Vous êtes sur la page 1sur 6

UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER

ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES D’AL HOCEIMA

Exercice
1. Pourquoi les eurocodes ?
Les eurocodes sont les nouveaux codes de conception et de calcul des ouvrages de structure
destinés à remplacer les règlements actuels, (par exemple l’EC 2 pour le BAEL et le BPEL, et
l’EC 3 pour les CM 66).
Ils représentent une normalisation européenne unifiée, destinée à faciliter le développement
de la construction européenne, à diminuer les entraves aux échanges entre les différents
états, et à promouvoir la codification européenne au plan mondial. C’est la suite logique
à la monnaie unique.
2. Citer les différents types des eurocodes.
– EN 1990 (EC 0) : Bases de calcul des structures
– EN 1991 (EC 1) : Actions sur les structures
– EN 1992 (EC 2) : Calcul des structures en béton
– EN 1993 (EC 3) : Calcul des structures en acier
– EN 1994 (EC 4) : Calcul des structures mixtes
– EN 1995 (EC 5) : Calcul des structures en bois
– EN 1996 (EC 6) : Calcul des structures en maçonnerie
– EN 1997 (EC 7) : Calcul géotechnique
– EN 1998 (EC 8) : Calcul des structures en région sismique
– EN 1999 (EC 9) : Calcul des structures en aluminium
3. Donner les classes de conséquences ? (Expliquer)

4. Citer les classes de fiabilité ? (Expliquer)

5. La fiabilité d’une structure dépendra du contrôle de sa conception. Donner les trois niveaux
de supervision de projets.

1/1
UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES D’AL HOCEIMA

6. La fiabilité d’une structure dépendra également du niveau d’inspection


pendant son exécution. Donner les trois niveaux de contrôle.

7. qu’il est le but d’analyse fiabiliste des structures en génie civil?


determiner la durée de vie des structures et des differtents facteurs qui intervient.
8. Quels sont les paramètres pour faire une analyse fiabiliste?
Prob de défaillance et indice de fiabilité
9. Citer les trois domaines de l’espace physique (analyse fiabiliste).
La fonction d’état-limite: g(x)=R-S=0
Le domaine de défaillance: g(x)=R-S<0
Le domaine de sécurité: g(x)=R-S>0
10. Donner les deux couplages mécano-fiabiliste (Expliquer).
Couplage mécano-fiabiliste direct
Couplage mécano-fiabiliste indirect
11. Donner les principes du calcul aux états-limites.
On retrouve la notion des calculs aux états limites ultimes du BAEL, ELU et ELS. Les états
limites de service (ELS) concernent le fonctionnement de la structure ou des éléments
structuraux en utilisation normale, le confort des personnes et l’aspect de la construction.
Comme cette dernière notion est aussi nouvelle, il faut vérifier les aspects suivants :
– les déformations qui affectent l’aspect, le confort des utilisateurs ou la fonction de la
structure (y compris le fonctionnement des machines ou des services) ou qui endommagent
des finitions ou des éléments non structuraux ;
– les vibrations qui nuisent au confort des personnes ou qui limitent l’efficacité fonctionnelle
de la structure ;
– les dommages susceptibles de nuire à l’aspect, à la durabilité ou à la fonction de la structure
– les états limites ultimes (ELU) qui concernent la sécurité des personnes ou la sécurité de la
structure.
12. Donner les deux états-limites ultimes principales (Expliquer).
ELU ELS ELA
13. Donner les différents types des fondations (Expliquer).
Fondation profonde
Fondation superficielle
14. Citer les différents types des semelles (Expliquer).
Semelles isolée
2/1
UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES D’AL HOCEIMA

Semelles fillantes
15. Pourquoi RPS 2000?
Limiter les dommages en vies humaines et en matériel susceptibles de survenir suite à
des tremblements de terre.

RPS 2002 définit ainsi la méthode de l’ évaluation de l’action sismique sur les
Bâtiments à prendre en compte dans le calcul des structures et décrit les
critères de conception et les dispositions techniques à adopter pour permettre à ces
bâtiments de résister aux secousses sismiques.
16. Donner les méthodes de calcul les poutres et les dalles.
Poutre : caquot, 3 moment
Dalle : fofaitaire.
17. Citer les différents types des planchers.
Préfabriqué (creux nervuré)
Semi préfabriqué (hourdis + poutrelles)
Coulé sur place (Dalle)
18. Citer les différents types des escaliers.
Droit, ¼ tournant, 2/4 tournant, Escalier avec palier, circulaire, hélicoïdal
19. Donner la méthode principale pour calculer les semelles.
Methode des Bielles
20. Donner les sollicitations dans une section.
Mf, MT T(cisaillement) N(traction compression)
21. Donner les principaux constituants du béton.
Ciment, eau, granulats, adjuvent…
22. Donner les essais principaux pour calculer les résistances
caractéristiques du béton.
Essai de compression, de traction à 28jours
23. Le diagramme des déformations limites d’une section est régit par la
règle dite des trois pivots(Expliquer).
-Pivot A
Ce domaine correspond à un allongement de toutes les fibres de la section, l'armature la plus
tendue s'allongeant au maximum de 1%.
-Pivot B
Le raccourcissement ultime du béton est atteint. Toutes les déformations dans ce domaine
passent par B et l'acier le plus tendu n'atteint plus sa valeur pivot. Les sollicitations sont des
flexions simples ou composées avec un effort normal de compression de plus en plus agissant.
-Pivot C
Toute la section est déformée en compression, l'axe neutre est en dehors de la section. Le
pivot C est obtenu par l'intersection de la droite B0 (fin des sections partiellement tendues)
avec la verticale à 2 ‰ définissant le diagramme de déformation en compression simple. Les
sollicitations sont des efforts normaux de compression de moins en moins excentrés.

3/1
UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES D’AL HOCEIMA

24. Donner les techniques de renforcement des structures.


Reprise des bétons dégradés
Traitement des fissures par calfeutrement, pontage et protection localisée
Traitement des fissures par injection
Protection des bétons par application de produits à la surface du parement
Béton projeté
Réparation et renforcement par armatures passives additionnelles
Réparation et renforcement par précontrainte additionnelle
25. Pourquoi trois types des fissurations du béton?
Les ouvrages où la fissuration est peu nuisible ou (peu préjudiciable) ce qui peut
correspondre aux locaux clos et couverts non soumis à des condensations.
􀀹 Les ouvrages où la fissuration est préjudiciable lorsque les éléments en cause sont
exposés aux intempéries, à des condensations ou peuvent être alternativement noyés et
émergés en eau douce.
􀀹 Les ouvrages où la fissuration est très préjudiciable lorsque les éléments en cause
sont exposés à un milieu agressif (eau de mer, atmosphère marine telle qu’embruns et
brouillards salins, gaz ou sols corrosifs) ou lorsque les éléments doivent assurer une
étanchéité.
26. Quelles sont les caractéristiques géométriques d’une section.
Aire A, centre d’inertie, de gravité, section
27. Citer les différentes étapes de construction d’un ouvrage.
Mise en place du chantier et délimitation du terrain
Installation du réseau
Excavation, fondation et gros œuvre
L’ossature et dallage
Les façades et toiture
28. Quelles sont les intervenants du domaine (Génie civil).
Archi, topo, maitre d’ouvrage
29. Quelles sont les caractéristiques mécaniques des aciers.
Module de Young, poisson, densité, résistance à la traction, la nuance, limite d’élasticité et de
rupture, l’allongement.
30. Donner les techniques pour protéger l’acier contre la corrosion.
Métallisation, galvanisation à chaud, cataphorèse, electro-zingage.
31. Donner les différents types des assemblages.
Assemblage permanent,démontable,direct, indirect
soudés,boulonnés…rigide,semi-rigide,articulé
32. Donner les phénomènes d’instabilité élastique (Expliquer).
Le Flambement :
4/1
UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES D’AL HOCEIMA

Qui affecte les barres simplement comprimées (Flambement simple) ou comprimées et


fléchies (Flambement en flexion composée).
Le déversement :
Qui affecte les semelles comprimées des pièces fléchies.
Le voilement :
Qui affecte les âmes des pièces fléchies.
33. Citer les différents éléments d’une structure en construction métallique.

34. Donner les quatre types d’analyse des constructions en béton armé.
Dynamique statique modale sismique
35. Donner la notion de rotule plastique.
36. Donner la définition de modélisation parasismique.
elts finis
37. Citer les différents types de modélisations.
Modélisation 2D 3D
38. Comment On vérifié la stabilité d’une structure.
Verification par ( les flèche, contraintes, poissonement tassement, deplacement horiz,
renversement )admissible
39. Quelles sont les techniques pratiques pour éviter l’existence d’eau dans
une fondation.
Etanchéité…. Puits, drainage, barbacane, films perméable
40. Donner le principe du béton précontraint.
La précontrainte a pour objectif, en imposant aux éléments un effort de compression axial
judicieusement appliqué, de supprimer (ou fortement limiter) les sollicitations de traction dans
le béton
41. Citer les trois phénomènes du transfert thermique des bâtiments.
Transfert par convection, rayonnement, et conduction
42. Expliquer l’interaction sol-structure.
Raideur, amortissement, type de sol,encastrement
……….
les interactions sol-fondation-structures dépendent de l’ensemble des rigidités du sol, de la
fondation et des structures. On distingue quatre modes d’interactions :
effets des mouvements du sol sur le comportement des structures
5/1
UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES D’AL HOCEIMA

action des structures sur le sol environnant


interaction entre structures voisines par l’intermédiaire du sol (tunnels peu profonds,
intersection de galeries, pieux, etc.) ;
effet du renforcement des sols (pieux, géosynthétiques, armatures, ancrages, etc.)
43. Expliquer les phénomènes de dégradation et corrosion du béton.
Vieillissement, fissuration

6/1