Vous êtes sur la page 1sur 5

La pollution de l’air présentation

La pollution est un problème sérieux dans les temps modernes en raison de l’avancement très
rapide dans plusieurs domaines tels que les industries, transport, agriculture, résidentiel
setup, centrales de production d’énergie thermique et nucléaire. Il est à l’origine de
détérioration et même l’empoisonnement de l’environnement, y compris l’air, l’eau et le sol.
Il représente une grave menace pour la santé humaine et à presque tous les types de notre
environnement

Types de pollution atmosphérique

La pollution de l’air est essentiellement de deux types :

1- pollution gazeuse : les gaz nocifs donnés à partir d’une variété de sources.
2- pollution particulaire : les particules telles que celles de la poussière, fumée,
exploitation minière, forage en pierre, le port de pneumatiques de véhicules
automobiles.

Quelles sont les causes de la pollution de l’air ?

Les causes de la pollution atmosphérique sont humaines et naturelles. On peut citer comme
causes naturelles :

 Éruptions volcaniques
 Pollens
 Feux de forêt
 Sel marin
 Érosion des sols
Liées aux activités humaines :

 Transports
 Activités industrielles
 Agriculture
 Chauffage domestique
 Déchets
 Trafic routier

Des conditions anticycloniques favorisent l’accumulation de polluants et la transformation


chimique des composants polluants, ce qui entraine une importante dégradation de la qualité
de l’air. Un phénomène renforcé dans les zones à relief accidenté, comme une vallée
encaissée.

 Le vent disperse les polluants. Il peut aussi les déplacer, qui n’est pas toujours
favorable à une bonne qualité de l’air.
 La pluie lessive l’air, mais peut devenir acide et transférer les polluants dans les sols et
dans les eaux.
 Le soleil, par l’action du rayonnement, transforme les oxydes d’azote et les composés
organiques volatils en ozone.
 La température, qu’elle soit haute ou basse, agit sur la formation et la diffusion des
polluants, comme les particules.

LES CONSÉQUENCES DE LA POLLUTION DE L’AIR

La pollution de l’air touche tout le monde et tous les secteurs : les animaux, les cultures,
les villes, les forêts, les écosystèmes aquatiques… Ces dernières années, nous nous sommes
pourtant intéressés à 2 domaines en particulier, qui subissent les nombreuses conséquences
néfastes de la pollution de l’air : l’environnement et la santé humaine.
Les conséquences de la pollution de l’air sur l’environnement

L’air pollué, flottant à la surface de la terre, est emporté par le vent et la pluie. Les nuages et
les températures élevées contribuent également à disperser la pollution pour atteindre de très
grandes distances depuis son point d’origine.
 La pollution de l’air a un impact majeur sur le processus d’évolution des plantes en
empêchant la photosynthèse dans de nombreux cas, avec de graves conséquences sur
la purification de l’air que nous respirons.
 L’accumulation de gaz dans l’atmosphère génère également des problèmes
environnementaux aux conséquences tristement connues : pluies acides, diminution de la
couche d’ozone, réchauffement climatique, effet de serre… La concentration de ces gaz
dans l’atmosphère, principalement le dioxyde de carbone, augmente en moyenne de
1% par an. Ce phénomène est du aux propriétés que possèdent certains gaz (dioxyde de
carbone, méthane, oxyde nitreux, ozone et chlorofluorocarbones) d’emprisonner la
chaleur du soleil dans l’atmosphère, l’empêchant de retourner dans l’espace après avoir
été réfléchie par la Terre.
 La pollution de l’air contribue à la formation de pluies acides, des précipitations
atmosphériques sous forme de pluie, de gel, de neige ou de brouillard, qui sont libérées
lors de la combustion de combustibles fossiles et transformées par contact avec la vapeur
d’eau dans l’atmosphère. Les pluies acides modifient la quantité de produits chimiques
présents dans les sols et l’eau douce, affectant ainsi les chaînes alimentaires.

Les conséquences de la pollution de l’air sur la santé humaine

Notre exposition continue à ces polluants atmosphériques est responsable de


la détérioration de la santé humaine.
La pollution de l’air peut notamment causer des problèmes cardiovasculaires, des allergies,
des crises d’asthme, des conjonctivites, des maladies des bronches, des cancers du poumon
ou de la peau, des problèmes de vision, des maladies du sang, des problèmes dans le
développement mental de l’enfant, entre autres. Les personnes les plus vulnérables sont les
enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les malades.
Solutions

Un « Programme national de réduction des émissions de polluants » qui instaure des


quantités maximum d’émission pour le dioxyde de soufre, les oxydes d’azote et les COV
(composé organique volatil).

Un Plan national santé environnement qui définit les mesures à mettre en place pour réduire :
les émissions de polluants dont les particules fines dans l’air, la pollution des voitures
particulières…

des « Plans de protection de l’atmosphère » pour les villes de plus de 250 000 habitants ou
dans les zones où les valeurs limites de polluants sont dépassées. Ils définissent les mesures
pour que chaque secteur - transport, industrie, agriculture, commerces, bureaux, nous –
nécessaires à la diminution de la quantité de polluants de l’air.

Un Plan d'urgence pour la qualité de l'air qui vise à réduire les émissions liées aux transports
et aux chauffages au bois industriels et individuels, très fortement émetteurs de polluants. Ce
plan a également pour objectif de faire évoluer les mentalités et notamment le recourt au vélo
et à la marche pour éviter d’utiliser un véhicule motorisé qui va polluer.

Pour certains polluants, l’Etat a aussi mis en place plusieurs actions spécifiques, comme le
plan « Particules » qui vise notamment à réduire d’ici 2015 de 30 % les particules fines
présentes dans l’air.

Et les industriels aussi

.Un plan d’action pour lutter contre la pollution de l’air Son objectif est de rendre les villes
respirables Pour cela, il est nécessaire de mobiliser tous les acteurs et notamment en
encourageant les élus à s’engager et en aidant, financièrement, les utilisateurs de véhicules
propres.

Conclusion

La pollution atmosphérique et les conséquences qu'elle engendre est un sujet d'actualité, dont
nous entendons parler fréquemment aujourd'hui.
Cependant, ces recherches nous permettent de conclure qu'il est impossible que l'homme
parvient à réduire à néant ses émissions de substances polluantes dans l'atmosphère car elles
sont nécessaires pour subvenir aux besoins actuels de l'homme, et l'ampleur des dégâts
qu'elles causeront sera dictée par l’efficacité des mesures que l'homme aura mis en place.