Vous êtes sur la page 1sur 14

Contrat 375 555 Construction du CIC

Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

Fourniture et installation de brise-soleils en bois/PVC,


profilés en aile d'avion, posé verticalement, hauteur 300cm, 1.2.2.3 Menuiserie Métalliques
de type VERSATILIS réf : JF15238 des Ets WOODN ou
équivalent :
1.2.2.3.1 Prescriptions techniques Générales

1.2.2.3.1.1 Etendue des Travaux


Les brises soleils seront verticales et fixes, en respectant un
angle défini par l'architecte. Les dimensions du profilé sont Le présent corps d'état a pour objet l'intégralité des travaux de menuiserie métalliques.
de 152x38mm. Ils sont traversés sur toute la longueur par un
tube carré raidisseur en acier galvanisé de 25x25x2mm.
Des embouts de même qualité seront installés aux 2
extrémités.
Les profilés seront fixés par l'intermédiaire de bases en acier 1.2.2.3.1.2 Documents principaux de références :
galvanisé, hautes et basses, chevillées au support béton par
des chevilles chimiques. Tous les cahiers des charges D.T.U. publiés par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (C.S.T.B.) sont
applicables. Les nouveaux le seront également au fur et à mesure de leur publication. Les règles parasismiques seront
appliquées conformément à la Réglementation en vigueur.
-Compris tous accessoires et toutes sujétions.
Tous les documents opposables aux travaux objets du présent corps d'état et faisant foi en qualité de Règles de l'Art,
sont applicables. Le Contractant devra se référer à la liste suivante qui n'est pas exhaustive et qui doit être complétée
par toutes les mises à jour, additifs et nouveaux documents parus à la signature du marché

– - instruction technique 249 relative aux façades (circulaire du 21 juin 82)

– - D.T.U. 33.1 - Façades rideaux

– - D.T.U. 33.2 -Tolérances dimensionnelles du gros-œuvre destiné à recevoir des façades rideaux, semi-
rideaux ou panneaux
95

– - D.T.U. 34.1 - Ouvrages de fermeture pour baies libres

– - D.T.U. 34.2 - Choix des fermetures pour baies équipées de fenêtres en fonction de leur exposition au vent

– - D.T.U. 36.1 - Menuiserie en bois

– - D.T.U. 36.5 - Mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures

– - D.T.U. 37.1 - Menuiserie métallique

– - D.T.U. 39 - Travaux de vitrerie - miroiterie

– - D.T.U. 58.1 - Plafonds suspendus

– - D.T.U. 59.1 - Travaux de peinture des bâtiments

Normes:

Toutes les normes françaises citées dans les D.T.U. et toutes celles qui concernent les ouvrages du présent corps
d'état sont applicables, et en particulier les normes de la série P 20, P 23, P 24, P 25, P 26, P 28 et P 85.

Sont également applicables les normes européennes et étrangères qui seraient rendues obligatoires par les
réglementations françaises.

– - Conditions générales d'emploi et de mise en œuvre des vitrages isolants faisant l'objet d'un ATec

– - Conditions Générales de Mise en Œuvre des Éléments de Remplissage de Façades Légères (CGMO...),
faisant l'objet d'un ATec (janv.86)

95/ 624
– - Classement EdR des éléments de remplissage de façade légère, faisant l'objet d'un ATec (sept.86)

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 107/107 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 108/108
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

– - règles PS 92, et en particulier le chapitre 15 Autres textes à respecter

Conformité aux normes et essais de laboratoires : le Contractant doit prévoir la conformité aux normes et la fourniture – Règles professionnelles acceptées par l'AFAC.
de tous justificatifs correspondants au Contrôleur Technique ;
– Fourniture et pose de menuiseries en alliage léger -Cahier du CSTB no 120 -Extrait no 12.
* Produits verriers normalisés
– Règles professionnelles concernant l'utilisation des mastics pour l'étanchéité des joints.
- les produits normalisés devront répondre aux normes suivantes :
– Règles UNPVF.
– NF B 32-002 Verre étiré - Généralités
– Spécifications Tecmaver.
– NF B 32-003 Glace non colorée - Généralités
– Prescriptions techniques -Classement EdRK des éléments de remplissage des panneaux de façade
– NF B 32-500 Verres de sécurité pour vitrages - Généralités - Terminologie
menuisés.

– NF P 78-301 Verre étiré pour vitrage de bâtiment

– NF P 78-302 Glace pour vitrage de bâtiment


1.2.2.3.1.3 Caractéristiques des Menuiseries selon leur situation et leur Exposition
– NF P 78-303 Verre feuilleté pour vitrage de bâtiment
Les caractéristiques physiques et mécaniques des fenêtres et portes-fenêtres seront à définir par le Contractant en
fonction de leur situation et de leur exposition précisées ci-après aux bases contractuelles.
– NF P 78-304 Verre trempé pour vitrage de bâtiment.
Ce choix devra satisfaire aux prescriptions des DTU 36.1 (norme NF P 23-201, août 2002) Travaux de bâtiment -
– NF P 78-305 Verre armé plan pour vitrage de bâtiment. Menuiserie en bois -Partie 1 : cahier des clauses techniques -Partie 2 : cahier des clauses spéciales (référence
commerciale des parties 1 et 2), DTU 37.1 (norme NF P 24-203, mai 2001) Travaux de bâtiment Menuiseries
– toutes les nouvelles normes européennes. métalliques -Partie 1 : cahier des clauses techniques -Partie 2 : cahier des clauses spéciales Référence commerciale
des parties 1 et 2 du DTU 37.1 -Choix des fenêtres en fonction de leur exposition.
* Produits verriers non normalisés
96

– - les produits non normalisés, en général les vitrages isolants, feront l'objet d'un Avis Technique et du
Certificat de Qualification CEKAL 1.2.2.3.1.4 REGLEMENTATION ACOUSTIQUE

Les menuiseries extérieures avec leur vitrage, leurs entrées d'air et leurs coffres de volets roulants, le cas échéant,
– - les vitrages isolants devront répondre à la norme NF P 78-455 "Vitrages isolants - Méthode de détermination
devront toujours répondre à la réglementation acoustique en vigueur, selon le type de construction.
du coefficient kv et du coefficient d'aptitude à la déformation".
Bâtiments d'enseignement

Nouvelle réglementation acoustique (NRA) -Arrêté du 9 janvier 1995.


Labels et certifications de qualité
Dans le cadre de cette réglementation, les vitrages isolants comporteront un marquage Cekal comportant un
Les menuiseries extérieures devront satisfaire aux labels de qualité et/ou aux cahiers des charges suivants : classement acoustique à 5 niveaux d'affaiblissement.

– certificat CERFF : fenêtres métalliques ; Le ou les niveaux d'affaiblissement à prévoir pour la présente opération sont définis aux bases contractuelles du
chapitre 1.2.2.10 - Isolation Thermique et Acoustique..
– label EWAA : éléments en aluminium anodisé ;

– label Qualicoat : éléments en aluminium prélaqué ;


1.2.2.3.1.5 Prestations à la Charge du Contractant
– label ECCA : revêtements de parements extérieurs en tôles prélaquées ;
Les prestations de menuiseries extérieures à la charge du présent corps d'état comprendront implicitement :
– label SNJF : produits de calfeutrement et compléments d'étanchéité pour éléments de construction.
– la fabrication en usine ou en atelier ;
– Les menuiseries extérieures avec leur vitrage devront satisfaire aux labels de qualité et/ou aux cahiers des
prescriptions techniques suivants : - label Acotherm : performances acoustiques et thermiques des fenêtres – le transport à pied d'œuvre;
selon la catégorie et la classe précisées ci-après aux bases contractuelles ; - label Cekal : qualité des doubles
vitrages. – le coltinage et le montage ;

Règles de calcul DTU – la pose ;

96/ 624
– Règles NV 65 (DTU P 06-002, avril 2000, modifiées par règles N 84) définissant les effets de la neige et du – la fixation par tous moyens, compris tous calages, scellements, pisto-scellements, et toutes fournitures et
vent sur les constructions et annexes (édition 2001). accessoires nécessaires ;

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 109/109 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 110/110
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

– l'exécution de tous les joints nécessaires quels qu'ils soient, nécessaires pour garantir une étanchéité – le ou les systèmes de manœuvre, de fermeture et de condamnation ;
absolue ;
– la description, la nature du matériau et le type de finition de tous les articles de ferrage et de quincaillerie.
– la protection des ouvrages finis jusqu'à la réception ;

– l'enlèvement des protections et le nettoyage des ouvrages pour la réception +- les échafaudages nécessaires,
le cas échéant, Concernant les Certifications et Avis Techniques

et toutes autres prestations et fournitures nécessaires à la finition complète des ouvrages du présent corps d'état. – copies des Avis Techniques pour tous les ouvrages qui y sont soumis ;

Les travaux de vitrage comprendront implicitement : – copie du compte rendu d'essais à l'air, à l'eau et au vent avec le classement AEV (Air-Eau-Vent).

– la fourniture des volumes, ainsi que tous risques de casse inhérents à la pose ; – Copies des labels ou certifications de qualité

– la pose en feuillures et la fixation sur ouvrages de toute nature ; – descriptifs et types de vitrages isolants prévus et certifications correspondantes.

– le dépoussiérage des feuillures, au préalable ;

– la dépose des parcloses et la repose après pose des verres ; 1.2.2.3.1.7 Plans d’Exécution
– le calage des volumes compris fourniture des cales ; Les plans d'exécution des ouvrages seront à la charge du Contractant, ainsi que l'établissement des plans de
fabrication et de mise en œuvre sur chantier. Ces plans et dessins devront faire apparaître tous les détails de
– le masticage et le contre-masticage en mastic à l'huile de lin ou au mastic oléoplastique, à solin dans le cas l'exécution, notamment :
de feuillure ouverte, à bain de mastic dans le cas de feuillure fermée ou tous autres systèmes de mise en
oeuvre ; – les formes et profils des éléments constitutifs, y compris ceux intégrant des bouches d'entrée d'air et autres
grilles ;
– toutes les coupes droites, biaises et courbes ;
97

– les détails des dispositifs d'étanchéité et de récolte et d'évacuation des eaux de buées ;
– toutes petites fournitures telles que pointes, cales, etc. ;
– l'emplacement, le nombre et la référence des articles de quincaillerie ;
– le nettoyage des vitrages aux 2 faces après pose.
– les détails d'assemblage des feuillures, parcloses, etc. ;

– les dimensions des feuillures et autres à réserver pour la pose ;


1.2.2.3.1.6 Pièces à fournir par le contractant avec son offre
– les principes et détails de fixation ;
À l'appui de leur offre, Les Contractants devront obligatoirement joindre un dossier technique. Ce dossier technique
comprendra le descriptif des menuiseries extérieures proposées. – le mode de calfeutrement ;

Ce descriptif donnera tous renseignements utiles concernant les différents ouvrages prévus dans l'offre, notamment : – les détails des habillages et couvre-joints,

– le type et le modèle des profilés utilisés et la désignation de leur fabricant ; et tous autres renseignements utiles en fonction des particularités des ouvrages.

– les largeurs des montants et traverses ;

– la description détaillée des ouvrages particuliers rencontrés, le cas échéant 1.2.2.3.1.8 Dimensions des Eléments constitutifs
– la description et définition précise de tous les dispositifs d'étanchéité, le modèle et la provenance des joints Les sections et dimensions des éléments constitutifs des menuiseries devront être déterminées par le Contractant. Les
d'étanchéité prévus, etc. ; sections et dimensions sont à déterminer pour chaque ouvrage en fonction :

– les principes et dispositifs de fixation des ouvrages ; – - des dimensions de l'ouvrage ;

– et tous autres renseignements et précisions nécessaires à l'appréciation de la qualité des menuiseries – - du type du ou des ouvrants ;
proposées.
– - du type et du nombre des ferrages ;
Concernant les Articles de ferrage et quincaillerie, fournir :
– -de l'utilisation de l'ouvrage ;

97/ 624
– le nombre et la disposition des dispositifs de rotation, ou de translation dans le cas de menuiseries
coulissantes ; – - des efforts à subir du fait de la fonction de l'ouvrage ;

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 111/111 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 112/112
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

– - des orifices d'entrée d'air, grilles de ventilation ou autres et bien entendu en fonction de la situation de la Cette étanchéité sera obtenue par :
construction, et de l'implantation et de l'exposition de l'ouvrage ;
– le choix judicieux de la forme des profils, des feuillures, des recouvrements, etc. ;
– - des données précisées aux bases contractuelles ci-après.
– des pièces d'appui et des revers d'eau de profil adéquat ;
1.2.2.3.1.9 Sécurité Incendie
– des joints incorporés dans les éléments de la menuiserie ;
Les prescriptions particulières concernant la réaction et la résistance au feu des menuiseries extérieures sont
précisées ci-après aux présentes SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES(ST). – la mise en place de joints d'étanchéité entre l'ouvrage de menuiserie et son support.

Dans certains cas, en fonction de la position de la menuiserie (orientation, hauteur du bâtiment, site exposé, etc.), le
Contractant aura à prévoir tous les dispositifs d'étanchéité complémentaires nécessaires.
1.2.2.3.1.10 Eléments Modèles
Dans le cas où des infiltrations seraient constatées, le Contractant devra tous travaux nécessaires tels que fourniture
et mise en place de joints complémentaires en matière plastique ou caoutchouc, joints métalliques à ressort,
Pour tous les ouvrages dont le nombre d'éléments de même type ou de même principe est relativement important, le
calfeutrements en produits pâteux, etc., nécessaires pour obtenir une étanchéité absolue.
maître d'œuvre aura la faculté de demander au Contractant la mise en place d'un élément à titre de modèle.

La fabrication de la série ne devra en aucun cas commencer avant approbation par le maître d'œuvre de l'élément 1.2.2.3.1.13 FABRICATION DES MENUISERIES
modèle.
Les études sur la pathologie des menuiseries extérieures ont révélé que les désordres les plus fréquemment
rencontrés sont les suivants :

1.2.2.3.1.11 Accessoires de Manœuvre -Clés -Combinaisons 1.2.2.3.1.13.1 Infiltrations d'eau :

– entre les ouvrants et la pièce d'appui : 35 % ;


1.2.2.3.1.11.1 Accessoires de manœuvre

Le Contractant aura à livrer au maître de l'ouvrage toutes les clés et tous les accessoires de manœuvre nécessaires – au droit des assemblages d'angles : 32 % ;
pour l'utilisation normale des menuiseries, notamment :
98

– à la jonction verticale entre les ouvrants et les dormants : 14 % ;


– - les clés pour les serrures ;
– à la jonction vitrage -menuiserie : 13 % ;
– - les clés à carré pour les batteuses et autres ;
– à la jonction verticale entre ouvrants : 6 %.
– - etc.
1.2.2.3.1.13.2 Non-étanchéité à l'air :
1.2.2.3.1.11.2 Nombre de clés à fournir :
– jeux excessifs entre ouvrants : 17 % ;
– pour toutes les serrures, il sera, sauf spécifications contraires ci-après, à fournir 3 clés.
– défectuosités des garnitures souples : 18 % ;
Le Contractant restera responsable de toutes ces clés jusqu'à la réception des travaux.
– mauvais calages du vitrage : 15 %.
1.2.2.3.1.11.3 Combinaisons de serrures

Le Contractant aura à sa charge la mise au point de la combinaison de serrures. Dans ce but, il établira un
organigramme en temps voulu avec le maître d’ouvrage. La fabrication des menuiseries devra être réalisée en prenant toutes dispositions pour éviter les risques d'apparition de
ces désordres, et notamment :
Le Contractant procédera aux commandes des serrures devant fonctionner sur passes suivant les indications qui lui
seront données par le Maitre d’ouvrage. – par le choix judicieux du profil de la pièce d'appui et de ses dispositifs de récolte et d'évacuation des eaux
d'infiltration, et du profil de la traverse basse et de son revers d'eau adapté au profil de la pièce d'appui ;

– par une exécution très précise des assemblages d'angles ; - par l'emploi de joints et garnitures souples de
1.2.2.3.1.12 ÉTANCHEITE DES MENUISERIES modèles strictement adaptés aux différents profils utilisés.

Les menuiseries extérieures devront, dans tous les cas, assurer l'étanchéité à l'eau et à l'air, abstraction faite des Les parties mobiles des menuiseries devront pouvoir se mouvoir sans difficultés et se joindre entre elles ou avec les
entrées d'air des grilles de prise d'air. parties dormantes, avec le minimum de jeu nécessaire. Les menuiseries qui ne répondraient à ces prescriptions seront
refusées, sans contestation possible du Contractant.
Le Contractant devra donc prévoir et réaliser ses ouvrages en tenant compte de ces impératifs d'étanchéité,
notamment aux vents violents, aux pluies fouettantes, à la neige pulvérulente, etc.

98/ 624
Les menuiseries devront toujours répondre à la classe d'étanchéité AEV définie ci-après aux bases contractuelles.
1.2.2.3.1.14 Pose et Fixation des Menuiseries

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 113/113 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 114/114
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

La pose des menuiseries devra toujours être effectuée par des ouvriers menuisiers qualifiés et le Contractant devra – - ils doivent être d'une conception et présenter des performances telles qu'ils n'entraînent pas la détérioration
pouvoir en apporter la preuve à tout moment. des caractéristiques d'étanchéité à l'air de la menuiserie, et par conséquent son isolation phonique et
thermique ;
Les ouvrages seront posés avec la plus grande exactitude à leur emplacement exact.
– - ils seront revêtus sur leurs parois intérieures d'un matériau absorbant et isolant thermique.
Toutes les précautions nécessaires à la pose et au calage des différents éléments seront à prendre par le Contractant
pour leur assurer un aplomb, un alignement et un niveau corrects.
1.2.2.3.1.17 ESSAIS
Les ouvrages seront calés et fixés avec soin, de manière à ne pas pouvoir se déplacer pendant l'exécution des
fixations. Les essais des menuiseries seront réalisés dans les conditions définies aux documents techniques applicables au type
de menuiserie du présent corps d'état.
Ces fixations répondront aux spécifications de l'article 3.1 du DTU 37.1 (norme NF P 24-203, mai 2001) Travaux de
bâtiment -Menuiseries métalliques -Partie 1 : Cahier des clauses techniques -Partie 2 : Cahier des clauses spéciales -
Référence commerciale des parties 1 et 2 du DTU 37.1, quel que soit le type de menuiserie.
1.2.2.3.1.18 PROTECTION ET NETTOYAGE DES OUVRAGES FINIS
Au sujet de ces fixations, il est spécifié que :
1.2.2.3.1.18.1 Protection des ouvrages finis
– dans le cas de douilles ou autres à incorporer au coulage du béton, Le Contractant devra prendre tous
accords à ce sujet avec le Contractant de gros œuvre ;
Tous les ouvrages du présent corps d'état qui sont susceptibles d'être dégradés ou détériorés, devront être protégés
jusqu'à la réception.
– dans le cas de parements de gros œuvre restant apparents sans enduit, aucune patte de fixation ou autre
visible ne pourra être admise pour ces parements ; Cette protection pourra être constituée, soit par des bandes adhésives, soit par un film plastique, soit par un vernis,
soit par tout autre moyen efficace.
– - le mode de fixation proposé par le Contractant ne devra en aucun cas entraîner des prestations
supplémentaires pour les autres corps d'état. Pour la réception, cette protection devra être complètement et soigneusement enlevée par le présent corps d'état.

La fixation de la pièce d'appui au support par vis traversantes ne sera pas admise, sauf si ce type de fixation est 1.2.2.3.1.18.2 Nettoyage de mise en service
expressément autorisé par l'Avis Technique.
Les nettoyages de mise en service pour la réception des ouvrages du présent corps d'état seront aux frais du présent
99

L'étanchéité entre le dormant et le support sera réalisé par interposition d'un joint souple destiné à cet usage. corps d'état.

Les types et modèles de joints seront judicieusement choisis en fonction du type et de la nature des supports. Pour la réception, le Contractant aura à effectuer :

Une attention particulière devra être apportée à l'étanchéité sous la pièce d'appui et à la jonction du joint horizontal à – - le nettoyage aux 2 faces de toutes ses menuiseries et accessoires ;
ses extrémités avec les joints verticaux.
– - le nettoyage et lavage parfait aux 2 faces des vitrages de toutes ses menuiseries ;
En aucun cas, Le Contractant ne sera fondé à demander un supplément de prix par suite de tel ou tel principe de
fixation qu'il n'aurait pas prévu. – - l'enlèvement de tous les déchets en provenance de ces nettoyages.

En tout état de cause, les principes de fixation envisagés par le Contractant devront être soumis au maître d'œuvre
Ces nettoyages devront faire disparaître toutes les traces, projections et taches de plâtre, de mortier, de peinture, etc.,
pour approbation, et ce dernier pourra demander au Contractant toutes modifications qu'il jugera nécessaires.
tous les résidus des films de protection, etc.

1.2.2.3.1.15 CALFEUTREMENTS - HABILLAGES - COUVRE-JOINTS


Les calfeutrements entre les menuiseries et gros œuvre répondront aux articles 3.3 et 4.42 du DTU 37.1 (norme NF P
24-203, mai 2001) Travaux de bâtiment -Menuiseries métalliques -Partie 1 : Cahier des clauses techniques -Partie 2 :
1.2.2.3.1.19 PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES MENUISERIES EN ALLIAGE LEGER
Cahier des clauses spéciales -Référence commerciale des parties 1 et 2 du DTU 37.1. Le choix et l'exécution de ces
calfeutrements sont à la charge du présent corps d'état, y compris les bourrages et calfeutrements humides en 1.2.2.3.1.19.1 FOURNITURES ET MATERIAUX
dérogation à l'article 2.13.06 du CCS.
Alliages d'aluminium
Le mode de calfeutrement devra figurer sur les plans de fabrication conformément aux spécifications ci-avant.
L'alliage d'aluminium utilisé pour les profilés sera de l'alliage AGS répondant aux normes visées ci-avant.
Les prestations à la charge du présent corps d'état comprendront implicitement la fourniture et la pose de tous
habillages et couvre-joints intérieurs nécessaires pour réaliser une présentation et un aspect parfaits. Ferrages -Serrures -Quincaillerie
Ces éléments seront toujours en matériau de même nature et aspect que les menuiseries au droit desquelles ils sont Les articles de ferrage et de quincaillerie devront répondre aux normes les concernant, cette conformité aux normes
disposés. devra être matérialisée par la marque NF -SNFQ poinçonnée par le fabricant.

1.2.2.3.1.16 COFFRES DE VOLETS ROULANTS Les serrures devront répondre aux normes visées ci-avant, et porter la marque NF -SNFQ -1 ou A 2 P Serrures.

99/ 624
Les coffres de volets roulants devront répondre aux conditions suivantes : Visseries et petits accessoires

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 115/115 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 116/116
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

Ces fournitures devront répondre aux normes les concernant. Les visseries et autres seront toujours, selon leur usage, 1.2.2.3.1.20 PROTECTION CONTRE LA CORROSION
en alliage léger, ou en acier cadmié ou inox.
1.2.2.3.1.20.1 Ouvrages en alliage léger
Joints et garnitures souples
Selon spécifications ci-après au présentes SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES (ST), la protection contre la corrosion
Le Contractant ne pourra mettre en œuvre que des joints titulaires du label SNJF. sera traitée par :

1.2.2.3.1.19.2 ÉLEMENTS CONSTITUTIFS DES MENUISERIES – anodisation répondant à la norme NF A 91-450 (décembre 1981) Traitements de surface des métaux -
Anodisation (oxydation anodique) de l'aluminium et de ses alliages -Couches anodiques sur aluminium -
Précadres Spécifications générales, label EWAA-EURAS, avec garantie de bonne tenue de 10 ans :

Dans le cas de précadres, ceux-ci seront selon le type de menuiseries et le mode de pose : – EWAA -Classe 15 pour milieu atmosphérique normal ; ou

– - soit en acier galvanisé 15/10 ;


– EWAA -Classe 20, pour milieu atmosphérique agressif, tels que milieu industriel, atmosphère marine ou
analogue ;
– - soit en alliage d'aluminium protégé contre l'oxydation comme les menuiseries.
– laquage industriel répondant à la norme NF A 50-452 (septembre 1984) Aluminium et alliages d'aluminium -
Pièces d'appui Produits prélaqués livrés en tôles ou en bandes

Toutes les menuiseries extérieures, exception faite pour les portes de passage courant, comporteront sur toute leur
largeur des pièces d'appui pour la récupération des eaux d'infiltration et de condensation. Ces eaux devront être Caractéristiques :
rejetées à l'extérieur par les orifices judicieusement disposés. Les orifices devront pouvoir être commodément
débouchés. – revêtement par laque thermodurcissante label Qualicoat, accompagné d'une garantie de bonne tenue de 10
ans pour le blanc et de 5 ans pour les autres coloris.
Les pièces d'appui devront rejeter les eaux de ruissellement hors de la partie horizontale du rejingot de l'appui du gros
d'œuvre. 1.2.2.3.1.20.2 Ouvrages accessoires en métal
Les orifices extérieurs des trous de buée seront munis d'un dispositif empêchant les refoulements de l'eau sous l'action Selon le cas, ils seront traités contre la corrosion par :
100

du vent.
– peinture antirouille en résines époxy plus poudre de zinc épaisseur 40 microns après décapage degré de soin
Jets d'eau : 2,5 ;

Tous les joints d'allure horizontale dans lesquels l'eau pourrait s'infiltrer par gravité, comporteront obligatoirement des
– métallisation au zinc, épaisseur 40 microns après décapage au jet de corindon, répondant à la norme NF A
jets d'eau saillants.
91-201 (norme NF EN 22063, janvier 1994) Revêtements métalliques et inorganiques -Projection thermique -
Feuillures pour vitrages -Parcloses Zinc, aluminium et alliages de ces métaux ;

Les vitrages de type simple ou multi vitrage seront posés par parcloses, sauf spécifications contraires ci-après. Dans – galvanisation répondant à la norme NF A 91-121 (norme NF EN ISO 1461, juillet 1999) Revêtements par
tous les cas, les feuillures seront auto drainantes. galvanisation à chaud sur produits finis ferreux -Spécifications et méthodes d'essai, masse nominale du
revêtement par face 300 g/m2.
Toutes les menuiseries comporteront des parcloses, sauf spécifications contraires ci-après. Celles-ci doivent être
spécialement étudiées en vue de faciliter leur mise en place et leur dépose. Elles doivent être fixées par vis
inoxydables ou protégées contre l'oxydation, ou par clippage inoxydable.

Les parcloses seront toujours en matériau de même nature et présentation que les menuiseries sur lesquelles elles
1.2.2.3.1.21 Contacts interdits
seront à poser.
Il est rappelé ici l'article correspondant du DTU 32.1 (juin 1964) Construction métallique : charpente en acier (édition
avril 1982) concernant les contacts interdits entre l'aluminium et divers matériaux et les solutions à adopter pour
Manœuvre -Condamnation empêcher ces contacts.

Les articles devront permettre une manœuvre aisée des ouvrants et présenter les dispositifs de sécurité à la
manœuvre et au nettoyage répondant à la norme NF P 24-301 (août 1980) Spécifications techniques des fenêtres,
portes-fenêtres et châssis fixes métalliques.
1.2.2.3.1.22 PRESCRIPTIONS CONCERNANT LA VITRERIE
Les accessoires visibles en aluminium seront de même finition que les menuiseries (anodisé ou laqué).
1.2.2.3.1.22.1 Obligations du Contractant
Tapées
Le Contractant est contractuellement réputé avoir, avant la remise de son offre, contrôlé la conformité aux Documents
Dans le cas où des tapées sont prévues, elles seront en matériau de même nature et finition que les menuiseries. Techniques contractuels visés ci-avant, des ouvrages prescrits ci-après au présent DOCUMENT SPÉCIFICATIONS
TECHNIQUES (ST), en ce qui concerne :

100/ 624
Recouvrements d'appuis
– - les épaisseurs des vitrages en fonction de leurs dimensions, de l'exposition des façades, du site, et des
Dans le cas où des bavettes sont prévues, elles seront de type rigide, en matériau de même nature et finition que les autres critères à prendre en compte . Les modes de mises en œuvre, en fonction de la nature et du type de
menuiseries, toujours démontables pour permettre le contrôle du joint d'étanchéité. menuiserie, du type et de la nature du vitrage, des performances à obtenir, etc.

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 117/117 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 118/118
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

Dans le cas où apparaîtrait un manque de conformité, il incombera au Contractant de le rectifier, étant bien spécifié correct du vitrage.
que le montant de son offre devra correspondre à des ouvrages totalement conformes aux prescriptions des
Documents Techniques contractuels applicables au présent corps d'état, visés ci-avant. Étanchéité par bain de mastic homogène assurant le contre-masticage et le masticage.

Dépose préalable des parcloses et repose après mise en place du vitrage.

1.2.2.3.1.22.2 Règles Générales de Mise en Œuvre Mastic oléo plastique.

Il est rappelé ici les règles générales de mise en œuvre à respecter par le Contractant, dans le cadre des conditions et Pose des vitrages avec mastic obturateur, avec parcloses
prescriptions des Documents Techniques contractuels visés ci-avant.
Pose des vitrages selon le système à mastic obturateur sur fond de joint, mise en œuvre et matériaux assurant
Calage des vitrages l'étanchéité conformes aux prescriptions des Documents Techniques.

Il est rappelé ici l'obligation de calage des vitrages. Les calages d'assise, périphériques et latéraux devront répondre Dépose préalable des parcloses et repose après mise en place des vitrages.
aux spécifications des Documents Techniques.
Mastic oléo plastique.
Jeux des vitrages
Système sur fond de joint et bain partiel.
Les jeux, tant périphériques que latéraux, devront être conformes aux prescriptions des Documents Techniques.
Système à feuillure auto drainante sur fond de joint bande préformée.
Fixations des vitrages
Pose des vitrages à feuillure auto drainante, système mixte
Les fixations doivent assurer le maintien du vitrage dans la feuillure, indépendamment des garnitures d'étanchéité.
Pose des vitrages selon le système dit mixte, avec bande préformée, mise en œuvre et matériaux assurant
Étanchéité des vitrages l’étanchéité conformes aux prescriptions des Documents Techniques.

L'étanchéité des vitrages devra être parfaite. À cet effet, en fonction du système d'étanchéité préconisé, la mise en Dépose préalable des parcloses et repose après mise en place des vitrages.
œuvre desdits matériaux sera exécutée conformément aux spécifications des Documents Techniques.
101

Avec mastic obturateur sur fond de joint ou bande préformée.


Dispositions particulières à certains types de vitrages
Avec profilé caoutchouc de compression.
Les dispositions complémentaires particulières à certains types de vitrages, tels que vitrages isolants thermiques et
vitrages feuilletés seront celles définies aux articles correspondants des Documents Techniques. Avec mastic obturateur sur fond de joint ou bande préformée et profilé caoutchouc.

Pose des vitrages à feuillure auto drainante, par profilés caoutchouc

Pose des vitrages selon le fascicule de documentation T 48 901.


1.2.2.3.1.23 PRESCRIPTIONS DIVERSES
Mise en œuvre ne devant pas provoquer d'allongement du profilé caoutchouc et permettre la continuité de l'étanchéité
Le Contractant restera responsable de ses ouvrages jusqu'à la réception. Une dérogation à cette prescription pourra
aux angles.
toutefois être apportée après accord du maître d'œuvre pour porter au compte prorata les frais de remplacement des
vitrages brisés, dont le responsable n'aura pu être déterminé.
Dépose préalable des parcloses et repose après coup.
En fin de travaux, Le Contractant devra nettoyer parfaitement tous ses vitrages aux deux faces.
1.2.2.3.1.24 Accessibilité handicapés
Toutes sujétions d'accessibilité handicapés selon règle en vigueur (hauteur des béquilles fenêtres et portes;
1.2.2.3.1.23.1 MISE EN OEUVRE DES VITRAGES signalisation des EAS : Espaces d'Attentes Sécurisés, Signalisation des vitrages fixes à hauteur 1.10 et 1.60 m, etc.)

Selon le cas, les vitrages seront posés comme suit. 1.2.2.3.1.25 Etanchéité, isolation thermique, résistance mécanique

Pose des vitrages à feuillure ouverte, sans parcloses – Les façades et leurs joints, dans leurs conditions réelles de mise en œuvre, compte-tenu des variations
dimensionnelles des matériaux constitutifs et des déformations générales, doivent assurer, entre l'extérieur et
Pose des vitrages à feuillure ouverte, le vitrage tenu mécaniquement à l'aide de pointes, losanges, chevilles ou l'intérieur, l'étanchéité à l'eau, à l'air et aux transmissions de bruits.
languettes.
– Sauf indications contraires, le classement AEV (à l'air, à l'eau et au vent selon normes NF EN 12-207, NF EN
Étanchéité par masse de mastic homogène assurant le contre mastic derrière le vitrage et le solin de mastic à l'avant. 12-208, NF EN 12-210) des façades et châssis devra être : A2 E4 VA2.

Mastic oléo plastique. – Sauf indications contraires, le coefficient de transmission thermique Ug des vitrages seuls devra être inférieur

101/ 624
ou égal à 1.1 W/m²°C afin d'atteindre les coefficients de transmission thermique U globaux de l'ensemble des
Pose des vitrages à feuillure fermée, avec parcloses façades et châssis ; il est bien précisé qu'en fonction des coefficients U globaux maximum à respecter, le
coefficient U des vitrages seuls devra être inférieur à 1.1 W/m²°C y compris utilisation de vitrage à faible
Pose des vitrages à feuillure fermée par parclose, avec calage assurant le maintien et le positionnement
émissivité ; il sera donc fait utilisation de double vitrage isolant avec lame d'air minimum

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 119/119 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 120/120
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

– Sauf indication contraire, dans le descriptif, les profilés utilisés sont du type "à rupture thermique". 10 au lieu de 16.. Nommé
1.2.2.3.2.1.1 Bat A - LxH - 100x155 cm (+/- 5cm) SW 1 et 2 U 16
– Le coefficient Uw global de toutes les façades, opaques et vitrées, de tous les châssis et ensembles vitrés ne
devra en aucun cas dépasser 1.4 W/m²°C (menuiserie + vitrage).

– Tous les ouvrages seront réalisés de manière à éviter toute condensation intérieure et à supprimer tous les Exact... Nommé SW 21,22 et 23
ponts thermiques (indépendamment des profilés de menuiserie qui, le cas échéant, peuvent être sans rupture 1.2.2.3.2.1.2 Bat A - LxH - 190x58 cm U 20
thermique suivant prescriptions particulières du Descriptif).

1.2.2.3.2.1.3 Bat A - LxH - 200x155 cm ??? U 2

Ouvrages / Prestations à Réaliser

1.2.2.3.2.1.4 Bat A - LxH - 370x155 cm ??? U 2


1.2.2.3.2 Description des Ouvrages

1.2.2.3.2.1.5 Bat B - LxH - 85x155 cm U 1


Référence Description Unité Quantité

1.2.2.3.2.1 Menuiseries vitrées extérieures en aluminium - double vitrage - fixe

1.2.2.3.2.1.6 Bat B - LxH - 170x155 cm U 1


Les menuiseries mettent en œuvre des profilés de type à rupture
102

de pont thermique type TECHNAL, gamme SOLEAL ou équivalent.

Ils seront fournis et posés selon plans et détails du Maître d’Œuvre.


1.2.2.3.2.1.7 Bat B - LxH - 260x120 cm U 6
La finition sera réalisée par laquage garanti au choix dans la
gamme de teinte RAL du fabricant.

Les ouvrants de type oscillo-battants seront en recouvrement du


dormant.
1.2.2.3.2.1.8 Bat B - LxH - 290x155 cm + (+/- 5cm) U 32
Les fenêtres seront munies de tablettes extérieures en alu, en
continuité des châssis et de tôles d'ébrasement en recouvrement
du complexe d’Isolation Thermique Extérieure et bardage.

Double vitrage clair: 10/6/8 - 24mm + gaz argon coefficient K=1.1, 1.2.2.3.2.1.9 Bat B - LxH - 300x155 cm + (+/- 5cm) U 4
caractéristique thermique Uw châssis mini. 1.4 sauf prescription
spéciale

La pose se fera sauf mention spéciale entre tableau.


1.2.2.3.2.1.10 Bat B - LxH - 310x155 cm + (+/- 5cm) U 1
Le fourniture doit tenir compte des accessoires, tablettes, tapées,
poignée et tous éléments de quincaillerie etc....et de la réalisation
des entrées d'air suivants prescriptions du maître d'œuvre.

La prestation s'entend:
1.2.2.3.2.1.11 Bat B - LxH - 320x155 cm U 3
- prises de cotes
- Fabrication
- fourniture
- pose selon planning remis lors de la passation des marchés
- fourniture du hors d'eau et hors d'air 1.2.2.3.2.2 Menuiseries vitrées extérieures en aluminium - simple vitrage

102/ 624
grande dimension - fixe

1.2.2.3.2.2.1 Bat B - LxH - 310x390 cm U 6

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 121/121 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 122/122
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

1.2.2.3.2.2.2 Bat B - LxH - 540x390 cm U 6 1.2.2.3.2.6 Menuiseries vitrées extérieures en acier - simple vitrage blindé
- Fixe

Fourniture et installation de fenêtres blindée, type COBALT


TECHNAL ou équivalent.
1.2.2.3.2.2.3 Bat B - LxH - 560x390 cm - compris 1 bloc porte U 6
Les fenêtres blindées sont faites avec profilé à rupture
thermique de type COBALT TECHNAL spécial ou équivalent.
Tous les profils et les accessoires doivent être conformes à l'EN
1522 et 1523 les normes et classés FB6 (calibres 5,56 et 7,62).
1.2.2.3.2.2.4 Bat B - LxH - 680x400 cm U 1 Les cadres, selon les détails de plan, recevront un P395 40mm
vitrage feuilleté anti blast P395 de 40mm d’épaisseur, réalisé
par MACCOCO ou équivalent. Ce vitrage feuilleté anti blast
garantit les performances BRNS & SGNS établies par tests, et
sera classé BR6NS et SG2NS (7.62x51 calibre).

1.2.2.3.2.3 Menuiseries vitrées extérieures en aluminium - double vitrage - Les dimensions des fenêtres sont selon les plans fournis et
coulissant doivent être vérifiées. La couleur des profils est au choix du
Maître d’Œuvre dans la gamme du fabricant. Compris tout
1.2.2.3.2.3.1 Bat A - LxH - 200x155 cm Exact... Nommé SW 3 U 1 accessoire et toutes sujétions de pose, fixation et de finition.

Exact... Nommé SW 19?


1.2.2.3.2.6.1 Bat A - LxH - 259x140 cm U 1

1.2.2.3.2.3.2 Bat A - LxH - 370x155 cm ??? U 2


103

1.2.2.3.2.6.2 Bat B - LxH - 350x155 cm U 1

1.2.2.3.2.4 Menuiseries vitrées extérieures en aluminium - double vitrage -


Ouvrant à la française
1.2.2.3.2.7 Menuiseries vitrées extérieures en aluminium - Murs rideaux -
1.2.2.3.2.4.1 Bat A - LxH - 100x155 cm (+/- 5cm) ??? U 16 double vitrage

1.2.2.3.2.5 Menuiseries vitrées extérieures en aluminium - double vitrage -


2 vantaux coulissants + 1 fixe

1.2.2.3.2.5.1 Bat B - LxH - 290x155 cm + (+/- 5cm) U 32

1.2.2.3.2.5.2 Bat B - LxH - 300x155 cm + (+/- 5cm) U 4

1.2.2.3.2.5.3 Bat B - LxH - 310x155 cm + (+/- 5cm) U 1

103/ 624
1.2.2.3.2.5.4 Bat B - LxH - 320x155 cm U 3

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 123/123 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 124/124
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

Le cloisonnement vitré sera de type mur rideaux GEODE 52


mm de la marque TECHNAL ou équivalent.

1.2.2.3.2.7.5 Bar B - Hall Entrée - LxH - 820x340 cm - compris 1 bloc porte - ENS 1
L'ossature sera constituée de montants et traverses de module hors tourniquet
52 mm (sections et renforts par tube acier définis selon les
règles statiques de dimensionnement relatives à la façade). La
fixation sur le gros œuvre se fera au moyen d'attaches
spécialement conçues et favorisant un réglage dans les trois
dimensions. La liaison montant / traverse se fera en coupe 1.2.2.3.2.7.6 Bar B - Hall Principal - LxH - 730x340 cm - compris 1 bloc porte ENS 2
droite. L'étanchéité de la liaison se fera, par injection d'un double 180x240cm
mastic d'étanchéité au butyle dans la pièce de raccordement
(selon les cas, l'étanchéité pourra être faite en atelier ou sur
chantier).
L'étanchéité des remplissages en double vitrages laminés de 22
mm d'épaisseur (868), se fera par l'intérieur avec des joints
EPDM* sous forme de cadres vulcanisés dans les angles. Elle 1.2.2.3.2.7.7 Bar B - Cour intérieur - LxH - 10740x340 cm - compris +6 blocs ENS 1
sera complétée à l'extérieur par une pièce continue EPDM* en portes double 180x240cm
partie haute des éléments de remplissage pour éviter la
rétention d'eau et favoriser le drainage.

L'isolation thermique entre l'intérieur et l'extérieur sera assurée 1.2.2.3.2.7.8 Bar B - Cour intérieur - LxH - 230x540 cm ENS 2
par des pièces ponctuelles en polyamide vissées aux profilés
d'ossature, permettant le maintien des remplissages et
supportant les capots aluminiums extérieurs clippés.

L'aspect extérieur sera de type trame verticale, assuré par des 1.2.2.3.2.8 Fourniture et installation de cloisonnements vitrés métalliques
104

capots verticaux saillants clippés sur les serveurs filants


aluminium. L’effet linéaire sera accentué par un joint creux de Les cloisons vitrés seront de type PANORAMA de la marque
22 mm effaçant les horizontales. Un antidépresseur ponctuel au MAARS ou équivalent
milieu du bord libre maintien les volumes (usage à définir selon
nature des composants verriers et la région).Les vitrages seront
Les cloisons seront composées de la manière suivante :
de type VEC* certifiés CEKAL* arêtes abattues, calculés «2
-Structure de la cloison ; ossature en aluminium devant
côtés» conformément au DTU 39.
permettre le passage des panneaux vitrés, sans obligation
d’interruption par des couvre-joints. Epaisseur hors tout de
Une étanchéité complémentaire avec du mastic neutre bas 100mm. Finition des profils aluminium : anodisée ou laquée
module sera réalisée sur la partie basse des vitrages. gamme RAL au choix. Traitement des joints : couvre-joint plats
de 40 x 4 mm

Parties vitrées :
- Compris tout accessoire et toutes sujétions de pose, fixation et
de finition.
- En double vitrage : permet l’incorporation du boîtier store dans
1.2.2.3.2.7.1 Bar A - Salle de contrôle - LxH - 100+820+100x745cm ENS 1 l’épaisseur de la lisse haute.

Epaisseur du verre : 8 et 10 mm laminé avec pour étanchéité


des joints en mousse à cellules fermées pour l’absorption des
vibrations.
1.2.2.3.2.7.2 Bat B - Cour intérieur - LxH - 570x205 cm ENS 2
Stores : à lames de 16 ou 25 mm, commandées par flexible
incorporé. L’orientation des lames est assurée par un bouton
mécanique laqué, fixé sur le couvre-joint à commande
électrique).
1.2.2.3.2.7.3 Bat B - Cour intérieur - LxH - 790x205 cm ENS 1

104/ 624
1.2.2.3.2.7.4 Bat B - Cour intérieur - LxH - 1470x205 cm ENS 4

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 125/125 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 126/126
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

-Ouverture et composition selon plan fourni

-Bloc porte au Chapitre menuiserie bois


1.2.2.3.2.9.6 Bat A - LxH - 100x155 cm (+/- 5cm) U 16
Compris enduit des bords, et peinture.

1.2.2.3.2.9.7 Bat A - LxH - 259x140 cm U 1


1.2.2.3.2.8.1 Cloisons modulaire aluminium double vitrage M2 511,00

1.2.2.3.2.9.8 Bat B - LxH - 85x155 cm U 1


1.2.2.3.2.9 Stores PVC micro-perforé M1 motorisé

Fourniture et pose de rideaux d'occultation et voiles micro-


perforé :
1.2.2.3.2.9.9 Bat B - LxH - 170x155 cm U 1
– Rideaux d'occultation résistant au feu de type M1, des Ets
MERMET ou équivalent, compris tringle chemin de fer, lance
rideau et poulie de lestage, fixation et motorisation
centralisée.
1.2.2.3.2.9.10 Bat B - LxH - 260x120 cm U 6
– Voile PVC micro perforé 97% résistant au Feu type M1, des
Ets MERMET ou équivalent, positionné devant l'élément
105

vitrés afin de conserver ouvert une vue atténuée. Ce voile


sera également commandé électriquement avec manœuvre 1.2.2.3.2.9.11 Bat B - LxH - 290x155 cm + (+/- 5cm) U 32
centralisée par pièce, avec boitier de raccordement
électrique.

– Le tramage correspond à celui des montants et axes de


vitrage et/ou montants structurels. 1.2.2.3.2.9.12 Bat B - LxH - 300x155 cm + (+/- 5cm) U 4

– Compris tous accessoires de fixation, et toutes sujétions de


finition.

1.2.2.3.2.9.13 Bat B - LxH - 310x155 cm + (+/- 5cm) U 1


1.2.2.3.2.9.1 Bat A - LxH - 190x58 cm U 20

1.2.2.3.2.9.14 Bat B - LxH - 320x155 cm U 3


1.2.2.3.2.9.2 Bat A - LxH - 259x140 cm U 1

1.2.2.3.2.9.15 Bat B - LxH - 350x155 cm U 1


1.2.2.3.2.9.3 Bat A - LxH - 200x155 cm U 1

1.2.2.3.2.9.16 Bat B - Cour intérieur - LxH - 570x205 cm U 2


1.2.2.3.2.9.4 Bat A - LxH - 200x155 cm U 1

105/ 624
1.2.2.3.2.9.17 Bat B - Cour intérieur - LxH - 790x205 cm U 1
1.2.2.3.2.9.5 Bat A - LxH - 370x155 cm U 2

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 127/127 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 128/128
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

poignée indépendante de l'élément. Des joints magnétiques de


force d'attraction de 7 daN/ml (= 7 KG) assurent une jonction
automatique des panneaux.

1.2.2.3.2.9.18 Bat B - Cour intérieur - LxH - 1470x205 cm U 4


- Les panneaux de parement, sont constitués de panneaux de
particules à haute densité de 16 mm d'épaisseur, facilement
démontables sans dépose des châssis ni ouverture des
plafonds suspendus. Ils sont accrochés de façon indépendante
1.2.2.3.2.10 Grille d'évacuation en fonte et sans contact direct avec le châssis métallique. Revêtements
au choix dans la gamme du fabricant par le maître d'œuvre.
Ouverture et composition selon plan fourni
Fourniture et pose de grilles de caniveau pour recueillement des
eaux de pluies, l, type fonte métallique ou équivalent. Y compris
bouts, mise à niveau, réservation d'écoulement et connexion 1.2.2.3.2.11.1 Cloisons mobiles M2 25,00
aux regards et réseaux existants de drainage, compris cadre
métallique et toute sujétion de bonne fixation.

1.2.2.3.2.10.1 Grille d'évacuation en fonte - cintrée - largeur 75cm ML 32,00 1.2.2.3.2.12 Portes type SD04 - Simple vantail à âme pleine, coupe-feu 1h

Fourniture et pose de bloc-porte métallique des établissements


PREMDOR ou équivalent, compris tous accessoires de pose et
1.2.2.3.2.11 Cloisons Mobiles toutes suggestions.

Les cloisons mobiles seront de type VARIFLEX 100 de la De type FUSION EI60, selon la description suivante :
marque DORMA HUPPE ou équivalent
Les murs mobiles auront un affaiblissement acoustique de 50 Huisserie
• Bâti sur trois ou quatre côtés en forme de « S », en acier
106

Db minimum.
galvanisé à haute résistance, épaisseur 120/100ème,
Traitement Epoxy - Ivoire RAL 1013, prêt à peindre -
Polymérisée au four
1 / Le mur mobile sera suspendu à un Rail en aluminium
extrudé de type Oméga, largeur 98 mm et sera encastré dans le
VANTAIL
plafond suspendu. Il est fixé sous une structure rigide par un
• En tôle acier galvanisé skinpass RAL au choix du Maître
système de suspension constitué de tiges filetées, de plaquettes
d’Œuvre
et de visserie permettant sa mise à niveau.
• Renforcé pour ferme-porte et barre anti-panique
• Fourniture d’un joint antifumée à poser
Les intersections (aiguillages) des rails sont soudées au droit
des changements de direction. Les ailes inférieures sont ARTICULATION
renforcées par des équerres en acier coulé et sont équipées de • Paumelles homologuées Norme DIN
billes qui suppriment les cahots au passage des panneaux. Pas
de rail au sol.
• Paumelles inox en blocs-portes extérieurs
Finitions : aluminium naturel.

GARNITURE
2 / Une barrière phonique et un cache-rail seront situés entre le • Garniture intumescente INTUMEX/PALUSOL 3,5 x 20/30 mm
dessus du rail et la sous face de la structure, de même posée dans la feuillure de l’huisserie
affaiblissement acoustique que la cloison.

3/ Deux chariots avec roulements à billes disposés en croix afin ISOLATION


d'éviter leur usure entre les lèvres du rail au droit des • Isolation en laine de roche de 150/180 kgm3 type Rockwool ou
aiguillages. L'ensemble corps et roulement est en acier. équivalent
4/ Les éléments mobiles seront composés d'un châssis
métallique, d'un mécanisme interne, de panneaux de parement. PIONS ANTI-DEGONDAGE
- Les châssis, de haute stabilité, en acier et aluminium,
comporteront 2 lèvres d'étanchéité acoustique et aucune vis
apparente.
• Deux pions anti-dégondage
- De manipulation souple et sans à coup, un mécanisme à

106/ 624
pantographe actionne les plinthes rétractables hautes et basses
avec une course possible de 20 mm en standard et une
pression au sol et contre la sous face du rail de 80 daN / ml (=
80 Kg). La manœuvre se fera par la simple rotation d'une SEPARATEURS

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 129/129 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 130/130
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

• Deux/trois épaisseurs au niveau de la serrure, cales


supérieures et inférieures pour la mise en œuvre De type FUSION EI20, selon la description suivante :

Huisserie
• Bâti sur trois ou quatre côtés en forme de « S », en acier
MODES DE FIXATION galvanisé
à haute résistance, épaisseur 120/100ème, Traitement Epoxy -
Ivoire RAL 1013, prêt à peindre - Polymérisée au four
> De six à onze pattes de scellement dimensions 155 x 30 mm
> Vissage direct VANTAIL
• En tôle acier galvanisé skinpass IRAL au choix du Maître
d’Œuvre
• Renforcé pour ferme-porte et barre anti-panique

• Fourniture d’un joint antifumée à poser

ARTICULATION
• Paumelles homologuées Norme DIN
compris toutes sujétions pour 2 couches de peinture EPOXY
RAL au choix du Maître d’Œuvre de qualité extérieure.
• Paumelles inox en blocs-portes extérieurs

1.2.2.3.2.12.1 Bat A - Dim = l x H = 90 x 235 cm U 5

GARNITURE
• Garniture intumescente INTUMEX/PALUSOL 3,5 x 20/30 mm
posée dans la feuillure de l’huisserie
107

1.2.2.3.2.13 Portes type SD08 - Simple vantail à âme pleine, coupe-feu 2h

ISOLATION
• Isolation en laine de roche de 150/180 kgm3 type Rockwool ou
équivalent

PIONS ANTI-DEGONDAGE

• Deux pions anti-dégondage

SEPARATEURS
• Deux/trois épaisseurs au niveau de la serrure, cales
supérieures et inférieures pour la mise en œuvre

MODES DE FIXATION

> De six à onze pattes de scellement dimensions 155 x 30 mm


> Vissage direct

compris toutes sujétions pour 2 couches de peinture EPOXY


RAL au choix du Maître d’Œuvre de qualité extérieure.

1.2.2.3.2.13.1 Bat A - Dim = l x H = 220 x 235 cm U 6

107/ 624
Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 131/131 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 132/132
Contrat 375 555 Construction du CIC
Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système Centre d’Information et de Coordination (CIC) du Système
d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA)

1.2.2.3.2.14 Portes type SD10 - simple vantail à âme pleine, non coupe-feu 1.2.2.3.2.14.1 Bat A - Dim = l x H = 80 x 235 cm U 1

De type PLANIMETAL, selon la description suivante :

Huisserie standard
1.2.2.3.2.14.2 Bat B - Dim = l x H = 80 x 235 cm U 6

• Feuillure de 48 x 15 mm.

• En acier 1er choix 15/10e L.A.C. prépeint, primaire au trempé


polymérisé au four à 180°C.

• Barre d’écartement soudée.

Fixation de l’huisserie

• 6 pattes à scellement soudées.

• Deux butées adhésives. Portes à 1 vantail ouvrant métallique

Vantail
Porte à chants droits, épaisseur : 46 mm
108

• Parement deux faces tôlées en acier 1er choix 15/10 L.A.C.


• Tôle pliée à double retours soudés sur 3 traverses de renfort,
assurant rigidité et stabilité

.
Protection des aciers

• Prépeinture : primaire au trempé polymérisé au four à


180°C.Vantail à âme plein, couleur au choix du Maitre d'œuvre
dans la gamme du fabricant.

Epaisseur : 40 mm.

Quincaillerie
Ferrage de la porte

• 3 paumelles.

• Réservation serrure à larder 1 point.

• Axe du cylindre à 50 mm.

compris toutes sujétions pour 2 couches de peinture EPOXY

108/ 624
RAL au choix du Maître d’Œuvre de qualité extérieure.

Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 133/133 Volume 3 – Section 3.1 – Spécifications Techniques (ST) Page 134/134

Vous aimerez peut-être aussi