Vous êtes sur la page 1sur 1

Mise en œuvre : la fixation du panneau s’effectue par des crochets en “L”

enfoncés au droit des contre-liteaux à chaque croisée de panne. Les panneaux


sans contre-liteaux sont posés sur chevrons ou arbalétriers, le contre-liteaunage
étant réalisé sur chantier. Ils sont fixés par pointes torsadées (charpente bois) ou
vis auto-taraudeuses (charpente métallique). Un panneau sandwich, disponible
classiquement en 60?cm de large, permet de reprendre un entraxe entre pannes
jusqu’à 2,30 m en moyenne (sous charge de 150 kg/m2) et des longueurs jusqu’à
8 m pour le panneau avec contre-liteau et jusqu’à 6,50 m environ pour les autres
selon la nature du parement et de l’isolant.
Pour la rénovation : Unilin Systems propose un panneau sandwich spécifique à la
rénovation des toitures posées sur chevrons ou volige, isolées par l’intérieur ou
non, permettant d’apporter une isolation ou un complément d’isolation sans
toucher au plafond rampant existant. Il se compose d’un parement et d’un contre-
parement en panneau de particules hydrofuges de 3 mm, d’un isolant en mousse
de polyuréthane injectée. Il est livré sans contre-liteaux, le contre-liteaunage se
faisant in situ.