Vous êtes sur la page 1sur 28

MEMBRANE

DE VENTILATION iLA
DESCRIPTION DE LA PROCÉDURE
EN CAS DE QUESTIONS, DE PROBLÈMES OU DE PANNES AYANT TRAIT À LA MEMBRANE DE
VENTILATION iLA, veuillez contacter notre équipe de soutien clinique XENIOS. Veuillez avoir sous la main le
numéro de série et éventuellement le numéro de lot du produit.

L’équipe de support clinique XENIOS 24/7 est à votre disposition 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour répondre à vos
questions cliniques. Appelez-nous. Jour et nuit. +49 7131 2706 345

2
DESCRIPTION DE LA PROCÉDURE

CONTENU

1 GÉNÉRALITÉS 4
1.1 Remarques préliminaires 4
1.2 Indications 4
1.3 Conditions préalables 4
1.4 Contre-indications 5
1.5 Support clinique XENIOS 24/7 5
1.6 XENIOS ACADEMY 5
1.7 Montage de la Membrane de Ventilation iLA 6
1.8 Aperçu du système 7

2 MANIEMENT 8
2.1 Utilisation de la Membrane de Ventilation iLA 8
2.2 Directives générales pour le fonctionnement 16
2.3 Raccordement du circuit CRRT 17
2.4 Déconnexion du circuit CRRT 17
2.5 Remplacement de la Membrane de Ventilation iLA 18
2.6 Sevrage de la Membrane de Ventilation iLA 20
2.7 Retrait de la Membrane de Ventilation iLA 20

3 CONDUITE À TENIR EN CAS D’INCIDENT 21

4 EXEMPLES PRATIQUES 24
4.1 Insuffisance pulmonaire aiguë 24
4.2 Épuisement de la musculature respiratoire 25
4.3 Régulation de la pression intracrânienne 25
4.4 Insuffisance pulmonaire terminale 26

www.xenios-ag.com 3
1
GÉNÉRALITÉS

Nous nous sommes donné pour mission d’offrir des solutions pour le
traitement de l’insuffisance pulmonaire aiguë et chronique. Les traitements
innovateurs permettent une protection pulmonaire supérieure aux normes
de ventilation protectrice actuelles. Les médecins et le personnel médical ont
ainsi accès à de nouvelles applications thérapeutiques qui mettent l’accent sur
la régénération des poumons et peuvent ainsi améliorer l’issue des patients
atteints d’insuffisance pulmonaire aiguë ou chronique.
1.1 Remarques préliminaires

La Membrane de Ventilation iLA est un système de des gaz s’effectue via une membrane de diffusion
ventilation extrapulmonaire qui assure pour le patient héparinée à forte densité de plasma qui est raccordée
l’échange des gaz à l’extérieur du corps et met ainsi l’accent aux vaisseaux fémoraux par voie artério-veineuse via deux
sur la protection des poumons. Elle sert principalement à canules simple lumière NovaPort one KI. La Membrane de
éliminer le dioxyde de carbone et est alimenté en sang Ventilation iLA peut être utilisée chez les patients pendant
par le cœur, à l’instar d’un organe naturel. L’échange une durée maximale de 29 jours.

1.2 Indications

La Membrane de Ventilation iLA sert d’assistance continue (> 6 heures), mais temporaire dans l’échange des gaz pulmo-
naires. Sur le plan clinique, la Membrane de Ventilation iLA est indiquée dans les situations suivantes :

Toutes les situations cliniques dans lesquelles Par exemple :


il n’est pas possible d’obtenir un échange des SDRA d’origine pulmonaire ou extrapulmonaire
gaz suffisant, en particulier une élimination BPCO exacerbée
suffisante du CO2, malgré l’application stricte Fistules bronchopleurales
d’une ventilation pulmonaire protectrice. Solution temporaire avant une transplantation pulmo-
naire
Toutes les situations cliniques dans lesquelles Ventilation protectrice en cas de pression intracrâ-
la respiration spontanée exige un effort nienne élevée
supplémentaire de la part du patient ou
une défaillance de pompe respiratoire est Par exemple :
imminente. BPCO exacerbée
Sevrage (difficile)
L’utilisation du connecteur CRRT permet
l’exécution simultanée des procédures de
substitution rénale extracorporelles ou de la
plasmaphérèse.
1.3 Conditions préalables

L’utilisation de la Membrane de Ventilation iLA est assortie de transfert des gaz dans la membrane. Une défaillance primaire
certaines conditions. La situation hémodynamique doit être de l’oxygénation doit toujours être exclue, c.-à-d. que le ratio
stable et il doit être possible de compenser une dérivation PaO2/FiO2 devrait normalement être ≥ 100.
artério-veineuse aiguë. La pression artérielle moyenne (PAM)
doit généralement être d’au moins 60 mmHg afin d’éviter un
Dans les cas dans lesquels un support d’oxygénation supplémentaire serait nécessaire, la console XENIOS sert à répondre à toutes les exigences relatives à l’échange extracorporel des
gaz en plus de l’élimination du CO2. La console XENIOS comprend quatre kits iLA activve différents et peut être configurée en fonction des exigences individuelles afin de réduire ou
d’éviter complètement une ventilation mécanique insufflée.

4
GÉNÉRALITÉS

1.4 Contre-indications

L’utilisation de la Membrane de Ventilation iLA Thrombocytopénie induite par l’héparine (TIH) ou réac-
iLA est contre-indiquée dans les cas suivants : tions indésirables connues à l’héparine
Limitations fonctionnelles cardiaques graves (par ex.
choc)
Relative : Diamètre de l’artère fémorale ≤ 5,1 mm
Relative  : artériopathie oblitérante des membres infé-
rieurs (AOMI) grave

1.5 Support clinique XENIOS 24/7

Nous avons pour mission d’optimiser les résultats des par l’équipe de support clinique XENIOS 24/7 lors des
patients. Notre but est en outre d’augmenter la sécurité premières utilisations cliniques est recommandé.
des opérateurs et des patients. À cet effet, nous offrons
le service de soutien cliniqueXENIOS 24/7. L’équipe est
composée de spécialistes formés en médecine intensive APPELEZ-NOUS. JOUR ET NUIT.
qui vous offrent une assistance clinique 24 heures sur 24, +49 7131 2706 345
7 jours sur 7 par téléphone ou sur place. L’accompagnement

1.6 XENIOS ACADEMY

La XENIOS ACADEMY offre aux médecins et au personnel Vous trouverez des DÉTAILS sur le contenu des cours,
médical des cours accrédités sur le maniement exact et les dates et l’inscription sous XENIOS ACADEMY sur
l’utilisation de la Membrane de Ventilation iLA. notre site Web : www.xenios-campus.com

www.xenios-ag.com 5
1.7 Montage de la Membrane de Ventilation iLA

La Membrane de Ventilation iLA comprend une membrane Connectez le clamp-on transducer NovaFlow à la tubulure
de ventilation et deux tubulures destinées à la circulation du d’évacuation entre le connecteur CRRT et le patient.
sang raccordées au circuit sanguin du patient via un Safety
Connector conçu à cette fin sur les canules fémorales simple Toutes les surfaces en contact avec le sang de la
lumière NovaPort one KI. La direction du flux sanguin est Membrane de Ventilation iLA sont revêtues d’x.ellence (à
déterminée par des connecteurs dotés d’un code couleur. base d’héparine).

Le Safety Connector garantit un raccordement sûr des


canules simple lumière NovaPort one KI : Safety Connector NovaPort one KI

6 5 1 2 3 4
1 Bague de verrouillage
2 Joint d’étanchéité
3 1er cran d’arrêt
4 2e cran d’arrêt
5 Mécanisme de déverrouillage
6 Port Luer-Lock

Connecteur CRRT pour le raccordement direct d’une


thérapie d’épuration extrarénale continue.

A dapté à toutes les thérapies d’épuration extrarénale


continues (CRRT) avec des flux sanguins allant jusqu’à
500 ml/min.
Aucun stress supplémentaire pour le patient
puisqu’aucun accès vasculaire supplémentaire n’est
nécessaire.

6
GÉNÉRALITÉS

1.8 Aperçu du système

3
2

1
7

8
9
4 5 6

1 Membrane de ventilation 6 Clamps de sécurité


2 Purges 7 Entrée du sang (artère)
3 Prise d’oxygène 8 Sortie du sang (veine)
4 Raccord coudé pivotant à 360° 9 Safety Connector
5 Connecteur CRRT

www.xenios-ag.com 7
2
MANIEMENT

Dans ce chapitre, nous décrirons étape par étape l’utilisation de la Membrane


de Ventilation iLA dans des applications cliniques. Ces instructions ne
remplacent pas les conseils dispensés par l’équipe de support clinique
XENIOS ni la formation des utilisateurs offerte par la XENIOS ACADEMY, mais
servent plutôt d’appui supplémentaire.

2.1 Utilisation de la Membrane de Ventilation iLA

Fig. 1
Retirez la Membrane de Ventilation iLA de son emballage
et contrôlez que toutes les pièces sont présentes. Vérifiez
que tous les capuchons Luer rouges sont bien serrés. Le
cas échéant, resserrez-les. Pour ce faire, retirez les protec-
tions blanches des capuchons, serrez les capuchons Luer
et remettez les protections.

Fig. 1

Fig. 2
Raccordez le tuyau de remplissage à l’extrémité ou-
verte de la Membrane de Ventilation iLA, sans torsion.
Assurez-vous ce faisant que les joints d’étanchéité souples
à l’extrémité ne sont pas déformés. Par principe, il est recom-
mandé d’humidifier auparavant ces joints avec une solu-
tion stérile.

Fig. 2

Fig. 3
Débullez la Membrane de Ventilation iLA en remplissant
le système d’une solution crystalloïde par gravité et sans
exercer de pression supplémentaire.

Fig. 3

8
MANIEMENT

Fig. 4
Ouvrez les purges sur la Membrane de Ventilation iLA.
Ce faisant, assurez-vous que les purges représentent le
point le plus haut du système.

Fig. 4

Fig. 5
Tapez fortement avec la surface de la main sur les
quatre côtés blancs de la Membrane de Ventilation iLA
afin d’éliminer du système tout air résiduel.

Fig. 5

Fig. 6
Placez la Membrane de Ventilation iLA sur le support
fourni.

Fig. 6

Fig. 7
Clampez les extrémités de tubulure à l’entrée et à la
sortie de la Membrane de Ventilation iLA avec les clamps
de sécurité.

Fig. 7

www.xenios-ag.com 9
Fig. 8
Retirez les canules simple lumière NovaPort one KI
sélectionnées de leur emballage.

Selon le diamètre de l’artère, les combinaisons*


suivantes de canules simple lumière NovaPort one
KI sont recommandées :

Ø d’artère Canule artérielle Canule veineuse


≥ 6 mm 15 Fr (5 mm) / 90 mm 17 Fr (5,7 mm) / 140 mm
5,2 mm-5,9 mm 13 Fr (4,3 mm) / 90 mm 15 Fr (5 mm) / 140 mm Fig. 8

Fig. 9
À l’échographie, situez la bifurcation fémorale et
effectuez la ponction à l’avant du vaisseau sanguin, au-
dessus de la bifurcation.

Fig. 9

Fig. 10 -11
Insérez les canules simple lumière NovaPort one
KI dans l’artère et la veine fémorale avec la technique de
Seldinger (il faut préférer un positionnement bilatéral à un
positionnement unilatéral pour éviter les complications
possibles pendant la décanulation). Le fil-guide doit
être maintenu immobile par un assistant afin de pouvoir
acheminer la canule simple lumière NovaPort one KI le
long du fil-guide sans résistance. Cela permet de réduire au
minimum le risque d’endommager la paroi vasculaire.
Fig. 10

Fig. 11

* Il pourrait y avoir des variations individuelles en cas d’obésité (artère 140 mm) ou dans les cas cardio-vasculaires limites (artère 13 Fr, veine 15 Fr, même avec une artère
≥ 6 mm).
10
MANIEMENT

Fig. 12
Insérez la canule simple lumière NovaPort one KI
jusqu’à ce que la ligne noire soit au niveau de la peau.

Fig. 12

Fig. 13
Retirez le fil-guide et rétractez le dilatateur jusqu’à la
troisième marque. Purgez via le raccord Luer-Lock avec
20 ml de solution crystalloïde héparinisée (20  UI/ml). Ce
faisant, maintenez fermement le vent plug et le dilatateur
(avec l’aide d’un assistant). Lorsque le dernier millimètre
de solution crystalloïde a pénétré le système, clampez les
canules simple lumière NovaPort one KI au moyen du clamp
fourni au-dessus de l’armature métallique du fil-guide.

Fig. 13

Fig. 14
Retirez complètement le dilatateur et le vent plug.

Fig. 14

www.xenios-ag.com 11
Fig. 15
Retirez le tuyau de remplissage en appuyant sur le
mécanisme de déverrouillage. Placez ensuite la Membrane
de Ventilation iLA dans le support entre les cuisses du
patient. Assurez-vous de respecter la direction prévue du
flux sanguin à travers la Membrane de Ventilation iLA.

Fig. 15

Fig. 16 -17
Il est recommandé d’humidifier le joint
d’étanchéité en silicone du Safety Connector
pour en favoriser le glissement.

Connectez le Safety Connector sans torsion avec une


légère rotation jusqu’au 1er cran d’arrêt (voir Section 1.7).

Ne jamais forcer la connexion les connecteurs


entre eux. Si la connexion s’avère difficile,
Fig. 16
retirez les connecteurs et réessayez.

Fig. 17

Fig. 18
Débullez les connecteurs avec la canule émoussée fournie
via le connecteur Luer en remplissant la canule de solution
crystalloïde.

Fig. 18

12
MANIEMENT

Fig. 19
Dès que le système est entièrement débullé, fermez le
connecteur Luer avec le capuchon blanc.

Fig. 19

Fig. 20
Ouvrez les clamps de sécurité sur le tuyau de la Membrane
de Ventilation iLA et rapprochez les connecteurs jusqu’au
2e cran d’arrêt. Vérifiez que les connecteurs sont bien en
place.

Fig. 20

Fig. 21
Vérifiez s’il reste de l’air résiduel dans le système.
De petites quantités d’air peuvent être évacuées via les
purges en ouvrant la dérivation artério-veineuse.

Fig. 21

Fig. 22
Fixez le clamp-on transducer NovaFlow sur le tuyau
(de sortie) veineux. Respectez la direction du flux sanguin
(flèche).

Placez le capteur entre le connecteur CRRT et le patient afin


d’assurer la surveillance de l’ensemble du système.

Fig. 22

www.xenios-ag.com 13
Fig. 23
Dès que le système est rempli de solution crystalloïde,
réglez à zéro le moniteur du NovaFlow c Ultrasonic
Flowcomputer. Si vous devez répéter la remise à zéro pen-
dant que le système est en marche (par ex. lorsque les va-
leurs de mesure sont improbables), arrêtez le flux sanguin
avec les pinces pour tuyaux souples (veineuses) et effectuez
la remise à zéro conformément au mode d’emploi du mo-
niteur du NovaFlow c Ultrasonic Flowcomputer (la remise à
zéro doit être effectuée rapidement en raison du risque de
Fig. 23
thrombose).

Fig. 24
Retirez d’abord le clamp veineux de la canule simple lu-
mière NovaPort one KI veineuse et augmentez lentement
ensuite le flux sanguin en ouvrant le clamp artériel pen-
dant 1 à 2 minutes. Contrôlez constamment la pression ar-
térielle pendant cette procédure.

Fig. 24

Fig. 25
Suturez les canules et fixez-les avec du sparadrap
pour éviter une dislocation.

Pour garantir la sécurité du patient, réglez


l’alarme à ±  300  ml du flux sanguin actuel. Le
flux sanguin ne doit pas être inférieur à 500 ml/
min.

Fig. 25
Fig. 26
Fermez les purges après avoir fixé les capuchons Luer
jaunes. Vérifiez ensuite que le système est entièrement rem-
pli de sang. Connectez alors de tuyau d’oxygène au niveau
de l’entrée de gaz. Augmentez le flux gazeux comme suit :
Pour les 4  premiers l/min d’O2, augmentez le flux gazeux
par paliers d’un maximum de 1 l/min toutes les 20 minutes.
Augmentez ensuite par paliers d’un maximum de 2  l/min
toutes les 20 minutes, jusqu’à atteindre la valeur maximum
de 10 l/min. Si le patient est sous ventilation insufflée, ré-
duisez les paramètres de la ventilation mécanique aux va-
leurs offrant une protection maximale.
Fig. 26

14
MANIEMENT

Fig. 27
Les points suivants doivent être pris en compte pen- Lors de la réduction de l’oxygénation, veuillez tenir
dant la phase d’ajustement (ajustement des para- compte des points suivants :
mètres de ventilation en raison de la thérapie avec la L’augmentation de la saturation du sang veineux mixte pour-
Membrane de Ventilation iLA) : rait réduire la vasoconstriction pulmonaire hypoxique,
Procédez par étapes (comme présenté à la fig. 27). ce qui peut donner lieu à une augmentation du volume de
À cette étape, n’apportez de changement que pour réduire shunt intrapulmonaire.
la ventilation. Évitez les modifications qui pourraient avoir D’autres facteurs de causalité susceptibles d’influer
une influence sur l’oxygénation. sur l’oxygénation doivent être exclus.
Évitez un dérecrutement — lors de la réduction de la fré- Arrêtez éventuellement l’augmentation du flux de la
quence respiratoire, compensez une diminution de la PEP purge et observez le statut d’échange des gaz. Géné-
intrinsèque (attribuable à la réduction de la rétention d’air) ralement, il se produit une redistribution du sang après
en augmentant la PEP extrinsèque. quelques heures, de sorte que le gaz de purge pourrait de
Maintenez la pression des voies aériennes moyenne. nouveau être augmenté conformément au protocole.
Attribuez la priorité à la réduction du volume courant On peut aussi utiliser un flux de la purge qui offre le
(VT). Procédez par étape jusqu’à atteindre la valeur cible meilleur compromis entre les paramètres de ventila-
de 3-4 ml/kg de poids corporel idéal. tion pulmonaire protectrice et l’oxygénation.
Ne réduisez pas la PaCO2 trop rapidement, puisque
cela comporte un risque d’accidents vasculaires céré-
braux et d’hypoperfusion en résultant.

Réduction du volume respiratoire par minute de 10 % par étape


Volume respiratoire par minute (l/min)

x
Par
ex. 7
Valeurs cibles pour les réglages protecteurs
6
(3-4 ml/kg x < 10 inspirations/min*)
5
4
3
2 Réduction continue de la ventilation mécanique jusqu’aux
réglages offrant une protection maximale (dans ce cas 2,5 l/min)
1
0
Flux gazeux
Débit max. de gaz (10 l/min)
10

8
Flux O2 (l/min)

0
Durée 0 20 40 60 80 100 120 140
(min)

Première
analyse du Analyse du Analyse du Analyse du Analyse du Analyse du Analyse du Analyse du
gaz du sang gaz du sang gaz du sang gaz du sang gaz du sang gaz du sang gaz du sang gaz du sang

* Exemples de valeurs possibles pour un patient stationnaire moyen pesant 70 kg

Fig. 27

www.xenios-ag.com 15
2.2 Directives générales pour le fonctionnement

Assurez-vous que la Membrane de Ventilation iLA est surveillée en continu et qu’elle est utilisée par un personnel
formé à cet effet.

Une déconnexion pourrait entraîner une perte sanguine Attention : Les réglages de ventilation doivent être
rapide. Le patient doit donc être surveillé par un person- adaptés : Administrez si possible un bloc hépari-
nel qualifié, et le flux sanguin doit être mesuré en continu né immédiatement après l’arrêt du flux sanguin
au moyen du NovaFlow Ultrasonic Flowcomputer au ni- dans les deux canules simple lumière NovaPort
veau de la conduite (sortie) veineuse après le connecteur one KI afin de pouvoir les réutiliser par la suite.
CRRT. Remplacez ensuite la Membrane de Ventilation iLA
Utilisez de l’oxygène non humidifié comme gaz de purge, doit.
avec un débit maximal de 10 l/min.
La Membrane de Ventilation iLA doit être purgée trois L a jambe comportant la canule artérielle doit être main-
fois par jour afin d’éliminer le condensat. Pour ce faire, aug- tenue au chaud pour ne pas nuire à la microcirculation.
mentez le flux gazeux à 15 l/min plus une demi-rotation du Il est important d’effectuer régulièrement un contrôle
régulateur (à savoir un total d’environ 25 l/min) pendant de l’extrémité à la recherche de troubles circulatoires
1 seconde. Les paramètres de sortie doivent être de nou- (mesure transcutanée continue de la saturation en oxy-
veau réglés immédiatement après. gène, contrôle du pouls pédieux).
Pour des raisons de sécurité du patient et pour éviter
la formation de caillot dans la membrane, toute quantité
d’air visible doit être éliminée de la Membrane de Venti- HÉMODYNAMIQUE
lation iLA via les purges aussi tôt que possible. En général, il faut maintenir une pression artérielle
Pour éviter un dépôt potentiel de lipides dans la moyenne de 60 mmHg pour éviter le risque de fuite de
membrane, les médicaments aliphatiques (par ex. pro- gaz.
pofol) et les graisses alimentaires doivent être main- Le flux sanguin doit être supérieur à 1 l/min. Des valeurs
tenus à un minimum et surveillés par des épreuves inférieures peuvent être tolérées à courte échéance (perte
de laboratoire. En présence de dépôts visibles de lipides, de régime, risque accru de formation de caillot et risque
adaptez l’apport alimentaire et la sédation pour de sortie de gaz du côté sang). Le flux ne doit pas être in-
maintenir le fonctionnement de la membrane. férieur à 0,5 l/min.
La Membrane de Ventilation iLA doit être placée de
façon visible dans le support fourni, sous le niveau du
cœur et directement sur le matelas. ANTICOAGULATION
Il faut s’assurer que la canule simple lumière NovaPort L’anticoagulation doit être adaptée à la situation
one KI et les tuyaux sont fixés au moyen de sparadraps individuelle de chaque patient. Étant donné que l’en-
(voir Section 2.1, Fig. 25). semble du système (Membrane de Ventilation iLA, canules
Pendant une réanimation, la dérivation artério-vei- simple lumière NovaPort one KI) est déjà héparinisé, il
neuse doit être fermée. Clampez les tuyaux de la est recommandé d’administrer une héparinothérapie
Membrane de Ventilation iLA des deux côtés au moyen à faible dose avec un PTT cible de ≥  55  s. À l’occasion,
des clamps de sécurité. un PTT plus long pourrait être nécessaire, par exemple
dans les cas de septicémie aiguë (fibrinogène ≥ 4 g/l -> PTT
≥ 75 s).
L’impossibilité d’administrer d’héparine (par ex. en cas
de saignement grave) pourrait raccourcir la durée de
vie de la Membrane de Ventilation iLA.

16
MANIEMENT

2.3 Raccordement du circuit CRRT

Fig. 28 1
Le flux sanguin doit être rétabli aussi rapidement
2
que possible après le raccordement du circuit
CRRT (risque de thrombose).

3
1 Entrée du sang (artère)
2 Sortie du sang (veine)
Fig. 28
3 Sens du flux sanguin

Retirez les clips de sécurité blancs des bouchons. Le sens


du flux sanguin pour le raccordement est indiqué par la
flèche sur chaque connecteur.

Fig. 29
Clampez le flux sanguin de chaque côté du connecteur
Fig. 29
CRRT immédiatement après le raccordement.

Fig. 30
Ouvrez tous les clamps (circuit CRRT et tubes de l’iLA) et
commencez la thérapie d’épuration extra-rénale continue
(CRRT).

Fig. 30

2.4 Déconnexion du circuit CRRT

Fig. 31
Clampez le flux sanguin de chaque côté du connecteur
CRRT immédiatement avant la déconnexion.

Fig. 31

Fig. 32
Fermez le connecteur CRRT avec les capuchon Luer
rouges fournis avec la Membrane de Ventilation iLA (pour
assurer l’étanchéité complète du cône du connecteur et
éviter un risque de thrombose) et fixez-les avec les clips
de sécurité blancs.

Fig. 32

www.xenios-ag.com 17
2.5 Remplacement de la Membrane de Ventilation iLA

Pendant le fonctionnement, la Membrane de Ventilation iLA ne doit être remplacée qu’en cas de survenue
d’une erreur ou d’une panne ou qu’après avoir atteint la durée d’utilisation maximale recommandée de
29 jours.

Lors du remplacement de la Membrane de Ventilation iLA, il est important de respecter des règles
d’asepsie strictes.

Maintenez le flux sanguin et gazeux de la Membrane de Ventilation iLA raccordée au patient tant que la Membrane de
Ventilation iLA de rechange n’a pas été purgée et qu’elle n’est pas prête à être utilisée (voir Section 2.1, Fig. 1-7). Selon la
capacité résiduelle de la Membrane de Ventilation iLA qui doit être échangée et selon l’état du patient, les réglages de
ventilation pourraient devoir être ajustés pour éviter une acidose respiratoire croissante.

Fig. 33
Préparez les instruments et les matériaux nécessaires
près de la nouvelle Membrane de Ventilation iLA  :
2 clamps, 500 ml de solution crystalloïde, une trousse de
perfusion, une seringue de 20 ml remplie de solution crys-
talloïde pour la purge de la canule simple lumière Nova-
Port one KI artérielle.

Remplissez la nouvelle Membrane de Ventilation iLA


Fig. 33
tel que décrit à la Section 2.1, Fig. 2-7. Retirez le clamp-on
transducer Nova-Flow et le tuyau d’oxygène, ainsi que le spa-
radrap (pour la fixation) des deux segments de tuyau de la
Membrane de Ventilation iLA.

Fig. 34
Clampez la canule simple lumière NovaPort one KI arté-
rielle à l’extrémité proximale et le tuyau de la Membrane de
Ventilation iLA à proximité du Safety Connector.

Fig. 34

Fig. 35
Retirez le capuchon Luer blanc du Safety Connector et
connectez la seringue de 20 ml au connecteur Luer. Tirez
ensuite le Safety Connector jusqu’au premier cran d’arrêt.

Fig. 35

18
MANIEMENT

Fig. 36
Ouvrez la pince pour tuyaux souples de la canule simple
lumière NovaPort one KI et purgez la canule avec 20 ml de
solution crystalloïde. Faites attention à l’air qui pourrait se
trouver dans le connecteur.

N’exécutez les étapes décrites aux figures 37-38 que


si le volume sanguin de la Membrane de Ventilation
iLA doit être retransfusé au patient avant de remplacer
la membrane. Sinon, purgez la canule simple lumière
Fig. 36
NovaPort one KI veineuse tel que décrit plus haut et
procédez tel que décrit à la Fig. 39.

Fig. 37
Clampez de nouveau la canule simple lumière NovaPort
one KI artérielle et connectez le connecteur Luer au système
de perfusion. Ouvrez le clamp de sécurité derrière le Safety
Connector.

Fig. 38
Purgez la Membrane de Ventilation iLA avec une solution
Fig. 37
crystalloïde, jusqu’à ce que l’ensemble du sang dans la
Membrane de Ventilation iLA ait été retransféré au patient.
Clampez ensuite la canule simple lumière NovaPort one KI
veineuse et le tuyau veineux.

Fig. 39
Débranchez les extrémités de tuyau de la Membrane de
Ventilation iLA à remplacer. Déverrouillez le Safety Connector
et retirez-le de la Membrane de Ventilation iLA. Fixez la
nouvelle Membrane de Ventilation iLA aux canules simple
lumière NovaPort one KI (tel que décrit à la Section  2.1,
figures 16-25).
Fig. 38
Une fois le flux sanguin est rétabli, il pourrait être
nécessaire de réduire le flux de la purge en fonc-
tion de la capacité résiduelle de la Membrane de
Ventilation iLA ayant été remplacée.

Surveillez attentivement les flux sanguins et gazeux.


Commencez la surveillance du fonctionnement de la
Membrane de Ventilation iLA au moyen d’analyses des gaz
du sang aussi tôt que possible.

Il pourrait y avoir une chute involontaire de la


pression partielle du CO2 en raison de la plus
Fig. 39
grande efficacité de la nouvelle membrane !

www.xenios-ag.com 19
2.6 Sevrage de la Membrane de Ventilation iLA

Pendant le sevrage, veuillez suivre les recommandations suivantes :

S  i possible, les patients doivent être sevrés tout d’abord patient pendant le sevrage de la ventilation mécanique
de la ventilation mécanique puis de la Membrane de (voir Section 1.2).
Ventilation iLA. Cela peut permettre de soulager le pa- Un soulagement tangible du poumon devrait être
tient dans le travail respiratoire à effectuer. Des phases visible.
de formation et de repos peuvent être créées en variant FiO2 < 0,5
les flux gazeux. Normalisation du niveau de pression inspiratoire
La ventilation doit mettre l’accent sur la protection. Normalisation de l’échange des gaz
Une réduction de l’intensité de la ventilation doit tou- Le patient doit être en mesure de commencer de façon
jours passer avant la réduction du flux gazeux via la indépendante la respiration spontanée.
Membrane de Ventilation iLA. La respiration spontanée
doit être encouragée le plus tôt possible.
Réduisez le flux de la purge par étapes, de façon sem-
blable à l’augmentation initiale, par paliers de 1-2  l/min
jusqu’à 0. La PaCO2 devrait varier de moins de 10 %. Cela
ne doit pas entraîner une sursollicitation de la pompe
respiratoire du patient.
La thérapie par Membrane de Ventilation iLA peut en
principe être poursuivie pour favoriser la respiration du

2.7 Retrait de la Membrane de Ventilation iLA

Une déconnexion correcte de la Membrane de Ventilation iLA est aussi importante que le processus de ventilation lui-
même. Dans certaines situations cliniques, une procédure différente pourrait être privilégiée. Dans ces cas, contactez le
support clinique.

Lorsque vous déconnectez le dispositif, veuillez suivre Si les canules sont placées d’un seul côté, tenez compte
les instructions suivantes : des points suivants :
La thérapie par Membrane de Ventilation iLA ne doit pas Il y a théoriquement un risque de formation d’une fistule
être arrêtée tant qu’une période suffisamment longue AV.
sans flux gazeux ne s’est pas écoulée (en général au Si les deux canules simple lumière NovaPort one KI ne
moins 6 heures), que les valeurs des gaz sanguins ne sont sont pas retirées en même temps, il existe un risque de
pas satisfaisantes et que les paramètres de ventilation formation de thrombus dans la canule simple lumière
protectrice ne se maintiennent pas. NovaPort one KI restant dans le vaisseau.
L’application continue d’héparine doit être arrêtée
pendant une période suffisamment longue avant
l’arrêt de la thérapie par Membrane de Ventilation iLA
(surveillance du PTT). Après le retrait des canules simple
lumière NovaPort one KI, une compression manuelle
appropriée doit être appliquée sur les vaisseaux
pendant une période suffisante pour empêcher un
saignement artériel. Utilisez par la suite un dispositif de
compression. L’articulation de la hanche du patient doit
être immobilisée en général pendant au moins 12 heures
par la suite.

20
3
CONDUITE À TENIR EN CAS D’INCIDENT

CONDUITE À TENIR EN CAS D’INCIDENT

Les complications ci-dessous peuvent survenir lors de l’utilisation de la


Membrane de Ventilation iLA. Pour leur prise en charge, nous recommandons
d’appliquer les mesures suivantes :

SAIGNEMENT AU POINT DE PONCTION Pendant l’interruption de la thérapie par Membrane de


Il s’agit d’une complication générale qui se produit lors Ventilation iLA, il n’y a pas d’élimination extracorporelle
de la ponction percutanée de gros vaisseaux sanguins. du CO2. Il faut donc ajuster la ventilation mécanique
Pour réduire le risque, nous recommandons d’effectuer pendant cette période.
la ponction délicatement et d’adapter le traitement Si la canule simple lumière NovaPort one KI veineuse
anticoagulant en cours si nécessaire. est déconnectée, il faut effectuer immédiatement un
examen clinique à la recherche de signe d’embolie
Étapes : gazeuse.
Surveillez les paramètres de coagulation et faites les
ajustements nécessaires au besoin.
Envisagez d’interrompre l’administration d’héparine. THROMBOCYTOPÉNIE INDUITE PAR L’HÉPARINE
Vérifiez la position intravasculaire des canules simple (TIH)
lumière NovaPort one KI. Il s’agit d’une contre-indication absolue à l’utilisation de
Envisagez une inspection chirurgicale et une intervention la Membrane de Ventilation iLA, puisque les surfaces du
au point de ponction. système sont enrobées d’héparine. Si l’on soupçonne une
TIH, le système ne devrait pas être utilisé afin d’éviter tout
risque.
DÉCONNEXION OU DISLOCATION ACCIDENTELLE
Pour éviter ce risque, vérifiez que le Safety Connector de Étapes :
la canule simple lumière NovaPort one KI est bien fermé Arrêtez la thérapie avec la Membrane de Ventilation iLA.
avant d’utiliser la membrane et réglez les paramètres Ajustez la ventilation mécanique.
d’alarme appropriés (flux sanguin actuel ± 300 ml) pour le Traitez la TIC conformément aux directives de
NovaFlow Ultrasonic Flowcomputer. traitement actuelles.

Étapes :
Veuillez respecter les recommandations pour la fixation FORMATION D’UN THROMBUS DANS LA
des canules simple lumière NovaPort one KI. MEMBRANE DE VENTILATION ILA
Clampez les canules d’entrée et de sortie du sang Ce risque peut être réduit par un flux sanguin
immédiatement pour éviter toute autre perte de sang. suffisant et une anticoagulation adéquate.
En cas de dislocation d’une canule simple lumière En outre, une accumulation de gaz dans la membrane de
NovaPort one KI, posez une nouvelle canule simple ventilation doit être évitée et éliminée le cas échéant.
lumière NovaPort one KI.
Remplacez au besoin la Membrane de Ventilation iLA Étapes :
(en particulier lorsque le flux sanguin a été interrompu Vérifiez le fonctionnement de l’échange des gaz.
pendant une période prolongée en raison d’une Ajustez l’anticoagulation au besoin.
déconnexion). Supprimez toute bulle de gaz du système.

FORMATION D’UN THROMBUS DANS LA


TUBULURE
Pour éviter ce risque, nous recommandons un flux
sanguin suffisant et une anticoagulation adéquate.

www.xenios-ag.com 21
min.
ISCHÉMIE DANS L’ARTÈRE Utilisez de l’oxygène non humidifié.
Le choix de la canule adéquate, tel que décrit ci-dessous, aide Évitez les blocages dans la sortie du gaz de purge.
à éviter ce risque. Le choix d’une taille de canule simple lumière Utilisez le support fourni pour la Membrane de
NovaPort one KI inadéquate ou des variables anatomiques Ventilation iLA.
ou biologiques incorrectes peuvent continuer à l’apparition Placez toujours la Membrane de Ventilation iLA sous le
d’une ischémie dans les extrémités. niveau du cœur.
Effectuez régulièrement des contrôles visuels à la recherche
Étapes : d’air dans la Membrane de Ventilation iLA.
Si nécessaire, interrompez la thérapie avec la Membrane Le seuil d’alarme inférieur pour le NovaFlow Ultrasonic
de Ventilation iLA ou utilisez des canules simple lumière Flowcomputer ne doit jamais être inférieur à 300  ml
NovaPort one KI de plus petite taille. sous le flux sanguin actuel ou à 1 l/min.
La pression artérielle moyenne doit être maintenue
Selon le diamètre de l’artère, les combinaisons* à plus de 60  mmHg pour maintenir un flux de gaz de
suivantes de canules simple lumière NovaPort one KI purge/gradient de pression sanguine optimal et, ainsi,
sont recommandées : prévenir un transfert direct du gaz.
Ø d’artère Canule artérielle Canule veineuse
Les étapes suivantes doivent être appliquées si du gaz
≥ 6 mm 15 Fr (5 mm) / 90 mm 17 Fr (5,7 mm) / 140 mm
est aspiré dans la tubulure veineuse :
5,2 mm-5,9 mm 13 Fr (4,3 mm) / 90 mm 15 Fr (5 mm) / 140 mm
Agissez immédiatement !
Bloquez immédiatement le retour veineux.
Les mesures suivantes sont nécessaires pour réduire
au minimum le risque d’ischémie temporaire ou Les étapes suivantes doivent être appliquées si du gaz
persistante associée à la menace d’une perte de s’accumule dans la Membrane de Ventilation iLA (piège
l’extrémité : à bulles) :
Sélectionnez la taille adéquate de canule simple Assurez-vous que la Membrane de Ventilation iLA est
lumière NovaPort one KI en fonction d’une vérification positionnée verticalement.
échographique du diamètre vasculaire et de l’état du Augmentez au besoin la résistance au retour veineux en
vaisseau. plaçant un clamp et en ouvrant les ports de débullage
N’utilisez pas cette procédure sur les patients ayant des pour évacuer le gaz accumulé. Assurez-vous que le flux
antécédents de problèmes vasculaires. sanguin ne baisse pas à moins de 1 l/min.
Effectuez régulièrement un contrôle visuel de l’extrémité. En cas d’accumulation de gaz : Déterminez la cause et
Effectuez régulièrement un examen clinique de remplacez la Membrane de Ventilation iLA si le gaz ne
l’extrémité. peut pas être éliminé de la façon décrite ci-dessus.
Effectuez une oxymétrie de pouls de l’extrémité avec la
canule artérielle.
Maintenez toujours l’extrémité au chaud. DÉTÉRIORATION DE L’HÉMODYNAMIQUE
Ouvrir le dérivation artério-veineuse peut entraîner une
détérioration de l’état circulatoire des patients ayant une
INFILTRATION DE GAZ DANS LE CIRCUIT SANGUIN limitation hémodynamique. De tels patients doivent être
Dans des conditions extrêmes (très haute pression du surveillés de très près. La libération du flux sanguin dans
côté gazeux, très faible pression du côté sang), le gaz le système doit être effectuée lentement et la pression
pourrait s’infiltrer dans le circuit sanguin. artérielle doit être surveillée en permanence au départ. Des
antécédents de choc constituent une contre-indication.
Les mesures suivantes doivent être appliquées pour
éviter un tel risque :
Limitez le flux de la purge au maximum autorisé de 10 l/

* Il pourrait y avoir des variations individuelles en cas d’obésité (artère 140 mm) ou dans les cas cardio-vasculaires limites (artère 13 Fr, veine 15 Fr, même avec une artère
≥ 6 mm).
22
CONDUITE À TENIR EN CAS D’INCIDENT

INFECTION AU POINT DE PONCTION Étapes :


Le risque d’infection peut être réduit en assurant des Réduisez au minimum acceptable la consommation
conditions de travail stériles et en limitant au maximum les lipidique du patient et l’administration de médicaments
manipulations. dissous dans des lipides. Les taux lipidiques sanguins ne
doivent pas dépasser limite supérieure standard.
En cas de perte de fonctionnement, remplacez la
HYPOCAPNIE Membrane de Ventilation iLA.
Ce risque peut être atténué par un ajustement attentif
et progressif de la membrane. En particulier, une
augmentation graduelle du flux de la purge via la FILM JAUNE DU CÔTÉ SANG
Membrane de Ventilation iLA au début de la thérapie doit DE LA MEMBRANE DE VENTILATION iLA
faire l’objet d’une surveillance continue (voir Section 2.1, Ce sont généralement des dépôts de fibrine, qui peuvent
Fig. 27). raccourcir la durée de vie du système.

Étapes : Étapes :

Réduisez immédiatement le volume respiratoire par Si le taux de fibrinogènes est supérieur à la valeur
minute sur la membrane de ventilation ou ajustez le flux standard, prolonger le PTT à ≥ 75 s si possible.
de la purge en fonction de la situation actuelle. En cas de perte de fonctionnement, remplacez la
Membrane de Ventilation iLA.

CAPACITÉ D’ÉCHANGE DES GAZ RÉDUITE DE LA


MEMBRANE DE VENTILATION iLA FLUX SANGUIN INSUFFISANT
Si l’on soupçonne une perte de fonctionnement, interrompez Un flux sanguin insuffisant limite la performance de la
le flux de la purge pendant 120  s et vérifiez la valeur de Membrane de Ventilation iLA et favoriser le processus de
PCO2 par une analyse des gaz sanguins. Si le CO2 augmente coagulation dans la Membrane de Ventilation iLA. En
de > 20 % par rapport à la valeur initiale ou si la fréquence présence de flux inférieurs à 1 l/min, il pourrait y avoir une
respiratoire spontanée du patient augmente, on peut perte de fonctionnement (risque accru de formation de
supposer que la Membrane de Ventilation iLA fonctionne caillot). Une réduction du flux n’entraîne pas une fermeture
correctement. Les causes possibles d’une réduction de aiguë de la membrane de ventilation. Si la circulation
l’échange des gaz comprennent la perfusion insuffisante sanguine du patient est normale, des flux sanguins inférieurs
des pseudomembranes (biofilm), par exemple en raison de à 1  l/min évoquent un problème de perfusion de nature
lipides, des fibrinogènes ou de produits de coagulation. Ce mécanique. Assurez-vous que le flux sanguin ne baisse pas
problème peut être résolu en remplaçant la Membrane de à moins de 0,5 l/min.
Ventilation iLA.
Étapes :
Vérifiez qu’il n’y a pas de blocage (par ex. un coude
FILM BLANC DU CÔTÉ SANG DE LA MEMBRANE DE dans une canule simple lumière NovaPort one KI ou le
VENTILATION iLA déplacement de l’embout de canule dans la lumière). Si
Ce sont généralement des dépôts lipidiques, qui peuvent tel est le cas, repositionnez la canule (tel que décrit à la
raccourcir la durée de vie du système. Section 2.1, figures 10-12).
Pour maintenir une pression de perfusion suffisante, la
MAP devrait être supérieure à 60 mmHg.

www.xenios-ag.com 23
4
EXEMPLES PRATIQUES

Les exemples suivants servent de guide d’orientation dans l’utilisation de la


Membrane de Ventilation iLA. Ils ne remplacent pas la nécessité d’un diagnostic
médical attentif et ne limitent pas la liberté thérapeutique des médecins.
Ils décrivent certaines situations cliniques dans lesquelles l’utilisation de la
Membrane de Ventilation iLA peut être une option utile. Des directives pratiques
sont données pour chaque indication. En cas de questions individuelles, veuillez
contacter le support clinique XENIOS 24/7.

4.1 Insuffisance pulmonaire aiguë

EXEMPLES DIAGNOSTIQUES REMARQUES PARTICULIÈRES


Insuffisance respiratoire aiguë (IRA) Toute ventilation mécanique est potentiellement
Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) nuisible au tissu pulmonaire et peut provoquer des
lésions pulmonaires associées à la membrane de
ventilation. L’instauration précoce de la thérapie avec
PARAMÈTRES POUR LE DIAGNOSTIC la Membrane de Ventilation iLA et une mise en place
Échange des gaz limité : précoce des stratégies de ventilation protectrice sont
• Hypercapnie (au-delà de l’hypercapnie permissive) donc plus bénéfiques que le maintien de la ventilation
• pH < 7,2 mécanique conventionnelle en dehors des paramètres
• Hypoxémie (PaO2 /FiO2 ne doit pas être inférieur à 70) acceptés de ventilation protectrice.
Ventilation non protectrice Une réduction simultanée du volume respiratoire par
Paramètres en dehors des limites suivantes : minute est nécessaire. Paramètres cibles  : par exemple
• VT ≤ 6 ml/kg du poids corporel idéal fréquence respiratoire 5-10 inspirations/min, VT 3-4 ml/kg
• Pmax ≤ 30 mbar de poids corporel idéal.
• Amplitude de pression ≤ 15 mbar Une diminution de la SpO2 pendant la thérapie avec
• Fréquence respiratoire ≤ 25 inspirations/min la Membrane de Ventilation iLA peut être attribuable à
• Pas de PEP intrinsèque/rétention d’air un affaiblissement de la vasoconstriction pulmonaire
•  pH ≥ 7,2 (une hypercapnie permissive est acceptable, hypoxique provoqué par le mélange dans le sang
du moment qu’elle n’a pas d’effet sur la situation veineux de sang oxygéné.
générale du patient) La normalisation du pH peut entraîner une amélioration
Optimisation des mesures thérapeutiques adjuvantes de l’efficacité des catécholamines.
(par ex. thérapie en décubitus ventral [haut du corps droit,
135°/180°], conditionnement actif des gaz respiratoires,
thérapie volumique/catécholamines, etc.)

OBJECTIFS DU TRAITEMENT
Mise en place systématique et/ou maintien de la
ventilation pulmonaire protectrice
Réduction de l’acidose respiratoire
(élimination du CO2 et normalisation du pH)
Amélioration secondaire de l’oxygénation

24
EXEMPLES PRATIQUES

4.2 Épuisement de la musculature respiratoire

EXEMPLES DIAGNOSTIQUES Prévention des lésions pulmonaires attribuables à la


Exacerbation de BPCO ventilation mécanique
Sevrage difficile et rapide de la membrane de ventilation ou Extubation le plus tôt possible
faiblesse musculaire après une ventilation de longue durée Support ventilatoire après l’extubation
Polyneuropathie des soins intensifs ou faiblesse musculaire
en présence de maladie neuromusculaire
REMARQUES PARTICULIÈRES
Si nécessaire, dans de tels cas, on peut appliquer une
PARAMÈTRES POUR LE DIAGNOSTIC oxygénation avec un système CPAP tandis que la Membrane
Pression d’occlusion des voies aériennes P 0,1 > 5 mbar. de Ventilation iLA maintient la ventilation.
Signes cliniques de dyspnée, de tachypnée, d’agitation
motrice, de diminution de la vigilance, problèmes L’effort respiratoire nécessaire du patient peut être
circulatoires régulé en contrôlant le flux de la purge. Des pauses
Hypercapnie évolutive sous respiration spontanée intermittentes sont possibles.
(assistée) /NIV/NPPV Les patients qui reçoivent une ventilation mécanique
Insuffisance respiratoire globale évolutive doivent tout d’abord être sevrés de la ventilation
mécanique puis de la Membrane de Ventilation iLA.

OBJECTIFS DU TRAITEMENT
Diminution de l’effort respiratoire
Support et maintien de la respiration spontanée pour
éviter une intubation ou une réintubation

4.3 Régulation de la pression intracrânienne

EXEMPLES DIAGNOSTIQUES Continuer la ventilation pulmonaire protectrice ou


Régulation de la PaCO2 et en conséquence de la pression appliquez des normes plus strictes que les suivantes :
intracrânienne malgré le maintien de la ventilation VT ≤ 6 ml/kg du poids corporel idéal
pulmonaire protectrice, par exemple en cas de Pmax ≤ 30 mbar
Traumatisme crânien Amplitude de pression ≤ 15 mbar
Invasion intracrânienne Fréquence respiratoire ≤ 25 inspirations/min
Hémorragie cérébrale Pas de PEP intrinsèque/rétention d’air
Œdème cérébral pH ≥ 7,2 (une hypercapnie permissive est acceptable, du
moment qu’elle n’a pas d’effet sur la situation générale
du patient)
PARAMÈTRES POUR LE DIAGNOSTIC
ICP trop élevée, CPP trop basse dans le cas particulier
Éventuellement en conjonction avec une hypercapnie/ OBJECTIFS DU TRAITEMENT
acidose respiratoire. Réduction de la ICP par normalisation/diminution de la
PaCO2
Prévention de VALI/VILI

www.xenios-ag.com 25
4.4 Insuffisance pulmonaire terminale

EXEMPLES DIAGNOSTIQUES OBJECTIFS DU TRAITEMENT


Insuffisance hypercapnique ou respiratoire attribuable Solution temporaire avant une transplantation
à : pulmonaire
Fibrose pulmonaire Prévention de l’intubation
Épuisement musculaire avec insuffisance pulmonaire Extubation précoce
terminale Maintien de la respiration spontanée
Emphysème pulmonaire Maintien et rétablissement de la fonction respiratoire
musculaire
Limitation de l’effort respiratoire avant et après une
PARAMÈTRES POUR LE DIAGNOSTIC greffe
Indication de ventilation mécanique Survie du patient

26
NOTES

www.xenios-ag.com 27
LU

ES
N

PI
G

A R
A
ND E
HEART T H

XENIOS AG est un fabriquant de dispositifs médicaux qui possède trois marques – novalung, i-cor
et medos – exécutées sur une unique plateforme XENIOS. Cette plateforme permet l’administration
de traitements de nouvelle génération dans l’insuffisance pulmonaire et cardiaque. Aucune autre
société que XENIOS AG n’offre de traitements cardiaques et pulmonaires sur une unique plateforme.

Soutien clinique XENIOS 24/7 +49 7131 2706 345 www.xenios-ag.com

Pour obtenir de plus amples informations et connaître le statut réglementaire dans votre pays, veuillez
FR_007_2017_04

communiquer avec XENIOS AG.

XENIOS AG Im Zukunftspark 1 Tél. +49 7131 2706-0 info@xenios-ag.com


74076 Heilbronn, Allemagne Fax +49 7131 2706-299 www.xenios-ag.com