Vous êtes sur la page 1sur 66

MARCHES FINANCIERS ET

GESTION DE PORTEFEUILLE

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
1 Financement de l’economie

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Le mot « Finance »
La finance recouvre un domaine d'activité -celui du financement-
qui consiste à fournir l'argent nécessaire à la réalisation d'une
opération économique. Ce domaine concerne aussi bien les
individus, les ménages que les entreprises publiques ou privées,
mais aussi les États.

Pour se financer, un agent économique (une organisation privée ou


publique, ou un particulier) peut procéder :
Par autofinancement, c'est-à-dire en utilisant ses bénéfices
antérieurs ou ses réserves financières disponibles ;
Par financement direct en faisant appel au marché
financier (émission d'actions ou d'obligations) ;
Par financement indirect ou intermédié en ayant recours
au crédit bancaire.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
De la finance indirecte à la finance directe

Le système financier permet la distribution de l’épargne


disponible en direction des emprunteurs par deux biais:

• Le financement indirect: c’est le mode de financement


classique (intermédiation). Les établissement classiques
drainent l’épargne pour le redistribuer sous forme de
crédits. On parle alors de financement indirect ou
intermédié.
•Le financement directe (finance de marché): les
débiteurs empruntent directement auprès des préteurs sur
les marchés des capitaux en leur vendant des actifs
financiers qui constituent des créances sur les recettes
futures ou les actifs de l’emprunteur
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
De la finance indirecte à la finance directe

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Le mot « Finance »

Finance

Finance de Finance
marché d’entreprise

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Marché Financier

Définition
Le marché financier est un lieu de rencontre de l'offre
et de la demande des capitaux à long terme.
Par opposition au marché monétaire, dans lequel les
agents économiques négocient entre eux leurs besoins
et leurs excédents de capitaux à court terme, le
marché financier est le lieu de négociation des
échanges de capitaux à long et moyen terme
matérialisés par des instruments appelés valeurs
mobilières.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Fonctions des marchés financiers

1 Financement permanant de l’économie nationale


Drainer l’épargne afin de la transformer en actifs financiers
susceptibles de servir au financement de l’économie domestique
La collecte de l’epargne auprès des agents ayant des excédents
financiers permet aux entreprises, à l’Etat et aux collectivités locales
de se procurer des ressources sans recourir au financement bancaire
classique.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Fonctions des marchés financiers

2 Stucturer la liquiditer de l’epargne

Les marché financiers permettent de structurer la


liquidité de l épargne. C’est ainsi que chaque
épargnant cherche le produit le plus adapté à ses
besoins, en fonction de son aversion au risque et de la
durée de disponibilité de son épargne.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Fonctions des marchés financiers

3 Contribuer à la mutation des entreprises

4 Servir de référence pour apprécier la valeur des actifs


La cotation boursière est une technique d’évaluation des
entreprises reconnue par les banques et les entrepreneurs dont
l’information est relayée par les médias spécialisés et autres.

5 La gestion du risque

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
2 Typologie des marchés financiers

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Typologie des marchés financiers
Marché primaire et marché secondaire

Marché primaire: Le marché primaire est le marché sur lequel les


nouveaux titres financiers sont émis et souscrits par des investisseurs. En effet,
ce marché assure deux fonctions essentielles dans une économie : le
financement des agents économiques et l'allocation des ressources.
C’est le lieu ou s’échangent les valeurs mobilières contre l’argent.
On parle de marché du neuf ou de l’émission.

Marché secondaire : marché financier sur lequel s’échangent les titres


précédemment émis.
On parle de marché d’occasion (de seconde main)
Les bourses sont des marchés secondaires
Ce marché détermine un cours pour chaque titre.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Typologie des marchés financiers
Marché organisé et marché de gré à gré

Les marchés secondaires peuvent être organisés de


deux manières différentes :
Les marchés organisés (bourse) se caractérisent par
une standardisation des actifs financiers échangés et
l’existence d’une institution de marché qui s’interpose
systématiquement entre les acheteurs et les vendeurs.
Les marchés de gré à gré se caractérisent quant à eux
par des transactions directes entre les acheteurs et les
vendeurs, sans intervention d’aucune autorité de
marché et des instruments financiers non standardisés.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Typologie des marchés financiers
Marché organisé et marché de gré à gré

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Typologie des marchés financiers
Marché au comptant ( Spot), Marchés à terme ferme ( Forward ou Future) et à
terme conditionnel (options)

Les marchés au comptant ou Spot


Spot: Règlement s’effectue dès conclusion
d’une transaction.

Marché à terme ferme


ferme: règlement s’effectue à une date fixée ultérieure
à la transaction, dite échéance, mais dont les conditions sont déterminées
lors de la transaction qui reste irrévocable. Un des parties ne peut s’en
dégager qu’en cédant sa transaction à un tiers, on dit qu’elle ferme sa
postions?

Les marchés à terme conditionnel


conditionnel, appelés aussi marché des options:
Sur ces marchés on n’échange pas les biens contre règlement mais le droit
d’acheter ou de vendre un bien à une date fixée (échéance) et à un prix
fixé(Prix d’exercice ou Strike price). Ce droit est acheté moyennant une prime
encaissée par le vendeur du droit au début de l’opération.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Typologie des marchés financiers
Marchés organisés dérivés sur commodities et sur actifs financiers
Exemples de Marchés organisés dérivés sur commodities
Il s agit des marchés organisés non classiques par opposition aux marchés organisés dits
classiques, qui sont les bourses d’actifs financiers comme Euronext)
Ces marchés portent sur les matières premières et énergétiques et les marchandises,
généralement désignées par « commodities »:, ce sont :
Produit agricoles
agricoles: noix de coco, soja, sucre, café, cacao, blé, mais,…… sont traités au
Chicago of Trade (CBOT) New York Cotton Exchange (NYCE), Tokyo Commodities
Exchange(TCE), London Commodities Exchange (LCE),.
L’énergie: pétrol brut, gazoline, fioul, essence, électricité.. Traités sur le New York
Mercantle Exchange (NYMEX), Singapore Mercantile Exchange ( Simex)
Les métaux
métaux: aliminium, zinc, plomb… traités au London Metal exgange(LME)..

Exemples de Marchés organisés dérivés sur actifs financiers


Depuis 1973, se sont créés des marchés dérivés officiels d’instruments monétaires et financiers;
monnaie, tx d’intérêt monétaire(CT) et obligataire (LT) et indices boursiers.
EX: Chicago Mercantile Exchange, Chicago Board Options Exchange
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Typologie des marchés financiers
Echéances CT, MT et LT

1. Le marché monétaire : marché financier où s’échangent


uniquement les instruments à court terme (inférieure à un an)
2. Les marchés des capitaux : marché financier où s’échangent
les titres à plus long terme (les obligations) et les actions.

Les instruments à CT sont souvent plus échangés que ceux à LT;


Marché monétaire souvent plus liquide que marché des capitaux.

Les prix des titres à CT fluctuent généralement moins que ceux des
titres à LT (donc placements plus sûrs).
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Typologie des marchés financiers
Types d’instruments financiers

Il y a des instruments financiers qui sont


négociés sur des marchés différents suivant
leur nature: marché des actions; marché des
titres des créances négociables.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
3 Les principaux instruments financiers

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Actif financier
Un actif financier est un titre ou un contrat, généralement
transmissible et négociable (par exemple sur un marché financier),
qui est susceptible de produire des revenus ou un gain en capital.

Parmi les actifs financiers, on trouve:

les instruments monétaires (marché monétaire)

les obligations (marchés obligataires),

les actions (marchés d’actions),


)
les parts ou actions des organismes de placement collectifs,
les instruments financiers dérivés (options, futures, forwards)
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les actions
Les actions : Titre de propriété sur une part des
capitaux propres d.une entreprise. L’actionnaire
est propriétaire de
l’entreprise au prorata du nombre d’actions qu’il
possède.

Rendement attendu pour l’actionnaire :


- Dividende éventuel (fraction des bénéfices de l’entreprise)
- Plus-value d.une revente du titre (fluctuation du cours)

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les obligations

Les obligations : Titre correspondant à une


reconnaissance de dette de l’institution qui l’a émis et
vendu vis-à-vis du
propriétaire ou de l’acquéreur.

Principes :
L’emprunteur paie des intérêts fixés contractuellement lors de l’émission (pdt la
durée de vie de l’obligation).
L’emprunteur rembourse le capital emprunté au détenteur de l’obligation (à
l’échéance) possibilité pour le propriétaire de la vendre avant l’échéance.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Véhicules d’investissement collectifs

Les organismes de placement collectifs (OPC) : entité,


avec ou sans personnalité juridique, qui recueille des capitaux
auprès du public et les investit collectivement dans un
ensemble de valeurs mobilières selon le principe de la
répartition des risques.

Les OPC sont des formes de gestion collectives de portefeuilles :


les SICAV (sociétés d’investissement à capital variable), les plus
populaires
les fonds de placement
les SICAV ont une personnalité juridique, pas pour le fonds
commun de placement
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Il existe trois grandes familles de produits
Produits dérivés

dérivés : les contrats forward et futures,

les swaps et les contrats d’options qui ont

beaucoup d’éléments communs.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les contrats à terme de type forward et futures

Le contrat a terme forward constitue un engagement d’acheter


ou de vendre une certaine quantité de ≪ supports ≫ ou ≪ actifs
sous-jacents ≫ à une date d’échéance future et à un prix spécifié
au moment ou le contrat est passé. Si à la date d’échéance, le prix
Produits dérivés

comptant de l’actif support au contrat est supérieur au prix spécifié


et convenu à la date du contrat, l’acheteur réaliser un profit ; dans
le cas contraire, il réalise une perte, et vice versa pour le vendeur.

Les actifs supports de ces contrats peuvent être une grande


variété d’actifs financiers : les devises, les indices d’action, les
indices obligataires mais aussi des matières premières (l’or, le
pétrole…) ou des produits agricoles.

La valeur du contrat à terme forward est versée par le débiteur au


créancier seulement a l’échéance ; aucun paiement entre les deux
parties contractantes n’intervient avant cette date.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les contrats d’options

 Les propriétaires de contrats forward, futures ou de swap


ont contracte une obligation à terme, ferme et définitive.
Produits dérivés

A l’inverse, l’option confère à son acheteur le droit, mais non


l’obligation, d’acheter ou de vendre un actif à une certaine
échéance.
Les principaux contrats négociés sont les calls (options
d’achat) et les puts (options de vente) avec pour chacun d’eux
un acheteur et un vendeur, avec paiement d’un premium
(prime) par l’acheteur au vendeur de tels contrats des leur
conclusion.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
4 Les acteurs des marchés des capitaux
• Les organismes à caractère officiel,
• Les intervenants,
• Les prestataires de services,

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les acteurs des marchés des capitaux 1.Les organismes à caractère officiel

• Les autorités de tutelle ou autorités de


marché,
• Les banques centrales,
• Les chambres de compensation (centrale de
clearing),
• Les dépositaires,
• Les intervenants,

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les acteurs des marchés des capitaux 1. Les organismes à caractère officiel
1. les autorités de tutelle ou autorités de marché:
• La banque centrale
• L’AMMC.
Ces organismes ont pour rôle la surveillance et la
réglementation des marchés des capitaux dans le but
d’en assurer le bon fonctionnement.
2. les banques centrales:
En tant que des autorités monétaires, elles
interviennent aussi dans le marché des capitaux, soit
en tant que préteurs soit en tant qu’emprunteurs.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
1. Les organismes à caractère officiel
Les acteurs des marchés des capitaux
3. les chambres de compensation (centrale de clearing) :
Ce sont des organismes centralisant les règlements des titres ou
des espèces sur un marché donné.
4.les dépositaires:
Le dépositaire est un établissement financier (banque, Sté de
bourse) auprès duquel les valeurs mobilières d’un client sont
déposés.
5. les intervenants:
- Les teneurs de marché (Market Maker): ce sont des
opérateurs (grandes institutions financières) qui interviennent
sur les marchés des capitaux pour leur propre compte de
- Les corporates: ce sont des grandes compagnies
multinationales qui ont la capacité d’intervenir sur plusieurs
places financières.
- Les ménages Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les acteurs des marchés des capitaux
2.Les prestataires de services
• Les sociétés de courtage (Brokers),
• Les fournisseurs d’information.
Les sociétés de courtage (Brokers):
Ce sont des intermédiaires qui exécutent les ordres
d’achat ou de vente d’actifs financiers pour le compte
des clients sur un marché organisé ou sur un marché
de gré à gré ou sur les deux à la fois.
Il existe 3 grandes catégories de courtiers:
- Ceux qui ne font qu’exécuter les ordres de leur
clientèle;
- Ceux qui jouent le rôle de conseiller;
- Ceux qui disposent d’une procuration leur
permettant d’effectuer des transactions au nom de
leurs clients.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les acteurs des marchés des capitaux
2.Les prestataires de services
les fournisseurs d’information:
Ce sont des entreprises qui centralisent des
informations au temps réel sur les taux, les cours, les
titres…et qui les distribuent à leurs clients. Ils
peuvent être des sociétés de courtage, des Reuters,
des Telerate…

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Modes de cotation

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Modes de cotation
•Le mode de cotation des instruments financiers est
fonction de leur liquidité.
•Pour les titres les plus liquides, la cotation est en continu
alors que les titres moins liquides sont négociés au fixing.

Cotation en continu
Un mode de détermination des prix des instruments financiers
reposant sur la confrontation permanente des ordres d’achat et de
vente présentés sur le marché.

Cotation au fixing (ou fixage


fixage))
Un mode de détermination des prix des instruments financiers
reposant sur la confrontation une ou plusieurs fois par séance des
ordres d’achat et de vente présenté sur le marché.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Modes de cotation

La cotation en continu
La cotation en continu permet de négocier les titres les
plus liquides de façon permanente
permanente.. Les ordres
concernant ces titres peuvent s’exécuter pendant les
heures de négociation
négociation.. Le prix (ou cours) de la valeur est
modifié au fur et à mesure de l’arrivée d’ordres
exécutables.. Le système confronte les ordres d’achat et
exécutables
de vente en les triant par ordre de prix et d’arrivée
d’arrivée..

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
La cotation en continu
Déroulement d’une journée en cotation en continu

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Modes de cotation

La cotation au fixing
La cotation au fixing
La négociation par fixing s’applique aux titres les moins
liquides, c’est-
c’est-à-dire ceux qui sont les moins négociés :
• qui cotent deux fois par jour (le fixing double)
• qui cotent une fois par jour (le fixing simple)

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Modes de cotation
La cotation au fixing
La cotation au fixing
La négociation par fixing s’applique aux titres les moins liquides,
c’est--à-dire ceux qui sont les moins négociés :
c’est
• qui cotent deux fois par jour (le fixing double)
• qui cotent une fois par jour (le fixing simple)

Déroulement d’une séance au fixing double


Contrairement à la cotation en continu, le fixing permet un
échange de valeur à un prix fixe deux fois par jour à heure fixe :
11h30 et 16h30.
Les ordres d’achat et de vente sont accumulés dans le carnet
d’ordres et sont confrontés tous ensemble à chaque fixing sur le
même principe qu’un fixing d’ouvertureMFou
Pr.Omar KHARBOUCH et GPde clôture.
La cotation au fixing
Déroulement d’une journée en cotation au double fixing

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
La cotation en continu
Déroulement d’une journée en cotation en continu

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
EXEMPLE: Carnet d’ordres de Acord

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
La feuille du marché en pré ouverture est composée des ordres suivants:

Ordres d’achat Ordres de vente


Quantités Prix Prix Quantité
23 Au mieux Au mieux 180
140 110 100 100
15 105 102 48
78 102 105 12
50 100 110 33

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
5 Les ordres de bourse

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les ordres de bourse
Un ordre de bourse désigne l’instruction donnée par le client à son
dépositaire ou à son intermédiaire d’acheter ou de vendre pour lui des
valeurs mobilières. Pour son exécution, l'ordre doit comporter une
série de mentions obligatoires. Il doit être matérialisé par une fiche
dûment remplie et signée par le client.

Les ordres introduits dans les systèmes de cotation de la société gestionnaire


doivent obligatoirement contenir les éléments suivants :
- Le sens de l'ordre : achat ou vente;
- Le nom de la valeur et/ou son code;
- La quantité des titres;
- La limite de prix;
- La durée de validité : Un ordre sans validité est réputé valable 30 jours
calendaires.
- La mention ordre client/ordre non-client.
ordre à la meilleure limite.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les ordres de bourse Comment s’organise-t-il ?

Le carnet d’ordres
Le carnet d’ordres synthétise les positions prises (quantités et prix
proposés) par l’ensemble des acheteurs et des vendeurs. Pour
chaque valeur, les ordres transmis par les investisseurs sont
automatiquement classés dans le carnet d’ordres :
• selon leur sens (achat ou vente)
• par limite de prix
• par horaire d’arrivée sur le marché

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les ordres de bourse Comment s’organise-t-il ?

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les ordres de bourse
L’informatisation de la cotation a conduit à la simplification des
ordres et à l’utilisation de trois principales catégories d’ordres :
ordre au marché, ordre à cours limité, ordre à la meilleure limite,
Ordre à seuil de déclenchement ou « Stop loss » et Ordre à plage
de déclenchement.

Ordre
L’ordre
L’ordre à au
à cours seuil de déclenchement
limité
marché permet d’acheter
:permet ou
d’acheterou«deStop lossune
vendre
ou de »: Cet
vendre ordre
quantité
une de
Ordre
titres avec
permet à plage
une
de de déclenchement:
condition
fixer un de prix,
seuil à donc
partirCetavec
ordre une
duquel permet
maîtrise
un à undu cours
investisseur
quantité
investisseur de titres
L’Ordre
deson à
fixer sans
la condition
meilleure
un seuil limite
àexécuté. de prix,
est
partir duquel donc
exécuté sans
celui-ciet aucune
fixé
accepte
auquel l’ordre
accepte que sera exécuté.
ordre L’avantage
soit deSicet
le ordre
prix réside
seuil fixédans
est le
maîtrise du cours auquel l’ordre sera exécuté. L’avantage de
2 165
faitque 3
son
qu’il
atteint
cet ordre
atteint
l’évolution
au meilleur
ordre
permet
l’ordre
marché.
l’ordre
du pour
soit
se
réside
se
de
marché.
prix au moment
vendu/acheté.
fixer
déclenche
Il dans
un
le et
est formulé
déclenche
objectif
et
fait
se
se
sans
Si de
le sonseuil
prix
de
transforme
qu’ilindication
transforme
arrivée
cours fixé
en
sur
est
immédiatement
est prioritaire
de prix et
immédiatement
En revanche, contrairement à l’ordre au
le
fonction
sur les
de
au marché
ordres à cours
son exécution.
limité
exécution et qu’il
dépend privilégie
des la
conditions quantité
du de
marché. titres
en
marché, ordre
Objectif limité
la : quantité
Se (au
couvrir niveau
decontrede la
titresune limite
souhaitéesaisie).
baisse/haussepeut du êtrecours
exécutée
du
demandés
Objectif
partiellement. avec
: Se couvrir
L’ordreune exécution
àcontre
cours une
limité immédiate
baisse/hausse
comporte (en fonction
duprix
un cours du des
maximum à
titre ou
quantités profiter d’une
disponibles hausse/baisse ducours
sur le marché).du cours du titre. du titre.
l’achat,
titre minimum
ou profiter à d’une
la vente.hausse/baisse
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple 1: Ordre au marché Les ordres de bourse

Saisie d’un ordre d’achat pour une quantité de 300 titres.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple 2: Ordre au marché Les ordres de bourse
Saisie d’un ordre de vente pour une quantité de 950 titres
titres..

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple d’un ordre d’achat de 100 titres “au marché” en
séance

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple d’un ordre d’achat de 100 titres “au marché” en
séance

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple 3: Ordre à cours limité Les ordres de bourse
Saisie d’un ordre d’achat pour une quantité de 950 titres et limité à 31,620 €.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple 4: Ordre à cours limité Les ordres de bourse
Saisie d’un ordre de vente pour une quantité de 750 titres et limité à 31
31,,630
€. .

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple 5: Ordre à cours limité Les ordres de bourse

Ordre d’achat de 100 titres “à cours limité” à 61,20 EURO en séance

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple 5: Ordre à la meilleure limite Les ordres de bourse
Ordre d’achat de 100 titres “à la meilleure limite” en séance

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exemple 5: Ordre à la meilleure limite Les ordres de bourse
Ordre d’achat à “seuil de déclenchement” à 61
61,,15 EURO pour 100 titres

A 11 h 20
20,, un ordre d’achat
de 20 titres limité à 61
61,,15 E
est enregistré et exécuté
pour 10 titres à 61
61,,10 E et
pour 10 titres à 61
61,,15 E.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Les ordres de bourse

les ordres de bourses présentent d’autres caractéristiques à savoir :


L’ordre « De jour » expire à la fin de la séance de bourse s’il n’est
pas exécuté le jour
même de son émission.
L’ordre « A révocation » est valable X jours calendaires à partir de
sa date d’introduction.
L’ordre à « Durée déterminée » précise la date maximale de son
exécution. Ces ordres resteront présents sur le marché jusqu’au
jour indiqué, sans que ce jour puisse dépasser un an ;

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Exercice
A 10h00, le carnet d’ordres du titre Michelin est le suivant :
Achat Vente
Quantité Prix Prix Quantité
150 143,70 143,80 100
200 143,60 144,00 1250
750 143,50 144,10 850
500 143,40 144,20 500
600 143,20 144,30 200
Les ordres suivants arrivent sur le marché :
•Ordre d’achat 100 titres à cours limité de 143,65 à 10h15.
•Ordre de vente 50 titres à cours limité de 143,70 à 10h20.
•Ordre de vente 350 titres Au Marché à 10h30.
•Ordre d’achat 250 titres à cours limité de 143,60 à 10h40.
•Ordre d’achat 100 titres à la meilleure limite à 11h.
•Ordre de vente 200 titres à seuil de déclenchement de 143,50 à 11h05.
•Ordre de vente 500 titres Au Marché à 11h20.
T.A.F : Indiquer la première ligne du carnet d’ordres après chaque
arrivée de ces ordres dans le système.
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
EXERCICE

A partir du carnet d’ordres précédent, indiquer les trois premières lignes du carnet d’ordres à la
suite du fixing ainsi que le prix d’ouverture et les quantités négociées.
A la suite du fixing, la cotation se déroule en continu. Indiquer les trois premières lignes du
carnet d’ordres à la suite de l’arrivée de nouveaux ordres et préciser les appariements réalisés.

Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP
Pr.Omar KHARBOUCH MF et GP