Vous êtes sur la page 1sur 3

Bertille Nevicato Séance n°9 20 avril 1 sur 3

Séance n°9: Travail personnel


Fiches d’arrêt
Civ. 1ère, 6 mars 2013
Par un arrêt rendu le 6 mars 2013, la Première Chambre civile de la Cour de cassation a
statué sur la délégation de l’autorité parentale.
En l’espèce, un père veut voire modifier les modalités de son droit de visite et
d'hébergement à l'égard de sa fille, née le 3 janvier 1996.
Il fait une demande gracieuse au près du Tribunal de Grande Instance afin que l’autorité
parentale soit revue par les juges.
Par un arrêt rendu le 1er juin 2010, la Cour d’appel de Montpellier statue que c’est à la fille de
décider du droit de visite de son père.
Le Ministère Public se pourvoit en cassation.
L’autorité parentale peut elle est fixée par une personne autre que le juge?
La Cour de cassation répond par la négative dans un arrêt de principe rendu par la 1°
Chambre civile le 6 mars 2013 et casse la décision de la Cour d'appel au visa des articles 373-2 et
373-2-8 du Code civil.
En effet, selon elle, « les juges, lorsqu'ils fixent les modalités d'exercice de l'autorité parentale d'un
parent à l'égard de son enfant, ne peuvent déléguer les pouvoirs que la loi leur confère »
SEUL LE JUGE A LES CAPACITÉ DE POSER LES MODALITÉS E L’AUTORITÉ PARENTALE
L’ENFANT PEUT ÊTRE ENTENDU MAIS NE PEUT EN DÉCIDER

CIV °1 4 DÉCEMBRE 2016


APPRÉCIATION LAISSÉ AU JAF DANS L’INTÉRÊT EXCLUSIF D L’ENFANT ET QUELS SONT LES
ÉLÉMENTS QUI PEUVENT ÊTRE PRIS EN CONSIDÉRATION POUR ACCORDER L’AUTORITÉ PARENTALE
À UN SEUL PARENT.

23 OCTOBRE 2013
ON PREND EN COMPTE LES BESOINS DE L’ENFANT ET LES RESSOURCES DU PARENT QUI VA DEVOIR
VERSER LES PRESTATIONS

LA FACULTÉ DE LA CHARGE NE S’APPLIQUE PAS AU DEVOIR DE SECOURS PAR L’OBLIGATION


ALIMENTAIRE

Obligation alimentaire: JAF est compétent. Le fondement de l’obligation alimentaire est la


solidarité familiale. Elle n joue qu’entre parents et alliés. L’obligation alimentaire joue entre époux
mais simplement au cours du mariage puisque c’est le devoir de secours. En cas de divorce, le
devoir disparait. L’obligation alimentaire entre parent en ligne directe, que la filiation soit légitime,
nature ou adoptive. L’obligation alimentaire joue entre alliés en ligne directe sauf après le décès du
conjoint qui produisait l’alliance s’il n’y a pas d’enfant. Il existe une obligation alimentaire
naturelle en parallèle, qui concerne les frères et soeurs, les nerveux et les oncles et tantes.
L’obligation alimentaire est une obligation qui est intransmissible à cause de mort. On ne peut pas la
transmettre par succession. Elle cesse si le crédit rentier décède et cesse si le débit rentier meurt.
Mais il y'a quand même concernant le débit rentier deux exceptions. La première exception c’est
lorsque le conjoint peut réclamer l’obligation alimentaire à l’époux pré décédé (article 767 du Code
civil). LA deuxième exception porte sur l’enfant naturel. Il peut réclamer l’obligation alimentaire
Bertille Nevicato Séance n°9 20 avril 2 sur 3
aux héritiers de celui qui a eu des relations avec sa mère pendant la période légale de conception s’il
versait à sa mère des subsides (article 342-5).
L’obligation alimentaire est dite réciproque sauf en cas de retrait de l’autorité parentale et sauf si le
créancier à gravement manquer de ses obligations envers le débiteur (article 207§2). Le juge
prononce alors une dispense.
L’obligation alimentaire est d’ordre public. Il en résulte 5 caractères: c’est une obligation qui est
indisponible, incessible et insaisissable. Cette obligation est provisoire. L’obligation alimentaire
peut être révisée. Le juge peut indexer la pension alimentaire en fonction des lois en vigueur.
L’exécution de la pension alimentaire peut être faite en argent ou en nature. Les arrérages échus ne
sont pas capitalisables: « aliment ne s’arrérage pas ». On estimé que si les arrérages échus ne sont
pas réclamés il y a une présomption de non besoin ou une présomption de renonciation à
l’obligation alimentaire. Pour la contribution à l’éducation des enfants, les arrérages sont
capitalisés. Les parents ne respectant pas l’obligation peuvent être sanctionnés pénalement: abandon
de famille (article 227-3 du Code pénal) mise en péril de mineur (article 227-17 du Code pénal).

Le retrait d l’autorité parentale peut être total ou partielle. Article 378 et suivants du Code civil.
Qu’est-ce que le retrait? Une mesure de protection des enfants mineurs à l’encontre de parents qui
ont eu un comportement, une conduite fautive. Il faut comprendre que les parents ne sont pas
seulement privés de l’exercice de leur droit de l’autorité parentale mais sont privés des droits d
l’exercice parentale.
Le retrait peut avoir lieu lorsqu’il y a eu une condamnation pénale des parents en tant qu’auteur ou
de coauteur ou que complice qu’un crime ou d’un délit sur la personne de leur enfant. L’auteur est
la personne qui accomplit matériellement l’acte. Les coauteurs participent chacun matériellement à
l’acte. Le complice ne prend pas part matériellement à l’acte.
absence des parents pendant 2 ans pour exercer leur droit alors même qu’une mesure d’assistance
éducative avait été prononcée.
Le juge qui retire une autorité parentale dans une affaire pénale c’est un juge pénal. Dans les autres
cas c’est le JAF.
Bertille Nevicato Séance n°9 20 avril 3 sur 3
Galop n°2