Vous êtes sur la page 1sur 48

MAÎTRE D’OUVRAGE

Mairie de BLAGNAC
1 pl. J. Louis PUIG
Direction générale Travaux
31706 BLAGNAC Cedex
Direction du Patrimoine
Tel : 05 61 71 06 00
Services Bâtiments

Relocalisation des sites techniques de la ville de BLAGNAC


sur la ZAC Andromède - 31700 Blagnac

Indice : 1 141106 DCE02 10 / 2015

DOSSIER PRO/DCE
LOT 02 – CCTP GROS ŒUVRE - CHARPENTE METALLIQUE
ARCHITECTES MANDATAIRES ARCHITECTES ASSOCIES
NBJ Architectes SARL d’architecture
4 rue des trésoriers de TRIPTYQUE
la bourse 69 rue du Férétra
34000 Montpellier 31400 TOULOUSE
Tél : 04 67 92 51 17 Tél. 05 61 52 17 45
Fax : 04 67 92 51 17 Fax. 05 61 52 10 86
agence@nbj-archi.com architecture@triptyque.fr
BET TCE : Structure – Fluide –Thermique - VRD BET ACOUSTIQUE
SETI
SIGMA Acoustique
1288 avenue de
Village Séveyrac
L’occitanie CS 27629
12330 Salles la Source
31676 LABEGE Cedex
Tel : 05.65.62.78.82.
Tel : 05 62 24 2 70
Fax : 05.65.62.78.84
seti@seti.fr
sigma.ancoustique@orange.fr
PAYSAGISTE BUREAU DE CONTROLE
+2 Paysage
7 place de Regensburg Qualiconsult
63000 Clermond- Rue de la Pademe
Ferrand 31170 Tournefeuille
Tél : 04 73 93 56 91 Tél : 05.34.51.61.10
Plus2paysage@yahoo.f Xavier.etienne@qualiconsult.fr
r
COORDONATEUR SPS CELLULE SYNTHESE / OPC / COMPTE PRORATA
P4X
1, Rue Viollet le Duc
INAFA
BECS ZI Vauzelle
11 rue Antoine Darquier 31000
06 07 74 93 46 37600 Loches
Toulouse
Christian.cotes@becs.fr Téléphone : +33(0) 2
Tél : 05 62 26 91 60
47 91 92 93
E-mail : p4x@p4x.fr
SOMMAIRE

1 PRESCRIPTIONS GENERALES ................................................................................ 5


1.1 OBJET ........................................................................................................................................... 5
1.2 NOTE GENERALE ........................................................................................................................ 5
1.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................. 5
1.4 OBLIGATIONS ASSUMEES PAR L’ENTREPRENEUR .............................................................. 7
1.4.1 - Projet d'exécution des ouvrages ........................................................................................................................... 7
Études et plans d'exécution ............................................................................................................................................. 7
Plans de récolement ........................................................................................................................................................ 7
Métrés ............................................................................................................................................................................. 8
1.5 ÉTUDES D’EXECUTION. ............................................................................................................. 8

2 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES ......................................................................... 9


2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................. 9
2.1.1 - Travaux prévus au programme ............................................................................................................................ 9
2.1.2 - Travaux exclus du programme ............................................................................................................................ 9
2.2 LIAISONS DU GROS-ŒUVRE AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT ....................................... 9
2.2.1 - Limites des prestations avec les autres corps d’état ............................................................................................ 9
2.2.1.1 - Interface avec le lot Terrassements - VRD - Espaces verts................................................................... 10
2.2.1.2 - Interface avec le lot Charpente Métallique ........................................................................................... 10
2.2.1.3 - Interface avec le lot Couverture - Etanchéité ........................................................................................ 11
2.2.1.4 - Interface avec le lot Façades - Bardage................................................................................................. 11
2.2.1.5 - Interface avec le lot Menuiseries Extérieures ....................................................................................... 11
2.2.1.6 - Interface avec le lot Menuiseries Intérieures......................................................................................... 12
2.2.1.7 - Interface avec le lot Serrurerie .............................................................................................................. 12
2.2.1.8 - Interface avec le lot Portes Sectionnelles .............................................................................................. 12
2.2.1.9 - Interface avec le lot Cloisons - Plâtrerie - Faux-plafonds ..................................................................... 13
2.2.1.10 - Interface avec le lot Revêtement de Sols Souples - Peinture ................................................................ 13
2.2.1.11 - Interface avec le lot Sols Durs- Faïence ................................................................................................ 13
2.2.1.12 - Interface avec le lot Electricité Courants Forts et Faibles ..................................................................... 14
2.2.1.13 - Interface avec les lots Chauffage - Ventilation - Rafraichissement et Plomberie sanitaire ................... 14
2.2.1.14 - Interface avec le lot Ascenseur ............................................................................................................. 15
2.3 LIAISONS DE LA CHARPENTE METALLIQUE AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT ........... 15
2.3.1 - Limites des prestations avec les autres corps d’état .......................................................................................... 15
2.3.1.1 - Interface avec le lot Gros-Œuvre .......................................................................................................... 15
2.3.1.2 - Interface avec le lot Façades – Bardage ................................................................................................ 16
2.3.1.3 - Interface avec le lot Serrurerie .............................................................................................................. 16
2.3.1.4 - Interface avec le lot Electricité.............................................................................................................. 16
2.4 BASES DE CALCULS ................................................................................................................. 17
2.4.1 - Charges permanentes ......................................................................................................................................... 17
2.4.2 - Charges d’exploitation....................................................................................................................................... 17
2.4.3 - Engins de secours .............................................................................................................................................. 17
2.4.4 - Charges climatiques........................................................................................................................................... 17
2.4.5 - Charges de ligne de vie ...................................................................................................................................... 17
2.4.6 - Charges accidentelles ........................................................................................................................................ 18
2.4.7 - Sol (caractéristiques, contrainte admissible, niveau de la nappe phréatique) .................................................... 18
2.5 SECURITE INCENDIE ................................................................................................................ 18
2.6 DEFORMABILITE ADMISSIBLE................................................................................................. 18
2.6.1 - GROS-OEUVRE ............................................................................................................................................... 18
2.6.2 - Charpente Metallique ........................................................................................................................................ 18
2.7 CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX ET PRODUITS DE GROS OEUVRE ...................... 19
2.7.1 - Généralités ......................................................................................................................................................... 19
2.7.2 - Béton ................................................................................................................................................................. 19
2.7.3 - Coffrage – Parement - Finition .......................................................................................................................... 20
2.7.4 - Mortiers ............................................................................................................................................................. 21
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

2.7.5 - Maçonnerie ........................................................................................................................................................ 21


2.7.6 - Murs banchés ..................................................................................................................................................... 21
2.7.7 - Nuances d’acier ................................................................................................................................................. 21
2.8 NORMES ET QUALITE DES MATERIAUX DE CHARPENTE METALLIQUE .......................... 22
2.8.1 - Documents de référence .................................................................................................................................... 22
2.8.2 - Aciers pour charpente ........................................................................................................................................ 23
2.8.3 - Protection contre la corrosion ............................................................................................................................ 24
2.8.4 - protection au feu ................................................................................................................................................ 25
2.8.5 - Appareils d'appuis : appuis sur semelles béton .................................................................................................. 25
2.9 DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES GENERALES DE CHARPENTE METALLIQUE .............. 26
2.9.1 - Assemblages ...................................................................................................................................................... 26
2.9.2 - Montage des charpentes..................................................................................................................................... 26
2.10 EXECUTION ET MISE EN ŒUVRE DE LA CHARPENTE METALLIQUE ................................ 27
2.10.1 - Réception des ouvrages BA ............................................................................................................................. 28
2.10.2 - Tolérances ....................................................................................................................................................... 28
2.10.3 - Contrôles – Essais............................................................................................................................................ 28
2.10.4 - Qualité structurale (Fascicule 65A – Article 101) ........................................................................................... 29

3 DESCRIPTION DES OUVRAGES DE GROS ŒUVRE ............................................ 30


3.1 GENERALITES ........................................................................................................................... 30
3.1.1 - Principe de construction .................................................................................................................................... 30
3.1.1.1 - Fondations ............................................................................................................................................. 30
3.1.1.2 - Infrastructure ......................................................................................................................................... 30
3.1.1.3 - Superstructure ....................................................................................................................................... 30
3.1.1.4 - Stabilité ................................................................................................................................................. 30
3.2 TRAVAUX PREPARATOIRES.................................................................................................... 30
3.2.1 - Etudes de béton armé ou précontraint ............................................................................................................... 30
3.2.2 - Installations de chantier ..................................................................................................................................... 30
3.2.3 - Implantation – Nivellement – Traits de niveaux ............................................................................................... 31
3.2.4 - Constat d’huissier .............................................................................................................................................. 31
3.3 TERRASSEMENTS .................................................................................................................... 31
3.3.1 - Prise de possession du terrain ............................................................................................................................ 31
3.3.2 - Terrassements en pleine masse .......................................................................................................................... 32
3.3.3 - Fouilles en puits, rigoles et tranchées ................................................................................................................ 32
3.3.4 - Remblais ............................................................................................................................................................ 32
3.3.5 - Déblais ............................................................................................................................................................... 32
3.4 INFRASTRUCTURES ................................................................................................................. 32
3.4.1 - Film anti-termites .............................................................................................................................................. 32
3.4.2 - Fosse ascenseur ................................................................................................................................................. 33
3.4.3 - Semelles filantes et isolées ................................................................................................................................ 33
3.4.4 - Massifs support charpente metallique ............................................................................................................... 33
3.4.5 - Soubassements en béton .................................................................................................................................... 33
3.4.6 - Longrines et longrines de redressement BA. ..................................................................................................... 34
3.4.7 - Canalisations enterrées et fourreaux. ................................................................................................................. 34
3.4.8 - Regards en pieds de chutes ................................................................................................................................ 35
3.4.9 - Dallages intérieur sur terre-plein ep 13 cm........................................................................................................ 35
3.4.10 - Dallages INTERIEUR QUARTZE sur terre-plein EP 15 CM ........................................................................ 36
3.4.11 - Renforts de dallage .......................................................................................................................................... 36
3.4.12 - Isolation verticale des soubassements ............................................................................................................. 37
3.4.13 - Etanchéité des Murs enterrés ........................................................................................................................... 37
3.5 SUPERSTRUCTURES ............................................................................................................... 37
3.5.1 - Voiles en béton armé – Poutres voiles - Consoles voiles ................................................................................ 37
3.5.2 - murs à coffrage et isolation intégrés .................................................................................................................. 38
3.5.3 - Arases sanitaires ................................................................................................................................................ 38
3.5.4 - Murs en maçonnerie d’agglomérés de ciment ................................................................................................... 39
3.5.5 - Poteaux .............................................................................................................................................................. 39
3.5.6 - Poteaux mixtes .................................................................................................................................................. 39
3.5.7 - Poutres BA – bande noyée – bande armée - Linteaux BA – Consoles BA coulées en place ............................ 40

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 3/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

3.5.8 - Poutres précontraintes ....................................................................................................................................... 40


3.5.9 - Dalles pleines béton armé .................................................................................................................................. 40
3.5.10 - Planchers prédalles précontraintes ................................................................................................................... 40
3.5.11 - Plancher alvéolaire .......................................................................................................................................... 41
3.5.12 - Rechargement renformi ................................................................................................................................... 41
3.5.13 - Acrotères releves en terrasse souches et massifs ............................................................................................. 41
3.5.14 - seuil de baie ..................................................................................................................................................... 42
3.5.15 - Appuis de fenetre non saillants ........................................................................................................................ 42
3.5.16 - Joints de dilatation ........................................................................................................................................... 42
3.5.17 - Escaliers........................................................................................................................................................... 43
3.6 TRAVAUX DIVERS ..................................................................................................................... 43
3.6.1 - Réservations - Incorporations ............................................................................................................................ 43
3.6.2 - Scellements et calfeutrements ........................................................................................................................... 43
3.6.3 - Appuis de charpente .......................................................................................................................................... 44
3.6.4 - Siphons de sols .................................................................................................................................................. 44
3.6.5 - Souche en toiture ............................................................................................................................................... 44
3.6.6 - Remise en état en fin de chantier ....................................................................................................................... 44

4 DESCRIPTION DES OUVRAGES DE CHARPENTE METALLIQUE ....................... 45


4.1.1 - Poteaux .............................................................................................................................................................. 45
4.1.2 - Poutres et consoles ............................................................................................................................................ 45
4.1.3 - Pannes de toiture................................................................................................................................................ 45
4.1.4 - Poutres treillis .................................................................................................................................................... 46
4.1.5 - Stabilités ............................................................................................................................................................ 46
4.1.6 - Ossatures surtoiture ........................................................................................................................................... 46
4.1.7 - Ossatures secondaires. ....................................................................................................................................... 47
4.1.8 - Structures métallique annexes ........................................................................................................................... 47
4.1.9 - Mise À la terre des ossatures métalliques .......................................................................................................... 47
4.1.10 - PALAN (option) .............................................................................................................................................. 47

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 4/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

1 PRESCRIPTIONS GENERALES
1.1 OBJET
Le présent document a pour but de définir, au stade DCE, les prestations se rapportant au lot "GROS ŒUVRE –
CHARPENTE METALLIQUE" dans le cadre de la construction du Centre Technique Municipal de Blagnac
(31).

1.2 NOTE GENERALE

Le présent C.C.T.P n’est pas exhaustif et l’entreprise devra la réalisation de tous les ouvrages de gros œuvre
désignés dans les différentes pièces contractuelles du marché, et notamment :
• le C.C.A.P,
• l’ensemble des CCTP du présent lot et de tous les autres lots,
• les plans architectes,
• les plans techniques,
• le rapport initial du bureau de contrôle,
• la notice PGC SPS,
• tout document faisant partie intégrante du marché.

1.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX


La prestation du présent lot comprend les études, fournitures et mises en œuvre nécessaires aux travaux de
construction, et à la complète exécution des ouvrages, et en particulier, sans que cette liste soit limitative :

TRAVAUX GENERAUX
• Réalisation de l’installation de chantier nécessaire à la réalisation des travaux,
• Réalisation des études d’exécution des ouvrages projetés,
• Réalisation de l’implantation de la totalité des ouvrages projetés, après reconnaissance des existants et
notamment des fondations existantes en limite existant / projet neuf par la réalisation d’un sondage,
• Gestion totale des containers à tri sélectif des déchets tous corps d'état du chantier.

GROS ŒUVRE
• Mise en œuvre et présentation d’un prototype de complexe de façade à l’échelle 1 suivant les demandes
du maitre d’œuvre. Voir article 0-5-6 PROTOTYPE ECHANTILLLONS du CCTP00.
• Les calculs et dimensionnements des ouvrages,
• La reconnaissance préalable des existants,
• Les terrassements et remblais nécessaires à la construction des ouvrages,
• Les fondations,
• Les ouvrages en béton armés en infrastructure,
• Les travaux de dallages, dalles portées et planchers divers,
• Les travaux en superstructure d’ouvrage béton : voiles banchés, portiques béton, maçonnerie agglos,
poteaux, poutres, etc.,
• Les ouvrages extérieurs de la zone de stockage et du parking, en infra et superstructure hors muret bas
support de clôture selon marché VRD.
• Les réservations et incorporations,
• Le dossier de récolement.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 5/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

CHARPENTE METALLIQUE
• Les calculs et dimensionnements des ouvrages,
• La réalisation des études d’exécution des ouvrages projetés,
• La vérification de la conformité des supports et appuis de charpente,
• La fourniture et la mise en œuvre des éléments de charpente métallique des bâtiments A et B, de la
station de service (couverture et façade), du local scie à eau et de toute la pergola du parking
• L’implantation et le dimensionnement des chevêtres suivant demande des corps d’état techniques,
• Le dossier de récolement.

NETTOYAGE DE CHANTIER
Il sera demandé à chaque entreprise de trier les déchets à la source afin d'éviter de les mélanger
et de les souiller. Elles auront donc à leur charge de déposer les déchets dans les différents
containers correspondant aux différents types de déchets qui seront mis à disposition sur les aires
de stockage désignées à cet effet. L'entreprise de gros œuvre réalisera la manutention de ces
containers, et leur évacuation vers les centres de stockage de classe 1, 2 ou 3 suivant la nature
des déchets et conformément à la réglementation.

Chaque entreprise devra fournir la quantification et le type de déchets prévus à l'entreprise de Gros
œuvre, durant la période de préparation du chantier. Leur nombre et leur nature seront définis
dans le P.G.C.

L'entrepreneur de Gros œuvre devra assurer l'enlèvement des gravats, déchets de matériaux ou
autres, provenant de l'exécution de l'ensemble des travaux, afin que les espaces aménagés et les
aires de stockage ou d'installation de chantier soient remis au Maître d'ouvrage dans un parfait état
de propreté, en fin de travaux.

Dans le cas où des nettoyages n'auraient pas été exécutés, le Maître d'œuvre en fera assurer
l'exécution par l'entrepreneur de son choix, autant de fois qu'il le juge nécessaire et les frais en
seront retenus sur les décomptes de travaux.

De plus, l'entrepreneur de Gros œuvre devra assurer la surveillance des voies publiques lors des
entrées et sorties des camions et autres véhicules.

Il assurera également tous nettoyages nécessaires des voies publiques empruntées en limite de
chantier, en particulier pendant les travaux d'enlèvement ou d'apport de matériaux.

GESTION DES DECHETS DE CHANTIER


La gestion des containers correspondant aux différents types de déchets émis par l'ensemble des
entreprises, dont le tri sélectif, sera faite à la source par ces dernières, suivant les règles définies
dans la charte de chantier.

L'entreprise de gros œuvre réalisera la manutention de ces containers et leur regroupement sur
l'aire de stockage, avant de les évacuer vers les centres de stockage de classe 1, 2 ou 3 suivant la
nature des déchets.

Chaque entreprise fournira la quantification et le type de déchets prévus à l'entreprise de gros


œuvre pour que cette dernière puisse prévoir les besoins et rotations des bennes en nombre
suffisant.

Les frais de location de bennes, d'évacuation et d'élimination sont à la charge du compte


prorata.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 6/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

1.4 OBLIGATIONS ASSUMEES PAR L’ENTREPRENEUR

Les ouvrages à exécuter sont définis par les pièces écrites et dessinées, plans, coupes, dessins de détails.
L’ensemble de ces documents constitue un tout qui définit la prestation.
Une omission sur un dessin ou dans les pièces écrites n'aura pas pour effet de soustraire l'Entrepreneur à
l'obligation d'exécuter les ouvrages tels qu'ils sont dessinés, soit écrits, pour le montant inscrit au marché.
Sauf exception mentionnée dans les pièces écrites, le fait par l'Entrepreneur de devoir soit la pose, soit
l'installation d'un appareil ou d'un matériau, implique la fourniture de cet appareil ou de ce matériau. En
aucun cas, sauf mention expresse dans les pièces écrites, le terme "mise en œuvre" ne pourra être
interprété comme prestation de pose sans fourniture. De plus l’opération se déroulant à proximité d’ouvrages
existants, les prix forfaitaires remis par l’entrepreneur comprennent toutes les sujétions liées aux travaux :
• De scellement d’armatures dans les ouvrages existants conservés,
• De stabilisation et d’étaiement provisoire nécessaire à la parfaite exécution des travaux,
• De reprofilage des rives des voiles partiellement démolis,
• D’amenée et de repli des machines,
• De travaux de renforcement provisoire ou définitif,
• Etc.
Il appartiendra aux soumissionnaires, au cours de l'étude détaillée qu'ils feront en vue de l'établissement de
leur soumission, de signaler, le cas échéant, au BET, les omissions, imprécisions et contradictions qu'ils
auraient pu relever dans les documents qui leur ont été remis et demander les éclaircissements nécessaires.
L'Entrepreneur ne pourra, en conséquence, se prévaloir d'aucune erreur ou omission susceptible d'être
relevée dans les pièces du marché, pour refuser l'exécution des travaux nécessaires au complet
achèvement des travaux et des installations techniques suivant les règles de l'art et selon les précisions
données sur les plans et les pièces écrites pour prétendre ultérieurement à un supplément au prix forfaitaire
souscrit.
Au cas où certaines dispositions de dessins et des pièces écrites prêteraient à interprétation, la solution
adoptée devra être conforme aux règles de la bonne construction et être approuvée par le Maître d'œuvre.
Elles n'entraîneront pas de modification au prix souscrit, sauf demandes ou modifications expresses du
Maître d'ouvrage.
Avant tout commencement d’exécution, l’Entrepreneur est tenu de vérifier, sous sa responsabilité, les cotes
et niveau figurant aux plans dessins et croquis.
Sous réserve de cette vérification et des modifications de détails qui pourraient éventuellement recevoir
l'agrément du BET, l'Entrepreneur est tenu de se conformer aux plans d'ensemble et de détail.

1.4.1 - PROJET D'EXECUTION DES OUVRAGES

ÉTUDES ET PLANS D'EXECUTION

Le Bureau d'études SETI de l'équipe de Maîtrise d'œuvre a une mission VISA sur le dossier
d'exécution des ouvrages.
Les notes de calculs et les plans d'exécution des ouvrages sont à la charge du titulaire du lot, qui
devra les soumettre au Maître d'œuvre et au Bureau de contrôle désigné par le Maître d'ouvrage,
au minimum vingt (20) jours avant la date d'exécution des travaux.

PLANS DE RECOLEMENT

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 7/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Avant la réception de l’ouvrage, l'entrepreneur remettra au maître d’œuvre trois (3) exemplaires
des documents conformes à l’exécution (D.O.E.). Les plans de coffrage seront remis sur support
informatique au format Autocad DWG.

METRES

Le Cadre de Décomposition du Prix Forfaitaire est fourni sans métré.


Le cadre du bordereau, éventuellement complété, sera obligatoirement respecté.

1.5 ÉTUDES D’EXECUTION.

Nature : Les notes de calculs et les plans d’exécution sont à la charge de l’entreprise. Elle devra
soumettre les documents d’exécution au visa du Maître d’œuvre et au Bureau de Contrôle.
Les études d'exécution comprennent :
La stabilité générale :
• note de calculs de stabilité générale
• plans définissant les caractéristiques générales de l'ouvrage
• implantation,
• coupes.
Les études de détail :
• notes de calculs de la résistance des éléments à la construction et en service,
• dessins de détails des équipements, des assemblages, …
Le dossier d'exécution :
• toutes les nomenclatures et fiches descriptives des produits utilisés sur le chantier,
• les procédures et moyens de mise en place,
• le planning d'intervention.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 8/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

2 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES
2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
2.1.1 - TRAVAUX PREVUS AU PROGRAMME

Les travaux prévus au présent lot comprendront les prestations énumérées ci-après soit :

Réalisation des fouilles complémentaires pour fondations infrastructures et réseaux sous dallage.
Réalisation des fondations, réseaux sous dallage, infrastructures et superstructure des bâtiments projetés.
Les ouvrages extérieurs de la zone de stockage et du parking, en infra et superstructure hors muret bas support
de clôture selon marché VRD.
Remise en état en fin de chantier.

Les travaux prévus au présent lot comprendront la fourniture et la mise en œuvre d’éléments de charpente
métallique.

2.1.2 - TRAVAUX EXCLUS DU PROGRAMME

Sans objet.

2.2 LIAISONS DU GROS-ŒUVRE AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT


L'Entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des exigences des autres corps d'état afin de convenir
avec eux des dispositions communes à adopter en ce qui concerne la réalisation de leurs ouvrages respectifs, de
la position précise des attentes en fluide ainsi que des passages aériens des canalisations.

Pour les réservations, l'Entrepreneur du présent lot demandera en temps utiles aux corps d'états intéressés, les
plans détaillés avec positions et dimensions nécessaires pour leurs passages de gaines, conduits, canalisations,
etc.

Les Entrepreneurs pourront se procurer toutes les pièces des dossiers des autres corps d’état, notamment les
devis descriptifs.

Ils auront le droit d’en prendre connaissance et ne pourront en aucun cas, ni en aucun moments, faire état de ne
pas les avoir consulté et de les ignorer.

Il est précisé que ces prestations ne sont pas limitatives, que l’Entrepreneur du présent lot devra prévoir à sa
charge tous les travaux nécessaires à une parfaite exécution de l’ensemble des ouvrages à exécuter.

L’Entreprise adjudicataire sera censée connaître les délais, phasages et les plans des autres lots.

Elle devra coordonner l’exécution de ces travaux de manière à ne pas gêner l’avancement des autres
Entreprises, devant intervenir pour la réalisation des différents travaux.

2.2.1 - LIMITES DES PRESTATIONS AVEC LES AUTRES CORPS D’ETAT

Il sera prévu l'ensemble des prestations afférentes à la réalisation des travaux de Gros Œuvre suivant la liste
non limitative des travaux dus ou exclus, énumérés ci-après, pour chaque corps d'état concerné.
L’Entrepreneur est tenu par ses connaissances techniques de faire part au Maître d’Œuvre après lecture du
présent CCTP, des erreurs ou omissions qu’il pourrait constater avant la remise de son offre.

Les percements et rebouchages ≤ Ø 100 mm sont à la charge des lots techniques à condition que l'Entrepreneur
ait remis les plans nécessaires en temps voulu.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 9/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

2.2.1.1 - Interface avec le lot Terrassements - VRD - Espaces verts

Sont dus au lot Terrassements - VRD - Espaces verts :


• Le décapage général des plateformes de sa zone de travail hors emprise des démolitions,
• L’ensemble des terrassements généraux (plateformes) y compris sous bâtiments projetés,
• La réalisation des plates-formes pour emprise des voiries à créer en périphérie directe du bâtiment, ou sur les
cheminements à créer,
• Les apports de terre pour mise en forme du terrain,
• La réalisation des espaces verts,
• La réalisation des voiries lourdes, légères, espaces verts assortis et des complexes de tenues assujettis à leur
réalisation,
• Le remblaiement / déblaiement de terre pour mise en forme de talus et forme au terrain,
• La réalisation des aménagements extérieurs (bordures, etc.),
• Les murets bas support cloture,
• Les réseaux et regards extérieurs,
• La dépose ou le dévoiement de toutes les canalisations (hors emprise bâtiment),
• Les socles béton pour luminaires,
• Tous les travaux de génie civil pour cuves enterrées, séparateurs à hydrocarbures.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Tous ses réseaux sous bâtiment jusqu’à 1.00 m au-delà des voiles périphériques. Leur raccordement est à la
charge du lot VRD.
• Les terrassements particuliers des ouvrages de gros œuvre,
• Les ouvrages béton extérieurs spécifiques tels que les murs,
• Les ouvrages extérieurs de la zone de stockage et du parking, en infra et superstructure hors muret bas
support de clôture selon marché VRD.
• Remblais des ouvrages de gros œuvre,
• Nettoyage de toutes les surfaces extérieures laissées au VRD.

2.2.1.2 - Interface avec le lot Charpente Métallique

Sont dus au lot Charpente Métallique :


• Fourniture des platines et appareils d’appuis,
• Fourniture et mise en place des sabots et éléments de fixation des poutres métallique,
• Fourniture et mise en place de l'ossature,
• Fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de toutes les réservations,
• Les percements non réservés en temps utile (à faire exécuter par le lot Gros Œuvre, à la charge du lot
Charpente Métallique).

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Réalisation des arases de maçonneries neuves,
• Pose des inserts fournis par le charpentier dans les ouvrages de gros œuvre et réalisation des encuvements
pour supports des poteaux de charpente sur fondations (clé et boîte de réservation fournie et posée par le
présent lot),
• Exécution des réservations demandées par le lot charpente en vue de sa fixation sur le gros œuvre,
• Bétonnages après réglages de la charpente.

La fixation des platines métalliques par le lot Gros Œuvre se fera sous le contrôle d'un représentant qualifié de
l'Entreprise de Charpente Métallique qui restera responsable de la bonne implantation de ses ouvrages.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 10/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

2.2.1.3 - Interface avec le lot Couverture - Etanchéité

Sont dus au lot Etanchéité :


• La fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de toutes les réservations en toitures
notamment pour trop-pleins et naissances EP,
• Les percements ne pouvant être réservés par le lot Gros Œuvre (diamètres ≤ 100 mm),
• Les percements non réservés en temps utile (à faire exécuter par le lot Gros Œuvre, à la charge du lot
étanchéité),
• Les protections d’étanchéité par solins, couvertines ou ourlets.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Les réservations et percements pour réalisation des trop-pleins et naissances EP à condition que
l'Entrepreneur ait remis les plans nécessaires en temps voulu,
• Les formes de pente pour écoulement des eaux,
• La réalisation des éléments béton nécessaires pour les relevés béton, comportant becquet, engravure etc.,
• Un état de surface des ouvrages en béton supportant des revêtements d'étanchéité conforme au procédé.

Les surfaces et reliefs seront réceptionnés contradictoirement entre les Entreprises des lots gros œuvre et
étanchéité.

2.2.1.4 - Interface avec le lot Façades - Bardage

Sont dus au lot Façades - Bardage :


• La réception contradictoire des supports,
• L’isolation extérieure des ouvrages revêtus par le lot Façades - Bardage
• La fourniture des platines et appareils d’appuis,
• L’ossature secondaire,
• L’isolation en sous-face et sous débords extérieurs des planchers,
• Tous les éléments nécessaires pour assurer une parfaite étanchéité (solins, etc.),
• Traitement esthétique en façade des joints de dilatations.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Un état de surface des ouvrages en béton supportant les différents types de revêtements conforme au
procédé,
• Réservations demandées,
• Traitement acoustique et coupe feu des joints de dilatation,
• Pose des inserts fournis par le lot Façades - Bardage dans les ouvrages de gros œuvre,
• La réalisation des seuils et appuis avant pose des revêtements du lot Façades - Bardage,
• Les réservations dans la peau extérieure du mur préfabriqué isolé, à condition d’avoir été définies en temps
voulu par le lot Façades - Bardage.

Les surfaces et reliefs seront réceptionnés contradictoirement entre les Entreprises des lots Gros-Œuvre et
Façades - Bardage.

2.2.1.5 - Interface avec le lot Menuiseries Extérieures

Sont dus au lot Menuiseries Extérieures :


• Le repérage et la fourniture des huisseries à bancher,
• Les dimensions hors tout de ses ouvrages, ainsi que l'emplacement et la nature des réservations,
percements, feuillures, etc. à prévoir,
• La fourniture des pièces de fixations à incorporer au coulage des ouvrages béton,
• La pose des menuiseries à l’avancement des maçonneries.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 11/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• La pose des cadres et huisseries à bancher à incorporer au coulage des voiles béton,
• La pose des pièces de fixation à incorporer au coulage des ouvrages béton,
• Les feuillures, seuils et appuis en béton,
• Le calfeutrement,
• Le scellement des cadres/précadres de menuiseries dans le même matériau que celui traversé avec
restitution des degrés coupe-feu et de l’isolation acoustique des parois traversées,
• Les réservations pour tous les mécanismes nécessaires (volets roulants, stores ou autres) et les fixations des
murs rideaux.

Conjointement avec le lot menuiseries extérieures, l’Entrepreneur de gros œuvre devra réaliser ses ouvrages de
sorte que les isolants thermiques et acoustiques puissent être mis en œuvre suivant les prescriptions communes
à tous les corps d’état.

Le titulaire du lot menuiseries extérieures devra la réception des travaux réalisés par le lot Gros-Œuvre avant
toute intervention.

2.2.1.6 - Interface avec le lot Menuiseries Intérieures

Sont dus au lot Menuiseries Intérieures:


• Les dimensions hors tout de ses ouvrages, ainsi que l'emplacement et la nature des réservations,
percements, feuillures, etc. à prévoir,
• Le repérage et la fourniture des huisseries à bancher,
• La mise en œuvre, la verticalité et le scellement de ses ouvrages et profilés de fixation,
• La fourniture des pièces de fixations à incorporer au coulage des ouvrages béton,
• La pose des menuiseries à l’avancement des maçonneries,
• Le calfeutrement des menuiseries.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• La pose des cadres et huisseries à bancher à incorporer au coulage des voiles béton,
• La pose des pièces de fixation à incorporer au coulage des ouvrages béton,
• Les feuillures, seuils et appuis en béton,
• Le scellement des cadres/précadres de menuiseries dans le même matériau que celui traversé avec
restitution des degrés coupe-feu et de l’isolation acoustique des parois traversées.

2.2.1.7 - Interface avec le lot Serrurerie

Sont dus au lot Serrurerie:


• La fourniture des pièces de fixations à incorporer au coulage des ouvrages béton et la vérification du
positionnement de ces pièces avant coulage,
• La fourniture des grilles de ventilation,
• Fourniture et pose des caillebotis des planchers techniques et passerelle,
• Fourniture, pose et scellement des profilés en I et rails des portails.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• La pose et le scellement des pièces à incorporer et des grilles de ventilation,
• Le calfeutrement des grilles de ventilation,
• Le décaissé des longrines pour scellement des profilés en I et rails des portails.

2.2.1.8 - Interface avec le lot Portes Sectionnelles

Sont dus au lot Portes Sectionnelles :


• Les dimensions hors tout de ses ouvrages, ainsi que l'emplacement et la nature des réservations,
percements, feuillures, etc. à prévoir,

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 12/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

• Le calfeutrement,
• La fourniture des pièces de fixations à incorporer au coulage des ouvrages béton.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• La pose des pièces de fixation à incorporer au coulage des ouvrages béton,
• Les feuillures, seuils et appuis en béton.

Le titulaire du lot Portes Sectionnelles devra la réception des travaux réalisés par le lot Gros-Œuvre avant toute
intervention.

2.2.1.9 - Interface avec le lot Cloisons - Plâtrerie - Faux-plafonds

Sont dus au lot Cloisons - Plâtrerie - Faux-plafonds :


• Les ossatures support de ses ouvrages,
• L’isolation extérieure verticale et horizontale.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Les réservations demandées par le lot Cloisons - Plâtrerie - Faux-plafonds,

L’Entrepreneur de gros œuvre sera tenu de prévoir toutes les réservations ainsi que toutes les dispositions
nécessaires à un parfait raccordement de ses ouvrages avec les cloisons du lot Cloisons - Plâtrerie - Faux-
plafonds.

2.2.1.10 - Interface avec le lot Revêtement de Sols Souples - Peinture

Sont dus au lot Revêtement de Sols Souples - Peinture :


• La fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de tous les décaissés,
• Le ragréage des supports,
• Chape de forme de pente + revêtement de sol + siphon dans les douches et vestiaires,
• Le traitement esthétique des JD.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Les décaissés pour formes de pente et douches,
• Les finitions des planchers béton adaptées aux revêtements,
• Le traitement acoustique et coupe-feu des JD,
• la réalisation d'un talon béton à la périphérie du local technique du niveau R+2
• Les réservations pour les siphons de sols et les chutes EU,
• Le nettoyage complet des surfaces avant ragréage ou peinture.

L’Entrepreneur du lot Sols Souples - Peinture s’assurera que les niveaux demandés ont été respectés. Il devra
également reconnaître et faire accepter l’état des supports et de leur planéité, le nettoyage, la préparation des
supports, grattage des déchets, conjointement avec le lot Gros-Œuvre.

Les parements livrés au lot Sols Souples - Peinture par le lot Gros Œuvre devront être d’une planéité parfaite,
arêtes ragréées, bavures abattues, parements poncés et ragréés et exempts de bullage. Les ragréages effectués
devront être sans grain et soigneusement poncés après application afin de demeurer invisibles sous la peinture et
les revêtements muraux.

2.2.1.11 - Interface avec le lot Sols Durs- Faïence

Sont dus au lot Sols Durs- Faïence :


• La fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de tous les décaissés,
• Chape de forme de pente + revêtement de sol + siphon dans les douches et vestiaires,
• La pose des siphons de sol et regards,
• Le traitement esthétique des JD.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 13/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Les décaissés pour douches et cadre tapis brosse,
• Le traitement acoustique et coupe-feu des JD,
• Les réservations pour les siphons de sols et les chutes EU.

2.2.1.12 - Interface avec le lot Electricité Courants Forts et Faibles

Sont dus au lot Electricité :


• La fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de toutes les réservations dans les
maçonneries, voiles et planchers béton,
• Les percements ne pouvant être réservés par le lot Gros Œuvre (diamètres ≤ 100 mm) pour les extensions et
l’ensemble des percements dans l’existant,
• Les percements non réservés en temps utile (à faire exécuter par le lot Gros Œuvre, à la charge du lot
Electricité),
• La mise en place des supports et fourreaux,
• La fourniture des coffrets de coupure EDF encastrés,
• La coordination et la définition des principes avec le lot Gros Œuvre.

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Les réservations et percements d’un diamètre supérieur à 100 mm dans les planchers et parois porteuses à
condition que l'Entrepreneur ait remis les plans nécessaires en temps voulu,
• Les scellements, calfeutrements et rebouchages des réservations dans le même matériau que celui traversé,
avec restitution du degré coupe-feu et de l’isolation acoustique des parois traversées,
• La pose des coffrets de coupure EDF encastrés,
• Les réservations pour encastrement des éclairages,
• La construction des gaines techniques maçonnées.

2.2.1.13 - Interface avec les lots Chauffage - Ventilation - Rafraichissement et Plomberie sanitaire

Sont dus aux lots CVR et Plomberie:


• La fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de toutes les réservations dans les
maçonneries, voiles et planchers béton,
• La fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de tous les équipements en toiture
terrasse et locaux techniques,
• Les percements ne pouvant être réservés par le lot Gros Œuvre (diamètres ≤ 100 mm) pour les extensions et
l’ensemble des percements dans l’existant,
• Les percements non réservés en temps utile (à faire exécuter par le lot Gros Œuvre, à la charge du lot
technique concerné),
• La mise en place des supports et gaines,
• Les positions et dimensions des socles béton,
• La définition auprès du lot Gros Œuvre, en fonction des appareils installés en local technique, des
emplacements et des dimensions des dalles béton à la charge de ce dernier,
• Le positionnement des attentes de réseaux en sol pour les appareils raccordés à un réseau d'évacuation
passant en sol du bâtiment,
• La coordination et définition des principes avec le lot Gros Œuvre,
• Toutes les descentes situées à l’intérieur y compris raccordement sur attente en sol,
• Les raccordements des canalisations sur attentes en sol ou en mur,
• Indication des charges devant être supportées par les ouvrages bétonnés et maçonnés du projet,
• Tous les travaux de grutage éventuel nécessaires pour la mise en place des équipements.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 14/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Les réservations et percements d’un diamètre égal ou supérieur à 100 mm dans les planchers et parois
porteuses à condition que l'Entrepreneur ait remis les plans nécessaires en temps voulu,
• Les scellements, calfeutrements et rebouchages des réservations dans le même matériau que celui traversé,
avec restitution du degré coupe feu et de l’isolation acoustique des parois traversées,
• Le scellement des coquilles coffrets,
• La mise en œuvre des socles en béton avec interposition d’un matériau résiliant pour mise en place des
équipements techniques installés par le titulaire des lots techniques en toiture terrasse ou en local technique,
• La réalisation des ventilations basses et hautes des différents locaux.
• Fourniture et pose des siphons de sol dans les locaux ne recevant pas de revêtement de sol,
• Canalisation d’évacuation EU-EV-EP passant en sol ou sous dallage situées à l’intérieur du bâtiment compris
attentes.

2.2.1.14 - Interface avec le lot Ascenseur

Sont dus au lot Ascenseur :


• La fourniture des plans de gaine et fosse ascenseur définissant leurs dimensions et celles des réservations,
• Les percements non réservés en temps utile (à faire exécuter par le lot Gros Œuvre à la charge du lot
Ascenseur),
• La fourniture des pièces de fixations à incorporer au coulage des ouvrages béton.
Sont dus au lot Gros Œuvre :
• Les dalles supports de machineries, ainsi que les scellements et ancrages divers,
• Les socles pour armoires d'appareillage,
• Toutes les trémies de réservation,
• Les cuvettes des appareils élévateurs,
• Les socles antivibratiles supports de mécanisme,
• Les calfeutrements coupe-feu autour des portes palières.

2.3 LIAISONS DE LA CHARPENTE METALLIQUE AVEC LES AUTRES CORPS


D'ETAT
2.3.1 - LIMITES DES PRESTATIONS AVEC LES AUTRES CORPS D’ETAT

Il sera prévu l'ensemble des prestations afférentes à la réalisation des travaux de Charpente
Métallique suivant la liste non limitative des travaux dus ou exclus, énumérés ci-après, pour
chaque corps d'état concerné.

2.3.1.1 - Interface avec le lot Gros-Œuvre

Sont dus au lot Gros Œuvre :


• Réalisation des arases de maçonneries neuves,
• Pose des inserts fournis par le charpentier dans les ouvrages de gros œuvre et réalisation des
encuvements pour supports des poteaux de charpente sur fondations (clé et boîte de réservation
fournie et posée par le présent lot),
• Exécution des réservations demandées par le lot charpente en vue de sa fixation sur le gros
œuvre,
• Bétonnages après réglages de la charpente.

Sont dus au lot Charpente Métallique :


• Fourniture des platines et appareils d’appuis,

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 15/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

• Fourniture et mise en place des sabots et éléments de fixation des poutres métallique,
• Fourniture et mise en place de l'ossature,
• Fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de toutes les réservations,
• Les percements non réservés en temps utile (à faire exécuter par le lot Gros Œuvre, à la charge du
lot Charpente Métallique).
La fixation des platines métalliques par le lot Gros Œuvre se fera sous le contrôle d'un représentant
qualifié de l'Entreprise de Charpente Métallique qui restera responsable de la bonne implantation de
ses ouvrages.

2.3.1.2 - Interface avec le lot Façades – Bardage

Sont dus au lot Façades - Bardage :


• Les dimensions hors tout de ses ouvrages, ainsi que l'emplacement, la nature et les charges des
ossatures secondaires, revêtements, percements, etc. à prendre en compte par le lot Charpente
Métallique,
• Fourniture et mise en place de l’ossature secondaire.

Sont dus au lot Charpente Métallique :


• Fourniture et mise en place de l'ossature principale des surtoitures,
• Pré percements pour fixation des ouvrages du lot Façades - Bardage.

Les ouvrages de charpente seront réceptionnés contradictoirement entre les Entreprises des lots
Charpente et Façades - Bardage.

2.3.1.3 - Interface avec le lot Serrurerie

Sont dus au lot Serrurerie :


• Les dimensions hors tout de ses ouvrages, ainsi que l'emplacement, la nature et les charges des
ossatures secondaires, revêtements, percements, etc. à prendre en compte par le lot Charpente
Métallique,
• Fourniture et mise en place de l’ossature secondaire et des caillebotis support équipements
techniques.
• Fourniture et mise en place de l’ossature secondaire et des caillebotis de la passerelle entre les
files B’10 et A’3 et du garde-corps de la passerelle.

Sont dus au lot Charpente Métallique :


• Fourniture et mise en place de l'ossature principale des surtoitures,
• Fourniture et mise en place de l’ossature principale support équipements techniques.
• Fourniture et mise en place de l’ossature principale de la passerelle entre les files B’10 et A’3.
• Pré percements pour fixation des ouvrages du lot Serrurerie.

Les ouvrages de charpente seront réceptionnés contradictoirement entre les Entreprises des lots
Charpente et Façades - Bardage.

2.3.1.4 - Interface avec le lot Electricité

Est due au lot Electricité :


• La mise à la terre des ouvrages de charpente métallique.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 16/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

2.4 BASES DE CALCULS


Les études devront être menées conformément à la réglementation générale en vigueur référencée et aux
spécificités du projet listées ci-dessous.

2.4.1 - CHARGES PERMANENTES

Poids des matériaux selon réglementation générale et localisation (charge des équipements techniques,
machineries, socles, cloisons, revêtement de sols…)

2.4.2 - CHARGES D’EXPLOITATION

Conforme à la NF P 06-001 et notamment :


Charges d’exploitation
Zones
(kN/m²)
Bureaux proprement dits, salles de réunion 2,5
Bureaux paysagers 3,5
Dépôts 2,5
Archives 6,0
Circulations et escaliers 2,5
Garages et parcs de stationnements pour VL 2,5
Ateliers 5,0
Locaux techniques 5,0
Cantines et salles de restaurant 2,5
Sanitaires 1,5
Entretien des toitures étanchées 1,0 sur 10m² défavorables

Essieu de 13T sur les dallages des locaux ouverts à la circulation des véhicules.

2.4.3 - ENGINS DE SECOURS

Conforme aux arrêtés du 23 janvier 2004 et 10 octobre 2005 :

Voies d’accès :
• Force portante calculée pour un véhicule de 160 kN avec un maximum de 90 kN par essieu, ceux-ci étant
distants de 3,60 m au minimum
Voies échelle :
• Résistance au poinçonnement : 80 N/m² sur une surface minimale de 0,20 m²

2.4.4 - CHARGES CLIMATIQUES

Neige : région A2
• Neige : 35 daN/m²
• Altitude environ 145 m

Vent : zone 1
• Vent normal : 50 daN/m²
• Site normal : Ks = 1,00

2.4.5 - CHARGES DE LIGNE DE VIE

Charges de ligne de vie conforme à la NF E 795.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 17/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

2.4.6 - CHARGES ACCIDENTELLES

Séisme : conformément aux règles PS92 ou EUROCODE 8) la position géographique de la zone d’étude n’est
pas en secteur d’exposition sismique importante. La parcelle du projet se situe en zone de sismicité 1 : très faible.

2.4.7 - SOL (CARACTERISTIQUES, CONTRAINTE ADMISSIBLE, NIVEAU DE LA


NAPPE PHREATIQUE)

Suivant étude géotechnique G2 AVP du bureau d’études Géotec, rapport 2013/5166/TOULS/01 :


- Fondations par semelles superficielles ancrées de 0.3 m dans les graves limoneuses et argiles reconnues à
partir de -0.40 à -2.00 m/TN,
- Contrainte admissible q ELS = 0.30 MPa,
- Dallages sur terre-plein après purge des remblais et limons argileux ou traitement à la chaux,
- Niveau d’eau à -3.00 m/TN

2.5 SECURITE INCENDIE


Réalisations suivant réglementation et prescriptions du rapport du bureau de contrôle, et notamment :

Bâtiment de bureaux RdC à R+2 en béton armé : SF 1h et CF 1h


Ateliers et zones associées en béton armé et charpente métallique : aucune exigence, sauf locaux à risque

Locaux à risques moyens (TGS, onduleur, local SSI, CTA, machinerie d’ascenseur, garage
+ réserves, rangements, dépôts, entretien, déchets (si 5<V<100m³)
+ poste soins (si stockage > 3l de produits inflammables) :
Parois et planchers CF 1 h

Locaux à risques importants (transformateur, TGBT, chaufferie, groupe électrogène)


+ réserves, rangements, dépôts, entretien, déchets (si V >100m³) :
Parois et planchers CF 2 h

2.6 DEFORMABILITE ADMISSIBLE


2.6.1 - GROS-OEUVRE

Flèche limite admissible

Sous revêtements fragiles et cloisons


f < l/500 si l < 5 m,
f < 0.5 + l/1000 si l > 5 m.

Déplacement horizontal limite admissible

Conforme à la réglementation
Déplacement horizontal en tête < h/500 au ELS sous vent normal
Déplacement horizontal entre deux niveaux consécutifs :

hi + 1 − hi
δ< auxELU
1000

2.6.2 - CHARPENTE METALLIQUE

Flèche limite admissible


Conforme aux règles CM66/ EC3 pour la charpente :

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 18/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Flèche des éléments supports de toiture non accessible :


- f < l/200

Déplacement horizontal limite admissible


Déplacement en tête de poteaux support de portique.
- f < l/300

2.7 CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX ET PRODUITS DE GROS OEUVRE


2.7.1 - GENERALITES

Tous les matériaux et produits mis en œuvre, seront conformes aux normes en vigueur, ils proviendront d'usines
ou de fournisseurs agréés.

L'Entrepreneur devra fournir les procès verbaux et avis techniques pour les matériaux assurant la sécurité des
ouvrages.

2.7.2 - BETON

PROPRIETES DES CONSTITUANTS

Ciments : conforme aux normes référencées dans la norme NF EN 206-1

Granulats : conforme aux normes référencées dans la norme NF EN 206-1


Leur nature et dimensions seront compatibles avec le type et dimensions d'ouvrages à réaliser.

Adjuvants : conforme aux normes référencées dans la norme NF EN 206-1.

L'Entrepreneur prendra toutes dispositions permettant d'assurer :


• une ouvrabilité correcte
• mise en œuvre aisée
• enrobage
• parement acceptable
• une résistance conforme aux exigences du BET

Tout adjuvant livré sur chantier sera accompagné d'un certificat d'origine indiquant la date de fabrication et date
limite au-delà de laquelle les produits doivent être mis au rebut.

Eau de gâchage : conforme aux normes référencées dans la norme NF EN 206-1.


Celle-ci doit être non polluée et dosée afin d'obtenir les caractéristiques de résistance souhaitée.

DEFINITION DES BETONS

Les bétons mis en œuvre seront conformes à la norme NF EN 206-1 et auront les propriétés minimums
spécifiées suivantes :

Béton n° 1 : C 16/20
Béton de propreté, classe de chlorure Cl 1,0
Classe d’exposition X0 (F)
Dmax 25mm
Classe de consistance S1 ou S2

Béton n° 2 : C 20/25
Béton coulé en place en contact avec les terres, classe de chlorure Cl 0,40.
Classe d’exposition XC2 (F)
Adjuvant : hydrofuge
Dmax 25mm
Classe de consistance S1 ou S2

Béton n° 3 : C 25/30 ou C 30/37

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 19/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Béton coulé en place en contact avec la terre, classe de chlorure Cl 0,40.


Classe d’exposition XC2 (F)
Adjuvant : hydrofuge
Dmax 25mm
Classe de consistance suivant contraintes d’exécution

Béton n° 4 : C 25/30 ou C 30/37


Béton armé coulé en place en élévation, classe de chlorure Cl 0,40.
Classe d’exposition XC3 (F) et XS1 (F)
Dmax 25mm
Classe de consistance suivant contraintes d’exécution

Béton n° 5 : C25/30 ou C30/37


Béton coulé en place pour dallage conforme au DTU 13.3, classe de chlorure Cl 0,40.
Dosage minimum en ciment de :
3
280 kg/m pour les ciments de classe de résistance 52,5
3
320 kg/m pour les ciments de classe de résistance 42,5
3
350 kg/m pour les ciments de classe de résistance 32,5
Rapport maximal Eau efficace / liant équivalent d'une valeur variant linéairement entre 0,6 pour un dosage de 280
3 3
kg/m et 0,5 pour un dosage de 350 kg/m
Classe de consistance suivant contraintes d’exécution : le béton doit être vibré au moyen d'une règle vibrante ou
d'une poutre vibrante, mécanique ou hydraulique, ou bien être de consistance fluide (affaissement au cône
d'Abrams supérieur ou égal à 160 mm) obtenue par utilisation de superplastifiant, et en aucun cas par ajout
d'eau.

L'Entrepreneur est tenu de proposer un programme de contrôles et essais sur les bétons, conformément aux
normes NF EN 206-01 et NF P 18-201 (DTU 21). Proposition soumis à l’accord de la Maîtrise d’Œuvre.
Catégorie du chantier : C
Les essais seront réalisés par un laboratoire agréé à la charge de l'Entrepreneur.
L’Entreprise fournira un dossier initial et de suivi des bétons au sens de la norme NF EN 206-1, disponibles et
consultables à tout moment sur le chantier par la Maîtrise d’Œuvre et le Bureau de Contrôle.

2.7.3 - COFFRAGE – PAREMENT - FINITION

PROPRIETES

Ceux-ci seront réalisés en contreplaqué bakélisé ou métalliques permettant d'obtenir la qualité de parement
souhaitée.

Ils doivent être suffisamment rigides de façon à ne subir aucune déformation lors du coulage.

Les faces du coffrage devant être en contact avec le béton seront enduites d'un produit de décoffrage :
l'Entrepreneur aura pris préalablement soin de s'assurer de sa compatibilité avec les enduits ou peintures
susceptibles d'être appliqués sur le support béton.

D’une façon générale, les revêtements destinés à rester apparents sans autres travaux au lot peinture (dallages
quartzés, murs préfabriqués, voiles intérieurs toute hauteur…)
Chaque état de surface devra faire l’objet d’un prototype de réalisation et toutes les finitions jugées non
satisfaisantes par l’architecte seront refusées et à refaire.

TYPE DE PAREMENTS DES PAROIS LATERALES ET SOUS-FACE – TYPE DE COFFRAGE

On distingue 4 qualités de parements pour les ouvrages :


• parements élémentaires P1
• parements ordinaires P2
• parements courants P3
• parements soignés P4

Caractéristiques des parements (planéité, aspect) conformes au D.T.U. 21

TYPE DE PAREMENTS DES SURFACES DE DALLES ET PLANCHERS – TYPE DE FINITION

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 20/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

On distingue 2 qualités de parements pour les ouvrages :

• parements surfacés F1
• parements lissés F2

Caractéristiques des parements (planéité, aspect) conformes au D.T.U. 21

2.7.4 - MORTIERS

DEFINITION DES MORTIERS

Les mortiers mis en œuvre auront les caractéristiques suivantes :

Mortier n° 1 - M1
Pose, hourdage et jointements des éléments de maçonnerie
Ciment CPJ - CEM II 32.5
3
Dosage 350 kg/m

Mortier n° 2 - M2
Pour chape et couche d'usure
Ciment CPJ - CEM II 32.5
3
Dosage 500 kg/m

Mortier n° 3 - M3
Pour enduit extérieur bâtard
Ciment CPJ - CEM II 32.5 ; chaux artificielle XHA
Dosage 1/3 ciment ; 2/3 chaux

REGLES DE MISE EN ŒUVRE

L'Entrepreneur devra s'assurer de la qualité des supports (propreté, rugosité, humidité sans excès), afin d'obtenir
une adhérence correcte de l'enduit sur les supports.

L'utilisation de produits industriels secs, prêts à gâcher est possible, sous réserve du strict respect des règles de
stockage et de livraison.

Ces produits devront faire l'objet d'un avis technique du CSTB et devront être accompagnés d'un certificat
indiquant leur provenance, date de fabrication et date limite d'utilisation.

2.7.5 - MAÇONNERIE

Blocs pleins ou creux de granulats courants, B 60 mini, épaisseur 15 ou 20 cm selon plans, conformes aux
normes NF P 14-301 et NF P 14-402.

2.7.6 - MURS BANCHES

TOLERANCES DE VERTICALITE
Conformes aux prescriptions du DTU 23.1

TYPE DE FINITION
Se référer au type de parement
Dans le cas où l'aspect obtenu au décoffrage ne correspondrait pas aux exigences de finition de la Maîtrise
d’Œuvre, l'Entrepreneur sera tenu d'exécuter à ses frais tous travaux de reprise, y compris une éventuelle
démolition.
Les écarteurs de banches seront identiques ; le rebouchage des trous de banches sera effectué en formant des
joints creux.

2.7.7 - NUANCES D’ACIER

Acier : conforme aux normes NF A 35-015 à NF A 35-022

Les armatures utilisées seront de type :

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 21/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

• aciers doux de nuance Fe E 235, pour les aciers de montage,


• aciers HA, de nuance Fe E 500, pour les voiles, poteaux, poutres, planchers et corps de dallage.

Celles-ci seront de qualité soudable, et devront posséder un agrément.


Lors de leur mise en œuvre, elles devront être exemptes de toute calamine, de terre et de graisse.
Elles devront, d'autre part, être calées efficacement, afin d'éviter lors de la mise en œuvre du béton, tout
mouvement intempestif, ceci afin de respecter les conditions d'enrobage.

2.8 NORMES ET QUALITE DES MATERIAUX DE CHARPENTE METALLIQUE

Tous les matériaux, produits et composants utilisés pour l'exécution des travaux devront satisfaire
aux conditions fixées par le CCTP ou par les normes homologuées.
Tous les matériels ou fournitures utilisés pour l'exécution des travaux, ainsi que les caractéristiques
ou usines de production proposées par l'entrepreneur devront être soumises au Maître d'œuvre
pour acceptation avant emploi.
L'entrepreneur sera tenu de justifier, à tout moment, la provenance des matériaux, produits et
composants au moyen de lettres de voitures signées du fournisseur ou par toute autre pièce en
tenant lieu.

2.8.1 - DOCUMENTS DE REFERENCE

La liste des documents de référence concernant la réalisation des travaux est donnée ci-après en
ce qui concerne la mise en œuvre des charpentes.

Cette liste récapitule les principaux documents cités dans les différents chapitres du présent CCTP
et ne saurait être limitative, le constructeur devant se reporter, en cas de besoin, à la dernière
édition de l'ensemble des normes et documents existants à ce jour pour les opérations
concernées.

A - ACIER POUR CHARPENTE


Normes NF A 35-501, NF A 49-501, NF A 03-156, NF A 36-202 pour les nuances et qualités
Normes NF A 03-115 et 1116 pour les conditions de réception et documents de contrôle
Normes NF A 35-501, 502, 36-101 à 205 pour les nuances et qualités
Normes NF A 37-101, 45-255, 46-012, 100, 503, 504 pour les dimensions et tolérances
Normes NF A 49-000, 001, 501, 541, 542 pour les profils creux
Normes NF A 35-511, 512 pour les produits livrés revêtus
Normes NF A 35-600 pour la comparaison des normes françaises et étrangères

B - CONTROLES ET ESSAIS
Normes NF A 151, 157, 161, 185, 505, 507 pour les essais sur le métal livré

C - ASSEMBLAGES
Normes NF A 36-000, 010 pour le choix des aciers et conditions de soudage
Normes NF A 09-010, 83-110 pour la certification et la qualification des soudeurs
Normes NF A 81-000 à 004 pour les conditions de réception des produits d'apport
Normes NF A 81-309, 311, 316, 319, 323, 340 pour la symbolisation et spécification des produits
d'apport
Normes NF A 81-460, 100, 200, à 203 pour les essais des produits d'apport
Normes NF E 25-000, 003, 005, 007, 100, 400, 27-005, 015, 016, 411 pour les boulons non
précontraints
Normes NF E 27-701 à 703, 711 pour les boulons à serrage contrôlé
Normes NF E 74-325 pour l'outillage de serrage

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 22/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Normes NF P 22-250 à 252, 255, 258 pour les assemblages de profils creux
Normes NF P 22-430, 431 pour les assemblages par boulons non précontraints
Normes NF P 22-460 à 464, 466, 468, 469 pour les assemblages par boulons à serrage contrôlé
Normes NF P 22-470 à 472 pour les assemblages par soudure
Normes NF P 22-800 pour la préparation des pièces en atelier

D - TRANSPORT
Circulaire du 22 août 1978 du Ministre de l'Intérieur : Réparation des dégâts causés aux voies
publiques par les transports lourds, rappel de l'Ordonnance de 1959.

E - PROTECTION CONTRE LA CORROSION PAR PEINTURE


Normes NF A 35-511, 512 pour les produits livrés revêtus
Normes NF T 30-003 pour la classification des peintures
DTU 50.1 et normes NF P 74-201 pour application des peintures
Fiches techniques du fabricant

F - PROTECTION PAR GALVANISATION


Normes NF A 91-121

2.8.2 - ACIERS POUR CHARPENTE

A - PROVENANCE DES ACIERS


Les aciers de construction entrant dans la constitution des ouvrages devront satisfaire aux Normes
de l'AFNOR en vigueur à la date de signature du marché "nuance et qualité".

Les aciers utilisés pour la fabrication des charpentes correspondront aux Normes Françaises.

Les conditions de réception des aciers seront conformes au paragraphe 5 de la norme AF A 03-
115

Les qualités d'acier à utiliser seront, en règle générale, choisies dans les nuances S275.

D'une manière générale, les qualités d'acier minimales à respecter pour les éléments principaux de
l'ossature seront les suivants, sauf indication contraire :
- ossatures tubulaires : normes NF A 49-501 et NF A 49-541
- profilés tubulaires : S275
- assemblages : tous les éléments d'assemblages seront également définis en fonction des critères exposés
ci-avant.

En particulier, qu'il soit fait explicitement ou non rappel de cette clause, les tôles et larges plats
assurant dans les éléments principaux tubulaires la transmission d'efforts perpendiculaires à leurs
faces seront obligatoirement de la classe 275 définie par la norme NF A 36-002.

B - COMMANDE DE PRODUITS
Il appartient au constructeur de spécifier, s'il juge nécessaire dans le cadre de l'autocontrôle, les
vérifications complémentaires à opérer portant notamment pour certaines pièces, sur la
composition chimique du produit, l'essai de pliage et la résilience kCV à +20°C.

C - CARACTERISTIQUES REQUISES

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 23/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Les caractéristiques requises ne seront pas inférieures aux valeurs définies par les normes
précitées, complétées par la norme NF A 35-500.

D - DEFAUTS ET REPARATIONS
Le constructeur sera tenu de vérifier que les tôles assemblées par soudure ne présentent ni défaut
de surface, ni défaut interne susceptible d'engendrer des risques de décohésion lamellaire ou de
dédoublage franc.
Les réparations destinées à masquer un défaut quelconque seront interdites et entraîneront le
refus de la fourniture correspondante.
Toutes les pièces ou tous assemblages ayant subi des déformations seront rebutés et devront être
remplacés par le constructeur.
Le fournisseur doit prendre toutes les précautions nécessaires pour que les produits ne subissent
pas de détérioration pendant leur stockage, manutention et transport jusqu'au moment de leur
arrivée avec déchargement chez le fabricant.

E - REGLEMENTS DES CAS LITIGIEUX


Si des anomalies inacceptables (défauts internes, résiliences longs et travers faibles, compositions
chimiques hors limites, etc…) apparaissent sur le chantier, lors des opérations de préfabrication ou
de mise en œuvre, le remplacement total ou partiel du produit ou des pièces peut être exigé par le
Maître d'œuvre. Les frais de réparation ou remplacement des pièces seront supportés par le
constructeur.

2.8.3 - PROTECTION CONTRE LA CORROSION

Généralités
Tous les produits utilisés devront recevoir l'agrément du Maître d'œuvre.
Les produits et peintures seront désignés par :
- le nom du fabricant,
- la marque et l'appellation commerciale de chacun d'eux ainsi que ses références,
- les fiches d'identification technique,
- leur famille d'appartenance.
D'une façon générale, les dispositions du Fascicule 56 "Protection des ouvrages métalliques contre
la corrosion" sont applicables.

Préparation des surfaces


Au préalable, les défauts de surface de toute nature, les résidus de soudures des pièces pré-
assemblées, les arêtes vives et toutes les imperfections préjudiciables à la bonne application des
peintures et à l'aspect général très soigné de la construction seront soigneusement aplanis par
meulage, discage etc…

Protection des zones soudées ou endommagées


Ultérieurement à l'application des peintures, les zones devant être soudées seront réservées sur
une largeur suffisante de part et d'autre du cordon.
Elles seront soigneusement nettoyées, brossées, décapées, mises à nu après exécution des
cordons de soudure.
Les revêtements en retouche seront appliqués dans les mêmes épaisseurs que celles préconisées
en partie courante.

Stockage des produits

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 24/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Toutes les peintures seront stockées dans leur conditionnement d'origine, dans un local fermé où
la température ambiante sera toujours comprise entre 10 et 35°C.
Les peintures conservées au-delà des délais de péremption ne seront pas utilisées.

Traitement par galvanisation


Tous les éléments extérieurs recevront une protection contre la corrosion par galvanisation à
chaud conformément aux normes actuellement en vigueur. La galvanisation à froid est proscrite.
Charge minimum : 400g/m² sous PV
Les réparations destinées à masquer un défaut quelconque seront interdites et entraîneront le refus de la
fourniture correspondante. Les découpes et perçages après galvanisation ne sont pas admis.
La galvanisation répondra aux normes NF A 91-121 et 91-122.
Définition de la prestation à appliquer :
- catégorie d'ouvrage ................ 1
- préparation de surface ........... décapage au degré DS3
- dépôt minimal de zinc ............. en adéquation avec la massivité du profilé et le degré anti-corrosion
exigé
- garantie anti-corrosion ............ 7 ans
- garantie aspect ....................... 5 ans

Traitement par peinture antirouille


Tous les autres éléments, sauf mention contraire, devront être peints en atelier à l’aide de deux couches de
peinture antirouille à haute teneur en zinc. L’entreprise ne pourra pas imposer une couleur en
particulier, elle devra se conformer aux exigences de l’architecte dans la gamme des RAL courants.
Avant de peindre, l’entrepreneur doit s’assurer que les fers usinés n’ont pas subi d’attaque de la corrosion
en faisant effectuer un brossage préalable des fers. L’application de la peinture devra être réalisée
conformément aux normes en vigueur.
A la charge de l’entreprise tous travaux de reprises de peinture sur l’ensemble de ses ouvrages, à la fin de
son intervention, et jusqu’à la réception des travaux.
A la charge de l’entreprise toutes opérations de nettoyage de l’ensemble de ses ouvrages, jusqu’à la
réception des travaux.

La prestation comprend l'ensemble des profilés et pièces de fixations concernés qui seront traités par
application d'une peinture polyuréthane, dont les caractéristiques et performances sont fixées ci-
dessous :
- catégorie d'ouvrage : ...........................1
- système de protection : ........................type B
- garantie d'anticorrosion : ......................6 ans au degré Ri2
- atmosphère urbaine industrielle : ..........HA U 1
- ................................................................... finition polyuréthane : teinte au choix du
Maître d'œuvre dans la gamme RAL.

2.8.4 - PROTECTION AU FEU

Aucune stabilité au feu n'est imposée pour la charpente support des divers plans de couverture.
L’ensemble des éléments de charpente restant visible.

2.8.5 - APPAREILS D'APPUIS : APPUIS SUR SEMELLES BETON

Les caractéristiques minimales requises seront les suivantes :


- bielles béton à 45°,
- bielles acier à 45°,
- pression locale maxi sur béton : 80 daN/cm².

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 25/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

2.9 DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES GENERALES DE CHARPENTE METALLIQUE


2.9.1 - ASSEMBLAGES

A - PRODUITS D'APPORT POUR SOUDAGE


Tous les produits utilisés pour le soudage, y compris les gaz et flux solides, seront conformes aux
normes françaises homologuées. Les flux et enrobages seront de type basique.

B - BOULONS A SERRAGE CONTROLE


Les assemblages boulonnés, qu'ils soient définitifs ou provisoires, utiliseront uniquement des
boulons à serrage contrôlé qui devront être de la même nuance.
Ces boulons et leurs modalités de commande par l'entrepreneur seront conformes au Titre IV du
Fascicule 4 du CCTG ainsi qu'aux normes françaises homologuées auxquelles ce texte se réfère.

2.9.2 - MONTAGE DES CHARPENTES

A - PROGRAMME DE MONTAGE
Le constructeur fournira obligatoirement, à l'appui de son offre, un programme prévisionnel détaillé
de montage, qui précisera en outre :
- la méthode générale de montage,
- la nature et les caractéristiques du matériel utilisé sur le chantier, notamment pour les ossatures
principales,
- l'emplacement des voies de circulation des grues et engins de chantier et les charges supportées par les
voies de roulement,
- la nature et l'emplacement des échafaudages et de montage et les accès envisagés,
- les effectifs prévus par catégorie : monteurs, soudeurs, etc…,
- les besoins en eau, électricité, etc…,
- le planning général de fabrication et de montage.

B - MISE EN ŒUVRE DES CHARPENTES


Les dispositions adoptées par le constructeur devront, dans l'ensemble, respecter les prescriptions
du paragraphe 1.2.4 pour les éléments principaux.

C - SECURITE LORS DE LA CONSTRUCTION


Le constructeur tiendra compte de toutes les sujétions découlant des mesures et dispositions à
prendre en vue d'assurer le maximum de sécurité et le respect des lois en vigueur :
Le Code du Travail :
- le décret du 10 juillet 1993
- le décret n° 65.48 du 08 janvier 1965

Le constructeur se devra de rechercher, au-delà de la législation et des spécifications, des


solutions originales et concrètes à tous les problèmes de montage. Ces solutions techniques feront
l'objet d'une notice détaillée jointe au programme de montage.

Il est rappelé qu'aux termes de la législation, le fournisseur devra :


- donner une priorité absolue aux mesures de protection collective destinées à empêcher les chutes des
personnes,
- rechercher la limitation du travail en hauteur. Dans ce but, il recherchera à construire en atelier au sol les
éléments offrant le plus gros tonnage ou les plus grandes dimensions, compte tenu des capacités des
appareils d'élevage utilisés et des gabarits autorisés pour les transports.

Le plan de sécurité joint au programme de montage, fera notamment apparaître :

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 26/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

- l'organisation du chantier,
- les risques particuliers du chantier,
- la disposition de prévention contre les chutes,
- l'utilisation des moyens individuels de protection,
- la mise en place des matériels de sécurité collective, leur durée d'utilisation, l'utilisation éventuelle par
d'autres entreprises (peintres, couvreurs, bardeurs, électriciens, tuyauteurs), son démontage et son repli
en fin de chantier.

D- DESCRIPTIONS PARTICULIERES

Conformité et utilisation des engins et appareils de levage :


- les engins et appareils de levage (en particulier les élingues, cordes, chaînes, manilles, nacelles) devront
être suivis, vérifiés, entretenus et stockés conformément à la législation.
- le personnel qualifié tel que conducteur, élingueur, chefs de manœuvre, devra avoir reçu une formation
appropriée, les conducteurs et grutiers devront posséder un certificat de capacité attestant de leur
qualification.

E - LEVAGE
Les opérations de levage seront précédées d'une étude statique et dynamique sur plan.
Les points suivants seront notamment examinés :
- définition et vérification des points d'appui et d'ancrage, des conditions météorologiques et, en particulier,
de l'action du vent,
- établissement des consignes précises tenant compte de l'élingage correct, de la fixation des cordes de
service pour le guidage des pièces à monter de l'évacuation du personnel sous la charge et de
l'avertissement sonore à chaque opération de levage.

F - TRAVAUX EN SUPERPOSITION
Les travaux simultanés en superposition, sont interdits sauf s'ils sont séparés par des planchers ou
écrans de solidité suffisante. L'article 13 du décret du 08 janvier 1965 devra, en toute circonstance,
être observé.

G - ENCOMBREMENT – ORDRE DU CHANTIER


La disposition du matériel de chantier et des pièces à monter devra être correctement effectuée de
façon :
- à éviter les encombrements et les reprises de manutention,
- à préserver les accès aux appareils,
- à ne pas passer au-dessus des câbles électriques et des tuyauteries.

Les zones de circulation devront être convenablement balisées. Le chantier devra être
périodiquement (au moins une fois par semaine) nettoyé et débarrassé de tous les objets inutiles
(chutes de fers, de câbles, etc…).

2.10 EXECUTION ET MISE EN ŒUVRE DE LA CHARPENTE METALLIQUE

Les fers seront travaillés avec le plus grand soin et les assemblages faits avec la plus grande
précision.
Les tranches coupées à la cisaille seront meulées. L'oxycoupage pourra être admis sous condition
que les coupes soient soigneusement reprises à la meule. Les trous pour boulons, vis et autres ne
devront en aucun cas être faits au chalumeau.
Les têtes de vis et les rivets seront parfaitement affleurés. Les soudures seront faites dans les
règles de l'art, avec apport de matière en quantités suffisantes pour une bonne tenue et un bel
aspect.
Toute brûlure du fait du brasage, soudure ou autre, entraînera le rejet de la pièce.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 27/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Après toutes opérations d'assemblages, brasages, ou soudures, les faces seront planées ou
dressées à la lime de façon qu'il n'y ait aucun point de rupture de rectitude dans les lignes ou
défaut de planimétrie dans les surfaces.
L’offre de l’entrepreneur comprend toutes sujétions de mise en œuvre des appuis néoprène de
glissement, frétés, en appuis des ossatures de charpente sur les éléments en béton, au droit des
joints de dilatation.

2.10.1 - RECEPTION DES OUVRAGES BA

Avant toute exécution, l'entrepreneur du présent lot devra procéder à la réception des
Ouvrages BA mis à sa disposition par les titulaires des lots.
Adaptations techniques
L’entrepreneur pourra suggérer aux solutions techniques proposées des adaptations qu’il jugera
intéressantes, sous réserve qu’elles respectent les normes en vigueur.
Les solutions proposées en substitution aux prescriptions du présent CCTP ne devront en aucun
cas minorer les exigences demandées.
Les nouvelles dispositions constructives devront en tout état de cause respecter :
• l’aspect architectural des structures,
• l’aspect architectural vis-à-vis de l'implantation des équipements du plafond,
• l’implantation des points porteurs,
• les hauteurs libres sous poutres, définies comme minimales,
• l’épaisseur des planchers.

Le Maître d’œuvre restera dans tous les cas le seul juge de la recevabilité de ces variantes.

2.10.2 - TOLERANCES

Tolérances sur les dimensions


Par rapport aux plans de fabrication, cette tolérance sera de :
- longueur plus ou moins 5/1000° sans être supérieu re à ± 0,5 cm,
- épaisseur ± 2 mm.

Tolérances sur les perçages


Pour les boulons à partir de Ø 12 mm : perçage + 2 mm pour diamètre inférieur et dans les cas
d’encastrement, la tolérance sera réduite à Ø 1 mm.
Pour les connecteurs annulaires, la tolérance de positionnement sera de 1 mm.
Pour les crampons à dents, le nombre de dents mal enfoncées ne sera pas inférieur à 10%.
La tolérance sera de 3 mm localement et de 1 mm.

Tolérances sur aplomb


Cette tolérance pour des éléments de direction voisine de la verticale sera de 0,5 cm. La tolérance
de rectitude sur arête rectiligne sera de 0,3 cm.

2.10.3 - CONTROLES – ESSAIS

Par l’entreprise
Ils doivent être faits régulièrement sur chaque fabrication.
Contrôle sur le chantier

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 28/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Tout ouvrage ou toute pièce ayant subi une déformation au cours de la pose sera éliminée.

2.10.4 - QUALITE STRUCTURALE (FASCICULE 65A – ARTICLE 101)

En cours d'exécution
La tolérance d’implantation des ouvrages est fixée à plus ou moins 10 mm.
La tolérance sur les niveaux des ouvrages est également fixée à plus ou moins 10 mm.
Les largeurs ou épaisseurs entre coffrages des différentes parties d’ouvrage ne devront présenter
en aucun point d’insuffisance supérieure à cinq millimètres (5 mm).

Sur les ouvrages définitifs


La tolérance de planéité des planchers et dallage est limitée dans deux directions perpendiculaires
à l’aide d’une règle de 2.00 m de longueur. La tolérance de planéité locale, rapportée sous la règle
de 2.00 m est de 3 mm.
La dénivelée maximale tolérée, mesurée normalement à la paroi sur la même surface coffrée par
deux éléments différents, est de 2 mm.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 29/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

3 DESCRIPTION DES OUVRAGES DE GROS ŒUVRE


3.1 GENERALITES
3.1.1 - PRINCIPE DE CONSTRUCTION

3.1.1.1 - Fondations
Semelles superficielles et soubassement, longrines, longrines de redressement, suivant étude
géotechnique.

3.1.1.2 - Infrastructure
Réseaux sous dallage et regards pied de chute, dallages sur terre-plein, renfort sous dallage,
isolation verticale des soubassements.
Zones centrale de stockage et parking:

3.1.1.3 - Superstructure
Zone bureaux RdC à R+2 :
Voiles, voiles à coffrage et isolation intégrés, poteaux, poutres, poutres voiles en béton armé.
Planchers prédalles ou alvéolaires. Support de charpente métallique.
Zones ateliers :
Voiles, voiles à coffrage et isolation intégrés, poteaux, poutres, poutres voiles en béton armé.
Support de charpente métallique.
Zones centrale de stockage et parking:
Voiles béton et charpente métallique.

3.1.1.4 - Stabilité
Assurée par les voiles de façades et refends BA
Les ouvrages de charpente métallique assureront la stabilité des ouvrages de gros-œuvre non
autostables.

3.2 TRAVAUX PREPARATOIRES


3.2.1 - ETUDES DE BETON ARME OU PRECONTRAINT

Cf. partie 1 Prescriptions Générales.

3.2.2 - INSTALLATIONS DE CHANTIER

L'Entreprise de Gros Œuvre devra les installations de chantier communes (clôtures, panneaux de chantier,
bureaux, salle de réunion, sanitaires, etc.), pendant toute la durée du chantier, fournies et mises en place selon
les prescriptions du CCAP, du PGC du Coordonnateur Santé et Sécurité, ainsi que du CCTP 00 Généralités.

L'Entrepreneur assumera l'évacuation de ses gravats et le nettoyage permanent des abords.

En fin d'opération, l'Entreprise prévoira la dépose de ses installations et la remise en état du terrain et de ses
abords.

L'Entreprise devra comprendre dans son prix tous les échafaudages et moyens de levage nécessaires à
l'exécution de ses propres travaux, ainsi que les platelages et garde-corps de sécurité.
L’entreprise devra également durant toute la durée du chantier les tours d’escaliers extérieures permettant l’accès
aux divers niveaux d’étage, ainsi qu’aux terrasses supérieures en dalle béton. Voir plan archi « Installation de
chantier ».

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 30/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Des bennes seront prévues pour faciliter la collecte et le tri des déchets afin de valoriser le recyclage. Leur
nombre sera défini en fonction des filières de valorisation locales.

Nota : branchements

Prévoir les branchements provisoires nécessaires au chantier, à savoir :


• Demande de raccordement électrique depuis le réseau EDF jusque dans l’enceinte du chantier (L’armoire
générale de chantier est due au lot GROS ŒUVRE) avec un départ pour ses propres installations et un
départ pour le second œuvre (abonnement et consommations au compte prorata). Le branchement
électrique à charge du lot ELECTRICITE.
• la fourniture et la pose de l'éclairage provisoire du chantier.
• la fourniture et la pose de l'éclairage de sécurité provisoire du chantier.
la fourniture et la pose de coffrets de chantier (11 coffrets minimum pour le RDC, 7 pour le niveau R+1 et 3
coffrets pour le niveau R+2
• Armoire pour branchement électrique d'une ou plusieurs grues fixes de chantier si nécessaire
(branchement, abonnement et consommations au présent lot).
• Branchement téléphonique du bureau de chantier (branchement, abonnement et consommations au
compte prorata).
• Branchement eau potable de la zone vie et du chantier (branchement, abonnement et consommations au
compte prorata). Robinet de puisage au lot PLOMBERIE
• Branchements EU et EP de la zone vie à raccorder aux réseaux existants

3.2.3 - IMPLANTATION – NIVELLEMENT – TRAITS DE NIVEAUX

L'Entrepreneur fera exécuter l'implantation géométrique et altimétrique des ouvrages à réaliser par un géomètre
agréé.

En outre, un trait de niveau battu à 1.00 m du sol fini, de chaque niveau sera matérialisé sur tous les murs et
cloisons ainsi que sur les huisseries et bâtis.

L'ensemble de ces repères d'alignement et de nivellement sera conservé jusqu’à l’exécution des revêtements
muraux de chaque niveau.

L'Entrepreneur devra à partir de ces implantations, procéder au tracé des différents murs figurés aux plans. Il
sera tenu pour responsable de cette implantation.
Il matérialisera sur place les niveaux des différents planchers et plates-formes et en sera également responsable.

L'Entrepreneur s'engage à rétablir ses niveaux, à ses frais, si pour une raison quelconque, ceux-ci venaient à être
effacés.

3.2.4 - CONSTAT D’HUISSIER

Avant toute intervention, en début de chantier, l’Entreprise prendra à sa charge le constat des lieux et des
environnants, établi par un huissier.
En fin de chantier, avant la réception, l’Entreprise prendra à sa charge un nouveau constat des lieux et des
environnants, établi par un huissier.
Diffusion selon spécification décrites à l’article 0-6-3-6 du CCTP 00.

3.3 TERRASSEMENTS
3.3.1 - PRISE DE POSSESSION DU TERRAIN

Les prestations suivantes seront prévues :


• Prise de possession du terrain dans l'état.
• Opérations topographiques complémentaires pour l'implantation de ses ouvrages qui sera soumise au
Maître d’Œuvre avant démarrage des travaux (pour tous les ouvrages de soutènement particuliers).
• Vérification que les travaux ne sont pas susceptibles de causer un préjudice à un tiers (abus de droit,
transgression de servitude, etc.) et comprennent toutes les protections nécessaires et réparations
intégrales de tout dommage.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 31/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

3.3.2 - TERRASSEMENTS EN PLEINE MASSE

Les terrassements généraux du bâtiment sont à la charge du lot VRD.

3.3.3 - FOUILLES EN PUITS, RIGOLES ET TRANCHEES

Les fouilles seront exécutées conformément au DTU 12.

L’entreprise prévoira dans son chiffrage le blindage des fouilles le long des rues DUMAS et BLERIOT en
limite de propriété pour la réalisation de ces terrassements, les trottoirs existants étant à conserver.
Compris demande d’autorisation aux services de la voirie, et travaux de remise en état le long de ces
deux trottoirs, suite aux désordres qui surviendrai dans le cadre des travaux.
Compris Déclaration d’Intention de Commencement des Travaux pour présence éventuelle de réseaux
sous trottoir.

Ouverture des fouilles par engin mécanique ou à la main. Le dressage des faces et le nivellement du fond de
fouille seront exécutés avec soin et nettoyés de tous gravats. L'assise des fondations sera horizontale.
Tolérance sur l‘implantation et les fonds de fouille : + ou - 5 cm.
Les terres issues de ces terrassements seront évacuées à la décharge autorisée la plus proche.
Toutes maçonneries, anciennes fondations, massifs, canalisations désaffectées ou en service, rencontrés lors
des fouilles, ne donneront lieu à aucune plus-value lors de leur enlèvement ou dévoiement.
Le prix comprendra le terrassement, l'évacuation des déblais et pompages éventuels d'eau et leurs évacuations.

Nota : Les fonds de fouilles devront être contrôlés par le Bureau de contrôle avant tout coulage.

Localisation : Pour longrines, semelles filantes et isolées, plots et massifs BA extérieurs,


cuvettes et fosse ascenseur.

3.3.4 - REMBLAIS

Remblaiement avec des terres exemptes de tous déchets, pilonnage par couche de 20 cm, compris toutes
sujétions de compactage et nivellement dès la fin de l'exécution des infrastructures.
Selon cas les remblais périphériques pourront se faire avec les terres du site.

Localisation : Sur la périphérie des ouvrages d’infrastructure et fondations : autour des


fondations, longrines, soubassements, contre voiles enterrés, etc.

3.3.5 - DEBLAIS

Les terres non réutilisables en remblais sur site (terre végétale en excès, déblais impropres au réemploi)
provenant des terrassements, les gravats, débris d’anciennes maçonneries éventuelles, résidus et détritus, sont à
enlever aux décharges publiques agréées dans le respect de la réglementation en vigueur.
L’Entrepreneur doit également se renseigner sur les lieux de décharges avant la remise de son offre. Aucune plus
value ne sera accordée pour décharges éloignées.
L’Entrepreneur devra assurer, à ses frais, le nettoyage des parties de voies privées et publiques des itinéraires
empruntés suite à l’évacuation des terres.
Une partie sélectionnée de terre végétale, pour réemploi en fin de chantier par le lot concerné, pourra être
stockée sur chantier à la condition que le stock n’entrave pas la bonne marche du chantier.

3.4 INFRASTRUCTURES
3.4.1 - FILM ANTI-TERMITES

Fourniture et mise en œuvre d’un film anti-termites type TERMIFILM CECIL ou équivalent sous les fondations,
infrastructures et dallages.
Caractéristiques techniques :
• Film polyéthylène basse densité
• Couleur verte (anti U.V.)

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 32/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

• Epaisseur: 150 microns


• Termicide : perméthrine.
Le produit mis en œuvre devra bénéficier d’une certification du FCBA ou d’un autre organisme reconnu.

Localisation : Sous l’emprise des bâtiments créés

3.4.2 - FOSSE ASCENSEUR

L’exécution de la fosse sera conforme au DTU 21 et 14.1.

Coulage, en fond de fouille dès leur ouverture (surfaces sèches et bien nettoyées), d'un béton de propreté n°1.
Réalisation des fosses en béton armé (radier et voiles en béton armé), dimensions selon spécification du
fabriquant.
Coffrage et ferraillage selon étude béton armé.
Étanchéité par cuvelage intérieur assurant une parfaite étanchéité au sens du DTU, et dalle antichocs de
protection.

3.4.3 - SEMELLES FILANTES ET ISOLEES

L'exécution des semelles béton sera conforme aux DTU 13.11, et suivant étude géotechnique G2 AVP du bureau
d’études Géotec, rapport 2013/5166/TOULS/01 :
Les semelles seront réalisées en béton armé.
L'arase des semelles sera plane.

• Coulage, en fond de fouille dès leur ouverture (surfaces sèches et bien nettoyées), d'un béton de propreté
n°1.
• Réalisation de puits en béton n°2 afin de descendr e l’assise des semelles béton armé au bon sol.
• Les semelles seront réalisées en béton n°3.
• Coffrage et ferraillage selon étude béton armé.
• Les coffrages utilisés correspondront à un parement élémentaire.
• Attente pour liaison avec voiles et poteaux béton.
• Façon de dés en béton armé avec encuvement pour supports des poteaux de charpente (clé et boîte de
réservation fournie et posée par le présent lot).

Il sera vérifié par l’Entreprise que la pente de "3H/2V" entre fondations voisines est bien respectée. En cas de
redans, cette pente sera limitée à 3H/1V.

En tout état de cause, l’Entreprise aura à sa charge la mission d’un géotechnicien agréé pour validation, du
niveau d’assise des fondations et des hypothèses.

Localisation : Suivant plans, sous poteaux, voiles béton et longrines, poteaux de charpente et
ouvrages de serrurerie tel que portails, portails coulissants et barrières levantes.

3.4.4 - MASSIFS SUPPORT CHARPENTE METALLIQUE

L'exécution sera conforme aux DTU 21

Réalisation de massifs en béton n°3 sur semelles bé ton ci-dessus.


Les coffrages utilisés correspondront à un parement P3 pour les éléments béton.
Coffrage et ferraillage selon étude Béton Armé pour les éléments béton.
Compris sujétions pour réservations, mise en œuvre d’une barre diamètre 30 mm pour fixation charpente, et mise
en œuvre de béton n°3 coulé en 2 ème phase après po se de la charpente.

Localisation : Suivant plan gros œuvre sur semelles isolées

3.4.5 - SOUBASSEMENTS EN BETON

L'exécution sera conforme aux DTU 21 et 23.1.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 33/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Réalisation de soubassements en béton n°3 sur semel les béton ci-dessus.


Les coffrages utilisés correspondront à un parement P3 pour les éléments béton.
Coffrage et ferraillage selon étude Béton Armé pour les éléments béton.
Compris sujétions pour seuils et réservations pour pénétrations des fourreaux et canalisations dans les
soubassements du bâtiment et nécessaires aux corps d’état secondaires.

Localisation : Suivant plan gros œuvre sur semelles filantes

3.4.6 - LONGRINES ET LONGRINES DE REDRESSEMENT BA.

L'exécution des longrines sera conforme au DTU 21.

Celles-ci pourront être coulées en place ou préfabriquées en béton armé.


Coulage en fond de fouille (surfaces sèches et bien nettoyées) d'un béton de propreté N°1, épaisseur 5 cm
minimum.
Ce béton dépassera de part et d'autre des longrines de 10 cm minimum.

Les longrines seront réalisées en béton n°3.


Coffrage et ferraillage suivant étude béton armé, y compris toutes sujétions de ragréage et ponçage des balèvres.
Les coffrages utilisés correspondront à un parement P4 pour les éléments visibles, P1 pour les autres.

Compris sujétions pour les seuils et de réservations pour pénétrations des fourreaux et canalisations dans les
soubassements du bâtiment.

Localisation : en support des voiles de façades et voiles intérieurs suivant plan gros œuvre, ensemble
des longrines de la zone 7 Parking

3.4.7 - CANALISATIONS ENTERREES ET FOURREAUX.

Exécution des réseaux d’eaux pluviales et eaux usées, série assainissement, réseau AEP, fourreaux
courants forts et faibles sous dallage jusqu’aux regards à créer.

Les divers réseaux d’AEP, EP, EU seront totalement désolidarisés de la structure par interposition de
bande désolidarisante en périphérie de toute traversé de structure, horizontale ou verticale, et devront
être parfaitement étanches.
Les autres réseaux sensibles seront équipés de raccords souples.

Compris manchonnage sur réseaux existants et toutes sujétions d’étanchéité.


Compris enrobage dans lit de sable de 10 cm sous génératrice inférieure et jusqu’à 10 cm au-dessus
de la génératrice supérieure, ainsi que le remblaiement complémentaire en grave calcaire.
Les travaux dus par le présent lot comprennent la fourniture et la mise en œuvre des ouvrages
projetés sous dalle, les regards dans l’emprise des dallages prévus au présent lot, les siphons de sol
pour les dalles brut fini arasées à -0.01/ au sol fini.
Les implantations et convergences des réseaux sur un regard collecteur seront scrupuleusement
respectées.
Toute création de regard intermédiaire par la faute d'une mauvaise mise en œuvre sera à la charge du
lot gros œuvre.

FOUILLES EN TRANCHEES

Suivant les dispositions de l’article 5.3 du fascicule 70, la largeur de la tranchée devra être
suffisante en tous points, pour qu’il soit aisé d’y placer les tuyaux et les pièces spéciales, d’y
effectuer convenablement les remblais autour des tuyaux et éventuellement d’y confectionner les
joints. Le fond de fouille sera compacté et réglé avec une tolérance de 2 cm. Les matériaux extraits
seront évacués.
En terrain normal, sauf dispositions contraires précisées au projet, la largeur type de la tranchée au
fond de fouille sera égale à 0.80 m + D (D étant le diamètre extérieur du tuyau) lorsque le blindage
est inexistant.
L’épuisement ou l’évacuation des eaux ne donnera pas lieu à rémunération supplémentaire.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 34/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

REMBLAIEMENT SOUS BATIMENT

Le remblaiement sera réalisé en graves calcaires 0/80 et 0/20, par couche successives
compactées tous les 30 cm environ, jusqu'à la cote de -20 cm par rapport au sol extérieur fini.

POSE DES CANALISATIONS ET FOURREAUX

Le lit de pose en sable ou terre tamisée sera parfaitement nivelé et stable. Tout calage à l’aide d’un
matériau quelconque est proscrit. L'entrepreneur sera seul tenu responsable de la non-exécution
de ces prescriptions particulières pour pose de canalisation, en cas de rupture ou affaissement
quelconque.
Les tubes sous bâtiment seront pré manchonnés à coller ou assembler par bac d’étanchéité (NF P
46.305). Les traitements thermiques sont interdits.
Cette prestation comprend la fourniture et la pose de canalisations PVC CR8 non plastifiées, y
compris lit de sable, joints, raccords, épreuves d’étanchéité.
Les points de nivellement entre deux regards seront rigoureusement contrôlés et la pente entre
eux sera uniforme. Aucun élément de canalisation sous dallage, ne pourra être admis à une pente
inférieure à 20 mm par mètre.

SOUS BATIMENT

Pièces de raccordements spéciales, coudes, tampons de dégorgement en tête de réseaux et


changement de direction. Fourreautage pour traversées diverses. Les attentes seront arasées 20
cm au-dessus du sol fini. Les raccordements et les regards extérieurs seront mis en œuvre par le
présent lot.

CONTROLE D'EXECUTION

Sont à la charge du présent lot les essais COPREC :


• les essais d'étanchéité avec mise en eau du réseau EU et EP suivant les règles du DTU.
• Le nettoyage par hydro curage des réseaux EU et EP en fin de travaux de tous les corps d'état.

Localisation : Selon plan de fondations et de plomberie

3.4.8 - REGARDS EN PIEDS DE CHUTES

Fourniture et pose, pour la reprise des eaux pluviales des couvertures étanchées du bâtiment, de regards pieds
de chutes en béton, section 50 x 50, h: 50 mini compris tampon étanche en béton ou fonte au choix de
l’architecte.
Le raccordement des regards aux descentes EP au regard est à la charge du lot Plomberie.
Le raccordement des regards au réseau extérieur est à la charge du présent lot jusqu’à 1m du bâtiment.

Localisation : Selon plan de fondations et de plomberie

3.4.9 - DALLAGES INTERIEUR SUR TERRE-PLEIN EP 13 CM

L'exécution du dallage sera conforme au DTU 13.3 et suivant étude géotechnique G2 AVP du bureau d’études
Géotec, rapport 2013/5166/TOULS/01 :

Après damage et nivellement du fond de forme, mise en œuvre d’un géotextile anticontaminant.
Exécution d’une couche de forme d’épaisseur minimale de 0,35 composée d’une couche de base en concassé de
0/60 ou 0/80 insensible à l’eau et non gélif, et d’une couche de fermeture de 0,10 m en matériaux insensibles à
l’eau et non gélif en 0/20 et compactée à 95% de l’Optimum Proctor Modifié, y compris compactage pour blocage
des fonds. Le damage se fera par couche successive de 5 cm d'épaisseur.

Avant la réalisation du hérisson, l’Entreprise devra prendre contact avec les lots électricité et CVC afin de prendre
en considération leur passage de gaines en sols, y compris toutes sujétions de mise en œuvre afin de ne pas
endommager leurs gaines.

Essai à la plaque et pénétromètre dynamique suivant contrôle préconisé par le DTU et le rapport Géotechnique.

L'Entrepreneur réalisera le contrôle de la plate-forme réalisée après mise en place du hérisson à l'aide d'essais à

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 35/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

la plaque, le module de Westergaard Kw > 50 MPa/m, pour une plaque de 75 cm, et EV2/EV1 < 2,2 et EV2 >60
MPa. Le résultat de ces essais devra être soumis à l'approbation du Bureau de Contrôle et de la Maîtrise
d’Œuvre.

Pose sur lit de sable de rivière e=5cm d'un film polyane de 200 µ devant assurer une étanchéité efficace.
Recouvrement des lés de 1 ml environ et relevés verticaux contre les ouvrages jusqu'à la partie supérieure des
dallages.

Dalle en béton sur terre-plein avec ép minimale de 13 (suivant repérage plan), dallage non armé au sens du DTU
13.3. Armatures minimum anti fissuration par panneaux de treillis soudés centrée dans le corps du dallage.
Recouvrement des treillis soudés conforme aux recommandations ADETS.
Les dallages seront réalisés en béton armé N°5.
Finition et surfaçage correspondant à un parement lissé pour les dallages destinés à recevoir les dalles sur plots
et peinture, et finition correspondant à un parement brut pour les zones recevant une chape.
Au coulage, il sera aménagé :
Les pentes et cunettes nécessaires à l'écoulement des fluides et leurs traitements,
Les joints de construction, de désolidarisation,
L'incorporation des siphons de sols éventuels, fournis par le présent lot ou les lots de revêtement de sol.
Après coulage il sera réalisé les joints de retrait par sciage.

Localisation : bâtiment B entre files B1 et B5

NOTA : prévoir les protections des dallages à la charge du présent lot pendant toute la durée du chantier
(polyane + agglo). Toutes dégradations des ouvrages devant rester bruts seront à reprendre par le
présent lot. Le nettoyage sera assuré par le présent lot avant les travaux de peinture.

3.4.10 - DALLAGES INTERIEUR QUARTZE SUR TERRE-PLEIN EP 15 CM

Les prescriptions pour ces dallages, noté « dallage quartzé sur plan », sont identiques à celles du paragraphe
précédent, avec réalisation d’une dalle en béton sur terreplein épaisseur minimale de 15 cm (suivant repérage
plan), dallage armé au sens du DTU 13.3.
Armatures de 5 cm² minimum dans les 2 sens par panneaux de treillis soudés. Recouvrement des treillis soudés
conforme aux recommandations ADETS. Finition lissée à l’hélicoptère.
La finition fera l’objet d’un soin particulier, tant en zone courante que pour le traitement des rives et angles.
L’Entrepreneur proposera une méthodologie de mise en œuvre et de phasage qui sera soumise à l’approbation
de la maîtrise d’œuvre.
Ces dallages destinés à rester brut recevront une couche d’usure incorporée par saupoudrage, classement I/M
2.2.2.2 (cahiers du CSTB n°3577 version 3) au minimum .
Pour les zones notées « dallage quartzé adapté hydrocarbure », le classement minimum demandé I/M 2.2.2.2 et
le produit utilisé devra rendre le dallage résistant aux hydrocarbures.

Tous ces dallages sont destinés à rester bruts sans autres travaux de finition ou de revêtement de sol.
Toutes sujétions de reprise à charge du présent lot si la finition du quartz n'est pas validée par
l'architecte.

Localisation : ensemble du bâtiment A et bâtiment B de la file B5 à B’10.

NOTA : prévoir les protections des dallages à la charge du présent lot pendant toute la durée du chantier
(polyane + agglo). Toutes dégradations des ouvrages devant rester bruts seront à reprendre par le
présent lot. Le nettoyage sera assuré par le présent lot avant les travaux de peinture.

3.4.11 - RENFORTS DE DALLAGE

L'exécution des renforts sera conforme aux DTU 13.3 et 21.

Mise en place de renfort noyé dans l’épaisseur du dallage.


Ferraillage suivant plan d’exécution des ouvrages

Localisation : Sous murs en maçonneries non porteuses et équipements particuliers (racks en


particulier)

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 36/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

3.4.12 - ISOLATION VERTICALE DES SOUBASSEMENTS

Mise en œuvre d’un isolant vertical en panneau rigide de polystyrène expansé moulé à quatre bords feuilletés,
sur toute la hauteur du soubassement, soit 65 cm, comprenant un parement filtrant en géotextile, ayant pour
résistance thermique et selon le cas :
locaux chauffés : R ≥ 5.45 m².K/W,
locaux non chauffés : R ≥ 3.15 m².K/W.
Repérage des locaux chauffés et non chauffés selon plan PH RDC.

Localisation : verticalement sur la face extérieure des soubassements et en périphérie de tous les
bâtiments.

3.4.13 - ETANCHEITE DES MURS ENTERRES

Réalisation d’une étanchéité verticale (sous avis technique) type multicouche bitume élastomère adaptée aux
parois enterrées compris protection drainante type DELTA MS ou équivalent, parement filtrant géotextile et toutes
sujétions de mise en œuvre afin de réaliser une étanchéité parfaite de ces ouvrages (débordement de 50 cm
minimum de part et d’autre).

Mise en œuvre d’une protection en ciment grillagé, épaisseur 3 cm minimum avec 15 cm en dessus, et 50 cm en
retombée minimum par rapport au niveau fini du terrain extérieur, et d’une becquet BA vissé-collé filant en tête de
l'étanchéité assurant une liaison étanche avec le support béton.

Réalisation d’un drain périphérique en pied des murs enterrés du bâtiment avec raccordement sur le réseau EP
extérieur.
Réalisation manuelle de la tranchée ou de son approfondissement jusqu’en pied de fondation.
Avant mise en place des canalisations par emboîtage et collage, il sera répandu en fond de fouille du gravier
sans élément fin pour calage d’une épaisseur de 10 cm minimum.
Pose de canalisations spéciales drains par emboîtage compris pente d’écoulement vers le regard de
raccordement. Fourniture et pose d’un revêtement non tissé sur le dessus du drain avant la mise en place des
remblais.
Ce drain périphérique sera raccordé aux réseaux EP par le présent lot.
Des tabourets de désengorgement seront mis en œuvre par le présent lot à chaque changement de direction.

3.5 SUPERSTRUCTURES
3.5.1 - VOILES EN BETON ARME – POUTRES VOILES - CONSOLES VOILES

L’exécution des voiles sera conforme au D.T.U 23.1 et DTU 21.

Les coffrages utilisés seront en banches métalliques et entretoises. Ils correspondront à un parement soigné pour
voiles de façade face extérieur et murs intérieurs non doublés.
La verticalité des voiles devra respecter la tolérance admissible par le DTU et l'aspect de la surface devra
présenter une planimétrie telle que le peintre n'ait à exécuter qu'un ratissage à l'enduit mince (façades et voiles
intérieurs non doublés). Les trous, manques seront soigneusement rebouchés, les aspérités affleurées avec soin.
La jonction entre voiles et planchers (cueillies) sera parfaite. Les pieds de voiles seront parfaitement dressés pour
que le menuisier ou le carreleur puisse plaquer les plinthes sans vide contre celles-ci et le mur.
Tous les rebouchages seront prévus par le présent lot, y compris traitements des bétons et négatifs pour les
ouvertures et incorporation des cadres métalliques et des huisseries à bancher. Les épaufrures autour des
cadres à bancher seront soigneusement poncées. Les cueillies seront ragréées et parfaitement rectilignes.
Y compris toutes sujétions de liaison avec les maçonneries
Les voiles seront réalisés en béton armé.
Ferraillage selon étude béton armé, compris chaînage et raidisseurs conforme au DTU 23.1 et DTU 21.
Des réservations seront demandées aux autres lots.

Nota : La finition des éléments extérieurs restant apparents sans aucun travaux de peinture prévu au lot Peinture
devra être soignée et l’Entreprise devra notamment apporter un soin particulier au calage et à l’enrobage des
armatures. Il sera prévu :
• Mise au point de la composition exacte des bétons,
• Choix d’un échantillon,
• Continuité des approvisionnements,

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 37/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

• Façonnage et fabrication des coffrages et moules, préparation soignée et étanche pour obtenir un
parement uniforme sans défaut de planéité, perte de laitance et autres incidents divers,
• Calepinage des joints et façon de marquage, maintien des accessoires, banches de qualité etc.
• Mise en œuvre du béton et vibrage avec matériel approprié pour éviter toutes ségrégations, nids divers et
autres défauts.

Les calepinages et reprises diverses doivent être soumis à l'architecte avant exécution.
Les ragréages sont interdits.
L’Entreprise devra pendant toute la durée des travaux assurer la protection des ouvrages contre les chocs et
salissures. Les marquages et autres traits de niveau ne seront pas autorisés.
Elle devra un nettoyage général en fin de chantier avec un décapant spécial béton, brossage et lavage au jet.

Les voiles dont l’élancement est supérieur à la limite du DTU 23.1 seront calculés suivant la méthode des
poteaux.

Localisation : murs intérieurs et de façades, suivant plans de structure, ensemble des murs de la zone
centrale stockage.

3.5.2 - MURS A COFFRAGE ET ISOLATION INTEGRES

Voiles en béton C30/37 et poutres voile en béton C35/45, à coffrage et isolation intégrés, sous avis technique,
épaisseur totale de 36 ou 40cm suivant localisation.
Chaque panneau comprenant une peau extérieure et intérieure préfabriquée, liées entre elles par armatures,
incorporation d’isolant selon plan structure, compris incorporation d’armatures pour poteaux, linteaux, poutres,
etc. et cales de transport et stockage à prévoir avec picots pour supprimer tous les risques de spectre et toutes
sujétions de stockage.
Prise en compte des diverses réservations nécessaires à la pose de menuiseries extérieures notamment sur le
bandeau menuisé tout le long du cimetière, ainsi que le long de la façade entrée.
Compris béton de remplissage des panneaux coulé sur site.
Les panneaux isolés seront réalisés :
avec un isolant en polyuréthane de 12 cm d’épaisseur et possédant un R ≥ 5.45 m².K/W, pour les locaux
chauffés, soit une épaisseur totale de 40 cm.
avec un isolant en polyuréthane de 10 cm d’épaisseur et possédant un R ≥ 3.15 m².K/W, pour les locaux
non chauffés, soit une épaisseur totale de 36 cm.
Localisation sur plan PH RDC des zones chauffées et non chauffées.

Calepinage selon plans architecte.


Les voiles livrés bruts, seront mis en œuvre par un coffrage soigné et ne supporteront aucun ragréage, aucun
enduit ni travaux de peinture n'étant prévu.
L’étanchéité entre chaque panneau devra être parfaitement assurée.
Les seuils de porte seront coulés en place et parfaitement façonnés.
Pour mémoire : les appuis de fenêtre, sous face de linteaux et montants verticaux seront obturés par le cadre
métallique des lots menuiseries.
Compris toutes sujétions de liaisons, décrochements, pennements, ponçages éventuels, incorporation des
scellements, à la demande des corps d'état techniques, ainsi que de réservation en feuillure dans le cas
d'huisseries bois, suivant dimensions données par le lot menuiseries intérieures ou extérieures.
Toutes les reprises de coulage seront traitées suivant les dispositions de l’architecte.
Compris application d’un produit de finition permettant d’atténuer les coulures de béton et les taches.

Le traitement des murs d’angles saillants sera laissé au libre choix de l’architecte, y compris finition en biseau de
façon à ne pas laisser la tranche des panneaux en béton visibles.

Localisation : Pour les murs extérieurs en façades, suivant plans de structure et Architecte

3.5.3 - ARASES SANITAIRES

Réalisation d’une arase étanche sous maçonnerie par mise en place d’un feutre 36S entre deux couches de
mortier dosé à 400 kg/m².

Localisation : Sur les longrines périphériques et sous tous les murs maçonnés

Nota : Pour les murs banchés, l’arase sanitaire est réalisée par incorporation d’hydrofuge dans le

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 38/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

soubassement lorsque le mur banché est en contact avec la terre.

3.5.4 - MURS EN MAÇONNERIE D’AGGLOMERES DE CIMENT

L'exécution des murs sera conforme au DTU 20.1.


Leurs caractéristiques géométriques, physiques et mécaniques devront être conformes aux normes NF P 14-101
et NF P 14-301. Ils seront hourdis au mortier de ciment.

Fourniture et pose de blocs creux de granulats courants B60 mini.


Les maçonneries de ces éléments seront montées à joints croisés, au mortier de ciment y compris sujétions
d'arase, de calfeutrement, de finition, linteaux, raidisseurs et chaînages.

Le raidissement des murs devra être assuré par des chaînages en béton armé et, si nécessaire, par potelets en
béton armé, remplissant les harpes laissées en attente au montage de la maçonnerie. Une parfaite liaison entre
les ouvrages en béton et ceux en maçonnerie sera exigée. Il faudra donc prévoir des fers en attente, pattes à
scellement, repiquage des parements trop lisses, etc. par tous moyens appropriés à proposer par l'Entrepreneur.
L'exécution des chaînages, raidisseurs et rampannages sera conforme au DTU 23.1 et DTU 21.

Y compris les chaînages, linteaux et raidisseurs réalisés en béton N°4. Ils seront coulés en même temp s que les
structures.
Ferraillage suivant étude béton armé.

Ils seront exécutés en maçonnerie de parpaings creux de 20 ou 15 cm d’épaisseur.

Ces murs seront laissés bruts et en conséquence les agglos devront être entiers et les joints parfaitement lissés.

Localisation : Pour les façades et refends, suivant plans gros œuvre et Architecte
En protection basse (h=1m) de tous les doublages intérieurs

3.5.5 - POTEAUX

L'exécution des poteaux sera conforme au DTU 21.


Les poteaux seront réalisés en béton N°4.
Coffrage et ferraillage selon étude béton armé.
Y compris toutes sujétions de liaison avec les maçonneries type Ankromur de chez Plakabéton ou équivalent et
l’incorporation des volets roulants.
Les coffrages utilisés correspondront à un parement P4 pour les éléments visibles et un parement visible P3 pour
les non visibles. Les poteaux destinés à être peints ne pourront être ragréés.

Localisation : Suivant plans de structure

3.5.6 - POTEAUX MIXTES

Réalisation de poteaux en profils creux remplis de béton suivant Eurocode 4.


Profil en acier type tube creux épaisseur suivant étude béton armé et rempli jusqu’à refus de béton
n°4.
Ferraillage selon étude béton armé et stabilité au feu exigée.
Compris platines et toutes sujétions d’assemblages avec les poutres et les fondations.
Réalisation de deux couches de peinture antirouille à haute teneur en zinc en atelier. L’entreprise ne
pourra pas imposer une couleur en particulier, elle devra se conformer aux exigences de l’architecte
dans la gamme des RAL courants.
Avant de peindre, l’entrepreneur doit s’assurer que les fers usinés n’ont pas subi d’attaque de la
corrosion en faisant effectuer un brossage préalable des fers. L’application de la peinture devra être
réalisée conformément aux normes en vigueur.

A la charge de l’entreprise tous travaux de reprises de peinture sur l’ensemble de ses ouvrages, à la
fin de son intervention, et jusqu’à la réception des travaux.

Localisation : Suivant plans de structure file B1 en PH RDC

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 39/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

3.5.7 - POUTRES BA – BANDE NOYEE – BANDE ARMEE - LINTEAUX BA –


CONSOLES BA COULEES EN PLACE

L'exécution des éléments sera conforme au DTU 21.


Ils seront coulés en place ou pourront être préfabriqués.
Ils seront réalisés en béton N°4.
Coffrage et ferraillage selon étude béton armé
Les coffrages utilisés correspondront un parement P4 pour les éléments visibles et P3 pour les éléments non
visibles.
Des réservations seront demandées aux autres lots.

Localisation : Suivant plans de structure

3.5.8 - POUTRES PRECONTRAINTES

L’exécution des poutres précontraintes sera conforme aux DTU 21 et BPEL 91.
Les poutres seront préfabriquées en béton précontraint.
Coffrage, ferraillage et précontrainte selon étude béton armé et béton précontraint.
Réalisation des clavetages en béton N°4, des réserv ations et des incorporations demandées aux lots concernés.
L'Entreprise adjudicataire fournira les moyens de levage et étaiements provisoires nécessaires à la mise en place
des poutres précontraintes.

Localisation : Suivant plans de structure

3.5.9 - DALLES PLEINES BETON ARME

L’exécution sera conforme au D.T.U 21

Réalisation de dalle pleine en béton armé coffré.


La dalle sera réalisée en béton N°4.
Coffrage et ferraillage selon étude béton armé, compris ferraillages pour bandes noyées, renforts pour chevêtres
de trémies, sous voiles mises en charge sur plancher, dalle en console etc…

Les coffrages utilisés correspondront à un parement P4.


Finition et surfaçage correspondant à un parement F1 pour les planchers destinés à recevoir une étanchéité ou
une recharge et à parement F2 pour les autres.

Y compris façon goutte d’eau, nez de plancher, cunettes périphériques, réservations, renforts pour équipements
techniques, renformis, forme de pente et toutes sujétions de mise en œuvre.
Y compris renforts pour reprise des efforts de charpente

Localisation : Suivant plans de structure

3.5.10 - PLANCHERS PREDALLES PRECONTRAINTES

L’exécution sera conforme au D.T.U 21 et CPT Planchers Titre 2.

Fourniture et pose de prédalles précontraintes.


Position, sens de portée, précontrainte suivant études béton armé et béton précontraint.
Compris toutes sujétions de réservations, d'incorporations et décaissés.
Réalisation de dalles de compression en béton N°4.
Ferraillage des dalles de compression suivant étude béton armé, compris tous renforts pour chevêtres de
trémies, bandes noyées d’appuis, sous voiles mises en charge sur plancher, dalle en console etc…

Finition et surfaçage correspondant à un parement F1 pour les planchers destinés à recevoir une étanchéité ou
une recharge et à parement F2 pour les autres.

Y compris façon goutte d’eau et nez de plancher en façades, renforts pour équipements techniques, renformis,
réservations, forme de pente et toutes sujétions de mise en œuvre.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 40/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Y compris renfort pour reprise des efforts de charpente et acier de frettage.

Localisation : Suivant plans de structure

Nota :
1. L'Entreprise adjudicataire du présent lot fournira les moyens de levage et étaiements provisoires
nécessaires à la mise en place des éléments préfabriqués.
2. L'Entreprise adjudicataire du présent lot devra la reprise des joints des prédalles afin de
présenter une sous-face soignée.
3. Aucun désaffleurement ne sera toléré.

3.5.11 - PLANCHER ALVEOLAIRE

L’exécution sera conforme au D.T.U 21 et C.P.T Plancher Titre 3

Ils seront du type préfabriqué comprenant dalles alvéolaires précontraintes et dalles de compression. Ces dalles
seront mises en place sur des appuis sains et parfaitement arasés. La largeur d’appui devra respecter le
minimum imposé par la réglementation en vigueur. Les clavetages des dalles entre elles seront remplis d’un
micro-béton de 25 MPa minimum. On veillera au parfait serrage du béton dans les joints.
La contre-flèche ne dépassera pas 1/500è de la portée.
Réservations et chevêtres à prévoir.

Epaisseur suivant plans de coffrage, finition taloché fin à l'hélicoptère.


Ils devront satisfaire à la stabilité au feu et au degré coupe feu préconisés.
Outre les réservations à prévoir pour les différents types de revêtements, la finition des planchers sera finement
talochée à l'hélicoptère.

Au même titre que dans les dalles en béton armé coulées en œuvre, les percements et scellements à posteriori
susceptibles d'amoindrir les armatures utiles à la résistance, sont interdits dans les planchers dalles alvéolaires.

Les joints seront traités en 2 passes d'enduit, la couche de finition sera renforcée par un calicot.

Nota :
1. L'Entreprise adjudicataire du présent lot fournira les moyens de levage et étaiements provisoires
nécessaires à la mise en place des éléments préfabriqués.
2. L'Entreprise adjudicataire du présent lot mettra tout en œuvre pour éviter les désaffleures des
dalles afin de présenter une sous-face soignée.
3. Après coulage l’Entreprise adjudicataire du présent lot contrôlera que les orifices d’évacuation
d’eau, en partie inférieure des dalles alvéolées, soient débouchés.

Localisation : Suivant plans de structure

3.5.12 - RECHARGEMENT RENFORMI

Réalisation de rechargement en béton C25/30 pour rattrapage de niveaux,


Réalisation de rechargement pour rattrapage de niveau, et profilage de marche.
Finition lisse, nez de marche antidérapant.

Localisation : Suivant plans de structure

3.5.13 - ACROTERES RELEVES EN TERRASSE SOUCHES ET MASSIFS

L'exécution des acrotères sera conforme au DTU 21 et DTU 20.12.

Les acrotères, relevés, barrettes et massifs seront réalisés en béton n°4.


Compris sujétions de finitions (forme de pente, réservations pour trop-pleins, joint de fractionnement…) pour mise
en œuvre du complexe d'étanchéité. Les protections des relevés d’étanchéité seront réalisées par des solins
métalliques au lot Etanchéité., ou bien :
• soit par relevé béton armé et par solins BA préfabriqués vissés et collés,

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 41/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

• soit par engravure supérieure mise en œuvre par incorporation au coulage d’une pièce métallique
galvanisée formant la goutte d’eau. Ceci afin d’exclure toute reprise par ragréage au mortier résine de la
protection d’étanchéité.
Les costières et solins métalliques avec joints supérieurs visitables, ne seront pas acceptés en substitution.

Ferraillage selon étude béton armé.


Les coffrages utilisés correspondront à un parement P4.
Répartition et façons de joints suivant plans de façade Architecte.

Les acrotères seront support de la sur-façade et de la surtoiture ; leur dimensionnement sera à adapter en
conséquence.

Localisation : En périphérie des terrasses et zones étanchées et relevé pour supports


machinerie en toiture, suivant plans gros œuvre, relevé h = 15 cm en périphérie du
local technique en PH R+1.

3.5.14 - SEUIL DE BAIE

Réalisation de seuils en béton gris dimensionnés pour recevoir les portes extérieures.
L’Entrepreneur devra la réalisation des seuils en béton de ciment gris lissé, égrisé avec façon de pente de 10 %
minimum vers l’extérieur compris nez au fer ¼ de rond et enduit ciment frotté fin dans le cas de rive vue.
La finition de ces éléments sera parfaite pour rester brut de béton.

Nota : Les saillies au droit des seuils de portes d’entrée ne devront pas dépasser une hauteur de 2 cm
conformément à la réglementation pour les personnes à mobilité réduite.

Localisation : Au droit de l’ensemble des baies et portes extérieures ainsi que les portes
intérieures hors bâtiment administratif

3.5.15 - APPUIS DE FENETRE NON SAILLANTS

Réalisation des appuis en béton dimensionnés pour recevoir les châssis extérieurs.
L’arase des appuis sera parfaitement dressée pour permettre l’étanchéité avec les menuiseries.
Finition par enduit ciment parfaitement lissé avec façon pente de 10% minimum vers l’extérieur.
Coffrage, dimensions selon détail Architecte.

Localisation : Au droit de l’ensemble des baies suivant détails Architecte, compris menuiseries
intérieures des ateliers

3.5.16 - JOINTS DE DILATATION

Les joints de dilatations seront traités, suivant leur localisation, en adéquation avec la réglementation en vigueur
et le degré coupe feu des divers planchers.

Les joints courants recevront un fond de joint et un cordon d’étanchéité à la pompe.

Les joints coupe feu recevront en plus un garnissage par cordon coupe-feu type « Litafeu » ou équivalent.

Pour les joints extérieurs :


• L’étanchéité de joints sera réalisée au moyen d'élastomère de 1ère catégorie type POLYSULFURE,
épaisseur égale à la largeur du joint.
• Application au pistolet à extrusion, y compris mousse de fond de joint, préparation du support, primaire
d'accrochage éventuel, teinte du mastic au choix de l'Architecte.
• Étanchéité à l'air par mousse imprégnée type Compriband ou équivalent.
• Couvre-joint alu clipsé de teinte au choix de l'Architecte, y compris accessoires et toutes sujétions de mise
en œuvre qui se fera après enduit.

Les joints, suivant leurs positionnements (joints verticaux en façade, etc.), recevront un couvre joint alu laqué à la
charge du lot Façades.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 42/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

L’ensemble de la prestation est due avec toutes les sujétions de dégarnissage de joint existant, préparation des
supports, y compris tous accessoires de fixation, tous scellements, etc.

Localisation : Suivant plans structure

3.5.17 - ESCALIERS

L'exécution des escaliers sera conforme au DTU 21.

Fourniture et pose d’escaliers avec paliers, constitués de volées coulées en place ou préfabriquées,
Dimensions des cages : selon plans Architecte.
Hauteur totale d’étage à franchir : selon plans et coupes Architecte.
Ils seront réalisés en béton armé, et désolidarisée de la structure selon notice acoustique, par vide de 1 cm sur
leur longueur à l’exception des points porteurs.
Ferraillage selon étude béton armé.
Les nez de marches, contremarches et fonds de marches devront être rectilignes, présenter des arrondis ou des
équerrages uniformes, être parallèles dans le cas d'escaliers à évolution droite, ne pas présenter d'épaufrures.
Les nez de marches seront antidérapants.
Les sous-faces des escaliers présenteront une finition soignée.
Finition et surfaçage correspondant à un parement soigné destiné à recevoir :
- escalier 1 prévu en carrelage
- escalier 2 prévu en peinture.

L’espace laissé libre à la construction entre escalier et voiles périphériques sera calfeutré avec soin afin d’offrir un
support cohérent pour le carrelage ou la peinture en surface et une finition parfaite pour un revêtement peinture
en sousface.

Localisation : escaliers de desserte des différents niveaux dans le bâtiment B.

3.6 TRAVAUX DIVERS


3.6.1 - RESERVATIONS - INCORPORATIONS

L'Entrepreneur devra les réservations nécessaires suivant les prescriptions communes à toutes les Entreprises,
tant dans les parois verticales qu'horizontales, notamment les réservations pour :
• les passages des descentes EP et des trop-pleins,
• les relevés le long des murs pour les travaux d'étanchéité,
• les passages des réseaux et équipements techniques,
• les réservations pour les ventilations dans voiles béton,
• pour les charpentes bois ou métalliques,
• etc.

L'Entrepreneur devra l’incorporation au coulage des différentes pièces fournies par les différents lots suivant les
prescriptions communes à toutes les Entreprises, notamment pour :
• les organes de fixations pour les éventuelles ossatures métalliques et bois,
• les organes de fixations de menuiseries et éléments de serrurerie et métallerie,
• les incorporations des lots techniques en façades extérieures,
• les huisseries à bancher,
• etc.

3.6.2 - SCELLEMENTS ET CALFEUTREMENTS

L’Entrepreneur devra le scellement et le calfeutrement des coffrets, boîtiers, précadres ou ouvrages divers fournis
par les Entreprises des corps d’état secondaires ou des services concessionnaires.

Pose et scellements des grilles de ventilations fournies par le lot métallerie et couverture.

Avant pose des menuiseries extérieures il sera réalisé le dressement intérieur des maçonneries: les plumets pour
recevoir les cordons d’étanchéité.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 43/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Scellements et calfeutrements extérieurs et intérieurs des dormants au mortier de ciment après pose des
menuiseries intérieures et extérieures situées dans les maçonneries.

Mais également pour (liste non limitative) :


• les ancrages et calfeutrements des charpentes/couvertures,
• les passages des descentes EP et évacuations EP dans les acrotères,
• les relevés le long des murs pour les travaux d'étanchéité,
• les passages des réseaux et équipements techniques,
• etc.

3.6.3 - APPUIS DE CHARPENTE

Réalisation des appuis de charpente par relevés filants, socles, consoles et sommiers en béton armé compris
toutes sujétions de pré-scellement de platines et de mise en œuvre (platines fournies par le lot charpente).

Ces appuis seront dimensionnés et ferraillés en fonction des descentes de charges de la charpente.

Localisation : Sous éléments de charpente métallique

3.6.4 - SIPHONS DE SOLS

Le titulaire du présent lot a à sa charge la pose et la fourniture des siphons de sol des locaux à finition brut.
Mise en place compris scellements et toutes sujétions de soin et de protection des carters à sceller, de grilles,
filtres de sol, siphons divers, etc.
Compris raccordements soignés sur canalisations sous dallage.

Localisation : Suivant plans

3.6.5 - SOUCHE EN TOITURE

L'exécution de la souche en toiture sera conforme au DTU 21.

Réalisation, compris toutes fournitures et main d'œuvre, d'une souche en béton, compris tablette de couverture
en béton armé avec larmier et poteau support.
Pose et scellement des contre-cadres de grilles de ventilation (fournis par le lot Serrurerie).

Localisation : Sortie de la gaine de ventilation de la cage ascenseur en PH R+2, suivant plans de


structure

3.6.6 - REMISE EN ETAT EN FIN DE CHANTIER

Remise en état éventuelle des ouvrages mitoyens et des clôtures dégradés pendant la durée des travaux.
Démolition et évacuation des chemins de grue. Evacuation des gravats et déchets selon la procédure adaptée
Les trottoirs existants démolis pour permettre l’accès à la zone chantier seront repris.
Nettoyage et réfection des divers abords et lieux utilisés pour le chantier, y compris remise en place des
bordures.

Localisation : Zones affectées au chantier et toutes zones dégradées par les activités de
chantier

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 44/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

4 DESCRIPTION DES OUVRAGES DE CHARPENTE


METALLIQUE
Mise en œuvre de l’ensemble des structures métallique nécessaires à la réalisation des ouvrages
de charpentes des bâtiments A et B, de leurs surtoitures (potelets et panne support de lame
métal), du support pour platelage technique en R+1 du bat. B, des pannes support lame métal en
R+1 et R+2 du bat B, en support passerelle entre files B’10 et A’3, station-service, scie à eau zone
centrale stockage et pergola du parking.

4.1.1 - POTEAUX

Fourniture et pose de poteaux métalliques en profilés du commerce suivant plans, sections


différentes suivant charges et déformations à reprendre, y compris platines d’ancrage sur
fondations et voiles béton.

Les ensembles poteaux + poutres constituent des portiques stabilisant les structures vis-à-vis des
efforts horizontaux transversaux. Fixation par platine et boulonnage.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre, de renfort, d’assemblage avec les traverses et les
arbalétriers.
Compris traitement anti corrosion galvanisé ou peinture selon cas, tel que décrit à l’article 3-1-3.

Localisation : bâtiment B de la file B32 à la file B’8 selon plan structure.


Anticorrosion par galvanisation entre files B32-B36 et files B’6 et B’5 (éléments extérieurs).
Anticorrosion par peinture entre files B37 et files B’9 (éléments intérieurs).

4.1.2 - POUTRES ET CONSOLES

Fourniture et pose de poutres et consoles inclinées suivant la pente de toiture en profilés du


commerce suivant plans y compris platines de fixation aux poteaux, et toutes sujétions de mise en
œuvre et d’assemblage.

Toutes sujétions pour contreventement, éléments contre le déversement, renforts, platines,


calages, montages, coupes, boulonnerie et autres accessoires.
Les arbalétriers seront nécessairement encastrés sur les poteaux métalliques pour former des
portiques, compris goussets, jarrets, etc.
Y compris toutes sujétions d’assemblage avec les poteaux, les pannes et les poutres au vent.

Localisation : bâtiment B de la file B32 à la file B’10, selon plan structure.


Anticorrosion par galvanisation entre files B32-B36 et files B’6 et B’5 (éléments extérieurs).
Anticorrosion par peinture entre files B37 et files B’9 (éléments intérieurs).

4.1.3 - PANNES DE TOITURE

Fourniture et pose de pannes métalliques supports de la couverture en profilés du commerce (IPE,


UPE, tubes, cornières, omégas ou Z) posés entre les fermes ou murs maçonnés, position suivant
plans, y compris platines de fixation aux poteaux et traverses et toutes sujétions de mise en œuvre
et d’assemblage sur les arbalétriers, ramasse-pannes et les murs maçonnés (joints de dilatation).

Des chevêtres seront prévus pour les ouvertures en toiture et naissances EP. Chaque chevêtre est
fixé aux pannes.

Toutes sujétions pour contreventement, éléments pour déversement, soudures, platines, calages,
liernes, montages, coupes, boulonnerie et autres accessoires.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 45/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Localisation : bâtiments B et A selon plan structure.

Anticorrosion par galvanisation :


bat B pannes extérieures entre files B32-B36 et files B’6-B’5, pannes extérieures file B’7
entre B30 et B31,
pannes extérieures de l’auvent du bat A, pannes sur le passage entre files B’10 et A’3.

Anticorrosion par peinture de toutes les zones intérieures des bâtiments B et A.

4.1.4 - POUTRES TREILLIS

Fourniture et pose de poutres treillis métalliques :


membrures en IPE ou H reprenant les pannes et les éléments de chevêtre,
diagonales en tubes carrés creux ou cornières,
montants en tubes carrés creux ou cornières.

Position et section suivant plans.


Y compris toutes sujétions d’assemblage et de mise en œuvre, en particulier pour fixation sur les
ouvrages maçonnés.
Fixation par platines et boulonnage à travers les voiles béton pour les poutres treillis du bâtiment A.

Localisation : bâtiments B et A selon plan structure.

Anticorrosion par galvanisation poutres treillis extérieures en support du auvent du bâtiment A,


et poutres treillis sur le passage entre files B’10 et A’3.
Anticorrosion par peinture poutres treillis intérieures du bâtiment A et B.

4.1.5 - STABILITES

Fourniture et pose de poutres au vent, croix de saint André et butons (maintenant les arbalétriers
au déversement) en profilés du commerce suivant plans, y compris éléments de fixation aux
éléments porteurs et toutes sujétions de mise en œuvre, d’assemblage. Les profilés seront du type
cornière, rond, tube ou UPE formant des croix de saint André ou tube de compression.
Ces éléments sont prévus pour stabiliser les façades et transmettre les efforts de contreventement
aux fondations par l’intermédiaire des façades, des murs intérieurs et extérieurs ou des croix
métalliques.

Y compris toutes sujétions d’assemblages : entre tous les éléments constitutifs de chaque poutre
au vent et croix avec les poteaux, les arbalétriers et les éléments de maçonnerie.

Localisation : bâtiments B et A selon plan structure.

Anticorrosion par galvanisation des contreventements extérieurs.


Anticorrosion par peinture des contreventements intérieurs.

4.1.6 - OSSATURES SURTOITURE

Fourniture et pose de potelets, pannes support lame métal, en profilés métalliques du commerce.
Compris fixations potelets à la charpente sous-jacente, ou fixation panne sur mur en R+1 et R+2
du bâtiment B, position suivant plans R+1 et R+2.
Compris platines de fixation et toutes sujétions de mise en œuvre et d’assemblage.
Compris collerette métallique soudée, formant goutte d’eau pour protection du relevé d’étanchéité
sur les potelets.
Compris contreventement par rond diamètre 10 mm, si nécessaire à déterminer lors de l’étude
EXE.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 46/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Localisation :
- pannes simples de la file B10 à la file B14 en PH R+2, anticorrosion par peinture, prévus
électrozinguées et laquée d'usine RAL au choix de l’architecte,
- pannes simples : bâtiment B de la file B14 à la file B18 en PH R+1, anticorrosion par
galvanisation,
- potelets et pannes : bâtiment B de la file B19 à la file B20 en Surtoiture R+1, et bâtiment A de la
file B’10 à la file A’3 en Surtoiture R+1, anticorrosion par galvanisation,

4.1.7 - OSSATURES SECONDAIRES.

Fourniture et pose de pannes en profilés métalliques du commerce (IPE, UPE, tubes, cornières,
omégas ou Z), en support des portes sectionnelles, toute la structure support de la passerelle de
liaison entre les files B’10 et A’3, ainsi que la structure éléments supports de caillebotis pour
équipement technique entre les files B14 et B16.
Compris platines de fixation et toutes sujétions de mise en œuvre et d’assemblage, pour support
des bandeaux, acrotères et équipements techniques en toiture.

Localisation :
- bâtiments B et A selon plan structure en support des portes sectionnelles, anticorrosion par
peinture,
- structure éléments supports de caillebotis pour équipement technique, bâtiment B entre les
files B14 et B16 en R+1, anticorrosion par galvanisation.

4.1.8 - STRUCTURES METALLIQUE ANNEXES

Fourniture et pose de poteaux poutre consoles, arbalétriers pannes métalliques en profilés du


commerce suivant plans, sections différentes suivant charges et déformations à reprendre, y
compris platines d’ancrage sur fondations et voiles béton.

Les ensembles poteaux + poutres ou pannes constituent des portiques stabilisant les structures
vis-à-vis des efforts horizontaux transversaux. Fixation par platine et boulonnage.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre, de renfort, d’assemblage avec les traverses et les
arbalétriers.
Compris traitement anti corrosion galvanisé, tel que décrit à l’article 3-1-3.

Localisation : zone centrale : scie à eau, anticorrosion par galvanisation.

4.1.9 - MISE À LA TERRE DES OSSATURES METALLIQUES

Afin d'effectuer la mise à la terre de l'ensemble des charpentes et l'équipotent alité de tous les constituants, il
sera prévu des barrettes de mise à la terre sur tous les appuis.
Ces barrettes seront constituées par des barres de cuivre de 50 mm x 5 mm, d'une longueur
adaptée à l'élément support. Sa longueur sera supérieure à 20 mm.
Le raccordement de ces barrettes au circuit général de mise à la terre et leur protection contre la
corrosion, après raccordement, est à la charge du présent lot.
La protection de ces barrettes contre la corrosion, après raccordement, est incluse dans le présent
lot.

4.1.10 - PALAN (OPTION)

Mise en œuvre d’une structure porteuse secondaire en profilé du commerce support ant le palan ci-dessous, et fixée
aux poutres treillis principale.
Fourniture et pose d’un palan monorail avec courbes et aiguillages (voir plan). La translation du chariot sera manuelle et
la charge maximum sera de 500kg.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 47/48
NBJ / TRYPTYQUE / SETI / SIGMA Acoustique / +2 PAYSAGE

RELOCALISATION DES SITES TECHNIQUES DE LA VILLE DE BLAGNAC SUR LA ZAC ANDROMEDE

Les aiguillages seront électriques. La voie sera équipée de ligne de contacts tétrapolaire.
Le treuil sera électrique avec une commande par boite à boutons en suspension depuis le chariot.
Les points d’ancrage seront obligatoirement situés sur les fermes. Les suspensions, les fixations et les raidisseurs sont à
la charge du présent lot. Les extrémités comporteront un butoir.
Le constructeur apposera une plaque signalétique avec ses coordonnées et la charge maximum.
L’alimentation sera réalisée à partir de l’attente laissée par le lot Electricité. Cette alimentation sera réalisée à une
extrémité.

Localisation : bâtiment A entre files A2 et A8, en PH RDC (atelier serrurerie).


Anticorrosion par peinture.

DCE CCTP Gros Œuvre - Charp. Métal Octobre 2015 Page : 48/48