Vous êtes sur la page 1sur 79

Productique Mécanique Usinage

L’isostatisme
- Les degrés de liberté
- Les différentes liaisons

Activité professionnelle : La fabrication LP Irénée


Tâche principale : La mise en œuvre Cros Pamiers
Un solide en liberté dans
l’espace
Est animé d’un mouvement
qui peut se décomposer en
6 mouvements élémentaires
T.x
3 translations : T.y
z y T.z

T.y
T.z

x
T.x
R.x
3 rotations :
R.y
z y R.z
R.z

R.y

R.x
x
Ces 6 mouvements élémentaires
T.x, T.y, T.z, R.x, R.y, R.z

sont appelés les :

Degrés De Liberté (DDL)


Sur une machine-outil réglée,
pour réaliser une série de pièces,
en assurant une bonne stabilité
des cotes réalisées, Cote
il est indispensable que chaque fabriquée 1
pièce prenne une position unique
dans le porte pièce

Cote
fabriquée 2
On parle d’isostatisme :

Égale Position

Lorsqu’une pièce est en mise en position isostatique ,


tous ses degrés de liberté sont supprimés
Cet isostatisme est réalisé
par l’intermédiaire de
différentes liaisons qui
suppriment chacune un
certain nombre de Degrés
De Liberté (DDL)
Liaison appui plan

En posant ce
prisme sur le plan,
je limite sa liberté
dans l’espace ...
Liaison appui plan
Puis-je déplacer le solide suivant
T.x sans rompre le contact
surfacique* avec le plan ?
* ici, plan sur plan
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je déplacer le solide suivant
T.x sans rompre le contact
oui
surfacique* avec le plan ?
* ici, plan sur plan
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je déplacer le solide suivant
T.y sans rompre le contact
surfacique avec le plan ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je déplacer le solide suivant
T.y sans rompre le contact
oui
surfacique avec le plan ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je déplacer le solide suivant
T.z sans rompre le contact
surfacique avec le plan ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je déplacer le solide suivant
T.z sans rompre le contact
surfacique avec le plan ? non
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je faire tourner le solide
suivant R.x sans rompre le contact
surfacique avec le plan ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je faire tourner le solide
suivant R.x sans rompre le contact
surfacique avec le plan ? non
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je faire tourner le solide
suivant R.y sans rompre le contact
surfacique avec le plan ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je faire tourner le solide
suivant R.y sans rompre le contact
surfacique avec le plan ? non
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je faire tourner le solide
suivant R.z sans rompre le contact
surfacique avec le plan ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
Puis-je faire tourner le solide
suivant R.z sans rompre le contact
oui
surfacique avec le plan ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison appui plan
L ’appui plan élimine 3 degrés de liberté :
Une translation et 2 rotations
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
Tout en conservant la liaison appui plan, on souhaite
maintenant placer le prisme en appui sur la réglette

z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
Puis-je déplacer le solide suivant
T.x sans rompre le contact linéique*
avec la réglette ?
* suivant une ligne
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
Puis-je déplacer le solide suivant
T.x sans rompre le contact linéique*
avec la réglette ?
* suivant une ligne
non
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
Puis-je déplacer le solide suivant
T.y sans rompre le contact linéique
avec la réglette ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
Puis-je déplacer le solide suivant
T.y sans rompre le contact linéique
oui
avec la réglette ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
Puis-je déplacer le solide suivant
R.z sans rompre le contact linéique
avec la réglette ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
Puis-je déplacer le solide suivant
R.z sans rompre le contact linéique
avec la réglette ? non
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire rectiligne
La liaison linéaire rectiligne élimine
2 degrés de liberté :
Une translation et Une rotation
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison ponctuelle
Pour éliminer le dernier degré de liberté, j’impose le contact
ponctuel du prisme avec le pion (tout en conservant les deux autres
liaisons) . Puis-je déplacer le solide suivant T.y sans rompre le
contact avec le pion ?
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison ponctuelle
Pour éliminer le dernier degré de liberté, j’impose le contact
ponctuel du prisme avec le pion (tout en conservant les deux autres
liaisons) . Puis-je déplacer le solide suivant T.y sans rompre le
contact avec le pion ?
z
T.x
y non T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison ponctuelle
La liaison ponctuelle élimine 1 degré
de liberté :
Une translation
z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Bilan sur l’isostatisme des
pièces prismatiques
Ainsi, en respectant ces 3 liaisons, on peut reproduire à tout
instant cette mise en position du prisme dans l’espace.

z
y T.x
T.y
x T.z
R.x
R.y
R.z
Maintien en position
Bien sûr, pour pouvoir usiner le prisme ainsi positionné, il est
indispensable de prévoir un serrage qui l’immobilisera sur
ses appuis . On parle de MAINTIEN EN POSITION (MAP)

z Effort de T.x
y serrage
T.y
x
T.z
R.x
R.y
R.z
Liaison linéaire annulaire
On place maintenant le cylindre ci-dessous sur le Vé court

On considère qu ’il
tient en équilibre
sur 2 points

2
1
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.x z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x

2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.x z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x
OUI 2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.y z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x

2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.y z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x
NON 2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.z z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x

2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.z z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x
NON 2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant R.x z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x

2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre suivant R.x z
sans perdre le contact y
avec les 2 points ?
x
OUI 2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on faire tourner le
cylindre (un peu) z
suivant R.y sans perdre y
le contact avec les 2
points ? x

2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on faire tourner le
cylindre (un peu) z
suivant R.y sans perdre y
le contact avec les 2
points ? x
OUI 2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre (un peu) z
suivant R.z sans y
perdre le contact avec
les 2 points ? x

2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Peut-on déplacer le
cylindre (un peu) z
suivant R.z sans y
perdre le contact avec
les 2 points ? x
OUI 2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
La liaison linéaire
annulaire z
y
supprime 2 degrés
de liberté : x
- Deux translations 2
1
T.x T.y T.z
R.x R.y R.z
Liaison linéaire annulaire
Cette liaison correspond aussi à la liaison
d’un arbre dans un alésage court
Liaison pivot glissant
Ce cylindre long est placé sur un Vé long (ou 2 Vé courts)

On considère qu ’il
repose sur 4 points

2 4
z
1 3 y

x
Liaison pivot glissant
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.x
sans perdre le contact
avec les 4 points ?

2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.x
sans perdre le contact
avec les 4 points ?

OUI 2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.y
sans perdre le contact
avec les 4 points ?

2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.y
sans perdre le contact
avec les 4 points ?

NON 2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on déplacer le
cylindre suivant T.z
sans perdre le contact
avec les 4 points ?

2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on faire tourner
le cylindre suivant
R.x sans perdre le
contact avec les 4
points ?

NON 2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on faire tourner
le cylindre suivant
R.y sans perdre le
contact avec les 4
points ?

OUI NON 2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on faire tourner
le cylindre suivant
R.y sans perdre le
contact avec les 4
points ?

NON 2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on faire tourner
le cylindre suivant
R.z sans perdre le
contact avec les 4
points ?

2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Peut-on faire tourner
le cylindre suivant
R.z sans perdre le
contact avec les 4
points ?

NON 2 4
z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
La liaison pivot
glissant supprime
4 degrés de
liberté :
- 2 translations
2 4
- 2 rotations z
1 3 y
T.x T.y T.z
x
R.x R.y R.z
Liaison pivot glissant
Cette liaison correspond aussi à la liaison
d’un arbre dans un alésage long.
Isostatisme des pièces de
révolution
La pièce ci-contre est positionnée
comme sur le dessin.
Sur la surface 1, la pièce est 1
en liaison :

- Appui plan
- Linéaire rectiligne
- Ponctuelle
- Linéaire annulaire
- Pivot glissant
Isostatisme des pièces de
révolution
La pièce ci-contre est positionnée
comme sur le dessin.
Sur la surface 1, la pièce est 1
en liaison :

- Appui plan
- Linéaire rectiligne
- Ponctuelle
- Linéaire annulaire
- Pivot glissant
Isostatisme des pièces de
révolution

2
Sur la surface 2, la pièce est 1
en liaison :

- Appui plan
- Linéaire rectiligne
- Ponctuelle
- Linéaire annulaire
- Pivot glissant
Isostatisme des pièces de
révolution

2
Sur la surface 2, la pièce est 1
en liaison :

- Appui plan
- Linéaire rectiligne
- Ponctuelle
- Linéaire annulaire
- Pivot glissant
Isostatisme des pièces de
révolution
Dans le système d’axes proposé,
quel est le seul degré de liberté 2
qui n’est pas éliminé ? 1
- T.x
- T.y
y
- T.z
x
- R.x
- R.y z
- R.z
Isostatisme des pièces de
révolution
Dans le système d’axes proposé,
quel est le seul degré de liberté 2
qui n’est pas éliminé ? 1
- T.x
- T.y
y
- T.z
x
- R.x
- R.y z
- R.z
Isostatisme des pièces de
révolution
Avant rotation

En effet, l’élimination de 5 degrés de


liberté est suffisante pour positionner
une pièce de révolution : il n ’est pas
possible de distinguer une position
angulaire particulière de la pièce Après rotation ?
autour de son axe de révolution
Isostatisme des pièces de
révolution
Quelle liaison faut-il ajouter
à ce cylindre pour compléter
sa mise en position ?

- Appui plan
- Linéaire rectiligne
- Ponctuelle
- Linéaire annulaire
- Pivot glissant
Isostatisme des pièces de
révolution
Quelle liaison faut-il ajouter
à ce cylindre pour compléter
sa mise en position ?

- Appui plan
- Linéaire rectiligne
- Ponctuelle
- Linéaire annulaire
- Pivot glissant
Isostatisme des pièces de
révolution

Là encore, la mise en position du


cylindre est considérée comme
complète avec seulement 5 degrés
de liberté éliminés.
RAPPEL

Un système d ’axe

Z
Rotation

Rotation
3 Translations Tx Ty Tz
Y
Translation

anslation 3 Rotations Rx Ry Rz
Tr

Translation
X
Rotation
PRINCIPE DE MISE EN POSITION

Pour générer une surface :


Il faut : Une liaison avec une autre surface Comment : Par une cote

Quel type de surface : 4


0+- 0
.2
Plane
Une butée Pour obtenir
Brut
une cote fabriquée il faut : Un outil
Petite
Grande
COMMENT FAIRE UNE MISE EN POSITION
1 Faire un repérage des surfaces usinées Pièce prismatique

2 Faire un repérage des cotes 05


+- 0.
15
3 Faire un repérage des surfaces de liaison
2
Il faut procédé à une analyse impérativement 1 5

. 2
1
8 +
-0
.2
3

0
1 2 3

(30)
Surface à usiner
4 0)
(5
Pour usiner, 1 2 3

+
je suis en relation

7
-
avec les surfaces : 4 5 6 6

1
Spécification dimensionnelle
(cote de liaison à la surface usinée) 18 15 17 (40)
Intervalle de tolérance 0.4 0.1 0.4 CHOIX DECISIONNEL
IT de S5 S2 est le plus précis
Spécification géométrique
IT de S1 S4 et S3 S6 est identique
Nombre d'appui possible : La surface S6 > S4
(normales) 3 2 1 3 3 3 =9
Il faut faire une répartition
Stabilité de l'appui ?
(bonne ou mauvaise)
B B B
Opposition aux efforts de coupe ?
(oui ou non) O O O
Surface accessible ?
(pour mettre les appuis)
O O O
Cote directe ? ou indirecte ? D D D
Type de surfaces
(plane, cylindrique, autres)
P P P
Nature des surfaces B B B
(brute ou usinée)
COMMENT FAIRE UNE MISE EN POSITION
1 Faire un repérage des surfaces usinées Pièce cylindrique
20 1
0+
-0
.0
5
2 Faire un repérage des cotes

2
.
0
3 Faire un repérage des surfaces de liaison 4
Il faut procédé à une analyse impérativement 2

0
Ø20

+
4
-
Surface à usiner 1 2

Ø
Pour usiner, 1 2 je suis en relation 5
avec les surfaces ou l'axe: 5 4
Spécification dimensionnelle
(cote de liaison à la surface usinée) 40 10
1
Intervalle de tolérance 0.4 0.1
CHOIX DECISIONNEL
Spécification géométrique

Nombre d'appui possible :


(normales)
4 3 2 1 4 3 =7
Stabilité de l'appui ? Il faut faire une répartition
(bonne ou mauvaise) B B
Opposition aux efforts de coupe ?
(oui ou non) N O
Longueur usiné > à 1.5 fois le diamètre
de prise de mors N N
Surface accessible ?
(pour mettre les appuis) O O
Cote directe ? ou indirecte ? D D
Type de surfaces
(plane, cylindrique, autres) C P
Nature des surfaces
(brute ou usinée)
U U
Fin de l’apprentissage