Ainyz B ƒnz PiOƒNz LN yP]PJaby A~… étudier et jouer.
z}PyPn}†vNzz~yiNz`n}zAibkNl}AbyNzx~NiijnlA}}ybI~NB
LbUPyNl}NzlA}bnlAib}Pzú-AyN…NkviN÷iNzyAlKAbzAbkNl} Présentez la conjugaison du verbe SAbyN`yDJNBiA AlLN
iNSynkA`NN}iNInlƒblú LN`yAkkAbyNLNiă~lb}Púlzbz}N‰z~yiNzLbUPyNlJNzNl}yN
l'oral et l'écrit.
"N}}N‰NlJnkk~lú%l}übiz}n~zvi~zn~knblzyPvnlL~
iNzkQkNzJanzNzĀ Alz ~lN LNylbOyN P}AvN SAb}NzüiN~y yNkAyx~Ny x~NiiNz
prépositions on doit utiliser après le verbe jouerúyybƒNl}ü
B. lz~b}NSnykN‰LNz`yn~vNzvn~yx~ijbizPJaAl`Nl}iN~y bizB~lNJnlJi~zbnlĀ
vnbl}LNƒ~NúizvN~ƒNl}PƒNl}~NiiNkNl}iNzP}A†Nyn~iNz
yPS~}NyzNinliN~yN…vPybNlJNvNyznllNiiN÷vAyN…NkviNù nlXykN‰üiN~y x~ijnl NkvinbN jouer de + un instrument
ĎlyAlJN÷bi†AL~SynkA`NBiAXlLN}n~ziNzyNvAzúúúď LNk~zbx~NN}jouer à + un sport ou un jeu.
lz~b}NLNkAlLN‰üiN~yzijbi†ALNzz}PyPn}†vNzzvPJbXx~Nz
A~…`n}zLNzaAIb}Al}zLNiN~yvA†zú nyyNzvnlLNl}übizB 9n†N‰ AƒNJ N~… iA Jnl}yAJ}bnl LN JNz vyPvnzb}bnlz AƒNJ
iAyPAib}PĀ l'article défini dans la Bande de grammaire de l’unité.

8. VRAI OU FAUX vos stratégies


Élargir son vocabulaire sur les activités et les loisirs.
C'est le moment idéal pour leur faire remarquer qu'il est important
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES d'apprendre le vocabulaire en contexte puisque cela leur permet de
NkAlLN‰ B ƒnz PiOƒNz LN ibyN JaAx~N ibz}N v~bz LN iA mémoriser également la construction grammaticale nécessaire à
JnkviP}Nyzijbi†AibN~AƒNJLNzAJ}bƒb}Pzx~ijbizyPAibzNl}n~ l'utilisation de ces mots.
x~ijbizzn~aAb}NyAbNl}zAƒnbylnkkNyNlSyAlKAbzú

Q DÉMARCHE -yninl`N‰iN}yAƒAbiNlvynvnzAl}BƒnzPiOƒNzLNSAbyNiNz
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

A. AbzzN‰kAbl}NlAl}iAviAJNA~gN~þNkAlLN‰Bƒnz AJ}bƒb}PzŧN}ŪL~ AabNyLijAJ}bƒb}Pzú


PiOƒNz zijbiz zAƒNl} kNl}byúúú …vibx~N‰üiN~y x~ijbiz ƒnl}
LNƒnbyvyPvAyNy}ynbzAYykA}bnlzƒyAbNzn~SA~zzNzú N~yz Autoportrait
JAkAyALNz ƒnl} LNƒnby LNƒblNy iNzx~NiiNz znl} ƒyAbNz N} NkAlLN‰BƒnzPiOƒNzLNvyPvAyNy~lA~}nvny}yAb}x~ijbiz
iNzx~NiiNzznl}SA~zzNzú NlyN`bz}yNynl}N}x~ijbizkN}}ynl}z~yiNyPzNA~znJbAiLNiA
classe ou de l'établissement.
nyzx~N}n~}iNknlLNAvyPvAyPzNzAYykA}bnlzN}x~N
vous avez dissipé les éventuels doutes sur la construction Afin de présenter l'activité, vous pouvez leur proposer de
LNz vayAzNz÷ SnykN‰ LNz vN}b}z `yn~vNzú -yPzNl}N‰ iNz ƒbzbnllNyiijA~}nvny}yAb}LijzkNyAiLALAlziNXikl}yNiNz
vynvnzb}bnlzLijPJaAl`NnyAiL~ibƒyNN}iAbzzN‰ƒnzPiOƒNz murs LN A~yNl} Al}N} ù a}}vùĐЄ„„ú}ƒŧúny`Đ39ŧ1b}NĐ
SAbyNiijAJ}bƒb}PNlA~}nlnkbNú publication.

B. aAx~NvNyznllNLnb}Ainyzln}Ny~lNblSnykA}bnlx~b Si vous ne disposez pas de réseau social, les élèves


i~bzNkIiNbl}PyNzzAl}Nn~x~ijNiiNƒbNl}LijAvvyNlLyNz~y peuvent alors le présenter en classe.
un membre du groupe.

NkAlLN‰AinyzBJaAJ~lLNyAvvny}NyJN}}NblSnykA}bnl
B iA JiAzzNú N}}N AJ}bƒb}P vNykN} iA yNSnyk~iA}bnl LNz
Cahier d’activités :
blSnykA}bnlzBiA}ynbzbOkNvNyznllNL~zbl`~ibNyú 2, 5, 6, 8, 9, 10

7/10
4 LA VIE
EN ROCK

B. -iAJN‰ ƒnz PiOƒNz Nl IblqkN N} LNkAlLN‰üiN~y


Tâche ciblée LijPJaAl`NyiN~yx~Nz}bnllAbyNúizvN~ƒNl}kAbl}NlAl}
demander à leur camarade des compléments
LijblSnykA}bnlBvAy}byLNzyPvnlzNzLnllPNzú
9. ENTRETIEN AVEC...
yPNy~lXJabNyvAvbNyn~blSnykA}bx~NJnl}NlAl}iNz C. lz~b}N biz vn~yynl} JnkkNlJNy iA vyPvAyA}bnl LN
interviews de tous nos camarades de classe. leur interview. Vous pouvez demander à vos élèves
LN }yAƒAbiiNy blLbƒbL~NiiNkNl} n~ Nl IblqkN÷ AXl LN
vn~ƒnby PJaAl`Ny iN~y vnbl} LN ƒ~N z~y iN Janb… LNz
N}}NAJ}bƒb}PNz}iA}DJaNJbIiPNLNiă~lb}PøNiiNƒA x~Nz}bnlzú-AzzN‰LAlziNz`yn~vNzvn~yAvvny}NyiijAbLN
vNykN}}yNBƒnzPiOƒNzLNkN}}yNNlvyA}bx~NLNz dont ils pourraient avoir besoin.
JnllAbzzAlJNzAJx~bzNzLAlzJN}}N~lb}PkAbzA~zzb
dans les unités précédentes. Ils vont donc être amenés Dans une seconde étape, divisez votre classe en deux.
B Janbzby Nl}yN iN }~}nbNkNl} N} iN ƒn~ƒnbNkNl}÷ B NvyNkbNy`yn~vNzNyASnykPvAyiNzĎbl}NyƒbN„N~yzď÷
vnzNy LNz x~Nz}bnlz÷ B vAyiNy LN iN~yz AJ}bƒb}Pz N} B JaAJ~lbl}NyƒbN„Al}~lkNkIyNL~LN~…bOkN`yn~vNú
JAyAJ}PybzNy~lNvNyznllNn~N~…ükQkNzú -~bz LNkAlLN‰üiN~y LN JaAl`Ny LN vAy}NlAbyN N}
Ils vont être également amenés à prendre des notes LăblƒNyzNyiNzyqiNzú
pour pouvoir ensuite publier l'interview.
Alz iA }ynbzbOkN P}AvN÷ JaAJ~l LNƒyA yPLb`Ny znl
interview en suivant les recommandations de l'encadré
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES x~bAvvAyAe}BiAvA`NLNiăAJ}bƒb}Pú
b}NzBƒnzPiOƒNzx~NJN}}N}DJaNJnlzbz}NBvyPvAyNy
l'interview d'un camarade puis de répondre à celle nkkNl}N‰üiN~yx~NiijblSnykA}bnlNz}A~zzbbkvny}Al}N
x~ij~l A~}yN i~b SNyAú iz LnbƒNl} LnlJ yP]PJaby A~}Al} x~NiAvyPzNl}A}bnlvn~yLnllNyNlƒbNLNibyN~l}N…}N
A~… x~Nz}bnlz x~ijbiz LNƒynl} vnzNy x~ijA~… yPvnlzNz N}x~ijbiNz}bkvny}Al}LNzij†AyyQ}Nyx~Nix~Nzblz}Al}zú
x~ijbizvn~yynl}LnllNyú lƒb}N‰üiNz B nIzNyƒNy iijbl}NyƒbN„ LijiN… N} vnzN‰üiN~y
x~Nix~Nzx~Nz}bnlzù
1bJNy}AblzLNƒnzPiOƒNzlNznl}vAzBiijAbzNinyzx~ijbiz nkkNl}Nz}üNiiNvyPzNl}PNĀ
LnbƒNl} vAyiNy LN JanzNz vNyznllNiiNz÷ biz vN~ƒNl} /~NiNz}iN}b}yNĀ
IbNlNl}NlL~blƒNl}NyiN~yzyPvnlzNzþ NlijNz}x~ij~lN /~NiiNz znl} iNz blSnykA}bnlz yNvybzNz LAlz iN
activité de classe... JaAvNA~Ā
<Aü}übi~lNbii~z}yA}bnlĀ Ax~NiiNĀ
Q DÉMARCHE nkkNl} Lbz}bl`~N‰üƒn~z iNz x~Nz}bnlz LNz
A. Afin de puiser des idées pour leur interview ainsi yPvnlzNzĀ
x~NLNyP]PJabyA~…yPvnlzNzx~ijbizvn~yynl}LnllNy÷
vynvnzN‰üiN~y LN yPvnlLyN B LN~… x~Nz}bnllAbyNz x~b
ont été créés par deux représentants de la culture CORRIGÉ
SyAlKAbzNù"AyJNi-yn~z}N} NylAyL-bƒn}ú ijbl}NyƒbN„Nz}vyPzNl}PNJnkkN~lAy}bJiNLNvyNzzN
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

AƒNJ ~l }b}yN÷ ~l JaAvNA~÷ ~lN bii~z}yA}bnlú N }b}yN


bzN‰ NlzNkIiN iNz x~Nz}bnlz N} LbzzbvN‰ iNz Ln~}Nz Nz}~lN…}yAb}zvPJbAiNkNl}zb`lbXJA}bSLNiijbl}NyƒbN„ú
de vocabulaire puis laissez le temps nécessaire à vos NJaAvNA~vyPzNl}NiNzvyblJbvAiNzAJ}bƒb}Pz÷JNl}yNz
PiOƒNzvn~y†yPvnlLyNú Lijbl}PyQ}N}}yAb}zLNJAyAJ}OyNLijiN…úi†A~lNvan}n
LN i~b Nl bii~z}yA}bnlú A Jn~iN~y Nz} ~}bibzPN vn~y
Bon à savoir Lbz}bl`~Ny iNz x~Nz}bnlz LNz yPvnlzNzú l `PlPyAi÷
Marcel Proust ĘţŪũţü ţūŤŤę÷ Nz} ~l PJybƒAbl SyAlKAbz iN}†vNLNiN}}yN÷iA}AbiiNN}iAJn~iN~yznl}~}bibzPNz
dont l'œuvre principale s'intitule  iA yNJaNyJaN L~ vn~yLbz}bl`~NyiNzLbUPyNl}NzvAy}bNzL~}N…}Nú
temps perduú ijPJybƒAblNz}P`AiNkNl}Jnll~vn~yiN
Questionnaire de ProustĘţŪŪŨę÷~lx~Nz}bnllAbyNLN
vNyznllAib}PA~x~NibiAyPvnlL~LAlzznlALniNzJNlJNú Vos élèves peuvent maintenant préparer une première
/~Nix~Nz yPvnlzNz znl} yNz}PNz abz}nybx~Nz÷ vAy PIA~JaN LN iN~y Ay}bJiN x~ijbiz vyPzNl}Nynl} B iN~y
N…NkviN÷Biijbl}Nyyn`A}bnlĎ nkkNl}AbkNybN‰üƒn~z camarade interviewé en l'invitant à leur remettre une
kn~ybyĀď÷biyPvnlLùĎăAbkNyAbzkbN~…vAzúď van}n÷~lNbkA`Nn~~lLNzzblx~biNyNvyPzNl}Nn~x~ijbi
aime particulièrement. Ce sera également l'occasion
Bernard Pivot÷ lP Nl ţūťŧ÷ Nz} gn~ylAibz}N÷ Jyb}bx~N pour l'interviewé de donner son approbation sur les
littéraire et animateur d'émissions culturelles à la contenus et la présentation de l'article.
télévision, comme Apostrophe. Il a imaginé un petit
x~Nz}bnllAbyN B iA kAlbOyN LN "AyJNi -yn~z}ú i Nz} blAiNkNl}÷bilNyNz}NyAvi~zx~ijBAYJaNyJNzbl}NyƒbN„z
A~zzb÷AƒNJiAibl`~bz}N"bJaNiblN1nkkAl}÷Biijnyb`blN en classe ou éventuellement à les publier sur un réseau
des Championnats de France d'orthographe maintenant social.
appelés Dicos d'or et plus populairement connus
JnkkNĎ les dictées de Bernard Pivot ďú
8/10
4 LA VIE
EN ROCK

D. Invitez alors vos élèves à mieux connaître leurs


JAkAyALNzN}vN~}üQ}yNBLPJn~ƒybyLNln~ƒNiiNzSAJN}}Nz
x~ijbizlNJnllAbzzAbNl}vAzNlibzAl}iNzbl}NyƒbN„zú/~ijNz}ü
JNx~biNzAz~yvybzn~zvPJbAiNkNl}bl}PyNzzPĀ

Q POUR ALLER PLUS LOIN


Vous pouvez éventuellement proposer à vos élèves
d'écouter un extrait d'une interview de Bernard Pivot
dans l'émission Double je L~yAl} iAx~NiiN bi bl}NyƒbN„N
LNzvNyznllAib}PzL~knlLNLNiAk~zbx~N÷iAib}}PyA}~yN
et les arts.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Découvrez les activités 2.0


sur rond-point.emdl.fr

9/10
4 LA VIE
EN ROCK

1b JijNz} iN JAz÷ LNkAlLN‰üi~bĐiN~y LN vyPzNl}Ny iA


Regards croisés JaAlznl÷ vAy N…NkviN iN }aOkN vyblJbvAi÷ x~Nix~Nz
kn}z x~ijbiz nl} Jnkvybz n~ Avvybz L~yAl} iijAJ}bƒb}Pú
lz~b}N ibzN‰ B ƒnb… aA~}N iNz N…}yAb}z N} LbzzbvN‰ iNz
10. LA CHANSON FRANÇAISE PƒNl}~Niz vynIiOkNz LN JnkvyPaNlzbnlú -nzN‰üiN~y
PJn~ƒybyiNzJaAl}N~yzN}iNzJaAlznlziNzvi~zJPiOIyNz Ainyzx~Nix~Nzx~Nz}bnlzù
L~knlLNSyAlJnvanlNú /~NiNz}iN}aOkNvyblJbvAiLNJaAx~NJaAlznlĀ
/~NiknkNl}LNiAyNiA}bnlAkn~yN~zNLPJybƒNl}üNiiNzĀ
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
NkAlLN‰BƒnzPiOƒNzLNSAbyNAvvNiBiN~ykPknbyNN} CORRIGÉ
LNzNzn~ƒNlbyLNz`yn~vNzLNk~zbx~NN}LNzJaAl}N~yz N}aOkNvyblJbvAiLNzLN~…JaAlznlzNz}iijAkn~yN}
LNiijAJ}bƒb}Pţv~bzLNzJaAl}N~yzSyAlJnvanlNzx~ijbiz iAyNiA}bnlAkn~yN~zNø NzLN~…zNzb}~Nl}BiAXlLN
AƒAbNl}kNl}bnllPzL~yAl}iijAJ}bƒb}Pţ ú la relation, lors de la rupture.
<Aü}übiLNzJaAl}N~yzx~Nƒn~zyN}yn~ƒN‰bJbĀ
/~NiiNzJaAlznlzJnllAbzzN‰üƒn~zĀ NkAlLNyüiN~yAinyzLijAzznJbNyJNzvAyniNzB~lALgNJ}bS
-n~ƒN‰üƒn~z vyPzNl}Ny ~l LNz JaAl}N~yz `yDJN B N}LNg~z}bXNyiN~yJanb…ù
x~Nix~Nz }yAb}z va†zbx~Nz n~ LN JAyAJ}OyN÷ x~Nix~Nz < Aü}übi ~l ALgNJ}bS x~b LnkblN n~ IbNl iNz yPvnlzNz
PvbznLNzbkvny}Al}zLNiN~yƒbNĀ znl}üNiiNzLbƒNyzNzĀ
9n}yNJanb…Aü}übiP}Pkn}bƒPvAyiAkPinLbN÷iAƒnb…L~
1ijbiz lN iNz JnllAbzzNl} vAz÷ ƒn~z vn~ƒN‰ SnykNy ~l JaAl}N~y÷iNzvAyniNz÷N}JúĀ
`yn~vNvAyJaAl}N~yN}JaAy`NyƒnzPiOƒNzLNyNJaNyJaNy
LNzblSnykA}bnlzz~yl}NylN}N}LNJnlSNJ}bnllNy~lN D. bƒbzN‰ ƒn}yN JiAzzN Nl x~A}yN `yn~vNzú aAx~N
vN}b}N vyPzNl}A}bnl ĘvN~}üQ}yN zn~z SnykN Lijbl}NyƒbN„ `yn~vN Lnb} ibyN ~l LNz x~A}yN }N…}Nz N} Nl JaNyJaNy
bkA`blAbyNęv~bzLNiAvyPzNl}NyNlJiAzzNú éventuellement le vocabulaire dans un dictionnaire.
/~AlL}n~zƒnzPiOƒNznl}JnkvybziN~y}N…}N÷SnykN‰
Invitez alors vos élèves à s'aider des stratégies proposées LNln~ƒNA~…`yn~vNzvn~yx~NJaAx~NkNkIyNAb}i~
LAlziNzAJ}bƒb}PzţţN}ţŤL~ AabNyLijAJ}bƒb}Pzú ~l }N…}N LbUPyNl} N} LNkAlLN‰üiN~y LN yAvvny}Ny iN
contenu de ce texte à leurs camarades.
Q DÉMARCHE lz~b}N÷ LNkAlLN‰üiN~y zijbi † A LNz blSnykA}bnlz x~b
A. aAx~N `yn~vN vN~} kAbl}NlAl} vyPzNl}Ny znl iNz nl} z~yvybz N} JN x~ijbiz vNlzNl} LN JNz blb}bA}bƒNz
JaAl}N~yú9n~zvn~ƒN‰LNkAlLNyAinyzBiAJiAzzNx~Ni vn~y vynkn~ƒnby iA JaAlznl SyAlJnvanlNú …bz}Nü}übi
`NlyNLNk~zbx~NbizAzznJbNl}BJNJaAl}N~yBvyPzNl} LNz Px~bƒAiNl}z LAlz iN~y vA†z Ā NkAlLN‰üiN~y zijbiz
x~ijbiziNJnllAbzzNl}~lvN~vi~zú JnllAbzzNl} LNz yALbnz SyAlJnvanlNz x~N iijnl vN~}
écouter sur Internet. S'ils n'en connaissent pas, vous
Ab}NzüiN~y Nlz~b}N PJn~}Ny iA JaAlznl AXl LN ƒnby zb vn~ƒN‰ iN~y Nl vynvnzNy x~Nix~Nzü~lNz JnkkN Fip
JNiAJnyyNzvnlLBJNx~ijbizA}}NlLAbNl}ú Radio, le Mouv' ou RFI Musique.
 bkN‰üƒn~ziAJaAlznlĀ -yninl`N‰ iN }yAƒAbi `yDJN B iijAJ}bƒb}P ũ L~ AabNy
ƒN‰üƒn~z v~ yNvPyNy x~Nix~Nz kn}z x~N ƒn~z d'activités.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

JnllAbzzN‰Ā
Q POUR ALLER PLUS LOIN
nl}bl~N‰AblzbAƒNJiNzA~}yNzJaAl}N~yzú9n~zvn~ƒN‰ Les « Victoires de la musique » de la classe
PƒNl}~NiiNkNl} Nl yAgn~}Ny x~Nix~Nzü~lz x~b nl} P}P Vous pouvez organiser un vote pour élire la meilleure
proposés par vos élèves dans les activités précédentes. JaAlznlú-n~yJNiA÷SAb}NziAibz}NA~}AIiNA~LN}n~}Nz
iNz JaAlznlz x~b nl} P}P kNl}bnllPNz L~yAl} iij~lb}P
B. Demandez alors à vos élèves de lire la liste des plus puis demandez à vos élèves d'écrire sur un papier le
INiiNzJaAlznlzSyAlJnvanlNzú }b}yNLNiN~yJaAlznlvyPSPyPNN}LNiNkN}}yNLAlz~lN
l JnllAbzzN‰üƒn~z x~Nix~Nzü~lNz Ā Nzx~NiiNz Ā ~ylNx~Nƒn~zA~yN‰Avvny}PNvn~yiănJJAzbnlú
 nllAbzzN‰üƒn~zJNy}AblzJaAl}N~yzĀ Nommez alors deux secrétaires, un pour dépouiller les
votes et l'autre pour noter au tableau les résultats.
1bƒn~zAƒN‰l}NylN}LAlziAJiAzzN÷vynvnzN‰üiN~yAinyz -ynvnzN‰AinyzLNyNlLyNankkA`NBiAJaAlznlPi~N
LijPJn~}Ny÷ blLbƒbL~NiiNkNl} n~ Nl IblqkN÷ }n~}Nz iNz NliAJaAl}Al}}n~zNlJiAzzNn~A~knblz~lNvAy}bNú
JaAlznlzvn~yJanbzbyJNiiNx~ijbizvyPSOyNl}ú anbzbzzN‰ Nl}yN }n~z iijN…}yAb} x~N ƒn~z AiiN‰ JaAl}Ny÷
LbzzbvNy iNz Ln~}Nz LN ƒnJAI~iAbyN÷ vyA}bx~Ny iA
lz~b}Nblƒb}N‰üiNzBSAbyNiNzAJ}bƒb}PzţťN}ţŦL~ AabNy vynlnlJbA}bnl g~zx~ijB JN x~N ƒnz PiOƒNz zN zNl}Nl}
LijAJ}bƒb}Pzú iz vN~ƒNl} A~zzb iNz SAbyN B vAy}by LijA~}yNz vyQ}zv~bzJaAl}N‰üiBþ
JaAlznlzx~blNznl}vAzz~yiAibz}Nú

C."Abl}NlAl}÷ƒnzPiOƒNzznl}blƒb}PzBibyNiNLPI~}LN Cahier d’activités :


LN~…JaAlznlzLNiAibz}NvyPJPLNl}Núz}üJNx~NJNzLN~… 1, 6, 7, 10, 11, 12, 13,
JaAlznlzAƒAbNl}P}PJanbzbNzvAy~ln~vi~zbN~yzLNƒnz 14
PiOƒNzvn~yyPAibzNyiNzAJ}bƒb}PzţťN}ţŦL~ AabNyĀ
10/10
Transcriptions des
enregistrements
4 LA VIE EN ROCK B.
rue ; riz
Activité 3 dire ; dure
A. mille ; mule
Cyrano, Cyrano de Bergerac. pull ; pile
Presque 400 ans. ruche ; riche
Non, je suis né à Paris.
Non. C.
Oui, bien entendu. C’est Roxane. roue rue
À Paris. boue bue
Écrivain, mais poète aussi. boule bulle
Louis lui
doux du
Activité 6 pou pu
Bonjour, en fait Olivia ne s’appelle pas Ruiz de nom
de famille, mais Blanc, comme son père. E.
He bien elle est née le tout premier jour de l’année, Tu aimes la musique ?
en 1980. Il possède une voiture, des lunettes et des skis.
Elle a des goûts très variés mais, surtout à Tu as vu le dernier film de Liliane Dufour ?
ses débuts, on peut dire que c’est la chanson Tu m’attends dans la rue Saint-Hubert ?
françaisepopulaire qui l’a inspirée comme Bécaud Julien, tu viens avec nous ?
ou Aznavour par exemple.
En fait, elle chante depuis l’adolescence mais sa
participation remarquée à la « Star Academy » en
2001, où elle arrive en demi-finale, a permis au
public de la connaître.
Et en 2007, elle peut fêter son premier disque de
diamant. On peut espérer que « Miss Météore »
connaisse le même succès que « La femme
chocolat » pour lequel elle a obtenu ce disque de
diamant.
Nous nous occupons essentiellement du site
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

d’Olivia. C’est important pour connaître toute


l’actualité de notre idole.

Activité 10
A.
1. lutte
2. joue
3. gîte
4. mythe
5. fou
6. nul

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/1


Transcriptions des
enregistrements
4 LA VIE EN ROCK
Activité 1 ● Voici notre troisième appel. Bonjour, on vous
B. écoute, d’où appelez-vous ?
Bonjour et bienvenue sur « Le week-end en ❍ Salut, j’appelle de Montpellier.
musique », notre émission hebdomadaire consacrée ● De Montpellier. Et comptez-vous aller au concert
au panorama musical du week-end. C’est une d’Amadou et Mariam ?
émission vraiment extraordinaire aujourd’hui ! ❍ Ouais. Je suis super fan d’Amadou et Mariam :
Demain, c’est la Fête de la Musique et c’est un j’adore leurs chansons, leur énergie et, en plus,
week-end bien chargé qui s’annonce avec des en direct ils sont incroyables !
concerts, des récitals, des performances musicales ● Alors vous recommandez à tout le monde d’aller
de toutes sortes. Parmi les propositions les plus au concert d’Amadou et Mariam ?
intéressantes : le concert du groupe Air samedi à ❍ Sans aucun doute ! Ils sont fantastiques !
Paris, celui d’Amadou et Mariam à Montpellier, ● Merci de votre appel.
celui de vendredi sur la place Charles de Gaulle de
Lille, de Lynda Lemay, et le concert de Benjamin Activité 2
Biolay à Lyon. Nous voulons tout d’abord parler C.
avec vous, chers auditeurs, connaître votre opinion
et savoir si vous allez voir ces artistes. Nous vous Conversation 1.
rappelons notre téléphone, c’est le 01.34.45.47.18. ● Pardon, madame, vous pouvez m’aider, s’il vous
Prenons notre premier appel… Allô ? Bonjour ! Je plaît ?
vous écoute… ❍ Oui, monsieur.
● Bonjour. ● Je cherche la rue de l’Odéon.
❍ Bonjour, d’où appelez-vous ? ❍ C’est juste à côté. C’est la rue qui monte, sur
● De Lyon. votre droite, là-bas.
❍ De Lyon. Et que pensez-vous du concert de
Benjamin Biolay programmé pour vendredi ? Conversation 2.
● Personnellement, je ne suis pas vraiment fan. Je ● Une baguette et un pain au chocolat, s’il vous
n’aime pas trop son style mais je suis sûr qu’il va plaît.
y avoir beaucoup de monde. ❍ Ce sera tout, monsieur ?
❍ Eh bien, merci de votre appel. ● Oui.
● Au revoir ! ❍ Eh bien, ça vous fait 3 euros 15, s’il vous plaît.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

❍ Au revoir. ● Tenez.
❍ Voici votre monnaie. Merci, monsieur. Au revoir !
● Nous avons un deuxième appel. Bonjour, nous ● Au revoir !
vous écoutons, d’où appelez-vous ?
❍ Bonjour, je vous appelle de Lille. Conversation 3.
● De Lille. Et comptez-vous aller au concert de ● Allô, Yvon ? C’est Djamel !
Lynda Lemay ? ❍ Salut, quelle surprise ! Tu es où ?
❍ Malheureusement non. C’est vraiment dommage ● À Bastille. On peut se voir ? Je veux te raconter
parce que j’adore Lynda Lemay. Elle a de très un truc !
belles chansons et j’aime beaucoup sa voix. ❍ Bien sûr, on se retrouve dans une heure, si tu
J’espère avoir une autre occasion d’aller la voir. veux, je vais justement vers là-bas.
Mais samedi, par contre, je veux aller à Paris au ● Ça marche. Appelle-moi quand tu arrives. Ciao !
concert de Air. ❍ Allez, à plus !
● Vous aimez donc la musique électronique ?
❍ Oui. Et j’aime bien Air, ce n’est pas le genre de
musique électronique que je préfère, mais j’aime
bien ce mélange pop rock électronique.
● Cool. Bien, merci de votre appel.
❍ Au revoir !
● Au revoir !

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/1


Corrigés

4 LA VIE EN ROCK
1. VOUVOYER OU TUTOYER ? 2. QUESTIONNEMENT

A. A.

Si vous parlez à… vouvoyer tutoyer Vous Aimez-vous la Est-ce que


aimez la musique ? vous aimez
1. …un vieux monsieur dans x musique ? la musique ?
le métro bondé.
Vous Écoutez-vous Est-ce que
2. …un adulte de votre âge x écoutez souvent de la vous écoutez
que vous ne connaissez pas. souvent musique ? souvent de
de la la musique ?
3. …votre père ou votre x musique ?
mère.
Vous Téléchargez-vous Est-ce
4. …un vendeur dans une x téléchargez parfois des chansons ? que vous
boutique de vêtements. parfois des téléchargez
chansons ? parfois des
5. …un ami / une amie. x chansons ?

6. …un enfant de 6 ans. x Vous Regardez-vous Est-ce


regardez souvent des clips sur que vous
7. …un agent de police. x souvent Internet ? regardez
des souvent des
8. …un collègue de travail x x clips sur clips sur
Internet ? Internet ?
9. …un camarade x
d’université. Vous Achetez-vous des Est-ce
achetez des chansons ou des que vous
10. …un serveur dans un x chansons albums en ligne ? achetez des
restaurant. ou des chansons ou
albums en des albums
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

B. ligne ? en ligne ?
a. Excusez-moi, monsieur l’agent, la rue de Siam ? : 7
b. Tu as remis ton dossier à Mme Hartog ? : 9 Vous Utilisez-vous encore Est-ce que
c. Bonjour, je cherche un pantalon léger pour utilisez un lecteur CD ? vous utilisez
l’été. : 4 encore un encore un
d. Monsieur, prenez ma place ! : 1 lecteur lecteur CD ?
e. La carte des desserts, s’il vous plaît ! : 10 CD ?
f. Touche pas à ça, tu vas le casser ! : 6
g. Est-ce que Sophie peut venir dîner à la maison 3. INTERVIEW IMAGINAIRE
demain ? : 3
h. Pardon, vous avez l’heure, s’il vous plaît ? : 2 A.
i. Et pourquoi tu ne pars pas en week-end avec 1. Comment vous vous appelez ?
Laure ? : 5 2. Quel est votre âge ?
j. Si M. Dupont appelle, tu peux lui dire que je suis 3. Et vous êtes né à Bergerac, n’est-ce pas ?
en réunion ? Merci. : 8 4. Vous êtes marié ?
5. Est-ce que vous avez une petite amie ?
6. Où est-ce que vous habitez ?
7. Quelle est votre profession ?

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/3


Corrigés

4 LA VIE EN ROCK
5. FAIRE OU JOUER ? ❍ C’est exact. Je fais partie d’un petit groupe de
cinéphiles et tous les ans nous faisons un cycle
consacré au cinéma français d’aujourd’hui.
Faire Jouer ● Rappelons d’ailleurs à nos lecteurs le nom de ce
cycle.
du saxo du saxo ❍ Bien entendu, ce cycle s’appelle « Ciné français
du tennis au tennis d’aujourd’hui ». Notre objectif est de faire
de la danse aux échecs connaître un autre cinéma français, différent
des études au basket de ce cinéma de la Nouvelle Vague que tout le
de l’anglais de la batterie monde connaît.
de la poterie au billard
de la batterie de la guitare B.
de la guitare aux cartes
du jazz Faire S’appeler Être
du cinéma
je fais je m’appelle je suis

6. QUEL / QUELS / QUELLE / QUELLES tu fais tu t’appelles tu es

1. Aujourd’hui, nous allons parler de la star de la il/elle fait il/elle s’appelle il/elle est
chanson française, Olivia Ruiz. Mais quel est son
vrai nom ? nous faisons nous nous appelons nous
Réponse : Olivia Blanc. sommes
2. Quelle est la date de naissance d’Olivia ?
Réponse : Le 1er janvier 1980. vous faites vous vous appelez vous êtes
3. Quelles étaient ses principales sources
d’inspiration à ses débuts ? ils/elles font ils/elles s’appellent ils/elles
Réponse : La chanson française populaire. sont
4. À quelle occasion devient-elle célèbre dans
toute la France ?
Réponse : Elle participe à l’émission Star Academy. 10. LES SONS [], [] ET [υ]
5. Quel est le titre de l’album qui obtient un disque
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

de diamant ? A.
Réponse : La femme chocolat.
6. Et quelles sont les activités du fan club ? [i] [u] [y]
Réponse : Nous avons un site sur internet avec plein
d’informations sur Olivia. 1 x

8. CINÉMA FRANÇAIS 2 x

A. 3 x
● Vous êtes un fan de cinéma français, n’est-ce pas ?
❍ C’est ça. J’adore les films français ! 4 x
● Vous avez l’impression que le cinéma français
est vraiment moderne ? 5 x
❍ Mais bien sûr. J’aime bien le cinéma américain
mais je pense que le cinéma français est moins 6 x
superficiel.
● Vous ne pensez pas que c’est une vision réductrice
du cinéma américain ?
❍ Attention, je ne déteste pas les bons films
américains. Et il y en a beaucoup ! Et beaucoup
d’acteurs américains sont excellents. Ils jouent
vraiment très bien.
● Mais c’est parce que vous aimez le cinéma
français que vous organisez tous les ans un
festival ?

CAHIER D’ACTIVITÉS • 2/3


Corrigés

4 LA VIE EN ROCK
B.

[i] [y]

a riz 1 rue

b 1 dire 2 dure

c 1 mille 2 mule

d 2 pile 1 pull

e 2 riche 1 ruche

C.

[u] [y]

a 1 roue rue

b 1 boue 2 bue

c 1 boule 2 bulle

d 1 Louis 2 lui

e 1 doux 2 du

f 1 poux 2 pu

11. APPRENDRE EN CHANSONS


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Paroles : Ensemble du texte d’une chanson.


Refrain : Partie du texte d’une chanson qui se répète.
Couplet : Chacune des parties du texte (chaque
partie est coupée par celle qui se répète).

CAHIER D’ACTIVITÉS • 3/3


Précis de grammaire

4 LA VIE
EN ROCK
VOUVOYER OU TUTOYER

En français, on peut s’adresser à une seule personne avec vous (= vouvoiement, vouvoyer quelqu’un) ou avec tu
(= tutoiement, tutoyer quelqu’un).

Plutôt qu’une règle grammaticale, il s’agit d’une règle sociale importante à comprendre et à respecter.

Vouvoyer
Vouvoyer indique distance et respect envers la personne à qui on s’adresse. C’est la marque de politesse par
excellence dans les relations entre les personnes. Il est important de vouvoyer les personnes qui n’appartiennent
pas aux domaines décrits dans la partie « tutoyer ».

Au travail, dans les commerces et en général, dans toutes les situations professionnelles, on vouvoie les
personnes à qui on s’adresse. Les tutoyer peut être mal interprété.

● Bonjour madame, vous pouvez me donner un timbre à 0,60 euros, s’il vous plaît ?
❍ Bien sûr. Désirez-vous autre chose ?

Il n’est pas rare dans les bureaux que des employés, à statut hiérarchique différent, se vouvoient même s’ils
travaillent ensemble depuis longtemps.

● Jean, vous pouvez prendre le dossier Durango pour la réunion de cet après-midi ?
❍ Oui, monsieur Raffina.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Le vouvoiement doit être appliqué dans toute correspondance formelle (professionnelle, administrative,
commerciale, publicitaire).

Cher monsieur,
Comme vous le souhaitez, j’ai le plaisir de…

Tutoyer
Si on s’adresse à un enfant (jusqu’à 12/15 ans), on emploie le tutoiement dans tous les cas.

● Alors mon petit, tu aimes les bonbons ?


❍ Oui, madame.

Entre les membres d’une même famille et entre amis, on se tutoie.

● Papa, est-ce que tu veux bien venir me chercher à la sortie du cinéma ?


❍ D’accord, mais tu ne me fais pas attendre.

De l’école jusqu’à l’université, on se tutoie entre camarades et, en général, jusqu’à l’âge de 18 ans, on se tutoie
spontanément dans toutes les situations.

Justine, tu me passes ton stylo, s’il te plaît ?


Tu as combien de moyenne en français ?

1/4
Précis de grammaire

Attention ! On ne tutoie jamais un professeur.

Monsieur, vous pouvez nous donner la date de l’examen ?

La transition de « vous » à « tu »
La transition de vous à tu n’est pas automatique. Elle implique que la personne qui, par son âge ou sa place
hiérarchique, est au-dessus de l’autre, autorise ce passage au tutoiement.

● Est-ce que vous avez un instant pour regarder ce dossier, madame ?


❍ Si vous voulez, on peut se tutoyer.
● D’accord, eh bien… est-ce que tu peux…

POSER DES QUESTIONS (3)

L’inversion

En langage soutenu à l’oral et surtout à l’écrit formel, on place le verbe devant le pronom sujet et on unit ces deux
éléments par un trait d’union. Si la phrase initiale ne contient pas de pronom sujet, on l’ajoute.

Il y a souvent des stéréotypes… Quels sont-ils ?

On emploie l’inversion aussi bien pour des questions fermées que pour des questions ouvertes.

« Est-ce que... »

On utilise est-ce que dans les questions fermées. Cette locution est simple à utiliser : il suffit de la placer devant
la phrase affirmative.

● Est-ce que vous voulez un café ?


❍ Oui, volontiers !
■ Non merci !
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Devant une voyelle, est-ce que devient est-ce qu’.

● Est-ce qu’il y a un bon film à la télé ce soir ?


❍ Non.

On peut utiliser est-ce que dans des questions ouvertes en combinaison avec un mot interrogatif.

Où est-ce que tu habites ?

À l’oral, en langage familier, est-ce que disparaît très souvent. Seule l’intonation montante indique que c’est une
question.

● Vous faites du sport ?


❍ Moi oui, un petit peu.
■ Moi non, pas du tout.

2/4
Précis de grammaire

« Qu’est-ce que... »

Qu’est-ce que est une question partielle et les réponses possibles sont nombreuses.

● Qu’est-ce qu’on achète pour son anniversaire ?


❍ Je ne sais pas. Un disque ? Un pull ? Un livre ?

● Qu’est-ce que nous apportons samedi ? Un gâteau ? Des jus de fruits ?


❍ Apportez un gâteau.
● Qu’est-ce qu’il mange normalement ?

❍ Il mange de tout. Ce n’est pas un enfant difficile.

À l’oral, en langage familier, on utilise quoi au lieu de qu’est-ce que.

On achète quoi pour son anniversaire ?


On apporte quoi samedi ?
Il mange quoi ?

Quelques mots interrogatifs


Qui est-ce ?
Un acteur
Dans cette unité, nous avons vu trois mots interrogatifs :
célèbre ?

Comment : la question porte sur la façon ou la manière de faire ou de diree quelque chose.

Comment tu t’appelles ?

Où : la question porte sur le lieu.

Où habites-tu ?

On peut aussi faire précéder ce mot d’une préposition.

D’où est-ce que tu viens ?


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Qui : la question porte sur une personne.

Qui veut un café ?

in de la question.
À l’oral, en langage familier, le mot interrogatif est très souvent placé à la fin

Tu t’appelles comment ?

LES PRÉPOSITIONS À ET DE + ARTICLE DÉFINI

Devant certains articles définis, on unit à et de.

le les la l’
à au aux à la à l’
de du des de la de l’

● Est-ce que tu joues au foot ?


❍ Non, mais je fais du basket.

3/4
Précis de grammaire

EXPRIMER DIFFÉRENTS DEGRÉS DANS LE GOÛT

On peut choisir parmi différents verbes ou locutions verbales pour exprimer ses goûts.

adorer / aimer beaucoup


aimer
aimer bien
ne pas (trop) aimer
détester / ne pas aimer du tout

● Tu aimes le cinéma français ?


❍ Oh oui, j’adore ! Et toi ?
● Moi, j’aime bien mais je préfère le cinéma américain.

■ Pas moi. Moi, je déteste le cinéma américain ! Je n’aime pas


du tout la
viande !
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

4/4
5 DESTINATION
VACANCES
OBJECTIF DE LA TÂCHE

Planifier un voyage de classe selon nos préférences en matière de lieux, de types d'hébergement, de centres
d'intérêt mais aussi d'époques de l'année et de climat.

Pour cela, au cours de l'unité nous allons aborder comment :


ĖvAyiNyLNzƒAJAlJNz÷
ĖN…vybkNyzNzvyPSPyNlJNz÷
Ėzb}~NyLAlziijNzvAJN÷
ĖblLbx~NyiNvA†zLNLNz}blA}bnl÷
ĖN…vybkNyiijbl}Nl}bnl÷
ĖLbyNiN}Nkvzx~ijbiSAb}÷
ĖJnkvyNlLyN~lb}blPyAbyNú

Encouragez-les à faire des hypothèses sur le sens


Ancrage du lexique des activités en s'aidant des photos qui
les accompagnent. Mettez ensuite en commun les
propositions, chaque groupe proposant ses solutions
1. VACANCES EN FRANCE pour chaque ville.
Associer des activités de vacances à des lieux de séjour.
CORRIGÉ
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES Il ne s'agit que de propositions car plusieurs réponses
Avec cette activité, les élèves vont se familiariser avec sont possibles.
le vocabulaire lié aux occupations de vacances et avec Aller à la plage : Nice. Bien manger : Bordeaux. Faire
quelques lieux du tourisme en France. de la randonnée : Chamonix. Faire du shopping : Paris.
Faire du ski : Chamonix. Sortir la nuit : Paris. Visiter
Avant d'entamer l'activité proprement dite, il serait des musées : Paris. Voir des monuments historiques :
intéressant de faire formuler les connaissances préalables Carcassonne. Faire du VTT : Chamonix.
et éventuelles des élèves : on pourrait donc dessiner
schématiquement au tableau les contours de la France
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

(ou projeter une carte muette) et demander aux élèves Q POUR ALLER PLUS LOIN
de venir y situer les endroits où ils ont déjà passé des Proposez à vos élèves de visiter les sites suivant sur
vacances ou les villes qu'ils connaissent pour d'autres Internet :
raisons. Qu'y ont-ils fait ? http://www.belgique-tourisme.net,
http://www.bonjourquebec.com/qc-fr/photos.html,
Au fur et à mesure qu'ils s'expriment, on écrira le nom http://www.francephotostourisme.fr/
de la ville ou de la région et on écrira, ou bien on
dessinera symboliquement, ce qu'ils y ont vu (un pont, Vous pouvez alors les encourager à examiner ces photos
une cathédrale, des montagnes…), ce qu'ils y ont fait (des et, à partir des hypothèses qu'ils feraient, à rédiger un
promenades, du ski…) ou ce qu'ils savent que l'on peut y petit commentaire du genre :
faire. Dans un second temps, on leur demandera de situer
les villes de l'activité 1 et de dire ce qu'ils en savent. ● Bruges, ses canaux, ses musées et ses églises.
Visiter des monuments historiques, faire des promenades
Q DÉMARCHE

en bateau.
En binôme, vos élèves devront ouvrir leur livre à la
page d‘ouverture de l'unité, y repérer les lieux dont on Le vocabulaire s'enrichirait en fonction des caractéris-
a déjà parlé et comparer les informations avec celles du tiques des lieux.
tableau. Demandez-leur ensuite d'associer à chaque ville
un maximum d'activités possibles parmi celles qui sont
proposées dans le livre.

1/10
5 DESTINATION
VACANCES

2. MOI, J'AIME BEAUCOUP...


Repérer à l'audition les activités préférées de trois
personnes et exprimer les siennes.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Lors de cette activité, les élèves vont s'approprier le
lexique des activités découvert dans l'activité précédente,
en l'appliquant, par la compréhension et la production
orale, aux autres et à eux-mêmes. De façon à lier cette
activité à la précédente, signalez à vos élèves que le choix
d'un lieu de vacances dépend des préférences de chacun
et que vous-même n'avez pas envie d'aller, par exemple, à
Chamonix parce que vous n'aimez pas du tout la montagne,
le froid et que vous n'aimez pas skier. Interrogez-les sur
leur envie éventuelle d'aller dans les différentes villes de
l'activité 1 et demandez-leur pourquoi. Ils réactiveront
ainsi le lexique appris durant l'unité 4 en matière de goût.

Q DÉMARCHE
A. Dites alors à vos élèves qu'ils vont écouter trois
personnages parler de leurs activités préférées.
Invitez-les à prendre des notes durant l'écoute
puis à comparer leurs notes avec un camarade.

CORRIGÉ
Estelle aime faire du sport : ski, randonnées en
montagne, VTT.
Luc aime également faire du sport : VTT, football,
planche à voile.
Sylvain aime sortir la nuit, aller en boîte, voir des
spectacles et faire du shopping.

B. Enchaînez en leur demandant de réagir aux goûts de


ces personnages et d'exprimer leurs goûts personnels,
tout en réutilisant les adverbes d'intensité vus dans l'unité
précédente (beaucoup, bien, pas trop, pas du tout) :
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

● Et toi, tu aimes bien faire du ski, comme Estelle ?


❍ Non, pas du tout. Je préfère jouer au football,
comme Luc.
● Moi, j'aime beaucoup jouer au tennis.

Enfin, que chacun rédige, par écrit, son petit autoportrait


en mentionnant ses trois activités préférées.

Cahier d'activités : 4

2/10
5 DESTINATION
VACANCES

4. TROIS FORMULES DE VACANCES


En contexte Associer des caractéristiques de vacances aux différents
vacanciers concernés.

3. UN SONDAGE Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES


Préciser ses préférences en matière de vacances (avec Les élèves sont invités à examiner attentivement les
qui ? quand ? où ? pour quoi faire ? comment ? ), en photos de vacances de trois amis, puis à écouter leur
cochant les rubriques d'une enquête, et en faire part à conversation, de façon à décrire leurs préférences
autrui. respectives en matière de vacances.

Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES Q DÉMARCHE


Dans cette activité, vos élèves vont lire les rubriques A. Avant de commencer l'activité, signalez à vos élèves
d'une enquête relative aux vacances (avec qui ? quand ? que tout le monde ne partage pas les mêmes goûts en
où ? par quel moyen de transport ? ) de façon à préciser matière de vacances… Ils ont déjà pu le constater lors de
leurs préférences en la matière et à les communiquer l'activité précédente.
aux autres. Ils vont donc compléter le vocabulaire des
activités avec celui des transports, des saisons, des types Enchaînez en leur disant que Sarah, Julien et Richard
de paysage et l'utiliser immédiatement. pourraient difficilement prendre des vacances ensemble.
Demandez-leur de vous dire pourquoi en regardant les
Pour introduire l'activité, demandez à vos élèves si cela photos et d'associer chacune d'elles avec l'une des trois
est une bonne idée : phrases de l'activité 3A :
de partir à Paris en hiver ? Pouvez-vous justifier vos choix par des détails de la
d'aller à Carcassonne avec des amis ? photo ?
d'aller à Nice en avion ?
d'aller à Chamonix pour faire du sport ? B. Ensuite, qu'ils écoutent attentivement la
conversation des trois amis et qu'ils remplissent le
Ainsi, on met en rapport l'activité 1 avec celle-ci. tableau de la même page.

Multipliez les propositions pertinentes ou saugrenues et CORRIGÉ


demandez-leur de justifier leur refus ou leur accord par
rapport à la saison, aux accompagnateurs et aux activités. Sarah Julien Richard

Q DÉMARCHE Saison de automne printemps été


A. Demandez alors à vos élèves de lire le sondage et de l'année : (septembre,
cocher les cases qui correspondent à leur profil. octobre)

Demandez ensuite à chacun de reprendre ses différentes Pays : étranger France Espagne
réponses pour dresser son propre portrait de vacancier (Kenya, (Praloup, (Rosas)
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

en quelques lignes. Pérou) dans les


Alpes du Sud)
B. Organisez vos élèves en binôme pour qu'ils se posent
mutuellement des questions (celles qui correspondent Activités : visiter, sport (VTT, nager
aux rubriques de l'enquête) de façon à dresser le goûter la canoë-kayak,
portrait de leur compagnon. Ils communiqueront celui- cuisine balades en
ci à l'ensemble de la classe et l'élève décrit appréciera la locale, montagne)
validité de la description. rencontrer
des gens.

Moyen de avion ; bus voiture train


Cahier d'activités : 3 transport : ou train
dans le pays

Les différences entre les trois copains s'accentuent-elles


ou y aurait-il moyen de les réunir autour d'une préférence ?

Demandez à vos élèves de justifier leur conclusion.

3/10
5 DESTINATION
VACANCES

5. CHERCHE COMPAGNON DE VOYAGE Q POUR ALLER PLUS LOIN


Choisir une destination de vacances parmi 3 propositions Refaites alors une statistique : qui va où ? Si des variations
très différentes. par rapport au premier choix apparaissent, demandez à
vos élèves d'expliquer les causes du changement.
Q DÉMARCHE
A. Durant cette activité, les élèves vont examiner les Par écrit, chacun pourrait exprimer quel serait son rêve
divers aspects de trois annonces de vacances et justifier de vacances de cette année et quelles conditions il ou elle
le choix qu'ils vont opérer. Demandez-leur, par groupes, devrait réunir (compagnons de voyage, prix, logement,
d'observer les trois propositions de vacances de l'activité déplacement, temps…) pour voir ce rêve se réaliser.
et, même s'ils ne comprennent pas tous les mots de ces
petites annonces, de vérifier s'ils y retrouvent leurs idées
personnelles. ● Moi, cette année, j'ai envie de partir en Guadeloupe
parce que j'aime la nature et la plage. Et puis, en été, il
Demandez-leur ensuite de repérer les caractéristiques fait chaud.
de ces régions auxquelles ils n'ont pas pensé et qui ❍ Mais je n'ai pas beaucoup d'argent.
peuvent concerner, par exemple, la saison, le mode de ● Je crois que c'est possible / ce n'est pas possible. Tant
déplacement (par exemple : 4x4 au Niger et au Mali) ou pis ! / Tant mieux !
de logement, les activités (par exemple : la randonnée en
motoneige), le prix. Qu'ils soulignent les mots-clés.

Une fois l'analyse faite, que chacun, individuellement, Cahier d'activités :


choisisse alors sa destination préférée. 1, 2, 3, 5, 7, 8, 10

B. Demandez à vos élèves de se regrouper à nouveau,


mais avec d'autres compagnons que ceux du départ, pour
qu'ils s'expliquent leur choix.

Vous pouvez prolonger l'activité en proposant à vos


élèves d'observer les différentes prépositions utilisées
devant les villes et les pays, puis de consulter la Bande
LE SOLEIL,
de grammaire pour finalement faire l'activité du Cahier
d'activités. LA MER
Vous pouvez également proposer l'activité 7 du Cahier
d'activités pour travailler l'utilisation de moi aussi, moi
non plus, moi non et moi si.
ET LE CALME
C. Informez vos élèves qu'ils vont maintenant
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

écouter une conversation entre Martin, qui est sur


le point d'arriver à Roquebrune, et un employé de
l'office de tourisme de cette ville. Demandez-leur de
cocher les expressions qu'ils entendent.

CORRIGÉ
Il fait beau ; il fait chaud.
Offre exceptionnelle
Appartement avec piscine, très bon marché à
Dans chaque groupe précédemment formé, demandez Roquebrune-Cap-Martin, sur la Côte d'Azur.
alors à vos élèves de décrire le temps qu'il fera dans
le pays qu'ils ont choisi comme destination et selon
Pour 5 personnes, en basse saison (avril, mai, juin 1200 €
ou octobre, novembre, décembre). la semaine
l'époque de l'année à laquelle ils iront.
Voyages Solexact. Tél. : 04 94 55 33 54
Proposez ensuite à vos élèves de décrire le temps qu'il
fait chez eux grâce à l'activité 2 du Cahier d'activités.

4/10
5 DESTINATION
VACANCES

B. Organisez alors une petite compétition au sein de


Formes et ressources votre classe. Formez des équipes et indiquez-leur que la
première équipe qui écrit dix phrases en respectant les
deux contraintes suivantes gagne :
6. À LA DÉCOUVERTE DE...
Lire un site Web et repérer différents lieux dans une 1. Dans l'activité A, vos élèves ont pris connaissance de ce
petite ville. qu'il y a et de ce qu'on peut faire à Oroques. Ils disposent
maintenant des informations nécessaires pour préparer
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES dix phrases qui, mises bout à bout, constituent un petit
Écrivez au tableau quelques sites Internet de vraies villes texte de renseignements pratiques sur la ville.
de France et d'ailleurs. Par exemple : www.agen.fr ; www.
bayonne.fr ; www.angouleme.fr ; www.toulouse.fr 2. Attirez leur attention sur les structures imposées mais
prévenez vos élèves qu'il ne s'agit pas de faire un simple
Demandez à vos élèves pour quelles raisons une personne exercice de grammaire. Il faut aussi que ces phrases soient
décide de visiter l'un de ces sites sur Internet. Laissez-les « réalistes », c'est-à-dire que l'exactitude des informations
proposer différentes raisons. Ils penseront probablement compte autant que la correction grammaticale.
à un touriste qui cherche des renseignements pour ses
vacances ou bien à une personne qui doit faire un séjour La première équipe qui finit doit lire ses phrases à voix
dans cette ville. haute. Tous les élèves écoutent pour détecter les erreurs
et les inexactitudes.
Ensuite, demandez-leur d'imaginer quelles informations
touristiques on peut trouver sur le site Internet d'une Ne prenez pas l'initiative de signaler les erreurs pendant
ville. Vous pouvez leur donner un exemple. Vous écrivez le jeu. Vous avez un rôle d'arbitre : si un élève signale une
au tableau le nom de la rubrique Comment y aller, et erreur, vous confirmez mais vous ne corrigez pas. Prenez
vous expliquez le type de renseignements que l'on des notes pour apporter, après l'activité, des corrections
peut trouver si l'on clique sur ce lien. Ensuite vous leur et des explications. Si les élèves des autres équipes
demandez d'énumérer d'autres rubriques possibles. détectent des erreurs avérées, la compétition reprend
Acceptez leurs suggestions, mais négociez avec eux les jusqu'à ce qu'une équipe gagne.
formes linguistiques. Écrivez ces rubriques au tableau.
Quand une équipe est déclarée gagnante, si vous le voulez
Q DÉMARCHE et si la dynamique de votre classe le permet, vous pouvez
A. Laissez quelques secondes à vos élèves pour parcourir faire un simulacre de récompense des vainqueurs : une
le document de l'activité. Puis demandez-leur de ovation générale (« bravo ! » avec des applaudissements).
comparer les rubriques qui apparaissent avec celles qu'ils
viennent de suggérer. Prolongez l'activité en faisant remarquer l'utilisation
du pronom on, vous pouvez vous aider de la Bande
Signalez qu'Oroques est une ville imaginaire qui se trouve de grammaire puis demander à vos élèves de faire
dans une région réelle. Si cela vous semble intéressant, l'activité 9 du Cahier d'activités.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

vous pouvez apporter une carte de France et demander


à vos élèves de chercher sur la page du site Internet CORRIGÉ
d'Oroques reproduites dans leur livre, les informations Il s'agit d'une proposition car plusieurs réponses sont
leur permettant de situer cette région sur la carte. possibles.
À Oroques, il y a une église et un château.
Vos élèves doivent maintenant relire l'ensemble des Près d'Oroques, il y a les magnifiques Gorges du
renseignements sur Oroques, observer le plan de la Garantou et le Parc national des Cévennes.
ville et repérer ou bien situer les différents lieux. Pour Le marché est sur la place du château.
y parvenir, ils vont mobiliser différentes stratégies L'auberge du Pont est dans la rue de la Gare.
cognitives, par exemple, faire des déductions. Ils vont L'hôtel de la Place est près du château.
sans doute prêter attention aux icônes et aux symboles Le Parc national des Cévennes est à 40 km d'Oroques.
visibles sur le plan ainsi qu'aux noms des rues. Attirez À Oroques, on peut voir des monuments historiques.
leur attention sur les moyens linguistiques utilisés pour Près d'Oroques, on peut faire des randonnées dans la
communiquer ces informations. Vous pouvez reproduire Montagne Ardéchoise.
au tableau l'échantillon d'interaction proposé dans le
livre :
Vous pouvez maintenant revenir sur les erreurs de
● Ça, c'est probablement l'office de tourisme, non ? grammaire notées pendant l'activité. C'est également
❍ Oui, je crois que oui. l'occasion de commenter les représentations des élèves
● Et ça c'est… sur le fonctionnement du français.

5/10
5 DESTINATION
VACANCES

C. Le vocabulaire et les structures que vos élèves Après toutes les présentations, chacun indique quel
viennent d'utiliser vont maintenant leur est celui / quels sont ceux des endroits présentés qu'il
permettre de réaliser de façon satisfaisante cette aimerait aller voir de plus près, en indiquant pourquoi.
activité de compréhension orale. Il s'agit de repérer L'ensemble des sites peut être exposé dans la classe, voire
dans chaque conversation le lieu que la personne donner lieu à une mise en ligne.
cherche et l'indice qui permet de le situer sur le plan.

CORRIGÉ Cahier d'activités : 9


Lieu : Indice :

1 L'hôtel de ville Sur la place du château 7. CLUBS DE VACANCES


Choisir un club de vacances en fonction des services
2 La poste Dans l'avenue Jean Jaurès offerts et expliquer son choix.

3 Restaurant Le Canard Rue Gambetta Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES


blanc Dans cette activité, vos élèves vont se familiariser avec
le vocabulaire des services offerts aux vacanciers et c'est
4 Gare routière Rue de la Gare en fonction de ces critères qu'ils vont exprimer leur
préférence pour une destination de vacances.

Demandez alors de vérifier les réponses en binômes et Écrivez au tableau club de vacances et demandez si
de situer les lieux sur le plan d'Oroques. quelqu'un connaît un club de vacances. Si c'est le cas,
demandez à cette personne le nom de ce club et s'il y a
Ensuite, si vous disposez d'un TBI, projetez le plan et une piscine, un restaurant, des magasins… Si personne
demandez à différents élèves de venir y signaler chaque ne connaît de club de vacances, expliquez vous-même ce
lieu. Sinon, passez dans les groupes afin de confirmer que c'est.
qu'ils ont pu les situer.
Q DÉMARCHE
Q POUR ALLER PLUS LOIN Mettez les élèves en binôme et dites-leur d'observer les
Recouvrir de cartes postales une carte de France pictogrammes des deux clubs. Dans un premier temps,
Affichez une carte de France grand format ou, à défaut, les élèves doivent déchiffrer ces pictogrammes. Écrivez
dessinez-en les contours au tableau. Formez des petits au tableau un exemple de l'interaction que vous attendez
groupes. Distribuez trois cartes postales de villes de de leur part :
France dans chaque groupe (vous avez constitué une
petite collection, vous avez demandé à vos élèves ● Ça, ça veut dire mini-golf.
d'apporter des cartes postales ou bien encore vous ❍ Et ça ? Qu'est-ce que ça veut dire ?
leur avez demandé d'imprimer une photo trouvée sur
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Internet). Chaque groupe doit fixer ses cartes postales


sur la carte de France. Proposez à vos élèves l'échantillon Ensuite, vous dites à vos élèves qu'ils ont gagné une
d'interaction suivant : Lille, c'est où ? / C'est ici. semaine de vacances dans un club de vacances. Ils
peuvent choisir entre le club Papaye et le club Bien-être.
À la fin vous obtenez un « collage » que vous pouvez afficher Dites-leur de réfléchir individuellement et de se décider
dans la classe ou dans le hall de votre établissement. pour l'un des deux.

Construire un projet de site Internet Maintenant, formez de nouveaux groupes et demandez-


Que chacun réalise le projet d'un site Internet semblable leur d'observer l'exemple d'interaction qui est dans le
à celui d'Oroques pour la promotion de son lieu de Livre de l'élève. Chacun va maintenant dire quel club il ou
vacances privilégié (ou, pourquoi pas, pour votre ville elle préfère et pourquoi.
ou encore pour un lieu imaginaire). Signalez que toutes
les rubriques présentes dans l'activité 6 du livre ne sont Q POUR ALLER PLUS LOIN
pas obligatoires, mais qu'en revanche, d'autres sont Vous pouvez clore cette activité par une statistique :
possibles : cela dépendra des caractéristiques du lieu Combien, parmi vous, préfèrent le club Papaye et
décrit. Suggérez-leur d'agrémenter leur projet de site combien préfèrent le club Bien-être ?
d'un dessin ou de photos.
Analysez avec eux ce qui a motivé ce choix.
Ensuite, demandez-leur de présenter cet endroit à leurs
condisciples. Signalez aux autres qu'ils peuvent noter les Vous pouvez également prolonger l'activité en observant
erreurs et les réussites linguistiques repérées lors de ces la construction de il y a et il n'y a pas dans la Bande de
présentations. grammaire puis proposer à vos élèves de faire l'activité 6
du Cahier d'activités.
6/10
5 DESTINATION
VACANCES

Jeu de Memory Photocopiez les pictogrammes, deux fois pour chaque


L'activité suivante facilitera à vos élèves le travail de groupe, et la règle du jeu.
mémorisation du vocabulaire.

Mettez vos élèves par groupes et distribuez dans chaque


Cahier d'activités :
groupe un jeu de cartes et les règles du jeu. 1, 6, 9, 11

Règles du jeu
Nombre de joueurs : de deux à trois.

Préparation :
Mettez les cartes retournées sur la table de façon à cacher le dessin.

Déroulement :
Le jeu commence quand le premier joueur soulève deux cartes.
Si elles forment une paire, le joueur prononce le mot qui correspond.
Si le mot est correct, le joueur garde cette paire et soulève deux autres cartes.

Si les cartes ne forment pas une paire ou si le mot n'est pas correct,
le joueur les repose à leur place et passe son tour.

Le gagnant est celui qui a réussi à rassembler le plus de paires.


Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

7/10
5 DESTINATION
VACANCES

Demandez alors aux vacanciers de chaque groupe de


Tâche ciblée faire l'activité 12 du Cahier d'activités qui leur permettra
de développer leurs stratégies de lecture face à des textes
publicitaires.
8. VACANCES EN GROUPE
Comparer ses propres critères de vacances avec ceux des Une fois l'activité achevée, faites-leur remarquer que ces
autres. Choisir entre plusieurs destinations de vacances mêmes stratégies seront applicables à différents types de
et décider en groupe de la date du séjour, du type de documents écrits.
logement et des activités que l'on pratiquera.
Vos élèves sont, à cette étape de la tâche, en mesure de se
Cette activité est la tâche ciblée de l'unité ; elle prononcer pour la destination qu'ils préfèrent, ils doivent
reprend toutes les ressources installées dans donc choisir une des propositions. Si le groupe n'est
l'unité : parler des vacances, de ses préférences et attiré par aucune d'elles et si vous disposez d'un accès à
de ses intentions, comprendre des informations Internet, proposez-leur d'abord de réfléchir à un endroit
sur le pays, la région ou la ville de destination et sur qu'ils connaissent ou dont ils ont entendu parler puis de
les activités qui peuvent y être réalisées. le chercher sur Internet afin de voir quelles activités on
Vos élèves vont devoir se mettre d'accord sur une peut y faire. Il est important de bien orienter la recherche
destination et donc trouver des compagnons qui ont sur un lieu concret pour que vos élèves rentabilisent le
les mêmes centres d'intérêt et intentions. Ils devront temps investi dans cette recherche.
peut-être accepter de faire quelques concessions pour
qu'une décision commune puisse être prise. D. Chaque destination propose plusieurs types de
logements et d'activités. Arrivent-ils à se mettre d'accord ?
Ils décident ensuite de leurs dates de vacances.
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Signalez à vos élèves que la tâche de l'unité 5 consiste à Si l'un des élèves n'arrive pas à s'intégrer dans le groupe, il
faire un choix entre plusieurs destinations de vacances peut essayer de le faire avec un autre qui lui conviendrait
et à constituer des groupes de vacanciers partageant les davantage.
mêmes goûts pour le logement ou les activités.
Chaque groupe doit prendre des notes et désigner un
Pour décider qui va partir avec qui, il faudrait essayer de porte-parole qui expliquera le projet de vacances au
regrouper les personnes qui ont les mêmes préférences, reste de la classe.
car des vacances sont réussies quand elles répondent
à nos envies. Dans une activité précédente, ils ont déjà E. Dans cette dernière étape, chaque porte-parole
précisé leurs préférences. Maintenant, comme il s'agit explique à la classe où ils vont, comment et quand, le
de partir en groupe, il faut comparer les préférences de type de logement choisi et ce qu'ils feront. Le reste de la
chacun pour mettre ensemble les gens qui se ressemblent. classe prend des notes afin d'établir quel est le voyage
qui a le plus de succès.
Q DÉMARCHE
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

A. Demandez à vos élèves de lire l'information


contenue dans le tableau de l'activité et de le compléter
éventuellement avec de nouvelles propositions. Par
exemple, ajouter La gastronomie dans la rubrique Intérêts.
Cahier d'activités : 12
Demandez ensuite à chacun, de cocher la ou les cases
qui leur correspondent dans chaque colonne du tableau.
Ensuite, que chacun prépare son intervention (intérêts
d'abord, puis lieu, puis logement). Vous pouvez noter au
tableau les structures dont ils auront besoin :
Découvrez les activités 2.0
● Moi, j'aime la culture et la gastronomie. sur rond-point.emdl.fr
❍ Alors je préfère des vacances en ville, dans un hôtel.

B. Demandez à chacun de dessiner un tableau de trois


colonnes (intérêts, lieu, logement) et d'autant de lignes
qu'il y a d'élèves dans la classe. Au fur et à mesure que
chacun lira son petit texte, chaque auditeur notera dans
la colonne correspondante les préférences de chacun.
C. Sur la base du tableau de l'activité précédente,
demandez aux élèves de se distribuer en petits groupes.

8/10
5 DESTINATION
VACANCES

Regards croisés Bon à savoir


Les Grands Sites sont des paysages représentatifs de la
France qui attirent un très large public. Ce sont des sites
9. PAYSAGES FASCINANTS déjà classés au titre de la loi de 1930 sur la protection
S'approprier une série d'informations culturelles typiques des monuments naturels et des sites de caractère
sur divers lieux touristiques français. artistique, historique, scientifique, légendaire ou
pittoresque et dont leurs administrateurs sont engagés
Q REMARQUES PRÉLIMINAIRES dans un développement touristique soucieux de la
Tout au long de l'unité 5, les élèves ont acquis un certain préservation et du renouvellement des ressources
nombre d'informations sur différents lieux touristiques naturelles et du patrimoine culturel.
de France. Invitez-les à tous les situer sur une carte
muette de France. Dites-leur qu'ils vont maintenant avoir Guy de Maupassant (1850-1893) a marqué la littérature
l'occasion de découvrir de nouveaux lieux de vacances. française par ses romans, dont Une Vie et Bel-Ami,
mais surtout par ses nouvelles (plus de 300) comme
Q DÉMARCHE Boule de Suif, Les Contes de la bécasse ou Le Horla. Ces
A. Si vous disposez d'un tableau blanc interactif, montrez œuvres retiennent l'attention par leur force réaliste,
seulement à vos élèves la photo de la page de l'activité. la présence importante du fantastique et par le
Sinon, demandez-leur d'ouvrir le livre et de cacher les pessimisme qui s'en dégage le plus souvent mais aussi
textes. par la maîtrise stylistique. La carrière littéraire de Guy
de Maupassant se limite à une décennie avant qu'il ne
Posez-leur les questions suivantes : sombre peu à peu dans la folie et ne meure à quarante-
De quelle genre de paysage s'agit-il ? (la plage, la deux ans.
montagne, la campagne, etc.)
Connaissez-vous ce lieu ? Alphonse Karr (1808-1890) est un romancier et
Dans quelle région de France se trouve-t-il ? journaliste français. Il débute dans la littérature avec
son roman le plus célèbre, Sous les tilleuls, qui lui valut
S'ils n'ont pas les réponses à cette étape de l'activité, son entrée au journal Le Figaro.
proposez-leur d'essayer d'y répondre en lisant le texte. Opposé à Napoléon III, il se retire sur la côte d'Azur
Après une lecture silencieuse, ils pourront mettre en après le coup d'État de 1851. Son roman Histoire de
commun avec un camarade. Romain d'Étretat fait connaître Étretat, où il se rendait
souvent.
Rappelez-leur que, comme nous l'avons déjà mentionné
auparavant, pour réaliser cette activité il n'est pas
nécessaire de comprendre tout le texte. C. Si vous disposez d'Internet en classe, entrez dans le site
http://www.grandsitedefrance.com où sont répertoriés
Demandez-leur maintenant de procéder à une seconde tous les Grands Sites. Proposez à vos élèves de choisir
lecture pour répondre aux questions suivantes : un lieu et de visiter son site Internet afin de découvrir
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Que peut-on faire à Étretat ? (par exemple : voir ses plus d'informations et de photos sur ce lieu. Ils pourront
falaises blanches, aller à des concerts, etc.) ainsi trouver l'information nécessaire pour préparer une
Quels artistes ont été inspirés par ce paysage ? petite présentation. S'ils le préfèrent ou si vous n'avez pas
accès à Internet dans la salle de cours, proposez-leur de
Enfin, dans une dernière étape, invitez-les à lire les deux préparer la présentation d'un lieu qu'ils connaissent bien
citations de Guy de Maupassant et d'Alphonse Karr et de leur pays.
demandez-leur :
Quels adjectifs pouvez-vous attribuer à ce paysage ? Q POUR ALLER PLUS LOIN
Aimeriez-vous visiter Étretat ? Catalogue touristique
Si vous deviez montrer la mer à un ami, choisiriez-vous Demandez à vos élèves d'imaginer qu'une agence de
Étretat, comme Alphonse Karr, ou un autre endroit ? tourisme de chez vous lance un concours de publicités en
Lequel ? Pour quelles raisons ? faveur du tourisme dans votre pays. Proposer-leur donc
d'y participer. Ils peuvent s'inspirer de tous documents
B. Vos élèves ont devant eux cinq photos. Posez-leur les contenus dans l'unité ou se servir des informations
questions suivantes : qu'ils ont regroupées pour leur projet de site Internet de
Pouvez-vous décrire le type de paysage que vous l'activité 6.
observez ? Vous pourrez alors regrouper les productions dans un
En connaissez-vous certains ? catalogue qui restera à la disposition des élèves lorsqu'ils
Quels adjectifs vous inspire chaque image ? voudront partir en vacances. Vous pouvez éventuellement
envisager de créer un blog sur Internet pour y déposer
l'information.

9/10
5 DESTINATION
VACANCES

Haiku
Vous pouvez également leur proposer de composer un
haiku (poème court japonais) à partir d'une photo (ci-
contre) ou d'un tableau de paysage.

Proposez-leur quelques exemples pour qu'ils puissent


s'inspirer :

La brise s'éveille
Le soleil dans le jardin
Le chien sommeille.

Tanguy Sauvin

Au mur de la colline
On accroche un village
… Mais sans cadre !

René Druart
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

10/10
Transcriptions des
enregistrements
5 DESTINATION VACANCES
Activité 1 Activité 11
B. C.
Dialogue 1 Ils préfèrent
● Alors, Éric, qu’est-ce que tu fais cette année pour Activités préférées
les vacances ? Matière
❍ Mmm... Cette année, tu vois, je veux voyager Ses musées
à l’étranger. Partir... La culture, l’art, toutes ces Découverte
choses... euh... différentes… Moi, ça m’intéresse Rues piétonnières
beaucoup. Et toi, Julie, qu’est-ce que tu vas faire ? L’atmosphère
● Oh ben, moi aussi, je vais aller à l’étranger, je crois. La rivière
Mais j’aime bien les voyages où tout est organisé, Des randonnées
tu vois ? Les hôtels, l’avion, le resto… Parce que je La première
n’ai absolument pas le temps d’organiser tout ça. Équipe
Une discothèque
Dialogue 2 Célèbre
● Alors, Gérard, qu’est-ce que tu fais pendant les En été
vacances ? Eugène
❍ Oh moi, j’ai bien envie de partir en vacances avec
ma femme et les enfants. Mais cette année on
n’a pas beaucoup d’argent. Alors, ce sera difficile.
● Ah, alors qu’est-ce que vous allez faire ?
❍ Oh, je ne sais pas encore. On va essayer de
trouver quelque chose de pas trop cher. La
montagne peut-être.

Dialogue 3
● Et alors, Anne-Marie, qu’est-ce que tu fais, toi,
pendant les vacances ?
❍ Ben, moi, j’aime surtout le calme et la nature. Je
n’aime pas trop les voyages organisés en autocar,
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

avec des guides… Et toi, Justine, qu’est-ce que tu


préfères?
● Moi, tu vois, je préfère connaître de nouveaux
pays, connaître des gens, visiter des villes et des
monuments.

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/1


Transcriptions des
enregistrements
5 DESTINATION VACANCES
● Mais… mais qu’est-ce que tu fais là au printemps,
Activité 2 tout seul ?
A. ❍ Ah mais je suis pas tout seul, je pars en famille
● Alors, dites-moi : qu’est-ce que vous faites avec Annie et Alain. Mais c’est vrai que j’aime les
pendant les vacances ? vacances au calme...
❍ Moi, j’aime beaucoup le sport : faire du ski et de ● Et qu’est-ce que tu fais ? Du sport ? Des
la randonnée en montagne. J’aime aussi faire du randonnées ?
VTT. ❍ Oui, un petit peu de sport : du canoë-kayak, du
● Luc, et toi, raconte-nous ? VTT et des balades en montagne.
❍ Eh bien, moi aussi, j’aime faire du VTT. J’aime le ● Et il ne fait pas froid au printemps ?
football aussi et faire de la planche à voile. ❍ Pas du tout, il fait bon ! Pour moi, c’est la
● Et toi, Sylvain ? température idéale. Je n’aime pas trop quand il
❍ Moi, je ne suis pas très sportif. Pendant mes fait chaud. Je préfère prendre mes vacances au
vacances, je préfère sortir la nuit, aller en boîte, printemps.
voir des spectacles et aussi j’adore faire du ● Et comment vous y allez ? En train ?
shopping. ❍ Non, il n’y a pas de gare. On y va en voiture.
● Alors, Richard, tes vacances, normalement, tu les
Activité 4 passes où ?
B. ❍ Eh bien écoute, chaque année en été, on va à la
● Sarah, où est-ce que tu passes tes vacances plage, en Espagne à Rosas. Tu connais ?
d’habitude ? ● Ben… Non.
❍ Je voyage. J’aime voyager et découvrir des ❍ Il y a beaucoup de Français qui vont passer leurs
cultures différentes. vacances là bas. L’eau est très transparente. On y
● Et tu vas où ? passe tout le mois d’août.
❍ Ces dernières années, je suis allée au Kenya, au ● Tu aimes la mer ?
Pérou… ❍ Oui, oui, j’aime beaucoup nager, j’adore ça.
● Et qu’est-ce que tu fais quand t’es là-bas ? ● Et pour tes vacances, qu’est-ce que tu recherches
❍ Je visite le pays, je goûte la cuisine locale, je en fait ? La tranquillité, le… ?
rencontre des gens. Pour moi, les vacances, c’est ❍ La plage, la mer… C’est très bien pour les enfants.
connaître des pays étrangers. ● Vous y allez en voiture, je suppose ?
● Et quand est-ce que tu pars normalement ? ❍ Non, en train.
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

❍ En général, en septembre ou en octobre.


● En automne ? Activité 5
❍ Oui, en automne. C’est moins cher. C.
● Alors tu voyages toujours en avion ? ● Office de tourisme de Roquebrune-Cap-Martin,
❍ Oui, en avion. Et puis dans le pays, en bus ou en bonjour !
train. ❍ Bonjour, je voudrais quelques renseignements.
● Et… et toi, Julien, où est-ce que tu passes tes ● Bien sûr, je vous écoute.
vacances d’habitude ? ❍ Ben.., j’arrive après-demain à Roquebrune et je
❍ Moi, normalement, je prends mes vacances au voudrais savoir quel temps il fait.
printemps et je pars à la montagne, à Praloup. ● Il fait très beau, madame. Le ciel est clair et il va
● À Praloup ? C’est où, ça ? En France ? continuer comme ça les dix prochains jours.
❍ Oui, c’est en France, dans les Alpes du Sud, près ❍ Ah merci. Il fait chaud ?
du Parc régional du Mercantour : c’est vraiment ● Mmm Oui, il fait 30 degrés, très chaud.
très joli ! C’est tout petit et c’est complètement ❍ Oui, très chaud ! Il y a une autre chose que je
isolé, donc c’est parfait pour moi. voudrais savoir...

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2


Transcriptions des
enregistrements
5 DESTINATION VACANCES
Activité 6
C.

Conversation 1.
● Pardon madame...
❍ Oui ?
● Je cherche l’hôtel de ville, pourriez-vous...
❍ Oui, bien sûr. Il est sur la place du Château.
● Merci !
❍ Je vous en prie...

Conversation 2.
● Excusez-moi, pourriez-vous m’indiquer où est la
Poste ?
❍ La Poste ?
● Oui.
❍ Oui, elle est tout près d’ici, dans l’avenue Jean
Jaurès, vous savez où c’est ?
● Oui, oui, merci.
❍ De rien.

Conversation 3.
● Excusez-moi, madame, vous êtes d’ici,
d’Oroques ?
❍ Oui...
● Je cherche un petit restaurant qui s’appelle « Le
Canard Blanc ».
❍ Ah, c’est facile, c’est dans la rue Gambetta, à 100
mètres d’ici.
● Près de l’office de tourisme ?
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

❍ Oui, c’est ça.


● Ben merci ! Au revoir !
❍ Au revoir !

Conversation 4.
● Pardon, monsieur, vous pouvez m’indiquer où
est la gare routière ?
❍ Oui, c’est dans la rue de la Gare, au bout de la
rue.
● À côté de la rivière ?
❍ Oui, c’est ça.
● Ah, d’accord, merci. Au revoir !
❍ Au revoir !

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2


Corrigés

5 DESTINATION VACANCES
1. BON VOYAGE ! 5. VERBES ET PHRASES

A. A.
Anne-Marie : 2 Ė Romain joue de la flûte.
Gérard : 2 Ė Julien a des vacances en août.
Justine : 1 Ė Claire pratique la danse.
Éric : 1 Ė Brice fait du football.
Julie : 1 Ė Aurélien a envie de faire du vélo.
Ė Gaëlle joue de la guitare.
C. Ė Océane préfère les vacances à la plage.
1. Éric préfère le voyage à l’étranger car il veut Ė Catherine aime le chocolat.
connaître des cultures différentes.
2. Julie préfère le voyage à l’étranger car elle n’a 6. UNE RÉDACTION
pas le temps de tout organiser.
3. Gérard préfère le voyage à la montagne car il A.
part en famille et n’a pas beaucoup d’argent. Dans mon quartier, il y a des commerces de toute
4. Anne-Marie préfère le voyage à la montagne sorte : épicerie, boucherie, boulangerie, etc. Il
car elle aime le calme, la nature et n’aime pas les y a aussi une salle de sport, c’est pratique pour
voyages organisés. conserver la forme. Mais il n’y a pas d’espace
5. Justine préfère le voyage à l’étranger car elle vert pour les enfants non plus, et il n’y a pas de
veut connaître de nouveaux pays, des gens, des médiathèque, nous sommes obligés d’aller au
villes. centre-ville pour emprunter des livres ou des
magazines. Il y aussi une école primaire et un
2. LE TEMPS QU’IL FAIT collège mais il n’y a pas de lycée pour les plus
grands. Si on veut sortir le soir, il y a de petites
A. terrasses sur la place principale et on peut même
Ė Quand il fait beau... le ciel est dégagé / bleu / aller voir un film, parce qu’il y a un petit cinéma
clair. de quartier. Il y a des restaurants mais pas de
Ė Quand il fait froid... les températures sont basses. pizzeria… Heureusement qu’il y a le marchand de
Ė Quand il fait chaud... les températures sont kébabs !
élevées.
Ė Quand il pleut... le ciel est couvert / gris / 7. MOI AUSSI
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

nuageux.
Ė Quand il pleut... on prend un parapluie / un Je veux connaître l’Auvergne.
imperméable. Ė Moi non
Ė Quand il neige... on prend un bonnet / des
bottes. Je n’ai pas de vacances en août
Ė Moi si
3. ILS AIMENT VOYAGER Ė Moi non plus
A. J’adore le théâtre
Mauro et Marco aiment partir en vacances entre Ė Moi aussi
amis, le soleil, la nature, faire du sport et du VTT. Ė Moi non
Anne et Franck préfèrent les vacances en couple.
Ils aiment la neige, partir à l’étranger en avion et Je n’aime pas du tout le golf.
visiter des musées. Ė Moi si
Richard aime les vacances en solitaire, prendre Ė Moi non plus
des bains de soleil sur sa chaise-longue. Il adore
la plongée et la plage. 8. UN PEU DE GÉOGRAPHIE
Daniel, David et Sarah adorent les vacances entre
amis, faire de la randonnée et du camping. Ils A.
aiment la montagne et la nature. Barhein, Cuba, Haïti, Hong Kong, Israël

CAHIER D’ACTIVITÉS • 1/2


Corrigés

5 DESTINATION VACANCES
B. Ė Plus personne n’achète ses billets dans une
Amérique du Nord : les États-Unis, le Canada. agence, maintenant on va sur Internet pour les
Amérique centrale : le Guatémala, le Salvador, le acheter.
Panama. Ė Quand on est étudiant, il existe des offres
Amérique du Sud : le Venezuela, le Brésil, spéciales pour voyager à bas prix.
l’Argentine, la Colombie. Ė Normalement, quand je pars en vacances, je pars
Europe : la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, la Grèce, à la montagne.
le Danemark, le Portugal. Ė Les guides touristiques sur papier vont-ils
Afrique du Nord : le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, disparaître ? En tout cas, on utilise de plus en
l’Égypte. plus de guides en ligne.
Afrique subsaharienne : le Sénégal, la Côte-d’Ivoire,
le Cameroun, le Kenya. 11. LES ACCENTS SUR LE E : ACCENT GRAVE /
Asie : la Chine, le Japon, le Vietnam, la Thaïlande, ACCENT AIGU
le Cambodge.
Moyen-Orient : la Syrie, le Liban, la Jordanie. A.
1. évasion, écoutez, étranger, préfère, théâtre,
C. décembre, février, découverte, église, répondez,
1. Où se trouve la base de lancement de la fusée préférences, éléments, équipes, découvrez,
européenne Ariane ? hébergement, réparties, célèbre, écrivains, réserve,
Réponse : en Guyane. Cévennes, Étretat, écrivez…
2. musées, randonnée, ensoleillé, été, activités,
2. Quel pays d’Afrique a pour capitale Dakar ? intéressé, marché, située, vallée, conservé, terminé,
Réponse : le Sénégal. Pyrénées, meublée, transformé, pensé, dessinée,
année, classé, créé…
3. En Europe, on parle français en France et… 3. matière, préfère, siècle, piétonnières, Ardèche,
Réponse : en Suisse, en Belgique et au Luxembourg. rivière, discothèque…

4. Si on fait du ski dans les montagnes de l’Atlas, C.


on se trouve… Ė ils préfèrent
Réponse : au Maroc. Ė activités préférées
Ė matière
5. Parmi ces pays méditerranéens, lequel a pour Ė ses musées
Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

symbole un arbre ? Ė découverte


Réponse : le Liban. Ė rues piétonnières
Ė l’atmosphère
6. Si on vous propose de manger un couscous, vous Ė la rivière
êtes… Ė des randonnées
Réponse : en Algérie. Ė la première
Ė équipe
7. Saint-Denis est la préfecture d’une île située dans Ė une discothèque
l’océan Indien. Elle se trouve… Ė célèbre
Réponse : à La Réunion. Ė en été
Ė Eugène
8. Où se trouve la statue du Manneken-Pis ?
Réponse : en Belgique. 12. COMPRENDRE DES ANNONCES

9. JE OU ON ? A.
1. à la campagne
Ė Le passeport est nécessaire si on voyage à 2. culturelles
l’étranger. 3. aventure
Ė Pendant les vacances, je me repose dans ma 4. exotiques
maison de campagne.
Ė Quand j’achète un billet d’avion, je prends aussi
une assurance.
Ė Pour éviter des surprises à l’arrivée à l’hôtel, on
conseille aux voyageurs de bien se renseigner
avant le départ.

CAHIER D’ACTIVITÉS • 2/2


Précis de grammaire

5 DESTINATION
VACANCES
LES MOIS ET LES SAISONS DE L’ANNÉE

Les mois

Les mois de l’année sont :

janvier avril juillet octobre


février mai août novembre
mars juin septembre décembre

Pour se situer dans l’année, on peut utiliser en + mois ou l’expression au mois de / d’.

Nous sommes en octobre, en novembre…


Nous sommes au mois d’octobre, de novembre…

On ne met jamais d’article devant