Vous êtes sur la page 1sur 4

1.

Définition d’un capteur


Un capteur est un dispositif transformant une grandeur physique (température,
pression, position, concentration, etc.) en un signal (souvent électrique) qui renseigne sur cette
grandeur (Figure 1). Il existe un grand nombre de capteurs différents, ils diffèrent dans la
grandeur physique qu’ils mesurent et dans le dispositif créant le signal.

Figure 1 : Principe de fonctionnement d’un capteur.

On peut caractériser les capteurs selon deux critères :


- en fonction de la grandeur mesurée ; on parle alors de capteur de position, de température, de vitesse,
de force, de pression, etc. ;
- en fonction du caractère de l'information délivrée ; on parle alors de capteurs logiques appelés aussi
capteurs tout ou rien (TOR), de capteurs analogiques ou numériques.

On peut alors classer les capteurs en deux catégories, les capteurs à contact qui nécessitent un
contact direct avec l'objet à détecter et les capteurs de proximité. Chaque catégorie peut être subdivisée
en trois catégories de capteurs : les capteurs mécaniques, électriques, pneumatiques.

1.1 Définition de Capteurs de vitesse

Le capteur de vitesse est un appareil qui fournit une tension proportionnelle à la


vitesse à laquelle on fait tourner sa partie entrainée par l’arbre du moteur. Plus le moteur
tourne vite, plus la tension fournie par la dynamo tachymétrie est grande

2. Expérimentation
2.1. Les différentes équations du MCC : (modélisation électrique et mécanique)

Equation électrique :
dI
U=R i + L
dt
+E (1)

Equation mécanique :

j =K i−F ω (2)
dt

E=K ω                                    (3)

−R −1
1
i̇ L LK * i + *U
= L
ω̇ K −F ω  
0
j j

le capteur dans shema blocque


G(p)

Capteur

Tableau du premier essai

V(v) 0.4 0.8 1 1.2 1.5

U(v) 41.5 82.4 103.7 125.9 159.2

N(tr/min) 400 800 1000 1200 1500

N(rsd/s) 41.88 83.77 104.71 125.66 157.08


N=f(U)
1600
1400
vi tes s e de moteure N(tr/mi n)

1200
1000
800
600
400
200
0
20 40 60 80 100 120 140 160 180
tensi on d'i ndui t U(v)

Graphe n°1 :la vitesse en fonction de tension

Tableau du deuxième essaie

V(v) 1 1.028 1.043 1.062 1.073

I(A) 0.6 0.4 0.3 0.2 0.15

N(tr/min) 1000 1028 1043 1062 1073

N(rad/s) 104.71 107.65 109.22 111.21 112.36


N=f(I)
1080
l a vi tes s e du moteur N(tr/mi n)

1060

1040

1020

1000

980

960
0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7
courant d'exci ta i on I(A)

Graphe n°2 : variation de vitesse en fonction de courant

Interprétation des résultats

D’après le graphe n°1 on constate que la vitesse est proportionnelle à la tension d’induit en
d’autres termes la vitesse varie linéairement avec la tension.

D’après le graphe n°2 on constate que la vitesse est inversement proportionnelle au courant en
d’autres termes lorsque la vitesse augmente le courant décroit.

Conclusion

Durant cette manipulation on a constater que on peut détecter les variation de vitesse par une
tension ou un courant d’un capteur

Vous aimerez peut-être aussi