Vous êtes sur la page 1sur 24
Le Mouloudia a son hymne «Aâm 1921» CASONI PROTÈGE SES JOUEURS CHAOUCHI  «Ce ne
Le Mouloudia a son hymne «Aâm 1921»
CASONI PROTÈGE
SES JOUEURS
CHAOUCHI
 «Ce ne sont pas des tricheurs»
 «On fera tout pour terminer 3 es »
DE
RETOUR
VENDREDI
«On
battre le
www.competition.dz DIMANCHE 29 AVRIL 2018 30 DA N°5342 ISSN 1111
Difaâ
doit El-Jadidi»
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Le trophée présenté hier à Tizi Ouzou J-2 LA KABYLIE RÊVE DE SA 6 e
Le trophée présenté hier à Tizi Ouzou
J-2
LA KABYLIE
RÊVE DE SA
6
e
Yattou : «On veut
entrer dans l'histoire»
COUPE
La vente des tickets débutera
aujourd'hui
Entraînement
hier à Tchaker
LES JOUEURS
PLUS QUE
JAMAIS
DÉTERMINÉS
KAROUF : «L'USMBA
PAS EN FINALE POUR
N'EST
RIEN»
LE TÉMOIGNAGE
DE LARBÈS
BOUKHANCHOUCHE S'EXPLIQUE :
«Zywotko m'avait
dit qu'on allait
perdre la finale»
 «Je n'ai rien fait de grave»  «Je suis prêt pour la finale»
3 1 HAMDI DÉFEND KOUDRI «IL EST VICTIME D'UNE MACHINATION» MESBAH (p dt de la
3
1
HAMDI
DÉFEND
KOUDRI
«IL EST
VICTIME D'UNE
MACHINATION»
MESBAH (p
dt
de la CD de la LFP)
«IL A AGRESSÉ
LE DÉLÉGUÉ DANS
LE TUNNEL»

Khebouz (délégué du match) «Je suis tenu par le droit de réserve» USMH LES HARRACHIS LUI ONT RENDU UN BEL HOMMAGE Meziani :

«Un moment qui restera gravé dans ma mémoire»

Meziani : «Un moment qui restera gravé dans ma mémoire» CRB LES JOURS DE TAOUSSI SONT

CRB LES JOURS DE TAOUSSI SONT COMPTÉS

NAHD Dziri : «On ne lâchera rien»

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 2 À LA UNE 1 e r avec 14 points d'avance
www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 2 À LA UNE 1 e r avec 14 points d'avance

1 er avec 14 points d'avance

BENNACER ET EMPOLI

accèdent déjà à la Serie A

PAR MEHDI KABI

Alors qu'il reste 12 points en jeu, Ismaïl Bennacer et ses coéquipiers, n'auront eu besoin que d'un match nul hier face à Novare afin de remporter le titre et de confirmer leur accession en Serie A. A quatre journées de la fin de la saison, Ismaïl Bennacer et ses co- équipiers ont réussi l'essentiel et permettent à Empoli de jouer

parmi l'élite italienne lors de la prochaine saison. Ces derniers ont creusé l'écart tout au long de la saison et compte une large avance sur leurs poursuivants et remportent le championnat de deuxième division. C'est au terme de la rencontre d'hier face à Novare que l'équipe d'Empoli était sûr de son accession en Serie A, son avantage est tel que même si elle perd les quatre prochains matchs, la formation ne pourra finir qu'à la première place du championnat. Il y a encore 12 points en jeu et Empoli a une avance de 14 points sur le

troisième, Palerme, qui a perdu son match vendredi face à Venise. Idem pour Parme qui compte aussi 14 points de retard et qui ne peu plus rattraper Bennacer et ses coéquipiers. Il faut savoir qu'en Italie, les deux premiers sont promus directement et le troisième doit passer par des matchs barrages. Ce qui est sûr, c'est que l'international algérien et le reste de son équipe ont fêté leur accession méritée, après une très bonne saison. D'ailleurs, ces derniers n'ont plus connu de défaite depuis le mois de novembre. Bennacer aura ainsi

l'occasion de retrouver le très haut niveau dès la prochaine saison.

Francesco Della Monica : «Ismaïl est un excellent milieu de terrain» L'ancien attaquant d'Empoli, Francesco Della Monica, s'est exprimé sur le média italien TMW et n'a pas manqué de faire des éloges à l'international algé- rien, Ismail Bennacer : "J'apprécie beaucoup l'équipe cette saison, il y a des joueurs très talentueux à l'image de Bennacer qui est un excellent milieu de terrain." M. K.

BENTALEB

EXPULSÉ FACE À MONCHENGLADBACH

BENTALEB EXPULSÉ FACE À MONCHENGLADBACH Schalke 04 recevait hier le Borussia Monchengladbach dans le cadre de

Schalke 04 recevait hier le Borussia Monchengladbach dans le cadre de la 32e journée de la Bundesliga. Nabil Bentaleb titularisé pour l'occasion n'aura finale- ment joué que 12 minutes avant de rece- voir un carton rouge et de quitter le ter- rain, laissant ainsi son équipe à dix. C'est après un tacle sur l'international alle- mand Lars Stindl, que Nabil écope d'un carton jaune, les deux hommes se sont ensuite accrochés et l'arbitre a sorti le rouge pour le milieu de terrain des Verts. Ainsi, le milieu international algérien n'a pas eu le temps de profiter de sa titulari- sation puisqu'il était de retour après avoir été laissé sur le banc pendant plus d'une heure lors du match précédent face à Bologne. La rencontre s'est finalement soldée sur le score d'un but partout.

GHILAS INSCRIT UN DOUBLÉ FACE À KARABUKSPOR

C'est une bonne fin de saison pour Nabil Ghilas, qui enchaîne les belles prestations et qui a inscrit deux buts lors du match de ven- dredi soir face à Kardemir DC Karabukspor. Titularisé une nouvelle fois, Nabil a inscrit son premier but à la 64e minute avant de récidiver 13 minutes plus tard. Il a donc gran- dement participé à la large victoire de son équipe sur le score de cinq buts à zéro et qui permet à Gotzepe AS Izmir de faire un bond au classement.

BELAÏLI ABSENT 2 SEMAINES

Youcef Belaïli a contracté une blessure lors du match de vendredi face à Zarzis. Après des examens médicaux, ce dernier devra suivre des soins pendant deux semaines et ratera ainsi les prochains matchs de l'ES Tunis. Une situation compliquée pour son entraîneur, Khaled Ben Yahia qui compte beaucoup sur l'international algérien.

De Laurentiis a voulu inclure Ounas dans un transfert définitif

a voulu inclure Ounas dans un transfert définitif Toujours à la recherche de renfort de taille

Toujours à la recherche de renfort de taille pour son club, le président de Naples, Aurelio De Laurentiis a mis sur la table une belle offre pour le jeune attaquant de la Fiorentina, Federico Chiesa. Le bosse du club du sud de l'Italie, a proposé la somme de 50 millions d'euros et a même inclus Adam Ounas et Marko Rog dans le contrat. Selon le site italien, areanapoli, De Laurentiis aurait propo- sé Marko Rog en prêt et Adam Ounas en trans- fert définitif à la Fiorentina. Il faut dire que c'est l'entraîneur, Maurizio Sarri qui a insisté auprès de sa direction afin de mettre tout en œuvre pour s'at- tacher les services de Federico Chiesa. L'offre a finalement été refusé par la Fiorentina. Cette saison, l'attaquant international algérien n'a pas réussi à s'impo- ser au sein de son équi- pe et Maurizio Sarri ne compte pas sur lui. Après l'avoir inclus dans ce transfert, l'en- traîneur de Naples prouve une nouvelle fois qu'il ne compte pas sur son poulain. En tout cas, Adam Ounas n'au- rait sûrement pas été contre un transfert à la Fiorentina où il aura l'occasion de se relan- cer. Reste à savoir si son équipe décidera à le lâcher lors du pro- chain mercato, sous forme de prêt ou dans un transfert définitif. M. K.

On parle encore de Brahimi du côté de l'OM

Le nom de l'international algérien, Yacine Brahimi, circule une nouvelle fois du côté de l'Olympique de Marseille à l'approche du prochain mercato d'intersaison.

Alors qu'il devrait quitter son club dès cet été, la destination du milieu de terrain des Verts, n'est toujours pas connu pour le moment. Plusieurs, grands clubs le veulent et l'ont déjà mis en ligne de mire. Comme nous l'avions indiqué sur ces mêmes colonnes, Newcastle United, voudrait s'attacher les ser- vices de Yacine Brahimi. L'entraîneur, Rafael Benitez, vou- drait l'avoir dans son effectif pour la prochaine saison, mais la concur- rence s'annonce rude. A l'approche de sa fin de contrat, Yacine fait rêver beaucoup d'équipes parmi elles l'Olympique de Marseille qui ne veut pas lâcher l'affaire. Lors du dernier mercato d'intersaison, le club français, évoluant en Ligue 1, avait tenté une approche, mais l'in- ternational algérien avait finale- ment fermé la porte à tous les clubs et a préféré rester au sein de son équipe avec laquelle il est proche de remporter le titre cette saison. En tout cas, selon la presse françai-

se, l'entraïneur de l'OM, Rudi Garcia, veut renforcer sont compar- timent offensif et s'intéresse au pro- fil du milieu de terrain des Verts. Reste à savoir si la direction mar- seillaise pourra faire une bonne offre au FC Porto, qui ne compte pas lâcher son poulain sans une bonne contrepartie. Les Dragons devront fixer leur prix et Brahimi devra faire son choix. Ce dernier, qui connaît bien la Ligue 1, pourrait ne pas être emballé par l'idée d'y revenir.

le titre de champion. En tout cas, les matchs restants pour Porto ne s'annonce pas très compliqué sauf celui de Maritimo, tandis que Benfica aura un déplacement périlleux lors de l'avant-dernière journée sur le terrain du Sporting Lisbonne. Brahimi et compagnie devront ainsi enchaî- ner les victoires pour remporter la Liga Sagres. M. K.

ner les victoires pour remporter la Liga Sagres. M. K. Yacine titulaire face à Maritimo pour

Yacine titulaire face à Maritimo pour se rapprocher du titre L'entraîneur du FC Porto, Sergio Conceicao, veut assurer une victoi- re lors du déplacement d'aujour- d'hui afin de se rapprocher du titre. Le technicien portugais compte ali- gner son équipe type, et comptera sur Yacine Brahimi lors de cette rencontre face à Maritimo. Les Dragons occupent depuis un long moment la première place de la Liga Sagres et n'ont que deux points d'avance sur leur concurrent, le Benfica. A trois jour- nées de la fin de la saison, l'internatio- nal algérien et ses coéquipiers n'ont pas le droit à l'erreur et devront enchaîner trois victoires afin de s'assurer

Mahrez et Leicester chutent lourdement face à Crystal Palace Les Foxes continuent de perdre des
Mahrez et Leicester
chutent lourdement
face à Crystal
Palace
Les Foxes continuent de perdre des
points en cette fin de saison. Hier,
dans le cadre de la 35e journée de
la Premier League, ces derniers ont
perdu sur le score de cinq buts à
zéro face a Crystal Palace.
L'international algérien Riyad
Mahrez a pris part à toute la ren-
contre et n'a pas réussi à faire la
différence face à un bon adversaire.
Leicester City se retrouve à la 9e
place avec 44 points au compteur.

Slimani joue 35 minutes face à West Bromwich

L'entraîneur des Magpies, Rafaël Benitez, a apporté quelques changements à son équipe pour la rencontre d'hier face à West Bromwich. Islam Slimani a débuté sur le banc et n'est rentré qu'à la 65e minute alors que son équipe était déjà menée sur le score d'un but a zéro. La rencontre s'est finalement soldée sur le score d'un à zéro en faveur de West Bromwich et Slimani n'aura pris part qu'à 35 minutes de jeu.

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

FINALE COUPE D’ALGÉRIE

3
3
Dimanche 29 avril 2018 FINALE COUPE D’ALGÉRIE 3 Les choses sérieuses ont commencé hier Les Kabyles

Les choses sérieuses ont commencé hier

Les Kabyles plus que

JAMAIS DÉTERMINÉS

PAR ISLAM Z.

C'est hier que la formation du Djurdjura a effectué sa première séance d'entraîne- ment sur gazon et le moins que l'on puisse dire, c'est que d'une part la concentration est à son comble mais pas que, les joueurs sont plus que jamais déterminés à relever le défi, d'autre part. Deux jours avant la grande finale qui attend la JSK face à l'USMBA. Un rendez-vous que toute une région et des supporters partout dans le pays attendent avec impatience. Hier

après- midi, les Canaris ont fait leur pre- mière séance d'entraînement sur gazon naturel au stade Mustapha Tchaker de Blida. Bouzidi nous l'avait confirmé, il vou- lait que ses joueurs s'habituent au mieux à cette surface pour avoir les meilleures chances de l'emporter mardi face à l'USMBA. D'ailleurs, ce que l'on peut retenir de cette séance d'entraînement, c'est que la concentration est à son comble pour le coach et les joueurs. Chacun fait son tra- vail et rien n'est laissé au hasard par rap- port à la préparation qui vient d'entrer dans sa phase finale car il ne reste plus beau-

coup de temps. Même si on peut com- prendre que les joueurs soient concentrés, il n'en demeure pas moins que ces derniers affichent aussi une grosse détermination. Encouragements entre joueurs, cris de joie et belle ambiance. C'est ce qui a marqué cette première séance d'entraînement sur gazon.

Bouzidi intransigeant

Pour sa part, le technicien kabyle n'oublie pas sa mission première. Il est là pour apporter les réglages nécessaires pour présenter la meilleure équipe possible en

J-2

prévision de la rencontre de mardi. En effet, au cours de la séance, Bouzidi n'a pas cessé de crier après ses joueurs et de les sermonner sur un exercice d'attaque- défense. L'entraîneur de la JSK reste fidèle à ses habitudes et demeure intransigeant dans tout ce qu'il fait. Il sait que les choses seront vraiment compliquées et veut par conséquence préparer la meilleure équipe possible pour aller chercher cette coupe que tout la Kabylie attend depuis 2011. Cette première séance a permis à tout le monde de voir que les choses sérieuses ont bel et bien débuté chez les Canaris et Bouzidi ne va pas chômer jusqu'au jour de la finale pour apporter les correctifs néces- saires à son équipe.

I. Z.

les correctifs néces- saires à son équipe. I. Z. Bouzidi sermonne Asselah et Benaldjia La séance

Bouzidi sermonne Asselah et Benaldjia

La séance d'entraînement de la JSK a débuté à 16h05. Quasiment tout le groupe a débuté à cette heure préci- se. Cependant, 5 minutes après, Asselah et Benaldjia arrivent. Cela a eu pour effet de provoquer une gros- se colère du coach qui n'a pas hésité un seul instant à sermonner les deux joueurs pour ce retard en leur demandant à ce que des choses pareilles ne se reproduisent plus.

Saâdou en solo puis avec le groupe

Blessé face à Médéa, Nabil Saâdou est apte pour jouer la finale. Cependant, au cours de la séance d'entraînement d'hier, il a débuté l'entraînement en solo alors que ses camarades effectuaient déjà des exercices. Ce n'est qu'après un petit moment que le joueur a rejoint le reste du groupe et a pu travailler le plus normalement du monde confir- mant sa guérison.

Le coach insiste sur le placement défensif

Plusieurs exercices ont été program- més par le staff technique kabyle hier. Cependant, celui qui a pris beaucoup plus de temps, c'est celui du placement défensif. Cela s'est passé au cours de l'exercice attaque- défense lorsque Bouzidi n'hésitait pas à tout stopper pour s'expliquer et il élevait le ton pour faire passer le message. Pour lui, un bon place- ment défensif est un gage de réussite.

Il veut une meilleure exploitation des couloirs

Autre consigne du technicien des Canaris, c'est une meilleure exploita- tion des couloirs avec Redouani et Chetti. D'ailleurs, le jeune latéral gauche de la JSK a été repris à plu- sieurs fois par son entraîneur qui lui demandait à chaque fois d'entrer et de centrer vers ses camarades.

Entraînements à huis clos, pas de déclarations

La JSK instaure le black-out

KAROUF

«L'USMBA N'EST PAS EN FINALE POUR RIEN»

Mourad Karouf a participé à la conférence de presse ani- mée par la commission de la coupe, le coach adjoint de la JSK a encensé l'adversaire, à savoir Sidi Bel-Abbès, il rap- pelle que la finale de la coupe est irréversible, une défaite ne sera pas surmon- table comme en champion- nat : "J'espère qu'on termine- ra la saison en apothéose. On respecte l'USMBA. Si l'équipe est en finale ce n'est pas pour rien, il ne faut pas oublier que ce n'est pas le championnat, on ne peut pas se racheter, on est assez nombreux dans le staff pour donner les conseils qu'il faut, moi, Bouzidi ou Raho on a tous nos expériences à partager."

«Le groupe est au complet, j'espère que ce sera un avantage» "Je retiens que le groupe est au complet et en parfaite santé au point où on a du mal à choisir une liste de 21, j'espère que ça sera un avantage." S. M. A.

Les dirigeants de la JSK ont décidé d'instaurer le black-out total par rapport à la suite de la préparation. D'ailleurs, les entraî- nements seront à huis clos, les joueurs interdits de déclarations. La séance d'entraînement d'hier ayant été ouverte à la presse et dans son intégralité, ce ne sera certainement pas le cas pour la suite du parcours. En effet, les dirigeants ont décidé qu'à partir d'aujourd'hui, les joueurs allaient s'entraîner à huis clos. Ce n'est pas la seule mesure instaurée puisque les joueurs sont mainte- nant interdits de déclarations à deux jours de la finale. Le black- out est annoncé et c'est Karim Doudane qui nous l'a confirmé hier en marge de la séance d'en- traînement. C'est une décision réfléchie de la part de la direction puisque cela vise à donner plus de calme au groupe mais aussi permettre au staff technique de travailler dans la sérénité et de pouvoir préparer son équipe loin

des regards tout en ayant la pos- sibilité d'apporter les derniers réglages pour présenter la meilleure équipe possible en pré- vision de la rencontre face à la formation de Sidi Bel-Abbès.

Eviter la pression aux joueurs Il faut dire aussi que cette déci- sion n'est pas seulement faite pour arranger les affaires du coach. Elle sera également béné- fique pour les joueurs et pour cause. A deux jours de ce rendez- vous que tout le monde attend, la pression ne cesse d'augmenter et les joueurs commencent à la res- sentir. La direction ne veut pas laisser les entraînements ouverts pour que cette pression ne puisse pas s'accentuer sur le groupe. En étant à Sidi Moussa à l'abri des regards et loin de toute pression, Asselah et ses camarades peuvent se concentrer essentiellement sur leur travail.

I. Z.

se concentrer essentiellement sur leur travail. I. Z. Ferhani présent à Tchaker Blessé depuis sa rechute

Ferhani

présent

à Tchaker

Blessé depuis sa rechute au cours de la rencontre de championnat face à la formation du CRB, Houari Ferhani n'est pas concernée par la rencontre de mardi en coupe d'Algérie. Cependant, hier, il était présent pour suivre la séance d'entraînement et a eu une longue dis- cussion avec les membres du staff médical. Le joueur voulait tellement jouer la finale mais finalement, il ne pourra le faire.

Il reprendra

incessamment

D'après le staff médical, Ferhani est sur le chemin du retour. En effet, son retour est prévu de manière incessante. Se sentant beaucoup mieux, le joueur passé par le RCA n'entend pas pour autant rester sur le flanc jusqu'en fin de saison. Dans une petite discussion avec le docteur Djadjoua, ce dernier nous a fait savoir que Ferhani avait une chance de revenir avant la fin du cham- pionnat tout en ras- surant sur son état de santé.

Le DJS de Blida présent

Au cours de la séan- ce d'entraînement d'hier, le DJS de Blida Djaâfar Naâr était présent pour suivre la séance en question et n'a pas manqué d'afficher son soutien à la for- mation kabyle. D'ailleurs, il a eu une petite discus- sion avec Youcef Bouzidi à la fin de l'entraînement.

Réveil à 8h

Aujourd'hui, les Jaune et Vert s'en- traîneront du côté de Sidi Moussa à partir de 10h. A la fin de la séance d'entraînement, le coach a fait savoir à ses joueurs qu'il les attendrait à 8h pour le petit déjeuner.

Départ à 9h pour Sidi Moussa

Une fois que le petit déjeuner sera pris, les joueurs rejoin- dront leurs chambres pour se préparer et prendre leurs affaires avant de prendre la route pour le Centre tech- nique national de Sidi Moussa afin de faire la séance d'en- traînement. Bouzidi a été clair, il ne tolérera aucun retard de la part de ses joueurs. Ils sont prévenus. I. Z.

BENABDERRAHMANE

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

BENABDERRAHMANE www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 4 COUPE D’ALGÉRIE FINALE Tous les quartiers de la ville

4

COUPE D’ALGÉRIE FINALE

Dimanche 29 avril 2018 4 COUPE D’ALGÉRIE FINALE Tous les quartiers de la ville des Genêts

Tous les quartiers de la ville des Genêts sont en jaune et vert

TIZI OUZOU SORT

LES DRAPEAUX

100 bus seront

A. H.

et vert TIZI OUZOU SORT LES DRAPEAUX 100 bus seront A. H. PAR ABDELLAH HADDAD A

PAR ABDELLAH HADDAD

A deux jours de la finale, les Kabyles se préparent avec un grand sérieux pour envahir mardi après-midi la capitale et remplir par la même occasion le temple olympique. A Tizi Ouzou ville, c'est déjà la fête. Les jeunes supporters des Jaune et Vert sont confiants et optimistes en même temps concernant la victoire de leur équipe en finale de l'épreuve populaire par excellence. Les différents quartiers de la ville des Genêts ont changé de couleurs ces derniers jours, le jaune et le vert dominent l'horizon. Sur les poteaux, tout

au long des bâtisses, à l'entrée des quartiers, sur les véhicules, on a accroché les drapeaux jaune et vert partout. Cela fait un bon moment que la ville de Tizi Ouzou n'a pas vécu une telle ambiance. Habitué aux finales et aux sacres, le public kabyle a traversé des périodes de vaches maigres ces dernières années où le cauchemar de la relégation noircissait la vie aux amoureux des Jaune et Vert, néanmoins, les fans des Canaris du Djurdjura n'ont pas perdu leurs coutumes et leurs vieilles habitudes à la veille des finales, la preuve, à deux jours de la grande finale de la coupe d'Algérie, Tizi Ouzou sort les drapeaux…

L'effervescence de la coupe gagne toutes les régions de la Kabylie La fièvre de la coupe d'Algérie n'a pas touché la ville de Tizi Ouzou uniquement. Les supporters de la JSK et à travers toutes les régions de la Kabylie se préparent pour le match de ce mardi. Le stade du 5-Juillet sera bien garni par le large public kabyle, avec les banderoles, toutes les régions de la Kabylie seront représentées mardi soir au stade olympique. La Kabylie va vibrer au rythme de la coupe d'Algérie après-demain et les supporters jaune et vert rêvent déjà du trophée. A. H.

ACHEMINEMENT DES FANS AU 5-JUILLET

du trophée. A. H. ACHEMINEMENT DES FANS AU 5-JUILLET «La direction des transports de Tizi va

«La direction des transports de Tizi va nous aider»

PAR SMAÏL M. A.

Le directeur général de la JSK, Nassim Benabderrahmane, s'est exprimé lui aussi sur la finale contre l'USMBA. Le responsable des Jaune et Vert se félicite du retour en force de l'équipe, il espère qu'après 7 ans de disette, cette fois, ce sera la bonne : "La JSK est grande, et on l'a prouvé cette année, à chaque moment on peut revenir et gagner un titre, c'est la marque des grands, j'espère que cette fois sera la bonne."

«On a un service d'ordre compétent» Pour ce qui est du transfert des fans à Alger, Benabderrahmane rassure, aucune crainte pour le déplacement des supporters, pour lui les finales de la coupe

ont été toujours bien contrôlées, il évoque aussi l'aide de la direction des transports de la wilaya de Tizi : "On a discuté avec les responsables de la direction des transports de la wilaya de Tizi Ouzou, Ils vont nous aider pour le déplacement, quant aux conditions sur place, le service d'ordre a toujours été à la hauteur de l'événement. Pour l'organisation d'une finale, ils maîtrisent bien leur sujet, on leur fait confiance."

«Il faut être vigilants» "Nos supporters étaient très fair- play à Constantine et le service d'ordre est là pour en témoigner, il n'y a même pas eu d'arrestations. Ils doivent être vigilants pour éviter les accidents, allez y doucement et évitez la vitesse."

«On a récupéré nos 25 000 tickets et évitons les bousculades» La vente des billets commence ce matin, la direction a récupéré

hier le quota de 25.000 billets, presque le même dispositif qu'à Constantine qui sera reconduit :

"On a récupéré 25.000 tickets aujourd'hui ; demain à partir de 9h on commencera la vente, C'est plus de billets que face au MCA. Je lance un appel aux fans, il y a des billets, pas la peine de se bousculer, on veut aussi éviter le marché noir."

«La préparation ratée à l'intersaison nous a joué un mauvais tour» Le retour des Kabyles a été fulgurant, pour le DG n'était ce qui s'est passé. L'été dernier, ce même groupe aurait réussi sa saison : "Les gens ont critiqué ces joueurs et notre direction pour le recrutement, mais il a fallu que Bouzidi arrive pour relancer la machine, la préparation nous a joué un mauvais tour. Ceci dit, pour la nouvelle saison on attendra la fin du championnat pour trancher."

S. M. A.

J-2

ASLI

(président du comité de supporters) :

S. M. A. J-2 ASLI (président du comité de supporters) : «Kabyles, venez très tôt au

«Kabyles,

venez très tôt au 5-Juillet»

Les organisateurs de la finale ont choisi que les portes du stade du 5-Juillet soient ouvertes à 6h du matin mardi prochain, le pré- sident du comité de supporters Sid-Ali Asli appelle les fans à venir très tôt au stade de peur de se retrouver devant des portes fermées et un stade archicomble. "Je n'ai aucun doute que nos supporters vont venir nombreux, mais permet- tez-moi de leur demander d'essayer de venir très tôt, le stade va ouvrir tôt à 6h du matin."

«Respectez l'hymne national et la minute de silence» Asli continue à donner des conseils aux 25 000 fans de la JSK qui feront le déplacement. "Il faut respecter l'hymne national et la minute de silen- ce à la mémoire des victimes du crash de l'avion militaire."

«10 tickets par personne et chaque région aura son quota» Pour le déplacement, Asli parle du plan tracé, mais aussi de la vente des billets qui commen- cera aujourd'hui. "Il y a des fans qui se déplace- ront avec leurs propres moyens, il y a des entre- prises qui vont aider à l'image de la région de Bejaïa avec Soummam qui sont à remercier. La vente des tickets se fera aujourd'hui à partir de 9h, on essayera de limiter le nombre de tickets par personne à 10, ça ne sera pas facile de satis- faire tout le monde, on a arrêté des listes pour les fans dans tous les villages. Incha Allah, chaque région aura son quota."

«Incha Allah, on reverra cette coupe mardi prochain» La coupe a visité Tizi Ouzou hier, les Tizi- Ouzouéens veulent que le trophée revienne dès mardi pour partir en longue tournée en Kabylie. "On se prépare comme il se doit. Aujourd'hui, la coupe est ici, j'espère qu'elle reviendra mardi soir et on pourra fêter notre succès."

S. M. A.

25 000

BILLETS SERONT MIS EN VENTE CE MATIN AU STADE

Finalement, les 25 000 billets réservés aux supporters de la JSK à l'occasion de la finale de la coupe d'Algérie face à l'USMBA, seront tous mis en vente ce matin au stade du 1er- Novembre. C'est la DJS qui s'occupera de cette vente et pour ne pas pénaliser les sup- porters des Canaris qui habitent la vallée de la Soummam, Bouira, Alger, Boumerdès, Bordj Bou-Arréridj et Sétif pour ne citer que ces villes, les dirigeants leur ont demandé de remettre une liste nominative à une personne de confiance pour avoir leur quote-part de billets. La vente débutera à 9h et toutes les mesures seront prises pour qu'elle se déroule dans d'excellentes conditions. En ce qui concerne le transport des supporters, les dirigeants ont saisi la direction des trans- ports de la wilaya de Tizi Ouzou pour qu'elle assure des bus qui transporteront les fans jusqu'au stade du 5-Juillet. N. B.

Après une réunion des membres du bureau Kabylie Sport et Culture prendra en charge un déplacement historique

Les membres du bureau de l'association Kabylie Sport et Culture qui se sont réunis vendredi passé ont pris la décision d'assurer une nouvelle fois le dépla- cement des supporters. Après le déplacement de Constantine, les membres de cette association ont jugé utile de mettre de gros moyens financiers afin d'assurer un déplace- ment historique des sup- porters mardi après-midi à Alger. "L'association Kabylie Sport et Culture a été créée dans ce but, c'est-à-dire pour le déve- loppement sportif et cultu- rel, les jeunes en Kabylie respirent le foot et aime beaucoup la JSK, nous allons assurer le transport aux supporters pour qu'ils ne ratent pas ce grand événement", nous dira le porte-parole de l'associa- tion Kabylie Sport et Culture, l'ex-gardien de but international de la JSK, Omar Hamened.

escortés de Tizi Ouzou à Alger mardi matin

Les membres de cette association très dyna- mique mettront en place 100 bus pour un déplace- ment historique. Les bus transportant les suppor- ters démarreront de plu- sieurs régions de la Kabylie, néanmoins, ils entreront dans la capitale sous une forte escorte. Un bon plan d'organisation sera mis en place affin d'assurer un déplacement massif et tranquille des fans des Canaris du Djurdjura à Alger.

25

invitations pour chaque club

En plus des 50 000 billets que se par- tageront les deux clubs, 50 invitations ont été offertes aux dirigeants des deux clubs, ce qui nous donne 25 pour chaque équipe.

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

FINALE COUPE D’ALGÉRIE 5 Il a réintégré le groupe sans comparaître devant le conseil de
FINALE COUPE D’ALGÉRIE
5
Il a réintégré le groupe
sans comparaître devant le
conseil de discipline
LE CAS
BOUKHANCHOUCHE
J-2
SERA RÉGLÉ
APRÈS LA FINALE
PAR N. BOUMALI
Le milieu Salim Boukhanchouche
est entré hier en regroupement
avec l'équipe à l'hôtel Mercure,
mais son cas n'est pas pour autant
réglé définitivement. Selon une
source autorisée, le staff tech-
nique avait décidé de ne pas le
retenir dans la liste des 20, mais
son nom a été ajouté à la dernière
minute sur demande de certains
cadres. Mais le plus surprenant
d'après notre source est que l'ex-
pensionnaire de l'O Médéa a été
autorisé à reprendre avec ses par-
tenaires, alors que les dirigeants
s'étaient entendus avec l'entraî-
neur à ce que Boukhanchouche ne
réintègre pas le groupe tant qu'il
n'aura pas comparu devant le
conseil de discipline. Mais hier, il
s'est entraîné le plus normalement
du monde avec ses équipiers
comme si de rien n'était. Notre
source explique que pour ne pas
perturber l'équipe qui a une finale
de coupe d'Algérie à jouer ce mardi
devant l'USMBA sur le terrain du 5-
Juillet, les dirigeants ne tranche-
ront le cas de Boukhanchouche
qu'à la fin de cette semaine.
N. B.

«Je n'ai rien fait de grave»

Depuis la rencontre face au CRB, Salim Boukhanchouche s'est retrouvé sous les feux de la rampe malgré lui. En raison de tout ce qui a été dit sur son cas, on a pris attache avec lui pour avoir sa version. Egal à lui-même, l'ex- pensionnaire de l'O Médéa ne veut polémiquer avec personne surtout que son équipe s'apprête à jouer sa 11e finale de coupe d'Algérie de son histoire. "Je n'ai rien fait de

grave. Je ne me concentre que sur les matches de mon équipe", a-t-il expliqué.

«J'avais rencontré un ami qui était venu de loin dans le parking de l'hôtel» Le milieu Boukhanchouche a observé le silence sur les raisons l'ayant contraint à rejoindre sa chambre à une heure tardive de la nuit lors du regroupement de

l'équipe à l'hôtel avant la rencontre face au CRB. "Un ami était venu de loin et ce n'est qu'après que j'ai eu l'autorisation que je l'ai rejoint dans le parking de l'hôtel pour le voir. Je n'avais pas tardé pour rejoindre ma chambre", a-t-il ajouté.

«Je suis prêt pour la finale» Absent lors de la dernière ren-

contre face à l'OM, Boukhanchouche se dit apte à reprendre sa place sur l'échiquier des Jaune et Vert. "Je suis prêt pour la finale. Je suis à la disposi- tion de mon entraîneur. S'il m'ac- corde sa confiance, je ferai tout pour apporter le plus attendu de moi. Je suis animé d'une grande volonté pour être à la hauteur des attentes placées en moi", a-t-il promis.

«On fera tout pour gagner cette coupe» A l'instar de tous ses partenaires, Boukhanchouche ne cache pas son souhait de remporter la coupe d'Algérie avec la JSK cette saison. "L'équipe se prépare dans de bonnes conditions pour cette fina- le. Le match face à l'USMBA ne sera pas facile, mais on fera tout pour repartir du stade du 5-Juillet

avec le trophée de la coupe d'Algérie. Les supporters atten- dent avec impatience cette finale et on ne doit pas les décevoir",

estime-t-il.

K. H.

«ON VEUT ENTRER DANS L'HISTOIRE»

«Je n'étais pas encore né en 1991, mais je veux battre l'USMBA ce mardi»

A quelques jours de la finale de la coupe d'Algérie face à l'USMBA, comment est l'ambiance au sein du groupe ?

Il y a une bonne ambiance au sein du groupe. Les derniers résultats enregistrés en cham- pionnat ont mis du baume au cœur des joueurs et chacun de nous croit à la consécration. On se prépare comme il se doit pour cette finale et incha Allah, on sera à la hauteur des attentes de nos fans.

finale en 1991 devant l'USMBA, vous ne souhaitez certainement pas que le même scenario se reproduise ce mardi, n'est-ce pas ?

Oui, notre ambition est de rem- porter le trophée de la coupe d'Algérie et on fera tout pour l'avoir. On se prépare dans de bonnes conditions pour ce ren- dez-vous et j'espère qu'on sera à la hauteur des attentes placées en nous.

Saviez-vous que certains joueurs avaient levé le pied lors de la finale perdue par la JSK en 1991 ?

Vous savez, je n'étais pas enco- re né en 1991. Je ne veux pas entrer dans cette polémique, car ce qui compte pour moi c'est le présent et l'avenir. On veut cette coupe et on ne rechignera pas sur l'effort pour faire honneur à nos fans.

L'USMBA ambitionne elle aussi de remporter cette coupe, le match sera vraisemblablement très serré…

On a beaucoup de respect pour l'USMBA qui après une série de mauvais résultats a frappé fort face au MCA à Bologhine. C'est une équipe qui a les moyens de jouer le haut du tableau, mais malgré la difficulté de notre tâche, on fera tout pour offrir à la

Kabylie sa 6e coupe d'Algérie.

Vous rêvez de la consécration pour sauver votre saison, n'est-ce pas ?

Absolument, la JSK mérite de jouer le haut du tableau, malheu- reusement les problèmes aux- quels on était confrontés depuis l'intersaison ont fait qu'on lutte pour notre maintien en Ligue 1 Mobilis. Heureusement qu'on est revenus en force ces derniers matches et notre objectif est de remporter cette coupe pour sau- ver notre saison. La JSK est née pour jouer les titres et malgré tout ce qui s'est passé, on veut terminer la saison en apothéose tout en assurant notre maintien en Ligue 1 Mobilis.

Vous souhaitez certainement remporter votre premier titre sous le maillot de la JSK cette saison…

Absolument, on a passé deux saisons cauchemardesques et pour tourner la page de tout ce qui s'est passé, on tient à rempor- ter cette coupe. Notre tâche ne sera pas facile face à une bonne équipe de l'USMBA, mais on est déterminés à relever le défi.

Vous avez contribué grandement au retour en force de votre équipe…

Je n'ai fait que mon travail sur le terrain. Je porte le maillot du club le plus titré d'Algérie et je

dois donner à chaque match le meilleur de moi-même pour que je sois à la hauteur de la confian- ce placée en moi.

Vous étiez affecté par les propos de ceux qui disaient que les joueurs de la JSK n'avaient pas le niveau pour jouer en Ligue 1 Mobilis…

Les critiques font partie de la vie quotidienne des joueurs, mais elles doivent être constructives. Certaines critiques nous ont per- mis d'avancer, mais de là à dou- ter de nos qualités, c'était exagé- ré. Si l'équipe n'était pas confron- tée à tous les problèmes que tout le monde sait, on aurait réalisé de meilleurs résultats.

Les supporters croient de plus en plus à la consécration, pensez-vous que vous avez les moyens pour leur offrir la 6e coupe d'Algérie ?

Bien sûr, le match ne sera pas facile comme je vous l'ai déjà dit, mais on fera tout pour offrir aux supporters cette coupe d'Algérie. C'est grâce à eux qu'on a remonté la pente en championnat et on ne doit pas les décevoir ce mardi face à l'USMBA. On a joué le maintien lors de ces deux der- nières saisons et on ne veut pas qu'on rate cette opportunité pour entrer dans l'histoire de la JSK en offrant aux supporters la 6e coupe d'Algérie. N. B.

Ayant contribué grandement à la remontée spectaculaire de son équipe en championnat, Nassim Yattou, ambitionne d'entrer dans l'histoire de la JSK en offrant à la Kabylie sa 6e coupe d'Algérie. Il annonce que la mission de son équipe

ne sera pas facile, mais il estime que toutes les conditions sont réunies pour que la JSK assure une participation à la coupe de la CAF la saison en battant bien sûr ce mardi l'USMBA.

«Le cauchemar de la JSK doit prendre fin ce mardi»
«Le cauchemar
de la JSK doit
prendre fin
ce mardi»

La victoire acquise lors du dernier match face à l'O Médéa, vous a permis de se consacrer exclusivement à cette finale de coupe d'Algérie…

Bien sûr, on a mis un grand pas vers le maintien après notre victoire face à l'OM, mais on ne doit pas bais- ser les bras. La priorité pour le moment est de bien préparer la finale de la coupe d'Algérie et après on aura tout le temps pour poursuivre notre remontée en championnat afin de terminer la saison à une place hono- rable. Notre rêve pour le moment est de brandir le tro- phée de la coupe d'Algérie.

La JSK a déjà perdu une

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

6
6

J-2

Après avoir visité jeudi passé la ville de Sidi Bel-Abbès, le trophée de la coupe d'Algérie a atterri hier matin à Tizi Ouzou.

COUPE D’ALGÉRIE FINALE

atterri hier matin à Tizi Ouzou. COUPE D’ALGÉRIE FINALE LES KABYLES ACCUEILLENT ROYALEMENT DAME COUPE PAR
atterri hier matin à Tizi Ouzou. COUPE D’ALGÉRIE FINALE LES KABYLES ACCUEILLENT ROYALEMENT DAME COUPE PAR
atterri hier matin à Tizi Ouzou. COUPE D’ALGÉRIE FINALE LES KABYLES ACCUEILLENT ROYALEMENT DAME COUPE PAR

LES KABYLES ACCUEILLENT ROYALEMENT DAME COUPE

PAR SMAÏL M. A.

C'est vers midi que les portes de la salle omnisports ont été ouvertes au grand public, ce dernier s'est déplacé pour regar- der de près le trophée qui sera mis en jeu ce mardi lors de la finale opposant la JSK à l'USM Bel- Abbès. Les Kabyles qui ont soif de victoires se sont déplacés en nombre et se sont bousculés devant les portails de ladite salle, c'est Noureddine Bakiri le président de la commission de Dame coupe ainsi que Nassim Benabderrahmane qui ont dévoilé le trophée aux medias en avant-première, avant de laisser les supporters défiler devant le beau trophée et les rubans jaune, vert et rouge qui l'ont embelli encore plus.

Les deux maillots exposés aussi Des hommes, des femmes, des vieux et des petits vêtus de jaune ont respecté la chaîne pour passer devant le trophée mais aussi des deux maillots dont un seul va être choisi pour le big match, le jaune à droite et le vert à gauche, les deux floqués du célèbre signe renvoyant à l'amazighité. Les agents de l'ordre n'étaient pas nombreux mais malgré ça ils ont pu contrôler parfaitement cette foule venue charmer Dame coupe en espé- rant pouvoir la revoir dès mardi soir une sixième fois dans la ville des Genêts. S. M. A.

soir une sixième fois dans la ville des Genêts. S. M. A. LE MAILLOT DE JOMA
soir une sixième fois dans la ville des Genêts. S. M. A. LE MAILLOT DE JOMA
soir une sixième fois dans la ville des Genêts. S. M. A. LE MAILLOT DE JOMA

LE MAILLOT DE JOMA DÉÇOIT LES SUPPORTERS

LE MAILLOT DE JOMA DÉÇOIT LES SUPPORTERS Comme promis, le maillot que vêtiront les joueurs de
LE MAILLOT DE JOMA DÉÇOIT LES SUPPORTERS Comme promis, le maillot que vêtiront les joueurs de

Comme promis, le maillot que vêtiront les joueurs de la JSK lors de la finale a été dévoilé hier en marge de l'exposition du trophée de la coupe à la salle omnisports de Tizi Ouzou. Alors que les sup- porters espéraient quelque chose de spécial, finalement ils étaient déçus de le voir enfin devant leurs yeux. Les fans ont vite partagé ses photos sur les réseaux sociaux où les amoureux de la JSK n'ont pas caché leur déception par rap- port à ce maillot "trop" simple, malgré le signe amazigh qui le différencie des autres maillots jaunes de la firme espagnole.

Déjà en vente à 2400 dinars

Aussitôt dévoilé, ce maillot qui n'a pas convaincu les fans a été mis en vente devant les portes du stade, il a été cédé à 2400 dinars dans sa version originale, les maillots étaient floqués des noms des joueurs actuels, et premier constat : peu de maillots ont été vendues. Très exigeants, les sup- porters de la JSK réclameront à Mellal certaine- ment le changement de l'équipementier l'an pro- chain surtout que Luanvi n'a pas tenu tous ses

engagements.

S. M. A.

BAKIRI : «JE LE RECONNAIS, IL Y A EU DES INSUFFISANCES, ON Y REMÉDIERA»

Le président de la commis- sion de la coupe d'Algérie Noureddine Bakiri a accompagné hier le trophée de la coupe à Tizi Ouzou. Attendu par les media locaux surtout après ce qui s'est dit et fait dans l'affaire du stade du 1er- Novembre, Bakiri a essayé de relati- viser et éviter de polémiquer à la veille de la finale, mais il a reconnu que sa commission a commis quelques erreurs, il faut dire que le timing des décisions de la commis- sion en question n'était pas bon, ce qui a occasionné quelques soucis de programmation, et par ricochet la violence qu'aura connu le Clasico disputé à Hamlaoui. Bakiri com- mence par faire un bilan général de l'édition de cette année. "Pour nous la commission de la coupe on est contents de ce qu'on a fait malgré quelques failles, s'il y a des fautes on va les corriger", dira-t-il d'emblée.

«Pour nous le match de Hamlaoui s'est joué dans des conditions normales» Le membre du Bureau Fédéral s'est défendu et a défendu les décisions de sa structure, pour lui l'essentiel que le match sur le terrain a eu lieu comme il se doit. "La commission a organisé le match et celui-ci s'est joué à Constantine, pour nous la

partie sur le rectangle vert s'est déroulée dans des conditions nor- males, pour les choses intervenues en dehors du stade il y a des com- missions compétentes."

«La règle des 20 000 est une mesure de sécurité» Alors que les gens ont pu voir que malgré les grands gradins du stade Hamlaoui, il y a eu beaucoup de désordre, Bakiri a expliqué sa fameuse règle des 20 000 fans à par- tir des quarts. "Les gens ont donné un peu trop d'importance à l'affaire de la contenance des stades, il y a eu des insuffisances je le reconnais mais on reverra ça bientôt, on a pensé à la sécurité et à l'organisa- tion, c'est une compétition populai- re, ce n'est pas comme le champion-

populai- re, ce n'est pas comme le champion- nat, on réfléchira sur ça avec le BF,

nat, on réfléchira sur ça avec le BF, il y a des insuffisances, on les corri- gera à l'avenir."

«On avait 5 ou 6 PV contradictoires, et le 1 er -Novembre ne peut pas contenir plus de 17 000 places» La commission de la coupe a piéti- né un rapport de la DJS de Tizi Ouzou en décidant d'interdire la programmation des matches au 1er- Novembre, Bakiri relate les faits,

pour lui c'est aussi la faute aux diri- geants de la JSK. "La commission a fait son boulot avant le début de saison, lors du tirage des 1/32 de finale on s'est appuyés sur l'article

14 évoquant la contenance du stade,

en 2012 j'étais le président de la commission d'homologation du 1er- Novembre, il y avait 17 000 places, mais après la mort d'Ebossé, il y avait les parties 7, 8 et 9 des tri-

bunes qui ont été fermées, le formu- laire d'inscription de cette édition de la coupe ou encore le PV rédigés par les dirigeants de la JSK mon- trent que le stade peut contenir

17 000 places, au début de la saison

sportive il y a eu un rapport rédigé par la LFP, le stade d'après ce der-

nier peut accueillir 14 400 specta- tuers, on avait en tout quelque 5 ou 6 PV contradictoires, il faut

savoir que le stade ne dépasse pas les 17 000 places."

«J'ai confiance en Abid-Charef, j'espère qu'il sera dans son jour» Même si c'est la CFA qui a désigné Abid-Charef pour la finale, Bakiri s'est autorisé de commenter le choix. "La CFA a choisi l'internatio- nal Mehdi Abid-Charef et on a confiance en lui, il est connu, j'ai travaillé avec lui comme commis- saire pendant 10 ans, j'espère qu'il, sera dans son jour et qu'il dirigera le match comme il se doit", a-t-il souhaité.

«Le match se jouera

à guichets fermés» Bakiri a tenu à remercier les diri- geants de la JSK pour l'accueil qui leur a été réservé, il affirme que l'or- ganisation le jour du match sera parfaite et appelle les supporters à être à la hauteur de cet événement. "Je remercie la JSK pour son accueil, le public attend avec impatience ce match, j'espère que le fair-play l'em- portera, on espère que ça sera une

fête, c'est un remake de 1991, l'orga- nisation est parfaite, les billets seront de couleurs différentes, le match se jouera à guichets fermés, les portes seront ouvertes tôt le

S. M. A.

matin."

SANCTION DE 3 MATCHS À HUIS CLOS

LA JSK

DÉPOSERA UN RECOURS CE MATIN À LA FAF

Meme s'ils sont très occupés par les préparatifs de la finale de la coupe d'Algérie, les dirigeants des Jaune et Vert n'ont pas oublié la sanction de trois matchs à huis clos, dont un avec sursis infligée par la commission de discipline à la suite de la rencontre des demi-finales de la coupe d'Algérie qui s'est déroulée à Constantine et qui a opposé la JSK au MCA. Les responsables de la formation de la ville des Genêts ont piqué une grosse colère après l'annonce de ces sanctions, d'ailleurs, le secrétaire du club déposera ce matin un recours au niveau de la FAF. De son côté, Chérif Mellal compte aller très loin dans cette affaire, lui qui ne compte pas aussi se taire cette fois-ci. "On veut coûte que coûte casser la JSK, ils verront bien de quel bois je me chauffe", n'a pas cessé de déclarer le numéro 1 de la JSK depuis la publication de ces sanctions.

A. H.

www.competition.dz
www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

J-2 “ Incha Allah, la 6 e Coupe fera le tour de la Kabylie ”
J-2 “
Incha
Allah, la
6 e Coupe
fera le
tour de la
Kabylie

FINALE COUPE D’ALGÉRIE

7

le tour de la Kabylie ” FINALE COUPE D’ALGÉRIE 7 LA PAROLE A U X ANCIENS
le tour de la Kabylie ” FINALE COUPE D’ALGÉRIE 7 LA PAROLE A U X ANCIENS

LA PAROLE

AUX ANCIENS

En informant Zywotko de cette histoire de locaux et d'appartements, il m'a dit :

''C'EST FINI, ON VA PERDRE''

«Je laisse chaque joueur de cette époque à sa conscience»

Entretien réalisé par

ABDELLAH HADDAD

De l'avis de tous les suppor- ters de la JSK, Salah Larbès reste un monument du club le plus titré d'Algérie Solide défenseur, il a fait les beaux jours des Jaune et Vert mais aussi de l'EN. En 1991, lors de cette finale de coupe d'Algérie perdue par la JSK contre l'USMBA, Larbès était sur le banc de touche, il était l'adjoint de Zywotko. Dans cet entretien, il revient sur cette finale perdue en dehors du terrain, selon lui, comme il parle du match de ce mardi. Il espère

la victoire des Canaris comme il rêve d'une revanche sportive.

dins contrairement aux supporters adverses, néanmoins, on a perdu cette finale et par le score de deux buts à zéro.

Selon certains supporters, deux joueurs ont levé le pied lors de cette finale…

Je ne peux pas répondre à cette

question car je ne peux accuser personne, je préfère laisser chaque joueur de cette époque avec sa conscience, néanmoins, des choses extra-sportives se sont passées la veille de la rencontre.

Pouvez-vous être plus clair ?

Nous étions en mise au vert à l'hôtel du Port à Sidi Fredj, la veille de la rencontre, j'ai entendu un grand bruit à cause d'une histoire de logements et d'appartements distribués à quelques joueurs, cette histoire a vraiment perturbé le groupe. D'ailleurs, le lendemain, c'est-à-dire la matinée de la ren- contre, j'ai raconté cette histoire à

Stéphane, il m'a dit texto : ''Salah, c'est bon, on a perdu la finale''. Il savait bien que le groupe n'avait pas la tête à la rencontre, sur le ter- rain, et le pire s'est produit.

Le moment est donc venu pour

que la JSK prenne sa revanche sur l'USMBA…

Vous savez, en ma qualité d'édu- cateur sportif, je n'aime pas trop le mot revanche, néanmoins, je rêve de voir la coupe d'Algérie, la sixiè- me, faire le tour de la Kabylie. C'est mon souhait le plus cher sur- tout pour nos supporters, ils ne méritent que le bonheur et la joie, ils ont trop souffert cette saison, c'est le moment pour eux de faire la fête et d'oublier les cauchemars de la relégation qui menaçait le club ces dernières années.

Comment voyez-vous les chances de la JSK lors de cette finale de mardi prochain ?

C'est une finale de la coupe d'Algérie, les joueurs de la JSK ne doivent pas sous-estimer l'adversai- re, s'ils mettent le cœur, ils soulève- ront le trophée.

Un mot peut-être pour les joueurs qui joueront mardi prochain…

Je pense que les membres du staff technique actuel sont très compétents, ils trouveront les mots justes pour bien motiver les joueurs. De mon côté et avec mon expérien- ce de 1991, je peux conseiller une chose aux coéquipiers d'Asselah, ils doivent tout mettre de côté, notam- ment cette histoire d'argent et de ne penser qu'à ce trophée. Des grands joueurs n'ont pas gagné cette coupe, ils doivent penser au plan sportif, au palmarès d'abord avant d'aborder à l'issue de cette finale d'autres sujets.

A. H.

Pour ceux qui ne le savent pas, vous étiez l'adjoint de Zywotko en 1991, vous étiez même sur le banc de touche lors de cette fameuse finale de coupe d'Algérie perdue contre l'USMBA…

Effectivement, j'étais sur le banc de touche, d'ailleurs, cette finale perdue contre l'USMBA est l'un de mes plus mauvais souvenirs dans ma carrière de footballeur.

Pourquoi une telle déception ?
Pourquoi une telle
déception ?

Pour la simple raison qu'on ne méritait pas de perdre cette finale. On était meilleurs sur papier que notre adversaire, on écrasait tout sur notre passage lors de cette sai- son, même nos supporters, ils ont envahi le stade du 5-Juillet, ils étaient très nombreux dans les gra-

TLEMÇANI : «VOILÀ COMMENT ON A GAGNÉ EN 1991»

«Convaincu que l'USMBA remportera le 2 e trophée de son histoire»

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Joint par nos soins, l'an- cien attaquant de l'USMBA, Abdelkader Tlemçani, lance un message aux Scorpions pour enva- hir les tribunes du stade du 5-Juillet et soutenir les joueurs tout au long de la rencontre. L'auteur du pre- mier but pour l'USMBA lors de la finale de 1991 ajoute que l'équipe actuelle a largement les capacités de battre la JSK et revenir avec la coupe à Sidi Bel-Abbès.

Tout d'abord, quelles sont les nouvelles ?

Je suis toujours à Oran où je m'occupe de mon commerce et de temps en temps je joue des matchs de gala entre les anciens joueurs.

Doit-on comprendre que vous vous êtes un peu éloigné du monde du football ?

Pas du tout, car j'ai déposé à plu- sieurs reprises mon CV pour prendre en charge une équipe nationale des jeunes ou l'équipe

Olympique, mais je n'ai rien reçu, je ne sais pourquoi…

Est-ce que vous suivez l'actualité de l'USMBA ?

Bien sûr, je suis l'actualité de mon équipe quotidiennement à travers les journaux et la télévision sans oublier les réseaux sociaux, je peux dire que je suis à jour concernant l'USMBA.

Comment voyez-vous l'effectif de cette saison ?

Franchement, on possède une très bonne équipe, que je considère comme l'équipe surprise du cham- pionnat et qui est capable de rivali- ser avec les grosses cylindrées de la Ligue 1 Mobilis, d'ailleurs on a battu l'USMA, le PAC, l'USMH et avant-hier le MCA sur son terrain, ce qui prouve que l'équipe a de la personnalité sur le terrain.

Mais dans son stade, elle a perdu plusieurs matchs.

Je le sais, après un magnifique début de saison, où on a battu l'USMA, la JSK, l'ESS et d'autres

équipes avec l'art et la manière, on a reçu un coup derrière la tête à cause des six points défalqués qui nous ont déstabilisés.

Vous n'arrêtez pas de dire "nous" et "on" vous considérez-vous toujours joueur du club ?

Bien sûr, l'USMBA est mon club de cœur et j'aime beaucoup tout d'abord la ville, ses gens, ainsi que les Scorpions.

Justement, votre équipe va jouer la finale ce mardi, êtes-vous optimiste pour cette rencontre ?

Bien sûr, je suis convaincu et sûr que les joueurs actuels vont rem- porter ce trophée et le ramener à Sidi Bel-Abbès, car mon seul sou- hait est que la deuxième étoile décore le maillot Vert et Rouge de l'USMBA.

Revenons à cette fameuse finale de 1991. Personne ne misait sur vous, mais vous avez créé la surprise en remportant ce trophée…

A cette époque-là, la JSK avait

remporté le championnat d'Algérie et la Coupe d'Afrique et il ne lui restait que la coupe d'Algérie pour le triplé et tous les médias mai- saient sur la JSK. Mais ce qui faisait la force de l'USMBA à cette époque, c'était le groupe, on avait des joueurs pétris de qualités mélangés avec ceux qui ont de l'expérience, à commencer par le portier Benabdellah, Bouhenni, Meziane, Haffaf, Sahraoui (Rabi yerahmou) Louahla et les autres. Nous étions solidaires entre nous, surtout après avoir entendu dire que la JSK allait facilement remporter le match, ce qui nous a poussés à redoubler d'ef- forts pour remporter ce trophée en inscrivant deux buts, le premier par moi-même et le deuxième par Tarek Louahla.

Est-ce que vous vous rappelez l'action de votre but ?

Bien sûr, je m'en rappelle comme si c'était hier. A chaque fois je dis que l'attaquant doit être malin et profiter de la moindre occasion pour scorer et c'est ce qui s'est passé

lors de cette action où j'ai senti que

Rahmouni allait mal contrôler le ballon, alors j'ai anticipé son geste pour lui chiper le cuir pour faire une passe à Louahla qui me l'a remis directement, alors je me suis retrouvé face-à-face avec le gardien Amara et je n'ai trouvé aucune diffi- culté à pousser le cuir au fond des filets et me diriger vers les suppor- ters pour fêter ce but avec eux.

Justement, quel message adressez-vous aux Scorpions pour cette finale ?

Je lance un seul et unique messa- ge, celui d'envahir les tribunes du stade du 5-Juillet et de rester derriè- re leur club tout au long de la ren- contre car dans ces moments-là les joueurs ont vraiment besoin du soutien de leurs supporters.

Une dernière question, où est-ce que vous allez suivre le match ?

Je suis invité par la télévision algérienne comme consultant pour couvrir le match et l'analyser, alors les lundi et mardi, je serai sur le plateau de la télévision.

Dj. A.

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 J-2  Bouguetaya et Belhoucini rassurent Même s'ils ont eu un

J-2

Bouguetaya

et Belhoucini

rassurent

Même s'ils ont eu un rendement plus que moyen, deux autres joueurs, à savoir Ameur Bouguetaya et Iheb Belhoucini ont rassuré CEO par leur prestation et peuvent donc lui offrir, mardi prochain, une solution sur le banc.

Belle forme

de Labani

Bien que les Bel- Abbésiens aient subi la pression de la ren- contre, l'incorporation de Yahia Labani à la place de Mohamed Lagraâ, qui était sus- pendu lors de ce match, a donné un nouveau souffle à l'équipe, lui qui a donné du fil à retordre à cette équipe du MCA. Labani a été donc une véritable dynamo de l'USMBA.

La défense a tenu son rôle

En dépit de la bonne réaction de l'USMBA en seconde période de jeu, notamment en fin de partie, la ligne défensi- ve dirigée par Bengorine a bien tenu son rôle.

8

COUPE D’ALGÉRIE FINALE

a bien tenu son rôle. 8 COUPE D’ALGÉRIE FINALE LES BEL-ABBÉSIENS FONCENT SUR LES CANARIS Les

LES BEL-ABBÉSIENS

FONCENT

SUR LES CANARIS

Les Scorpions ont franchi un grand pas vers le maintien et se mettent en confiance avant la finale.

vers le maintien et se mettent en confiance avant la finale. De notre correspondant DJILLALI ADEM

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

En alignant une équipe complè- tement remaniée relativement au der- nier match du championnat, tout le monde pensait que l'USMBA allait laisser des plumes au stade Omar- Hamadi contre le MCA. Toutefois, les coéquipiers de Bounoua se sont mon- trés à la hauteur et ont pu revenir avec les trois points de la rencontre. En effet, après une bonne première mi-temps où ils avaient pris et gardé l'avantage, les Scorpions se sont fait avoir en encaissant un pénalty trans-

formé par Derrardja à la 57' mais deux minutes après, Bouguetaya a redonné l'avantage à son équipe grâce aux consignes qui leur ont été don- nées.

Le speech encourageant de CEO Mais aussi le discours motivant de leur coach CEO qui a demandé aux joueurs qui n'avaient pas l'habitude de jouer titulaires de se libérer sur le terrain et jouer sans complexe devant un grand club tel que le MCA. CEO savait bien que le manque de compé- tition pouvait se faire ressentir chez

ses poulains et c'est la raison pour laquelle il a essayé de les libérer pour le reste de la rencontre. Un discours qui a porté ses fruits, puisque les jeunes joueurs ont absorbé les attaques adverses tout en se montrant très dangereux par Metref, Bouguetaya, Bounoua et Belhoucini.

Un grand pas vers le maintien En obtenant la victoire, l'USMBA a consolidé son capital points, franchis- sant un grand pas vers le maintien, lorsque l'on sait que l'équipe aura à jouer deux matchs, face à l'USB à

domicile, et l'ESS pour le compte de l'ultime journée de championnat. Les coéquipiers de Ghoul peuvent même assurer leur maintien s'ils arrivent à obtenir le point du match nul, sans même attendre le dernier match du championnat à l'extérieur contre les Sétifiens. De son côté, CEO est très satisfait de cette victoire ramenée de Bologhine, car ses poulains peuvent préparer leur match de coupe d'Algérie contre la JSK en toute quié- tude, du fait que cette victoire qui vaut son pesant d'or mettra les joueurs en confiance.

Dj. A.

Metref : «On est déjà prêts pour la JSK»

S'il y a un joueur qui s'est illus- tré de fort belle manière dans ce match face au MCA, c'est bien le jeune Nabil Metref. Après avoir réussi à ouvrir le score et être à l'origine du deuxième but, vendredi passé, Metref a été l'un des meilleurs joueurs sur le terrain au stade Omar-Hamadi. Ainsi, il a pu gagner la confiance de son coach et décrocher une place en finale de la Coupe d'Algérie.

dites, car il est très important pour nous de rester sur un bon résultat avant la finale de la Coupe d'Algérie.

Une victoire qui vous permet aussi de vous éloigner de la zone de turbulences et faire un grand pas pour assurer le maintien…

Avant même qu'on dispute cette rencontre face au MCA, nous savions que nous allions rencontrer beaucoup de difficultés contre une équipe qui jouait ses dernières cartes pour le podium et qu'elle devait à tout prix garder les trois points de la rencontre sur son terrain.

garder les trois points de la rencontre sur son terrain. Vous avez réussi à arracher les

Vous avez réussi à arracher les trois points de votre confrontation face au MCA, ce qui vous mettra en confiance avant la finale. N'est- ce pas ?

Comme vous l'avez constaté nous avons réa- lisé une très bonne partie, malgré le fait que nous avons joué avec la deuxiè- me équipe. Je pense qu'on a accompli à merveille notre tâche sur le terrain et ces trois points vont nous mettre d'avantage en confiance comme vous

Donc, soulagés et libérés avant la finale contre la JSK…

Oui après la victoire ramenée de l'extérieur on peut dire qu'on a quasiment sauvé notre sai- son, on n'est plus inquiets pour notre situa- tion au classe- ment. Ce qui nous intéresse maintenant, c'est beaucoup plus la Coupe d'Algérie qui reste notre objectif.

En parlant de la finale de la Coupe d'Algérie,

On réussira à produire le jeu qu'il faut pour gagner

La Coupe

suffit

pour nous

motiver

votre ligne n'est pas au top ?

Il est vrai qu'on a manqué des occa- sions de scorer dernièrement, mais lors des deux derniers matchs on a inscrit trois buts dont deux à l'extérieur, ce qui est bénéfique pour nous. Je pense que les choses vont se présenter d'une autre manière lors de la finale et on sera mieux concentrés.

Contrairement à votre équipe, la JSK a eu quelques jours de repos pour préparer la finale. Ne pensez-vous pas qu'elle a un avantage sur le plan de la récupération ?

Je ne m'intéresse pas aux affaires de la JSK, le plus important pour moi c'est que notre équipe soit prête pour la fina- le. Nous avons un groupe assez expéri- menté pour gérer la pression de la ren- contre et se présenter avec un meilleur moral, mardi prochain.

Après avoir battu cette équipe de la JSK à domicile lors de la phase aller par un score lourd, elle a pris sa revanche sur son terrain en vous battant par le score d'un but à zéro. Comment se présente pour vous cette finale ?

Une rencontre de Coupe d'Algérie diffère de celle du championnat, et une finale de Coupe d'Algérie est une autre motivation pour le joueur. Bien que nous ayons réussi à battre la JSK à domicile et qu'elle ait pris sa revanche

sportive dans son stade en gardant le gain de la rencontre cette saison, on va tout faire pour les battre cette fois-ci sur terrain neutre. Pour répondre à votre question, je pense que nous sommes prêts pour ce rendez-vous et nous sommes déjà dans le bain.

Tout le monde est unanime à dire que si votre équipe réussit à reproduire le même jeu que face à l'USMH, l'USMA et le MCA en seconde mi- temps, la Coupe d'Algérie ne pourra pas vous échapper. Qu'en pensez- vous ?

Je pense que dans les grands rendez- vous le joueur est motivé de lui-même et c'est la raison pour laquelle je suis certain qu'on réussira à produire le jeu qu'il faut afin de gagner cette Coupe d'Algérie.

Revenons maintenant à vous, vous avez ouvert votre compteur buts avec l'équipe senior. Parlez-nous de cette action ?

C'était une belle combinaison entre Labani et Belhoucini, ce dernier m'a lancé en profondeur et je me suis retrouvé en face de Chaal et, avec un tir croisé j'ai ouvert le score pour mon équipe et, par la même occasion, mar- qué mon premier sous les couleurs de l'USMBA. Je suis très content de contri- buer à la victoire de mon équipe. Dj. A.

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

MCA

9

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 MCA 9 KADDOUR FRAH (auteur-compositeur) «Jamais, je n'aurais imaginé
www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 MCA 9 KADDOUR FRAH (auteur-compositeur) «Jamais, je n'aurais imaginé

KADDOUR FRAH

(auteur-compositeur)

«Jamais, je n'aurais imaginé écrire l'hymne mouloudéen»

Avec Boudissa, Kaddour Frah a passé six mois pour prépa- rer l'hymne mouloudéen. Kaddour Frah, celui qui avait écrit pour le défunt Kamel Messaoudi "Echamaâ" dira :

"Jamais, je n'aurais imaginé écrire l'hymne mouloudéen. Quand j'allais voir le MCA au stade, je n'imaginais pas le moindre instant qu'il viendra le jour où on me confiera cette grande responsabilité, à savoir écrire cet hymne. C'est un grand honneur pour moi."

BOUDISSA

(parolier)

«Difficile de parler en 3 minutes de l'histoire du MCA»

"On est resté six mois pour écrire ces paroles. C'est un honneur et ça restera gravé dans les mémoires. On est des enfants du MCA. C'est dif- ficile en trois minutes que tu parles de l'histoire du MCA."

trois minutes que tu parles de l'histoire du MCA." soulagé d'avoir récupéré son meilleur joueur qui

soulagé d'avoir récupéré son meilleur joueur qui a laissé un grand vide puisque depuis que Amada est absent, le Mouloudia ne gagne plus et ne pratique plus le même football. En somme, le retour d'Amada est bénéfique avant le début de cette Ligue des champions qui reste le seul objectif pour les Doyen et la direction du club doit renforcer l'équipe pour aller le plus loin possible dans cette compétition.

M. Z.

«L'AN 1921», LE MCA S'OFFRE UN HYMNE
«L'AN 1921», LE MCA
S'OFFRE UN HYMNE

PAR M. ZERROUKI

Devant des convives mouloudéens et autres, le lancement de l'hymne du MCA "L'an 1921" a été fait hier de la salle des fêtes de l'hôtel Saint-Georges. Création pure mouloudéenne par l'auteur- compositeur Kaddour Frah et Noureddine Boudissa. KSK a promis devant les présents de le diffuser à partir de ce vendredi face au Difaâ El-Djadidi. La cérémonie pour la confirmation de l'hymne du Doyen s'est déroulée dans l'après-midi d'hier dans la salle des fêtes de l'hôtel Saint-Georges et cela en présence de personnalités politiques et sportives, à l'image du ministre de la Culture,

Azzeddine Mihoubi, le ministre de la Jeunesse et des Sports Hattab, ou encore les deux ex-ministres Sid-Ali Lebib et Derouaz. Il y avait aussi comme invités de marque Son Excellence l'Ambassadeur de la Tunisie sœur en Algérie. Les Mouloudéens à leur tête le président d'honneur Abdelkader Drif, le président du CSA Torki, Kamel Longar, Rafik Hadj Ahmed, les frères Rachdi, Khaled Adnane, Hadj Taleb, Abdelhamid Zedek, Abdelkader Mehdaoui, Fouad Sekhri et Kamel Kaci-Saïd, le directeur général actuel du MCA. Il y avait aussi d'anciens joueurs de l'ASO, du CRB, de l'USMBA, des chanteurs comme Abderrahmane Kobi. D'emblée, tout

le monde s'est levé pour l'hymne nationale pour rendre hommage aux martyrs du crash de l'avion de Boufarik, avant que le président du CSA, Torki, ne prenne la parole afin de souhaiter la bienvenue à tous les présents. Il a donné ensuite la parole à Abdelhakim Meziani pour raconter la grande histoire du Doyen. Puis, un groupe musical pour mettre l'ambiance. Ce fut une occasion pour les Mouloudéens de se retrouver, de discuter entre eux et bien sûr, tout le monde ne parlait que du Mouloudia Club d'Alger, car il était temps de lancer l'hymne mouloudéen qui a pour nom : "L'an 1921". Un hymne qui dure 3 minutes 28 secondes. Il faut dire que Drif et Torki et sans

oublier Sekhri et beaucoup d'autres se sont mobilisés pour lancer officiellement l'hymne mouloudéen. M.Z.

Après la diffusion de l'hymne mouloudéen

La salle en effervescence

Après la diffusion de l'hymne mou- loudéen, il y avait une grosse ambiance. Il a touché vraiment les cœurs de tous les présents. Les Mouloudéens étaient en efferves- cence, les cris, les chants, les applaudissements,… Normal, c'est l'effet mouloudéen.

FOUAD SEKHRI

«1 er club créé, 1 er à décrocher l'étoile et 1 er à avoir son hymne»

Il est l'une des personnes qui se sont données à fond dans cette initiative de la création d'un hymne pour le Mouloudia.

Fouad Sekhri dira à cet effet :

"C'est un honneur pour nous d'avoir assuré à notre club de toujours son propre hymne. On

a toujours été les premiers en

tout. Premier dans la création, premier club qui a gagné une étoile et le premier club qui s'est offert son propre hymne.

Incha Allah, le MCA atteindra le sommet de sa gloire et passera

à une toute autre dimension."

Drif : «C'est un hymne à la gloire du MCA»

C'est le président embléma- tique du Mouloudia Club d'Alger, avec lui, le MCA a atteins le summum, Abdelkader Drif dira lors de la cérémonie du lancement de l'hymne : "Aujourd'hui, les che- veux sont gris, mais le cœur bat

les che- veux sont gris, mais le cœur bat toujours pour le Mouloudia. C'est un événement

toujours pour le Mouloudia. C'est un événement historique pour un grand club comme le Mouloudia. Je m'adresse au public pour être exemplaire à chaque fois, car le MCA n'est pas un club ordinaire. C'est un club d'avant-garde. Dieu merci, j'ai eu la chance de vivre jusqu'à assister à ce grand événe- ment. Je m'adresse aux dirigeants du pays de

construire un stade pour tous les clubs SDF et pas uniquement pour le MCA."

KSK : «Vendredi, il sera diffusé en ouverture»

MCA." KSK : «Vendredi, il sera diffusé en ouverture» Le directeur sportif du MCA, Kamel Kaci-

Le directeur sportif du MCA, Kamel Kaci- Saïd, a pris à son tour la parole pour dire : "Au nom de tout le Mouloudia et de la Sonatrach, je tiens à remercier le club amateur pour cette initiative. Vendredi, l'hymne sera diffusé en ouverture. Incha Allah, cela n'est que le début de belles choses. Je profite de l'occasion afin de demander pardon à notre public. On aurait voulu lui offrir un titre, mais on n'a pas pu le faire. On compte sur nos sup- porters pour venir en masse vendredi, car on aura besoin d'eux pour le match de la Ligue des champions contre le Difaâ."

LA COUPE DE LA CAF PASSE PAR EL-HARRACH ET LA SAOURA

Avant la défaite contre Bel-Abbès, le Mouloudia d'Alger était le favori pour décrocher la 2e place, mais les données ont changé et, pour participer à la coupe de la CAF, la saison prochaine, le destin n'est pas entre les mains des Mouloudéens. Qui aurait dit que le Mouloudia d'Alger raterait son fini- sh en cette fin de saison après les belles victoires enregistrées par les camarades de Hachoud ? Même les plus pessimistes ne s'attendaient pas à un tel scénario et le vieux club algérois risque de sortir d'une saison blanche après avoir perdu la demi-finale de la coupe d'Algérie et là il perd carré- ment la deuxième place au profit du NAHD. La défaite contre l'USMBA vendredi au stade de Bologhine a compliqué la tâche pour les cama- rades de Derrardja qui n'ont plus de chance de jouer la Ligue des champions africains la saison pro- chaine, surtout après la victoire du NAHD à Sétif. Maintenant, la seule chance de jouer une compétition

africaine la saison prochaine reste la coupe de la CAF, mais le destin des Mouloudéens n'est pas entre leurs mains, car ils sont obligés de connaitre le résultat du match de l'USMH et la JSS. Un match nul entre les deux teams va donner une autre chance pour le MCA de rêver à une participation en coupe de la CAF à condition que les Mouloudéens gagnent leurs deux matchs qui restent de ce cham- pionnat face à l'USMH et la finale contre le concurrent direct, à savoir la JSS. D'un autre côté, si la Saoura gagne contre El-Harrach et gagne son match à domicile contre le MCO, le dernier match du cham- pionnat entre le MCA et la JSS n'aura aucune importance puisque la JSS terminera la saison avec 51 points alors que le MCA aura 50 points. En somme, les chances du Mouloudia de jouer la coupe de la CAF sont minimes sauf si la Saoura rate son match contre l'USMH, le week-end prochain.

M. Z.

Il a réintégré le groupe hier

Amada sur le banc face aux Marocains

L'international malgache Brahim Amada est de retour dans l'équipe après une absence de plus de 15 jours. Amada sera sur le banc pour le premier match de la Ligue des champions contre les marocains de Difaâ El- Djadidi. Bonne nouvelle pour les Mouloudéens, le Malgache Brahim Amada qui a laissé un grand vide dans l'équipe sera de retour à la compétition ce vendredi à l'occasion de ce match de la LDC contre Difaâ El-Djadidi. Le Malgache qui était soumis à un

travail spécifique avec le préparateur physique depuis une semaine, a réintégré le groupe hier lors de la séance de décrassage qui s'est déroulée à Aïn Benian. L'ancien joueur de l'ESS semble décidé plus que jamais à cravacher aux entrainements de cette semaine pour être prêt au match contre les Marocains. Une source nous a révélé que l'entraineur Bernard Casoni ne comptera pas sur lui pour démarrer le match, mais il débutera la partie sur le banc, car le joueur n'est pas au top

du top de sa forme physique, mais il pourra rentrer en deuxième période si bien sûr l'équipe aura besoin de ses services.

Contre l'ESS, il sera titulaire Même s'il ne sera pas aligné d'entrée contre les marocains de Difaâ El- Djadidi, l'ancien joueur de l'USMH et de l'ESS va retrouver le onze rentrant de Bernard Casoni dés le deuxième match de la Ligue des champions africains contre l'Entente de Sétif. Bernard Casoni est

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

10

LIGUE 1 MOBILIS

Dimanche 29 avril 2018 10 LIGUE 1 MOBILIS Pour le match face à Difaâ El-Djadidi Casoni

Pour le match face à Difaâ El-Djadidi

Casoni rappelle son équipe-type

PAR AMINA Z.
PAR AMINA Z.
El-Djadidi Casoni rappelle son équipe-type PAR AMINA Z. Il a purgé sa suspension et donc sera

Il a purgé sa suspension et donc sera présent pour le Difaâ. La défense qui contrait tous les raids, celle-ci sera constituée de Hachoud à droite, Karaoui à gauche, alors que dans l'axe, on retrouve Mebarakou et Azzi. Ce quatuor avait assuré et le coach compte sur lui pour être à la hauteur vendredi contre les Marocains. Pour ce qui est du milieu, on retrouvera Dieng associé à Bendebka et El- Mouaden. Ce dernier n'avait pas joué l'USMBA car il était suspendu, comme Nekkache. Donc, ce dernier

va retrouver sa place en attaque avec Derrardja et Souibaâh pour reformu- ler la DNS qui doit retrouver du même coup son efficacité. Donc, au milieu, c'est CEO qui va en payer les frais et retourner sur le banc. Mais, comme tout le monde le sait, il reste une semaine avant le match, le coach aura tout le temps pour bien se pré- parer au Difaâ afin de le battre. Car, c'est comme ça que le MCA peut pré- tendre à un avenir plus glorieux dans cette prestigieuse compétition. A. Z.

LES

REMPLAÇANTS

DÉÇOIVENT

Face à l'USMBA, on peut dire que le coach du MCA a cham- boulé son groupe. Il a donné la parole aux gars du banc qui n'ont pas su profiter de l'occasion pour s'illustrer. Bien au contraire, ils ont tous été décevants, à l'image de Tebbi, Amachi, Balegh et Boulekhoua. Quand un joueur se trouve sur le banc, il attend sa chance pour s'ex- primer convenablement. Comme face à l'USMBA, le MCA ne pouvait compter sur Nekkache et El-Mouaden car ils étaient suspendus, et le coach a décidé du même coup de laisser au repos cer- tains de ses joueurs, tout le monde s'attendait à une réaction violente du banc, mais ce ne fut pas le cas. Pis encore, les remplaçants étaient décevants, l'ombre d'eux-mêmes et à côté de la plaque. La preuve, à la mi- temps Casoni s'est trouvé contraint de faire appel à Derrardja et Hachoud pour donner plus de force. Les Tebbi, Boulekhoua, Amachi et Balegh n'ont rien démontré. Pourtant, ce n'était pas la l'équipe première de Si Tahar CEO. Car ce dernier a décidé de faire appel à son équipe B pour préserver ses joueurs avant la finale. Malgré cela, les Vert et Rouge n'ont rien pu faire. Ils étaient lors du premier round, méconnais- sables. Et tout le monde sait que pour jouer sur les trois fronts, il faut avoir un banc riche, mais le MCA ne l'a pas. Raison pour laquelle, en cette fin de saison, tout le monde s'aperçoit que le Doyen est en chute libre. Car les titulaires sont saturés. A. Z.

Vendredi prochain, le premier responsable de la barre technique du MCA, Bernard Casoni va faire appel à son équipe type. Celle qui avait fait fureur dans les premiers tours de la Ligue des champions et qui avait per- mis au Doyen d'assurer haut la main sa place dans les poules. Le MCA a mis le cap sur la Ligue des champions. Même avec ce revers concédé ven- dredi contre l'USMBA, les Vert et Rouge se concentrent actuelle- ment sur la rencontre de vendredi prochain face aux Marocains avec l'intention de la gagner. Pour cela, le coach fera appel à son équipe type. Celle qui avait réussi ses exa- mens de passage dans les premiers tours. Et donc, dans les bois, il y aura probablement le retour du numéro un, Faouzi Chaouchi.

Le coach a visionné le match du Difaâ El-Djadidi contre le Raja

les Vert et Rouge se secouent un peu, car ils sont en chute libre et cela ne prédit pas des jours meilleurs. Le Doyen qui reste sur un revers en championnat, se doit de mettre fin à ce passage à vide s'il ne veut pas que tout cela se répercute sur la Ligue des champions, où c'est le seul objectif restant sur les trois qu'a poursuivis le Doyen cette saison. Les camarades de Nekkache ont cette semaine pour se remettre en cause et revoir leurs leçons, car vendredi prochain, les Chnaoua veulent voir un Mouloudia d'Alger au top de sa forme qui fera très mal surtout au Difaâ El-Djadidi. Casoni sait que la secon- de place en championnat est difficile à atteindre, sur- tout après la victoire des Nahdistes, et donc, pour sau- ver la saison, il faut mettre tout le poids et toute la concentration sur cette rencontre de vendredi pour la gagner. Le MCA se doit donc de réagir, et Casoni le sait très bien…

A. Z.

L'entraineur en chef du Mouloudia d'Alger s'est mis directement dans la préparation de la rencontre de ven- dredi prochain. Il est conscient que ce jour-là, le MCA se doit de retrouver tout son savoir-faire pour entamer cette phase de poules de la LDC dans la peau d'un guer- rier. Et pour cela, il a visionné le dernier match du Difaâ qui a battu le grand Raja. Après ce revers amer à domici- le contre l'USMBA, le coach Casoni et son staff se sont mis directement dans la préparation de la première ren- contre de la phase de poules qui verra le Doyen affronter le Difaâ El-Djadidi vendredi prochain au 5-Juillet. Le staff technique a visionné la rencontre où le Difaâ s'est offert le Raja. Contacté par nos soins afin d'avoir ses premières impressions sur le premier adversaire de la Ligue des champions, l'entraineur du MCA, Bernard Casoni dira : "C'est une bonne équipe, on doit être vigi- lant derrière. On a cette semaine pour bien se préparer à ce rendez-vous pas facile. Ce qui est sûr, c'est qu'on jouera un bon morceau". Pour assurer, il va falloir que

«La LDC, une autre motivation»

Bernard Casoni pense que son équipe va réagir autrement en Ligue des champions. Il estime que le groupe saura comment faire pour surmonter son passage à vide. Cela dit, il assure que même si la seconde place est perdue, le MCA fera tout pour finir sur le podium.

Le MCA va replonger dans la compéti- tion de la Ligue des champions. Et pour son premier match, les Vert et Rouge affrontent le Difaâ. Concernant ce match, le coach dira :

"Le Difaâ c'est une bonne équipe, mais on fera tout pour les battre, surtout qu'on jouera chez nous et devant notre public." Mais, avec les derniers résultats, les supporters ne sont pas vraiment très optimistes. Dans ce sens, le coach assure : "La LDC c'est une autre moti- vation pour les joueurs. Le premier match est important et nous sommes obligés de bien négocier ce premier match en récoltant les trois points. Je suis persuadé qu'il y aura une belle réaction de mes joueurs vendredi." Interrogé sur le groupe qui aura la lourde

tâche de battre le Difaâ, Casoni dira : "On va faire jouer notre équipe type face aux Marocains." En tous les cas, ceux qui seront appelés à jouer cette première rencontre de la phase de poules, doivent se montrer au sum- mum de leur forme. Car, pour continuer à rêver de la Ligue des champions, il va falloir battre les Marocains, vendredi prochain.

«On fera tout pour terminer 3 e » Le MCA a perdu une occasion en or vendredi contre l'USMBA pour croire encore à la seconde place qui pourrait être prise par le Nasria, étant donné qu'il se trouve dans une meilleure position. Est-ce que le fait de perdre cette seconde place va convaincre les Vert et Rouge à baisser les armes en championnat ? Le Français du MCA dira : "Il nous reste deux matchs, on se battra pour terminer sur le podium, c'est vrai que le NAHD est bien parti pour terminer deuxième, mais on a des chances de terminer troisième et jouer la coupe de la CAF la saison prochaine." Donc, le coach ne lâchera rien et il espère que ce rendez vous de vendredi en Ligue des champions serait comme un coup derrière la tête pour secouer tout le monde et retrouver ce Doyen qui fait peur.

«Je le dis et le redis, mes joueurs ne sont pas des tricheurs» Face à l'USMBA, Demou par exemple a été la cible des supporters. Il a entendu des vertes et des pas mûres. Les supporters n'oublient pas sa dernière prestation qui était certes médiocre, mais pour Casoni, ce n'est pas une justification pour l'insulter : "On peut criti- quer un joueur, mais on ne doit pas lui man- quer de respect. Demou a perdu sa mère il y a quelques mois et c'est un manque de res- pect qu'on insulte sa mère. Je ne supporte jamais qu'on touche à la dignité d'une per- sonne. Je comprends nos supporters qui étaient en colère, mais pas au point d'insulter la mère de Demou, qui était très affecté face à Bel-Abbès." Le coach continue à parler de ses joueurs et malgré cette baisse de régime, il assure encore une fois : "Je le dis et je le répè- te, mes joueurs ne sont pas des tricheurs Tout le monde y compris le staff dirigeant et le staff technique voulaient gagner des titres cette saison, mais que voulez-vous qu'on fasse ? Nous avons perdu nos objectifs dans des conditions que tout le monde connait. Et ce n'est pas facile de digérer ça."

«Pour jouer sur plusieurs fronts, il faut avoir aussi un banc riche» Le Doyen a décidé de jouer sur les trois

fronts, mais après l'élimination en demi- finales, le MCA a perdu son foot, et surtout ses forces. Est-ce que c'est l'effet du sentiment de la "hogra" qui a généré tout cela ? Pour Casoni : "Pour jouer sur plusieurs fronts, il faut avoir aussi un banc riche." Ce n'est pas le cas du MCA, car tout le monde a pu le constater vendredi. Les remplaçants n'ont même pas pu tenir tête devant l'équipe B de Bel Abbes. Et si le MCA est en perte de ryth- me, c'est tout simplement parce que les titu- laires sont saturés. Il ne faut pas oublier qu'ils ont joué plus de 40 matches cette saison. Ils sont arrivés à leur maximum. Et s'il y avait vraiment un banc riche, le problème ne se serait pas posé, car il y aura à chaque fois des solutions. Interrogé sur son avenir, le coach dira : "Pour le moment, je ne sais pas si je res- terais ou pas, mais il faut reconnaitre qu'on a une petite équipe. Pour jouer sur tous les fronts, il faut avoir un effectif riche même sur le banc." En somme, le MCA en baisse de rythme, les joueurs en fin de contrat ne savent pas s'ils seront retenus ou pas et le coach n'a toujours pas négocié avec la direc- tion. Est-ce que KSK songe à des change- ments à la fin de la saison ? On verra… A. Z.

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 MCA 11 Décrassage hier Le staff technique du MCA a

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

MCA

11

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 MCA 11 Décrassage hier Le staff technique du MCA a programmé

Décrassage

hier

Le staff technique du MCA a programmé hier au stade du complexe sportif d'Aïn Benian une séance de décrassage pour les joueurs qui ont joué le match contre l'USMBA, alors que ceux qui n'ont pas joué le match ont été soumis à une séance nor- male. Après cette séance, Casoni a donné une journée de repos à ses joueurs et la reprise sera pour lundi après-midi.

Demou

absent

et la reprise sera pour lundi après-midi. Demou absent Pour la séance de décras- sage qui

Pour la séance de décras- sage qui s'est tenu hier matin à Ain Benian, le défenseur axial du MCA, Demou, était absent à l'appel. Le joueur est probablement affecté par les insultes des Chnaoua à son encontre vendredi der- nier lors du match perdu face à l'USMBA.

Séance de récupération pour les titulaires

Comme à l'accoutumée, les joueurs qui ont pris part à la rencontre de la veille ont eu droit à une séance de récupération avec massage, jacuzzi et Sauna. Par contre, les remplaçants et les joueurs pas convoqués ont bossé normalement avec Belkhir pour se préparer à la suite du parcours.

Il gardera la cage face à Difaâ El-Djadidi

«Battre les Marocains pour bien entamer la LDC»

Faouzi Chaouchi estime que son équipe doit bien débuter la phase de poules de la Ligue des champions ce ven- dredi contre le club marocain du Difaâ El-Djadidi en glanant les 3 points de la victoire. Après la fin du match contre l'USMBA, nous avons eu une discussion avec le gardien international du MCA pour nous parler de cette mauvaise passe que traverse le vieux club algérois en cette fin de saison. "Depuis le match de Tizi, on traverse une mauvaise période. Je dirais que c'est un passage à vide qui est tombé au mauvais moment. Maintenant, il faut oublier les déboires du championnat et se concentrer sur la Ligue des champions. Je sais que la motivation en LDC est tout autre que le champion- nat et vendredi vous allez voir le vrai visage du MCA Incha Allah. On fera tout pour gagner notre match pour aborder la suite de ce parcours avec un bon moral", nous dira Chaouchi. M. Z.

CHAOUCHI

REVIENT

CE VENDREDI

Après avoir raté les 4 derniers matchs de son équipe en championnat et en demi- finale de coupe d'Algérie face à la JSK, Chaouchi sera de retour dans le onze de Casoni, ce vendredi, à l'occasion du 1 er match de la phase de poules de la Ligue des champions africaine contre le Difaâ El-Djadidi.

PAR M. ZERROUKI

Même si Farid Chaâl a fait tout ce qu'il pouvait lors des quatre derniers matchs qu'il a joué, le premier responsable de la barre technique du MCA Bernard Casoni compte récupérer son numéro un pour ce match important de la LDC. Casoni veut faire jouer Chaouchi, car en plus qu'il est le numéro un, l'autre gardien Chaâl est très affecté moralement après avoir encaissé sept buts en six matchs et surtout à cause des mauvais résultats enregistré par le MCA en cette fin de saison.

Casoni veut affronter les Marocains avec le meilleur onze à leur tête son gardien international Faouzi Chaouchi, qui a de l'expérience dans ce genre de confrontation, lui qui a déjà joué beaucoup de matchs en Ligue des champions africains contrairement à Chaâl qui n'a joué qu'un seul match en Afrique face au MFM FC lors du deuxième tour préliminaire. Il faut signaler aussi que Chaouchi est le capitaine d'équipe et son rôle est très important dans le groupe lui qui est considéré comme un

vrai leader, car à chaque fois il est toujours présent pour booster l'équipe et motiver ses coéquipiers pour réaliser un bon résultat. Ainsi donc, Faouzi Chaouchi sera présent ce vendredi contre les Marocains d'El-Difaâ El-Djadidi et l'enfant de Bordj Ménaïel semble décidé plus que jamais à sortir un grand match pour aider son équipe à réaliser un bon résultat pour bien entamer cette phase de poules de la Ligue des champions africains. M. Z.

CASONI RENTRERA DEMAIN À ALGER

L'entraîneur du MCA, Bernard Casoni, a quitté hier Alger pour se rendre chez lui à Marseille pour des raisons personnelles. Le technicien corse sera de retour demain pour entamer la préparation du premier match de la Ligue des champions africaine contre Difaâ El-Djadidi.

JSS

Après la victoire du NAHD à Sétif

Tout pour gagner à El-Harrach

De notre correspondant

L. M. AZZI

Après la victoire du NA Hussein Dey à Sétif (2-1), avant- hier, la JS Saoura n'est plus deuxième. Parce que tout simplement son match contre l'USM Harrach, son prochain adversaire aura lieu vendredi prochain à Mohammadia pour le compte de la 28e journée. Pour espérer retrouver cette deuxième place du tableau, seule une victoire ferait l'affaire des gars de Bechar. La mission peut paraître compliquée face à une équipe harrachie aux abois maintenant que ses chances de maintien paraissent fort minimes. La possibilité d'aller gagner sur le terrain du stade du 1er- Novembre reste de mise pour les

poulains de Nabil Neghiz. Ce dernier qui arrive tant bien que mal à éloigner ses joueurs de la pression, saura placer les mots qu'il faut. Le tout pour booster sa bande et lui montrer la manière qu'il faut adopter afin de sortir vainqueur sur les terres harrachies. Un tel résultat reste la seule voie menant à cette deuxième place qui reste possible, notamment après la défaite du MC Alger avant-hier à domicile face à l'USM Bel-Abbès (1-2). Autant le dire, la JSS reste bien placée pour terminer l'exercice en cours sur le podium. Enfin, il est utile de rappeler que Hamia et ses coéquipiers avaient rendez-vous avec la reprise des entrainements hier dans la soirée. L. M. A.

la reprise des entrainements hier dans la soirée. L. M. A. Hamia : «On doit récupérer

Hamia : «On doit récupérer notre 2 e place»

Mohamed Amine

Hamia affirme que le groupe est déter- miné à aller de l'avant pour finir la sai- son sur le podium.

L'attaquant

En battant l'USMA mardi dernier, vous avez réussi un double coup…

Oui je le vois sous cet angle même si hier le NAHD a pris seul la deuxième place après sa victoire à Sétif. Chez nous contre l'USMA, nous avons rem- pli notre mission comme il se doit. Il fallait gagner pour écarter un sérieux concurrent pour le podium et pour confirmer ce que nous avons fait à Sidi Bel-Abbès. Il faut dire que nous étions déterminés à le faire afin de replacer notre équipe sur le podium. Cela dit, nous mesurons l'importance de pous- ser notre équipe à rester dans la dyna- mique actuelle.

Donc vous êtes décidés à finir la saison sur une place du podium…

Nous sommes déterminés à aller de l'avant et continuer notre marche actuelle. On va essayer de gérer les matches restants à jouer de la même manière par rapport à ce que nous

venons de réaliser jusqu'ici. Nous sommes sur une série de trois victoires d'affilée. En clair, nous ferons tout notre possible pour ajouter d'autres victoires afin d'assurer le droit de finir la saison sur le podium et retrouver la compétition africaine.

Il faudra retrouver la deuxième place après la victoire du NAHD contre l'ESS…

Absolument, même si notre pro- chain match s'annonce assez compli- qué parce que nous allons en découdre avec l'équipe d'El-Harrach qui est très mal partie pour assurer son maintien. Donc, ce ne sera pas facile contre une équipe qui a peut-être une chance de se tirer d'affaire. Il est cer- tain que les Harrachis vont tout faire pour saisir leur chance à fond. De notre côté, nous on sait ce qu'il nous reste à faire pour retrouver la deuxiè- me place inchAllah. En tous les cas, nous ferons notre possible pour réali- ser un meilleur résultat possible avec une victoire comme priorité. L. M. A.

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

 

12

LIGUE 1 MOBILIS 28 e JOURNÉE

 
«Je suis Koudri» Les joueurs de l'USM Alger sont solidaires avec leur coéquipier Hamza Koudri

«Je suis Koudri»

Les joueurs de l'USM Alger sont solidaires avec leur coéquipier Hamza Koudri après la lourde suspension que lui a infligée la com- mission de discipline. Dans leur vestiaire, les joueurs usmistes ont posé avec des maillots sur lesquels est écrit : ''Je suis Koudri'' en signe de leur désappro- bation suite aux décisions de la CD rendues publiques jeudi dernier sanctionnant le milieu de terrain en question pour une année ferme et une autre en sur- sis. Il est reproché au joueur une agression contre un officiel lors du match CSC-USMA.

USMA

3

 

MCO

1

 

Stade Omar Hamadi Buts :

USMA : Darfalou (65' sp et 69' sp), Benyahia (83') MCO : Chibane (6')

Mansouri 4 Benchikhoune 4 Benmoussa 4 Chafaï 4 Benyahia 4 Benkhemassa 3 Chita 3 (Belahcène 77') Sayoud 2 (Bouderbal 55') Yaya 3 (El-Hajhouj 82') Darfalou 4 Meziane 3 Ent. : Hamdi

Natèche 3 Helaïmia 2 Mekkaoui 2 (Belel 90'+1) Abdat 2 Gherb i2 Heriat 2 (Tiaiba 72') Bentiba 3 Chibane 3 (Toumi 78') Mansouri 3 Aoued 3 Frifer 2 Ent. : Bououkaz

Affluence moyenne, pelouse en bon état, temps printanier, arbi- trage de M. Benbrahem assisté de MM. Gourari et Rahmoune Averts :

MCO : Mekkaoui (39'), Abdat (62')

LA FURIA ALGÉROISE

EN 2 e PÉRIODE

L'USMA s'est imposée logiquement hier dans son ''jardin'' de Omar- Hamadi de Bologhine face au MCO sur le score de 3 buts à 1.

Les supporters soutiennent Serrar

Les supporters de l'USMA sont solidaires avec leur président, Serrar. Hier, ils n'ont pas manqué de scan- der le nom du successeur de Rebouh. Rappelons que Serrar avait menacé de démissionner si sa pré- sence allait nuire à l'avenir du club phare de Soustara. A noter que le nouvel homme fort des Rouge et Noir était présent hier au stade de Bologhine pour

Film du match

6' La première alerte du match est donnée par le MCO qui réussit du même coup par l'intermédiaire de Chibane à conclure une passe lumineuse en profondeur de Mansouri. 7' Réaction de la tête par Derfalou après un joli retrait de Benmoussa, la balle est passée pas loin de la cage. 18' Le MCO aurait pu ajouter un deuxième but par Frifer qui tire à l'intérieur de la surface, Mansouri à la parade. 20' Tir puissant de Meziane, parfaitement capté par Natèche. 32' L'USMA a failli remettre les pendules à l'heure sur cette incursion de Yaya, mais le gardien dévie en catastrophe en corner. 62' Erreur d'Abdat sur Derfalou, l'arbitre désigne le point de penalty. 65' Darfalou exécute victorieusement la sentence. 67' Retrait de Benchikhoune, la balle touche la main de Heriat. Nouveau penalty pour l'USMA. 69' Darfalou en profite pour donner l'avantage à son équipe. 72' Tir superbement cadré d'Aoued, le poteau sauve Mansouri. 83' Corner de Benmoussa victorieusement repris de la tête par Benyahia. 89' Bouderbal a failli corser la mise n'était le brio de Natèche.

PAR ANIS S.

qui vont être, en effet, cueillis à froid sur cette réalisation signée Chibane. Celui-ci est parti battre de près Mansouri de près après une passe lumineuse en profondeur de l'autre Mansouri du MCO (6'). Curieusement, les Algérois ne sauront jamais réagir à l'image du fantomatique Sayoud vrai- ment dans ses petits souliers. Quelques minutes après le retour des vestiaires, le coach usmiste Miloud Hamdi procédera à un coaching gagnant incorporant Bouderbal à la place de Sayoud. La machine se met- tra alors à marcher. D'où les deux réa-

lisations de Derfalou sur penalty per- mettant, du même coup, à l'USMA de renverser, en un laps de temps très court, la vapeur. Le défenseur Benyahia se chargera de donner l'esto- cade reprenant imparablement de la tête un corner de Benmoussa, Natèche restera pantois (83'). Le sort du match est scellé dans un climat de jeu de haut niveau dominé par des occasions de but franches de part et d'autre. L'USMA renoue avec la victoire au grand bonheur de ses supporters et de… Hamdi.

A. S.

suivre le match de son équipe à partir du tunnel.

Koudri et

Abdellaoui

présents à

Bologhine

En dépit de la suspension dont ils ont fait objet les joueurs en question, le milieu de terrain Hamza Koudri et le défenseur Ayoub Abdellaoui ont tenu à assister au match de leur équipe face au MCO.

Un succès qui intervient dans un moment crucial traversé par le club algérois marqué par la régression des résultats de l'équipe et les lourdes sus- pensions infligées à ses joueurs. Un succès qui va, sans l'ombre d'un doute, soulager psychologiquement les Algérois. Tandis que les Oranais poursuivent leur chute vertigineuse pointant désormais à une peu glorieu- se sixième place au classement général de la Ligue 1 Mobilis. Le match débu- tera pourtant à la défaveur des locaux

Buteurs :

Darfalou

Un succès important

Les supporters ont profité de l'occasion pour exprimer leur soutien à Koudri lourdement sus- pendu par la commission de discipline.

déclasse

Abid

Le centre avant de l'USM Alger Oussama Darfalou prend provisoire- ment seul la tête du classement des meilleurs buteurs du cham- pionnat profes- sionnel de Ligue 1 Mobilis. Longtemps domi- né par le joueur du CS Constantine, Mohamed Abid, la première place

Bien qu'au coup de sifflet final du match, l'USMA s'est adjugée une victoire avec un score plus au moins confor- table, il faut dire que la prestation des Rouge et noir ne laissera pas un sou- venir impérissable aux supporters, longtemps à la peine, après l'ouver- ture du score par le MCO, on peut même dire que ce

touche, des lacunes qu'il faudrait absolu- ment corriger avant le premier match des poules en coupe de la CAF. Toujours est-il qu'en cette période de vaches maigres, la victoire était vive- ment souhaitée, en effet après les déboires de la semai- ne écoulée (deux défaites consécutives en championnat) il fallait bien stopper

l'hémorragie, ce qu'on réussit à faire les Rouge et Noir. A quelques jours du premier match de poule en coupe de la CAF face aux Tanzaniens de Youngs Africans, ils ne pouvaient se per- mettre un autre revers, sous peine de voir l'ambiance au sein de l'équipe se dégrader encore davantage. Il est clair que cette victoi- re sur le MCO va faire du bien au moral des Usmistes avant ce rendez- vous continental. A. S.

moral des Usmistes avant ce rendez- vous continental. A. S. Affluence moyenne des supporters Les supporters
moral des Usmistes avant ce rendez- vous continental. A. S. Affluence moyenne des supporters Les supporters
moral des Usmistes avant ce rendez- vous continental. A. S. Affluence moyenne des supporters Les supporters

Affluence moyenne des supporters

Les supporters de l'USM Alger ont brillé par un déplacement limitée hier à l'occasion des retrou- vailles entre leur équipe favorite et le MCO. Dans la mesure où les Rouge et Noir ont grandement hypo- théqué leurs chances de jouer la carte du titre ou celle du podium, les sup- porters usmistes n'ont pas jugé utile, en effet, d'enva- hir les gradins de " Bologhine Stadium ". Idem pour les supporters ora-

nais dont le déplacement n'a pas été vraiment en force.

Les nombreux

changements

de Hamdi

L'entraîneur de l'USM Alger

a procédé hier à plusieurs

changements dans le onze de départ, et ce, compara- tivement avec celui qui a débuté le match à Béchar. Les suspensions et les blessures de certains joueurs l'ont contraint à revoir ses plans tactiques. Ainsi donc, Benyahia a pris la place de Cherif et Benkhemassa celle de Belahcène. Aussi, Sayadou

a été titularisé en rempla-

cement de Beldjilali tandis que Derfalou a été préféré à Ardji.

Réserve :

USMA 4

En match d'ouverture des seniors, l'équipe réserve de l'USM Alger n'a fait qu'une bou- chée hier de son homologue du Mouloudia d'Oran. Les jeunes Algérois l'ont emporté sur le score net de 4 buts à 1. Les réalisations locales ont été l'œuvre de Dehamechi, El-Orfi, Semane et Abdelfetah. A la faveur de ce large succès, les Rouge et Noir ont progressé provisoirement à la troisième place au tableau général avec 47 points. Le MCO reste à la 8e position.

est désormais occupée par Drefalou à la faveur de son doublé hier contre le MCO. L'Usmiste compte 16 buts, alors qu'Abid son compteur est tou- jours bloqué au chiffre 15. Le Constantinois aura à cœur de renverser la ten- dance à l'occasion de la réception de la JSK le 4 mai prochain. La troi- sième place revient à Frioui (USMB) avec 14 buts.

succès est l'arbre qui cache la forêt, car l'USMA d'hier après- midi était de loin moins convaincante, avec des déchets dans le jeu. Elle a certes dominé la par- tie, mais de manière stérile, heureuse- ment que les Oranais qui avaient un bon coup à jouer, ont manqué d'auda- ce. Après le match, Miloud Hamdi reconnaîtra qu'il manquait à son équipe, qui enre- gistre une baisse de régime inquiétante, ces derniers temps, cette dernière

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

13

29 avril 2018 28 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 13 MCO : IL Y AVAIT PLACE

MCO :

IL Y AVAIT PLACE POUR UNE VICTOIRE

PAR M. STITOU

Devant une formation algéroise qui doute encore, le MCO avait la possibilité hier de remporter le match, hélas, dans la dernière demi-heure, les Oranais ont cédé les points du match à leurs adversaires du jour.

Alors qu'ils ont menés au score durant presqu'une heure, les Oranais ne devront s'en vouloir qu'à eux-mêmes, car en s'évertuant à protéger ce maigre acquis, ils ont donné l'occasion aux Algérois de s'installer dans leur surfa- ce, certes c'était une domina-

tion stérile, mais toujours est-

il que cette façon de jouer du

MCO a fini par se retourner contre lui. En l'espace de trois minutes, l'USMA refait son retard puis ajoute un second but, après que l'arbitre eut sif- flé deux penaltys en faveur des Algérois.

Trop de penaltys concédés Si le MCO a soufflé le chaud et le froid dans le match d'hier, remarque est faite, les Oranais concèdent trop de

penaltys cette saison. Certes, parfois à la suite de décisions d'arbitrage sévères mais sou- vent sur des fautes de débu- tants commises notamment par les défenseurs, même Natèche qui était considéré pour le spécialiste des arrêts de penaltys n'y parvient plus

! Illustration hier, à chaque

fois, il était à deux doigts de stopper les penaltys bottés par Darfalou, la poisse pour- suit les Oranais, dirions-nous.

Une fois avoir osé Après que l'USMA eut ren- versé la vapeur, Moez Bououkaz décide de jouer carrément la carte offensive,

en incorporant les attaquants Tiaiba et Toumi, des choix qui ont failli porter leurs fruits, puisqu'on a à cet ins- tant assisté à un réveil des coéquipiers de Gherbi, qui rateront plusieurs occasions nettes de scorer, sans oublier cette frappe enveloppée de Mohamed-Amine Aoued qui

a été repoussée par le poteau.

Avec ce réveil de l'équipe on s'est dit que dommage que le coach du MCO n'a pris de risques offensifs, avant que l'USMA ne revienne dans la partie, peut-être qu'il serait reparti d'Omar Hamadi avec une victoire.

M. S.

L'ŒIL DU COACH

«J'étais témoin de la scène, Koudri est victime d'une machination»

de la scène, Koudri est victime d'une machination» BOUOUKAZ : «LE 1 ÉTAIT SÉVÈRE» er PENALTY

BOUOUKAZ :

«LE 1

ÉTAIT SÉVÈRE»

er

PENALTY

L'entraîneur du MCO était un peu remonté après la rencontre. La cause de sa colère, le premier penalty accordé à l'USMA. "Franchement, sur le premier penalty, l'arbitre aurait dû ne pas le siffler, quand il y a un contact entre deux adversaires, on ne peut juger avec précision qui a fauté, cette décision a cassé mon équipe, qui a en l'espace de quelques minutes concédé un autre penalty ; après, le troisième but nous a assommés et compliqué la tache, rendant notre mission quasi nulle dans ce match, hélas", a déclaré après la ren- contre Moez Bououkaz.

a déclaré après la ren- contre Moez Bououkaz. A. S. CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

A. S.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

Miloud Hamdi n'a pas mâché ses mots après la rencontre en revenant sur les incidents qui ont émaillé la rencontre CSC- USMA à Constantine, après avoir bien entendu brièvement commenté la victoire de son équipe sur le MCO hier.

«On a fait un match d'hommes» Evidemment l'entraîneur de l'USMA était soulagé après le suc- cès de ses protégés, qui se don- nent un peu d'air, après les der- nières désillusions en champion- nat. "D'abord, je rends hommage à mes joueurs qui ont fourni un match d'hommes, ils tenaient à réagir à la suite de la ''hogra'' dont est victime le club", dira d'emblée Hamdi. "On l'a gagné certes en seconde mi- temps, mais j'ai constaté que même avant on pou- vait marquer mais il nous man- quait cette dernière touche, le plus important était de gagner, on l'a fait."

«Qui a délivré un certificat médical à ce délégué ?» La victoire acquise aux dépens du MCO fut reléguée au second plan, en effet l'actualité du club de Soustara a été marquée par ces lourdes sanctions infligées au club par la commission de discipline de la LFP. "Ce qui m'irrite au plus haut point est la sanction infligée à Koudri, j'étais témoin de la scène, ce délégué a tenté dans le tunnel d'étrangler Koudri qui a eu une

réaction normale, après on apprend que le médecin lui a pres- crit un arrêt de travail de 15 jours, je suis tombé de haut, car une fois dans le hall des vestiaires, ce délé- gué était en train de rigoler avec une personne pendant de longues minutes, il ne donnait pas l'im- pression d'être blessé, sincèrement si les choses ont mal tourné dans ce match à Constantine, le premier responsable est l'arbitre. Il y a eu des trucs extra-sportifs, qui ont empêché mon équipe qui a fourni une bonne prestation à battre le CSC, pour revenir à ce délégué, on voit bien sûr la vidéo qui a été fil- mée sur le terrain, qu'il provoquait Koudri, en plus, il ne portait aucun badge, pour notre joueur, c'était un intrus !"

«La faute de Benguit n'était pas intentionnelle» Par ailleurs, Miloud Hamdi qui a consacré l'essentiel de son inter- vention à ces sanctions reconnaît que "Benguit n'a pas tenté de cro-

cheter l'arbitre, c'est une faute non- intentionnelle, on ressent un senti- ment d'injustice, j'irais même jus- qu'à dire que l'USMA dérange",

conclura-t-il.

A. S.

PROGRAMME DE LA 28 e JOURNÉE

DÉJÀ JOUÉ

ESS 1 - NAHD 2

MCA 1 - USMBA 2

USMA 3 - MCO 1

VENDREDI 4 MAI

Rencontre

Lieu

CSC-JSK

STADE CHAHID HAMLAOUI, CONSTANTINE

USMH-JSS

STADE DU 1 er -NOVEMBRE, EL-HARRACH

OM-USMB

STADE IMAM-LYES, MÉDÉA

CRB-PAC

STADE DU 20-AOÛT-1955, ALGER

USB-DRBT

STADE DU 18-FÉVRIER, EL-ALIA, BISKRA

RESTE À JOUER

29 e journée

30 e journée

USMH-MCA

MCA-JSS

USMBA-USB

USB-USMH

DRBT-ESS

ESS-USMBA

NAHD-CRB

CRB-DRBT

PAC-OM

OM-NAHD

USMB-CSC

CSC-PAC

JSS-MCO

USMA-USMB

JSK-USMA

MCO-JSK

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. CSC

50

27

14

08

05

32

24

+08

2. NAHD

48

28

11

15

02

35

21

+14

3. JSS

45

27

13

06

08

30

24

+06

4. MCA

44

28

12

08

08

40

26

+14

5. USMA

42

28

11

09

08

40

30

+10

6. MCO

42

28

11

09

08

38

34

+04

7. ESS

39

28

10

09

09

33

27

+06

8. PAC

38

27

11

05

11

29

28

+01

9. USMBA

35

28

12

05

11

32

31

+01

10. JSK

33

27

07

12

08

29

33

-04

11. CRB

32

27

06

14

07

20

24

-04

12. DRBT

31

27

08

07

12

28

34

-06

13. OM

30

27

06

12

09

18

25

-07

14. USB

27

27

07

06

14

17

30

-13

15. USMH

25

27

06

07

14

23

32

-09

16. USMB

20

27

04

08

15

24

45

-21

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

14

CRB

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 14 CRB BOUHAFS n'entend pas quitter le Chabab Depuis l'élimination

BOUHAFS

n'entend pas quitter le Chabab

BOUHAFS n'entend pas quitter le Chabab

Depuis l'élimination en coupe de la CAF contre l'ASEC Mimosas, ça parle de plus en plus du départ de Mohamed Bouhafs, mais la réalité est tout autre.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Depuis un moment, ça parle sans cesse du départ de Hadj Mohamed cet été, et ce, pour le fait qu'il ne soit pas parvenu à gérer l'équipe fanion du club de sorte à ce qu'il réalise un bon par- cours cette saison. Supporters et autres amoureux du club ont réclamé son départ et continuent même à faire pres- sion afin de le pousser à partir. Néanmoins, sur le terrain c'est tout le contraire qui se prépare. Hadj

Mohamed sait très bien qu'il a géré le club d'une manière catastrophique depuis le début de saison, d'où sa déci- sion de renforcer son entourage avec des personnes compétentes pour pou- voir remettre le CRB sur de bons rails dès maintenant. Que ce soit, financière- ment, administrativement ou sportive- ment, beaucoup de choses sont en train de se faire et tout laisse croire que ce président dont on ne connaît que très peu de choses s'accroche bec et ongles au CRB.

Il se prépare à la nouvelle saison depuis 2 mois En renforçant son entourage dans le club et en décidant de passer à la régu- larisation des salaires d'une manière graduelle, Hadj Mohamed a voulu ainsi franchir une étape pour prouver à tous ses opposants qu'il s'accroche bel et bien au CRB. Il travaille sur la nou- velle saison, depuis déjà deux mois et les choses commencent à se préciser. On prépare à faire un grand ménage au sein de l'effectif Parmi les décisions qui

ont été prises en prévision de la nouvel-

le saison est de revoir de fond en comble les salaires des joueurs, et ce, en mettant à la porte tous les éléments qui n'ont pas été utiles. Une de nos sources nous a même indiqué que la direction compte se séparer d'au moins dix joueurs en fin de saison, et ce, afin de réduire considérablement la masse salariale, d'une part, et d'autre part pouvoir s'offrir des joueurs d'un meilleur niveau et moins coûteux

financièrement.

S. B.

Naâmani

et Draoui

prolongés

incessamment

Nous avons appris auprès d'une source officielle hier que la direction du CRB va se pencher incessamment sur le dossier des joueurs en fin de contrat. Et selon nos informations, la priorité sera donnée à Naâmani et Draoui que les dirigeants vont tenter de convaincre de prolonger d'une manière durable. L'avenir de ces deux joueurs au CRB devrait se préciser la semaine prochaine.

Salhi en

second lieu

Naâmani, Draoui et Salhi sont les seuls éléments que renferme l'effectif du CRB dont le contrat arrive à terme au mois de juin prochain. Néanmoins, pour ce qui est du gardien de but Salhi, les dirigeants veulent se donner du temps. Ils ne veulent prendre de décision avant de voir la façon avec laquelle l'enfant de Chlef terminera sa saison. En fait, les dirigeants voudraient confirmer si Salhi mérite ce dont exige de lui le renouvellement de son contrat.

Son absence avant le PAC est la goutte qui a fait déborder le vase

Les jours de Taoussi au CRB sont comptés

déborder le vase Les jours de Taoussi au CRB sont comptés Selon nos informations, les rapports

Selon nos informations, les rapports entre les patrons du club et Rachid Taoussi ne sont plus ce qu'ils étaient à l'arrivée du technicien marocain au mois de janvier dernier.

Depuis un mois, il s'est passé beaucoup de choses au sein de l'équipe fanion qui a fait que les rapports entre la direction et Rachid Taoussi ne soient plus ce qu'ils

étaient. Beaucoup de choses ont changé, et ce changement ne semble pas être favo- rable au technicien marocain pour rester au CRB. Nous avons même pu vérifier récemment que les jours de cet entraîneur son désormais comp- tés. Son départ n'est désormais qu'une question de temps. Au sein de la direction, on lui conteste de nom- breuses rencontres qu'il avait mal gérées, et il y a également le fait qu'il ne soit pas parvenu à imposer la discipline qu'il faut. Ce qui a terni notamment les rap- ports entre les diri- geants et Taoussi est le fait qu'il se soit ingéré dans des situations qu'il aurait dû éviter. C'est ce que nous avons su récemment d'une personne bien placée. Ajouter à tout cela le voyage actuel de Taoussi au Maroc alors que le CRB se prépare à un match crucial face au PAC. C'est le match du maintien, et pourtant Taoussi ne reviendra que jeudi prochain. Il vient de charger son staff technique d'assu-

rer la préparation de cette très importante rencontre, et ce, pour pouvoir assister à un stage d'entraîneur au Maroc. Cette absence est la goutte qui risque de faire déborder le vase et qui pousse les dirigeants du CRB à songer sérieusement à se séparer de Rachid Taoussi.

C'est Boutaleb qui va préparer l'équipe En l'absence donc de Rachid Taoussi, c'est le premier adjoint Saïd Boutaleb qui s'oc- cupera de la prépara- tion du prochain match contre le PAC cette cette semaine. Boutaleb sera bien évi- demment assisté par le préparateur phy- sique Hassan Belhadj et l'entraîneur des gar- diens Hassan Belhadji. Notons que le coach leur a laissé un plan de travail à suivre, en attendant qu'il revienne jeudi prochain pour finaliser la préparation. Notons que la reprise des entraînements est fixée pour aujourd'hui, après que l'équipe ait bénéfi- cié de trois jours de S. B.

repos.

Benkablia : «Si la direction répond à mes exigences, je ferai machine arrière»

L'attaquant Mohamed Benkablia avec qui nous avons pris attache hier nous a affirmé ce que nous avons mentionné dans notre édition d'hier à propos de son avenir au CRB.

«Oui, effectivement, je songe très sérieusement à quitter le CRB, et tout le monde sait pourquoi", a déclaré le joueur avant de poursuivre : "Il m'est impossible de rester dans telles conditions et je ne suis pas en train de proférer des déclarations menson- gères à l'égard de qui que ce soit. C'est la réalité des choses. La direc- tion avait des engagements envers

des choses. La direc- tion avait des engagements envers moi qu'elle n'a pas respectés, et cela

moi qu'elle n'a pas respectés, et cela n'arrange absolument pas la relation de confian- ce qu'on est censé entre- tenir. Donc je le dis fran- chement, je n'ai plus confiance en Hadj Mohamed, à moins qu'il me prouve le contraire. Et pour ce qui est de la CRL, si la direc- tion répond à mes exi- gences, je ferai machine arrière."

Il se réunira avec les dirigeants prochainement A propos de son recours à la CRL, l'attaquant Mohamed Benkablia nous a affirmé qu'il attend un signal

de la part de la direction afin de dis- cuter de sa situation financière, lui qui n'a pas perçu un seul sou depuis son arrivée au CRB. "Il devrait y avoir une réunion prochainement avec la direction", affirme le joueur avant de poursuivre : "Si les choses se passent bien lors de cette réunion, on mettra fin à notre désaccord sans la

CRL."

S. B.

La direction déposera aujourd'hui un dossier lourd contre lui

Après que l'attaquant Mohamed Benkablia ait déposé son dossier à la CRL, la direction du CRB compte contre-attaquer en déposant plusieurs documents pour prouver que le club n'a pas lésé le joueur dans ses droits. Une copie de la délibération de la commission de discipline du club sera remise à la CRL pour mettre tout au clair avec ladite instance. Rappelons que Benkablia a été sanctionné à la fin du mois de mars dernier par une retenue de trois salaires assorti d'un dernier avertissement avant licenciement. Parmi les pièces qui seront remise à la CRL, il y aura la seconde convocation à la CD du club pour insultes proférées à l'égard du président du club auquel le joueur n'aurait pas répondu. Rappelons que Mohamed Benkablia est arrivé au CRB au mois de janvier dernier en provenance de l'USMA pour un contrat de 30 mois. Le joueur avait reproché au président du Chabab le non-paiement d'une avance de trois salaires te que les deux hommes ont convenu avant la signature du contrat, ce qui a amené le joueur à bouder un voyager en Zambie du CRB.

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

USMH

15

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 USMH 15 Réunion des actionnaires cette semaine L'AVENIR de

Réunion des actionnaires cette semaine

L'AVENIR

de l'USMH en débat

Face à la situation très préoccupante que vit le club de l'ex-Maison Carrée, qui a mis un pied et demi en Ligue 2 Mobilis, les actionnaires de la SSPA/USMH vont se réunir cette semaine pour tenter de trouver des solutions et sortir le club de cette crise et préparer la saison prochaine.

le club de cette crise et préparer la saison prochaine. ce sujet et il ne compte

ce sujet et il ne compte pas laisser l'USMH s'il sera rétrogradé en Ligue 2 Mobilis. "Si l'USMH sera relégué au palier inférieur je ne quitterai pas le club. Je sais bien que ça sera très difficile pour l'USMH de trouver des sponsors dans le cas où il jouera en Ligue 2 Mobilis la saison prochaine et je vais tout faire pour trouver des ressources financières", a précisé, Mohamed Laïb. M. H.

Reprise aujourd'hui à Semmar

Après quatre jours de repos, le staff technique a donné rendez-vous à ses joueurs pour la séance de reprise cet après-midi. Cette première séance de la semaine est fixée à 14h30 au stade Cosider de Semmar. Les camarades de Younès devront oublier les deux derniers revers et retrousser leurs manches pour bien préparer le prochain match à domicile face à la JS Saoura.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Quatre mois après l'installa- tion du directoire qui a tout fait pour sauver le club, la situation de l'USMH n'a pas changé d'un iota, et sauf miracle, l'équipe jouera la sai- son prochaine en Ligue 2 Mobilis. Malgré l'arrivée de l'entraîneur Aziz Abbès à la barre technique des Jaune et Noir, et qui a remplacé le Tunisien Hamadi Daou, le 4 février 2018, cela n'a rien changé et les camarades de Younès continuent à manger de leur pain noir. A cet effet, une réunion des actionnaires est prévue cette semaine pour bien terminer l'exercice actuel et prépa- rer la saison prochaine.

Préparer l'AG élective Comme nous l'avons déjà révélé par nos soins, l'USM El-Harrach tiendra son assemblée générale élective du président du conseil d'administration, avant le 15 mai. A cet effet, la réunion des actionnaires prévue en cours de cette semaine dans le but de préparer la prochaine assemblée générale élective (AGE) et installer un nouveau conseil d'ad- ministration en prévision de la sai- son prochaine. Si le club cher à tous les Harrachis parviendra à assurer

son maintien parmi l'élite, il sera repris par un sponsor, comme il l'a déclaré le président du directoire Mohamed Laïb, vendredi soir sur la chaîne TV, El Djzairia One. "C'est vrai qu'on a un pied en Ligue 2 et nos chances de rester parmi l'élite sont très minimes, on n'est pas encore morts. On ne va pas lâcher et on ne va pas abandonner. Si le club jouera en Ligue 1 Mobilis, la saison prochaine, il sera probablement repris par un grand sponsor", a déclaré le président du directoire.

Laïb bien parti pour rester D'ici la date de la tenue de la pro- chaine AG élective, le sort de l'USMH qui sera sauf surprise relé- gué en Ligue 2 Mobilis, sera connue officiellement. A l'heure actuelle aucun candidat n'a affiché son inté- rêt de présider le club la saison pro- chaine. Cela dit, les membres de l'AG qui vont se présenter au cours de cette AG devraient trancher sur l'avenir de club harrachi, alors que selon les informations en notre pos- session, il est fort probable à ce que les membres de l'AG vont opter pour l'actuel président du directoire Mohamed Laïb pour présider l'USMH. Lui-même s'est prononcé à

Plusieurs joueurs menacent de ne plus revenir

Suite aux accusations du président Mohamed Laïb et certains supporters qui ont jeté un pavé dans la mare en accusant des joueurs d'avoir vendu le match pour le compte de la 26e journée face au DRBT, plusieurs éléments menacent de ne plus revenir à l'USMH. Très affectés par cette méchanceté, les éléments avec lesquels on s'est entretenu se disent choqués par cette méchanceté gratuite. Ces derniers ont même pris la décision de sécher la séance de reprise, prévue cet après-midi au stade Cosider à Semmar. "Je n'ai plus le moral pour reprendre les entrainements. En lisant les déclarations du président Laïb, sincèrement c'est vraiment choquant. Je pense qu'ils ont sorti cette rumeur pour manipuler l'opinion publique, remonter les supporters contre les joueurs. Ils ont échoué dans leur mission et ils doivent assumer au lieu d'accuser les joueurs d'avoir vendu les matchs", nous a déclaré un cadre de l'équipe. Selon notre source, plusieurs éléments vont déposer leurs dossiers au niveau la Chambre de résolution des litiges les prochains jours pour réclamer leurs salaires impayés et obtenir leurs lettres de libération pour rejoindre d'autres formations lors du prochain mercato estival.

La sanction d'Abbès réduite à 4 mois

La sanction de l'entraîneur, Aziz Abbès, a été revue à la baisse par la commission de recours de la FAF. Abbès avait écopé d'une année de suspension dont 6 mois fermes et d'une amende de 40.000 DA, une sanction que lui avait infligée la commission de discipline de la LFP, après le match face au PAC où il a été accusé d'agression sur un joueur adverse. La commission de recours de la FAF qui s'est réunie le 17 avril a auditionné l'entraîneur harrachi, réexaminé les rapports des officiels. Cette commission de recours a décidé de ramener la durée de suspension ferme de six à quatre mois. Ainsi, la LFP a envoyé, hier, la décision de la commission de recours qui a décidé d'accorder des circonstances atténuantes et accepter les excuses et l'engagement de l'entraîneur Aziz Abbès.

Meziani «Mezmez» a eu un beau jubilé

Abdelkader Meziani, un footballeur d'exception doublé d'une gentillesse incomparable, a eu droit, hier après-midi, à un jubi- lé exceptionnel, au stade du 1er- Novembre de Mohammadia, organisé par l'association Abtal Mohammadia. Devant plus 2000 spectateurs, l'on a eu droit à une grande fête de football où de vieilles gloires de l'USMH, MCA, JSK, USMA, ESS, de l'équipe natio- nale et de l'équipe de la presse ont été honorées de leur prestation et de leurs marques d'estime un tel rendez-vous historique. "Mezmez" comme le surnomment les sup- porters harrachis, figure embléma- tique de l'USMH, qu'il a servi durant toute sa carrière, il jouit d'un charisme incontestable pas seulement à El-Harrach mais par- tout en Algérie. Il a été un joueur talentueux qui s'illustrait par sa technique et ses prouesses qui fai- saient de lui l'un des meilleurs joueurs algériens de l'époque (années 1980).

Pas moins de 100 anciens joueurs L'un des meilleurs meneurs de jeu qui a connu le championnat

d'Algérie depuis sa création a eu droit à un très beau jubilé. Pas moins de 100 anciens joueurs et amis de Meziani l'ont honoré de leur présence, à l'image de :

Bourahli, Badji, Amour, Benali, Bencheikh, Assad, Bensaoula, Mustapha Kouici, Adjissa, Iboud, Medane, Tchipalo et autres…. Plusieurs matchs ont été au pro- gramme, l'ancienne équipe de l'USMH a donné la réplique à celle du MCA des années 80, suivie du match des poussins Palestine- poussins Mohammadia et aussi la sélection nationale des années 80 à la sélection de la presse. Abdelkader Meziani a joué une mi-temps avec l'USMH et une autre avec l'équipe nationale des années 80. On a noté également la présence d'un représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, l'ancien P/APC de Mohammadia et le conseiller de la Palestine en Algérie.

«Un moment qui restera à jamais dans ma mémoire» Très ému par la réussite de ce jubi- lé et la présence massive des anciens joueurs et les supporters de l'USMH, Abdelkader Meziani

se dit très honoré. "Je saisis l'occasion pour remercier tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l'organisation de ce jubilé. Je suis très ému de retrouver mes anciens coéquipiers de l'USMH et de l'équipe nationa- le avec lesquels on a eu à partager que du bonheur. C'est un moment inoubliable pour moi et les autres joueurs", nous confiait hier l'ex- meneur de jeu de Maison Carrée qui espère que d'autres jubilés seront organisés en l'honneur de tous ceux qui ont donné beaucoup au football national. M. H.

Les dirigeants de l'USMH ont brillé par leur absence

Aucun dirigeant de l'actuelle direction de l'USMH ne s'est pré- senté au stade du 1er-Novembre de Mohammadia pour assister au jubilé de l'ancienne star d'Essefra. Laïb et ses collabora- teurs ont brillé par leur absence et selon notre source, aucun parmi eux n'a été invité par l'Association d'Abtal Mohammadia pour prendre part à cette fête.

d'Abtal Mohammadia pour prendre part à cette fête. Belahcène (Tchipalo) : «Il a été marginalisé en

Belahcène (Tchipalo) : «Il a été marginalisé en sélection»

L'ancien joueur de la JSK et de la sélection nationale Ali Belahcène dit Tchipalo, n'a pas raté l'occasion d'assister à ce jubilé. L'ancien acteur de la Jumbo Jet a tenu à remercier les organisateurs en encourageant ce genre d'initiatives. "Je ne pouvais pas décliner l'invitation et je suis très heureux d'assister à ce beau jubilé et retrouver les anciens joueurs. Abdelkader Meziani est l'un des meilleurs joueurs en Algérie, notamment dans son poste de meneur de jeu. En plus de son talent, c'est une personne très éduquée qui mérite beaucoup de respect. Meziani était victime de marginalisation en sélection à cause de cette fameuse histoire de maladie et il méritait de faire une carrière beaucoup mieux en équipe nationale, mais malheureusement il était victime de la hogra", nous a déclaré Ali Belahcène.

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

16

ESS

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 16 ESS 9 ou 10 joueurs seront libérés Hamar promet une

9 ou 10 joueurs seront libérés

Hamar promet une révolution à la fin de la saison

Selon une source digne de foi, le président Hassen Hamar, en concertation avec l'ancien entraîneur Abdelhak Benchikha et même avec le coach intérimaire Malik Zorgane, aurait décidé de faire le ménage une fois la saison terminée.

De notre correspondant

SOFIANE H.

D'après nos sources, ils seront entre 9 et dix joueurs qui seront priés d'aller chercher une autre destination à l'ouverture du mer- cato d'été, et ce, pour des raisons techniques et disciplinaires. Pour le moment, il semblerait que Hamar ne veut pas précipiter les choses bien qu'il ait laissé entendre au cours de la réunion qu'il avait tenue avec ses joueurs et le staff technique à l'issue de la défaite face au NAHD qu'il n'hésiterait pas à prendre des mesures que personne n'attendra. En outre, même si on ignore pour le moment, les joueurs qui sont dans le collimateur, on nous indique que des gars comme Khaïri, Ibouziden et autre Nessakh pour- raient faire partie de cette liste. De même chez les supporters qui ont affiché leur grosse colère et leur mécontentement vis-à-vis des résultats qu'enregistrent leurs

vis-à-vis des résultats qu'enregistrent leurs capés depuis quelques semaines et qui n'ont pas

capés depuis quelques semaines et qui n'ont pas hésité à le faire savoir aux dirigeants, joueurs et au staff technique. C'est ce qui a d'ailleurs

poussé le coach Abdelhak Benchikha à jeter l'éponge en expliquant que sa décision de quit- ter l'ESS avait un lien direct avec le mauvais comportement d'une par- tie des supporters sétifiens qui se sont rendus au stade Omar- Hamadi de Bologhine pour assis- ter au match PAC-ESS. Avant-hier ils ont récidivé cette fois en ciblant le président Hamar et Boulahdjilet le manager général du club de même que quelques joueurs deve- nus indésirables du côté de Aïn El

Fouara. Par ailleurs, bien s'il a était dur dans son discours qu'il a tenu envers ses joueurs à l'issue du match face au Nasria, il reste cependant que le boss ententiste ne compte pas pour le moment prendre des décisions qui peuvent influer négativement sur son grou- pe et ce, à quelques jours du pre- mier rendez-vous de la phase de poules de la Ligue des Champions d'Afrique face au TP Mazembe prévu le 5 mai prochain à

S. H.

Lubumbashi.

A quelques jours du match face au TP Mazembe

Sétif en panne

L'Entente de Sétif est passée complètement à côté avant-hier face au Nasria en concédant une 3 e défaite à domicile depuis le début de cet exercice.

Après avoir cédé les trois points de la rencontre face à l'USMA puis le MCA, voila le tour du Nasria de repartir fort logiquement du stade du 8-Mai 1945 de Sétif avec le gain du match. Au moment où tout le monde du coté de Aïn El-Fouara attendait en effet une réaction de leur équipe après l'humiliant échec subi quelques jours avant face au PAC au stade de Bologhine (2-4), les partenaires de Sofiane Aïboud se sont fait de nou- veau ridiculiser cette fois par un onze nahdiste bien organisé et qui pratique un bon football. Certes, il y avait quelques défections importantes et qui ont influé d'une manière ou d'une autre sur le rendement de l'équipe, mais cela n'explique pas pour autant la perte de l'âme de l'équipe que tout le monde a pu remarquer alors qu'il ne reste que quelques jours avant le premier rendez-vous de la phase de poules de la Ligue des Champions d'Afrique face au TP Mazembe. Même le coach intérimaire Malik Zorgane a avoué que son groupe a évolué sans âme et qu'il fallait s'attendre à une telle performance. "C'est une amère défaite il est vrai, cependant il faut dire que nous n'avons rien fait pour obtenir un résultat positif. Nous avons connu presque le même scénario que face au PAC. On est dans un jour sans.

On a abordé ce match contre le NAHD sans plusieurs titulaires. Ce n'est pas facile d'obtenir des résultats positifs dans ces conditions. Il faut dire en outre que nous sommes tom- bés sur une bonne et coriace équipe qui nous a causé des soucis et qui n'a pas aussi volé son succès. Le plus important pour nous, c'est que nous devons oublier au plus vite cette défaite et penser a préparer nos pro- chaine échéances", nous a dit à l'issue du match le coach intérimaire Malik Zorgane qui fait allusion à la prochai- ne sortie continentale face au TP Mazembe dans le cadre de la premiè- re journée de la phase de poules de la Ligue des Champions d'Afrique prévu le 5 mai prochain à Lubumbashi.

Il faudra une révolte à Lubumbashi Un rendez-vous qui devient mainte- nant d'une grande importance pour les Ententistes qui se doivent de pro- voquer un sursaut d'orgueil afin de réussir un bon résultat et entrevoir du coup la suite du parcours africain sous de bons auspices. C'est dans ce registre d'ailleurs que le président Hassen Hamar a tenu a se réunir avec les joueurs et le staff technique aux vestiaires juste après le coup de sifflet de la rencontre de l'arbitre Saïdi. Un conclave qui aura duré plus d'une demi-heure au cours duquel le boss ententiste a tenu un langage très dur envers ses poulains tout en menaçant de prendre des mesures disciplinaires si jamais la situation ne venait pas à s'améliorer et ceci ne passera pas que par obtenir une bonne performance, la semaine prochaine, en République Démocratique du Congo. S. H.

USB

Une semaine pour préparer 3 finales

Leknaoui : «Notre seul objectif, récolter 9 points»

La programmation des 3 matchs restants du championnat de Ligue 1 Mobilis est déjà tracé. Le staff technique biskri a pris ses dispositions pour bien gérer la suite.

De notre correspondant

ABDOU HENINE

Toute cette semaine sera chargée en séances tactiques et physiques, le préparateur physique Boughezzoula nous a confié que les joueurs ont largement le temps pour récupérer des forces et à la fois bien se préparer pour les trois matchs res- tants, d'autant plus que les Biskris restent sur une défaite amère en championnat, un match d'applica- tion va certainement soigner le moral de l'équipe et permettre à l'USB de renouer avec le chemin des victoires, mais rien n'est sûr car Leknaoui craint aussi la fatigue et les

blessures, dans la mesure où l'USB s'apprête à disputer trois finales qui décideront officiellement de l'avenir de l'équipe du Sud Est du pays en Ligue 1 Mobilis. La seule certitude est que la semaine s'annonce char- gée et importante pour l'entraineur et les joueurs. L'enjeu est grand et les coéquipiers de Touré ont intérêt à bien se préparer pour réussir l'objec- tif qui est le maintien parmi l'élite.

Stopper les Tadjenanetis, des concurrents directs Améliorer le rendement et réussir d'autres bons résultats à trois jour- nées de la fin de la compétition est le but suprême du coach Leknaoui. Les joueurs adhèrent aux consignes et recommandations du staff tech- nique, ce qui reste un bon signe pour la suite du parcours, et la présence de tous les joueurs aux entraine- ments dénote de la grande détermi- nation qui anime le groupe biskri, ces derniers jours. Tous ces ingré- dients font le bonheur de l'entrai- neur Leknaoui qui a réussi le pari de relancer la concurrence et ramener un autre état d'esprit au sein du groupe, conscient que la tâche ne sera nullement facile pour affronter une formation du DRBT déterminée plus que jamais à réaliser un bon résultat vendredi prochain. Epargné par les blessures et les suspensions on peut dire que Leknaoui pourra

compter sur son groupe assez large pour composer la meilleure formule possible. Le coach sait qu'il pourra compter sur la qualité de ses joueurs pour stopper les Tadjenanentis qui sont des concurrents directs au maintien, cela est certainement sou- lageant et inspire la confiance pour la suite des événements.

«On reste maître de notre destin» Le dernier coup de frein de l'USB face aux Husseindéens a compliqué davantage la situation des Biskris sur le plan comptable, et la lutte pour le maintien s'intensifie davan- tage d'une journée à l'autre, mais du changement il y aura certainement du côté des Vert et Noir qui ont montré précédemment une détermi- nation plus forte que d'habitude. Après le coup de sifflet final mardi passé face au NAHD, on a senti que l'USB avait frôlé de très près un résultat positif, et le portier nahdiste Merbah a vu les attaquants biskris déferler devant ses buts pendant la majorité de la rencontre, malheureu- sement, le taux de réussite est resté bas et l'USB n'a inscrit qu'un seul but ce jour-là. Pour le coach Nadir Leknaoui tout cela incite à l'optimis- me pour la suite, il sait que son équi- pe n'a aucun joker et la seule issue est d'assurer lors des trois prochains rendez-vous : "On n'a pas été mau-

vais face au NAHD, il y avait de la détermination et de la volonté de bien faire. Sur le jeu on a montré de belles choses, le résultat final reste une défaite certes qui complique davantage notre mission, mais on reste maitre de notre destin, il nous faut les neuf points restants en jeu pour atteindre notre objectif qui est le maintien en Ligue 1, sans se sou- cier des résultats de nos concurrents directs". En d'autres termes : en jouant comme ça il est certain que les Biskris peuvent bien assurer leur maintien et battre le DRBT, l'USMBA et l'USMH facilement.

«Le manque de réalisme et les fautes défensives nous coûtent cher» Le dernier bon rendement de l'équi- pe à Alger a soulagé le premier res- ponsable de la barre technique bis- krie. L'USB qui travaille dans une bonne ambiance depuis le retour de Leknaoui, tout cela a été vu durant

les deux matchs face au PAC et le NAHD, les camarades de Belkarouche montrent qu'ils veulent aller arracher le maintien et amélio- rer leur classement le plus rapide- ment possible. La pression ne pèse pas négativement sur les joueurs, cela démontre qu'un travail a été effectué sur ce registre par le techni- cien annabi, mais il y a deux détails qui gâchent le moral de Leknaoui et lui font craindre un avenir sombre comme il l'avoue :"On joue avec un schéma clair basé sur la vitesse et le pressing haut, ça a compliqué la vie au NAHD qui a réussi à trouver la faille à cause d'une bourde de notre charnière centrale, ce qui nous a coûté cher à deux reprises alors qu'on a été bien meilleurs que notre adversaire, il y a aussi le manque de réalisme de notre attaque qui nous a pénalisés au final car à mon avis un match nul aurait été plus équitable". A. H.

JOYEUX ANNIVERSAIRE MARIA LOUISA Les familles Bettahar et Bellot ainsi que Alla et Sanaa félicitent
JOYEUX ANNIVERSAIRE
MARIA LOUISA
Les familles Bettahar et Bellot ainsi que Alla et
Sanaa félicitent l'adorable Bellot Louiza Maria
à l'occasion de son 12e anniversaire et prient
Allah Le Tout Puissant de lui assurer une vie
pleine de succès et de bonheur.
Joyeux anniversaire !
www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 NAHD 17
www.competition.dz
Dimanche 29 avril 2018
NAHD
17

Merbah

continue

d'épater

Les matchs se suivent et se ressemblent pour le gardien de but nahdiste, Merbah Gaya, auteur une nouvelle fois d'une prestation de haute facture, et qui semble planer sur un nuage ces dernières semaines. Le

portier nahdiste a été très présent lors de cette rencontre, en dominant coéquipiers et adversaires dans les airs. Il réussira également quelques arrêts de grande classe, avant de concéder un but sur lequel

il ne pouvait rien faire. De par cette très belle performance, Gaya continue de lancer des messages au sélectionneur national, pour lui rappeler qu'il reste incontestablement le meilleur gardien de but du championnat cette saison.

Le retour d'Allati a fait beaucoup de bien

De retour dans le onze de Dziri à l'occasion de ce match face à l'ESS, le

latéral droit Walid Allati a été une nouvelle fois très bon et intraitable sur son couloir. Le retour du N°20

a d'ailleurs fait beaucoup de bien à cette défense nahdiste, qui s'est montrée bien solide durant les 90 minutes de la

6 e but de la saison pour Gasmi…

Auteur de l'ouverture du score en faveur de son équipe, en reprenant devant les buts vides un ballon mal négocié par la défense sétifienne, l'attaquant nahdiste Ahmed Gasmi a signé en cette occasion son 6e but de la saison. Gasmi est certes loin de son capital de la saison dernière où il avait inscrit 14 buts, mais ses performances restent tout aussi bonnes, lui qui se sacrifie souvent pour son équipe, laissant des espaces pour ses coéquipiers.

… le 5 e pour Chouiter

Deuxième but en deux matchs pour le milieu de terrain offensif, Abderaouf Chouiter, qui a inscrit à l'occasion du match d'hier son 5e but depuis l'entame de la saison. Très belle performance pour un joueur arrivé des divisions inférieures, et qui s'est imposé comme titulaire indiscutable dans l'échiquier du coach Billel Dziri.

2 défaites seulement et une série de 21 matchs sans revers

Si le titre se décernait au mérite, le Nasria serait champion

21 e match sans défaite pour le NAHD version Dziri Billel, une performance exceptionnelle qui fait du Nasria l'équipe la plus régulière cette saison en championnat.

PAR MOHAMED ADRAR

En dehors de ces chiffres excep- tionnels, il y a lieu de signaler que la

bande à Dziri Billel est en train de réa- liser une saison hors normes, où tout semble baigner dans l'huile pour les Sang et Or, qui demeurent jusqu'à pré- sent l'équipe ayant perdu le moins de matchs cette saison avec 2 défaites seu- lement, contre 5 pour le leader constantinois. Le Nasria est également

la meilleure équipe du championnat à

l'extérieur, avec pas moins de 22 points récoltés hors de leurs bases, une per- formance qui fait du NAHD l'équipe la plus robuste, si l'ont tient également compte du fait que les Husseindéens possèdent la meilleure défense du championnat avec 21 buts encaissés seulement. Tous ces chiffres ne font que confirmer que le NAHD a été durant cet exercice 2017/2018 la meilleure formation du championnat. Le CSC est certes leader, et se dirige droit vers le titre de champion, mais si

le titre de champion d'Algérie se décer-

nait aujourd'hui au mérite, c'est sans aucun doute le Nasria qui serait cham- pion. Les Nahdistes peuvent nourrir beaucoup de regrets au décompte final, car sur certaines rencontres, il y avait largement de la place pour faire mieux, notamment à domicile.

La Champions League à portée de main, le titre relève du miracle

A deux matchs de la fin de cette saison

2017/2018, le NAHD a quasiment assuré sa place sur le podium, puisqu'il

a quasiment assuré sa place sur le podium, puisqu'il ne reste aux coéquipiers de Gasmi qu'à

ne reste aux coéquipiers de Gasmi qu'à récolter trois points pour être certains de finir au moins troisième au classe- ment. L'autre enjeu important que les

Nahdistes vont certainement jouer à fond, c'est cette qualification à la Champions League africaine, chose qui semble largement à leur portée, d'autant plus qu'il suffit de terminer à la seconde place au classement, pour s'assurer le second billet qualificatif à la Champions League africaine. Par ailleurs, et si mathématiquement tout reste encore jouable pour le titre de champion, voir le NAHD remporter le titre relèverait tout bonnement et sim- plement du miracle, d'autant plus que les Nahdistes n'ont pas leur destin

entre leurs mains, puisque si le CSC réussit à récolter quatre points sur les neufs qui restent en jeu, les Sanafir seront champions, avec en sus un calendrier bien favorable, avec deux matchs à jouer au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, et un dépla- cement à Blida chez la lanterne rouge du championnat. Autant dire que le miracle semble très peu probable pour le NAHD.

Saison historique De toutes les manières, et quelle que soit l'issue de la saison nahdiste, cet exercice 2017/2018

restera à jamais historique et inou- bliable pour la bande à Dziri Billel qui a réussi quelques performances de très haute facture. Ce qu'a pu réussir le Nasria cette saison est de toutes les façons historique, puisque le NAHD en est à 21 matchs sans défaite, série toujours en cours, un record en la matière pour les Husseindéens qui ont tout simplement égalé la meilleure performance nahdiste de tous les temps avec 21 matchs sans défaite réa- lisée lors de la saison 1972/1973. Mieux encore, le NAHD version Dziri Billel a encore la chance d'aller plus loin, si l'équipe réussit à éviter la défai- te lors de ses deux derniers matchs, chose qui voudra dire que le NAHD égalera le record réalisé par le CRB en 1965/1966 avec 23 rencontres sans défaite, et dépassera celle de l'USMA réalisé en 2013/2014 avec 22 matchs sans défaite.

Dziri : «Il reste 6 points en jeu, allons les chercher !» Et même si l'optimisme reste de mise dans le camp nahdiste en cette fin de saison, le coach Billel Dziri est quant à lui plutôt serein, lui qui vise les six points lors des deux matchs restants, en espérant voir son équipe, terminer à la meilleure position possible : "Ce suc-

cés à Sétif nous fait beaucoup de bien, puisqu'il nous permet de prendre seuls la seconde place au classement. Nous ne regardons ni devant ni derrière, ce qui compte pour le NAHD, c'est de jouer pour la gagne, et rien que pour la gagne. Il nous reste encore six points en jeu, allons donc les chercher, avant de faire les comptes en fin de saison. Nous ne parlons ni de titre, ni d'aucu- ne place précise, le décompte on le fera après la 30 e journée." M. A.

Ils étaient près de 3000

Déplacement historique des Sang et Or à Sétif

Déplacement historique des suppor- ters du Nasria hier à Sétif, où ils n'étaient pas moins de 3000 Husseindéens à prendre place dans la tribune réservée habituellement aux visiteurs. Les supporters nah- distes ont donné de la voix du début jusqu'à la fin de la rencontre, avant de fêter cette belle victoire avec leurs joueurs et le staff technique. Notons également le fair- play total qui a régné entre les deux galeries, qui se sont d'ailleurs quittées sous les applaudissements, où les Nahdistes ont souhaité aux Sétifiens une victoire face au TP Mazembe, alors que les Sétifiens ont été plus loin, en souhaitant le titre au Nasria.

Alors que tout le monde redoutait la fatigue et la surcharge

Le Nasria réalise un improbable 9 sur 9

3 matchs joués en une semaine, 6 buts marqués, 3 encaissés et 9 points

récoltés par la bande à Dziri Billel qui

a tout simplement défié tous les pro-

nostics pour aller réaliser un impro- bable 9 sur 9, qui a placé le Nasria en seconde position du classement de la Ligue 1 Mobilis. Une performance que les plus optimistes parmi les Nahdistes ne pouvaient imaginer, au vu de la qualité des adversaires qui affrontaient le NAHD. Avant ce 9 sur 9, les Nahdistes n'avaient d'ailleurs jamais réussi à enchainer trois victoires de rang, et avec les paramètres, fatigue et surcharge physique, on craignait tout simplement le pire pour cette for-

mation nahdiste, à qui on prédisait un écroulement. La réalité du terrain fut tout autre, puisque les coéquipiers de

Khacef ont su relever les défis, pour signer trois belles victoires bien méri- tées.

Chapeau bas au staff médical ! Les joueurs et le staff technique sont peut-être les principaux artisans de ces résultats probants réussis la semaine dernière, mais il y a lieu aussi de rele- ver le rôle très important du staff médical de l'équipe, emmené par le Dr Ladj, qui a réalisé un énorme travail, afin de permettre aux joueurs d'être à

chaque fois au top physiquement. Le staff médical nahdiste a été au four et au moulin durant toute la semaine, pour retaper la forme des joueurs, entre les séances de massage et de récupération, ainsi que les soins admi- nistrés aux joueurs qui souffraient de petits bobos. Au final, le NAHD a pris neuf points, et les joueurs et le staff technique doivent également une fière chandelle au staff médical qui a réussi un énorme travail durant toute la semaine qui s'est fait ressentir sur le terrain, notamment à Sétif, où l'équipe nahdiste était un ton au-dessus de son adversaire sur le plan physique. M. A.

LA STAT DU JOUR

4 4, comme le nombre de passes décisives réalisées par le jeune Noufel Khacef durant la semaine dernière. Le n°39 nahdiste a été l'homme providentiel pour son équipe, en délivrant pas moins de quatre passes décisives en trois rencontres, d'abord face au MCA, où il a offert le but du KO à son coéquipier Ouertani. Ensuite face à l'USB, où il a servi Chouiter pour le but de la délivrance, avant de signer deux nouvelles passes décisives face à l'ESS. A tout juste 20 ans, Khacef est en train de réussir une saison exceptionnelle, lui qui a été très souvent décisif cette saison, par ses passes, mais également grâce à ses trois buts inscrits face au CRB, l'USMB et l'USMBA. 4, c'est aussi le nombre de matchs joués depuis l'entame de la saison par le défenseur Maaziz Nadjib, qui semblait pourtant hors des plans de son coach, et qui vient d'aligner deux brèves apparitions coup sur coup.

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 18 USMB
www.competition.dz
Dimanche 29 avril 2018
18
USMB

Slimani rencontrera Alime après le derby

 

Guetal : «On a tous une dette envers l'USMB»

Le latéral droit, Oussama Guetal, nous a fait savoir que lui et ses

coéquipiers ont une dette envers ce club.

Comment vous sentez-vous sur le plan mental après la descente du club phare de la ville des Roses en Ligue 2 ?

Moi et mes coéquipiers nous avons le moral très affecté après la descente du club en Ligue 2. Car on se sent cou- pable, mais je pense qu'il ne faut pas croiser les bras et on doit songer à l'avenir de cette équipe pour lui permettre de revenir parmi l'élite le plus vite possible.

Est-ce que vous avez pris

une décision concernant votre avenir ?

Je n'ai aucune décision à prendre, je suis sous contrat avec mon club et je vais le res- pecter jusqu'au bout. Que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue 2, on doit rester fidèle aux cou- leurs de cette équipe.

L'avenir de votre équipe s'annonce flou a cause de la crise financière, n'est- ce pas ?

Le facteur majeur de la des- cente du club en Ligue 2 est la crise financière, et si l'USMB avait ses ressources financières et les joueurs avaient perçu leurs salaires en temps réel, on n'en serait pas là.

Comment s'annonce l'avenir de votre équipe ?

S'il y a des solutions sur le plan financier en prévision de la saison prochaine, le club aura sont mot à dire. A. Dj.

offres sous la main, et qu'il ne peut jouer en Ligue 2 et rater l'occasion de s'illustrer encore plus parmi l'élite. Donc, Frioui est sur le départ et Alime doit trouver les bons profils pour pallier le départ de ce joueur.

Un grand sponsor donne son accord de principe Selon une source digne de foi, le pré- sident Chouaib Alime a réussi à convaincre un grand sponsor pour aider le club en prévision de la sai- son prochaine. En effet, Alime a sol- licité un ancien responsable du foot- ball en Algérie qu'il a orienté vers ce sponsor. A cet effet, le sponsor en question a ouvert ses portes au club phare de la ville des Roses, et a pro- mis d'aider le club blidéen lors de la prochaine saison. A. Dj.

L'USMB veut recevoir

Plus de relations avec les pseudo-managers

à Tchaker

Le président de l'USMB, Chouaib Alime veut éviter le modèle amateur et envisage de hisser son équipe vers le professionnalisme, et pour cela, il veut recevoir la saison prochaine au stade Tchaker. D'autant plus que cette équipe blidéenne a les moyens nécessaires pour réussir et pour faire parler d'elle.

Aussi, le président blidéen s'est rendu compte que la majorité des agents de joueurs algériens sont des opportunistes et courent derrière leur propres intérêts. Contrairement aux agents FIFA qui ont une certaine crédibilité et les profils qu'ils proposent sont toujours bénéfiques pour les équipes. Le boss a juré de ne plus travailler avec les managers qui n'ont pas une licence FIFA.

Selon certaines indiscrétions, l'entraîneur de l'Olympique de Médéa, Sid-Ahmed Slimani a fait savoir à l'émissaire d'Alime qu'il ne veut pas discuter de son avenir maintenant, car il est concentré sur le derby contre l'USMB qui s'annonce important et décisif pour son équipe dans le course au maintien.

et décisif pour son équipe dans le course au maintien. De notre correspondant AMINE DJAÂFAR Cette

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Cette réponse a incité le premier responsable à mettre les choses en

stand-by jusqu'à la fin de saison, où

il va rencontrer l'entraineur de l'OM

et lui faire une proposition officielle

qui pourrait le convaincre afin de driver l'USMB, la saison prochaine. En plus du coach, Alime veut aussi avoir l'accord des joueurs dont la plupart ont donné une réponse posi- tive pour rester a Blida pour une autre saison et ont même promis de se donner a fond pour rendre la vraie allure à cette équipe qui ne mérite pas la relégation.

Frioui, la seule perte Le départ de l'attaquant Samy Frioui

sera la seule exception, car ce joueur

a plusieurs offres et ne veut pas rater

une carrière a cause du club blidéen. En effet, Frioui a été clair et franc avec Alime. Lors de leur dernière entrevue, le joueur a clairement expliqué à son boss qu'il ne peut res- ter à Blida du moment que l'équipe a perdu sa place parmi l'élite, aussi, il lui a fait savoir qu'il a plusieurs

Compétition / PUB ANEP 2300 1728 du 29/04/2018
Compétition / PUB
ANEP 2300 1728 du 29/04/2018
www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 CSC 19
www.competition.dz
Dimanche 29 avril 2018
CSC
19

Le CSC doit glaner 4 points

La victoire inattendue remportée sur l'ESS, à Sétif, par le NAHD, qui vise le titre comme leur club, n'a point inquiété les Clubistes car ils savent qu'il leur suffit de glaner quatre points durant les 3 matches qui restent à jouer pour gagner le championnat.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Après que, vendredi passé, en battant l'ESS, le NAHD s'est retrouvé classé seul second et a réduit provi- soirement l'écart qui le sépare de leur club, les Vert et Noir vont devoir gla- ner, au minimum, quatre points lors des trois rencontres qui leur restent à disputer contre la JSK, le PAC et l'USMB pour remporter le titre de champion d'Algérie, cette saison. En effet, pour être sûrs d'être sacrés champions de la Ligue 1, cette année, les Vert et Noir sont obligés, non seulement, de vaincre les Canaris le 4 mai 2018, mais aussi faire, au moins, match nul avec l'USMB ou le PAC, les deux dernières journées du cham- pionnat.

Victoire impérative contre la JSK Depuis vendredi passé, les Clubistes préparent sérieusement le prochain match qui va les opposer à la JSK, le 4 mai 2017, car, ils doivent impérati- vement le gagner et faire un grand pas vers le titre de champion de la Ligue 1 Mobilis. Et, les Vert et Noir doivent à tout prix battre les Canaris pour garder leur avance de cinq

points sur leur poursuivant immé- diat, le NAHD. Et, comme les Vert et Noir vont affronter à Constantine une équipe de la JSK, une équipe qui avait joué, trois jours auparavant, une finale de coupe d'Algérie, ils n'auront qu'un choix à faire, le 4 mai 2018 : vaincre les Canaris pour faire plaisir aux Sanafir, leurs milliers de fans, qui ne cessent de chanter " CSC sera champion, cette année".

Faire un grand pas vers le titre Les Sanafir, les milliers de fans du CSC, veulent que leur team gagne à tout prix le match qui va l'opposer à la JSK, vendredi prochain, et faire un grand pas vers le titre de champion. Et, les supporters ont raison d'exiger la victoire sur les Canaris parce qu'ils savent bien que si leur équipe par- vient à glaner les trois points, il ne lui restera qu'à récolter un point lors des rencontres suivantes qu'elle va jouer contre l'USMB et le PAC pour être sacrée cette saison. La balle est dans le camp de Bezzaz et ses coéquipiers car ils sont condamnés à battre la JSK pour faire plaisir aux amoureux de leur club qui ne cessent de chanter "Cette année, le CSC sera champion". R. G.

chanter "Cette année, le CSC sera champion". R. G. Belameiri et Belkheir retardataires Les attaquants, Belkheir

Belameiri

et Belkheir

retardataires

Les attaquants, Belkheir et Belameiri, ont raté la reprise des entraînements qui a eu lieu à la forêt Baâraouia, ven- dredi passé. Selon les échos qui nous parviennent de la maison du CSC, Belameiri aurait été autorisé à prolon- ger d'un jour son séjour en France où il est allé se res- sourcer auprès de sa petite famille. Quant à Belkheir, il va devoir justifier son absence s'il ne veut pas être sanction- né financièrement par la direction de son club.

Arama prépare la LDC

Convaincu que son club va remporter, sûrement le cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis 2018, et jouer la prochaine LDC africaine, le manager du CSC Arama vient d'annoncer qu'il va tout faire pour garder les cadres de son équipe, dont les contrats expirent le mois de juin 2018, et qu'il a pris langue avec quatre joueurs de qualité et que tous lui ont donné leur accord pour porter les couleurs de son team la saison prochaine. Reste à savoir qui de ses pou- lains actuels, qui seront libres l'été prochain, l'entraî- neur Amrani va garder dans son effectif et qui sont les quatre oiseaux rares qui ont accepté de défendre les cou- leurs du CSC la saison 2018- 19. Attendons pour voir.

OM

3 buts encaissés face à la JSK et 1 but devant la 1 re RM

Médéa, un mauvais élève !

Avec 18 buts à son passif, la formation titterienne dispose pourtant de défenseurs de qualité à l'image surtout de son excellent portier Abdelkader Morsly. Cela n'a pas empêché les observateurs de qualifier le compartiment défensif de l'OM de mauvais élève.

De notre correspondant

M. GRINI

Il venait d'encaisser en l'espace d'une semaine quatre buts, trois face à la JS Kabylie et un devant la 1re Région Militaire en amical. Il y a lieu de noter que pour la première fois la composante défensive médéenne tombe lour- dement sur les terres de la ville des Genêts devant le club de la JSK sur un score de trois buts à zéro. Ce qui démontre que le bloc défensif des Olympiens a connu lors de ces derniers moments de la compétition quelques fissures, plus particulièrement au niveau de l'axe.

Boubekeur Imad blessé, les ennuis commencent Selon les puristes de la balle ronde, cela est dû aux changements que l'arrière-garde médéen- ne a connus ces derniers temps. Tout marchait à merveille lorsque l'enfant de l'école titterien- ne jouait régulièrement en composant un duo solide et quasi infranchissable avec Boucherit.

Ils parlaient de l'ex-capitaine d'équipe et de l'axial par excellence Imad Boubekeur qui depuis qu'il a contracté une blessure juste à l'entame de la seconde moitié du champion- nat, n'a plus joué et c'est à partir de ce moment que quelques pépins ont commencé à appa- raitre au grand dam des responsables du volet technique médéen.

De perpétuels changements

Et la mayonnaise n'a pas pris d'emblée lorsque

le coach Slimani a associé Benamar à

Boucherit. Entre-temps, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et la formation médéenne

a connu, également, des fluctuations peu

inquiétantes au niveau de ces deux côtés laté- raux de la défense. Les changements perpé- tuels dans ces postes, surtout lors de cette phase retour de la compétition, avaient comme conséquence les fréquentes blessures

et suspensions, ce qui a fait que la citadelle

médéenne a vraiment tremblé.

Le poids des matches sur le bloc défensif Et ce que redoute, maintenant, le staff tech- nique médéen et notamment lors de ce finish de la saison, c'est un relâchement de son bloc défensif. "Ni le temps ni les circonstances ne le permettent, il va falloir se serrer la ceinture", nous balança un fan des Orange et Bleu en fai- sant allusion au comportement actuel de l'ar- rière-garde de son équipe préférée. Un autre dira sur un air teinté d'optimisme : " Moi, per- sonnellement, je vois que nos défenseurs son bien costauds et sont bien là pour marquer leurs territoires. On a des défenseurs qui savent comment veiller au grain et savent, aussi, qu'il n'est pas le moment de plier l'échi- ne. Je crois que la défense va accomplir sa mis- sion comme il le faut et c'est aux attaquants d'accomplir la leur. Pour le maintien, je crois fermement que l'OM est capable de réaliser cet objectif ". Tout ce qu'on a retenu de cette der- nière déclaration du fan médéen, c'est qu'il a envoyé un message clair aux attaquants de

l'équipe en leur demandant de faire autant dans les avant-postes pour que tout le poids ne se répercute pas sur le bloc défensif qui peut céder à tout moment.

Slimani sermonne ses défenseurs Lors de la reprise, Slimani dans son speech habituel, s'est adressé plus particulièrement aux hommes de l'arrière-garde tout en les ser- monnant après leur piètre prestation devant les Kabyles, mardi dernier. "Franchement, vous avez commis des erreurs de débutants face aux attaquants kabyles que vous auriez pu, avec un peu de concentration et de punch, les éviter toutes". Et d'ajouter pour conclure :

"Je crois que vous avez bien retenu la leçon et qu'à l'avenir vous vous attellerez à ne pas com-

mettre de telles bévues notamment lors des prochaines échéances. Il y a lieu de se serrer les coudes et de reprendre votre statut de défense intraitable comme ce fut le cas par le passé, surtout en prévision du prochain derby face

M. G.

au voisin blidéen".

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mobilis confirme brillamment son leadership du marché de la Téléphonie Mobile en
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Mobilis confirme brillamment son leadership
du marché de la Téléphonie Mobile en Algérie
Mobilis se félicite du maintien de sa posi-
tion de leader du marché de la téléphonie et
de l'internet mobile en Algérie durant l'exer-
cice 2017.
En effet, la récente présentation du bilan
de l'ARPT concernant le marché de la poste
et des télécommunications de l'exercice 2017,
animée par son président M. Mohamed
AHMED NACER, confirme les perfor-
mances et le leadership de Mobilis sur le
marché pour la deuxième année consécuti-
ve ! Ainsi, en termes de parts de marché,
Mobilis a atteint plus de 40 %, avec une
suprématie dans les segments 3G et 4G selon
le rapport de l'ARPT, à noter que le parc des
abonnés 3G constitue 60 % des clients de
Mobilis, ce qui explique l'utilisation grandis-
sante de l'internet mobile.Ces chiffres maté-
rialisent l'investissement et les efforts
consentis par l'opérateur durant l'année pré-
cédente, par l'amélioration de la qualité du
service, et l'engagement de l'opérateur natio-
nal à mettre à disposition des Algériens en
général, et des acteurs économiques en parti-
culier, les solutions technologiques les plus
innovantes.
Mobilis, encore une raison d'être et de res-
ter chez le N°1

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

20

LIGUE 2 MOBILIS 27 e JOURNÉE

29 avril 2018 20 LIGUE 2 MOBILIS 27 e JOURNÉE RCR 0 GCM 2 Stade Zougari-Taher

RCR

0

GCM

2

Stade Zougari-Taher Buts : Baghdousse (77'), Siam (90’+3)

Boussider

Younes Achour Benlebna Hemiani (Maddour Baghdousse 56') El-Hendi Naïli Khaloufi El-Hamri Kacem Sayeh (Siam 71') Ent. : Kadaoui

Bouzid

Remache

Aïche

Cherfaoui

(Monudji Taher

65')

Hellal

Allag

Nemdil

(Derrag Meziane

58')

(Moussi Abdelmalek 76') Ents : Megueni Halem

Temps chaud, assistance faible, arbitrage de MM. Aouina, Boufassa

Averts :

RCR : Remache (81') GCM : Baghdousse (78'), Benlebana (81'), Achour (88')

Accueil chaleureux pour les Mascaréens

Afin de rendre la pareille à leurs homologues de Mascara qui les ont très bien accueillis au match aller au stade de l'Unité africaine, les dirigeants du club phare de la ville de Relizane ainsi que les supporters du club ont réservé un accueil chaleureux pour les poulains du coach Mohamed Kadaoui. Ces derniers, dès leur entrée sur la pelouse du stade Zougari-Taher pour la séance d'échauffement, ont été applaudis par les Mina Boys.

Khaloufi et Kadaoui ovationnés

De leur côté, l'ancien pensionnaire du RCR des saisons précédentes, Mohamed Khaloufi ainsi que le coach Mohamed Kadaoui, ont été ovationnés à Zougari. Dès leur apparition au stade, tout le public présent a commencé à les encourager, ce qui a réjoui beaucoup les deux actuels pensionnaires du GCM, surtout qu'ils ont laissé une bonne impression à Relizane.

500 supporters du GCM à Zougari

Profitant de la courte distance qui sépare les deux villes, les supporters du club phare de la ville de Mascara ont fait le déplacement en masse hier à Relizane pour soutenir leur club favori. Plus de 500 supporters de GCM ont occupé place les bancs qui leur étaient réservés à Zougari et ils n'ont pas cessé d'encourager leur équipe tout au long des 90 minute.

MASCARA

piège les Lions

Tout a été fait dans les 10 dernières minutes du derby de l'Ouest entre le RCR et le GCM où les visiteurs ont réussi à prendre l'avantage à la 90 e minute par Baghdousse, avant d'ajouter un 2 e but dans le temps additionnel par Siam.

un 2 e but dans le temps additionnel par Siam. De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA Concernant

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Concernant la rencontre, ce sont les locaux qui ont commencé à pres- ser les poulains de Lakhdar Belloumi, ces derniers se sont repliés pour pro- téger leur gardien et en tentant quelques rushs et contre-attaques qui ont failli donner leurs fruits et la

meilleure occasion le fut à la 22e minute par Kheloufi. Ce dernier n'a pas bien exploité la bonne position d'El-Hemri. Dix minutes plus tard, l'attaquant Mohamed Derrag a reçu une jolie passe de Zohir Nemdil, mais l'attaquant relizanais a perdu son duel contre le gardien adverse. Ensuite, le jeu se concentra au milieu du terrain mais sans action chaude

Kadaoui : «Mes joueurs ont fait un match plein»

Juste après la fin de la rencontre, le coach de Mascara, Kada, nous a dit que les joueurs ont fait le match qu'il fallait et les trois points acquis à l'ex- térieur vaudront leur pesant d'or dans le calcul final du championnat. "Je tiens à féliciter tous les Relizanais pour le bon accueil qui nous a été réser- vé. Je tiens à féliciter aussi mes joueurs qui ont fait un match plein en appliquant à la lettre mes consignes, je leur ai demandé de ne pas encais- ser en première mi-temps et de procéder par des contres en deuxième période. Car après étude de la tactique de mon collègue, j'ai incorporé deux joueurs en attaque et ce sont eux qui ont fait la différence. Cette victoire est très importante dans le calcul final pour notre classement."

jusqu'au coup de sifflet de l'arbitre Aouina de la fin du premier half. En deuxième mi-temps, l'entraîneur de Mascara, Kadaoui, a effectué quelques changements, surtout en attaque et cela fut payant, car ce sont les visiteurs qui ont eu l'emprise sur les 30 dernières minutes de la ren- contre en accumulant les attaques les unes après les autres et l'une d'entre elle fut payante (77') quand le rempla- çant Baghdouche a bien exploité la jolie passe de Khaloufi pour mettre le ballon au fond des filets d'une tête bien travaillée. Ce but a poussé les Lions de la Mina à sortir de leur cage pour essayer de remettre les pendules à l'heure, ce qui a ouvert les espaces pour les visiteurs qui ont concédé par des contre-attaques et au moment où l'arbitre allait siffler la fin de la ren- contre à la suite d'une contre-attaque bien construite, l'autre remplaçant, Siam a ajouté le 2e but pour le Ghali. B. B.

CAB

1-0

ASMO

Batna et El-Djamîya en sursis

Le match CA Batna-ASM Oran a souri à la formation des Aurès comme il fallait s'y attendre. Les Rouge et Bleu ont mérité en fait cette victoire au vu de leur domination quasi constante. Ils ont dû attendre le début de la deuxième période pour asseoir leur domination. Le rentrant Mohamed Mebarki a eu raison de la défense oranaise et son gardien Methezem à la 49e minute plus exactement. Les visiteurs avaient l'occasion de prendre l'avantage avant la pause, mais Haddad n'a pas su mettre à profit son face- à-face avec le portier de l'équipe batnéenne (35'). Après l'unique réalisation de cette partie, le jeu n'a pas changé avec une certaine emprise sur le ballon de l'équipe locale. Une équipe qui a su négocier cette réception par le résultat souhaité sauf que ses concurrents ont fait mieux. Autrement dit, une victoire qui reste certes bonne mais qui devra pousser le Chabab à ajouter d'autres victoires tout en espérant un faux pas des autres, notamment du WA Tlemcen battu à Kouba. Quant à El-Djamîya, cette défaite l'approche de la zone rouge de 4

L. M. A.

unités seulement.

JSMS

1

MCS

0

Stade du 20-Août-1955

But : Zerguine (19')

Zelaï Hedag Remache Bentayeb Boudrama Mekdache Mokrani Bougroua Hadef (Bouaouïna 68') Zerguine Khazri Didier Ent. : Tabal

Sefioun Chehaïma Kadous Hantat Benabbou (Hazab 75') Hakar Bensaïd Boumlit Amara Bouab (Rebhi 60') Ghoumiri Ent. : Sebaâ

Beau temps, affluence moyenne, arbitrage de MM. Ibrir, Remache et Boudina

L'essentiel pour Skikda

N'ayant pas eu besoin de round d'observation face à leurs antago-

nistes du jour, les gars de Skikda ont entamé la rencontre pied au plan- cher. Les hommes de l'entraîneur Tabal ont tiré profit des erreurs com- mises par l'arrière-garde de la for- mation de Saïda à la 3'. Remache, sur le couloir gauche fait un bon centre en retrait dans la surface. Le ballon trouve Khazri seul devant Sefioun, mais son tir passe à côté (8'). Hadef sert Zerguine dans la surface mais le tir de ce dernier passe au-dessus de la transversale. Les Saïdis n'ont jamais donné l'impression d'avoir les moyens de réagir. C'est la JSMS, sur sa lancée, qui a réussi à marquer

le premier but lorsque Zerguine, qui

a hérité d'un joli centre de Mokrani,

est allé battre tranquillement le por- tier Sefioun (19'). La seule réaction des Saïdis dans cette première pério- de est parvenue à la 25' après le tir de Boumlit des 20 mètres qui passe à côté. De retour de la pause, c'est la

même physionomie qui va caractéri- ser la seconde période. A la 55', une attaque de la JSMS est menée par Hadef, ce dernier sert Bougroua mais le tir de ce dernier passe à côté (68'). Benaabou côté du MCS pénètre dans la surfaces mais le tir de l'attaquant de Saïda va dans les décors. L'attaquant Zerguine (77') reçoit un joli centre de Hadef, mais sa tête fut interceptée en deux fois par le portier Sefioun (80'). Coup franc bien botté des 20 mètres par Remache, le ballon frôle le poteau. De leur côté, les visiteurs, qui n'au- ront pas les ressources nécessaires pour marquer, s'efforceront de limi- ter les dégâts en évitant de prendre

des risques. Leur réveil ne sera qu'en

fin de partie, mais sans résultat. Les Skikdis se sont contentés de gérer le reste de la partie. La JSMS, pas du tout inquiétée en seconde période, engrange trois précieux points qui lui permettent d'améliorer son clas-

sement.

K. Dj.

CRBAF

CRBAF CABBA

CABBA

L'arbitre stoppe la partie

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Il fallait attendre la 77' de la partie qui a opposé le CRBAF au CABBA pour voir Messaâdia inscrire le but libérateur en faveur de son équipe devant une large contestation d'un public furieux contre les joueurs et qui s'est lancé dans un jet de pierres extraordinaire, obligeant l'arbitre central à arrêter la partie. En gla- nant les trois points de la ren- contre, le club des Bibans s'est relancé d'une façon spectaculaire dans la course vers le podium, notamment après la défaite de l'ASAM sur sa pelouse, face au MCEE.

Bougherara :

«On a vécu l'enfer» C'est des vestiaires que Bougherara a clairement déclaré que son équipe a vécu l'enfer à Aïn Fakroun : "On a été exposés à une pluie de pierres, de barres de fer…"

«Un SOS pour arrêter la partie et protéger le CABBA» L'entraîneur a saisi l'occasion pour lancer un SOS aux plus hautes instances sportives en vue d'aider l'arbitre à arrêter la partie et à protéger l'équipe : "Les auto- rités responsables devront inter- venir pour sauver des vies humaines. Après tout, ce n'est qu'une partie de football."

4 joueurs blessés Selon Bougherara, quatre joueurs ont été blessés par les projectiles. En fait, il en cite que trois, Berchiche, atteint à la tête, Niati et Bouhakak, moins atteints que leur coéquipier.

L'arbitre a sifflé après 80 minutes Selon nos sources, l'arbitre cen- tral a mis environ 80 minutes (1h20) avant d'annoncer officiel- lement l'arrêt de la partie. Selon le délégué et le commissaire du match qui se sont exprimés à la Chaîne I, le juge de la partie a jugé que le service d'ordre n'était pas en mesure d'assurer la sécu- rité à part entière des joueurs, peut-être aussi des supporters bordjiens, au nombre de 60 à 70 personnes, qui étaient restés dans les gradins après l'arrêt du match.

Le suspense persiste Avec 47 points au compteur, c'est-à-dire à deux longueurs de la JSMB (49 points) et à une lon- gueur de l'ASAM (48 points), le CABBA, qui affrontera au pro- chain round la JSMB, pourrait s'installer confortablement au podium s'il arrive à battre le dauphin au 20-Août de Bordj Bou-Arréridj. Dans le cas d'une défaite de l'ASAM à Boussaâda face à l'ABS, les Jaune et Noir grimperont à la seconde position au classement général. Ainsi, le sort des Bordjiens est entre leurs

mains, bien que le suspense per- siste à trois journées de l'expira- tion du championnat de L2

Mobilis.

L. B.

www.competition.dz Dimanche 29 avril 2018 27 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS 21
www.competition.dz
Dimanche 29 avril 2018
27 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS
21

JSMB

3

ABS

0

Stade de l'Unité maghrébine

Buts : Bensaha (26', sp), Belgherbi (45'), Drifel (90')

Khedaïria Ouchene Abdelli Ziane Cherif Ayad Belmessaoud Benchaïra (Ounnas 81') Djeribiaa Bensaha (Seghier 90'+2) Belgherbi (Drifel 89') Bensayah Ent. : Zeghdoud

Fellah Messaoudene (Saïghi 72') Khellafi Khaïraoui Ghoumrani Bettam Bouhafer Tchikou Kab (Baâli 55') Legarnazi Boulaïnine Ent. : Ghimouz

Affluence moyenne, temps ensoleillé, arbitrage de MM. Bouslimani, Rachedi, Belbachir

Averts :

JSMB : Abdelli (34'), Belgherbi (65') ABS : Bettam (22'), Fellah (26')

4 changements du côté de Zeghdoud

L'entraîneur de la JSM Béjaïa, qui n'avait pas caché sa grande déception quant aux derniers résultats enregistrés par son équi- pe, a effectué pas moins de 4 changements lors de cette ren- contre face à l'ABS. En effet, les changements ont touché essentiel- lement le compartiment défensif, puisque Bekhtaoui, Khellaf O, Benmansour et Aklil ont été sup- pléés par Abdelli, Ouchene, Ayad et Ziane-Chérif.

Une première pour Ziane-Chérif

Le défenseur central de la for- mation des Vert et Rouge, Ziane- Chérif âgé de 33 ans, a fêté sa pre- mière titularisation sous les cou- leurs de la JSMB, lors de cette ren- contre qui a opposé son équipe à l'ABS. Le coach de la JSMB, Zeghdoud, a effectué plusieurs changements au niveau de sa composante de départ par rap- port à la dernière rencontre et cela en titularisant Ziane-Chérif durant cette rencontre.

RCK

2

WAT

1

Stade Benhaddad de Kouba Buts RCK : Metref (32' et 57') WAT : Benfoula (27')

Chouih Aït-Ali Haïs Guious Griche Larbi-Chérif (Chihati 72') Benabdi Metref Ouhadda Betrouni (Sellami 76') Ouznadji (Ghali 88') Ent. : Medjahed

Hadji Omar Tahraoui Benharoun Mghazi Belhadji Belatrèche Hadji Aboukacem (Medafri 68') Ouassem (Boughalia 79') Benbelaïd Benfoula Ent. : Benchadli

Affluence nombreuse, beau temps, pelouse en bon état, arbitrage de MM. Bahloul, Tamen et Gacem.

Avert. :

RCK : Griche 77'

Une victoire qui rassure les Béjaouis

La formation des Vert et Rouge de la JSMB se devait de faire le job lors de la réception de l'A Bou Saâda (27 e journée de Ligue 2 Mobilis).

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Pour cette confrontation importante, le coach de la JSMB a opéré plusieurs chan- gements afin d'essayer de provoquer le déclic chez ses hommes. Les joueurs de la JSMB ont eu du mal à entrer dans la partie, notamment en raison de l'absence de cohé- sion chez les joueurs alignés, surtout en défense. Mais au fur et à mesure qu'on avan- çait dans le temps, les cama- rades de Djeribiaa réussiront à trouver leurs repères face à une équipe de l'ABS qui jouait avec agressivité. La première action est à mettre à l'actif de Benchaira qui reçoit un bon ballon de Bensaha, mais le tir du pre- mier est capté par Fellah (16'). S'ensuit une autre action de Benchaira qui déca- le pour Belgherbi mais son tir passe largement au-des-

le pour Belgherbi mais son tir passe largement au-des- sus (17'). Les actions s'ensui- vront pour

sus (17'). Les actions s'ensui- vront pour les locaux, Belmessaoud exécute un coup franc magistralement, la sortie de Fellah n'est pas fructueuse, Belgherbi à l'af- fut se fait crocheter, l'arbitre

Bouslimani désigne le point de penalty. Bensaha se char- ge d'exécuter la sentence et offre l'avantage à son équipe (26'). Cette ouverture du score donnera plus d'énergie aux joueurs de la JSMB,

puisque Belgherbi voit son tir repoussé par le portier Fellah (29'). Alors qu'on se

dirigeait vers la fin de la pre- mière période, Bensaha, bien embusqué, lance en profon- deur Belgherbi qui dribble Fellah et double la mise pour son équipe. Au retour des vestiaires, la JSMB forte de son avantage va gérer son avance en jouant les contres. Sur une mauvaise relance de la défense de l'ABS, Bensayah tire, mais Fellah s'interpose (55'). Avec cette deuxième mi-temps pauvre en occa- sions, les Béjaouis réussi- ront à ajouter le troisième but sur un contre bien mené par Bensayah, qui offre un caviar à Drifel, qui inscrit le 3e but (90'). C'est sur ce score de 3 buts à 0 que Bouslimani l'arbitre direc- teur met fin aux débats sur cette victoire importante de

B. E. Z.

la JSMB.

L'ŒIL DU COACH

Zeghdoud : «Une victoire

importante» "C'est une victoire très importante que nous venons d'enregistrer. On se devait de prendre les trois points aujourd'hui, face à un adversaire qui joue toujours sa survie dans ce cham- pionnat de la Ligue 2 Mobilis. Je pense que c'est une victoire qui nous permet de préparer les prochaines journées dans la sérénité. La suite du parcours demeure néanmoins difficile pour nous, il va falloir rester appliqué et concentré."

nous, il va falloir rester appliqué et concentré." Ghimouz : «On n'était pas dans notre jour»

Ghimouz : «On n'était pas dans notre jour»

"Je pense qu'on s'est déplacés avec l'idée de réaliser le meilleur résultat pos- sible. Je dirais que le penalty concédé lors de la première demi-heure a été le tournant du match. Mes joueurs ont été déstabilisés par une attaque très percu- tante de la JSMB. En seconde partie, on a essayé de revenir dans la rencontre, sans y parvenir. C'est une défaite logique je dirais. Nous devons aller chercher des points pour assurer notre maintien."

aller chercher des points pour assurer notre maintien." Kouba assure son maintien Le RCK a assuré

Kouba assure son maintien

Le RCK a assuré hier son maintien en Ligue 2 Mobilis à la faveur de sa victoire face au WAT sur le score de 2-1 au stade Benhaddad de Kouba. Les Koubéens, qui avaient besoin de 3 points pour être sauvés, ont su bien gérer leur match face à un adversaire menacé par la relégation qui a joué son va- tout et qui a posé pas mal de problèmes aux locaux. Les Vert et Blanc soutenus par un nombreux public ont bien entamé la rencontre en impo- sant leur jeu mais ils vont buter sur une défense tlem- cénienne bien organisée autour de son gardien Hadji Omar. Les locaux vont se créer deux occasions au début du 1er half mais sans

se créer deux occasions au début du 1er half mais sans pouvoir ouvrir le score. On

pouvoir ouvrir le score. On jouait la 27' lorsque sur une contre-attaque bien menée par les visiteurs l'attaquant du WAT Benfoula d'une frappe bien ajustée juste avant la surface de répara-

tion du RCK surprend le gar- dien Chouih et marque pour son équipe. Ce but marqué contre le cours du jeu va don- ner confiance aux visiteurs qui vont mieux monopoliser le ballon mais les Koubéens

réussiront à rétablir l'équi- libre par l'inévitable Metref (32') du plat du pied bénéfi- ciant d'une passe lumineuse d'Ouznadji. En seconde période, le RCK va appuyer sur le champignon et c'est fort logiquement que Metref encore une fois va inscrire le second but pour son équipe et son doublé personnel après un travail remar- quable de Benabdi. Les visiteurs vont jeter toutes leurs forces dans la bataille pour tenter d'égaliser, mais la défense koubéenne va se montrer vigilante en repoussant tous les assauts tlemcéniens jusqu'au coup de sifflet final de l'excellent arbitre Bahloul. N. H.

 

2 e titularisation pour Ayad

Le jeune défenseur central de la JSM Béjaïa, Hamza Ayad, a participé à sa première titularisation à domicile et la seconde depuis le début du championnat. Le coach Zeghdoud aura ainsi envoyé un message fort à ses joueurs, en titularisant le jeune Hamza lors de cette rencontre.

 

Hadjadj et Khellaf N. sacrifiés

Ayant fait appel à 20 joueurs pour la mise au vert, qui a eu lieu au niveau de l'hôtel Providentia, le coach de la JSMB a préféré sacrifier deux joueurs que sont Hadjidj et Khellaf Nabil. Les deux joueurs ont suivi la rencontre depuis la tribune officielle.

 

Aucun supporter de l'ABS dans les tribunes

Les supporters de l'équipe adverse à savoir l'ABS n'ont pas effectué le déplacement à la ville de Béjaïa. En effet, aucun supporter de l'équipe de Bou Saâda n'a fait le voyage à la capitale des Hammadites lors de cette rencontre de la 27 e journée.

Altercation

dans la tribune officielle Une altercation a éclaté entre les stadiers et les dirigeants de l'ABS quelques minutes avant la fin de la première période. En effet, alors que les dirigeants de l'ABS voulaient accéder à la main courante, les stadiers, qui avaient reçu des instructions claires avant le début de la rencontre, se sont interposés. Des échauffourées ont eu lieu entre les protagonistes et il a fallu l'intervention des sages pour remettre de l'ordre.

 

Medjahed :

«Je félicite

mes joueurs»

"Je félicite mes joueurs pour cette victoire précieuse synonyme du maintien. On a réalisé l'essentiel contre un adversaire qui a joué le tout pour le tout. On va faire jouer quelques jeunes pour les 3 dernières rencontres du championnat et en respectant l'éthique sportive."

Ouassem :

«On ne doit pas se décourager»

"Je sus déçu par le résultat car on est venus faire un résultat à Kouba. Dommage qu'on n'a pas su préserver notre avantage. Il faut qu'on rectifie le tir lors des 3 matches qui nous restent à disputer pour assurer notre maintien."

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Abdellah Haddad, Anis Sadoun,
Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Après Pelé ou Maradona, le dictionnaire Le Robert
Après Pelé ou Maradona, le dictionnaire Le Robert recrute Neymar Tout usage finit par se
Après Pelé ou Maradona, le dictionnaire Le Robert recrute Neymar
Tout usage finit
par se changer
en abus.
Jean Dutourd
L'attaquant vedette du Paris SG,
Neymar, va faire son entrée dans le
dictionnaire auprès des éditions Le
Robert. Le footballeur brésilien
figurera dans le millésime 2019 du
"Robert illustré" dont la sortie est
prévue le 16 mai. Le joueur, qui rejoint
notamment dans le dictionnaire Pelé,
Zidane, Platini, Messi et Maradona, a
droit à une notice de sept lignes et à
une photo prise pendant le match de
Coupe de France opposant le PSG à
Rennes le 7 janvier dernier. La
définition consacrée à la star
brésilienne indique : "Neymar
(Neymar da Silva Santos junior dit)
Footballeur brésilien (né en 1992). Au
FC Barcelone, où il remporta la Ligue
des champions 2013, il forma avec
Messi et Suarez le célèbre trio
d'attaque MSN. Il devint en 2017 le
joueur le plus cher du monde avec son
transfert au Paris-Saint-Germain". En
fait, le club catalan a remporté la
Ligue des champions en 2015 et non
en 2013 comme indiqué. Neymar ne
joue plus depuis le 25 février 2018
après s'être blessé lors d'un match de
Ligue 1 contre Marseille. Il a été opéré
début mars d'une fracture du
cinquième métatarsien, un os du pied
droit, à Belo Horizonte. Il est
actuellement en convalescence au
Brésil et pourrait être de retour à
Paris au plus tard mi-mai (au moment
de la sortie du dictionnaire !).
LES FLÉCHÉS
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU
JJJJ OUROUR
ragoûts
gaines
pourvues
mise sur la
pantoufle
grossiers
balance
noir en
vaisseau
petit berger
bruyant
Arabie
chose latine
à crosse
Deux ménagères discutent :
-
Il faut que je me dépêche. Mon mari est
11
à la clinique, il s'est fait opérer de l'appendice.
- C'est quoi ça ?
hélianthe
- C'est une petite chose en bas du ventre, une petite
2
chose qui ne sert à rien et ça va beaucoup mieux quand
on la lui a enlevée.
femme de
raja
coule en
-
Ah ? Eh bien, il faut que j'en parle à mon mari !
Sibérie
8
peine
cogne contre
agent de
SUDOKU
le qaui
liaison
(bateau)
décorative
durillon
abrogation
7
2
5
1
puissance
points
7
3
opposés
abandonne
cité antique
3
7
6
5
cours noir
ingurgité
1
coule en
paresseux
5
6
3
217
France
de nature
6
7
8
1
édit
2
5
9
7
filin de
cordage
personnel
5
réfléchi
4
7
8
pays
6
passas sous
8
5
4
le robinet
lentille
allonge
5
7
4
2
espèce de
sule
poisson
1
4
3
9
note
azotate
item
enzymes
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
aimât avec
aspirai avec
passion
canton suisse
9
2
5
7
1
4
8
3
6
la bouche
dix sur dix
3
7
6
2
9
8
1
5
4
centre de
4
8
1
5
6
3
7
9
2
recherche
4
7
1
4
8
2
5
9
6
3
possessif
peu fréquents
2
6
8
1
3
9
4
7
5
9
pareil à
10
5
9
3
4
7
6
2
8
1
facile
8
3
7
6
4
2
5
1
9
drap
1
4
9
3
5
7
6
2
8
imperméable
6
5
2
9
8
1
3
4
7
K
A
A
G
P
L
M
F
R
S
E
R
E
R
U
N
I
A
R
L
LES MELÉS
M
A
R
T
I
N
G
A
L
E
M
E
R
C
E
R
I
E
S
R
A
U
A
E
E
I
G
A
T
I
F
I
E
R
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
D
I
B
R
I
V
O
O
E
I
I
G
S
R
R
E
L
U
C
A
M
L
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
K
U
R
D
I
S
T
A
N
B
A
S
U
E
R
I
S
I
L
G
T
L
A
S
I
E
O
N
D
C
A
E
ALLERGIDE
LEONURE
Z
V
E
S
T
O
N
O
T
E
I
I
E
L
A
E
G
T
E
R
M
T
APPORT
H
E
L
E
E
U
A
MACHIN
BERGERIE
A
S
A
V
E
N
MACULE
E
M
R
I
E
E
H
E
N
R
R
E
O
A
I
BILATERAL
C
A
S
T
E
M
A
R
S
MARGELL
E
T
B
A
N
N
R
E
A
E
T
E
S
C
C
CADENASSER
U
S
I
N
A
I
R
E
NEIGER
COLLE
A
R
I
A
M
E
L
E
NETTE
M
R
A
L
P
E
I
C
R
A
D
U
B
H
I
DESUNIR
E
T
I
R
A
L
R
OLEINE
DETOUR
A
Z
U
R
S
T
E
R
E
R
A
A
P
E
A
E
U
L
I
P
A
N
I
T
OMBLE
ECUEIL
D
E
N
S
E
I
I
ONDE
L
I
R
R
R
U
O
I
G
P
A
P
C
N
C
ECUMEUR
P
R
E
S
T
A
T
I
O
N
PARTI
FACTICITE
I
G
N
G
R
T
B
R
O
E
L
L
O
C
A
LES FLÉCHÉS
PATE
FAGALE
RAIE
E
L
S
U
E
R
E
R
N
E
T
T
E
R
F
GATIFIER
1
2 4
3
5
LES MELÉS
RAINURER
GLEBE
D
I G
E
O
U
E
P
D
S
L
T
E
R
U
N
O
E
L
T
RARE
HELIUM
HIMATION
SERIER
6
7
8
9
10
11
12
13
C
B
A
D
L
E
L
H
I
M
A
T
I
O
N
TAKASHI
LAITIE
SUPPORTER
C
O
N
T
E
N
T
O
USAMI
E
E
L
A
R
O
D
E
R
U
E
M
U
C
E
LAPS
TRACEUR
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Dimanche 29 avril 2018

27 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

23

29 avril 2018 27 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS 23 ASO 1 MOB 1 Stade Boumezrag

ASO

1

MOB

1

Stade Boumezrag

Buts : ASO : Soltani (37') MOB : Belkacemi (43')

Ouabdi Benamrane Belhaoua Ledraâ Arab Merili (Dekhia 59') Boutiba Yedroudj (Melika 52') Soltani Boudina Attafen (Kibou 77') Ent. : Zaoui

Bencherif Naâs Herida Boulediab Maâmar-Youcef Boucherit (Salhi 46') Kadri Cherif (Rahal 66') Semahi Belkacemi Nezouani (Benkouider 58') Ent. : Aït-Djoudi

Temps ensoleillé, affluence record, terrain en bon état, arbitrage de MM. Bekouassa L., Abane, Slimane